• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Pourquoi je vais m’abstenir aux européennes

Pourquoi je vais m’abstenir aux européennes

Pourquoi je vais m’abstenir de voter pour les européennes (le vote blanc n’est pas encore pris en compte) :

  • J’ai voté contre le traité de Maastricht et j’en suis fier, dès que j’ai su que la BCE serait totalement indépendante. Cela avait été le cas depuis 1973 avant que la France se lie les mains en se dépossédant du principal pouvoir qui est à disposition pour répartir les richesses produites par le pays : être maître de son buget. « Ce qui est sage dans la conduite d’une famille privée peut être presque fou dans la conduite d’un grand Etat » Adam Smith (reconnu comme un des plus grands économistes classiques).
  • J’ai voté NON au référendum du TCE en 2005, comme 55 % des inscrits parce que concocté par Giscard, libéral s’il en fut, proche des milieux bancaires, il entérinait le libéralisme sans freins permis par la même BCE qui ne pouvait intervenir que pour contrôler les taux directeurs des banques. Il permettait aux lobbys des grandes entreprises et des banques de poursuivre leur pressions en leur faveur pour étendre les marchés aux détriment des populations qui pourtant les enrichissent sans en profiter puisque le chômage et les inégalités sont les conséquences de leur liberté d’agir sans contrôle. Toujours plus pour les nantis, presque rien pour les autres.
  • Je m’abstiendrai aussi parce que les candidats députés européens n’ont pas le pouvoir de s’opposer à la décision de la Commission totalement indépendante, donc d’empêcher les négociations du futur grand traité transatlantique USA-UE qui prévoit d’ouvrir à tous vents les frontières entre ces deux continents, une fois de plus au bénéfice des grandes entreprises. La libre concurrence qui est un grand principe inscrit depuis longtemps dans les traités européens, ne fera qu’accroître la puissance des plus forts pour détruire celle des plus faibles. Loi naturelle pour les libéraux, qui est aussi la loi de la jungle.
  • Ce ne serait pas vivre en autarcie que de se défendre avec ses propres armes contre ces agressions extérieures dont le profit est leur seul drapeau, ne serait-ce qu’en ayant sa propre monnaie pour les pays de la zone euro.
  • Ce ne serait pas ouvrir la porte au populisme que de vouloir montrer le besoin de son indépendance, le droit de protéger les plus faibles avec l’institution, par exemple des règles issues du CNR (Conseil National de la Résistance).
  • S’abstenir sera ôter une certaine légitimité aux décisions importantes de l’U.E Décisions qui ont été celles du Conseil des ministres également illégitimes du point de vue démocratique car elles ne sont pas issues directement des assemblée du peuple. A quoi servent les députés européens s’ils ne peuvent se prévaloir que de la seule légalité électorale pour asseoir leur pouvoir. Au contraire ils servent d’alibi aux technocrates et aux financiers les véritables dirigeants. Cette impuissance des députés sera la même si des groupes d’extrémistes de droite comme de gauche sont plus nombreux. Dans tous les cas les libéraux pro-européens conserveront la majorité : ils ne sont pas près de saborder l’UE ni même de faire passer un veto qui la bloquerait.
  • Reste la possibilité pour un pays d’appliquer l’article 50 qui lui permettrait de sortir de l’U.E. A moins de mettre 10 millions de personnes dans la rue assorti d’une grève générale, cette solution… extrême, n’est pas pour demain même si l’abstention dépasse 50 %. M’abstenir devra donc être considéré comme une alerte, la seule action à ma disposition.

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 6 mai 2014 10:01

    Bonjour, Peretz1.

    Libre à vous de vous abstenir aux Européennes, mais en ayant conscience que vous aurez ainsi favorisé de facto le pouvoir qui sortira de ce scrutin, quel qu’il soit.

    A noter, et il semble que beaucoup de nos compatriotes ne l’ont pas compris que le président de la Commission ne sera plus l’émanation du Conseil européen, autrement dit des 28 chefs d’état, mais de l’Assemblée de Strasbourg. Il y gagnera donc en légitimité car sa personne fera l’objet d’un vote du Parlement, ce qui n’était pas le cas avec Barroso.

    Voter pour une liste de gauche donnera une possibilité de contrarier les volontés de Mme Merkel et de ses amis en favorisant l’émergence d’un Président de la Commission qui ne soit pas un valet de l’Allemagne.



    • steph bigorneau steph bigorneau 6 mai 2014 16:05

      @ Fergus
      je suis d’accord avec vous, l’abstention ne délégitimera pas les partis élus. Les journalistes et les politiques en parleront pendant quelques jours et ce sera vite oublié.
      Par contre le président de la commission à peu de chance d’être nommé en fonction du vote, à moins d’une victoire écrasante d’un parti, ce sera un compromis entre les chefs d’états et de gouvernement. De plus il ne me semble pas qu’il est un poids si important que ça. C’est surtout la commission européenne qui a un poids décisif dans ces institutions.
      Une petite vidéo de 12 minutes pour vous en convaincre.
      Personnellement je suis indigné par l’absence de démocratie qui caractérise cette union, je partage nombre de constat avec l’auteur de cet article, mais je pense que la meilleure manière de dénoncer cette forfaiture est de voter UPR.


    • Michel DROUET Michel DROUET 6 mai 2014 10:13

      Bonjour Fergus

      Je n’en peux plus de voter pour des gens qui une fois élus, oublient de tenir leurs promesses ou ne veulent pas s’en donner les moyens et qui s’agenouillent et se prosternent devant les banquiers et les hommes d’affaires.

      Voter pour d’autres ? Non !

      J’irai voter... blanc !

      L’abstention et le vote blanc seront les marqueurs du refus des citoyens de ce système dans lequel ils sont toujours perdants.


      • Fergus Fergus 6 mai 2014 12:04

        Bonjour, Michel.

        C’est compréhensible. Mais il faut être réaliste : les élus se contrefichent de l’avoir été par un corps électoral plus ou moins étriqué. D’où l’intérêt de voter, et vu le nombre des listes, cela pourra se faire pour des candidats anti-système venus de différents horizons.


      • Martha 6 mai 2014 12:09

        @ L’auteur de l’article et @ Michel DROUET :

         Dans 19 jours, vote en un tour, pour élire nos « parlementaires européens ». Cela se rapproche très vite mais cela laisse le temps encore de réfléchir.

         Le vote nul n’apporte absolument rien : c’est choisir son inexistence politique. Alors qu’il est cette année de la plus grande importance de s’exprimer au sujet de cette Europe dans laquelle nous avons été enfermé malgré-nous vu la tournure que prennent la situation économique de la France, le déchainement fasciste néo-Nazi, inacceptable mis en place et soutenu par l’OTAN et le futur « grand marcher transatlantique » qui s’annonce.

         Ne pas s’exprimer contre tout cela, c’est d’une part une faute citoyenne grave et d’autre part absurde, vu l’urgence.

         Vous exprimez de critiques du « système » mis en place. Vos arguments sont très juste et montrent bien dans quel piège les « Européistes » nous ont mis. Ceux-ci sont justement ceux qui sont dénoncés par l’UPR.

         Ce parti dit la vérité, ses seules raisons d’être sont de sortir la France de l’Europe (application de l’article 50 du TFUE), de l’Euro et de L’OTAN criminelle. Vous comprenez donc qu’il dérange, ce qui explique qu’il soit si peu médiatisé.

         Il est donc clair qu’il vaut mieux (si vous avez la conviction de ce que vous dites) voter pour ce parti que de ne rien faire et se taire.

         C’est la première fois que la possibilité de dire clairement stop, on fait fausse route, on veut sortir au plus vite du glacis facho dans lequel on nous a mis de force, se présente.
         L’UPR présente une liste dans chaque circonscription « inter régionale » : voter pour une de ces listes c’est le meilleur moyen de rendre positif votre droit à choisir et à vous exprimer.

         Ce droit et très petit et ne revient pas souvent (tous les cinq ans), il est donc très important de s’en saisir, de le coaliser avec bien d’autres pour lui donner de l’effet.

         Informez-vous, c’est tout simple : cliquer sur upr
         Ne pas dire ensuite : on ne nous l’avait pas dit !

         Le 25/5/2014 voter massivement pour ces listes upr, c’est résister à l’enfermement de notre Pays dans un système DONT ON NE VEUT PAS !


      • Ronfladonf Ronfladonf 6 mai 2014 14:31

        Mouais ... 

        Asselineau est un énarque. Il a donc reçu le même programme que ses copains « actuellement au pouvoir ». Il obéira probablement aux même directives et probablement aussi docilement.

        De mon point de vue UPR est juste là pour nous présenter ce fameux dilemne qui donne l’illusion du choix et nous aoccupe pendant qu’il se passe autre chose (ce nouveau traité négocié en secret par ceux qui ont déclaré rejeter ACTA sous la pression populaire)

      • balanin 6 mai 2014 14:57

        Bonjour Monsieur Drouet. Je vous invite à aller sur google et voir ce que dit Sylvie Goulard. C’est très intéressant. L’Europe nous est nécessaire malgré ses insuffisances, notamment dans le domaine démocratique. Et la France, est-elle une démocratie ? Quand on ajoute un adjectif à « démocratie », c’est déjà un signe qu’elle n’existe pas : la démocratie représentative de notre constitution française contre les effets de laquelle on essaie de créer la démocratie participative, etc. Moi, j’irai voter ne serait-ce que pour utiliser ce maigre pouvoir que m’ont laissé les politiques de tout bord.


      • steph bigorneau steph bigorneau 6 mai 2014 17:00

        @ ronfladonf
        Il suffit que quelqu’un soit énarque pour qu’il soit disqualifié à vos yeux. Je préfère m’appuyer sur des actes et des paroles pour juger de l’honnêteté des personnes publiques.

        Si il avait les même consignes et qu’il y obéissait il aurait le même appui médiatique que les autres partis, même nouvellement créé. Par rapport au nombre d’adhérents réels, près de 5000, le fait que ce parti existe de puis 7 ans sans avoir constamment changé d’analyse, il est flagrant que les médias ne font pas leur métier d’informer sur cette formation.

        Dernièrement, le ministère de l’intérieur a qualifié les listes UPR de divers droite, ce qui n’est aucunement notre positionnement et risque de décourager bon nombre d’électeurs séduits par le programme et les analyses de ce parti.

        Ce sont toutes ces façons de détourner notre message, nous assimiler à l’extrême droite etc qui me font dire justement que monsieur Asselineau ne se conforme pas aux instructions données par les élites oligarchiques qui tiennent les partis politiques et les médias.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 mai 2014 17:49

        J« ai pas du Sylvie Goulard sous la main, mais sa copine Emmanuelle Cosse, la Chef des Verts : » Il faut en finir avec le sentiment national !« .
        Et donc aussi avec les Etats Nations, par les accords Transatlantiques et les euro-régions.  » En finir avec le sentiment national"


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 mai 2014 17:53

        Ronfladonf,
        Les énarques ont un cerveau comme les autres, et même des yeux pour voir... Quand ils sont dans un poste de responsabilité et qu’ils constatent que les Gouvernements ne peuvent plus défendre l’intérêt général, ni les entreprises, ni les emplois à cause des Traités européens, soit ils pensent à leur carrière et ne voient rien.

        Soit ils créent un Parti politique pour aider les Français à sortir de ce piège.
        C’est ce qu’a fait Asselineau, alors que tant d’autres vont pantoufler à la tête d’une entreprise ou d’une banque.


      • Kelimp 6 mai 2014 10:27

        Je partage votre point de vue sur l’excès de libéralisme de l’Europe, mais pas sur le manque de pouvoir du Parlement Européen ; il me semble que, si ACTA a été rejeté, c’est parce que le parlement s’y est opposé...contre la commission.

        Et demain, si le TTIP n’est pas signé en l’état, ce sera aussi grâce au parlement que NOUS allons élire.

        L’abstention est toujours un échec pour la démocratie car elle montre le désintérêt, sinon le rejet, du citoyen pour la chose publique. Aucun candidat, aucun programme ne sera jamais parfaitement adapté à ce que l’on souhaite.

        Et comment, après s’être abstenu, prétendre critiquer les institutions ?

        Le vote est nécessaire ; il a été conquis de haute lutte, dans le sang et nul n’a le droit de le mépriser.
        Votez pour n’importe quel candidat (enfin, presque ! ), mais votez.


        • Fergus Fergus 6 mai 2014 12:08

          Bonjour, Kelimp.

          Vous avez raison. Et le parlement européen est nettement moins à droite que le Conseil qui décide de tout et s’appuie sur une Commission à sa botte (style Barroso et consorts). D’où l’intérêt de renforcer encore son pouvoir pour contrer les 28 chefs d’état et leurs petits arrangements occultes.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 mai 2014 11:00

          Vous avez raison, l’ UE n’est pas démocratique, le refus de prendre en compte le referendum de 2005 en est la preuve. Mais personne ne représente les nonnistes au parlement européen !
          Raison de plus pour constituer une opposition au Parlement européen, en votant pour les listes de l’ UPR, présentes dans les 8 circonscriptions.

          Pour la première fois depuis 1979, les électeurs pourront voter pour des députés qui veulent sortir la France de l’ UE et pas nous refiler une Xe réforme de l’ UE, aussitôt oubliée passées les élections.

          L’ UE n’est pas réformable, sortons -en, légalement, définitivement et unilatéralement par l’article 50 !

          Etienne Chouard explique pourquoi l’ UE n’est pas réformable.

          Listes de l’ UPR dans les 8 circonscriptions.


          • lothar 7 mai 2014 00:53

            +1 @Fifi Brind_acier

            Votez pour le parti UPR de François Asselineau le 25 mai prochain pour sortir de l’union européenne, l’euro et l’OTAN.

            Vous avez le choix de rester des esclaves de l’UE et des banques ou de sortir de manière légale et de vous/nous délivrez de ce carcan qui opprime et méprise les peuples.

            Faîtes votre choix.


          • clercobscur 6 mai 2014 11:24

            Juste une petite précision : les députés européenns n’ont certes pas la possibilité de s’opposer aux négociations du traité transatlantique. Mais il ne faut pas oublié que ledit traité, une fois négocié, doit être ratifié par le parlement européen, donc votre argument ne tient pas.

            Je reste convaincu que l’abstention ne représente jamais une solution, cela avantagera toujours les partis dits de gouvernement. Après vous avez le choix :

            - FdG ou FN si ça vous chante ;

            - DLR si vous êtes gaulliste ;

            - UPR si vous êtes fétichiste de l’art 50.


            • Fergus Fergus 6 mai 2014 12:10

              Bonjour, Clerobscur.

              100 % d’accord avec vous. Tout sauf l’abstention qui ne servira que le camp vainqueur, quel qu’il soit, sans que l’abstentionniste ait pu influer le moins du monde sur ce résultat.


            • Ronfladonf Ronfladonf 6 mai 2014 14:35

              tout ça pour finalement donner le pouvoir aux même personnes : ceux qui commandent les partis


              On ne fait que choisir la marionette qu’on nous met sous le nez... On ne voit toujours pas le marionettiste et surtout on peut pas encore le déboulonner par nos simples votes

            • Fergus Fergus 6 mai 2014 15:44

              Bonjour, Ronfladonf.

              Pour cela, il faudrait que les peuples descendent massivement dans les rues. Or, rien de sérieux ne se passe, ou alors de loin en loin et de manière sporadique. Le fiasco des défilés du 1er mai est là pour nous rappeler qu’en France c’est la résignation qui domine.


            • verdad 6 mai 2014 23:03

              Voter blanc  ?
              Personne n’en tiendra compte et vous aurez l’air fin !!!!!!

              En 1940, la plupart se sont abstenus. le lendemain du débarquement
              ils étaient quasiment tous Résistants  !

              Ils avaient pourtant le choix  :
              -soit Londres où il ne se passait rien. Jusqu’au bout la France Libre, qu’on
              le veuille ou non, la France-libre jusqu’à la libération avait des effectifs squelettiques.
              -Soit l’Afrique où ça se battait.
              -Ceux qui choisirent l’Afrique, firent partie des 300.000 hommes qui
              débarquèrent en Provence et terminèrent leur parcours en Autriche..
              -Résultat ; ceux qui combattirent le moins, s’attribuérent quasiment tout le mérite !!!
              C’est ainsi que s’écrit l’histoire.
              De grâce, ne me classez pas (( Collaborateur ))
              Le 7 Mai 1945, vers 17 heures, nous nous sommes trouvés nez à nez avec ;
              l’armée Rouge !!!
              Ce fut la surprise  !
              Mais ça ; c’était avant  !

              Je vous ai assez ennuyé avec les radotages .


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2014 09:37

              verdad,
              Vous réécrivez l’Histoire comme il vous chante...
              Nous devons à l’ URSS d’avoir battu les allemands à l’ Est, ce qui a été décisif.

              Mais organiser la Résistance en France, et depuis Londres, n’a pas été le travail des dirigeants du PCF planqués à Moscou.
              Ils auraient pu rejoindre de Gaulle, que ne l’ont -ils fait ?

              Vous devriez lire « Histoire de la Résistance » de Wieviorka  sorti récemment !


            • César Castique César Castique 6 mai 2014 11:46

              « M’abstenir devra donc être considéré comme une alerte, la seule action à ma disposition. »


              La seule action valable que vous avez à votre disposition, c’est le vote Front national. 

              Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est Moscovici : « Le vote Marine Le Pen, c’est un vote nuisible pour l’Europe. » (LCI Matin - Radio Classique, 05.05.14, 08.15 - A 12’26"

              Pour ce qui est du pontifiant Asselineau, il n’atteindra pas 2 %, et il sera peut-être bien au-dessous de 1 ! Autant donc aller à la pêche, deux truites de plus, c’est pas plus négligeable au bleu que dans le congélateur.

              • Martha 6 mai 2014 12:45

                @ César Castique

                 Votre résonnement est creux.

                 Le FN n’a pas le pouvoir de rassembler les Français, seul l’UPR peut le faire et cela que pour de nombreuses bonnes raisons. Dont la principale est l’intelligence.
                 
                 Surtout que le FN continue comme il le fait, tout le monde à compris la manoeuvre, s’il se mettait à conseiller de voter pour l’UPR, ce serait contre productif pour ce nouveau parti, plein d’avenir.

                 Si vous étiez raisonnable, puisque vous prétendez vouloir sortir de l’Europe, de l’Euro et de l’OTAN, vous conseilleriez à ceux qui ont décidé de le faire par l’intermédiare de l’UPR, de voter avant d’aller à la pêche, puisque plus il y aura d’élus opposés aux européistes plus cela ira dans votre direction politique, prétendue.

                 Le FN n’est là que pour tromper et absorber les votes des déçus du système, c’est la voie du garage en sous-sol.


              • LE CHAT LE CHAT 6 mai 2014 13:40

                @MARTHA

                tout vote UPR est un vote qui ne sert à rien , comme tout vote sous les 5%
                Seul le FN est en mesure d’envoyer des députés antieuropéens à Bruxelles !

              • Martha 6 mai 2014 14:07

                 @ Le chat,

                 C’est la première fois que les Français ont la possibilité de voter pour l’UPR et l’occasion qui se présente est idéale.

                 Croyez-vous que les déçus de la droite représentée de façon ridicule par l’UMP, ceux du PS, discrédité maintenant (ils sont très nombreux), le PRCF et le Front de Gauche iront voter pour le FN ?

                 Seul l’UPR à ce pouvoir rassembleur autour d’un projet essentiel : retrouver notre liberté et notre démocratie.


              • LE CHAT LE CHAT 6 mai 2014 14:22

                @martha


                oui je le pense ! si l’UPR ne faisait que 1% on en parlerait autant que de Dupont Aignan , et vous voyez bien que ce n’est pas le cas , personne ne connait votre secte !

              • César Castique César Castique 6 mai 2014 15:31

                 « Votre résonnement est creux. »

                 Ma foi, chacun raisonne comme il peut…

                 « Le FN n’est là que pour tromper et absorber les votes des déçus du système, c’est la voie du garage en sous-sol. »

                Du moment que la capacité de « nuisibilité » (comme aurait dit Ségolène) du FN est certifiée par Moscovici, je me foutrais tout pareillement que la voie de garage soit au trente-sixième dessous.

                « C’est la première fois que les Français ont la possibilité de voter pour l’UPR… »

                Je ne voudrais pas retourner un couteau dans une plaie, mais je dois rappeler que la première fois que les Villeneuvois ont eu la possibilité de voter pour l’UPR, cela s’est traduit par 187 voix sur 32’750 suffrages exprimés, soit 0,57 %, alors que non seulement votre gourou était allé personnellement au contact des électrices et des électeurs, mais encore qu’il bénéficiait du soutien de Nicolas Dupont-Aignan.

                Dupont-Aignan qui, je le rappelle aussi, lors de la présidentielle avait fait 15 voix de plus dans la seule ville de Villeneuve-sur-Lot, qu’Asselineau dans toute la circonscription.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 mai 2014 17:59

                Cesar,
                Vous devriez regarder les scores du FN avant que Mitterrand ne le propulse dans les médias, cela vous rendrait un peu de modestie...


              • César Castique César Castique 6 mai 2014 18:24

                « ...cela vous rendrait un peu de modestie... »


                Certainement pas. 

                Quand on connaît les raisons profondes du vote Front national, on sait que sa progression est inéluctable, avec quelques bas* et beaucoup de hauts.

                * Mitterrand n’est pour rien dans les 4.29 % des législatives de 2007, ni dans les 6,34 % des européennes 2009, et encore moins dans l’inexorable remontée ultérieure.

              • Le421 Le421 7 mai 2014 08:51

                Seul le FN est en mesure d’envoyer des députés antieuropéens à Bruxelles...

                Pour quoi faire ??

                Toucher les indemnités parlementaires, d’accord, mais ensuite ??
                Que vont-ils proposer ??
                De sortir la France de l’Europe ??

                Ou bien des solutions comme celle-là ??

                http://geopolis.francetvinfo.fr/belgique-ces-francais-charges-deraisonnables-28281

                Ben oui, ben oui !!

                Ont est tous les « bougnoules » de quelqu’un...


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2014 09:42

                Cesar ,

                Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois !
                Quand vous écoutez Marine ou Philippot et qu’ensuite vous regardez une conférence d’ Asselineau, ya pas photo !
                C’est bien pour cela qu’ils pillent Asselineau, tellement ils sont nuls !
                Fautes de grives, on mange des merles.


              • César Castique César Castique 7 mai 2014 11:55
                « Pour quoi faire ?? »

                Il n’y a pas que sur le terrain qu’il est possible de mener des guerres asymétriques, dans un parlement aussi... Et, de l’intérieur, il est possible d’ameuter l’opinion publique sur qui se trame, comme l’UMPS, complice, ne l’a jamais fait et ne le fera jamais. 

                « Quand vous écoutez Marine ou Philippot et qu’ensuite vous regardez une conférence d’ Asselineau, ya pas photo ! »

                Oh, ça non !!! Il y en a deux qui disent ce qu’il faut pour envoyer quinze ou vingt députés à Strasbourg/Bruxelles, et l’autre qui multiplie les déclarations bêtement contre-productives qui l’empêcheront d’en avoir un seul. 

                Quand donc comprendrez-vous gourou prétentieux est dépourvu de la moindre intelligence politique ? Le mai 25 au soir, peut-être... Lui, c’est râpé, il est beaucoup trop imbu de la supériorité qu’il s’attribue.

              • jaja jaja 6 mai 2014 12:06

                Rien ne pourra être « réformé » par les urnes dans ce pays ou en Europe ! Comme le suggère l’auteur il faudra effectivement des millions de gens dans la rue et une grève générale d’ampleur pour envisager le changement et l’accession au pouvoir d’un gouvernement révolutionnaire au service des travailleurs... Rien ne changera jamais par les urnes manipulées par le fric et les médias !

                Ceci dit je voterai moi pour les listes du NPA qui dit très clairement que sans mobilisation rien ne changera que ce soit à l’échelle nationale ou européenne. Et que l’ennemi, que tous ou presque nous cachent, c’est le capitalisme... qui agite en sous-main ses marionnettes nationales ou ses commissionnaires européens...

                « Pour tenter de donner une légitimité à leur construction bureaucratique contre les peuples, les États et les gouvernements prétendent que l’Union européenne serait une protection contre la mondialisation - financière libérale et impérialiste. C’est de toute évidence faux. L’UE n’est qu’un instrument pour les capitalistes afin de mener leur guerre économique en sacrifiant les peuples. »

                http://npa2009.org/sites/default/files/4pages-euro_light.pdf


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:04

                  jaja,
                  Et si la mobilisation arrive dans 20 ans, en attendant on y reste !
                  Les peuples vous remercient de l’aide que vous leur apportez contre le capitalisme mondialisé et dérégulé.

                  Pour s’imposer, il a dû faire disparaître toutes les lois et régulations qui protégeaient l’économie française. Vous préférez donc ne pas les remettre en place ! Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant...


                • jaja jaja 6 mai 2014 18:31

                  Par la voie électorale aucun changement de société n’est possible... Vous devriez le savoir depuis plus d’un siècle qu’on nous ballade d’une élection à l’autre sans que jamais rien de fondamental ne change !
                  Certains croient (ou font croire) à « la Révolution par les urnes » et nous intoxiquent voire s’auto-intoxiquent avec leur lubie...et cela nous fait perdre plus de temps qu’autre chose...
                  Le repli derrière les frontières, les barrières douanières et donc la concurrence exacerbée avec les autres Nations et le retour au Franc, toujours sous domination capitaliste, c’est votre crédo...pas le nôtre !
                  Pour nous l’ennemi à exproprier c’est le capitalisme. Ce sont bien ses agents qui dirigent et décident de tout, aussi bien à Paris qu’à Bruxelles !


                • César Castique César Castique 6 mai 2014 18:46

                  « Certains croient (ou font croire) à « la Révolution par les urnes » et nous intoxiquent voire s’auto-intoxiquent avec leur lubie...et cela nous fait perdre plus de temps qu’autre chose... »


                  C’est pas pire que la révolution par les va-de-la-gueule.

                • Le421 Le421 7 mai 2014 08:44

                  @jaja

                  Et ben oui !! On ramasse royalement 10à 15% de vote dans les partis anticapitalistes...
                  Il y aurait donc 85% de « pleins de tunes »dans nos contrées ??
                  Non !!
                  Alors, c’est très simple.
                  Il suffit de convaincre ceux qui ne sont pas contents de ne pas aller voter.
                  Ceux qui sont contents de cette « mise sous coupe réglée » des petits vont, eux, voter sans abstention...
                  Et une minorité de nantis dirige une majorité de clampins/cons (rayer le mention inutile) avec la bouche en coeur !!

                  Et le tour est joué...

                  C’est bien !! N’allez pas voter bande de CENSURE !!


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2014 09:45

                  jaja,
                  Vous tenez les mêmes discours que les europathes compulsifs... !
                  Ils vous payent ?
                  Demandez aux Venezueliens si Chavez n’a pas changé leur vie !

                  « Le Venezuela avant et après Chavez »


                • Emmanuel Glais 6 mai 2014 12:45

                  Vous en avez marre de voter pour des gueules, des programmes, des promesses ? Vous n’en pouvez plus de choisir des « représentants » ? Alors il y a Démocratie Réelle pour défendre le mandat impératif.


                  • Vipère Vipère 6 mai 2014 13:03

                    L’Europe n’a aucune légitimité, elle s’est imposée au français, par la plus grande des traîtrise, celle du président sortant, par la violation du référendum auquel la majorité a dit « non », et que le scélérat transformé en adhésion par le traité de Lisbonne ! Moi, aussi, je m’abstiendrai... POUR LES MEMES RAISONS :

                     

                    « Je m’abstiendrai aussi parce que les candidats députés européens n’ont pas le pouvoir de s’opposer à la décision de la Commission totalement indépendante, donc d’empêcher les négociations du futur grand traité transatlantique USA-UE qui prévoit d’ouvrir à tous vents les frontières entre ces deux continents, une fois de plus au bénéfice des grandes entreprises. La libre concurrence qui est un grand principe inscrit depuis longtemps dans les traités européens, ne fera qu’accroître la puissance des plus forts pour détruire celle des plus faibles. Loi naturelle pour les libéraux, qui est aussi la loi de la jungle. »

                     

                    Cela dit, je comprends que les citoyens cocufiés par la Droite et la pseudo Gauche votent Marine le Pen... afin d’officialiser la rupture avec l’UMP et le PS et tous les partis satellites.


                    • Peretz1 Peretz1 6 mai 2014 13:47

                      S’abstenir a le même sens que faire grève. C’est une pression qui même négative est un avertissement et une revendication. Sinon c’est participer, et quelque part c’est accepter le système. La loi des systèmes dit qu’on ne les change pas de l’intérieur. Les partis politiques qui présentent des candidats le font donc en pure perte y compris le NPA.


                      • Martha 6 mai 2014 14:14


                         @ Peretz

                         La pression que vous préconisez est bien molle et les fachos (cf Ukraine) qui ont pris tous les pouvoirs vont en rire.
                         Il me semble bien plus positif de s’exprimer en votant pour le seul parti qui dit clairement qu’il veut sortir de ce système et qui nous donne, par là même, le moyen d’y arriver.


                      • LE CHAT LE CHAT 6 mai 2014 14:24

                        une grève du vote a autant d’effet que les bouderies des indignés , tout le monde s’en tape ! comme des manifs à Méluche !


                      • jaja jaja 6 mai 2014 14:34

                        Martha notez que le système c’est le système capitaliste ! et que le seul parti à dire qu’il faut sortir des traités pour être en capacité de rompre avec ce système capitaliste en socialisant toutes les banques, en annulant la dette, en commençant à socialiser les entreprises, c’est le NPA !


                      • balanin 6 mai 2014 15:13

                        Bonjour Monsieur Peretz. S’abstenir ? Dans ma petite ville avec 40% d’abstention, l’ancien maire a été réélu avec 51% des suffrages exprimés et 31 % des inscrits. Ayant obtenu 51%, donc la majorité dite absolue (je ne vois pas en quoi elle est absolue !) il s’est vu attribuer 87% des sièges. Cela fait des décennies que nos « représentants » ont voté cette loi qui est une honte pour la démocratie. Je pense donc qu’il faut voter et ne plus reconduire les mêmes personnes, sortir les sortants, c’est la seule solution, hors la révolution violente, mais on a vu ce que cela a donné ! 


                      • Fergus Fergus 6 mai 2014 15:53

                        @ Peretz.

                        Balanin vous a répondu, et bien répondu. L’abstention est de très loin la pire des solutions. Si vous ne voulez voter pour aucune liste, allez au moins voter blanc afin de ne pas être mis sur le même plan que les personnes dénuées d’esprit civique ou les handicapés physiques ou mentaux. 

                        Quant à comparer l’abstention avec la grève, c’est une erreur évidente car la grève bloque les rouages du système, ce qui n’est évidemment pas le cas de l’abstention.

                        Tout au plus l’abstention peut-elle contrarier sur le coup en limitant la portée d’une victoire. Mais tout cela est très vite oublié et il ne reste, d’un côté que des élus parfaitement légitimes dans le système actuel, et de l’autre des abstentionnistes cocus qui subissent l’élection de personnes qu’ils n’ont pas choisies, et qui sont peut-être même les pires à leurs yeux.

                        Bonne journée.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:10

                        Peretz,
                        Vous méconnaissez le Droit Constitutionnel.
                        L’abstention compte pour du beurre dans le fonctionnement d’une Institution, et la mise en place des politiques qui en découlent...

                        C’est un cadeau fait à la majorité en lui permettant d’avoir une majorité plus confortable et de s’appuyer dessus pour continuer ses politiques.

                        A Bruxelles, ils estimeront que « qui ne dit mot consent », comme les fois précédentes (60% d’abstentions), et qu’en l’absence d’opposition, ils ont les mains libres. L’abstention est ce qui leur convient le mieux.


                      • César Castique César Castique 6 mai 2014 18:51

                        « S’abstenir a le même sens que faire grève. C’est une pression qui même négative est un avertissement et une revendication. »


                        Et vous expliquez comment, avec votre méthode d’analyse, les 70*, 75** voire 80*** % d’abstention dans des pays d’Europe de l’Est, fervents europhiles qui se goinfrent aux fonds structurels ?

                        * Tchéquie, Slovénie
                        ** Pologne, Roumanie
                        *** Slovaquie, Lituanie

                      • César Castique César Castique 6 mai 2014 18:51

                        « S’abstenir a le même sens que faire grève. C’est une pression qui même négative est un avertissement et une revendication. »


                        Et vous expliquez comment, avec votre méthode d’analyse, les 70*, 75** voire 80*** % d’abstention dans des pays d’Europe de l’Est, fervents europhiles qui se goinfrent aux fonds structurels ?

                        * Tchéquie, Slovénie
                        ** Pologne, Roumanie
                        *** Slovaquie, Lituanie

                      • Scual 6 mai 2014 15:52

                        Abstention = la droite.

                        Inutile de lire les tracts pro-reddition. Soit on vote FdG, soit on a droit à la droite ou aux fachos.


                        • César Castique César Castique 6 mai 2014 18:56

                          « . Soit on vote FdG... »


                          Changez pas de main, vous tutoyez les 8 % smiley

                        • Le421 Le421 7 mai 2014 08:38

                          @ Cesar castique...

                          Normal.
                          Il faut au moins 80 à 100 de QI pour comprendre les solutions du Front de Gauche.

                          Et c’est une denrée de plus en plus mal distribuée.

                          L’intelligence, on dirait que c’est une quantité limitée en production.
                          Et comme y’a de plus en plus de monde.
                          Un petit coup de TF1 ou de BFNTV par dessus et Hop !!
                          Sans oublier le smartphone avec les écouteurs « à donf » dans les « zoreilles »... smiley


                        • Xenozoid 6 mai 2014 16:03

                          Fergus,afin de ne pas être mis sur le même plan que les personnes dénuées d’esprit civique ou les handicapés physiques ou mentaux.
                          je suis curieux de savoir sur quoi tu bases le handicape,connard,tu nous fais l’esprit qui ne comprend rien ? tu crois que tout est dans le vote ?pauvre melon du pouvoir,la ou ceux qui ne vote pas ont tord c’est de mettre en evidence que la vie en société ne se vote pas ,et une séléction déjá approuver par le maitre, n’est pas un gage de liberté,en quoi voter pour un maitre est preuve d’émancipation ?


                          • Xenozoid 6 mai 2014 16:21

                            je répète ,en quoi voter pour un maitre est preuve d’émancipation ?


                            • Scual 6 mai 2014 16:35

                              En quoi avoir un maitre encore pire parce que tu ne votes pas est un gage d’émancipation ? Et d’intelligence au passage ?

                              C’est bien beau de dire que ça ne sert à rien mais il y a des exemples où ça a changé, c’est donc factuellement faux... ça commence bien. Par contre il y a un autre fait : l’abstention n’a jamais rien changé nulle part dans l’Histoire de l’humanité.

                              Alors je suis désolé mais à moins d’avoir des faits et des raisonnements concrets à avancer plutôt que des excuses qui n’ont aucun sens et aucun objectif concret à part aboutir à pire, je crois que vous devrez supporter les mots très durs de ceux qui disent clairement l’abstention est la clé des élections, c’est grâce à elle seule qu’on a encore et toujours les mêmes au pouvoirs.


                            • Xenozoid 6 mai 2014 16:50

                              En quoi avoir un maitre encore pire parce que tu ne votes pas est un gage d’émancipation ? Et d’intelligence au passage ?

                              C’est bien beau de dire que ça ne sert à rien mais il y a des exemples où ça a changé, c’est donc factuellement faux... ça commence bien

                              bien sure il y a des preuve partout,merci

                              . Par contre il y a un autre fait : l’abstention n’a jamais rien changé nulle part dans l’Histoire de l’humanité.

                              la tu fais erreur on demande au peuple de ne pas être politique, d’ou les illusions quand on demande a ce même peuple de savoir ce qu’il ne peux pas

                              Alors je suis désolé
                              moi aussi

                               mais à moins d’avoir des faits et des raisonnements concrets à avancer plutôt que des excuses qui n’ont aucun sens et aucun objectif concret à part aboutir à pire, je crois que vous devrez supporter les mots très durs de ceux qui disent clairement l’abstention est la clé des élections, c’est grâce à elle seule qu’on a encore et toujours les mêmes au pouvoirs.

                              c’est grâce à elle seule,

                              hah bon ? et moi qui croyait etre naif


                            • Xenozoid 6 mai 2014 17:23

                              scual tu vois la democratie comme une déesse,puis je te demander pourquoi ?


                            • Scual 6 mai 2014 19:04

                              Ce que vous dites n’a aucun sens.


                            • Xenozoid 6 mai 2014 20:07

                              Par Scual (---.---.252.84) 6 mai 19:04

                              Ce que vous dites n’a aucun sens.

                              Dommage,et je te comprend


                            • Scual 6 mai 2014 20:43

                              Peut-être parce que je dis à un sens...

                              Au final donne moi un exemple où l’abstention a entrainé un changement. UN SEUL.


                            • Xenozoid 7 mai 2014 17:49

                              avant l’avènement de la démocratie ou après ?


                            • Peretz1 Peretz1 6 mai 2014 16:33

                              @ Balanin Il ne faut pas confondre les systèmes électoraux. La véritable représentativité (et encore) est la proportionnelle intégrale. Le scrutin majoritaire à deux tours, (pour les élections françaises) a été instauré par de Gaulle pour des raisons d’efficacité. Ce n’est pas le cas pour les européennes. Je n’ai pas parlé de révolution violente mais de pressions venant de l’extérieur. Entre le vote démocratique mais inéfficace, et l’abstention, je crois celle-ci plus honnête et plus réaliste. En sortir, quitte à reprendre des accords de pays à pays indépendants me parait mieux garantir l’Europe des peuples. Ce qui ne veut pas dire ultranationalisme. Voter pour voter, par civisme ? Peut-être. A condition qu’il soit significatif. Or il ne faut rien attendre de l’U.E telle qu’elle est devenue. Entériner un « machin » au service du grand capital. Ni de Gaulle, ni Mendès, pourtant pas des gauchistes, n’en voulaient. Je suis étonné que le NPA veuille rentrer dans le système. C’est une fosse aux lions.
                              @ Le Chat Certes les « indignés » n’ont pas changé grand chose, pour le moment...mais qui auraient cru que les pétitions de 1788 avaient amorcé 1789 ?


                              • Peretz1 Peretz1 6 mai 2014 16:42

                                @ Scual. Certes mais si voter c’est équivalent : on a peut-être d’autres au « pouvoir » mais le machin reste le même.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2014 09:49

                                  Peretz,
                                  Il n’y a qu’un seul moyen de changer radicalement l’ UE, c’est d’en sortir !

                                  L’UE n’est pas réformable, il faudrait 28 pays de la même couleur politique en même temps, il faut l’unanimité. Autant jouer au loto !

                                  « Une autre Europe est-elle possible ? Non, démonstration »


                                • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 6 mai 2014 22:04

                                  Personnellement, je suis très dubitatif.

                                  Il est clair que l’Europe, vendue comme la démocratie, la prospérité, et la paix, est son exact renversement. La ploutocratie, la récession, et maintenant, la guerre.

                                  Il est donc urgent d’en sortir.

                                  Mais comment et pour faire quoi ?

                                  Car ce n’est pas l’Europe, en soi, qui pose problème, mais le fonctionnement anti-démocratique qui émane de ses institutions. Elles mêmes étant issues d’une volonté de la rattacher aux USA et au système capitaliste, keynésien d’abord (intervention de l’Etat), puis ultra-libéral à partir des années quatre-vingt.

                                  Au fond, Asselineau nous propose de revenir au capitalisme keynésien, centré sur un État interventionniste et protecteur. Soit.

                                  Mais dans la méga-structure actuelle, un tel État risque d’être encore plus isolé que ne l’est la Russie dans les rêves d’Obama.

                                  Pour une action réellement émancipatrice, il faut au minimum s’associer à d’autres pays majeurs, qui remettent en cause le dollar par exemple, et constituent un poids important face aux USA et au reste de l’UE.

                                  En Amérique Latine, il a fallu de nombreuses transformations pour que se crée un ensemble, hétéroclite et fragile, qui se dresse contre les diktats étasuniens.

                                  En Europe, quels peuvent être les alliés potentiels pour une résistance international au servage ultra-libéral ? Au fond, très peu. la Grèce, dans une situation de désastre absolu, ne voit pas un mouvement populaire conscient devenir majoritaire contre l’Euro.

                                  Les autres pays du sud sont tétanisés par leur crise, et sous le joug d’imposition de plans de destruction sociale massive.

                                  Bref, il faut une stratégie ...européenne pour sortir de l’Europe (européenne ne veut pas dire tous les pays européens, loin de là ; et la Russie (justement) est aussi en Europe) et de la ploutocratie ultra-libérale.

                                  Pour ma part, je ne vois aucune formation qui ait une stratégie à la fois nationale et européenne crédible. Pas plus l’UPR (splendide isolement d’une nation) que les forces de gauche antilibérales (qui nient l’impasse européenne).

                                  L’abstention donc, comme vous le préconisez ? D’une part, c’est assez logique, compte tenu de l’absence de pouvoir du parlement. Mais une élection a aussi d’autres enjeux, notamment nationaux. Et dans ce cas l’abstention crée un vide que des forces anti-démocratiques ont vite fait de remplir. S’abstenir, c’est permettre aux autres de décider.

                                  Et les élections municipales ont montré que l’abstention de la gauche a favorisé la droite, puisque le virage à droite a intégré un crypto (ou quasi) FN comme premier ministre. En Espagne l’élection de la droite dure a été une des conséquences du mouvement des indignés qui justement ne voulaient pas voter. Résultat, aujourd’hui des mesures anti-démocratiques les empêchent de s’exprimer.

                                  L’Europe semble pour le moment un problème sans solution qui nous enfonce dans un marécage sans fond, dirigée par des inconscients qui n’œuvrent que pour assurer leur carrière en détruisant les peuples.

                                  Bref, pour les élections à venir, je ne vois aucune issue. Toutes les solutions (en dehors du PSUMPFN qui sont inenvisageables), me semblent inadéquates.


                                  • lcm1789 6 mai 2014 22:19

                                    Ne confondons pas les conditions nécessaires ; sortie de l’UE et de l’euro et de l’Otan et les conditions suffisantes....


                                    Quoique l’on dise si l’on veut sortir le pays de l’ornière il faudra commencer par sortir de l’UE.

                                    Il ne faut pas être négatif comme vous l’êtes car cette sortie de l’UE sera nécessaire l’acte d’un peuple qui brise ses chaines, elle entrainera comme l’abolition des privilèges ou la Libération une transformation sociale dont le Peuple sera le moteur.

                                    Partant de là les autres peuples d’Europe nous suivront. (Qui sait qu’il y a des millions de personnes qui manifestent en ce moment même en Espagne par exemple ?)
                                    Nous ne sommes pas seul, nous sommes le Peuple et unis nous sommes forts, c’est pourquoi même si la situation est difficile (a-t-elle jamais été facile ?) il faut lutter et avoir l’espoir, évidemment cela ne peut pas passer par une mobilisation bourgeoise qui espère porter Tsypras à la présidence de la (grosse) commission ou qui veut sortir de l’UE pour nous rendre à nos chaines nationales en se gardant du peuple (comme est tenter de le faire l’UPR qui fuit le PRCF comme la peste) 

                                    Je ne vais pas réécrire ce que j’ai écrit en dessous mais va écouter le discours de Landini, tu verras qu’au fond de la nuit la plus noire la Liberté continue de siffler...

                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2014 09:54

                                    Jean Paul,
                                    Pourquoi vous limitez vous aux pays européens après la sortie de l’ UE ?
                                    La France a le plus important réseau d’Ambassades au monde après les USA.
                                    La France peut signer des accords de coopération avec la Russie, le Vietnam, l’Italie, la Tunisie, la Suède , le Brésil ou le Venezuela...

                                    Voyez comme l’ UE vous a formaté l’esprit et fait croire qu’il n’est possible de s’entendre qu’avec des pays européens.
                                    C’est l’ UE qui nous a fermé au reste du monde !


                                  • lcm1789 6 mai 2014 22:09

                                    Oui il faut délégitimer le machin mortifère de l’UE


                                    Les urnes européennes sont des urnes funéraires :
                                    1. Le parlement européen n’a aucun pouvoir (sauf celui d’acquiescer à ce que dit la commission). Quelle qu’en soit la commission les politiques de réactions continueront à s’abattrent 
                                    2. Le parlement européen est constitué des différentes nationalités de l’UE, à supposer que l’on arrive par miracle à colorer un peu les bancs français de souverainisme, cela ne compensera pas les bancs allemands, polonais... etc..Il n’y a pas de peuple européen unis, croire qu’un mouvement unis à l’échelle de l’UE pour sortir de ce carcan peut exister est une illusion.
                                    3. Ce parlement fantoche sert de prétexte démocratique à un empire dont le fonctionnement est celui d’une dictature oligarchique.
                                    4. le système médiacratique fonctionne à plein régime (BFN TV à dont) pour que les électeurs souverainistes se jettent dans les bras du FN qui pantoufle à Strasbourg depuis des décennies ans rien faire pour l’indépendance nationale. FN deuxième fer au feu de l’oligarchie financière mondialisée
                                    Voilà quatre raisons pragmatiques pour ne pas voter aux européennes.

                                    Voici maintenant un argument plus « théorique » mais qui est tout aussi important.
                                    La souveraineté et le droit d’un peuple à disposer de lui même ne se négocient pas, ils sont inaliénables. ce ne sont pas des arguties juridiques qui peuvent le faire ou le défaire mais le rapport de force et un rapport de force cela se construit.

                                    Tout ce qui peut faire croire que c’est en se mettant aux bonnes places que l’on pourra changer le système de l’intérieur éloigne notre Peuple de la nécessaire prise de conscience que l’UE est un machine réactionnaire qui mène les peuples d’Europe à la guerre et à la misère.
                                    Avec le mythe de l’« Europe sociale », la baudruche de la « renégociation » et la fable de « Tsypras président de la commission » ou encore le voeux pieu de la « sortie par l’article 50 », le citoyen français est grugé...le combat démocratique (au sens bourgeois du terme) a été gagné en 2005, quel est le résultat aujourd’hui ? On ne descend pas un F16 avec un appel radio !

                                    Les élites qui nous gouvernent n’ont que faire de notre avis, tous ce qui les intéresse c’est que l’on vote cela donne une apparence démocratique à l’hydre européenne et pendant que l’on fait campagne pour les élections européennes, on ne fait pas campagne pour la sortie unilatérale et sans condition de cette machine de mort.
                                    Oui c’est difficile mais il ne faut pas avoir peur, cela a toujours était difficile pour le peuple
                                    .
                                    Ce n’était pas plus facile pour le peuple en 1789.
                                    Ce n’était pas plus facile pour le peuple en 1870.
                                    Ce n’était pas plus facile pour le peuple en 1936 et encore moins en 1939.
                                    Ce n’était pas facile pour le peuple en 1968.

                                    La classe dominante a été, est, et sera toujours unis pour nous casser la gueule et alors ? courber l’échine empêche de voir la matraque arriver...

                                    Ne nous cachons pas derrière des illusions, l’UE il nous faut, nous Peuple de France, nous battre pour en sortir. Cela ne peut pas passer par une campagne pour remplir les urnes funéraires de Strasbourg, par contre cela passe nous pas par l’abstention aux élection mais par une campagne pour l’abstention aux élections européennes.

                                    Pour reprendre les mots du courageux président du PRCF Léon Landini dans son discours au meeting de lancement du CNRUEhttp://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/leon-landini-ftp-moi-appelle-a-la-151513#forum4017988 :

                                    Tout comme pendant la Résistance.
                                    Disons, comme nous l’avons dit, 
                                    Oui nous avons raisons !
                                    Nous sommes les plus nombreux !
                                    Nous sommes les plus forts ! 
                                    Un peuple qui se bat pour sa Liberté et pour son indépendance, est un peuple invincible ! Oui nous vaincrons !!!



                                    • passtavie passtavie 6 mai 2014 22:17

                                      Se méfier des gens qui disent qu’il ne faut pas aller voter aux élections européennes alors que c’est la seule faille qui se présente à nous, le tout c’est de trouver le bon représentant. Celui qui va voter contre le TAFTA, contre l’Europe, au contraire pour celui là il faut voter en masse.


                                      • lcm1789 6 mai 2014 22:21

                                        Encore un mensonge, ce n’est pas le parlement qui va ratifier le TAFTA et ce n’est pas lui qui le négocie.


                                        Fan-to-che on vous dit

                                        Quand à voter pour l’Europe pour montrer que l’on est contre il suffit de le dire pour voir que c’est idiot....

                                      • Le421 Le421 7 mai 2014 08:32

                                        Et les députés européens ont fait installer des chaises longues réglables...

                                        Et la marmotte elle plie le chocolat dans le papier comme ça...

                                        Et j’ai fait agrandir ma cheminée pour le 25 Décembre...

                                        Mais oui, mais oui !!

                                        Depuis que le fils Taubira a été en prison, on peut raconter n’importe quoi...


                                      • passtavie passtavie 9 mai 2014 19:57

                                        La marmotte, le père Noël ? Dieu quelle argumentation !!! Dénigrez, dénigrez... ça vous fera l’économie d’une argumentation.

                                        Mais c’est mieux de ne pas voter... De ne surtout pas bouger... La révolution, vous êtes pas fous ? Voter, ça sert à rien... A la limite défiler dans les rues : ça fera un carnaval de plus...


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2014 10:04


                                        Topaze,
                                        En quoi le fait que Couteaux ait rejoint le FN en 2012 a quelque chose à voir avec ce qu’il faisait en 2004 ? On s’en fout, puisque Asselineau a compris au bout de 2 ans que le RPF ne voulait pas sortir de l’ UE.

                                        Cela prouve qu’il a fait le bon choix en partant !
                                        Il a créé l’ UPR en 2007 sans eux.
                                        Vous devriez au contraire le féliciter pour ses décisions de rupture avec le RPF !
                                        Au fait, De Gaulle était un homme de Gauche ?


                                      • lothar 7 mai 2014 11:51

                                        D’autant plus que Nicolas Sarkozy a rétrogradé François Asselineau pour avoir rendu un rapport plus que négatif de l’UE et de la zone euro.

                                        https://www.youtube.com/watch?v=I9YMbHiMCZ8


                                      • Le Gaspésien 7 mai 2014 04:37

                                        La propagande pour l’abstention marche à fond.


                                        Et pendant ce temps là, l’Empire s’amuse.

                                        Il s’amuse également en nous rejouant Odessa sur Glane, c’est pas les mêmes acteurs, mais ce sont les mêmes objectifs


                                        • zygzornifle zygzornifle 7 mai 2014 08:15

                                          Qui ne dit mot consent......J’irai voter contre cette Europe et pourtant j’avais mis mes espoirs dedans mais les politiques s’en sont emparés et l’on forgé à leur image et maintenant elle leur ressemble ......


                                          • Le421 Le421 7 mai 2014 08:28

                                            Contre cette Europe... Très exactement.


                                          • Le421 Le421 7 mai 2014 08:27

                                            Je m’abstiendrai aussi parce que les candidats députés européens n’ont pas le pouvoir de s’opposer à la décision de la Commission totalement indépendante, donc d’empêcher les négociations du futur grand traité transatlantique USA-UE qui prévoit d’ouvrir à tous vents les frontières entre ces deux continents...

                                            Les eurodéputés devront « in fine » ratifier l’accord pour qu’il soit validé.
                                            Les parlements nationaux ne seront pas consultés...

                                            Finalement, ne vous cassez pas la tête !!
                                            Vous n’irez pas voter ??
                                            C’est très bien.
                                            Mais sachez que tout le monde s’en foutra royalement.
                                            Il suffira qu’un minimum de zozos votent des conneries et ça sera validé.
                                            Exemple :http://www.marianne.net/Marine-Le-Pen-Cosette-du-Parlement-europeen%C2%A0_a228014.html

                                            Sachant que l’Europe décide de tout ce qui se passe dans nos contrées...
                                            Vous plaignez pas après.
                                            Taisez-vous.


                                            • lothar 7 mai 2014 12:07

                                              C’est pourquoi il faut voter U.P.R pour en sortir.

                                              Chaque vote compte et pour une fois on a un parti qui nous propose clairement d’en sortir.

                                              Parlez en autour de vous. Le bouche à oreille est encore le meilleur des médias.


                                            • zygzornifle zygzornifle 7 mai 2014 09:07

                                              L’Europe se fiche bien du nombre d’électeurs, même s’il y en a que 10, 100 ou 1000 il afficheront le résultat quand même et il sera validé car ils se sont donnés les pleins pouvoirs ....


                                              • Le421 Le421 8 mai 2014 08:57

                                                C’est quand même pas difficile à comprendre...

                                                Ceci dit, certains ont tout intérêt à prôner l’abstention.
                                                Cela permet à des minorités non démocratiques de diriger.


                                              • Peretz1 Peretz1 8 mai 2014 09:20

                                                Le421 Procès d’intention. Ce qui n’est pas démocratique c’est l’U.E. C’est d’ailleurs pourquoi je vais m’abstenir : les députés, quels qu’ils soient, bien que possesseurs du pouvoir populaire ne peuvent pratiquement pas s’en servir. Même les minorités soi-disant non démocratiques. L’élection U.E est symbolique. Ceux qui la dirigent ne sont pas des élus.


                                                • zygzornifle zygzornifle 8 mai 2014 11:44

                                                  L’Europe à été crée par les politiques, il s’en servent pour leurs propres intérêts car elle paye bien, on n’y travaille peu ou pas et il n’y a aucunes sanctions et contrôles en plus les lobbys tournent autour des euros-Députés comme des mouches autour d’une merde bien grasse leurs distribuant des fortunes en catimini ....Ces politiques ne vont quand même pas cracher dans leur soupe....N’avez vous jamais remarqué que c’est leur Europe pas la notre, nous ne sommes que des « cons tribuables » qui doivent en plus nourrir toute la classe politique de leur propre pays ..... 


                                                  • Oh Bôrikô 10 mai 2014 12:45

                                                    BOYCOTTER les élections européennes revient à se retirer du seul moment où le sujet européen est toléré par les médias

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès