• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Refusons l’armée européenne !

Refusons l’armée européenne !

En 1953, bien que divergeant fortement sur d’autres points, les gaullistes, les communistes et d’autres patriotes épris de paix ont agi de manière convergente pour bloquer le projet de Communauté européenne de défense (C.E.D) qui visait à réarmer l’impérialisme allemand sous l’égide de l’OTAN et dans un esprit de guerre froide.

C’est un projet encore plus dangereux, celui d’une armée européenne arrimée à l’OTAN, que promeuvent aujourd’hui de concert A. Merkel et E. Macron : dans les faits, ce projet mettrait fin au principe d’une armée nationale défendant le territoire de notre pays dans le cadre constitutionnel inaliénable de la souveraineté du peuple français.

Le but réel de l’oligarchie euro-atlantique, que relaient Merkel et Macron, est, sans remettre en cause l’allégeance constitutive de l’UE à l’OTAN et aux États-Unis d’Amérique, de précipiter la dissolution des espaces d’expression politique des peuples et des nations. Ce but est aussi d’accomplir le « saut fédéral européen » vers un Empire continental, centré sur Berlin, et d’accélérer la course aux armements en vue d’un conflit armé irresponsable avec la Russie. Partager la responsabilité d’usage des forces nucléaires françaises, volonté qui révèle un abandon irresponsable et coupable de leur maîtrise par le président de la République, officiellement chef des armées, a aussi pour but d’offrir un droit de regard de plus en plus direct à Berlin sur la force de frappe française et sur le siège français au Conseil de sécurité de l’ONU. Ce projet vise enfin à disposer, au besoin, d’une force de répression transnationale permettant à l’oligarchie européenne de mater tout peuple désireux de briser le carcan euro-atlantique pour renouer avec l’indépendance nationale, le progrès social et la démocratie. Imagine-t-on demain des soldats français commandés en anglais par un officier allemand et recevant l’ordre de dégager un barrage routier monté, sur notre sol, par des ouvriers ou par des paysans français ?

C'est pourquoi nous, républicains de toutes sensibilités, appelons nos compatriotes à refuser catégoriquement le projet antinational, belliciste, ruineux et liberticide d’armée européenne dont le but réel est d’exclure l’idée même d’une République française sociale, souveraine, démocratique et pacifique œuvrant pour la paix mondiale et pour la coopération entre tous les continents.

  • Michel Debray, ancien commandant de l'aviation embarquée et du groupe des porte-avions, ancien commandant du Centre d'entraînement de la Flotte, ancien président de l'Institut Charles de Gaulle, aujourd'hui disparu après avoir donné naissance à la Fondation éponyme
  • Pierre Pranchère, ancien résistant, ancien député à l’Assemblée Nationale et ancien conseiller général de Corrèze, député honoraire au Parlement Européen, vice-président du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) et président de sa commission des relations internationales

Partagez cette pétition par courriel et sur les réseaux sociaux, faites la signer par vos proches amis et collègues

https://www.change.org/p/peuple-fran%C3%A7ais-refusons-l-arm%C3%A9e-europ%C3%A9enne


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • baldis30 3 décembre 14:06

    bonjour,

    premier devoir

    si on ne veut pas voir une quatrième guerre européenne en moins de cent trente ans : désarmer totalement l’Allemagne et bien vérifier ses installations nucléaires et dépôts nucléaires de toute sorte !

    Ce qui peut aller jusqu’à fermer certaine industrie !

    deuxième devoir

    ramener l’Allemagne à son état lors du congrès de Vienne en petits états, duchés et autres principautés avec frontières fermées obligatoires entre les nouveaux états ! 

     Après on avisera ...


    • covadonga*722 covadonga*722 3 décembre 17:08

      @baldis30
       : désarmer totalement l’Allemagne et bien vérifier ses installations nucléaires et dépôts nucléaires de toute sorte !

      heu ?


    • baldis30 3 décembre 19:12

      @covadonga*722

      bonsoir,
       absolument ! absolument ...
      Savez vous qu’en avril 1945 le général SS Kammler livra aux USA, en la personne d’un officier (*) de l’entourage de Roosevelt , une soixantaine de kilos d’Uranium enrichi ! (**)
       Or .... quels sont les pays capables métallurgiquement et intellectuellement parlant de fabriquer la bombe actuellement outre les membres permanents du Conseil de Sécurité : deux seulement ! pas plus et ils l’ont, c’est avoué .... ! Pas besoin de chercher longtemps : Israël et l’Inde ! Et les uns et les autres seraient biens cons de livrer leurs technologies....

       Et au moins deux qui n’ont pas les moyens mentionnés et qui l’ont même essayé (***)... C’est sorti d’un chapeau, tout seul comme un lapin magique .... bizarre... bizarre n’est-ce pas ... avec de l’argent on arrive à tout ... 

      Les métallurgies d’abord pour l’enrichissement que ce soit UF6, spectrométrie ou centrifugation pour l’U235 ou réacteur (GG ou EL) pour Pu239 et métallurgie du Pu239 avec ses caractéristiques cristallines étranges ... enfin autre métal pour problème neutronique ...

      Quel est le seul pays capable de fabriquer ? .... et de vendre tout en permettant voire assistant les essais ?

      (*) dont le nom m’échappe sur l’instant mais que je peux retrouver en quelques secondes.
      (**) source  : presse PUBLIQUE SERIEUSE d’investigation italienne et confirmation par une émission télévisée dans un autre pays avec publication de documents n’apparaissant pas dans l’article.
      (***) un essai nucléaire souterrain ne passe pas inaperçu ( détection sismique )


    • baldis30 5 décembre 11:07

      @baldis30
      précision sur mon intervention :
       l’officier US , figure sur l’une des photos de Roosevelt et s’appelait Donald « Don » Richardson
      l’article auquel je fais référence a été publié dans l’Espresso du 30 octobre 2016 ( pages 56 et sq.)
      le lieu où les restes d’installation ont été constatées sont sous le camp de concentration de Gusen en Autriche


    • Lestrade Lestrade 3 décembre 14:07

      Qu’est-ce qui vous fait dire que les nations constitutives de l’Union souhaitent s’inféoder à l’Allemagne ? Je ne lis rien dans votre article qui en témoigne...


      • Drougeok Drougeok 3 décembre 14:52

        Une unité Franco Allemande ou Germano Française a existé de façon très sporadique et avec certaine légitimes difficultés,.

        Une armée Européenne n’existera jamais qu’en velléitaire sur le papier.

        C’est impossible, l’esprit européen n’existe que pour plumer les gens d’Europe, ce n’est un rassemblement pour la finance, et on voit le résultat en France, en Grèce, en Italie en Hongrie, etc...


        • Jeekes Jeekes 3 décembre 15:25

          ’’C’est pourquoi nous appelons nos compatriotes à refuser catégoriquement le projet antinational, belliciste, ruineux et liberticide d’armée européenne dont le but réel est d’exclure l’idée même d’une République française sociale, souveraine, démocratique et pacifique œuvrant pour la paix mondiale et pour la coopération entre tous les continents.’’

           

          On pourrait appliquer ce beau discours à l’armée française.

          C’est exactement ce à quoi elle sert.

          Enfin, elle va peut-être avoir à intervenir contre le peuple français.

          Est-ce que ça vous pose un problème ?

           

          Parce qu’oeuvrer pour la paix mondiale, Mouahahaha !

          On s’en rend compte tous les jours.

           

          Et la coopération entre tous les continents ?

          C’est à dire, lécher le cul des ricains et aller les aider à foutre la merde chez des gens qui ne nous on rien demandé ?

           

          Gentil, le garçon...

           


          • BM 3 décembre 15:28

            Je m’interroge...

            Est-ce que la France doit déclencher le feu nucléaire si un petit pays frontalier se fait envahir par la Russie ?

            Est-ce que les pays européens ne risquent t’ils pas de vouloir avoir accès aux vecteurs de cet arme et est-ce qu’un pays, suivez mon regard, ne risque t’il pas de prendre trop d’ascendance sur les autres pays et d’utiliser la « bombe » pour son propre compte ?

            Pas facile, je l’avoue.


            • Ruut Ruut 3 décembre 16:54

              @BM
              Même pas envahis, ces citoyens interdits de parler leur langue (le Russe) dans leur pays, ont leur rattachement a une Nation qui les respectes et la Russie L’as simplement acceptée.


            • baldis30 3 décembre 19:16

              @BM
              bonsoir,
               pour les vecteurs .... si ce que l’on dit est vrai sur la miniaturisation de la bombe A il n’y a aucun problème ... sauf celui de passer la défense pas nécessairement aérienne ...


            • xana 3 décembre 17:05

              A Taktak

              Te fatigue pas, camarade.

              Cette armée européenne c’est juste pour faire parler les bavards.

              Tu t’es fait avoir, encore une fois.


              • math math 3 décembre 17:35

                l’arméeeuropéenne ?..personne ne veut mettre une rouble dans ce machin... !


                • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 11:16

                  On va la constituer avec les migrants qui seront formés pour retourner ensuite dans leurs pays pour faire la révolution et chasser les dictateurs ....


                  • cathy cathy 4 décembre 11:18

                    Oh des nazis sur l’affiche, mais l’OTAN a vraiment le sens de l’humour. Macron va signer le 11 décembre le pacte mondial de l’immigration au Maroc. La france va être sous la tutelle de l’ONU. Beaucoup de pays européens se sont dégagés de ce pacte alors qu’ils étaient en accord dés le début dont Israël et la Suisse. On attend environ 480 millions d’extra européens. Macron, lui va signer. C’est dans cette immigration que l’armée européenne prendra une réalité, parce que nous ne pouvons pas en faire des européens. http://www.leparisien.fr/politique/immigration-massive-et-pleins-pouvoirs-que-dit-vraiment-le-pacte-de-l-onu-sur-les-migrations-03-12-2018-7959921.php

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès