• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les retraites dorées des fonctionnaires Européens

Les retraites dorées des fonctionnaires Européens

Bonjour la poule aux œufs d’or… Il fait bon travailler comme fonctionnaire de notre appareil communautaire. Il semblerait bien qu’il existe une anomalie particulièrement criante au regard des citoyens normaux que nous sommes. Loin de moi l’idée de jeter le bébé avec l’eau du bain, je suis un Européen convaincu, mais ce n’est pas une raison pour laisser passer ça. Mieux vaut chercher à améliorer le système imparfait, et pour cela, mieux vaut faire le chien de garde plutôt que de se taire.

En effet, j’ai hésité (pas trop longtemps je dois dire) avant de relayer cette information qui circulait par email ces derniers temps. Car je vois déjà le déchainement outrancier qui va s’emparer des lecteurs Agoravoxiens anti-européens convaincus, qui vont se servir de cette information pour soutenir leurs positions. C’est normal, c’est l’exercice démocratique, et je ne peux pas moralement justifier de ne pas relayer cette information sous le prétexte fallacieux que cela donne de l’eau à leur moulin.

Mieux, d’un stricte point de vue pragmatique, cela ne remettra pas en cause l’existence de l’Europe. Au contraire, cela donne l’opportunité aux pro-Européens de faire pression pour améliorer une organisation qui souffre d’un important déficit démocratique. C’est pourquoi je choisis de publier cet article.

De quoi s’agit-il ?

Quelques exemples parlants pour commencer. Ils proviennent de sources internes à l’administration Européenne, un peu comme l’histoire des fichiers des fraudeurs de Eric Woerth.

Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la protection des données », aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € par mois. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).
Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, il aura droit à près de 9 000 € de retraite par mois.
Beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège :
Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois ; Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € par mois ; Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € par mois. Etc. La liste est assez longue (mais de quelle longueur exactement, je ne sais pas).

Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls » des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent.

Pour ces fonctionnaires, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c’est 15,5 ans. À l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont nombreux à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateurs, etc. Cela, en soit, c’est déjà assez scandaleux.

Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite.
Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable.

Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c’est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié, aucun passe-droit. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. Même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés « contrôler si les dépenses de l’Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l’objectif auxquelles elles sont destinées... », profitent du système et ne paient pas de cotisations.

Tous ces technocrates ne manquent pas une occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture. À l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, des fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € par mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser...
 
Quelques média se sont faits l’écho de ces abus. L’article suivant du Point y ajoute quelques détails supplémentaires :
 
http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867

En démocrate convaincu de l’utilité vitale de l’Europe et de ses bienfaits, je milite pour que ces abus manifestes soient corrigés, afin de remettre un peu d’équité et de justice dans un monde qui en manque tellement. Faire pression sur nos élus Européens, faire pression sur l’administration Européenne elle-même, par toute voie démocratique possible (pétition, médias etc.), me paraît essentiel pour corriger un système dont je suis convaincu de l’importance stratégique et de ses bienfaits pour les citoyens. L’Europe n’est pas parfaite, très loin de là, mais c’est à nous, citoyens, qu’il appartient de faire pression pour donner du sens, de l’équité, et de l’efficacité à ce en quoi nous croyons.

Je ne me lancerai pas ici dans un débat stérile avec les anti-Européens sur la question même de l’Europe Communautaire, je ne jetterai pas le bébé avec l’eau du bain, mais en bon pragmatique, je les invite eux aussi à pousser leur coup de gueule pour faire pression sur nos élus et sur l’administration européenne. Pour une fois que nos convictions et objectifs différents peuvent agir utilement de concert, pourquoi s’en priver ?
 

Documents joints à cet article

Les retraites dorées des fonctionnaires Européens

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • iris 29 janvier 2010 10:57

    ecoeurement


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 30 janvier 2010 07:23

      Le système en place a créé des structures européennes sur mesure au service des classes dominantes. Il fallait s’y attendre.

      Au juste, un Etat européen serait-il une république ou une monarchie ? C’est incroyable qu’on ne se pose même pas ce genre de questions, alors que le Traité de Lisbonne est déjà entré en application. Pourtant, on connaît le précédent de Napoléon III...

      De surcroît, les « éminences grises » de l’Union Européenne ont placé les pays européens au bord du gouffre avec leur soutien à l’Organisation Mondiale du Commerce et à la politique de délocalisations, avec des exportations gigantesques de capitaux et de technologie, des trois derrnières décennies. Ce qui ne les empêche pas de continuer à former des cercles et des think tanks où la « pensée unique » tourne en rond au milieu d’un échange perpétuel d’éloges et de félicitations.

      Voir nos articles :

      Vers une délocalisation générale de la recherche scientifique française et européenne ?
      Délocalisations, recherche scientifique et propagande politique
      Recherche scientifique et technologique : où est la « guerre économique » ?
      CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne (I)
      CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne (II)
      CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne (III)
      La Chine et la débâcle de la « division internationale du travail »

      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/


    • Valles 31 mai 2013 16:53

      fonctionnaire territorial communal 41 ann 1/2  ; adjoint Administratif 1ere classe service d’Archives ;

      Retraite 1100 euros - CSG ..... je ne comparerai qu’au 1er cas, évidemment.

      Mais si je compare avec le jardinier pour le Sénat notamment ; c’est également miteux ...

      n’importe quel poste est faramineux au sein de cette institution.

       

       


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 29 janvier 2010 11:40

      Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous venez d’écrire et j’en ajouterai même une couche. Le système par lequel tout ceci a pu naitre est l’absence totale de transparence dans les textes les plus compliqués à lire et qu’aucun service de contrôle n’est en passe de déchiffrer. La solution consiste donc à autoriser un véritable organe de contrôle à faire respecter la transparence des textes et des lois en question y compris sur les dépenses de fonctionnement internes à cette institution. Il faut donc instituer un sévère contrôle sur tout un chacun ???sauf moi, ça va de soi !

      http://www.priceminister.com/offer/buy/1150837/Jumel-Sylvie-La-Sorcellerie-Au-Coeur-De-La-Republique-Livre.html#info et eux en premier.


      • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 11:48

        Trois moyens s’offrent à nous en démocratie :
        - Le vote, premier d’entre eux
        - Les institutions de contrôle, qui s’obtiennent à travers le processus législatif, dont le vote
        - les contre-pouvoirs (initiatives citoyennes, association, média, syndicats etc.)


      • La Parole Argentée La Parole Argentée 29 janvier 2010 13:11

        @ l’auteur, merci pour cet intéressant article. smiley (je m’en veux presque d’avoir été sévère avec vous dans un précédent)
        Cela dit, si je reprends votre post :
        Trois moyens s’offrent à nous en démocratie :
        - Le vote, premier d’entre eux
        - Les institutions de contrôle, qui s’obtiennent à travers le processus législatif, dont le vote
        - les contre-pouvoirs (initiatives citoyennes, association, média, syndicats etc.)

        Effectivement : le vote est un vrai moyen démocratique... Cependant, il faut qu’il y ait des candidats potables pour que ce vote soit utile, voire nécessaire. Le système est selon moi biaisé par le fait qu’aucun candidat n’oserait toucher à ces « avantages ».
        Quant aux contre-pouvoirs : ma foi, oui... probablement, si ceux-là ne se torpillaient pas bien souvent de l’intérieur. Les syndicats sont souvent des petits larbins au service du pouvoir dans leur propre intérêt... bien rares sont ceux qui exercent un vrai contre-pouvoir.
        A moins que je ne sois encore trop pessimiste, tout cela me semble malheureusement mal embarqué et totalement pipeauté.


      • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:30

        Ne vous excusez pas ma chère, il y avait du vrai dans votre critique. Mais je devais écrire cet article sur le voile intégral parce que je considère la laïcité comme le progrès le plus remarquable, le fleuron de notre République. Et puis pour mes enfants, qui se posent énormément de questions, et en particulier mon fils, scolarisé dans un Lycée où il est confronté au jour le jour avec ces questions communautaristes (sa petite amie au Lycée s’est faite littéralement cassée la figure par un jeune beur pro-voile qui la traitait de pute à cause de sa mini-jupe, et comme elle avait du courage, elle ne l’a pas laissé dire, d’où qu’elle s’est prise une raclée... et l’élève en question a été exclu du Lycée : moi, je dois ensuite expliquer à mon fils pourquoi il ne doit pas dire sale Arabe).

        Pour répondre à votre remarque sur le vote, je vous dirais dans l’absolu que l’on a les politiques que l’on mérite, précisément par le fait du vote. Dans les faits, c’est assez difficile, parce que les appareils politiques sont sclérosés et corrompus par les carriéristes politiques, et que nous n’avons pas des Badinter ou des Cohn-Bendit à tous les coins de rue, entre autres.

        On ne vit pas dans un monde parfait. Est-ce une raison pour baisser les bras ? Je m’y refuse, j’essaie d’être pragmatique. Pas tous les jours faciles.


      • appoline appoline 29 janvier 2010 16:43

        @ Lisa,

        La faisabilité d’un contrôle digne de ce nom n’est pas à contester ; preuve en Suède il me semble qui’il y en a un ou une qui s’est fait balancer pour avoir utiliser sa carte bleue professionnelle à titre privé.
        Qu’on contrôle tous ces bons à rien et qu’on jugule leur retraite car il ne faut pas rêver, ils ne sont pas écrasés par le boulot. Il serait temps que les gouvernements mettent un frein à toutes ces dépenses éhontées.


      • Romain Desbois 29 janvier 2010 21:06

        @Bertrand Damien
        Je comprends mieux vos positions sur d’autres articles et je suis scandalisé qu’une femme (ou un homme) puisse être agressée parce qu’elle porte un vêtement qui ne plait pas.
        Des petits coqs machos voire fascistes veulent imposer leur loi, celle qui leur donne le bon rôle de mâle dominant.

        je suis entièrement d’accord avec votre commentaire et vous remercie d’avoir informé sur ces dérives sans faire de poujadisme.

        Existe-t-il une cour des comptes européenne ?

        Il me semble déjà que l’EU dépense 500 millions d’euros (je ne suis plus sûr du nombre) simplement pour justifier l’existence du parlement de Strasbourg. Des norias de camions déplacent les documents européens tous les mois de Bruxelles à Strasbourg uniquement pour faire plaisir à l’ego de l’Etat français. Encore un gaspillage aussi étonnant quand on nous racler les fonds de caisses.

        Remarquez quand il n’y en a plus il y en a encore, j’ai appris que le projet de circuit F1 de Flins à coûté 7,8 millions d’euros. Mais ça doit compter pour le calcul de la croissance éconimique française.

        Et que dire du projet de montgolfière en forme de préservatif qui va coûter de quoi fournir gratuitement des millions de préservatifs.....


      • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 00:57

        Romain

        Il semble qu’il existe une cour des comptes européenne. Dont les membres bénéficient des mêmes avantages de retraite que les élites fonctionnaires dont je parle, si j’ai bien compris...


      • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 01:02

        J’ai cité Badinter et Cohn Bendit, dans le genre droits et engagés, des hommes politiques au noble sens du terme, j’aurais du ajouter Philippe Séguin. Défunt Président de notre cour des comptes, un poste qui siéait bien à sa profondeur morale).


      • Defrance Defrance 31 janvier 2010 19:28

        Vous dites  : EN DÉMOCRATIE, mais pensez vous que nous sommes encore en démocratie ? Pour ma part je ne conteste pas que notre système législatif est encore démocrate, mais tout est fait ( presse média, argent,lobby) pour canaliser les votes ou amener l’abstention ?

         C’est la selection, faites QUE PAR LES PARTIS POLITIQUES qui nous entraine a voter tres souvent CONTRE et pratiquement JAMAIS POUR (ex lisbonne)


      • Lorenzo extremeño 29 janvier 2010 11:42

        @ l’auteur

         vous avez eu raison de ne pas hésiter davantage á publier cette info,
        oui c’est écoeurant,á un moment oú on nous explique qu’il n’y pas moyen
        de faire autrement que d’allonger la durée des cotisations,
        c’est dégeulasse !

        Je vais faire un post a Papyboom sûr que çá va lui faire plaisir.

        Cordialement


        • Jojo 29 janvier 2010 11:46

          Ce genre d’exercice ne permet jamais de se faire une idée précise. J’ai quand même essayé d’en savoir un peu plus sur le premier exemple que vous donnez Giovanni Buttarelli, Mr « votre » vie privée et la mienne et ses 1 515 € par mois après deux ans de travail. 

          http://www.euractiv.com/fr/societe-information/protection-vie-prive-rgulateur-italien-met-garde-risques-internet-mobile/article-172792

          Une seule déclaration sur un seul dossier et non pas le bilan de deux ans… Je lui aurais donné le double, pas vous ?

          Au-delà, un salaire est et restera une donnée brute et en aucune manière une information et la différence est de taille, car si les bipèdes sont à-peu-près égaux en tout, ils ne le sont définitivement pas en compétence et encore moins en don de soi.   

          Autrement dit, si l’éventuelle plus-value apportée à la collectivité par chaque fonctionnaire (chacun dans son domaine), pouvait être estimée financièrement, il relèverait du lieu commun que d’affirmer qu’il est des personnes qui rapporteraient 10 fois par jour ce qu’elles gagneraient en une année et qu’à contrario d’autres …

          En revanche, j’aurais été plus attentif si vous aviez comparé ce qui était comparable : Deux gestionnaires purs par exemple sur deux dossiers d’égale importance pour l’Europe. Là j’avoue que j’aurais examiné les différences de traitement et de retraite avec intérêt.

          Si ça ne tenait qu’à moins certains des enseignants que j’ai eus seraient milliardaires.

          Au final, désolé mais article trompeur appelant à un défouloir facile.



          • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 11:51

            Je n’ai aucun moyen de mesure la méritocratie, et il n’existe pas de processus interne à l’administration (sous contrôle démocratique) qui le fasse.
            Dans tous les cas, mérite ou pas, il y a inégalité de traitement avec les citoyens Européens sur la question des cotisations.


          • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 11:53

            Et sur le sujet de la méritocratie : Le Point souligne que Barrosso gagne beaucoup plus que Obama. On l’évalue comment, le mérite ?


          • Jojo 29 janvier 2010 12:04
            Ah parce que j’ai dit autre chose moi ? 
            C’est vous, qui en vous offusquant de retraites selon vous abusives, faites mine d’ignorer que vous êtes justement tout comme moi, incapable de juger le mérite.
            La tromperie dont je vous accuse, commençant lorsque vous évacuez sciemment le mérite d’un sujet pareil. 

          • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 12:17

            Vous êtes totalement spécieux. Je n’ai pas hésité à publier ces données brutes, parce que toutes brutes qu’elles soient, aucun mérite ne justifie de capitaliser des retraites pareilles en si peu de temps, ne serait qu’en regard de TOUS les autres citoyens Européens méritant qui eux n’en bénéficient pas. Je pourrais tout aussi prétendre que mon mérite professionnel (et ma rentabilité pour mes employeurs en tant que l’un des hauts dirigeants exécutifs d’une entreprise de 500 personnes) justifierait un traitement aussi inéquitable vis à vis des autres employés de mon entreprise, mais voyez-vous, je ne raisonne pas comme ça.


          • Jojo 29 janvier 2010 12:48
            Respect, vous en avez du cœur vous. N’oubliez pas de refuser comme étant injuste envers les autres, la prochaine augmentation que vous annoncera votre employeur… Démagogie quand tu nous tiens !

            Confidence pour confidence, je travaille dans une multinationale mais suis payé selon des critères algériens (Le Smic ici est de 100 euros...). 

            Relativement à beaucoup de mes compatriotes je suis un privilégié c’est clair, mais concrètement et à compétence égale, je me trouve parfois à gagner vingt fois moins que des collègues expatriés ici.

            Mieux, il en est parmi eux incompétents notoires, qui poussent la politesse jusqu’à gripper toute la machine du fait de leur génie… Alors et à part ruminer aigreur et ressentiment, que proposez-vous de faire, vous qui avez plus de réponses que de question ?

            Rien du tout. Show must go on, du mieux qu’on peut

            Ah oui au fait, pas que j’oublie, si la pilule passe quand même assez bien, c’est que d’autres parmi eux (beaucoup moins nombreux il est vrai), rachètent tout ce beau monde par leur compétence et leur implication parfois personnelle et que j’estime en toute objectivité que ceux-là méritent largement leur salaire voire plus. 

            Bref, 256 niveaux de gris comme d’habitude, alors vos sentences et votre égalitarisme très peu pour moi. Et surtout continuez à compter les points…

          • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:08

            Je vous remercie, vous êtes en train de faire la démonstration de la validité de mon raisonnement.
            Les fonctionnaires Européens ne travaillent pas en Algérie, leurs revenus sont à considérer en fonction de leur environnement économique et social relatif, qui est au cœur même de l’Europe.

            Ma position tient au fondement même de nos règles démocratiques : égalité des droits et des devoirs. Ces fonctionnaires se soustraient d’eux-même par un pouvoir discrétionnaire à ces droits et devoirs.

            J’étais très bien payé par mon entreprise, en fonction de ce qu’ils jugeaient, et moi aussi, être mon mérite (sans quoi, j’aurais écouté les sirènes des chasseurs de têtes). Je contribuais donc très largement et lourdement aux contributions sociales et de retraite, ainsi qu’à l’impôt. Et je ne trouve absolument rien à y redire. Je ne professe pas la règle du beurre (vivre et bénéficier de ce que me garantit mon pays), et de l’argent du beurre (en bénéficier sans y contribuer).


          • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:35

            Heuuuu, par sûr de comprendre votre message, là....


          • xa 29 janvier 2010 16:41

            "Et sur le sujet de la méritocratie : Le Point souligne que Barrosso gagne beaucoup plus que Obama. On l’évalue comment, le mérite ?« 

            Ne pas oublier l’effet change, dans cette »affirmation"

            Barroso est payé 300k bruts annuels pour son poste de président, plus 50k de frais de résidence. Obama touche 400k de salaire plus 50k de frais.

            Au change actuel, Obama gagne 330000 euros contre 350000 pour barroso. La différence n’est pas si impressionnante que ce que l’article du point sous entend. D’autant qu’il faudrait tenir compte des avantages annexes pour vraiment comparer les deux postes.


          • eugène wermelinger eugène wermelinger 29 janvier 2010 17:51

            à Damien : demain la belle dame elle enlève le haut !

            Veinard vas !
            Bravo pour l’article, on a envie de gerber, le met est pourri. 

          • gimo 29 janvier 2010 20:43

             M ; jojo 
            vous devez avoir un gros problème dans votre tête !!! 
            en plus vous ETES incapable de vous expliquez en cohérence vous etes décousu pas claire
            avec un relent !!! de non achevé  ::d’aigris meme amer ..de ne pas ........... ?...
            c’est triste !! dommage
            je le déplore !!
            vous n’apportez rien de constructif CE QUI AIT ASSEZ apocryphe COMME PERSONNE


          • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 21:02

            Si la belle avait quelque chose d’intéressant à dire, je n’y serais pas opposé, mais les virago qui n’argumentent rien et dénigrent tout, elles peuvent avoir les plus beaux seins du monde, je ne suis pas preneur smiley

            Je me demande toujours quel genre d’obsession psychologique pousse certaines personnes dans ce genre à se répandre sur le net de cette manière. Elles s’emmerdent chez elles ? Moi, je peux la rassurer sur une de ces saillies : je ne m’emmerde pas du tout dans le Gers. On y mange bien, on y boit bien, et les femmes que je connais ont des vraies choses à dire.


          • Jojo 30 janvier 2010 12:15

            gimo

            « M ; jojo 
            vous devez avoir un gros problème dans votre tête !!!  »


            En fait j’en ai plusieurs, de gros problèmes dans ma tête, vous comprendrez donc que je n’aie pas spécialement envie de vous ajouter à la liste smiley

          • patdu49 patdu49 31 janvier 2010 09:44
            précarité des députés, aidez les, envoyez des dons.

            Copié collé ci dessous, de ce que j’avais écrit il y a 2 ans (donc certains chiffres sont sous-estimés, mais bon ...)
            bonjour,
            on se pose souvant la question, de pourquoi, des élus, des hommes politiques etc, semblent si déconnectés des réalités de la vie des Français, peut etre une des explications :
            revenus et avantages mensuels d’un foyer fiscal de député :
            « salaire » net mensuel : 5 177, 66€ (imposable, même si simple d’y echapper via niches fiscales) .. quand on demande combien touche un député, en général il répond donc juste cette somme, mais ne parle pas de la suite :

            + possibilité cumuler avec des mandats locaux à hauteur de : 2700,16 € (sans parler des indemnités de fonction encore, pour ces derniers) sur 577 députés, seuls 68 ont un mandat unique. Idem au Sénat, sur 331 sénateurs. ... il semblerait que dans les faits ce plafond cumulable soit dépassé régulierement en toute tranquilité .. le canard enchaîné nous a appris récemment qu’un élu député maire percevait 12 500 euros, et qu’il continuait à percevoir 1 500 euros de chômage malgré son élection en Juin dernier.

            + allocations familiales comme un citoyen lambda (pas de plafond de ressources en France pour les allocations familiales basiques) François Fillon par exemple pouvait percevoir 6000€ par an, durant des années pour ces 5 ou 6 enfants, soit 500€/mois

            + indémnité frais de mandat : 5 790,83 €. (Elle sert à payer ses frais de voiture, de loyer pour la permanence, frais de réception, d’habillement, de transport ..) mais en réalité, grosse hypocrisie, car là pluspart de ces frais sont déjà pris en comptes comme vous le constaterez + bas, donc c’est en fait la pluspart du temps du pur argent de poche tout comme le salaire dailleur.

            + crédit affecté à la rémunération de collaborateurs : 8 949 € ( pas de controle réel et sérieux de l’utilisation, possibilité donc d’emplois + ou - fictifs, du gendre, de la copine etc, et pas de pointeuse comme à l’usine je présume ..lol) 

            soit total : 22 617,65€ minimum (pas compté les allocs eventuels)


            + Avantages non chiffrés en valeurs :
            + l’accès gratuit illimité à l’ensemble du réseau SNCF en 1ère classe
            + dispose d’un parc d’une vingtaine de voitures

            + des taxis réservés et à dispositions et payés par l’assemblée si pas de voiture dispo

            + quarante voyages en avion gratuits aller et retour entre Paris et la circonscription

            + six voyages gratuits en avion aller et retour en France métropolitaine hors circonscription

            + l’assemblée, le ministères etc payent à la demande d’autres déplacements, à l’etranger etc .. (comme l’aller retour rapide en jet privé à 138000€ d’Estrosi et son équipe,.. l’arbre qui cache la forêt) .. Estrosi, déjà condamné par le passé, pour abus de biens sociaux à Nice de plusieurs millions etc ..

            + Deux restaurants sont à la disposition des députés. L’un leur est strictement réservé, l’autre leur permet de recevoir des invités.

            + prêts immobiliers à 2 % d’intérêts sur 10 ans (suffit de dire que c’est pour une permanence, pour pouvoir recevoir ..) pour info un français lambda paye entre 4 et 8 % env d’intérêts

            + droit à cinq lignes téléphoniques (fixes ou mobiles) et un abonnement d’accès à Internet, ou à quatre lignes téléphoniques et deux abonnements d’accès à Internet pris en charge intégralement

            + assurance complémentaire avantageuse (facultative)
            + probablement coiffeurs, maquilleurs etc ..


            sans parler de leurs revenus par à coté ...

            + ils sont souvant multiproprios (perception de loyers)

            + ils perçoivent souvant d’autres indémnités de representations, jetons de présences .. içi ou là, à sieger dans des entreprises, des coloques, ou que sais je encore, etc

            + ils sont souvant en couple avec des personnes qui elles mêmes recoivent des revenus énormes, ils sont souvant de riches héritiers, sans parler des ventes de bouquins, car ils travaillent tellement sur le terrain qu’ils ont bien entendu le temps d’ecrire des livres, sans parler des actions pour les actionnaires, sans parler de l’argent qui rapporte sur des comptes bancaires (assurances vies.. ) etc etc ...

            + ils echappent aux impots sur le revenu souvant grace aux niches fiscales multiples .. (henry emmanuelli du PS avait eu la franchise de dire qu’il n’en payait pas alors qu’un mec juste au dessus du smic, lui en paye souvant)

            + Pour couronner le tout, certains cumulards continuent à exercer leur métier, comme garagiste ou comme avocat. Ainsi a-t-on appris par l’hebdomadaire « Marianne » que le Député Maire de la ville de Maux, président du groupe parlementaire majoritaire exerce aussi comme avocat dans un cabinet parisien ayant pignon sur rue. Coût horaire : 500 euros


            + pour les rares qui ne sont pas cumulards et qui ne sont assurés d’avoir une activité en cas de non renouvellement de leur mandat : indemnités de chômage 5 ans à taux plein, la première année (5 000 euros) et à taux dégressif de 20 % tous les ans. En sorte qu’au bout de 5 ans de chômage, un ex député continuera de percevoir 1 000 euros à vie. Un Smic à vie pour un mandat de député de 5 ans. Là aussi qui dit mieux ?


            bref ces messieurs dames, ces foyers fiscaux, si on ne se voile pas la face, si on compte bien, depuis les années qu’ils exercent, avec l’argent qui mene à l’argent etc, tournent minimum en moyenne à 1500€ par jour d’argent de poche dans la réalité, je dis bien minimum et je dis bien d’argent de poche ... soit une brique, 10000frs, 1 baton, une patate de nos anciens francs par jour.... TOUT FRAIS PAYES ... 30 batons par mois .. sans compter, aussi, qu’ils sont souvant invités intégralement par leurs amis les millionnaires à qui ils ne cessent de faire des cadeaux fiscaux, qui frequentent les mêmes endroits, leurs enfants les mêmes écoles etc etc ..(gros patrons, jet set, sportifs, publicitaires, etc ..)

            sans parler des abus de bien sociaux, et pourquoi pas des valises de fric en liquide, du syndicat des patrons pour faire passer des lois etc (on peut le soupçonner, vu qu’on ne sait pas encore ou est passé l’argent de l’UIMM, depuis des mois qu’on en parle, 600 millions d’euros ) Caisse noire MEDEF, UIMM : lobbies, et plus si affinités ...

            mais ils coutent bien + cher encore, si on compte pour certains, les gardes du corps, les deplacements en jets etc ... les ceremonies, les petits fours, les cars de CRS à chaques deplacements, le GIGN sur les toits, etc etc ... le personnel à leur disposition etc .. les tapis rouge, etc etc ...

            et pendant ce temps là...  des jeunes chomeurs se prostituent pour bouffer, car aucun droit, ZERO EURO, d’autres doivent survivre par mois avec 404€ de RSA moins la part de loyer qu’il reste à payer, apl déduite, s’ils ont la chance d’avoir un toit et + de 25 ans.. !!
            ou se faire sucrer le RSA si un des 2 ne gagne même pas 800€ en bossant.
            ou aller trimer en RSA pour env 800€ par mois, avec leurs frais de route à payer souvant etc ... ou voir encore moins en CAE etc ... ou au SMIC à 1000€ net (en payant tout plein pot, même des impots locaux) ou en CDI à 16 heures semaines .. sinon tout juste si on les traite pas de parasites, de faignasses etc .... tout juste si on les fait pas culpabiliser, si on les traite pas d’assistés !!
            vous pensez pas que ça suffit, qu’on nous prend pour des cons ?

             

          • Yaka Yaka 29 janvier 2010 11:59

            Quand je pense qu’ils passent leur temps à nous faire la morale ...


            • Thegrannysmith Thegrannysmith 29 janvier 2010 12:13

              Article très bon mais qui fait pour des européens comme moi.
              Bref pour clarifier cette situation opaque, faut donner de la légitimité démocratique. Votez en 2014 Intéressez vous à l’Europe un peu !


              • bo bo 29 janvier 2010 12:22

                Mais c’est partout pareil dans les paradis fiscaux des organisations internationales, car il faut ajouter les conventions fiscales qui exonèrent de payer tout ou partie des impôts sur les émoluments (salaire ou retraite versée..). Les 2 millions d’US dollars d’émoluments du FMI sont nets ...ect...et tout cela est même augmenté de nombreux avantages en nature...
                J’ajouterai que c’est pour « profiter équitablement de cette manne » entre privilégiés qu’il y a des quotas de « fonctionnaires ou assimilés » par pays....


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 12:27

                  Selon l’étude récente d’un journaliste spécialisé (argghh, faut que je retrouve ce lien !), il est impossible d’obtenir auprès du Ministère du budget le montant exact des impôts payés par les entreprises du CAC 40, qui abusent des paradis fiscaux. C’est quasiment du secret défense. Car si l’on découvrait la vérité, celle-ci serait tellement énorme que cela jetterait dans la rue des millions de personnes, y compris les chefs d’entreprises de PME/PMI.


                • Ethers 29 janvier 2010 13:30

                  Comment ça ? Je n’ai peut-être pas saisi le sens de votre intervention, mais vous pouvez consulter sur le site du ministère du budget les chiffres relatifs à l’Impôt sur les sociétés, sur ceux des collectivités locales ceux à la Taxe Professionnelle, et sur celui de l’ACOSS aux charges sociales. Ceci donne les chiffres en masse.
                  Par exemple :
                  http://www.performance-publique.gouv.fr/le-budget-et-les-comptes-de-letat/approfondir/les-recettes.html
                  http://www.acoss.urssaf.fr/index.php?option=com_docman&task=view_acosstat&Itemid=5529

                  Si vous voulez les chiffres par entreprise, vous les trouverez dans leurs rapports annuels ! par exemple, le doc suivant de Total vous apprendra que Total a versé environ 14 milliards d’euros d’impôts en 2008, et même, si vous regardez le rapport annuel, vous aurez le montant par grande filière.
                  http://www.total.com/MEDIAS/MEDIAS_INFOS/297/FR/Total-2008-resultats-persp-090212-comptes.pdf


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:45

                  http://www.paperblog.fr/667286/total-malgre-ses-12-milliards-de-benefices-ne-paierait-pas-d-impots/

                  Extrait :
                  Toujours est-il que le montant du chèque que Total signe tous les ans à l’Etat français au titre de l’impôt sur les sociétés est secret, archi-secret ! Le Canard Enchaîné a plusieurs fois effleuré la question, évoquant des montants du même ordre que ceux de Marianne, dans son édition du 17 novembre 2007 passée totalement inaperçue, qui cite Thierry Desmarets, ex-PDG du groupe Total : « Vous donner le montant des bénéfices de Total en France ou celui de son chèque au trésor ? Cela pourrait être mal interprété ».

                  Un autre exemple concret : une entreprise que je connais bien, Alcatel, entreprise française à l’origine, a délocalisé son siège social aux Pays-Bas, précisément pour des raisons fiscales.

                  http://www.marianne2.fr/Le-CAC-40,-premier-evade-fiscal-de-France_a84127.html


                • florent1968 florent1968 29 janvier 2010 14:37

                  1) Si votre article est interessant il doit aujourd’hui être elargi au vu de l’actualité .
                  Les retraites dorées concernent une petit nombre de PRIVILEGIES, fonctionnaires ou pas, qui se font votés des règles plus qu’avantageuses que vous ne trouverez nul part ailleurs ( 5 ans de présence dans un conseil d’administration par exemple, 13 Millions de retraite chapeau pour M Proglio qui n’est pas une exception...)
                  Le système se fait dans le privé par un système très souvent de cooptation. Vous trouverez souvent les mêmes présents dans les conseils d’administration des Très Grandes Entreprises qui touchent less jetons de présence, les retraites dorées.....

                   2) Ce sont non seulement les retraites mais aussi les rémunérations qui doivent être revues.
                  Il faut qu’il y aient des revenus maximum et supprimer au maximum les bonus et primes et indemnités diverses qui ne sont ni taxées et sur lesquelles il n’y a AUCUNE cotisation (sauf CSG) qu’elle soit salariale ou patronale !
                   
                  Si nous posons tout cela sur la table, ça permettra effectivement de financer une bonne partie du manque à gagner actuel du système de retraite !
                  Mais le gouvernement le veut-il réellement ?


                • bo bo 29 janvier 2010 16:48

                  Mon propos ne visait pas les entreprises privées dont tout le monde est au courant des excès, mais le cas des fonctionnaires d’organisations internationales qui bénéficient de l’exonération fiscale compléte ou partielle sur leurs émoluments (salaires, primes et retraites) et avantages en nature.
                  Il existe une très grande « discrétion » sur ce sujet.....


                • eugène wermelinger eugène wermelinger 29 janvier 2010 17:55

                  Et voilà le travail : la belle enlève aussi le bas après-demain ! (Ce sera vu de dos, on vous rassure)


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 21:08

                  Bien !
                  Je retire ce que j’ai dit par ailleurs, vous êtes capable de contribuer utilement à ce forum.

                  Reste que je ne comprend absolument pas pourquoi vous êtes si agressive et dans le dénigrement systématique avec moi. Surtout si c’est pour abonder dans mon sens. Pourquoi vous avez un problème avec moi ? Qu’est-ce que je vous ai fait ?


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 21:10

                  Ce message s’adressant à la belle blonde, ou tout du moins son avatar (moi, je ne me cache pas vraiment derrière ma bouteille de Lagavulin de 16 ans d’age).


                • gimo 29 janvier 2010 21:32

                   
                  BO
                   
                  LE VOTE TEL QU’IL AIT aujourd’hui c’est de la pisonnade 
                  le vote en lui est simplement un outil neutre qui ne veut rien dire 
                  exp ... je vote je choisis quoi ? un pesonnage , une résolution ? ou et 
                  pour pourqoi
                   
                  non M le vote n’est pas suffisant 
                  c’est .. ON POURRAIT DIRE QUE c’est LE MANCHE 
                  ce qui importe c’est ce qui va au bout

                  exp ..
                   voter pour une personne qui alors !!!! ( puisque on ne peut pas voter pour des règle des lois ou autre) ! pourrait alors peut etre ?faire changer les injustices LES LOIS

                  mais il ne le fera jamais  !!!parceque il ne va pas Scier la branche ou il est assis
                  et super !!
                  bien payer
                  c’est cela  le grand piège de la politique on les « achete » !!
                   les personnes son achetables
                  avec l’argent du citoyen et  qui pour cause va aller 
                  contre lui  ! la boucle est  bouclée

                  donc voter ne ser à rien
                   
                  donc .... ! solution !!! c’est de faire des grandes pressions
                   par des manifestationsres tres fortes du citoyen c’est la seukle solution
                   le vote est  en soit un enorme leurreeeeeeeeee


                • gimo 29 janvier 2010 21:41

                   les comptes vous révez encore m. allez voir les compte de ARON co usa
                  tous fauts 


                • gimo 29 janvier 2010 21:45

                  faux bien sur


                • Lorenzo extremeño 30 janvier 2010 00:18

                  @ Bertrand

                  Lagavulin, le préféré de Jean-Claude Izzo et de James Crumley...de leurs personnages
                  tout au moins.
                  Talisker, Aberlour,Highland Park,Cragganmore pour varier les plaisirs smiley


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 00:40

                  Et bin, me faire taxer d’identitaire ou de suppôt de l’extrême droite, alors là, ça me les coupe.
                  Vous devriez lire mes précédents articles (cf mon profil), et voir ce que pensent de moi les identitaires et les extrémistes de tous bords en lisant les commentaires.
                  Ou bien allez voir mon blog.
                  http://www.ensuran.org/ctd_blog/ctd_blog.html


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 01:23

                  Mon prochain article sera sur la chasse aux escargots après les pluies de printemps dans la vallée du Savès. Article très savant qui vous démontrera l’étendue de mes talents.
                  Je gage que vous serez présente pour me fustiger à votre manière si élégante, c’est à dire sans explication, sans raison apparente, sans argumentation, juste pour votre plaisir personnel.
                  Pas de blem’ vous m’amusez Katia.


                • patroc 29 janvier 2010 12:48

                   C’est comme çà depuis toujours !.. Les politiques se gavent sur le dos des contribuables.. Et en france c’est pareil pour la retraite des députés, sans parler du sénat.. Les élu(e)s profitent et nous on paye !.. Seul le NPA propose de remettre à plat tous ces privilèges et pourtant les gens continuent de voter pour ceux qui leur rendent la vie misérable et injuste.. Et si en démocratie on a le pouvoir qu’on mérite, alors en europe comme en france on ne mérite pas grand chose !.. Quand le peuple sera moins con, peut-être cela changera, mais pas avant !.. Merci pour cet article de rappel..


                  • Reinette Reinette 29 janvier 2010 13:00

                    En démocrate convaincu de l’utilité vitale de l’Europe et de ses bienfaits...

                    Salut Bertrand

                    depuis le referendum, comme beaucoup de Français je suis totalement écoeurée par le système Europe - j’ai milité et voté non à cette Europe

                    l’Europe oui, mais pas celle-ci !


                    pour en revenir aux retraites, le doc ci-dessous est loin d’être rassurant pour les Européens et les Français en particulier (surtout pour les nombreuses femmes qui ne sont embauchées qu’ à temps partiel - et hyper mal rémunérées - malgré leur volonté de travailler à temps plein)



                    pour les bureaucrates européens
                     
                    la Suède : les recettes d’un système efficace.
                    Le système suédois serait-il l’exemple à suivre ?

                    L’ensemble des commentateurs semble se passer le mot : la Suède est le bon élève européen en matière de réforme des retraites. Après un long processus de dialogue social et en réponse à une espérance de vie parmi les plus élevées d’Europe (84 ans pour les femmes et 77 ans pour les hommes), ce pays a en effet réformé en profondeur son système en 1999.

                    Ce système conjugue deux régimes obligatoires : un régime par répartition et des éléments de capitalisation.

                    La cotisation (partagée entre les salariés et les employeurs) correspond à 18,5% du salaire brut. 16 % financent le régime par répartition et les 2,5 % restants alimentent un compte individuel de capitalisation, placé sur les marchés financiers sous le contrôle d’une agence gouvernementale. Il existe à ce titre 450 fonds de gestion, mis en concurrence. Or, de nombreux Suédois qui ont placé les 2,5 % de cotisations dans ces fonds ont perdu une partie de leur pécule à cause de la chute de la Bourse. Ils sont par conséquent plus nombreux à privilégier les fonds publics.

                    http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=sy-77


                    • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:13

                      Je suis un admirateur du modèle social Suédois. Je n’oublie pas pour autant qu’ils disposent d’un environnement économique favorable qui facilite une telle politique, notamment des richesses naturelles importantes (sans être aussi importantes que celles de leurs voisins Norvégiens, premier pays au monde en matière de PIB par habitant, et de revenu moyen par habitant, soit un peu plus de 25 000 $). Ceci-dit, les Américains ont les mêmes atouts, et sont les 2èmes au monde dans ce classement, mais eux, nourris par une philosophie libérale individualiste, ont choisi une société profondément injuste et violente.


                    • cmoy patou 29 janvier 2010 14:17

                      euh...vous avez oubliée le e là ! convaincu....... ; a moins que celà ne soit le L 


                    • Romain Desbois 29 janvier 2010 21:29

                      Le modèle Suédois en est encore plus vertueux ! c’est justement quand la situation économique n’est pas bonne qu’il est plus plus scandaleux de voir ces gaspillages et prébendes.

                      J’ai cru comprendre qu’en suède un ministre doit payer de sa poche ses communications téléphoniques personnelles que la « cantine » est un plat unique pour tous, etc..

                      Une rigueur dont on pourrait s’inspirer très très largement....


                    • voxagora voxagora 29 janvier 2010 13:06

                       Lors du traité de Maastricht quelqu’un de mon entourage soutenait devant mon enthousiasme à voter OUI pour l’Europe, l’amitié entre les peuples et bla bla bla et bla bla bla .. que c’était de l’arnaque, qu’il s’agissait seulement de créer des échelons de plus dans le fonctionnariat et une caste supplémentaire de bénéficiaires.
                      Et c’est une fonctionnaire, aujourd’hui retraitée.

                      Ma naïveté -ou mon imbecilité- en ont pris un coup. Contrairement à vous qui vous défendez de vouloir jeter le bébé avec l’eau du bain (dernier sursaut ?), je n’apporterai plus jamais ma caution à l’arnaque. 
                      Quand vous dites que si tout se savait cela jetterait des millions de personnes dans la rue, moi je vous dis que non :
                      d’abord nous avons pris conscience de la distance entre « L’Europe » et « nous les votants », ensuite la pantomime qui a suivi les 1ers NON, c’est à dire : arrêt des votes, transformation des NON en OUI etc.. nous a fait rentrer à la niche. Ils n’ont même plus besoin de nous.
                      Nous sommes tous des irlandais cocufiés.


                      • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:17

                        J’ai voté OUI, bien que convaincu des gros défauts de cette constitution, et je referais le même choix aujourd’hui. Si l’on avait voté OUI, on n’aurait pas paralysé la construction Européenne, on l’aurait rendue plus démocratique, et l’on aurait du coup eu plus de possibilités d’éviter et de contrôler ces abus.


                      • voxagora voxagora 29 janvier 2010 13:44

                        Je vous avoue qu’apprendre que par ma faute la construction européenne est paralysée, que par ma faute elle est moins démocratique, que par ma faute elle ne peut éviter ni contrôler les abus .. cela me fait me sentir très mal.
                        Exactement comme quand R. Bachelot m’a accusée de propager l’H1N1 si je ne me faisais pas vacciner.


                      • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 13:51

                        Je ne vous accuse en rien, votre conviction est absolument respectable, vous avez tout à fait le droit de penser que voter OUI n’aurait pas produit les effets bénéfiques que moi je pense que cela aurait produit. Je vous livre simplement les raisons qui ont motivé mon vote. Mes choix personnels ne constituent pas un anathème sur ceux qui ne pensent pas comme moi, il ne manquerait plus que ça.


                      • bobbygre bobbygre 29 janvier 2010 15:25

                        J’ai voté non bien sur mais n’empêche que j’ai encore eu l’occasion il y a quelques temps de relire les fameux passages qui ont le moins prêté à discussions à l’époque puisqu’ils défendaient les valeurs universelles de l’Europe, à savoir les droits de l’homme et du citoyen.

                        je suis tombé de haut en relisant toutes les exceptions que les législateurs ont prévu pour suspendre les droits de l’homme, rebaptisés d’ailleurs « droits fondamentaux » et le fait est qu’avec la crise et les désordres sociaux qui s’annoncent, cette constitution semble idéal pour établir une belle dictature. Morceux choisis :

                        article II-61
                        1. Toute personne a droit à la vie.
                        2. Nul ne peut être condamné à la peine de mort, ni exécuté.

                        C’est rassurant mais dans le paragraphe 3-a de l’article 2 de l’annexe 12 (intitulée « Déclaration concernant les explications relatives à la Charte des droits fondamentaux », section A de l’acte final de la partie IV) :

                        « Les définitions « négatives » qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte :
                        a) l’article 2, paragraphe 2 de la CEDH :
                        « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :
                        a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;
                        b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;
                        c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. »
                        b) l’article 2 du protocole n° 6 annexé à la CEDH :
                        « Un État peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre ; une telle peine ne sera appliquée que dans les cas prévus par cette législation et conformément à ses dispositions ». »

                        En gros, la peine de mort est interdite (sauf si on décide d’en avoir besoin contre vous)En gros, la peine de mort est interdite... sauf si elle est nécessaire du point de vue de l’état. Bah, elle est pas interdite quoi...

                        Autre extrait :

                        article II-65
                        1. Nul ne peut être tenu en esclavage ni en servitude.
                        2. Nul ne peut être astreint à accomplir un travail forcé ou obligatoire.

                        COOOLL... Mais

                        article 5 de l’annexe 12
                        « Au paragraphe 2, les notions de « travail forcé ou obligatoire » doivent être comprises en tenant compte des définitions « négatives » contenues à l’article 4, paragraphe 3, de la CEDH :
                        N’est pas considéré comme »travail forcé ou obligatoire« au sens du présent article :
                        a) tout travail requis normalement d’une personne soumise à la détention dans les conditions prévues par l’article 5 de la présente Convention, ou durant sa mise en liberté conditionnelle ;
                        b) tout service de caractère militaire ou, dans le cas d’objecteurs de conscience dans les pays où l’objection de conscience est reconnue comme légitime, à un autre service à la place du service militaire obligatoire
                        c) tout service requis dans le cas de crises ou de calamités qui menacent la vie ou le bien-être de la communauté ;
                        d) tout travail ou service formant partie des obligations civiques normales »

                        Autre disposition inquiétante car complétement fourre-tout :

                        paragraphe 1 de l’article 6 de l’annexe 12
                        « Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales :
                        (...)
                        c) s’il a été arrêté et détenu en vue d’être conduit devant l’autorité judiciaire compétente, lorsqu’il y a des raisons plausibles de soupçonner qu’il a commis une infraction ou qu’il y a des motifs raisonnables de croire à la nécessité de l’empêcher de commettre une infraction.
                        (...)
                        e) s’il s’agit de la détention régulière d’une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d’un aliéné, d’un alcoolique, d’un toxicomane ou d’un vagabond ; »

                        En gros, on peut pas t’emprisonner si tu n’as pas commis de crime... sauf si on te soupconne, on pense que tu vas commettre un crime (c’est pas censé être de la SF, ça ?) ou si t’es un clodo ou que t’as le sida.

                        Bref, même cette partie de la consitution, la plus consensuelle, celle sur laquelle on devrait tous être d’accord, est effrayante parce qu’elle ne protège en rien finalement vu toutes les exceptions !!!

                        Le diable se cache dans les petites lignes !!!


                      • beubeuh 29 janvier 2010 15:37

                        @ voxagora

                        Que vous ayez voté oui ou non ne changera jamais rien à ce genre de chose, le statut des fonctionnaires n’étant pas inscrit dans les traités. De plus, il est similaire à celui qui existe dans toutes les organisations internationales (ONU, UNESCO, OCDE, etc.) dont les fonctionnaires sont également payés par le contribuable, sans que celui-ci se soit par ailleurs prononcé sur l’appartenance de la France à ces organisations.

                        On pourrait aussi faire exactement le même article sur les retraites des députés ou sénateurs, voteriez-vous contre la République dans ce cas ?


                      • Romain Desbois 29 janvier 2010 21:37

                        De toutes façons les traités ils les appliquent quand ça les arrange.

                        pendant des années on a justifié la rigueur budgétaire, à cause du critère de convergence qui imposait maximum 3% de déficit annuel. Puis vint la sainte crise et Maastricht a fait pchitt....

                        Heureusement que Bruxelles a fait les gros yeux en exigeant le respect du traité... pour 2013 !


                      • MERLIN MERLIN 29 janvier 2010 13:08

                        Après on s’étonne qui il a des poseurs de bombes, révoltant, certains se crève la paillasse leur vie durant, pour se voir gratifier d’une maigre retraite permettant de survivre en souhaitant une mort rapide tellement l’injustice les prend à la gorge.Et je vous parle même pas des justificatifs à fournir pour l’obtenir cette maigre retraite,vous avez intérêt à ne pas avoir perdu vos papiers...


                        • Big Mac 29 janvier 2010 13:16

                          Même s’ils sont bien payé les fonctionnaires européens, il faudrait leur donner en plus les 30 deniers de Juda !

                          Car ce sont bien bien des traitres qui vendent leur peuple à la criée au marché du mondialisme.


                          • bonnes idees 29 janvier 2010 13:21

                            L’Europe : enfumage et entubage en tout genre. Vaste fumisterie et bastion imprenable de tout les lobbies. Impôt supplémentaire qui réhausse le mille-feuilles des avantages innombrables de nos « chères » élus Européens. Se regrouper pour faire corps contre les véritables exigences des peuples. Voilà le seul principe de l’europe. Commissions nocturne sous ivresse de whisky Ecossais et de cigares à la Dutronc. On nous cache tout, on nous dit rien.


                            • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 20:29

                              Dans le genre art de la réthorique inutile, face à vous, je m’incline bien bas. Je ne fais pas le poids.


                            • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 00:45

                              Vilistia... Profil juste créé, ce ne serait pas la Miss Katia qui nous reviendrait sous une nouvelle identité ?

                              « Toujours à mettre les femmes russes sur le trottoir. »
                              Ça ne peut venir que de vous.
                              Surtout pour me faire dire le contraire de ce que j’ai dit.


                            • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 01:27

                              Bin oui, justement, exactement, merci d’avoir fait ce copier-coller. Je dénonce les misogynes violents de Russie qui considèrent les femmes comme seulement bonnes à être mises sur le trottoir pour faire du pognon, et toi tu dis que c’est ce que je professe (mettre les femmes sur le trottoir).

                              Je me rends compte maintenant de la source du quiproquo : tu ne sais pas lire.


                            • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 02:03

                              Des misogynes, il y en a partout, notamment en France, tout particulièrement dans les campagnes, et donc naturellement dans le Gers.
                              Des misogynes, il y en a de sacrément gratinés en Russie, ce qui ne fait pas de moi un russophobe, ni plus qu’un gersophobe.
                              Vos raccourcis intellectuels et vos menaces à peine voilées sont lamentables, point barre.

                              Votre raisonnement systématique me concernant c’est : Tous les hommes sont mortels, or les Grecs sont des hommes, donc les Grecs sont mortels

                              On appelle ça un syllogisme.


                            • Bertrand Damien Bertrand Damien 31 janvier 2010 10:23

                              vilistia
                              Je vous la refais, façon cours de logique (propositions formelles et valeurs de vérité) :

                              Tout b est c (prémisse 1)
                              Or a est b (prémisse 2)
                              donc a est c (conclusion)

                              1 - Tous les dinosaures sont épiciers
                              2 - Or Léon est un dinosaure
                              3 - Donc Léon est épicier

                              Maintenant, je vous la refais façon Vilistia

                              1 - Tous ceux qui critiquent les hommes russes qui sont misogynes sont russophobes
                              2 - Or Bertrand Damien critique les hommes russes qui sont misogynes
                              3 - Donc Bertrand Damien est Russophobe

                              1 - Tous les Gersois sont misogynes
                              2 - Or Bertrand Damien est Gersois
                              3 - Donc Bertrand Damien est misogyne

                              Ce qui donne dans un thread de commentaires sur un de mes articles, faisant suite à plusieurs commentaires à propos de la misogynie :
                              X : Une société qui va de l’avant est une société où les femmes font rêver les hommes...
                              Katia (Vilistia) : Tu es bien loin de me faire rêver petit homme. C’est une russe qui te parles.
                              Bertrand : Vous avez raison Katia, les mâles russes sont particulièrement misogynes
                              Katia : Donc vous êtes russophobe

                              Voyez, je connais vos méthodes. Genre de procédés intellectuels extrêmement répandus chez les « commentateurs » de Agoravox. Doublé chez Vilisitia de menaces à peine voilées de me faire démonter la gueule parce que son père travaille pour les russes. Sous entendu : nous les russes, nous réglons ces questions de manière radicale (ça, on avait remarqué).



                              • cmoy patou 29 janvier 2010 14:20

                                cent papiers ,sorry


                                • Rough 29 janvier 2010 14:23

                                  @jojo...vos interventions gagneraient en crédibilité si vous étiez un peu plus rigoureux sur les chiffres....
                                  Le « SMIG » algérien n’est pas à 100 euros....le SMIG algérien, en fait ça s’appelle le SNMG ici, est de 15000 DZD....depuis le 1er janvier...c’est ouh aïlle aïlle lui-même qui l’a annoncé....
                                  Autre erreur..20x100 euros ça fait 2000 euros....crois-tu vraiment qu’un expat viendrait ici pour 24000 euros, même nets par an ?...Soyons sérieux un expat ici, hors domaine pétrolier, c’est entre 45000 et 250000 euros nets par an....Je le sais car je suis juste au milieu de cette fourchette....


                                  • Jojo 29 janvier 2010 17:58
                                    Rough, voyons voir pour la rigueur…

                                    C’est vrai que j’en suis encore à un SMIC (Merci de votre sollicitude mais le jour où je serai sur un forum algérien, je dirai SNMG) à 12000 DA soit 100 Euros. Les 15000 du début de ce mois et dont vous parlez en oubliant de convertir, c’est combien déjà ? Ah oui 125 Euros Enoooorme la différence…

                                    Ensuite, vous le rigoureux vous parlez d’erreur, calculez 20 x 100 euros pour conclure… Ai-je dit que j’étais un smicard ? J’ai dit que j’étais payé selon des critères algériens, un pays ou le SMIC était à 100 euros. Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais vous dire combien… Mais au cas où vous l’auriez raté, j’ai bien dit que relativement à beaucoup de mes compatriotes j’étais un privilégié… Un smicard pourrait être un privilégié ?!

                                    Je maintiens donc 20 fois mon salaire… Pas 20 fois le SMIC, ceci pour la rigueur…

                                    Revenons à vous puisque vous avez la gentillesse de nous affranchir et en toute… rigueur : Milieu de la fourchette ça serait 205000 € / an, soit 17083 euros, 11 ans de (nouveau) SMIC algérien, j’espère pour mon pays que vous les valez. Sinon vous êtes bien en plein cœur de ce que je disais, vous m’apprendrez donc peut être la rigueur mais une autre fois smiley

                                  • projetX projetX 29 janvier 2010 14:41

                                    On devrait pendre tous ces pourris !


                                    • dup 29 janvier 2010 14:52

                                      la construction europeenne est le sucide des nation ,le retour de la féodalité, et un grand malheur pour tous .. sauf quelques uns

                                      http://www.dumpert.nl/mediabase/161331/afc902e3/europarlementariers_zijn_za kkenvullers.html


                                      • bobbygre bobbygre 29 janvier 2010 14:53

                                        Car je vois déjà le déchainement outrancier qui va s’emparer des lecteurs Agoravoxiens anti-européens convaincus, qui vont se servir de cette information pour soutenir leurs positions.

                                        Sauf que vous vous trompez. La plupart des gens à qui on a accolé l’étiquette d’anti-européens n’en sont pas. Ils sont, comme vous désormais, simplement dégouté par la tournure soviétique que prend l’union européenne et à cause de leurs positions critiques, on les a (dis)qualifiés d’anti-européens. Par exemple, j’ai voté non au dernier referendum. C’est donc en toute logique que les grands papes éditorialistes et autres grands évèques des plateaux TVs nous ont tous assimilés dans un grand sac en tant qu’anti-européens, souvent bêtes et xenophobes.
                                        Vous verrez, au vu de vos positions, vous allez devenir malgré vous, un anti-européen. Et vous aurez beau dire que vous voulez bien de l’Europe mais pas de celle là, on vous expliquera qu’on a pas le choix, que c’est ça ou rien. Qu’on est 25 et que ça va pas être possible de faire comme on en a envie etc, etc...

                                        Vous venez de faire le premier pas pour vous sortir de la propagande, bravo !


                                        • Jean Lasson 29 janvier 2010 15:22

                                          à l’auteur,

                                          Merci pour cette information. Vous dîtes rester européen convaincu, malgré cela.

                                          Connaissez-vous François Asselineau ? Il est très convaincant. En l’écoutant et en le lisant, j’ai mieux compris pourquoi je suis favorable à ce que la France sorte de l’UE.

                                          La pensée politique de de Gaulle sur l’Europe.
                                          Qui gouverne la France ?
                                          Les 12 impasses de l’UE
                                          La guerre économique

                                          On y apprend, entre autres, que l’UE a été patiemment construite par les américains, pour inféoder l’Europe. Les fondateurs de l’UE, Rober Schuman et Jean Monnet, étaient des agents américains (source : archives de la CIA des années 50, déclassifiées !), etc...

                                          Si tout cela est vrai, et je ne vois aucune raison d’en douter, on ne peut être favorable à l’UE... sans être traître à son pays. Et les avantages que vous mentionnez sont bien le prix de cette trahison, les 30 deniers de Juda comme l’a très justement écrit un autre commentateur.


                                          • Lorenzo extremeño 29 janvier 2010 15:59

                                            @ Jean Lasson

                                            Une convergence avec les théses de Pierre Hillard ?

                                            merci par avance de votre réponse.


                                          • Jean Lasson 29 janvier 2010 16:58

                                            @ Lorenzo,

                                            Oui, si vous voulez. Bien que je ne connaisse Pierre Hillard que très superficiellement, il me semble que son approche est plus globale. Je préfère la démarche d’Asselineau, qui décrit la guerre permanente des nations - j’ajoute : et des classes - pour leurs intérêts, avec des objectifs très concrets.

                                            Dans les liens que j’ai donné plus haut, je vous conseille le texte sur de Gaulle et l’Europe, remarquable décryptage, ainsi que la conférence « Qui gouverne la France ? ». Après avoir pris connaissance de ces deux publications, on ne voit plus l’Europe de la même façon...


                                          • Lorenzo extremeño 29 janvier 2010 18:52

                                            @ Jean Lasson

                                            Merci de votre réponse,je n’ai pu faute de temps voir les vidéos mises en lien
                                            je vais les visionner dés que possible. smiley


                                          • bobbygre bobbygre 29 janvier 2010 15:32

                                            Et j’oubliais de vous remercier pour votre article.
                                            J’avais moi aussi reçu l’e-mail dont vous parlez et je ne savais pas quoi en penser (je m’étais dit que je ferai quelques recherches mais vous me l’épargnez grâce à votre article).
                                            Merci pour l’info !


                                            • beubeuh 29 janvier 2010 15:57

                                              @ l’auteur

                                              Bon quand même cet article a pas mal de faiblesses, pour commencer vous ne nous donnez que quelques cas sans préciser quel était leur statut de base, quel salaire ils avaient etc. Donc on ne peut pas savoir si cela est représentatif de l’ensemble des fonctionnaires européens ou pas. Vous mettez des cas probablement extrêmes en regard de la moyenne de rémunération des agents publics, donc forcément il y aune grosse différence.

                                              Ensuite vous oubliez de préciser que tout ceci se fait à budgets constants, l’UE ne pouvant pas créer de déficits. L’image de l’Europe-gouffre à fric n’est qu’un mythe.

                                              Je ne veux pas dire que ces salaires sont justifiés, mais juste qu’il s’agit d’un « scandale » assez marginal par rapport à ce qu’on peut trouver ailleurs. Le budget « cocktails et réceptions » de la mairie de votre commune vous coûte probablement plus cher.


                                              • bobbygre bobbygre 29 janvier 2010 16:08

                                                Ensuite vous oubliez de préciser que tout ceci se fait à budgets constants, l’UE ne pouvant pas créer de déficits. L’image de l’Europe-gouffre à fric n’est qu’un mythe.

                                                Sauf que le budget de l’Europe provient du budget des Etats-Membres, eux-mêmes gravement dans le déficit... Donc l’un dans l’autre, leurs payes et avantages viennent bien de nos déficits.


                                              • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 20:36

                                                La question des salaires ne me pose pas de problème fondamental. Ils peuvent être très bien payés sans que j’y trouve beaucoup à redire à condition qu’ils soient soumis aux mêmes règles que les citoyens Européens, à savoir qu’ils payent leurs cotisations retraites et qu’ils cotisent sur les mêmes durées. C’est une question d’égalité de droits et de devoirs. Tout particulièrement quand on fait partie d’une organisation qui dépense beaucoup d’énergie à nous dire que nous devons augmenter la durée des cotisations pour faire face au problème des retraites.


                                              • R.L. 30 janvier 2010 00:14

                                                Ben voyons, seulement quelques fonctionnaires, comme ça seraient beaucoup plus avantagés que les autres. Et ce ne seraient même pas les hauts placés !


                                              • beubeuh 1er février 2010 13:54

                                                @ bobbygre 
                                                 
                                                Sauf que le budget de l’Europe provient du budget des Etats-Membres, eux-mêmes gravement dans le déficit..

                                                Ca dépend quels Etats, l’Allemagne par exemple s’en tire beaucoup mieux que nous. Je rappelle que les règles Européennes (le Pacte de Stabilité) imposent une limitation des déficits publics à 3% du PIB (le budget global de l’UE étant limité à moins de 1% de son PIB). Limitation non respectée par la plupart des Etats qui sont aujourd’hui dans une situation budgétaire délicate.
                                                Alors accuser l’Europe de creuser les déficits, c’est vraiment faire preuve de mauvaise foi. Aussi abusives soit-elles, les retraites de quelques milliers de fonctionnaires ne risquent pas de grever le budget de 27 Etats.


                                              • 3°oeil 29 janvier 2010 16:17

                                                jovanovic dit quelques chose sur les retraites des fonctionnaires et privés c’est long mais je pense qu’il n’invente rien bon app
                                                http://eso-news.blogspot.com/


                                                • Dominique TONIN dume 29 janvier 2010 16:36

                                                  @ Mr DAMIEN et les autres,
                                                  Heureusement qu’il y a des mecs comme vous, relayés par AV pour dénoncer ce genre de comportement ! Tiens, je pense, Dany LE ROUGE, n’en parle pas de ces retraites dorées, sans doute parce que, un jour, lui aussi en jouira !
                                                  C’est exactement le combat que je mène actuellement à travers le mouvement que j’ai créé : www.peuplefrancais.fr
                                                  Sur ce site, je dénonce les abus faits au niveau du gouvernement français et du trou abysalle de la dette de l’Etat, mais également des solutions drastiques et pragmatiques à y apporter. Mais nous pourrions effctivement faire les mêmes remarques aux gendarmes Européens, tout à fait, et je prends part à la dénonciation et au combat en y associant ce mouvement nouvellement créé et en devenir.
                                                  Merci pour ce coup de gueule, et c’est ensemble que nous ferons entendre nos ordres !


                                                  • Christian Delarue Christian Delarue 31 janvier 2010 14:01


                                                    National : ne pas jeter le bébé avec l’eau (sale) du bain.

                                                    Certes, il y a pas mal de loi anti-sociale et pro-bourgeoise dans ce qui apparait comme national. Il ne faut jeter que l’eau sale !

                                                    La seule chose qui soit nationale et positive pour le peuple-classe ce sont grosso modo les services publics, la sécurité sociale, les renationalisations, un vrai statut du fonctionnaire, le code des pensions.

                                                    Pour le reste ce qui apparait comme national est surtout social et transnational comme le pôle public bancaire et financier, une nouvelle RTT pour les salariés français et européens, un code du travail protecteur du monde du travail, des salaires augmentés et indexés sur les prix, mais pas pour ceux d’en-haut . Il faut baisser drastiquement les salaires de ceux d’en-haut public et prive en passant à un écart de 1 à 5 soit de 1500 euros par mois à 7500 euros.



                                                  • Hieronymus Hieronymus 29 janvier 2010 16:48

                                                    @ l’auteur
                                                    merci pour ce courageux pave ds la mare, trop rare ces temps-ci
                                                    vous ne parlez que des retraites mais a en juger par leur enormite, cela souleve le scandale de remunerations completement disproportionnees au regard du merite et de la qualification de leurs beneficiaires ...
                                                    ainsi je me suis livre a un petit calcul, l’exemple de ce controleur adjoint qui apres 10 ans en poste toucherait deja une retraite de 9000 €, si une retraite plein pot c’est au bout de 15 ans, cela ferait 9000 x 15/10 = 13500 € total de la retraite du gus
                                                    si la retraite correspond a 70 % du salaire de base, cela fait une remuneration brute de 19285 €, o tempora o mores, que la vie est douce a Bruxelles
                                                    un controleur adjoint pointerait donc a pres de 20 000 €/mois auquel s’ajoute une cascade d’avantages, de regimes speciaux, de privileges en tous genres pour un « controleur adjoint » y a pas a dire c’est le jackpot et j’en conclue que ces gens doivent se dire : apres moi le deluge, mais tant que y a a gratter, je gratte !
                                                    comment ne pas etre definitivement ecoeure face a cette clique de profiteurs ehontes ?

                                                    Damien, je vous encourage vivement a approfondir ce genre d’articles, il est parfaitement indecent compte tenu des difficultes quotidiennes du vulgum pecus qu’une clique de nababs s’en foute plein les fouilles en toute indecence, perso je reside en Europe de l’Est depuis 2 decennies et j’ai eu l’occasion de croiser bon nombre d’attaches de cooperation ou titres ronflants ds le genre, sous des airs de faux mec sympa on a le plus souvent affaire a de tres retors carrieristes qui n’en foutent pas une rame, ne rendent quasiment jamais aucun service et ne sont preoccupes que d’une chose : maintenir leur situation ultra privilegiee aussi toute leur activite consiste uniquement en com et n’est que de la poudre d’escampette, a part cela aucune utilite sur le terrain, ce serait plutot l’inverse ...
                                                    bien a Vous


                                                    • Bertrand Damien Bertrand Damien 29 janvier 2010 20:42

                                                      Difficile de généraliser pour moi. Dans ma vie professionnelle, j’en ai rencontré quelques uns, de ces fonctionnaires européens. Un certain nombre de purs parasites sans aucune valeur ajoutée, et quelques uns extrêmement compétents et ayant une vraie vocation de servir les européens. Je n’ai jamais discuté avec eux de leurs salaires, mais je doute qu’ils aient été déterminés en fonction de leur mérites respectifs.


                                                    • Hieronymus Hieronymus 30 janvier 2010 00:01

                                                      merci de votre reponse
                                                      apres de nombreuses annees d’observation de differents specimen
                                                      je suis devenu parfaitement resigne et cynique quant a la valeur et a la moralite de ces apparatchiks censes servir les interets de leur pays, c’est qq chose entre l’eurocrate et le diplomate de carriere, un type d’individu quasi-intouchable sauf par ses pairs (et encore) et contre lequel vous ne disposez d’aucun recours, le gros hic n’est pas seulement leur inutilite, leur caractere parfaitement parasitaire, mais comme n’ayant aucune obligation de resultat ils ne vivent dans la pratique que d’intrigues et vous devez vous mefier d’eux comme de serpents venimeux !
                                                      oui c’est a ce point tragique et absurde que vous vous voyez en permanence menaces et inquietes voire entraves dans votre activite (productrice de richesse pour la collectivite) par une caste d’hyper planques, hyper privilegies (aux frais du contribuable) qui elle ne risque rien et est en principe censee aider au developpement des entreprises francaises a l’etranger, alors qu’en realite il n’y a souvent pas pire menace pour celles-ci !
                                                      aussi on ne denoncera jamais assez fort ce scandale


                                                    • Christian Delarue Christian Delarue 31 janvier 2010 13:47

                                                      Le très hauts fonctionnaires sont comme l’oligarchie financière et la bourgeoisie en général des parasite suce le sang des prolétaires.

                                                      Quiconque perçoit plus de 75OO euros par mois suce le sang de ceux d’en-bas ! Même s’il travail bien et beaucoup. La qualification et le mérite ne doivent pas être prétexte à des revenus élevés.

                                                      Il faut aussi stopper le pantouflage qui permet le passage du public au privé et retour. Ici on voit que la République bourgeoise s’appuie sur la République bananière.


                                                    • xa 29 janvier 2010 16:50

                                                      Pour info :

                                                      « Le montant maximal de la pension d’ancienneté est fixé à 70% du dernier traitement de base afférent au dernier grade dans lequel le fonctionnaire a été classé pendant au moins un an. 1,90 % de ce dernier traitement de base est acquis au fonctionnaire pour chaque année de service calculée conformément à l’article 3 de l’annexe VIII. »

                                                      Le raccourci « après 2 ans d’activité » est un raccourci sévère.

                                                      http://ec.europa.eu/civil_service/docs/toc100_fr.pdf


                                                      • BA 29 janvier 2010 18:40

                                                        La BCE souhaite le secret pour certains sauvetages de banques.

                                                        La Banque centrale européenne (BCE) a plaidé pour que la future directive européenne sur la transparence financière autorise les banques centrales à garder le secret sur des plans de sauvetage bancaire lancés en urgence.

                                                        Dans un avis juridique publié sur son site internet vendredi 29 janvier, la BCE estime qu’« il y a lieu de maintenir la confidentialité des informations portant sur les prêts ou les autres facilités de liquidité accordés par une banque centrale, y compris l’aide d’urgence en cas de crise de liquidité, afin de contribuer à la stabilité du système financier dans son ensemble et de préserver la confiance du public en période de crise ».

                                                        Elle ajoute « qu’une évaluation de la nécessité de divulguer l’information au cas par cas est susceptible de mener à une impasse lorsqu’une réaction rapide s’impose ».

                                                        http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE60S20A20100129

                                                         

                                                        En clair :

                                                        - La BCE souhaite le secret pour certains sauvetages de banques.

                                                        - La BCE souhaite le secret pour certains sauvetages de pays de la zone euro. Exemple : la BCE a violé tous les traités européens pour sauver la Grèce de la faillite. La BCE a elle-même acheté les obligations émises par la Grèce.

                                                        - La question est la suivante : la BCE a-t-elle acheté directement les obligations émises par la Grèce ? Ou alors la BCE a-t-elle acheté en sous-main les obligations émises par la Grèce ?

                                                        - Pour répondre à cette question, le Parlement Européen doit maintenant procéder à un audit de la BCE.

                                                        - Comme aux Etats-Unis avec la Fed, seul un audit de la BCE pourra révéler les mensonges et les manipulations du bilan de la BCE.

                                                        - La balle est dans le camp des parlementaires européens : quels euro-députés oseront réclamer un audit de la BCE ?

                                                         

                                                        Un article à lire absolument :

                                                        http://www.la-chronique-agora.com/articles/20100129-2461.html


                                                        • Rough 29 janvier 2010 18:45

                                                          jojo vous êtes fâché avec les chiffres même si 20 fois le smig ce n’était pas 20 fois votre salaire..Au temps pour moi pour ce raccourci ....
                                                          Par contre 250000+45000=295000 et diviser par 2 (pour trouver le milieu)....ça doit faire dans les 147500...et pas 205000....Vous voyez qu’il y a quand même quelques expats compétents....au moins en arithmétique...


                                                          • Jojo 29 janvier 2010 19:18

                                                            Des expats compétents j’espère bien qu’il y en a et je ne doute pas que vous en soyez. Par ailleurs vous avez raison dans la formule et je suis ravi d’apprendre que vous êtes plus riche que prévu smiley Vive l’Algérie...


                                                          • kalon kalon 29 janvier 2010 21:55

                                                            Le probléme est là mais, aussi, autre part.
                                                            la commission européenne n’est plus ce que ses fondateurs historiques eussent voulu qu’elle soit.
                                                            J’ai, un jour, lu un ancien document versé au fond des archives du musée Afriquain de tervueren en Belgique d’une limpiditée qui serait étonnante pour notre époque.
                                                            Cette lettre était écrite par un ministre d’état, et accessoirement, membre du conseil d’administration de notre défunte « société générale de belgique » .
                                                            Elle était adréssée au supérieur des « Witte paters », les péres blanc, façon flamande !
                                                            En substance, elle disait ceci :
                                                             Notre révérend, nous ne vous demandons pas d’étre là pour leur apprendre qui est le « bon Dieu », ils connaissaient Dieu avant nous !
                                                            Nous « souhaitons » que vous les éduquiez dans les limites de la compréhension d’un ordre sans avoir, inpérativement, la possibilité de conceptualiser l’ensemble du processus
                                                            Nous vous remerçions d’y étre appliqué.
                                                            En 1960, le Congo est devenu indépendant, pour un territoire aussi grand que l’Europe, il y avait deux universitaires !
                                                            Eh oui, à l’époque, la société générale de Belgique avait le pouvoir de donner des « recommandations » à l’église.
                                                            Cela nous sert à quoi d’avoir des enfants si nous n’osons plus accepter leur regard !


                                                            • kalon kalon 29 janvier 2010 21:59

                                                              Nous sommes devenus les nouveaux colonisés, pas d’enseignement valable, des salaires payés à l’élastique, une sécurité sociale qui n’est plus ni sécurisante et encore moins sociale.
                                                              Et des policiers que le pouvoir transforme en ennemi des citoyens.


                                                              • dom y loulou dom 29 janvier 2010 22:03

                                                                Les Rothschilds savent très bien acheter leurs valets.

                                                                Les parlementaires dignes de ce nom, comme il y en a encore, comme Nigel Farage, ne trouvent même plus de place dans les médias officiels pour s’exprimer !!!

                                                                Faut qu’un parlementaire européen s’exprime aux USA sur une chaîne internet !!?!!!?!!!

                                                                http://www.youtube.com/watch?v=emOj59ZppOA

                                                                ...


                                                                • dom y loulou dom 29 janvier 2010 23:16


                                                                  et puis il y a infiniment pire...

                                                                  ...

                                                                  ce sont bien les actes de barbarie perpétrés contre les paysans qui mirent le feu aux poudres de la révolution ? Autrefois les nobles à perruque torturaient lors de leurs fêtes somptueuses dans les caves de leurs châteaux.

                                                                  Aujourd’hui c’est plus secret apparemment...
                                                                   

                                                                  http://echomonde2.wordpress.com/2008/09/21/l’affaire-de-l’yonne/

                                                                   smiley smiley smiley 


                                                                  • R.L. 29 janvier 2010 23:53

                                                                    Ainsi donc, ceux qui dénoncent l’Europe non démocratique, faîte de privilèges et de privilégiés, d’opacité et d’idéologie, d’atomisation, de démenbrement en tâche de fond des États (régions transfrontalières, interventions européennes directement dans le financement de projets locaux...) au profit d’un pays extérieur (avec l’appui de son valet outre-manche)... sont donc des anti-européens ?!
                                                                    Si être anti-européen c’est dénoncer tout cela, en ayant voté contre un traité constitutionnel qui n’a même été créé démocratiquement et encore moins -jusqu’à ce qu’« ils » en décident autrement- n’avait été prévu avant de voir l’intérêt qu’il y avait à faire adopter par la force ce qui avait été lancé au hasard, parmi d’autres actions, afin de redorer le blason des technocrates de Bruxelles qui avaient montré tout leur savoir faire de corrompus avec la démission de toute l’équipe des commissaires européen emmené par le Luxembourgeois J. Santerre, forcer à voter Maastricht en promettant ensuite le progrès social (Delors)... alors oui, je suis anti-européen et bien décidé à demeurer contre cette Europe de vulgaires marchands...


                                                                    • Bertrand Damien Bertrand Damien 30 janvier 2010 00:51

                                                                      Ne vous mettez pas tout seul dans ce panier, moi je ne vous y met pas.
                                                                      Quand je parle d’anti-européens, je parle de ceux qui le sont par conviction intime, par rejet absolu de toute idée d’Europe, en général des défenseurs de l’Etat Nation, façon Le Pen


                                                                    • BA 30 janvier 2010 10:29

                                                                      Tous les défenseurs de l’Etat Nation sont des partisans de Le Pen, en général ?

                                                                      Ah bon ?

                                                                      En France, à partir de 1789, le slogan des révolutionnaires était : « Vive la Nation ! »

                                                                      A Valmy, le slogan des soldats français était : « Vive la Nation ! »

                                                                      La IIème et la IIIème République avaient ce slogan : « Vive la Nation ! »

                                                                      Alors arrêtons de confondre le patriotisme (le patriotisme qui exalte et qui soutient l’Etat Nation), et le nationalisme de ce connard de Le Pen.

                                                                      Arrêtons d’écrire ces amalgames scandaleux.

                                                                      Et faisons plutôt exploser le tabou suivant : il faut maintenant faire le bilan de l’Union Européenne.

                                                                      Depuis le traité de Rome de 1957, quel est le bilan de l’Union Européenne ?

                                                                      Je sais bien que c’est un sujet tabou. Mais il faudra bien aborder cette question.

                                                                      Pour, moi, la réponse est la suivante :

                                                                      - l’Union Européenne a été très positive pour les élites médiatiques, pour les élites patronales, et pour les élites politiques de la France ;

                                                                      - l’Union Européenne a été un désastre pour tous les autres Français.

                                                                      L’expérience supranationale est une catastrophe pour la France et pour les Français.

                                                                      Maintenant, on arrête l’expérience.

                                                                      Cette expérience a foiré.

                                                                      Retour à l’Etat Nation.

                                                                      Vite.

                                                                      A lire absolument :

                                                                      http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=51481


                                                                      • JL JL 30 janvier 2010 10:47

                                                                        @ BA : + + + + ...

                                                                        « La nation est le seul bien des pauvres » (Jean Jaurès)

                                                                        c’est pourquoi les prédateurs ont entrepris de la ruiner.


                                                                      • Bertrand Damien Bertrand Damien 31 janvier 2010 10:37

                                                                        Tous les défenseurs de l’Etat Nation sont des partisans de Le Pen, en général ?

                                                                        Procédé Agoravoxien typique :

                                                                        J’écris : en général des défenseurs de l’Etat Nation. J’emploie un genre indéterminé (des), sous-entendant très exactement qu’il y en a d’autres qui peuvent être pour l’Etat Nation, sans être des Lepénistes (il y a des défenseurs de l’Etat Nation qui ne partagent ni les thèmpes de Le Pen, ni la définition Lepéniste de l’Etat Nation). Sinon j’aurais écrit les défenseurs.

                                                                        Vous transformez ça en : Tous les défenseurs

                                                                        C’est vraiment pénible cette façon de faire dire aux gens ce qu’ils n’ont pas dit. Que ce soit par manipulation, ou simplement par lecture incorrecte.


                                                                      • JL JL 31 janvier 2010 10:56

                                                                        @ Bertrand Damien, vous dites : « Quand je parle d’anti-européens, je parle de ceux qui le sont par conviction intime, par rejet absolu de toute idée d’Europe, en général des défenseurs de l’Etat Nation, façon Le Pen »

                                                                        Et quid selon vous des autres défenseurs de l’Etat Nation, xeux qui ne le sont pas « façon Le Pen » ? Pouvez-vous nous en dire plus, ou bien en resterez vous là, sur ce déplorable bottage en touche ?


                                                                      • Bertrand Damien Bertrand Damien 31 janvier 2010 11:46

                                                                        Que vous trouviez déplorable que je vous mette le nez sur vos raccourcis injustifiés ne m’étonne pas. Je ne m’attendais pas spécialement à ce que vous ayez l’honnêteté intellectuelle de le reconnaitre, mais bien à ce que vous répondiez par une invective.

                                                                        Concernant votre idée que « L’expérience supranationale est une catastrophe pour la France et pour les Français », c’est votre droit absolu que de le penser.

                                                                        C’est le mien que de penser autrement. Je ne vois pas ma citoyenneté comme l’appartenance à un drapeau, et je méfie énormément de tous les élans qui font appel à l’idée de Nation. Je fais partie de l’humanité et je suis totalement convaincu que le progrès de l’humanité finira par abolir ce concept de Nation, par ailleurs très fluctuant dans l’histoire. A partir du 17ème siècle il désigne « la population revendiquant légitimement le pouvoir » (cf wikipédia pour comprendre l’évolution du concept de nation dans l’histoire), en prenant une connotation politique dominante, puis dès le XIX° réhabilite l’explication des particularités historiques par la race. Ce qui a donné le genre d’excès que l’on sait, et que l’on continue à voir ici et là.

                                                                        Que je ne définisse pas mon identité dans le concept de Nation ne veut pas dire que je nie les différences culturelles et sociales (et même religieuses), et que je veuille voir l’émergence d’un village mondial monolithique et uniformisé. Bien au contraire. Je suis absolument persuadé que la richesse de l’humanité tient à sa diversité, notamment culturelle. Je suis un opposant farouche à la pensée unique, surtout quand celle-ci provient des « nations » dominantes, à vocation impérialiste, que ce soit les USA ou les Chinois pour ne citer qu’eux.

                                                                        Je crois donc qu’il faut inventer une autre forme d’organisation des sociétés humaines autour de valeurs et d’intérêts communs (puisqu’il faut bien convenir des règles du bien vivre ensemble à l’échelle de l’humanité, vu que nous ne vivont pas dans une bulle étanche), mais qu’il est impératif pour moi que cette organisation préserve les cultures différenciées. Je suis absolument convaincu que le concept de Nation ne répond à aucun de ces objectifs, et que bien au contraire, il envenime la situation. C’est ma conviction, et je suis certain que vous ne la partagerez pas. Respectez la mienne, comme je respecte la vôtre. Le désaccord intellectuel n’implique pas le rejet et l’insulte.


                                                                      • Christian Delarue Christian Delarue 1er février 2010 22:57

                                                                        National : ne pas jeter le bébé avec l’eau (sale) du bain.

                                                                        Certes, il y a pas mal de lois anti-sociales et pro-bourgeoises dans ce qui apparait comme national. C’est bien là tout le problème. Pour autant ne jetons pas le bébé avec l’eau sale du bain !

                                                                        Les biens de caractère national qui sont aussi positifs pour le peuple-classe sont grosso modo les services publics, la sécurité sociale, les renationalisations, un vrai statut du fonctionnaire, le code des pensions. Tout ce qui relève de l’économie non marchande à commande politique et démocratique.

                                                                        Pour le reste ce qui apparait comme national est surtout social et à vocation transnationale comme le pôle public national bancaire et financier (PPNBF) qui doit être étendu au niveau européen, une nouvelle RTT pour les salariés français mais aussi européens, un code du travail protecteur du monde du travail des nationaux et résidents et migrants temporaires, des salaires augmentés et indexés sur les prix, mais pas pour ceux d’en-haut . Il faut baisser drastiquement les salaires de ceux d’en-haut public et prive en passant à un écart de 1 à 5 soit de 1500 euros par mois à 7500 euros.

                                                                        Il peut être difficile de faire la part entre l’aspect national et social : le PPNBF par exemple doit permettre de réorienter les flux vers « l’économie réelle » qui reste capitaliste et donc vers les entreprises privées surtout donc vers les patrons et les travailleurs. Jusque là il s’agit d’une institution nationale qui joue contre la finance mais qui peut bénéficier aussi à la bourgeoisie productive conçue comme les « bons capitalistes » par la droite et le PS. Mais c’est oublier la collusion entre le monde de la finance et celui du patronat. Par ailleurs l’objectif est surtout social : il s’agit donc d’orienter les flux financiers et bancaires vers le salariat et notamment vers les prolétaires. Tout dépend ici de la politique menée donc de qui la mène. Tenir un propos abstrait sans cette précision ne dirait que la moitié de la vérité.

                                                                        Christian Delarue

                                                                        MOINS DE PROPRIÉTÉ PRIVEE, PLUS DE PROPRIETE PUBLIQUE ET DE PROPRIETE COMMUNE.
                                                                        Une dynamique essentielle pour se réapproprier l’avenir du monde au plan environnemental, social et démocratique.
                                                                        http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php ?article928

                                                                         Les résistances au modèle de l’entreprise dans l’Administration
                                                                        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-resistances-au-modele-de-l-67470


                                                                      • pseudo 31 janvier 2010 10:20

                                                                        Non, ce n’est pas possible que se sont les mêmes qui favorisent les délocalisations, qui sont pour le libéralisme, qui sont antisociaux, qui sont pour la remise en cause des retraites...etc ! Incroyable

                                                                        Encore plus incroyable le montant des indemnités des députés européens, le montant est tenu secret, Chut !
                                                                        Pendant que l’on saigne à blanc les peuples d’Europe, s’est tous les jours la fête aux parlement Européen, une vraie orgie digne de Sodome et gomorrhe. 

                                                                        • Christian Delarue Christian Delarue 31 janvier 2010 12:35

                                                                          Contre la dérive des traitements des très hauts fonctionnaires.

                                                                          Fonctionnaire de base (ce sont les cat C, B et A), je trouve scandaleux pour les A+ la perception de sommes si importantes. J’ai publié un article jadis sur le sujet et on m’avait opposé le niveau de salaire des fonctionnaires internationaux supérieur encore. C’est un pey « l’effet Proglio » : il y a tjrs une caste « pompe le sang » qui gagne encore plus sur laquelle il faut se caler. Evidemment ce qui part vers le haut ne va pas en-bas vers lles prolétaires à moins de 3000 euros par mois.

                                                                          J’en suis venu à dire que la méritocratie doit respecter
                                                                          * le fondement démocratique de la qualification
                                                                          http://www.lepost.fr/article/2010/01/28/1911604_le-fondement-republicain-de-la-qualification.html

                                                                          et donc mettre les personnes qualifiées sur les postes de la hiérarchie issue de la division technique du travail
                                                                          mais sans que cela débouche sur des salaires mirobolants. Un écart de 1 à 5 est suffisant (1500 à 7500 euros par mois) avec salaire de mi-carrière à 2000 euros pour tous.

                                                                          * Suppression du pantoufflage privé-public
                                                                          Etat néolibéral, République bananière et pantouflage au sommet.

                                                                          http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article672

                                                                          Stop aux tres gros revenus ! Imposons un revenu minimal et un plafond !

                                                                          http://www.prs12.com/spip.php?article9398


                                                                          • Christian Delarue Christian Delarue 31 janvier 2010 13:39

                                                                            Les fonctionnaires français du point de vue des retraites dépendent du Code des pensions.

                                                                            Ils n’ont pas droit à retraite mais à pension. Il faut défendre le code des pensions mais agir sur les hauts revenus et analyser les clauses particulières éventuelles des fonctionnaires français détachés pour l’Union européenne.

                                                                            Art 2 :

                                                                            Ont droit au bénéfice des dispositions du présent code :

                                                                            1° Les fonctionnaires civils auxquels s’appliquent les lois n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires et n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’Etat, relatives aux titres Ier et II du statut général des fonctionnaires ;

                                                                            2° Les magistrats de l’ordre judiciaire ;

                                                                            3° Les militaires de tous grades possédant le statut de militaires de carrière ou servant au-delà de la durée légale en vertu d’un contrat et les militaires servant au titre d’un engagement à servir dans la réserve opérationnelle ou au titre de la disponibilité ;

                                                                            4° Leurs conjoints survivants et leurs orphelins.


                                                                          • Bertrand Damien Bertrand Damien 31 janvier 2010 14:36

                                                                            Contribution utile, je vous remercie


                                                                            • selene 30 mai 2013 21:32


                                                                              Ce n’est tout simplement pas exact..

                                                                              http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/retraites-des-fonctionnaires-europeens

                                                                              Ce sont des blagues répandues par les entreprises qui cherchent à récupérer sur des fonds privés l manne des retraites et sont prêts à tout pour dénigrer les fonctionnaires et les retraites par répartition.


                                                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 17:07

                                                                                c’ est juste encore un peu plus dégueulasse que tout le restant .


                                                                                La retraite si on suivait ce qui est marqué sur les frontons , devrait être
                                                                                 «  exactement  » la même pour tous les retraités ayant cotisé . 

                                                                                La même ça veut dire le même chiffre . 

                                                                                l’ égalité serait à ce moment là l’ égalité .

                                                                                • Constant danslayreur 31 mai 2013 17:26

                                                                                  Nombre Capitaine pas chiffre, vous ne voulez tout de même pas majorer les retraites à 9 euros non smiley


                                                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 19:53

                                                                                  Ombré , yé mé souis trompé , chiffre comme Claudia .... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès