• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Si les français pouvaient (re)voter, ils n’entreraient pas dans (...)
#75 des Tendances

Si les français pouvaient (re)voter, ils n’entreraient pas dans l’Union Européenne ou en sortiraient #Frexit

Pour ou contre l’Union Européenne les français ? on sait que le traité de Maastricht n’a été approuvé que par une très courte majorité des votes exprimés. Et ce referendum a été suivi par un non clair et net à l’Union Européenne le 29 mai 2005. La situation a-t-elle évoluée en 2019 ? Eh bien non, absolument pas, comme le révèle un sondage d’opinion réalisé par l’IFOP pour le JDD. Les français sont contre l’Union Européenne.

Les résultats des élections européennes l’ont de fait confirmé par leur taux d’abstention : ils sont contre l’Union Européenne.

 

Un sondage réalisé par l’IFOP pour le JDD entre le 20 et 21 mai 2019 révèle des résultats riches d’enseignement. On comprend à sa lecture pourquoi ce sondage n’a pas fait la une des médias.

Interrogés sur ce qu’ils voteraient s’ils devaient revoter aux referendum sur le traité de Maastricht et le Traité Constitutionnel Européens – les deux traités qui sont la base de l’Union Européenne – la réponse est sans appel, les français voteraient contre. Les français sont contre le traité de Maastricht, c’est à dire contre l’Union Européenne et l’Euro. Dans un autre sondage de l’IFOP, réalisé début janvier pour le journal d’extrême droite Valeurs Actuelles et concernant le RIC, l’institut de sondage confirme que les français veulent majoritairement un referendum pour la sortie de l’Union Européenne, et qu’à peine plus d’un tiers des français irait voter pour rester dans l’Union Européenne. 60% des électeurs de Mélenchon en 2017 voteraient non à Maastricht, tout comme 64% de ceux qui soutiennent le mouvement des gilets jaunes. Et une majorité des ouvriers et employés iraient voter pour le FREXIT en cas de referendum sur la sortie de l’Union Européenne.

Les résultats de ces sondages devraient interpeller ceux qui à la tête de la France Insoumise comme à la tête du PCF PGE viennent d’encaisser une gifle sérieuse dans les urnes des élections européennes, massivement boycotté par les électeurs des classes populaires.

le détail de ces sondages :

Les français voteraient non à Maastricht à 52%, la classe ouvrière à 70%

Les français revoteraient-ils pour le traité de Maastricht, qui rappelons le à instituer l’euro ? la réponse est claire et nette ce serait non. Et cela est vrai pour ceux qui ont participé au scrutin de 1992, comme pour les plus jeunes.

Parmi ceux qui était en age de voter en 1992, 57% voteraient non, alors qu’ils n’avaient été que 49,2% à le faire. Parmi ceux qui n’était pas inscrits et ou n’avaient pas 18 ans en 1992, 58% voteraient également contre

Cette volonté d’échapper aux traités de Maastricht, de briser les chaines de l’Union Européenne et de sortir de l’euro est massive parmi la classe des travailleurs.

Les ouvriers sont ainsi 70% à déclarer qu’ils voteraient non au traité de Maastricht, 64% pour les employés, 67% pour les catégories populaires, 65% pour les personnes des foyers à revenus modeste.. A l’inverse, les professions libérales et cadres supérieurs sont à 67% pour le traité de Maastricht, même 70% pour les chefs d’entreprise. La question ne divise pas les salariés qui du privé et du public sont contre le traité de Maastricht à 57%

En province et dans les villes de banlieue le refus de Maastricht et majoritaire.

Et un résultat identique pour le referendum de 2005

Sans surprise les résultats n’ont quasiment pas évolué pour le referendum de 2005. Démontrant le décalage énorme entre les convictions et les choix politiques des français et la politique menée contre eux et à l’opposé de leur vote par la clique des UMP, PS, LR, EELV et autres LREM.

Les résultats sont les mêmes que pour le traité de Maastricht. Confirmant que la classe ouvrière est à près de 70% radicalement contre les traités européens, la classe des travailleurs dans son ensemble étant opposé à plus de 64% à l’Union Européenne. Il n’y a guère que les cadre supérieur et profession libérale a toujours être en faveur du oui au TCE (66%). Toute les autres catégories professionnelles voteraient majoritairement NON. 67% de ceux qui soutiennent ou se sentent gilets jaunes voteraient également NON.

Les français en faveur du FREXIT, la sortie de l’Union Européenne

Observons que très prudemment dans ce sondage, le JDD et l’IFOP ne sont pas allé jusqu’à publier les résultats d’une question claire sur la sortie de l’UE et du Frexit. La question fait si peur étant donné la réponse très probable des français que Macron a déjà annoncé qu’il refuse de faire un referendum sur la question et que cette question est en pratique quasi interdite de sondage en France.

Dans un sondage de l’IFOP pour Valeurs Actuelles réalisés du 18 au 21 janvier 2019, la question a cependant été posée, dans le cadre d’une enquête plus générale interrogeant les français quand à leurs opinions sur différents referendum.

57% des français déclaraient alors vouloir aller voter à un referendum organisé sur la sortie de la France de l’Union Européenne. On observera que ce chiffre correspond peu ou prou à ceux qui boycottent les élections européennes en s’abstenant.

Et en cas de referendum sur le FREXIT, parmi ceux qui voteraient, 40% voteraient pour, 60% voteraient contre. En tenant compte de l’abstention, on observe une situation beaucoup plus ouverte, les indécis abstentionnistes étant sur cette question les plus nombreux.

Le sondage témoigne de l’engagement de la classe ouvrière pour le FREXIT : 71% de ceux qui se sentent Gilets Jaunes voteraient d’ailleurs pour le FREXIT. 52% des ouvriers et employés voteraient pour la sortie de l’UE, de même que 55% des salariés du secteur public.

Il convient d’observer que le RN continue de capitaliser sur l’abandon du mot d’ordre de sortie de l’Union Européenne au début des années 1990 par le parti communiste, prospérant sur ce terrain avec une rhétorique euro critique et nationaliste qui vise à masquer que ce parti n’est pas pour la sortie de l’Union Européenne et de l’Euro. Pourtant, il est important de rappeler que ce parti n’a pas voté contre l’acte unique et au contraire était un des partisans de la construction européenne. Lors de la campagne présidentielle 2017, le RN et les Le Pen ont d’aileurs tombé le masque en avouant être contre la sortie de l’euro et des l’Union Européenne, comme Macron, Hollande ou Sarkozy, leur programme étant de servir la classe capitaliste en tapant sur la classe des travailleurs .

JBC pour www.initiative-communiste.fr

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/si-les-francais-pouvaient-revoter-ils-nentreraient-pas-dans-lunion-europeenne-ou-en-sortiraient-frexit/


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 2 septembre 13:57

    Quand on ne veut pas connaitre la réponse, on ne pose pas la question !!!


    • Massaliote 2 septembre 14:21

      Si les français pouvaient re-voter ils re-voteraient de même. Je suis désespérée par les réflexions stupides que j’entends dans la rue…. Ce matin même une vieille conne à osé me sortir que Choupinet avait rehaussé le prestige de la France à l’étranger… 


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 2 septembre 19:46

        @Massaliote

        Bonsoir, parce que la « vieille conne » passe ses soirées devant la télé, ses matinées devant télé-achat, et jusqu’à une heure avancée de la soirée, jusqu’à la météo finale. Comme ça elle saura le temps qu’il va faire demain, et elle pourra sortir dans la rue s’il fait beau pour proférer ses inepties apprises la veille et l’avant-veille devant son écran plat, faire actionner son QI raplaplat mais elle sera la première à gueuler que l’on a amputé sa retraite avec la CSG. Coconne n’arrivera même pas à faire le lien entre son prestigieux président à l’étranger et le racket dont elle victime comme la majorité de ses compatriotes.
        Je n’ai pas besoin de connaître cette femme, il y en a dans toutes les villes, dans tous les villages, partout, partout. Elles sont interchangeables. Des perroquettes.
        Tant que les gens regarderont la télé, il ne pourra en sortir que des cervelles de moineau remplis de béchamelle.
        Je précise qu’il y a regarder et regarder. Il y a ceux qui lappe l’écran et les autres qui gardent tout de même leur esprit critique.


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 2 septembre 19:48

        @Nicole Cheverney

        erratum : qui « lapent ».


      • Lambert 2 septembre 15:11

        Une majorité de Français serait pour la sortie de l’UE. Une majorité d’électeurs vote pour des partis qui veulent y rester. Ce sondage ne s’adressait-il qu’aux abstentionnistes qui n’iraient voter qu’en cas de référendum sur la question ?


        • simir simir 2 septembre 18:15

          @Lambert
          Vous avez oublié les abstentionnistes qui sur ce sujet iraient voter pour le Frexit


        • Fergus Fergus 2 septembre 19:41

          @ simir

          Vous prenez vos désirs pour des réalités ! Car rien, strcitement rien, ne démontre qu’il en irait ainsi !!!


        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 2 septembre 19:50

          @Fergus

          Bonsoir, c’est drôle ça, quand ça vous arrange les démonstrations ne sont jamais démontrables. smiley


        • Fergus Fergus 2 septembre 20:07

          Bonsoir, Nicole Cheverney

          Vous faites erreur : je n’affirme rien sur ce qui se passerait, que ce soit dans un sens ou dans l’autre. Mais visiblement simir possède une boule de cristal dont je ne dispose pas. C’est pourquoi il ne me viendrait pas à l’idée d’affirmer quoi que ce soit sur un tel sujet !


        • Aristide Aristide 3 septembre 10:06

          @simir

          Vous avez oublié les abstentionnistes qui sur ce sujet iraient voter pour le Frexit

          Argument assez ridicule de tous ceux qui en manque de résultats trouvent dans l’absence d’opinion le soutien au LEUR.


        • machin 3 septembre 11:12

          @Fergugus

          C’est pourquoi il ne me viendrait pas à l’idée d’affirmer quoi que ce soit sur un tel sujet !

          C’est vrai que ce n’est pas votre genre de poser en donneur de leçons sur tout et n’importe quoi...


        • Le référendum de 1992 sur le traité de Maastricht fut truqué en faveur du « OUI »... Comme par hasard les résultats définitifs furent donnés tard dans la nuit.

          L’abandon de la souveraineté est un coup d’état, il faut appeler les choses par leur nom !



            • kimonovert 2 septembre 17:30

              Reprenons l’intro :

              Le traité européen communément appelé traité de Maastricht est le traité fondateur de l’Union européenne.

              https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Traité_de_Maastricht

              Le référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004) eut lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ? », le « non » recueille 54,68 % des suffrages exprimés.

              https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Référendum_français_sur_le_traité_établissant_une_constitution_pour_l’Europe

              Pour ceux qui douteraient de Wikipedia :

              https://www.touteleurope.eu/actualite/le-traite-de-maastricht-1992.html

              https://ehne.fr/article/epistemologie-du-politique/liberte-et-citoyennete-en-europe/la-constitution-europeenne

              Le vote sur la Constitution, règle de fonctionnement de l’Union europeenne, a pour moi plus d’épaisseur que le vote du traite de Maestrich...

              Son défaut essentiel etait que ce n’était pas une Constitution !


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 12:47

                @kimonovert
                Les Mamamouchis de Bruxelles se fichent bien de votre avis, ils ont décidé que le Droit communautaire était supérieur aux Droits nationaux, y compris dans le domaine constitutionnel.


              • Drugar Drugar 2 septembre 17:57

                Ces résultats montrent que l’opinion en faveur de l’UE ne cesse de se dégrader...lentement. De plus en plus de gens se rendent comptent à quel point l’UE est une très grave nuisance pour la France et les français.

                Cela montre surtout que la désinformation / non information sur le sujet de l’UE est massive. Les résultats détaillés montrent que les 18-24 ans actuels (qui n’étaient donc même pas nés en 1992 !!) voteraient...pour à 71% ! Il y a encore un énorme travail de ré-information à faire, ce que font le PRCF et l’UPR.


                • Aristide Aristide 2 septembre 18:44

                  @Drugar

                  un énorme travail de ré-information ? Dans un autre temps et un autre lieu on nommait cela la rééducation, Drugar en commissaire politique pour que le jeune peuple pense comme il faut ...


                • Fergus Fergus 2 septembre 20:20

                  Bonsoir, Drugar

                  Arrêtez de prendre les jeunes pour des idiots ! Vous parlez de « désinformation ». OK. Mais via quel vecteur ? Les jeunes sont en effet la catégorie de la population qui a le moins de contacts avec les médias mainstream  : ils ne regardent quasiment plus la télévision, n’écoutent pas les infos de la radio et ne lisent aucun des grands quotidiens de la presse écrite !

                  Or, un peu plus haut, en réponse à un intervenant, Nicole Cheverney impute cette « désinformation » aux médias. Peut-être faudrait-il que vous accordiez vos violons...  smiley

                  La réalité est que les jeunes sont farouchement  et à juste titre, à mon avis  favorables à l’idée européenne, et donc à l’existence d’une Union continentale. Ce n’est pas l’UE qui est en cause, mais son positionnement résolument libéral et sa scruture sclérosée par le cancan réglementaire. D’où la nécessité de réformer l’Union Europénne, mais certainement pas d’en sortir. Et cela, les jeunes l’ont parfaitement compris, et pas seulement en France !


                • Drugar Drugar 3 septembre 09:52

                  @Aristide
                  Il ne s’agit pas de rééducation mais d’information. Vous ne faites manifestement pas bien la différence. Il n’y a rien d’imposé. Mais je suppose que vous informés comme vous éduqués : à coup de ceinturons et de tartes dans la gueule...


                • Aristide Aristide 3 septembre 10:04

                  @Drugar

                  Le simple fait de vous mettre le nez dans votre ... vous voilà eructant sur votre vision de l’éducation de mes enfants ... Vous pataugez dans le stalinisme ... attention cela ne sent pas la rose ...


                • Drugar Drugar 3 septembre 10:08

                  @Fergus

                  Je ne prends pas les jeunes pour des idiots. J’ai parlé de désinformation et de non information. C’est pluton de second cas qui concerne les jeunes. Comme vous le signalez, les jeunes ne regardent pas les médias, mainstream ou autres. Il sont donc non informé. Qui plus est, la politique est un sujet qui intéresse peu les jeunes. Sur ce sujet là, ils tirent l’essentielle de leurs informations des « on dit » de l’entourage et des informations de propagandes du pouvoir dont tout le monde parle et qui finissent, fatalement, par leur arriver aux oreilles.

                  Donc, sur ce sujet (qui les intéresse peu), les jeunes sont essentiellement non informés, et le peu d’information qui leurs arrivent sont les infos mainstreams. De fait, leur jugement ne peut être que faussé, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont idiots. Essayez donc de réfléchir plutôt que de nous balancer vos raisonnements simplistes et de mauvaise fois...


                • Drugar Drugar 3 septembre 10:14

                  @Aristide
                  Parce que balancer une vanne à la noix c’est me mettre le nez dans ma... smiley smiley Vous êtes un comique vous.

                  Il faudrait que vous étoffiez un peu plus votre « argumentaire » pour que cela soit plus intéressant qu’un raisonnement booléen...Ce n’est pas en balançant des sophismes que vous y arriverez.


                • Aristide Aristide 3 septembre 11:16

                  @Drugar

                  Des arguments ? A opposer à quoi, aux élucubrations de nostalgiques staliniens, manipulation des chiffres, désignation de ceux qui ne savent pas qu’il faudrait éduquer, informer... et comme conclusion la désignation du coupable dans celui qui s’oppose à vos ringardises.

                  Allons, vos simagrées ne trompent que vous, essayez vous à la vraie argumentation, par exemple expliquez nous comment un vote du type 60/40 contre la sortie de l’UE et de l’euro se transforme se transforme en rejet dans cet article d’un fervent d’un groupuscule stalinien ?


                • Drugar Drugar 3 septembre 11:43

                  @Aristide
                  Sophismes, vannes foireuses, accusations non fondées, déformations des propos... Ils sont ou vos « arguments » exactement ? Commencer par apprendre à faire un discours correcte et étayer avant de vouloir donner des leçons aux autres...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 11:52

                  @Drugar
                  Le PRCF nous la baille belle ! Il fait la leçon à la France Insoumise, alors qu’il a préféré appeler à voter Mélenchon plutôt qu’ UPR... !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 12:40

                  @Aristide
                  Dans un autre temps et un autre lieu on nommait cela la rééducation, Drugar en commissaire politique pour que le jeune peuple pense comme il faut ...


                  Effectivement le bourrage de crâne en faveur de l’UE depuis 70 ans ressemble assez à ce qui se passe dans une dictature, merci de le remarquer ! Ce qui nécessite une ré-information, après tant d’années de mensonges et lessivages de cerveaux.

                  Sauf ceux qui demandent « plus d’Europe » ou « Une autre Europe », tous ceux qui remettent en cause les origines ou le fonctionnement de l’ UE & de l’euro sont censurés, diabolisés et/ou diffamés.

                  Mais le vent tourne et c’est un plaisir que de voir les européistes confrontés à un rejet qu’ils ont eux -mêmes provoqué par leur soumission aveugle à un système supranational qu’aucun peuple n’a jamais demandé, et n’a jamais été consulté sur le fond.

                  Depuis le lancement de la construction européenne en 1948 avec le Congrès de la Haye jusqu’à aujourd’hui, jamais à aucun moment on n’a demandé aux européens s’ils étaient d’accord sur le fond. Les rares referendum n’ont jamais porté sur l’existence même de l’ UE, mais sur des questions techniques, la Constitution, l’entrée de la GB, l’euro etc
                  Et vous osez traiter les démocrates de dictateurs ?


                • Aimable 3 septembre 13:02

                  @Fergus
                  Vous avez raison , l’UE n’est pas notre ennemie , ce sont seulement ses dirigeant décideurs ( qui représentent la finance ) qui le sont , il ne faut pas se tromper d’ennemi .


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 13:24

                  @Aimable
                  Vous n’avez donc jamais lu un seul article des Traités pour être aussi naïf ... ?
                  Voici les articles les plus nocifs.

                  Mélenchon le sait parfaitement, il a lu les Traités européens !
                  « La Loi El Khomri, c’est la faute à l’ Europe » !


                • Drugar Drugar 3 septembre 16:59

                  @Fifi Brind_acier
                  « Le PRCF nous la baille belle ! Il fait la leçon à la France Insoumise, alors qu’il a préféré appeler à voter Mélenchon plutôt qu’ UPR... ! »

                  En effet, car Asselineau serait d’extrême-droite

                  , grand ami de Pasqua, un gourou etc.... Donc il ne fallait surtout pas voter pour lui qaund ont « de gauche » comme le PRCF. Que voulez-vous, les mensonges distillés par les langues de vipères ont la peau dure et sont difficile à déloger : je le déplore amèrement.

                  Par ailleurs, j’avais déjà dit que le PRCF faisait une erreur en se portant autant à gauche sur le sujet du FREXIT, car ils s’aliènent une énorme partie de l’électorat de droite et du centre alors qu’il faut rassembler pour que le FREXIT soit une réalité. En cela, l’UPR, classé en divers, est parfaitement positionné pour rassembler.

                  Mais cela ne m’empêche pas de saluer leur travail en faveur du FREXIT.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 20:27

                  @Drugar
                  L’objectif principal du PRCF (c’est ce que je comprends) est de reconstruire le Parti Communiste. Il estime que son vivier potentiel est chez les Insoumis. L’objectif du Frexit est pour lui un objectif secondaire.


                • Drugar Drugar 4 septembre 09:32

                  @Fifi Brind_acier
                  Si vous avez raison et que le Frexit est un objectif secondaire, alors il n’y a pas grand choses à attendre du PRCF...


                • Aristide Aristide 4 septembre 11:39

                  @Drugar

                  Commencer par apprendre à faire un discours correcte

                  Voilà, voilà ...


                • Drugar Drugar 4 septembre 14:08

                  @Aristide

                  Un discours correcte n’a pas de lien avec le fait qu’il y est quelques fautes d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison ici ou là....
                  Et sinon, à part faire remarquer que j’ai écris « commencer » au lieu de « commencez », qu’avez-vous à apporter au débat ? Rien, bien entendu...
                  De tout façon votre cas est irrécupérable. Je vous laisse patauger joyeusement dans votre marigot putride. 


                • Drugar Drugar 4 septembre 14:59

                  @Drugar
                  « qu’il y est » => qu’il y ait


                • Fergus Fergus 2 septembre 18:04

                  Bonjour, taktak

                  Vous avez raison sur le traité de Maastricht : il n’a été adopté qu’à une courte majorité.

                  Mais vous mentez délibérément sur le référendum de 2005 : une grande partie des électeurs qui ont voté NON étaient et sont restés des Européens convaincus. Mais ils ne voulaient pas de ce traité libéral qui instaurait un carcan. J’ai voté NON, et avec moi la majorité des membres de ma famille ainsi que des amis, tous sur la même ligne pro-UE !!!  smiley


                  • simir simir 2 septembre 18:20

                    @Fergus
                    Non Fergus toujours tout faux.
                    Votre avis et celui de votre famille ne compte pas.
                    Ainsi comme sur Mélanchon et sa réaction à la perquisition qui a fait progresser son image de battant et de type que l’on ne manipule pas comme cela, la majorité des non de 2005 ne voulaient pas de l’Europe.

                    Les partis de droite qui les traitaient de « gang des non » ne se trompaient pas sur la volonté des partisans du non de sortir de cette prison des peuples.


                  • Fergus Fergus 2 septembre 19:23

                    @ simir

                    « la majorité des non de 2005 ne voulaient pas de l’Europe. »


                    J’en doute pas. Mais quel pourcentage, SVP ???


                    D’autre part, je vous serais obligé de m’indiquer où étaient ces vaillants soldats du NON en 2008 pour se lever contre le déni de démocratie mis en oeuvre par Sarkozy, avec la complicité des socialos ?


                    Il n’y a quasiment pas eu de mobilisation !!!



                  • Fergus Fergus 2 septembre 19:24

                    Erratum : je n’en doute pas


                  • lloreen 3 septembre 10:40

                    @Fergus
                    "J’en doute pas. Mais quel pourcentage, SVP ???

                    "
                    Comme vous semblez ne pas pouvoir vérifier par vous-même je vous apporte la réponse:54,67%.


                  • Fergus Fergus 3 septembre 11:13

                    Bonjour, lloreen

                    FAUX, FAUX et FAUX  !!!

                    Comme je l’ai indiqué ailleurs, il y a eu parmi ces votants du Non de nombreux électeurs  dont moi-même et pas mal de gens de mon entourage  qui ont toujours été pro-européens mais opposés à ce porjet de traité. Est-ce si diffcile à comprendre ???

                    Si j’en avais l’occasion aujourd’hui, je revoterais NON à un projet constitutionnel du même type mais OUI à une Union Européenne !*

                    Désolé, mais le vote NON a été beaucoup plus nuancé que vous l’affirmez. Il est donc malhonnête de mettre tous les votants dans le même sac du rejet épidermique de l’UE !!!


                  • nono le simplet nono le simplet 3 septembre 11:36

                    @Fergus
                    j’en fais partie ... opposé au traité mais pas à l’Europe en général ...


                  • lloreen 3 septembre 11:47

                    @Fergus
                    C’est vous qui ne comprenez rien.Que signifie pro-européen ?
                    Strictement rien.Etes-vous aussi pro Aquitaine ou pro Amérique ?

                    Les nations se donnent des constitutions et cette « constitution européenne » n’est rien d’autre que la création de partenariats commerciaux entre corporations internationales.
                    Elle ne concerne en rien les peuples.Ces mots de « constitution européenne » prêtent à confusion et c’est fait exprès.
                    Vous vous précipitez aussi dans les urnes à chaque constitution de société ?


                  • lloreen 3 septembre 11:52

                    @Fergus
                    Ce qui est extrêmement malhonnête est de faire voter un peuple en faisant croire que cela concerne les textes légaux concernant leur nation.
                    Et si les français daignaient regarder la réalité en face cela leur sauterait aux yeux.


                  • Fergus Fergus 3 septembre 19:10

                    @ lloreen

                    Précisément, il faut modfier la constitution européenne, mais ne pas rejeter l’UE. L’idéal serait à mes yeux d’aller vers une fédération  !

                    En tout état de cause, cessez de rallier à votre cause tous les votants du NON de 2005. C’est une forme d’escroquerie intellectuelle. Et nono le simplet (que je salue également) vous a montré qu’il n’y a pas eu que mes amis et moi pour voter NON à ce référendum tout en étant résolument pro-européens.


                  • Aristide Aristide 2 septembre 18:42

                    On les savait maitre pour le maquillage photographique, mais les voila démontrant leur virtuosité dans la manipulation des chiffres des successeurs des staliniens ...

                    Un exemple, les français voterait massivement 60/40 à un RIC pour conserver l’Euro, indiscutable ? Mais non, voilà que l’on fait voter les abstentionnistes ... Idem pour le Frexit ?


                    • Fergus Fergus 2 septembre 19:28

                      Bonsoir, Aristide

                      C’est le même genre de dialectique manipulatrice qui conduit à rapporter un résultat électoral eu nombre des inscrits et non des exprimés. Mais pour les adversaires, pas pour soi-même. Faut pas déconner quand même !  smiley


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 12:05

                      @Fergus
                      Vous avez raison, de nombreux électeurs pensent qu’ils auront droit, un jour à une autre Europe que celle là. Ce qui est de la science fiction.

                      Je vous ai expliqué plusieurs fois qu’il n’était pas possible d’obtenir l’unanimité pour remettre à plat les Traités, car les pays européens sont divisés sur tous les sujets.

                      Et que voter à la majorité qualifiée étaient encore moins démocratique, car cela signifie qu’une majorité de pays va imposer ses choix aux autres, qui bien sûr ne seront pas d’accord. C’est l’unanimité ou rien.

                      Je vous ai demandé de citer quels sujets pouvaient faire l’unanimité, vous ne répondez jamais.

                      Il n’existe qu’une seule Union européenne, celle là, ultralibérale.


                    • Fergus Fergus 3 septembre 19:14

                      Bonsoir, Fifi Brind_acier

                      Je ne vous réponds jamais sur l« unanimité » précisément parce que c’est cette règle qui devra tôt ou tard voler en éclat (exception faite pour les nouvelles adhésions).

                      Et comme je vous l’ai indiqué récemment, d’ores et déjà des domaines préalablement soumis à l’unanimité (politique étrangère et sécurité continentale) sont passés en 2014 à la majorité qualifiée, ce que vous vous gardez bien de mettre en avant à l’UPR car cela invalide votre discours !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 20:40

                      @Fergus
                      (politique étrangère et sécurité continentale)


                      Mauvais exemple. Ce sont des domaines spécifiques qui concernent l’ OTAN, mais tous les pays européens ne sont pas dans l’ OTAN.
                      D’où l’impossibilité de leur imposer l’unanimité.

                       5 États ont proclamé leur neutralité internationale depuis de nombreuses années (voire depuis plusieurs décennies) : Suède, Finlande, Autriche, Irlande, Malte + le cas particulier de Chypre.

                      Soit 6 pays qui ne sont pas dans l’ OTAN et ne sont pas concernés par la politique étrangère et les questions de sécurité imposées par l’ OTAN.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 07:11

                      @Fergus
                      Précisions sur l’ OTAN, il s’agit de l’article 42 du Traité de l’ Union européenne (pas le TFUE, mais le TUE) , le texte commence ainsi :

                      « 1. La politique de sécurité et de défense commune fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune.

                      Ceci implique que la politique étrangère et militaire des pays européens qui sont dans l’ OTAN dépend directement de Washington.

                      La France a donc perdu sa souveraineté monétaire, législative et économique avec l’ UE & l’euro, et elle a perdu sa souveraineté diplomatique et militaire avec l’ OTAN.


                    • Emohtaryp Emohtaryp 8 septembre 14:17

                      @Fergus

                      Tu dis vraiment n’importe quoi.....l’euro t’as fait perdre 56 000 euros, t’as volé ta retraite, les droits du travail, t’as taxé à mort, détruit tous les services publics, t’as instauré un prévaricateur marionnette corrompu à la moelle qui éborgne les gens qui manifestent...etc..etc... et tu en redemandes encore ??????? Tu serais pas un peu débile sur les bords ???

                      Sur un autre fil, tu es venu à traiter FA de menteur mais tu n’as jamais répondu ( bien évidemment...) quels pouvaient être les mensonges proférés, j’attends toujours tes arguments....si tu en as....

                      PS

                      J’ai voté non à Maastrich, et non en 2005 au TCE car je suis totalement opposé à cette abjecte DICTATURE européiste , pour ta gouverne, j’ai des idées plutôt progressistes....

                      Je ne comprends absolument pas qu’on puisse être de « gauche » et soutenir cette merde immonde de l’ue/euro à l’idéologie néolibérale infecte.....c’est antinomique !!! On appelle cela de la traitrise caractérisée, aussi bien pour les représentants que les pigeons qui les suivent... Même Montebourg a enfin compris mais n’a toujours pas tiré les conclusions qui s’imposent, celles des Anglais par ex...Les europhiles sont vraiment des gros masos....

                      J’attends toujours tes arguties pour tes diffamations récurrentes du « mensonge Asselinien » , s’il ment, il faut bien le faire savoir mais à condition d’étayer ses dires correctement, pas en palabres incantatoires gratuites....


                    • kimonovert 2 septembre 21:20

                      Mettre un lien de sputnik, toute la pansée du perroquet brun enfin noir et rouge...


                      • the clone the clone 3 septembre 08:04

                        Déjà qu’ils votent comme des cons alors revoter je ne vous explique même pas le résultat .....


                        • Ruut Ruut 4 septembre 10:49

                          @the clone
                          C’est sûr que le type qui se tape 2 boulots au smic pour faire vivre sa famille et en plus les devoirs des mômes, il n’as pas vraiment le temps de s’informer sur le net.
                          Pareil pour le type qui se fait un max d’heures sup car son salaire un peu plus haut que le smic mais trop pour les aides ne lui permet que de survivre.
                          L’information de qualité est un luxe dont sont exclus la majorité de nos frères Français par manque de temps libre et par matraquage de la propagande.

                          La comparaison des votes des Français de l’hexagone et des autres à l’étranger (moins soumis à la propagande) est évoquant.


                        • lloreen 3 septembre 10:30

                          Avant que les français ne votent ou ne revotent il serait impératif de connaître la réalité des choses et commencent à s’informer correctement.

                          Les présidents sont les marionnettes des puissances de l’argent.Ni plus ni moins.

                          https://www.voltairenet.org/article204276.html


                          Pour sortir de ce schéma préétabli qui fait que a majorité des pays continue à fonctionner dans des régimes féodaux et certainement pas démocratiques -il faut ouvrir ses yeux... il faut accepter d’ouvrir son cerveau et de penser différemment pour élargir le spectre des possibilités et comprendre qu’il est impératif de sortir d’un système mortifère basé sur les pénuries orchestrées, le vol des ressources naturelles, la spoliation des nations et l’usage de technologies agressives pour asseoir la domination d’un syndicat international du crime organisé.


                          Depuis le 18 juin 2015, un collectif de français a créé un conseil national de transition qui est un outil juridique reconnu par le droit international pour établir un nouveau paradigme et permettre aux français de décider de leur futur système de gouvernance.

                          Ce conseil national de transition est pour l’heure, le seul organe LEGITIME du peuple français dans la mesure où le pays n’a plus de constitution selon les termes de l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 du fait de la fin de la séparation des pouvoirs depuis le coup d’état du 5 décembre 2016 (décret Valls).

                          L’élection de Macron est donc illégale et cet individu usurpe des fonctions qui ne lui incombent pas.

                          Le pouvoir légitime est donc vacant en France et des imposteurs comprenant la situation se sont engouffrés dans la brèche, prétendant faussement« représenter les français » ce que les faits démentent ouvertement.


                          Ce conseil national de transition a élaboré un programme et crée une « Cour Suprême » de justice demandant l’approbation du mandat d’arrêt de Macron et de ses complices pour crimes contre l’humanité.

                          https://www.conseilnational.fr/


                          Les concepts techniques d’un conseil national de transition

                          https://conseilnational.blogspot.com/2019/07/concepts-techniques-dun-conseil.html

                          Le programme de la transition
                          https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                          Pétition:Demande d’approbation des mandats d’arrêt.
                          https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273


                          • lloreen 3 septembre 10:31

                            Pardon:qu’ils (commencent...).


                            • lloreen 3 septembre 11:08

                              Il faudrait aussi cesser de jouer sur les mots car c’est une pratique de l’adversaire et un piège dans lequel la plupart tombe les yeux fermés.

                              Pour tout un chacun qui connaît sa géographie, l’Europe est un continent.

                              l’UE est un consortium dont certaines filiales se trouvent sur le continent européen.

                              Oui, on peut sortir très facilement de l’Europe et pour ce faire il suffit de faire ses bagages pour s’en aller ailleurs.

                              On n’a pas besoin de « sortir de l’UE » pour la bonne et simple raison qu’il s’agit d’un traité commercial entre cartels et que ces traités n’engagent nullement des nations.Un peuple n’est donc concerné ni par l’article 50 ni par un autre.

                              Une nation se donne une constitution sur laquelle se fondent ses règles de droit.

                              Et quand cette constitution est mise à mal le président saute et son gouvernement avec.

                              « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État.

                              Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »

                              — Article 5 de la Constitution





                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 12:52

                                @Assouline
                                Quant un Président de la République viole la Constitution, l’article 68 permet de le destituer.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 13:06

                                @lloreen
                                l’UE est un consortium.

                                L’UE, c’est un ensemble de Traités que chaque pays a signé avec chacun des autres pays. Exemple les photos de la signature du Traité de Rome.

                                Ils relèvent du Droit International qui prévoit une porte de sortie, c’est l’article 50, que Thérésa May a utilisé, puisque les négociations de sortie ont été ouvertes.

                                Je sais bien que pour vous le Droit international, c’est de la gnognote, mais il n’existe en ce bas monde que deux manières de procéder entre pays, le Droit international ou les rapports de force. Le Droit international est un facteur de civilisation, contrairement aux rapports de force.

                                Je suis pour la paix entre les peuples, le respect des autres pays signataires impose une sortie légale, sauf si les partenaires sont de mauvaise foi et imposent un no deal. Mais commençons par le respect des autres, il n’y a aucune raison de se fâcher avec les autres pays européens.


                              • lloreen 3 septembre 15:19

                                @Assouline

                                Pour qu’un président puisse veiller au respect de la constitution encore faut-il qu’il y en ait une...

                                Or, il se trouve que depuis le coup d’état du 5 décembre 2016 mettant fin à la séparation des pouvoirs selon les dispositions de l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui occupe la plus haute place dans la hiérarchie des lois françaises et qui fait partie intégrante du bloc de constitutionnalité stipule que
                                " Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution".

                                Et que sans constitution il n’y a pas d’élection.

                                Ce qui revient à dire que monsieur Macron est un imposteur et un criminel contre l’humanité à la solde d’une clique de mécréants qui financent des mercenaires qu’ils opposent aux populations des territoires qu’ils colonisent.
                                Cela s’est fait en Grèce et cela se fait à présent en France.
                                Les mutilations et la mort de personnes pacifistes venues exercer leurs droits de manifester reconnus par la DDHC de 1789 étant la preuve magistrale de la malfaisance et la criminalité de ces truands.

                                Vous avez donc bien compris que monsieur Macron non seulement usurpe des fonctions mais qu’en plus il est le chef de file mandaté par un syndicat international du crime organisé qui s’est attaqué à la France et à ses habitants.

                                Les textes sont clairs.

                                Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État.

                                Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »



                              • lloreen 3 septembre 15:41

                                @Fifi Brind_acier

                                Vous pouvez me citer quel lopin de terre a signé un traité ?


                              • lloreen 3 septembre 15:52

                                @Fifi Brind_acier
                                Ces traités précisément ne relèvent pas du droit international parce que le droit international inter nationes... reconnaît aux peuples le droit de disposer d’eux-mêmes...Ce que, vous en convenez vous-même n’est pas le cas. Ces traités ne sont donc rien d’autre que ces conventions corporatistes.
                                Cela ne date pas d’hier et se vérifie dès l’époque de la compagnie des Indes ...où les traités se faisaient et se défaisaient au gré de l’humeur et des intérêts des rois et autres opportunistes et cela se vérifie dans tous les pays.


                              • lloreen 3 septembre 16:08

                                @Fifi Brind_acier
                                "Je sais bien que pour vous le Droit international, c’est de la gnognote, mais il n’existe en ce bas monde que deux manières de procéder entre pays, le Droit international ou les rapports de force. Le Droit international est un facteur de civilisation, contrairement aux rapports de force. "

                                Je regrette que vous ne fassiez pas la part des choses.
                                Je dis que ceux qui utilisent la force sont précisément ceux auxquels vous estimez devoir vous soumettre c’est à dire précisément ces corporatistes qui violent le droit international.
                                Depuis quand des représentants de corporation ont la LEGITIMITE pour signer des traités internationaux ?
                                Comment voulez-vous que des présidents de prestataires de service gouvernementaux puissent signer des traités internationaux qui précisément relèvent de la compétence de président des pays respectifs.

                                A ce que je sache aucun des présidents depuis 1947 et la création de la corporation REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE immatriculée au registre des sociétés et enregistrée auprès de la SEC américaine depuis 2003 n’a jamais prétendu être le président de la France ?
                                Et heureusement car ils savent très bien qu’ils ne sont rien d’autre que les représentants de quelques lignées richissimes qui ont encore toujours racketté, agressé et exterminé les populations qui vivaient sur les territoires qu’ils colonisent depuis des siècles et qui disposent leurs valets à la tête des territoires qu’ils gèrent dans leur intérêt exclusif.
                                Il me semble que les faits parlent d’eux-même.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 20:42

                                @Assouline
                                Vous trouvez que violer la Constitution n’est pas un manquement à ses devoirs ? Le Président est le garant de la Constitution.


                              • Ruut Ruut 4 septembre 14:12

                                @Assouline
                                Le garant de la constitution, si il la viole, c’est un manquement manifeste a ses devoirs.


                              • simir simir 3 septembre 12:19

                                les français ne sont pas idiots er je pense que la majoruté voudrait revenir au franc car :

                                L’euro n’est jamais devenu une monnaie de réserve comme on nous l’avait promis.

                                La spéculation sur cette monnaie n’a jamais cessé, ainsi le cours par rapport au dollar a beaucoup varié

                                C’est une monnaie calquée sur le deutchmark qui a plombé toute notre économie.

                                En 2005 un mois avant le référendum le non était donné perdant.

                                De même,je ne doute pas qu"avec tous les arguments sur cet euro qui a plombé notre économie les électeurs ne finiraient pas par comprendre les méfaits de cette monnaie unique.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 13:08

                                  @simir
                                  Bien sûr que non ils ne comprennent pas l’intérêt du retour au Franc, les médias et les européistes leur lessive le cerveau depuis presque 20 ans ...


                                • Yaurrick Yaurrick 3 septembre 13:17

                                  @simir
                                  Revenir au franc ne garantit en rien que la situation s’améliorera. Nos politiques sont largement capables de plomber encore plus l’économie française et transformer le franc en une monnaie de singe.


                                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 3 septembre 20:30

                                  @Assouline

                                  Vous devriez pousser le raisonnement économique jusqu’au bout. Si l’Euro progresse sur les marchés, c’est parce que la FED baisse ses taux d’intérêts momentanément. Il faut compter aussi à la baisse du Yuan.
                                  L’Euro reste malgré tout une monnaie qui n’est pas stable, car il suffit que la FED remonte les taux d’intérêt pour favoriser les marchés et le Yuan remonte pour que l’Euro redevienne peanuts.
                                  On le voit bien, l’Euro est entièrement dépendant des fluctuations des marchés internationaux. Il a beau être monnaie unique, il est fragile comme le dollar l’est face à la Chine et aux pays émergents.
                                  Retrouver donc une indépendance monétaire serait pour la France, l’occasion de retrouver sa vitalité économique, sans se voir constamment liée par une monnaie de singe, alignée uniquement sur le dollar et le mark.


                                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 3 septembre 20:32

                                  @Yaurrick

                                  Bonsoir, le franc aligné sur l’étalon or, ne pourrait être une monnaie de singe. Il n’a jamais été une monnaie secondaire, dans le concert des nations. 


                                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 20:34

                                  @Nicole Cheverney

                                  Philippe YONNET, si !


                                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 20:35

                                  @

                                  Clouzo bla-bla-bla aussi, of course


                                • Yaurrick Yaurrick 3 septembre 23:08

                                  @Nicole Cheverney
                                  Aligner une monnaie sur l’or suppose que les états n’aient pas recours à une émission arbitraire de monnaie et maitrisent la dette publique.
                                  Cela n’a pas empêché les états d’abolir la convertibilité des monnaies en or, précisément car nombre de d’états ne respectaient pas ces contraintes et donc entrainaient une fuite de l’or des banques centrales.
                                  Il risque d’être difficile de revenir à l’étalon dans le cadre d’états incapables de gérer leur monnaies et dépenses.


                                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 4 septembre 08:37

                                  @Yaurrick

                                  Bonjour, pour l’instant, ce sont les Etats européens sous colonisation de l’Union Européenne qui sont dans l’incapacité de gérer quoi que ce soit, puisqu’ils n’ont plus la maîtrise des outils de leur indépendance. La France pieds et poings liés livrée à l’étranger. La troisième fois de son histoire, une fois pendant la guerre de 100 ans où les 3/4 de la France était passée aux mains des Anglais, la deuxième, avec l’occupation de la France par les nazis, et la troisième aujourd’hui avec l’UE.
                                  Avec bien sûr la participation active des collabos.
                                  Le reste, si nous retrouvons notre indépendance en sortant de l’UE, et remettons en circulation le Franc, ce ne seront que des aménagements techniques qui permettront au Franc de retrouver sa vigueur, la condition bien sûr étant de rompre définitivement avec l’ultra- libéralisme, dans le cadre d’une économie keynesienne.


                                • Eric F Eric F 4 septembre 21:24

                                  @Nicole Cheverney
                                  « Avec bien sûr la participation active des collabos »
                                  Comparer l’UE avec l’occupation Nazie, cela ne vaut pas un point Godwin, mais tout un carnet !


                                • Attila Attila 4 septembre 21:47

                                  @Eric F
                                  Le mot « collabo » a un sens historique lié à l’occupation nazie, c’est exact. Mais on l’utilise aussi pour désigner des comportements similaires vis-à-vis d’un pouvoir corrompu, même s’il n’est pas nazi.
                                  .


                                • Attila Attila 4 septembre 21:50

                                  @Attila
                                  Un terme approchant est « compradore ».
                                  .


                                • lloreen 3 septembre 13:24

                                  En cas de mise en place d’un conseil national de transition le pays redevient indépendant de tous les organismes internationaux, afin que son peuple soit SEUL DÉCIDEUR des lois et règles de sa société.

                                  Evidemment, pour en arriver à l’application d’une telle perspective il faut être intellectuellement apte à adopter une vision et des stratégies nouvelles, ne pouvant émaner que de personnes disposées à s’orienter vers de tels horizons et qui seront forcément en opposition avec :

                                  -les politiciens professionnels titulaires de sinécures héréditaires, actuellement aux affaires et ne rechignant pas à molester, interner et tuer les opposants à l’ordre féodal séculaire établi qu’ils défendent envers et contre tout

                                  -les opportunistes pour qui demain doit ressembler à aujourd’hui afin qu’ils ne perdent aucun de leurs nombreux privilèges et sur lesquels les premiers s’appuient et comptent de toutes leurs forces

                                  -les suiveurs qui se contentent de leur sort par peur de perdre le peu qui leur reste, calculé par les premiers et géré par les seconds

                                  -les éternels indécis attendant de voir de quoi demain -qui ne sera guère meilleur qu’hier-sera fait

                                  ceux qui sont tellement programmés et manipulés mentalement depuis des générations n’imaginant même pas qu’il puisse exister autre chose que la servitude.

                                  Autant dire que les visionnaires ont au pain sur la planche savonnée...


                                  • lloreen 3 septembre 14:58

                                    @Assouline
                                    Je n’aime pas trop employer les mots convenus et en particulier celui de peuple.Je préfère de très loin celui d’êtres humains.Il est normal qu’il y ait des divergences mais il doit surtout y avoir des convergences en ce qui concerne l’élaboration des règles communes pour une vie en bonne intelligence le but à suivre étant une vie paisible pour tous ce qui est loin d’être le cas partout sur la planète parce que depuis des millénaires les gens vivent dans la servitude.

                                    Exposer ceux qui empêchent les gens de vivre en paix doit être le préalable et ensuite fixer des codes à faire respecter.
                                    Une bonne base pour démarrer est déjà de respecter le commandement de ne pas faire à autrui ce qu’on ne veut pas qu’autrui fasse et ceux qui ne s’y plient pas doivent être empêchés de nuire.

                                    La pacification mondiale doit être un objectif à suivre pour tous mais tant que des escrocs et des criminels dictent leurs "codes de (mauvaises) conduites ce n’est pas envisageable.
                                    Chacun doit pouvoir vivre sa vie comme il l’entend à condition de ne pas empiéter sur la liberté des autres.
                                    Pour l’instant c’est encore toujours la guerre qui prévaut partout puisque les corporatistes et leurs mercenaires vivent grassement de ce dérèglement.

                                    Ceux qui choisissent de s’établir dans un lieu de leur choix doivent faire en sorte de ne pas perturber les règles de vie des habitants et les agresseurs et autres importuns doivent retourner d’où ils viennent.


                                  • lloreen 3 septembre 13:24

                                    Pardon : du (pain)


                                    • lloreen 3 septembre 13:45

                                      Les peuples vont commencer à s’émanciper les uns après les autres.

                                      Les premiers à avoir tenté l’aventure révolutionnaire pacifique sont les islandais en 2009.

                                      Cette option n’étant dans pas dans l’intérêt du syndicat international du crime organisé cela n’a pas été claironné alentour par les organes de propagande des chargés de pouvoir corporatistes.

                                      Ceux que l’histoire islandaise intéresse peuvent s’informer sur les liens suivants.

                                      http://www.wikistrike.com/article-sans-nouvelles-d-islande-pourquoi-103851641.html

                                      http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

                                      Suite à la révolution islandaise, une partie des dettes hypothécaires des ménages islandais a été annulée.

                                      https://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20131202trib000798843/l-islande-va-effacer-une-partie-de-la-dette-des-menages.html

                                      Quant à « l’adhésion à l’UE » elle est un lointain souvenir relégué aux oubliettes islandaises.

                                      https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140224trib00081 6865/islande-dit-adieu-a-l-union-europeenne-sans-meme-un-referendum.html


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 septembre 20:46

                                        @lloreen
                                        L’Islande fait ce qu’elle veut, justement parce qu’elle n’est ni dans l’ UE, ni dans la zone euro !


                                      • lloreen 3 septembre 22:05

                                        @Fifi Brind_acier
                                        L’Islande fait ce qu’elle veut parce que les islandais ont repris leur pouvoir.
                                        Cqfd


                                      • lloreen 3 septembre 22:12

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Si les français adoptent la mise en place d’un conseil national de transition ils redeviendront souverains dans leur pays.

                                        "Une fois ce Conseil National de Transition à la tête du pays :
                                        Sa mission essentielle sera de garantir le bon déroulement  des activités prévues : l’audit et la  rédaction d’une Constitution par l’ensemble des habitants du pays, tous égaux en droits.
                                        Pour cela :
                                        • Il décrètera la suspension de toutes les dettes nationales jusqu’à ce que le peuple ait élaboré sa constitution et prendra lui-même les décisions concernant ces dettes. Il en sera de même pour tous les traités et accords internationaux, afin que le pays redevienne complètement indépendant, libre de ses décisions.
                                        • Il lancera immédiatement une création monétaire afin d’assurer le fonctionnement économique du pays, gérée par une banque nationalisée sous la direction de simples citoyens.
                                        • Il suspendra de leurs fonctions et de toute activité publique tous les membres de la franc-maçonnerie ou d’autres sectes, et interdira tous les partis politiques ainsi que les lobbies.
                                        • Une chaîne de Télévision sera nationalisée et gérée par le peuple pour offrir de vraies informations à la population et informer en permanence des enquêtes et audits.
                                        • Les deux institutions majeures que sont l’Instruction publique et la santé seront réhabilitées dans leur véritable sens.
                                        • En France, un revenu universel remplacera toutes les formes d’aides sociales, de retraite ou de chômage, sauf dans les cas où son montant serait inférieur aux droits actuels. Il doit être mis en place avec cette monnaie pour la durée de la Transition afin de permettre une relance économique très vive, ce qui mettra frein à la délinquance, limitera la corruption et fera disparaître la précarité. Ce revenu individuel doit permettre à toute personne de vivre dignement.
                                        • Toute la structure qui mettra cette gestion en place ne doit être composée que de simples citoyens, qui mettront en place un « Conseil de Sages » pour superviser cette organisation qui ne fonctionnera que par des commissions composées de trois parties : les experts concernés, des citoyens bien informés et de simple gens tirés au sort. Pour les principales (Santé, Education, Justice, Police…), ces commissions seront composées, chacune, d’au moins 100 personnes et la part des gens tirés au sort sera remplacée régulièrement afin d’offrir au maximum de gens la possibilité de participer à cette gouvernance provisoire."

                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 07:40

                                        @lloreen
                                        Pourquoi ne vous présentez-vous pas aux élections ?


                                      • lloreen 4 septembre 12:34

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Cela ne m’intéresse pas le moins du monde.


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 13:00

                                        @lloreen
                                        Vous préférez appeler à un coup d’état le 14 juillet, quand Paris est rempli de militaires et de policiers pour qu’il y ait beaucoup de victimes ?


                                      • lloreen 4 septembre 14:10

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Dans lequel de mes commentaires avez-vous lu cela ?


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 19:26

                                        @lloreen
                                        Conseil national de transition et Fiorile, c’est bien la même chose ?
                                        C’est bien Fiorile qui a appelé à un coup d’état .


                                      • lloreen 4 septembre 21:42

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Vous finirez par comprendre que je ne suis ni dans le conseil de transition ni Eric Fiorile ?
                                        Si vous aviez la curiosité de faire un minimum de recherches vous sauriez que de nombreux pays ont eu recours à un conseil national de transition dans leur histoire et que l’ignoble Sarkozy, l’agent de la CIA, même s’il a dévoyé le concept en Libye a apporté la preuve que cet outil juridique est tout à fait applicable et reconnu par le droit international...

                                        Si vous lisiez l’article 35 de la constitution du 24 juin 1793 vous apprendriez que
                                        "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

                                        Je me demande donc :
                                        -où vous voyez un « coup d’état » lorsque des français, souverains conformément à la DDHC de 1789 décident d’appliquer la loi car il me semble bien-à voir les manifestations des gilets jaunes retransmises sur internet que le gouvernement français ou plutôt ce qui en tient lieu et n’en est pas un, non seulement oppose ses milices privées de l’eurogendfor mais en plus mutile et tue la population et que ces crimes et délits constituent bien un viol des droits du peuple.

                                        Il se trouve malheureusement que les français ne sont guère informés et tellement programmés mentalement qu’ils ne rechignent pas à affronter des milices para-militaires avec les conséquences désastreuses que cela peut avoir mais sont incapables de comprendre la nécessité de faire usage de moyens de droit pour faire en sorte de mettre les criminels et les escrocs au pouvoir hors la loi.

                                        Il se trouve précisément que le conseil national de transition français est pour l’heure l’outil par excellence pour virer ces imposteurs des postes de pouvoir.


                                      • Eric F Eric F 4 septembre 22:43

                                        @lloreen
                                        les Islandais avaient abandonné la pèche traditionnelle pour le trading, leurs banques ont fait faillite, les avoirs des habitants ont été préservés mais les clients des filiales européennes de ces banques ont perdu leurs avoirs, ce sont les contribuables de l’Union qui ont du financer. Et après la prétendue révolution démocratique, des gouvernants ont été impliqués dans les Panama Papers il y a deux ans. Ce qui booste l’économie, c’est ...le tourisme (quadruplé en 10 ans).


                                      • lloreen 5 septembre 08:06

                                        @Eric F
                                        Vous confondez allégrement les islandais avec quelques escrocs et opportunistes qui se sont hissés aux postes de pouvoir et qui sont une infime minorité.Les islandais ont prouvé de quoi sont capables 320000 personnes se ralliant contre un gouvernement en mettant les dispositions de la DDHC de 1789 qui je le rappelle, est une déclaration UNIVERSELLE.

                                        Pour éviter précisément les escrocs et autres malfrats intéressés au premier chef à gruger et à voler et que leurs prédispositions malsaines prédestinent à des postes où ils auront toute latitude à montrer de quoi ils sont incapables à savoir respecter une éthique et préserver l’intérêt général -comme c’est de notoriété publique un peu partout dans le monde l’intérêt est justement un changement de paradigme.

                                        « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

                                      • Eric F Eric F 5 septembre 09:57

                                        @lloreen
                                        Pas seulement quelques dirigeants, les Islandais ont grugé les clients étrangers de leurs banques en préservant exclusivement leurs propres avoirs et dividendes. Si l’ensemble des pays du monde faisaient de même, les entreprises feraient faillite en cascade en perdant leur trésorerie, et les épargnants en perdant leurs économies (épargne logement, etc.).


                                      • Attilax Attilax 3 septembre 22:13

                                        Si autant de gens que vous le dites voulaient se barrer de l’UE, l’UPR dont c’est le projet principal n’aurait pas fait 0.8%. D’ailleurs même vous, vous n’avez pas voté pour eux, mais pour Méluche, pas vrai ?

                                        Bonjour la cohérence et les priorités.


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 07:35

                                          @Attilax
                                          Je crois que vous ne devez jamais ouvrir votre télé, ne sont invités que des représentants de Partis européistes !

                                          Quand les médias parlent de sortie de l’ UE & de l’euro, c’est pour annoncer un cataclysme, pour faire peur : « la dette va exploser, l’ épargne et les retraites vont fondre » etc etc . Il n’y a jamais de contradicteurs, aucun débat contradictoire.

                                          En GB, des européistes ont même annoncé que le Brexit serait fatal pour la nature et nuirait particulièrement aux blaireaux !

                                          L’immense majorité des électeurs ne connaissent pas l’UPR, qui est censurée par les média depuis plus de 12 ans. Lors des élections l’ UPR dispose de quelques minutes, et entre deux élections, de 0h, 0minute, 0 seconde de temps de parole.

                                          Il faut « voter utile » ajoutent les médias à chaque élection, sous entendu que les petits Partis sont inutiles.

                                          C’est la censure, le vote utile et la propagande de la peur qui expliquent les résultats électoraux de l’ UPR. 


                                        • Attilax Attilax 4 septembre 12:43

                                          @Fifi Brind_acier

                                          C’est en partie vrai, mais pas seulement pour expliquer qu’un parti avec une tête de chat en affiche ait pu faire mieux que l’UPR et son enjeu gigantesque. Si sortir de l’UE était une priorité pour une majorité, ils se seraient penchés un minimum sur la question, et force est de constater qu’à peine 1% des électeurs l’a fait et que 3% ont voté miaou.
                                          Simple constat, un peu triste j’en conviens, mais s’il n’y avait que ça...


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 13:12

                                          @Attilax
                                          Le vote pour les chats est un vote par défaut du vote blanc.
                                          Pourquoi ils ne se renseignent pas ? Il faut le leur demander.

                                          J’ai découvert l’ UPR tout à fait par hasard, en cherchant des renseignements sur l’Union européenne, après le vote du Traité de Lisbonne en 2008.

                                          Il ne faut pas sous estimer les effets de la propagande européiste, elle est permanente depuis 70 ans, et tout est fait pour qu’il n’y ait pas de lien entre les Traités européens et les décisions prises en France.

                                          Les médias devraient appeler Macron : « le petit gouverneur de la Province France ».Ils l’appellent Jupiter.

                                          Demandez autour de vous d’où viennent les réformes sur le droit du travail et des retraites, vous me direz ce que les gens vous répondent.


                                        • Eric F Eric F 4 septembre 21:21

                                          @Fifi Brind_acier
                                          "Demandez autour de vous d’où viennent les réformes sur le droit du travail et des retraites, vous me direz ce que les gens vous répondent« 
                                          Cela vient du néolibéralisme universel, que ce soit dans l’UE ou en dehors. Depuis la chute du bloc soviétique, il s’est généralisé partout ( »a fin de l’histoire")


                                        • Attila Attila 4 septembre 21:41

                                          @Eric F
                                          « Cela vient du néolibéralisme universel, que ce soit dans l’UE ou en dehors »
                                          Exact. Mais vous oubliez de préciser qu’à l’intérieur de l’UE la seule doctrine autorisée par les Traités est le néolibéralisme. Les électeurs peuvent voter contre ça ne change rien.
                                          Les gens ne répondront pas « néolibéralisme » car le mot et la chose ne sont connus que par moins de 5% des électeurs. Même quelqu’un de bien informé comme Laurent Herblay confond néolibéralisme et ultralibéralisme.

                                          .


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 07:56

                                          @Eric F
                                          Donc vous ignorez que les Gouvernements européens ont signé en 1997 le Pacte de stabilité et de croissance de la zone euro qui leur impose de coordonner leurs politiques budgétaires . A cet effet chaque année, ils reçoivent une feuille de route à laquelle ils doivent se conformer. Ce sont les GOPé.

                                          Les pays qui n’obéissent pas peuvent se voir infliger des sanctions financières, de 0,2 à 0,5% du PIB, soit pour la France, plusieurs milliards d’euros.

                                          Tous les autres pays du monde établissent librement leur budget, sauf les pays européens. Les électeurs qui voudraient majoritairement une autre politique seront bernés. Leur gouvernement ne pourra pas envisager de politique intérieure nationale différente de celle imposée par les Traités ultra libéraux.

                                          C’est ce que Viviane Reding, Commissaire européenne, a expliqué aux Députés français : « Il faut comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales, il n’y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune ».

                                          C’est ainsi que vous comptez combattre le néolibéralisme ? Pieds et poings liés ? Cela ne vous dérange pas d’être condamné à perpétuité à l’austérité salariale, à la baisse des retraites et des indemnités chômage, à la fin des services publics, et aux privatisations des biens publics ?


                                        • Eric F Eric F 5 septembre 10:05

                                          @Fifi Brind_acier
                                          Je n’ignore rien du tout, mais l’UE ne fait que relayer un état de fait qui est devenu la norme mondiale. Les sanctions de l’UE sont fictives, la France dépasse allègrement les 3% de déficit sans avoir autre chose que des remarques. Les autres pays du monde hors UE établissent des budget en visant l’équilibre si possible, avec des cas particuliers comme le Japon qui a une dette publique surtout détenue par les épargnants locaux ; Mais à part les USA qui ont une monnaie de référence (et la BCE !), ceux qui font tourner la planche à billets connaissent une dépréciation et une surinflation, ni la Suisse, ni la Norvège ne le font.


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 12:35

                                          @Eric F
                                          Les sanctions de l’UE sont fictives,


                                          Pas du tout, les pays ont 2 ans pour rectifier le tir.


                                        • Eric F Eric F 4 septembre 21:16

                                          Ces sondages sont intéressants, mais il apparait qu’en cas de referendum sur le Frexit, 60% des votants voteraient contre et 40% voteraient pour (ceux qui ne votent pas ne sont pas mobilisés pour sortir).

                                          Il y avait eu une entourloupe lors de la campagne sur Maastricht, affirmant qu’un « volet social » allait suivre ...ce qui n’a jamais vu le jour. Cela a occasionné le retour de balancier au referendum de 2005, et le succès des listes eurocritiques lors des scrutins européens

                                          Aux dernières européennes, c’est encore un parti « eurocritique » qui est arrivé en tête, mais les listes favorables au Frexit n’ont fait qu’un faible score, alors que leur programme était on ne peut plus clair. Donc cela ressemble à un message de mauvaise humeur, une sorte de « retenez moi sinon je sors » (plan A, mais pas plan B).


                                          • Initiativedharman Initiativedharman 4 septembre 23:21

                                            Les français voteraient non à l’Europe ? Bravo ! 

                                            Nous rejoindrions ainsi la cohorte des demeurés, abrutis, incultes, populistes, bas-du-front, et autres pequenots qui ont voté Trump ou le Brexit.

                                            Franchement, vous avez vu la tronche de Boris Johnson ? 

                                            Une fois sortis de l’Europe, les britanniques vont s’en mordre les doigts. Terminé les milliards d’euros d’aides de l’Europe. C’est ironique quand on sait que ces aides profitaient à ceux là mêmes qui ont voté non à l’Europe.

                                            Sans l’Europe, nous ne sommes rien. L’Europe est loin d’être parfaite, elle est trop libérale mais de là à la vouer aux gémonies...Les agriculteurs, par exemple, peuvent lui dire merci.

                                            Tous ces anti-européens sont des populistes à deux balles.


                                            • Attila Attila 4 septembre 23:26

                                              @Initiativedharman
                                              Espérez-vous convaincre ici avec une argumentation aussi minable ?
                                              En plein rêve !

                                              .


                                            • Initiativedharman Initiativedharman 4 septembre 23:56

                                              @Attila
                                              J’essaie pas de convaincre, il est impossible de convaincre les simple d’esprit.


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 septembre 08:00

                                              @Initiativedharman
                                              Les médias sont passés avant vous et sont bien plus malins que vos gros sabots... L’UE restera dans l’ histoire comme un exemple unique de mensonges médiatiques pendant 70 ans pour empapaouter 500 millions de citoyens, un record historique !


                                            • lloreen 5 septembre 10:58

                                              @Initiativedharman
                                              L’Europe est un territoire géographique.Vous confondez deux notions totalement différentes en faisant un amalgame douteux.
                                              L’Europe n’est pas l’UE et inversement.
                                              Si de tout temps il y a eu des échanges commerciaux il y a aussi eu de tout temps des pirates,des opportunistes des escrocs et des truands.
                                              Et il faut reconnaître qu’au fur et à mesure, les fortunes considérables qu’ils ont amassées au fil des générations leur ont permis non seulement de construire des empires mais de s’allier et de s’opposer pour conserver leur pouvoir de nuisance jusqu’à aujourd’hui où la manipulation et la programmation mentale sont telles qu’ils en arrivent à faire croire grâce à leurs outils de propagande qu’ils sont légitimes pour disposer des peuples et leur dicter leur loi grâce aux milices para-militaires qu’ils financent pour asseoir leur syndicat international du crime organisé aux quatre coins de la planète.

                                              Trump s’est engagé à nettoyer le territoire américain dont ceux qui s’intéressent un peu à l’histoire savent très bien qu’il a été autant spolié et mis sous la coupe réglée d’aventuriers et d’escrocs pour détourner les biens des américains et ceux des autres nations.La création de la FED-une corporation privée- en 1913 étant l l’outil majeur qui a permis à de puissantes familles enrichies sur l’esclavage pour prendre le contrôle de la finance mondiale.

                                              Les États confédérés ne sont pas des États ; ce sont des « États d’États » c’est à dire des entreprises engagées pour fournir des services gouvernementaux aux états et aux populations actuels. Ils peuvent être considérés comme des sous-traitants des États et à ce titre ils n’ont aucune LEGITIMITE pour décider de la politique américaine.

                                              Le « gouvernement fédéral » issu de la guerre de Sécession, n’est rien d’autre qu’ un protectorat fiduciaire britannique supervisé par un commandant en chef élu par les Américains et opérant sous le Code Lieber (plus tard les Conventions de La Haye) et statuant par décret exécutif et c’est exactement la situation actuelle.

                                              Mais rien de tout cela n’a jamais impliqué les États actuels. Il ne s’agit que de l’administration et/ou de la mauvaise administration du gouvernement fédéral et des fonctions qui lui sont déléguées par les Constitutions. Entre-temps, la seule autre partie de la structure originale du gouvernement fédéral, le gouvernement municipal des États-Unis confié aux membres du Congrès en vertu de l’article 1, section 8, clause 17, s’est regroupé et a entamé un long processus par lequel lui aussi a tenté d’usurper l’autorité des États et peuples actuels de ce pays.


                                              Donc partout, il n’y a eu que fraude et imposture.Et vous imaginez aisément qu’en Amérique aussi, certains sont en train de faire le ménage pour faire dégager le clan nazi regroupé derrière les Rockefeller depuis le début XXème siècle.


                                            • Initiativedharman Initiativedharman 5 septembre 15:04

                                              @Fifi Brind_acier
                                              Je m’y attendais à l’argument du complot médiatique, ça fait partie de l’attirail du parfait gilet jaune.


                                            • Initiativedharman Initiativedharman 5 septembre 15:05

                                              @lloreen
                                              Désolant...


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 12:55

                                              @Initiativedharman
                                              Je m’y attendais à l’argument du complot médiatique

                                              « L’Europe, c’est la paix et la prospérité », « l’Europe nous protège des USA et de la Chine », « La France c’est trop petit, il faut se défendre au niveau international »...Si ce n’est pas de la propagande et des mensonges, c’est bien imité.

                                              En Yougoslavie et en Ukraine, ils se souviennent très bien de la paix, version européenne ! Et je ne vous parle pas de la Libye et de la Syrie, les habitants ont beaucoup aimé les « bombes démocratiques »...

                                              Quant à la prospérité, la zone euro est plombée depuis longtemps.
                                              Mais ce n’est pas tout, quand Alstom a été vendue aux Américains, en quoi l’ UE a protégé les intérêts français ?

                                              Et ce n’est pas tout, la Commissaire européenne à la concurrence avait interdit à Alstom de s’allier à Siemens dans le domaine ferroviaire.

                                              Mais quand le géant du ferroviaire chinois vient acheter une entreprise allemande dans le domaine ferroviaire, silence radio !


                                            • Emohtaryp Emohtaryp 8 septembre 14:40

                                              @Initiativedharman

                                              Ah l’argument massue ! smiley

                                              Si tu es contre l’ue/euro, tu es un simple d’esprit et un populiste......la crypto-dictature en marche ! smiley


                                            • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 8 septembre 14:58

                                              @Emohtaryp

                                              Tss tss

                                              🙅🏼‍♂️🌱 👾🤴🏼


                                            • Frederick Potter Frederick Potter 7 septembre 10:01

                                              L’Europe que nous connaissons ne m’emballe pas non plus, mais je n’aime pas la promotion à tout crin du divorce. C’est un des vices de ce temps, et il a été exacerbé sur les réseaux chauchauds : je t’aime click mais si je sens un binz je te largue.
                                              Du reste, voyez ce qui se passe dans l’United Kingdom. Ils vont s’en rappeler de leur Brexit ! 3 ans interminables de tapage tout ça pour aboutir probablement à un chaos pire que tous les problèmes d’origine constatés ?? Alors que le Royaume-Uni est un de nos très proches voisins.
                                              L’Europe des 6, des 9 et jusqu’à 12 ça fonctionnait assez bien je le rappelle. Si des pays devaient se tirer ce seraient tous ceux qui sont arrivés en dernier durant la course de vitesse des années 2000 ! 

                                              Allez, bonne journée. 


                                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 13:01

                                                @Frederick Potter
                                                Je suppose que vous vouliez parler de la trahison des élus britanniques et pas du Brexit lui même !? Il se passe en GB la même chose qu’en France après le référendum de 2005. Les élus européistes n’ont pas supporté que les électeurs n’approuvent pas leur chère Union européenne, et ont décidé 2 ans après de transformer le non en oui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès