• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ancien député de la Rada : Le Donbass ne reviendra pas, et « Minsk » (...)

Ancien député de la Rada : Le Donbass ne reviendra pas, et « Minsk » permettra la partition légale de l’Ukraine

Un ancien député de la Verkhovna Rada, Evgueni Balitski a déclaré que le Donbass et la Crimée ne reviendront jamais au sein de l’Ukraine, que les habitants des deux républiques populaires détestent leur ancienne patrie, et que les négociations à Minsk sont nécessaires pour instaurer un cessez-le-feu et permettre une partition légale et civilisée de l’Ukraine.

JPEG

Evgueni Balitski a déclaré, dans une interview accordée à la chaîne Youtube Intervizor, que l’Ukraine ne pourra jamais récupérer la Crimée et surtout le Donbass, dont les habitants détestent le pays qui a tué des milliers d’entre eux.

« De quelle dignité parlez-vous ? Que nous nous battons dans notre pays et que nous nous entre-tuons ? La munition se fiche de qui elle tue, elle vole et touche une fille avec une sacoche ou un séparatiste. Et même s’il est séparatiste, il est toujours Ukrainien avec un passeport ukrainien. La Crimée ne reviendra pas. Ni la Crimée ni le Donbass ne reviendront. Tous ces formats de Minsk, tout ce qui s’y passe, c’est du temps de procrastination pour dire aux Ukrainiens à la télévision : « Encore un peu, et nous allons régler cela ici », » a déclaré l’ancien député.

D’après Balitski, l’objectif principal des négociations qui se déroulent à Minsk est de mettre fin à la phase active du conflit dans le Donbass, et d’acter légalement la partition de l’Ukraine.

« L’essentiel est d’avoir la paix. C’est une bonne chose que les troupes se retirent, du moins pour ne pas s’entre-tuer, car en aucun cas le Donbass ne reviendra, oubliez-le. Je parle très souvent en Crimée avec des gens qui viennent de la République Populaire de Lougansk et de la République Populaire de Donetsk. Ils nous détestent. Après qu’ils ont été massacrés, et que des obus ukrainiens leur ont été tirés dessus, comme le pilote Volochine qui a tiré sur Lougansk avec son avion, ils ne reviendront pas vers nous. Il faut seulement plus rapidement terminer et officialiser cette situation pour l’inscrire dans la législation ukrainienne. Tout le reste n’est qu’une tromperie et un discours pour nous amener au fait que « vous n’avez pas de pain dans le réfrigérateur – c’est normal »,  » a conclu Balitski.

Le réalisme de cet ancien député de la Rada ferait bien d’inspirer les membres du gouvernement ukrainien. Il serait bon aussi que l’ensemble des territoires du Donbass, qui ont voté en 2014 pour leur séparation de l’Ukraine soient concernés par la légalisation de la partition du pays.

Ce serait pour Kiev un pas de géant vers l’application concrète des principes démocratiques. Ce n’est qu’en respectant la volonté que le peuple du Donbass a exprimé par référendum il y a cinq ans, que l’Ukraine pourra normaliser ses relations avec la région dans le futur. Malheureusement pour l’instant, cela n’est toujours pas à l’ordre du jour.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    



    • Guy19550 Guy19550 28 novembre 00:21

      J’avais envie de répondre à cela ainsi plutôt que par un appel aux armes. S’il est vrai que le Donbass entier devrait se révolter, je n’ai pas envie d’inciter à la violence et la chanson du lien de Youtube devrait avoir le même effet sans inciter à la violence. C’est une assez vieille chanson qui a eu par mal de succès et je la trouve encore appropriée pour le conflit en Ukraine. Les armes n’ont rien donné. Pour le moment des choses se font en cachette. Alors que cette musique montre une autre voie, encore inexploitée.


      • Guy19550 Guy19550 28 novembre 20:37

        Dimanche 24/11/2019
        IMF :
        https://112.international/finance/ukraine-expects-to-receive-imfs-consent-by-the-end-of-2019-45791.html
        C’est sans compter sur l’eau dans le gaz... Je pense que s’il y avait eu un contrat signé pour 10 ans, cela aurait pris une autre tournure.
        https://www.ukrinform.net/rubric-economy/2821619-ukraine-to-stop-cooperating-with-imf-in-2023-markarova.html
        Je crois que cela doit inclure le gaz de schiste et les expropriations dans le Donbass... Des connes comme cela, il en faudrait plus en Ukraine...
        https://en.interfax.com.ua/news/general/626421.html
        Le FMI rentre au bercail et sans accord...

        Lundi 25/11/2019 
        Le FMI a fait une élocution « élogieuse » des discussions qui allaient dans le bon sens.
        Rien n’a cependant évoqué en quoi cela consistait.
        https://dan-news.info/en/politics-en/kievs-document-on-donbass-deportation-plan-is-authentic-lawyer.html
        https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/elena-chichkina-le-plan-de-219500
        C’est un point important à noter. Pas pour rien que c’est en gras et rouge.
        https://www.stalkerzone.org/oleg-tsarev-kiev-wants-to-completely-abandon-the-law-on-special-status-for-donbass/

        Mardi 26/11/2019
        Le désengagement s’est poursuivi en LPR en retirant des fortifications. Cela s’est fait à l’aveuglette :
        https://tass.com/world/1092709

        Jeudi 28/11/2019
        C’était pas la peine de perdre son temps à signer l’accord de Tarzan, si à la réunion du groupe des quatre, on présente autre chose : https://tass.com/world/1093809

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès