• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Pollution chimique de 1914-1918 dans le Nord meusien

Pollution chimique de 1914-1918 dans le Nord meusien

Cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, plus rien ne pousse encore aujourd’hui dans une clairière de la Forêt domaniale de Spincourt, près de Muzeray, paisible village de 130 habitants situé dans le Nord lorrain à une trentaine de kilomètres de Verdun.

Appelée « la Place à Gaz », celle-ci est mise sous séquestre depuis trois ans. Il faut dire que le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) y a redécouvert fin 2014 un site d’élimination de munitions chimiques et d’obus à croix bleue remontant à la Grande Guerre.

Plus de 1,5 million d’obus chimiques et 30 000 obus explosifs ont en effet été détruits près de Spincourt entre 1920 et 1926 par la société Clere & Schwander sur les bancs des communes de Muzeray, Loison et Vaudoncourt. Dans ce secteur, le BRGM a constaté des pollutions sévères des sols dans des parcelles cultivées par des agriculteurs depuis des décennies. Les mesures réalisées ont révélé la présence de métaux lourds comme du plomb, de l’arsenic et du zinc, ainsi que des résidus toxiques et d’explosifs. Ce diagnostic initial avait entraîné la mise sous séquestre immédiate de 101 hectares de terres potentiellement souillées par mesure de précaution. Les récoltes des sept exploitations agricoles concernées avaient également été détruites, tout comme le lait produit sur ces terres. Le périmètre avait par la suite été réduit à douze hectares et trois exploitations dans l’attente de plus amples analyses destinées à évaluer le niveau de pollution en profondeur. Les terres impactées seront rendues à l’agriculture ou définitivement gelées selon les résultats.

A noter enfin que les anciens du secteur se souviennent encore d’une usine de destruction d’obus dans les environs de Spincourt. Le problème, c’est que personne ne sait si cette pollution a fait des victimes depuis cent ans. Toujours est-il qu’aucun problème sanitaire n’a été signalé suite à l’activité de la société Clere & Schwander. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y en a pas eu.


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Diogène Diogène 7 mars 10:50

    « Toujours est-il qu’aucun problème sanitaire n’a été signalé suite à l’activité de la société Clere & Schwander. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y en a pas eu. »


    La pollution idéologique, elle, n’a jamais cessé, et les problèmes ont beau être connus, les pouvoirs publics ne font rien pour assainir le paysage. Où va-t-on, je vous le demande, Monsieur !

    • rugueux 7 mars 11:25

      C’est quoi cet article ? AV laisse passer n’importe quoi, 25 lignes tout juste pour ne rien dire ou pour raconter des conneries...

      Le BRGM n’a rien redécouvert du tout la clairière aux gaz, avec l’étang qui s’y trouve, sont connus depuis la fin de la Grande Guerre et n’ont jamais été oubliés...On y a détruit des munitions conventionnelles et chimiques, il y a un taux de mercure et d’arsenic élevé dans le sol, des résidus chimiques, on le sait depuis des années...

      Et alors ?


      • alain_àààé 7 mars 14:22

        je remercie lauteur pour ces quelques lignes sur un secteur de la grande guerre.j ai été militaire a verdun en 69/70.nous n avons jamais entendu parlé de quoi que se soit sur les dangers qui existeraient sur leterrain militaire.nous avons crapahuté dans tous les sens auteur de verdun et jje me répéte nous avons jamais entendu de quoi que se soit.de plus j ai des membres de ma famille qui font du tout terrain n ont eux n on plus parlé ou interdit des lieux de la guerre.nous étions a l époque plus de 10000 militaires a verdun.tous les militaires qui ont crapahuté ou joué a la guerre n avont jamais entendu parlé de quoi que se soit n y ai eu aucun accident.


        • julius 1ER 7 mars 15:42

          en lisant cela on peut se dire que si tout l’argent dépensé en armements de toutes sortes depuis tant d’années était mis au service de la paix et de la coopération ...... 


          nous serions tous en mesure de vivre pleinement et sans problème majeur dans un autre monde !!!

          ce n’est vraiment encore qu’ une UTOPIE et c’est cela qui est incroyable ... une telle mauvaise volonté pour y parvenir !!!!!!!!!!!!

          • zygzornifle zygzornifle 7 mars 18:29

            Ils pourraient amener les obus a Bure, ils tiendraient compagnie aux déchets radioactif a venir .... 


            • Diogène Diogène 7 mars 19:50

              @zygzornifle

              ou le contraire, ça ferait moins de travaux

            • rhea 1481971 7 mars 22:01
              • Existe t’il encore à Verdun et à Bar le Duc une société secrète comme au
              • 19 éme siècle dans les vieilles villes françaises.

              • Diogène Diogène 8 mars 07:11

                @rhea 1481971

                l’annuaire des sociétés secrètes est aussi difficile à se procurer que le guide officiel du camping sauvage !

              • zygzornifle zygzornifle 9 mars 12:38

                @Diogène


                 pour l’avoir il faut ses entrées a l’Élysée au Medef ou au Criff ....

              • baldis30 8 mars 08:02

                bonjour,

                hélas le cas n’est pas unique et les stockages de munitions « périmées » existent en grand nombre . Normalement c’est Etat qui doit afficher le risque au niveau du plan d’occupation des sols : j’ai vu cela plusieurs fois ...


                • zygzornifle zygzornifle 9 mars 12:39

                  @baldis30


                  Il y a des panneaux devant les Mac Do ....

                • zygzornifle zygzornifle 8 mars 18:28

                  Notre stock de tetes nucléaires qui dorment dans leurs silos doivent être recouvertes d’araignées qui copulent .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès