• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Après le premier tour des élections au Brésil… par Antoine (...)

Après le premier tour des élections au Brésil… par Antoine Manessis

 

Comme nous l’avions laissé entendre, mais avec encore plus d’ampleur que prévue, le candidat fasciste Bolsonaro arrive largement en tête des présidentielles avec 46,03% contre 29,2% pour le candidat du PT Haddad.
Le fascisme devient un danger immédiat et nos camarades du PCB (Parti Communiste Brésilien) apportent pour le second tour un soutien critique à Haddad pour barrer la route au fasciste Bolsonaro (voir la déclaration du CC du PCB du 7 octobre) dont le programme s’articule ainsi :

  • sur le plan économique ultra-libéralisme , destruction ds droits sociaux, réduction drastique des salaires,réduction des investissements publics, liquidation des programmes sociaux, privatisations massives et dénationalisations, pillage des ressources naturelles.
  • Sur le plan politique casse des libertés démocratiques, violence armée contre le mouvement populaire, les travailleurs, les femmes, les LGBTs, les indigènes, la jeunesse pauvre et noire, corruption, milices patronales, militarisation de la vie politique, adorateur de la dictature militaire terroriste, obscurantisme religieux.
  • Sur le plan international alignement anti-national sur les Etats-Unis et casse des maigres marges d’indépendance, mort du B des BRICS.

Bref la victoire fasciste dans cet immense pays de 208 millions d’habitants serait une catastrophe politique non seulement pour le Brésil mais aussi pour le continent latino-américain et aurait de conséquences néfastes sur le rapport de forces mondial.
Le PRCF tout en souhaitant la défaite du fasciste Bolsonaro dans le cas présent, souligne la responsabilité historique de la social-démocratie dans la situation actuelle. La politique de collaboration de classe, de compromissions de classe du PT a largement préparé le terrain au fascisme. De même que la politique de la droite de Michel Temer qui a engagé un processus de fascisation du Brésil après le coup d’Etat contre la président e élue Dlima Roussef.

Le grand capital industriel, les marchés financiers, les grands propriétaires terriens et les églises soutiennent ouvertement et massivement le candidat fasciste. Mais c’est l’abstention des masses populaires qui favorise aussi Bolsonaro. Abstention qui est la conséquence directe de la politique de conciliation avec le grand capital et le FMI mené par le PT.
Une fois encore rappelons aux opportunistes et autres “conciliateurs”, à ceux qui “oublient” la lutte des classes, à ceux qui “oublient” que les intérêts de travail et du capital sont antagoniques l’avertissement d Saint-Just :” Ceux qui font des révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau”

Au Brésil comme partout, tant qu’à faire d’être progressiste, insoumis ou communiste, autant l’être franchement.

Antoine Manessis, secrétaire de la Commission Internationale du PRCF – 9 octobre 2018

https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/apres-le-premier-tour-des-elections-au-bresil-par-antoine-manessis/


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • math math 12 octobre 09:21

    Les donneurs de leçons vent debout contre la montée de l’extrême droite ?

    Fallait pendant vos gouvernances faire le boulot, maintenant vous êtes tout simplement responsable assumez vos conneries plutôt que de pleurer sur votre incompétence !

    • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 20:23

      @math
      Pas faux, mais quand on voit que les deux dernières années ont été exercées suite à un coup d’Etat, comment dirais-je... Non seulement le putschiste légal (ripoux) n’a pas résolu les problèmes mais en plus il a bradé tout le pays aux USA. Tout est bien verrouillé maintenant, comme avec nos derniers européistes passés à l’Elysée. Donc les brésiliens se rabattent sur un « dur », mais ça, on verra...


    • math math 13 octobre 06:47

      @V_Parlier...( mais en plus il a bradé tout le pays aux USA)..heu pas vraiment, plutôt aux riches arabes et aux sociétés bidons pour racheter les bijoux de famille !


    • Trelawney Trelawney 12 octobre 09:39

      C’est finalement Lula dans sa prison qui doit être tranquille. Dans quelques temps, ceux qui ont tout fait pour mettre Lula là ou il est, ne vont pas tarder à faire des pieds et des mains pour demander à le rejoindre.


      la vie est une farce !

      Pour ce qui est du peuple des favela Bolsonaro ou pas Bolsonaro ne va pas changer grand chose à leur ordinaire

      • Zaza Zaza 12 octobre 09:42

        gauche angélique idiote, du Mélenchon...
        - évangéliste soutiennent les fascistes, Eg catholiques, moins soutenaient le PT, avant les conneries sociétales des gauchistes débiles
         
        - La France va vers une sud-américanisaion, destruction classe moyenne, état asservi à l’Allemagne, UE et euro, dévalorisé, méprisé.
        - Quand les banlieues chéries de Mélenchon n’’auront plus le torrent de subventions, émeutes
        - Les retrités auront peur, fascisme
         
        - Les moyens pauvres ne veulent plus payer pour les très pauvres, lire Guilluy, Obama care rejeté par les petits blancs et même les noirs américains.contre les hispaniques immigrés
        - Quand le peuple est détruit ds le multiculturel, le racisme triomphe. Au Brésil un vrai vote raciste, suprémaciste blanc, soutenant une oligarchie terrienne ultra visible (pas comme en UE), triomphe à cause des Ferrands locaux et du mépris des valeurs, de la tradition, de l’inconscient collectif. « école sexialisée » disaient les fascistes ! ça vous rappelle qqchse ?
         
        Les bien pensants de gauche n’ont pas vu le Brexit, Trump, Afd, Kurz, Salvini, Vrais finlandais, Brésil etc.... les nullards... ça ne comprend pas !
         


        • Alren Alren 12 octobre 19:24
          @Zaza

          Ça, il est certain de dire tout sauf Mélenchon et la France insoumise, va favoriser l’arrivée au pouvoir d’une gauche de révolution, une gauche qui changera la vie de la masse des Français !!!

          Vous un malin, Zaza !!!

        • Spartacus Spartacus 12 octobre 10:36

          Faut il rappeler que le fascisme est une métastase du socialo-communisme.

          En Italie Mussolini était un ancien communiste, en Allemagne le parti était un parti socialiste.

          Le Faschisme a constituer a mettre en pratique les points les plus importants du manifeste communisme.

          Pour ce qui est du Brésil, les socialo-communistes ont défendent surtout le droit de profiter des autres et de la corruption par l’intermédiaire de l’état.

          Quand aux violences, elles sont le fait des gauchistes et hystériques gauchistes incapable d’accepter la démocratie. 

          Quand au candidat Bolsonaro le seul intérêt est son futur ministre Paulo Guedes qui pour une fois n’est pas un con. 
          C’est un économiste reconnu de l’école de Chicago. 
          Mais le gardera t-il ?

          Quand on sait que les ministres de Pinochet sortant de l’école de Chicago ont réussit à faire du Chili la première puissance économique d’Amérique du Sud, mettre fin à la dictature dans la paix civile et relevé le niveau de vie de chaque Chilien au plus haut de toute l’Amérique du sud.

          Si et uniquement si, ce ministre arrive a faire les réformes, les Brésiliens auront un autre destin que les Vénézuéliens sombrés dans le communisme...

          • pemile pemile 12 octobre 10:46

            @Spartacus "Quand on sait que les ministres de Pinochet sortant de l’école de Chicago ont réussit à [...] mettre fin à la dictature dans la paix civile"


            Rien de tel qu’un doux régime militaire ! smiley

          • Trelawney Trelawney 12 octobre 11:59

            @Spartacus
            Voir l’article ici https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rio-de-janeiro-une-enigme-208517

            Où l’on découvre que le vote extrême au Brésil ne trouve pas ses origines là où on le penserait

          • mmbbb 12 octobre 19:13

            @Spartacus « Le Faschisme a constituer a mettre en pratique les points les plus importants du manifeste communisme. » Hitler a commence a faire ses armes dans les corps francs . Il se battait contre les spartakistes. Ces derniers etaient des sociolo coco pure et dure . D ou la celebre phrase de Churchill qui clairvoyant a dit « entre la peste et le cholera il faut choisir » . Par ailleurs les grands groupes dont Ford ont finance le parti d Hitler , Quant a Pinochet , ,ne pratiquait il pas la torture ? N y a til pas eu un proces Pinochet ? Tu le fais express ou tu es vraiment con ? Tu n es pas seul sur terre, il y a des historiens qui ont ecrit de nombreux essais Le temps faisant son oeuvre et les archives pouvant etre aussi exploitees, il est difficille desormais de maquiller l histoire comme tu tentes de le faire NB dans un mois triste anniversaire de la guerre de 14 -18 Cette guerre etait celle des nations liberales Elle fut le suicide des nations et l ffondrement des empires Elle avait en germe la genese de la seconde et la crise de 1929 precipita l histoire La crise de 1929 une crise des cocos ?


          • Alren Alren 12 octobre 19:34

            @Spartacus

            « Mussolini était un ancien communiste, en Allemagne le parti était un parti socialiste. »

            Tout faux comme d’habitude !

            Mussolini n’a jamais été membre du parti communiste qu’il exécrait mais du parti socialiste (un parti socialiste réformiste, conciliant avec le capitalisme, le cléricalisme catholique et ennemi du PCI). Ce n’est pas la même chose !!!

            Le parti national-socialiste ouvrier allemand combattait les communistes, les socialistes et les syndicats ouvriers dès le début ! Son intitulé était un piège car il était subventionné dès le début par les patrons d’industrie. Les SA, essentiellement des chômeurs, étaient nourris à ne rien faire sinon à brailler dans les rues et se battre contre les communistes qui furent les premiers à remplir le camp de concentration de Dachau.

            Pinochet a vendu son pays aux USA et le peuple a été appauvri même si la haute bourgeoisie s’en mettait plein les poches.

          • mmbbb 13 octobre 09:59

            @pemile il vaut mieux pouvoir lire les idioties de Spar que d etre aveugle.


          • Spartacus Spartacus 13 octobre 10:12

            @mmbbb


            « Huit des dix points (du Manifeste du Parti communiste de Marx et Engels) ont été exécutés par les nazis avec un radicalisme qui aurait enchanté Marx. Seuls deux points n’ont pas encore été complètement adoptés par les nazis, à savoir l’expropriation de la proptiété foncière et l’affectation de la rente foncière aux dépenses de l’État (point n°1 du Manifeste) et l’abolition de l’héritage (point n°3). Cependant, leurs méthodes de taxation, leur planisme agricole et leur politique concernant la limitation des fermages vont chaque jour dans le sens du marxisme »
              Ludwig von mises

            Déclaration de Hiltler :


            Quand au Chili, Pinochet a été embauché par Allende, et c’est à la demande du parlement élu qu’il a fomenté un coup d’état.

            Son ministre formé à l’école de Chicago était José Piñera.
            Il a laissé au pays une telle bonne impression aux habitants, qu’aujourd’hui son frère Sebastien a été élu par 2 fois le président du Chili.


          • mmbbb 13 octobre 19:25

            @Spartacus Allende a une face d ombre je ne l ignore pas Mais ce sont des petits copains de la CIA qui l ont degommé Quant a Hitler c est du national socialiste. Tes petits copains de Contrepoints devraient le savoir . Ils ratiocinent sur le terme Les nazis pourchassaient les les cocos C est paradoxale non Il a redresse l economie allemande par le réarmement C ’est connu c ’est pour cela que le nazisme a ete si difficile a vaincre et si meurtrier L allemagne avait de tres ingenieur bon notamment en aeronautique L un deux mit au point l aile delta et a la fin de la guerre l avion a reaction fit son premier vol . Le Nautillus premier sous marin US , a ete recopier des plans du dernier sous marin allemand Il etait indetectable Et pour finir je me demande pourquoi Hitler n a fait qu une alliance de papier avec Staline


          • foufouille foufouille 12 octobre 10:46
            quand on soutient l’immigration du medef faut pas se plaindre.


            • microf 12 octobre 11:39

              Chacun sait comment s´est terminé le fascisme et les fascistes, alors, que ce soit au Brésil ou ailleurs, avis aux fascistes.


              • foufouille foufouille 12 octobre 11:42

                @microf

                personne ne sait comment se terminera le lapinisme africain ni quand les africains cesseront définitivement l’esclavage de masse.


              • mmbbb 12 octobre 18:58

                @microf certes , le fascisme s installe lorsqu il y a plus d alternative La democratie de Weimar fragile n a rien pu resoudre L Allemagne s est effondrée economiquement c etait la banqueroute Pays au bord de la guerre civile Quant a l Afrique , la police tire a balle reelle lorsqu il y a des échaufourrées , C est bien Microf ?


              • Dom66 Dom66 12 octobre 12:10

                « Bref la victoire fasciste dans cet immense pays de 208 millions d’habitants serait une catastrophe politique non seulement pour le Brésil mais aussi pour le continent latino-américain et aurait de conséquences néfastes sur le rapport de forces mondial. »


                Je suis bien d’accord avec toi camarade, mais la question est la suivante.


                Si tu veux te faire aimer du peuple, alors fait une vrai politique pour le peuple sans corruption,

                Il faut comme ce qui est arrivé au Chili que l’extrême gauche ne mettent pas de bâton dans les roues des gouvernants de gauche. Ce n’est pas en voyant arriver le fascisme qu’il faut brailler, c’est trop tard.


                • bébert 12 octobre 12:19

                  Le PRCF fervent défenseur de la sortie de la France de L’UE , qui se préoccupe du régime Brésilien , du foutage de gueule complet. Par cet article vous confirmez votre idéologie internationaliste . Vous voulez remplacer une dictature capitaliste , par une dictature du prolétariat où celui ci n’aurait aucun droit , car le pouvoir serait gérer par une caste bolchevique à la manière Stalinienne. Merci on a déjà donné. Dans une vrai démocratie votre parti devrait être interdit depuis longtemps , mais le pouvoir se sert de vous comme de Lepen , vous êtes les épouvantails de notre système électoral , et vous servez les intérêts capitalistes par votre démagogie d’un autre âge.


                  • goc goc 12 octobre 15:33

                    J’ai vécu a Rio au temps des militaires, en 1977. A cette époque il n’y avait que 2 classes sociales : les riches et les pauvres, la favela commençait là où finissait le terrain de golf. l’inflation était de plus de 100% l’an, et les militaires étaient posté sur les toits de Maracana pendant le match de foot. On avait toujours un billet de 10$ dans le passeport pour les contrôles d’identité.
                    Et pendant ce temps-là les gros propriétaires terriens réduisaient en esclavage la main-d’œuvre locale.
                    Enfin le Brésil était considéré comme un pays en voie de développement.

                    Aujourd’hui il fait parti des BRICS. N’est-ce pas a cause de ça qu’on assiste à ce coup d’Etat soft, plutôt qu’a la version venezuelienne de la reprise en main (l’un n’empêchant pas l’autre)


                    • mmbbb 13 octobre 10:11

                      @goc situation de l Europe , dans les années 70 Potrugal Espagne Grece , pouvoir autoritaire de droite . Europe centrale , ce qui fera plaisir a cet auteur ( Le PC a toujours des amnesies ) la Yougo , La RDA , La Thechco , l Albanie , et les etats satellites de l ex URRS, des pouvoirs autoritaires d essence communistes . Il n a vait que Sarte qui se rendait dans ce pays de la liberte qu etait l URSS . Donc il vrai l europe n etait pas non plus epargnée 


                    • mekihuhul 12 octobre 20:17
                      Je note, se faire suriner avant le débat a la télé est très très rentable.

                      C’étais un tout petit couteau... M’enfin c’est dans les boyaux.

                      Si c’est une mise en scéne, +2% couille et la foi en son équipe

                      Si c’est vrai, la victoire dans une semaine, et la guerre économique dans deux.

                      • Sergio Sergio 12 octobre 22:12

                        Bolsonaro : 46,03% 

                        Haddad : 29,2%

                        A la sortie près des burnes vu la pilule, le mauvais centrage du string n’a pas permis à celui-ci de remplir sa fonction première.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès