• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Mladic et le tribunal pénal international pour l’ex Yougoslavie

Mladic et le tribunal pénal international pour l’ex Yougoslavie

Ratko Mladic a été condamné à la prison à vie par les juges du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), mercredi 22 novembre. Dénonçant les mensonges du tribunal, Mladic a immédiatement fait appel

Tout d’abord rappelons ce qu’est le TPI pour l’ex-Yougoslavie.
Le TPI se dit tribunal international, ce qu’il n’est pas. Il n’a aucune légitimité pour s’exprimer au nom des peuples. Il représente seulement les pays de l’OTAN, agresseurs armés de la Serbie. Il est leur instrument. C’est une arme de guerre destinée, avec les apparences de la justice, à justifier l’agression impérialiste contre la Yougoslavie. Le TPI fut financé par des fonds privés et par les pays de l’OTAN, États-Unis en tête.
D’ailleurs ce sont principalement les patriotes serbes qui furent soumis à la vindicte du TPI et de l’ OTAN. Par exemple Ante Gotovina un général croate accusé de crimes contre l’humanité sur les Serbes, qui dans un premier temps fut condamné à 24 ans de prison, a été libéré en appel, en novembre 2012, provoquant l’incompréhension et le doute sur la crédibilité du Tribunal même des plus naïfs. Quelques jours plus tard c’est Ramush Harandinaj un des principaux chefs militaires des Albanais du Kosovo anti-Serbes qui est libéré car les neuf témoins qui devaient comparaître contre lui ont été assassinés ou sont morts dans des conditions suspectes…
Et que dire sur le fait que nul ne songe à un TPI sur la destruction de l‘Irak ou du plus grand massacre de l’après-guerre le carnage anti-communiste en Indonésie ou encore sur la guerre du Vietnam où le gouvernement des États-Unis massacra trois millions de Vietnamiens.
Pour vérifier le sérieux des accusations contre le général Mladic rappelons un exemple : Mladic est condamné pour avoir utilisé des “snipers” lors du siège de Sarajevo. Or des militaires alliés commandant en Yougoslavie avaient honnêtement dit la vérité comme le général britannique Michael Rose qui avait démontré que les tirs meurtriers de tireurs embusqués ne pouvaient provenir du camp serbe, à Sarajevo – comme le TPI le proclame – mais des positions occupées par les Bosniaques musulmans, lesquels réclamaient, et obtenaient, grâce à cette provocation, que l’on sanctionnât les Serbes (lire l’enquête du New York Time à ce propos ci-après).
Le principal crime de guerre est l’agression de l’OTAN contre la Yougoslavie.
Le principal crime de Mladic aux yeux du TPI c’est que ce fils de Partisan anti-fasciste, mort au combat contre les nazis et outsachis croates, ait défendu la souveraineté et l’unité de la République fédérative socialiste de Yougoslavie.
Antoine Manessis, Commission internationale du PRCF

Il est important de rappeler que selon une enquête publiée par la Libre Belgique, les services secrets français auraient protégé Ante Gotovina durant des années, après que la France aurait livré en violation de l’embargo de l’ONU des armes aux croates durant la guerre en Yougoslavie : http://www.lalibre.be/actu/international/comment-la-dgse-a-protege-ante-gotovina-51b8cf3fe4b0de6db9c04abb

 
Il faut également rappeler la condamnation par plusieurs juges ayant participé au TPIY de ce même TPIY comme une institution ayant peu à voir avec un tribunal. Citons par exemple le juge du TPIY, Fausto Pocar, qui à l’unisson de son collègue le juge Agius avait voté contre l’acquittement des généraux croates et a indiqué dans une déclaration on ne peut plus claire publiée par le Tribunal de l’ONU : “Je conteste profondément la totalité du verdict en appel qui contredit toute notion de justice”

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/mladic-tribunal-penal-international-lex-yougoslavie/

 

Snipers de Sarajevo : l’armée française a prouvé les crimes de soldats bosniens

Traduction par www.initiative-communiste.fr d’extraits de l’enquête de Mike O’Connor publié le 1 août 1995 dans le journal américain New York Time

Sarjevo, Bosnie, 31 juillet – Des casques bleus français essayant de confondre des snipers des Serbes de Bosnie visant les civils dans Sarajevo ont conclu que depuis la mi-juin certains tirs proviennent des soldats du gouvernement tirant délibérément sur leurs propres civils.

Après qu’elle qualifie d’une enquête “incontestable”, une unité de fusiliers marins français qui patrouille contre les snipers a déclaré qu’elle a localisé un tir de sniper depuis un immeuble occupé par les soldats et autres forces de sécurité bosniennes.

(..)

Sous couvert de l’anonymat, un officier français indique que les preuves sont politiquement sensibles. Six casques bleus français de l’unitié anti-sniper qui ont pris part à l’enquête ont été interviewés et souhaité être identifiés par leur nom mais leur commandant, le général Hervé Gobilliard, a insisté pour censurer leurs noms pour ne pas les mettre en danger.

(…)

Les officiers français qui ont mené l’enquête défendent vigoureusement leurs preuves.

Ils disent que le tir de sniper depuis une position du gouvernement (bosnien) s’est arrêté à la mi-juin, quand, après plusieurs mois de suspicion que cet immeuble était utilisé par des snipers, un homme armé a été vu tirant depuis l’immeuble. Les officiers disent qu’ils ont notifié à l’armée bosnienne que ce sniper serait abattu par les soldats français comme ils étaient autorisés à le faire.

“Nous étions sur le point de le tuer comme nous l’aurions fait d’un sniper serbe” a déclaré un officier français partie prenante de l’enquête.

L’armée bosnienne a protesté qu’elle ne connaissait rien au sujet de cet homme armé, mais les tirs depuis cet immeuble ont immédiatement stoppé a indiqué l’officier.

(…)

Les scènes de civils abattus en pleines rues ont aidé à construire le soutien à la cause bosnienne. Les reporters de presse attendent souvent près des zones les plus vulnérables au tir de sniper.

source : CONFLICT IN THE BALKANS : IN SARAJEVO ; Investigation Concludes Bosnian Government Snipers Shot at Civilians


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 novembre 17:52

    « Le principal crime de Mladic aux yeux du TPI c’est que ce fils de Partisan anti-fasciste, mort au combat contre les nazis et outsachis croates, ait défendu la souveraineté et l’unité de la République fédérative socialiste de Yougoslavie. »


    1 . ce n’est pas son père qui a été jugé, mais lui.

    2. Souveraineté n’est pas synonyme de nationalisme.

    3. Tout cela ne justifie pas le terme et la mise en oeuvre d’un « nettoyage ethnique », autrement dit un génocide sur des critères racistes.

    4. On peut penser ce qu’on veut du TPI, ça ne dédouane pas ce criminel de guerre.

    5. Il est évident que les Etats-Unis devraient aussi répondre de leurs actes. Le fait que ce ne soit pas le cas ne justifie pas l’impunité des autres criminels.

    • Stratediplo 27 novembre 20:51

      @Jeussey de Sourcesûre
      A votre alinéa 5 je réponds FAUX. Lorsque les uns sont sanctionnés et les autres non pour les mêmes faits, ce n’est pas de la justice. La justice doit punir en fonction des faits et pas en fonction de l’auteur, et tous les justiciables doivent être égaux devant elle. Toute autre pratique n’est pas la justice mais de l’injustice.


    • Stratediplo 27 novembre 20:55

      @Jeussey de Sourcesûre
      A votre alinéa 1 je réponds FAUX. Si vous relisez tous les réquisitoires des procureurs, vous constaterez que ce n’est pas Ratko Mladic qui a été déclaré coupable, ni son père, mais le peuple serbe collectivement, une pratique que récuse la doctrine de tous les Etats de droit.


    • Jelena Jelena 27 novembre 22:06

      Brrrr... Visiblement l’iman « Rachid ben Jeussey Al-SourceCNN » n’est pas content de la parution de cet article.
       
      Raison de plus pour dire merci à taktak.


    • filo... 28 novembre 02:52

      @Jelena
      Jeussey de Sourcessûre est l’homme qui sait tout. Et puis c’est tout !


    • Jelena Jelena 28 novembre 08:36

      @filo... Grace à son coran, il a surtout appris que « musulmans = innocents, infidèles = coupables ».


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 novembre 09:57

      @Jelena

      enlève ton masque, Massada, on t’a reconnu.

    • alinea alinea 27 novembre 19:08

      La France a oublié qu’elle fut l’alliée des Serbes pendant les dernières guerres ; elle s’est comportée comme une salope.
      L’Allemagne est une garce qui a tout déclenché pour se venger ; à croire qu’être allemand est plus fort qu’être nazi. La France est une pute qui ne regarde pas d’où vient l’onction.
      Merci pour cette mise au point.


      • filo... 28 novembre 02:31

        @alinea
        Oui et ça commencé par votre président Mitterrand. Il a sciemment trahi et livré la Yougoslavie aux allemands car il a voulu entrer dans l’histoire de la construction européenne. Apparaître comme principal artisan du traité de Maastricht .
        Et pour amadouer Helmut Kohl afin qu’il signe, il a lâché (livré pratiquement) la Yougoslavie aux allemands.
        A cette époque là régna surtout une grande confusion avec la chute du mur de Berlin ; pas grand monde qui a compris ce qui se passait.
        Les allemands ont eu immédiatement leurs instinct de conquérant qui réveilla chez certains d’entre eux le rêve du 4em Reich.
        Le mieux placé pour ça, au sommet du pouvoir été leur ministre des AE,
        Hans-Dietrich Genscher.
        Il été devenu très entreprenant envers les croates et les slovènes (avec Vatican bien sûr) et très hostile, critique et grossier envers les serbes.
        Je me souviens d’avoir écrit, à cette époque, une lettre à votre président Mitterrand en attirant son attention sur les agissements tonitruants de Genscher.
        Il ne m’a, bien sûr, pas répondu mais par contre très peu de temps après, Kohl a décidé de se séparer de son ministre des AE.
        Ça m’a passablement étonné ; en bien...


      • njama njama 28 novembre 08:30

        @alinea

        Je crois que c’est le point de départ du détricotage de la France, de son histoire, pour celui de la construction du grand Reich €uropéen

        Mur de Berlin, date de destruction : 9 novembre 1989

        Le traité sur l’Union européenne (TUE) = traité de Maastricht, 7 février 1992

        Éclatement de la fédération
        Le 25 juin 1991, les républiques de Croatie et de Slovénie proclament leur indépendance ; En janvier 1992, alors qu’un cessez-le-feu croato-serbe a été conclu, la CEE et les États-Unis reconnaissent l’indépendance de la Slovénie et de la Croatie. L’ONU déploie une force d’interposition. En avril 1992, la communauté internationale reconnaît l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine. La Yougoslavie n’est plus constituée dans les faits que par la Serbie et le Monténégro.

        Fallait bien faire éclater le dernier « bastion communiste » qui subsistait encore sur le continent pour étendre l’€urope vers l’est > carte des États membres de l’UE en 1992
        Les histoires de rivalités ethniques (ou ethnico-religieuses) dans les Balkans ont servi à cet objectif avec la bénédiction des US et des €uropéistes.
        Le sécessionnisme est à géométrie très variable, en fonction des intérêts politiques, on le voit bien avec la Crimée, avec les républiques de Donetsk et de Lougansk


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 novembre 09:56

        @alinea

        Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis.

        Mladic s’est battu contre ’OTAN (USA et UE) non pas pour défendre les derniers vestiges du « bloc de l’est » (communisme et socialisme étant deux notions évacuées depuis longtemps), mais pour faire aboutir le vieux projet de « Grande Serbie » et défendre une politique ultranationaliste et raciste qui s’est traduite par un « nettoyage ethnique », et un génocide.

        Ce n’est pas parce que les dirigeants Polonais et Hongrois tiennent tête à Bruxelles que je soutiens ces deux régimes réactionnaires.

        Ce n’est pas parce que je suis opposé à la politique à la politique de Macron que je voterai Le Pen !

      • alinea alinea 28 novembre 11:11

        @Jeussey de Sourcesûre
        Je ne sais pas, je ne connais pas ce Mladic ; j’en sais un peu plus sur Milosevic, qui a été innocenté,non ?
        Mais ce que je sais, c’est que ce sont les Allemands qui sont allés foutre leur merde et que les autres ont suivi, les US en traînant des pieds. À partir de ce moment, je ne peux plus avoir aucun jugement sur les coupables qu’on nous a servis sur un plateau, j’aurais plutôt tendance à me méfier des innocents et de leurs sauveurs !
        Je n’ai pas souvenir de tout dans les détails, et j’ai suivi ça bien après cette guerre, mais j’ai souvenir qu’elle a commencé juste après Maastricht !! Étonnant,non ? Mais je me souviens bien de tous les mensonges, les propagandes, les faux reportages, les fausses photos, etc. Pourquoi mentir si l’on est si purs ? et je sais que les ordures sont ceux-là.


      • filo... 28 novembre 11:20

        @Jeussey de Sourcesûre
        « ...pour faire aboutir le vieux projet de « Grande Serbie »... »
        C’est un mythe surtout répandu chez les serbophobes et autres qui voulait accabler les serbes afin de créer le prétexte pour les attaquer impunément.

        Cessez une fois pour tout de faire « le chien savant » de chez AV. Vous intervenez pour tout et partout.
        Ont a compris que vous êtes quelqu’un qui sait tout. Et puis c’est tout !

        Toutefois si vous êtes un « des justes » alors commencez par balayer devant votre porte.
        Demandez au présidant de la république actuel et à son gouvernement de s’excuser pour des horreurs que vous les français, puissance coloniale, vous avez fais dans vos colonies.
        Et là vous pourriez commencer par Algérie, qui vous a demandé à plusieurs reprises de vous excuser.

        Une dernière chose importante et qui vous colle, transpire immédiatement dans vos écrits, c’est que les vrais murs sont dans les têtes.
        Vous n’avez pas compris qu’il faut tout d’abord commencer par détruire le votre.
        Et là il aura du boulot !


      • njama njama 28 novembre 11:46

        @filo...
        « ...pour faire aboutir le vieux projet de « Grande Serbie »... »
        C’est un mythe

        dans le même genre mythique, nous avons ou avons eu :
        la « Grande Russie »
        le « Grand Israël »
        la « Grande Arménie »
        le « Grand Kurdistan »
        le « Grand Reich »
        ...


      • Jelena Jelena 28 novembre 14:51

        @filo... >> Cessez une fois pour tout de faire « le chien savant » de chez AV.
         
        Je dirais plutôt que « Rachid ben Jeussey » est « un chien des turcs »... Et il vaut avoir à faire au maitre plutôt qu’au chien, car un chien ça ne fait qu’aboyer.


      • leypanou 28 novembre 15:34

        @njama
        Les histoires de rivalités ethniques (ou ethnico-religieuses) dans les Balkans ont servi à cet objectif avec la bénédiction des US et des €uropéistes  : non, ce n’est pas avec la bénédiction des US et des €uropéistes mais les US et €uropéistes ont utilisé les rivalités ethnico-religieuses pour arriver à leur fin.
        Les US « repèrent » les « bons » éléments, les forment, les financent avec les créations de structures adéquates (ONG bidons, associations religieuses, et autres) et les opérations commencent. Combien de dirigeants d’ex-pays de l’Est par exemple ont été formés aux states (il n’y a pas que Mikhail Saakashvili)  ?


      • popov 28 novembre 16:16

        @njama


        Vous avez oublié la « Grande Bourgogne » de Degrel.

      • filo... 28 novembre 18:23

        @njama

        Personnellement je n’ai jamais entendu parler d’un homme politique ou publique, passé ou présent et qui diffuse ou défend des thèses de la Grande-Serbie.

        Juste quelques tentatives des personnages insignifiants et marginaux, oui.

        Parmi eux le plus connu et qui essaie encore aujourd’hui de rebondir est Vuk Drašković.

        Ancien membre de parti communiste yougoslave. Après avoir raté sa vocation d’écrivain il se lança dans la politique en créant un parti politique d’une droite plutôt extrême (surtout selon les besoins électoraux) et qui lança le slogan : « La Serbie est partout où il y a une tombe serbe »

        Critique virulente envers les occidentaux il devient leur défenseur acharné. Le tous pour essayer de drainer les ultras de tous bords.

        Actuellement son parti est quasi inexistant. Aux élections il obtient <1 % de vote.

        En politique généralement, des affirmations « grand ci, grand ça », que vous citez dans votre commentaire, relèvent plutôt de l’impérialisme. Or, les slaves n’ont jamais eu de ces tendances.

        C’est plutôt les occidentaux qui sont les maîtres incontestés dans ce domaine.

        Quant au nationalismes et/ou chauvinisme prenons garde à son définition et surtout à son application, disons le à géométrie variable.

        Dans la crise yougoslave, Occident a choisi ses protégés et sa tête de turc, les serbes. Le fait de dire qu’on est un serbe devenait synonyme de « nationaliste ou chauviniste ». Parfois ils ajoutés encore « grand-serbe », ceci pour les accabler d’avantage.

        Un exemple de « gentil chauvinisme » occidental et à géométrie variable, on le trouve chez vous les français.

        A commencer tout d’abord par sa forme la plus banale (parce que ci souvent utilisée) est le nombrilisme français et son « cocorico »

        Un autre exemple, plus lourd et que vous voulez imposer aux autres, quand cela vous arrangent, vous le cachez derrière un doux euphémisme : « la politique de droit de l’homme »

        Maintenant tous s’inverse. Occident a perdu son « leadership » sur le reste du monde. Nous assistons au grand chamboulement. Ce qui a été en haut vient en bas et vice versa.

        Comme quoi tout se paie un jour y compris la satanisation des serbes et condamnations des « coupables » devant le CPI à au total à plusieurs centaines d’années de prisons.

        Pendant ce temps les autres bourreaux qui avaient la chance de ne pas être des serbes se pavanent fièrement dans les couloirs des officines de leurs protecteurs occidentaux.

        Mais patience…

        Comme ils ont habitude de dire, les serbes : patience, nous avons était sous le joug ottoman pendant 5 siècles et nous avons survécus. Patience, nous survivrons aussi les 50 prochaines années d’occupation occidentale.

        Dont acte !


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 1er décembre 11:03

        @filo...

        Le mythe de la « grande Serbie » a été construit, et entretenu, par le biais de la propagande. « On » a promulgué l’idée du « nationalisme serbe » (les mangeurs d’enfants ^^) opérant par un « programme » de « nettoyage ethnique », et donc favorisant l’intervention « humanitaire » (argh^^) occidentale.
        C’est devenu le processus de balkanisation, dont on pourrait largement faire un rapprochement avec l’idée politique du choc civilisationnel, mais bien sûr, ce serait une pure coïncidence ^^.

        Cela dit, tous les français, comme tous les croates ou tous les serbes, n’ont pas marché dans cette manipulation des esprits, malheureusement pas assez.


      • Stratediplo 27 novembre 21:15

        Au-delà des tireurs embusqués, il y a la confiscation de l’aide humanitaire par le pouvoir islamiste pour affamer la population, l’annulation des départs sécurisés de civils (musulmans et chrétiens mélangés) par le souterrain et parfois l’exécution des candidats au départ pour garder la population en otage, les tirs de mortiers de provocation effectués à partir de positions interdites comme l’accès du parking souterrain de l’hôpital central ou la terrasse de l’hôtel des journalistes occidentaux afin d’appeler un tir de contre-batterie serbe, et surtout les pilonnages de la queue de la boulangerie et du marché de Markale (deux fois, avec bombes mises à l’avance dans les poubelles pour faire plus de victimes). Là aussi l’enquête balistique (trajectoire mais aussi simplement portée) de l’ONU, donc en l’occurrence des spécialistes français déployés à Sarajevo, a indubitablement innocenté l’artillerie serbe de la montagne et incriminé les mortiers musulmans du quartier. Si le président islamiste Alija Izetbegovic n’a confessé le pilonnage du marché de Markale que sur son lit de mort, sans regret puisque l’objectif d’une intervention internationale a été atteint, son chef d’état-major de l’époque Sefer Halilovic avait présenté immédiatement sa démission car son devoir de soldat était de tuer des ennemis chrétiens, pas des siens musulmans. Réchappé alors d’une tentative d’assassinat, il confirma plus tard la raison de sa démission, ainsi que d’autres amers secrets, dans son livre Lukava Strategija (la stratégie folle) que le gouvernement islamiste fit saisir quelques jours après sa parution...


        • filo... 28 novembre 01:38

          @l’auteur
          Bravo pour votre article ; clair et concis.
          Je voudrais juste compléter pour Ante Gotovina. Il était dans Légions Étrangère. Par la suite il a obtenu la nationalité française.
          Peut être c’est pour cette raison qu’il a bénéficié la protection des autorités française.


          • Jelena Jelena 28 novembre 08:34

            @filo... On pourrait également ajouter qu’après avoir obtenu la nationalité française, il a fait 3 séjours en prison pour « kidnapping et demande de rançon ». En 1990 il fut libéré afin d’aller faire la guerre en Croatie.


          • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 12:41

            on manque cruellement de boucher en France , voila un travailleur que l’on pourrait détacher ....


            • UnLorrain 28 novembre 13:24

              @ l’auteur

              Merci pour le billet. Pourriez-vous en faire un autre a propos de cette guerre,a propos de trafic d’organes commis lors de cette guerre ? Je revois,de mémoire,un journaliste posant la question a kouchenerf a propos de trafic d’organes,certains prélevés sur des Serbes vivants..je revois ou plutôt entend le rire nerveux,faux,de Kouchner en guise de réponse au journaliste.

              @ l’élite plénipotentiaire kleptocrate est elle seule pute,salope. Je me console,en rêvant,leur bomber leurs teutés en k1 ou free fight.


              • Rmanal 28 novembre 13:59

                La décadence des pseudos neo communistes, transformés en fachos nationalistes et racistes, qui soutiennent les racistes Catalans ou Serbes.
                Comment voulez vous que quelqu’un croit encore au communisme en voyant cela.
                Mladic, le communiste idéal ou juste un gros facho ? http://www.icty.org/fr/case/mladic/4


                • Jelena Jelena 28 novembre 14:41

                  @Rmanal : Les serbes ne sont pas racistes... La preuve, je n’ai jamais insulté « les barbus modérés » du Bataclan.


                • leypanou 28 novembre 15:39

                  @Jelena
                  vous insultez Rachid al-Jessey, çà suffit largement smiley


                • Jelena Jelena 28 novembre 17:39

                  @leypanou : La France a soutenu les intégristes et aujourd’hui, il y a des frenchies qui nous disent « ce n’est pas bien d’avoir tué des muslims en Bosnie »... Plus hypocrite qu’un français, ça n’existe pas.


                • leypanou 29 novembre 11:17

                  @Jelena
                  J’ai écrit çà pour plaisanter : ma position sur ce qui s’est passé dans les Balkans est clair et résumé par ce qu’en a écrit Diana Johnstone (La Croisade des Idiots...).

                  Si vous avez du temps, cet article intitulé « Le cas Mladic : une tache sur la civilisation » peut vous intéresser, quoique vous devez savoir tout çà j’imagine.


                • Jelena Jelena 29 novembre 15:26

                  @leypanou : Contrairement à « Rachid ben Jeussey », je sais que vous n’êtes pas un admirateur de BHL. smiley


                • Parrhesia Parrhesia 1er décembre 10:14
                  @Jelena

                  >>> Plus hypocrite qu’un français, ça n’existe pas.<<<

                  Excessif, tendancieux et irrévérencieux !

                  Et d’abord, de quel groupe de « français » parlez-vous ?
                  Parce que des Français du groupe « français », il n’y en a de moins en moins pour s’exprimer en France !!!

                  Inversement, il y a maintenant tellement de Français de groupes « plus ou moins français » qui s’exprime au nom de la France qu’il est douteux que vous soyez en mesure d’apprécier un vrai Français de France si, par miracle, vous en croisez un !!!
                  Mais peut-être ne vous exprimez-vous pas ici au nom de la France ?

                  Au fait ! nous serions curieux de savoir à quel groupe de Français vous appartenez vous-même, pour vous permettre de vous exprimer ainsi ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires