• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Alexeï Navalny – De la farce absurde au naufrage du Titanic

Alexeï Navalny – De la farce absurde au naufrage du Titanic

Le cas Alexeï Navalny, après son pseudo-empoisonnement qui tenait littéralement de la farce absurde, vient de changer de style pour devenir un naufrage digne de celui du Titanic, avec sa pseudo-enquête sur le palais de Poutine qui a été totalement démystifiée, et surtout la publication d’une vidéo montrant son bras droit demandant de l’argent à un employé de l’ambassade britannique en Russie, que le FSB considère comme un agent du MI6.

JPEG

Preuves du non-empoisonnement d’Alexeï Navalny

Suite à mon dernier article sur le pseudo-empoisonnement d’Alexeï Navalny, les nouveaux faits apportés tant par l’équipe de Navalny que par les Occidentaux n’ont fait que rajouter une couche de ridicule à cette farce déjà bien absurde.

Après le Novitchok dans le thé ou sur la tasse, puis sur ses sous-vêtements, puis sur une bouteille d’eau, achetée en réalité par Maria Pevtchikh au magasin de l’aéroport, ce qui a détruit cette version, les soutiens de Navalny sont revenus à l’histoire du caleçon recouvert de Novitchok.

Sauf que bon nombre des points que j’avais exposés dans mon article de l’année dernière restent vrais quelle que soit la version, et montrent qu’Alexeï Navalny n’a absolument pas été empoisonné au Novitchok. La première est que le Novitchok est très volatil, comme l’a montré l’exemple de l’empoisonnement du banquier Ivan Kivelidi en 1995. Le Novitchok étalé sur son téléphone a non seulement tué Kivelidi et sa secrétaire, mais il a aussi rendu malade une dizaine de personnes dont huit policiers qui étaient venus inspecter son bureau pour découvrir ce qui l’avait tué.

Or rien de tel dans l’affaire Navalny. Ni les gens qui étaient à côté de lui dans l’avion, ni le personnel de bord, ni les médecins qui se sont occupés de lui à Omsk ne sont tombés malades, alors qu’aucun n’avait de combinaison de protection ! Ce qui aurait dû être le cas si ses caleçons avaient réellement été recouverts de Novitchok (ce dernier aurait commencé à s’évaporer à cause de la chaleur corporelle).

Le deuxième fait scientifique qui ne change pas quelle que soit la version, c’est le fait que s’il avait survécu à un empoisonnement au Novitchok, Alexeï Navalny devrait être lourdement handicapé, comme l’était Andreï Jelezniakov, un des scientifiques qui travaillait sur le Novitchok à l’époque de l’URSS.

Lors d’une expérience, sa hotte aspirante n’a pas fonctionné et Jelezniakov a été contaminé par du Novitchok. Comprenant immédiatement ce qui lui arrivait, il a reçu rapidement un antidote. Malgré cela, il a perdu l’usage de ses jambes, souffrait de faiblesse dans les bras, était incapable de lire ou de se concentrer, a développé de l’épilepsie, une cirrhose et une dépression !

Même si son état s’est un peu amélioré après plusieurs mois, Jelezniakov est resté très faible, soumis à de régulières crises d’épilepsie, et son foie était détruit. Il est mort six ans à peine après cet empoisonnement accidentel.

Maintenant comparez avec Navalny qui publiait des photos de lui en pleine forme avec sa femme peu de temps après être sorti du coma ! Une telle récupération est impossible à cause de la nature même des dégâts que fait le Novitchok.

En effet, je rappelle que le Novitchok désactive de manière irréversible l’acétylcholinestérase (l’enzyme qui dégrade l’acétylcholine, un neurotransmetteur) là où il a eu le temps d’agir. Aucune thérapie ne peut restaurer son activité après qu’elle a été désactivée par le Novitchok. Alexeï Navalny ne peut donc pas avoir été empoisonné au Novitchok et être dans l’état dans lequel il est actuellement. Cela est scientifiquement impossible.

Et sa tentative de confirmer cette histoire délirante en « appelant » prétendument un de ses empoisonneurs du FSB n’est qu’un faux grossier qui est venu confirmer qu’il s’agit d’un énorme mensonge.

Pour commencer, si un agent de l’équipe du FSB qui suit Navalny depuis quatre ans (comme l’a déclaré l’équipe du blogueur) l’avait au téléphone, il reconnaîtrait immédiatement sa voix (qui est très facile à reconnaître) et raccrocherait immédiatement.

Deuxièmement, comme l’ont souligné de nombreux experts connaissant bien les procédures des services secrets russes, aucun agent du FSB ne parlerait d’une mission ou ne ferait un rapport par téléphone. JAMAIS ! Pour des raisons évidentes de sécurité.

Ceux qui croient réellement qu’un agent du FSB se mettrait à table au téléphone en croyant parler à l’assistant du secrétaire du Conseil de Sécurité de la fédération de Russie, feraient bien de revenir sur terre et d’arrêter de croire aux contes de fées.

Un agent du FSB ne parle pas d’une opération avec quelqu’un qui ne fait pas partie des personnes impliquées dans l’opération, et encore moins par téléphone sur une ligne non sécurisée ou avec quelqu’un d’une autre administration, comme l’a révélé Iakov Kedmi, qui est un ancien des services secrets israéliens. Comme il l’indique, un agent du FSB ne rapporte qu’à son officier supérieur, et à la fin d’une opération les agents font un rapport écrit à leur supérieur, qui lui-même fait un rapport écrit. Point. Et la discipline ainsi que les procédures au sein du FSB sont très strictes.

De plus, comme l’a souligné l’agence RIA FAN dans un article, l’homme qu’on nous présente comme un des agents du FSB spécialiste en chimie, chargé de « nettoyer » les traces, s’avère ne rien y connaître en chimie, ne sait pas réellement ce qu’il est venu faire à Omsk et se contredit lui-même à différents moments de la conversation.

Et cette histoire farfelue d’empoisonnement a définitivement pris l’eau lorsque les médecins de la Charité de Berlin ont publié les analyses de sang (sauf celles concernant le Novitchok) et le tableau clinique de Navalny lorsqu’ils l’ont pris en charge.

Ces données révèlent que Navalny semble bien souffrir d’une pancréatite (taux de lipase et d’amylase plus élevées que la normale), mais aussi d’une infection bactérienne à Staphylocoque doré, et des problèmes de rein.

Les données révèlent aussi la présence de lithium dans son sang. Or le lithium sert dans le traitement des troubles bipolaires. Des troubles qui expliqueraient bon nombre de comportements du blogueur.

Si on y regarde de plus près, les symptômes de Navalny ne sont pas ceux d’un empoisonnement au Novitchok. Le rapport des médecins allemands indique qu’au départ d’Omsk, Navalny avait les pupilles dilatées, et qu’elles ne réagissaient pas à la lumière. De manière étrange, une fois l’avion où il se trouvait avec Maria Pevtchikh arrivé en Allemagne, ses pupilles étaient contractées !

Or le Novitchok provoque une hyper-contraction des pupilles (la personne a alors ce que l’on appelle des pupilles en tête d’épingle). Si Navalny avait été exposé au Novitchok en Russie, il aurait dû avoir les pupilles contractées à son départ pour l’Allemagne et pas seulement à l’arrivée.

Pareil pour les symptômes dont il a parlé lors d’une interview en Allemagne, en octobre 2020 (sensation de mort imminente qui ressemble à une grosse attaque de panique, sueurs froides, confusion, vision floue). Ceux-ci correspondent plus à une crise d’hypoglycémie sévère (qui peut mener à des convulsions, au coma et à la mort) qu’à un empoisonnement au Novitchok.

Or si Navalny souffre de pancréatite, il y a de forte chances pour qu’il ait développé un diabète pancréatique, qui se manifeste par une instabilité de la production non seulement de l’insuline, mais aussi du glucagon, l’hormone chargée de faire remonter la glycémie. Sans glucagon la glycémie chute et cela peut aller jusqu’à une hypoglycémie sévère.

Rajoutez à cela le fait que Navalny suivait un régime pour perdre du poids et qu’il a bu de l’alcool la veille de son départ (or l’alcool a un effet hypoglycémiant), et vous avez le cocktail parfait pour une hypoglycémie sévère qui aurait pu lui être fatale. Avec tout ça rien d’étonnant qu’il soit tombé dans le coma. Nul besoin de Novitchok.

Le faux grossier concernant le « palais de Poutine »

Faux-empoisonnement, faux-aveux d’un agent du FSB, il semble que Navalny n’avait pas commis assez de faux et usage de faux. Alors malgré sa condamnation pour diffamation suite à sa pseudo-enquête contre une société de restauration scolaire de Moscou (condamnation pour laquelle lui, Sobol et FBK doivent 88 millions de roubles de dommages et intérêts), il a décidé de récidiver avec une enquête sur le « palais de Poutine ».

Pseudo-enquête sur laquelle tous les soutiens occidentaux de Navalny se sont jetés, sans réfléchir deux minutes. Problème : tout est faux.

Déjà, comme l’a prouvé Xavier Moreau de Stratpol, à aucun moment dans la vidéo, Alexeï Navalny ne prouve que ce palais appartient à Vladimir Poutine. Que des proches aient des parts dedans c’est une chose, mais ce n’est pas parce qu’un ami a une Ferrari, que cette Ferrari est la mienne parce que nous sommes amis.

De plus, dans la vidéo truffée de reconstructions 3D (parce que la plupart des photos de l’endroit qu’il vous présente, ne sont pas de vraies photos mais des simulations 3D basées sur les plans de l’architecte), et de quelques photos, il y a plein d’incohérences.

Mauvaise traduction depuis l’anglais du vestiaire (mudroom), qui s’est transformé en stock de boue, aigle bicéphale du Monténégro au lieu de l’aigle bicéphale russe en haut du portail d’entrée (voir mon dernier rapport de situation), bar à chicha alors que Vladimir Poutine ne fume pas (oups), photos censées montrer certains des « meubles » de ce palais qui contiennent celle de la bibliothèque nationale tchèque à Prague, etc.

Un vrai festival de n’importe quoi, qui s’est ensuite fracassé sur la réalité montrée d’abord par une équipe de Mash, puis de journalistes de la chaîne publique Rossia1. Le palais est encore en construction, et il n’y a en gros que les murs ! Aucun des magnifiques décors montrés n’est là. Il n’y a que du béton. Même le portail montré sur la vidéo de Navalny n’est pas là.

Pour essayer de se rattraper aux branches, l’équipe de Navalny (Maria Pevtchikh en tête), ainsi que l’équipe de Bellingcat, ont prétendu que cela était conforme à ce qu’avait dit Navalny car il aurait fallu tout refaire à cause d’un problème de moisissures (non ne rigolez pas je vous jure que c’est vrai ils ont sorti cette énormité) dû à une ventilation qui fonctionne mal.

Post de Maria Pevtchikh

Post de Bellingcat

Sauf qu’aucun problème de moisissure ne pousserait un propriétaire ou investisseur à massacrer des moulures et des parquets hors de prix, et à tout arracher jusqu’au béton ! Les zones touchées auraient été traitées ou enlevées, et le « problème de ventilation » réglé. De plus on voit clairement sur les images de Mash et de Rossia1, qu’à plusieurs endroits les câbles sont à peine tirés. Personne n’arracherait les câbles électriques ou n’enlèverait les tuyaux d’eau pour des moisissures ! Personne.

Enfin, le fameux portail montrant les armoiries du Monténégro est lui aussi absent. Or je doute que les moisissures se soient attaquées au métal (sauf s’il s’agit de moisissures mutantes venant de Tchernobyl ou de Fukushima, mais dans ce cas, peut-être aurait-il fallu raser le palais à coup de napalm ou de bombe nucléaire par sécurité – je plaisante).

Le coup fatal a été porté à cette gabegie, lorsque Mash a retrouvé et interviewé le véritable propriétaire du palais, à savoir Arkady Rotenberg. Ce dernier a expliqué que ce palais est en fait (comme beaucoup de gens se servant de leur cerveau le pensaient) un futur appart-hôtel de luxe. Rien à voir donc avec un palais appartenant à Poutine. Il s’agit d’un projet immobilier privé !

Liens entre Navalny et les services secrets occidentaux

Les liens entre Alexeï Navalny et les services secrets occidentaux étaient devenus évidents lorsque Bellingcat a participé, via Christo Groziev, au faux appel à « l’agent du FSB » qui aurait été chargé de décontaminer le caleçon du blogueur. Ce lien s’est confirmé, lorsque Bellingcat a défendu l’histoire de la moisissure comme justification pour la différence entre ce que Navalny a montré dans sa vidéo et la réalité.

Or Bellingcat est clairement lié aux services secrets occidentaux, CIA et MI6 en tête. De l’origine de son financement jusqu’à ses sources d’information pas si « open source » que Bellingcat le prétend, tout pointe clairement vers le fait que ce « groupe d’enquêteurs » est en réalité une officine servant à diffuser publiquement des informations venant de services secrets.

Si on rajoute que le compte bitcoin sur lequel Navalny reçoit des dons, voit des arrivées de fonds massives qui ne collent pas avec ce qu’un blogueur peut recevoir, et dont le montant total atteint désormais les 1,761 milliards de roubles (soit 19,3 millions d’euros), suite à l’arrivée de deux gros montants identiques (pour un total de presque 540 millions de roubles) alors qu’il est auditionné aujourd’hui au sujet de son sursis, il y a de quoi se poser des questions sur l’origine de son financement.

Et en plus de l’origine plus qu’opaque de ces fonds, leur utilisation aussi pose problème. Le comité d’enquête russe a ainsi découvert que sur les plus de 588 millions de roubles collectés par différentes ONG, dont FBK (la fondation de Navalny et Sobol), 356 millions de roubles ont été utilisés par Alexeï Navalny à titre personnel (y compris pour payer ses vacances à l’étranger), alors que ces fonds auraient dû servir au fonctionnement de sa fondation et de ces ONG.

En langage juridique cela s’appelle du détournement de fonds, et les autorités russes ont décidé de poursuivre Alexeï Navalny à ce titre. Il faut dire que ce n’est pas une première, puisque le sursis de Navalny, qu’il a enfreint à de multiples reprises en 2020 et pour lequel il est auditionné aujourd’hui, est lié à l’affaire Yves Rocher. Une affaire dans laquelle il a détourné et blanchi de l’argent, et pour laquelle il a été condamné, avec son frère.

Contrairement à ce que certains aimeraient faire croire, il ne s’agit en rien d’un dossier politique. Yves Rocher est une société privée française qui n’a rien à voir avec le Kremlin. En 2012 la société suspecte une fraude et lance une procédure judiciaire qui révélera que les frères Navalny, Alexeï et Oleg (qui travaillait à la Poste de Russie) avaient monté une société de transport bidon, à travers laquelle ils avaient persuadé Yves Rocher d’envoyer ses colis.

En réalité, les colis étaient transportés par la société d’un autre proche de Navalny, qui n’a touché que 31 millions de roubles sur les 55 millions que payait Yves Rocher. Le reste était blanchi et finissait dans les poches des frères Navalny.

Les deux frères ont été condamnés pour cette fraude. Oleg a pris 3,5 ans ferme, et Alexeï a pris la même chose mais avec sursis. Et là encore contrairement à ce qu’on peut lire chez les soutiens occidentaux de Navalny sa peine n’a pas été annulée par la CEDH. Elle a juste exigé que le cas des frères Navalny soit reconsidéré, ce qui fut le cas. La Cour Suprême russe a confirmé la sentence car elle était justifiée.

Si la CEDH ne fait pas la différence entre des pratiques commerciales normales et du détournement de fond, la justice russe n’a pas à se soumettre à ce genre de délire sous prétexte que « monsieur 2 % » est un opposant à Vladimir Poutine. Être un opposant politique n’est pas un totem d’immunité judiciaire !

Surtout que l’affaire Yves rocher est déjà la deuxième dans laquelle Alexeï Navalny reçoit une peine de prison avec sursis, la première étant l’affaire Kirovles où 16 millions de roubles avaient été volés (si les autorités russes étaient si méchantes que ça envers Navalny il aurait déjà dû être condamné à de la prison ferme la deuxième fois) ! Là aussi il s’agissait de détournement de fonds, mais cette fois au détriment de l’État (c’est-à-dire exactement ce dont il accuse Vladimir Poutine).

Si Navalny n’était qu’un escroc, ce serait un moindre mal. Mais il n’est pas que cela. C’est aussi un agent travaillant pour l’étranger, comme il l’a prouvé lorsque sa fondation FBK a appelé Joe Biden à mettre sous sanctions des hommes d’affaires et des politiciens russes, ou lorsqu’il a appelé l’UE à prendre des sanctions similaires. Navalny appelle ouvertement les États-Unis et l’UE à s’ingérer dans la politique intérieure russe et à nuire aux intérêts de son pays natal. Ça s’appelle de la haute trahison, et certains en Russie demandent que Navalny soit poursuivi pour cela.

Quand on met bout à bout cela et les énormes financements qu’il reçoit sous forme de bitcoins (anonymes donc), il y a déjà de quoi se poser des questions. Des questions qui trouvent une réponse dans une vidéo publiée par RT, et qui montre le bras droit de Navalny et directeur de FBK, Vladimir Achourkov, demander plusieurs millions de dollars par an à James William Thomas Ford, ancien deuxième secrétaire aux affaires politiques à l’ambassade britannique en Russie, et suspecté par le FSB d’être un agent secret du MI6. Cerise sur le gâteau, il est marié à Elisabeth Grenberg, suspectée de travailler pour les services de renseignement suédois.

La vidéo aurait été filmée par le FSB en 2012 dans un restaurant de Moscou. On y entend Achourkov demander de l’argent. Et pas une petite somme.

«  Si nous avions plus d’argent, nous pourrions bien sûr augmenter nos opportunités. Un peu d’agent… Si quelqu’un dépensait, je ne sais pas… 10 ou 20 millions de dollars par an pour soutenir cela, nous verrions une situation totalement différente. Et ce n’est pas une grosse somme d’argent pour des gens qui ont des milliards en jeu. C’est le message que j’essaie de faire passer dans mes efforts de collecte de fonds et en parlant aux gens du monde des affaires, » déclare Achourkov à son contact au sein de l’ambassade britannique.

Et le plan énoncé par Achourkov, pour lequel il aurait besoin de ces millions sonne quelque peu familier : manifestations de masse, propagande, et initiatives civiles. Cela ne vous rappelle rien ? Mais oui, les pseudo-enquêtes de Navalny et les manifestations des deux derniers week-ends.

Des pseudo-enquêtes qui coûtent cher. En effet, comme le dit Xavier Moreau dans sa dernière vidéo à propos d’Alexeï Navalny, ses simulations 3D et la location des locaux de tournage en Allemagne pour sa vidéo sur le « palais de Poutine » ont dû coûter plusieurs millions d’euros au total.

D’où sort cet argent ? On peut avoir une idée assez claire des pays qui y contribuent en regardant les plaques d’immatriculation des voitures diplomatiques qui étaient stationnées aujourd’hui devant la cour où se joue le sursis de Navalny : États-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Danemark, Lettonie, Lituanie, Suède, Suisse, Norvège, Canada, Bulgarie Finlande Japon, Autriche et République Tchèque.

Les diverses ambassades ont eu beau justifier la présence de leurs diplomates en disant que c’est une pratique usuelle, la cour de Moscou a démystifié cette justification complètement bancale, en soulignant que c’est la première fois qu’il y a autant de diplomates étrangers présents à l’audition d’un citoyen russe ! La pratique usuelle c’est d’assister au procès d’un citoyens venant du pays de l’ambassade concernée, pas d’un citoyen russe !

Une présence diplomatique étrangère massive qui n’a pas porté chance à Alexeï Navalny. À l’heure où je finis d’écrire ces lignes, la cour vient de transformer son sursis en prison ferme et envoie donc le blogueur en colonie pénitentiaire pour 2,5 ans (3,5 ans de sursis converti en prison ferme, moins l’année qu’il a passée en détention à domicile).

Navalny va sûrement faire appel, mais je doute que le verdict sera différent, car il semble que la patience des autorités russes envers « monsieur 2 % » soit arrivée à bout. Alexeï Navalny a trop joué de son statut d’opposant politique pour violer les lois à répétition en toute impunité, et Moscou semble avoir décidé de mettre fin à ce jeu malsain. Il était temps de rappeler que la loi c’est la loi et qu’elle est la même pour tout le monde, y compris un blogueur qui se prend pour l’opposant numéro 1 à Vladimir Poutine.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • tonimarus45 3 février 09:17

    bonjour—Aux tartuffes russophobes------Imaginez poutine faisant empoisonner navalny et apres l’avoir sorti d’affaire en russie, l’envoyer en allemagne afin de deceler le fameux « novitchoc » poison extremement violant ,et qui rate a tout les coups sa cible.Pensez vous le fsb russe heritier du kgb assez bete pour faire cela et surtout ne pas savoir eliminer une cible plus intelligemment.Mais aussi imaginez poutine n’ayant pas assez de mesures de restrictions pour en avoir besoin d’autres ???Quand a ce palais on sait maintenant qui en est le proprietaire


    • JPCiron JPCiron 3 février 09:56

      @tonimarus45

      Oui, ça ne tient pas debout cette histoire de Novichock !

      Je vois qu’il y a plusieurs Novichok et aussi des produits de la même famille à la formule chimique voisine : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691518306598


      Je comprends donc pourquoi les Russes demandent à chaque fois de recevoir un échantillon du produit qui a été trouvé... et je comprends aussi pourquoi on ne leur envoie rien.


      Ces attaques ressemblent à des attaques ’’sous faux drapeau’’, car les agents secrets de tous les pays ont mille moyens de trucider qui ils veulent comme ils veulent. Avec ou sans traces. Avec une variété de moyens époustouflants. Même avec des moyens dignes de science-fiction comme l’ont montré les Israéliens en Iran !


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 10:35

      @tonimarus45
      C’est bien gentil tout ça, mais ça mériterai de s’interroger sur le pourquoi de l’affaire. Faut pas non plus prendre les barbouzes du MI6 pour des crétins. S’il avaient voulu mettre en scène une affaire bidon mais crédible, ça n’aurait pas été plus compliqué. La manipulation, c’est du billard à plusieurs bandes. Or, les scénarios concoctés dès qu’il s’agit de nos amis Russes virent rapidement à la clownerie. 


    • Jelena Jelena 3 février 12:42

      @Opposition contrôlée >> Faut pas non plus prendre les barbouzes du MI6 pour des crétins.

      Quand on voit que dans cette France Idiocracy, les médias ont réussi à faire croire aux gueux, qu’un mégot de cigarette mal écrasé peut mettre le feu à une poutre aussi dure que de la pierre, pourquoi s’embêter à mettre au point un scénario crédible ?


    • eau-pression eau-pression 3 février 12:57

      @Jelena

      brava !


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 13:21

      @Jelena
      D’accord, mais qu’est ce que c’est sensé produire comme effet ? En Russie et en Europe ? C’est ça que j’aimerais voir développer. Et je parle de conséquences réelles et concrètes. Parce que donner à Bidochon le vague sentiment, pendant ses 5 minutes de capacités de mémoire, que le dirigeant d’un pays qu’il ne trouvera pas sur une carte, il est vraiment trop méchant, j’ai du mal à comprendre comment ça va bouleverser les rapports de force internationaux. 


    • tonimarus45 3 février 13:27

      @Opposition contrôlée-oh le pourquoi ????? a l’heure actuelle faire capoter la realisation du«  » nord stream 2"


    • JPCiron JPCiron 3 février 13:44

      @Jelena

      les médias ont réussi à faire croire aux gueux ...>

      L’ ignorance et le manque de curiosité font que les ’’gueux’’ sont de plu en plus nombreux.

      Quand on voit les divertissements proposés à la télé aux heures de grande écoute, on n’est pas surpris que leurs adeptes gobent tout ce qu’on leur met sous le groin...


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 13:55

      @tonimarus45
      J’ai déjà eu l’occasion de discuter de ça avec Jelena il y a de nombreux mois (j’avais promis un article d’ailleurs, toujours en cours de rédaction), et ça ne me parait pas crédible. Faire chier les Allemands à la marge ok, mais il ne faut pas rêver, le pipeline est presque fini, les européens ont mis autant de fric sur la table que les russes, et par-dessus tout, ils ont besoin du gaz. D’autant que ça serait pour le moins ridicule de ne pas le mettre en service, alors qu’il ne s’agit que du doublement de NS 1, une simple augmentation de capacité d’un système existant.
      Y’a beaucoup de déclarations c’est de ça dont il faut se méfier comme de la peste. Les postures c’est bien, mais c’est le business qui décide de tout.

      @JPCiron 
      Voir ma remarque sur Bidochon plus haut.


    • Daruma 3 février 18:23

      @Jelena
      Ha ha ha ! Excellent.
      Sur Facebook, un commentaire d’un pro-Navalny m’a stupéfié. Il disait :
      « Si trois pays européens comme la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne le disent, c’est que c’est vrai. »
      Un autre, très proche d’avoir la palme : « Ils l’ont déjà fait avec les Skripal, donc ça prouve qu’ils ont empoisonné Navalny. »
      Il y en avait plein d’autres du même niveau. J’aurais dû les copier, ça m’aurait fait un recueil de citations façon perles du bac. smiley


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 18:42

      @Opposition contrôlée
      Il ne s’agit pas que de faire chier les Allemands mais d’imposer les USA comme fournisseur de gaz privilégié. C’est du business.
      Et y a plein d’autres raisons géopolitiques de présenter Poutine comme un méchant, mais là j’ai pas le temps de vous faire le détail désolée.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 19:29

      @Christelle Néant

      imposer les USA comme fournisseur de gaz privilégié

      C’est rigoureusement impossible, tant techniquement qu’économiquement. Ça n’a donc jamais été une option crédible sur la table. 


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 19:32

      @Opposition contrôlée
      Ah mais si réalisme et crédibilité étaient connus des USA en matière de plans on assisterait pas à pas mal de leurs délires. Malheureusement ils prennent leurs délires pour la réalité. Donc désolée mais oui c’est bien le plan. Quitte à acheter du gaz russe et le revendre plus cher sous marque US à l’UE. Comme ils font pour le gaz russe vendu en Ukraine comme étant du gaz européen. Et ca marche....


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 19:51

      @Christelle Néant
      Voilà un sujet à développer qui nous changerait agréablement des « slips empoisonnés ». Il s’agirait donc pour nos « alliés » US de s’imposer comme intermédiaire rémunéré pour toute transaction d’énergie de la Russie vers l’Europe...


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 19:56

      @Opposition contrôlée
      C’est ça. De plus les USA ont besoin que la population considère la Russie comme l’ennemi, pour le jour où peut-être ils décideraient d’entrer en guerre avec Moscou. Quand on voit un titre comme ça y a de quoi avoir peur https://www.washingtontimes.com/news/2021/feb/1/charles-richard-us-strategic-command-chief-nuclear/


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 février 22:50

      @Daruma : « Ils l’ont déjà fait avec les Skripal, donc ça prouve qu’ils ont empoisonné Navalny. »

      Ils ont fait un coup similaire en 1963 :
      La preuve que Lee Harvey Oswald a tiré sur Kennedy, c’est qu’il a tué l’agent Tippitt.
      Or LHO avait un revolver, tandis que Tippitt a été tué par des balles de deux pistolets différents, et aucun des deux tireurs ne ressemblait LHO, qui était loin de là.
      Et aucune trace de poudre sur le visage de LHO. Il n’avait tiré aucun coup de feu ce jour là.


    • Hervé Hum Hervé Hum 4 février 10:07

      @Christelle Néant

      Les dirigeants de tout pays (y compris la Russie ou la France) fondant leurs autorités sur le rapport dominant/dominé, ont un besoin ABSOLU d’avoir un ennemi extérieur déclaré, ceci, pour valider l’état d’urgence permanent et justifier de la nécessité de chef, sans cela, la nécessité de chef s’effondre de lui même.

      Ce principe était déjà bien connu à l’antiquité et n’a pas varié et ne peut pas varier sur le fond, seule la forme évolue.

      Pour les dirigeants US, l’effondrement de l’URSS a été une grave menace et ont dès lors tout fait pour trouver un ennemi de substitution, pour finalement revenir à la Russie, car bénéficiant d’une sorte de conditionnement atavique de la population US hérité de l’époque soviétique.

      Bref, le pire ennemi du chef, y compris économique, c’est la paix



    • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 15:29

      @biquet
      Celui qui raconte des salades c’est vous. Où ai-je dit qu’il n’y a pas de corruption en Russie ? Allez-y bon courage pour trouver ce qui n’existe pas. Merci de prouver ainsi que vous êtes vous aussi un troll. Aucun argument de fond, attaque ad hominem et mensonges.


    • biquet biquet 4 février 15:30

      @Attila
      Pas besoin d’être payé pour simplement constater la corruption en Russie. D’ailleurs même les films russes comme Léviathan (qui avait reçu des subventions du ministère de la Culture !) en parle très bien.


    • biquet biquet 4 février 15:34

      @Christelle Néant
      Vous avez dit que tout était faux dans la vidéo de Navalny sur Medvedev. Si tel était le cas, pourquoi Medvedev n’a pas porté plainte ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 15:52

      @biquet
      Pour la même raison que Poutine ne l’a pas fait. Parce que s’ils devaient porter plainte à chaque fois qu’un blogueur minable ou un journaliste payé par les USA raconte des conneries sur leur dos, il leur faudrait investir la totalité de leur paye en frais d’avocats ! Ils porteraient plainte plusieurs fois par jour !!! Est-ce que vous croyez réellement qu’ils n’ont que ça à faire de leur temps ? Non.
      Navalny a été condamné pour diffamation à cause de sa vidéo contre la société de cantines scolaires à Moscou, sa vidéo contre Poutine a été débunkée totalement. Celle sur Medvedev c’est le même délire.
      Donc pour vous si je dis que la vidéo sur Medvedev est fausse = il n’y a pas de corruption en Russie ???? Vous prenez quoi pour sortir une énormité pareille ? Ce procédé est un procédé de troll.


    • JPCiron JPCiron 13 février 21:48

      @JPCiron

       :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


      Bonjour,

      Je fais suite à mon post précédent 

      https://www.agoravox.fr/commentaire5976496

      .

      Je retrouve un Article de 2018 qui peut être intéressant par quelques références données :

      https://medium.com/insurge-intelligence/the-british-governments-russia-nerve-agent-claims-are-bullshit-a69b4ee484ce

      The only other possibility, he said, would be that someone used the formulas in his book to make such a weapon.”

      The ‘novochok’ group of nerve agents — a very loose term simply for a collection of new nerve agents the Soviet Union were developing fifty years ago — will almost certainly have been analysed and reproduced by Porton Down. That is entirely what Porton Down is there for. It used to make chemical and biological weapons as weapons, and today it still does make them in small quantities in order to research defences and antidotes. After the fall of the Soviet Union Russian chemists made a lot of information available on these nerve agents. And one country which has always manufactured very similar persistent nerve agents is Israel.”

      Israel has the nerve agents. Israel has Mossad which is extremely skilled at foreign assassinations. Theresa May claimed Russian propensity to assassinate abroad as a specific reason to believe Russia did it. Well Mossad has an even greater propensity to assassinate abroad. And while I am struggling to see a Russian motive for damaging its own international reputation so grieviously, Israel has a clear motivation for damaging the Russian reputation so grieviously. Russian action in Syria has undermined the Israeli position in Syria and Lebanon in a fundamental way, and Israel has every motive for damaging Russia’s international position by an attack aiming to leave the blame on Russia.”

      https://medium.com/insurge-intelligence/army-study-us-strategy-to-dethrone-putin-for-oil-pipelines-might-provoke-ww3-9b1d9dbe6be9

      Tout reste bien sur hypothétique...


       :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :


    • roman_garev 3 février 09:18

      Et voici l’Idéologie, le programme des « navalnistes » formulé le 1er février par l’« écrivain libéral » Dmitry Bykov (Zilbertroud) :

      Au fait, je porte cette idée depuis longtemps. C’est que la différence entre les modernistes conditionnels et les archaïstes conditionnels n’est pas politique, ni même idéologique, mais anthropologique. Il n’y a rien à faire avec cela — il y a différentes races de personnes, ainsi que différentes races de chiens, et aucune persuasion ne peut transformer un chien de chasse en levrette et un chihuahua en terre-neuve. Une personne choisit Poutine ou Navalny non pas en raison de son éducation ou de son expérience, mais en raison de son anthropologie. Par exemple, la grande majorité des opposants à Navalny d’aujourd’hui sont des personnes qui ont peur d’aller à un rassemblement non autorisé ou de dire une vérité désagréable. Eh bien, c’est effrayant, c’est normal, c’est, après tout, très humain. Et ils envient ceux qui ont moins peur et détestent ceux qui les ont placés devant un choix moral aussi inconfortable. Cette haine, qui est aujourd’hui beaucoup, est causée par des pensées sur sa propre imperfection, c’est-à-dire un motif tout à fait noble, mais une personne ne peut rien changer, la stabilité fétide lui est plus confortable, et je ne lui jetterai certainement pas une pierre.

      Mais en fait la piérre est justement jetée. Ces 90 à 98% du peuple russe qui n’approuvent pas l’escroc Navalny, le font d’après leur « anthropologie ».  


      • damocles damocles 3 février 09:26

        Cet article remet les pendules à l’ heure 

         En résumé : Navalny est un agent britannique ! 


        • amiaplacidus amiaplacidus 3 février 18:13

          @damocles
          Et les services britannique au service des services US.

          Il faut bien payer quelque chose pour obtenir un accord de libre échange GB-USA. Les USA ne font pas de cadeaux et n’octroient pas de crédits.


        • Guy19550 Guy19550 4 février 04:48

          @damocles
          Eh ben, me voilà forcé de lire l’article de Christelle car il s’agit là d’un fait nouveau pour moi. J’ai lu mais quand j’ai vu que c’était lié à une affaire de caleçons, j’ai arrêté la lecture car Navalny n’en a jamais porté selon moi, il est bien trop pressé dans ses déplacements que pour en porter. Par contre, depuis sa condamnation, il a tout le temps pour changer ses habitudes, comme quoi la condamnation a du bon.


        • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 3 février 09:30

          BRAVO ! C’est toujours très instructif de vous lire.

          Prenez soin de vous !


          • biquet biquet 4 février 14:52

            @Pic de la Mirandole
            Christelle aurait dû vivre sous Staline elle aurait été plus crédible, à l’époque pour le PCF Staline était un saint qui chassait et exécutait les démons impérialistes. Aujourd’hui Navalny n’a pas été empoisonné, c’était juste une crise de foie et rassurez-vous la corruption en Russie ça n’existe pas, c’est de la propagande occidentale. La propagande russe consiste maintenant à dire qu’il n’y a pas d’eau dans la mer et ils y en a qui y croient.


          • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 15:31

            @biquet
            Celui qui fait de la propagande c’est vous. J’ai étayé tous mes propos par des faits, y compris les analyses de sang et les symptômes de Navalny. Et vous c’est quoi vos faits pour étayer vos mensonges ? Je n’ai jamais dit qu’il n’y a pas de corruption en Russie. Encore un mensonge. Décidément comme votre idole Navalny vous les collectionnez.


          • Attila Attila 3 février 09:44

            C’est hallucinant de voire médias et politiciens gober de telles fables. C’est du niveau des pires délires « complotistes ».

            Je viens de découvrir une enquête du site Les Crises sur une officine de propagande anti-russe proche de Macron : DisinfoLab.

            De façon très étonnante, cette micro-association a rapidement été soutenue financièrement par Twitter, ainsi que par de puissants partenaires, tels l’Atlantic Council ou la Fondation Open Society de George Soros. « 

             » La plupart des partenaires de Disinfo ont une attitude envers la Russie qui les ferait certainement qualifier de « complotistes », si un autre pays était la cible de leur obsession. "

            DisinfoGate

            .


            • Bendidon Bendidon 3 février 10:16

              Et pourtant FR5 chaine publique et son émission C dans l’air du 28 janvier 2021 titrait POUTINE/NAVALNY ESPION POISON et CORRUPTION avec :

              L’inénarrable Caroline ROUX, Pascal sans face euh non Boniface, Galia Ackerman, une chercheuse de l’IFRIS et le correspondant à Moscou de l’immonde

              Faut visionner (au moins les 10 premières minutes) et se tordre de rire tant il y a de FAKE NEWS à la minute !

              https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/2210865-emission-du-jeudi-28-janvier-2021.html

              MERDIAS vous dites ?

               smiley


              • tonimarus45 3 février 13:33

                @Bendidon—oui j’ai vu un peu de cette emission ou tous je dis bien tous y compris boniface disaient haro sur poutine.Boniface qui a compris depuis quelque temps ce qu’il fallait faire pour paraitre a le tele


              • REMY Ronald REMY Ronald 3 février 19:03

                @Bendidon
                Merci pour ce lien qui mérite vraiment d’être visionné. Notamment pour mieux connaître le fameux « monsieur 26% »)
                .
                La différence « d’appréciation médiatique » de la situation est aussi radicale (opposée) qu’avec...
                ...le conflit du Donbass.
                Et ces impacts médiatiques négatifs à répétition sont aussi nombreux et déstabilisants à la longue que le nombre grandissant d’impacts d’obus quotidiens subis par la zone gouvernementale ukrainienne :
                https://liveuamap.com/
                A ce désaccord total sur l’appréciation de ces deux situations s’ajoute l’image déplorable (et toute aussi diversement « appréciée ») de la « très curieuse » protection militaire russe des arméniens (face au mercenaires djihadistes d’Erdogan et aux azéris) de la zone démilitarisée sous tutelle russe

                depuis 1994.
                (Certes, une protection lamentablement délaissée aussi par les deux autres pays tutélaires officiellement désignés par le traité de paix de 1994 : France et USA).
                .
                Le résultat de tout cela est la montée inexorable du nombre de mécontents en Russie et de la baisse des votes en faveur du gouvernement.
                (et en Russie, il n’y a pas que des immigrés ukrainiens, Géorgiens, Tatars, des Arméniens, etc., supposés agents de la CIA, dans l’opposition à Poutine. Il y a de plus en plus de russes qui finissent par se poser des questions).


              • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 19:20

                @REMY Ronald
                Tiens encore un commentaire à côté de la plaque. Les impacts d’obus croissants c’est de notre côté qu’ils sont. On a eu un civil grièvement blessé cette nuit par des tirs de mortier ukrainien et 8 maisons endommagées. Faut être totalement bigleux ou hypocrite pour venir ici parler d’augmentation de bombardements de notre part, alors que 75% des victimes civiles de tirs sont de notre côté. Et que même les civils du Donbass disent que c’est l’armée ukrainienne qui tire et pas nos soldats.
                Pas la peine de me sortir le site de propagande ukrainienne à chaque commentaire, ça frise le spam à ce stade.
                Concernant le Haut-Karabakh ce que vous racontez est de la diffamation et du mensonge pur et simple. Les Arméniens du HK apprécient et remercient les Russes pour la protection apportée. Sans la Russie, l’Azerbaïdjan reprenait tout le HK.
                Pareil pour ce qui est de l’opposition russe. Monsieur 2% n’a pas réussi à faire bouger plus de quelques milliers de personnes dans un pays de plus de 140 millions. C’est un échec total, donc vous pouvez arrêter le wishful thinking, y a que vous que ça convainc.
                Merci de confirmer ainsi que vous êtes bien un propagandiste de l’OTAN. Je vous traiterai donc désormais comme tel.


              • REMY Ronald REMY Ronald 4 février 14:57

                @Christelle Néant
                Bonjour Christelle.
                On peut être en désaccord sur un sujet sans recevoir une volée de mépris et d’insultes, non ?
                .

                Il est vrai que nous sommes en désaccord vous et moi sur plusieurs dossiers :
                Du retrait très suspect des troupes russes de la région kurdo-syrienne d’Afrine, laissée au sanglant saccage des mercenaires djihadistes d’Erdogan, jusqu’à l’immobilité très suspecte de l’armée russe pendant trois semaines de sanglant saccage du Haut Karabakh par les mêmes mercenaires djihadistes d’Erdogan (alors que la Russie avait la tutelle officielle sur la zone démilitarisée entre les arméniens et les azéris depuis 1994).

                .
                Pour répondre à un de vos fans, chercher à vous énerver ne m’a jamais intéressé. seul le dialogue (tentative parfois vaine, hélas) m’intéresse. Jamais aucune insulte de ma part dans mes rares commentaires (sous vos centaines de textes hebdomadaires d’ouverte et unilatérale propagande).
                .
                Vu les incroyables divergences des points de vue qui règnent sur certains sujets (des divergences énormes, causes potentielles de rancœurs, de haines puis de guerres), je m’efforce donc d’élargir les sources d’information. Ce n’est donc pas vous insulter ou vous provoquer que vous inciter cordialement à faire de même.
                .

                Je maintiens par ailleurs que le conflit du Donbass est un énorme gâchis pour l’amitié Russo-ukrainienne.

                J’ai du mal à trouver des amis russes et ukrainiens, à Paris et ailleurs, qui ne soient pas en total accord avec moi sur ce point très précis. Il faut construire l’amitié entre les peuples et non la détruire à coups d’articles ou d’obus.
                .
                Bonne année et bonne santé tout de même à vous...
                ... et aussi au très courageux Alexeï Navalny qui avait fait un superbe score électoral à Moscou, sous les fenêtres de Poutine (entre 30% officiellement et 36%, avec 70% d’abstention protestatrice des moscovites boudant les autorités).


              • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 15:42

                @REMY Ronald
                Après avoir fait la pub des torchons de propagande ukrainiens, vous faites celle des vôtres. En quoi l’immobilité de l’armée russe concernant le Haut-Karabakh est « suspecte » ? L’Arménie avait-elle demandé à la Russie d’intervenir militairement ? Non. La Russie avait-elle un mandat de l’ONU pour le faire ? Non. La Russie n’avait pas de tutelle officielle sur le HK contrairement à ce que vous racontez. Encore un mensonge. La Russie faisait juste partie des médiateurs des accords de Minsk conclus à l’époque. Au même titre que d’autres pays. Et ce rôle de médiateur impliquait une chose : rester neutre. Une clause que la Turquie a violé, chose que j’ai souligné dans mes articles sur ce conflit.
                Vous ne cherchez pas le dialogue, vous êtes un troll qui cherche à propager sa propagande. Vous êtes juste plus mielleux que les autres. C’est tout. Vous n’élargissez pas les sources d’information, vous rajoutez une couche de propagande pro-OTAN, pro-Ukraine, etc, à celle déjà massive des médias mainstreams français.
                Et ce n’est pas en colportant les mensonges de Kiev sur le conflit du Donbass que vous allez améliorer l’amitié russo-ukrainienne. Quant à vos amis tous d’accord avec vous, ça me fait rire comme non-argument. Tous ceux qui ne l’étaient pas ont du dégager il y a longtemps ou vous fuir en comprenant ce que vous êtes réellement.
                Qualifier un escroc comme Navalny de « très courageux » prouve que vous n’êtes qu’un troll pro-OTAN. Cet homme a détourné de l’argent et travaille à détruire la Russie grâce à l’argent de pays qui décrivent eux-même la Russie comme un ennemi. Et son score à Moscou ce n’est pas son score en Russie. Au cas où vous ne le sauriez pas Moscou ce n’est pas toute la Russie. Et depuis ce modeste succès son score n’a jamais dépassé celui d’un pourcentage à un chiffre, même après son pseudo-empoisonnement.
                Merci donc de nous épargner vos commentaires lénifiants de troll mielleux. Retournez raconter vos salades à vos amis tous d’accord avec vous.


              • pascal58 4 février 21:46

                Bravo Christelle encore un de mouché.  :)

                Dites voir, vous ne voudriez pas venir sur un des plus gros forum de France sur le topic Russie, pour en moucher quelques-uns ?

                Moi j’ai plus courage de me battre face à tant de mauvaise foi et de mensonges..

                https://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/politique/russie-poutine-vaccin-sujet_114509_278.htm


              • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 21:55

                @pascal58
                Malheureusement je manque de temps pour ça. J’ai déjà assez à faire ici.


              • pascal58 4 février 22:10

                Je comprends

                C’est bien dommage parce que nous on ne connait pas grand-chose de la Russie, ni même la langue. On manque de matière. Toi tu es sur place et tu as bien plus de grains à moudre. :)


              • Christelle Néant Christelle Néant 5 février 14:45

                @pascal58
                Je sais bien, mais avec le temps je me suis rendue compte que ces forums de discussion ne servent à rien. Car la plupart des gens sont incapables de réellement débattre. Ils ont leur avis et même si tu leur mets les faits sous le nez ils regardent ailleurs.


              • berry 3 février 10:22

                Ca tourne à la farce, effectivement, avec la dernière déclaration de Navalny :

                « Poutine restera dans l’histoire comme un empoisonneur de slips ».


                • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 18:43

                  @berry
                  Navalny est vraiment cinglé pour sortir des conneries pareilles O_o


                • Guy19550 Guy19550 3 février 11:24

                  Je crois que sur le moment chaud de l’histoire, la Russie a gagné mais ce qui va venir ensuite, ce sont les déformations introduites par les pro-occidentaux. A ce niveau leurs différentes presses n’ont pas encore atteint la vitesse de croisière et au fil du temps, cette presse carnivore va devenir la vérité des occidentaux. C’est leur façon de procéder. Par conséquent, je me limite à ce seul commentaire sur le sujet pour le moment. Pas mal de venin doit encore sortir. Je n’ai pas lu l’article de Christelle non plus de ce fait. Il est probablement fondé d’écrire l’article mais c’est le venin qui reste coincé pour l’heure qui m’intéresse. Ce venin encore à venir aura à son tour de nouvelles conséquences et devrait remettre en question certains accords antérieurs.


                  • xana 3 février 13:15

                    On vit vraiment chez les neu-neus en Occident.

                    Seuls les intoxiqués grave de la télévision peuvent croire à ces contes de bonne femme d’un idiot intoxiqué avec un super-super-super poison qui reparaît en parfaite santé quelques jours plus tard.

                    Il n’y a qu’en France que les Services Spéciaux sont capables de rater une opération (le Rainbow Warrior), tous les autres sont parfaitement capables de faire disparaître un connard sans laisser de trace. Mais nos décérébrés veulent y croire. Pourquoi ? Parce que LES AUTORITES l’ont dit, et que pour les neu-neus ne pas croire les autorités c’est déjà de l’insoumission.

                    C’est exactement pareil pour le covid et ses soi-disant vaccins. On se soumet aux pires crétineries, et en faisant semblant d’y croire, pour ne pas être taxé d’insoumission.

                    Et dans ce monde de collabos, inutile d’espérer que viendra « le jour le plus long », celui d’une délivrance par un monde libre extérieur.

                    Poutine l’a dit, l’armée russe restera en Russie. L’armée chinoise restera sans doute aussi en Chine (Formose en fait partie). L’armée iranienne restera en Iran. Quant à l’armée américaine, mieux vaudrait qu’elle finisse par comprendre que c’est ELLE le problème.

                    Je vois mal comment on pourrait garder le moindre espoir.


                    • tonimarus45 3 février 13:36

                      @xana croyez vous que l’on aura l’avis de « fergugus » ou va t’il eviter ????????


                    • cathy cathy 3 février 16:17

                      Ce Navalnik est un escroc, il était en résidence surveillé pour l’affaire d’Yves Rocher. Comment se fait-il qu’Emmanuel Macron prenne sa défense ? 


                      • troletbuse troletbuse 3 février 18:25

                        @cathy
                        Ben quoi, entre pourritures, on s’entraide


                      • urigan 3 février 18:43

                        @cathy parce que c’est un toutou de washington. Il en est rendu a aller dire à mamie Angela d’arrêter la construction du gazoduc. Ridicule, il est ridicule.


                      • Navalny agent GB ?

                        Dans ce cas là faut l’échanger contre Assange ...bref une idée à creuser...

                         J’ai un plan !


                        • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 18:44

                          @Armand Griffard de la Sourdière
                          Y a déjà pas mal de gens qui proposent un échange Assange contre Navalny. Moi je suis pour.


                        • Montagnais Montagnais 3 février 18:52

                          Excellent article, tellement bien travaillé ..

                          Excellents commentaires en majorité

                          Comment se fait-il que les « chaînes de télévisie, les matrons du spectron n’en parlent pas, jamais ? Agoravox n’est jamais invité !

                          Juste une correction nécessaire : pas confondre »les gueux« , issus fiers du fantastique Moyen-âge et »proprol«  en troupeau, pur produit »des lumières« et de la »révolution française« et des media Hanouna, et du matérialisme de la Kehre

                          Enfin .. il sera très-impossible de sortir de la cage tant que proprol continuera à croire en »l’occident« , »l’europe« , »la gauche« , la »droite« , les »valeurs« de la raie-pubique », « liberté », « égalité », « fraternité » ... belles idées qui couvrent une bien triste réalité. Imposture savamment entretenue


                          • Xenozoid Xenozoid 3 février 19:45

                            free Assange


                            • JMBerniolles 3 février 20:40

                              Bonjour Christelle,

                              Merci pour cette longue mise au point.

                              Dans mon esprit Navalny que j’appellerai le mort vivant, n’est absolument pas dangereux pour le pouvoir en Russie (qui ne se résume pas à Poutine bien entendu). Je dirai en plaisantant un peu que la Russie a envoyé Navalny en occident comme un cadeau empoisonné. 

                              Navalny n’avait déjà pas beaucoup de supporter en Russie, mais avec cette manœuvre il apparait maintenant pour les russes comme ce qu’il est réellement c’est à dire un agent occidental. De l’empire anglo saxon exactement.

                              L’occident commence à avoir un certain palmarès dans les erreurs de casting concernant les « opposants ». Outre le mort vivant pour la Russie, on a Guaido pour le Venezuela, une improvisation féminine pour la Biélorussie, le comique qui a cessé de faire rire en Ukraine, ne parlons pas du défunt conseil national d’opposition pour la Syrie monté par Juppé, surnommé « cinq étoiles » par Bassam Tahhan parce qu’il ne descendait que dans des Hôtels de cette classe là.


                              • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 20:57

                                @JMBerniolles
                                Clairement cette histoire a dévoilé qui est réellement Navalny, et détruit totalement sa crédibilité.


                              • slave1802 slave1802 3 février 20:44

                                Et pendant ce temps on apprend que chez Yves Rocher, l’entreprise française qui a permit de le faire condamner, on a bien du mal à comprendre en quoi ils ont été escroqué. Aux dernières nouvelles il semblerait que la police russe ait beaucoup insisté pour qu’ils portent plainte.

                                Plainte qui a depuis été retiré sans que cela n’empêche la justice russe de le condamner.

                                Mais bon, on va quand même pas douter de la probité de saint Poutine.


                                • Xenozoid Xenozoid 3 février 20:47

                                  @slave1802

                                  comme la justice suedoise et les plaintes  contre ASSANGE  smiley


                                • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 20:56

                                  @slave1802
                                  Ah bon et c’est quoi votre source ? Non parce qu’un communiqué récent dit le contraire de ce que vous sortez.... https://t.me/sashakots/19594 
                                  Avant de parler de la probité de Poutine commencez par améliorer la votre.


                                • pascal58 3 février 22:25

                                  @Xenozoid

                                  Honte à vous sortir cette histoire complètement bidonné. D’ailleurs la Suède a abandonnée l’accusation faute de preuve.

                                  J’ai convoqué cette conférence de presse pour annoncer ma décision de classer sans suite l’enquête” visant l’Australien, a annoncé la procureure en chef adjointe, Eva-Marie Persson. “Tous les actes d’enquête ont été épuisés (...) sans apporter les preuves requises pour une condamnation”, a-t-elle ajouté.

                                  https://www.huffingtonpost.fr/entry/en-suede-poursuite-viol-contre-julian-assange-finalement-abandonnees_fr_5dd3e913e4b0263fbc9abf03

                                  Encore un coup tordu des USA...


                                • slave1802 slave1802 3 février 23:01

                                  @Christelle Néant

                                  Et vos sources à vous c’est Telegram ? Effectivement c’est du lourd...enfin si on comprend le russe, ce qui n’est pas mon cas

                                  Sinon, vous pouvez fouillez là :https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=yves+rocher+navalny

                                  Mais toutes ces sources sont sans aucun doute affiliés à la C.I.A. n’est ce pas ?


                                • slave1802 slave1802 3 février 23:03

                                  @Xenozoid

                                  Effectivement, il faut être naïf pour croire que les méchants ne se trouvent que d’un seul côté du rideau de fer...


                                • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 23:07

                                  @slave1802
                                  La source en question c’est Alexandre Kots, un des meilleurs journalistes russes, qui a transmis un communiqué d’Yves Rocher. Si vous saviez réellement des choses sur la Russie, vous sauriez que Telegram est une source d’information importante dans le monde journalistique russe. La plupart des grands journalistes ont une chaîne Telegram.
                                  Quand à votre recherche Google, c’est mignon mais à part les articles de la presse occidentale qui racontent n’importe quoi sur cette affaire (comme ceux qui prétendent que la CEDH a annulé sa condamnation), lesquels précisément disent ce que vous prétendez ? Non parce que vous êtes bien gentil mais j’ai autre chose à faire que de dépiauter chaque article pour trouver lequel dit quoi.
                                  Et les médias occidentaux n’ont pas besoin d’être affiliés à la CIA pour raconter de la merde russophobe, il leur suffit d’être financés par des personnes ou des états dont c’est la politique.


                                • @Christelle Néant

                                  Coucou Christelle,

                                  Vire ce connard smiley

                                  Tu perds ton temps, t’as des choses plus importantes à faire : dormir par exemple, pour nous amener ensuite des reportages classieux.

                                  Plus sérieusement, tu perds du temps à répondre à des salopards qui se moquent comme du tiers et du quart de la réalité. Laisse tomber, ils te font juste perdre du temps, et c’est fait exprès pour te taper sur le système.

                                  Bonne continuation smiley


                                • cyrus GlopPasGlop,emmerdologue 4 février 00:23

                                  @Christelle Néant

                                  il as pas tord christelle , que tu expose les chose une ou deux fois c’ est utile , 
                                  mais face a des "nuisible qui te font perdre ton temps a la 3 em fois faut pas te gener .

                                  BIse et bon courage pour tes reportage de guerre que personne ici n’ aurais les couille de faire a ta place .

                                  CYRUS


                                • slave1802 slave1802 4 février 10:40

                                  @Christelle Néant

                                  OK on a donc un aperçu de votre objectivité. Seules les source Russes disent la vérité et le reste du monde il fait rien que de vous embêter... smiley

                                  Au moins les choses sont claires, vous n’êtes absolument pas neutre.

                                  Pas que ce soit un problème du moment qu’on le sait et je continuerais à vous lire à travers ce prisme : vos reportages penchent très fortement à l’Est.



                                • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 12:55

                                  @Philippe Huysmans, Complotologue
                                  Je sais que j’y perd du temps mais c’est important pour montrer que ce sont des trolls. Et je te rassure il en faut beaucoup pour me taper sur le système. Je gérais des forums sur Internet dès 2001, donc j’ai acquis une expérience en matière de gestion de trolls.
                                  T’inquiète il sera viré quand il franchira la ligne rouge. Ce qu’ils ne manquent jamais de faire vu qu’ils n’ont aucun argument de fond.


                                • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 13:00

                                  @slave1802
                                  Non c’est surtout de VOTRE objectivité qu’on a un aperçu. J’ai comparé la couverture du Maïdan, puis de la guerre dans le Donbass dans les médias occidentaux et russes depuis le début, càd 2013. Pouvez-vous vous targuer ’en avoir fait autant ?
                                  La comparaison que j’ai menée m’a montré très clairement que les médias russes ont bien plus dit la vérité que les médias occidentaux. Et dans une proportion énorme.
                                  J’ai d’ailleurs débunké assez de leurs mensonges pour que la fiabilité de ces médias soit évaluée à proche de zéro. Et je ne suis pas la seule.
                                  Le documentaire de Bonanza Media sur le MH17 a montré que la BBC avait trafiqué le témoignage d’une femme pour lui faire dire totalement autre chose que ce qu’elle avait dit. J’ai déjà débunké France24, France Info, RFI, et RFE-RL.
                                  Mes reportages ne penchent pas à l’Est. Ils penchent vers la vérité.
                                  Vous par contre votre biais pro-occidental est plus qu’évident.


                                • Christelle Néant Christelle Néant 4 février 13:01

                                  @GlopPasGlop,emmerdologue
                                  Malheureusement il faut répéter les choses. Car ce que je dis en commentaire sous un article n’est pas directement visible lorsqu’un troll se pointe sous un autre.


                                • Xenozoid Xenozoid 4 février 18:46

                                  @pascal58
                                  éffectivement mais je faisait plus la relation sur la notion de droit (international) comme guaido que sur leur légitimité lié au covidchock, ou assange et par là je demande un temps mort.....lol (j’ai abuse de l’herbe ce soir)


                                • Guy19550 Guy19550 4 février 04:02

                                  entr’acte :

                                  Je ne changerai pas d’avis d’une dalle avec mon message précédent. Let’s see, some other news :

                                  https://tass.com/world/1252507 : Suède

                                  https://tass.com/world/1252505 : Brésil

                                  https://tass.com/world/1252501 : Cowboys et la Russie s’en tape !

                                  https://tass.com/world/1252499 : Italie impatiente

                                  https://tass.com/defense/1252497 : Inde

                                  https://tass.com/world/1252491 : Who

                                  Et la meilleure est encore celle qui fait déjà couler beaucoup d’encre pour les médias ukrainiens. Je propose de les transférer dans les républiques, mais évidemment comme les terroristes de Kiev ont fait un freeze des assets, ils devraient venir à poil et recevoir les fonds nécessaires pour diffuser les émissions favorites des ukrainiens... on est pas fort loin d’une offensive des républiques vers Kiev ou d’un soulèvement de la population ukrainienne. 

                                  Pour Navalny je propose une cotisation de solidarité en bitcoins (max un dix-millième de bitcoin par personne) et uniquement pour des oranges. 


                                  • jjwaDal jjwaDal 4 février 04:17

                                    Et nos « fact checkers » professionnels sont aux abonnés absent sur ce sujet. Enfin quand Bouyghes se fait serrer pour utilisation massive de main d’oeuvre au « black » ils ne sont pas là non plus. Allez savoir pourquoi ? smiley


                                    • jjwaDal jjwaDal 4 février 04:17

                                      Très bon article par ailleurs. Joli travail.


                                      • Guy19550 Guy19550 4 février 05:44

                                        Quand il y a eu l’affaire Skripal, la Russie a signalé à un certain moment que l’inventeur du Novitchok se trouvait en Estonie et qu’il était possible de l’interroger. Je n’ai vu aucune suite à cela par après dans le cadre de l’affaire Skripal, ni même après. Cependant pour le procès de Navalny que j’ai suivi via Ria.ru, ce lien est apparu à un certain moment du procès :

                                        https://ria.ru/20210202/novichok-1595680562.html

                                        J’ignore combien d’interviews la personne a donné avant. 

                                        Vous vouvez ajouter la pièce au puzzle. Je crois que trop de personnes ne veulent pas savoir ou aller au fond des choses, mais cela mérite une mure réflexion quand même et bien plus que le cas Navalny qui se ballade sans slip selon moi. On peut spéculer sur les auteurs mais vu que le cas Skripal a quand même été un peu plus performant pour le Novitchok avec le contraire pour Navalny, les auteurs ne me semblent pas être les mêmes pour les deux cas. Cela évidemment pour le cas où il ne s’agirait pas d’une mascarade et c’est tout de même peu probable. Dans les deux cas, on accuse les russes, malgré les différences et là ça ne colle vraiment pas non plus.

                                        A défaut de vouloir approfondir les choses, ben faut pas espérer de moi prendre cela très au sérieux. Mais, le lien que je donne est peut-être un fake, qui sait ?

                                        On veut savoir ou pas, that’s the question.


                                        • jjwaDal jjwaDal 4 février 18:35

                                          @Guy19550
                                          On peut penser ce qu’on veut du pouvoir russe ou de leurs services spéciaux, mais sûrement pas les prendre pour des imbéciles.
                                          L’affaire « Khashoggi » a bien montré qu’un bon désosseur fait plus et mieux qu’un agent innervant estampillé « Poutine » en matière d’efficacité et d’anonymat. Le dernier des imbéciles comprendrait ça, à condition de vouloir réfléchir un peu.
                                          Ce que bien sûr, nos grands médias de propagande ne veulent pas faire. On les a d’ailleurs peu entendu couiner contre le régime séoudien à l’époque, alors que le meurtre dans une ambassade est a prioiri signé .
                                          Il est vrai que nos fossoyeurs professionnels de la démocratie se contentent fort bien des pires dictatures et que la démocratie est leur dernier critère de choix pour décider avec qui copiner.
                                          Il faut toujours se souvenir que ce ne sont pas les peuples qui décident les hostilités mais une poignée de psychopathes incapables de tolérer la noodiversité sur cette petite planète. Et sans la presse pour désigner des cibles et convaincre les peuples que la guerre ou la course aux armements est la seule planche de salut, ce monde serait encore assez paisible.
                                          Contre pouvoir ? Apprentis sorciers, plutôt.



                                          • Guy19550 Guy19550 4 février 06:01

                                            En plus, maintenant que Navalny restera en prison, l’enquête peut avoir lieu s’il en est demandeur, car rien n’a été transmis par les accusateurs occidentaux en Russie et de ce fait, il ne reste plus que Navalny lui-même qui peut relancer les choses. Cela explique selon moi pourquoi tant de pays demandent sa relaxation, ils ont des craintes que la vérité vienne à la surface. Faut pas avoir honte de la vérité, ni en avoir peur, elle est présente quelque part et les individus peuvent la faire bouger. 


                                            • roman_garev 4 février 13:05

                                              Vladimir Jirinovsky vient d’écrire dans Telegram :

                                              La réaction de l’Occident à l’arrestation de Navalny : la bête renifle que la proie passe sous leur nez. [...]

                                              Messieurs-dames, vous êtes paumés.[...]

                                              Moscou ne sera jamais Kiev-2. [...]

                                              La Russie, c’est une forteresse. Vous n’arrivez toujours pas à le comprendre. [...]


                                              • placide21 5 février 09:46

                                                M’a tout l’air d’un pov guignol envoyé au casse pipe par les anglo-saxons dans l’espoir qu’il foute le bordel (leur spécialité) et pérennise leurs rêves de conquête ; au pire Poutine les en débarrassera.


                                                • simir simir 5 février 18:07

                                                  L’escroc Navalny a fait ses études à l’université Yale aux Etats-Unis où il a bénéficié du programme de bourses internationales le « Yale World Fellows » pour les « leaders mondiaux en croissance »

                                                  Le même cursus que les vénézuéliens pro-Guaido Marlos-C. Machado (dirigeante de l’opposition de droite à Maduro) et Carlos Vecchio (ambassadeur de Guaido auprès de Mike Pompeo), la Chilienne Paula Escobar Chavarría, rédactrice en chef d’ El Mercurio journal pinochetiste hier et de droite extrême aujourd’hui, les Ukrainiens M. Shevchenko et S. Vakarchouk, deux piliers du putsch de Maïdan ou J. Sullivan, haut fonctionnaire étasunien, conseiller à la sécurité national de Jo Biden et la Cubaine anti-castriste T. Bruguera. De belles pourritures...

                                                  Sur ses escroqueries il n’a pas qu’Yves Rocher à son passif.

                                                  Il est accusé d’avoir détourné pour près de 400 000 euros de fonds envers une société forestière alors qu’il était conseiller auprès du gouverneur de la province de Kirov. Jugé coupable, il écopera finalement de 5 ans de prison avec sursis en février dernier lors d’un second jugement.

                                                  Selon l’institut indépendant de sondages Levada 2/3 des russes ne le connaissent pas et ici on le fait passer pour le principal opposant à Poutine.

                                                  Si l’on regarde les élections c’est Ziouganov le principal opposant.

                                                  i ils mentent sur des chiffres pourtant facile à vérifier nos médias et politiciens sont capables de pareu de toutes les vertus un sale raciste qui dit : « les migrants sont des insectes qui faut détruire à l’aide d’une tapette » ou encore quand dans une vidéo, déguisé en dentiste il compare ces migrants aux caries.

                                                  Nos « droidelhomistes » patentés ont vraiment perdu la tête !


                                                  • Guy19550 Guy19550 7 février 06:50

                                                    @simir
                                                    Cela ne l’a ni rendu plus intelligent, ni plus honête. Je ne dirai pas qu’il n’a rien appris, mais lorsque je lis ce qui s’est produit au procès pour son film, il a intérêt à avoir le juge dans son camp, ce qui évidemment est très peu probable, que du contraire, le procès est suspendu jusqu’au 12 de ce mois si mes souvenirs sont bons et il semblerait que des acolytes à lui ont fait pression sur l’ancien militaire avec des menaces de mort. Le pauvre en a été malade, et le procès reporté. Quand je vois les propos que la presse a rapporté sur la question, y a son Yale qui en prend un coup. J’en arrive même à me demander s’il peut être utile de le libérer un jour...

                                                    Je pense que le juge aura la même pensée...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité