• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 9/11... et le déclin de l’Empire

9/11... et le déclin de l’Empire

Les historiens des prochaines décennies retiendront que le 11 septembre 2001, il y a bientôt 20 ans, 19 terroristes kamikazes dont 15 saoudiens mais aucun Afghan, aucun Irakien, aucun Libyen et aucun Syrien ont été à l'origine du déclin d'un empire qui devait durer jusqu'à la fin de l'histoire. Il leur a suffi de jeter trois avions de ligne sur des lieux emblématique de ce qui était alors la seule hyperpuissance pour que cette dernière, emportée par un hybris démesuré, perde toute notion de mesure et organisa une riposte tout-à-fait hors de proportion avec l'attentat.

L'image qui me vient à l'esprit est celle d'un éléphant qui a été piqué par un moustique et qui entre dans une rage folle, casse tout ce qui ne lui plaît pas autour de lui et finit par s'embourber dans un marécage dont il ne sortira peut-être pas.

 

D'abord, je ferai l'impasse sur les théories alternatives qui évoquent par exemple l'implication de dirigeants américains au plus haut niveau dans l'organisation des attentats ou le détournement des avions par des moyens électroniques.

Il y certainement des zones d'ombre dans l'enquête de la commission nationale mais à mon avis davantage pour masquer des manquements des services de sécurité intérieure et pour protéger les liens économiques et stratégiques avec l'allié saoudien.

Je n'évoquerai pas non plus le quatrième avion détourné qui n'a pas pu atteindre sa cible parce qu'il s'est écrasé au sol en Pennsylvanie suite à l'intervention des passagers suivant la version officielle.

Déterminer qui est responsable de ces attentats est finalement sans importance quand on veut évaluer les conséquences de la réaction inadéquate américaine.

 

En 2001, les États-Unis étaient au zénith de leur puissance. La Russie était moribonde et la puissance chinoise était en gestation. L'Union européenne rêvait de redevenir un acteur important dans le concert mondial avec l'avènement de l'euro et avec ses réussites industrielles et ses projets scientifiques comme Airbus ou Galileo. Son ambition était de devenir la première puissance économique mondiale. Elle ignorait encore qu'elle n'était qu'une province de l'Empire.

Il y avait bien quelques petits pays qui refusaient l'hégémonie étasunienne et ils furent immédiatement cité comme complices du terrorisme alors qu'ils étaient totalement étrangers aux attentats.

Un plan pour renverser les gouvernements de ces pays insoumis avait d'ailleurs été élaboré par le Pentagone à la demande des autorités civiles quelques semaines après les attentats. Le général Wesley Clark, candidat à la primaire démocrate de 2004, en avait été personnellement stupéfait en 2001. i

L'attentat du 9/11 a tout de suite été improprement qualifié d'acte de guerre. Cela a permis à l'administration de George W. Bush de prendre la tête d'une coalition quasiment mondiale et d'envahir certains de ces pays au nom de la lutte contre le terrorisme.

Le problème, c'est que ces attentats avaient été commis par une organisation de fanatiques et pas par un ou des États. Le soutien unanime s'est vite délité quand il est devenu évident que les États-Unis avaient décidé d'envahir des pays qui n'avaient rien à voir avec les attentats du 9/11.

Ce que les idéologues néoconservateurs n'avaient pas prévu, c'est que l'invasion ou le renversement du pouvoir de pays dirigés par des dictateurs suivant les normes occidentales mais souverain, hostiles à la politique occidentale et très majoritairement laïcs provoquerait une résistance nationale récupérée ensuite par des organisations prônant la primauté des préceptes de l'islam. Cela a finalement renforcé cette religion et étendu le terrorisme à toute la planète avec des attentats aveugles ou ciblés.

Vu le soutien quasi général dont bénéficiaient les États-Unis en 2001, y compris de la Chine et de la Russie, l'entourage néoconservateur (PNAC) ii du président George W. Bush

a vu l'opportunité d'en finir avec ce qu'ils appelaient les « rogue states » et de remodeler le grand Moyen-Orient pour en faire des démocraties de type occidental. Il s'agissait de les insérer dans leur zone d'influence. Le moins qu'on puisse dire 20 ans plus tard, c'est que l'objectif n'a pas été atteint.

 

En revanche, d'abord les difficultés militaires et ensuite les échecs politiques ont embourbé les États-Unis dans des pièges sans issue. Pendant que les États-Unis perdaient un temps précieux et beaucoup de dollars dans des guerres hybrides, la Chine développait son économie et la Russie restructurait ses forces armées, consciente que les États-Unis visaient l'hégémonie mondiale et que sa faiblesse économique et militaire pourrait faire d'elle une nouvelle cible potentielle si elle avait un jour des velléités de politique indépendante.

 

Selon le magazine Forbes, plus de 2000 milliards de dollars aurait été injectés en Afghanistan iiiet le coût pour l'ensemble des guerres étasuniennes depuis 2001 est estimé entre 6 000 et 12 000 milliards de dollars si on tient compte des conséquences de longue durée comme par exemple la prise en charge de dizaines de milliers de soldats blessés et handicapés à vie qui seront encore à charge du budget des États-Unis pour de longues années. iv

 

Le retrait des troupes américaines d'Afghanistan, presque 20 ans après son occupation, marque un échec cuisant de la politique interventionniste des États-Unis et de ses alliés de l'OTAN.

Sauf situation exceptionnelle, cela mettra sans doute fin pour longtemps à de nouvelles opérations de ce genre dans des pays tiers pour y instaurer des démocraties de type occidental. Après le retrait d'Irak, la boucle sera bouclée. Si le but des néoconservateurs américains était d'insérer le Moyen-Orient dans leur zone d'influence, c'est le résultat inverse qui a été atteint.

 

Malgré les milliers de milliards de dollars investis dans des guerres et des programmes de formation des élites, l'Occident se trouve dans une situation pire qu'avant le 9/11.

L'Irak est sous influence iranienne et l'Iran s'est renforcé et va incessamment faire partie de l'Organisation de coopération de Shanghai. v En Libye, le fils de Mouammar Kadhafi vi a de bonnes chances de gagner lors de la prochaine élection présidentielle. Bachar al Assad est plus que jamais l'incontestable maître en Syrie. Le Liban et la Somalie sont toujours dans le chaos et l'Afghanistan revient à la situation de départ avec le retour des talibans.

C'est le fiasco de la méthode qui consistait à acheter les chefs de guerre locaux pour ne pas avoir à les combattre et à saturer les gouvernements d'armes pour obtenir une supériorité militaire contre les groupes rebelles.

Finalement, Al-Qaïda dans sa structure d'origine a quasiment disparu et est devenu une franchise pour toute une série d'autres organisations islamiques. L'organisation a laissé des métastases dans le monde musulman : Boko Haram, AQMI, GICM, MIO, PIT. vii et a inspiré l'État islamique. Ses sources de financement fournies par de riches personnalités du monde musulman s'étant taries, Al-Qaïda a laissé une recommandation pour l'avenir : « laisser l'initiative du djihad à des groupes auto-formés. » C'est ce qui rend la lutte contre le terrorisme si compliquée pour les services de sécurité et cela oblige les pays occidentaux à avoir recours à des lois d'exception qui réduisent les libertés de leurs citoyens.

Les États-Unis ont perdu leur crédibilité mais le pire est sans doute que pendant que toute leur attention était dirigée vers les guerres au Moyen-Orient, la Russie, sans faire de vagues, est redevenue un acteur majeur sur la scène internationale.

 

Si les économistes conviennent que les attentats eux-mêmes n'ont coûté que deux ou trois dixièmes de pourcent au PIB des États-Unis pour les années 2001 et 2002, le financement de la réaction militaire a causé une dette souveraine irremboursable. Elle sera passée de 5 000 milliards de dollars à l'arrivée de George W. Bush à la présidence à plus 30 000 milliards de dollars au départ de Joe Biden. viii Les graphiques montrent que la courbe est exponentielle et les 5 000 milliards de dollars du plan de relance de Joe Biden vont encore l'accentuer.

Les guerres d'Irak et d'Afghanistan n'ont eu qu'un impact limité sur l'économie américaine vu que ces guerres ont été financées par de la création monétaire (à charge des générations futures) plutôt que par des impôts qui auraient impacté les ménages américains. Une conséquence est cependant le manque de fonds pour des investissements dans les infrastructures qui se trouvent dans des états de délabrement inquiétants mais cela tient peut-être aussi au système néo-libéral qui se désinvestit de ses charges régaliennes.

 

Cela n'a été possible que parce que la Chine a gardé confiance dans la devise américaine et a continué à l'accepter pour ses transactions commerciales.

 

L'explication du retrait précipité d'Afghanistan et bientôt d'Irak s'explique aussi par les difficultés budgétaires. Les États-Unis ont beau faire tourner la planche à billets, viendra le jour où le dollar devra partager le principal rôle de monnaie de réserve avec le yuan renminbi.

Les Américains feraient bien de se remémorer le proverbe : « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse. »

 

L'actualité du moment incite à laisser quelques commentaires sur l'Afghanistan. ix

 

  • Contrairement à une idée reçue, l'Union soviétique n'a jamais eu à combattre les talibans durant leur intervention en Afghanistan. Les moudjahidin pachtounes étaient dirigés par G. Hekmatyar et ont été des adversaires coriaces des Soviétiques avec d'autres chefs de clans. Les talibans n'apparaissent en Afghanistan qu'au début des années 90, 3 ans après le départ des Soviétiques (1989) et ils s'emparèrent du pouvoir en 1996.

  • Le gouvernement nationaliste et favorable à l'égalité des sexes de Mohammad Najibullah, généralement présenté comme communiste, est resté en place encore 3 ans après le départ des troupes soviétiques. Il a été reversé par les moudjahidin parce que la Russie avait renoncé de lui fournir des biens essentiels comme par exemple de la nourriture et du carburant, sans doute à cause de l'anticommunisme de Boris Eltsine et probablement à la demande des États-Unis.

  • Entre 1996 et 2001, les talibans avaient presque totalement mis fin à la culture du pavot. Sous l'occupation américaine, l'Afghanistan est devenu un narco-État qui produit 90 % de l'héroïne mondiale et dont 20 à 30 % du PIB est lié à l'opium. Il est difficile de croire que les États-Unis ne sont pas d'une manière ou d'une autre complices de ce trafic.

  • L'UE a un Haut représentant pour les affaires étrangères nommé Josep Borell pour qui il est important que la Chine et la Russie ne profite pas du retrait occidental d'Afghanistan pour y augmenter leur influence. En dehors du fait que la Chine et la Russie se moquent de l'avis de Monsieur Borell, je pensais que la priorité était plutôt d'enrayer le trafic d'héroïne, d'empêcher l'installation de bases terroristes, de ne pas retrouver l'islam radical d'avant 2001, d'éviter une catastrophe humanitaire et un flux de réfugiés.

  • En 2001, les talibans étaient d'accord de livrer Ben Laden aux Américains à condition qu'ils leur donnent la preuve de son implication dans les attentats. Les États-Unis n'ont pas prêté attention à cette demande.

  • Le matériel militaire livré à l'Afghanistan est impressionnant. On prétend un peu vite que les talibans ne sauront pas l'utiliser. Une grande partie des forces armées formées au maniement de ces armes par les Américains s'est ralliée au nouveau régime.

  • Les images des Afghans tentant de fuir le pays sont montrées en boucle. Il s'agit principalement de ceux qui ont collaboré avec les Occidentaux ainsi que des opportunistes qui trouvent là une occasion pour émigrer sans visa en Occident. Les talibans sont généralement bien accueillis dans les campagnes et dans les périphéries des villes, aussi parce qu'ils sont perçus comme ayant vaincu les envahisseurs.

 

En plus des commentaires, il y a aussi beaucoup de questions.

 

  • Les talibans ont pris possession du pays sans avoir à beaucoup combattre. L'armée régulière s'est délitée en partie et s'est ralliée aux talibans pour une autre partie. D'où venaient les fonds dont disposaient les talibans pour soudoyer les militaires de haut rang pour qu'ils quittent leur poste au bon moment ?

  • On dit que c'est le trafic d'héroïne mais c'est contradictoire avec l'éthique des talibans et si c'était le cas, pourquoi l'US Air Force n'a-t-elle pas détruit les champs de pavots pour couper le financement des talibans ? Ces champs devaient bien être visibles depuis les satellites.

  • Les talibans ont pris Kaboul et les autres grandes villes afghanes à la surprise de la CIA et des autres services de renseignements occidentaux en quelques jours et alors que le retrait américain n'était pas terminé. Suivant leurs prévisions, le régime d'Ashraf Ghani pouvait tenir de 3 à 6 mois. Si on comprend bien, cela signifie que la victoire des talibans était prévue mais plus tard. Pourquoi ne reconnaissent-ils pas que le jeu final avait déjà été écrit d'avance ?

  • Sauf si le transfert de pouvoir aux talibans avait été négocié à Doha, ce qui n'est pas à exclure tout-à-fait, pourquoi les talibans sont si complaisants avec l'évacuation des étrangers et de leurs collaborateurs ?

  • Quid des dizaines de milliers de contractuels (mercenaires) censés appuyer les forces nationales afghanes ? Où sont-ils passés ? On dit que c'est leur départ précipité dans les semaines précédant le 15 août qui a conduit à la débandade de l'armée nationale et qui a paralysé l'armée de l'air afghane. Était-ce convenu à Doha ?

  • Comment se fait-il que la CIA ait permis l'infiltration de talibans dans le proche entourage du président Ghani ? Un ancien garde du corps de Ghani apparaissait sur une photo avec les talibans dans le palais présidentiel.

  • Quel sens cela a-t-il d'apporter la liberté individuelle dans un pays mais en même temps lui interdire d'exercer sa souveraineté au nom d'un alignement sur la politique américaine ?

En conclusion, je voudrais préciser que déclin ne veut pas dire effondrement. Le déclin ne sera pas brutal non plus. Il est certain que les États-Unis essayeront d'enrayer l'expansion économique de sa rivale chinoise avec des pressions économiques et politiques x plutôt que de l'affronter militairement. Il y a cependant une inconnue en cas de confrontation entre la Chine et Taïwan mais je doute quand-même que des combats s'étendraient au-delà des Mers de Chine orientale et méridionale.

Je vois plutôt une montée en puissance progressive de la Chine comme celle des États-Unis au dépend du Royaume-Uni dans l'entre-deux-guerres : d'abord en Asie continentale, ensuite dans l'Océan indien, en Afrique et en Asie centrale.

Il y a d'ailleurs plusieurs analogies entre le Royaume-Uni de l'époque et les États-Unis : même taux d'endettement, industrie vieillie, présence militaire contestée répartie tout autour du globe, hégémonie globale basée sur une puissance navale devenue vulnérable...

Les présidents Trump et Biden et leurs conseillers devaient avoir de bonnes raisons pour quitter l'Afghanistan aussi précipitamment. Même si l'image d'une débâcle similaire au départ de Saïgon restera dans les mémoires, en finir avec cette guerre est majoritairement réclamé par les citoyens américains. Prolonger l'occupation ne ferait qu'encore jeter plus de dollars dans ce puits sans fond et les deux derniers présidents américains ont au moins compris cela.

Cela ne veut évidemment pas dire que les États-Unis sont prêts à jeter l'éponge dans les autres conflits, bien au contraire.

Comme du temps de la guerre froide, la stratégie sera de provoquer des guerres par procuration contre la Chine et la Russie sans plus engager directement l'US Army.

Cela ne retardera que l'échéance parce que la machine économique chinoise est lancée et la comparaison démographique de 1 contre 4 est en faveur de la Chine. xi

 

 

i En 2007, le général Wesley Clark alors candidat démocrate à la présidence, a fait cette stupéfiante déclaration. https://www.youtube.com/watch?v=vE4DgsCqP8U Les observateurs avisés le savaient depuis longtemps. Donald Rumsfeld l'avait annoncé en 2001 puis s'était rétracté suite au tollé des alliés occidentaux.

ii PNAC – Project for the New American Century (Projet pour le nouveau Siècle américain - Dissous en 2006) était un cercle de réflexion néoconservateur visant à promouvoir le leadership américain dans le monde. Les plus proches collaborateurs de George W. Bush en faisaient partie.

iii https://www.forbes.com/sites/hanktucker/2021/08/16/the-war-in-afghanistan-cost-america-300-million-per-day-for-20-years-with-big-bills-yet-to-come/?sh=17ac21e77f8d

iv https://les-yeux-du-monde.fr/actualite/actualite-analysee/42674-le-cout-des-guerres-post-11-septembre-pour-les-etats-unis

v L'OCS est une organisation de coopération politique, économique et militaire menée par la Russie et la Chine.

vi Seif al-Islam Kadhafi a dit lors d'un entretien avec le New-York Times qu'il compte présenter sa candidature à la prochaine élection présidentielle.

vii Boko Haram : groupe djihadiste nigérien d'abord proche d'Al-Qaïda et ensuite de l’État islamique. AQMI : groupe djihadiste affilié à Al-Qaïda opérant au Maghreb. GICM. : organisation islamiste affiliée à Al-Qaïda opérant au Maroc. MIO : Mouvement islamique d'Ouzbékistan qui opère en Asie centrale et qui a prêté allégeance à l’État islamique. PIT : Parti islamiste du Turkestan proche d'Al-Qaïda qui opère en Chine, en Syrie et au Pakistan.

viii La dette souveraine étasunienne est de plus de 28 000 milliards de dollars en août 2021. Rien que le plan de relance de l'administration Biden va augmenter cette dette de 5 000 milliards de dollars supplémentaires s'il est approuvé par la Congrès.

ix Voici un article très intéressant d'un journaliste américain qui a été publié dans le Monde diplomatique. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les raisons de l'intervention soviétique en Afghanistan jusqu'à l'intervention de l'OTAN. https://www.monde-diplomatique.fr/2012/08/PARENTI/48065

x La crise de Nord Strean 2 est un exemple de la pression que peut exercer les États-Unis pour défendre leurs intérêts géopolitiques. Il est à remarquer que l'Allemagne et la Russie ont peut-être criés victoire trop vite. L'hiver risque d'être froid dans les chaumières en UE.

xi États-Unis : 331 000 000 d'habitants et en déclin dans tous les domaines. Chine : 1 400 000 000 d'habitants et économie en plein essor. .


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

233 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 31 août 10:46

    9/11... ???

    C’est le jour ou Larry Silverstein avait rendez-vous chez son dermato !?

    J’ai bon ?

    Accessoirement, ça nous donnera le Patriot Act, l’extraterritorialité du « droit » américain, mais c’est anecdotique...

    Si tant est qu’il y est un droit au pays des outlaws...

    C’est un très vieux projet que porte l’Amérique, très vieux projet...




    • Germain de Colandon Germain de Colandon 31 août 12:40

      @Clocel

      Les honoraires des dermatos amerloques étant faramineux, il est plus sage de posséder une bonne cagnotte.

      Cordialement

      4 milliards de dollars : c’est le dédommagement perçu par l’ex propriétaire du World Trade Center (latribune.fr)


    • Aristide Aristide 31 août 10:58

      Et on peut faire confiance à Pierre en terme d’expertise sur ce qu’est le déclin d’un pays. Il connait tout de la regrettée URSS et de l’évaporation du pacte de Varsovie.


      • Aristide Aristide 31 août 11:04

        @Aristide

        Sur le fond quand même. Si cette affaire est un échec incontestable de la politique extérieure américaine, comme l’a été le Vietnam, il n’en demeure pas moins que les Eats Unis possède LA monnaie du commerce international et des reserves monétaires de TOUS les pays.

        Et donc, il me semble assez improbable que tous les pays, y compris la Chine se tirent une balle dans le pied en contestant cette suprématie monétaire qui est une rente de situation pour les Etats Unis.


      • Pierre Pierre 31 août 12:08

        @Aristide
        Quand vous ne délirez pas en me faisant un procès d’intention, vous êtes capable de dire des choses sensées.
        Effectivement, tous les pays placent au moins partiellement leurs réserves de change en dollars. Ils n’ont donc aucun intérêt à voir cette devise s’effondrer.
        Je crains plutôt que les Etats-Unis pourraient se tirer eux-mêmes une balle dans le pied en sous-estimant leurs adversaires.
        Les sanctions font extrêmement mal à la Russie, je ne le conteste pas mais en faisant le gros dos, en réduisant l’utilisation du dollar dans ses échanges commerciaux, en excluant autant que possible cette devise de ses réserves

        et en menant une politique d’autosuffisance, elle échappe petit-à-petit à l’étreinte et sauvegarde sa souveraineté.
        La Chine est plus vulnérable à la suprématie du dollar mais a une économie incommensurablement plus forte et diversifiée que la Russe. Si elle arrive à expulser le dollar avec ses partenaires régionaux, je pense que le yuan peut devenir un concurrent du dollar. N’oubliez pas que la Chine fabrique et vend tous les produits de consommation alors pourquoi devrait-elle transiter avec une devise parasite.


      • velosolex velosolex 31 août 21:57

        @Pierre
         
        L’intervention en Afghanistan était beaucoup plus légitime que celle en Irak ou au Koweït, qui sont les erreurs fondamentales. Celle ci s’est faite pour contrecarrer le développement cancéreux lié aux deux premières interventions calamiteuses. Les terroristes responsables des attentats n’étaient pas afghans, sans doute, mais ils faisaient partie de la même mouvance islamique radicale et fondamentaliste, qui ne connait pas de frontière, et qui a pour but de faire un immense califat sur cette terre, revendiquant dans un premier temps les pays anciennement intégrés dans l’empire ottoman, qui va des Balkans, à l’Espagne. 
        Inutile de chercher le responsable en remontant les strates de l’histoire. Qui est à l’origine du fondamentalisme ? Qui l’a exacerbé ?...Les soviétiques étaient très naïfs eux mêmes.
        Ils pensaient comme Svetana Alexievitch le confessera dans « cercueil de zinc », être accueilli à bras ouverts par la population, en raison des apports éducatifs et sociaux, de l’émancipation de la femme que l’armée rouge tenta de mettre en place.
        Mais ce pays situé au carrefour des grandes puissances, est resté si longtemps à l’écart de la modernité, jaloux de sa culture quasi féodale, qu’il s’est avéré l’organe rêvé aux fondamentalistes, comme base de ralliement. Une arrière cour du Pakistan, dont la frontière du sud est symbolique. J’ai traversé ses pays dans les années 70, et j’ai été comme tant d’autres saisi par la rugosité, l’hospitalité, mais aussi par le décalage total avec ce qui l’entourait.
        L’iran étant alors une vitrine US, sans doute fausse, mais néanmoins baignée d’une culture raffinée, qui n’a pas résisté à l’installation des mollahs trahissant la révolution. L’Afghanistan par contre était un voyage dans le temps, celui des caravanes, des lois tribales, des interdits et des conventions non dits, faisant que le voyageur était sur ses gardes, meilleur protection sans doute pour sauvegarder une culture millénaire. En tout cas il fallait venir dans ce pays, outre les monarchies du golf, pour voir des femmes en tchador, dans une culture très patriarcale, ou les lois de Kaboul était bafouées, non reconnues, au bénéfice de celles du clan d’appartenance. Ce qui n’a pas changé, ce qui rend toute volonté extérieure d’intervenir très difficile. ..
        . La lutte pour l’indépendance a été confisqué par les fondamentalistes, qui en ont profité pour se servir de ce pays comme d’une base arrière. Un pays d’entrelacs et de lois non dite ou la force du clan fait loi, rappelant la mafia sicilienne en plus âpre et religieux. La religion qui en est sorti est une forme de cancer, un totalitarisme qui n’a d’islam que de nom, quand elle est au mains des fanatiques. 


      • Docteur Faustroll Lampion 31 août 11:03

        « Le problème, c’est que ces attentats avaient été commis par une organisation de fanatiques et pas par un ou des États. »

        Et des « fanatiques » pas forcément saoudiens, et pas forcément fanatiques, mais peut-être simplement en service commandé, et peut-être pas forcément aux commandes d’avions.

        Pourquoi n’allez-vous pas jusqu’au bout de votre analyse (par ailleurs pertinente) ?

        Les suites de l’attentat ne sont ni disproportionnées ni inadéquates quand on mène une invetigation ttype « Colombo ». « Cui bono » ?


        • Aristide Aristide 31 août 11:07

          @Lampion

          Est-ce vraiment incompatible d’être fanatique et en service commandé quand on se prend les tours en pleine tronche !!!


        • Clocel Clocel 31 août 11:10

          @Lampion

          Cool... Lampion... Cool...

          Vous ne voulez pas devenir de la chair à modérateur, si !?


        • Pierre Pierre 31 août 12:25

          @Lampion
          Il y a des éléments factuels qui prouvent l’implication de Saoudiens dans l’attentat.
          Il est incontestable que certains d’entre eux ont suivi des cours de pilotage mais n’ont marqué aucun intérêt pour le décollage et l’atterrissage. L’enquête a déterminé que les même étaient à bord de ces avions.
          On peut contester l’enquête et dire qu’elle était faussée mais cela ne tient pas la route, ce n’est pas logique.
          Si vous connaissez des fanatiques autres qu’islamistes prêts à commettre des attentats suicides, je serais curieux de l’apprendre.


        • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 12:55

          @Pierre. Tu as emprunté ta version des crimes du 11 septembre 2001 à la propagande hégémonique. Avec un défaut : il n’y a pas un mot de juste dans cette narrative obligatoire.

          http://lesakerfrancophone.fr/wp-content/uploads/2018/12/pentagone_la_theorie_d_un_complot.pdf

          Pas un mot de juste dans cette construction fantasmagorique.

          Sur les Guignols, le lieutenant Colombo posait la question qui fâche : à qui profite le crime ?

          Question que tu n’as jamais osé poser. Tu sais bien qu’oser poser la question vous fait traîner immédiatement en cour correctionnelle par la Licra et les autres organismes d’israël.


        • Eric F Eric F 31 août 13:47

          @JC_Lavau
          même des « anti-système » ayant une une once de bon sens récusent la légende incohérente d’une opération intra-américaine contre leur propre pays https://www.les-crises.fr/911-1-pentagone-1/


        • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 14:22

          @Pierre. Tu vis dans le rêve. Il y a laide Lurette qu’Olivier Berruyer a abandonné le bon sens au profit de son narcissisme et de son despotisme.
          Il n’y a aucun point commun entre le poste de pilotage d’un 737, et celui d’un 757 ou d’un 767. Ces deux derniers avions se prêtent parfaitement à la pose d’une télécommande intégrale. Seuls deux pays disposaient de la technologie à cette époque : israël et les Tazunis.
          Il n’existe aucun mobile arabe à l’assassinat de tous les comptables qui examinaient le trou de 3400 milliards dans le budget du Pentagon, et la combustion complète de toutes les pièces comptables. Aucun arabe n’a donné l’ordre à ces comptables d’aller ce matin justement là où ils allaient tous les tuer, dans un local où les travaux « de renforcement » n’étaient pas encore achevés.
          Il n’existe aucun mobile arabe à la destruction de toutes les pièces d’enquête FBI sur le scandale ENRON.

          Jamais ni toi ni Berruyer ne sauront expliquer la formation du trou de 2,30 mètres de diamètre pratiqué dans le mur sur l’AE drive. Ce prétentieux et despotique imbécile s’en tient à la thèse officielle selon laquelle ce trou aurait été foré de l’intérieur, par exemple par le radôme du Boeing.


        • Ben Schott 31 août 14:28

          @Eric F
           
          « la légende incohérente d’une opération intra-américaine contre leur propre pays »
           
          Oui, c’est bien une légende. L’État profond n’est pas américain. Son pays est partout et nulle part.


        • Pierre Pierre 31 août 15:23

          @JC_Lavau
          La légende du complot serait recevable si l’attentat était un acte unique mais il y a eu des précédents dont un attentat contre une des tours en 1993 et les attentats ont été suivis de nombreux autres attentats suicides commis par des islamistes.
          On peut faire une enquête à la Columbo mais dans la réalité, il n’y a que rarement des investigations aussi tortueuses. 


        • alinea alinea 31 août 17:33

          @Pierre
          Au contraire, le complot s’appuie sur un exemple, quelque chose qui s’est fait, c’est logique


        • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 18:25

          @JC_Lavau. Bogue non corrigée : je répondais à Eric F.


        • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 18:32

          @Pierre. Ces attentats de 2001 sont loin d’être les premiers commis sous fausse bannière par des agents U.S. d’israël.
          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-a-incarcere-puis-assassine-221873
          ...


        • babelouest babelouest 31 août 18:35

          @Ben Schott
          « L’État profond n’est pas américain » mais il s’appuie le plus souvent sur les institutions anglo-saxonnes, les plus proches par leur système juridique de ses desseins.


        • charlyposte charlyposte 31 août 18:39

          @JC_Lavau
          Exactement smiley


        • roby roby 31 août 18:45

          @JC_Lavau
          Qui a génocidé les Amérindiens ?


        • Zolko Zolko 2 septembre 13:31

          @Pierre

          La légende du complot serait recevable si l’attentat...

           
          la légende d’un attentat perpétré par 15 hurluberlus armés de cutters serait recevable si on nous apportait la preuve que c’est bien un Boeing 757 qui s’est écrasé contre le Pentagone. Donc à vous : où sont ces preuves ?

        • JC_Lavau JC_Lavau 2 septembre 22:16

          @Zolko. Ces preuves y sont. Cela ne change rien au mode opératoire. C’est bien le Boeing 757 qui a servi à zigouiller tous les comptables, et réduire en cendres toutes les pièces comptables qu’ils examinaient.
          Qui veut la fin, et qui en a les moyens...
          Et télécommander un 757 en 2001, seul israël et les Tazunis avaient la technologie mature.


        • JC_Lavau JC_Lavau 5 septembre 15:15

          @JC_Lavau. Accord en nombre : ... seuls israël et les Tazunis avaient la technologie mature.


        • troletbuse troletbuse 31 août 11:16

          C’est l’Arabie Saoudite qui a prêté des noms de Saoudiens afin d’en faire des terroristes.

          On doit connaître ce pilote saoudien qui a détourné un avion sans jamais quitter l’Arabie Saoudite. Ceux qui n’ont jamais su piloter un avion. ET Atta qui a été filmé avant dans un aéroport quelconque avec des « complices ». Et son passeport magique comme a dit Bigard.

          Pour le Pentagone, c’était un missile. Pour Shanksville aussi. La seule fois que des avions se sont désintégrés totalement et où on a retrouvé l"ADN des passagers.

          Et Ben Laden était bien en rapport avec la CIA, non ?


          • Zolko Zolko 2 septembre 13:37

            @troletbuse

            Pour le Pentagone, c’était un missile. Pour Shanksville aussi.

             
            Pour Shanksville, c’était probablement l’avion (de chasse, donc) qui avait lancé le missile sur le Pentagone. Abattu par d’autres chasseurs USAF.
             
            Je pense que la CIA avait commandité les attaques du 9/11 contre les WTC, mais l’équipe de terroristes avait fait du zèle et a attaqué en prime et pour le même prix le Pentagone. Ce qui n’avait pas été prévu par le gouvernement.
             
            D’où cacophonie : des vraies détournements mélangés avec des faux détournements.

          • joletaxi 2 septembre 13:49

            @Zolko

            gogoravox, à l’heure du café par une journée maussade, cela fait du bien
            et le chasseur, sachant chasser, c’est le même qui a abattu l’autre avion ?
            ou bien celui-là était un hologramme ?
            mais pourquoi avoir utiliser un missile, alors qu’il suffisait de remplir une poubelle de nanoparticules atomiques ?
            faudra encore une peu creuser ce sujet non ?


          • Zolko Zolko 2 septembre 13:56

            @joletaxi

            faudra encore une peu creuser ce sujet non ?

             
            faudrait surtout apprendre à causer la France. Pour votre info, votre genre de langage est une signature des trolls qui n’ont rien à dire et qui veulent créer la confusion par association d’idées : ça ne marche pas avec moi.

          • Mellipheme Mellipheme 31 août 11:48

            @ L’auteur :

            Votre article (excellent, bravo !) rappelle des vérités sur l’Afghanistan et sur la politique des USA dans le monde.

            Ma compréhension de la situation est que les USA et son satellite l’UE vont devoir accepter un monde multipolaire et accepter la coexistence pacifique avec les autres pôles : Chine, Inde, Russie, alliance islamiste en gestation (Pakistan + Afghanistan + Iran + Azerbaïdjan + ?), aucun des ces pôles ne va disparaitre ni par enchantement, ni en balançant quelques bombes portées par des drones.

            Plus vite les leaders américains républicains et démocrates accepteront ce monde multipolaire, mieux ce sera pour tous, au moins du point de vue de la paix globale (absence de conflit majeur).

             On est encore loin : les déclarations des Républicains et de certains démocrates, et les rodomontades de l’OTAN font froid dans le dos smiley


            • alinea alinea 31 août 11:58

              Et vous n’évoquez pas non plus la troisième tour ! smiley celle qui a laissé, intact, le passeport d’un pilote dans ses gravats ! smiley

              et qui est tombée toute seule par solidarité.


              • troletbuse troletbuse 31 août 12:19

                @alinea
                Non, le passeport a été trouvé dans le prétendu avion que Atta était censé avoir détourné. Mais il y a aussi le moteur d’avion qu’ils ont retrouvé coincé entre 2 tours 1 ou 2 ans après.
                Un passeport ca se voit mieux apparemment qu"un réacteur d’avion.
                De toute façon les 3 tours ont subi une démolition bien contrôlée. Bloodstein était un visionnaire vu qu’il avait assuré les tours contre le terrorisme un mois avant.
                Il y a aussi l’histoire de l’or disparu, volatilisé. Probablement pas pour tout le monde. Et aussi les enveloppes de charbon (anthrax) envoyées aux opposants à Bush et dont certains sont passés de vie à trépas
                Ainsi que l’histoire du Tamiflu prôné Arthur dans ses émissions payées par nos impôts...


              • troletbuse troletbuse 31 août 12:20

                @troletbuse
                Sans oublier la danse des 3 ou 4 Israëliens et le mec qui racontait que les tours allaient s’effondrer avant leur chute. Encore des visionnaires.


              • chantecler chantecler 31 août 12:38

                @alinea
                Non, le coup du passeport sur les gravats c’était pour mettre sur la piste les inspecteurs la bavure .
                C’est gros , mais ça n’implique pas que la version officielle soit entièrement fausse ....
                Bref !


              • alinea alinea 31 août 12:51

                @troletbuse
                non non, je revois l’image d’une main qui écarte la poussière et en sort un passeport ; bon là où ma mémoire peut faillir c’est qu’il ne s’agissait peut-être pas d’un pilote... mais pour Charlie, on a aussi retrouvé un passeport d’assassin dans un taxi !!!
                C’est le feuilleton du millénaire, avec tout ce qu’il faut de rebondissements, d’aventures, de vengeance, d’héroïsme,et comme c’est la mort de l’empire américain avec ses happies ends, eh ben, tout le monde meurt à la fin.


              • troletbuse troletbuse 31 août 12:56

                @alinéa
                Même que les frères Kouachi aux yeux bleus avaient mis des cagoules pour qu’on ne les reconnaisse pas.


              • Pierre Pierre 31 août 13:29

                @alinea
                D’abord, je voudrais insister pour dire que le but de l’article n’est pas d’analyser toutes les théories alternatives qui ont été écrites sur ces attentats.
                Pour moi, ce qui a bouleversé le cours de l’histoire, c’est la réaction des Etats-Unis. 
                Je ne crois pas que les néoconservateurs sont responsables de ces attentats. Je crois plutôt qu’ils ont profité de cette opportunité pour mettre leur plan de l’hégémonie américaine en pratique. 
                Si vous vous donnez la peine de regarder la vidéo de Wesley Clark avec attention, il parle de ce complot sans aucun complexe.
                En ce qui concerne la troisième tour, j’ai déjà donné mon avis à ce sujet il y a quelques temps. En résumé, le bulbe de pression sous l’immeuble a été ébranlé par les vibrations des tours qui s’effondraient. Il y a de nombreux bâtiments qui se sont effondrés parce qu’on avait creusé une tranchée près de ses fondations. Vous ne devez pas percuter un château de carte pour qu’il s’écroule. Il suffit de faire vibrer la table. Il y a aussi la théorie de l’incendie provoqué par des débris en feu de l’avion dont on ne s’est pas occupé parce que les pompiers étaient ailleurs. Il n’y a pas que la théorie de l’effondrement programmé.


              • Eric F Eric F 31 août 13:59

                @Pierre

                « Je crois plutôt qu’ils ont profité de cette opportunité pour mettre leur plan de l’hégémonie américaine en pratique ». 

                En effet, « à qui profite le crime » ?

                Le crime a d’abord profité à l’aura et la cause des djihadistes, qui ont ainsi mobilisé des masses de supporters anti-occidentaux dans les pays et communautés à majorité musulmane -y compris en France-, et créé des vocations de combattants et fauteurs d’attentats.

                Il y a eu ensuite comme vous le montrez une « récupération opportuniste » des autorités US, à l’extérieur pour des campagnes d’intervention, et à l’intérieur pour l’instauration de règlements et contraintes relatifs à la sécurité intérieur (par exemple, j’ai travaillé dans une entreprise high tech, les USA imposaient que ce soit des citoyens étasuniens qui aient seuls accès aux données sur les problèmes techniques des installations aux USA -sous l’égide de la NSA).


              • alinea alinea 31 août 14:23

                @Pierre
                Là où ça change tout Pierre, c’est que, soit l’empire s’est fait agressé sévèrement par des pouilleux, et l’empire a réagi de manière disproportionnée ; genre le gus qui t’abat parce que tu lui a marché sur le pied.
                Soit l’empire a concocté un coup pour amadouer sa population ( depuis le Vietnam l’État se sentait merdeux avec tout la population contre lui, il fallait les convaincre qu’ils défendaient leur propre territoire) ; on (je, peut-être, sûrement, quelqu’un le sait !) ne sait pas exactement mais au moins, la complicité de l’État est avérée.
                Ça change tout Pierre, Tout !
                Ce n’est pas anecdotique qu’un État fasse un complot sous fausse bannière , se vautre et parce qu’il est l’empire, il assassine, fasse taire ses propres ressortissants, et mente à la terre entière, pour aller au bout de sa folie d’annexion ( c’est un générique, on connait la complexité de tout ça !) ! regarder l’histoire du Pentagone où justement furent détruits les bureaux idoines !!! hasard ? oui, Dieu est avec eux !
                Plutôt qu’il réagisse, comment dire, de manière désordonnée, punissant tout un tas d’innocents vivant dans des pays tout autant innocents... ce qui n’est pas pardonnable non plus, c’est clair.

                Je ne suis pas la seule, loin de là, à penser que ce franchissement de limite, a autorisé toutes les dérives que l’on constate depuis lors.


              • Ben Schott 31 août 14:32

                @Eric F
                 
                « Le crime a d’abord profité à l’aura et la cause des djihadistes »
                 
                Les djihadistes sont une création de l’Empire. Ils ne sont donc pas une conséquence, mais un moyen.
                 


              • Eric F Eric F 31 août 14:33

                @troletbuse
                Il y a eu peut-être 3 ou 4 israéliens qui ont dansé, mais de multiples célébrations populaires de l’humiliation du grand Satan yankee dans de nombreux pays musulmans. Les jihadistes continuent de célébrer cette défaite des impies.


              • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 14:33

                @Pierre. Je t’encourage à investiguer pourquoi Condoleeza Rice a refusé d’accompagner Bush Jr à la petite école de Sarasota. Aucune envie de partager les risques qu’il courait s’il n’obtempérait pas.

                Je t’encourage à investiguer pourquoi aucun avion de chasse n’a escorté l’Air Force 1 au départ de Sarasota. Et pourquoi son parcours l’a baladé de base Air Force en base Air Force, sans jamais le laisser revenir à Washington, tant qu’il n’opérait pas sa reddition complète aux conspirateurs.
                Bush est idiot, mais pas au point de ne pas comprendre que sa vie ne vaut pas cher, s’il ne leur obéit pas.


              • troletbuse troletbuse 31 août 17:13

                @Eric F
                J’adore votre « peut-être »
                Tout ce qui est à charge est « peut-être »
                En revanche, vos affirmations à décharge ne sont pas des « peut-être »
                Donc si vous n’êtes pas sur, taisez-vous.


              • charlyposte charlyposte 31 août 17:38

                @Pierre
                LOL smiley


              • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 18:19

                @JC_Lavau. Faute de temps, corrigée : ...partager les risques qu’il courrait s’il n’obtempérait pas.


              • Eric F Eric F 31 août 19:03

                @alinea
                « Soit l’empire a concocté un coup pour amadouer sa population... »


                L’hypothèse que la première puissance mondiale se ridiculise et se discrédite sciemment à la face du monde (les USA n’avaient jamais été attaqués sur leur propre territoire) dans le but d’amadouer sa population ne tient pas la route.
                Par contre qu’il y ait eu des actions douteuses à chaud dans la foulée de ces évènements, puis une récupération à des fins de contrôle intérieur et opérations militaires extérieures fallacieuses parait établi.


              • charlyposte charlyposte 31 août 19:09

                @Eric F
                Ainsi qu’une manne financière considérable smiley


              • troletbuse troletbuse 31 août 23:25

                @Eric F
                Tiens t’es revenu à la terre ronde.


              • alinea alinea 1er septembre 09:16

                @Eric F
                Si si, ça tient la route ! les Américains en chef font cas de l’opinion publique, et, ça a bardé pendant et après le Vietnam ; ils ne voulaient pas se remettre la population sur le dos ; ils ont fait sortir des tours tous ceux qui étaient importants, ont sacrifiés les autres pour pouvoir foutre un bordel perpétuel au Moyen-Orient et y faire leurs petits affaires !
                Ils ont complétement réussi, sauf qu’un avion s’est trompé de route, on ne sait pas pourquoi ! tellement réussi que vous y croyez encore !


              • Eric F Eric F 1er septembre 14:18

                @alinea

                « ils ont fait sortir des tours tous ceux qui étaient importants, ont sacrifiés les autres »
                Je ne m’attendais pas à ce que vous adhériez à ce genre de thèse. il n’y avait de toute façon pas besoin de ces attentas pour attaquer l’Irak, le principal motif allégué (falsifié) ayant été les Armes de Destruction Massives ; et plus simplement, GWB voulait « finir le job » que son père avait laissé en plan pour le compte des alliés golphiques et moyen-orientaux et pour les intérêts pétroliers nationaux.

                Si les officines occultes de ce qui est couramment nommé l’état profond (services secrets administratifs, lobbies militaro-industriels et financiers...) avaient organisé l’évènement, ils ne se seraient pas trompé de route. En fait il y a eu des actes qui font la gloire des islamistes aux yeux d’une bonne partie de l’opinion musulmane, et des effets d’opportunité pour le « système », à chaud (sans doute était-ce en attente d’occasion) et en représailles (là aussi, l’occasion fait le larron).

                La géopolitique est surtout pilotée par les « prétextes », il est rarement nécessaire de les créer tant ils se bousculent au portillon. Parfois un coupe de pouce est donné s’il y a urgence, mais envahir l’Afghanistan n’était pas une urgence vitale ! pressante (et pour l’Irak, une fiole a siffit).


              • Eric F Eric F 2 septembre 09:49

                @JC_Lavau
                "(dans un message à Pierre) Je t’encourage à investiguer pourquoi Condoleeza Rice a refusé d’accompagner Bush Jr à la petite école de Sarasota. Aucune envie de partager les risques qu’il courait s’il n’obtempérait pas [...] tant qu’il n’opérait pas sa reddition complète aux conspirateurs  "
                Vous étiez certainement sur place pour exprimer ce genre d’information de manière aussi affirmative, comment alors quiconque d’autre pourrait investiguer ?


              • alinea alinea 2 septembre 11:26

                @Eric F
                . Colin Powell présente en effet le 5 février 2003 devant le Conseil de sécurité des Nations unies un dossier mensonger sur un programme de fabrication d’arme de destruction massive. (wikipedia)
                 ?
                J’adhère pas, j’entends !!


              • Zolko Zolko 2 septembre 14:08

                @Pierre

                Pour moi, ce qui a bouleversé le cours de l’histoire, c’est la réaction des Etats-Unis. 

                 
                sauf que ci ils sont les commanditaires des attentats, ils n’ont pas « réagi » puisqu’ils étaient aux commandes.
                 
                Donc, si les attentats sont réels et ont pris le gouvernement US par surprise, votre théorie de bouleversement est envisageable, alors que si les attentats ont été plus ou moins organisés par le gouvernement (de l’ombre) des US, on est simplement dans la ligne connue des opérations sous false-flag de la Baie de Tonkin ou de l’invasion de l’Irak #1.
                 
                On est dans des théories totalement différentes, et selon moi ce qui a vraiment changé le cours de l’histoire est l’effondrement de la finance internationale en septembre 2008 : car là, ils étaient réellement pris par surprise.

              • Pierre Pierre 2 septembre 18:03

                @Zolko
                Je crois que je n’arrive pas à bien faire comprendre mon raisonnement.
                Je reprends depuis le début.

                • Il y a de nombreux groupes de réflexion aux Etats-Unis. Dans les années 1990, un groupe de réflexion qui s’appelait le PNAC a fait sienne de la théorie de la victoire des Etats-Unis sur le rival soviétique. Ses membres ne voyaient plus aucun adversaire en mesures de d’opposer aux Etats-Unis et ils se mirent à réfléchir sur tous les moyens de ne plus permettre d’à nouveau être confronté à un rival du niveau de l’Union soviétique.
                • Toujours dans les années 1990, ils désignèrent une série d’Etats dont il fallait renverser le régime parce qu’il ne s’alignaient pas sur la politique américaine. Il fallait juste trouver un motif pour leur faire la guerre.
                • Avec George W. Bush, les Etats-Unis avait élu un président sans grande vision du monde. Ils ont réussi à placer au moins 10 de leurs membres dans le proche entourage du président et à des postes importants.
                • Nous avions donc un président laxiste qui aimait travailler 5 jours par semaine et jouer au golf le weekend et un entourage arrogant qui n’avait pas oublié leur doctrine de domination du monde.
                • Vient le 9/11. Que ce soit un complot d’Al-Qaïda ou un complot des néoconservateurs, la conséquence est identique. Il fut facile de convaincre le président de renverser les gouvernements des pays désignés comme « rogue states ».
                • Si comme vous pensez, il s’agit d’un complot des néoconservateurs, c’est uniquement la responsabilité qui diffère. On devrait faire un procès à ces complotiste mais 20 ans après, cela ne changera rien aux conséquences.
                • Que la responsabilité incombe à l’un ou à l’autre, 20 ans de guerre ont creusé une dette irremboursable et ont dressé un nouveau rival, la Chine, sur un chemin que les néoconservateurs croyait dégagé à jamais.
                • La crise de 2008 a été disséminée sur toute la planète. On peut même dire que l’Europe a été plus touchée que les Etats-Unis. La Russie, la Chine, tous les pays ont été impacté par cette crise.
                • La déroute afghane touche presque uniquement les Etats-Unis. Ils sont maintenant seul face à leur responsabilité et je ne vois pas comment il vont éviter un déclin.

                A mon avis, la volonté de mener ces guerres avait toujours été envisagée par les néoconservateurs du PNAC. 

                Il faudra sans doute encore quelques mois ou quelques années pour y voir vraiment plus clair et vu le désastre géopolitique et ses conséquences, il est bien possible que les responsables américains, complotiste ou pas, aient à répondre un jour de leurs actes.


              • JC_Lavau JC_Lavau 2 septembre 22:20

                @Eric F. Je t’ai donné le lien, ou pas ?
                Tu sais lire, ou pas ?


              • Eric F Eric F 4 septembre 11:03

                @alinea
                L’histoire de la fiole concernant les ADM en Irak est effectivement une manipulation connue, mais cela n’a absolument rien à voir avec l’allégation que certains auraient été prévenus à l’avance ou évacués avant l’attentat des tours jumelles.


              • Eric F Eric F 4 septembre 11:08

                @JC_Lavau
                quel lien atteste de manière indubitable qu’il y ait eu chantage contre Bush auquel C Rice aurait été impliqué ? Le fait que quelqu’un monte ou pas dans un avion est une chose, les extrapolations sur ses intentions en sont une autre.


              • Eric F Eric F 4 septembre 13:59

                @Pierre

                « la volonté de mener ces guerres avait toujours été envisagée par les néoconservateurs du PNAC »


                Effectivement, en géopolitique, il est rare qu’il soit nécessaire de créer de toutes pièces un casus belli, la plupart du temps il se présente spontanément des prétextes à la pelle (il y a bien sur quelques exceptions, comme l’incident frontalier avec la Pologne provoqué par Hitler, ou la fiole à l’ONU).
                Ainsi, côté atlantiste, contre Assad et Khadafi, des révoltes locales et leur répression ont été prétextes aux interventions, mais s’ils avaient voulu intervenir contre la France, ils auraient trouvé aussi des manifestations réprimées avec vigueur.
                Idem pour la Russie avec la « réintégration » de la Crimée, ou pour la Chine et la mise au pas des provinces particularistes.

                Les idéologues de l’un ou l’autre camp focalisent sur un seul empire, mais il y en a toujours plusieurs à chaque époque, même si certains sont plus bruyants et d’autres plus silencieux.

                Il faudra sans doute encore quelques mois ou quelques années pour y voir vraiment plus clair et vu le désastre géopolitique et ses conséquences...

                Le désastre géopolitique de l’échec en Afghanistan est déjà évident, des milliers de vies et des milliards de dollars sacrifiés en vain, ce n’est pas tant du fait du prétexte ou de la cause, mais du type d’action engagé (conquête et prise de pouvoir). Mais qui va« répondre de ses actes », Il y a tellement d’imbrications que les responsabilités sont diluées ?

              • JC_Lavau JC_Lavau 4 septembre 18:37

                @Eric F. Je t’ai donné le lien, ou pas ?
                Tu sais lire, ou pas ?

                C’est vrai, le livre a 648 pages. Tu n’as pas eu le temps...


              • Eric F Eric F 4 septembre 19:35

                @JC Lavau

                Je suppose que tu évoques le lien que tu as indiqué dans un message adressé à Pierre ?
                Titre : Pentagone ou la théorie d’un complot
                auteur : Michel Srtaugof (sic smiley )

                Une thèse est une chose, une preuve irréfutable en est une autre.

                Quoiqu’il en soit, J’ai récupéré le pdf, et j’ai regardé notamment cette histoire d’avion dans lequel C.Rice n’est pas monté, je n’y vois qu’hypothèse.

                « Pour ce voyage et comme pour tous les autres, il aurait dû être
                accompagné de Condoleezza Rice en tant que conseillère à la Sé-
                curité nationale. Présence normalement indispensable, pour aider
                le président dans ses choix si un incident grave, intérieur ou in-
                ternational, survenait durant son déplacement
                 » Je n’ai trouvé aucune preuve qu’elle ait obligatoirement été présente dans tous ses déplacements intérieurs.


              • Eric F Eric F 4 septembre 19:36

                orth : auteur : Michel Straugof


              • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 août 12:15

                Il y certainement des zones d’ombre dans l’enquête de la commission nationale.

                C’est un euphémisme quand on sait qu’une troisième tour, la WTC7 ,s’est effondrée de la même façon que les 2 tours jumelles sans connaitre le moindre impact.


                • troletbuse troletbuse 31 août 12:22

                  @Florian LeBaroudeur
                  Même que les impacts sur les tours WTC1 et WTC2 sont à prouver.


                • The White Rabbit The White Rabbit 31 août 12:28

                  @troletbuse

                  Ah bientôt le retour anniversaire des nologrames et des termites : je sors les pop-corn smiley


                • pipiou2 31 août 12:39

                  @Florian LeBaroudeur
                  Il y a eu des impacts sur la tour 7, vous ne connaissez pas le sujet.
                  Comme il y a eu des impacts sur toutes les tours proches des WTC 1 et 2, qui ont été partiellement détruites.

                  3 stations de métro ont également été détruites, sans être percutées, ce qui laisse la grande scientifique Alinea perplexe !


                • troletbuse troletbuse 31 août 12:42

                  @A bite de rat
                  Toi et Pipiou, vous avez du recevoir quelques éclats dans la tête.


                • troletbuse troletbuse 31 août 12:44

                  @troletbuse
                  Et pas besoin d’hologramme suffit de truquer une vidéo. Dommage que l’avion traverse totalement la tour. Il devait avoir la résistance d’un AMX


                • Ben Schott 31 août 13:03

                  @pipiou2
                   
                  « Il y a eu des impacts sur la tour 7, vous ne connaissez pas le sujet. »
                   
                  Je sais, c’est moi qui les ai faits, avec mon lance-pierres. Et comme elle était faite avec du plâtre et du bois, ben...
                   
                  C’est toi qui connaît pas le sujet, cornichon.
                   


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 août 13:16

                  @The White Rabbit
                  Chouette !


                • pemile pemile 31 août 13:21

                  @troletbuse « Et pas besoin d’hologramme suffit de truquer une vidéo. »

                  Y’avait donc personne dans les rues ? smiley

                  « Dommage que l’avion traverse totalement la tour. »

                  Répéter une telle ânerie 20 ans plus tard, ça nous annonce du lourd pour la durée de vie des infox sur le covid !


                • goc goc 31 août 13:32

                  @Florian LeBaroudeur
                  Sans oublier le refus toujours persistant à montrer les vidéos des cassettes saisies par le FBI, des dizaines de cameras extérieures situés sur le trajet de l’avion « tombé » sur le Pentagone


                • Pierre Pierre 31 août 13:35

                  @pemile et les autres
                  C’est bientôt fini ce délire ! Si on vous suit, ce sont des hologramme qui ont débarqué sur la lune le 20 juillet 1969.


                • pemile pemile 31 août 13:40

                  @Pierre « @pemile et les autres C’est bientôt fini ce délire ! Si on vous suit, ce sont des hologramme qui ont débarqué sur la lune le 20 juillet 1969. »

                  Si c’est à moi que vous adressez ce post, c’est que vous avez du mal à suivre ! smiley


                •  Capt'ain Jack John 31 août 13:41

                  Ben salut !


                  « Je sais, c’est moi qui les ai faits »

                  Ah ben j’aurais plutôt pensé que c’est Pipiou qui les avait involontairement percuté du fait qu’il ne vole pas très haut ... smiley ...

                  Une autre hypothèse serait qu’un lapin blanc ait creusé ses galeries en dessous du WTC7 ...

                  Et encore autre hypothèse serait qu’un breton l’ait dynamité par curiosité ... smiley ... smiley ...

                  Mais en réalité il paraitrait que c’est un gars qui aurait fait son jardin sur le toit de la tour ... Ses tomates seraient devenues tellement grosses que le WTC7 n’ayant pas pu résister à la pression exercée par le poids se serait effondré comme une merde ...  


                •  Capt'ain Jack John 31 août 13:51

                  Pierre salut !

                  « Si on vous suit, ce sont des hologramme qui ont débarqué sur la lune le 20 juillet 1969. »

                  des hologrammes qui ont débarqué sur la lune le 20 juillet 1969. Ils ont même posé le pieds dans la mère de tranquillité située dans le Névada tout proche de la zone 51 ... smiley ...


                • pipiou2 31 août 14:01

                  @John
                  Quand on a que l’humouuuuuuuur .


                • troletbuse troletbuse 31 août 17:16

                  @pemile
                  Donc tu as de la merde dans les yeux ou tu n’as pas regardé la vidéo. Allez va coucher.


                • pemile pemile 31 août 17:47

                  @troletbuse « Donc tu as de la merde dans les yeux ou tu n’as pas regardé la vidéo. Allez va coucher. »

                  J’espère que tu ne me parles pas de la vidéo de ce cher Ace Baker, the great american psy-opera ??!!  smiley


                • reptile cyrus 31 août 17:55

                  @John

                  des hologrammes qui ont débarqué sur la lune le 20 juillet 1969. Ils ont même posé le pieds dans la mère de tranquillité située dans le Névada tout proche de la zone 51

                  Salut john , aujourdhui avec la couleur ca passerais plus ...
                  et on as plus kubrick pour recolorer les film en noir et blanc ...

                  vous faite chier les gars a pas gober la soupe qu’ on vous sert smiley

                  « une cuillere pour maman religion , une cuillere pour papa etat , une cuillere pour la finance .... ouvre le bec ou je vais chercher l’entonoir a gaver les canard smiley » 


                • charlyposte charlyposte 31 août 18:00

                  @cyrus
                  Exact smiley


                •  Capt'ain Jack John 31 août 18:21

                  Cyrus salut !

                  Un jour j’ai vu une vidéo d’un canadien je crois qui parlait du lem et j’étais pété de rire ... smiley ... 

                  Je crois que le titre c’était on a été sur la lune avec ça et si mes souvenirs sont bons il me semble que le gars avait comme pseudo Jean Nemarre un truc dans le style ... Mais je trouve plus ! smiley ... 


                • reptile cyrus 31 août 18:43

                  @John

                  Oui ca me rapelle un truc ... il me semble qu’ il expliquait que le papier d’ aluminium c’ etait quand meme un peut leger coté radiation et micrometerorite smiley

                  A mon avis ca as été un vrai coup de com en pleine guerre froide , on as bien envoyer les vaisseau sur la lune en radioguidage , mais les scene avec des homme l’ ont été par un genie de l’ image pour bluffer et degouter les sovietique ...

                  sinon on l’ aurais refait , tout les 5 ans et on aurais deja une base lunaire labas ...


                • Eric F Eric F 31 août 19:21

                  Les avions s’écrasant sur les tours jumelles étaient des leurres, le débarquement sur la lune des hologrammes, Lyndon Johnson a fait assassiner Kennedy, La reine d’Angleterre a fait assassiner Diana, les virus (ou les vaccins) sont intentionnellement conçus pour décimer l’humanité, la fonte des glaciers est un trucage... What else ?


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 août 19:24

                  @Eric F
                   
                   bonjour les amalgames.
                   


                • charlyposte charlyposte 31 août 19:27

                  @Eric F
                  Faut pas oublier la terre plate et l’avènement des reptiliens smiley


                • Eric F Eric F 31 août 19:36

                  @Francis, agnotologue
                  on a déjà plusieurs de ces thèses dans le fil de discussion, je complétais juste un peu la liste à la Prévert... à laquelle il vous arrive de contribuer smiley


                • Eric F Eric F 31 août 19:37

                  @charlyposte
                  terre plate, ou creuse ? smiley


                • charlyposte charlyposte 31 août 19:44

                  @Eric F
                  Creuse avec des océans interne smiley


                •  Capt'ain Jack John 31 août 19:53

                  Eric salut !

                  « What else ? »

                  Oui à ce que je comprends c’est comme pendant l’inquisition faut surtout pas penser différemment de ce que la doxa médiatique sous les ordres de nos gouvernements et autres nous rabâche sinon tu deviens un hérétique et c’est le bucher direct !  


                • troletbuse troletbuse 31 août 23:22

                  @Eric F
                  Bravo d’en arriver aux arguments de Foufouille et Pipiou2. Pathétique.
                  T’as oublié les Aliens et le capitaine Kirk.  smiley


                • troletbuse troletbuse 31 août 23:32

                  @goc
                  Si, ils en ont trafiqué une et l’on y voit le nez d’un missile mais surement pas d’on B757 qui ne peut voler à 7 ou 800 à l’heure au ras du sol sans se désintégrer, effet de sol pour les ignares.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er septembre 08:30

                  @Eric F
                   

                   en fait, Covid-19 est le nom d’un génocide en cours sous false flag.


                   
                   La Fondation Gates ne finance pas des recherches scientifiques mais des travaux de production d’ignorance scientifiquement présentés (par définition) pour faire entrer dans les grosses têtes décideuses et donc celles du peuple l’idée pourtant contre nature que seuls les vaccins peuvent venir à bout des épidémies. (exemple du choléra en Haïti  démontré vers la 5è mn et suivantes)
                   
                   Ceux qui me dégoutent le plus dans tout ça, ce sont les écologistes qui donnent dans le panneau.


                • Eric F Eric F 1er septembre 10:04

                  @Francis, agnotologue
                  Le terme « génocide » va beaucoup plus loin que la promotion abusive d’une technique médicale au détriment d’autres méthodes, ce terme désigne l’intention délibérée d’éradiquer une population.
                  Or nous voyons que la mortalité et le taux d’admissions en soins critique diminuent dans les pays ayant vacciné, malgré la plus grande contagiosité des souches récentes entrainant une recrudescence de nouveaux cas (même si la transmission est plus faible parmi les vaccinés, elle reste significative).


                • Eric F Eric F 1er septembre 10:22

                  @troletbuse
                  Il ne s’agit pas d’arguments, mais d’une litanie de thèses exposées sur le présent site. Il se peut du reste que l’une ou l’autre soit en partie véridique, mais la propension à y adhérer préférentiellement relève d’une approche semblable à la superstition, dont c’est une forme modernisée.


                • troletbuse troletbuse 1er septembre 11:26

                  @Eric F
                  Ben tu vois, moi je dis que la terre n’est pas ronde mais carrée parce si elle était ronde, comment pourrait-on se cacher dans un coin ?
                  Ca c’est de l’argumentation !
                  Quand on en arrive là, c’est vraiment con ne peut plus rien dire.
                  Dire que ca fait bientôt 49 ans qu’on n’est pas arrivé à retourner sur la Lune. Comme c’est bizarre ! Et on veut aller sur Mars ? Mais Elon Musk va y arriver, bien sûr.
                  Pour ceux qui n’ont pas vu les explosifs qui faisaient sauter les étages à partir du haut vers le bas, je n’y peux rien. Mais au point de vue démolition contrôlée une réussite parfaite.
                  Pas mal aussi les coups de fil des prétendus passagers du vol xx à leur famille.
                  Et pour Kennedy, c’était bien un complot mais on ne saura jamais de qui. Et Jack Ruby qui va descendre Oswald dans un poste de police. Pas mal non plus, hein !
                  Allez j’arrête, il y a trop de coïncidences.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er septembre 11:33

                  @Eric F
                   
                   Depuis le lancement de la troisième injection du venin de Pfizer, les décès par « Covid » explosent en Israël ! Un graphique qui vaut mille mots ! https://reseauinternational.net/israel-la-troisieme-injection-provoque-lhecatombe/


                • troletbuse troletbuse 1er septembre 12:05

                  @Francis, agnotologue
                  Eh oui, c’est bien le but du vaxxin mais ce sera à cause du variant Mu qui vient de sortir du chapeau des mondialistes génocideurs. Mais tant qu’il y aura des cons ! .


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er septembre 12:49

                  @troletbuse
                   
                  Je crois que le but est d’éliminer les insoumis.
                   
                  La fondation Gates ne dépenserait pas tant d’argent pour in fine, tuer la poule aux œufs d’or.
                   
                  Les victimes du vaxxin seront considérés comme des « dommages collatéraux », victimes de guerre non reconnues.
                   


                • Aristide Aristide 1er septembre 15:46

                  @Eric F

                  Il ne s’agit pas d’arguments, mais d’une litanie de thèses exposées sur le présent site. Il se peut du reste que l’une ou l’autre soit en partie véridique ...

                  Il me semble que vous tombez dans le panneau de la « partie véridique ». Les thèses que vous avez énumérées partent toujours de faits réels, de constats indéniables, ... mais c’est leur interprétation qui est du domaine du complotisme. Souvent ce sont des interpretations simplistes qui consistent à trouver des explications oiseuses sur la seule base d’affirmation.

                    


                • Aristide Aristide 1er septembre 15:48

                  @Aristide

                  Si vous rajoutez ce fameux « A qui profite le crime » ou ce « cui bono » de Lampion ...


                • Eric F Eric F 1er septembre 19:20

                  @Francis, agnotologue
                  Si le but était d’éliminer les « insoumis », ce ne serait alors pas via un vaccin qu’ils refusent.

                  Ce que l’on peut établir des données de terrain dans les différents pays ayant vacciné est que les vaccins ont réduit la mortalité sans être pour autant la panacée miracle. Comme il était prévisible (mais non claironné) l’efficacité décroit au fur et à mesure du temps et des mutations du virus, Israël qui a vacciné dès fin 2020 a fait des mesures comparatives selon la date de vaccination.
                  Alors oui, les grands labos en profitent pour se faire une rente renouvelable, mais au niveau mondial on peut établir des comparaisons d’efficacité avec les vaccins chinois, russes, cubains, une létalité dépassant celle de la maladie sauterait évidemment aux yeux.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er septembre 20:33

                  @Eric F
                   
                   ’’ Si le but était d’éliminer les « insoumis », ce ne serait alors pas via un vaccin qu’ils refusent. ’’
                   
                  Vous venez de découvrir l’eau tiède.
                   
                  L’élimination des insoulis se fera par l’exclusion. Et ça coûtera ce que ça coûtera en terme de nombre de victimes des vaxxins qui seront déclarées victimes des non vaxxinés.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 septembre 07:34

                  @Francis, agnotologue
                   
                   
                  L’élimination des insoumis se fera par l’exclusion. Et ça coûtera ce que ça coûtera en terme de nombre de victimes des vaxxins qui seront déclarées victimes des non vaxxinés.

                   
                  Quand tous les vaxxinés consentiront à s’approvisionner là où l’ausweis est demandé (*), le gvt pourra fermer ceux les établissements qui ne l’exigent pas.
                   
                  CQFD
                   
                  (*) Pass sanitaire : plus de 100 mètres de queue pour aller faire ses courses à Paris

                  Merci qui ?
                   
                   https://lesakerfrancophone.fr/pourquoi-certaines-personnes-soutiennent-elles-la-tyrannie-alors-que-dautres-la-defient


                • Eric F Eric F 2 septembre 09:29

                  @Francis, agnotologue
                  Vous vouliez donc dire « forcer la main » aux insoumis. En ce cas, oui, c’est effectivement l’objectif du pass, et oui, c’est abusif.
                  Surtout que le pays a désormais atteint un taux de personnes vaccinées que l’on aurait considéré comme impensable il y a plusieurs mois ...y compris chez les mineurs pour lequel le vaccin n’est pas justifié sanitairement.

                  Mais les couplets sur la supposée létalité apocalyptique du vaccin sont totalement contraires aux chiffres constatés de baisse de mortalité globale, malgré des rebonds épidémiques. L’effet se mesure bien évidemment sur les catégories « à risque ». Les déclarations de médecins catastrophistes de plateau focalisant sur une poignée de cas graves dans la jeunesse relèvent de la retape, et la recherche d’une immunité collective vaccinale est une chimère



                • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 31 août 12:23

                  remodeler le grand Moyen-Orient pour en faire des démocraties de type occidental. Il s’agissait de les insérer dans leur zone d’influence

                  Je ne partage pas ce point de vue, ni même celui de l’article.

                  J’affirme que la stratégie américaine consiste à semer un chaos durable, d’affaiblir les états et leurs populations.

                  L’Irak et la Syrie ont perdu des décennies de développement, il leur faudra 40 ans pour les surmonté, si rien ne se produit encore.

                  Al-Assad est le maître incontesté d’un champ de ruine. Les forces vives de la nation sont en grande partie en exile, très peu ont l’intention de revenir.

                  Les enfants n’ont pas reçu d’éducation correcte, ils souffrent de carences et de traumatismes.

                  Le moteur économique du pays, le secteur industriel d’Alep a été pillé par les turques, il ne reste rien.

                  Les séparatistes du YPG occupent toujours de larges portion du territoire avec le soutien occidental.

                  Etc.

                  Quant aux Américains, ils détiennent des monopoles vitaux et une influence jamais atteinte.

                  Le pétrole ne se vend qu’en dollar. Certains se gausses que le dollar n’est pas garanti par l’or, ils ne comprennent pas qu’il est garanti par le monopole pétrolier, infiniment plus nécessaire à une économie qu’un métal mou. 

                  Monopole dans l’informatique, systèmes d’exploitation, réseaux sociaux, qui ne sont pas des outils de communication mais de manipulation (j’ai un article en cours de rédaction là-dessus)

                  Mais pire encore, monopole culturel. Regardez la France : tous les petits enfants tarés français sont biberonés au netfix et à hollyood. Ils parlent spontanément un créole globish. La baraque à frite est devenue le food-truck. Plus personne ne voit d’objection à fêter Halloween, a bouffer du mac-do et du caca-cola. L’évangélisme est le seul mouvement religieux en progression, le catholicisme est réduit à son noyaux dur, l’islam perd 2 fois plus d’adeptes qu’il n’en gagne.

                  Toutes les merdes « sociétales » américaines sont retransmises en temps réel en France. Les blaireaux parisiens s’agenouillent devant le portrait de G. Floyd. LGBTq+ à tous les étages, cancel culture, matraquage surréaliste autour de l’esclavage, sans adaptation à l’Histoire française, déboulonnage de statues etc, etc.

                  Où voyez vous un déclin, en terme d’influence ? Ils contrôlent les esprits des trois quart de la planète !


                  • leypanou 31 août 13:10

                    @Opposition contrôlée
                    Le pétrole ne se vend qu’en dollar  : entre quels pays ?


                  • Pierre Pierre 31 août 15:02

                    @Opposition contrôlée
                    La théorie du chaos constructeur est bien une théorie néoconservatrice. D’après eux, le chaos va immanquablement obliger les masses à s’organiser suivant un modèle libéral d’où émergera des élites qui demanderont protection.
                    Pour moi, c’est un mythe qui est en train de s’effondrer. Je pense qu’il faut décider à l’avance ce qu’on reconstruira sur le ruines de ce qu’on va détruire et qu’il faut se donner les moyens pour y arriver, sinon il vaut mieux renoncer à provoquer le chaos. Nous voyons bien qu’un chaos durable est une aberration qui n’amène pas le libéralisme mais plutôt l’obscurantisme.
                    Est-ce que Assad règne sur un désert économique ? Oui. Est-ce que le régime va s’écrouler ? Non, parce que la Russie et la Chine feront tout pour que cela n’arrive pas. 
                    Vos argument sur le dollar sont exact sauf que la Chine a enfin pris confiance en elle mais il faudra voir si le pétroyuan ne va pas remplacer le pétrodollar pour les transactions au Moyen-Orient.
                    Ce n’est pas le yuan qui menace le dollar, c’est l’inflation et l’éventuelle remontée des taux d’intérêts.
                    Je n’ai pas inclus l’Europe dans la future zone d’influence chinoise, donc vos remarques sur les comportements des Européens resteront sans doute pertinentes.


                  • Gollum Gollum 31 août 12:31

                    Bon article. Je ne suis pas trop d’accord avec ça :


                    En conclusion, je voudrais préciser que déclin ne veut pas dire effondrement.


                    Alors que vous avez de façon opportune montrer cette dette colossale qui monte de façon exponentielle..


                    Et il n’est pas impossible que l’on ait une explosion de tout le système monétaire mondial basé d’ailleurs sur ce privilège exorbitant (d’ailleurs vilipendé par De Gaulle) du $ comme monnaie internationale..


                    On y est passé très près en 2008 et il n’est pas du tout exclu que cela arrive bel et bien un de ces 4..


                    Inutile de dire que dans un tel cas ce ne sera pas seulement le déclin américain mais le déclin de tout l’Occident avec des dégâts qui risquent d’être colossaux et dont personne ne sait quel visage le monde aura à la suite de ça.. 




                    • Pierre Pierre 31 août 18:35

                      @Gollum
                      Tout le système monétaire mondial tourne autour du dollar. Cela fait des lustres que les Etats-Unis se financent grâce au privilège que le dollar leur procure. 
                      Tout est un risque calculé. Si Biden veut un plan de relance de 5 000 milliards de dollar, c’est qu’il a estimé que c’est encore acceptable mais on n’est évidement plus dans l’orthodoxie libérale. Il peut y avoir un couac mais pas un effondrement total. Je vois plutôt un déclin suivant une pente descendante douce ou par escalier.


                    • babelouest babelouest 31 août 18:38

                      @Pierre
                      « Tout le système monétaire mondial tourne autour du dollar » : je pense que c’est de moins en moins vrai, ce qui à la longue (ou pas) va contrarier les desseins des Maîtres. L’Asie en bien partie pour s’en passer.... et cette fois c’est plus costaud que la Libye !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 12:44

                      Tu as emprunté ta version des crimes du 11 septembre 2001 à la propagande hégémonique. Avec un défaut : il n’y a pas un mot de juste dans cette narrative obligatoire.

                      http://lesakerfrancophone.fr/wp-content/uploads/2018/12/pentagone_la_theorie_d_un_complot.pdf

                      Pas un mot de juste dans cette construction fantasmagorique.



                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 31 août 13:10

                          @bouffon(s) du roi

                          Il s’agit de Jerome Hauer, ancien haut-fonctionnaire au ministère américain de la Santé (sous George Walker Bush).

                          mystificateur médiatique (via Kroll) du 11-Septembre, neocon issu d’une famille juive-sioniste, spécialisé dans le bioterrorisme (+ le confinement sanitaire) et passé par le groupe SAIC de Bauer.

                          – agent de la vaccination (auprès de la Maison Blanche et en amont) de l’affaire mensongère de l’anthrax

                          conseiller d’une boîte d’affaires dite pro-israélienne et co-directeur (engagé en 2005) de l’entreprise (cajolée par l’Administration Trump) Emergent BioSolutions (dont l’action monte en bourse depuis une semaine), autrefois dénommée BioPort, directement impliquée dans l’affaire de l’anthrax et fondée en 1995 par des soldats israéliens (tel Yoav Stern). L’un des fondateurs de Bioport (l’Israélien Niv Harizman) était à Alex Brown, la compagnie (sous contrôle de la CIA) qui fut impliquée dans les délits d’initiés du 11-Septembre.

                          – son texte de 2017

                          – son avis (au 21 février) sur le coronavirus

                          SOUTENEZ L’INFO-PANAMZA !




                            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 31 août 13:10

                              Bon article, bonnes questions. Je pense que vous avez raison de ne pas donner trop d’importance aux théories sur le 11 septembre, ce n’est pas le fond du problème. Le fond du problème, c’est le declin déclenché par ces engagements militaires mal pensés avec une lourde responsabilité des neoconservateurs. Les anciens conservateurs étaient plus intelligents. 


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 août 14:41

                                @Bernard Mitjavile
                                Les anciens conservateurs étaient plus intelligents. 

                                Oui, ils savaient bien mettre l’Irak sous embargo pendant 20 ans.


                              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 31 août 15:31

                                @Olivier Perriet Je pensais plutôt à Nixon qui a négocié intelligemment avec la Chine. Les néocons à l’origine étaient une bande d’intellectuels en majorité juifs, écrivant dans la revue Commentary avec des idées quelque peu manichéennes. Cet article prend un point de vue très différent en faisant un bilan réaliste des interventions américaines.


                              • charlyposte charlyposte 31 août 17:57

                                @Bernard Mitjavile
                                Et pourquoi ils ont étaient la bas ? un projet touristique ! smiley


                              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 31 août 19:13

                                @charlyposte Non, certains pensaient sincèrement amener la liberté et la démocratie au Moyen Orient, Bush junior faisait une analogie avec le débarquement en Normandie et l’accueil chaleureux des GIs par les Français sans comprendre la différence culturelle. Les faits ont montré qu’ils se trompaient lourdement. Bien sûr, ils employaient le mot terrorisme ou le camp du bien et du mal à tout propos, simplifiant la réflexion. Bon, il y aurait beaucoup plus à dire.


                              • goc goc 31 août 13:20

                                @l’auteur

                                Quelle naiveté, c’est pitoyable

                                Déterminer qui est responsable de ces attentats est finalement sans importance quand on veut évaluer les conséquences de la réaction inadéquate américaine

                                C’est tout le contraire, déterminer qui est responsable est bien le nœud du problème et explique tout le reste

                                Le problème, c’est que ces attentats avaient été commis par une organisation de fanatiques et pas par un ou des États

                                et la marmotte emballe le chocolat dans le papier alu !. Bien sur, c’est évident que ces attentat ont très bien pu être organisé par un barbu du fond de sa grotte, avec d’autres barbus (rasé pour la cause) même pas capable d’atterrir sur Flight Simulator mais qui ont réussi à faire tomber de la même façon, 3 tours avec seulement 2 avions.

                                Cela a finalement renforcé cette religion et étendu le terrorisme à toute la planète avec des attentats aveugles ou ciblés.

                                ah bon ??, on nous aurait menti ?? AlQuaida n’a pas été crée par les ricains pour attaquer les russes ? ; ISIs ne s’entraine pas sur des bases US en Irak ?, les « rebelles » syriens n’ont aucun rapport avec EI ? et ne sont pas soignés dans des hôpitaux sionistes ??

                                attention Pierrot tu es en train de sombrer dans le Rakototisme. Fait gaffe, tu file un mauvais coton, Veux-tu sombrer du coté obscure de la Force comme Fergus ??


                                • Yann Esteveny 31 août 13:46

                                  Message à avatar goc,

                                  Vous avez dit l’essentiel sur ce pitoyable article.

                                  Le vrai déclin depuis le 11 septembre 2001 a été celui de l’intelligence, du respect de la dignité humaine et du courage. Vingt ans plus tard, la population accepte se faire traiter comme des cobayes.

                                  Respectueusement


                                • titi 31 août 13:35

                                  @L’auteur

                                  Moi je pense qu’au contraire, le retrait US d’Afghanistan est une très bonne opération.

                                  Les USA n’ont jamais eu comme but de guerre l’établissement d’une démocratie.

                                  L’Afghanistan est le théâtre des affrontements de ses voisins depuis toujours.

                                  Il va le redevenir encore plus, et ça va bien les occuper.


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 août 13:40

                                    @titi

                                    mais il ne faut pas s’en faire, l’Afghanistan, c’est le paradis des imposteurs :

                                    les poutiniens y voient une défaite US...alors qu’ils se sont retirés unilatéralement

                                    les trumpistes voient une défaite de Biden...alors que c’est la conséquence d’accords signés sous Trump.

                                    les immigrationistes voient une catastrophe humaitaire, car ils veulent plus d’immigration.


                                  •  Capt'ain Jack John 31 août 14:02

                                    Olivier Salut !

                                    « alors qu’ils se sont retirés unilatéralement »

                                    Ils ont même unilatéralement laissés une grosse grosse partie de leur arsenal militaire sur place ... Ce qui représente un beau cadeau de beaucoup de billets verts ...


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 août 14:38

                                    @John

                                    Oui, ils ont laissé des porte avions sur place, ainsi que des chars et des lance missile


                                  • titi 31 août 14:44

                                    @John

                                    « laissés une grosse grosse partie de leur arsenal militaire sur place »

                                    Lorsque l’Armée Afghane se noyait sous les dollars, elle était incapable de maintenir le matériel neuf en condition opérationnelle.

                                    Le matériel ayant été saboté, même à la ferraille ça fera pas beaucoup de billets verts.


                                  •  Capt'ain Jack John 31 août 17:54

                                     Perriet,

                                    « Oui, ils ont laissé des porte avions sur place, ainsi que des chars et des lance missile »


                                    Pour les chars oui 60 légers et 12 lourds ... Des élicos plus plein d’autres trucs ... Il en parle ici ... Dans une source comme tu les aimes ...

                                  •  Capt'ain Jack John 31 août 18:02

                                    Titi salut !

                                    « Le matériel ayant été saboté, même à la ferraille ça fera pas beaucoup de billets verts. »

                                    Mais le prix de ce matos à la ferraille je m’en fous ... C’est le prix que tout ceci à couté ... Fabrication ; transport et etc ... Il est là le vrai prix ... Elle se trouve là la somme du cumul des billets verts jetés par les fenêtres !

                                    Pour le sabotage tout n’a pas été saboté ... Puis ils peuvent peut-être réparer certains trucs ...


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 août 13:37

                                    Encore une ricanerie poutinienne, qu’il est assez inutile de lire, gonflée d’un vide qui est répété ad nauséam par des résistants de la 25e heure depuis 20 ans.

                                    Les USA sont en déclin, oui, certes, et donc ?

                                    Que dire de de la Syrie ou des multiples oripeaux de l’ex empire soviétique sous tutelle du Kremlin ?

                                    Je ne parle même pas du Vénézuela, autre paradis anti impérialiste, qui a réussi l’exploit de s’exploser tout seul, sans guerre civile, ni fiole de Colin Powel.


                                    • Pierre Pierre 31 août 18:17

                                      @Olivier Perriet
                                      Le jour où vous aurez un deuxième neurone, vous comprendrez peut-être je ne fais pas l’apologie de la Russie. 
                                      Je mets en garde contre la désinformation qui essaie de nous faire croire que l’économie russe va incessamment s’effondrer, que sa démographie est catastrophique alors qu’elle a presque 147 millions d’habitants au lieu des 110 millions annoncés il y a 20 ans, que la cote de confiance dans le président oscille entre 60 et 70 %, qu’elle a une balance commerciale excédentaire, des réserves de change de plus de 600 milliards de dollars, un budget excédentaire, une dette publique de 16 % du PIB (France : 115 %) dont 78,4 % libellés en roubles.
                                      Je ne peux pas me mettre à dire que la Russie est mal gouvernée. Je n’en dirais pas autant de la France.
                                      Ce qui m’inquiète et ce à quoi je veux mettre en garde, c’est que la Russie vise l’autosuffisance et qu’elle investit dans son économie. Une nouvelle usine est inaugurée presque tous les jours en Russie et petit-à-petit les vielles usines soviétiques ferment. Vous allez avoir un paysage industriel moderne qui ne tardera pas à exporter ses productions excédentaires dans le monde au détriment de qui si ce n’est de l’Union européenne.
                                      Savez-vous que la saison froide approche et que les réserves de gaz dans les cuves européennes sont 30 % inférieures à la normale à cause du dernier hiver froid ? Gazprom fourni le gaz contracté mais pas plus or l’UE a acheté le minimum de gaz par contrat à un prix entre 170 et 260 dollars les 1000 m³. L’UE espérait acheter le gaz complémentaire sur le marché spot à 70 dollars les 1000 m³ comme l’an passé mais comme l’Asie est très demandeuse, le prix spot est actuellement de 585 dollars les 1000 m³ et on prévoit que cela durera au moins jusqu’en février.
                                      J’ai cette information. Que dois-je faire ? Ne rien dire ou dénoncer l’incompétence des fonctionnaires de l’UE ? 
                                      Si j’écris un article sur ce sujet, vous et d’autres allez me traiter de poutiniste, c’est votre obsession.


                                    • alinea alinea 1er septembre 09:20

                                      @Pierre
                                      Mais qu’avez-vous à faire, Pierre, que Perrier vous traite de poutiniste ? Ce n’est pas une insulte ! Ceci dit, on a nous aussi profité de votre commentaire, merci.

                                       smiley

                                    • Eric F Eric F 31 août 14:16

                                      « Les talibans n’apparaissent en Afghanistan qu’au début des années 90, 3 ans après le départ des Soviétiques (1989) »

                                      Les Talibans ne sont pas subitement apparus ex-nihilo, il s’agit d’un mouvement issu de la dynamique moudjahidin/djihadiste qui avait combattu les soviétiques et le gouvernement « laïc », certains de ces mouvements ayant été financés et soutenus tant par les monarchies du golfe que par des officines anti-communistes occidentales. Plus largement, le terreau intégriste existe dans le pays depuis des siècles, avec des clans, milices, chefs de guerre, etc. 

                                      S’il s’était agit de « rétorsion », de « riposte proportionnée », voire de « préventions/dissuasion », cela pouvait s’effectuer par bombardement de camps d’entrainement djihadistes et de bases militaires talibanes, sans mettre le pied dans le pays -dont l’histoire démontrait que toute tentative de prise en main extérieure serait tôt ou tard vouée à l’échec-. Il y a eu la rapide conquête du pouvoir apparent (pas du pays profond), l’interminable lutte anti-guérilla, les replis, et enfin la débâcle.

                                      Retour à la case départ


                                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 août 14:42

                                        @Eric F
                                        S’il s’était agit de « rétorsion », de « riposte proportionnée », voire de « préventions/dissuasion », cela pouvait s’effectuer par bombardement de camps d’entrainement djihadistes et de bases militaires talibanes,

                                        qui auraient suscité les mêmes oppositions anti impérialistes pro islamistes


                                      • titi 31 août 14:52

                                        @Eric F

                                        « S’il s’était agit de « rétorsion », de « riposte proportionnée » »

                                        Une « riposte proportionnée » c’est ce qu’avait fait Reagan contre Khadafi en 1986.

                                        Ca avait calmé le bonhomme, mais pas tous ses copains.

                                        Les USA ont très bien fait d’intervenir en Afghanistan suite au 11 Septembre.
                                        Tous les pays tentés par le terrorisme d’état ont vu et su qu’ils pouvaient se faire casser la gueule en 2 semaines.

                                        Les USA ont tracé une ligne rouge.


                                      • Eric F Eric F 31 août 19:29

                                        @titi
                                        « Tous les pays tentés par le terrorisme d’état ont vu et su qu’ils pouvaient se faire casser la gueule en 2 semaines ».

                                        Et deux décennies plus tard, c’est l’effet inverse !

                                        Le jihadisme n’a pas besoin de « terrorisme d’état », il se développe surtout dans des régions où il y a carence d’état, guerres civiles, etc. Et pour ce qui est d’affaiblir des états souverains et induire le désordre, les interventions occidentales ont été particulièrement fertiles.


                                      • Berthe 31 août 23:35

                                        @Eric F
                                        les talibans sont des pachtounes, tout comme Massoud...qui était tout comme eux islamistes et anti communiste. Le hic est qu’on nous a vendu les combattants anti soviétiques comme des démocrates laïcs. Massoud et Ben Laden était aussi des agents de la CIA ;


                                      • Eric F Eric F 1er septembre 10:33

                                        @Berthe
                                        Des officines occidentales ont effectivement financé les mouvements anti-soviétiques, mais ils préexistaient sous forme de milices et des chefs de guerres se réclamant de mouvances religieuses islamistes. Ce n’est pas l’occident qui a façonné le salafisme, le takfirisme etc, et à chaque fois qu’il s’efforce de les instrumentaliser contre un régime, cela ne tarde pas à se retourner contre lui (selon le précepte exposé par Montaigne : « celui qui met le branle à un état se trouve tôt ou tard entrainé en sa ruine »).


                                      • Eric F Eric F 1er septembre 10:41

                                        @Olivier Perriet
                                        Une opération aérienne de riposte aux attentats aurait effectivement entrainé des protestations, mais pas causé des dizaines de milliers de morts, couté des centaines de milliards de dollars, et terminé par une débâcle humiliante.
                                        Et tout ça pour quel gain, puisque le jihadisme n’a en aucun cas été affaibli globalement dans le monde pendant cette période, ni le talibanisme extirpé durablement de la région.


                                      • Pierre Pierre 1er septembre 12:40

                                        @Eric F
                                        Vous avez certainement assez étudié l’histoire de l’Afghanistan pour savoir que si les talibans ne sont pas apparus ex-nihilo, ils ne peuvent être confondus avec les moudjahidin.
                                        Il y a un lien intéressant dans l’article que vous n’avez sans doute pas ouvert.

                                        https://www.monde-diplomatique.fr/2012/08/PARENTI/48065

                                        Chronologiquement.

                                        • Le gouvernement laïc laissé par les Soviétiques a tenu 3 ans. Il était bien équipé et a remporté des victoires sur les moudjahidin.
                                        • Les moudjahidin pachtouns, ouzbeks tadjiks etc. (que les Soviétiques avaient combattus) battent les troupes gouvernementales suite à leur lâchage par Boris Eltsine. Ils prennent Kaboul et ensuite se battent entre eux pendant 4 ans et détruisent à moitié la ville. (Bombardement de Doston.)
                                        • Les talibans, formés au wahabisme

                                          dans les madrassas au Pakistan et financés par l’Arabie saoudite apparaissent et obtiennent un soutien populaire. Il écartent les moudjahidin largement corrompus dont les chefs fuient à l’étranger et ils s’installent au pouvoir. Ils font appliquer la même charia qu’en Arabie saoudite. C’est d’une hypocrisie crasse d’accuser les talibans de rigorisme religieux et de se taire sur l’Arabie saoudite qui est le mentor des talibans.

                                        Non, les talibans n’ont rien à voir avec les moudjahidin mais il y a bien sûr de nombreux moudjahidin qui se sont ralliés aux talibans comme il y a de nombreux soldats formés par les Américains qui se sont aussi ralliés aux talibans.
                                        J’ai écrit un article sur les valeurs et les principes. Ce qui se passe en Afghanistan est une illustration de ce que je disais dans l’article. Il n’y a de valeurs universelles que dans la tête des Occidentaux. Les autres peuples veulent majoritairement vivre selon leurs traditions et leurs propres valeurs. C’est un choc et cela va à l’encontre de nos certitudes mais nous n’avons qu’à nous en prendre à nous-même, on n’instaure pas la démocratie à la force des baïonnettes.

                                      • Eric F Eric F 1er septembre 13:53

                                        @Pierre
                                        Nous ne sommes pas en opposition sur ce sujet : il y a eu une influence extérieure pour la « talibanisation ». Mais cela s’est fondé sur un terreau nationaliste et fondamentaliste déjà existant dans le pays.
                                        Les sponsors idéologiques et financiers ont été surtout issus des monarchies du golfe, les officines occidentales ayant apporté un soutien occasionnel lors de la lutte anti-soviétique, mais ce courant leur a ensuite pété en pleine gueule.

                                        On est totalement d’accord sur le fait que l’universalité des valeurs est un concept occidental, mais certaines notions sont cependant intrinsèquement universelles comme l’égalité entre les humains, hommes et femmes de toutes origines.
                                        Les peuples veulent vivre selon leurs propres traditions, et rejettent surtout la main-mise imposée par la force.
                                        Mais mettons-nous dans la peau d’une femme des campagnes afghanes, elles ont le choix entre la soumission à la communauté traditionnelle ou à la domination étrangère, quel est pour elles le le moindre pire, je ne saurais l’affirmer -et il n’est pas certains qu’elle le puissent.


                                      • Pie 3,14 31 août 15:31

                                        Le déclin des USA...comme c’est original !

                                        Un déclin pronostiqué maintes et maintes fois à chaque fois que le pays enregistre une déconfiture.

                                        On l’a dit pour le Viêt-Nam, 10 ans plus tard les USA gagnaient la guerre froide. On l’a dit après chaque crise économique mondiale, on l’a chanté sur tous les toits après chaque crise sociale ou culturelle.

                                        C’est maintenant le tour de la fin des guerres post 11 Septembre.

                                        En réalité les USA sont encore les seuls à pouvoir intervenir militairement partout dans le monde, leur pouvoir diplomatique est inégalé, leur puissance financière, monétaire et économique bien que concurrencée est toujours énorme.

                                        Le pouvoir d’attraction du pays (le soft power) est intact. Où pensez-vous qu’un jeune scientifique rêve de faire carrière ? En Russie ? certainement pas, en Chine ? bien peu le font. Les USA attirent encore la plupart des talents mondiaux en leur offrant des opportunités ce qui explique entre autres leur domination scientifique.

                                        On pourra parler de réel déclin lorsque plus personne n’aura envie d’aller y faire carrière.


                                        • alinea alinea 31 août 15:48

                                          @Pie 3,14
                                          La force d’inertie est énorme ; je ne sais pas si quelqu’un l’a jamais calculée.


                                        • Pierre Pierre 31 août 17:18

                                          @Pie 3,14
                                          Je vous invite à faire une recherche sur Google.
                                          Etats-Unis déclin. Vous trouverez des centaines ou des milliers d’articles.
                                          Chine essor. Vous trouverez des centaines ou des milliers d’articles.
                                          Etats-Unis essor. Des centaines d’articles sur l’essor des Etats-Unis... dans les année 40 et 50.
                                          Chine déclin. Vous trouverez des centaines d’article sur... le déclin démographique chinois. smiley

                                          L’Union européenne a aussi un pouvoir d’attraction mais les migrants dorment dans des tentes.
                                          Avez-vous vu à quoi ressemblent les périphéries de toutes les villes américaines ?. Des Américains ruinés qui vivent dans des tentes. 

                                          Quel produit de consommation américain avez-vous acheté récemment ?
                                          Combien de produit de consommation chinois avez-vous acheté aujourd’hui ? 

                                          Vous avez juste consommé du virtuel : Hollywood, série TV, applications Smartphone, etc.
                                          Si vous avez acheté sur Amazone, combien de produits américains ?

                                          Ne produire que des services n’est pas une économie saine. 

                                          Avoir une forte croissance économique mais un déficit commercial de 75,7 milliards de dollars avec la Chine rien qu’au mois de juin payé par de la création monétaire est une gouvernance économique irresponsable et c’est pourquoi un déclin américain est probable.


                                        • Pie 3,14 31 août 18:50

                                          @Pierre
                                          Lorsque vous écrivez ce message vous consommez un produit américain à savoir internet qui rapporte plus que n’importe quelle multinationale automobile. Toutes les économies post industrielles sont des économies de services. L’air du temps est favorable à une certaine réindustrialisation mais cela ne concernera que les secteurs stratégiques. Les pays développés irons seulement faire produire ailleurs qu’en Chine si la situation se dégrade. Cela permet aux pays les plus pauvres de sortir de la misère et aux plus riches d’acheter leurs produits à bas prix.
                                          La Chine est certes devenue l’usine du monde mais son modèle politique n’attire pas, sa science dépend encore des autres. 
                                          L’immigration en Europe ne se résume pas aux clandestins sous des tentes. Comme toutes les zones riches elle attire aussi les talents et des gens qui trouvent leur place avec un modèle moins violent qu’aux USA et moins inégalitaire.
                                          Le début de votre texte prouve simplement que le déclin est un bon filon et une obsession occidentale depuis le XIXème siècle.


                                        • Pie 3,14 31 août 19:14

                                          @Pie 3,14
                                          Iront


                                        • titi 31 août 22:40

                                          @Pierre

                                          « Vous trouverez des centaines ou des milliers d’articles. »
                                          Articles écrits par qui ?
                                          Si c’est Néant, Bravo, ou vous, en effet je veux bien croire qu’il y ait pléthore d’articles écrits.

                                          « Ne produire que des services n’est pas une économie saine. »
                                          Ce qui est sain, c’est de produire de la « valeur ajoutée » c’est à dire de la marge brute.
                                          C’est la marge brute qui paie les salaires, et les impôts.
                                          Que cette marge soit faite péniblement en fabricant des chaussures, ou largement en vendant ces chaussures dans une boutique d’un centre commercial, alors c’est bien la deuxième option qui est la plus saine.


                                        • reptile cyrus 31 août 22:47

                                          @titi

                                          Et quand y aura plus de chaussure ? tu t’ enfilera le chausseur ?

                                          Les fabricant de chaussure eux formeront sans peine de nouveau vendeur , 
                                          il ne nous restera alors que nos yeux pour pleurer .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité