• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Plan A, Plan B … : Pour s’en sortir, il faut sortir de (...)

Plan A, Plan B … : Pour s’en sortir, il faut sortir de l’UE et de l’Euro !

Le fait est que l’alignement de Tsipras et Syriza derrière l’austérité européenne au nom de la priorité affichée par le PGE de ne pas sortir de l’Euro et de rester à tout prix au sein de cette prison des peuples ouvre les yeux de nombre de militants à gauche. Car les faits – et ils sont particulièrement cruels pour un peuple grec qui vient pourtant de voter NON à 61% au memorandum mis en place par SYRIZA, memorandum dont P Laurent président du Parti de la Gauche Européenne se félicite en déclarant que la Grèce » a marqué des points », les faits donnent raison au PRCF : il n’est aucune alternative démocratique, populaire, internationaliste possible sans briser les chaines de l’Union Européenne (UE), sans sortir de l’euro. C’est, soit dit en passant à l’adresse de ceux qui opposent sortie de l’UE et révolution socialiste immédiate, la condition élémentaire pour que puisse reprendre la lutte pour le socialisme puisque l’UE, qui s’autodéfinit comme une « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée », PROHIBE l’économie socialiste de manière parfaitement totalitaire.

juncker UE dictature europeCeux qui depuis des années prétendent mobiliser le peuple en appelant à la « réforme de l’UE » pour créer une europe sociale (sans se préoccuper le moins du monde de ce que leurs appels demeurent inaudibles auprès des travailleurs lesquels boudent massivement les urnes alors même qu’ils avaient voté massivement NON en 2005…), ceux qui prétendent que ‘l’euro protège » sont désormais obligés de faire face à un débat qu’il n’est plus possible d’éluder, même s’il est totalement censuré par les médias du capital.

Pour une alternative politique, briser les chaînes de l’Union Européenne

mélenchon ueDans une récente note de son blog, Jean-Luc Mélenchon produit un long discours quant à l’articulation d’un plan A et d’un plan B dans la stratégie du Parti de Gauche.

On ne manquera pas d’observer que plan A, plan B (et pourquoi pas C ou même D ?) sont assez loin du parlr cru et dru revendiqué par celui qui à gauche est l’un des rares à disposer d’un accès aux grands médias.

Surtout, on ne peut que s’interroger sur la façon dont nos concitoyens pourraient considérer comme crédible ce type de stratégie prévoyant de « négocier » et de « réformer l’UE » en priorité, alors que l’écrasement de la Grèce de Tsipras vient de démontrer que rester dans l’euro c’est se livrer pieds et poing liés à la violence des marchés capitalistes armés de l’UE et de l’euro qui sont leurs armes d’exploitation massive, c’est s’interdire de fait toute possibilité de changement du système, s’interdire toute alternative politique de gauche et accepter tacitement, comme le fait honteusement Hollande après Sarkozy, la tutelle politique sur tout le continent de l’impérialisme allemand en phase de grande revanche historique.

monique pinçon charlotDe fait, les proclamations du type « J’aime l’Europe sociale » et « il faut réformer l’euro » sont totalement incohérentes avec la réalité factuelle de ce qu’est l’UE, de ce qu’est l’euro. Nos concitoyens, travaillant dans l’industrie, dans les services publics, dans l’agriculture et les millions de ceux qui sont privés de travail et qui constatent dans leur quotidien les ravages de cette arme d’exploitation massive qu’est l’euro, tous ceux qui souffrent du joug de cette dictature implacable du capital qu’est l’Union Européenne ont un besoin urgent au contraire de pouvoir rejoindre et construire un Front populaire, progressiste et patriotique, pour faire réellement place au peuple ! Personne ne peut soutenir un mouvement politique dont le programme serait totalement conditionné à l’autorisation d’institutions dont on sait d’expérience qu’elles refuseront l’application du moindre paragraphe atténuant leur dictature et qui sont bâties pour échapper totalement à la souveraineté populaire et à ses moyens de résistance ! Proposer une perspective permettant de réaliser concrètement les changements politiques, c’est construire une large mobilisation populaire apte à remettre le camp des travailleurs à l’offensive !.

plan A plan B sortie de l'UE europe PRCFIl est donc temps plutôt que de continuer à se laisser écraser par le panzer patronal de l’europe du Capital, en espérant pouvoir négocier avec son pilote totalement sourd, de résister, d’oser affirmer haut et fort que la dictature de l’oligarchie capitaliste, ça suffit. Il est plus urgent que jamais, alors que le mouvement social malgré des mobilisations populaires exemplaires répétées va de reculs en reculs, que la question de la sortie de l’euro et de l’UE soit posée sérieusement, pour stopper la spirale menant la classe des travailleurs d’échecs en défaites.

Notre plan A, notre plan B et notre plan Z, c’est de faire place au peuple, en brisant les chaines de cette dictature du Capital qu’est l’Union Européenne et en mettant en place solidairement, à travers une large discussion dans tout le pays, un programme révolutionnaire axé sur l’indépendance nationale, le progrès social, la coopération internationale, la nationalisation des secteurs-clés de l’économie et la relance planifiée du « produire en France ». Tous ensemble, faisons FRONT, pour la démocratie, la paix, le progrès social et la solidarité internationaliste, pour la sortie de l’UE, de l’euro, de l’OTAN et du capitalisme !

JBC pour www.initiatie-communiste.fr - site web du PRCF
our des Infos, actus, analyses libres et engagées : soutiens Initiative Communiste !

A lire également :

Tract du PRCF adressés aux participants des Rémue-Méninges à Toulouse

trat rm 2015


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 29 août 2015 17:47

    GAG...le PRCF prend le programme de MLP... ?
    J’ai écouté son discours aujourd’hui...Une grande dame qui sera présidente en 2017...pas d’autre solution pour sortir la France du marasme dans lequel l’UMPS l’à mis depuis la venue de Pompidou et tous les suivants se remplissant les poches en vidant celles des Français... !


    • PRCF PRCF 29 août 2015 19:28

      @Le p’tit Charles
      Certainement pas !

      Le programme du PRCF prévoit de sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN
      le programme du FN prévoit de « négocier » ....

      Pour le reste, le PRCF défend les intérêts des travailleurs, le FN ceux des patrons et des marchés financiers.

      Rappelons que le FN n’a pas voté contre l’acte unique point de départ de l’euro.
      Seuls les communistes ont combattu depuis l’origine toutes les étapes de la construction européenne.


    • Fergus Fergus 29 août 2015 20:03

      Bonsoir, Le p’tit Charles

      « Une grande dame qui sera présidente en 2017 »

      Je pouffe ! smiley

      Certes, la dame a toute les chances d’être en finale, mais de la à gagner, il y a un océan qu’une majorité de Français ne sont pas près à franchir.


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 août 2015 20:44

      @Fergus

      Je pouffe aussi, pour une fois je suis d’accord... smiley


    • César Castique César Castique 30 août 2015 00:58

      @Fergus

      « Certes, la dame a toute les chances d’être en finale, mais de la à gagner, il y a un océan qu’une majorité de Français ne sont pas près à franchir. »


      Fin août 2015, vous avez entièrement raison. 


      Mais du train où vont les choses, en France et autour de la France, qu’en sera-t-il dans dix-huit mois, je ne prendrais aucun pari ni dans un sens, ni dans le sens inverse...


      P.S. - Je ne sais pas si vous avez été sensible au fait que soixante gens du voyage viennent de tenir en échec la république flambyenne pendant une quinzaine d’heures... Avant d’obtenir gain de cause !


    • andromerde95 30 août 2015 02:20

      @PRCF
      le pen s’est abstenu à l’acte unique, il a aps voté pour, mais a voté vs maastricht (hé oui on évolue) et le traité de rome quand il était député.


    • Le p’tit Charles 30 août 2015 07:25

      @Fergus...bof..marrez vous qui défendez les incompétents du PS...le cul entre deux chaises.. !


    • Fergus Fergus 30 août 2015 09:22

      Bonjour, Le p’tit Charles

      Je vous mets au défi de démontrer que je défends « les incompétents du PS ». Il peut m’arriver d’approuver telle ou telle mesure - je l’ai également fait avec la droite -, mais je ne cesse de dénoncer les dérives libérales - hélas prévisibles ! - de Hollande et de ses amis Valls et Macron, pilier de l’abandon définitif des véritables valeurs du socialisme.

      Je n’ai donc aucunement le cul entre deux chaises : je suis toujours assis sur la même chaise de gauche radicale depuis des décennies !


    • Fergus Fergus 30 août 2015 09:31

      Bonjour, César Castique

      Il est légitime que les manifestants aient obtenu gain de cause, étant donné la nature de la revendication. Cette affaire aurait d’ailleurs dû être réglée dans la nuit par les magistrats de permanence, ce qui aurait évité cette escalade de violence.

      Il n’est en revanche pas du tout légitime de bloquer une autoroute et de foutre le bordel dans une ville durant des heures en dégradant les biens sociaux. Mais en l’occurrence il faut être objectif : pourquoi cette colère vis-à-vis des gens du voyage qui commettent ces exactions alors que les agriculteurs - ou les marins-pêcheurs en d’autres occasions - en ont fait autant, voire pire, sans que la réaction des pouvoirs publics ait été plus musclée ?

      La réponse, si elle doit être plus ferme - et c’est ce que je pense également - doit être la même pour tous !


    • Le p’tit Charles 30 août 2015 10:13

      @Fergus...Vous ne vous rendez pas compte que l’on peut lire au travers de vos articles...Affligeant.. !


    • César Castique César Castique 30 août 2015 10:53

      @Fergus



      « ..étant donné la nature de la revendication. »


      Si on tient absolument, le moment venu, à assister aux obsèques d’un proche parent, on veille, à tout instant, à ne rien faire qui conduise au placard. Vous devriez penser qu’il y aura peut-être un jour prochain, des gens qui se serviront de ce lamentable précédent, pour une cause qui n’aura pas grâce à vos yeux.


      L’Etat n’aurait pas déchu, s’il avait fait dégager ces émeutiers avant minuit à la matraque, au gaz lacrymogène et au bulldozer, d’autant moins qu’ils appartiennent à une communauté ingérable, dont on peut craindre qu’elle ne fasse un usage de plus en plus frlquent d’une technique aussi « payante »


      « ...que les agriculteurs - ou les marins-pêcheurs en d’autres occasions - en ont fait autant, voire pire, sans que la réaction des pouvoirs publics ait été plus musclée ? »


      Je ne confonds pas des milliers de personnes qui se battent pour leur survie, face à l’indifférence du Moloch étatique, avec une poignée de racailles qui prétend emprunter, l’espace de quelques heures, un voyou, ou un bandit, à l’administration pénitentiaire.


    • Fergus Fergus 30 août 2015 11:34

      @ César Castique

      Il est assez fréquent que la Justice autorise les coupables de délits mineurs à assister aux obsèques de leurs proches. La mesure n’avait donc rien de très exceptionnel, et cela d’autant plus que le meurtrier s’étant suicidé, il n’y avait aucun risque de vengeance personnelle. Le problème est sans doute venu d’un manque de réaction de la magistrature, comme je l’ai écrit ci-dessus. 


    • Fergus Fergus 30 août 2015 11:48

      @ Le p’tit Charles

      « Vous ne vous rendez pas compte que l’on peut lire au travers de vos articles... »

      Des exemples !!!

      Cela fait des années que je ne cesse de dénoncer la politique de Hollande et des amis, qui n’ont plus de socialistes que le nom, et qui sont en passe de faire encore pire que Sarkozy dans la destruction des acquis sociaux.

      Si j’ai bien compris votre fonctionnement intellectuel, il faudrait donc que je couvre Hollande et ses amis de louanges pour que vous en veniez à me traiter de pourfendeur du PS !

      J’avoue ne pas comprendre ce paradoxe, mais c’est très réjouissant ! smiley


    • taktak 30 août 2015 12:22

      @andromerde95

      ne vous donnez pas le battons pour vous faire battre. A moins que vous n’aimiez cela !

      Je cite les propos de La fille Le Pen dans les liens que vous donnez

      « j’irai auprès des instances européennes pour négocier »

      C’est d’ailleurs bien ce qui est écrit noir sur blanc dans le programme du FN....
      Bref, le programme du FN c’est « réformer l’UE ». exactement comme l’UMP à qui le rassemblement bleu marine ne cesse de lancer des appes du pied. Exactement comme le PS auprès de qui (Hollande) la marine réclamait d’être premier ministre.

      voila. Ca c’est les faits


    • César Castique César Castique 30 août 2015 12:38

      @Fergus

      « Le problème est sans doute venu d’un manque de réaction de la magistrature, comme je l’ai écrit ci-dessus. »


      Si tous ceux qui ont à se plaindre de lenteurs de la justice, se mettent à soixante pour bloquer des autoroutes dans les deux sens, il deviendra vite nécessaire de s’attaquer aussi au réseau TGV.

    • Le421 Le421 30 août 2015 16:06

      @andromerde95
      pour la sortie de l’ue et de l’euro, le fn est bien pour sortir de l’ue et de l’euro donc vous baratinez de long en large

      Et bien !! Il y a les discours et les actes.
      La PME Le Pen est bien trop intéressée par les places au Parlement Européen et les menus émoluments* qui en découlent.
      Car dans le fond, ne rêvez pas. Cette « boutique » se fiche pas mal du sort des autres. Elle a un produit à vendre et elle le vends.
      Mais ne demandez surtout pas un service après-vente en cas de panne !!

      *Notez d’ailleurs que ceux-ci font vivre la succursale parisienne de l’entreprise, ce qui a paru d’ailleurs peu normal. Mais bon !! Quand on veut faire du « bizness », il ne faut rien lâcher !!


    • Le p’tit Charles 30 août 2015 16:18

      @Fergus...Vous êtes tellement décérébré par la gauche-bonobo que vous soutenez mon pauvre que vous êtes incapable de voir plus loin que le bout de votre nez...Pitoyable...


    • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 18:20

      @Le p’tit Charles

      « la gauche-bonobo »...PTDR  smiley +++++


    • Cadoudal Cadoudal 31 août 2015 04:25

      @Fergus

      « Au moins quatre personnes, dont un nourrisson de six mois, ont été tuées, mardi 25 août, par un homme armé lorsqu’il a ouvert le feu sur une aire occupée par la communauté des gens du voyage, à Roye, dans la Somme.

      Trois des victimes – un homme, une femme et un bébé de 6 mois – ont été froidement abattus, selon la préfecture. Un gendarme est également mort après avoir été blessé lors de l’intervention des forces de l’ordre. »

      Un gendarme, un bébé de six mois, je vais en parler a mes collègues marins pécheurs, ils ont mis la barre assez haute les manouches, pas sur qu’on puisse lutter, mais bon on va essayer histoire de voir s’y Fergus pourra se mettre en colère un jour...


    • Cadoudal Cadoudal 31 août 2015 04:32

      @Fergus


      Y aura-t-il des poursuites ?

      Il y a eu d’importantes dégradations. La Sanef (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) a porté plainte. Il y aura évidemment des suites judiciaires. Les gens du voyage ne sont pas libres de faire n’importe quoi, n’importe où.

      Quelle est l’ambiance à la veille de l’enterrement lundi des gens du voyages tués le 25 août dernier ?

      Calme. Nous allons suivre les obsèques de très près, en déployant les forces de l’ordre conséquentes. Le fils de l’une des victimes, incarcéré à la maison d’arrêt d’Amiens, ainsi que son cousin, pourront y assister sous escorte, de 8h à 18h30. Les gens du voyage ont souhaité qu’aucune personne extérieure à leur communauté ne soit présente, à commencer par les journalistes.


      Et pour l’éventuel procès, les gens du voyage ont souhaite qu’aucune personne extérieure a leur communauté ne soit présente, a commencer par les juges...


      Tout baigne qu’on vous dit, tout est sous contrôle, aucun communautarisme toléré sous Flamby 1er...


    • Bruce Baron Bruce Baron 31 août 2015 10:18

      @PRCF
      Donc le PRCF serait aussi identitaire et xénophobe que le FN ?
      L’Europe c’est avant tout un idéal de paix. Ceux qui s’opposent à l’Europe veulent revenir au temps des cavernes.


    • taktak 31 août 2015 10:58

      @Bruce Baron

      oui oui. l’europe c’est la paix. On le voit en Ukraine.... parlez en aux yougoslaves aussi.

      mais aussi aux lybien, aux syriens etc... le concept très particulier de la paix, propagé à grand coup de bombes et de missiles, ils connaissent très bien.

      Juste pour mémoire, en 1941, les européistes se pressaient à paris pour visiter l’exposition la France européenne, inaugurée par les Nazis... c’est que la construction européenne était déjà en marche


    • raymond 31 août 2015 17:52

      @César Castique
      merci le Suisse : "P.S. - Je ne sais pas si vous avez été sensible au fait que soixante gens du voyage viennent de tenir en échec la république flambyenne pendant une quinzaine d’heures... Avant d’obtenir gain de cause !" comme quoi il n’y a d’espoir que dans la révolte.


    • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 20:46

      @GrandGuignol

      Oui, des Bonobos en ce qui concerne les : DSK allié de Dodo la Saumure, Hollande et ses multiples femmes, Frédéric Mitterrand qui lui dit que au dessus de 14 ans c’est dégueulasse, Jack Lang je ne dirais rien mais n’en pense pas moins, et autres tarés du cul du PS..

      Même si je n’aime pas Taubira et autres Harlem désir du PS, ce n’est pas sur eux, ni sur leur physique que porte mon hilarité, à moins que ceux ci ne soient aussi taré du cul que les autres...je tenais à le préciser.


    • andromerde95 31 août 2015 22:19

      @Le421
      as tu vu le résultat du fdg grec et mélenchon grec en Grèce ?




    • andromerde95 31 août 2015 22:21

      @taktak

      « ne vous donnez pas le battons pour vous faire battre. A moins que vous n’aimiez cela !

      Je cite les propos de La fille Le Pen dans les liens que vous donnez

      « j’irai auprès des instances européennes pour négocier »

      C’est d’ailleurs bien ce qui est écrit noir sur blanc dans le programme du FN.... 
      Bref, le programme du FN c’est « réformer l’UE ». exactement comme l’UMP à qui le rassemblement bleu marine ne cesse de lancer des appes du pied. Exactement comme le PS auprès de qui (Hollande) la marine réclamait d’être premier ministre.

      voila. Ca c’est les faits »

      —1) faut une source

      2) dans un gouv de cohabitation le 1er ministre a les pouvoirs

      3) la promesse de renégociation des traités ça date de 2012 et le fn en cas d’échec des négocs serait sortie de l’ue, depuis le fn par réalisme veut sortir de l’ue et de l’euro sans renégoc avant.


    • taktak 31 août 2015 22:23

      @andromerde95
      c’est qu’il aime ça ! bizarre...

      la source c’est l’article du figaro que vous donnez en lien.

      Donc non le FN et la PME Le Pen n’est pas pour sortir de l’UE, mais pour « négocier »....


    • andromerde95 1er septembre 2015 07:54

      @taktak
      j’ai démontré que non


    • taktak 1er septembre 2015 09:08

      @andromerde95
      NON....
       vous vous enfoncez. !


    • andromerde95 1er septembre 2015 16:14

      si, inutile de le nier 


    • jocelyne 1er septembre 2015 18:35

      @Le p’tit Charles
      rappellons aussi que le fn n’a pas de programme mais un projet de programme.


    • Bruce Baron Bruce Baron 1er septembre 2015 19:41

      @taktak
      1°) L’Ukraine n’est pas dans l’UE.
      2°) La Yougoslavie n’était pas dans l’UE.
      3°) La Libye n’est pas dans l’UE.
      4°) La Syrie n’est pas dans l’UE.
      Merci d’avoir apporté une preuve supplémentaire qu’à l’intérieur de l’UE c’est la paix, et qu’à l’extérieur c’est la guerre.


    • sophie 2 septembre 2015 19:37

      @Bruce Baron
      l’Ukraine n’est pas dans l’UE mais devait justement y entrer d’ou le bordel là bas , donc l’entrée de l’Ukraine dans l’UE a provoqué une guerre là bas.
      Lybie attaquée par l’UE
      Syrie armement des revoltés par l’UE
      Mali etc etc


    • Bruce Baron Bruce Baron 5 septembre 2015 21:51

      @sophie
      N’importe quoi.


    • zygzornifle zygzornifle 29 août 2015 18:10

      l’EU est une carcasse de vache crevée abandonnée au bord de la route, si on ne l’incinère pas rapidement elle va filer une épidémie a tout le monde .....


      • Fergus Fergus 29 août 2015 20:01

        Bonsoir, zygzornifle

        La formule est jolie, mais quand on a dit cela, on n’a rien dit !

        Il est urgent de réformer l’Europe, pas de la faire disparaître.


      • GrandGuignol GrandGuignol 29 août 2015 20:58

        @Fergus

        Réformer comment ? par le pouvoir du saint esprit ?

        franchement le cas de la Grèce ne vous a rien appris au sujet de l’UE et de ses dirigeants et de ceux qui les dirigent eux mêmes ?
        Et aussi de ceux qui veulent encore et toujours nous faire rêver à des lendemains européens qui chantent, en attendant on déchante depuis quelques années et cela s’aggrave sérieusement.

        On est face à des monstres et certains veulent les changer en agneaux...
        Pour le coup cela en devient complètement UTOPISTE...

        Bon Syrizage aux prochaines élections si les français ne s"éveillent pas.


      • zygzornifle zygzornifle 30 août 2015 05:21

        @Fergus

        Reformer l’Europe ? C’est de la science fiction ......On n’arrive déjà pas en France a se débarrasser des politiciens pourris et corrompus de gauche comme de droite, on les voit a des postes ministériels ou secrétaire de parti avec des affaires de corruption, de fausses factures, de prudhomme mêmes condamnés ils sont toujours la, aucune autre profession ne tolèrerai cela, ils sont accrochés comme des tiques sur le dos d’un chien , si vous enlevez le corps ça repousse ....Je ne crois pas une seule seconde que cette Europe puisse être réformé dans le bon sens , soit elle disparait ou nous nous disparaissons .....


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 08:59

        @zygzornifle
        Fergus, comme tous ceux qui veulent réformer l’ UE, n’ont toujours pas compris l’article 48 du TFUE : il faut l’unanimité des 28 pays, ce qui n’arrivera jamais, ils ne sont d’accord sur rien.


      • Fergus Fergus 30 août 2015 09:35

        Bonjour, Fifi Brind_acier

        J’ai parfaitement compris l’article 48. Je dis simplement que cet article est un mort-vivant ! L’abrogation de cette disposition, ou du moins l’assouplissement du fonctionnement de l’UE, est une question d’années, mais il est désormais présent dans l’esprit de quasiment tous les membres que les textes doivent être amendés ! Et ils le seront.


      • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 10:40

        @Fergus

        Vous dites vraiment n’importe quoi, pourvu que ça mousse pour le PS....
        Défendre cette UE, même pour la réformer relève de la connerie la plus infantile, les preuves sont devant vos yeux et vous continuez de vous enfoncer dans le déni.

        Pitoyable sont vos arguments, lamentables propos digne d’un idiot lobotomisé par sa TV ou d’un collabo à la déchéance des peuples et des nations, au choix !


      • Fergus Fergus 30 août 2015 11:27

        Bonjour, GrandGuignol

        « pourvu que ça mousse pour le PS »

        Je n’ai jamais rien eu affaire avec le PS, et vous le savez. Mais il est vrai que ce genre d’affirmation est un classique des militants de l’UPR visant à discréditer ou déstabiliser un contradicteur. Dommage d’user de tels artifices !

        Pour le reste, je vis assez bien dans ma peau d’« idiot lobotomisé ». Un grand merci pour votre courtoisie !


      • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 12:15

        Bonjour Fergus,

        Votre propagande ne me pousse plus vers la courtoisie, j’en suis désolé, je ne suis pas parfait,

        « ...est un classique des militants de l’UPR visant à discréditer ou déstabiliser un contradicteur... »
        Voilà ce qui me pousse à l’invective et me met hors de moi, cette facilité d’amalgamer un individu à tout un mouvement.
        C’est une ruse employée depuis très longtemps par nos élites,par les médias pour justement discréditer.....Ainsi que l’amalgame constant qui est dans vos écrits politiques, sur l’UPR en particulier.

        Toutefois cet acharnement à vouloir rester dans l’UE, à pérorer que la sortie de l’UE serait cataclysmique alors qu’il n’en est rien, à vous acharner sur tous les articles de l’UPR avec des arguments insignifiants en comparaison du raisonnement très documenté et étayé de ce parti, me poussent à croire fermement que votre rôle est de brouiller les pistes pour s’enliser dans le status quo.

        Certes mon attaque sur le PS est volontaire, je l’avoue, mais c’est comme un boomerang qui revient dans la poire.

        Donnez donc de VRAIS arguments en faveur de l’UE et de sa réforme ( si cela relève objectivement du possible), sans vouloir rabaisser et discréditer le seul parti qui a une vision objective de la situation, qui se veut de rassembler toutes les tendances politiques vers une libération nationale et- les moyens de s’en sortir temporairement avant que le peuple puisse faire ses propres choix grâce aux referendum d’initiative populaire qui est un atout majeur vers plus d’émancipation et d’épanouissement.

        On est tous l’idiot utile de quelqu’un et la lobotomie, l’hypnose télévisuelle nous entrainent tous ( moi y compris quand je baisse la garde) de par ses suggestions orientées vers un avenir des plus sombres

        Avec de véritables médiats permettant le débat objectif, la liberté d’expression à tous, les idiots que nous sommes seraient plus à même d’y voir clair et de prendre les bonnes décisions pour le peuple et non de s’enliser en spéculation plus absurdes les unes que les autres.


      • doctorix doctorix 30 août 2015 17:53

        @Fergus

         L’abrogation de cette disposition, ou du moins l’assouplissement du fonctionnement de l’UE, est une question d’années
        L’ennui est que l’abrogation de la nécessité de l’accord des 28 pour réformer nécessite l’accord des 28....
        Vous avez compris, les autres ?
        Parce que Fergus, lui, ne veut pas comprendre.


      • Fergus Fergus 30 août 2015 19:18

        Bonsoir, doctorix

        Ce que vous ne semblez pas non plus vouloir comprendre, c’est que l’histoire fourmille de traités mis à mal par les réalités et abrogés (ou réformés) alors qu’ils étaient censés perdurer de très longues années.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 20:17

        @Fergus
        Donc, attendons que les Traités se désagrègent tous seuls...
        Ou attendons que soit mis en place un système complètement fédéral + TAFTA..., génial !
        Je vais quitter l’ UPR pour aller au FDG, tellement c’est génial !


      • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 11:59

        Bon sang !! j’ai quitté le FdG pour rejoindre l’UPR !!..... smiley

        Si les traités se dissolvent d’eux mêmes, pourquoi les avoir écrit ?

        Mais Fergus fait surement allusion aux maîtres de l’UE qui, pour le cas des QE, ont bravés les traités...Oui mais eux ils ont le droit et personne ne leur dira que cela n’est pas bien, c’est eux qui rédigent ces mêmes traités.

        Pour le cas d’une réforme de l’UE, là les maîtres de l’UE ne seront surement pas du même avis car ce qui n’émane pas de l’UE est contre l’UE, donc aucune chance que se désagrègent les traités qui constituent le plan d’asservissement des nations européennes, mis en place depuis des décennies.

        Ce qui se désagrège c’est le pouvoir d’achat des peuples européens, leur liberté d’expression, une consommation saine, les services sociaux, le patrimoine culturel et industriel de la France,la nation elle même s’engouffre dans la dissolution européenne et ne sera bientôt plus qu’une région de cette UE sans âme ni identité.


      • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 12:12

        @Fifi Brind_acier

        Mélenchon à annoncé récemment :
        «  S’il faut choisir entre l’indépendance de la France et l’euro je choisis l’indépendance »

        Pourquoi SI ? Il faut choisir maintenant entre l’indépendance et l’euro, il n’y a pas de SI !!

        Le cas Grec démontre clairement qu’il n’y a pas de SI.

        Mélenchon joue parfaitement son rôle de leurre et utilise des artifices de langage pour faire passer le message qu’une négociation est encore possible et lui permet de jouer, comme le FN, au chantage de sortie de l’UE tout en voulant y rester mordicus.


      • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 12:16

        @Fergus
        le message précédent (12h 12) est adressé à Fergus, bien sur.

        la réponse automatique au précédent message en ajoutant son pseudo est sympa si l’on y fait attention..... smiley


      • Fergus Fergus 29 août 2015 19:57

        Bonsoir, Taktak

        Malheureusement, le salut ne peut être dans la sortie de l’Euro et à fortiori de l’UE. Cela, les Grecs l’on bien compris qui, malgré la potion amère qui leur est imposée par cette Europe-là, vont très certainement reconduire Syriza et Tsipras à la tête du pays.


        • GrandGuignol GrandGuignol 29 août 2015 21:23

          @Fergus

          Mais oui en attendant Syriza se disloque et bon nombre rejoignent une autre gauche qui elle envisage sérieusement la sortie de l’UE.

          En fait le peuple grec à « profité » ,disons plutôt que ces aides de l’UE ont permis qu’ils maintiennent leur niveau de vie, plus largement que d’autres peuples membres de l’UE, car pour eux il n’y avait qu’avantage vu la fiscalité du pays, aujourd’hui il faut rembourser et les restrictions vont continuer jusqu’à ce que mort s’en suive...

          Sinon vous comptez utiliser combien de plans pour y parvenir ?A ? B ? ou tout un wagon de plans comprenant l’alphabet, au cas où.

          Elle est belle cette UE ! Elle est belle....


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 20:19

          @Fergus
          Les Grecs n’ont rien compris du tout, puisque Syriza = FDG qui auraient dû leur expliquer, n’ont rien expliqué du tout. Vous passez votre temps à dire que sortir de l’ UE et de l’euro, c’est le cataclysme assuré...


        • zygzornifle zygzornifle 30 août 2015 05:24

          l’Europe !!!! La mariée paraissait bien jolie mais une fois au lit elle était pute réclamait votre pognon .....


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 09:19

            La sortie de l’ UE, c’est l’article 50 :
             « Tout Etat membre peut se retirer de l’ Union ». C’est un droit acquis, pourquoi vouloir une guerre civile pour un droit qui est acquis ? le Royaume Uni va faire un referendum sur la sortie de l’ UE.


            Le PRCF met des conditions, « faut sortir de l’ UE par la Gauche ».
            Sauf que ce n’était pas la politique du PCF lors de la signature du CNR.

            Attendre que la majorité des Français deviennent communiste et souscrive au programme de la 3e Internationale, c’est diviser les Français et attendre la St Glinglin.

            La sortie de l’ UE doit être un rassemblement large, sur un programme qui fasse consensus, comme l’était le programme du CNR, qui n’est pas un programme communiste.


            C’est ce que propose l’ UPR, avec un programme CNR réactualisé.

            Le PRCF est assis entre deux chaises, il fait référence au programme du CNR, mais refuse de s’allier avec d’autres mouvements qui veulent sortir de l’ UE et qui ont le programme du CNR.
            C’est incohérent et voué à l’échec. Non seulement la Gauche n’est pas majoritaire en France, mais les Communistes encore moins.
            A moins qu’une minorité compte imposer sa volonté à la majorité ?


            Le CNR était une alliance large : une alliance avec toute la classe politique française. Qu’attend le PRCF pour faire alliance avec l’ UPR ? La St Glinglin ?

            • taktak 30 août 2015 12:30

              @Fifi Brind_acier

              n’inversons pas les rôles. Le PRCF met des en conformité ses actes avec ce qu’il propose.
              Le PRCF a initié et/ou participé à des initiatives rassemblant largement autour de l’objectif de la sortie de l’UE, de l’euro et de l’otan, pour un nouveau CNR

              Avec l’appel pour un nouveau CNR avec les gaullistes de Penser la France, avec le M’PEP

              Avec le CNR-RUE qui a mené la campagne pour la sortie de l’UE par le boycott des élections européennes

              Avec l’organisation le 30 mai dernier de la seule manifestation nationale - devant l’assemblée nationale - à l’occasion des 10 ans du 29 mai 2005 pour la sortie de l’UE de l’euro et de l’OTAN.

              L’UPR a toujours refusé toute action commune avec qui que ce soit. Ca c’est la réalité des faits.
              Faites attention Fifi, déformer la réalité, ne sert pas votre cause. Au contraire

              http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/stop-aux-mensonges-sur-le-prcf-clarification-simpose/

              pour ceux qui veulent savoir ce que dit et fait le PRCF, rien de plus simple visitez son site internet www.initiative-communiste.fr

              Venez nous rencontrer à la fête de l’HUM du 11 au 13 septembre prochain. Par exemple lors d’un des nombreux débats. (sur l’ukraine en présence de témoins de retour d’ukraine, sur la question européenne avec de nombreux invités, sur les questions internationales avec les ambassadeurs de Cuba et du Venezuela.....)


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 17:31

              @taktak
              L’UPR a proposé une alliance à Nikonoff, du M’PEP qui l’a refusée, préférant courir derrière le FDG, qui part maintenant en barigoule. Ils ont perdu 3 ans pour rien.


              Je vous parle d’alliance politique, c’est un préalable à des actions communes.
              Vous prenez le problème à l’envers.

            • doctorix doctorix 30 août 2015 18:22

              @taktak

              Il faut vous faire une raison : vous n’arrivez pas à vous entendre avec vos frères communistes sur un sujet aussi simple que la sortie de l’Euro, comment pouvez vous espérer rassembler les Français ?
              Si rassemblement il peut y avoir, ce sera autour d’un homme de consensus.
              Et vous n’en avez pas sous la main.
              La droite (comme la gauche) peuvent finir par apprécier un homme comme Asselineau, jamais elle n’appuiera un homme de votre parti.
              Et donc c’est perdu d’avance.
              Ce que De Gaulle a réussi, c’est-à-dire obtenir votre appui au sein du CNR, personne d’autre qu’Asselineau ne peut le réussir.
              Il faut vous faire une raison. Ou vous résigner à perdre ce combat.
              Ou bien vous jouez pour jouer (et donc pour perdre), ou bien vous jouez pour gagner.

            • taktak 30 août 2015 18:58

              @doctorix

              Merci doctorix de clarifier les choses : ce qui compte pour vous c’est donc l’alignement derrière un homme. Ce n’est pas comme cela que l’on fait un rassemblement et un front.
              Surtout quand cet homme est clivant (et oui la trajectoire de FA n’est pas sans poser de question, que ce soit pour ceux qui sont pour la sortie de l’UE, ou pour ceux qui sont de gauche). Force est de constater qu’il ne rassemble pas (cf ses résultats électoraux : et en termes de résultats électoraux, le PRCF que vous considérez avec dédain n’ pas plus démérité... bref).

              Nous ne nous en sortirons pas s’il ne s’agit que de construire des écuries électorales, juste bonne à alimenter la bataille des égaux ! Ce qu’il faut c’est constuire un front, pour agir ensemble tout de suite car il y a urgence, en respectant la liberté de parole de chacun, en respectant nos divergences.
              Pour sa part, le PRCF - contrairement à l’UPR - dans les actes a fait la preuve qu’il est pret à agir. Car il agit déjà sur le terrain avec des gaullistes, avec des non-communistes....

              Maintenant, si contrairement à De Gaulle, l’UPR préfére faire primer son anti-communisme, c’est qu’elle n’est sans doute pas prete à servir son pays, mais juste des ambitions personnelles, juste de défendre le système en place et son idéologie dont l’UE est le dramatique résultat


            • doctorix doctorix 30 août 2015 19:21

              @taktak

              Ce n’est pas Asselineau qui est anti-communiste.
              C’est la France...
              Il vous faut faire avec.
              Vos allusions perfides sur la trajectoire d’Asselineau sont assez basses.
              Je pense qu’un homme qui a reconnu la pourriture d’un système auquel il était destiné, renoncé à ses avantages qui pourtant s’ouvraient tout grand à lui, et choisi de lutter contre lui vaut mieux que tout autre.
              Au moins, il connait son ennemi de l’intérieur et saura le vaincre.
              Il se peut que vous soyez prêt à agir. Mais j’ai bien peur que peu de Français soient prêts à vous suivre.

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 20:26

              @taktak
              Désolée, mais il y a aussi des communistes à l’ UPR.
              La différence, c’est que l’ UPR comprend que pour sortir de l’ UE, il faut rassembler, bien plus largement que la Gauche communiste.


              Ce qui était le cas du CNR qui rassemblait aussi bien le PCF et la CGT, que la CFTC, ainsi que les 8 mouvements de résistance, pas tous de gauche, et TOUS les Partis politiques de la 3e République, à l’exclusion des collabos.

              Vous falsifiez l’ histoire en faisant croire qu’il n’y avait au CNR que des Communistes.

            • gerald2 30 août 2015 11:34

              De ce que j’ai lu, le PRCF refuse toute alliance avec l’UPR en prétendant que l’UPR serait un mouvement de droite. Si cela est bien la raison du refus du PRCF c’est complètement faux et cela ressemble à une fausse raison, artificielle. L’UPR est un mouvement de rassemblement provisoire au delà des clivages droite gauche pour faire sortir la France de l’Union Européenne, l’euro et l’OTAN. Le ministère de l’intérieur a d’ailleurs classé l’UPR dans listes Divers. Moi même étant plutôt de sensibilité de gauche, j’ai pu constater qu’il y avaient des partisans politiques de tout bords dans ce parti et j’incite chacun à vérifier cela par lui même. Le fait que le PRCF donne des raisons de ce type montre, soit qu’ils ne connaissent pas bien l’UPR, ce qui est difficilement imaginable puisque les deux partis proposent la même chose et leurs dirigeants se sont déjà rencontrés, soit qu’ils se croient capables d’arriver au pouvoir seuls, ce qui montrerait selon moi qu’ils n’ont pas conscience de la gravité de la situation, soit, dans le pire des cas, qu’il s’agit encore d’un parti leurre, c’est à dire un parti qui ratisse pour la gauche de la gauche dont le rôle est destiné à cliver les Français encore un peu plus puis à faire voter pour le moins à droite possible au deuxième tour... ce qui montrerait alors la parfaite cohérence du PRCF avec le système politique actuel.


              • taktak 30 août 2015 12:42

                @gerald2
                Bon, je vois que les cyber militant de l’UPR sont toujours aussi mal informés, (ou toujours aussi mal intentionné). Dénigrer et diffamer ce n’est pas là les moyens de rassembler, bien au contraire.

                Le choix de l’isolement sectaire, c’est celui de l’UPR et de son grand leader. Conduisant d’ailleurs très régulièrement à des purges et départs nombreux, comme en témoigne les réseaux sociaux.

                Je suis au PRCF depuis des années. L’UPR a toujours refusé - et même combattu comme il le fait encore ici publiquement - toute dyamique unitaire. Voulant imposer sans nul doute son chef et son image particulièrement clivant... 
                Ecurie électoraliste ou libération nationale pour les travailleurs, les priorités ne sont sans doute pas les même.

                Pour le coup, le PRCF ne passe pas son temps à taper sur les autres ; Il fait des propositions constructives, il passe à l’action avec ceux qui veulent agir plutôt que discourir.

                Pour que les choses soient claires, le PRCF s’est déjà expliqué à plusieurs reprises, dénonçant les campagnes de calomnies de certains sur le net, dans un article dont j’ai donné le lien ci avant

                Stop aux mensonges sur le PRCF. A lire de toute urgence pour les cyber troll de l’UPR., qui, ils devraient se rendre compte, en agissant ainsi affaiblissent le combat pour briser les chaines de l’union européenne


              • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 15:07

                @taktak

                Oui, cela est dommage que l’union de l’UPR et du PRCF sur l’essentiel ne se réalise pas.

                Le problème est l’idéologie affichée vers une tendance communiste du PRCF que ne cautionne pas l’UPR.

                Pour un vrai rassemblement êtes vous prêt à mettre de coté votre vision communiste ou pas, car tous les adhérents de l’UPR qu’ils soient de droite ou de gauche ont accepté de mettre en veilleuse leur aspirations de société pour se focaliser sur l’essentiel.

                Ce ne peut pas être à l’UPR, qui est justement dans l’essentiel, qui à un programme qui convient autant à gauche qu’a droite issu du CNR, de se rallier aux autres qui ne veulent pas déposer les armes idéologiques, mais bien à ceux ci de comprendre que leur idéologie pourra peut être s’exprimer si les français le veulent lors des referendum d’initiative populaire qui auront lieu en cas de victoire de l’UPR. Les français majoritairement de gauche auront tout loisir de définir une autre politique
                Faut pas mettre la charrue avant les bœufs.


              • taktak 30 août 2015 15:37

                @GrandGuignol je vais vous répondre, avec des extraits du texe quej’ai donné en lien puisque visiblement vous vous refusez à écouter ce que dit le PRCF. Qui plus est militant du PRCF, je sais fort bien que c’est bien l’UPR qui fait le choix de l’isolement sectaire, pas le PRCF, c’est l’UPR qui pose des diktats, agit de façon unilatérale et diffame les autres composantes des forces pour la sortie de l’UE... C’est l’UPR qui n’a participé a aucune des actions de rassemblement et les a rejeté. Le PRCF lui a tendu la main et continu de tendre la main à tous les républicains sincères pour construire un front populaire, un CNR 2.0 pour la sortie de l’Ue et de l’euro. Ca c’est la réalité des faits, des actes politiques que vous n’arriverez pas à masquer.

                Pour un vrai rassemblement êtes vous prêt à mettre de coté votre vision communiste ou pas, car tous les adhérents de l’UPR qu’ils soient de droite ou de gauche ont accepté de mettre en veilleuse leur aspirations de société pour se focaliser sur l’essentiel.

                Drôle de conception de la politique, de l’honnete et de la responsabilité que de demander à des militants de renoncer à leurs conceptions. Les communistes n’ont pas renoncé à leurs combats durant l’occupation, et c’est notamment grâce à cela que l’on doit la libération du pays !.
                S’il s’agit de se dissoudre dans un mouvement, aligné derrière une figure de la droite, c’est une drôle conception du rassemblement. Il vous faut revoir ce qu’a été le CNR. Chaque parti a continuer à défendre ses idées, à défendre son programme. Qui plus l’essentiel n’est ce pas de défendre l’aspiration à la démocratie, aux progrès social pour l’immense majorité c’est à dire les travailleurs, et mettre fin à la dictature d’une petite oligarchie ? Ce n’est pas pour rien que le CNR a proclamer dans son programme notamment

                "l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie« , »le retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques«  ainsi que » la participation des travailleurs à la direction de l’économie"...

                Ce que vous faites c’est aliéner à la cause de l’indépendance du pays les classes populaires, si vous ne reconnaissez pas la nécessité de mener une grande politique qui, non seulement affermisse les conquêtes passées, mais mette en place de nouvelles conquêtes sociales, grâce à des nationalisations-socialisations, une hausse du pouvoir d’achat et donc des salaires des classes populaires, le renforcement et le développement des services publics, le refus de la dette des banques et du capital, une coopération mutuellement profitable avec tous les pays du globe, une politique de paix tournant le dos au bellicisme impérialiste de l’UE, un renforcement des libertés démocratiques menacées par une UE fascisante. Le Non à Maastricht, le Non à la constitution européenne ont été massivement le fait des classes populaires (72 % des ouvriers ont voté non à l’euroconstitution !) et en l’occurrence, l’engagement des communistes a été déterminant. Cessez de vouloir exclure tout en disant vouloir rassembler, le rassemblement a besoin de diversité, d’égalité entre les composantes, il n’a pas besoin d’un ralliement (au nom de quoi ?) un Parti unique ou à un homme providentiel autoproclamé, quels qu’en soient les mérites. L’EMANCIPATION DU PEUPLE FRANÇAIS SERA L’ŒUVRE DU PEUPLE FRANÇAIS LUI-MEME !

                Ce ne peut pas être à l’UPR, qui est justement dans l’essentiel, qui à un programme qui convient autant à gauche qu’a droite issu du CNR, de se rallier aux autres qui ne veulent pas déposer les armes idéologiques

                il n’y a pas de combat pour l’indépendance nationale et la souveraineté du peuple sans le combat social, sans avancées sociales, sans un programme progressiste sur le plan social ; et réciproquement, le combat social est privé de toute perspective s’il ne se lie pas à l’engagement pour restaurer la souveraineté de la France. C’est ce que nous montre l’histoire du CNR. Sans sa dimension sociale, sans la place centrale reconnue au monde du travail, fer de lance de la Résistance patriotique (cf la Grande Grève des Mineurs en mai 1941, les Maquis de Corrèze, les bataillons ouvriers des FTP-MOI…) le CNR n’existait pas. Nous, communistes, nous voulons le socialisme et nous pensons que les conquêtes sociales dynamisent le processus révolutionnaire et que, lorsque notre peuple le voudra, nous sortirons non seulement de l’euro, de l’UE, de l’OTAN mais aussi du capitalisme. Créant ainsi les conditions définitives de l’indépendance de la France, des retrouvailles de notre pays avec la grandeur historique et de la prospérité des Français. Bref, nous sommes fidèles au mot de Jean Jaurès : «  la souveraineté nationale est le socle de l’émancipation sociale ».

                « C’est ce qui est bon pour la classe ouvrière que je considère comme patriotique » disait James Connolly, martyr de l’indépendance irlandaise. Car il y a identité entre l’intérêt de la classe ouvrière et de ses alliés et l’intérêt de la nation républicaine. C’est la raison pour laquelle les communistes furent l’âme des combats pour l’indépendance nationale ou la libération nationale, et avant eux les Communards – qui refusèrent l’occupation de Paris livré aux Prussiens par Thiers – et les Soldats de l’An II, qui vainquirent l’Europe des rois au son de la Carmagnole et de la Marseillaise.

                De plus, il y a des forces réactionnaires et clairement fascistes qui militent contre l’UE. Certains, mensongèrement comme le FN, lequel abandonnera certainement toute velléité de lutte anti-UE entre les deux tours de la présidentielle pour parvenir au pouvoir avec les voix UMP, d’autres comme vous, qui refusez de comprendre que le combat pour la souveraineté populaire/nationale est indissociable d’une politique sociale, donnant sa place centrale au monde du travail. C’est pourquoi nous parlons de la sortie de l’euro et de l’UE par « la porte de gauche« , ce qui évidemment exclut le Parti Socialiste, ou plutôt, son appareil et ses directions.

                Il est dommage en bref, puisque vous vous recommandez de l’UPR qui refuse l’UE, que vous refusiez de vous inscrire dans une dynamique PLURIELLE, supposant l’égalité en droit de chaque composante, communiste, socialiste, gaulliste, etc. – Quand le Général de Gaulle a accepté de fédérer la diversité de la Résistance, de traiter nommément avec les communistes, d’avancer à la fois un programme de renaissance nationale et de progrès social (« Les Jours heureux »), il a réuni, à l’initiative de Jean Moulin et avec l’apport d’avant-garde de Pierre Villon et du PCF clandestin, 90% du peuple français en excluant seulement les collabos du Comité des Forges et de l’extrême droite raciste. Quand il fut tenté par la suite de fédérer derrière sa personne en stigmatisant les communistes et la CGT, en maudissant « les partis » et en se méfiant fortement de la diversité française, il n’a pu mener pleinement sa politique d’indépendance nationale parce que, dans les faits, dès 1958, les milieux du grand patronat et de la Banque ont préempté la direction réelle de la 5ème République avec leur Giscard, leur Chalandon, leur Pompidou, etc. Si bien qu’en réalité, le drapeau rouge des ouvriers et le drapeau tricolore ont divorcé (1968), que la droite atlantique a pris le pouvoir dès 1969 et que notre pays, plombé par trente ans d’anticommunisme obsessionnel, est aujourd’hui aux portes de la décomposition sociale et nationale.

                Plus que jamais, l’anticommunisme est l’ennemi de la nation. Plus que jamais la crainte de la classe ouvrière et du monde du travail, le désir de ne pas heurter le grand capital, mènent à la défaite. Plus que jamais il faut construire, répétons-le, un rassemblement pluriel assumé et non pas un consensus aseptisé derrière un « sauveur suprême », si désintéressé soit-il.

                Voilà, Monsieur, la vérité sur le PRCF : antifasciste, patriote, internationaliste, progressiste et voulant unir, rassembler les forces populaires, républicaines, progressistes et révolutionnaires dans un vaste Front pour la sortie par la porte de gauche, celle de la réduction des inégalités, du progrès social, du produire en France avec tous les habitants de notre pays, de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et, quand notre peuple le décidera et sous les formes qu’il décidera, du capitalisme qui détruit notre pays.


              • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 16:42

                @taktak

                Je crois que j’ ai bien appuyé sur la corde sensible...C’est bien delà que viens le problème, l’idéologie.
                Je suis de gauche et donc je ne m’allie pas avec un mec de droite ....C’est que vous dites clairement

                Vous affirmez un leader de droite en fonction de son passé politique, mais le mouvement qu’il représente et son programme, eux ne le sont pas.

                je suis de « gauche » mais pas communiste,
                Le communisme à été crée par les même qui de l’autre rive ont crée le capitalisme ( je pourrai apporter autant de preuves sur ce sujet que vous le voulez). Ces idéologies destructrices de la famille, nation, des valeurs religieuses et qui tendent vers la volonté d’imposer un universalisme des plus effrayants.

                Je ne dit pas que le PRCF est lié au communisme le plus strict puisque celui ci veut sortir de l’UE, mais l’idéologie à laquelle il fait référence ne m’interpelle pas...Peut être ai je tort au sujet de PRCF, qui sait ?

                Je ne remet pas en cause, personnellement, vos actions et votre démarche et il se peut qu’effectivement votre mouvement soit plus dans l’action que l’UPR.
                si l’UPR reste discrète c’est par soucis de cohérence avec ses propositions et se mêler à tous les mouvements dont les partis changent d’idées comme de chemises n’est pas très profitable en terme de clarté dans l’action.

                je reconnais aussi votre point de vue quand au rassemblement du Général de Gaulle, mais ce rassemblement n’est pas tout à fait dans le même contexte qu’actuellement, la guerre n’est pas ouvertement déclarée, le pays n’est pas ouvertement occupé et nombreux croient encore vivre en démocratie...Le contexte n’est pas du tout le même.

                Les électeurs lambda qui n’ont de connaissances politiques, historiques, économiques que la version édulcorée de la TV bourre-mou se diviseront toujours sur le contexte idéologique duquel, ne voulant soit disant se trahir, ils s’enfermeront eux mêmes.

                Toutefois, je précise que je n’ai, personnellement aucun grief contre le PRCF, qui veut aussi aller vers la sortie de l’UE,euro, OTAN, le reste est de l’idéologie qui pourra être débattue en son temps.
                L’UPR ne s’alliera pas à une tendance communiste autant que le PRCF ne s’alliera pas avec une tendance ( non exprimée dans les faits, ni par M.Asselineau, pour l’UPR ) à droite.

                Querelles d’égos, les deux partis ont pourtant « raison » de se comporter ainsi, mais avec un léger avantage pour l’UPR qui ne sert pas ouvertement une idéologie et laisse le choix au peuple de se retrouver dans une démocratie où il a son mot à dire par voix de référendum.


              • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 17:14

                @GrandGuignol

                je précise que vous pensez qu’il faut absolument une grande orientation politique à gauche et je suis en partie d’accord, sauf que je préfère que le peuple décide lui même de son avenir, un peuple informé qui ne se laissera pas influencer ni par la droite, ni par la gauche.

                je précise aussi que tous les griefs de société que vous exposez dans votre précédent commentaires envers l’UPR ne sont pas justifiés et concerne plutôt nos gouvernements actuels et leurs prédécesseurs.

                Le programme de l’UPR propose l’assainissement de la politique, des médias, etc, interdit aux lobbys, communautés, sectes et autres think-tank.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 17:36

                @taktak
                C’est faux, l’ UPR ne peut envisager d’actions communes qu’avec des Partis ou des Mouvements avec lesquels il y a alliance sur des points précis, par exemple, la sortie de l’ UE par l’article 50.


                Vous refusez de sortir pacifiquement et légalement de l’ UE par l’article 50.
                Parce que vous attendez la Révolution et « le Grand soir ».
                Ne faites pas porter à l’ UPR des choix que vous n’assumez pas.

                Je vous ai déjà posé la question, que ferez vous si la Révolution n’arrive pas ?
                Quel est votre plan B ? Vous ne m’avez jamais répondu.

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 17:44

                @GrandGuignol
                Te fatigue pas, ce qui coince pour le PRCF, c’est l’article 50.
                Ils pinaillent sur le programme de l’ UPR, pas assez ceci, trop cela... Or, le programme de l’ UPR est un copié/coller de celui du CNR qu’ils prétendent défendre. Ils sont de mauvaise foi.


                Ils attendent le Grand Soir et que la majorité des Français soient devenus communistes. Sauf qu’entre le CNR et maintenant, il y a eu le rapport Khrouchtchev. Ils peuvent toujours attendre ...

              • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 18:03

                @Fifi Brind_acier

                Merci Fifi, de ces précisions sur l’article 50 et le refus du PRCF de l’utiliser. smiley
                Je m’époumone pour rien à discuter si ce que tu dit est vrai...

                L’article 50 est le seul moyen pacifiste d’en sortir...

                Il est clair que si le PRCF attend le grand soir on est pas encore couché.... smiley


              • taktak 30 août 2015 19:08

                @GrandGuignol
                .C’est bien delà que viens le problème, l’idéologie.
                Je suis de gauche et donc je ne m’allie pas avec un mec de droite ....C’est que vous dites clairement

                Désolé, mais c’est vous qui avez un problème, l’idéologie. Le PRCF agit et travaille déjà avec des non-communistes. C’est vous qui refusez d’accepter les communistes. C’est vous qui refusez que soit défendu et rendu audible une proposition de changement d’un système qui ne fonctionne pas, qui proposezdans votre programme au contraire de défendre le système (j’ai déjà plusieurs fois sur agoravox décortiqué le programme de l’UPR « à prendre ou à laisser » et ses nombreuses mesures de droite je n’y reviens pas, Fifi pourra vous l’indiquez puisqu’on a déjà discuté de tout cela des dizaines de fois en pur perte...) . Car l’UPR malgré ce qu’il dit a bien un projet politique, incarné d’ailleurs par un homme ayant fait sa carrière au sein de la droite et de l’UMP de sarkozy.

                Le PRCF propose de construire un front, pas de dissoudre de façon hypocrite les convictions de chacun, c’est la seule façon pour agir tout de suite et maintenant.

                Militant, je peux constater que le PRCF est sur le terrain, qu’il agit à toute la mesure de ses moyens. Sans attendre tel ou tel échéance électorale avant de se murer dans l’isolement et le silence.
                Je ne peux que rappeler que l’UPR a par exemple refuser de signer en 2013 l’appel unitaire pour la sortie de l’UE de l’euro et de l’OTAN. Sans jamais s’en expliquer. Le PRCF, les clubs penser la France, le M’PEP l’avait signé et ont ensuite pu agir ensemble.

                Ca c’est des actes.
                Des actes qui je le rappelle ont conduit des dizaines de militants dont des cadres à quitter ce mouvement écoeuré...Et qui devrait le pousser à changer ses méthodes. Notamment celles consistant à attaquer et difammer ceux qui sont pour la sortie de l’UE.

                www.initiative-communiste.fr


              • taktak 30 août 2015 19:16

                @Fifi Brind_acier

                Votre manière de faire est proprement indigne, malhonnête. Vos mensonges et votre dénigrement systématique signe d’ailleurs qui est pour l’union et qui passe son temps à diviser.... bref

                « Te fatigue pas, ce qui coince pour le PRCF, c’est l’article 50. »

                Plutot que de répondre sur le fond (j’attend depuis 2013 la réponse argumenté au refus de l’UPR de signer l’appel d’une page pour la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, pour un nouveau CNR, lancé par le PRCF, les CPF et le M’PEP...) on a le droit à une esquive prétexte....
                le fameux article 50. Dont le PRCF a expliqué en quoi poser ce détail comme condition est non seulement un moyen de diviser mais surtout un leurre.

                L’illusion de la sortie de l’UE par l’article 50 du traité de Lisbonne

                Pour le reste, le PRCF n’attend pas le grand soir, il travaille pour une alternative populaire et patriotique, en construisant un front pour faire place au peuple. Avec effectivement pour but de changer un système qui est insupportable pour la très grande majorité d’entre nous.

                Le programme du PRCF est très clair, sortie inconditionnelle de l’UE de l’euro et de l’OTAN. article 50 ou pas. Notre peuple doit se libérer de cette prison des peuples, de la dictature de l’oligarchie capitaliste

                Sortir de l’UE pour que rien ne change, pour que la dictature des banquiers, des marchés se poursuivent, cela n’a pas de sens....


              • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 19:23

                @taktak

                Oui, très bien, chacun sa vision de la droite et de la gauche, sinon au sujet de l’article 50, vous en pensez quoi ?
                Parce que Fifi me dit plus bas que vous attendez le « grand soir » pour bouger...La « révolution ».
                Que vous refusez l’article 50 et voulez sortir de l’UE par la force ?

                Si tel est le cas, et je pense pouvoir faire confiance à FIfi sur ces détails importants qui m’ont échappés, tout votre argumentaire tombe à l’eau et vous feriez alors le jeu du pouvoir en place, mince j’avais l’espoir d’une union, mais là visiblement c’est effectivement impossible si sur la base essentielle de cette sortie de l’UE et de l’article 50 des traités européen les désaccords subsistent.


              • GrandGuignol GrandGuignol 30 août 2015 19:40

                @GrandGuignol

                J’ai posté le message précédent en même temps que votre réponse à Fifi et la mienne que je viens juste de lire ?

                Concernant l’article 50 et la conclusion votre lien, le reste étant un avis non objectif et orienté.

                "Donc en conclusion, tant que les autres états de l’UE ne sont pas d’accord sur les conditions du retrait, pendant une durée qui peut aller jusqu’à deux longues années le pays reste soumis à la Commission Européenne (Commission de Bruxelles)."

                Il est très clair que les pays membres ne pourront s’opposer en cas de sortie par l’article 50 et cela peut durer 2 ans et alors.

                Un front (encore un font..lol) populaire qui voudrait renverser par la force le régime s’exposerait à bien plus de pressions des états membres qu’en utilisant l’article 50 et mettrait encore plus de temps à se mettre en place que les 2 ans de négociations..sans compter les risques de dérapages en guerre civile......


              • doctorix doctorix 30 août 2015 19:43

                @taktak

                « Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent. »
                Cette bonne blague... Les décisions qui concernent le pays qui se retire, c’est désormais lui qui va les prendre, et il n’aura plus rien à faire de ce que décidera Bruxelles, ayant les mains libres pour agir au mieux de ses intérêts, ayant de plus la main-mise sur sa monnaie et sur la façon de s’en servir..
                L’Etat qui se tire des pattes de Bruxelles n’attendra pas deux ans et la bonne volonté de l’UE pour faire exactement ce qu’il veut, du jour au lendemain. Il n’aura plus à obéir à des règles dont il se sera exclu, et les fonctionnaires de Bruxelles pourront bien pérorer et râler, ça ne changera rien.
                C’est de cela que s’est privé Tsipras.
                Il n’y a pas de leurre dans l’article 50. Les cinq points cités dans votre lien sont certes un vœu pieux, mais rien d’autre d’efficace ou de coercitif en cas de retrait. Quand la laisse est coupée, on ne peut plus retenir le chien.
                Il est libre.


              • taktak 30 août 2015 20:09

                @doctorix

                merci doctorix. Vous prouvez que tout ce cirque autour de l’art 50 n’est qu’une manière de diviser et donnez 100% raison au PRCF.

                je ne rappelerai pas le mot de de gaulle sur les traités

                « C’est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu au cas ou il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : "Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça".

                mais visiblement n’est pas De Gaulle qui veut....


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 20:12

                @taktak
                « Sortir de l’ UE pour que rien ne change », ce qui change, c’est que les Français pourront décider, et cela fait une grosse différence.


                Je ne vois pas ce qui vous empêche de continuer à rassembler à Gauche tout en faisant alliance avec l’ UPR. L’UPR ne vous propose pas une fusion, mais une alliance.

                L’après sortie de l’ UE, c’est l’affaire des Français, ils choisiront les représentants lors d’élections législatives, et vous présenterez vos propositions. Et si cela leur convient, vous serez Député.

                Asselineau a fait une vidéo de 3 heures 40 pour expliquer ce qu’il est possible de faire en sortant de l’ UE. Alors, ne dites pas qu’il n’y a rien dans le programme de l’ UPR.

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 août 2015 20:32

                @taktak
                Pour taper sur les autres, vous êtes bien placés ! Vous avez passé toute la campagne électorale des élections européennes, à appeler à l’abstention et à tacler l’ UPR parce qu’elle présentait des candidats !


                Vous avez inventé que les élections nationales servaient à quelque chose, mais pas les élections européennes. Que décident les élus en France ? Rien du tout. Exactement comme les Députés européens. Les Maires, les Députés, les Régions ne font qu’appliquer ce qui se décide à la Commission européenne, 80% des lois françaises sont d’origine européenne.

              • doctorix doctorix 30 août 2015 20:48

                @taktak

                Je ne vois pas en quoi cela divise, mais je vois surtout que vous tournez autour du pot, et que votre refus d’utiliser l’article 50 prouve votre refus de sortir du système. 

                Ce qu’a dit De Gaulle, je vais le formuler autrement : 
                « Madame Dupont, je prononce aujourd’hui votre divorce d’avec Mr. Dupont. Mais vous continuerez à lui obéir pendant deux ans (et à payer vos 20 milliards annuels). » 
                « Monsieur le juge, ça fait maintenant 50 ans que Mr Dupont m’emmerde, et je ne lui obéirai pas une minute de plus. Mes sous, que je tiens de mon père, je les garde.
                Mr Dupont, je l’emmerde, et vous aussi, je vous emmerde. » 
                La-dessus, Mme Dupont sort en claquant la porte. 
                C’est ainsi que se fera la sortie grandiose de la France de l’Europe. 
                Dans un divorce, il y a toujours un malheureux : ce ne sera certainement pas la France. 
                Et Mme Dupont aura la garde de sa monnaie, et ne paiera plus de pension alimentaire...
                Et elle pourra fricoter en toute liberté avec son petit copain Poutine, avec qui elle est faite pour s’entendre depuis toujours..
                Quand à l’Oncle d’Amérique, qui l’a tripotée quand elle était petite, il pourra toujours aller se faire voir chez les grecs.

              • taktak 30 août 2015 21:07


                @Fifi Brind_acier
                Et voila que Fifi revient à la charge.
                Le PRCF ne perd jamais son temps à aller - comme vous le faite - taper sur l’UPR.
                L’UPR refuse toute alliance c’est son choix, on va perdre de temps à aller vous pourrir alors qu’il nous faut mener le combat pour la libération nationale.

                Sur les plus de 4000 articles sur le site du PRCF, 3 ou 4 parle de l’UPR, et ils sont tous en réponse à des agressions de militants de l’UPR...

                https://www.google.fr/search?q=site+:www.initiative-communiste.fr+%22UPR%22&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=XFLjVcziJsz4UqfNocAP#q=site:www.initiative-communiste.fr+%22UPR%22

                Quand à Asselineau, s’il est honnête, il ne peut pas laisser dire ce que vous dite Fifi (je l’ai vu dans une conférence, FA, à une époque ou l’UPR existait pas...).

                dernière chose, l’UPR a fait le choix de se présenter - seule, sans aucune concertation d’ailleurs - aux européennes. En contradiction avec son discours de 2009 appelant au boycott. C’est son choix. Le PRCF est resté cohérent, et a expliqué que le parlement européen c’est une mascarade et que l’UE est une dictature. point. pas la peine de venir raller parce que le PRCF, le M’PEP, le MRC, les CPF etc. ont fait campagne pour le boycott, que le CNR-RUE a rassemblé des milliers de citoyens de tous horizon en quelques mois partout en France.


              • taktak 30 août 2015 21:12

                @taktak
                dernière chose Fifi : l’UPR n’a JAMAIS proposé d’alliance au PRCF.
                JAMAIS.

                Il a juste refusé de participer aux contacts amonts pour le lancement d’un appel unitaire à la sortie de l’UE, qui a débouché par l’appel de 2013 pour un nouveau CNR et la sortie de l’UE, de l’euro, de l’otan par le PRCF, le M’PEP et les CPF. Et depuis, régulièrement, ses militants comme vous attaque - sans doute par anticommunisme - le PRCF.

                Quand on privilégie son anticommunisme crasse à l’unité d’action pour le salut du pays, on ne vient pas parler la bouche en coeur de rassemblement.


              • gerald2 31 août 2015 01:26

                @taktak : Je ne connais pas les détails des négociations qui ont eu lieu entre l’UPR et le PRCF et je le précise bien dans mon premier message. La priorité est à la sortie de l’Union Européenne, de l’euro et de l’OTAN à la fois pour le PRCF et l’UPR. Une alliance politique n’est pas forcément nécessaire. En effet, je vous pose la question : quand il aura le choix entre voter pour l’UPR qui propose la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN et voter pour Mélenchon, pour qui voterait un militant du PRCF ?


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 août 2015 09:15

                @taktak
                Faut-il vous rappeler que le programme du CNR n’était pas un programme communiste, mais un programme de consensus ? Et que pourtant le PCF & la CGT l’ont signé.

                Relisez le. Il ne contenait ni référence à la dictature du prolétariat, ni à l’appropriation collective des moyens de production, ni aucune référence au programme de la 3e Internationale.


                Vous falsifiez le programme du CNR en faisant croire qu’il était communiste.
                Vous falsifiez les signataires du programme du CNR, faisant croire qu’ils étaient tous communistes.
                Vous falsifiez les analyses de l’ UPR en faisant croire que vos analyses sont très différentes, ce qui est faux.
                A croire que votre seul objectif est de neutraliser les mécontents du PCF ?

                Je viens de lire sur votre site la lettre de Landini à Alexis Corbière, qui soutient Tsipras.

                L’analyse de Landini est exactement la même que celle de l’ UPR sur Syriza, c’est bien la preuve que vos arguments contre l’ UPR sont bidons !


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 août 2015 09:18

                @taktak
                En 2009, l’UPR avait quelques dizaines d’adhérents, et aucun moyen financier.
                Le boycott n’était pas de gaité de coeur, mais la conséquence d’une impossibilité matérielle.
                Ce qui n’a plus été le cas par la suite, où l’ UPR présente des candidats à TOUTES les élections.


              • taktak 31 août 2015 09:44

                @Fifi Brind_acier
                Et sinon F_A , vous répondrez un jour là dessus ?

                "l’UPR a par exemple refuser de signer en 2013 l’appel unitaire pour la sortie de l’UE de l’euro et de l’OTAN. Sans jamais s’en expliquer. Le PRCF, les clubs penser la France, le M’PEP l’avait signé et ont ensuite pu agir ensemble.

                Ca c’est des actes."

                les actes ca compte. Le fait est que le PRCF agit pour le rassemblement et prend ses responsabilités. le fait est que l’UPR a choisi l’isolement et s’y tient.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 août 2015 20:24

                @taktak
                Décidément, vous faites semblant de confondre Parti et Rassemblement.
                Le PCF, le PS, l’UMP, le PRCF, le NPA, le PG sont des Partis politiques.


                L’ UPR, comme le CNR, est un rassemblement provisoire (les 55% du NON de 2005), de citoyens venant de tous les horizons politiques pour que l’union fasse la force, et que provisoirement chacun mette ses convictions de côté pour un seul objectif : sortir la France de l’ UE sur un programme de consensus, qui convienne à tous, un dénominateur commun.

                L’UPR, comme le CNR, est un Mouvement de Libération nationale, pas un Parti politique.

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 août 2015 20:34

                @taktak
                Signer un appel qui ne cite pas l’article 50 n’est pas dans le registre de l’ UPR.
                C’est la condition première de tout accord : sortir de l’ UE, de l’euro par l’ article 50.

                Il y a assez de problèmes à résoudre, sans déclencher une guerre civile, même si vous en rêvez chaque matin en vous rasant. L’ UPR est légaliste. Puisque les Etats européens ont le droit de sortir de l’ UE, légalement et pacifiquement, aucune raison de s’en priver, et de chercher des problèmes où il n’y a pas la place.


                Dans un de vos commentaires vous invitez l’ UPR à la fête de l’ Huma.
                Le Bureau national de l’ UPR attend votre invitation de manière officielle, par la Direction du PRCF et avec l’accord des organisateurs, pas par Agoravox.

              • taktak 31 août 2015 21:23

                @Fifi Brind_acier

                Lol, le beau pretexte ! quant à vos propos fiéleux (la guerre civile, rien que ça ! ) ils ne tromperont personne.
                Sinon vous en avez d’autre des conditions pour appeler à la sortie de l’UE (uniquement les gens qui appelle en étant sur le pied droit ? bref....)

                je rappelle que les représentants officiels de l’UPR ont refusé de participer aux discussions exploratoire préalable à la rédaction de cet appel, non pas en raison d’une question d’article 50, mais au motif que le parti de FA est le seul « rassemblement » qui existe, qu’il est tellement grand qu’il avait besoin de personne. Voila.... Vous pouvez réécrire l’histoire, mais auprès de quelqu’un qui sait ce qui s’est passé cela signe surtout votre malhonnêteté.


              • taktak 31 août 2015 21:32

                @Fifi Brind_acier

                Vous écrivez : « Dans un de vos commentaires vous invitez l’ UPR à la fête de l’ Huma. »

                Là où j’ai écrit en m’adressant simplement aux lecteurs de ce forum qui pourraient avoir une vision mensongère - à cause de la campagne de diffamation que vous menez sur ce fil - de ce que dit et fait le PRCF
                "
                Faites attention Fifi, déformer la réalité, ne sert pas votre cause. Au contraire

                http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/stop-aux-mensonges-sur-le-prcf-clarification-simpose/

                pour ceux qui veulent savoir ce que dit et fait le PRCF, rien de plus simple visitez son site internet www.initiative-communiste.fr

                Venez nous rencontrer à la fête de l’HUM du 11 au 13 septembre prochain"

                Vous rendez vous compte de votre égocentrisme, et de l’inquiétant délire de politicien bureaucrate qui s’en suit ? Fb_A vous rendez vous compte de l’image que vous donnez de votre parti ?

                En tout cas, j’ai bien ri.


              • taktak 31 août 2015 21:48

                @Fifi Brind_acier
                Décidément vous prenez les gens pour des cons

                écidément, vous faites semblant de confondre Parti et Rassemblement.
                Oui l’UPR est un parti politique : il a un président, un bureau politique, des statuts, des adhérents qui doivent payer des cotisations (bon nombreux sont les démissionnaires qui raconte qu’ils sont toujours comptés comme adhérents...), un programme, il présente des listes et reçoit sans doute des subventions....

                L’ UPR, comme le CNR, est un rassemblement provisoire : avec un président dont le seul but est de se présenter à la présidentielle, mouais....

                Le CNR était un rassemblement de partis, de mouvements, de syndicats. Qui se sont d’abord rassemblsé, puis qui se sont mis d’accord sur un programme (les jours heureux). Dois je comprendre qu’il y a des syndicats, des partis, des mouvements qui sont fondateurs de l’UPR ? Lesquels en dehors du parti de Asselineau, l’UPR ? Comment se fait il que l’UPR a déjà un président, déjà un programme, à prendre ou à laisser...

                bref, vous vous démasquez de façon pitoyable, votre proposition c’est bel et bien la dissolution de tous les groupes, mouvements, partis pour les fondre dans l’écurie personnelle de FA. Pas très glorieux, et pas très utile.
                Et surtout, ce n’est pas vraiment cela l’esprit d’un rassemblement. Et en tout cas l’a peu près oposé de ce qu’a été le CNR

                De Gaulle a fini par le comprendre. Mais comme je l’ai déjà dit, n’est pas de gaulle qui veut. Certain en prenne la pose, et les accents, mais n’en comprennent pas le discours et n’en ont pas la carrure, préférant cultiver leur anticommunisme crasse que de défendre le peuple de notre pays.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er septembre 2015 07:46

                @taktak
                Vous devriez publier les invitations à l’ UPR et les réponses, car au Bureau National de l’ UPR personne ne se souvient de vos invitations multiples et variées...


                Dans un de vos commentaires, vous avez invité l’UPR à la Fête de l’ Huma.
                Le Bureau National de l’ UPR attend l’invitation officielle de la part de Gastaud, avec l’accord des organisateurs.
                Faites le par mail, ainsi il restera une trace écrite de vos multiples invitations.
                Merci d’avance

              • taktak 1er septembre 2015 09:08

                @Fifi Brind_acier

                « Vous devriez publier les invitations à l’ UPR et les réponses, car au Bureau National de l’ UPR personne ne se souvient de vos invitations multiples et variées... »

                Où le manque de sérieux (pour ne pas dire si c’est réellement le cas le total amateurisme !!!) le dispute à la malhonnêteté la plus complète ! Visiblement, on ne passe pas des décennies dans le marigot à crocodile de l’UMP sans en garder les sales manies !

                J’ai expliqué plus haut ce qu’il en était. Les faits passés et actuels démontrent que j’ai raison

                Dans un de vos commentaires, vous avez invité l’UPR à la Fête de l’ Huma. (...)l’ UPR attend l’invitation officielle avec l’accord des organisateurs

                là on nage en plein délire et dans la manipulation la plus grotesque ! Je n’ai (moi simple militant de base du PRCF, sur un forum internet) pas invité « l’UPR » (dont visiblement FifiBrind_Acier est un cacique du « bureau national », rien que ça ! peut être même François Asselineau en personne si cela se trouve, ce qui serait plus qu’inquiétant ! smiley) : mais quel égocentrisme ! j’ai signalé que pour qui veut rencontrer des militants du PRCF, connaitre ce qu’ils proposent il suffit de venir à la fête de l’huma et certainement pas d’écouter une machine à déformer, mentir et diffamer telle que le sont les quelques cyber-troll de l’UPR qui pourrissent ce forum.

                personnellement, à vous lire cher Fb_A, je ne vois pas du tout l’intérêt de vous rencontrer au regard de l’absence totale d’honnêteté de vos pratiques, ici sur agoravox... Je perd déjà assez de temps à devoir rectifier les mensonges que vous propagez avec l’intention de nuire sur ces fils de commentaires !


              • Le421 Le421 30 août 2015 16:18

                Pour changer de réthorique, ce qui me choque le plus dans l’UE, ou du moins ses décideurs, c’est que ce « machin » n’a rien de démocratique. Pire !! Ces gens ont résolument démontré à tout le reste de l’Europe que dans les différents pays, quoiqu’il se décide, y compris par une consultation nationale, Berlin et ses amis s’assoiront sur les décisions et imposeront leur diktat...
                Ce qui fait qu’avec ce système, aux prochaines échéances électorales, il ne sera même plus utile de voter dans la mesure où l’opinion des peuples n’est pas pris en compte.
                Les Grecs ont choisi Syriza et la gauche ?? C’est Nein !! Ont ferme les banques, on fout tout le monde à poil avec un bon blocus et puis voilà !!
                C’est ça la démocratie nouvelle en Europe.
                Qui a parlé de dictature ??
                Ah !! Je vois qu’il y en a quelques-uns qui suivent...


                • Pingouin094 Pingouin094 31 août 2015 11:22

                  La crise grecque nous a démontré que la stratégie prônée jusqu’alors par le Front de Gauche et notamment le PCF de « ré-orienter » l’Europe en s’appuyant sur un rapport de force et la légitimité populaire rencontre un niveau de résistance de l’oligarchie qui n’avait pas été prévu ni anticipé.

                  Si un parti de la gauche anticapitaliste venait à prendre le pouvoir en France ou en Espagne, pourraient-ils réussir là où la Grèce à échouer. On peut l’espérer... Mais il serait totalement inconscient de ne pas se préparer à l’échec. C’est cette impréparation qui a conduit Tsipras à devoir signé « un révolver sur la tempe », le 3ème mémorandum.


                  Maintenant, il ne suffit pas de le dire pour le faire. Et à ce jour, je ne connais personne, pas plus « Unité Populaire » en Grèce que le PRCF qui ait la réponse à cette question : comment faire pour quitter l’euro si dès qu’on en émet l’idée, la BCE ferme les banques, comme elle l’a fait en Grèce.

                  Cela revient à peu prêt à dire qu’il faut se rebeller pour renverser un dictateur sans préciser comment. Face aux chars, comme face aux diktats de la BCE, le rapport de force fait qu’avec les meilleurs intentions du monde on peut perdre. 


                  Donc quitter l’UE, oui, mais comment ? A ce jour, je n’ai - hélas - pas de réponse.

                  NB : Sachant qu’il parait impossible de passer des semaines, des mois, à préparer matériellement un changement de monnaie alors que les banques sont fermées, qu’on ne peut plus retirer d’argent...



                  • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 12:52

                    @Pingouin094

                    Et alors quoi ? On reste dans l’UE et l’on s’enlise jusqu’à dissolution des états ?

                    Si les banques sont fermées, on les nationalisent et on recrée Notre monnaie.
                    Cela ne prendra pas des siècles.
                    On fiche les banquiers voleurs en taule comme en Islande. et l’on étudie quelle est la partie réelle de la dette à rembourser et surtout sa légitimité.

                    le rapport de force sera réduit si l’on sort de l’UE et de l’euro, par l’article 50 des traités européens qui prévoient une sortie légale de cette UE.
                    Des négociations entre l’UE et le pays qui veut en sortir peuvent durer jusqu’à 2 ans, donc tout le temps de se préparer sainement vers cette sortie de l’UE.
                    L’UPR propose dans son programme et sa conférence « le jour d’après » comment se déroulera la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN et les actions à mettre en place immédiatement près cette sortie.


                  • Pingouin094 Pingouin094 31 août 2015 14:13

                    @GrandGuignol :


                    Je ne dis pas que j’ai la solution. 

                    Je dis que vous rêvez en pensant que l’oligarchie européenne respectera les traités et vous laissera négocier tranquillement les modalités de sortie pendant 2 ans. Nous sommes face à des adversaires prêt à ne respecter aucune règle, aucun traité pour l’emporter.

                    Comme en Grèce, ils fermeront les banques et vous aurez un mois grand maximum (et encore, je suis généreux) avant que les émeutes de la faim ne renverse votre gouvernement et ne fasse échouer toute tentative de changement (je me permet de rappeler que certes, l’Argentine a survécu à un défaut de paiement. Mais avec 4 président de la république en 15 jours et de nombreux morts dans les manifestations. Et encore, ce décompte vous épargne les morts de faims, de froid, faute de médicaments dans les mois de misère qui ont suivi.

                    Je dis que nous sommes face à une forme nouvelle de dictature. Et que pour renverser une dictature, il ne suffit pas de grandes déclarations.

                    Il faut un vrai « Plan B » dont je ne vois pas l’ombre d’un commencement pour le moment.

                    Donc réfléchissons au plan B, mais sérieusement, concrètement. La question est simple : 


                    Comment être en mesure, à partir du moment où l’intention devient publique, de produire une monnaie en moins d’un mois ?

                  • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 15:01

                    @Pingouin094

                    Bien sur, c’est évident que tout ne se fera pas gentiment et en un jour..

                    N’oubliez pas que la France dispose de l’arme atomique et d’une armée, pas encore démantelée complètement qui pourrait en faire réfléchir plus d’un, au niveau économique, de nombreux accords hors UE avec tous les pays européen qui ne voudront pas perdre leurs investissement et feront eux aussi pression en sens inverse.

                    Mais le constat est là, nous sommes sous une dictature qui épuise les ressources, favorise les multinationales et l’exploitation humaine qui à terme nous conduira très vite à un état d’esclave ou de zombie digne d’un roman d’Orwell.
                    Nous sommes en guerre, une guerre insidieuse et sournoise qui nous tue en douceur, sans faire trop de vagues, mine de rien.

                    Ou l’on s’engage dans lutte avec toutes les armes disponibles et légales dans un premier temps, ou l’on attend d’être détruit, nous et nos enfants, sans espoir de retrouver une démocratie, même si celle ci n’est pas parfaite.

                    Il faudra choisir, tôt ou tard la pression sera telle que cela explosera forcement, à moins d’être réellement réduit à l’état de zombie, ce qui n’est pas loin d’arriver vu le nombre de gens qui ne vivent que pour le superficiel sans avoir conscience de l’essentiel.

                    Des solutions au manque de liquidité nationale peuvent être imaginé ou mis en place très rapidement, via l’informatique, l’argent papier ne représente plus rien, toutes les transactions se font en grande partie sous forme informatique, l’argent papier lui aura donc le temps de se mettre en place, on pourra vous créditer tant de francs en fonction des euros que vous détenez et le tour est joué.

                    Bien sur le cas de ceux qui n’ont pas de comptes bancaires devra être pris en compte et il faudra déléguer une aide temporaire en attendant la création effective de monnaie papier.
                    Rien qui ne soit insurmontable de ce coté là.


                  • GrandGuignol GrandGuignol 31 août 2015 15:12

                    @Pingouin094

                    Le cas spécifique de la fermeture des banques en Grèce est liée au fait que Syriza ne voulait pas sortir de l’UE et donc l’UE avait encore une emprise sur ses banques qui n’ont pas été nationalisées.
                    Si celles ci avaient été nationalisées, les banquiers responsables en prisons, l’UE ne pourrait plus rien faire et serait vraiment sans armes économiques pour infliger quoi que ce soit.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 août 2015 21:05

                    @Pingouin094
                    Les Anglais vont faire un referendum sur la sortie de l’UE l’an prochain. Je ne crois pas qu’il existe un seul Anglais pour penser que l’ US Navy va venir bombarder Londres... Ce qui ne veut pas dire que la Troïka n’essayera pas de mettre des bâtons dans les roues...


                    Mais à partir du moment où le gouvernement peut décider, sans demander l’avis des 28 autres, il peut prendre des décisions souveraines, de protection des frontières, de nationalisations bancaires, de contrôle des mouvements de capitaux etc. Bref, remettre en place tout ce qui été dérégulé dans le dos des citoyens.

                    Ce que le gouvernement grec n’a pas pu faire. Varoufakis n’avait même pas accès aux ordinateurs du Ministère des Finances, qui était sous tutelle de la Troïka !

                    A mon avis, les Partis de la Gauche européenne (FDG, Podémos, Syriza etc) se trompent sur un point essentiel, ils pensent que les citoyens vont se mobiliser pour sauver l’ Union européenne, et en faire autre chose. Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, pas pour changer l’UE, pour protester contre l’austérité.

                    L’ UE a été imposée à tous par des mensonges, on les a fait revoter jusqu’à ce qu’ils disent oui. Aucun pays européen n’a demandé à se retrouver dans cette usine à gaz anti démocratique. Pourquoi sauveraient-ils ce Titanic qui les a ruinés et qui a supprimé leur emplois ?

                  • antyreac 31 août 2015 11:52

                    Une étude anglaise montre que sortir de l’UE serait extrêmement préjudiciable pour l’économie anglaise

                    Tout est là il n’y a rien à ajouter

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès