• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Orban un précurseur en Europe ?

Orban un précurseur en Europe ?

Le premier ministre Hongrois, Viktor Orban, est ainsi venu au parlement européen pour essayer de faire passer la pilule de la nouvelle constitution hongroise entrée en vigueur dimanche dernier et qui fait de nombreuses vagues au sein de l’UE. La plupart des commentateurs font l’analyse de ce texte comme un renforcement du pouvoir autoritaire pourtant déjà affirmé dans ce pays. Ils y voient un texte ne permettant que très difficilement l’alternance démocratique.

Les dispositions les plus critiquées sont ainsi : - La disparition dans cette constitution du terme « république » au profit de la seule appellation « Hongrie » - Le « Dieu bénisse les Hongrois » qui s’inscrit dans le texte avec dans le même temps des communautés religieuses éligibles à des subventions qui se réduisent comme peau de chagrin - Le mandat des titulaires de postes importants de l'appareil d'Etat : économie, justice, police et armée, est porté à neuf ou douze ans. - La Constitution décrète que l'embryon est un être humain dès le début de la grossesse. - Une loi rend les sans-abri éventuellement passibles de peines de prison. - Radio-télévision et agence de presse MTI sont regroupés en une seule entité. L'unique radio d'opposition Klubradio s'est vu retirer sa fréquence. Les thuriféraires du régime expliquent que la politique actuelle du gouvernement Orbán prend ses racines dans la nécessaire revanche contre l’internationalisme communisme, et l’enrichissement des élites issues du communisme …

On retrouve des accents connus sous d’autres cieux : face aux puissances étrangères de l’argent et à celles du mal politique (nationales), il faut utiliser l’État national pour contrôler l’économie au nom du peuple. Nous ne pouvons pas dire que nous ne connaissons pas ce type de propos. Orban est malin, il appuie partout où ça fait mal : la corruption des partis, les banques, le putsch technocratique sur les institutions européennes etc. Les mêmes dialectiques sont entendues ici avec bien souvent le même succès et pas seulement au FN de Marine Le Pen.

Daniel Cohn-Bendit n’a pas complètement tort de comparer Viktor Orban à une sorte de Hugo Chavez européen en devenir. Bien d’autres comparaisons pourraient venir effleurer nos esprits. Certes, il ne s’agit pas encore d’une attaque frontale contre la démocratie, mais d’une offensive par petites touches, comme savent le faire les régimes autoritaires intelligents. Quant au chef de file des socialistes (PSE), le social-démocrate autrichien Hannes Swoboda, il a été timoré : il a simplement estimé que la Hongrie de 2012 n'aurait « pas été admise » dans l'Union européenne si elle avait posé sa candidature aujourd'hui. Selon un journaliste de « Libération » Jean Quatremer, la gauche avait alors « largement déserté l'hémicycle. "Je ne vois plus de socialistes français... » écrit-il sur twitter.

Certains osent encore évoquer une "Europe fédérale" !

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • JL JL1 19 janvier 2012 08:57

    Bonjour,

    vous écrivez : « Daniel Cohne Bendit n’a pas complètement tort de comparer Viktor Orban à une sorte de Hugo Chavez européen en devenir. »

    Vous oubliez de dire qu’il ne l’a pas seulement comparé à Chavez, mais également à Castro et d’autres dirigeants non alignés sur la fameuse communauté internationale, celle qui prend ses ordres à Washington. 

    Vous dites : " Les thuriféraires du régime expliquent que la politique actuelle du gouvernement Orbán prend ses racines dans la nécessaire revanche contre l’internationalisme communisme, et l’enrichissement des élites issues du communisme …"

    Je vous pose la question : ça ne vous fait mal nulle part, le ’grand écart’ ?

    nb. je n’approuve pas cette constitution, mais chacun voit midi à sa porte : j’approuve encore moins le laminage systématique des spécificités nationales des nations européennes.


    • Scual 19 janvier 2012 10:02

      « Daniel Cohn-Bendit n’a pas complètement tort de comparer Viktor Orban à une sorte de Hugo Chavez européen en devenir. »

      Cette phrase est une véritable honte. Comparer un progressiste à un facho, il fallait le faire !

      Quand à Jean Quatremer personne au monde n’est moins compétent que lui sur les questions Européennes dont il n’est qu’un lobbyiste déguisé qu’on pourrait presque qualifier d’intégriste... et qui en contradiction avec la dernière phrase, est l’homme le plus fédéraliste de tout le continent.

      Bref tout l’article est bon, mais le dernier paragraphe et la dernière phrase n’ont tout simplement aucune sens.


      • interlibre 19 janvier 2012 10:23

        En même temps Daniel Cohn-Bendit est une vrai raclure. Tout ce qu’il dit a toujours un but pervers derrière. Je me demande comment ce type a encore autant de temps de parole dans les médias.


      • non667 19 janvier 2012 10:40

        à inter..
        « Je me demande comment ce type a encore autant de temps de parole dans les médias. »

        parce qu’il est la principale taupe médiatique du judéo N.O.M. 
        rappel :

        ATTENTION V.O. MAI 68 PEU EN CACHER UNE AUTRE :

        réopen mai 68 :

        mai 68 ,les manif , les 5 semaines de grèves .ouvrier j’y étais .
         il m’a fallu attendre le 40° anniversaire soit 2008 et de nombreuses redif pour comprendre les vraies raisons de mai 68 et comprendre que moi même et les 55 millions de français ont été pris pour des c...
        MAI 68 est une manipulation comme le 9/11 ,timisoara , les armes de destruction massives

        — - indice : les grèves spontanées (même 1 h.) , manifestations n’existent pas . il y a forcément des manipulateurs derrière ( naturellement syndicats , partis politiques ) avec un but ,des revendications !.
        . mai 68 :rien de tout cela .au départ ,un groupe de fils de bourges qui voulaient avoir accès au dortoir des filles à la citée universitaire ’dixit cohn bendit "
         au fil des jours prococ -réac-provoc -réac le conflit s’est envenimé les étudiants ont fait appel aux ouvriers .tout les syndicat s’y sont mis (en trainant les pieds)et le but réel est apparu : déboulonner de Gaulle . une telle conspiration ne pouvait être le fait des syndicats ils n’arrivaient même pas a s’entendre pour un défilé unitaire du 1° mai !
         de plus de gaulle ayant sorti la france de l’otan + un indic au gouvernement avait les faveurs de moscou donc du pc donc de la cgt ,par rapport au ps .

        en 2008 j’ai entendu a la radio ( à propos du frère de ségolène qui était fiché par les R G) un retraité des R.G. dire qu’ il savait fin 67 qu’il y aurait des évènements très important au printemps suivant !

        ÇA CHANGE TOUT 

        mai 68 n’est pas un chahut de potache qui aurait dégénéré mais un complot mondial !

        pas fomenté par la gauche ( en avril 68 dans les réunions syndicales on n’en parlait pas !) bien qu’exécuté par elle.
        mais par les américains pour la sortie de l’otan + conversion or/dollar /franc +opposition a de gaulle pour son droit des peuples (tous les peuples ,discours de Phnom penh : http://www.gaullisme.fr/43cdg_Phnom... ) à disposer d’eux même et à se libérer des tutelles américaines et soviétiques ?

        donc un complot tramé fin 1967

        que s’est-il passé en 1967 avec de gaulle

        « VIVE LE QUEBEC LIBRE » qui fait encore rire aujourd’hui !

        et puis à propos de la guerre des 6 jours un discours prémonitoire qui ne fait pas rire du tout : édifiant à écouter absolument !

        http://www.dailymotion.com/video/xc...

        à la lumière de l’attitude d’israël aujourd’hui on voit que pour ce pays ce discours était intolérable et justifiait sa vengence .

         donc mai 1968 qui a toujours passé pour une contestation étudiante spontanée a été un complot juif (un des participant de la coordination étudiante a déclaré dans un journal juif ,s’il n’y avait pas eu "daniel bensaïd (pas sur ) (juif séfarade) la réunion aurait pu se faire en yiddish(langage des juifs ashkénazes allemands) )(nous sommes tous des juifs allemands n’est pas un slogan sorti par hasard à l’époque )

        il a entrainé la France dans 5 semaines de grève générale (inédit en france ) pour les INTÉRÊT D’ISRAËL (pays ultra nationaliste(dans et hors frontière/diaspora ) pour lui et antinational pour les autres de façon a ce que les juifs puissent vivre plus facilement en « coucous » parmi les autres peuples (tactique inscrite dans leur religion dès sa création :genèse chapitre XVII ) et pour les  INTÉRÊT DU N.O.M .
        danielcohn bendit figure emblématique de mai 68 est toujours une taupe d’israël dont les manigances sont insoupçonnables si on ne se méfie pas !

        au sein des verts quel est son rôle ?

        il dit oui a l’europe (a titre perso )
        régionalistes = anti nation forte = démolition des nations (vrai but de Europe ) = démolition des seuls obstacles au mondialismes (nouvel ordre mondial ) au mains des judéo américano capitalistes

        - pour toutes les guerres américaines (irak .....)

        en avril le peuple 68 n’avait aucune revendication et était heureux . on gagnait bien sa vie tout le monde faisait 48h dont 8 supplémentaires majorées de 25% .c’est ce qui a permit la grève mais ne l’a pas causé .

        comme pour le 11-9 il est important de connaître la vérité de façon a ne plus se laisser manipuler ,comprendre ce qui se passe , réagir /voter en conséquence !


      • JL JL1 19 janvier 2012 10:42

        « Je me demande comment ce type a encore autant de temps de parole dans les médias. » (interlibre)

        Mais tout simplement parce qu’il est le plus européiste de tout le PAF au service de la pensée unique des eurocrates !

        Rappelez vous VGE lors de la campagne pour le TCE, disant de lui avec gourmandise : « Il est bien Cohn Bendit ».


      • JL JL1 19 janvier 2012 10:45

        @ non667,

        complot ou récup, où est la différence si les possibles comploteurs sont ceux qui ont su récupérer le mécontentement à leur profit.

        Le pouvoir est très fort, c’est une lapalissade : il ne serait pas le pouvoir s’il ne l’était pas.


      • lambda 19 janvier 2012 19:05

        @ interlibre

        justement parce que le sionniste Cohn Bendit est la marionnette porte-voix du Gouvernement Invisible du complot mondial d’une élite contre le reste de l’humanité

        Les médias qui se devraient d’être « les sentinelles du peuple » sont leur bras armé

        Comment dans ces conditions ceux qui ne s’informent pas dans les médias alternatifs pourraient ils connaitre la trahison d’Obama envers les américains avec sa loi NDAA ?


      • panpan 19 janvier 2012 22:40

        Non667
        Bravo ! Dans votre article tout est dit sur cette honteuse duperie que fut mai 68.
        C’est ce que je me tue à seriner depuis des années à mes collègues et amis qui ne veulent pas regarder ou pas savoir que déjà le complot américano-sioniste était là.


      • epapel epapel 25 janvier 2012 10:08

        C’était quand même l’époque où il n’y avait pas encore l’eau courante ni le téléphone à la campagne : toute mon enfance vécue chez mes parents.


      • non667 19 janvier 2012 10:29

        vous avez dit nationaliste ?
        ça a des rn et ça nous rappelle lhlpsdnh  !!!! smiley  smiley  smiley  smiley
        tant va la cruche à l’eau .................


        • Gabriel Gabriel 19 janvier 2012 10:29

          Un petit dictateur de plus. L’origine hongroise y serait-elle pour quelque chose, je n’ose le croire. Ce n’est pas chez nous qu’on verrait un hongrois faire et défaire la loi ....


          • Cocasse Cocasse 19 janvier 2012 11:28

            Tout ce qui sort du moulin à merde qui sert de bouche à ce tripoteur de mômes qu’est Daniel Cohn-Bendit a des relents nauséabonds.


            • epapel epapel 25 janvier 2012 10:10

              Remarque très scato, d’un fin connaisseur je présume.


            • robin 19 janvier 2012 13:24

              Obama avec sa loi NDAA ferait passer Orban pour un délicieux humaniste, mais curieusement pas un mot dans les médias.....2 poids 2 mesures comme d’hab chez les collabos du nouvel ordre mondial


              • Aldous Aldous 19 janvier 2012 13:26

                Cohn-Bendit oublie juste que Chavez et Orban sont à l’opposé de l’échiquier politique.

                Mais bon, cette sortie montre juste que le clivage réel se situe entre les élites mondialistes et les peuples.

                Dans ce cadre, ce larbin des banquiers ne voit plus la différence entre les nationalistes de droites et les tiers-mondialistes.

                D’ailleurs tous ces cris de vierges effarouchées ne cachent pas le fait que l’action menée contre la Hongrie par l’UE porte uniquement sur a perte d’indépendance de la Banque Centrale Hongroise.

                Les autres points évoqués ne sont pas opposables légalement :

                Une religion officialisée par la constitution ? Quelle horreur !

                Mais c’est aussi le cas de la GB (anglicanne), de l’Irlande, de la Suède, de la Finlande, de l’Italie, de la Pologne (catholiques), de la Grèce (orthodoxe). Et de la Suisse qui peut nous donner des leçons de démocratie.

                Les médias sont sous l’autorité d’une autorité publique ? Quelle horreur !

                Mais en France on n’a pas le même système ? Et pire : le président nous a faire retourner à l’époque de l’ORTF en nommant lui même les directeurs de chaines !

                L’avortement ? Mais il est interdit aussi en Irlande, qui est une démocratie selon les normes de l’UE.

                Si l’état ne contrôle pas l’économie au nom du peuple, au nom de qui est-elle contrôlée par les banques ?

                Article Orwellien :

                « La guerre, c’est la paix »
                « La liberté, c’est l’esclavage »
                « L’ignorance, c’est la force »

                Et le déficit démocratique c’est la démocratie.


                • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 20 janvier 2012 06:42

                  Ouf, Aldous, merci !

                  Cohn-Bendit est bien recadré.

                  J’espère que l’auteur entendra...


                • Ruut Ruut 19 janvier 2012 13:51

                  La France qui n’est plus depuis le dernier référendum une démocratie, n’as pas de leçon de démocratie a donner aux autres.
                  La Hongrie est une Nation souveraine, nous n’avons pas a nous mêler de ses choix.
                  A moins que les Nations de l’union Européenne ne soient plus souveraines mais des vassales de la dictature parlementaire non Démocratique de l’Europe.


                  • epapel epapel 25 janvier 2012 10:13

                    Elle se prétend un peu plus souveraine que les autres puisqu’elle accorde sa nationalité aux minorités hongroises des pays voisins.


                  • Alliance Rebelle citoyen du sud 19 janvier 2012 14:23

                    @jlhuss : ’’il ne s’agit pas encore d’une attaque frontale contre la démocratie’’

                    pfft !

                    c’est du n’importe quoi

                    vous avez omis l’essentiel , et la seul vrai raison en vérité qui a poussé l’UE a intervenir contre la Hongrie

                    la vrai raison : il as touché a l’indépendance de la banque central hongroise

                    c’est la raison de toute cette mascarade de pseudo démocrates scandalisé par l’autoritarisme hongrois

                    quand a la pseudo loi sur l’avortement , signalons au passage qu’as malte le divorce est interdit , de même que l’avortement dans beaucoup de pays de l’UE , pour le traitement des sans abris , quand on se rappel le traitement fait aux Roms en France ... sa me fait marrer

                    que les pseudos démocrates scandalisé aille raconter leurs bobards ailleurs svp

                    l’UE est tous sauf une démocratie

                    l’UE s’était construit au début avec les peuples , par la suite sans les peuples , maintenant CONTRE LES PEUPLES

                    voir la grece a qui on impose le remboursement de la dette illégitime crée par les spéculateurs et les usuriers de la finance anglosaxonne ... le peuple grec devra remboursé cette dette immonde , lui faire payer jusqu’à la mort du derniers grecs s’il le faut


                    • ykpaiha ykpaiha 19 janvier 2012 16:20

                      Ni plus ni moins quiconque osera toucher a l’Euro-dollar sera bombardé, limogé, écrabouillé ; bouilli ; et pourtant

                      Antal E. Fekete un autre valeureux Hongrois l’avait prédit !!

                      Bref nous voila face a l’histoire qui comme un pied de nez nous refait le coup de l’Autriche-Hongrie tiens c’a me rappele quelque chose..


                    • Dictat 19 janvier 2012 16:18

                      En fait si les dirigeants Européens imposent CONTRE LE VOTE des peuples c’est de la démocratie ?

                      Non en fait c’est une attaque frontale contre la démocratie, c’est un mépris des fondements mêmes de la démocratie !!!


                      • epapel epapel 25 janvier 2012 10:16

                        Rien n’oblige la Hongrie à rester dans l’UE : on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre non plus.


                      • JL JL1 25 janvier 2012 10:39

                        « on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre non plus. » (epapel)*

                        C’est pourtant bien ce que cherchent à avoir tous les dirigeants européens, à commencer par Merkel, et ça a toujours été ainsi entre les zoms depuis que le mode est monde !


                      • Dictat 19 janvier 2012 16:19

                        En fait si les dirigeants Européens imposent la constitution Européenne CONTRE LE VOTE des peuples c’est de la démocratie ?

                        Non en fait c’est une attaque frontale contre la démocratie, c’est un mépris des fondements mêmes de la démocratie !!!


                        • epapel epapel 25 janvier 2012 10:18

                          Le pognon des aides structurelles de l’UE ils sont bien contents de le prendre et ça mérite quelques concessions sinon on coupe le robinet.

                          A moins que vous soyez d’accord pour financer les hongrois sans contrepartie.


                        • Unispourlemeilleuretpourlepire 19 janvier 2012 17:25

                          @ dictat

                          C’est exactement ça. Oui oui ce qui ont outrepassé notre voix, prétendent agir au nom de la liberté... Hahaha


                          • suumcuique suumcuique 19 janvier 2012 19:26

                            Orban n’est pas le premier produit (dérivé) de l’establishment que l’establishment brandit comme un ennemi de l’establishment. Orban est d’ailleurs sous bien des rapports à la Hongrie ce que SRKZ est à la France, notamment dans le sens où, tout comme SRKZ a singé la droite nationale pour se faire élire en 2007, Orban parodie le nationalisme de Jobbik. Sans la politique parodiquement nationaliste d’Orban, le Jobbik, qui a eu grandement tort d’accepter une alliance avec le Fidesz, serait déjà au pouvoir.

                            « ... une analyse du programme présenté par le gouvernement montre que la politique économique et sociale de Viktor Orban ne diffère pas de celle des autres pays européens. Il applique une politique d’austérité qui répond aux canons européens en asséchant les dépenses sociales et en faisant reposer l’effort salarial et fiscal sur les catégories populaires : réduction des dépenses de l’Etat et des collectivités territoriales, gel des salaires des fonctionnaires, réduction des dépenses de retraite, baisse des dépenses dans la santé (économies sur le remboursement des médicaments), l’éducation, les infrastructures publiques comme les transports, etc. » http://www.medelu.org/Qui-est-Viktor-Orban

                            Pour ce qui est de la corruption, Orban n’a rien à envier à ses homologues eurolandais : http://esbalogh.typepad.com/hungarianspectrum/2011/12/the-orb%C3%A1n-family-and-corruption.html http://esbalogh.typepad.com/hungarianspectrum/2011/12/the-orb%C3%A1n-family-and-corruption-part-ii.html

                            Rien.


                            • Dictat 20 janvier 2012 01:48

                              Tout a fait d’accord, La politique de l’Europe c’est l’Ordo-libéralisme, qui est une vaste escroquerie qui dit que l’état qui veille au bien de tous les individus et un mal pour l’individu.(vous noterez l’absurdité flagrante de cette idéologie)

                              Les dirigeants Européens et surtout l’allemagne ont choisis sans notre avis le chacun pour soi en adoptant l’ordo-libéralisme (idéologie inventée en Allemagne en 1930). Et le peuple adopte petit à petit cette idéologie du chacun pour soi, mais si on continu dans cette voie je ne pense pas que l’Allemagne sera gagnante car point de vu armement ils ne sont pas très concurrentiels.

                              SOCRATE l’a dit, le bien est celui de tous sinon ce n’est pas le bien.


                            • romaeterna romaeterna 19 janvier 2012 22:40

                              Bien que je ne vois pas trop le rapport avec l’article, merci Camelia pour le lien vers ce site très intéressant !


                            • suumcuique suumcuique 20 janvier 2012 19:09
                              Hamantaschen
                              Recette de : Sharon

                              Un des biscuits favoris cuisinés pour la fête juive Pourim ! Par expérience personnelle, cette recette marche toujours mieux si je couvre la pâte et si je la mets au réfrigérateur pendant une nuit entière. Mais certaines personnes pensent que les biscuits sont meilleurs si j’utilise la pâte immédiatement. A vous de décider !"

                              http://allrecipes.fr/recettes/fetes-juives-recettes.aspx

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès