• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Aisne : un Gilet Jaune condamné à un an de prison pour une agression au (...)

Aisne : un Gilet Jaune condamné à un an de prison pour une agression au couteau

Combien de fois avons-nous entendu la phrase suivante : "L'assaillant aurait crié Allahu Akbar avant de poignarder la victime" ? Le couteau est pourtant loin d'être une arme exclusive aux jihadistes. D'autres faits divers, tout aussi cruels, sont commis tous les jours avec ces ustensiles de cuisine dont la mission première est de découper les aliments et non son voisin.

Or, on note que quand le couteau n'est pas manié par un islamiste, ça ne paraît pas assez sexy aux médias pour en parler. Ainsi, ces médias ont totalement passé sous silence l'agression à l'arme blanche d'un jeune homme de 22 ans par un individu affublé du désormais mythique gilet jaune. Nul n'en aurait entendu parler si les journaux locaux n'avaient diffusé l'information à travers les réseaux sociaux – la rendant dès lors virale et impossible à arrêter. Merci à eux. Car, l'objectivité n'est pas à sens unique : il est tout aussi condamnable de prêter un méfait à un Gilet Jaune s'il est innocent que de passer sous silence (par peur ou par accointance idéologique) les délits avérés d'un Gilet Jaune lors d'une manifestation.

Les faits remontent à la nuit de la Saint-Sylvestre. Comme partout en France, une vingtaine de Gilets Jaunes étaient rassemblés sur un rond-point de la commune d'Hirson afin d'y réveillonner entre partisans d'une même cause : se donnant ainsi une image d'unité et cimentant leur communauté autour d'une auto-mythification : affronter le froid, la nuit et l'inconfort est un excellent placebo pour se donner un air de guerrier, de gavroche, de sans-culotte bravant les éléments pour une cause que l'on s'imagine noble.

Seulement, ce qui devait être un réveillon jauniste dans la joie et la bonne humeur, s'est vite mué en une soirée sanglante. Tout a commencé à dérailler lorsque, à l'approche de 2019, l'un des participants a proposé d'observer une minute de silence en mémoire des dix Gilets Jaunes décédés depuis le début du mouvement : une idée somme toute honorable si l'on exclut le fait que, dans le récit collectif jauniste, ces morts sont directement imputées à Emmauel Macron et que les victimes sont déjà élevés en "martyrs" de la cause jaune, comme s'ils avaient expressément été tués à cause de leur appartenance au mouvement, alors qu'il s'agit (pour toutes les personnes) d'accidents involontaires – l'une de ces dix personnes a par exemple été accidentellement heurtée par la voiture d'un autre Gilet Jaune. Et il faut aussi noter les victimes "collatérales". Ainsi, toujours dans l'Aisne, un conducteur a accidentellement provoqué la mort de sa compagne en prenant une route à contresens pour éviter un barrage jauniste. Il serait tout aussi inapproprié d'imputer la mort de cette femme aux Gilets Jaunes que d'imputer la mort des dix manifestants au gouvernement.

Quoi qu'il en soit, la minute de silence qui devait être un hommage tout à fait compréhensible aux compagnons défunts ne s'est pas déroulée comme prévue. Il faut tout d'abord rappeler qu'une quinzaine de personnes (extérieures au mouvement) s'étaient jointes au groupe afin de témoigner leur soutien. Parmi eux, un jeune homme de 22 ans visiblement éméché (les témoins rapportent que l'alcool avait coulé à flots en ce soir de réveillon) qui ne s'est visiblement pas rendu compte que l'hommage avait débuté et a continué sa discussion avec deux de ses amis aussi vêtus de gilets jaunes. Une attitude jugée comme une profanation de la cause jaune par un militant zélé qui a sorti son couteau pour le plonger dans les boyaux de l'hérétique afin de lui faire expier son impénitence.

Toutes les versions ne concordent pas : d'après certains témoins, l'assaillant aurait poignardé le jeune homme de 22 ans sans préavis, d'autres affirment qu'il y a eu une altercation qui a dégénéré. Quels qu'en soient les détails, le couteau de l'agresseur a raté de peu l'artère fémorale de la jeune victime qui a néanmoins été sérieusement blessée, au point qu'il a fallu le transporter à l'hôpital où il a été soigné en urgence par une équipe médicale dont la dextérité a permis d'enrayer la gravité de la blessure. Le jeune homme a malgré tout eu dix jours d'incapacité totale de travail, c'est dire si la blessure n'est pas légère.

Placé en garde à vue, l'assaillant n'aurait montré aucun remord ou compassion envers sa victime. Il a été déféré au parquet au bout de quarante-huit heures et jugé en comparution immédiate. Contrairement aux réquisitions du procureur, qui demandait une peine de deux ans, le juge s'est montré assez clément, n'infligeant qu'un an de détention pour port d'arme illégal et blessures volontaires. En comparaison, un alcoolique qui a poignardé sa belle-mère à Cherbourg vient d'être condamné ce 7 janvier à 18 mois de prison ferme : soit six mois de plus avec un seul chef d'accusation tandis que notre Gilet Jaune était jugé pour deux délits (l'agression et le port d'arme illégal). Nous ne saurons donc jamais pour quelle raison il s'est senti obligé de se rendre armé à une soirée de réveillon…


Moyenne des avis sur cet article :  1.34/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 8 janvier 2019 12:58

    un mélange de VOICI et d’ICI PARIS...en mode propagande euro atlantiste... c’est donc si ennuyeux l’Histoire ?

    Tiens, cadeau :

    https://www.youtube.com/watch?v=Qi2z_UBhSWs


    • michalac michalac 8 janvier 2019 13:50

      @samy Levrai

      J’ai bien vu la vidéo et... c’est quoi le rapport ?


    • samy Levrai samy Levrai 8 janvier 2019 14:18

      @michalac
      Il est étudiant en Histoire... et il fait de la propagande pipolitique euro atlantiste, alors je lui rappelle que la France a pour vocation de s’élever contre les empires pas à y être soumise.


    • samy Levrai samy Levrai 8 janvier 2019 15:32

      @samy Levrai
      Mais surtout qu’il y a des tas de choses et recherches en Histoire à découvrir pour lui et qu’il ferait mieux de faire cela plutôt que de participer à l’enfumage par betise et facilité.


    • michalac michalac 8 janvier 2019 18:31

      @samy Levrai

      Ouch... Si enfumage il y a. Gardons-nous de noyer dans les brumes de la propagande internationale ce qui n’est qu’un événement locale.
      Aussi, quelle rapport faites-vous entre l’agression au couteau d’un Gilet-jaune par un autre Gilet-jaune et une prétendu propagande euro-atlantiste ?
      Vous faut-il absolument en référer à l’Euro-atlantisme pour traiter d’un fait divers aussi insignifiant que celui-ci ?
      Il serait pas plutôt là l’enfumage ?


    • michalac michalac 8 janvier 2019 18:34

      @michalac

      Oups...erratum : « local » et « prétendue » et « vous en référer »


    • JulietFox 8 janvier 2019 21:38

      @samy Levrai
      BFMWC en version écrite.


    • samy Levrai samy Levrai 8 janvier 2019 23:55

      @michalac
      pourquoi parler de gilet jaune dans un fait divers et en faire un article..., je commence a te trouver un peu limité, voir neuneu, est ce que je me trompe ?


    • samy Levrai samy Levrai 8 janvier 2019 23:57

      @JulietFox
      tu t’y connais en chiotte, la brosse ? le jour ou tu nous montreras que tu sais lire beaucoup seront surpris...


    • samy Levrai samy Levrai 9 janvier 2019 08:31

      @samy Levrai
      juliet desolé je me suis habtue ates attaques multiples et j’ai lu troop vite. désolé


    • michalac michalac 8 janvier 2019 13:55

      Peuple UN...

      UN pour United Nations ?

      A moins que vous ayez voulu parler des Huns...


      • Albert123 8 janvier 2019 14:10

        Laurent Mouchard dit Joffrin approuve à 100 % cet article de chien de garde


        • Buzzcocks 8 janvier 2019 16:19

          D’habitude, j’aime bien vos articles mais là, je ne m’y retrouve pas.

          Quand un mec plante quelqu’un en criant allah akbar, c’est un acte politique. Là, dans votre histoire, c’est juste des alcoolos qui se chamaillent. Et donc votre fait divers aurait pu arriver n’importe où on trouve des gens éméchés bourrés de testostérone. Bref, y a pas grand chose de politique là dedans. Donc que vous n’aimiez pas les gilets jaunes, c’est votre droit (j’ai bien du mal pour ma part à m’y retrouver également), mais votre « haine » ne doit pas vous pousser à exploiter des faits divers sordides pour discréditer ces « révolutionnaires ». 

          Après, c’est toujours fameux de lire les commentaires à vos articles, c’est du « chien de garde », « collabo », « BFM TV ». Vous vous faites des potes au moins ici.


          • révolQé révolQé 8 janvier 2019 19:48

            " Nous ne saurons donc jamais pour quelle raison il s’est senti obligé de se rendre armé à une soirée de réveillon…

            "


            Bah mince alors... smiley ,dire que je me suis moi aussi rendu à un réveillon armé,

            et je pense que sur la dizaine d’hommes présents il y en avait les 3/4 qui l’étaient aussi.

            De dangereux porteurs de Laguioles et autres Opinels. smiley



            • patwa 8 janvier 2019 21:10

              Au chiottes l’auteur, au chiottes l’arbitre.

              Mais que fait l’administrateur-dictateur ?

              As t’il été remplacé par robot éco-compatible ?

              L’ennemi, le tien t’il par les testicules ?

              Les singes, ont t’il fini par le désespérer ?


              • kalachnikov kalachnikov 8 janvier 2019 22:54

                @ auteur

                La pleurniche, le ressentiment, c’est noble, ça ?

                Si vous repartez toujours le coeur en déroute et la bite sous le bras, c’est peut-être lié à qui vous êtes.

                Bon, le macronisme décomplexé, pourquoi pas. Vous pourrez acheter une pouf sans doute mais ça n’empêchera pas qu’elle se fasse tirer ailleurs par un autre.


                • loulou 8 janvier 2019 23:16

                  Quelquefois on ce sent mal. La tête tourne. On a envie de vomir.

                  Alors, il suffit de lire un de vos article.Ca marche à tous les coups.


                  • zygzornifle zygzornifle 9 janvier 2019 09:58

                    Quand les terroristes mettront des gilets jaunes t’auras pas intérêt de le mettre pour changer ta roue crevée ....


                    • Sergio Sergio 9 janvier 2019 11:09

                      Dans l’aine, le coup de couteau ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité