• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Une loi anti-blasphème dans l’Union européenne ?

Une loi anti-blasphème dans l’Union européenne ?

En Irlande, une loi contre le blasphème est entrée en vigueur en ce début d’année.

L’information est quasiment passée inaperçue dans nos médias dominants ouïstes... Aussi, nous vous informons !

Ce serait tout de même couillon de vous faire arrêter comme un vulgaire Pinochet, lors d’un séjour en Irlande, au motif que vous avez prononcé des paroles blasphématoires !
 
L’Irlande, terre d’Europe ?
 
action_clericale.jpg
Nos élites néo-libérales se sont toujours accommodées des religions. D’une part, les religions ne se mêlent pas des affaires du marché, très important le marché, voire essentiel ! D’autre part, elles sont conservatrices par nature, et donc de solides alliées pour les pouvoirs en place... Enfin, elles sont parfois très influentes dans la sphère politique...
 
Ainsi, lors du 2ème référendum relatif au Traité de Lisbonne, l’Union européenne a garanti la pérennité de l’interdiction d’avortement. Ainsi, les Ouïstes ont pu compter sur le soutien actif de l’Eglise, très puissante en Irlande... (source Le Figaro)
 
Le droit à l’avortement et le droit à la liberté de pensée ne sont donc pas garantis par l’Union européenne. Le premier est interdit dans quelques pays membres, quant au second, l’Irlande vient de le limiter. La liberté de pensée s’arrête au blasphème, notion relativement vague et subjective ! (Sources Le monde Diplomatique - RSF)
 
Ces temps-ci, la laïcité est en danger dans le contexte franco-européen, avec cette loi contre le blasphème, et un Sarkozy qui prône une laïcité dite positive.
 
Aussi, en cette période obscurantiste où les fous de Dieu ont trouvé des alliés forts accommodants au sein des instances européennes, nous reviennent les mot d’un des plus grands écrivains du siècle dernier, B. TRAVEN :
« la foi déplace les montagnes mais c’est l’incroyance qui détruit les chaines des esclaves.
 
des pas perdus
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

171 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 6 janvier 2010 12:04

    L’auteur aurait au moins pu nous fournir le texte de loi incriminé !


  • oncle archibald 6 janvier 2010 12:41

    Pour autant que j’ai pu le comprendre il s’agit d’une loi interdisant les excès assimilables à des insultes graves envers les croyants et il faut un tribunal pour apprécier le délit .. Il ne s’agit pas de coller une contravention au mec qui clame au coin de la rue qu’il n’aime pas les curés .

    Ceci précisé, etait-il nécessaire de légiferer. N’est-il pas déjà interdit à peu près partout d’insulter son voisin au pretexte qu’on ne pense pas comme lui ?

  • astus astus 6 janvier 2010 14:02

    Ce qui est surtout passé inaperçu :

    « Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté jeudi dernier, le 26 mars 2009 , une résolution controversée proposée par les pays musulmans visant à « lutter contre la diffamation des religions », un concept rejeté par les Occidentaux. Approuvé par 23 voix contre 11 et 13 abstentions, le texte était présenté par le Pakistan au nom de l’Organisation de la conférence islamique (OCI). »

    Rappelons par ailleurs que rien qu’en Europe l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume Uni, la Suisse, la Grèce ...et l’Alsace et Lorraine ont des législations spécifiques sur le blasphème.


    Cordialement


  • sisyphe sisyphe 6 janvier 2010 17:54

    Putain de bordel de dieu !

    Ils commencent vraiment à nous gonfler, tous ces bigots de mes couilles !


  • Antoine Diederick 6 janvier 2010 18:58

    a Sisyphe,

    je te le fais pas dire, ces bigots sont pires que des zélotes !


  • pas perdus pas perdus 7 janvier 2010 08:29

    Alois : google est ton ami...


  • oncle archibald 7 janvier 2010 09:12

    @ frère voiture : vous affirmez : « Le Nouveau Testament insulte copieusement les Juifs » et dans un autre post vous prétendez bien connaître pour les avoir étudiées les trois religions monothéistes. Dès lors vous n’aurez aucune difficulté pour citer les passages du nouveau testament qui vous permettent la première affirmation, et je vous en remercie. 


  • Yann Amare 10 janvier 2010 18:26

    Tabarnac de chris de cibouère d’hostie de foutoir de saint sacrament de vérole à calvaire bourrée de chapelet de foutre béni de calisse à sacristie et de putes vierges à chasuble à poil de couilles du pape et des saints bordels diaboliques, quelle drôle d’idée cette loi anti jurons blasphèmatoires !!!...


  • Bardamu 6 janvier 2010 10:35

    Un type qui traite un Ju-bip- de pé-bip-, de sacré nom de Di-bip- d’enc-bip-, ceci en un lieu public, où d’une main il fume et de l’autre fiche une fessée à son marmot... pour lui, à titre exceptionnel, rétablira-t-on la peine de mort ?


    • oncle archibald 6 janvier 2010 12:43

      A bas la calotte et vive la tolérance laique ! HI_HI_HI ...


    • Shaytan666 Shaytan666 6 janvier 2010 16:12

      Et comme d’habitude, le coeur sur la main et un petit air grégorien, chantez tous avec moi  smiley
      http://www.youtube.com/watch?v=RYrhYX6cXCE


    • Georges Yang 6 janvier 2010 18:55


      Reneve
      Vous m’etonnez, vous qui n’aimez les mots crus, vous soutenez le blasphheme !


    • Antoine Diederick 6 janvier 2010 18:59

      a Renève, pardonnes toi d’abord à toi-même....ensuite on en reparle.


    • narboun 10 janvier 2010 12:38

      vous venez de donner la plus belle definition de la laïcité, qui rime avec liberté de penser et de s’exprimer. mais en pleine sarkhozyktature, vous allez vous faire censurer. 


    • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 10:42

      Bonjour,
      A mon sens, le point à souligner de votre billet est bien que la notion de blasphème n’est pas définie clairement.
      Sinon la laïcité en France suppose le respect de toutes formes de pensée, je ne vois pas en quoi cette loi (irlandaise) la met en péril. Je craint plus Sarko et sa clique pour la mettre à mal .


      • Fergus Fergus 6 janvier 2010 11:12

        Que l’on soit croyant ou pas, une loi anti-blasphème est par définition une atteinte à la liberté d’expression !


      • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 11:51

        Bonjour Fergus,
        Avec cet argument, on peut aussi laisser les neo-nazzis s’exprimer.
        Je suis non croyant, je ne blasphème pas parce-que cela ne m’apporte rien.Je suis attaché à la possibilité de l’exprimer, mais je ne me crois pas autorisé pour autant à insulter ceux qui ne sont pas de mon avis, c’est tout.


      • Elson Elson 6 janvier 2010 12:45

        @ Yena-Marre

        On ne peut confondre un blasphémateur avec un néo nazi : le premier offense une croyance, le second incite au crime contre l’humanité.
         Mettre à mal un sentiment religieux et massacrer des populations entières sont deux choses entièrement différentes...


      • Fergus Fergus 6 janvier 2010 13:24

        @ Yena-Marre.

        En complément à ce que dit Elson, vous oubliez que la liberté d’expression s’accompagne dans la plupart des pays démocratiques d’une interdiction, sous peine de poursuites, de tenir des propos racistes ou antisémites.

        Pour ce qui est du blasphème, il suffit d’écrire que « Marie a été engrossée par un pékin comme vous et moi, doté d’un pénis en état de marche » pour tomber sous le coup d’une loi anti-blasphème. Il n’y a pourtant là ni racisme, ni antisémitisme, mais une simple affirmation de bon sens dont nul ne peut prouver le contraire.


      • docdory docdory 6 janvier 2010 13:34

        @ Yena Marre


        Aux USA , il y a le 1er amendement qui permet à tout le monde ,aux blasphémateurs aussi bien qu’aux néo-nazis d’exprimer leurs opinions , quelle que soit la répugnance qu’elles puissent inspirer dans le cas des néo-nazis, et c’est très bien comme ça , car il n’est pas du rôle de l’Etat de déterminer quel type d’idées peut ou ne peut pas s’exprimer.

        Ceux qui sont partisans de la restriction de la liberté d’expression pour telle ou telle idées sont exactement aussi illogiques ceux qui sont contre la peine de mort sauf contre Saddam Hussein , Dutroux, Adolf Hitler etc ... 

        La liberté d’expression , c’est comme la peine de mort , on est pour ou on est contre , il n’y a pas de demi-mesures !

      • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 13:41

        Elson, je répondais sur la liberté d’expression, qui selon moi est indispensable mais a tout de même certaines limites 


      • TITI 6 janvier 2010 13:49

        DOC...

        Par Brath-z (xxx.xxx.xxx.150) 5 janvier 17:49

        Le racisme EST une opinion. La mise en œuvre de discrimination ou d’agression physique ou verbale ayant le racisme pour base est un délit. Merci de ne pas instaurer le délit d’opinion en démocratie.

        La loi Gayssot est une bonne loi.


      • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 13:52

        Doctory,je suis désolé de ne pas trouver la constitution étasunienne meilleure que la notre. Les partisans de la peine de mort me donnent la nausée,ainsi que les négationnistes. C’est bien pourquoi le fameux article 1 de la constitution est discutable,vous abondez dans mon sens


      • docdory docdory 6 janvier 2010 13:53

        @ Yena Marre 


        Vous déclarez « la laïcité suppose le respect de toutes formes de pensée » . Pas du tout, vous n’avez rien compris . La laïcité , c’est l’indifférence de l’Etat vis-à-vis de toutes les formes de pensées , qu’elles soient philosophiques ou religieuses ou autres .
        Le verbe respecter, que vous employez à tort est un mot ambigu et polysémique qui signifie 
        1°) obéir à un règlement (exemple : l’automobiliste respecte le code de la route , et le Président est censé respecter la constitution )
        2°) manifester une considération particulière ( ex : le Prix Nobel est unanimement respecté de ses pairs )
        3 °) tolérer quelque chose avec laquelle on n’est pas forcément d’accord ( exemple : le père de famille qui voit sa fille lui présenter comme futur gendre un garçon aux cheveux mauves, agrémentés de piercings faciaux et autres corps étrangers métalliques, toxicomane et habillé de vêtements vert-fluo et rose, dira à sa fille , s’il est tolérant ou idiot ( au choix ) : « ma fille, je respecte ton choix » )
        Donc, la laïcité n’est pas « obéir à toutes les formes de pensée » , ni « manifester une considération particulière pour toutes les formes de pensée », mais signifie que la République accepte avec indifférence toutes les formes de pensée, dès lors qu’elles ne troublent pas l’ordre public.
        La liberté d’expression, garantie par la déclaration des droits de l’homme dans son article X , est une composante essentielle de l’ordre public. Donc , toute loi anti-blasphème est attentatoire à l’ordre public laïc , puisqu’elle équivaut à ce que l’Etat ne soit pas indifférent à certaines formes de pensée, et leur donne le privilège exorbitant d’une protection spéciale par rapport aux autres formes de pensée vis à vis desquels l’Etat se doit d’être indifférent !


      • docdory docdory 6 janvier 2010 14:03

        @ Yena Marre 


        Je n’abonde pas du tout dans votre sens : vous êtes partisan d’une restriction de la liberté d’expression pour les néo-nazis, racistes et négationnistes , et vous ne semblez pas très chaud pour la liberté d’expression des blasphémateurs . Vous êtes donc contre la liberté d’expression, donc nos positions sont très opposées.
        Personnellement , je suis partisan de la liberté d’expression pour tout le monde , même les idées les plus ignobles . C’est en protégeant la liberté d’expression des gens qui ne pensent pas comme nous que l’on défend sa propre liberté d’expression .
        De même , le véritable opposant à la peine de mort est contre la peine de mort , même pour les accusés du procès de Nuremberg ou autres criminels les plus ignobles, sinon c’est qu’il est pour la peine de mort !

      • docdory docdory 6 janvier 2010 14:11

        @ Titi


        La loi Gayssot est une mauvaise loi , pour deux raisons :
        1°) C’est l’institution d’un délit d’opinion, elle est donc liberticide
        2°) il n’est pas constitutionnellement dans les attributions des parlementaires de faire un travail d’historien.
        Je précise que je déteste les idées négationnistes, mais néanmoins je pense qu’elles ont le droit de s’exprimer ( je déteste aussi les concombres , mais je laisse les autres en manger ! )

      • Gemini Gemini 6 janvier 2010 17:10

        @docdory

        100 % d’accord avec vous. Je n’ai rien de plus à ajouter.


      • TITI 6 janvier 2010 17:26

        DOC...

        Opinion...pas délit
        Actes...délit

        Pourvu que « l’historien » GOLLNISCH soit vite à la retraite...parce qu’avec lui, ORADOUR SUR GLANE c’est un décor de ciné...


      • docdory docdory 6 janvier 2010 18:01

        @ Titi


        Je réprouve autant que vous les opinions de Bruno Gollnisch .
        A noter qu’aux USA , si un quelqu’un assassine un membre d’une minorité x ou y , mettons un juif ou un homosexuel et qu’il révèle lors de l’enquête que le site internet machin chose lui avait inspiré l’idée de ce meurtre parce que ce site faisait de la propagande pour le meurtre de juifs ou d’homosexuels et que ça l’avait convaincu, le responsable du site en question pourra être attaqué pour complicité de meurtre .
        Il semble donc que quelqu’un qui publierait aux USA des appels à la violence et au meurtre pourrait être poursuivi en justice si ces appels ont été suivis d’effet. 

      • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:00

        tout à fait d’accord Fergus.

        Prof de math qui pue du bec ou pas, prof de math. pétomaniaque ou pas ! smiley


      • Christian Delarue Christian Delarue 6 janvier 2010 22:23

        Le blasphème est un rabaissement du sacré, une remise à niveau des fétiches religieux et par extension des autres fétiches.
        Le blasphème s’adresse à al fonction pas à la personne.

        Pissons et chions tant qu’il est encore temps
        * sur la Bible, le Coran, la Torah et sur toutes les saintes écritures qui trainent
        * sur le pape, les mollah, les rabbins et tous les bureaucrates expert en bondieuseries
        * sur les voiles islamiques, les kippas juives, les calottes chrétiennes et les autres signes ostensibles de religion

        Vive le Jesus en fellation sur Marie en Irlandes


      • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 7 janvier 2010 07:47

        Stie, oui ! Complètement d’accord....
        Surtout qu’on les déforme ...
        Sarko, c’est un blasphème ?

        Sarko ! je viens de me frapper l’orteil sur le coin du bureau.
        Stie que ça fait du bien ! .........


      • pas perdus pas perdus 7 janvier 2010 08:32

        Yena-Marre : effectivement, elle peut permettre tous les dérapages...


      • narboun 10 janvier 2010 12:49

        @ fergus

        bonjour, pourriez-vous m’expliquer pourquoi on quand on parle de lutte contre le racisme, on separe toujours la race semite des autres races ? est-ce une race a part ? est-ce blasphematoire de seulement dire « lutte contre le racisme » ? en quoi la race semite est elle si differente des autres races pour que l’on doive toujours preciser « et l’antisemitisme » ?

        et ce sans aucun racisme de ma part, mais juste pour la rhetorique

        merci


      • JL JL 10 janvier 2010 12:57

        Pardon d’intervenir, mais peut-être est-ce parce que ceux qui usent de ce terme d’antisémite se considèrent eux-mêmes comme un race à part ?

        Vous savez, le mécanisme de projection est très suractivé chez les personnes traumatisées.


      • narboun 10 janvier 2010 17:28

        @ JL

        je vous remercie pour votre explication. 

        bonne soirée


      • Shaytan666 Shaytan666 10 janvier 2010 17:36

        Bien belle explication que voilà ! Quand tout le monde sait que dans le langage courant le mot anti-sémite veut en réalité dire anti-juif.
        Ce terme peut être associé à celui d’islamophobie, ben oui quand je dit « c’est un exemple hein » que je susi islamophobe on me traite de raciste, les islamistes seraient-ils une race à part ou bien se considéreraient-ils comme une race supérieure, je ne pense pas, ce sont plutôt de grands frustrés  smiley
        J’ai tout bon là ?


      • JL JL 10 janvier 2010 18:16

        @ Narboun , une explication ? Non, une hypothèse. 


      • Annie 6 janvier 2010 10:56

        Atheist Ireland, une association irlandaise d’athées qui a décidé de combattre cette loi publie 25 blasphèmes sur son site internet http://www.atheist.ie/, (notamment de Mark Twain, Salman Rushdie, le pape etc) et entend bien en découdre devant les tribunaux, pour faire annuler cette loi.


        • Fergus Fergus 6 janvier 2010 11:13

          Bonjour, Annie.

          Et ces gens ont raison (voir ci-dessus ma réponse à Yena-Marre).


        • TITI 6 janvier 2010 11:03

          Les religions ne s’occupent pas des affaires du marché donc d’économie donc de politique ???

          L’enseignement est pourtant un sacré marché qui capte l’argent public...(par exemple)

          Attention mes amis, les religions s’occupent de nous...c’est d’ailleurs pour cette raison que je m’occupe d’elles.

          Mon blasphème ne les regarde pas ainsi que le corps des femmes tout comme ma pensée.

          Oserais je dire que D.IEU ne leur appartient pas ?
          - OUI, ma conscience, mon ame sont libres


          • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 11:31

            Vous ne blasphémez pas lorsque vous critiquez les églises de tous bords. Le blasphème ne peut s’adresser qu’a un dieu et être non-croyant n’ en constitue pas un.
            Excepté les intolérants personne ne peut vous imposer sa foi.En contrepartie il est indispensable que les athées se comportent avec discernement.
            Personne ne vous conteste le droit de vous intéresser aux sujets politiques que vous évoquez, ne contestez pas ce même droit aux autres.


          • oncle archibald 6 janvier 2010 12:48

            En gros, les athées, pas plus que les cathos ou les muslims, n’ont le droit de vouloir imposer leur foi.


          • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 janvier 2010 13:29

            Les athées n’ont pas de foi, nous sommes non-croyant, combien de fois faudra-t-il le dire ?


          • TITI 6 janvier 2010 13:31

            TONTON... le prosélytisme islamique est une réalité...et l’athée que je suis n’a pas de foi à imposer aux autres mais la loi républicaine et citoyenne...qui évolue, émancipe...


          • Massaliote 6 janvier 2010 13:36

            Les athées n’onr pas de foi, d’accord. Il n’empêche qu’ils sont souvent intolérants envers ceux qui croient.


          • oncle archibald 6 janvier 2010 13:38

            Tout homme a un impérieux besoin de croire, et les Athées croient qu’ils ne croient pas ...


          • oncle archibald 6 janvier 2010 15:41

            Furtif, je constate à regret que vous ne me lisez pas attentivement. Je n’ai pas écrit que tout homme à un impérieux besoin de croire en Dieu, mais que tout homme a besoin d’un moteur, d’un idéal, auquel il croit. Y compris ceux qui professent le contraire, et dont l’idéal peut s’apparenter au nihilisme.


          • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:22

            excellent Archibald, je souscris, quoique cela serait trop simple....

            a chacun son credo sauf que certains aimerait priver les autres de la liberté de conscience , les unes et les autres...

            finalement, les extrêmes se rejoignent


          • Christian Delarue Christian Delarue 6 janvier 2010 22:28

            C’est la prétention du sacré au-dessus des humains qui doit être objet de rabaissement.
            Le blasphème est une forme de remise à sa place une réïfication d’une chose qui prétendait être plus qu’une chose.

            Pissons et chions tant qu’il est encore temps
            * sur la Bible, le Coran, la Torah et sur toutes les saintes écritures qui trainent
            * sur le pape, les mollah, les rabbins et tous les bureaucrates expert en bondieuseries
            * sur les voiles islamiques, les kippas juives, les calottes chrétiennes et les autres signes ostensibles de religion

            Vive le Jesus en fellation sur Marie en Irlandes


          • foufouille foufouille 6 janvier 2010 11:06

            blaspheme contre le dieu sarkozy est interdit


            • Arno 6 janvier 2010 11:25

              Mais où va le monde ?? bientôt on va empêcher des historiens de travailler !


              • TITI 6 janvier 2010 14:22

                la loi empêche le négationisme, la révision de l’histoire...nuance.
                Les historiens peuvent travailler librement à l’aide d’archives, de preuves et non au service d’idéologies qui nient les faits. 
                Trop facile de refaire l’histoire.

                En général ce sont les totalitaristes qui jouent à cela.


              • foufouille foufouille 6 janvier 2010 17:31

                vrai pour ce qui a trait a vichy


              • LE CHAT LE CHAT 6 janvier 2010 11:39

                les darwinistes vont ils bientôt être emprisonnés à Dublin ?

                à bas la calotte !


                • Shaytan666 Shaytan666 6 janvier 2010 12:22

                  Je réclame haut et fort le droit de blasphémer, de pouvoir dire en toute impunité que Jésus est le fils de Marie et d’un légionnaire romain, avec qui elle avait « forniqué » dans une grange.
                  De dire que la bible et le coran sont des ramassis de mensonges.
                  Qu’Abraham n’a jamais existé, que dieu est une invention humaine.
                  http://www.rationalisme.org/french/blaspheme_1.htm


                  • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 janvier 2010 13:36

                    Le droit où le non-droit de blasphémer n’a aucun sens puisque aucun dieu n’existe.


                  • TITI 6 janvier 2010 14:15

                    dieu existe...il se nomme BIG BANG !


                  • docdory docdory 6 janvier 2010 14:17

                    @ Shaytan 666 


                    Tout à fait d’accord . Pour faire bonne mesure, je réclame également le droit de blasphémer , de penser , dire et d’écrire que l’islam est une Internationale Sectaire , Liberticide Antirationelle et Misogyne , et que le coran est un Catalogue Obscurantiste Rétrograde d’Absurdités Nuisibles !

                    Comme disait Voltaire : « Ecr l’inf ... ! »

                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 6 janvier 2010 14:20

                    Compliqué et simple à la fois : Soit on s’en prend à une divinité (Putain de Dieu, Porca Madona, Ostia !...) et celles et ceux qui croient, c’est à dire qui n’ont aucune preuve de son existence, vous tombent dessus par la loi maintenant en Irlande et bientôt ici n’en doutons pas.

                    Soit on s’en prend aux personnes ( Sale con de Catho, de Ramadan etc...), et la loi l’interdisant existe déjà en parlant d’insulte à la personne.

                     L’ennui, justement, c’est que l’on ne pourrait rien faire, juridiquement, contre des croyants, des religieux qui diraient : sales cons d’athées !

                    Et c’est bien là que toute loi prétendant protéger l’univers religieux est dangereuse car elle renforce la capacité à trainer devant des tribunaux la non-croyance au nom d’une croyance (je le répéte, quelque chose d’indémontrable) . 

                    Deux petites provocations pour finir :

                    - Vous remarquerez que l’on s’en prend à l’homme T.Ramadan et jamais en la croyance qu’il porte (de manière élégante). Car celles et ceux qui l’attaquent sont très souvent eux mêmes des croyants (mais si, mais si, ne se signent ils pas aux enterrements ?). Il s’agit ici de conflits religieux non déclarés, larvés.

                    - On en sait bien plus, par des récits d’époque, sur la vie quotidienne d’une Villa Romaine en l’An 30 sur les rives du Rhone que sur Jésus. Pourtant l’une ne produit que 1000 litres d’huile d’olives/an quand l’autre marcherait sur l’eau, ressusciterait des morts, et produirait du pinard sans faire les vendanges...et pas un journaliste dans le coin. 



                  • docdory docdory 6 janvier 2010 14:28

                    @ Jacques Roux 


                    Je crois que les lois réprimant les injures sont une survivance du passé et devrait être abolies : la police et les tribunaux ont des tâches plus utiles et prioritaires à remplir que de réprimer les personnes injurieuses ou insultantes !

                  • JL JL 6 janvier 2010 14:29

                    @ Titi, je crois que vous mélangez les genres : Le Big bang n’est pas, comment dire, moral ! Dieu n’a de sens que s’il s’occupe de nos affaires. Ce qui suppose évidemment qu’il soit. Or, si dieu s’occupe de nos affaires, j’espère qu’il a une bonne excuse ! (Desproges ?)

                    Plus exactement, si une puissance aussi considérable s’intéressait à nous, ça se saurait, hein ?


                  • Mycroft 6 janvier 2010 14:31

                    Si on va par là, on ne peut pas non plus dire que le père noël n’existe pas, puisqu’il n’y a pas de preuve de sa non-existence.

                    Pareil pour la petite sourie, ou pour le dahu, ou les dieux grec, ou pour je ne sais quelle chimère imaginé par l’esprit humain.

                    Si encore l’hypothèse divine suivait l’intuition logique d’un individu normalement éduqué, si encore l’évolution de la matière ne partait pas du simple vers le complexe, passant de l’inerte au vivant pour arriver au conscient, dernier stade connu à ce jour de l’évolution (les dieux définis par les croyants sont conscients), alors oui, on pourrait dire : il faut prouver que cette intuition est fausse. Mais là, au contraire, l’existence de dieu est contraire à l’intuition, tout comme l’existence du père noël.

                    Mais si on nous dit que c’est aux athée de prouver que dieu n’existe pas pour qu’ils puissent blasphémer en paie, et bien alors dans ce cas, je déclare personnellement l’existence dans ce monde de 3165 espèces d’animaux marins inconnus vivants dans des zones qu’on ne peut pas explorer. Prouvez moi que j’ai tord.


                  • TITI 6 janvier 2010 14:40

                    JL... mon dieu : BIG BANG me fout une paix royale...avec l’évolution il m’a donné la concience, le libre arbitre...donc tous ceux qui veulent m’imposer en son nom leurs interprétations sont des faussaires.


                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 6 janvier 2010 15:42

                    @ DOCDORY,

                    Je tente de mettre en relief le principe de « Croyance » par un raisonnement passant par le juridique. Je passe par, mais ne m’y tiens pas. Si vous saviez comme je m’en balance du droit romain.

                    Jamais personne ne me répond sur les écrits du moment retraçant, relatant l’existence de Jésus. Je vais finir par ne plus y croire...


                  • docdory docdory 6 janvier 2010 17:01

                    @ Jacques Roux 


                    Il n’y a aucun écrit qui pourrait être considéré comme une preuve historique ( au sens actuel de ce terme ) de l’existence de Jésus , qui a de fortes chances d’être un personnage totalement mythologique, comme Abraham , Ulysse , Gilgamesh , Moïse , Hercule , Noë etc ...L’histoire « sainte » est , selon les données scientifiques actuelles , essentiellement une histoire fausse ou imaginaire .
                    De même que les textes concernant la biographie de Mahomet sont des textes qui ne sauraient être considérés comme historiques , puisqu’ils ont été écrits par les partisans de Mahomet , et donc fort suspects de parti-pris et d’absence d’objectivité historique !


                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 6 janvier 2010 17:14

                    @ DOCDORY

                    Faites nous donc un bel article sur l’inexistence de Jésus. Je vous promets au moins 666 interventions. Et mon avis favorable.

                    Il y a un bon petit livre de Raoul Vaneigem « Rien n’est sacré tout peut se dire »... 

                    A bientôt.


                  • TITI 6 janvier 2010 17:33

                    « les faits sont sacrés les commentaires sont libres »

                    et moi je rajoute : libres, s’ils ne portent pas atteintes aux faits.


                  • Reinette Reinette 6 janvier 2010 19:04



                    Jésus

                    Mahomet

                    personnages totalement mythologiques


                    Je pense que ça mériterait un article... ou plus

                    Je soutiens également !


                  • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 janvier 2010 19:25

                    On ne peux prouver la non-existence de quelque chose qui n’existe pas.


                  • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:28

                    a Titi,

                    Big Bang et même Big bazar , c’est le vrai nom de Dieu , Nom de Dieu !

                    bon, je vais aller prier pour ton âme....

                    Sérieusement, la meilleure illustration d’une des figures de Dieu, c’est le Big Bang , je suis bien d’accord.


                  • Christian Delarue Christian Delarue 6 janvier 2010 22:34

                    Le blasphème est un rabaissement du sacré, une remise à niveau des fétiches religieux et par extension des autres fétiches.
                    C’est la prétention du sacré au-dessus des humains qui doit être objet de rabaissement.
                    Le blasphème est une forme de remise à sa place une réification d’une chose qui prétendait être plus qu’une chose.
                    Le blasphème s’adresse à la fonction pas à la personne.

                    rlande : Jesus doigte Marie en string

                    Pissons et chions tant qu’il est encore temps
                    * sur la Bible, le Coran, la Torah et sur toutes les saintes écritures qui trainent
                    * sur le pape, les mollah, les rabbins et tous les bureaucrates expert en bondieuseries
                    * sur les voiles islamiques, les kippas juives, les calottes chrétiennes et les autres signes ostensibles de religion
                    Vive le Jesus en fellation sur Marie en Irlandes


                  • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 janvier 2010 22:55

                    Que vous êtes méprisant Frère Voiture en réduisant ma personne à ce seul mot : L’athée
                    Est ce-ce que je dit L’imbécile quand je parle de vous ?
                    non... dans ce cas vous voudrez bien utiliser mon nom quand vous parlez de moi.

                    Quand à ma formule je cite :« On ne peux prouver la non-existence de quelque chose qui n’existe pas »
                    Ce n’est pas une contorsion intellectuelle, il s’agit de simple logique formelle, la proposition de « démonstration de la non-existence » est absurde et contradictoire.

                    par contre ce qui en est une bonne grosse contorsion intellectuelle c’est de croire à un dieux mais pas au père noel, ou alors de croire dans son dieu mais pas dans ce lui du voisin tout en fesant l’hypocrite oecuméniste.


                  • docdory docdory 7 janvier 2010 10:32

                    @ Jacques Roux


                    Michel Onfray a écrit de fort intéressantes pages à ce sujet dans son « traité d’athéologie » . Tout ce que je pourrais écrire sur cette question ne serait que du plagiat !

                  • Mycroft 7 janvier 2010 15:34

                    Si on croit vos dire, voiture, il faudrait croire à tout ce qui n’a pas été réfuté explicitement. Aussi

                    Pas très constructif comme point de vue. A force de simplement dire « on ne sait pas », on avance pas. Un axiome n’est pas une simple croyance.

                    Il faut savoir partir du principe que, quand rien n’indique que quelque chose existe, c’est que ce quelque chose n’existe pas. Après, les axiomes ne sont pas gravé dans le marbre, si, un jour, une preuve de l’existence d’un dieu apparaît, tout athée que je suis, je ne vais pas nier son existence.

                    De plus, s’il n’y a pas de preuve que dieux n’existe pas, il y a des preuves que certaines partie de la bible sont fausse (la genèse par exemple). Ce qui suffit à contrer, non pas le principe de religion, mais au moins le catholicisme (même si les autorités religieuse utilisent désormais l’argument du métaphorique pour s’en sortir).


                  • anti-oligarchie anti-oligarchie 6 janvier 2010 12:35

                    Excellent !!!!!
                    J’ai vue la vidéo des débats.En fait tout les pays pauvre se sont réunis en bloque contre les oligarchies impérialiste occidentale.Et se soutiennent mutuellement.
                    Il me semble que c’est le Pakistan qui avait proposé cette loi non pas anti-blasphème,mais anti-diffamation des religions....
                    Et qui a été adopté.
                    Cuba était le président de la commission des droits de l’Homme....et ensuite l’Iran.....
                    Qu’est ce que je kiff moi quand l’Empire s’en prend plein la gueule.....
                    Bien fait. L’impérialisme droit de l’hommiste commence a sérieusement agacer.


                    • anti-oligarchie anti-oligarchie 6 janvier 2010 12:56

                      je parlais de la commission des droits de l’homme,et non pas sur l’Irlande....Vous pouvez vérifier.....


                    • docdory docdory 6 janvier 2010 14:52

                      @ Anti ologarchie 


                      Et vous osez considérer ça comme une « commission des droits de l’homme » ???
                      Par ailleurs , ce que vote cette commission , ce ne sont pas des lois , personne n’est donc tenu d’y obéir , fort heureusement

                    • foufouille foufouille 6 janvier 2010 17:34

                      @ frere voiture
                      tous les pays veulent des immigres riches
                      sinon les pauvres se casserai au soleil


                    • TITI 6 janvier 2010 13:03

                      CUBA, iRAN, Pakistan...que des bons quoi...
                      L’obscurantisme coco-islamo-fascho !


                      • docdory docdory 6 janvier 2010 13:26

                        @ Pas perdu


                        Merci pour cet article salutaire .
                        Pour information , la sanction instituée pour blasphème est de 25 000 livres ( environ 40 000 euros , soit environ 260 000 francs !!! ) 

                        http://www.irishtimes.com/newspaper/ireland/2009/0713/1224250543694.html

                         Il s’agit évidemment d’une amende d’une énormité telle qu’elle est susceptible de ruiner 95 % des citoyens irlandais qui diraient ce qu’ils pensent sur telle ou telle religion !

                        Saluons l’initiative des athées irlandais  ( excellents ,les dessins de leur site ) , qui viennent de publier, en guise de protestation, une série de 25 propos blasphématoires qui seraient punissables selon la nouvelle loi .
                        On voit , comme vous le soulignez , l’’inutilité de l’infâme et anti-démocratique traité de Lisbonne quand il s’agit de défendre les libertés les plus élémentaires .

                        • TITI 6 janvier 2010 13:39

                          le christianisme, l’islam, le judaïsme... sont des mouvements politiques...

                          En ISRAËL, les orthodoxes multiplient les références, les actes qu’ils estiment conforment (kacher) à la torah... et n’hésitent pas par la violence à imposer leur vision de l’état....il serait temps de les cadrer !

                          Ici, la ou ailleurs il s’agit du combat des LUMIERES contre l’obscurantisme politico-« religieux »


                        • oncle archibald 6 janvier 2010 13:42

                          En Irlande, depuis le 1er janvier 2010, critiquer une religion pourra être puni d’une amende de 25’000 euros. Au départ, cette loi ne concernait que le droit de la presse. Un nouvel article définit désormais un délit de blasphème qui s’applique à toutes les religions. Est considéré comme blasphème « des propos grossièrement abusifs ou insultants sur des éléments considérés comme sacrés par une religion, et choquant ainsi un nombre substantiel de fidèles de cette religion ». Une certaine liberté d’interprétation est laissée aux juges. Il sera possible de se défendre en prouvant qu’une personne raisonnable trouve dans les propos dits ou publiés une valeur littéraire, artistique, politique, scientifique ou académique.
                          L’association Atheist Ireland a jugé cette loi de « stupide et dangereuse ». Le groupe a demandé au gouvernement irlandais de la révoquer. Il a également sollicité des juristes pour établir un référendum qui supprimerait toute référence à Dieu dans la Constitution irlandaise. D’autre part, l’association a décidé de tester la nouvelle loi en mettant en ligne une liste de vingt-cinq citations pouvant être jugées blasphématoires. Jésus, le Pape Benoît XVI, Mahomet et la chanteuse Björk en font partie.
                          Dans le monde occidental, le blasphème est déjà puni en Allemagne, en Espagne, au Danemark et aux Pays-Bas.


                        • Shaytan666 Shaytan666 6 janvier 2010 14:02

                          Dans le monde occidental, le blasphème est déjà puni en Allemagne, en Espagne, au Danemark et aux Pays-Bas.

                          Auriez vous l’amabilité de donner quelques références afin de corroborer ce que vous écrivez. Merci pour eux !


                        • oncle archibald 6 janvier 2010 15:51

                          @ Shaytan 666 : Quelle idée du blasphème en Europe ?
                          Dans le monde occidental, le blasphème est considéré comme un délit en Allemagne, en Espagne, au Danemark et aux Pays-Bas. En France, les attaques contre les religions sont encadrées par la loi sur la liberté de la presse de 1881 qui punit les provocations « à la discrimination, à la haine ou à la violence » liées à l’appartenance à « une religion déterminée ». Le blasphème reste pourtant puni en Alsace et en Moselle selon le décret de 1919 qui préserve cet héritage allemand et qui n’a jamais été abrogé. Ce texte est rarement appliqué mais il est bien plus sévère que la loi irlandaise : en Alsace et en Moselle, le blasphème peut être puni de trois ans de prison.
                          En Irlande, le groupe Atheist Ireland souhaite bien faire reculer l’application de cette loi.
                          « Nous croyons à une règle d’or qui est : nous avons le droit d’être traité de façon juste, et nous avons la responsabilité de traiter les autres de façon juste », a déclaré Michael Nugent deAtheist Ireland, « Mais les lois sur le blasphème sont injustes : elles imposent le silence à des personnes dans le but de protéger certaines idées. Dans une société civilisée, les gens ont le droit d’exprimer et d’entendre des idées sur la religion, même si d’autres personnes les trouvent scandaleuses. » 

                          Catherine Legras (www.lepetitjournal.com/dublin) mercredi 6 janvier 2009


                        • bob 6 janvier 2010 13:56

                          A tous les détracteur de la vilaine église catholique, n’oubliez pas la grand messe des soldes. Ce serait balot de manquer les trois chaussures 2 euros parce que vous préférez pontifier sur la religion.


                          • JL JL 6 janvier 2010 14:20

                            Merci Frère Voiture pour ce lien. Impressionnant.

                            Ceci étant, est-ce qu’il n’est pas également aberrant de voir les trottoirs se tranformer peu à peu en annexes des bistros à cause de cette bêtise d’interdire le tabac dans les cafés ?

                            J’aime pouvoir aller au restaurant sans être incommodé par les fumeurs. Mais je trouve que les fumeurs sur les terrasses sauvages des bars m’indisposent bien plus que lorsqu’ils étaient à l’intérieur.

                            Hors sujet ? Non, je ne crois pas : les religieux ne sont-ils pas des lobbyistes comme les autres ?


                          • TITI 6 janvier 2010 13:57

                            Si la démocratie permet de donner le pouvoir aux anti-démocrates dites moi à quoi sert la démocratie ?
                            Une fois en place, les anti-démocrates démonteront tous les leviers de la LIBERTE.


                            • JL JL 6 janvier 2010 14:13

                              Merci à l’auteur pour cette information.

                              En réponse frère voiture qui a dit, je cite : « Je suis agnostique car je refuse de croire, n’en ayant nullement besoin. Je cherche à savoir et, quand je ne sais pas, au lieu de croire, je dis que je ne sais pas. » j’aimerais dire que, si je suis agnostique concernant les vaccins comme l’homéopathie, en revanche, concernant dieu je suis athée.

                              Ce que semblent ignorer les agnostiques, c’est ce que dieu signifie pour un croyant : un tel concept n’a de sens et de pouvoir que s’il a pignon sur rue. Les églises, les minarets, les synagogues sont les agences de voyage vers l’au-delà.

                              Oui la laïcité est en danger, mais pas seulement.


                              • TITI 6 janvier 2010 14:53

                                et quand je pense que le PS ne votera pas une loi contre la burqa...je me dis qu’on est mal barré...pourquoi pas des tribunaux islamiques, judaiques...pour juger leurs communautés ?

                                http://www.europe-et-laicite.org/spip.php?article90



                                • Reinette Reinette 6 janvier 2010 15:54


                                  Divine comédie (1886)

                                  Levant les bras vers le haut ciel distant
                                  et apostrophant les dieux invisibles,
                                  les hommes leur disent : « dieux impassibles,
                                  servis par le sort toujours triomphant,
                                  pourquoi fûmes-nous créés ? Incessant,
                                  le temps court et cause d’inextinguibles
                                  péchés, illusions, douleurs terribles,
                                  en un tourbillon cruel, délirant...
                                  Ne vaudrait-il pas mieux dans le néant,
                                  où la paix clémente toujours existe,
                                  rester et dormir éternellement ?
                                  Pourquoi pour la douleur être évoqués ? »

                                  Mais les dieux disent d’une voix plus triste :
                                  « hommes ! pourquoi nous avez-vous crées ? »

                                  Antero de Quental (1842-1891)


                                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 6 janvier 2010 17:29

                                    Merci pour ce poëme. J’aime. 


                                  • NOVATEM NOVATEM 6 janvier 2010 16:07

                                    De tout façon, c’est contraire à la Convention européenne des Droits de l’Homme...


                                    • ASINUS 6 janvier 2010 16:27




                                      yep perso athée, oh grace à dieu !


                                      Asinus :hi han


                                      • TITI 6 janvier 2010 16:34

                                        Qu’est ce qui est contraire...la loi anti-blasphème ???

                                        Tu crois que les barbus et les idiots ne vont pas remettre en cause la convention ?

                                        Regarde autour de toi...de l’iran au liban, de gaza à l’afrique...l’islamisation impose à son rythme son dogme.


                                        • ASINUS 6 janvier 2010 16:47

                                          le plus dingue : les organisme de l onu de l unesco ect l occident est le seul a payer pour laisser pondre a des pays « democratie virtuel » des textes ou ils crachent a la gueule de l occident faut etre maso cessons cette gabegie quand je pense que la Lybie a presidée la commission des droits de l homme on marche sur la tete ! et la vont nous injecter un coup de religieux dans l onanisme mondialiste . !!!!! AU SECOUR !


                                          • TITI 6 janvier 2010 17:09

                                            eh oui ASINUS....la lacheté de nos politiques sera lourde de conséquences !


                                            • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:31

                                              avec l’âge, l’incontinence, c’est pénible, on finit pas pisser n’importe où et le plus désolant c’est que l’on ne contrôle plus sa vessie....le vieillesse, un naufrage !


                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed 6 janvier 2010 17:49

                                              En effet les politiciens sont tellement lâches ! Ils se servent du sentiment religieux pour endormir les populaces au lieu de respecter les lois sociales !

                                              Il n’y a pas à proprement parler de conservatisme dans les religions, c’est l’hypocrisie du pouvoir politique qui perpétue les fausses traditions !

                                              Les Religions ont construit le Monde, si à chaque irruption d’une nouvelle il y’ a eu des guerres cela est inhérent à l’inertie mentale des humains !

                                              Toutes les grandes idées, toutes les théories revolutionnaires avaient fait leur lot de victimes !

                                              Le socialisme et le capitalisme sont toujours aujourd’hui inconciliables ...

                                              Aujourd’hui le monde entier peut devenir religieux, c’est-à dire peut vraiment abandonner les symbôles inutiles et les rassemblements folkloriques !
                                               
                                              La loi sociale d’aujourd’hui qui vient de la loi religieuse d’hier peut s’appliquer à tous et partout : c’est le but suprême de la Religion !

                                              Dieu, les prophètes, les grands sages, les grands savants...sont des« singularités », et vous savez comment à la mort d’un prophète les ambitions fleurissent, comment les oportunistes reprennent à leur comptes les bonnes paroles et même les bonnes formules scientifiques pour gagner de la notoriété et surtout de l’argent !

                                              L’enseignement est fini, personne n’est mandaté pour représenter la Religion ni même continuer à discourir sur ce qui est connu de tous ! 

                                              Vous les chrétoches qui parlez de « laïcité », vous ne savez même pas ce que cela signifie ! En vérité la Religion a horreur de la saleté politique et se passe bien des fauteuils et des comptes bancaires !

                                              Que tous les politiciens pourris de la Planète s’ils ont encore un brin de dignité décident de ne plus utiliser la crédulité des populaces pour faire détester La LOI, MAIS QUE LES POPULACES COMMENCENT D’ABORD PAR SE DONNER LES MOYENS DE BOTTER LE CUL DE SES FOSSOYEURS !

                                              Il n ’y a pas plus grande lâcheté que de blasphémer les Religions ou d’insulter la mémoire des prophètes morts il y’ a dizaines de siècles, quand on a peur de gesticuler devant de misérables petits dictateurs !

                                              La Religion n’est ni dans la synagogue, ni dans l’église ni dans la mosquée et surtout pas dans les excréments de la politique de merde...sans vouloir blasphémer !

                                              Mohammed. 


                                              • foufouille foufouille 6 janvier 2010 18:10

                                                hail satanas


                                              • TITI 6 janvier 2010 18:36

                                                Il n ’y a pas plus grande lâcheté que de blasphémer les Religions ou d’insulter la mémoire des prophètes morts il y’ a dizaines de siècles

                                                momo...tu iras dire ça à Théo VAN GOGH, à Salman RUSHDDIE, à Kurt Westergaard, à talisman nasreen...à tous ceux qui subissent fatwas, injures, menaces...et risquent leur vie...lorsque trés nombreux sont ceux qui, bouffons du roi, gesticulent devant lui ! 


                                              • Reinette Reinette 6 janvier 2010 18:53



                                                J’adoooorrre la première phrase de Mohamed :
                                                En effet les politiciens sont tellement lâches ! Ils se servent du sentiment religieux pour endormir les populaces au lieu de respecter les lois sociales !

                                                Tout le monde sait, bien entendu, qu’il ne viendrait pas à l’idée, non,non et non, aux religieux de se mêler de politique pour endormir les populaces etc...etc...



                                                Y’a t-il un chrétoche dans la salle ?


                                                Reinette-Mécréante


                                              • armand armand 6 janvier 2010 18:32

                                                Est-ce que je n’auraias pas lu qu’on allait introduire une loi en France, sous la poussée des féministes,visant non pas (seulement) la violence au sein d’un couple, mais les propos agressifs, insultants créant un environnement hostile ? Il semblerait que Fillon pousse dans ce sens.
                                                Chacun a sa vision de l’inacceptable : un chef de la police en GB vient de dire qu’un groupe d’excités salafistes aurait le droit de manifester bruyamment pour conspuer les soldats morts en Afghanistan et mencer leurs familles des flammes de l’Enfer si elles ne se convertissent pas...
                                                Sans assortir ce droit de celui, proportionnel, de la population britannique ainsi insultée de régler son compte aux « manifestants » en question.

                                                Pour en revenir à l’article, il est un peu léger et on aimerait avoir quelques informations plus précises.
                                                A titre de comparaison, la loi contre le sacrilège qui remonta l’opinion contre Charles X en France visait tout simplement la dégradation des églises et de leur mobilier par les républicains fanatiques, et non l’expression d’opinions anti-religieuses.


                                                • TITI 6 janvier 2010 18:43

                                                  Armand...dans un cas les femmes (mais aussi parfois les hommes) sont victimes dans l’autre elles sont bourreaux (la burqa est leur symbole)

                                                  Quant aux salafistes « anglais »...avec des politiques un peu plus courageux...l’affaire serait vite réglée.


                                                • Reinette Reinette 6 janvier 2010 19:17



                                                  Armand bonsoir,


                                                  pour les lois « violence au sein du couple » tout est là :
                                                  http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/



                                                • armand armand 7 janvier 2010 10:16

                                                  Hello Reinette,
                                                  Etes-vous sûre qu’il s’agit de la même loi. J’en ai lu le descriptif en anglais, car j’étais en GB, et il me semblait qu’il s’agissait plutôt d’une criminalisation de la « cruauté mentale » - terme passe-partout.



                                                • Antoine Diederick 6 janvier 2010 18:55

                                                  une loi anti blasphème serait comme un étouffoir de la critique positive et valorisante, cela serait condamner ceux qui , même ont la foi, a critiquer et à faire évoluer soit le monde des croyants comme celui des athées....

                                                  et donc, j’écris :« Nom de Dieu ! Seigneur, il vont te replanter des clous dans le coeur ! »

                                                  ....nous en sommes arrivés au comble de la connerie.

                                                  ..et les hommes politiques qui cautionnent ce type d’attitude sont des ....bigots ou des crétins.

                                                  ils sont fous !!!!!!

                                                  Aujourd’hui, c’est Epiphanie, qui est plus important que Noël dans la liturgie....

                                                  on pète un plomb en Europe...

                                                  Imaginez que se dresse un saint ds l’Eglise pour contester la pratique d’aujourd’hui et qu’il ait raison de le faire. Paf, loi anti blasphème , on le fout au trou !

                                                  Imaginez qu’un type ou une femme sincère dénonce un stuff sociétal au nom d’une injustice et paf au tribunal.

                                                  des malades que je vous dis.....


                                                  • Christian Delarue Christian Delarue 6 janvier 2010 22:50

                                                    blasphémer c’est plus que critiquer

                                                    Le blasphème est un rabaissement du sacré, une remise à niveau des fétiches religieux et par extension des autres fétiches.
                                                    C’est la prétention du sacré au-dessus des humains qui doit être objet de rabaissement.
                                                    Le blasphème est une forme de remise à sa place une réification d’une chose qui prétendait être plus qu’une chose.
                                                    Le blasphème s’adresse à la fonction pas à la personne.

                                                    Pissons et chions tant qu’il est encore temps
                                                    * sur la Bible, le Coran, la Torah et sur toutes les saintes écritures qui trainent
                                                    * sur le pape, les mollah, les rabbins et tous les bureaucrates expert en bondieuseries
                                                    * sur les voiles islamiques, les kippas juives, les calottes chrétiennes et les autres signes ostensibles de religion


                                                  • Antoine Diederick 6 janvier 2010 23:04

                                                    a Delarue,

                                                    la grossierté n’a jamais fait avancer un débat, car elle ne permet pas l’argument de raison vu sa trivialité.


                                                  • Christian Delarue Christian Delarue 6 janvier 2010 23:22

                                                    Antoine Diederick

                                                    La critique vaut un débat argument contre argument
                                                    Quand le sacré est imposé, il faut mettre à bas la statut du fétiche. Cela ne vaut pas que pour les sacré religieux à mon sens.
                                                    On peut conspuer le drapeau national ou la Marseillaise pour des raisons identiques.
                                                    CD


                                                  • Antoine Diederick 7 janvier 2010 00:08

                                                    a Christian,

                                                    change de prénom !

                                                    Bonsoir, il est bien de faire la différence entre un grand archétype et un fétiche, ce ne sont pas les mêmes objets.


                                                  • Antoine Diederick 7 janvier 2010 00:08

                                                    ton prénom est un fétiche.... smiley


                                                  • Antoine Diederick 7 janvier 2010 00:16

                                                    en langage des oiseaux cela donne : « le christ est dans la rue »

                                                    bonne année et sans rancune pour ma petite provoc. à ton égard.

                                                    je suis fatigué des fausses querelles intellectuelles et du climat de cette décennie qui se termine...

                                                    je pense au renouveau du printemps ....

                                                    L’aut’jour, j’ai regardé le bilan que proposait Taddei sur FR3 : pour Arvor cela donne infantilisation pour Todd idioties....

                                                    nous nous agitons, « on » nous agite, et nous n’avons plus de socle...perso, je veux le socle !

                                                    Bonne nuit.


                                                  • Antoine Diederick 7 janvier 2010 00:28

                                                    le blasphème s’adresse au sacré ou au objet ou sujet considéré comme sacré, c’est encore plus grave.

                                                    meme pour un théologie la notion de blasphème doit être précisement définie...il y a donc une très grande marge d’interprétation....

                                                    je vois pas en quoi un tribunal aurait compétence à juger du fond en cette matière à moins de se substituer à la curie romain ou aux juristes du Vatican.

                                                    et donc, les irlandais ouvrent une brêche tout à fait mauvaise, sinon à réintroduire des formes dogmatiques dans le droit....


                                                  • Antoine Diederick 7 janvier 2010 00:29

                                                    « theologien »


                                                  • Christian Delarue Christian Delarue 7 janvier 2010 01:45

                                                    prenom fétiche ! me voilà bien !

                                                    peux même plus me prendre au sérieux ! à moins que ce soit l’inverse :)


                                                  • sorro el manolo sorro el manolo 6 janvier 2010 18:58

                                                    Il ne faut pas se tromper : même si, hypocritement et cyniquement, c’est sous le masque profane du Droit des humains – droit civil et droit pénal – qu’il avance en déposant régulièrement plainte pour insulte, outrage, diffamation, calomnies…, c’est bien le blasphème que la secte vaticanesque continue de poursuivre et de persécuter, notamment au niveau de l’expression artistique, littéraire et journalistique.

                                                    Il ne faut donc pas se leurrer : la lutte contre la répression du blasphème et pour la revendication du droit au blasphème ne doit pas seulement se mener en des terres lointaines mais aussi chez nous, quand bien même les États qui les régissent se disent laïques ou, du moins, non soumis à quelque influence religieuse que ce soit. Et n’oublions pas que le sabre et le goupillon ont toujours fait bon ménage car leur union n’est pas contre nature mais communauté/identité d’essence : celle de l’oppression et de la répression !

                                                    C’est retour vers le futur là ?


                                                    • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:02

                                                      les fêtes sont terminées, bois de l’eau de Vichy, c’est bon pour ton cerveau.


                                                    • Shaytan666 Shaytan666 6 janvier 2010 19:55

                                                      Oufti ! il fait fort celui-ci ! Faut pas être impatient comme cela, ce n’est pas demain la veille que chez nous le blasphème sera considéré comme un délit.
                                                      « Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l’obscurité. »
                                                      (Arthur Schopenhauer / 1788-1860 / Parerga)


                                                    • TITI 6 janvier 2010 19:16

                                                      en IRAN voila qu’une nouvelle mesure pointe.

                                                      les manifestants sont considérés : MOHAREB
                                                      avec les conséquences que cela entraine...

                                                      http://www.csdhi.org/content/view/2829/1/


                                                      • Reinette Reinette 6 janvier 2010 19:26



                                                        blasphème :

                                                        définition du dico


                                                        1) Parole, discours outrageant à l’égard d’une divinité.

                                                        2) Parole, propos, acte injuste, injurieux, indécent contre une personne ou une chose considérée comme respectable



                                                        1) comment peut-on outrager une chose qui n’existe pas ?
                                                        2) qui a déterminer que cette personne ou cette chose était respectable ?


                                                        • Reinette Reinette 6 janvier 2010 21:22


                                                          Si le fait d’insulter Dieu est punissable, il doit alors être légal de déposer plainte contre Lui pour sévices et non-assistance à personnes en danger.
                                                          Entre autres. frère teuf-teuf


                                                          j’ai lu un super bouquin sur le sujet. je vais essayer de retrouver les références.


                                                        • Reinette Reinette 6 janvier 2010 21:49


                                                          bon j’ai retrouvé 3 tomes - La trilogie de Jéhovah 


                                                          - En remorquant Jéhovah
                                                          Dieu est mort. C’est l’ange Raphaël qui, une larme d’argent au coin de l’œil, l’apprend à Anthony. Le capitaine de pétrolier, au chômage après qu’une marée noire l’a éclaboussé, est chargé de remorquer le cadavre. Il mesure trois kilomètres, et il a chuté dans l’Océan, à l’angle de l’Équateur et du premier méridien. On ne peut le laisser en pâture aux vers. Une crypte l’attend dans un iceberg isolé. À bord de son pétrolier battant le pavillon du Vatican, en compagnie d’un théologien jésuite, le capitaine va débarrasser l’Église de cette preuve ontologique gênante, mais aussi assurer à la « Divine Dépouille » un repos éternel à sa hauteur. À la croisée du roman d’aventures et de la satire philosophique, un roman drôle et passionnant, acclamé par la critique.

                                                          - Le jugement de jéhovah
                                                          Dieu existe. On peut visiter Son corps exposé dans un parc d’attractions américain. Mais s’Il existe, Il est coupable de crimes contre l’humanité, estime le petit juge Candle qui, rongé par un cancer, vient de perdre sa femme dans un accident. S’ouvre alors un procès grandiose et désopilant instruit à la Cour de justice internationale de La Haye.

                                                          Un pastiche irrésistible du legal thriller américain où toutes les grandes figures de la Bible seront témoins... à charge !

                                                          - La grande faucheuse
                                                          Au large de La Haye, où vient de s’achever son procès, le Corpus Dei entre brutalement en décomposition et explose, expédiant Sa Tête en orbite. L’humanité vit désormais sous le sourire ricanant du divin Crâne orbitant dans le ciel comme une seconde Lune.

                                                          Une épidémie de peste schizophrénique se propage alors, qui place les malades face à leur propre mort et les conduit à entamer avec eux-mêmes un dialogue des plus désagréables.

                                                          Si Dieu est mort, quel recours reste-t-il aux hommes pour conjurer ce fléau ?


                                                          Editions Au diable Vauvert
                                                           
                                                          l’auteur James Morrow, (né en 1947), est un romancier américain couvert de prix. Il se décrit lui-même comme un « humaniste scientifique ». Son œuvre est non seulement une satire des religions établies mais aussi de l’humanisme et de l’athéisme


                                                        • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:34

                                                          ben ouais, les hommes sont toujours contrariés, les dieux aussi, rien de bon dans tout cela, c’est bien trop dans la nature des choses. smiley


                                                        • Reinette Reinette 6 janvier 2010 19:33


                                                          MOHAMED envoie ses bons voeux aux mollacrates, c’est courageux ! comment vont-ils interpréter ses bons conseils ???


                                                          Que tous les politiciens pourris de la Planète s’ils ont encore un brin de dignité décident de ne plus utiliser la crédulité des populaces pour faire détester La LOI, MAIS QUE LES POPULACES COMMENCENT D’ABORD PAR SE DONNER LES MOYENS DE BOTTER LE CUL DE SES FOSSOYEURS ! (Mohamed)


                                                          • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:38

                                                            pour botter un cul, il faut deux conditions

                                                            avoir un cul à sa disposition

                                                            porter des bottes....

                                                            pour la seconde condition, ce n’est pas trop compliqué, il suffit d’acheter des bottes

                                                            pour le première condition, c’est moins facile à trouver....

                                                            qui en effet, préterait son cul pour se faire botter l’assise....à moins que le bottier par esprit de lucre, n’offre son séant après avoir vendu les bottes....mais attention dans ce cas , il pourrait en majorer le prix , de la semelle !


                                                          • Arunah Arunah 6 janvier 2010 20:45

                                                            On savait les Irlandais fous ! mais à ce point ? Trente ans de guerre religieuse alors que le Dieu des Protestants est le même que celui des Catholiques... Visiblement, ils n’ont pas compris que Dieu n’est pas avec eux...
                                                            Pas sûr que la Guinness soit si bonne que ça pour eux...

                                                            Les Anglais qui ont une certaine expérience de l’Irlande avaient prévenu : « Le seul problème de l’Irlande, c’est que c’est une île AU-DESSUS de l’eau... » 


                                                            • Annie 6 janvier 2010 21:33

                                                              Trente ans de guerre religieuse, oui mais en Irlande du Nord. Le sujet ici est l’Irlande du Sud.


                                                            • Antoine Diederick 6 janvier 2010 22:02

                                                              sauf que nous ne sommes plus ignorants....

                                                              le vieux chinois, comptait jusqu’à trois, ensuite , il disait, c’est trop compliqué après.....c’est trop long , ce sont trop de chiffres....donc c’est Dieu.


                                                            • Antoine Diederick 6 janvier 2010 22:05

                                                              ou bien, nous ne sommes plus ignorants de notre ignorance....ou encore, ignorants que nous pas ignorer que nous sommes ignorer, donc nous ignorons ...ou encore, j’ignore si la science me rend moins ignorant de mon ignorance, alors que j’ignore si ma science est la réponse d’une ignorance comblée par un savoir opérant mais parcellaire etc....


                                                            • Antoine Diederick 6 janvier 2010 22:06

                                                              « que nous sommes à ignorer » correction etc...

                                                              mais je n’ignore pas que je me marre de mon ignorance etc...


                                                            • Arunah Arunah 6 janvier 2010 23:40

                                                              @ Annie

                                                              Certes, mais la folie est la même des deux côtés de la frontière, vous le voyez bien !


                                                            • Antoine Diederick 7 janvier 2010 00:20

                                                              Bonsoir Annie,

                                                              La question serait alors :« Pourquoi les irlandais veulent-ils une telle loi ? Que se passe-t-il en Irlande ? »

                                                              Vous avez raison, il s’agit plutôt d’essayer d’analyser une question irlandaise et non une question française ou belge ou autre...

                                                              revenir au contexte.


                                                            • Ali 6 janvier 2010 20:46

                                                              selon que votre idée est plus ou moins obscure,
                                                              l’expression la suit ou moins nette ou plus pure. (en particulier à frère voiture et pour ceux qui se sentent visé !!)

                                                              on peut vexer sans insulter
                                                              dès qu’il y a insulte le dialogue est rompu nous courons à la guerre tant désirée par les uns et les autres (ils se reconnaîtront)


                                                              • Ali 6 janvier 2010 21:39

                                                                il faut bien libérer les bas instincts : « tirez les premiers messieurs les suisses » lol


                                                              • Jojo 6 janvier 2010 21:46

                                                                Pour le trait d’esprit vous repasserez, Ali n’est pas musulman...

                                                                Quant au contenu, waw je vous avoue que j’aurais bien répondu, mais le ridicule très peu pour moi, c’est de l’im-pa-ra-ble, je ne m’y frotterai pas. Déconnez pas y s’y connait vachement Lecanuet

                                                                A un moment je pensais que vous étiez un certain Dalziel revenu d’Afrique, les mêmes poncifs éculés, le même... militantisme, puis j’ai lu votre post sur la loi Gayssot puis un autre sur le négationnisme, ce n’était plus du tout du Dalziel. Il était lui aussi à droite de la droite, mais il n’aurait jamais pris un tel risque, il avait une peur bleue des procès.

                                                                Vous semblez plus courageux ou plus con, l’avenir le dira.

                                                                Voilà, c’était votre moment de gloire SuperDupont de mes xued (profitez-en), c’est le seul que vous risquez d’avoir.


                                                              • Ali 6 janvier 2010 21:56

                                                                quel négationnisme je n’ai jamais mis en doute le Shoa je la déplore


                                                              • moebius 6 janvier 2010 21:17

                                                                ceci dit, je n’ai absolument pas bessoin d’entretenir un dialogue avec des bigots de quelque obédience que ce soit.. athées, religieux, républicain ou autre nationalistes.... ni de rompre un dialogue que je me garderais bien d’ entamer...on cogne à ma porte ..je préferre me défenestrer plutot que de tomber aux mains de ces buveurs de Guiness..alors que j’aime beaucoup cette boisson... adieu...


                                                                • Antoine Diederick 6 janvier 2010 21:56

                                                                  oui adieu et ne prolonges pas trop les adieux ....surtout que dans « adieu », il y a le mot dieu, dis plutôt :« Au revoir, à la revoyure ou bonsoir.... »Quand on ne croit pas ?mieux vaut éviter quelques mots de la langue française plutôt que de vivre le risque d’un ridicule .... smiley


                                                                • moebius 6 janvier 2010 21:21

                                                                  «  Dieu est un con »...j’attend la disparition de ce message


                                                                  • Antoine Diederick 6 janvier 2010 21:58

                                                                    Lundi , je pense que Dieu est génial, le mardi, je pense qu’il est con, le mercredi, il est lumineux, le jeudi, vraiment, Il se fout de ma gueule....

                                                                    les frères franciscains blasphèment un jour sur deux....ils maudissent Dieu un jour, le louent un autre....donc ils blasphèment, hop en prison.

                                                                    Tu vois bien la connerie de notre époque smiley


                                                                  • moebius 6 janvier 2010 21:27

                                                                    ..la sainte vierge est bonne...


                                                                    • Reinette Reinette 6 janvier 2010 21:34


                                                                      trop bonne man !


                                                                    • moebius 6 janvier 2010 21:37

                                                                       en fait pour la petite histoire ; la sainte vierge conformément au droit canon n’a jamais été vierge c’est la mére de la vierge qui est vierge, pas la vierge..je dis ça parce que l’irlande comme la Pologne c’est plein de grottes de Lourdes...leur catholisme semble grotesque pour ne pas dire un peu cucu saint sulpicien..beurk...


                                                                      • moebius 6 janvier 2010 21:48

                                                                        une grotte avec une sainte vierge..gnin, gnin... voyez donc le symbole phallique évident et phorphorescent, rempli d’eau bénite avec un bouchon sur le sommet du voile comme le dirait le professeur en divantologie a coussinet brodé et napperon sous la télé.
                                                                         Le blasphème aurait t’il un rapport avec une déesse de la fertilité celtique, egyptienne, slave...Oh préservatif ! protège nous de l’immaculé contraception !


                                                                        • moebius 6 janvier 2010 21:52

                                                                          mais ne blasphémons pas buvons plutot une bonne guiness a la santé de cette grosse pute sur le retour qui nous refait puceau quand ça nous arrange bien, nous l’humanité


                                                                          • Antoine Diederick 6 janvier 2010 22:15

                                                                            t’es pas obligé d’être grossier pour être intelligent, ni pour parler des femmes en général....

                                                                            ok, on a compris tu provoques car tu ne supportes pas les diktats....


                                                                          • aspic aspic 6 janvier 2010 22:37

                                                                            Textes historiques sur l’existence de Jésus (Flavius Josephus) :

                                                                            http://www.windmillministries.org/frames/CH15-2A.htmA

                                                                            en anglais...

                                                                            Faites un peu de recherches (wiki) sur cet historien juif, non chrétien mais contemporain, qui
                                                                            a assité à la chute de Jérusalem, détruit par Titus en 70.

                                                                            par ailleurs, je trouve ces lois antiblasphème ridicule !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès