• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Miracle à Kiev : Arkadi Babtchenko tué de trois balles ressucite ! (...)

Miracle à Kiev : Arkadi Babtchenko tué de trois balles ressucite ! #fakenews

Vérité alternative, véritable manipulation l’Ukraine est à la manœuvre les grands media français font tourner serveurs et rotatives pour bourrer les cranes et emballer la machine à impulser la guerre contre la Russie. En même temps que cette fausse nouvelle saturait les médias français, plusieurs milliers de soldats américains équipés de centaines de blindés viennent de débarquer en Italie, et sous couvert de l’OTAN, font actuellement route vers la frontière russe en rejoignant la Pologne.

De fausses nouvelles pour crier haro sur la Russie

Mardi 29 mai, haro sur la Russie, la Main de Moscou avait encore frappé. Arkadi Babtchenko journaliste “dissident” (c’est-à-dire idéologiquement proche des neo libéraux russes NdlR) venait d’être assassiné. En cœur, de grands media français reprenaient les communiqués de presse des autorités (neo-nazies NdlR) ukrainiennes. (NdlR : dans cet article nous avons fait le choix de nous intéresser aux articles parus le 29 et le 30 mai sur les sites du Monde et du Figaro, le bénévolat imposant ses limites temporelles nous n’avons pas étudié les sites d’autres grands medias français, notamment des chaines de télé et radio de France Television et Radio France, il est vrai ces derniers étant tout occupés à tenter de salir la campagne présidentielle de Jean Luc Mélenchon et faire la promotion de leur patron, E Macron.)

Ainsi Le Monde déclarait (le gras est ajouté par la rédaction d’initiative-communiste.fr) :

Le journaliste et écrivain russe Arkadi Babtchenko, critique de longue date du régime de Vladimir Poutine, a été assassiné à Kiev, mardi 29 mai dans la soirée. Selon plusieurs sources, dont le site ukrainien Oukrainskaïa Pravda, M. Babtchenko a reçu trois balles dans le dos dans la cage d’escalier de son immeuble, dans le quartier Dniprovski de la capitale ukrainienne. Il a réussi à rentrer dans son appartement, où sa femme l’a trouvé ensanglanté et a prévenu les secours. Il est mort dans l’ambulance qui le conduisait à l’hôpital.

Notons que dès l’entame de l’article, le coupable est habilement désigné en la personne du “régime de Vladimir Poutine”. Puis comme Le Monde est le quotidien de référence, il montre son sérieux en s’appuyant sur “plusieurs sources”. La suite de l’article, toujours aussi rigoureuse précise :

La police ukrainienne a rapidement précisé qu’elle considérait son activité professionnelle comme la principale piste de l’assassinat d’Arkadi Babtchenko.

Ces dernières années, les assassinats se sont multipliés en Ukraine, le plus souvent attribués par les autorités à la Russie. Depuis l’été 2016, des attaques à la voiture piégée ou par balles ont visé et tué des agents des services de sécurité ukrainiens et d’anciens combattants de la guerre du Donbass, notamment tchétchènes.

Nonobstant qu’il est rare que Le Monde fasse mention de la présence de combattants tchétchènes contre le Donbass, on peut constater que l’article du Quotidien vespéral “de référence” insinue encore la culpabilité de la Main du Moscou. Toutefois en dépit de notre statut bénévole, à la rédaction d’ initiative-communiste.fr nous faisons de notre mieux pour informer toute objectivité, c’est pourquoi avant de passer en revue l’article du Figaro, nous tenons à préciser que dans sa conclusion le journaliste du Monde apporte une nuance qui aurait gagnée à être mise davantage en avant (ce qui aurait changé la tonalité russophobe primaire de l’article) :

Et en juillet 2016, le directeur exécutif du site Oukraïnska Pravda, Pavel Cheremet, lui aussi de nationalité russe, est mort dans l’explosion de la voiture qu’il conduisait. Ses collègues ont pointé des lacunes importantes dans la conduite de l’enquête par les services ukrainiens.

Passons à l’article du Figaro, celui-ci est beaucoup plus court et cite son unique source, s’il insiste moins sur les insinuations russophobes la tonalité est identique, et l’article ajoute des détails ce qui rend l’information encore plus crédible.

Un journaliste et écrivain russe, Arkadi Babtchenko, a été tué par balles ce soir à Kiev, a annoncé la police ukrainienne à l’AFP.

“C’était chez lui, dans le quartier Dniprovski de Kiev. Sa femme était dans la salle de bain, elle a entendu un coup sec. Quand elle est sortie, elle a vu son mari ensanglanté”, a indiqué un porte-parole de la police, Iaroslav Trakalo, ajoutant que le journaliste était “mort dans l’ambulance”.

Là encore Le Figaro annonce :

“Arkadi Babtchenko a été tué de trois balles dans le dos dans la cage d’escalier de son immeuble quand il rentrait du magasin”, a quant à lui écrit sur Facebook un de ses collègues, le journaliste Osman Pachaïev. Cela faisait un an que M. Babtchenko animait une émission sur la chaîne de télévision ukrainienne privée ATR, a-t-il précisé. M. Babtchenko, 41 ans, a quitté la Russie après avoir reçu des menaces. Il a d’abord déménagé à Prague, puis à Kiev.”

On notera la source issue d’un réseau social (cela fait plus professionnel puisque de nos jours les notes des services de renseignements s’appuient ce les réseaux sociaux pour guerroyer, sic, une photo floue postée sur facebook pouvant suffire à déterminer le missile abattant un avion de ligne ou à justifier l’envoit de centaines de missiles de croisières en violation des résolutions de l’ONU sur un pays souverain), on remarquera aussi la dernière phrase de l’article qui pointe du doigt la Russie sans le dire explicitement.

Pour faire bonne mesure, un second article parait sur le site du Figaro, intitulé cette fois : “Moscou et Kiev s’accusent mutuellement du meurtre d’un journaliste russe”. On y apprend que :

La Russie a démenti mercredi toute responsabilité dans le meurtre du journaliste Arkadi Babtchenko, tué par balles la veille à Kiev, un meurtre que les autorités ukrainiennes ont rapidement attribué à Moscou. L’assassinat de ce reporter russe respecté, très virulent à l’encontre du Kremlin, et qui s’était réfugié en Ukraine, est le fruit du « régime de Poutine qui vise ceux qu’il ne peut pas casser ou intimider », avait lancé le député Anton Guerachtchenko, conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur. « Je suis sûr que la machine totalitaire russe ne lui a pas pardonné son honnêteté », avait renchéri le chef du gouvernement de Kiev, Volodymyr Groïssman.

La réponse russe est citée ( ce que n’a pas fait le Monde NdlR) :

« Nous condamnons fermement ce meurtre et espérons une enquête véritable (…) pour retrouver ceux qui sont derrière cet assassinat », a réagi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, accusant l’Ukraine d’être devenue « un endroit très dangereux » pour les journalistes. « Arkadi Babtchenko a été abattu dans sa cage d’escalier, et déjà le premier ministre ukrainien affirme que les services spéciaux russes sont responsables… C’est très triste », avait déjà commenté le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov. De son côté, le chef du FSB, Alexandre Bortnikov, généralement discret, voit dans cette accusation une « parfaite bêtise et une provocation ».

Mais l’insinuation russophobe se fait de manière différente puisque la rédaction du Figaro, l’air de ne pas y toucher fait le lien avec l’affaire Politkovskaïa :

Il avait participé aux deux guerres de Tchétchénie en tant que soldat, avant de devenir journaliste et d’acquérir une notoriété égale à celle d’Anna Politkovskaïa, la reporter de Novaïa Gazeta, assassinée pour sa part, à Moscou, en 2006. Les commanditaires du meurtre de la journaliste, attribué par ses proches au pouvoir tchétchène de Ramzan Kadyrov, n’ont jamais été retrouvés.

L’article précise la personnalité de la “victime” qui a déclaré suite à l’attentat aérien ayant décimé les artistes des choeurs de l’Armée Rouge :

« Je n’ai aucune compassion ni aucune pitié tout comme ces gens qui continuaient à chanter et à danser pour appuyer le pouvoir et déverser de la merde à travers les écrans de télé… », avait-il écrit. En 2017, il avait quitté la Russie après avoir reçu des menaces de mort, direction Prague, puis Israël et Kiev où il s’était installé. Il y animait une émission pour la chaîne de télévision ATR qui diffuse notamment en langue tarare, cette minorité très présente en Crimée et persécutée par les autorités russes.

On remarquera avec intérêt l’exil dans des capitales notoirement proches des USA...

Enfin l’article se termine par les dénégations d’officiels russes présentées avec distance :

« Les crimes sanglants et l’impunité totale sont devenus le quotidien du régime de Kiev », a écrit le ministre russe des Affaires étrangères sur sa page Facebook. Le président de la Douma, Viatcheslav Volodin a accusé le gouvernement ukrainien de freiner les enquêtes relatives aux assassinats de citoyens russes présents sur son sol. C’est le cas, selon lui du député Denis Boronnenkov, tué en 2017 et qui s’était également réfugié en Ukraine. Le parquet a conclu à un crime passionnel inspiré par les services spéciaux russes.

S’ensuivent un flopée de commentaires haineux (que nous reproduisons en fin d’article afin de faire rire nos lecteurs les plus assidus) envers la Russie et vilipendant les internautes critiques face à cette nouvelle accusation antirusse. Ces derniers étant comme il se doit qualifiés de “complotistes” et de “troll à la solde de Moscou”.

Et puis PATATRA on apprend aujourd’hui par les sites de ces deux mêmes journaux qu’ “Arkadi Babtchenko est apparu vivant, mercredi 30 mai, lors d’une conférence de presse à Kiev, là même où il était censé avoir été tué de trois balles dans le dos.” (Le Monde) , puisque “l’opération a été montée de toutes pièces pour déjouer un assassinat commandité par la Russie, selon Kiev.” (Le Figaro)

Neo nazis du parti ukrainien svoboda

Il s’avère donc que l’Etat voyou ukrainien (neo-nazie NdlR) a monté une manipulation médiatique internationale afin d’accuser la Russie. Il a pour se faire utiliser un soi disant “journaliste” mais vrai agent secret d’origine russe et a bénéficié de la complicité au moins passive de grandes rédactions françaises telles celles du Monde ou du Figaro. Complicité qui s’explique, a minima, par l’habitude de ces rédactions à appeler en permanence à la confrontation contre la Russie, puisque comme revenu au temps de Radio Paris, l’ennemi c’est le russe “fourbe et cruel”.

Après 2000 années d’interruption, on ne sera pas surpris de ce regain subis pour la résurrection puisque avec les Skripal vrais/faux assassinés à l’aide d’un agent neurologique ultra technologique (dont on ne réchappe pas) “higly likely russian” sorties indemnes de leur hôpital anglais, nous en sommes maintenant JC compris à quatre résurrections. Nulles interventions divines cependant pour les trois dernières…

Ce serait hilarant si ces affaires ne se doublaient des accusations néerlandaises concernant le vol de la Malaysia abattu au dessus de l’Ukraine, accusations basées rappelons le sur les informations du S.B.U ukrainien qui fait partie de l’équipe “d’enquéteur” à la manœuvre dans ce simulacre d’assassinat/ véritable manipulation ainsi que sur “des infos issues des réseaux sociaux”. Accusations qui comme celles de l’affaire Skripal ont conduit à une véritable guerre économique et à des tensions diplomatiques sans précédant entre l’OTAN et ses alliés et la Russie faisant peser de réelles menaces sur la Paix mondiale. 

Bref, tant va la cruche au golfe du Tonkin qu’à la fin elle boit la tasse… 

Après l’incident du golfe du Tonkin, le charnier de Timisoara, les couveuses de Saddam, les armes de destructions massives de Saddam, le gaz de Bachar, nous avons le vrai/faux fratricides entre neo-nazis à Kiev… puisse cela faire progresser les consciences sur l’intégrité réelle des grands groupes de media occidentaux.

Pour être prosaïques, rappelons que Le Monde par exemple après avoir inventé l’index numérique Decodex se pique en toute objectivité et à l’aide du agence de communication affidée à la macronie de dégonfler les effectifs des manifestations populaires en France… Ce même Decodex et équivalent servent aux multinationales américaines de l’internet à mettre sur liste noir les sites d’informations alternatives aux groupes médiatiques contrôlés par les milliardaires.

Pourtant, après avoir joué le rôle de relais médiatiques d’une énorme manipulation nous n’avons trouvé sur le site du Monde et celui du Figaro aucun mea culpa. Avant de se tresser des couronnes de lauriers et de donner des leçons de journalisme et de démocratie, il est grand tant que la médiocratie balaie devant sa porte. Le peut-elle alors qu’elle est financée quasiment exclusivement par l’argent des grandes fortunes françaises ? poser la question c’est-déjà y répondre.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/manipulation-mediatique-2/

Pour des informations et des analyses réellement indépendantes des puissances d’argent lisez et faites lire initiative-communiste le mensuel et le site internet du Pole de Renaissance communiste en France.

 

Bonus pour nos fidèles lecteurs, un florilège de commentaires issus des fora du Monde et du Figaro :

Poutine est un assassin sans scrupules. La propagande distillée via les réseaux sociaux, forums … et le noyautage des partis extrémistes gauche ou droite voire de LR n’y change rien. Bon article dans le Point.fr sur les responsabilités dans l’affaire du M17 abattu.

 

Ce sont des faits que rappelle le Monde. Des opposants à Poutine, qui ont une forte tendance à mourir. A l’exclusion d’un possible suicide – de 3 balles dans le dos, ça doit être rare – seuls les services de sécurité russes auraient intérêt à sa mort. En tout cas, ça fait plaisir pour la presse française, que les services de propagande russe lisent le Monde.

 

Nous avons déjà remarqué que certains refusent toutes les preuves avec une mauvaise foi évidente comme dans le cas de l’avion abattu au dessus du Dombass. Salir la mémoire des personnes, instiller le doute fait partie des méthodes habituelles des amis de Poutine. Cette stratégie du mensonge et du refus des évidences ne fait qu renforcer les théories du complot.

 

on attend que les trolls de Poutine nous expliquent qu‘il s’agit d’une manœuvre de la CIA pour discréditer Vlad… ils sont forts à la CIA, à force d’assassiner tous les opposants de Vlad, ils font quand même un peu son boulot…

 

Vous avez peut-être le premier élément de langage. Je me hasarde à en deviner d’autres : le coup fourré des services secrets ukrainiens pour salir le glorieux Volodia juste avant la Coupe du Monde, les méchants Néerlandais qui se caractérisent par leur russophobie virulente alors que le vol MH17 a forcément été descendu par de lâches Ukrainiens, des chiens fous tchétchènes lâchés par Kadyrov (qui aura peut-être une tape sur les doigts), etc. etc.

 

Et allé ! On va avoir droit aux messages des trolls russes à peu près francophones avec leurs sempiternelles déclarations sur l’horrible complot occidental contre le pauvre Poutine. Cochez la case qui vous convient :
A- Poutine est une victime
B- Poutine adore les journalistes
C- Poutine n’était pas en Ukraine au moment du meurtre
D- Poutine n’a jamais menacé ses opposants
E- Poutine est le meilleur ami de la démocratie
F- Poutine ne supporte pas la vue du sang
G- Poutine ne regarde pas la télévision et préfère le cinéma de son grand ami ministre de la culture de Mordovie : Gérard Depardieu.
H- Poutine est une victime et s’il n’était pas là, vous les Gaulois au mœurs dégénérées, seriez déjà dans un califat (version internationale de la réponse A)

 

DREF 75 nous assure que les Russes n’y sont pour rien et que tous ces opposants russes sont assassinés pour embarrasser Poutine.
En effet, pour les partisans de Poutine, ce ne peuvent être que des complots qui arrivent le mettre en difficulté, pas ses actes. Nous avons ds partis qui raisonnent comme cela en France et ils soutiennent Poutine.


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Milka Milka 31 mai 15:53

    ... ’tain, ca va faire mal au cul de certains sur ce site  : Poutine , plus fort que St louis qui guérissait les écrouelles, est capable de ressusciter ses opposants !


    • Darks67 Darks67 31 mai 18:46

      Moi ce que je me demande c’est ce que vont encore essayer ces nazis pour pousser à la guerre mondial. Rien ne fonctionne, même un avion civil abattu ça ne marche pas, c’était la belle époque quand il suffisait de descendre un archiduc.


      • Milka Milka 11 juin 14:32

        @Darks67
        Ou de flinguer 3 tours ...


      • Ruut Ruut 31 mai 20:02

        Comme quoi les FAKES NEWS c’est bien des médiats d’états qu’elles viennes.


        • aimable 31 mai 20:59

          @Ruut
          la prochaine fois que les Ukrainiens annoncerons sa mort a ce journaliste il est a peu près certain que les Ukrainiens l’aient réellement tué pour ensuite charger les Russes , en disant vous voyez les Russes ont finit par l’avoir !


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 mai 20:51
          Bonjour,
          .
          BABTCHENKO, UNE NOUVELLE AFFAIRE SKRIPAL = Ridiculisés par une « fake news » qu’ils n’ont pas vérifiée, l’AFP, Le Monde et toute la presse occidentale pris en flagrant délit de « complotisme » anti-russe
          https://www.upr.fr/actualite/une-nouvelle-affaire-skripal-ridiculises-par-une-fake-news-quils-nont-pas-verifiee-le-monde-et-toute-la-presse-occidentale-pris-en-flagrant-delit-de-complotisme-anti-russe

          • roman_garev 1er juin 08:58

            Il est temps de s’attendre à une explosion d’une centrale nucléaire à l’Ukraine, « organisée par le Kremlin ». La gestapo ukrainienne, cette élite intellectuelle du pays, croirait qu’elle saurait contenir cette explosion dans le cadre d’un simple feu d’artifice...

            D’autant plus que la plupart du personnel qualifié des ces centrales s’est sauvée à l’étranger, faute du financement...

            • Emohtaryp Emohtaryp 1er juin 11:50

              Je demande l’interdiction et la dissolution de tous ces torchons médiatiques qui passent leur temps à propager des fake news et du complotisme anti Russe, à commencer par le rouleau de PQ « l’immonde », « rance intox », BFMerde wc.....etc

              • antiireac 1er juin 14:05

                On est tellement a ce que Moscou élimine ses opposants 

                qu’avidement cette exécution était facilement attribué aux russes.

                • antiireac 1er juin 14:07

                  @antiireac
                  On est tellement habitué....


                • Emohtaryp Emohtaryp 1er juin 14:18

                  @antiireac

                  Tu nous fait un beau complotiste, toi.....
                  Fausse attaque au gaz en Syrie, L’espion Skripal, et maintenant la fausse élimination du journaliste....Trop fort, le Vlad ! le maître du monde et des horloges, Jupiteux à côté, c’est une chiure de diptère....... smiley
                  Tu gobes toutes les fake news du marigot médiatique, s’il te plait, tais-toi, ça nous ferait des vacances....smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès