• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Alexandre Zakhartchenko : La RPD est déterminée à avoir des relations (...)

Alexandre Zakhartchenko : La RPD est déterminée à avoir des relations étendues avec l’Ossétie du Sud

Vendredi, Anatoli Bibilov prend ses fonctions de président de l'Ossétie du Sud. Avant l'investiture, le chef de la République Populaire de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko a décrit, lors d'une interview accordée à Sputnik Ossétie du Sud, la façon dont les relations entre les deux républiques seraient construites.

JPEG - 67.8 ko
Photo : Sputnik

Alexandre Vladimirovitch, le 21 avril, le président élu d'Ossétie du Sud, Anatoli Bibilov, prend ses fonctions. Quels sont vos pronostics concernant le développement des relations avec l'Ossétie du Sud en lien avec cet événement  ?

Tout d'abord, je voudrais féliciter à cette occasion à la fois mon ami Anatoli Bibilov et le peuple de la République d'Alanie. Je tiens particulièrement à féliciter Anatoli Bibilov pour le fait que les gens lui aient fait confiance et lui ont offert l'opportunité de réaliser ses idées concernant le développement de la république. Je suis sûr qu'il réussira. Et je veux féliciter le peuple de la République d'Alanie pour avoir élu à la présidence un véritable patriote, qui place les intérêts de son peuple au dessus des siens. De nombreuses heures de communications avec Anatoli Bibilov m'ont convaincu que le pouvoir est avant tout un devoir pour lui. Je suis convaincu que les relations entre nos républiques vont devenir encore plus proches et plus fructueuses, puisque Anatoli Bibilov connaît personnellement notre peuple. Il nous a rendu visite plusieurs fois durant les moments les plus durs, et ne connaît pas seulement l'économie et la culture. Nous avons même visité plus d'une fois ensemble la ligne de front. Par conséquent, le président élu de la République d'Alanie connaît notre guerre non par les agences de presse, mais directement en tant que témoin oculaire.

Vous n'avez pas eu l'opportunité de visiter la République d'Ossétie du Sud, mais que souhaiteriez-vous au peuple d'Ossétie du Sud et au président élu  ?

Je voudrais souhaiter à Anatoli Bibilov et au peuple d'Ossétie du sud, tout d'abord, la réussite dans la mise en œuvre du programme avec lequel le président élu s'est présenté aux élections. Parallèlement à cela, j'aimerais souhaiter à Anatoli Bibilov et au peuple d'Ossétie du Sud la patience. La construction d'un état est un travail difficile et de longue haleine. Aucun d'entre nous n'a de baguette magique, par l'action de laquelle tout se passerait bien et tout le monde serait heureux. C'est pourquoi je souhaite à Anatoli Bibilov et à l'Ossétie du Sud la patience. Et je souhaite aussi au peuple d'Ossétie du Sud et à son nouveau président l'honnêteté dans leurs relations réciproques. C'est la politique au sein de laquelle nous essayons de construire les relations entre le peuple et les autorités dans la République Populaire de Donetsk. C'est difficile d'être honnête l'un envers l'autre, mais l'honnêteté est la clé du succès.

Plusieurs accords ont été conclus entre Tskhinvali et Donetsk. Prévoyez-vous de signer d'autres documents  ?

Il y a un certain nombre de documents qui sont en cours. Nous aimerions construire des relations étendues entre nos républiques, afin que les relations entre nos peuples soient aussi amicales que celles qui existent entre le président Bibilov et moi. Donc, il y a encore beaucoup de travail à faire pour développer les relations au profit des peuples de nos républiques.

Quelle est la situation actuelle en RPD, et sur quoi la république va-t-elle travailler dans un futur proche ?

La situation dans la République Populaire de Donetsk est tendue actuellement. D'un côté, notre peuple veut être impliqué dans la construction et la création [de l'état], mais d'un autre côté, nous savons que Kiev prépare une autre attaque contre nous. Mais nous tiendrons bon et nous vaincrons. Et il est important pour nous de savoir que nous avons des amis aussi loyaux que le peuple d'Ossétie du Sud et son président élu, Anatoli Bibilov.

Source : Sputnik Ossétie du Sud

Traduction : Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 22 avril 10:17

    Salut.....de l’air ça fait du bien...merci..

    Je trouve que la France est en voie d’ Ukrainisation lente....même classe politique inepte et corrompue, même oligarchie ..même destruction volontaire, même violence ordinaire etc etc même « GO » pour gentil organisateur aussi donc...etc...


    • xana 22 avril 13:22

      Merci Christelle pour ces nouvelles de Donetsk.
      Merci pour votre travail d’information qui nous permet de savoir ce qui se passe malgré le lourd silence des médias.
      Bonjour à tous nos amis qui se préparent au choc décisif. Au moins avons-nous l’espoir que ce sera le dernier sursaut de la bête infâme.
      JeanXana



        • anna anna 22 avril 14:54

          @Mychris
          Il faut peut être commencer par le commencement de cette merde, qui est arrivé a l’Ukraine avec 

          Maidan 2 :
          Etats-Unis à la conquête de l’Est - Documentaire de Manon Loizeau - Les dessous des révolutions colorées - CIA

          Manon Loiseau termine son film par les mots :
          « ...si la révolution russe aura lieu, beaucoup prédisent qu’elle aura la couleur toute choisie - rouge, la couleur de l’affrontement inévitable des deux forces qu’on est en train de dresser dangereusement l’un contre l’autre... »
          Ces mots de prédilection de Manon Loiseau datent de 2012.
          Poutine a très bien réussi d’éviter la révolution colorée de la CIA en Russie ;
          En revanche l’Ukraine a plongé dedans deux fois de suite, avec les morts et les résultats qu’on connait aujourd’hui.



        • Mychris Mychris 22 avril 19:13

          @anna

          Je suis d’accord à propos des manœuvres Américaines et Européennes cependant je vous invite à regarder ce documentaire qui me semble objectif. Des interviews des 2 camps, c’est déjà pas mal.


        • anna anna 23 avril 07:30

          @Mychris
          Mais j’ai regardé...

          Un documentaire, qui se veut être « objectif » doit commencer par dénoncer en premier lieu les manœuvres américaines et européennes dans cette histoire Ukrainienne. 
          Mais il parle de l’inspiration des ukrainiens, la main sur le coeur, de vivre dans « un pays » démocratique, sans corruption, d’être riches, civilisés, bien éduqués, bien soignés, avec des valeurs européennes et non soviétiques...
          Le même blabla, du même logiciel de propagande « du rêve de la démocratie » qu’on voit actuellement avec le bordel que vous, les européens foutez dans le MO.
          Et tout ça pour un seul but - de faire adhérer l’Ukraine a l’OTAN.
          Le même genre de propagande, que je vois, quand je lis - « les pays Baltes craignent l’invasion militaire de Poutine » ! 
           A pisser de rire ! Les pays Baltes sont composés a 30 % des russes ethniques. Vous croyez vraiment qu’ils « craignent » l’invasion russe ?

        • anna anna 23 avril 12:42

          A proximité de Lougansk, une voiture de l’OCSE a sauté sur une mine. Un mort et deux blessés :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès