• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Résultats des élections européennes : sanction et colère populaire, (...)

Résultats des élections européennes : sanction et colère populaire, illusions et désillusions !

En ce dimanche 26 mai 2019, près de 1 Français sur 2 a encore refusé de participer à la mascarade des élections européennes. Ce rejet massif est toutefois en baisse puisque le taux d’abstention serait le plus bas depuis 1994. Déjà, les médias, qui ont mené une propagande digne de la période vichyste en mettant en avant « Jupiter » Macron, se gargarisent d’une « forte » participation – alors que à peine plus de 1 Français sur 2 a participé à ces élections – qui va, pour un temps, donner l’illusion que l’Union européenne dispose encore d’un fort soutien populaire. Déjà, les macronistes et l’extrême droite fascisante se gargarisent du « sursaut démocratique », bénéficiant de la baisse de l’abstention qui, rappelons-le, constitue encore la première force politique du pays et de très loin ! Déjà, les Verts, ayant profité de toute évidence des problématiques environnementales, lance des initiatives eurobéates terriblement dangereuses et illusoires pour les forces populaires comme pour la nécessaire politique écologique à mener incompatible avec l’Union Européenne du Capital.

JPEG

Sanction et colère populaire, illusions et désillusions

Cette grande illusion, également perceptible dans les autres pays européens, ne saurait cacher les réalités électorales fortement défavorables aux classes populaires. En arrivant en tête du scrutin, le « Rassemblement national » gagne malheureusement en légitimité comme la principale force d’opposition à la « République en marche ». Observons cependant que malgré la hausse de la participation, il ne progresse pas et recule même de 4%.

Dans le même temps, les forces de gauche s’effondrent : la France Insoumise, en remisant au placard le plan B (sortie de l’UE) et en tenant un discours à trop forte tendance social-démocrate, a réussi le double exploit de retrouver au niveau du moribond et euro-traître Parti « socialiste » qui divise son nombre d’électeurs par deux (environ 6%), tandis que le Parti « communiste » français subit une énième gifle électorale, réussissant l’exploit de moins mobiliser que Robert Hue en 2002 (environ 2.5%)  ! Ainsi se confirment l’euro-illusion et l’euro-mutation du PCF, qui aurait pu faire un usage tellement plus utile de son argent et de son temps pour proposer aux classes populaires une véritable alternative crédible et franchement communiste, à savoir LA SORTIE DE L’UE, DE L’EURO, DE L’OTAN ET DU CAPITALISME ! Observons toutefois que alors que le bloc allant du NPA au PS se maintenant à un étiage de 34%, les scores cumulés du PCF et de LFI sont les seuls en progression (9.1% contre 6.61% soit une progression de 37%, et ce même par rapport au premier tour des législatives) EELV n’arrivant d’ailleurs pas à capitaliser les ex-électeurs du PS.

Quant à la stratégie d’Asselineau, malgré la progression du score de l’UPR, elle démontre une nouvelle fois que la voie solitaire pour affronter l’Union européenne, sa fausse opposition « progressistes »-« nationalistes », ses laquais impérialistes et ses maîtres capitalistes, se révèle une impasse totale

 

Le PRCF avait alerté sur le fait que transformer une fausse élection pour un faux Parlement en un référendum anti-Macron ne pouvait que servir la principale force d’opposition en mesure d’arriver en tête, à savoir le faux et mensonger RN, de surcroît parfaitement euro-compatible. Le PRCF avait alerté sur le fait que Macron cherchait à tout prix à régler la question des Gilets jaunes en appelant les citoyennes et citoyens aux urnes : le PCF et LFI, et plus généralement les forces de gauche ayant accepté de participer à cette forte mascarade sont tombés dans ce piège. Cela ne doit nullement remettre en cause la dynamique suscitée par la candidature Mélenchon créée lors de l’élection présidentielle de 2017, ni les forts mouvements d’opposition des syndicats et des Gilets jaunes depuis l’arrivée au pouvoir de Macron. Mais la reconstruction et la dynamique ne pourront exister que dans la levée de toute ambiguïté vis-à-vis des classes populaires concernant les ambitions et la ligne des forces de gauche désireuses de défendre une France franchement insoumise pour de nouveaux « Jours heureux », à savoir la constitution d’un grand Front antifasciste, patriotique, populaire et écologiste en mesure de porter les quatre sorties, l’alliance des deux drapeaux, de la Marseillaise et de l’Internationale, avec en son cœur le camp des travailleurs. L’écart entre les 19% de Mélenchon à la présidentielle 2017 et les 9% de Aubry/Brossat aux européennes le démontre.

La vie du pays ne dépend pas (seulement) des élections mais bien des luttes populaires

La vie du pays ne dépend pas (seulement) des élections mais dans le contexte actuel dans les luttes populaires convergentes dont les GJ jaunes ont donné l’exemple avec le soutien de 75 % de la population, permettant au peuple de se constituer en sujet historique collectif et pas en individus isolées dans… l’isoloir… L’euro-politique antisociale et antidémocratique va se poursuivre, les résistances aussi, à nous de construire un front de luttes en le portant par la perspective du frexit progressistes…

Plus que jamais, une seule solution s’impose : FREXIT PROGRESSISTE !

Fier d’avoir porté la voix majoritaire des travailleurs de France, celle de l’abstention citoyenne, honteusement censurée par tous les médias et d’avoir mené campagne grâce à la mobilisation entière et enthousiaste de toutes et tous ses militants, le PRCF continuera de porter les idées et les propositions communistes dans un esprit d’ouverture, mais aussi de fermeté idéologique, face aux terrifiantes euro-illusions portées par les ennemis de classe. Plus que jamais, une seule solution s’impose : FREXIT PROGRESSISTE !

 


Les résultats d’après les estimations d’IPSOS Steria à 20h

L’abstention un vote de classe !

L’abstention aux élections européennes, de un électeurs sur deux est avant tout un vote de classe, comme le montre l’enquête d’opinion menée par Ipsos steria à la sortie des urnes.

Le choix de l’abstention est massif dans le monde du travail :

  • ouvrier : 55%
  • employé : 59%
  • profession intermédiaire : 57%
  • Salariés : 55%
  • Chômeurs : 53%

Tandis que ceux qui ont fait le choix de voter sont principalement les retraités (65%) et les cadres (51%)

Si l’on regarde l’abstention selon le niveau de revenu il est indéniable que l’abstention est le choix de la classe ouvrière

On observera que parmi les électeurs se sentant proche d’un parti politique ce sont les électeurs de la France Insoumise qui se sont les plus abstenus, ce qui doit sans contexte interroger le virage pris par ce mouvement depuis la campagne présidentielle, notamment sur la question européenne

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/resultats-des-elections-europeennes-sanction-et-colere-populaire-illusions-et-desillusions/


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 27 mai 08:54

    « Il est indéniable que l’abstention est le choix de la classe ouvrière ».

    Bref ! globalement vous êtes contents !! c’est bien !! bonne continuation.


    • maQiavel maQiavel 27 mai 10:15

      @bernard29
      Et les électeurs , principalement ceux qui ont fait de cette élection un référendum anti-Macron , ils sont contents du résultat ? 


    • cettegrenouilleci 27 mai 11:47

      Bonjour Bernard 29, bonjour aux militants communistes du PRCF

      La campagne en faveur de l’abstention que le PRCF a choisi de mener plutôt que de soutenir la politique de rassemblement populaire défendue par l’UPR pour sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan, doit interpeler les militants, les adhérents et les sympathisants de cette organisation qui ambitionne de rassembler les communistes éparpillés pour reconstruire un authentique parti communiste capable de remplacer le PCF toujours empêtré dans la dérive européiste de la collaboration de classe initiée par « l’euro-communisme ».

      L’abstention ne dérange pas davantage les plans machiavéliques de l’oligarchie euro-atlantique et de ses valets que la présence, au parlement européen, d’élus du PCF, de la France Insoumise, des verts de tous les tons, du PS ou du Front National rebaptisé mensongèrement « Rassemblement National ».

      Cette escroquerie sémantique (du soi-disant rassemblement national qui dresse en réalité les unes contre les autres diverses « catégories » de Français) est à l’image de l’imposture dans laquelle se vautrent outrageusement les faire-valoir de la Macronie en se drapant dans les plis du drapeau de la « Renaissance » alors que leur projet en marche est la destruction pure et simple de la nation et le pillage de ses ressources au profit d’intérêts mafieux.

      De tous les élus de ces formations qui vont siéger au parlement européen, aucun ne va défendre les intérêts du peuple et de la nation puisque tous sont inféodés à l’UE pourvoyeuse de délocalisations, d’aggravation de l’exploitation des salariés (de leur mise en concurrence avec tous les prolétaires de la planète), de liquidation des droits sociaux, de nos entreprises et de nos services publics, d’une cascade de lois liberticides, de participations directes et indirectes à des guerres d’agression illégales à l’encontre de pays qui refusent, eux véritablement et pas seulement en se payant de mots, de se soumettre aux féodaux des temps modernes du camp « occidental ». Tous ces guignols voient en l’Union Européenne un horizon indépassable qui se conjugue parfaitement avec leurs ambitions politiciennes étrangères aux intérêts vitaux de la nation.

      La posture « d’insoumission » qu’affectent Jean Luc Mélenchon et ceux qui le soutiennent est tout aussi vaine, perverse, mensongère et abusive que sont les étendards brandis par le clan de Macron et ceux brandis par le clan de Le Pen.

      Pour un communiste conséquent qui ne se gargarise pas de mots, la caution que le PRCF continue d’apporter aux lubies « insoumises » de Mélenchon, fussent-elles timidement insoumises, insoumises tout court, ou « vraiment insoumises », est incompréhensible . Elle contredit absolument l’ ambition affichée par le PRCF de sortir de l’UE, de l’euro et de l’Otan par « la porte de gauche » rebaptisée « voie progressiste » au prétexte de s’appuyer sur des « représentants » de la classe ouvrière et des couches laborieuses. Un tel argument pourrait aussi bien conduire à composer avec la politique de n’importe quel parti de la droite la plus réactionnaire au prétexte que les forces populaires auraient été prises dans ses filets.

      Il y a indéniablement une cohérence entre la caution (même circonspecte et accompagnée de mises en garde de toutes sortes) accordée à l’occasion de la présidentielle et des législatives de 2017 à la France Insoumise qui ne veut pas sortir de l’UE, l’appel à l’abstention à l’occasion du scrutin des européennes, et le dénigrement continu par le PRCF de l’UPR, de son président François Asselineau, ainsi que  du projet politique qui est la raison d’être de l’UPR et l’ambition première de François Asselineau et des éminentes personnalités qui sont de plus en plus nombreuses à le rejoindre.

      Ce projet politique de l’UPR, une organisation que le PRCF range dans le camp des suppôts de l’impérialisme, c’est, devinez quoi !... La sortie de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan, la reconquête de notre indépendance nationale, un programme de redressement économique et social très largement inspiré de celui du Conseil National de la Résistance initié et mené à bien par nos aînés pour ré-ouvrir à notre pays et à notre peuple « le chemin des jours heureux ».

      Cette cohérence des positionnements du PRCF évoqués plus haut, c’est que ces choix politiques n’affectent en rien (bien au contraire) les plans de liquidation de la nation française et d’asservissement du peuple français par l’oligarchie euro-atlantique et ses valets

      Que veut donc vraiment le PRCF ?

      Quelles sont les principes et les ambitions qui fondent réellement son action ?

      C’est un mystère que je ne suis pas parvenu à éclaircir.

      Certes, l’UPR n’est pas parfaite, François Asselineau n’est pas Lénine.

      Néanmoins, et l’avenir le démontrera, c’est la meilleure armée et le meilleur général que la France se soit donnée pour relever les défis majeurs du temps présent :

      Rétablir notre indépendance nationale

      Restaurer notre souveraineté dans tous les domaines

      et donc, sortir de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

      et pour ce faire, construire, à l’image de nos aînés du Conseil National de la Résistance, et sans se pincer le nez, le grand rassemblement populaire majoritaire qui sera capable d’inscrire ces transformations révolutionnaires dans le paysage politique de la France de demain.

      La bataille pour l’élargissement et la consolidation des conquêtes sociales, des libertés, de la démocratie, et pour la construction du socialisme, c’est l’étape suivante !

      Cordiales salutations
      communistes, républicaines et donc, logiquement, nécessairement, UPRistes.


    • Emohtaryp Emohtaryp 27 mai 14:11

      @cettegrenouilleci

      Commentaire totalement pertinent et réaliste !!!

      Je soutiens à 1000 % mais le « bon sens » ( quand même en progression) n’obtient que 1,2 %.....

      En gros, le double du quota de résistants en 1940 après l’appel de De Gaulle....

      Hélas, il y encore beaucoup de hiatus à boucher dans le cerveau collectif Français, conditionné depuis 40 ans par la politico-merdiatitude pilotés par l’argent du « mondialisme/euro/atlantiste »...

      Le chemin est certes difficile, mais ce n’est pas le moment de baisser les bras, bien au contraire, il n’y a que la persévérance et les échecs qui rendent plus forts !!

      Prochaine étape, faire sauter ce verrou de la division, que les gens prennent enfin conscience que celle-ci est soigneusement entretenue et manipulée depuis des lustres de diverses manières par une infime minorité à leur seul profit.... « diviser pour mieux régner »

      Les graines de la vérité sont semées, il faut juste être patient !! L’éclosion se produira forcément !


    • cettegrenouilleci 27 mai 14:46

      @Emohtaryp

      Bonjour Emohtaryp

      Merci pour cette appréciation.

      Il y a certes un peu d’amertume et de déception ce jour dans le regard porté par les militants, les adhérents,les amis et les sympathisants de l’UPR, sur les résultats du scrutin d’hier.

      Le découragement n’est pas de mise, face à l’adversité, lorsqu’on défend la cause du peuple et qu’on s’applique à faire connaître à tous cette chose qui nous vaut l’ostracisme des grands médias et la haine des politiciens à la solde de l’oligarchie : la vérité.

      Les raisons de continuer la lutte ne manquent pas. Nous n’avons d’ailleurs pas d’autre choix sauf à ajouter notre renoncement aux multiples trahisons des politiciens qui se succèdent à la tête du pays depuis plus de quatre décennies.

      Les raisons de garder confiance et d’espérer ne manquent pas non plus. L’UPR a beaucoup grandi ces derniers temps pour devenir un bel outil à têtes multiples, affûté, fidèle, résistant, prometteur, rassurant pour les amis du peuple et de la nation, redoutable pour les fossoyeurs de nos libertés, de notre identité nationale, de nos droits sociaux, de notre patrimoine économique et culturel, de nos services publics, de notre diplomatie, de notre langue nationale.

      Je vous souhaite une très bonne semaine.

      Au plaisir de vous relire prochainement sur AgoraVox.

      Bien cordialement

      GJ


    • Emohtaryp Emohtaryp 27 mai 17:34

      @Positronique

      T’as rien d’autre à faire de tes journées à part troller sur AV, toi ??? On doit te payer pour sortir autant de conneries à la minute.....

      L’éborgneur et sa dinde ne représentent que 5 millions de voix, comme la lapine, tu crois aller bien loin avec aussi peu ????

      5 millions, c’est à peine 1/10 du corps électoral, pas de quoi pavoiser, c’est minable, aucune légitimité dans un parlement uerss croupion qui n’a aucun pouvoir.. smiley L’illusion dans la division, ça marche un temps....smiley


    • V_Parlier V_Parlier 27 mai 20:54

      @cettegrenouilleci
      Il faut se faire une raison : Les français continuent de croire que tout ce qui est promis par le RN et pas mal d’autres est réalisable sans frexit. Donc c’est foutu, inutile après d’aller râler le samedi dans la rue. Dans ce contexte il est vrai que les résultats sont logiques :
      1/3 des votants pour qui tout va bien => Macron
      Les autres 2/3 tentant de croire qu’on peut avoir le beurre et l’argent du beurre (dont la majorité préfère tout de même, en toute logique, un parti réputé moins racaillophile anti-français).

      Quant à ceux qui sont allés à la pèche : Vu le choix il y avait quand même des « originaux » à tenter (ex. UPR puisque vous y faites allusion), ça ne présentait aucune risque. Mais s’ils s’en foutent à ce point je les classe tous dans : Approbateurs tacites des euro-compatibles. Donc après ça inutile d’aller râler dans les rues le samedi. Vus les résultats de ces élections, c’est un truc d’abruti maso.


    • cettegrenouilleci 27 mai 23:23

      @V_Parlier

      Bonsoir Parlier

      Merci pour votre commentaire.

      Je pense qu’il ne faut pas accabler nos compatriotes qui se sont laissé piéger par le jeu de duettistes de Macron et Le Pen, par les éternelles sirènes des champions de l’autre Europe dont personne ne verra jamais l’avènement, par l’escroquerie que constituent les promesses des verts qui prétendent défendre l’environnement et protéger le climat en soutenant les délocalisations d’entreprises, la noria des poids lourds et des porte-containers qui transportent les mêmes marchandises d’un bout à l’autre de la planète avant qu’elles n’arrivent entre les mains des consommateurs, et même par les rodomontades des promoteurs de l’abstention sensée contester la légitimité du pouvoir qu’elle favorise objectivement en réalité.

      Dans une interview accordée ce jour à RT, François Asselineau évoque de façon très pertinente les espoirs déçus de l’UPR et la détermination des militants de cette organisation à poursuivre le combat politique engagé depuis douze ans.

      L’UPR s’est beaucoup consolidée et endurcie en menant de dures batailles au cours de ces dernières années. La bataille des élections européennes ne fait pas exception . Elle a mobilisé de nouvelles énergies et impulsé de façon significative le développement de l’organisation dans toutes les directions, en particulier avec les dossiers, les débats et les interviews diffusés par upr.fr et par la chaîne upr-tv. Ces progrès signigicatifs vont nous aider à mettre en échec l’omerta exercée à l’encontre de l’UPR et de ses dirigeants par les grands médias complices du pouvoir dictatorial de la Macronie et de l’UE.

      La bataille pour la reconquête du droit du peuple français à décider lui-même de son destin continue. Il n’y a pas d’alternative possible à résistance aux mauvais coups que l’oligarchie euro-atlantique s’apprête à asséner sans répit à la nation pour soutenir la course aux super-profits de ses protégés aux dépens du niveau de vie, de la sécurité et du bienêtre des travailleurs de toutes catégories et des couches populaires. 

      Il n’y a pas d’alternative possible à la résistance qu’il va falloir à mener pied à pied, résolument, pour faire échec au chaos organisé par la Macronie et ses complices appliqués à démanteler à saccager et à brader à des intérêts mafieux tout ce qui constitue la nation France. Il n’y a pas d’issue possible sans passer d’abord par la sortie la plus rapide possible de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

      Même quand cela prend du temps et n’advient au bout du compte qu’au prix de bien des peines, de bien des sacrifices, des déceptions, des défaites, des catastrophes, le combat pour la vérité finit toujours par porter ses fruits.

      Les militants de l’UPR ont toutes les raisons de confirmer et de poursuivre leur engagement dans la bataille initiée il y a douze ans par François Asselineau pour rétablir l’indépendance de la France et donner ainsi à la nation retrouvée les moyens de son redressement économique et social, pour permettre à la France de sauvegarder son identité et de retrouver sa place dans le concert des nations.

      Cordiales salutations

      GJ


    • cettegrenouilleci 2 juin 07:23

      @cettegrenouilleci

      Correction ligne 19

      Ces progrès significatifs vont nous aider à mettre en échec l’omerta exercée à l’encontre de l’UPR.../...


    • kalagan75 27 mai 10:36

      le PCF et LFI, et plus généralement les forces de gauche ayant accepté de participer à cette forte mascarade sont tombés dans ce piège


      Au moins les français ne veulent plus de vous, ça c’est clair . Au lieu de vous chercher des excuses sans vous remettre en question, essayez au moins de comprendre ce qui vous a amené à cette situation !!


      • zygzornifle zygzornifle 27 mai 13:45

        @kalagan75

        hahaha ils ont veautés Macron aux présidentielles ....


      • zygzornifle zygzornifle 27 mai 16:10

        LaREM a du bourrer les urnes .....


        • V_Parlier V_Parlier 27 mai 21:02

          @zygzornifle
          Même pas besoin. Il y a bien au moins 1 français sur 6 pour qui tout va bien alors que dans l’ensemble 50% prétendent qu’il n’y a rien d’autre. Donc parmi les 50% de votants « actifs » (*) il y a tous les macroniens qui se déplacent tous, et ça donne donc une surreprésentation naturelle parmi l’ensemble des votants « actifs »(*) : 2 x 1/6 = 1/3 environ.

          (*) Sachant que j’appelle « votants inactifs » ceux qui, en ne votant pas, donnent carte blanche aux autres.


        • izarn izarn 27 mai 23:08

          @zygzornifle
          Quand tu légitimes Porochenko et Gaido, rien d’étrange...
          En plus tu bombardes le mec qui s’attaque à Daesh en Syrie, aprés le massacre du Bataclan...
          Dire qu’il y a encore des cons pour voter ce genre de....
          Incroyable !
          A une autre époque : Douze balles dans la peau...
          Mon cher, saoulons nos ensemble, apporte la vodka , moi le pastis...
          Mort aux cons !


        • izarn izarn 27 mai 23:02

          L’UE c’est de la foutaise.

          Inutile d’aller voter pour légitimer ce machin...

          Limite ; aller voter c’est de la trahison...


          • Attila Attila 27 mai 23:39

            Populaire et écologiste, les Gilets Jaunes nous en ont démontré l’incompatibilité. Le PCRF continue dans ses délires et nous prouve ainsi sa duplicité : on ne combat pas la bourgeoisie en adoptant ses valeurs.

            .

            "Enfin, parce que la manière dont est posé le débat, dans une opposition entre écologie et pouvoir d’achat, est casse-gueule pour une gauche qui veut se montrer de plus en plus “verte” mais qui ne doit pas oublier la question sociale. » Lien

            .


            • av88 av88 28 mai 07:37

              Bonjour le PRCF,

              j’espère pour vous que les résultats du PCF, le non remboursement des frais de campagne, vont « secouer le cocotier » au PCF.

              Je regrette votre consigne d’abstention.

              Adhérent UPR


              • PRCF PRCF 28 mai 10:03

                @av88
                Il faut espérer que les choses bougent et nous y travaillons. Des signes encourageants se multiplient à l’image du dernier congrès de la CGT.

                le PRCF a porté la voix majoritaire de ceux qui ont fait le choix de l’abstention, en faisant campagne pour le Frexit. l’UPR a fait son choix de participer à cette élection. Le principe n’est pas de regretter, ni de diviser, mais bien de faire grandir la voie du FREXIT progressiste. Vous observerez que durant la campagne nous n’avons réservés nos coups et critiques vers les partisans de l’Union Européenne : LREM, RN, PS, EELV& Cie.


              • paulau 28 mai 16:17

                Les médias n ’en parlent pas :

                Européennes : surprises et leçons du vote d’outre-mer

                https://www.bvoltaire.fr/europeennes-surprises-et-lecons-du-vote-doutre-mer/


                • julius 1ER 2 juin 14:30

                  quand je vois que 60% des ouvriers et employés votent Le Pen .... je pense qu’il y a un gros problème à vouloir suivre les idées de Le Pen ....

                  redevenez bolchévique et pas stalinien, au moins il y a du terrain à défricher !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès