• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Alexandre Zakhartchenko : « Personne n’a jamais mis le Donbass à (...)

Alexandre Zakhartchenko : « Personne n’a jamais mis le Donbass à genoux et personne ne le fera jamais »

Le 22 janvier, lors d'une rencontre avec des représentants des médias, le chef de la RPD a commenté l'incident du tir sur un autobus au poste de contrôle d'Yelenovka.

Alexandre Vladimirovitch, le corps de l'homme assassiné n'est pas encore froid, que la partie ukrainienne a déjà désigné le coupable. Selon Kiev, les forces armées de la République Populaire de Donetsk sont inconditionnellement responsables.

J'étais sur les lieux de cette terrible tragédie hier, et j'ai dit que, selon la partie ukrainienne, nous sommes toujours à blâmer pour tout. Les dinosaures se sont éteints - les forces armées de la RPD sont coupables, Hillary Clinton a perdu les élections - la Russie est à blâmer, le volcan a explosé - la Russie est à blâmer, le bus a été détruit à Volnovakha - la RPD est à blâmer... C'est idiot de répondre à de telles accusations. Nous avons invité à plusieurs reprises des experts ukrainiens ici : venez, voyez, enquêtez. J'étais là personnellement et j'ai vu d'après le trou laissé par la balle d'où ils ont tiré. C'est un territoire contrôlé par les soldats ukrainiens. La distance est petite, et un sniper pourrait le faire. Le tir de sniper a en même temps couvert le travail d'une mitrailleuse. Par conséquent, je trouve ces accusations non fondées et ridicules.

Les autorités en charge de l'enquête au sein de la République Populaire de Donetsk ont rassemblé des éléments de preuve pour chaque bombardement. Les éléments de preuve indiquent que certaines personnes ont commis des crimes. Dans tous les cas, le coupable est toujours le même - un soldat ukrainien. Y a-t-il eu des initiatives de la part de l'Ukraine de travailler en tant que groupe mixte d'experts dans le cadre de ces enquêtes ?

Il n'y a jamais eu aucune tentative de leur part. Je tiens à souligner que nous n'appelons pas les experts ukrainiens à travailler sur une base continue. Nous n'avons pas besoin des organes d'enquête ukrainiens dans la République. Mais, dans les dossiers controversés, quand ils nous accusent de ce que nous n'avons pas commis, nous sommes prêts à accepter leurs experts. Ils peuvent jeter un coup d’œil sur les sites. Cependant, je doute beaucoup de l'objectivité des résultats de ces enquêtes.

Il est clair que les experts ukrainiens ne diront jamais la vérité, mais si ces cinq ou dix personnes s'assurent que la vérité est de notre côté, c'est une victoire. Tandis que l'Ukraine utilise tous les moyens pour intimider, faire taire, provoquer la panique et les querelles. Nous en avons été témoins hier. Et j’attire votre attention sur le fait que le meurtre a été commis à la veille du troisième anniversaire de la tragédie de Bosse.

Tout est fait pour fatiguer notre population et la pousser à se rendre. Mais ils ne réussiront jamais : « Personne n'a jamais mis le Donbass à genoux et personne ne le fera jamais » - ce n'est pas une expression éculée, mais un fait. Ils ne peuvent pas comprendre à qui ils ont affaire. Les gens du Donbass n'abandonnent pas !

Source : Site officiel du chef de la RPD Alexandre Zakhartchenko
Traduction : Christelle Néant


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 25 janvier 23:48

    Un peut hors-sujet, mais bon... Niveau international, la semaine dernière le candidat des serbes du Kosovo s’est fait assassiné par balles en pleine rue. C’est « la démocratie » version albanaise.


    • Christelle Néant Christelle Néant 26 janvier 07:34

      @Jelena
      Merci pour le lien. Je sais pour la mort de ce Serbe du Kosovo. C’est d’ailleurs la convergence des provocations qui peuvent potentiellement mettre le feu aux poudres qui me fait craindre le pire.


    • JP94 26 janvier 18:24

      @Jelena

      Ce n’est pas du tout hors-sujet ... Au Kosovo, d’après une amie qui a épousé un Kosovar en exil ( à cause de ce qui s’y passe), partout on voit la présence américaine, des portraits, un culte à l’Occupant. L’atmosphère y est carrément irrespirable pour un citoyen qui n’est pas fanatisé par l’idéologie l’impérialisse islamo-américain...

      Cet assassinat montre effectivement la conception de la démocratie dans un pays sous égide américaine. Celui qui refuse cette soumission mérite la mort.
      L’autre chose que ça illustre est que nos médias et dirigeants cautionnent tous les crimes contre ce qui s’oppose à la toute-puissance américaine.

      Le jour où les Etats-unis nous balanceront la bombe atomique, ce sera pour notre bien et celui de la Démocratie.

      Elsa Triolet avait écrit un roman très fort imaginant cette situation : le Cheval Roux : les Etats-unis , nos « alliés », déclenchent une guerre atomique en Europe pour« nous sauver du péril russe »... et nous balancent leurs bombes : on devrait même les en remercier ...

    • Jelena Jelena 27 janvier 09:54

      @JP94 Votre commentaire résume la situation, car qu’elle que soit l’origine des tueurs (albanais, serbes ou étrangers), c’est probablement l’oncle Sam qui est derrière ce crime.
       
      D’ailleurs l’ambassadeur US à Belgrade n’a eu aucune réaction, si cela avait été un « caniche des USA » (et ce n’est pas ça qui manque en Serbie...), il aurait tapé du poing sur la table en exigeant que l’on trouve les coupables.
       
      Idem du coté de Berlin, ou il n’y a pas eu la moindre déclaration... Par contre Moscou s’est adressé à Belgrade « en exigeant qu’une enquête soit menée ». Cela dit je précise que Ivanovic n’était en aucun cas « un agent des russes ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès