• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Secteur automobile : Sarkozy capitule sans conditions !

Secteur automobile : Sarkozy capitule sans conditions !

Nicolas Sarkozy en sauveur de l’industrie automobile française et des emplois localisés en France, voilà le conte qu’on nous a vendu dans les médias ces derniers jours.

En échange de l’aide de l’Etat, le président aurait exigé de Renault et de PSA qu’ils maintiennent leurs unités de production sur le territoire national en gelant pendant 5 ans toute délocalisation vers Europe de l’est.

Et bien ce conte est faux.

Vous ne le savez sans doute pas, mais un nouvel accord a été négocié avec la commission de Bruxelles, qui s’est traduit par la capitulation sans conditions de Nicolas Sarkozy.

Dans un communiqué, la commission indique en effet très clairement  :

"Les conventions de prêt avec les constructeurs automobiles ne contiendront notamment aucune condition relevant de la localisation de leurs activités ou de l’approvisionnement en priorité auprès de fournisseurs installés en France".

La commission ajoute même avoir été informée par Paris que les mesures d’aides n’affectaient pas "la liberté des constructeurs de développer leurs activités économiques dans le marché intérieur et notamment n’empêchent pas les constructeurs d’adapter leur production à l’évolution du marché, en révisant si besoin leurs plans stratégiques".

En d’autres termes, le gouvernement a accepté de verser des milliards d’euros aux constructeurs français sans avoir la possibilité de contrôler la localisation des activités dans le pays.

Le libre-échange intégral euro-libéral l’a encore emporté par KO.
L’Europe de Bruxelles persévère dans la même voie, celle du laisser-faire et du laisser-aller, à l’heure précisément de la crise radicale de ce modèle.
Les politiques économiques ne doivent suivre qu’un seul principe, celui de la libre concurrence. Dans un marché unique aussi divers que l’Europe, où certains pays affichent des coûts de production bien plus bas qu’en France, cela se traduit mécaniquement par des délocalisations, qui ne font que s’accentuer avec la crise.

Ni l’UMP, ni le PS, ni le Modem n’ont jugé bon de dénoncer cet accord de dupes, montrant ainsi leur incapacité à se défaire de vieux réflexes européistes et libre-échangistes.

Une question importante se pose aujourd’hui : Nicolas Sarkozy a-t-il réellement tenté d’imposer son plan à Bruxelles, sans succès, ou savait-il dès le départ qu’il ne serait jamais appliqué ? 
Dans la seconde hypothèse, il se serait une nouvelle fois rendu coupable d’une tentative de manipulation de l’opinion publique par enfumage généralisé.

Dans tous les cas, les salariés de l’automobile, et les contribuables qui financent ce plan d’aide, apprécieront.

http://www.levraidebat.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 2 mars 2009 10:15

    Oui, étant donné que notre industrie automobile délocalise à tout va et va continuer, les milliards d’aide des contribuables Français vont aller aider les usines et salariés tchèques, roumains et autres..
    On voit bien là l’absurdité d’une démarche, imaginée à la hate, et dont on n’a pas pesé les aboutissants.
    Mais le plus tragique, c’est bien qu’aucun parti ou politique ne relève le fait.

    Il faut absolument que nous prenions conscience que les décisions prises actuellement visent à puiser dans les tirelires des "pauvres" pour maintenir, sinon enrichir, les riches patrons et actionnaires. Et c’est le cas de toutes ces aides, un peu partout dans le monde.

    N’étant plus représentés et défendus par les partis ou les élus, il ne reste plus que la rue pour réagir et agir. Les 95% de population concernée en sont ils encore capables. Pour ma part, je ne le crois pas.


    • plancherDesVaches 2 mars 2009 16:13

      Je ne serais pas aussi pessimiste que vous, Alpo.
      Le Notre Président passe son temps à enfoncer la gauche car il la craint.... pour 2012.
      D’ici qu’il change faussement son fusil d’épaule dans sa logique de conquérant, il peut finir par nous faire une politique de gauche, ce charmant politicien dangereux.
      D’ailleurs, son "modèle" américain vient de lui exploser entre les mains...

      C’est un prédateur redoutable, ne l’oublions pas.


    • Alpo47 Alpo47 2 mars 2009 21:42

      Sans leader crédible et divisée notamment par Besancenot, la gauche n’est plus un adversaire de taille pour Sarkozy en 2012.
      Son véritable adversaire pourrait bien être Bayrou.
      Mais si notre économie et société s’écroule avant, ce qui est très probable, Sarkozy pourrait bien jouer le rôle de l’homme providentiel en imposant un état d’urgence.

      Les dés sont jetés et ne sont pas encore retombés.


    • Thierry LEITZ 2 mars 2009 10:24

      Le Président avec son équipe d’experts, "les meilleurs", devait savoir que Bruxelles n’avaliserait pas ce plan protectionnniste ou interventionniste contre le marché, qui tend forcément vers l’intérêt financier des décideurs. Ceux-ci se tournent instinctivement vers la main d’oeuvre bon marché, avec sous-protection sociale et de préférence pas trop loin, comme les ex-pays de l’est, nouvel eldorado de l’industrie en quête de rentabilité forte.

      Il ne reste plus qu’à cesser la diffusion d’images d’ouvriers amers et vindicatifs traumatisantes pour l’opinion. Si çà ne passe pas à la télé, çà n’existe pas (selon K.Rove). Bien que le report d’audience vers le net et la radio perceptible en France ne fasse mentir ce postulat de propagandiste, ouf.

      Alors, pourquoi NS persiste-il à jouer à SuperDupont ? Mystère...


      • Mougeon Mougeon 8 mars 2009 18:52

        "Le Président avec son équipe d’experts, "les meilleurs""

        Il faut lui pardonner il n’avais pas encore recruté les 2 dernier experts, David Douillet, et Gilbert Montagné.


        Maintenant il n’a plus droit à l’erreur...


      • Pourquoi ??? 2 mars 2009 10:29

        Eh bien moi je crois que si les médias traditionnels faisaient leur boulot en disant clairement certaines vérités sur les conséquences réelles des gesticulations présidentielles, il y a longtemps que les 95 % de la population concernée serait dans la rue et y camperait.



        • Dzan 2 mars 2009 18:04

          Il ne faut pas compter sur les centaines de milliers qui ont été vider leur tirelire, sur les tire...fesses.


        • fhefhe fhefhe 2 mars 2009 10:38

          Et un Mensonge de plus.... !!!!
          TSARkosy ne peut rien contre le Pouvoir de l’Argent....qui est , avec les Médias , l’arme des Politiciens.... !!!
          Le 19 Mars , la gréve ne durera que 24 Heures , car les Français devront continuer à payer leurs crédits....
          qui ont

          C analisé (leur)
          R evendications. (Les)
          E sclaves
          D ’aujourd’hui (sont )
          mpuissants (face au )
          T sarkosisme....

          Seule , la , Vraie , FAIM , fera sortir les Loups des bois.....
          En attendant , la MédiaCratie et les Banksters , sont les alliés de Nôtre Kaiser .....
          Il a verouillé les Médias , et a placé ,dans l’une des plus importante Banque ,un de ses "Lieutenants"....

          Faudra t-il 45 % de nos Jeunes au chômage en "Métropole" , 30 % d’assistés sociaux comme aux Antilles pour que la Gréve dure plus de 24 H ????

          Prix d’une "Twingo" sans option.....10450€ !!!!
          Avec les 6 Milliards d’aide à nos constructeurs , comment va t-il empêcher les ventes du constructeur Indien avec des voitures à 5 000€..... ??? ( qui sont vendus en Inde 1 500€ !!!!)

          Les Mensonges de Nôtre Président ne l’empêcheront pas d’Etre Réelu en 2012....tant les partis de l’opposition....sont "Ternes"... !!!!





           


          • Polemikvictor Polemikvictor 2 mars 2009 10:45

            En cas de plan social ,quel qu’en soit la cause, le prefet a un "pouvoir d’influence"par ce biais il peut mener la vie dure aux sociétés qui fermeraient des sites en France pour une délocalisation plus ou moins directe.

            En outre il peut agir de façon formelle, via la direction départementale du travail sur : 
             Le déroulement du plan social, conformité réglementaire, absence de delit d’entrave 
             Participation à la reindustrialisation du bassin d’emploi, 1 à 4 SMIC par emploi détruit, selon l’appréciation du prefet.. 

            Et par le biais de la Drire sur la remise en etat du site.
             
            Cela lui donne quelques moyens pour agir.


            • Louisiane 2 mars 2009 13:38

              Le préfet est nommé et destitué par le gouvernement, voire par M. Sarkozy soi-même. Ca calme les ardeurs !


            • Polemikvictor Polemikvictor 2 mars 2009 13:52

              Je me suis sans doute mal expliqué. Je voulais dire que contrats d’assistance conformes aux souhaits de L’Europe ou pas, notre gouvernement par le biais des prefets a le moyen de compliquer le mise en oeuvre d’une restructuration.


            • Dzan 2 mars 2009 18:08

              @pilémikvictor ;


              Vous pouvez citer un exemple ?

              Sachant que les préfets sont des "jetables" pour Sarkoléon, je serais très étonné d’en voir un se mettre en travers des désidératas d’un délocaliseur.

              Moulinex, vous vous rappelez ?


            • geko 2 mars 2009 10:59

              L’Europe est devenue une entreprise d’escroquerie aux profits de puissances multinationales via le lobbying ! Ce plan de sauvetage ressemble de plus en plus à une destruction des nations et des quelques règles sociales qui y subsistaient !


              • Fergus fergus 2 mars 2009 11:13

                Merci pour cet article édifiant, Sébastien. Je crains effectivement que Sarkozy n’ait, une nouvelle fois, délibérément menti aux Français dans cette affaire.
                Comme l’ont montré différents papiers ces derniers jours, il ne s’embarrasse même plus d’une communication alambiquée pour masquer ses mensonges : il y va carrément dans une stupéfiante fuite en avant.
                Combien de temps ses électeurs des classes populaires seront-ils encore dupes ?


                • Internaute Internaute 2 mars 2009 11:23

                  C’est triste mais évident.

                  On aura remarqué qu’aucun des chefs politiques ne veut remettre en cause l’OMC, l’UE, le mondialisme et le système monétaire actuel.

                  J’ai suivi un pot-pourri de la télé sur les déclarations des chefs politiques en campagne pour les européennes. C’est absolument affligeant. Le niveau du message se limite à des envolées lyriques sans aucun détail, sans aucun plan d’action, sans aucune conduite, en bref ils noient le poisson et sont à côté du sujet. Le seul message c’est "plus d’Europe sociale", "l’Union fait la force", "Il nous faut l’Europe des peuples", "Une Europe démocratique" mais ces formules creusent ne nous disent absolument rien de ce qu’ils veulent faire. Je suis convaincu qu’ils n’en ont eux-même aucune idée, à part plaire aux médias pour continuer à être visible sur le Paf.

                  Pourtant les questions sont simples et brûlantes ? Messieurs Sarkozy, Aubry et Béru, expliquez-nous pourquoi il faut endetter encore plus l’Europe, pourquoi il faut nous mettre en concurrence inutile et déloyale avec les moins-disants, pourquoi il faut faire rentrer la Turquie dans l’Union, pourquoi les droits de douanes doivent être supprimés dés 2010 avec l’Afrique du Nord, pourquoi nous devons uniformiser nos vie et subir une immigration intouchable.

                  Je n’ai pas entendu le début d’une réponse sur aucun de ces sujets.


                  • millesime 2 mars 2009 11:46

                    heureusement il existe un parti politique trans-européen en l’occurence NEWROPEANS dont un des leader est Franck Biancheri qui est à l’origine de la création d’Erasmus en Europe
                    son activité principale étant l’animation du Think Tank LEAP/2020

                    voici le site de NEWROPEANS
                    www.newropeans-magazine.org/

                    pour ma part je voterai en juin pour le candidat présenté par NEWROPEANS


                  • Julius Julius 2 mars 2009 11:35

                    Peut-être, Nicolas Sarkozy a compris comment ça fonctionne dans le monde réel :

                    1) Vous ne pourrez pas garder un emploi en France, en obligeant Renault de ne pas créer des usines dans d’autres pays européens. Le seul résultat sera que les gens ne vont pas acheter Renault (parce que trop cher), mais Skoda-VW (par exemple), qui continuera à produire ailleurs. Et Renault va faire faillite. Vous perdez de l’emploi et de Renault.
                    Vous pouvez certainement mettre une taxe sur les voitures importées (Skoda-VW ,...) pour sauver Renault. Une taxe à l’importation pour les produits français suivront dans d’autres pays. Et tout le monde va perdre.

                    2) Si vous obliger Renault à quitter la République tchèque, il peut retourner au Japon et non pas à la France. C’est Renault-Nissan. L’ensemble de l’Europe va perdre.

                    3) Si vous obliger Renault à quitter la République tchèque, la République tchèque peut demander à GDF, Carrefour, BNP, ... pour revenir à la France aussi. Encore une fois, tout le monde va perdre.


                    • geko 2 mars 2009 11:49

                      Dans ce cas là ils n’ont pas besoin de l’impôt français pour financer le dumping social ! Quand aux marques françaises elles sont déjà vendues plus chères en France qu’à l’étranger !

                      Les français n’ont pas à payer d’impôt pour financer la croissance étrangère, ou alors on paie un impôt européen qui profitera aux européens !


                    • Mouche-zélée 2 mars 2009 11:59

                      Julius

                      Ce n’est pas faux .
                      Comment expliquer que Renault investisse massivement en Israël pour construire la voiture électrique de 2010 sachant que le SMIC, les charges import export, le transport sont équivalentes financièrement à ce que cela couterai de faire cet investissement en France ?

                      Sarkozy est un menteur invétéré qui pond des effets d’annonce comme je me torche les fesses : Intoxiquez, il en restera toujours quelque chose, même si la vérité est faite par la suite .

                      "un mesonge répété 1 000 fois devient la vérité" ,selon son ami Goebels avec qui il partage les propos sur "le gène de la délinquance juvénile" .
                      Hé oui c’est Srakozy qui a osé parlé de géne de la délinquance, il faut le faire !



                    • Julius Julius 2 mars 2009 12:07

                      Je suis d’accord que la subvention pour l’industrie automobile est une mauvaise idée. Il leur permet de continuer dans la production de voitures dont personne ne veut. Ils doivent modifier leur production ! Je pense qu’il ya une réelle crise dans la production de voitures. Crise financière a montré ce problème plus clairement.

                      L’industrie automobile doit changer. Cela va aggraver le chômage. C’est inévitable. Nous devons aider les chômeurs, et non l’industrie automobile. En aidant l’industrie automobile, nous ne résolvons pas le problème.


                    • Internaute Internaute 2 mars 2009 12:10

                      Rien compris.

                      Les multinationales restent multi-nationales. Il n’y a aucune raison d’obliger Renault à quitter la Tchéquie ni Toyota à quitter la France. Je crains que vous ne mélangiez tout. Il s’agit simplement de rétablir les garde-fous minimums pour que les industries puissent se développer sur leurs marchés. On n’a aucun besoin qu’une usine Renault en France vive de l’exporation. Cette histoire de commerce mondial nous a coûté des millions d’emplois. On s’en fiche d’exporter. D’abord, notre commerce extérieur nous a coûté 100 milliards de pertes entre 2007 et 2008. A combien faut-il arriver de pertes pour satisafire nos élus ? à 10 mille milliards ? On va continuer juqu’à quand ?


                    • Julius Julius 2 mars 2009 12:28

                      > Comment expliquer que Renault investisse massivement en Israël pour construire la voiture électrique

                      Il ya essentiellement deux raisons :
                      1) Israël a la meilleure expérience dans la technologie électrique, mais pas dans l’industrie automobile. Ainsi, le mariage est logique.
                      2) Indépendance sur petrol est cruciale pour Israël, tout est importé des pays (potentiellement) hostiles. C’est pourquoi le gouvernement d’Israël, soutient le développement de la technologie électrique (incitations fiscales, par exemple). Oui, c’est une violation du "marché libre", mais je crois que la France peut faire cela aussi. Et il vaudrait mieux que payer pour la destruction de voitures.


                    • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 12:30

                      Tout d abord, il est absurde d aider l industrie automobile, ni aucune industrie. Il faut certes de l investissement publique, mais pas sur des projets passeistes :


                      - Investissement sur les systemes verts (automobile, energie, nourriture)

                      - Nouvelle technologies

                      - Formations des gens

                      Une crise, c est la destruction de l ancien monde (cf mettallurgie europeenne). Il ne faut mettre sous perfusion l ancien monde, mais aider le nouveau monde a naitre.

                      Finnacer la mettallurgie et la chrabonnerie ne l a pas sauve, cela a juste pllombe le reste.

                      Il faut laisser tomber les industries traditionnelles, qui sont amenes a delocaliser de toute facons, developper les nouvelles technologies, et FORMER LES GENS !!!!!!!!!!!!!

                      Sinon la merde s amplifiera


                    • Mouche-zélée 2 mars 2009 11:45

                      Personnellement j’ai une solution à la crise mondiale allant exactement dans le sens de nos élites : Pour qu’un pays se porte bien il faut consommer à ce qu’il parait.

                      Hé bien commençons par TOUT casser comme si c’était la guerre, les morts en moins, à partir de ce moment nous relancerons la consommation et les liquidités sur le marché .

                      Cela peut sembler ridicule ou extrême, mais c’est la démonstration la plus évidente que la croissance infinie est un sport de Junky.
                      Là dessus nous pouvons créer nous même le plein emploi, les liquidités sur le marché et tout ce qui fait qu’un pays fonctionne .

                      Ce n’est pas compliqué, cassons tout ce qui est possible il faudra bien reconstruire et acheter de nouveau pour continuer à vivre .

                      Une sorte de révolution douce avec les gens mais dure avec le matériel .
                      Totalement en adéquation avec la loi du marché, pour dire, ce serai même un acte civique en ces temps de crise !
                      La véritable relance de la consommation.

                      Casser quoi et ce qui appartiens à qui ?
                      C’est très simple, nous connaissons les entreprises qui abusent du système et délocalisent même en faisant des bénéfices de nababs, commençons par celles-là !

                      Commençons par tout ce que possède le PDG de Renault, il délocalise la sous traitance actuellement, ce avec les aides financières de l’état Français .
                      Ce Monsieur Carlos ghosn ne touche qu’un modeste salaire de 1 400 années de SMIC en un an .
                      (En un an il gagne de quoi faire vivre 20 personnes pendant 70 ans)

                      Je pense qui ce Monsieur perdait nombre de ses biens matériels par accident, il pourrai les renouveler rapidement et sans peine.
                      Car ce type là ne consomme pas 4200 repas par jour que je sache, donc son niveau de salaire de la honte n’est pas réinjecté dans l’économie réelle .

                      Voilà une solution pour une révolte pacifiste qui bénéficierai au plus grand nombre.
                      Aux citoyens pour l’activité et l’emploi, aux entreprises pour produire encore, et aux états parce qu’ils auraient moins d’aides sociales à fournir .

                      Nous voilà au bout de LEUR logique de la croissance infinie.
                      A force de grossir, non pas pour être bien mais juste pour grossir, on finit par attraper des maladies cardio-vasculaires et par en crever .

                      J’ai bien appris ma leçon d’économie contemporaine non ?
                      Ha ha ha


                      • A. Nonyme Trash Titi 2 mars 2009 11:51

                        Il y a des règles, il faut les respecter. Le projet initial est apparu trop protectionniste. Parfois l’Europe nous emmerde, mais à nous de nous adapter et de savoir ce que nous voulons. Pas de quoi en faire un article en tout cas !

                        Ce qui est sûr, c’est qu’on attend le plan de relance européen, histoire de montrer, enfin, que cette belle idée peut servir à quelque chose d’autre que de créer des normes pour le fromage de chèvres.


                        • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 12:24

                          Jamais il ne viendra ton plan europeen.


                        • A. Nonyme Trash Titi 2 mars 2009 13:10

                          Ouaip, on est d’accord. Donc on en revient à la question : à quoi sert l’Europe si même dans le cadre d’une crise sans précédent, elle n’a rien a proposer ? Ce serait pire sans l’euro ? Ça nous fait une belle jambe ! Et après ?
                          Il va être intéressant de suivre les discours des uns et des autres en vue des éléctions européennes...


                        • Le pirate des caraibes 2 mars 2009 11:52

                          Très bon article !

                          On voit encore une fois le but rechercher par l’europe : faciliter les delocalisations, aider les lobbys et supprimer tout pouvoir de decisions aux etats !

                          Et avec la complicité de tous les partis politiques ! Je ne m’etonne meme plus des montres à 10 000 euros du PS ....


                          • millesime 2 mars 2009 11:53

                            Sarkozy est un manipulateur d’opinion, narcissique et paranoïaque (comme bien des chefs d’Etat)


                            • Alpo47 Alpo47 2 mars 2009 14:00

                              La plupart des hommes politiques nationaux, des dirigeants d’entreprise, généraux ... sont de dangereux psychopathes.
                              Lorsque ce trouble est le fait d’une personne "du peuple", on la médicalise avec la "camisole chimique", lorsqu’il nait "au bon endroit", il deviendra un manager, dirigeant, leader ...

                              LIBERTE (dans le mesure où vous ne remettez pas en cause l’ordre établi), EGALITE (faut il vraiment développer ?), FRATERNITE (une utopie qui reste à réaliser)


                            • nervyoko nervyoko 2 mars 2009 11:54

                              @ l’auteur , vous avez tout à fait raison de souligner cela !

                              Le Sarkozy n’est en fait que le "guignol" des patrons, comme d’habitude, l’argent, gratuitement distribué aux entreprises est une manière d’appauvrir l’Etat Français, et par là même l’argent du contribuable !
                              Ceux qui paient toujours , ce sont bien les plus pauvres,et ceux qui gagnent, c’est bien sûre les plus riches .
                              C’est un fait ! 

                              A croire que le président Français veut dépouiller les français de la base pour ressembler au pays Etatsuniens !
                              Les américains et leur économie basée sur les dettes montre à quel point la France est en retard au niveau des dettes... c’est pour ça qu’il y a un effet d’accélérations des dettes des ménages françaises ... et oui , la distribution gratuite de l’argent des Français servent à "nourrir les plus riches".

                              Zut de zut, nous sommes trop en retard par rapport aux américains ! Vite ressemblons à des américains, uniformisons un peu plus le model des vivants humains, vive la mondialisation, un nouvel ordre mondial, vite vite ! nous sommes en retard sur le programme !  serait-ce la pensée du sarko ?

                              Mais attentions, à trop vouloir aller vite, les Français sont moins crédules que les mangeurs d’hambourgers(bouffe chimique irradiée à la Mac do), ils sont plus contestataires, du moins , je l’espère :/

                              nous sommes en garde !


                              • Sébastien Ticavet 2 mars 2009 11:55

                                Merci de vos commentaires.

                                A ajouter depuis la rédaction de cet article, cette question d’une journaliste de Canal+ hier à Martine Aubry : "Ne faut-il pas continuer d’accepter les délocalisations en Europe par solidarité européenne ?". Et la Dame du nord de ne pas répondre, de ne pas s’étrangler devant une question aussi dégueulasse, de ne même pas démentir...

                                Rendons nous bien compte de la situation dans laquelle nous sommes : une journaliste se demande si les salariés français ne doivent pas faire un "petit effort" - c’est à dire perdre leur boulot, et plonger dans la misère- pour que les Roumains et les Tchèques continuent de voir les usines s’implanter chez eux...Et la responsable socialiste ne dit rien...
                                Personne ne lui demande à cette journaliste payée des ponts d’or si elle accepterait "par solidarité européenne" de voir une journaliste roumaine francophone enregistrer son émission depuis un studio de Bucarest...

                                Sont-ils devenus fous ? Je veux bien qu’on porte la misère du monde entier sur nos épaules le jour où il n’y en aura plus en France. C’est loin d’être le cas. Au contraire, ça déborde.

                                Il est vraiment temps d’ouvrir les yeux des derniers gogos du Système.

                                http://www.levraidebat.com


                                • Traroth Traroth 2 mars 2009 12:02

                                  A quoi servent ses aides, dans ce cas ? Parce que des entreprises qui délocalisent, si on leur donne de l’argent, et bien elles délocalisent plus vite ! Grâce à l’argent de nos impôts, ils vont pouvoir supprimer nos emplois encore plus vite. Merci hyper-menteur ! smiley


                                  • Mouche-zélée 2 mars 2009 12:16

                                    Traroth

                                    Je ne cesse de dénnoncer l’état providence à l’attention d’intérêts multinationaux privés .

                                    Je propose également un plan de relance économique "pragmatique" :

                                    Personnellement j’ai une solution à la crise mondiale allant exactement dans le sens de nos élites : Pour qu’un pays se porte bien il faut consommer à ce qu’il parait.

                                    Hé bien commençons par TOUT casser comme si c’était la guerre, les morts en moins, à partir de ce moment nous relancerons la consommation et les liquidités sur le marché .

                                    Cela peut sembler ridicule ou extrême, mais c’est la démonstration la plus évidente que la croissance infinie est un sport de Junky.
                                    Là dessus nous pouvons créer nous même le plein emploi, les liquidités sur le marché et tout ce qui fait qu’un pays fonctionne .

                                    Ce n’est pas compliqué, cassons tout ce qui est possible il faudra bien reconstruire et acheter de nouveau pour continuer à vivre .

                                    Une sorte de révolution douce avec les gens mais dure avec le matériel .
                                    Totalement en adéquation avec la loi du marché, pour dire, ce serai même un acte civique en ces temps de crise !
                                    La véritable relance de la consommation.

                                    Casser quoi et ce qui appartiens à qui ?
                                    C’est très simple, nous connaissons les entreprises qui abusent du système et délocalisent même en faisant des bénéfices de nababs, commençons par celles-là !

                                    Commençons par tout ce que possède le PDG de Renault, il délocalise la sous traitance actuellement, ce avec les aides financières de l’état Français .
                                    Ce Monsieur Carlos ghosn ne touche qu’un modeste salaire de 1 400 années de SMIC en un an .
                                    (En un an il gagne de quoi faire vivre 20 personnes pendant 70 ans)

                                    Je pense qui ce Monsieur perdait nombre de ses biens matériels par accident, il pourrai les renouveler rapidement et sans peine.
                                    Car ce type là ne consomme pas 4200 repas par jour que je sache, donc son niveau de salaire de la honte n’est pas réinjecté dans l’économie réelle .

                                    Voilà une solution pour une révolte pacifiste qui bénéficierai au plus grand nombre.
                                    Aux citoyens pour l’activité et l’emploi, aux entreprises pour produire encore, et aux états parce qu’ils auraient moins d’aides sociales à fournir .

                                    Nous voilà au bout de LEUR logique de la croissance infinie.
                                    A force de grossir, non pas pour être bien mais juste pour grossir, on finit par attraper des maladies cardio-vasculaires et par en crever .

                                    J’ai bien appris ma leçon d’économie contemporaine non ?
                                    Ha ha ha


                                  • Traroth Traroth 2 mars 2009 12:25

                                    Ton idée reste dans la logique libérale, basée sur le gaspillage comme moteur de la consommation. Il faut en finir avec cette logique. Sur quoi est-elle basée ? Sur l’idée que les gains de productivité profient exclusivement aux entrepreneurs, et que donc, pour que la machine ne s’arrete pas, il faut que les produits soient détruits après un temps. Sinon, le marché se sature et tout se grippe. La solution, c’est de partager plus équitablement les gains de productivité.


                                  • Mouche-zélée 2 mars 2009 12:33

                                    Traroth

                                    Je suis d’accord avec toi mais mon exemple est justement ironique pour dénoncer ce système débile dans lequel les plus pourris, aveugles et cyniques tentent de nous maintenir en disant : "il n’y a pas de solution de rechange" .

                                    Décroissance ne signifie en rien cesser de produire et de consommer, il ne faut pas faire d’amagames .
                                    La recherche et l’éducation se financeraient exatement comme maintenant.

                                    Si nous ne créons pas de nouveaux besoins inutiles nous ne créons pas de baisse du pouvoir d’achat, si le pouvoir d’achat stagne les prix se stabilisent et la consommation également .

                                    Décroissance ne veut pas dire ne plus faire de bénéfices mais signifie faire un bénéfice constant et fiable en opposition au bénéfice exponnentiel d’une année à l’autre, on ne sait même plus pourquoi .

                                    La croissance signifie faire plus de fric que l’année précédente, la décroissance signifie faire un bénéfice raisonné avec des vues sur le long terme et en tenant compte de la qualité de vie, des conditions de travail, de la qualité de produits, de l’environnement et de la santé .

                                    La croissance exponentielle agit sur tous les postes précités, ils ne sont pas pris en compte dans la globalité de la croissance et truquent totalement le ratio bénéfices / conséquences en plombant le budget de l’état, qui lui, paye les conséquences sanitaires et sociales .


                                    Si nous relativisions les jolis chiffres de la croissance des entreprises par rapport aux conséquences sur le social, la santé, la qualité de vie, l’environnement, le travail, l’alimentation, il est fort à parier qu’au final la croissance infinie nous coûte bien plus cher que ce qu’elle nous rapporte .

                                    Le concept de croissance infinie c’est l’asservissement d’une majorité pour le bonheur d’une minorité, qui je vous rassure, reste bien à l’abri des conséquences .
                                    Cette minorité ne mange pas d’industriel et n’achète pas ses meubles en kit chez "pas cher"

                                    Le but n’est pas d’avoir plus et de moins bonne qualité, mais assez et de bonne qualité

                                    Il existe un juste milieu, tuer ses vaches ou détruire sa production pour consolider le prix du marché est ce que je connais de plus stupide .



                                  • Julius Julius 2 mars 2009 17:13

                                    > Tuer ses vaches ou détruire sa production pour consolider le prix du marché est ce que je connais de plus stupide.

                                    Cela a été l’un des éléments fondamentaux du New Deal, qui est admiré par nos économistes.


                                  • Le péripate Le péripate 2 mars 2009 21:06

                                     Très bon, Julius. 


                                  • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 12:32

                                    Financer l industrie automobile au depends du reste, c est finanacer la crise. L industrie automobile c est du passe en europe !!


                                    • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 12:33

                                      Il faut finacer l innovation, demarrer de nouvelle technologie, plus verte, plus adapte a notre temps, faire que ces innovations puisse germer a vitesse grand V.

                                      Mais pas financer les usines jutse pour eviter de s adapter !!!


                                    • Yohan Yohan 2 mars 2009 12:52

                                      Ceux qui détiennent le vrai pouvoir, ce sont les acheteurs, de faire savoir qu’ils n’achèreront que si on arrête de délocaliser. Mais le feront-ils. Moi je suis prêt.


                                      • Traroth Traroth 2 mars 2009 13:48

                                        Ah bon ? Et bien je te mets au défi d’acheter des vêtements produits en France ! Ca n’existe tout simplement plus, ou presque. Le problème est justement que c’est hors de portée de l’individu moyen.


                                      • chmoll chmoll 2 mars 2009 12:55

                                        surprenant que vous saviez pas que c bruxelle qui allait decidé,des conditions de l’aide au autos

                                        l’myho la fait fait plusieurs fois fois s’coup tordu avec mital, les pecheurs ect ect

                                        l’mytho à chaque fois savait rès bien, ke c bruxelle qui allait décider

                                        bon à la prochaine


                                        • Login Login 2 mars 2009 12:59

                                           En fait le systeme est devenu si complexe qu’il devient impossible de faire autre chose que le 
                                           perenniser.... Une direction simple et de bon sens, voila ce qui nous manque le plus !

                                           Nous avons besoin d’une Constitution (simple en 3 pages max !) pour la planete et 
                                           pour l’Europe pour commencer.

                                           par exemple !

                                           Toute personne recoit des sa naissance un revenu de vie pour repondre à ses besoins vitaux.

                                           Tout moyen de production doit etre individualisé ou ramené à la plus petite echelle pour 
                                           minimiser l’impact social et écologique. Tout objet doit être concu pour permettre de satisfaire
                                           au mieux à cette règle. 

                                           Tout besoin doit etre satisfait localement ou à l’échelle la plus proche, ....

                                           Tout objet doit etre recyclable....

                                           etc...

                                           et tout le monde au boulot pour le decliner ! 
                                           
                                           
                                           
                                           
                                           


                                          • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 13:39

                                            Oh ben mon vieux cela va etre coton pour definir ce qu est un besoin vital !!!


                                          • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 13:40

                                            Chacun peut s amuser , mais ton systeme, cela ressemble a du maoisme


                                          • Login Login 3 mars 2009 09:44

                                             Maoisme ??? nous ne sommes pas sur la meme planete smiley Non ! Un cahier des charges pour la
                                             conduite du changement et de l’innovation.


                                          • Login Login 2 mars 2009 13:20

                                             Est une afffaire de constitution ?


                                          • faxtronic faxtronic 2 mars 2009 13:37

                                            Oh ben oui alors que c est une affaire de constitution !!!


                                          • chmoll chmoll 2 mars 2009 13:19

                                            ça en fait des bronzes a coulés !!


                                            • Login Login 2 mars 2009 13:25

                                               Quelque soit les circonstances, le libre arbitre existe. Autrement dit, ils sont coupables mais pas
                                               responsables, sauf de leurs mensonges.


                                              • Nathan Nathan 2 mars 2009 17:59

                                                 My flowers are beautiful. hé, hé, hé.


                                              • amen 2 mars 2009 14:40

                                                la bete est malade,ayons pitie d’elle,achevons la !
                                                ne consommons plus,déchirons nos cartes bancaires,refusons le credit,achetons que le strict necessaire.
                                                Pratiquons de déconsommation !


                                                • Reinette Reinette 2 mars 2009 14:59
                                                  EUROPE MI-BUNKER MI-SUPERMARCHE

                                                  CONCURRENCE ET RENTABILITE

                                                  Art. I.3.2. :
                                                  « L’Union offre à ses citoyens un marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée. »

                                                  Art. I.3.3. :
                                                  « L’Union oeuvre pour le développement durable, fondé sur une croissance économique équilibrée et sur la stabilité des prix, une économie sociale de marché hautement compétitive. »
                                                  "Non faussée" veut dire que rien ne peut venir contrecarrer cette règle : ni les gouvernements, ni les peuples et bien sûr pas le service public !
                                                  Donne, donc, la liberté d’action totale aux banques et aux groupes financiers. Les Etats n’ont plus aucun pouvoir ni levier économique à leur disposition. Cet article interdit tout pôle financier public au service de l’emploi !


                                                  EMPLOI
                                                  Art. III.185.  :
                                                   « Le système européen des banques centrales agit conformément au principe d’une économie de marché ouverte où la concurrence est libre, en favorisant une allocation efficace des ressources. »

                                                   Art. III.146.2. :
                                                  « La libéralisation des services des banques et des assurances qui sont liés à des mouvements de capitaux doit être réalisée en harmonie avec la libéralisation des capitaux. »
                                                  Art. III.203.  :
                                                  « L’Union et les Etats membres s’attachent à promouvoir une main d’oeuvre qualifiée, formée, susceptible de s’adapter, ainsi que des marchés du travail aptes à réagir rapidement à l’évolution de l’économie en vue d’atteindre les objectifs visés à l’article 1.3. »
                                                  Entendre par stabilité des prix : protection du marché et surtout modération salariale
                                                  Et par haute compétitivité : rentabilité maximum !
                                                  La flexibilité du travail devient une règle constitutionnelle. Avec "des marchés du travail aptes à réagir rapidement", les dégraissages d’effectifs, les plans de licenciement massif et les délocalisations sont inscrits dans la Constitution et s’imposent à tous !

                                                   

                                                   


                                                  • Reinette Reinette 2 mars 2009 15:16

                                                    Vu le prix de la moindre petite bagnole neuve, en ces temps difficiles, qui peut encore en acheter une actuellement ?
                                                    + l’essence, + l’entretien /réparation + parking/garage, + assurance... etc.. sans oublier les procès-verbaux en veux-tu en voilà !

                                                    Pour moi, la voiture c’est un luxe - et en ville je vais plus vite avec les transports en commun.

                                                    Désolée pour les salariés du secteur automobile, mais je ne pense pas être la seule dans ce cas.


                                                    • pallas 2 mars 2009 16:00

                                                      Je trouve qu’il est bien que le secteur automobile s’effondre, ainsi que tout le secteur economique et financiere. Il y a aura des centaines de millions de pauvres, la destruction de la classe moyenne. Le monde entier rentrera dans une crise grave et de violence, de pauvreté et de malheur. Les gouvernements vont devenir dur avec des etats militaires. Plus la crise sera grave et plus il y a aura de la souffrance. Au final, les etats vont finir en Union et la creation de gouvernance de grands poles tel que tout le bassin occidental. Le systeme sera au point, un monde ou la liberter n’existera plus un lieu merveilleux ou l’individu sera enfin un esclave ou les classes sociales auront disparu dire que c’est dans 50 ans maximum je suis impatient d y etre.


                                                      • pallas 2 mars 2009 16:06

                                                        Il y a la une occasion inesperée de crée un Systeme qui sera Pire que le fameux "1984" qui sera un monde angelique et de bonheur comparé au nouveau monde qui s’annonce. Un lieu de Haine de Terreur ou l’individu ne sera qu’un chien qui sera constemment ecrasé, humilier, servile, ou il ne sera plus qu’une chose ou toute pensée sera eradiquée. Vu l’intelligence de masse qui est proche du neant, lui retirer les quelques petites consciences qui lui reste sa ne sera pas trop difficile et il en sera debarassé de ce boulet qui lui colle a la peau. La fin de la conscience pour un Monde qui sera le Purgatoire, l’enfer sur terre digne de la Bible le chapitre de l’apocalipse, un monde d’eternel ecrasé tout le temps.


                                                        • lineon 2 mars 2009 16:08

                                                          salut a tous. Article interressant mais comme la plupart des choses qu’on lit actuellement on soulève les problèmes, on pleure a cause de ce méchant état qui ne fait pas ce que l’on veut, et tout est dit. Premièrement, l’état ce n’est pas ce gouvernement fantoche, ni ceux aussi innexistant, qui ont précédés toutes tendances confondues. L’état c’est nous tous qui vivons sur ce territoire que l’on appele France, ce patchwork d’hommes et de femmes, de jeunes,de moins jeunes, de toutes les couleurs, ouvriers, cadres, chommeurs, rémistes, clandestins, meme les rentiers les chasseurs et les cons aussi oui oui et pardon a ceux que j’oublie.  L’europe, quelle europe ? Celle que les citoyens ont rejetté par un récent appel aux urnes on est tous daccords la dessus. Donc pour ma part l’europe n’existe pas en tant qu’entitée autre que géographique. Renault c’est quoi ? pour moi renault c’est une entreprise qui tant qu’elle appartenait a l’état produisait des autos fiables et abordables . Et c’est quoi maintenant ? C’est une entreprise gérée par un imbécile a la tete d’un conseil d’imbéciles qui décident par exemple de produire un 4X4 au lieu d’inventer la voiture adaptée aux exigences de notre époque ; Propre, sobre, légère, durable et économmique sachant d’autre part que pouyr mettre au point un véhiculec innovont et intelligent il faut au moins cinq ans avant de voir la première production. La vraie valeur de l’entreprise renault c’est son personnel. Des gens très compétents du cadre a l’ouvrier. Les seules foireux dans cette afaire comme dans beaucoup d’autre tous secteurs confondus ce sont les équipes dirigeantes et les élus et autre rentiers qui les accompagnent. Une solution ?    Essayont celle ci : Ouvriers de chez renault, sachant que de toutes façon vous allez perdre vos emplois donc vos pavillons dont vous ne pourrez plus payer le crédit si si si, c’est juste une question de temps, achetez vous des pates pour une longue période, bloquez vos machines automatisées, si si ça aussi vous savez, et restez chez vous pour vos cadres c’est la memechose. Ceci est applicable a toutes les entreprises, Surtout celles du médef et autres héritiers improductifs. Restons a la maison, laissont la rue aux sindicats vendus, et aux force de police en mal de mattraquages. Restons a la maison, allons en ballade ,restons au lit,ou ce qu’il vous plaieras. Plantons la ce système, ne demendons rien surtout, ne sauvons rien, ne payons plus nos crédits, nos impots tant que ceus qui possèdent les richesses et le pouvoir ne feront pas ce pour quoi ils ont été mis en place. A savoir au service des citoyens et de l’amélioration des conditions de vie de chacun. La vraie puissance c’est nous tous, tous enssembles, retrouvons les paires de couilles qui nous font tant défaut actuellement elles sont surement quelque part, Si tu crois que ce n’est pas possible demande toi comment tu pourras regarder ton enfant ou celui d’un autre dans cinq ans quand il te demanrera des explications sur la lachetée collective qui affecte ce monde et qui le condamne a ne pas avoir d’avenir. Passes a ton voisin zin. 


                                                          • aren aren 2 mars 2009 21:40

                                                            Il est sûr que l’ouvrier est plus important que les voitures MAIS injecter énormément d’ €
                                                            pour la relance économique dans la production automobile alors que l’on peut réduire le nombre de voitures, ce qui est plus malin car il permet d’ économiser des € pour aider le peuple en difficulté
                                                            C’ est une bonne idée de fabriquer des SUV ?

                                                            RAPPEL : Je n’ai que 13 ans !!!


                                                          • pallas 2 mars 2009 16:08

                                                            le livre "1984" a coté ressemble au Paradis face a cette realité ineluctable qui s’annonce. Je suis impatient d’y etre, cela va etre drole.


                                                            • pallas 2 mars 2009 16:29

                                                              Je ne comprend pas bien ce qui vous derangent que le systeme grace a la crise va devenir impitoyable et sans pitier. Deja que les individues ne pense pas beaucoup, leurs retirer le peut qu’ils ont sera facile, ils seront docile, obeissant, ils seront domestiqué. Moi sa me plait.


                                                              • Algunet 2 mars 2009 16:41

                                                                 A l’auteur,
                                                                C’est exact mais en aucun cas scandaleux (ormis le mensonge s’il est avéré) : il ne faut plus raisonner nation mais Europe, ce qui profite à l’Europe profite à la France...


                                                                • intéressé 2 mars 2009 16:46

                                                                  Vous avez raison, rien n’est plus profitable aux pays européens, dont la France, que le rétablissement des barrières douanières, la fermeture des frontières , le renforcement des procédures administratives pour les imports-exports, des ententes de producteurs nationaux qui font augmenter des prix à leur guise au gré de abus de position dominante !
                                                                  Réveillez-vous ! On vit en Europe !


                                                                  • Reinette Reinette 2 mars 2009 17:32

                                                                    Ah, la merveilleuse science divinatoire des journalistes financiers épris de démocratie !

                                                                    Ah ! La société idéale, pétillante et totalitaire, où l’humain n’apparaît que vêtu de son trois-pièces de décideur dynamique, et dans lequel il est normal qu’un PDG gagne en un an l’équivalent de quatre siècles et demi de salaire au Smic. Le week-end, « Goût de luxe » lui raconte le meilleur importateur de cigares, les villas de rêve dans lesquelles il faut absolument « investir », les bons plans pour acheter une Rollex d’occase, ou bien encore, « après avoir fait la fête, comment malgré tout rester beau ».

                                                                    Ah ! La société idéale, où on se laisse bercer par la chorale des prêcheurs psalmodiant en boucle « rentabilité », « parts de marché », « valeurs boursières », « consommateurs ».


                                                                    « La France possède le potentiel nécessaire pour retrouver une croissance de 3 % et le plein-emploi dans les cinq ans à venir. […] Il y a quatre leviers simples à actionner : fiscalité simplifiée, libéralisation du marché du travail, réforme de l’État, réorientation de la protection sociale vers l’activité. » Nicolas Baverez, L’Express, 12/01/2006

                                                                    « Le maréchal Pétain, nouveau vice-président du Conseil, est le plus glorieux des drapeaux. […] La France se ressaisit. Ce redressement est gage de la victoire. » Journal des Finances 24/05/1940

                                                                    « Entre 1942 et 1945, la Bourse américaine a crû de 100 %. » Le Monde 23/09/2002


                                                                    « On achète au son du canon, on vend au son du clairon. » Jean-Pierre Gaillard France-Info, (mars 2003)


                                                                    • fonzibrain fonzibrain 2 mars 2009 17:32

                                                                       pauvre de nous


                                                                      • dezanneau 2 mars 2009 18:25

                                                                        il faudrait une fiscalité globale sur le secteur énergétique, l’électricité étant à un prix trop bas, mais ça risquerait d’amener à revaloriser Areva et là...Bouygues ne serait pas content peut-être...

                                                                        On est quasiment en économie administrée sur ce secteur (primes), autant aller jusqu’au bout de la logique et ne produire que des véhicules électriques massivement puisqu’on a une capacité de production de plus de 3 millions de véhicules en France...
                                                                        cf mon blog


                                                                        • JONAS JONAS 2 mars 2009 18:33

                                                                          @ L’Auteur et à Tous :

                                                                          Beaucoup d’entre vous ont voté pour l’Europe, en pensant que les mannes de Bruxelles allaient résoudre tous leurs problèmes… !

                                                                          Bilan : Un saupoudrage pour l’agriculture, avec parallèlement une mise aux normes rapide et ruineuse, pour finalement voir atterrir dans nos assiettes du porc de Pologne et d’autres pays de l’Est élevé dans des conditions invérifiables et il vaut mieux… ! Il en est de même pour bien d’autres produits de ces terroirs.

                                                                          Vous avez pensé que les autres feraient pour vous, ce que vous devriez faire pour vous-mêmes !

                                                                          C’était l’après Maastricht, avec la devise " Travaillons moins pour gagner plus ou pour permettre aux autres d’avoir du boulot… ".

                                                                          Le boulot, c’est nos voisins qui l’ont eux, l’Espagne, l’Italie, etc. Pour nous des miettes !

                                                                          Ah ! L’Europe ! Ce machin qui devait assurer notre défense, qui paie aujourd’hui le budget des Armées ? C’est nous ! Vous avez entendu parler de participation de Bruxelles pour construire un nouveau porte avion, pour équiper notre infanterie de gilets pare-balles digne de ce nom ? Non ! Nous devrons payer !

                                                                          Alors ! Vous instruisez un procès contre notre Gouverneur, car ce n’est plus qu’un Gouverneur, vous en avez la preuve aujourd’hui ! Pourquoi : Lorsque l’on est sous tutelle, que l’on n’est plus maître de sa monnaie, on devient un assisté et on ne peut plus gérer grand-chose (même pas la TVA, sur les produits de première nécessité…)

                                                                          Tous responsables, la Droite la Gauche, au service des marchands. Et dans les associations de marchands, il y en a toujours qui font banque route.

                                                                          L’Europe c’est un Super Marché et pour certain " La caverne d’Ali Baba… ", sans l’Angleterre et la France, il est gardé par des Vigiles.

                                                                          Les marchands nous ont fait COCUS globalement et ils continueront de le faire si nous ne mettons un terme à cette grotesque aventure.

                                                                          Le nombre ne fait pas la force ! Seule l’intelligence, la discipline, le courage, peuvent triompher ! Encore faut-il avoir la volonté de s’y résoudre.

                                                                          @ +

                                                                           

                                                                           


                                                                          • Marc Bruxman 2 mars 2009 19:05

                                                                            Sarkozy est juste revenu à la raison ! La France ne peut pas bénéficier du marché commun quand ca l’arrange et le refuser quand ca ne l’arrange pas !

                                                                            Après un plan de sauvetage de l’automobile ne sert à rien et c’est un autre problème. Il aurait mieu vallu investir ces miliards pour créer les lignes de RER qui manquent en banlieue parisienne. Les emplois n’auraient pas pu être délocalisés (il faut creuser) et auraient laissés une infra répondant à un vrai besoin. 

                                                                            Alors que la on achète la tranquilité en prolongeant quelques sites industriels, mais la vérité est qu’on produit trop de bagnoles. 

                                                                            L’interventionisme d’état finira par les tuer. A ce jeu ou chacun renfloue son industrie pour qu’elle survive mieux que celle du voisin, on va finir par avoir un état surendetté qui clamse. Et la ca ne va pas être drole. Mais alors pas du tout. 


                                                                            • geko 2 mars 2009 20:46

                                                                              "Sarkozy est juste revenu à la raison !"

                                                                              C’est de l’humour Bruxman ? Vous parlez de quelqu’un qui est avocat d’affaire qui sait parfairement ce qu’il fait !


                                                                            • ddacoudre ddacoudre 2 mars 2009 20:25

                                                                              bonjour sébastien

                                                                              toujours dans la présentation de certains événements, on présente la commission comme si elle détenait un pouvoir discrétionnaire. la commission ne fait qu’appliquer et veille à l’application des décisions qu’ont accepté les Etats sous la responsabilité de leurs chefs, et ce n’est pas la première fois que les présidents prennent les citoyens pour des billles. la seule chose qui peut lier renault avec le financement consentie part l’état est d’orde moral, cequi me fait doucement rigoler.

                                                                              si renault ve s’en servir pour des activités hors terrritoire il le fara avec habileté comptable. çà me file toujours les boules quand je vois que l’on abuse les citoyens, de quelques partis que cela vienne, par qu’ils n’ont pas toutes les connaissances voulu pour s’en aperçevoir.

                                                                              cordialement.


                                                                              • chris11 2 mars 2009 21:35

                                                                                On peut toujours discuter du bien fondé des aides à l’industrie automobile et surtout de la manière dont elles seront utilisées, à savoir en investissements pérènes pour le futur (véhicules non polluants) ou bien si elles seront investies dans la paix sociale à court terme .Même si je pense qu’il faudra sans doute jouer un peu sur les deux tableaux il me semble impératif de ne pas négliger la première option . 

                                                                                A vrai dire notre problème principal est ailleurs.J’entendai l’autre jour Laurence Parisot défendre l’indéfendable répartition des richesses dégagées par les entreprises 42% pour les actionnaires 6%pour les salariés et le reste pour l’investissement .
                                                                                Outre le fait qu’il était très drôle d’entendre une défenderesse du "travailler plus pour gagner plus" nous expliquer sans rire qu’être rentier était un métier et qu’il ne fallait pas oublier les petits épargnants qui ainsi pouvaient avoir une retraite améliorée , on mesure là toute la déliquescence de la pensée des dirigeants de ce monde .
                                                                                En effet , ils ont environ un siecle de retard car même Henri Ford avait compris que si l’on voulait produire en masse pour les masses , il fallait que celles ci aient les moyens de payer ce qu’elles avaient produit .Mais la cupidité aidant , ils ont pensé qu’il pourraient s’affranchir de ce paramètre .

                                                                                Grossière erreur qu’ils risquent de payer très cher car l’histoire n’étant qu’un gigantesque balancier ,nous achevons en ce moment un cycle pour en démarrer un autre mais en sens inverse .

                                                                                A force de tout le temps rouler sur la ligne jaune , on fini un jour par la franchir .
                                                                                C’est fait et il est trop tard pour rattrapper le coup.  smiley


                                                                                • JONAS JONAS 2 mars 2009 22:58

                                                                                  Certains croient encore que l’on peut sauver le Titanic en écopant avec des " louches "… !  smiley

                                                                                  Je crois que nous devrions mettre au plus vite la chaloupe France à la mer, si nous ne voulons pas être engloutis par les remous du navire amiral !

                                                                                  L’Euro de Delors dure !  smiley Mais, plus pour longtemps ! Il va plonger sous peu et avant que toutes les chaloupes ne soient mises à flots.  smiley

                                                                                  On peut toujours " Trichet ! " avec des billets, ils flotteront, mais nous coulerons !  smiley

                                                                                  Bonne nuit.


                                                                                  • FR-ank FR-ank 3 mars 2009 02:45

                                                                                    "Les conventions de prêt avec les constructeurs automobiles ne contiendront notamment aucune condition relevant de la localisation de leurs activités ou de l’approvisionnement en priorité auprès de fournisseurs installés en France". !!!
                                                                                    et
                                                                                    "la liberté des constructeurs de développer leurs activités économiques dans le marché intérieur et notamment n’empêchent pas les constructeurs d’adapter leur production à l’évolution du marché, en révisant si besoin leurs plans stratégiques ???"
                                                                                    INCROYABLE, cette facon de faire de la Comission Europeenne !!! SCANDALEUX cette imposition ultra-liberal mene par Mr BAROSSO, tres (trop) liberal !!!
                                                                                    Et nos politiciens accapable de mener une opposition
                                                                                    sans parler des fausses promesses de notre President...
                                                                                    * Ensemble pour une vraie democratie europeenne * NEWROPEANS * 7 juin 2009 *


                                                                                    • lineon 3 mars 2009 08:30

                                                                                      Cher FRank ; joli le nom de ton parti, vous avez un plat du jour qui ne serait pas avarié ? Si déja on arrivait a s’entendre sur notre territoire ! Ca fait moderne, ça fait dans l’air du temps, domage de bruler de la matière grise pour des projets de trouduc.


                                                                                    • JONAS JONAS 3 mars 2009 14:37

                                                                                      OUAH !

                                                                                      Bonjours la censure ! Quel ménage……………… smiley smiley  smiley


                                                                                      • JONAS JONAS 3 mars 2009 14:40

                                                                                        Bon incident technique ! Réaparition comme à Lourdes..... !  smiley


                                                                                        • FR-ank FR-ank 4 mars 2009 09:25

                                                                                          C’est sur qu’il est mieux de rien faire et de surtout ne se bouger pour rien mais critiquer vivement tout ce qui se fait.
                                                                                          non lineon je ne suis pas de ce genre de personne.
                                                                                          Je veux croire a un elan citoyen, humain remettant quues valeurs ( solidarite, respect... ) en haut a la place de l’argent-roi...
                                                                                          je t’invite vivement a participer a nos discussions smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès