• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Viva Salvini

Viva Salvini

En France on a Marine le Pen, « meilleure ennemie de droite » des bien-pensants. Elle est politiquement nulle et passe son temps comme tous ceux qui ne sont pas de gauche en France à chercher la justification de ses convictions face aux arbitres des élégances politiques. Elle est le meilleur repoussoir qui soit pour que les fameuses z-élites justifient leur haine des petites gens, des milieux précaires. Les « ploucs » rien que des fachos ! Évoquer sans la condamner, avec ne serait-ce que quelques nuances le vote Front National et les raisons y encourageant, c'est risquer de se faire « anathèmiser » immédiatement, rejeter dans les limbes extérieures de la vie politique, celles des fameux « nostalgiques » des z-heures les plus sombres et pire encore...

Elle permet de parquer les mécontents tout en niant leur colère pourtant légitime, en l'assimilant à tous les maux de l'histoire possible. Tout comme à l'opposé de l'échiquier politique Mélenchon a le même rôle pour les électeurs de gauche.

On rêve d'une alliance entre la France insoumise et le RN mais je crois que l'on peut toujours rêver. Les interdits imposés par les oligarques sont encore beaucoup trop profondément ancrés. Et aucun d'eux ne les dépassera, ne surmontera un clivage qui n'est plus dans ce sujet mais dans la séparation entre des privilégiés mondialisées et des populations de plus en plus précarisées, écrasées...

En Italie ils ont Matteo Salvini, vice-président du conseil italien. Il est arrivé au pouvoir suite à une alliance évidente de bon sens entre souverainistes et citoyens en ayant marre de la politique « austéritaire » désastreuse de l'UE. Celui-ci se paie la tête des moralisateurs le traitant de xénophobe, le comparant à Mussolini (voir à ce lien). Et il reste ferme sur sa politique quant aux migrants (voir ici). C'est totalement contraire à la dogmatique mondialiste et européaniste actuelle, les européens ne doivent même pas réfléchir, ils doivent accueillir tous les migrants, ceci même au risque de faire entrer n'importe qui. Il est normal que les bourgeois pédagogues le détestent. Ils n'ont pas de mot assez durs contre lui, accumulant les poncifs habituels (voir à ce lien).

Comment ? Quoi ? Un peuple a repris son destin en main ? Mais où iront-ils passer leurs vacances prochaines en se demandant qui sont les plus voleurs, les italiens du Sud ou du Nord ? (oui là les préjugés les plus rances sont permis).

Mais fort heureusement, il s'en fout complètement, ces sermons n'ont aucune prise sur lui. Voire même il va plus loin. Il transgresse le tabou ultime. La famille dite nucléaire, la famille traditionnelle, un père, une mère, des enfants, est devenue le mal absolu dans notre société. Attaquée de toute part, il convient qu'elle soit recomposée, multi ou mono parentale mais pas autre chose. Elle est forcément suspecte de cacher quelque chose. Alors qu'il y a quelques temps les vocables « père » et « mère » avaient disparu des sites officiels au profit de « géniteur1 », « géniteur 2 » , il vient de les remettre sans craindre les foudres des gardiens du temple libéraux libertaires (voir à ce lien). Il faut les voir s'étranglant d'indignation surjouée sur les chaînes d'info continue ou ailleurs, rotant leur quinoa en distribuant les mauvais points à ce salaud suspecté de toutes les turpitudes...

Là toutes les calomnies les plus abjectes sont non seulement permises mais encouragées (voir à ce lien). En Allemagne il semblerait qu'ils aient des politiques inspirés par Salvini comme la Mélenchon locale aussitôt suspectée des pires pensées car s'opposant à une immigration incontrôlée (voir à ce lien). On me dira que les calomnies les plus basses des bien-pensants sont bon signe, ils s'affolent, ils perdent leurs nerfs. Mais cela prouve qu'ils sont toujours là hélas, et bien là. En France la petite Marion, nièce de Marine le Pen, rassemble des jeunes dynamiques autour d'elles, des auteurs de droite réellement décomplexés quant à eux. Mais elle attire également quelques anciens perdreaux de l'année de divers groupuscules qu'elle gagnerait à reconduire gentiment au plus proche EHPAD.

Ceux-ci prennent leur pied à être ultra-minoritaires, ils n'ont pas envie de vraiment contrer la bien-pensance, tout comme les milliers de participants à Twitter ou Facebook qui s'excitent sur les réseaux dits sociaux et ferment leur bouche dans la vie quotidienne face au désastre. Je m'étonne toujours de cette lâcheté de tous les jours face aux « incivilités » couvertes par les bons apôtres. Nous sommes encore les plus nombreux. Mais non, dans les faits on plie l'échine.

Jusqu'à quand ?

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 25 août 13:44
    Gaffe !

    J’en sais qui se sont exaltés avec Tsipras y’a pas si longtemps, pas se faire niquer comme le premier Mélenchon venu...

    Pour le moment, wait and see...

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 13:53

      @Clocel

      Que les bien pensants lui sautent à la gorge me le rend immédiatement sympathique.


    • Passante Passante 25 août 13:54
      on sent votre sous-France, louable certes,
      mais vous avez beau nous emberlificoter entre rêver ou pas rêver, reste que :
      il n’y a pas de Salvini français !
      car nous avons bien besoin d’une figure :

      Jean-Luc martinisé ? vous voulez rire ?
      marinenchon ? soyons sérieux...

      de plus il faut se demander non pas pourquoi cette figure n’existe pas (ce qui est faux, vous êtes là), mais surtout pourquoi elle ne saurait apparaître ?
      tout bonnement sans doute (je m’avance à l’aveugle, mais c’est presque une certitude) :
      parce que la recomposition du paysage médiatique italien n’a rien à voir avec la glaciation médiatique française - en France c’est joué d’avance, c’est une imprimante (avec scan !)

      reste donc l’événement libérateur !
      mais lequel ?...
      imaginez les suites macrodélétères d’un acte terroriste
      le rassemblement autour du trognon central...
      donc non !
      il nous faut un deuxième benalla, la goutte qui ferait déborder le tout
      peut-être une sous-affaire benalla,
      je suis sûr que cette Myriam est loin d’être clean...

      bon je vous laisse à votre désespoir.

      • alinea alinea 25 août 14:07

        @Passante

        Si je puis me permettre ( là aussi, je viens de débuter un commentaire de cette façon), il n’y a plus de gauche en Italie depuis des lustres, donc au pouvoir, rien à gauche aujourd’hui.
        La gauche française a survécu grâce au PG d’abord, puis à la FI ; une gauche d’élections, pas une gauche de casse ou de rêve.
        Donc c’est vrai on ne peut guère avoir l’idée de mêler la gauche et la droite même si dit-on les extrêmes se rejoignent ( ce qui est vrai sur un certain nombre de points) mais l’humanisme de droite est restreint aux siens, l’amour et le respect du vivant n’ayant pas encore atteint les hauteurs politiques, je vois mal une extrême libérale, amie comme cochon avec les US, faire un mariage avec son opposé en tout ! Ça ne pourrait être de l’amour ni de la raison !

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 14:19

        @Passante

        Je suis certain que vous en avez d’autres en réserve. Vous devriez animer des anniversaires.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 14:20

        @alinea

        Vous avez raison, laissons Macron et des clones au pouvoir encore pour vingt ans avec votre raisonnement.


      • Passante Passante 25 août 14:26
        @alinea

        mais sérieux :
        les ritals se tirent, chine etc.
        les bochs se cassent avec les russes
        les britishs fuient dans leur brexit,
        reste au milieu la France, et son impasse en forme de... ?

        mais en forme de quoi au juste ?
        c’est littéralement indescriptible !
        le jour déjà où on pourra mettre les mots justes sur ce non-lieu
        la victoire sera acquise.

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 14:30

        @Passante

        Vous nous dites quand vous avez trouvé je suis suspendu à vos lèvres...


      • Passante Passante 25 août 14:33
        un exemple tout simple, et fourni par l’auteur :
        cette histoire de géniteur 1, géniteur 2...
        je n’ai connu que la France où dans les formulaires
        c’était père et mère.

        si j’étais tombé sur ça ,d’abord j’aurais ri en demandant « c’est quoi cette farce ? »
        puis, une fois explications fournies, j’aurais pensé « bon, ils ont perdu la tête »
        enfin j’aurais quitté le bled le lendemain
        considérant objectivement que je n’avais plus aucune chance.

        et pourquoi donc ? serais-je moi-même concerné par ces affaires de touche-pipi ?
        non, pas spécialement,
        mais con et cerné par le règne de la langue de bois, oui, certainement.

      • Passante Passante 25 août 14:36

        * la France ou l’Italie ..


      • alinea alinea 25 août 14:39

        @Passante

        Tu sais pourquoi ? la France moderne fut communiste, et, collabo.
        Partout ailleurs ils furent, soit communistes, soit fascistes (ou nazis).
        Les Français sont doubles, et c’est comme le dit si bien Mélenchon un pays politique, pas ethnique ni religieux.
        C’est sans doute cela qui a fait sa force mais qui fait sa faiblesse dans d’autres circonstances.
        Il n’y a que les English qui restent fidèles à eux-mêmes même après s’être fait souffler la suprématie mondiale par leurs pauvres reproductions.

      • Passante Passante 25 août 14:46
        @alinea

        oui mais ça c’est le grand secret qu’il faut jamais avouer alinea...
        vite couvrons ces horreurs de quelque benalla qui traîne !
        quant aux english, j’ai l’intuition que c’est pas aussi simple.

      • Passante Passante 25 août 14:50
        @alinea

        mais attends, à bien te relire, tu sous-entends donc que le problème
        c’est « être fidèle à soi-même »...
        et que ce serait possible ethniquement ou religieusement mais pas politiquement ?
        j’hésiterais à trancher.

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 15:14

        @Passante

        N’importe quoi... Ils vous ont laissé sortir, on vous a perdu la.


      • Passante Passante 25 août 15:22
        @Amaury Grandgil

        mais je me fous de moi, j’essaie de cerner le problème au plus près,
        et à mon sens c’est un problème de langue de bois...
        vous voulez un exercice comparé entre notre bien-pensance et le vocabulaire de Salvini ?
        donc Salvini joue la même carte que Trump :
        il suffit de sortir du politiquement correct.
        hélas ?

      • alinea alinea 25 août 16:01

        @Passante

        En cause désespérée oui ! le politique est un choix,souvent imposé par en haut ; mais un « haut » humain.l’ethnie,la religion est imposée par Dieu soi-même. Ça change tout. Ainsi l’appartenance politique clive les sociétés : guerres civiles ( voir l’Espagne), mais au bout d’un moment, même s’il n’y a pas pardon, il y a abandon ; la guerre civile est une abomination plus grande qu’une guerre tout court que plus jamais personne ne veut revivre.
        Bien sûr qu’on peut-être fidèle à soi-même politiquement, et fidèle aux siens,mais ça ne fait pas l’unité nationale.
        À ma connaissance la France est le seul pays bâti de cette manière.
        Mais, comme toujours, je cherche aussi en causant.

      • leypanou 25 août 15:29
        Et il reste ferme sur sa politique quant aux migrants : je le croirais quand le premier bateau emmenant des clandestins en Italie quittera un port italien en direction de la Libye.

        Qu’est-ce qu’il attend pour raccompagner ce bateau vers la Libye ? Il a commencé par accepter le débarquement des enfants, il risque de changer d’avis pour les adultes plus tard (car il y est poussé).

        SOS Méditerranée a déjà précisé qu’il continuera son « aide aux gens en détresse ».

        • Cateaufoncel2 25 août 16:53
          @leypanou

          « Qu’est-ce qu’il attend pour raccompagner ce bateau vers la Libye ? »

          Les Libyens ont déjà fait savoir qu’il n’était pas question de les laisser revenir dans leurs eaux territoriales.

          « Il a commencé par accepter le débarquement des enfants... »

          Pas des enfants, des « mineurs », je dirais même plus, des mineurs prétendus.

          "...il risque de changer d’avis pour les adultes plus tard (car il y est poussé).« 

          L’office de Santé maritime de Catania a ordonné, aujourd’hui, le débarquement immédiat de seize personnes, onze hommes et cinq femmes, tuberculeux et galeux, qui ont été transportés à l’hôpital Garibaldi.

          Pour la suite, mon impression est que Salvini attend une décision extra-gouvernementale, judiciaire ou présidentielle, pour l’ »attribution" du chapeau.

          En attendant, le silence de Mattarella, le président de la République, est tout à fait déconcertant, comme s’il craignait de conforter encore la popularité de Salvini par une prise de position pro-migrants.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 18:39

          @leypanou

          Il ne va pas tous les foutre à la flotte non ?


        • leypanou 25 août 18:55

          @Amaury Grandgil

          Il ne va pas tous les foutre à la flotte non ? : les mettre à la flotte non, mais les ramener de là où ils viennent. sinon, dans 10 ans, il y en aura encore.
          Si vous pensez résoudre le problème de la misère des pays de départ en gardant les « passagers » de chaque bateau, dans 50 ans, vous en aurez encore tout en engraissant les passeurs sans scrupule.

        • leypanou 25 août 19:02

          @Cateaufoncel2

          Les Libyens ont déjà fait savoir qu’il n’était pas question de les laisser revenir dans leurs eaux territoriales. : ils ont dit çà publiquement mais avec eux, il y a toujours moyen de s’arranger.

          L’Italie ferait çà ne serait-ce qu’une fois, je vous garantis que le nombre de candidats à la traversée va chuter exponentiellement. C’est le traitement des autres déjà arrivés ici qui incite les autres à arriver.

        • Cateaufoncel2 25 août 20:05
          @leypanou

          « ...ils ont dit çà publiquement mais avec eux, il y a toujours moyen de s’arranger. »

          Ca, certainement, mais pour l’instant je n’ai pas d’indication à ce sujet.

          Ce qui a été précisé, en revanche, c’est que cinq femmes ont refusé de débarquer sans leur compagnon.

          Rectification :

          Les personnes ayant été autorisées à quitter le navire étaient onze femmes et cinq hommes, le contraire de ce que j’ai écrit

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 août 19:10

          @leypanou
          ça c’était possible il y a trente ans, maintenant on est plus proches d’une guerre civile avec l’armée dans les cités


        • Julien Esquié Julien Esquié 27 août 08:11

          @Amaury Grandgil


          Une guerre, civile ou pas, suppose des belligérants. Il est évident que des armes circulent dans les banlieues. Mais tout cela est à la fois complètement désorganisé et marginal. Qu’il se produise des émeutes, c’est bien possible, mais on ne peut pas parler de guerre civile.

          Le problème est dans la tête des gens. C’est l’islam. La solution n’est pas militaire.

        • aimable 25 août 15:36

          Salvini secoue le cocotier , ce qui fera peut être remettre a plat le fonctionnement de l’ U E dans ce domaine qu’est l’ immigration non désirée mais organisée ( par qui ? , parce qu’il y a bien quelques intérêts derrière tout cela ) , qui affaiblis les pays qui la subissent sous le regard presque indifférent des autres pays de l’ U E qui l’ont jusqu’ici un peu roulé dans la farine , sur ce sujet qu’il fasse preuve de fermeté , me fait poser un regard bienveillant sur lui .


          • HELIOS HELIOS 27 août 00:05

            @aimable

            ... Salvini tente de gerer son pays avec un espace aussi large qu’une lame de rasoir !!!

            - un peu trop et Bruxelles et les autres pays sortirons leurs articles de Lisbonnes pour mettre la merde en Italie... merde qu’on lui reprochera !

            - pas assez et c’est une aventure a la Tsipras qui fera rire toute l’Europe des bons sentiments (ceux qu’on appelle les idiots utiles, vous savez) avec naturellement les représailles de Bruxelles, toujours, prets a s’allier avec toutes les mafias de la péninsule pour remettre de l’ordre dans ceux qui ne croient pas encore a la grandeur du projet UE.

            Bref, tout seul, c’est a dire sans l’aide d’un grand pays, ou au minimum l’assistance d’un ou des partis politiques voisins, son aventure se heurtera a la prochaine revision d’un traité qu’aucun peuple ne validera direcement...

            ... et avant que la conjoncture favorable ne revienne, il se passera du temps !
            Je ne le verrai pas, mais c’est au minimum 50 ans de punition avant que d’autres alternatives credibles et efficaces se présentent.


            Soutenons Salvini directement ou indirectement, peu importe, c’est pour nous que nous le faisons.
            Les premières manches de la mère des batailles commence en mai prochain.

          • kirios 25 août 16:08

            Berlusconi nous annonçait les Sarkozy , Hollande , Macron  ; esperons que Salvini inspire mieux les français. ....


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 25 août 18:38

              @kirios

              La comparaison ne me semble pas pertinente


            • izarn izarn 26 août 00:51

              OK sur Salvini, le nouveau héros de la nouvelle droite anti émigrants.
              Certes c’est un gros problème. Il faut etre taré comme l’UE pour etre pour cette « migration » sachant que logiquement cela ferait monter cette droite « extreme ». Sic !
              (En fait l’actuel gouvernement italien a promis de ne pas vouloir sortir de l’euro, ni de l’UE...Cherchez l’erreur)
              Donc on se demande si ça ne cache pas quelque chose.
              Moi je suis pire que Salvini ou Marine le Pen :
              Je suis pour le frexit et la sortie de l’euro....
              Le reste c’est du pipo, un détournement, facilement résolu par la suite.
              Du moins la catastrophique Afrique posera toujours des problèmes, mais on pourra mieux les cibler, une fois disparus les mensonges :
              Pourquoi la mondialisation détruit les africains ?
              Alors les Salvini, Le Pen, etc.... smiley
              On fait mumuse...


              • zygzornifle zygzornifle 26 août 08:31

                Il roule la caisse mais il va faire comme Tsipras, se couillemolliser , Merkel va le faire aboyer en cœur avec sa meute le tout orchestré par son premier de cordée Manu de chez Rothschild  .....


                • kirios 27 août 11:38

                  @zygzornifle

                  et si nous attendions de voir ?
                  Salvini met en pratique une politique qu’il propose depuis des années ; alors il est vrai que les voyous de la « communauté européenne » sont encore très puissant et ne peuvent se permettre de perdre l’Italie ... mais il y a le peuple , et il semble que le peuple a pris la mesure des Draghi , Renzi , Mattarella, Berlusconi et consort .
                  peut être qu’un jour en France ???

                • Nobody knows me Nobody knows me 27 août 12:02
                  @zygzornifle

                  A propos des couilles molles, si vous avez une certaine dureté dans les testicules, ce n’est pas normal.Il s’agit probablement d’un kyste ou plus grave, il faudrait le surveiller...

                • Jonas 26 août 09:57

                  La France n’a besoin ni de Mélenchon , grand supporter de Chavez et de sa société socialiste du XXIeme siècle qui produit tant d’immigrés qui afflux vers les les frontières du Venezuela ni de Marine Le Pen et sa nullité en économie. 


                  Emmanuel Macron , qu’on le veuille ou pas , a sauvé la France de ces deux tartufes. Le premier veut ouvrir la France à tous les immigrés , la seconde veut mettre dehors tous les immigrés, c’est l’unique point de divergence entre ces deux brailleurs. 

                  L’immigration est un sujet très important , ce n’est pas une question de solidarité , de fraternité , de doits de l’homme qui sont des mots pour soulager la consciences de certains mais une question de l’avenir de l’Europe de ses valeurs et de sa culture. L’immigration n’est pas un drame mais une tragédie due à l’incompétence et au manque de courage des chefs d’Etat Africains , qui n’ont pas su modérer la transition démographique, comme en Chine par un planning familial ou autres moyens. 
                   
                   Car même sans conflits internes ni corruption et même si l’Afrique fait des progrès dans plusieurs domaines , ceux-ci sont noyés par la démographie galopante. Comme le dit le professeur suédois, Hans Rosling, « Si l’on continue à avoir la pauvreté en Afrique dans les régions où les femmes mettent six enfants au monde et où la population double en une génération , il y aura des problèmes ».
                  Selon les démographes en 2050 , l’Afrique comptera 2,5 milliards d’habitants , sur un total mondial de 10 millards soit 25% des habitants d’Africains. 

                  Salvini, comme les responsables de l’Europe Centrales , qui sont des petits pays , tirent la sonnette d’alarme , pour que les hommes politiques comme Macron , Merkel et les autres se réveillent et regardent la réalité en face. surtout ces ONG qui se servent de la souffrance de ces pauvres immigrés pour se faire de la publicité sans penser aux conséquences sur les populations autochtones qui n’en peuvent plus, et que la bien-pensance traite de fascistes et d’extrémistes. Ces fascistes et ces extrémistes savent que si le déferlement continu, leur sytème social sera cassé et leurs valeurs et leur culture seront effacées, par des gens qui ont d’autres valeurs et une autre culture , polygamie, inégalité hommes/femmes , contre l’ avortement , haine des homos, pratiquent religieuses de haines etc . On ne devient pas européen parce qu’on a mis les pieds en Europe , cela se saurai. 
                  Si je ne veux pas que des étrangers , viennent s’installer chez moi, sans mon consentement , je ne suis ni raciste ni fasciste , mais réaliste qui défend son bien. 



                  • Nobody knows me Nobody knows me 27 août 10:34

                    @Jonas


                    Dîtes donc, vous en connaissez un rayon en politique vous !
                    xD

                  • Nobody knows me Nobody knows me 27 août 11:41
                    @Jonas

                    Si je ne veux pas que des étrangers , viennent s’installer chez moi, sans mon consentement , je ne suis ni raciste ni fasciste , mais réaliste qui défend son bien.

                    Ah ouais, le territoire français vous appartient dans son intégralité...

                  • Jonas 29 août 08:26

                    @Nobody knows me


                    Le territoire français , appartient aux Français , ce sont eux et eux seuls qui décident quel étranger a le droit de s’établi chez eux. Le territoire algérien appartient aux Algériens , que le gouvernement de ce pays , sans état d’âme a chassé plus de 10 000 sud sahariens sans aucune précaution ni aide dans le silence complet des Algériens. 
                    Ce qui est toléré dans les pays arabo-musulmans doit l’être en France, puisque le Maroc , l’Egypte , les Etats du Golfe pratiquent la chasse aux immigrés. On ne peut pas être humain en France et inhumain ailleurs. 

                     Par ailleurs , les vénézuéliens du pays du XXI eme siècle du socialisme comme le disait et le défendait le hurleur et mégalomane MELENCHON , ne sont pas acceptés , au Brésil, au Pérou , en Colombie , est-ce que ces pays sont racistes et xénophobes ? 

                  • Nobody knows me Nobody knows me 29 août 10:37

                    @Jonas


                    Racistes et xénophobes j’en sais rien, mais non respectueux du droit international, de la déclaration universelle des droits de l’homme : oui.

                  • Jonas 29 août 15:41

                    @Nobody knows me

                     
                    La déclaration universelle des droits de l’homme , doit être UNIVERSELLE ,pas seulement pour les pays occidentaux. 
                    Elle doit être appliquée en Algérie envers les Ahmadis et les Kabybiles .
                    En Syrie envers les populations que le dictateur massacre avec l’aide de ses parrains ,Russes et Iraniens. 
                    Elle doit être respectée en Turquie , Afghanistan , Pakistan , Iran , Irak , Soudan, Egypte , Somalie etc.

                    Si les droits de l’homme sont universelle , pourquoi les pays musulmans se sont dotés de leurs propres droits de l’homme , déclaration adoptée le 5 août 1990 , lors de la 19 eme Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères au Caire ( Egypte ) ? Déclaration revue en 1994. 

                    Déclaration qui commence ainsi « Réaffirmant le rôle civilisateur et historique de la » oumma« islamique , dont Allah a fait la meilleure communauté ». par référence au Coran , sourate III, v,110 ( famille d’Imran). Or les chrétiens, bouddhistes, shintoïstes, Hindous , juifs etc n’ont rien avec avec l’islam , où est l’universalisme ? 


                  • Nobody knows me Nobody knows me 30 août 12:11

                    @Jonas


                    Qu’est-ce qu’on en a à branler des décisions des pays musulmans ?
                    Ce qui m’intéresse, c’est l’application de ces droits dans mon pays pour commencer.
                    En plus, c’est nous les donneurs de leçons.

                  • Jonas 30 août 12:34

                    @Nobody knows me

                     Le pays des droits de l’homme ce n’est ni une auberge ni un grand Emmaüs . 
                    Le pays des droits de l’homme est celui qui est capable de faire la distinction entre un réfugié politique et un immigré économique, confondre ces deux aspects , comme le font certains journalistes et ONG c’est induire en erreur les Français . C’est également vidé de son sens le terme de « réfugié politique ». 

                    La France ne représente que moins de 1% de la population mondiale , 10% des dépenses sociales du PIB, elle ne peut pas devenir le Centre de tous les immigrés du monde, avec une dette de plus de 2 200 milliards d’euros et des emprunts de plus de 50 milliards d’euros , uniquement pour payer les frais dus aux prêts pour la marche de l’Etat.
                    Il faut vous réveillez ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès