• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tilt

« Le ton qu’elle a pris sur le thème, ça suffit, ma patience a des limites. Ça n’est pas comme cela que l’on s’adresse à un grand État. »

Ces propos sont de Pierre Lellouche, secrétaire d’état chargé des affaires européennes, un type dont vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il est aussi douteux que le laisse entendre son patronyme. De toute façon, s’il était clair et fréquentable, il n’appartiendrait pas au régime sarkozyste, il ne serait pas devenu une tête de neuilliste mais aurait cherché un vrai boulot pour nourrir sa famille.

« Elle », c’est Vivianne Reding, la commissaire européenne à la justice et aux droits de l’homme. Une position bien payée certes mais qui, reconnaissons-le, n’a également rien à voir avec un vrai boulot. La Vivianne en question a déclaré, à propos de la manière dont sont traités les Roms, que c’était là « une situation que j’espérais que l’Europe n’aurait pas à vivre à nouveau après la Deuxième Guerre mondiale ».

Quant au « grand état » que mentionne bruyamment Pierrot, je n’ai pas la moindre idée de son identité mais il me semble peu probable qu’il s’agisse de la France. L’adjectif épithète « grand » ne va pas du tout dans ce sens. Quoi qu’il en soit, et aussi dément que cela puisse paraitre, nous allons tout de même partir du principe que notre Pierre national faisait, par « grand état », référence à l’ex-Gaule.

Et là, force nous est de constater que la Luxembourgeoise, qu’elle soit sympa ou bête à bouffer de la paille, a raison. Depuis la deuxième guerre mondiale, aucun état européen ne s’en était pris à une ethnie précise, hormis l’Italie de l’infréquentable Berlusconi, aucun pays n’avait poussé la méchanceté assez loin pour mentionner explicitement une communauté dans ses circulaires aux préfets. Surtout une communauté qui n’a absolument rien à voir avec les deux incidents qui, cet été, ont mis le feu aux poudres : les émeutes de Grenoble et les saccages de Saint Aignan.

Les Roms ont été ciblés car ils constituent une proie facile. Ils n’ont aucune influence, aucun ami, aucun lobby pour les défendre. Personne ne veut d’eux, nulle part. Dans les pays dont ils sont originaires, Roumanie, Bulgarie et Hongrie, ils sont surnuméraires. Et, partout ailleurs, ils sont ce qui s’apparente le plus à des individus de seconde zone. Les Roms ont été ciblés car, en France, ils ne sont que 10 ou 15 000, ne sont soutenus par aucune puissance, n’ont rien à vendre et pas de sous pour acheter. A l’inverse, même si leur communauté devait subitement poser les pires problèmes, les Chinois de France, par exemple, sont à l’abri de tous les cris gutturaux de nos néo-pétainistes de service.

La chasse aux Roms, tout le monde en est bien conscient, les responsables de la chasse en premier lieu, n’est ni plus ni moins qu’une opération de relations publiques destinée à l’électorat français et, surtout, à cette part de l’électorat qui pense plus avec ses tripes qu’avec son intellect, à ce pourcentage dont les bas instincts sont ce qui se rapprochent le plus de la réflexion et de l’intelligence. Une opération de relations publiques, qui plus est, totalement inutile et qui le restera tant que nous n’aurons pas aboli la liberté de circulation des citoyens européens ou, tout au moins, la libre circulation des Roms.

La chasse aux Roms est un cache-misère. Tout le monde le sait. Je le sais, vous le savez, Woerth et son amie Bettencourt le savent aussi. Sarkozy est au plus bas et ses ministres, les presque honnêtes comme les carrément pourris, sont dans le trou, bien au fond, là où le sol est sacrément boueux et malodorant. Ils ont voulu le pouvoir, l’ont appelé de toutes leurs forces pour découvrir que, finalement, ils n’étaient pas à la hauteur de la tâche. Dans le monde réel, il y a belle lurette qu’ils auraient été lourdés Sans indemnités. Ils ont vraiment de la chance d’habiter dans la stratosphère, loin de la logique et du bon sens. Tout ce que ces types touchent, hormis leurs gras salaires, se transforment inévitablement en merde. Donnez-leur un ciel bleu, ils se dépêcheront de le peindre en gris foncé et de vous le faire tomber sur la tête.

La Luxembourgeoise a raison. On peut regretter qu’elle ne soit pas plutôt une Luxemprolétaire mais elle a tout de même mille fois raison et ses propos ne sont pas de l’ingérence. La France fait partie de l’Europe. Elle en est même un des états fondateurs. Elle en a signé les conventions. Elle en approuve les décisions, dont celle qui a consisté à faire de 2010, une année de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale et celle qui prévoit que la décennie actuelle est consacrée à l’intégration sociale des Roms, et se doit donc de rester fidèle aux principes qu’elle s’est imposée et qu’elle impose à ses voisins.

La Luxembourgeoise a raison car la France, le pays qui se veut l’inventeur, le féroce gardien des droits de l’homme et du citoyen et qui ne cesse de hurler sa grandeur et son humanité aux quatre points cardinaux, devrait être la dernière à jouer au flipper avec la vie de petites gens.

La Luxembourgeoise a raison car la France a menti à la commission européenne en prétendant respecter la loi et ne pas s’en prendre à un groupe ethnique. L’immonde circulaire du ministre franchouillard des entrailles et des tréfonds franchouillards est la preuve incontestable de ce mensonge minable. Quand on se retrouve cul nu, mein herr, il ne faut pas s’étonner si des gens remarquent la noirceur de votre anus.

Contrairement à ce que raconte aujourd’hui nos Besson, nos Herr Hortefeux ou bien Sarkozy, leur maître à tous, les propos de Madame Reding ne sont pas un « dérapage » et encore moins des « amalgames ». Les pneus lisses, c’est sur la voiture France qu’ils sont montés tandis que les amalgames, c’est ce gouvernement qui ne cesse de nous les servir encore et encore depuis qu’il a fini de manger son pain blanc et que, face aux difficultés économiques, il ressemble de plus en plus à une poule qui a trouvé un couteau.

Au final, la seule erreur de Madame Reding, ce sont les excuses qu’elle vient de présenter à notre cher pays. Faut-il qu’elle soit bête pour demander pardon à la poubelle qu’elle vient de heurter.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • zototo 17 septembre 2010 11:02

    La luxembourgeoise évite surtout de dire qu’il n’y a pas de rom au Luxembourg : mendier = expulsion...


    Puis encore nous ressortir le coup de la shoah, c’est de mauvais goûts...
    Entre une mort certaine après un voyage dans des wagons à bestiaux et le retour au pays en avion avec 300€, y a pas grand chose de commun...
    Si on suit cette logique, des gosses qui partent en colonie de vacance en train pour arriver dans un camp de vacance, c’est un remake de la shoah...

    C’est pas pour autant que je cautionne les gesticulations sécuritaires du nabot, soyons bien d’accord. smiley

    • BABAYAYA BABAYAYA 17 septembre 2010 11:09

      @ zozoto : 


      allez aux alentours de la gare centrale à luxembourg avant d’avancer cela......
      j’y passe une fois par mois... m’a pas paru que ceux qui y faisaient la manche avaient été expulsés...

    • chams 17 septembre 2010 11:15

      Pour toi la France est une poubelle ?

      Mais quel minable est tu pour rester vivre dans une poubelle ?
      J’aime mon pays et je deteste ce qu’elle devient mais je la defend quand je ne suis pas d’accord avec ce qu’on en fait. 

      Peut être que si la France te semble une poubelle, c’est qu’elle est remplit de detritus comme toi.

      • Traroth Traroth 17 septembre 2010 15:49

        Mais comment peut-on à la fois aimer son pays et détester ce qu’il devient ? Expliquez-nous ça...


      • goc goc 17 septembre 2010 16:26

        Pour toi la France est une poubelle ?

        Mais quel minable est tu pour rester vivre dans une poubelle ?
        J’aime mon pays et je deteste ce qu’elle devient mais je la defend quand je ne suis pas d’accord avec ce qu’on en fait

        curieusement on en t’a pas entendu lors du vol de notre démocratie à l’occasion de la ratification en douce du traité de Lisbonne
        on ne t’a pas entendu non plus lors de l’abandon de notre indépendance, par le traitre sarko qui s’est « couché » devant les ricain en rentrant la queue entre les jambes, en marche arrière dans l’Otan. Et je en parles pas des casernes fermées, ni de l’alignement systématique, voir la complicité coupable de la politique abjecte de l’entité sioniste, alignement aveugle et lâche allant jusqu’à se taire quand les soldats israéliens bafouent notre drapeau en y déposant leurs excréments.
        on ne t’a pas entendu quand on a envoyé de nouveau soldats français se faire tuer pour défendre les intérêts américains

        alors continue à dormir et lâche-nous la grappe !!!


      • Luminalbe 17 septembre 2010 21:05

        relisez l’article. Ce n’est pas la France une poubelle, ce sont les gouvernants de la France !


      • iris 17 septembre 2010 12:32

        oui quelle vanité et orgueil ce lellouche et grossier lorque l’on est pas de son avis ou qu’il n’a plus d’arguments !!


        • LE CHAT LE CHAT 17 septembre 2010 12:39

          les Chinois de France, par exemple, sont à l’abri de tous les cris gutturaux de nos néo-pétainistes de service.

          voit on des chinois mendier agressivement dans les rues , faire les poches des touristes , vider les parcmètres ,prostituer leurs enfants , établir des bidonvilles  ?????????

          ils bossent , eux !!!!!


          • Traroth Traroth 17 septembre 2010 15:52

            Par exemple, quand des reportages puis des enquêtes des organismes de surveillance sanitaire ont montré que la bouffe chinoise était préparée dans des apparts pourris où les rats mangeaient la même chose que les clients, ça n’a (heureusement) pas déclenché de tollé anti-chinois. On est donc en droit de s’étonner de ce déchainement contre les Roms à cause d’un fait divers, effectivement.


          • Philippe95 17 septembre 2010 19:30

            Absolument d’accord. Un grand état, le France l’a longtemps été, jusqu’à certain jour de 2007. Peut être le redeviendra-t-elle en 2012. La france de sarko, elle, ne mérite même plus une majuscule.


          • Bulgroz 17 septembre 2010 12:47

            La directive Européenne relative au droit des citoyens de l’Union et des membres de leurs familles de circuler et de séjourner librement sur le territoire des États membres est là  :.
            http://eur-lex.europa.eu/pri/fr/oj/dat/2004/l_229/l_22920040629fr00350048.pdf

            et retranscrite dans la loi Française dans le "Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile" dont la version consolidée au 31 Juillet 2010 est ici :

            http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006070158&dateTexte=20100824

            Quelqu’un peut il nous indiquer en quoi le traitement fait aux illégaux Roumains ou Bulgares (majoritairement Tsiganes) ou Afghans ou Comoriens est non conforme à ces textes ?

            Déclaration officielle de Mme Reding :

            Je suis personnellement convaincue que la Commission n’aura pas d’autre choix que celui d’ouvrir une procédure d’infraction à l’encontre de la France, sur la base de deux motifs :

            • le premier : application discriminatoire de la Directive sur la libre circulation. ;

            • le second : défaut de transposition des garanties procédurales et matérielles prévues par la Directive sur la libre circulation.

            Bien sûr, je donnerai aux autorités françaises le droit de soumettre dans les prochains jours leurs commentaires sur les nouvelles évolutions. Toutefois ma patience a des limites, trop c’est trop.

            http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=SPEECH/10/428&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

            Ca veut dire quoi : «  ma patience a des limites, trop c’est trop »


            • emile wolf 17 septembre 2010 15:24

              Bulgroz ,

              Je vais tenter d’apporter une réponse à votre question . Permettez-moi d’abord de saluer le sérieux avec lequel vous avez préparé votre intervention, en dehors de toute passion, en l’appuyant sur des textes.

              Il est exact que le code de l’entrée et du séjour des étrangers applique à la lettre la directive européenne dans ce domaine pour ce qui concerne les ressortissants de L’U.E.

              En ce sens ceux-ci doivent ne pas « constituer une menace pour l’ordre public ». Un ordre public qui ne fait l’objet d’aucune définiton constitutionnelle mais semble concerner le bon ordre, la salubrité et la tranquillité publique.

              C’est donc à juste titre que la France opère couverte par la législation européenne.

              Toutefois, cette même législation prohibe toute forme de ségrégation religieuse, ethnique etc..., de toute communauté n’importe son origine euopéenne ou non et la bannit de ces principes et droits.

              Ici, la circulaire du ministère de l’intérieur privilégiant une action ciblée sur un groupe ethnique, les Roms, est une entorse aux engagements pris la France en ratifiant le Traité de Lisbonne.

              En supplément il apparaît selon le chapitre III du code de l’entrée et du séjour des étrangers que les ressortissants membres de l’UE sont présumés séjourner depuis moins de 3 mois, si lors d’un premier contrôle ils possèdent une carte d’identité ou un passeport valide et n’ont pas procédé aux formalités d’enregistrement pour bénéficier d’un séjour supérieur à ces 3 mois auprès de la commune de leur résidence.

              Rien juridiquement ne permet à l’occasion d’un premier contrôle de reconduire un citoyen de l’Union hors de nos frontières.Cette faute de procédure aurait été commise à l’évidence par nos services puisque de la circulaire expédiée par la Place Bauveau, fin juin 3 mois ne se sont pas écoulés depuis.    
               
              Ici, il faut alors démontrer pour jusitfier l’application de la mesure légale que les personnes reconduites ont fait l’objet d’un précédent contrôle antérieur à 3 mois et, que malgré le défaut d’enrtegistrement, si leur séjour est supérieur à 3 mois s’assurer qu’elles ne remplissent pas les conditions fixées par la loi européenne et nationale (qui est la même) pour s’établir dans notre pays.

              Vous le voyez les choses ne sont pas évidentes pour défendre la position légaliste de notre pays en cas de procès. Les ministres Lellouche et Besson n’ont pas à prendre de haut madame Reding qui sur les deux points évoqués a manifestement raison de fustiger les autorités francaises qui n’ont pas fait preuve d’une franchise à toute épreuve.

              En supplément selon le discours de NS à Bruxelles la salubrité est le motif évoqué pour justifier l’application de la mesure. Or ce qui vient alors à l’esprit est, bien naturellement, que celle-ci pourrait être le résultat de l’insuffisance d’aires d’accueil aménagées pour les voyageurs doublée du refus de certaines communes d’autoriser ces personnes à stationner leurs véhicules sur le territoire communal. ce qui, au vu de la réglementation nationale est inexcusable.

              C’est donc une affaire bien complexe et délicate qui est exposée ici. Si force doit rester à la loi, seuls les contrevenants peuvent être expulsés et les délinquants étrangers interdits de séjour. 

               


            • galien 17 septembre 2010 21:36

              "Bien sûr, je donnerai aux autorités françaises le droit de soumettre dans les prochains jours leurs commentaires sur les nouvelles évolutions. Toutefois ma patience a des limites, trop c’est trop.", elle s’y croient celle là , ça lui monte à la tête sa tour de babel.
              Faudrait peut être lui expliquer qu’on fait pas la loi chez les autres, c’est comme ça et c’est pas près de changer. Je n’ai qu’une hâte, c’est que l’Europe nous en mette plein la vue.


            • emile wolf 17 septembre 2010 22:51

              A galien,

              Je comprends votre révolte « l’Europe ne fait pas la loi chez nous » et pourtant depuis le traité de Lisbonne dans de nombreux domaines l’Europe fait les lois et nous sommes contraints de les appliquer (Titre XV de la Constitution). 

              Sarkozy le sait il a voulu le premier et modifié la seconde.

              Il est donc mal placé pour jouer les offensés en parlant au nom de la France qu’il affaiblit chaque jour qui passe. Une France qui le rejette à 60% et ne veut plus de lui. 


            • galien 17 septembre 2010 23:18

              En somme Sarkozy mesure son impopularité à celle de la commission.


            • fourreau 17 septembre 2010 12:53

              Quand un expert de l’ONU s’exprime, P. Lellouche met en cause ses origines.

              Quand B. Hortefeux aperçoit un militant non aryen à l’université d’été UMP, il demande ses origines.

              Quand une commissaire européenne tance la France, on pointe ses origines.

              Quand A. MINC parle du pape, il évoque ses origines.
              . . . . .

              Mais de quoi souffre réellement la France ? Car à l’évidence le problème est chez nous !


              • Traroth Traroth 17 septembre 2010 16:00

                @fourreau : merci, voila qui est parfaitement exprimé !


              • Bulgroz 17 septembre 2010 13:17
                Unicef, 8 Juillet 2010, 5000 Roms apatrides expulsés d’Allemagne 


                • jako jako 17 septembre 2010 13:21

                  Les apatrides sont expulsés vers l’Apatrie ?


                • galien 17 septembre 2010 21:38

                  Allez les schleux, il faut l’assumer les droit du sol maintenant, et dire qu’il croyaient faire ça en loucedé, ya pas à dire Sarko est une teigne.


                • TSS 18 septembre 2010 09:34

                  ils ne sont pas apatrides mais originaires du Kosovo !!

                  A part ça l’ambiance est bonne chez xavier Bertrand ?


                • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 17 septembre 2010 13:38

                  Quelle Apatrie ? L’Apatrie reconnaissante ou l’Apatrie de nos pères ?


                • ozopingu 17 septembre 2010 13:49

                  J’aime beacoup le ton de l’article, idem pour le fond.

                  Merci SP !


                  • juluch 17 septembre 2010 14:03

                    Pierre Lellouche à raison !!!


                    On doit pas se laisser faire par Bruxelles et ses bureaucrates.....

                    La France a besoin de ménage, il est grand temps !...... et c’est certainement pas le PS qui en serait capable......

                    Arrêtez de gesticuler avec des formules toutes faites,« je suis contre !! » « C’est horrible !! »« les pauvres gens ».... pfff !!!

                    Croyez vous sincèrement que les technocrates de l’Europe bien pensante prendraient les Roms chez eux.....vous rigolez non ?
                     Ils en veulent pas....pas fou, assez emmerdés avec ceux qui sont chez eux !!!

                    Pfff !! Parlotes de fonctionnaires européens grassement payés par le contribuable.....

                    • Traroth Traroth 17 septembre 2010 16:02

                      « La France a besoin de ménage, il est grand temps ! » : Je suis bien d’accord. On voit de plus en plus de saletés ! Même au gouvernement, il y en a déjà plein !


                    • emile wolf 17 septembre 2010 23:08

                      Juluch

                      pour ce qui concerne les commissaires trop bien payés, je suis d’accord ;

                      pour ce qui est des technocrates qui prendraient les Roms chez eux vous avez probablement raison.

                      Pour l’attitude de Monsieur Lellouche je ne partage pas votre opinion mais je la respecte. J’ai néanmoins des doutes énormes sur les compétences diplomatiques de ce monsieur.

                      A voir les résultats économiques et le trou du budget de l’Etat de Sarkozy qui bat tous les records atteints par ses prédécesseurs, je n’ai aucune hésitation : la France a besoin de ménage.

                      Il est grand temps que Sarkozy prenne sa retraite avec son équipe de nettoyage des caisses, elle est nulle et, vu son agitation, le patron semble très fatigué.

                       


                    • Uluter 17 septembre 2010 14:16

                      « La France fait partie de l’Europe. Elle en est même un des états fondateurs. Elle en a signé les conventions. »

                      Correction :
                      Certains politiciens français traitres à la nation ont fait en sorte de faire partie de l’Europe, et ont signé les traités et conventions qui les accompagnent CONTRE l’avis du peuple français, ou la plupart du temps sans même le consulter.

                      Je suis le premier à me réjouir que Sarkozy soit en mauvaise posture actuellement, c’est d’ailleurs d’autant plus risible de le voir aujourd’hui jouer l’offusqué contre cette UE anti-démocratique alors qu’il a lui-même joué de ses pouvoirs pour qu’on en fasse partie.

                      Mais le fait est que l’Union Européenne n’est rien de plus qu’une source d’emmerdes, et c’est seulement maintenant qu’on le constate.
                      Nous donnons chaque année des milliards à l’UE, qui ne nous les rend qu’en partie et pas comme nous l’entendons. Mais on nous montre encore une fois qu’on n’est que des gosses qui nous faisons gronder par Mme Reding l’une des maîtresses, la souveraineté de la France n’est plus qu’une vaste supercherie.

                      Une chose est sûre, en 2012 je ne voterai pas pour un candidat qui ne proposera pas dans son programme la sortie sans conditions de l’Euro et de l’Union Européenne.

                      Oh et cette dernière phrase cher auteur :
                      "Au final, la seule erreur de Madame Reding, ce sont les excuses qu’elle vient de présenter à notre cher pays. Faut-il qu’elle soit bête pour demander pardon à la poubelle qu’elle vient de heurter."

                      Que vous insultiez nos dirigeants aussi manipulateurs qu’incompétents, je peux le comprendre, mais ici vous insultez tout un pays et le peuple qui l’accompagne. Ca ridiculise l’ensemble de votre article. Essayez de trouver une tournure de phrase plus adéquate la prochaine fois...


                      • Vipère Vipère 17 septembre 2010 14:17

                        Bonjour à tous et Sergent Pepper

                        Excellent article !

                        Ces technocrates de Bruxelles qui nous présentait, hier encore, l’Europe des peuples comme le seul rempart contre la barbarie et l’arbitraire, aura à l’épreuve du temps, moins bien résisté que le bouclier fiscal.


                        • paul 17 septembre 2010 14:46

                          Lellouche, ce néo-con. admirateur de Bush, fait de son « grand État » un vassal des États Unis .
                          C’est bien le but de son Europe et de son grand marché transatlantique .


                          • Traroth Traroth 17 septembre 2010 15:41

                            « Ça n’est pas comme cela que l’on s’adresse à un grand État » : Tout à fait exact, au demeurant. Qu’est-ce qu’on peut en conclure sur la France en 2010 ?


                            • Philippe95 17 septembre 2010 19:35

                              Excellente déduction smiley


                            • Traroth Traroth 17 septembre 2010 16:05

                              On peut penser ce qu’on veut de Villepin (et je ne m’en prive pas...), mais il est entré dans l’Histoire : son discours devant l’ONU en 2003 restera comme le dernier moment où la France a montré de la grandeur.

                              Depuis, ça ne fait plus que baisser...


                              • galien 17 septembre 2010 21:42

                                Mouais, les beaux discours de Vil’pain, l’homme qui a pesé de tout son poids pour faire revenir la France dans l’OTAN. Villepin ça ce voit qu’il se fout de la gueule du monde.


                              • Traroth Traroth 21 septembre 2010 15:01

                                « l’homme qui a pesé de tout son poids pour faire revenir la France dans l’OTAN » : Vraiment ? J’avais plutôt l’impression que c’était Sarkozy qui avait fait ça. Vous avez des éléments pour confirmer ça ?


                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 septembre 2010 16:24

                                Ah ah Lellouche, l’homme qui étouffe de rage quand on lui rappelle que ses positions ont toujours été strictement alignées sur celles de la CIA (ce qui est strictement vrai)... et maintenant il dit que la France est un Grand Etat ! smiley Ministre des « Affaires européennes » de La France, Le Grand Etat.

                                Avec un Grand Chef d’Etat et une Grande Première Dame, et un Grand Parti Majoritaire... et un Grand Sens du Ridicule.


                                • LE CHAT LE CHAT 17 septembre 2010 16:30

                                  c’est pour ça qu’il a une grande gueule !  smiley


                                • hgo04 hgo04 17 septembre 2010 16:29

                                  «  »« aucun état européen ne s’en était pris à une ethnie précise »«  »

                                  je me suis aussitôt arrété la.. Pourquoi ?? parce que c’est la base de votre article probablement, et qu’il est faux :

                                  Faux parce que les roms ont déjà subi, et dans un passé trs proche, toutes sortes d’actions répréhensibles, dont la plus terrible : la stérilisation des femmes, de façon forcée. Faits qui ont été dénoncés par amnesti international en fin 2009..

                                  http://www.amnesty-international-audio.fr/spip.php?article888

                                  Faux, car en roumanie, les roms ont moins de droits que des chiens, qu’ils vivent sans aide sanitiare, sans aide financière, sans aide sociale, dans le plusgrand dénuement...


                                  http://www.photo-mege.com/ROMS%20DE%20ROUMANIE/index.html

                                  Il s’agit d’un site de photographie, sans commentaire. pas de reportage, juste des photos.. Voyez dans quelles conditions vivent les roms chez eux.. !!!!

                                  Autant je dénonce la xénophobie, autant je trouve votre position francophobe et xénophile..


                                  • Duralex Duralex 17 septembre 2010 21:15

                                    Trés belles photos, merci pour ce lien.

                                    Mais hgo04, est-il admissible que la france renvoie en Roumanie des gens qui y ont « moins de droits que des chiens » et qui ont déjà subi tout ce que vous décrivez ?


                                  • galien 17 septembre 2010 21:45

                                    En fait si c’est eux les aryens, c’est ça ? Triste ironie de l’histoire somme toute.


                                  • hgo04 hgo04 18 septembre 2010 10:48

                                    Duralex..

                                    Vous connaissez aussi bien que moi l’absurdité de la situation, et je partage votre avis bien entendu. Mais en y regardant bien, qu’est ce qui fait que cette situation est absurde :

                                    Ce n’est pas depuis lm’été 2010, que les roms sont renvoyés du pays accueillant, et de ce que je peux en lire par ci et par la, beaucoup de pays européens en font de même, sauf que cela est fait discrètement. Il y a même eu des pays, comme la slovaquie et la république tchèque qui stérilisaient les femmes roms contre leur volonté !! et ceci dénoncé en 2008/2009.. Alors cessons l’hypochrisie. C’estr en mettant les choses à plat en europe que l’on peut avancer, pas en prenant les raccourcis que l’on connait..

                                    Ceci dit, que faire ?? Les roms sont ou seront un défi à relever par TOUS les états membres de l’UE. Alors que l’on voit les gesticulations de Mme X ou M. Y, je trouve l’état Ropumain bien discret sur ce sujet. Et pour cause : la roumanie, en maintenant une partie de sa population dans cet état, ne respecte ni les droits de l’homme, ni même la simple moralité. Sous prétexte de difficultés avec les roms, il profite de l’europe pour se débarrasser de leur « problème », sur le dos de la collectivité. Le cas des roms doit être traité en ROUMANIE, pas en france, pas en espagne, pas au portagal ou l’italie.

                                    Les bases de la vie : lire - ecrire - compter. Nous nous employons, tout le monde, à sortir certains pays d’afrique en créant des écoles, des hopitaux, en apportant une aide sanitaire, une aide industrielle ou agricole aux fins fond du monde, et nous avons une partie de l’eurpope qui vit dans une cour des miracles européenne.

                                    Ce n’est plus de la libre circulation, ce phénomène la, mais de l’expulsion d’un pays. A la différence, c’est que les roms que nous renvoyons à la responsabilité du pays d’origine, bénéficie d’un minimum d’aide représenter par un petit pécule financier, alors qu’il est exuplsé de la roumanie par la faim, la pauvreté et le désespoir.

                                    Je me fous d’avoir demain des ouvrier roms sur des chantiers français.. J’ai dans mon entourage depuis longtemps, des belges, des anglais (et oui..), des polonais, et d’autres encore qu son de leurs accents que je croise dans les commerces.. Mais je n’avais jamais eu des mendiants avec femmes et enfants vétus de haillons, souffrant de la gale et autres... Cette vison est intolérable, et jamais, je dis bien jamais, n’aurai du s’offrir à nous ou même aux autres. Et ceci de la faute de la roumanie. Sous prétexte que les enfants ne restent pas à l’école, on laisse se dévellopper en notre sein (l’europe) deux classes de population.

                                    L’europe a aussi sa part de responsabilité dans ce phénomène : comment une union de pays puisse ainsi fermer les yeux sur ce qui se passe en roumanie. Ce qui me fait dire que les représentant européens avaient bien connaissance de ce qu’il se passait, mais qui’ils ont fermé les yeux en se disant tout simplement que la dilution du « problème » le fera disparaitre. Et sous pretexte de libre circulation, s’imaginer la chose possible. Mais faisant cela, l’europe ne respecte pas elle même les accorsds signés qui stipule qu’au dela de trois mois dans un pays, la personne doit subvenir à ses besoins et ne pas être une charge au pays accueillant.
                                    http://europa.eu/legislation_summaries/justice_freedom_security/free_moveme nt_of_persons_asylum_immigration/l33152_fr.htm

                                    Et nous retombons dans l’hypochrisie la plus totale, car ses expulsions ont toujours existé, aucun pays ne peut accepter qu’une cour des miracles viennent s’installer dans leurs villes et capitales. En fait, si vous cherchez la répartition des roms en europe, vous vous rendrez compte de certaines disparités.

                                    Alors oui les orms doivent être considéré autrement que comme des animaux. Oui les roms doivent avoir soutien et aides. Oui, mais cela AU NIVEAU EUROPEEN. Oui à leur libre circulation, mais en tant que citoyens, pas pour vivre de mendicité. Oui l’europe a eu tort, et sous le drapeau des droits de l’homme, elle a fermé les yeux sur le dévelloppement d’une autre société en son sein, et dont il n’y a rien à dire sauf que le scandale ne vient pas d’un homme avec un ego surdimensionné, mais de la passivité européenne sur tout ce qui touche l’humain..

                                    demain on va encore ouvrir notre espace. J’entends d’ici et d e la, parler de l’ukraine, de la moldavie, de la turquie.. Cette ouverture entrainera d’autres problèmes.

                                    Sur ce qu’il s’est passé ces derniers jours, il restera des traces, de profondes traces. Et ceux qui, dans notre pays, ont une responsabilité publique, s’amusent avec ça, de droite comme de gauche, ne se rendent pas compte des dégâts qu’ils sont en train de faire. Il y a quelques années, quelques mois, je me disais : l’europe c’est incontournable. Aujourd’hui je me rends compte que non., et je n’ai même plus envie d’y vivre. C’est cela les promesses à la signature des divers traités ? Sans compter le fait que le traité de lisbonne avait été rejetté par le référundum, mais appliqué quand même.

                                    Peut être faudra t il faire comme les anglais : sortir de l’euro et de shengen.. Les anglais sont ils racistes ou xenophobes ?? non, et pourtant ils sont restés un pied dedans et un pied dehors.



                                  • asterix asterix 17 septembre 2010 17:10

                                    En Flandre, ils peuvent juste passer une nuit sur le territoire communal et puis c’est basta. Quand y’a pas de Roms, y’a pas de problème Rom !


                                    • hgo04 hgo04 17 septembre 2010 17:51

                                      Au luxembourg, une loi interdit la mendicité sous peine d’expulsion.. C’est sur, les roms ne sont pas visés, non, promis juré !!


                                    • pjf971 17 septembre 2010 18:30

                                      Quand y’a pas de Roms, y’a pas de problème Rom !

                                      C’est ce que disaient certains en Allemagne à propos des juifs.
                                      Finalement, la chambre à gaz, ce serait le mieux, pas vrai ?
                                      Horreur.



                                    • hgo04 hgo04 17 septembre 2010 20:30

                                      Meme qu’attila haissait rome.. si on doit rester dans l’histoire.. smileyD
                                      QSue ne mettaient ils pas les chrétiens dans les arènes.. lol..

                                      C’est du n’importe quoi ces références à l’histoire. L’histoire, c’est comme l’alcool : quand on en abuse, on finit par dire n’importe quoi !!


                                    • Vipère Vipère 17 septembre 2010 17:12

                                      A Emile WOLF

                                      La loi du 13 octobre 2006 a autorisé la Hongrie et la Roumanie à adhérer à l’Union Européenne.

                                      Les technocrates de Bruxelles n’auraient-ils pas dû demander à la Roumanie, avant de l’admettre parmi les 27, de régler d’abord, la problématique des Rom ?

                                      Une problématique prévisible !!!

                                      La France fondatrice, dans son empressement à élargir à tour de bras, sans discernement, ne récolte que ce qu’elle a semé.


                                      • emile wolf 17 septembre 2010 22:14

                                        Vipère,

                                        Je partage entièrement votre avis l’Union Européenne s’est faite en dépit du bon sens. Ceci est bien sûr le fait des commissaires en charge des prétendues relations extérieures dont la mission était de vérifier, selon les critères définis par le Conseil, l’évolution des candidatures et leur maturité. Le Conseil existait déjà et décidait, comme aujourd’hui encore, à l’unanimité des Etats membres des nouvelles candidatures d’après le minutieux rapport de la Commission. Bien entendu ce Conseil porte la lourde responsabilité de cet élargissement en série.

                                        Toutefois la concussion était à l’ordre du jour parmi une poignée de commissaires. Certains ont saisi l’opportunité de présenter les dossiers de candidature après avoir profité de la générosité discrète des états candidats, pour le bien de l’Union, bien entendu.

                                        Nous avons vu notamment avec l’affaire Edith Cresson, que les commissaires cèdent à la tentation. L’affaire Bangemann, devenu l’un des grands patrons du groupe Telelfonica que, commissaire, il avait beaucoup favorisé, a choqué nos bons amis allemands. Mais ces personnes n’ont pas été les seules à tirer avantage de leur fonction pour améliorer leur avenir personnel.

                                        Ajouter à cela les combines entre dirigeants qui ne sont pas les derniers, pour la bonne cause qui est la leur, à agir de la sorte et toute l’affaire s’explique . Sans citer personne, je me suis toujours demandé comment Monaco, ce paradis fiscal qui devait revenir à la France si le prince n’avait pas d’héritier mâle, avait réussi sous le mandat de J.Chirac à modifier cette clause du traité entre ces états... A ce sujet il faut se demander jusqu’à quel point cette modification n’aurait pas du être soumise au consentement du peuple souverain puisqu’il prive notre République « ayant droit » sur ce territoire. 

                                        Vipère, les intérêts particuliers priment souvent sur le sentiment national chez les grands hommes d’Etat.

                                        Alors que dans l’affaire des Roms, Sarkozy nous épargne les déclarations du style « Je ne permettrais pas qu’on insulte la France » comme celle de Bruxelles. Elles ne coûtent pas un rond à leur auteur mais peuvent lui rapporter gros. Ici l’attitude est d’autant plus ridicule que personne et ,surtout pas Mme Reding, n’a insulté notre pays. Mais le grotesque rassemble derrière notre drapeau. Aussi désarmant que cela soit, l’absurde fonctionne auprès des masses. Peut-être certains de nos compatriotes ont-ils oublié que le traité de Lisbonne doit beaucoup à celui qui vide la caisse et coûte à l’Etat en souveraineté et au peuple en démocratie. 


                                      • pens4sy pensesy 18 septembre 2010 01:28

                                        « ....les intérêts particuliers priment souvent sur le sentiment national chez les grands hommes d’Etat. »

                                        Dans ce cas, ce ne sont pas de « grands » hommes d’Etat, tout au plus des hommes arrivés au sommet des Etats : « le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument. »


                                      • emile wolf 18 septembre 2010 09:42

                                        a pensezy

                                        Je vois que l’ironie du propos ne vous a pas échappé. Les prétendus grands hommes le sont rarement.
                                        Pour ce qui concerne la république il est probable, parmi les grands hommes l’ayant servie ; que bien peu n’aient pas personnellement profité de leur fonction pour satisfaire un besoin ( gloire argent ou pouvoir).
                                        Parmi ceux d’après-guerre, seul Mendès France d’origine bourgeoise, pourrait n’avoir eu que le souci d’aider les plus démunis et de rétablir la stabilité de l’Etat. De Gaulle, dont l’oeuvre est indiscutable et l’honnêteté sans faille, n’agissait pas pour ses semblables qu’il méprisait, mais pour une certaine idée de la France qu’il incarnait et par conséquent la haute idée qu’il avait de lui-même. J’avoue que si d’ autres avaient cultivé un tel principe, cette vanité aurait sans doute épargné bien des viccissitudes et affronts au pays, car cela n’est pas de la corruption. 

                                        Je m’interroge alors si c’est bien le pouvoir qui corrompt ou si les corrompus de nature ne profite pas de l’opportunité qu’ils ont d’exercer celui-ci pour en abuser. Le sociologue vous dirait peut-être que la culture ou la société, qui génère l’inégalité et l’envie, est le moteur de la corruption. Je ne suis pas sociologue et le débat est ouvert. A vous d’y pensez.
                                          


                                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 septembre 2010 18:21

                                        Excellent.


                                        • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 17 septembre 2010 20:05

                                          Merci. Maybe I’ll apply for a position at The Nordenstar. smiley


                                        • pjf971 17 septembre 2010 18:27

                                          la seule erreur de Madame Reding, ce sont les excuses qu’elle vient de présenter à notre cher pays

                                          Elle n’a pas présenté d’excuses, comme Sarko et les médias-toutous s’efforcent de le faire croire, elle a simplement « regretté les interprétations qui ont été faites de ses propos ».


                                          • emile wolf 18 septembre 2010 11:14

                                            De quelles excuses s’agit-il ?

                                            J’ai entendu une déclaration de Monsieur Barroso rappelant que la Vice-Présidente de la Commission avait regretté un tel incident. C’est tout !
                                            Ceci signifie qu’elle déplore l’agitation produite autour des faits et le tumulte médiatique. Ces paroles n’indiquent pas qu’elle batte sa coulpe. Madame Reding se contente de donner son avis sur une situation grotesque c’est tout. Ceux qui prennent cela pour des excuses sont d’habiles diplomates lui attribuant de fait une faute qu’elle ne reconnaît pas pour justifier leur attitude méprisable et désinformer leurs concitoyens. 

                                            Mais sans doute avez-vous entendu personnellement cette dame présenter des excuses à la France. Une France qu’elle n’a jamais insultée. Elle s’est bornée à constater la mauvaise foi des arguments des ministres Lellouche et Besson en charge du dossier.

                                            Merci de nous confirmer quand et sur quel media vous avez entendu cette dame exprimer de telles excuses. Dans l’attente de votre réponse documentée je continue à penser qu’il s’agit d’une désinformation du genre de celle impliquant la Chancelière allemande et l’évacuation des prétendus « camps » en République Fédérale évoqués par Sarkozy...

                                            A se demander où il a pris son information. Il n’existe aucun camp en Allemagne. La citation de Sarkozy est une invention pure et simple, témoin de l’intégrité de celui qui prétend parler au nom de la France et ne l’honore pas.

                                            Les autorités fédérales acueillent les réfugés de quelque nature. Elles les loge, les nourrit, les vêtent et subvient à leurs besoins avec l’aide des Landers et des communes. Les réfugiés ne sont pas rassemblés dans des camps mais, au contraire, disséminés par famille entière à travers l’état fédéral au gré des ressources disponibles. Selon leur statut, ces personnes n’ont ni le droit de travailler ni celui de quitter la circonscription où ils résident et dans laquelle ils circulent librement.

                                            Les réfugiés auxquels il est fait allusion dans la Presse sont des ressortissants issus du Kosovo en 1999, époque à laquelle la nation kosovare n’existait pas. Ils séjournent depuis 10 ans aux frais de l’Allemagne et, aujourd’hui Pristina ne montre pas d’empressement à les reconnaitre comme ses ressortissants. Cette situation concerne 14.000 personnes toutes communautés confondues dont, semble-t-il, 10.000 seraient des Roms.
                                            Ceci pour compléter les propos qui évoquent 5.000 Roms apatrides en voie d’expulsion vers l’Apatrie, d’un intervenant, plein d’humour, sur ce forum.
                                               


                                          • ChatquiChouine ChatquiChouine 17 septembre 2010 20:07

                                            La belle affaire...

                                            A l’ analyse, je trouve cela plutôt sympa au contraire.

                                            On me propose de rendre visite à mes cousins restés en Roumanie, et pour cela, on me paye l’ avion (baptême de l’ air en sus), a mon arrivé, je me paye un bon gueleton avec une partie des 300€ offerts au départ, en prenant soin de conserver précieusement 60€...pour payer le bus qui me ramenera à la case départ...boaf, pas de quoi en faire un drame après tout.

                                             Mais, ça en fait du charivari, et les roms ceci, et Lelouch cela...et pendant ce temps, plus personne ne parle de la réforme des retraites, ni du déremboursement annoncé par Bachelot concernant certains médicaments, ni de la décision prise le 7/09 de mettre sous sourveillance par Bruxelles les budgets des pays de la zone Euro en 2011 (sur ce point, il ne s’agit ni plus ni moins que la dernière étape de la perte de souveraineté des nations promise par l’ UE).

                                            Après tout, détourner l’ attention est tellement simple aujourd’hui que s’en priver serait une faute politique...et si le « buzz » des roms venait à s’ essoufler, on trouverait bien quelque part une « innocente » promise à la lapidation ou un évangéliste taré appelant à un autodafé « coranique »..

                                            Vu que cela marche à tous les coups, ce serait bête de s’en priver, non ?....


                                            • Luminalbe 17 septembre 2010 21:09

                                              Merci pour cet article qui recadre la verité de cette histoire completement déformée par le gouvernement et le sarko.


                                              • Duralex Duralex 17 septembre 2010 21:30

                                                « Les Roms ont été ciblés car ils constituent une proie facile. Ils n’ont aucune influence, aucun ami, aucun lobby pour les défendre. Personne ne veut d’eux, nulle part. Dans les pays dont ils sont originaires, Roumanie, Bulgarie et Hongrie, ils sont surnuméraires. Et, partout ailleurs, ils sont ce qui s’apparente le plus à des individus de seconde zone. Les Roms ont été ciblés car, en France, ils ne sont que 10 ou 15 000, ne sont soutenus par aucune puissance, n’ont rien à vendre et pas de sous pour acheter. A l’inverse, même si leur communauté devait subitement poser les pires problèmes, les Chinois de France, par exemple, sont à l’abri de tous les cris gutturaux de nos néo-pétainistes de service. »

                                                Je me suis permis de faire un copier-coller de ce passage car il met bien en évidence l’ignominie de la politique suivie contre les Roms. On fête sa victoire au Fouquet’s avec les milliardaires, on continue sur un yacht prêté par un autre milliardaire, on donne des milliards aux milliardaires avec le bouclier fiscal, on verse 210 millions d’euros à Tapie en créant un tribunal spécial rien que pour lui...............

                                                Mais on s’acharne sur les parias, sur les plus pauvres, sur les plus faibles, sur les plus misérables, sur les plus marginaux de tous les hommes en pariant qu’il ne se trouvera personne pour les défendre...

                                                Il faudrait que Victor Hugo revienne pour exprimer tout le dégout que suscite ce pouvoir...


                                                • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 18 septembre 2010 10:15

                                                  Ou bien l’inverse. smiley


                                                • Blé 18 septembre 2010 07:27

                                                  Il y a eu les chômeurs fraudeurs, les RMastes qui abusaient de la générosité de l’état, puis les jeunes des ghettos urbains, maintenant les roms, demain à qui le tour ?


                                                  • emile wolf 18 septembre 2010 09:54

                                                    Aux céréales bien sûr !
                                                     Avec ou sans avoine on finira tous dans la bière.

                                                    Cordialement,

                                                    Houblon


                                                  • TSS 18 septembre 2010 09:43

                                                    il est à remarquer que chaque fois qu’il y a des taxes à augmenter ou des lois qui reduisent les

                                                    droits des citoyens ,Sarko et ses sbires pretextent les lois européennes !!

                                                    par contre là ils claironnent qu’ils n’ont pas d’ordre à recevoir de l’Europe !! le seul à les soutenir

                                                    est Berlusconi ,on est mal barré... !!


                                                    • Bahia 18 septembre 2010 09:53

                                                      il y a, pourtant, une solution qui ne stigmatiserait aucun individu,.................fermer DEFINITIVEMENT, le robinet des aides sociales en tout genre. à tous les étrangers chomeurs, clandestins, sans-papiers, voleurs, criminels, violeurs et j’en passe...........la France se viderait d’elle-même de tous ces parasites..quelque soient leur origine.
                                                      Personnellement j’en ai ras le bol. J’ai travaillé d’arrache pied pendant des années et des années, ma retraite est minuscule, et je constate que le fruit de mon travail est distribué à l’encan à tous ces parasites.
                                                      ca suffit !!!!!!!!!!!!!!


                                                      • emile wolf 18 septembre 2010 11:25

                                                        Barre de rire

                                                        Le Maghreb n’étant pas un état mais un concept géographique, proposez-vous, en vertu de leur Indication Géographique Protégée, de dégager Pierre Lellouche, né à Tunis, et Eric Besson, né à Marrakech ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Sergeant Pepper

Sergeant Pepper
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès