• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Deuxième partie. Note sur l’origine des croyances en relation à la (...)

Deuxième partie. Note sur l’origine des croyances en relation à la Bête du Gévaudan IX

                                 Une nouvelle Bête en Gévaudan

 

                                       Introduction

 

C’est au cours de l’entretien effectué avec Mr Boisserie dont il est fait mention quelques lignes auparavant que j’ai pu mettre à jour quelques détails assez curieux. Pendant la conversation, il est apparu que des personnes ayant eu des responsabilités politiques dans la région croient en l’existence d’une nouvelle bête, un « puma ». Cet animal aurait selon eux élu domicile dans les forêts de la Margeride et des alentours. Quelque peu surpris par cette affirmation, je me suis en premier lieu demandé si cette histoire était motivée par l’intérêt. En effet, les communes de cette région de France étant assez pauvres, la manne touristique provoquée par l’arrivée d’un prédateur exotique aurait pu renflouer des caisses parfois bien basses. Après deux semaines passées en Gévaudan en été 2015, une interview et de nombreuses conversations avec les habitants, mon opinion est que l’apparition de l’histoire du « puma du Gévaudan » n’a rien à voir avec des motivations pécuniaires. 

 

                                  Un puma en Margeride

 

En premier lieu, on peut noter qu’il est particulièrement troublant de constater que, plus de 200 ans après les faits, une « nouvelle bête » fasse son apparition dans cette région. De plus, des détails étranges sont dévoilés par mon interlocuteur . Celui-ci affirme que des griffures sur les arbres sont retrouvées à un mètre quatre-vingt du sol et que des empreintes exotiques sont observées dans les forêts. Ces dernières n’auraient rien à voir avec celles du chien ou du loup . Pour Mr Boisserie, il n’y a pas d’erreur possible. Un animal inhabituel se trouve bien dans les forêts du Gévaudan. Pour en avoir le cœur net, on  a donc procédé à des enregistrements des cris de l’animal. Après comparaison entre les cris du puma guatémaltèque et ceux et de la bête qui hante les forêts de Gévaudan, on en est arrivé à la conclusion suivante : ils sont très ressemblants. 

 

                             La presse s’intéresse à l’histoire du puma

 

On imagine bien qu’une pareille nouvelle n’a pas laissé les curieux indifférents. C’est le 17 juillet 2012 que « Paris-Match » s’empare de l’affaire. Dans un article d’une page, l’auteur fait référence à l’attaque d’un animal de grande taille : « Nuage », un cheval, est sauvagement mutilé. Pour Carole Robert, propriétaire de l’animal, il ne fait aucun doute que le loup n’est pas responsable. Citée par « Paris-match », elle s’exprime en ces termes : « Ses blessures les plus importantes se situaient à la tête et à l'encolure. Je suis certaine que Nuage a été attaqué par un fauve » . Elle ajoute  : « Il n'avait plus d'oeil, plus d'oreilles… J'ai grandi parmi les chevaux, mais un truc aussi horrible, je n'ai jamais vu » . Madame Robert ne croit pas à la thèse avancée par la gendarmerie locale . « Paris Match  » ne sera pas le seul journal à se pencher sur la thèse du puma du Gévaudan, « Le Progrès » lui aussi cherche à en savoir plus. Dans un article daté du 18 septembre 2011, ce quotidien régional focalise son intérêt sur l’incident du lundi 12 septembre 2011. Ce jour-là, Georges Dalle, maire de La Besseyre, voit un animal inconnu traverser la route qui relie la bourgade de « la Besseyre » au village d'« Hontès-Haut ». Mr Dalle est un chasseur, il arpente les forêts de la région depuis des années. Il insiste, à son avis, l’animal rencontré n’est pas commun. Il s’exprime en ces termes  : « Je l’ai vu en pleine course. Ce n’est pas un animal tel que l’on peut en voir chez nous et je ne vois pas ce que ça pourrait être d’autre qu’un puma... ».

 

L’« Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage » s’intéresse aussi à la question. Des experts sont dépêchés sur place pour faire des analyses de poils qui pourraient appartenir au fauteur de troubles. Les chasseurs de la région sont invités à signaler les indices qui pourraient aider à élucider le mystère. On leur demande aussi d’être très attentifs lors des battues. On a bien signalé le passage d’un cirque à Saugues et à Langeac au printemps, mais aucun animal ne s’est échappé. Réel ou imaginaire, l’animal qui rôde dans les forêts du Gévaudan est bien difficile à définir, la version officielle diffère de l’avis des témoins. 

 

                                        Conclusion

 

Ce chapitre, qui présente des faits réels survenus en Gévaudan au cours des cinq dernières années, met en évidence l’exactitude des théories de Meurger. En effet, des « signes anomaliques  » sont présents (griffures sur les arbres, empreintes exotiques, cris ressemblant à ceux du puma, etc… ), la presse peut présenter à ses lecteurs les « caractères d’un événement » qui dans ce cas est pour le moins singulier et le manque de consensus sur l’espèce de l’animal mène à « multiplier les identités possibles » de l’intrus. Comme nous allons le voir dans les lignes qui suivent, la perception populaire va, comme à l’époque de la Bête du Gévaudan, participer à la formation d’un récit. Conformément aux théories avancées par Meurger, une bête non identifiée va être intégrée dans un récit où les croyances et les traditions locales participent à la création d’un nouvel objet

 

Article Paris match : https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/La-bete-refait-trembler-de-Gevaudan-156558

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • armand 22 décembre 2020 17:41

    Passionnant


    • Laurent Mourlat Laurent Mourlat 31 décembre 2020 12:32

      @armand
      Si vous voulez lire te texte original ainsi que les references aux textes anciens, suivre l’url suivant. https://www.calameo.com/books/0065545044d5eee7a900d


    • Laurent Mourlat Laurent Mourlat 22 décembre 2020 20:04

      Merci.


      • Initiativedharman Initiativedharman 22 décembre 2020 21:08

        Intéressant mais je reste sans hésiter sur la théorie de l’hybride chien et loup, sans doute dressé par les Chastel. Quant au comte de Morangiès, celui-ci n’est pas clair du tout dans ses affaires privées alors peut-être que oui, il avait sa part de responsabilité comme le suggère le film « Le pacte des loups » mais il n’y a aucune source écrite sur son éventuelle folie.


        • Laurent Mourlat Laurent Mourlat 31 décembre 2020 12:31

          @Initiativedharman
          Si vous voulez lire te texte original ainsi que les references aux textes anciens, suivre l’url suivant. https://www.calameo.com/books/0065545044d5eee7a900d


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 décembre 2020 12:36

          Un ancien compagnon de vie. Juif, né le jour de la mort d’HITLER possédait un Chalet, à Vierves près Couvin et alentours où se trouvait le fameux repère D’HITLER à BRULY-de- PESCHES. Endroit chargé de mystère comme l’Abbaye d’ORVAL et qui fut un temps le centre de l’Europe. Déjà qu’Hilter se prenait pour Dieu, ayant construit une petite piscine dont un bord s’inclinait comme la tête de la vierge. 

          Le Wolfsschlucht I (le « Ravin du Loup » ou la « Gorge du Loup ») est le nom de code utilisé par les Allemands pour désigner leur Grand Quartier général durant la campagne de France de juin 1940. Dans la région du Brûly-de-Pesche où il se trouve (dans la Fagne belge), il est communément appelé « Abri de Hitler ».

          Un second « Ravin du Loup » (le Wolfsschlucht II) a été construit plus tard à Margival dans l’Aisne en France.

          Enfin, un troisième « Ravin du Loup » W3 a été construit en 1942 et 1943 dans le tunnel ferroviaire de Saint-Rimay, dans le Loir-et-Cher en France. Pour info : https://www.youtube.com/watch?v=LdNypdsvE2s&list=PUjxfoYq1vAEGU7KD_C3I48g&index=96

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Laurent Mourlat

Laurent Mourlat
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité