• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Réserve de l’ASN sur le projet d’enfouissement des déchets (...)

Réserve de l’ASN sur le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure

Dans son avis définitif, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a dernièrement émis une « réserve » sur le projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, en Meuse, tout en exigeant des précisions sur différents aspects. Celle-ci concerne notamment la question des déchets bituminés qui représente environ 18 % de la totalité des déchets radioactifs appelés à être enterrés à 500 mètres de profondeur en Lorraine pour des millions d’années.

L’ASN confirme ainsi ses premières réserves techniques concernant le risque d’incendie évident des colis de déchets bituminés, particulièrement sensibles.

Ce problème avait déjà été soulevé par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), bras technique de l’ASN, à l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA), en charge du projet, qui devait alors étudier deux solutions pour y remédier : celle d’un prétraitement des déchets nucléaires bituminés pour neutraliser leur réactivité chimique et leur inflammabilité avant leur enfouissement dans les entrailles de Bure, ainsi que celle d’une révision complète de la conception de leur stockage pour exclure tout risque d’emballement de réactions exothermiques. Dans son avis définitif, l’ASN demande désormais à l’ANDRA de privilégier la première option tout en étudiant la seconde. Elle fixe également comme préalable la « caractérisation dans les meilleurs délais de ces colis de déchets bitumés par leurs producteurs ». L’Autorité attend en parallèle que plusieurs compléments d’information lui soient apportés avant que l’ANDRA ne dépose en 2019 sa demande d’autorisation de création du centre d’enfouissement. Ces éléments attendus concernent avant tout la justification de l’architecture de stockage, le dimensionnement de l’installation pour résister aux aléas naturels, la surveillance du complexe, ainsi que la gestion des situations post-accidentelles.

Rappelons enfin que ces colis de déchets radioactifs de moyenne activité à vie longue en enrobés bitumineux sont actuellement entreposés au centre de recherche du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) de Marcoule, dans le Gard. Produits entre 1960 et 1990, ils sont constitués de 40 000 fûts nucléaires d’environ 200 litres.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 24 janvier 09:13

     
     
    Quel intérêt de les enfouir ?
     
    Ne faudrait il pas plutôt les répandre pour éviter le bétonnage colonial et faire fuir les bonobobo verts soumis et leurs Iphone biobio ?
     
     
    Tchernobyl et ainsi devenue une réserve naturelle pleine d’animaux.
     
     
    26m2 DE BÉTONNAGE DE TERRA BOOBA A LA SECONDE
     
    Pour la surnatalité africaine importée

     
     
    (on paie aussi les stades J.O du 93 pour le mumuse des colons)
     
     
    http://wwww.latribune.fr/actualites/economie/france/20111221trib000672707/c haque-seconde-26m-de-terres-agricoles-disparaissent-en-france.html

    http://www.artevod.com/tchernobyl_une_histoire_naturelle

    https://fr.sputniknews.com/international/201703091030393581-sangliers-sauvages-envahissent-fukushima/


    • Choukass 24 janvier 14:01

      @Choucas
      C’est newton qui le premier dit P=mG, pas les colons multi ethniques venant de la planète Booba. J’écris n’importe quoi mais c’est facile depuis la commission Soros du 20eme siècle. Je mange donc je pète aurait écrit la Baudruche Negrière.


    • zygzornifle zygzornifle 24 janvier 09:54

      les jardins de l’Élysée ferait un bon site d’enfouissement , au moins ils serviraient a quelque chose d’autre que la promenade des nababs .... 


      • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 12:07

        j’ose espérer que la photo n’est celle du centre de stockage du Gard ... 


        • jmdest62 jmdest62 24 janvier 15:58

          @nono le simplet
          Salut
          Non !!!!!! c’est juste un camion qui a perdu son chargement ...rien de grave  smiley
          °
          à Bure , on a le même scénario qu’à NDDL on implante un TRUC au milieu de nulle part en pensant que les « pèquenots » du coin vont la fermer avec l’indemnisation adéquate.
          Mais ce projet impacte le département (Meuse) et les départements voisins en terme d’infrastructures et en plus d’image.
          A 50 Km à la ronde , l’immobilier ne vaut plus un clou.
          @+


        • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 16:15

          @jmdest62
          salut jm 

          oué, j’avais lu ça ... le champagne qui brille la nuit ... quelle pub smiley

        • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 16:18

          @jmdest62
          pour le camion, tu dis ça pour me rassurer ? smiley


        • jmdest62 jmdest62 24 janvier 16:31

          @nono le simplet
          «  Si la Champagne a été ciblée pour l’implantation de poubelles nucléaires, c’est surtout pour les caractéristiques de sa population. Il y a plus de sangliers que d’habitants au km², ce qui explique la faible résistance. Et le niveau de la misère est tel qu’il facilite l’acceptabilité de tout projet. »

          A seulement quelques kilomètres de la route du champagne, l’image commence à faire tache estime le collectif  : « Bientôt, il y aura des bulles de tritium dans le célèbre breuvage ! »

          @+


        • Alren Alren 24 janvier 19:08

          @jmdest62

          Très bien ! On n’enterre pas ces déchets à Bure, mais où alors ? À Mururoa ?


        • sarcastelle sarcastelle 24 janvier 23:13

          @jmdest62

          .
          A 50 km à la ronde [de Bure] l’immobilier ne vaut plus un clou.
          .
          Oui, enfin aux limites de la Meuse et de la Haute-Marne, ça a toujours été le moins cher de France après la Creuse.
          Si toutefois il a réellement chuté à cause du site d’enfouissement, n’hésitez pas à profiter de la bêtise générale pour acheter. 

        • jmdest62 jmdest62 25 janvier 06:57

          @Alren
          Salut
          Peut-être par chez vous ...qu’en pensez vous ?  smiley
          @+


        • jmdest62 jmdest62 25 janvier 07:02

          @sarcastelle
          Entre « moins cher » et...rien vous choisissez quoi ?
          Acheter des maisons qui valent rien faute de demande ...je ne comprends pas la logique .
          @+


        • jmdest62 jmdest62 25 janvier 07:54

          @Alren
          Salut
          Il y a 40-50 ans La France a lancé son programme nucléaire ....en théorie les centrales devaient durer 40 ans .
          Sans doute , dans les années 80 , certains se disaient que ça laissait le temps de trouver des solutions pour traiter les déchets et démanteler les centrales
          °
          Où en sommes nous ?
          Faute d’avoir anticiper :
          Nous allons dépenser un pognon fou pour replâtrer des centrales à bout de souffle dont on sait maintenant qu’il faudra des dizaines d’ années pour les démanteler.
          On ne sait toujours pas comment recycler et/ou éliminer les déchets alors en attendant ...on stocke pour se donner un peu plus de temps pour .....en garantissant , bien sûr , (qui va dire le contraire ?) que toutes les précautions sont prises comme toutes les précautions avaient été prises à Tchernobyl , three miles island , Fukushima .
          °
          Je n’ai pas les compétences pour proposer des solutions à ces problèmes par contre l’ expérience du comportement des élus , me fait penser que , enterrer (grande profondeur) des déchets radioactifs , c’est espérer qu’on les oublie ce qui dispensera de les retraiter et/ou de les éliminer .
          °
          On nous fait faire des cures d’austérité pour , sois-disant , ne pas laisser le fardeau de la dette à nos petits enfants mais ça ne semble pas déranger grand monde qu’on leur laisse notre merde sur les bras.
          @+

           


        • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 08:00

          @jmdest62
          .

          De la région parisienne je me suis fait muter en Creuse pour avoir une maison, parce qu’elle n’y coûtaient presque rien. La démarche me semble parfaitement logique lorsqu’on peut personnellement quitter la ville. 
          Si l’on est las des gigalopoles, qu’on s’installe par exemple aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne. Pourquoi pas ?
          Toutefois je ne jurerais pas que le site d’enfouissement soit la cause la plus sérieuse des prix bas, comme je suggérais plus haut. 

        • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 08:18

          @jmdest62

          .
          Peut-être par chez vous... qu’en pensez-vous ?  smiley
          .
          Comment vous expliquer... Bon, voilà : malgré tous mes travers je ne suis pas une sotte. 
          En physique et en radio-protection, j’ai quelques lumières. Ces sciences n’ont pas été créées par le « lobby nucléaire » dans le but de tourner la religiosité antinucléaire en dérision. Or pourtant elles le permettent souvent. 
          Il en résulte que les boutades comme celle que vous me faites là tombent à plat. 


        • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 08:49

          @jmdest62

          .
          « replâtrer des centrales à bout de souffle » est une formule typique du bourrage de crânes écolo. Quand l’ASN comme l’an dernier arrête en début d’hiver une douzaine de centrales parce que certaines pièces de tuyauterie ont même origine que a cuve de l’EPR, et en arrête une l’an dernier parce que la digue qui la protège résiste certes à la crue millénaire observée mais pas plus, et qu’il manque le facteur de sécurité supplémentaire demandé... on croit difficilement que soient en service des centrales couvertes de bouts de sparadrap comme l"écologie en dessine depuis quarante ans sur ses prospectus. 

        • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 09:43

          @sarcastelle
          euh ! si on lit attentivement les rapports « publics » de l’ASN on peut tout de même remarquer des demandes assez nombreuses de réparation ou de remplacement de matériel dégradé ... sans parler des réparations effectuées avant que l’ASN ne les réclame ... le service « entretien » ne fait pas que balayer les couloirs ... 

          la durée de vie des centrales n’a pas été calculée par des « écologistes » que je sache !
          alors je veux bien croire que les prévisions étaient pessimistes mais ce n’est pourtant pas le genre de la maison ... et les de plus en plus nombreux arrêts ne sont pas dus qu’aux seules mises aux normes ...

          on arrive même à trouver un collectif d’ingénieurs EDF qui rue dans les brancards, pas sur ce sujet certes, mais il est difficile de les considérer comme des écolos attardés ...                                                                          

        • jmdest62 jmdest62 25 janvier 10:10

          @sarcastelle
          Vous avez quelques lumières qui vous amènent à penser que tout cela n’est pas un problème ...alors , partant de votre logique , je ne comprends pas pourquoi ma proposition de répartir ce « non-problème » en en prenant votre part est une « boutade qui tombe à plat ».
          Après tout , vous produisez , vous aussi , du « déchet radio-actif » ...est ce une tradition , dans la creuse , de jeter ses déchets dans le jardin du voisin.
          @+


        • Matlemat Matlemat 24 janvier 15:18

          Nous avons vu que les tentatives d’enfouir pour mieux cacher les déchets nucléaires aux USA sur le site WIPP avec un incendie dans les galeries et en Allemagne avec la mine de sel d’Asse et les infiltrations d’eau, l’échec total de ces tentatives pour nous faire croire que nous avons une solution pour ces déchets. Le nucléaire est bien trop dangereux pour être confié a des personnes d’une telle mauvaise foi incapable de se remettre en question. La meilleure solution est déjà d’arrêter de produire ces déchets par la sortie du nucléaire, l’Allemagne la bien fait et pourtant c’est la première puissance industrielle européenne.


          • Matlemat Matlemat 24 janvier 15:25

            Nous avons vu que les tentatives d’enfouir pour mieux cacher les déchets nucléaires aux USA sur le site WIPP avec un incendie dans les galeries et en Allemagne avec la mine de sel d’Asse et les infiltrations d’eau, l’échec total de ces tentatives pour nous faire croire que nous avons une solution pour ces déchets. Le nucléaire est bien trop dangereux pour être confié a des personnes d’une telle mauvaise foi incapable de se remettre en question. La meilleure solution est déjà d’arrêter de produire ces déchets par la sortie du nucléaire, l’Allemagne la bien fait et pourtant c’est la première puissance industrielle européenne.


            • sarcastelle sarcastelle 24 janvier 23:16

              @Matlemat

              .
              C’est à n’y pas croire : c’est vous qui nous avez il y a deux ou trois mois fourni un lien vers une analyse concluante du principe du stockage dans l’argile. En somme vous parlez un peu au hasard. 
              .
              L’Allemagne n’est pas sortie du nucléaire. 

            • Matlemat Matlemat 24 janvier 15:36

              @Choucas : « Tchernobyl et ainsi devenue une réserve naturelle pleine d’animaux. » Allez raconter cela aux parents des enfants malformés d’Ukraine et de Biélorussie.


              • sarcastelle sarcastelle 24 janvier 23:30

                @Matlemat

                .
                On vous a eu jusqu’au trognon, mais le terrain était prédisposé. 
                .
                Faites votre choix : 
                .
                .
                ou :
                .
                .
                 smiley

              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 03:15

                @sarcastelle
                concernant Marcel Lacroix évoqué dans l’article de la Tribune c’est un physicien nucléaire lié à l’industrie sur lequel on peur avoir des doutes sur l’objectivité comme sur les compétences en cancérologie ...

                cela dit, les chiffres « raisonnables » de décès consécutifs à l’accident vont de 4000 à 100 000.
                les 4000 cas de cancers de la thyroïde’ reconnus officiellement, outre le fait qu’ils auraient pu être évités et outre aussi le fait qu’il y a eu peu de décès ; démontrent bien, quoiqu’on en dise, qui’il y a eu une contamination massive des populations proches de la centrale et qu’il est impossible d’évaluer les conséquences dans le futur...
                et malgré le sarcophage la centrale reste une menace pour longtemps et qu’on ne sait toujours pas comment s’y prendre pour la démanteler ...
                alors, même en minimisant aux limites du raisonnable, Tchernobyl reste un accident gravissime ...

                à Fukushima c’est encore pire ... bien pire !

              • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 08:38

                @nono le simplet

                .
                Un physicien nucléaire est par nature suspect. L’industrie nucléaire devrait faire sans eux, j’en conviens. 
                .
                Sur quel site écolo avez-vous trouvé qu’on ne peut évaluer les dommages futurs de Tchernobyl ? On le peut dès qu’on connaît les doses reçues. 
                .
                Pour les centrales, je suis partisan (pas de féminin) de les recouvrir pour en faire comme des terrils géants sur lesquels on fera du ski et du parapente. 
                .
                A Foucouchima c’est pire, j’en tombe d’accord. Des fous ont construit une digue moitié moins haute que ce qu’il fallait en fonction du raz-de-marée historique connu, ce qui a provoqué la mort de dix-neuf mille noyés qu’on n’a pas vus en URSS. En plus de cela les écologistes sont obligés de poireauter depuis sept ans dans l’attente des morts irradiés.
                .
                On répétera en boucle que le pire est en premier le défaut de développement lié à la pénurie d’énergie, et en second la pollution chimique, physique et radiologique charbonnière. 

              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 09:06

                @sarcastelle

                Un physicien nucléaire est par nature suspect.
                je n’ai pas tout à fait dit ça ... je me souviens tout de même du « professeur » Pèlerin qui a affirmé que le nuage s’était arrêté à la frontière alors qu’il savait  que c’était faux ! sa démarche était peut être pour éviter la panique mais il semble évident qu’il était aux ordres ... il l’a payé cher et ça je le déplore, les vrais responsables étaient ailleurs ...

                Sur quel site écolo avez-vous trouvé qu’on ne peut évaluer les dommages futurs de Tchernobyl ?
                l’outil est statistique et sujet à caution ... les prévisions de cancers de la thyroïde chez les enfants étaient d’une cinquantaine à Fukushima et il y en a eu 4000 ... de plus, on connaît si mal les causes et les mécanismes des cancers ... je vais te faire hurler mais je reprends l’exemple de l’amiante : des personnes ont travaillé plus de 20 ans dans l’amiante et n’ont pas développé le cancer alors que des femmes qui ne faisaient que laver les vêtements de travail de leur mari l’on développé ou d’autres, qui n’ont travaillé que quelques semaines, l’ont développé aussi sans que l’on sache exactement pourquoi ...

                A Foucouchima c’est pire, j’en tombe d’accord. Des fous ont construit une digue moitié moins haute
                je ne vois pas en quoi une digue plus haute devant la centrale aurait sauvé les gens de la noyade ailleurs sur la côte ...

                Pour les centrales, je suis partisan (pas de féminin) de les recouvrir pour en faire comme des terrils géants sur lesquels on fera du ski et du parapente. 
                on a déjà fait ça avec les terrils, c’est pas si bête que ça finalement ...


              • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 10:26

                @nono le simplet

                .
                Bon, inutile de poursuivre sur la statistique puisqu’elle est vraie ou fausse selon le besoin qu’on en a, et que si elle ne nous convient pas on fait observer que mmmoui, mais enfin on leur fait dire ce qu’on veut, etc. Par ailleurs elle inclut les inhalateurs d’amiante intensifs comme les occasionnels. 
                .
                Si la digue avait été plus haute elle aurait sauvé localement des vies, et comme sans la centrale les Japonais pas peureux n’en auraient pas construite, on aurait pu mettre au crédit du nucléaire les noyades évitées par la digue que seule la centrale avait conduit à édifier. C’est con mais c’est vrai ! Cela dit je ne connais pas la politique générale japonaise de protection de la population côtière. 
                .
                La proportion très minime de morts en URSS par les cancers radio-induits de la thyroïde après Tchernobyl, et ce à courte distance du sinistre, justifie nettement Pellerin a posteriori : il n’y a pas de mort de ça en France du fait du panache de Tchernobyl. Pellerin savait que les doses reçues ici étaient dans les ordres de grandeur du dérisoire. Après quoi on lui a pourri la vie jusqu’en Cassation, quoiqu’il gagnât à chaque fois à juste titre.
                Dans les années 90 alors que Pellerin venait d’être inculpé j’ai lu pour la première fois quelques mois plus tard dans (je crois) La Recherche la courbe maintenant vulgarisée de l’accroissement depuis quarante ans en France des cancers de la thyroïde, laquelle met en évidence que 1986 n’est nullement un point d’inflexion sur le graphe. Comme je suis très subtile j’ai deviné instantanément : 
                - que ce document n’était pas produit à ce moment-là par hasard
                - que Pellerin ne risquait rien.

              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 13:12

                @sarcastelle

                 Je veux bien entendre que les conséquences sanitaires du nuage en France ont été tellement à la marge qu’indétectables ,,,

                je veux bien entendre que Pellerin a servi de bouc émissaire, ce que je dis plus haut d’ailleurs ,,,


                par contre l’argument de dire que, comme il n’y a pas eu de conséquences sanitaires son mensonge n’est pas grave, est profondément cynique ,,,

                parce que de deux choses l’une :

                ou les autorités savaient que les français ne risquaient rien et le mensonge ne servait qu’à créer ou conforter une défiance sur la parole des « autorités » sur d’autres sujets ,,, ce qui est d’ailleurs arrivé, pas uniquement à cause de ce mensonge en particulier mais il y a fortement participé ,,, un mensonge idiot et contre productif ,,,


                ou les autorités ne savaient pas trop ce que risquaient les français et ne voulaient qu’essayer de masquer le risque en espérant qu’il n’y ait pas de conséquences et même si au bout du compte les espoirs se sont avérés fondés le problème est encore plus grave ,,, un mensonge irresponsable et contre productif ,,,



              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 13:32

                @nono le simplet

                concernant les mensonges, je suis surpris qu’ils aient eu lieu en France pour Tchernobyl alors qu’on ne pouvait en aucun cas soupçonner la France d’une quelconque responsabilité ...
                à moins, à moins que la peur de jeter le discrédit sur le nucléaire français ait créé une espèce de peur entraînant des réactions particulièrement idiotes ( ce n’est qu’une hypothèse )
                 
                petite remarque ...
                tu as tendance à entendre des affirmations à la place d’hypothèses ou de suppositions 

              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 13:35

                @sarcastelle

                concernant encore les mensonges, je me souviens avoir vu le dôme du premier réacteur exploser dans un lointain flou et quand j’ai entendu que TEPCO classait l’accident au niveau 4, j’ai ricané ,,, même une andouille comme moi pouvait comprendre sans peine que le noyau avait fondu ... 


              • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 13:36

                @nono le simplet

                .
                Vous réussissez à me faire dire des bêtises. Pellerin aurait menti en disant quoi ? Retrouvez-nous donc ça. On parle dans le vide. 

              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 13:40

                @nono le simplet
                fondu et explosé ... et encore on ne savait rien encore des autres réacteurs et piscine...

                mensonge difficile à cacher longtemps ... optimisme ? ou panique et mensonge réflexe ?

              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 13:44

                @sarcastelle
                Pellerin aurait menti en disant quoi ? 


                euh ! comment dire ... serais tu la seule personne en France qui ne l’a pas entendu dire au JT que le nuage s’était arrêté à la frontière ? 
                 j’ai revu ce passage il y a peu dans une émission et je suis absolument sûr qu’il est facile à trouver sur le net ... je te laisse le soin de le trouver smiley


              • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 13:49

                @nono le simplet. Je te mets au défi de trouver quoi là est vraiment du Dr Pellerin.

                Certes il y a eu des menteurs et des esprits confus. Toi et ta secte lui faites porter le chapeau de ce que lui n’a jamais dit ni écrit.

              • joletaxi 25 janvier 13:53

                @nono le simplet

                cela a été jugé(par des juges à la botte du pouvoir bien entendu),jusqu’à la plus haute juridiction, et comme le calomniateur était un moustachu dans le camps du bien, et bien , on l’a « oublié »

                mais comme toute bonne légende urbaine vcolportée par la secte de la patate magique, cela refait surface à toute occasion, et ça risque pas de s’améliorer, on parle d’interdire le glyphosate.


              • joletaxi 25 janvier 13:57

                @nono le simplet

                c’est vrai qu’ils ont tout fait pour nous cacher la gravité de la situation, on pouvait suivre en live tout se qui se passait sur le site,

                et les experts de greenpisse pouvaient nous expliquer que des milliers d’enfants mourraient à Tokyo


              • sarcastelle sarcastelle 25 janvier 17:06

                @nono le simplet

                .
                En tapant « professeur Pellerin » vous retrouverez vos souvenirs avec la vidéo de 1 mn 43 où il indique à la télévision la valeur de radioactivité dans l’air relevée en Scandinavie en ajoutant qu’à ce taux le danger est inexistant. 
                Il est impossible de voir un mensonge là-dedans. Il est par ailleurs grossier de lui attribuer l’affaire du nuage arrêté à la frontière, et la suite est dans l’article « Pierre Pellerin » de Wikipedia. La justice quoique sans condamner personne l’a déclaré diffamé suite à ces salades. 
                Intéressez-vous aux manipulateurs professionnels chroniques qui présentent les choses à leur sauce. 


              • joletaxi 25 janvier 17:23

                @sarcastelle

                je crois bien qu’un certain Noel Mamamere a bien été poursuivi pour diffamation, et condamné, sans qu’il n’y aie aucune suite donnée

                http://e-enviro.futura-sciences.com/_forum/diffamation-noel-mamere.html

                cela a été dit mille fois sur ce site, mais comme on s’adresse à des enclumes, il n’y a aucune chance que cela ne réapparaisse pas encore et encore

                il est pas con le Trump avec ses awards pour les fake news


              • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 18:27

                @sarcastelle
                ma connexion semble fonctionner un peu ...

                je ferai court ... je maintiens mes dires mais je me suis trompé sur une chose ... qu’il était facile de le trouver sur le net ... dés que ma connection marchera moieux je prouverai mes affirmations

              • nono le simplet nono le simplet 26 janvier 07:56

                @sarcastelle

                ma connexion a repris des couleurs ...
                je ne retrouve pas le passage que j’invoque, à ma grande surprise, vu dans un reportage sur Tchernobyl il y a un mois ou deux sur je ne sais plus quelle chaîne ...
                question du journaliste ( de mémoire ) « le nuage n’a pas survolé la France » posée deux fois ... réponse hésitante mais claire « oui, le nuage n’a pas survolé la France » 
                alors, en l’espèce, il est possible que je confonde avec d’autres, de l’PSN par exemple comme ici ou ici ... déclarations faites suite aux mesures négatives du SCPRI (?) 

                n’ayant pas trop de temps aujourd’hui je ferai des recherches plus approfondies que je ne manquerai pas de te communiquer 

                mon histoire, ce n’est pas la chaussure de Khrouchtchev smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->