• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Ukraine : l’Europe doit agir

Ukraine : l’Europe doit agir

Après la quasi-annexion de la Crimée par la Fédération de Russie, la crise qui s’intensifie entre la Russie et l’Ukraine a profondément souligné la nécessité d’une politique extérieure commune de l’Union européenne. Celle-ci a déjà commencé à prendre forme à travers l’initiative des trois pays du « triangle de Weimar », Pologne, Allemagne et France, le 20 février 2014. Ce noyau devrait être la base à laquelle agréger d’autres États, en premier lieu la Grande-Bretagne, mais aussi les États baltes, scandinaves et est-européens, en vue de construire des positions communes. Non seulement l’UE est légitime à agir dans la crise ukrainienne, mais elle doit le faire. L’accord d’association avec l’Ukraine est sur le point d’être signé et la responsabilité de l’UE est engagée au premier chef.

On a mis en cause l’intervention de Catherine Ashton, la représentante des relations extérieures de l’UE. Or non seulement la démarche des trois pays (Pologne, Allemagne France) s’est faite avec son accord, mais elle s’est faite au nom de l’Union européenne et Catherine Ashton a repris à son compte leurs conclusions. Au lendemain du « référendum », organisé en Crimée sous la pression militaire russe, inconstitutionnel au regard de la constitution ukrainienne, L’Union européenne doit garantir l’intégrité des frontières et la sécurité de l’Ukraine, que la Russie s’emploie à violer en favorisant les menées séparatistes en Crimée, en se préparant à agréger celle-ci à la Fédération de Russie et en favorisant une agitation sporadique en Ukraine orientale. Cela implique de prendre, comme l’a annoncé François Hollande et l’a confirmé Catherine Ashton, une série de sanctions exprimant la fermeté de sa réprobation envers cette violation caractérisée du droit international. En particulier, au delà des sanctions financières, la suspension des discussions commerciales et politiques en cours avec la Fédération de Russie est nécessaire. De même, il s’agit d’assurer l’Ukraine du soutien de l’Union européenne, soutien politique, soutien économique, soutien diplomatique et stratégique. Lors de la signature des accords de démantèlement des armes nucléaires, en 1994 (memorandum de Budapest, signé par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie, rejoints par la France dans un deuxième temps), des pays membres de l’Union européenne ont été garants de la sécurité de l’Ukraine et de son intégrité territoriale, en échange de son renoncement à l’arme nucléaire.

Aujourd’hui, la question de l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN doit être évoquée, comme ultime moyen de pression sur la Russie pour la conduire à changer d’attitude. Il ne s’agit pas pour l’Union européenne d’être va-t-en guerre, mais de manifester la plus grande fermeté à l’encontre de la Russie, que la passivité occidentale dans la gestion de la crise syrienne a encouragée dans cette nouvelle escalade. Seuls des gestes de bonne volonté effective du pouvoir russe, comme le retrait de ses troupes de Crimée, la non adhésion de la Crimée à la Fédération de Russie, seraient aujourd’hui en mesure de faire baisser la tension engendrée exclusivement par l’ingérence du pouvoir de Moscou dans la crise intérieure ukrainienne. Dans l’immédiat, la signature de l’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE, annoncée pour le 21 mars par la chancelière allemande Angela Merkel et le premier ministre polonais Donald Tusk va dans le bon sens. Il est clair que la Russie doit désormais s’abstenir de toute incursion en Ukraine orientale et refuser son soutien aux éventuelles menées sécessionnistes dans cette zone.

Dans les prochains mois, l’Union européenne doit s’engager pour garantir le bon déroulement de l’élection présidentielle prévue le 25 mai prochain, en fournissant à l’Ukraine si nécessaire les moyens techniques d’organiser au mieux cette consultation, et en dépêchant en Ukraine à cette date des observateurs, conjointement avec ceux mandatés, à la demande de l’Ukraine, par l’OSCE. Dans le même temps, l’Ukraine doit s’engager à reconnaître les droits des minorités culturelles et linguistiques, notamment russes et tatars.


Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (119 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2014 10:01

    Oui, l’Europe doit réagir mais elle est divisée, Toujours en construction, elle se cherche un avenir.

    Poutine n’a aucun souci à se faire.
    La Russie est l’esprit russe, est très largement unitaire.
    Vous n’espérez tout de même pas une réaction militaire, j’espère ?
    Question : pourquoi n’y a-t-il jamais eu de rapprochement de l’Europe avec la Russie ? Une intégration dans la CE n’est pas envisageable ?
     

    • dup 20 mars 2014 10:20

      Effectivement un eurotroll . on vous paie combien pour poignarder dans le dos les ukrainiens ? mêlez vous votre eurobordelle et de vos 70 millions de pauvres avant de dire aux autre ce qu’ils doivent faire . Vous me révoltez et me dégoutez .


    • Aldous Aldous 20 mars 2014 16:58

      Tout d’abord c’est l’UE et non l’Europe. Les Russes sont aussi européens que nous.


      Ensuite d’où sort cette prétendue légitimé ? Ils ont adhéré à l’UE pendant la nuit les Ukrainiens ?

      Enfin, non, il ne faut pas sauver l’UE, qu’elle crève et vite. smiley

    • CASS. CASS. 20 mars 2014 22:33

      de rapprochement de l’Europe avec la Russie ? la Russie fait partie de L’Europe la vraie et du continent européen , d’autant que la Russie a retrouvé ses valeurs et réabilité l’église othodoxe soeur de la france helleniste, pas les us de wachington, ce sont les us qui doivent dégager. eux leur UE et leur OTAN . ce sont les rotchildiens khazars prosélytes usuriers and co les impérialo sionazis fascistes qui ont choisi les us comme bras armé etc, pour imposer leur immonde dictature partout, pas les autres. ce sont les russes qui ont mis à bas le nazisme ,( dont les péres sont les rothschildiens and co, ainsi que les organisateurs de son financement) pas les yenkees, ni lesenglish windsordiens.


    • Onecinikiou 21 mars 2014 08:00

      « L’Union européenne doit garantir l’intégrité des frontières et la sécurité de l’Ukraine »


      Que ne l’a-t-elle fait lorsqu’il s’est agit du Kosovo et de la Serbie ? Cela ne correspondait pas aux vues géopolitiques des maitres américains de notre officine de subversion européiste ? 

      Il est à noter que nos tartuffes type BHL ou « sauvons l’Empire » - soutiens des fanatiques djihadistes en Syrie et maintenant des nostalgiques du nazisme en Ukraine - ne défendent nullement des positions de principes contrairement à ce que la doxa le propage, mais un traitement différentiel et relatif fonction de la qualité des intervenants, et derrière eux, de leurs intérêts géostratégiques. 

      Derrière leurs faux airs d’humanisto-progressistes, et conformément aux rôles qui leur est attribué et à la vision du monde à laquelle ils souscrivent, ce sont d’impitoyables défenseurs de la loi du plus fort. Et déjà parce qu’ils sont assujettis au plus fort !

    • Onecinikiou 21 mars 2014 08:09

      « Seuls des gestes de bonne volonté effective du pouvoir russe, comme le retrait de ses troupes de Crimée, la non adhésion de la Crimée à la Fédération de Russie »


      Il va falloir informer d’urgence nos propagandistes que la Crimée est désormais territoire russe plein et entier, et que la Russie à toute légitimité et souveraineté sur ses territoires. Ca leur fait mal au cul mais c’est comme ça. 

      Après tant avoir usé de la politique du fait accompli ces dernières années, en Serbie, en Irak, en Afganistan, en Libye, en Syrie (du moins ont-ils essayés), il va falloir que nos « petits télégraphises de l’Empire », soutiens actifs des forces de l’unipolarité américaine, consentent à admettre que leurs adversaires usent désormais des mêmes armes qu’eux, et retournent leurs argumentations fallacieuses contre leurs promoteurs. Et il en sera ainsi de plus en plus, au fur et à mesure du renversement des termes du rapport de force mondial. 

    • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2014 10:04

      Je ne suis pas le seul à le penser apparemment.


      • jako jako 20 mars 2014 10:08

        Pour cela il faudra surement renforcer EuroGendFor et aller bien leur démontrer ce qu’est la vraie démocratie, non mais . Dommage qu’ils aient oublié d’intégrer la Turquie avant l’Ukraine, vous ne trouvez pas cela curieux ?


        • César Castique César Castique 20 mars 2014 10:15

          Il ne manquait plus que la réactivation de la Guerre froide par les pignoufs de Bruxelles pour parachever le désastre que vous prétendez sauver. 


          Maintenant, si vous êtes prêts à mourir pour Sébastopol, allez-y donc physiquement, ça nous reposera. 

          Et ça libérera quelques appartements. C’est toujours bienvenu en temps de crise du logement.

          • flesh flesh 21 mars 2014 02:26

            lol, avis aux snipers !


          • claude-michel claude-michel 20 mars 2014 10:19

            Taisez vous collabo des USA et de l’UE...vous êtes pitoyable de bêtise.. !


            • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2014 10:28

              Claude,

               Ce n’est pas une réaction digne de vous.
               Il ne faut pas d’office associer les USA à l’UE.
               Une fois pour toute, comprenez que pour les USA, l’Europe est un vieux continent.
               Les Américains sont bien plus intéressés par l’Asie.
               Là, les affaires marchent. En Europe, pour rigoler, c’est bien plus l’occasion avec les droits de l’homme.

            • Aldous Aldous 20 mars 2014 17:03

              par contre y’en a qui veulent affilier d’office l’UE aux USA.


              Ca s’appelle le traité d’union transatlantique qui se negocie sans nous et dans la plus grande opacité. Tout ce qu’on sait c’est qu’en 2015 il sera imposé qu’on le veuille ou non.

              Imposé démocratiquement évidemment. On n’est pas les Russes nous ! 

            • François-xavier 20 mars 2014 10:30

              @ l’auteur, mort de rire !!!
              L’Europe et les USA sont à l’origine de Maidan, ils ont placé des pro-occidentaux à la tête du pays ( entre autre Svoboda, un parti néo nazi ), et vous nous sortez une fois de plus le thème de la Démocratie en danger... par contre un référundum populaire pour le rattachement de la Crimée à la Russie c’est Anti-démocratique ? Vous plaisantez j’espère :), et puis l’exemple du Kosovo ? enfin je dis ça....


              • mmbbb 20 mars 2014 11:33

                le refere,dum des Suisses anti democratiques Celui des Francais en 2005 anti democratique Il faut que l’europe reagisse tres fermenent contre la Russie et la Suisse 


              • Aldous Aldous 20 mars 2014 17:06

                Il fait sauver les nazi de maïdan ! 


                Je propose à l’auteur de s’enrôler volontaire pour le front de l’est.

                Ach... z’etait le pon fieu temps... Le zifflement des stukas, le cliquètement des panzer... smiley

                En attendant je prépare le tondeuse pour son retour. smiley

              • CASS. CASS. 20 mars 2014 22:54

                mmbbb et vous oublier la réintégration sans condition à l’otan criminelle, sans demander l’avis du peuple,donc de façon dictatoriale.


              • lautrecote 20 mars 2014 10:38

                le titre : Ukraine : l’Europe doit agir
                ça commençait bien, l’Europe doit agir et arrêter de se mêler des affaires des autres pays.
                La première phrase : ça part en sucette : Après la quasi-annexion de la Crimée par la Fédération de Russie
                Me suis arrêté là.


                • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2014 10:45

                  Et bien, il fallait continuer.

                  Que lire dans un article pour avoir une appréciation ?
                  Le chapeau et la conclusion. Le rester c’est du remplissage.
                  Que dit la conclusion ?
                  « Dans le même temps (fixé au 25 mai), l’Ukraine doit s’engager à reconnaître les droits des minorités culturelles et linguistiques, notamment russes et tatars »
                  et ça c’est peut-être vrai..

                • César Castique César Castique 20 mars 2014 11:05

                  « « Dans le même temps (fixé au 25 mai), l’Ukraine doit s’engager à reconnaître les droits des minorités culturelles et linguistiques, notamment russes et tatars »


                  Et en cas de transgression, le tenant du pouvoir du moment sera condamné à écrire mille fois - copier-collé interdit ! : »Je dois respecter les engagements de mes prédécesseurs" ? 

                • lautrecote 20 mars 2014 11:49

                  Mea culpa smiley
                  Après lecture, votre commentaire est très juste.
                  L’article peut donc se résumer à :

                  Ukraine : l’Europe doit agir
                  Dans le même temps, l’Ukraine doit s’engager à reconnaître les droits des minorités culturelles et linguistiques, notamment russes et tatars.

                  Eh hop...


                • CASS. CASS. 20 mars 2014 23:23

                  il n’y a pas d’annexation de la crimée russe à la fédération de Russie, les russes de la crimée russe ont simplement choisi de rentrer à la maison. par ex leurs retraites sera augmentées pour les ramener aux niveaux de la Russie et celles des urkrainiens sera divisées par deux, j’espére que le droit de faire les poubelles pour avoir un truc à manger n’est pas interdit en Ukraine. Au fait depuis que la crimée a rejoint sa mére patrie des grecques ont demandé a y immigrer et demandent la nationalité russe , et bien d’autres en ukraine demandent à quitter l’ukraine sionazie fasciste de l’UE/US et rejoindre la Russie.ah les cons le mur de berlin réinstallé en ukraine sionazie fasciste l’ue apartheid atlantiste usurier.


                • CN46400 CN46400 20 mars 2014 10:56

                  C’est où qu’on signe les engagements dans cette néo-LVF ?


                  • baldis30 20 mars 2014 21:22

                    Consulats américain et allemand les plus proches de chez vous ! smiley


                  • mario mario 20 mars 2014 11:15

                    @article distillant la Haine anti-Russe . mais bon, les crétins n’ont toujours pas pris en compte que le mur de Berlin est tombé en 1989 avec l’accord de la Russie qui en contrepartie a obtenu...l’engagement de l’Otan de ne pas coloniser les ancien pays de l’urss .

                    accord bien sur respecté !


                    • Aldous Aldous 20 mars 2014 17:09

                      Ils n’ont pas compris qu’en même temps que le mur de Berlin, tombait aussi la légitimité de l’OTAN.


                      Laquelle se révèle être ce qu’elle a toujours été : le force d’occupation des USA en Europe, comme l’avait très bien compris de Gaule.

                    • Alpo47 Alpo47 20 mars 2014 11:16

                      Oui, les peuples européens doivent (re)agir... A l’Est s’installe un Etat fasciste, dirigé par des nazis déclarés qui ont tiré sur la foule pour susciter un mouvement de soutien ... etc...

                      Oui, il faut agir et soutenir Poutine qui résiste au fascisme euro-usa qui veut s’emparer du monde et de nos vies (dixit Snowden), multiplie les guerres et déclarations va-t-en-guerre, massacre, vole et pille le reste du monde ...

                      Oui, il faut agir pour s’élever contre cette dictature qui se met en place, notamment en France avec une totale allégeance aux USA et aux dictocrates européens ...

                      Oui, il est grand temps d’agir ... en refusant de participer à tout ce que nous propose ce système prédateur, sinon, esclaves nous serons pour des générations.


                      • antyreac 20 mars 2014 12:13

                        A l’Est s’installe un Etat fasciste, dirigé par des nazis déclarés qui ont tiré sur la foule pour susciter un mouvement de soutien ... etc...


                        Des exagérations mêlées à des mensonges....

                      • Pingouin094 Pingouin094 20 mars 2014 13:55

                        « soutenir Poutine qui résiste au fascisme euro-usa » Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre comme annerie !

                        L’ennemi de mon ennemi n’est pas obligatoirement mon ami.

                        En l’occurence Poutine est tout aussi Impérialiste qu’Obama. Son principal agenda politique est de faire passer la Russie de puissance régionale à super puissance telle qu’elle était à l’époque de l’URSS.
                        De plus, rappelons qu’en matière de politique intérieure, Poutine est largement autoritaire, appui largement son pouvoir sur les oligarches, notamment pétrolier.

                        En Russie comme ailleurs, Poutine se moque bien des Ukrainiens. Par contre, en bonne puissance impérialiste, il n’apprécie pas qu’on vienne le titiller dans son arrière cour et menacer ses positions militaires...

                        Et il réagit en bon impérialiste moyen : il fait donner la troupe d’abord, puis fait ratifier la situation par un référendum acquis d’avance, ne serait-ce que par ses méthodes d’organisations...

                        Bref, Poutine est au moins autant à combattre qu’Obama. La résistance face à l’impérialisme US ne doit en aucun cas nous jeter dans les bras de l’impérialisme russe.

                        STOP !


                      • Laulau Laulau 20 mars 2014 17:53

                        @pingouin

                        « Oligarques russes » c’est quoi un oligarque russe ? Pourquoi les media ne disent pas que les hommes d’affaires français, les Dassault, Bouigues, Lagardère et compagnie sont des oligarques ? Mmm ? Ils sont trop nombreux ?
                        Vous devriez arrêter de parler comme le perroquet de la propagande occidentale.


                      • CASS. CASS. 21 mars 2014 05:16

                        Poutine est un patriote et un souverainiste ,tout l’inverse de l’impérialisme colonialiste mondialiste dictatorial usuriére et esclavagiste des us de waschington zionistes de tous ces larbins imposteurs escrocs corrompus de son UE et son otan criminelle .


                      • chapoutier 20 mars 2014 11:23

                        ’’’’’Dans les prochains mois, l’Union européenne doit s’engager pour garantir le bon déroulement de l’élection présidentielle prévue le 25 mai prochain’’’’

                        va falloir faire fissa alors car le 25 mais est dans deux mois, ou bien il s’agit du 25 mai 2030 !!!

                        et puis c’est vrai que ’’’l’union européenne’’’ est vachement spécialisé en ce qui concerne les élections ; pour mémoires les référendums jeter à la poubelle parceque le peuple avait mal voté.

                        et qu’en sera t-il en Ukraine le 25 mai si ces élections auront lieu, ce dont je doute, car j’imagine mal le peuple ukrainien voter pour les pro-otan,

                        les choses vont devenir très intéressantes.


                        • Laulau Laulau 20 mars 2014 17:56

                           « ou bien il s’agit du 25 mai 2030 »

                          Là je vous trouve un poil optimiste.


                        • doctorix doctorix 20 mars 2014 21:33

                          L’Europe espère qu’en deux ans, en Crimée, les votants « oui à la Russie, non à l’Europe » dans un futur référendum bien préparé passeront de 97.5% à 49.5%.

                          Il va falloir peauffiner la propagande, alors...
                          Poutine, lui, a obtenu ce résultat fantastique en 15 jours, sans avoir formaté personne.
                          Quand l’Europe comprendra-t-elle que personne ne l’aime, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur, que les américains sont le peuple le plus haï au monde, et que nous les rejoignons dans l’opprobre mondiale par notre asservissement à leurs diktats ?
                          Les russes sont fiers de leur président, à juste titre. On aimerait bien pouvoir en dire autant. Nous, on a honte des nôtres, corrompus par l’oncle Sam.

                        • Claudius Claudius 20 mars 2014 11:45

                          Europe ? celle du traité de commerce ou celle des Nations ?

                          Occident ? celui de saint-Louis ou celui des Quataris ?

                          Communauté internationale ? celle de Coluche ?

                          « Le peuple » .. le docile troupeau qui a pour berger l’industrie de la réclame, la télévisie et le foot et la FDJ ?

                          Falsification du langage, falsification des idées.

                          Le Kosovo à lui seul justifierait la Crimée


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 20 mars 2014 12:11

                            mais qu’est-ce que c’est que ces cons de criméens qui organisent un référendum sans l’accord de « zizi rider », le monsieur 17% de satisfaits qui chie régulièrement sur le résultat du référendum français de 2005 ?

                            Ah Sarközi, Grollande, ces leaders charismatiques qui dominent tout, sauf leur petite quéquette, ...


                            • c’est pas grave 20 mars 2014 14:05

                              le plus étonnant n’est-il pas qu’il se trouve 9% de lecteurs pour plusser cet « article »

                              l’auteur a de la famille sur Avox ?


                              • baldis30 20 mars 2014 21:31

                                Ce n’est hélas pas le seul article où la bêtise émerge de la nullité !

                                Qu’on se rappelle une intervention célèbre de de Gaulle commençant par ces termes

                                « l’Europe, l’Europe on peut sauter comme un cabri en disant l’Europe mais .... »

                                c’est une construction de technocrates en mal de pouvoir et incapables dont ils occuperaient des places inamovibles et bien rétribuées . C’est un cas particulier d’application du principe de Peter, où l’incompétent crée sa propre structure lui permettant une sublimation percutante, dans la grace d’une magnifique arabesque latérale.

                                 


                              • Pingouin094 Pingouin094 20 mars 2014 14:17

                                Un article dans la bien-penseance simplificatrice d’un BHL, mais qui ignore la complexe réalité du monde. Essayons de soulever quelques points :

                                1°) La crimée a été Russe pendant des siècles. Son rattachement à l’Ukraine dans les années 1950 n’était qu’une formalité administrative au sein de l’URSS. La Crimée n’est plus Russe depuis moins de 25 ans.
                                La question de son retour au sein de la Russi est donc une question légitime ; si ce n’est en regard du droit international (fixé d’abord par les Etats au nom de leur intérêt propre à conserver l’unité de leurs frontières) du moins au regard de l’histoire et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

                                2°) Néanmoins, le référendum qui vient d’avoir lieu ne représente aucune garantie d’un scrutin libre et sincère : organiser sous occupation militaire de la Russie, en l’absence d’observateurs internationaux (refoulés physiquement par l’armée russe, y compris avec des tirs d’intimidations), en un délais trop court pour permettre un véritable débat sur un enjeu aussi majeur, avec une question biaisée : pour l’indépendance / pour plus d’autonomie et comme résultat concret le rattachement à la Russie qui n’était pas la question posée...

                                3°) Le nouveau pouvoir en Ukraine pose un certain nombre de questions. De par son rôle dans la « révolution », l’extrême-droite y dispose d’une influence largement supérieure à son réel soutien dans l’électorat. Quant au reste du gouvernement, les observateurs sincères reconnaissent qu’un clan d’oligarches a chassé l’autre, le lobby du pétrole a triomphé du lobby du gaz, belle avancée pour les peuples.
                                Les premières réformes du nouveau pouvoir - comme le projet d’interdiction du parti communiste ukrainien - ne donnent pas l’impression d’un grand élan démocratique.

                                4°) Un peu de « Real Politik » enfin. Il y’a 25 ans, l’Ukraine était partie intégrante de la Russie. L’Ukraine est et reste « l’arrière-cour » de la Russie pour reprendre l’expression de la guerre froide des USA vis-à-vis de l’Amérique Centrale.
                                Toute ingérence occidentale en Ukraine ne peut être que considéré par la Russie comme un geste agressif envers elle.

                                A partir de là, que pourrait faire la France et l’UE pour le bien-être du peuple ukrainien ?

                                Tout d’abord, l’UE doit agir avec infiniment de précaution, de doigté et de finesse lorsqu’elle agit dans la sphère d’influence de la Russie. Jamais la Russie n’acceptera que l’OTAN ne s’installe à ses frontières et Poutine a montré à plusieurs reprises qu’il avait « les moyens de ses ambitions », y compris par l’usage de la force comme il l’a fait contre la Georgie, en soutenant Bachar Al Assad, ou en envahissant la Crimée sans tirer un coup de feu.
                                Idem, il est évident que la Russie ne laissera pas s’installer un pouvoir en Ukraine trop ouvertement pro-occidental et influencer par l’occident.
                                Enfin, il faut garder en tête que oui, la Russie a une certaine légitimité en Crimée et dans tout l’ouest de l’Ukraine.

                                Ceci posé, que pourrait faire une UE réellement soucieuse de l’intérêt des peuples et non pas soucieuse de ses intérêts géostratégiques propres ?

                                1°) La priorité est d’avoir en Ukraine un gouvernement légitime, issu des urnes et - on l’espère - où l’influence de l’extrême droite soit contenu ( 10% aux dernières élections, même s’ils doublent leur score, ça ne fait que le score de Marine Le Pen en France et la même influence on peut l’espérer).
                                L’UE doit donc s’attacher à soutenir l’organisation d’élection libre et transparante en Ukraine - en partenariat avec la Russie ;
                                L’UE devrait apporter un soutien neutre et non partisan pour que les ukrainiens déterminent librement leur choix.

                                2°) La situation en Crimée devrait être « gelée » tant que les élections en Ukraine n’ont pas eu lieu. Il faudrait que l’UE négocie avec Poutine la suspension du processus de rattachement de la Crimée à la Russie pour plusieurs mois, jusqu’à l’organisation d’un nouveau referendum - organisé de manière légitime et qui serait reconnu par la communauté internationale comme par l’Ukraine.

                                3°) Un tel referendum ne pourrait avoir lieu qu’à plusieurs conditions :
                                 a) Le retour des soldats russes dans leurs bases,
                                 b) l’instauration en Ukraine d’un pouvoir légitimé par les urnes ; afin que les criméens sachent à quoi ils s’engagent s’ils venaient à choisir de rester en Ukraine et qu’on en finisse avec la crainte d’un gouvernement « néo-nazi » en Ukraine.
                                 c) L’instauration d’une campagne électorale en Crimée qui prenne le temps du débat, sous le contrôle d’observateurs internationaux tant de l’UE que de la Russie, afin que les élections soient reconnus par tous.

                                Voilà qui me paraîtrait plus serieux.



                                • antyreac 20 mars 2014 15:03

                                  Rectification

                                  La Crimée ne faisait pas partie de la Russie depuis 60 ans

                                • Aldous Aldous 20 mars 2014 17:10

                                  Voilà qui est réparé. smiley


                                • politzer politzer 20 mars 2014 18:09

                                  sérieux ? un gros rêve éveillé ! allez donc convaincre les vautours qui rodent autour du corps encore vivant ( pour combien de tps vu le marasme éco ?) et svoboda qui est présent à hauteur de 30% au parlement ukrainien et qui constitue la force de frappe de l impérialisme yankee dans la région ! Une réunion devait avoir lieu qui a été sabotée par les putchistes craignant que ça tourne en leur défaveur , c est clair non ? La volonté de supprimer la langue russe dans la partie russophone c est pas de la provoc guerrière ça ?

                                  Dodo les petits ...

                                • Rensk Rensk 20 mars 2014 18:14

                                  Question point 2...

                                  Vous êtes très mal renseigné... propagande oblige...
                                  Il y avait 130 observateurs de 23 pays sur cette petite île... dont Israël, USA, Pologne, Norvège, Belgique Autriche, Espagne, Hongrie... etc.

                                  Bref vous n’avez me semble-t-il pas compris pourquoi l’OCDE a été interdite d’entrée... c’est notre Président d’un an qui est à la présidence de cet organisme actuellement... il se fait sévèrement critiquer pour son manque de neutralité !


                                • CASS. CASS. 21 mars 2014 05:44

                                  parceque le zionistan des ashkénazes sionazis autoproclamé israel est un pays ?, ça alors cette chose qui n’est qu’imposture et escroquerie et bien que sans frontiére et sans constitution et totalement illégitime et terroristes à tous les niveaux ; vous appelez ça un pays , ben dis donc.


                                • JCROIG 20 mars 2014 15:08

                                  Au final, cet article fait du bien. Moi, qui ait fui les merdias mainstream car je ne supportais plus leur propagande. Je me sentais rassuré par les articles et commentaires de gens ayant ouverts les yeux (hormis bien sûr « antyreac »).

                                  Mais celui-ci (l’article) me rappelle à la bêtise et à l’allégeance dont font preuve nos gouvernants à l’égard de Washington et Tel-Aviv. Il me rappelle tout le sophisme et l’hypocrisie déployé par l’UE et le camp occidental pour se faire passer pour les « gentils » et provoquer le mal partout sur la planète au profit des gens qui les rémunèrent, c-a-d l’oligarchie financière.

                                  Evidemment, comme à peu près tout le monde ici, je m’attends à voir sortir un BHL du corps de l’auteur, je lis amusé les propos d’antyreac qui est à lui seul une démonstration de la pertinence et de la cohérence de ses détracteurs.

                                  Concernant, les élections du 25 mai en Ukraine, il se peut qu’elles soient repoussées... Il se pourrait en effet, que les résultats attendus ne sont pas ceux espérés par le camp occidental.

                                  Enfin au sujet de la Russie et de Poutine, si ce dernier est présenté comme un despote par les merdias occidentaux. Tout le monde sait ici, hormis antyreac, qu’il est soutenu par une large majorité de russes et qu’une part très importante de ses opposants sont excessivement plus nationalistes et radicaux que lui, reste une faible minorité dite creatnivy class à ramener au protoype d’antyreac. Qu’importe pourtant, la position de la Russie, il est dommage que la France qui est perdue son indépendance ne puisse pas convenir d’un partenariat stratégique avec l’ours mishka, les deux parties auraient grand intérêt à le voir concrétiser... au lieu de ça, la France préfère pour maintenir son niveau de vie gaver les financiers internationaux qui souscrivent sa dette. Pour cela, le seul IRPP ne suffit pour payer les intérêts de sa dette. Mais quand la France est à presque 100 % dette/PIB, la Russie n’est qu’à 10 %, ceci explique peut-être cela...

                                  Il est inutile que les euro ou Otan-trolls (ce qui revient au même) répondent... 


                                  • antyreac 20 mars 2014 16:36

                                    Les Français dans leur majorité soutiennent les ukrainiens 

                                    Sur AV c’est un concentré des réacs qui ne représentent surtout pas la majorité des français voir européens

                                  • politzer politzer 20 mars 2014 18:03

                                    vrai réac ce fanatique socialo medef ! pauvre buse les Français comme les Européens sont en majorité à plus de 67% contre l’immigration de peuplement dans tous les sondages parce que ça ils le vivent ! Qu on donne accès aux media aux anti européistes comme Asselineau et une majorité de dupes se lèvera contre cette absurdité qui ne profite qu au medef et aux sociaux impérialistes du PS prêts à envoyer l armée française comme supplétifs de l impérialisme yankee partout où il veut imposer son mode de vie et sa monnaie de singe !


                                  • CASS. CASS. 21 mars 2014 06:09

                                    « la France préfère pour maintenir son niveau de vie  » il est gravement mal barré son niveau de vie, enfin ça dépend pour lesquels et ceux la ne sont pas représentatifs de la grande majorité,la france totalement trahie et vendue sous occupation est foutue.. elle a perdue son âme. Faut voir ne serait - ce que la veille d’élections municipales les mafia corrompus jusqu’à l’os umps et cie se bouffer le nez, alors qu’ils elles sont aussi traitres menteurs et pourris sionards criminelles les uns que les autres.


                                  • doctorix doctorix 21 mars 2014 11:11

                                    Antyreac ne sait apparemment toujours pas ce que réactionnaire veut dire.

                                    En effet, il représente, sans le savoir, le prototype même du réactionnaire.
                                    Cela en dit long sur ses capacités intellectuelles et sur la valeur de ses propos.
                                    Quant à l’auteur, c’est juste une victime consentante de la propagande, le résultat de l’intoxication journalistique, et malheureusement la preuve de leur efficacité sur le petit peuple crétin qui regarde TF1 et se croit informé.
                                    Les media mainstream, c’est quand même un truc pratique pour trouver la vérité, avec l’efficacité d’une boussole qui indique le Sud.
                                    Tout comme BHL est une boussole qui indique le mal.

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:42

                                    Doctorix,

                                     « Antyreac ne sait apparemment toujours pas ce que réactionnaire veut dire. »
                                    Je crois que vous non plus, ne le comprenez pas.
                                    Etre réactionnaire, c’est remonter le courant des idées reçues par la majorité de la pensée toute faite.
                                    Je me fous complètement de BHL. Rien à cirer, Je ne le connais même pas. Alors...
                                    Ce qu’il faudrait c’est aussi voir autre chose qu’avec des yeux français.

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:42

                                    Allez, je me mets un -1 pour vous sauver. smiley


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 15:24

                                    Merci Boris smiley


                                  • doctorix doctorix 21 mars 2014 20:00

                                    Une réaction désigne la politique prônant et mettant en œuvre un retour à une situation passée réelle ou fictive, selon le point de vue, révoquant une série de changements sociaux, moraux, économiques et politiques. Un partisan de la réaction est nommé « réactionnaire ». Le terme s’oppose à révolutionnaire, à progressiste, ces derniers employant de façon raccourcie le mot « réac », pour désigner péjorativement toute personne identifiée comme réactionnaire qui s’oppose aux idéaux qui se veulent progressistes. 


                                    Dans un sens, c’est rassurant de voir que ce sont des incultes qui défendent cette saloperie d’article.

                                  • Antoine Diederick 20 mars 2014 16:18

                                    Bonjour,

                                    J’ai parcouru Agoravox ce matin et je me suis dit :« Faut pas lire cet article, c’est la réplique du discours qui dure depuis 30 ans ».

                                    "Sauvons l’Europe est une association pro-européenne et progressiste.

                                    Le mouvement Sauvons l’Europe est né aux lendemains du rejet par une majorité d’électeurs français du projet de Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005.

                                    L’association Sauvons l’Europe s’est donnée pour ambition de lutter contre l’euroscepticisme rampant au sein de la société française, notamment parmi l’électorat de gauche, en prolongeant le débat démocratique né au cours de la campagne référendaire sur le sens du projet européen.

                                    Nous souhaitons ainsi démontrer qu’une Europe politique et sociale est plus que jamais nécessaire dans le contexte de la mondialisation afin de défendre nos valeurs humanistes et notre modèle de développement solidaire.« 

                                    C’est le disque rayé....

                                    On l’a tellement entendu...ce discours.

                                    L’Europe devrait permettre à chaque pays de faire face à la mondialisation par lui-même plutôt que d’organiser la concurrence inégale entre les pays européens.

                                    Ensuite si l’euro, la monnaie est sauvée , dixit Monsieur Van Rompuy, l’Europe elle n’est pas sauvée. Tout simplement parce qu’il y a l’effet latent des dettes publiques et des déséquilibres financiers internationaux.

                                    En 1999-2000, tout le monde attendait le »soft landing« de l’économie américaine. Il a eu lieu, cela a été le 11 septembre. J’utilise l’expression »atterrissage en douceur" , proposé par les intervenants de cette conférence parce que je pense qu’il faudrait commencer à préparer le changement européen tranquillement avant une chute brutale. Et ce changement, ce n’est plus cette Europe que vous voyez ou que vous espérez, même si , il est louable de la vouloir encore. Il faudrait réfléchir à en faire une autre, vraiment indépendante et libre.

                                    A vous lire, j’ai l’impression d’avoir déplié un folio électoral.

                                    Bien à vous.


                                    • antyreac 20 mars 2014 16:42

                                      La Chine pourtant le principal soutient de la Russie ne la soutenait que du bout des lèvres dans cette affaire.



                                      • JCROIG 20 mars 2014 18:59

                                        @antyfa

                                        première et dernière fois que je réagis à cet eurotantroll... Slate c’est la pravda du mondialisme, soutenu notamment par direct8, le groupe canal+, donc vivendi, etc...

                                        Mon poulet faudra que tu fasses marcher ton esprit critique avant de t’exprimer... ceci dit j’arrête avec toi. Essayes seulement de t’émanciper de ta bêtise (genre antifa). Ici, tu es sur un site de résistance et non pas de caramels qui gobent le journal de France2 ou feu libé.

                                        Voilà c’est dit, j’espère que j’aurais apporté un peu de lumière dans ton monde d’ obscurantisme. Maintenant, j’espère converser avec des gens qui m’apporteront quelque chose.


                                      • Mr Mimose Mr Mimose 20 mars 2014 16:53

                                        Propagande anti-russe d’un niveau ridicule, n’aurait pas du passer la modération.

                                        De la merde d’une association euro-troll.
                                        Les français en ont assez de vous, comprenez le bien une fois pour toute !

                                        • doctorix doctorix 21 mars 2014 11:19

                                          La modération est infiltrée de nombreux chiens de garde d’origine variée, depuis les sionistes jusqu’aux laboratoires pharmaceutiques, en passant par les représentants des offficines américaines.

                                          De nombreux articles sont écartés, parmi les meilleurs, que seuls les rédacteurs pourront lire.
                                          C’est le point faible d’agoravox, son talon d’Achille.
                                          La question est : « Comment se débarrasser des chiens de garde, ces gens qui utilisent la démocratie pour lutter contre elle ? ».

                                        • cevennevive cevennevive 21 mars 2014 11:36

                                          Bonjour Mimose, bonjour Doctorix,


                                          A la réflexion et avec un minimum d’observations, je me demande si certains articles ne sont rejetés que par les modérateurs...

                                          En effet, certaines fois, lorsque je vote pour un article, il est à + 4 ou + 5, et je le vois rarement passer.

                                          N’y aurait-il pas une sorte de « bien-pensance mainstream » au sein de la direction d’AV qui redouterait les anathèmes susceptibles de lui apporter des ennuis ? (Ce que je peux comprendre, mais que j’accepte difficilement pour un site citoyen).

                                          Car c’est à peu près toujours le même type d’article qui est occulté.

                                          Dommage...


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:22

                                          Bonjour ceveneville,


                                           « A la réflexion et avec un minimum d’observations, je me demande si certains articles ne sont rejetés que par les modérateurs... »

                                           Vous avez tout compris. Il fut un temps chez Avox, où les commentateurs étaient connus nommément. Aujourd’hui, dès que vous avez x articles publié sur l’antenne, vous devenez modérateur en puissance. Ce n’est plus du débat d’opinion, mais de la propagande qui se cache derrière la modération. Faire passer ses propres idées, c’est la technique actuelle. Parfois suivre la vague grégaire générale.
                                          Qui se préoccupe de modérer en ajoutant les raisons de son choix ?
                                          Quand j’ai été modérateur en 2007, je faisais abstraction de mon ego, j’ignorais les noms de auteurs, il y avait un schéma d’approbation d’un article.
                                          Une époque pendant laquelle j’en ai connu des rédacteurs qui venaient me demander des comptes.
                                          Normal. Aujourd’hui, il n’y a plus d’autres qu’un compteur qui décide.

                                          « une sorte de « bien-pensance mainstream » au sein de la direction d’AV qui redouterait les anathèmes susceptibles de lui apporter des ennuis ? »

                                          Pas sûr que ce soit au niveau de la direction d’Avox. Pour que ce soit le cas, il faudrait plus de monde à bord de la modération. Du monde qui vérifierait tout aussi bien les commentaires. 


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:25

                                          Qu’en à cet article, je sentais parfaitement ce qui allait se passer.

                                          C’est pour cela que j’ai pris les devants en le soutenant quelque peu.
                                          Je n’ai aucune crainte, voyez-vous d’obtenir des moinssages à la pelle.
                                          Je me moinsse parfois personnellement, rien que pour donner plus de piment 

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:29

                                          Une dernière constatation.

                                          Certains articles ne sont nullement défendus par les auteurs eux-mêmes.
                                          Si vous n’avez pas compris, revenez, je vous expliquerai.

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:32

                                          Doctorix,

                                           « Comment se débarrasser des chiens de garde, ces gens qui utilisent la démocratie pour lutter contre elle ? ».
                                            Simple, avoir la réponse à la question « qui est qui. ? »
                                            Il n’y en a pas d’autres.

                                        • doctorix doctorix 21 mars 2014 20:12

                                          Bonsoir Cevennevive.

                                          « une sorte de « bien-pensance mainstream » au sein de la direction d’AV "
                                          Doux euphémisme...
                                          Pourquoi ne pas dire carrément une sorte de censure, et même une censure tout court ?
                                          L’espace de réelle liberté est encore à créer. Agoravox fait comme ces jeunes révolutionnaires, qui, en vieillissant, font du gras et cherchent le confort, la pantoufle et la bouillotte.
                                          Surtout pas les vagues.

                                        • Ruut Ruut 20 mars 2014 16:57

                                          antyreac, pourquoi ne pas vraiment demander l’avis des Français aux Français, une consultation populaire directe n’est jamais de trop.

                                          Par contre un régime dit démocratique DOIT TOUJOURS respecter les résultats des urnes.

                                          La France n’est (plus) un régime démocratique depuis 2005.
                                          C’est une mafiocratie.


                                          • Mr Mimose Mr Mimose 20 mars 2014 17:05

                                            Mais non, ce que nos Fabius et autre supplétifs comme BHL aiment c’est qu’en un président est renversé par des milices néo-nazies, ils détestent les référendums populaire comme celui de Crimée surtout lorsque ça ne va pas dans leurs sens !


                                            L’histoire jugera un jour Fabius, il sera considéré comme un espèce de traite à la patrie, un collabo comme Laval. Quand à BHL, la terre entière crache déjà sur lui, il sera cité dans les livres d’histoire comme un magouilleur, faux philosophe, un débile paranoiaque.

                                          • Mr Mimose Mr Mimose 20 mars 2014 16:57

                                            Sur 48 votes, 94% sont contre, 6% sont pour, commencez à vous poser des questions, vous etes tel Don quichotte qui se bat contre des moulins à vents !

                                            M’enfin le ridicule ne tue pas !

                                            • doctorix doctorix 21 mars 2014 11:22

                                              96%, à ct’heure...

                                              Comme en Crimée...
                                              C’est sûr que les lecteurs d’agoravox ont peur des Russes !

                                            • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 13:36
                                              doctorix,

                                              Vous avez peur de votre miroir ?
                                              Moi pas. smiley

                                            • doctorix doctorix 21 mars 2014 20:18

                                              Ah ben me voila bombardé Russe, maintenant...

                                              Ce sont mes ancêtres, Seigneurs de La Rochette et autres lieux, et mes trois oncles curés qui doivent en faire une tronche, la-haut...

                                            • Gemelion Gemelion 20 mars 2014 17:32

                                              J’attends avec impatiente la consultation pour les élections européennes prochaines, mon choix est déjà fait, j’enverrai un anti européen dans ce parlement en espérant qu’une majorité de personnes m’imite.
                                              Un raz de marée UKIP venant de Grande Bretagne serait assez intéressant smiley

                                              Sortons de l’Euro, ça c’est en cours...

                                              Sortons de l’OTAN, retrouvons une politique extérieure à nous, arrêtons de suivre les US.

                                              Sortons de l’Europe et virons toute ces incapables payés fort cher...


                                              • CASS. CASS. 21 mars 2014 06:32

                                                Un anti UE vous voulez dire car justement cette UE/US tel aviv est anti Europe et anti européens.


                                              • politzer politzer 20 mars 2014 17:56

                                                bonjour


                                                l Europe n existe pas et n existera jamais en dépit des efforts des liquidateurs des nations vendus au capital financier des multinationales qui seules en profitent.
                                                Ensuite à supposer qu’elle existe qui aurait envie d aller se battre pour le « roi de Prusse » en l occurrence Obama et sa bande d impérialistes fous furieux ?
                                                Aller donner un coup de main à un parlement qui comprend 30% de nazis ? C est une idée de cinglé irresponsable ! 
                                                Heureusement que les soviétiques n étaient pas atteints de cette forme de démence sinon ils seraient intervenus à Mayotte ( île comorienne non francophone de surcroît) lors de son referendum annexion !

                                                • ykpaiha ykpaiha 20 mars 2014 18:05
                                                  l’Europe doit agir....

                                                  Ouaip ...fermer sa gueule et se mettre a réflechir ....l’auteur aussi.

                                                  - Mais trop tard les elections approchent mon petit,

                                                  - Pas grave, tu liquides , tu encaisses et on boucle les valises.

                                                  - Mais il y a des gens dehors ?

                                                  - Vu le bordel qu’on leur a mis ils ont d’autres choses a faire, crois moi.

                                                  - Meme ceux qui y ont cru, sont -ils dangereux ?

                                                  - Pire que les autres, ils savent, mais genre bénévoles, cul benis, tu vois le truc : Genre tortiller du croupion devant l’ostie en disant ’je ne mange pas de ce pain la’ ...des cons te dis-je.


                                                  • unandeja 20 mars 2014 18:07

                                                    L’europe doit être garante des élections ?!

                                                    - Parle-t-on de la même europe qui s’est assise sur les référendum français et néerlandais ?
                                                    - Parle-t-on de l’europe qui a fait revoter l’Irlande
                                                    - Parle-t-on de l’europe qui refuseles référendums suisses
                                                    - Parle-t-on de l’europe qui attaque le Royaume Uni quand il parle de référendum
                                                    - Parle-t-on de l’europe qui soutient des putchistes dont une bonne partie sont nazis assumés en Ukraine
                                                    - Parle-t-on del ’Europe qui a encouragé la cission du Kosovo avec la Serbie (mais refuse la cission de la Crimée

                                                    - Parle-t-on de l’europe dirigée par un président non élu (V.Rompuy), dirigée par une commission non élue ??

                                                    ....lol


                                                    • Hijack Hijack 20 mars 2014 18:09

                                                       smiley
                                                      BPC Mistral  : la Russie demande des éclaircissements après les fanfaronnades de Fabius

                                                      .

                                                      Extraits, ma foi ... rigolos ! 

                                                      .

                                                      « Si Poutine continue ce qu’il fait, nous pouvons envisager d’annuler les ventes »  smiley , a lancé lundi, très imprudemment, le chef de la diplomatie française, habitué aux sorties tonitruantes et grotesques.

                                                      .

                                                      « Notre collègue [Laurent Fabius] n’est peut-être pas au courant du nombre d’emplois créés en France grâce à notre partenariat. La France commence à trahir la confiance qu’on place en elle comme fournisseur fiable. Remplissez vos obligations contractuelles et livrez les navires dans les délais prévus ou rendez-nous notre argent et les poupes de ces navires, assemblées sur nos chantiers navals de la Baltique ! », a déclaré le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine.

                                                      .

                                                      Si la France s’aventurait à rompre ce contrat, elle en subirait de graves conséquences en termes de crédibilité et en termes financiers. La Coface (Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur) devrait ainsi verser jusqu’à 1 milliard d’euros aux autorités russes.

                                                      .

                                                      Un contrat d’une valeur de 1,2 milliard d’euros pour la construction de deux porte-hélicoptères de classe Mistral a été signé entre Paris et Moscou. Ces navires sont en cours de construction dans les chantiers STX à Saint-Nazaire, sous-traitants de la DCNS, permettant la création de 1 000 emplois à temps plein pour quatre ans.

                                                      .

                                                      Le Groupe unifié de construction navale russe (OSK) a déclaré être en mesure de réaliser elle-mêmes ce type de navire :

                                                      .

                                                       smiley

                                                      « Si les partenaires français renonçaient à tenir leurs engagements, nous pourrions construire nous-mêmes ce navire – nous avons déjà reçu la majeure partie des documents sur le Mistral. Si les Français rompaient le contrat et refusaient de nous rendre l’argent alors ils perdraient leurs droits sur ces documents. Nous pourrions donc construire ces navires par nos propres moyens, si la marine était toujours intéressée par ce projet. La conception demandera près de deux ans, le Mistral n’a rien de complexe – c’est une barge avec un moteur et un dock pour les hélicoptères et les chars. Après l’approbation du projet, la construction nécessitera près de 18 mois. »

                                                      .

                                                      Pour l’avenir des relations franco-russes, la crédibilité de la parole de notre pays et pour la préservation de l’emploi en Loire-Atlantique, espérons que cette affaire ne soit qu’une énième outrance verbale d’un ministre incompétent, dont on ne peut que souhaiter la retraite de la vie politique, à l’issue du remaniement post-défaite électorale.

                                                       


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 mars 2014 19:32


                                                        Tout cela n’est que rodomontades et agitations des petits bras de Fabius qui remue de l’air et fait des moulinets dans le vide sidéral de la diplomatie française !

                                                        En cas de refus de livraison à la Russie, le contrat prévoit 1 milliard d’euros de dédommagements..., payable par les contribuables.

                                                        Fabius a donc soumis sa brillante idée à l’accord des autres pays européens, une garantie d’inefficacité, ils ne sont jamais d’accord sur rien !

                                                        Et surtout pas sur des sanctions économiques, chaque pays ayant ses intérêts bien compris en Russie et dans ses échanges commerciaux avec ce pays, l’ Allemagne et l’ Italie encore plus que la France...

                                                        Voici la situation des échanges économiques entre la France et la Russie.
                                                        Pensez un peu si toutes ces entreprises françaises vont plier bagage pour faire plaisir à Hollande et Fabius dans leur soutien à l’ Empire !!

                                                        Il ne se passera rien du tout, « Fabius a déjà renoncé à l’idée de ne pas livrer les bateaux à la Russie » , justement en se mettant à la remorque des autres pays européens.

                                                         La France n’a plus de diplomatie propre, nos dirigeants ont abandonné depuis les années 80, toute référence à l’indépendance et à la souveraineté.
                                                        Et tout soutien aux peuples qui veulent décider de leur avenir.

                                                        L’UPR présentera des listes aux élections européennes pour sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50.

                                                        Pour la 1ere fois, les électeurs français pourront voter pour des députés qui ne veulent pas « réformer le Titanic », mais en sortir définitivement.


                                                      • Rensk Rensk 20 mars 2014 19:57

                                                        @ Fifi,

                                                        Va un poil plus loin dans ta réflexion... et dit moi pourquoi Merkel saute sur l’occasion (la perche tendue) pour que toute l’UE ne vendent plus d’armes à la Russie...

                                                        Les Allemands en vendent pas mal non plus mais elle veut interdire que l’UE vende à la Russie... Le contrat Rheinmetall est de 100 millions d’€ celui de la France dépasse 12x ce dernier en fric...

                                                        Ohhh, la France n’a pas respecté ses obligations d’être en dessous de x% de sa dette dans les temps... Le IV Reich est en marche, on le constate avec l’ONU et ses fameux 5+1...


                                                      • CASS. CASS. 21 mars 2014 06:42

                                                        retraite vous plaisantez, alors qu’ils sont tous à juger pour haute trahison, les umps et cie.


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 mars 2014 07:07

                                                        Rensk,

                                                        « que l’ UE ne vende plus d’armes à la Russie »

                                                        98% des armes utilisées par les militaires russes sont sont produites .... en Russie.
                                                        Qui peut aussi bien construire des navires de guerre...
                                                        Toutes ces menaces sont du pipeau !

                                                        La Russie a déposé 160 milliards dans les banques de 44 pays, alors que 24 pays ont déposé 242 milliards dans les banques russes. (Agence Bloomberg)

                                                        A votre, avis, qui a le plus à perdre d’un gel des avoirs bancaires ?


                                                      • Mr Mimose Mr Mimose 20 mars 2014 18:48

                                                        Christina Kirchner vient de rappeller à juste titre que les iles malouines revendiquées par la grande bretagne et l’argentine, viennent de choisir par référendum de rester dans le giron anglais, personne n’a contesté ce référendum !

                                                        Pourquoi en serait il autrement pour la Crimée ?

                                                        • Xenozoid 20 mars 2014 19:12

                                                          parceque ce qui n’est pas avec eux est contre eux ?...simple ?


                                                        • Xenozoid 20 mars 2014 19:16

                                                          c’est comme les copyright


                                                        • wesson wesson 20 mars 2014 19:42

                                                          Bonjour l’auteur,

                                                          regardez cette belle jeunesse d’Ukraine, comme elle est sympathique cette foule de jeunes pro-Européens

                                                          Vous n’avez pas compris ce qu’ils crient en sautillant ?

                                                          Je vais vous le traduire : « Un peuple, une nation, un guide »

                                                          en Allemand, ça sonne mieux : « Ein Volk, ein Reich, ein Führer »

                                                          Ils ajoutent une petite touche personnelle avec ceci :

                                                          « Pendons les Russes ! »


                                                          • wesson wesson 20 mars 2014 20:08

                                                            Bon sinon, votre papier est bien dans le ton des va-en-guerre médiatiques. Je ne vais pas récapituler une fois de plus la montagne de mauvaise foi qui entoure toute cette affaire. Ce qui me parait évident, c’est que aujourd’hui un gouvernement non élu, arrivé par la force, non représentatif et n’ayant cessé de provoquer une partie de sa population prends décisions sur décisions qui engagent le pays sur des générations, alors qu’ils ne sont soit-disant que de transition.

                                                            Et le pire étant que ça n’as l’air de déranger personne en Europe de signer avec des gens aussi peu légitimes et représentatifs.

                                                            Nous verrons bien le 25 Mai ce que donnerons les élections en Ukraine, si toutefois elles ont lieue et sont honnêtes ce qui est très très loin d’être acquis.

                                                            Car même si le mouvement de Maidan a été assez populaire, il n’as semble t’il jamais été majoritaire dans l’ensemble du pays (la population à l’Est étant la plus nombreuse). Il y a certes la Crimée qui ne votera pas, mais sur l’ensemble de l’Ukraine je ne veut pas croire qu’il se trouve une majorité pour se laisser par les zozos qui sont actuellement en poste.

                                                            Bref, la rage des Américains et de leur supplétifs Européens va nous accompagner jusqu’à cette date d’élection, jusqu’à ce que les masques tombent.


                                                          • Rensk Rensk 20 mars 2014 20:24

                                                            Le jeune qui harangue la foule... me semble que je l’ai vu sur la place des fascistes avec déjà un micro dans la main... a 0:20 = celui qui est entre les deux têtes, il porte un foulard rouge (et pas celui qui chante au micro avec le bonnet noir, le chauffeur de la « salle »)...
                                                            Dans la masse de vidéos mal classés... je n’ai pas retrouvé le truc mais ; j’en suis sûr de l’avoir déjà vu...


                                                          • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 2014 15:57

                                                            Salut Wesson,


                                                             J’ai confiance en votre traduction. Cela s’appelle du nationalisme. Tout simplement.
                                                             Une fibre qu’oublie seulement celui qui se dit et est citoyen du monde.
                                                             Celui qui apatride, s’installe là où il se sent mieux.
                                                             Vous êtes sûr que c’est votre cas ?
                                                             Que le sol français n’est qu’un pied à terre sans plus ? smiley 

                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 mars 2014 19:44

                                                            Pour tous ceux qui veulent comprendre ce qui s’est passé en Russie depuis la chute du mur de Berlin, et la résurrection de ce pays, un petit livre très clair et concis qui résume chacune des étapes du renouveau :

                                                            « La nouvelle grande Russie » de Xavier Moreau.

                                                            Résumé de la politique étrangère de la Russie de Poutine :
                                                            « Non alignement, non confrontation, et non ingérence dans les affaires des autres Nations ».

                                                            La Crimée n’est pas une autre Nation, c’est la Russie.

                                                            Et c’est l’ingérence de l’ UE et de l’ OTAN en Ukraine qui a provoqué le soutien de la Russie à la Crimée, faudrait pas confondre les effets et les causes.

                                                            C’est notre appartenance à l’ UE qui a imposé notre appartenance à l’ OTAN et notre soumission aux intérêts stratégiques et colonialistes des USA.

                                                            La Russie entoure-t-elle les USA de bases de missiles ? Non, mais les USA oui.
                                                            La Russie possède-t-elle un Commandement militaire dans chaque région du monde ? Non, mais Washington oui.


                                                            • klendatu 21 mars 2014 08:22

                                                              Le bouquin semble très intéressant.


                                                            • JMBerniolles 20 mars 2014 20:41

                                                              Franchement amusant cet article de propagande d’un autre âge.

                                                              Ainsi en quelques années d’ « Europe » (en fait l’Europe n’existe pas. Les institutions ne sont pas démocratiques. Les taités européens organisent juste la liberté totale pour un système esentiellement financier, ainsi que celle d’exploiter les travailleurs, - cela s’appelle libre circulation des travailleurs- notamment à travers la directive Bolkenstein appliquée sans avoir été adoptée) est passée de la situtation où nous étions sauvés par l’Europe à celle de cette association financée par Bruxelles, il faut sauver l’Europe !

                                                              Comment un machin qu’il faut sauver va aider l’Ukraine ? Est ce que la Grèce est sauvée ?

                                                              Question au combien naïve. Il n’a jamais ét question de sauver l’Ukraine mais d’exploiter son marché, ses richesses et ses travailleurs.

                                                              La Russie n’a juste qu’à attendre que cela se révèle au grand jour en Ukraine




                                                              • Graffias Graffias 20 mars 2014 20:59

                                                                Bonjour

                                                                Article belliciste et remplis de mensonges. Le problème c’est que vous n’avez pas les moyens militaire de votre arrogance. Les États Unis entraînent l’Europe dans un piège géopolitique et vous sautez les deux pieds dedans (lire le dernier GEAB). L’Ukraine n’est pas dans l’Europe. Les États Unis et l’Angleterre se moquent de détruire une nouvelle fois l’Europe continentale. Préparez votre place au cimetière au cas où l’on trouve vos restes dans votre ville rayée de la carte.

                                                                Il faut organiser un coup d’état en France. Ça devient urgent.

                                                                Graffias


                                                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 20 mars 2014 21:05

                                                                  Juste rappeller que la destitution du gouvernement fomentée par le gouvernement américain dont les ingérences ILLEGALES lui ont couté 5 milliards de dollars, est anticonstitutionnelle ( 72% des votes au parlement au lieu des 75 requis par la constitution ukrainienmne), mais que par contre, la Crimée est HISTORIQUEMENT russe jusqu’ à la moelle comme le démontre le référendum-plébiscite.Son adjonction à l’ Ukraine décidée par Kroutchev en pleine époque soviétique était complètement artificielle et celui-ci n’ imaginait pas qu’ un jour l’ union soviétique se démembrerait.
                                                                  Ce sont bien les américains qui ont rompu un pacte avec les russes en les provoquant de manière agressive et probablement stupide ( ça c’ est l’ histoire qui nous le dira...)...j’ ai l’ impression d’ assister à une crise de Cuba à l’ envers...les russes ont joué très habilement car ils reprennent ce qui est leur sans avoir tiré un coup de feu et pour l’ instant on va quand même éviter une conflagration mondiale...
                                                                  On ne peut que s’ interroger sur l’ amateurisme et la dangerosité des américains qui n’ hésitent pas , et de manière irresponsable à jeter de l’ huile sur le feu dans une région du monde qui n’ est pas sans risque.Le bilan est tragique : les américains reconnaissent un gouvernement où il y a 6 fasciste notoires, 6 nazis qui ont obtenu des portefeuilles ministériels... On ne peut qu’ être médusés par tant de mensonges , d’ hypocrisie et tant de suivisme de la part des dirigeants européens qui n’ ont pas compris que les populations occidentales ne sont pas dupes comme le démontrent de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux...C’ est pire que le Vietnam : les occidentaux ont déjà perdu leur crédibilité avant le début des hostilités...nuls de chez nuls....


                                                                  • Attilax Attilax 20 mars 2014 21:05

                                                                    L’auteur ne réagit pas une fois, ne répond à personne... La preuve qu’il sème sans espérer récolter.


                                                                    • BOBW BOBW 20 mars 2014 22:05

                                                                      LOL il sème des prouts malodorants pour rendre son « Belle Europe actuelle » plus parfumée smiley
                                                                      Mettons tous des masques ou plutôt : Sortons en trés rapidement !!


                                                                    • baldis30 20 mars 2014 21:44

                                                                      Que quelque président vinsse à avoir un brin d’ intelligence, et se comportât en homme normal il commencerait par présenter ses excuses à Poutine pour la stupidité des auteurs anonymes de l’article . smiley


                                                                      • QAmonBra AmonBraQ 20 mars 2014 22:26

                                                                        L’auteur s’appelle Sauvons l’Europe, probablement des trolls européistes et voici leur profession de foi :

                                                                        « Sauvons l’Europe est une association pro-européenne et progressiste.

                                                                        Le mouvement Sauvons l’Europe est né aux lendemains du rejet par une majorité d’électeurs français du projet de Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005.

                                                                        L’association Sauvons l’Europe s’est donnée pour ambition de lutter contre l’euroscepticisme rampant au sein de la société française, notamment parmi l’électorat de gauche, en prolongeant le débat démocratique né au cours de la campagne référendaire sur le sens du projet européen.

                                                                        Nous souhaitons ainsi démontrer qu’une Europe politique et sociale est plus que jamais nécessaire dans le contexte de la mondialisation afin de défendre nos valeurs humanistes et notre modèle de développement solidaire ».

                                                                        Et ça se prétend progressiste et de gôôôche ! Décidément, de nos jours, les mots ne veulent plus rien dire. 

                                                                        A pleurer de rire, voici des décennies qu’ils se torchent le derche avec le social et la démocratie et voila, qu’à nouveau, ils osent en remettre une couche de leur logorrhée.

                                                                        Les mêmes qui considéraient la quenelle comme un « salut nazi inversé », serrent chaleureusement les mains des néo-nazis ukrainiens, les installent même au pouvoir et viennent baver sur le référendum de Crimée !

                                                                        Ils nous prennent vraiment pour des poissons rouges !

                                                                        Poutine est donc internationalement ce que Dieudonné est nationalement : Un puissant révélateur et rien que pour ça nous devons lui en être reconnaissant

                                                                        Vivement qu’elle crève leur europe des banksters, mon petit doigt me dit que sa fin est proche et que la Russie n’y sera pas pour rien.







                                                                        • BA 21 mars 2014 05:52

                                                                          Ukraine : le parti politique Svoboda est un parti néo-nazi.

                                                                           

                                                                          Le nom Svoboda signifie « Union Panukrainienne Liberté ». Son président est Oleg Tyahnybok, un néo-nazi qui s’est depuis longtemps illustré pour ses prises de position antisémites.

                                                                           

                                                                          En automne 2011, le parti Svoboda avait organisé un défilé contre l’arrivée massive de juifs hassidiques, qui effectuent chaque année en Ukraine un pèlerinage sur la tombe d’un célèbre rabbin. L’ambassadeur d’Israël en Ukraine a notamment reproché à Oleg Tyahnybok d’avoir tenu des propos antisémites en 2012. La même année, le leader du mouvement Svoboda s’est opposé à la tenue de l’organisation d’une Gay Pride à Kiev.

                                                                           

                                                                          De même, l’organisation Svoboda a souvent été pointée du doigt pour la glorification du passé collaborationniste d’une partie du peuple ukrainien avec l’Allemagne nazie, et pour avoir organisé la commémoration en 2013 du 70e anniversaire de la création de la division SS Halychyna, qui a combattu dans les rangs des Allemands lors de la bataille de Brody en 1944.

                                                                           

                                                                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_panukrainienne_%C2%AB_Libert%C3%A9_%C2%BB

                                                                           

                                                                          En Ukraine, le nouveau gouvernement compte 6 ministres néo-nazis sur 19.

                                                                           

                                                                          Dans sa jeunesse, un septième ministre fréquentait diverses organisations néo-nazies, dont le «  Trident » (Trizub).

                                                                           

                                                                          En tout, un tiers des ministres sont des néo-nazis.

                                                                           

                                                                          1- Le vice-premier ministre est Oleksandr Sych.

                                                                          Membre du Comité exécutif de Svoboda (en charge de l’idéologie…). Il est connu pour ses interventions virulentes au Parlement, sa croisade « anti-avortement », son anti-communisme fervent (sa région Ivano-Frankisvk a fait interdire le PC). Depuis sa nomination, il a déjà proposé une loi sur l’avortement avec une interdiction pure et simple, complète même dans les cas de viol. Il a ajouté une petite phrase :

                                                                          "Les femmes feraient mieux d’apprendre à mener un genre de vie pour éviter le risque de viol, y compris éviter la consommation d’alcool et d’être en mauvaise compagnie."

                                                                           

                                                                          2- Le Secrétaire du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et les Forces armées) est désormais Andrei Parubiy. 

                                                                          Il est avec Oleg Tyahnybok le cofondateur du Parti national-social, ancêtre de Svoboda, dont il fut le leader de sa jeunesse para-militaire. Il a dirigé les forces d’auto-défense à Maidan, gagnant le surnom de “commandant”.

                                                                           

                                                                          "L’attente du peuple ukrainien est de sortir de la corruption pour entrer dans l’Union européenne par la grande porte, tous ensemble. Les révolutionnaires de Maïdan sont le cœur et l’esprit de cette résistance qui veut en finir avec ce gouvernement qui refuse l’Europe." [Andrei Parubiy, 19/02/2014, Interview pour Métro]

                                                                           

                                                                          3- Le ministre de la Défense est Ihor Tenyukh, membre de Svoboda, 55 ans.

                                                                          Formé aux États-Unis, il dirigea les manœuvres conjointes de l’Ukraine et de l’OTAN. Vice-amiral et ancien commandant de la Marine ukrainienne, il a provoqué l’animosité de la Russie en 2008 quand il a ordonné à des navires de bloquer l’entrée de la marine russe dans la baie de Sébastopol pendant la guerre russo-géorgienne.

                                                                          Deux ans plus tard, il a été démis de ses fonctions par M. Ianoukovitch. Tenyukh joué un rôle actif lors des manifestations Euromaidan, appelant les membres des forces armées à refuser les ordres « illégaux » des autorités. Sa nomination comme ministre de la Défense a convaincu une partie de la Marine ukrainienne de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement et de hisser le pavillon russe.

                                                                           

                                                                          4- Le ministre de l’Écologie est Andreï Mokhnyk, député de Svoboda, 41 ans.

                                                                          Il n’a aucune compétence en écologie, et est un farouche opposant des énergies renouvelables.

                                                                          Cela va peut-être décevoir – comme le notent les médias ukrainiens – les multi-nationales qui avaient signé des accords pour ce type d’énergie, mais cela va rassurer par contre les multi-nationales du gaz, de l’électricité, du pétrole (qui peuvent être les mêmes…).

                                                                           

                                                                          "En Égypte, le régime de Moubarak a duré 30 ans. L’Ukraine est dirigée par des personnes qui sont entrées en politique à l’époque de Brejnev – Shcherbytsky. Nous vivons une sorte de période “Moubarak collective”, y compris après les révolutions “orange” et “bleu-blanc”. Ainsi, il existe aujourd’hui en Ukraine les conditions de brassage pour une « troisième révolution » : elle sera à la fois sociale et nationale." [Andrei Mokhnyk, 2011]

                                                                           

                                                                           5- Le ministre de l’Agriculture est Ihor Shvaika, député de Svoboda, 38 ans.

                                                                          Avocat, il a été accusé par sa femme au moment de son troisième divorce d’avoir enlevé leur fils.

                                                                          Il a également comparé la communauté vietnamienne de Kharkiv à une “tumeur maligne” qui absorbe les quartiers et les entreprises ukrainiennes.  (Source : ONG ukrainienne Chesno)

                                                                           

                                                                          6- Le ministre de l’Éducation et de la Science est Serhiy Kvit.

                                                                          Il a fréquenté dans sa jeunesse diverses organisations néo-nazies, dont le « Trident » (Trizub), organisation se revendiquant des groupes collaborateurs pendant la dernière guerre.

                                                                           

                                                                          7- Le ministre de la Jeunesse et des Sports est Dmitri Boulatov, membre d’Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO), 35 ans.

                                                                          Héros des indignés à crânes rasés pour avoir organisé la logistique sur la place Maidan, il est aussi connu pour ses liens très étroits avec le groupe ultra-fasciste « Secteur Droit ».

                                                                          Dommage, Libération a oublié de nous parler de son parti : UNA-UNSO est un petit parti néo-nazi créé à Lviv en 1990 ; il se revendique du nationalisme ukrainien qui avait collaboré avec les nazis, et maintient des relations très proches avec le parti néo-nazi NDP.

                                                                           

                                                                          http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-5-2/


                                                                          • antyreac 21 mars 2014 22:14

                                                                            Svoboda veut dire tout simplement :liberté


                                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 mars 2014 07:13

                                                                            Un site intéressant à consulter :« La Voix de la Russie », où l’on trouve un article :
                                                                            « Cinq scénarios pour l’avenir de l’ Ukraine »


                                                                            • zygzornifle zygzornifle 21 mars 2014 08:59

                                                                              L’Europe agir ?.....lol.....Elle ne sait que pondre des décrets, des lois interdisant ceci, cela, que des restrictions créant de la misère s’engraissant de ponctions diverses et d’amendes infligées à des pays au bord de la ruine alors face a poutine elle n’est qu’un caramel mou collé sur sa dent .....


                                                                              • Massada Massada 21 mars 2014 09:06
                                                                                La Russie annexe la Crimée, un territoire qu’il considère être « patrie historique liée à la Russie. » Soit.

                                                                                L’Union Européenne et les Etats-Unis sont prêts à infliger des sanctions. « Mais pas trop, pas trop vite. 

                                                                                La Russie, de son côté, applique ce qu’elle estime être juste pour elle-même, et pour les habitants de Crimée, peu importe ce qui en découle, peu importe les critiques et possibles actions de l’occident.

                                                                                L’occident parle. Dénonce. Crie. peu importe !

                                                                                Il y a bien une leçon tiré de ces événements

                                                                                N’est-il pas venu le temps pour Israël d’appliquer la méthode Russe sur la Judée-Samarie ?

                                                                                En une semaine Jérusalem devrait organiser un vote, dans les implantations, sur une annexion ou non par l’Etat Juif de ces territoires ancestraux liés au peuple Juif.

                                                                                Si les Judéens et Samaritains approuvent le projet, la Judée et la Samarie sera alors officiellement annexée à Israël, ce qui résoudra une bonne fois pour toute le problème de cette région.

                                                                                La France, l’Europe et les Etats-Unis appliqueront alors des sanctions contre Israël. Cela durera quelques années. Ce ne sera pas simple. Mais à la fin de cette période, la Judée et la Samarie seront rattachés pour toujours à Israël et plus personne ne pourra tenter de réécrire notre histoire.


                                                                                • doctorix doctorix 21 mars 2014 11:47

                                                                                  « ces territoires ancestraux liés au peuple Juif. »

                                                                                  Encore cette farce ?
                                                                                  Le chien Massada ne lâche jamais son os...
                                                                                  Si Israël veut s’inspirer du modèle Russie-Crimée, qu’elle organise un référendum en Palestine.
                                                                                  Chiche ?

                                                                                • doctorix doctorix 21 mars 2014 15:04

                                                                                  C’est encore une occasion de dire haut et fort que les israéliens (d’importation pour la plupart) n’ont rien à faire en Israël. Une petite minorité peut avoir des ancêtres qui ont vécu là il y a deux mille ans. Beaucoup en sont partis au deuxième siècle, c’est leur problème. Il n’y a jamais eu d’exil, c’est une vaste blague.

                                                                                  Certains y sont restés, sont parfaitement légitimes, et vivaient en parfaite harmonie avec les sémites arabes (nulle contradiction dans cette association de mots) jusqu’en 47 : rien à dire contre eux. Mais la grande majorité des « israëliens » viennent de lointaines contrées de Mongolie, dont ils ont été chassés (déjà !) pour leurs sempiternelles exactions (voir l’histoire des khazars).
                                                                                  Les palestiniens d’aujourd’hui, par contre, descendent intégralement de ceux qui y sont restés.
                                                                                  Eux ont une parfaite légitimité.
                                                                                  Les sionistes ont l’art de faire tourner les pendules à l’envers...
                                                                                  Et Massada rêve sur son petit nuage noir du mensonge, et veut à toute force entériner une conquête guerrière crapuleuse, semblable à celle de l’Amérique par les anglo-saxons et les Français (tout comme l’Australie), au détriment des peuples autochtones, et sur des bases semblablement illégitimes.
                                                                                  La conquête de l’Ukraine tentée actuellement par l’Europe relève de la même mystification.

                                                                                • Massada Massada 21 mars 2014 15:32

                                                                                  On s’en fout, on fait ce que l’on veut et vous ....ben, indignez-vous smiley


                                                                                  Vous n’avez plus d’armée, plus d’économie, plus de pays, plus de patriotisme, votre Europe c’est l’URSS en pire..


                                                                                • doctorix doctorix 21 mars 2014 15:37

                                                                                  Et vous, vous finirez avec une bombe sur la gueule et personne ne pleurera.

                                                                                  A moins que vous ne changiez votre arrogance criminelle pour de la compassion : avec des gens de votre genre, c’est pas gagné.

                                                                                • mortelune mortelune 21 mars 2014 09:11

                                                                                  @ l’auteur : Dans les deux derniers siècles y a eu deux hommes qui ont voulu faire une ’grande’ (à vos yeux) Europe. Ils s’appellent Napoléon Bonaparte et Adolf Hitler. Ils avaient le même enthousiasme que vous à mettre par terre la Russie. On connait le résultat, Non ?

                                                                                  C’est quoi votre drapeau « Sauvons l’Europe » ? Vous êtes qui ? Qui sont les Européens ? De quelle Europe parlez-vous ?
                                                                                  Vous pourriez dire plus honnêtement « Sauvons Rothschild et Rockefeller » (ceux qui ont financé l’Allemagne nazie).
                                                                                  Personnellement je me sens française et terrienne libre, pas européenne esclave des milliardaires et encore moins mondialiste à la sauce financière.
                                                                                  Du reste à voir votre score vous allez la « sauver » tout seul votre Europe made in US. Vive la France libre !

                                                                                  • cevennevive cevennevive 21 mars 2014 12:02

                                                                                    Mille bravos Mortelune ! Bien envoyé !


                                                                                    Comment entendre ou lire un tel discours sans montrer les dents ?


                                                                                  • charlotte 21 mars 2014 13:15

                                                                                    il n’est pas possible d’être aussi bête
                                                                                    CET ARTICLE EST UNE SUITE DE MENSONGES
                                                                                    comme on a tous déjà la télé, il n’est pas utile de nous répéter ce qu’il s’y dit.
                                                                                    La première mesure du premier ministre ukrainien c’est de donner la concession du pétrole a EXXON
                                                                                    le premier ministre est issu du CFR

                                                                                    C’est Rockfeller qui a mis la main sur l’Ukraine sans aucune élection.


                                                                                    • legrind legrind 22 mars 2014 20:00

                                                                                      Bizarrement la photo du 1er ministre ukrainien faisant un salut nazi n’a pas été montré dans les médias mainstream.


                                                                                    • doctorix doctorix 21 mars 2014 20:27

                                                                                      On a eu l’Europe des 6, puis des 15, des 20...

                                                                                      Puis l’Europe des cons.
                                                                                      Maintenant, avec Fabius et BHL, on a l’Europe des salauds.
                                                                                      A venir, l’Europe des pauvres.
                                                                                      Et pour finir l’Europe des morts.

                                                                                      • legrind legrind 22 mars 2014 19:59

                                                                                        Sauvons l’Europe mais que l’U€ crève !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès