• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Alexandre Zakhartchenko : « La stratégie de développement de la république (...)

Alexandre Zakhartchenko : « La stratégie de développement de la république doit être élaborée par le peuple »

Une conférence des militants du mouvement « République de Donetsk », présidée par le chef de la République Populaire de Donetsk et président du mouvement Alexandre Zakhartchenko, et la chef du comité central du mouvement « République de Donetsk » Natalia Volkova, s'est tenue à Donetsk le 1er mars. 520 militants de toutes les villes et de tous les districts de la RPD ont participé à l'événement.

Le président du mouvement, Alexandre Zakhartchenko, a évalué le travail des militants et fixé les principaux objectifs.

« Lors de la réunion d'aujourd'hui, nous devons résoudre un certain nombre de questions importantes pour notre mouvement et pour l'État dans son ensemble. Les enjeux sont à la fois tactiques et stratégiques.

Tout d'abord, je voudrais rappeler à tous ceux qui sont présents que le Chef de la République Populaire de Donetsk et les députés du Conseil Populaire seront élus en 2018. La faction République de Donetsk est la plus nombreuse au sein du Conseil Populaire, donc les prochaines élections sont très importantes pour nous tous.

Au cours de la période précédente, nous avons réussi à faire beaucoup de choses. L'année dernière seule fut marquée par un certain nombre de percées dans l'économie et l'industrie. Nous avons pris un certain nombre d'entreprises qui étaient sous juridiction ukrainienne pour les placer sous la tutelle de l'État, sauvant ainsi l'industrie d'État de la destruction. En fait, nous avons réussi à reconstruire l'usine métallurgique Iouzovskyi à partir de zéro - c'était un véritable exploit ouvrier de notre peuple. Nous sommes parvenus à assurer pleinement la sécurité alimentaire de la République Populaire de Donetsk et à augmenter la part des produits issus de notre propre production, et le développement dans cette direction se poursuit.

Il y a aussi des succès sur la scène politique. Aujourd'hui, les relations internationales de la république s'étendent et se renforcent. Le comité d'intégration Russie-Donbass travaille activement, un certain nombre d'accords ont été signés avec l'Ossétie du Sud, nous construisons une relation plus forte avec la République Populaire fraternelle de Lougansk. En outre, nous ne pouvons pas manquer de constater des progrès dans la mise en œuvre du programme humanitaire pour la réunification du peuple du Donbass, » a déclaré le Président.

Conférence du mouvement "République de Donetsk"

Alexandre Zakhartchenko a souligné que tout ce qui a été réalisé par le mouvement est le mérite de chaque militant. Cependant, ce n'est que le début du travail.

Selon le chef de l'État, il est temps d'élaborer une stratégie de développement à long terme.

« Tout d'abord, nous devons élaborer une stratégie pour la poursuite du développement de la République Populaire de Donetsk dans un avenir proche et à long terme - cinq à dix ans. En fait, ce programme sera notre plateforme électorale. C'est avec ce programme que nous nous présenterons aux élections et que nous soumettrons à l'examen de nos concitoyens. La planification à long terme est la clé de la création d'un État fort et indépendant. C'est la garantie de l'existence d'un Donbass fort.

Le programme devrait couvrir tous les aspects de la vie nationale et déterminer notre base fondamentale de développement. La disposition, que je considère comme la principale, et qui se situe au cœur même de l'existence de la République Populaire de Donetsk, est que l'État doit être socialement orienté, pour le peuple. Tous les autres vecteurs de développement devraient y être ancrés. L'aspect social est la pierre angulaire du programme. C'est à partir de la position d'orientation sociale que les aspects économiques et politiques du programme de développement devraient être pris en considération. Bien sûr, en tenant compte de l'identité et de l'autosuffisance de la République Populaire de Donetsk, dans un avenir proche et lointain. Nous sommes un État économiquement autosuffisant qui a sa propre histoire, sa propre culture et sa propre voie de développement. Nous sommes un pays axé sur le peuple.

Je vois l'avenir politique de la République Populaire de Donetsk dans cet objectif. Nous allons progressivement consolider notre souveraineté, nous allons devenir plus forts. Rendons le Donbass fort. Telle est notre tâche commune pour l'avenir proche.

En outre, je pense que l'alliance avec la Russie est une priorité majeure de la politique étrangère de la république. Un avenir commun avec la Russie est notre choix ferme. C'est déjà le cas. L'intégration - culturelle, économique, humanitaire - est déjà en cours. Et nous n'abandonnerons pas cette voie.

Ces défis ne sont pas simples, ne requièrent pas seulement une approche professionnelle, mais aussi la participation de tous les habitants de la république. Je tiens à souligner - absolument tous les habitants. Et pour y parvenir, les outils d'interaction entre les autorités et la population, développés par le mouvement « République de Donetsk », deviennent particulièrement pertinents.

Les bureaux d'accueil du président du mouvement public ont déjà donné des résultats positifs aujourd'hui. Nous résolvons les problèmes des gens sur le terrain. Et en même temps, nous pouvons recevoir les propositions des citoyens pour le développement du pays, comprendre comment les habitants de la république voient l'avenir, prendre en compte les développements et les propositions, les perspectives et les innovations. Il existe également d'autres mécanismes. Le programme « Lettre au Chef de la République » est en cours, les recours sont reçus en personne. Nos militants et députés communiquent constamment avec les gens sur le terrain. Mais je pense que ces mécanismes devraient être améliorés.

Tout cela nous aide à construire un programme de développement concret et exigeant dont nos citoyens ont besoin. C'est beaucoup de travail. Il nécessitera la participation de l'ensemble du mouvement « République de Donetsk ». À cet égard, nous devons mener ce travail sous la forme d'un débat public - une discussion nationale. L'opinion de chacun doit être prise en compte.

Je pense que les résultats de cette discussion seront présentés au prochain congrès du mouvement. Et c'est la date de ce congrès qui sera la date finale pour la création d'un projet de programme pour le développement de la République Populaire de Donetsk. Encore une fois, il ne s'agit pas seulement d'un programme théorique - c'est la plate-forme politique du mouvement « République de Donetsk ».

Les réalités d'aujourd'hui ne nous donnent pas le temps de tergiverser. Nous construisons ici et maintenant un état fort et prometteur, et il est du devoir de chacun d'entre nous de consacrer toute notre énergie à ce travail. Dans le même temps, je tiens à souligner que, tout en développant et en discutant des perspectives de développement de la République Populaire de Donetsk, nous devons également intégrer au programme le fait que, tôt ou tard, nous libérerons nos territoires de l'envahisseur. Ce devrait être un programme que tout le Donbass devrait développer. C'est pourquoi il est nécessaire de prendre en compte les bases et l'expérience de la mise en œuvre du programme humanitaire pour la réunification du peuple du Donbass et d'impliquer tous les habitants de la région dans le débat public. Notre force a toujours été dans l'unité. Nous ne devons pas oublier nos concitoyens de l'autre côté de la ligne de démarcation. Et si aujourd'hui nous sommes artificiellement séparés, je suis sûr que demain nous serons à nouveau unis et forts.

Durant ses années d'existence, le mouvement « République de Donetsk » a fait un excellent travail. Nous avons construit un État avec vous. Maintenant, il faut aller de l'avant. Nous avons tenu bon, nous avons survécu. Nous allons maintenant nous développer.

Résumant tout ce qui a été dit, je propose tout d'abord de tenir dans le cadre des travaux du mouvement un certain nombre de débats publics sur la création d'un projet de programme pour le développement de la république, impliquant tous les mécanismes dont nous disposons.

Et deuxièmement, conformément au paragraphe 7.4 de la Charte du mouvement « République de Donetsk », je prends l'initiative de convoquer un congrès extraordinaire du mouvement le 7 mai prochain. Natalia Markovna Volkova est chargée d'organiser un congrès extraordinaire, » a conclu Alexandre Zakhartchenko.

Dans son discours, Natalia Volkova a suggéré que le débat sur la stratégie de développement de la République Populaire de Donetsk commence immédiatement, sous la forme de tables rondes.

« J'espère que demain, nous donnerons une orientation au débat public sur les aspects clés du développement de notre jeune État. Après tout, ce n'est qu'ensemble que nous pourrons faire face à tous les défis, résoudre les tâches les plus difficiles, construire un pays fort et prospère. Je pense que tout le monde me soutiendra  », a-t-elle dit.

Une des délégués à la conférence a proposé un nom pour le futur programme.

« Alexandre Vladimirovitch, j'ai remarqué que vous avez très souvent mentionné l'expression « Donbass fort » dans votre déclaration. C'est pourquoi je veux prendre l'initiative de proposer que le projet de développement de la République Populaire de Donetsk s'intitule « Force du Donbass ». C'est dans cette phrase que l'énergie, la persévérance de notre peuple et l'esprit de vainqueur de tout le peuple de la République Populaire de Donetsk sont contenus. Je pense que nous réussirons », a déclaré la chef de la section du district de Kirovskiy à Donetsk, Tatiana Khaperskaya.

Le Président du mouvement a soutenu l'initiative de nommer le projet ainsi.

«  Vous avez tout à fait raison. Seul un peuple fort peut construire tout en combattant. Seul un peuple fort peut résister à ce que nous avons vu et vécu. En effet, le Donbass n'a jamais été faible. Depuis des temps immémoriaux, des gens forts ont vécu ici. Par conséquent, je suis d'accord avec votre proposition  », a déclaré Alexandre Zakhartchenko.

Source : Site internet officiel du Chef de la RPD Alexandre Zakhartchenko
Traduction officielle par Christelle Néant


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Luniterre 5 mars 18:00

    Bonjour, Christelle


    Évidemment, je soutiens la cause du Donbass et ce discours de Захарченко va dans le bon sens d’une économie planifiée démocratiquement et je veux bien croire à sa sincérité, vu le combat qu’il a mené dès le début.


    Par rapport à l’idée originelle de Nouvelle Russie, reste le problème de l’intégration des deux républiques actuelles, constamment ajourné, semble-t-il.


    De plus, même si la sincérité de Захарченко ne paraît pas douteuse, je suis néanmoins sur ma réserve, concernant les politiques locales, depuis l’arrivée au pouvoir de Денис Пушилин, notoirement impliqué, précédemment, dans le scandale MMM. Cette nomination, à l’époque, en a éloigné plus d’un, y compris et d’abord, dans le monde slave, de cette cause pourtant si juste.


    Un cas de « rédemption » ?? Espérons le, en tout cas, pour le Donbass !!


    Luniterre



    • Christelle Néant Christelle Néant 5 mars 18:58

      @Luniterre
      Bonjour,
      Le problème est que tant que les accords de Minsk sont valables, RPD et RPL ne peuvent fusionner car les deux républiques sont signataires des accords. Une fois que les accords de Minsk seront reconnus à l’international comme étant morts et enterrés, alors là il sera possible de fusionner les deux.
      Concernant Pouchiline c’est en tout cas un très bon négociateur à Minsk, où il exerce ses compétences de manière positive pour le Donbass.


    • Luniterre 5 mars 20:40

      @Christelle Néant

      Effectivement, étant donné son parcours « professionnel » d’avant-guerre, on peut supposer qu’il doit avoir un certain talent dans ce domaine... !

      Il reste à espérer qu’il le mette au service de la cause jusqu’au bout !

      En tout cas, le discours de Захарченко est vraiment positif. Espérons qu’il se concrétisera. Ce serait vraiment la meilleure des choses pour ce pays et un exemple pour bien d’autres, dans ce cas.

      Luniterre


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 mars 17:54

      @Luniterre
      Je considère que le Donbass a déjà montré l’exemple dans plusieurs domaines, comme le fait de prouver que si le peuple veut réellement quelque chose il peut le faire, même contre une armée bien mieux équipée. Les « primaires » d’octobre 2016 ont aussi été l’occasion de montrer l’exemple en matière électorale en exigeant des candidats qu’ils aient un casier vierge. En France l’idée est passée à la trappe...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès