• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Après trois ans d’interruption à cause de la guerre, la RPD relance (...)

Après trois ans d’interruption à cause de la guerre, la RPD relance l’usine métallurgique Iouzovskyi à Donetsk

Le 5 octobre 2017, le chef de la RPD, Alexandre Zakhartchenko était invité par la direction de l'usine métallurgique Iouzovskyi à participer à la cérémonie d'ouverture et à venir lancer la première coulée d'acier de l'usine, après trois ans d'arrêt.

Même avant la guerre, l'usine ne fonctionnait plus que par intermittence, et les salaires étaient payés au lance pierre. En 2014, à cause de la guerre, l'usine s'arrête totalement de fonctionner faute d'approvisionnement en déchets métalliques avec lesquels est fabriqué l'acier (l'usine pratiquant le recyclage).

Pendant deux ans, l'usine, qui était l'un des fleurons de l'Union Soviétique, est totalement à l'abandon, et se transforme en véritable décor post-apocalyptique. En juin 2016, la décision est prise de mettre l'entreprise sous tutelle, d'en faire une entreprise d'état de la République Populaire de Donetsk (RPD) et de la restaurer pour la relancer.

En un peu plus d'un an, les employés appelés par la direction à venir restaurer l'usine vont accomplir des miracles. D'abord horrifiés et pour certains, découragés, devant l'état déplorable dans lequel se trouve l'usine, ils vont retrousser leurs manches, commander les pièces nécessaires, réparer les engins et les outils de production, remettre en état le toit et les transformateurs électriques, qui ont souffert des bombardements, nettoyer l'usine, etc.

Après plus d'un an de travail, l'ensemble de la ligne de production a été remise en état de fonctionnement. Un travail de titan. Au vu de l'ampleur de la tache accomplie, Alexandre Zakhartchenko a déclaré qu'il faut plutôt parler d'une remise à neuf complète que d'une restauration de l'usine, et qu'il s'agissait d'une grande victoire des employés de l'usine et de la république.

Après la cérémonie officielle d'ouverture de l'usine, le chef de l'état a lancé la production de la première coulée d'acier, dont il a reçu une partie en cadeau. Le jour même, l'usine a ainsi produit 100 tonnes d'acier sous forme de lingots.

En plus de la ligne de production, l'atelier ferroviaire a lui aussi été remis en état. Cinq locomotives ont ainsi été réparées pour transporter l'acier produit dans l'usine vers ses destinataires finaux. Les premiers clients sont internes à la république, car le but de l'usine est de produire d'abord de quoi satisfaire le marché intérieur, puis, s'il y a des surplus, de les écouler à l'extérieur.

D'après le directeur de l'usine, et le chef de la RPD, les clients potentiels se bousculent déjà, alors que l'usine doit produire 5 000 tonnes d'acier le premier mois, puis 15 000 tonnes d'ici un mois à un mois et demi, avant de monter à 30 000-40 000 tonnes par mois d'ici la fin de l'année, lui permettant d'employer environ 1 000 personnes. Et l'usine pourrait ne pas s'arrêter à ce rendement, puisqu'à l'époque soviétique elle produisait plus d'un million de tonnes d'acier par an.

Voir le reportage vidéo de l'ouverture de l'usine :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.21/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 10:29

    Et à part ça certains prétendent comme Jeandesvilles ne pas être des trolls ou des harceleurs. Quand on se crée un deuxième compte juste pour pouvoir venir cracher son fiel, c’est tout ce qu’on est monsieur.
    Et surtout pinailler sur des détails qui n’ont en réalité aucune importance. Le point crucial de cet article c’est l’exploit des ouvriers et de l’administration, d’avoir réussi à remettre cette usine en état en un peu plus d’un an à peine.


    • zygzornifle zygzornifle 10 octobre 11:03

      Ils vont pouvoir fabriquer des armes pour leur prochaine guerre .....


      • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 11:05

        @zygzornifle
        Pourquoi prochaine ? Je rappelle que nous sommes toujours en guerre ici...


      • citoyen_lambda 10 octobre 14:48

        Ouverture avec l’aide des Russes ? 


        Car les gisements des trois substances minérales indispensables à la fabrication de l’acier a permis à l’URSS d’ériger son plus puissant centre sidérurgique et industriel autour de Donetsk n’en démontre que la hauteur des intérêts en jeu. De même, l’industrie soviétique de l’aluminium et son industrie aéronautique, doit son émergence à l’énergie de la puissante centrale hydroélectrique du Dniepr (10 milliards de kilowattheures), en Ukraine.

        Et donc l’enjeu minier et industriel révèle que la marche orientale de l’Ukraine est d’abord un bassin minier et énergétique avant d’être russophone et permet de comprendre pourquoi la Russie tient tant à maintenir son contrôle sur ce territoire inextricablement intégré à son économie.

        • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 15:59

          @citoyen_lambda
          Cela explique surtout pourquoi les USA aimeraient bien mettre la main sur le Donbass, comme ils l’ont fait avec l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, etc..... Je rappelle que la Russie aussi a des gisements de beaucoup de matières premières dont le charbon, elle n’a pas besoin du Donbass pour ça. La remise en état de cette usine est le fait de la RPD et des ouvriers de l’usine. Pas d’aide russe là dedans.


        • citoyen_lambda 10 octobre 17:05

          @Christelle Néant
          Les USA n’ont aucune besoin des gisements du Donbass. Ils en ont suffisamment sur leur sol. Et je rappel qu’ils sont les premiers producteur de pétrole, donc les interventions en Irak, Libye, je ne vois pas.

          La Russie utilisait les ressources de l’Ukraine, ce n’est pas un secret de polichinelle. Avec l’embargo auquel elle est soumise, c’est une bonne nouvelle pour elle la réouverture de l’usine.

        • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 17:35

          @citoyen_lambda
          Les gisements américains sont en déclin, en clair plus de la moitié des réserves ont déjà été pompées, et les USA ne sont pas à la première place, c’est l’Arabie Saoudite qui tient cette place. L’invasion de l’Irak et de la Libye ont pour but de mettre la main sur leurs réserves pour compenser la baisse des réserves américaines. C’est pourtant connu ce fait...
          La Russie utilisait les ressources de l’Ukraine ? Quand ? À l’époque soviétique, oui. Mais dans le même temps l’URSS a doté l’Ukraine d’une industrie puissante, et en a fait une des républiques soviétiques les plus développées. Et l’Ukraine bénéficiait aussi des ressources russes. C’était donc un deal donnant donnant, et pas du pillage.
          Et concernant l’embargo et la Russie, la Russie continue de produire de l’acier, embargo ou pas embargo. Elle n’a pas besoin du Donbass pour se faire. Par contre cela permet au Donbass d’augmenter son autonomie. Puisque le Donbass est lui soumis à un blocus commercial total de la part de l’Ukraine.


        • VivreenRussie VivreenRussie 10 octobre 18:45

          @citoyen_lambda, 

          C’est merveilleux les commentaires sur AgoraVox... 
          Aujourd’hui je découvre que le bassin sidérurgique de la Russie est en fait dans le Donbass
          et personne ne m’a rien dit...
          C’est certain que les équipes de l’Usine 239 doivent être inquiètes pour leur avenir avec cette re-ouverture.

          Encore un peu et vous allez nous dire que cette usine n’existe pas :
          ps : Au fait en Irak regardez bien dans le sud vous allez voir des équipes de Lukoil et de Gazprom au travail et ce depuis de nombreuses années...

        • JP94 10 octobre 19:57

          @citoyen_lambda

          Ce que vous dites est faux. la Russie et l’Arabie saoudite en produisent chacun plus que les USA.

          Mais les USA gaspillent et pourquoi s’attaquent(ils aux pays producteurs qui ne sont pas des dictatures islamiques, comme l’Arabie saoudite .

          Donc même s’ils étaient le premier pays en production,de toute façon ils n’ont plus d’or pour garantir leur monnaie,plus de réserves de pétroles, et veulent piquer celui du Venezuela et d’ailleurs.

          Et puis la Chine, qui a de l’Or ( comme la Russie)) crée un marché du pétrole en yuan garanti par cet Or...les Etats-unis coulent , à terme ? 

          Où est passé leur Or amassé par les guerres en Europe et celui des mines de Thuringe offert par les nazis  ? dans les guerres incessantes qu’lls mènent depuis 45.
          Certes lls détruisent ailleurs sans être bombardés eux-mêmes ,mais ces destructions finissent pas leur coûter cher. 

          D’où leurs coups d’Etat en Ukraine et ailleurs ... 

          Après si vous croyez qu’ils vous sauveront, attendez tout de même quelques années voyez en 14 18 et en 39 45 ils n’arrivent que pour rafler la mise, pas pour se battre.

        • citoyen_lambda 11 octobre 09:09

          @JP94
          hop hop hop, on s’égare là !

          Je suis objectif, pas partisan. 
          1- Je ne suis pas pro USA et Anti Russes, Ami des Ukrainiens et ennemi des Séparatiste.
          2- C’est parce-que l’on est sur place que l’on regarde dans la bonne direction
          3- Souvent, je dis bien souvent, la seul voix contre est en erreur contre les nombreuses autres voix
          4- Tous n’est pas soit balnc ou noir, c’est plutot gris avec plusieurs nuances

          Donc c’est exact, ce n’est aps les USA qui sont les 1er producteur de pétrole brut (bien que leur production ne cesse de progressé au fil du temps) mais ils sont 1err sur la production de gazhttp://www.noorinfo.com/Les-10-plus-grands-producteurs-de-petrole-au-monde_a15317.html

          Exact que ce sont les sovietiques qui ont fait les usines en Ukraine, au plus près des réserves. Mais il faut se poser la question de savoir pourquoi ? Parcequ’ils étaient philantrope ? 

          Voici plutot un cocktail géopolitique en vrac :
          1/ La Russie a besion de calme auprès de ses frontières
          2/ La Russie commerce principalement avec l’Ukraine qui produit / produisait des élements spaciaux, aéronautique, de haute technologie, matériels de guerre, ...
          3/ La région de l’est Ukrainien est la plus riche en matière première
          4/ Les USA veulent que les Ukrainiens commercent avec l’UE et eux
          5/ Les Ukrainiens veulent se défaire d’un peu de dépendance avec la Russie
          6/ Les projets de passage d’oléoduc gazier russes passe par l’Ukraine, ainsi de des principaux ports comme sebastopol avec la base navale russe
          7/ L’UE pourrait utiliser les Ukrainiens et leurs infrastructures comme travailleur low-cost
          8/ L’Ukraine indépendante de 1991 est cette République Socialiste Soviétique d’Ukraine, restructurée par Staline en 1945. Elle regroupe des régions qui depuis des siècles ont connu des histoires différentes

        • Christelle Néant Christelle Néant 11 octobre 10:13

          @citoyen_lambda
          Je reprend votre cocktail géopolitique :
          1. Quel pays n’a pas besoin de calme près de ses frontières ? Cette attitude de la Russie est totalement normale.
          2. Faux, c’est la Chine le principal partenaire commercial de la Russie, suivie de l’Allemagne et des USA (voir en dernière page https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/File/438226) . L’Ukraine n’est que 8e....
          3. La région de l’Est est en effet riche en matières premières mais surtout c’est le poumon industriel de l’Ukraine...
          4. Les USA veulent piller l’Ukraine et leur fourguer leurs merdes, tout en faisant pousser des OGM sur leur Tchernoziom
          5. Les Ukrainiens lambda se foutent de se défaire de la dépendance à la Russie. Surtout si cela revient à détruire leur industries, et donc leurs emplois....
          6. Faux encore une fois. Au contraire les projets d’oléoducs gaziers actuels de la Russie CONTOURNENT l’Ukraine, que ce soit le Nord Stream 2, ou le Turkish Stream...
          7. Ca c’est même pas « pourrait », c’est ce qui est prévu....
          8. Sur ce point nous sommes bien d’accord
          Concernant le développement des usines en Ukraine, je rappelle que l’URSS a fait de même dans les pays Baltes, qu’elle a permis d’industrialiser... L’URSS aurait pu se contenter de ne produire que de l’acier en Ukraine, et de produire le reste en Russie, qui je le rappelle a aussi des usines métallurgiques et des ressources minérales.
          Il n’y avait aucune obligation d’installer les usines aéronautiques en Ukraine, elles auraient pu l’être en Russie... Je ne pense pas qu’il s’agissait de philanthropie, mais de calcul savamment pensé, pour éviter d’avoir des pays membres de l’URSS qui soient des boulets financiers pour les autres. Quoi qu’il en soit, c’est à l’URSS que l’Ukraine doit son existence, et l’énorme potentiel économique et industriel dont elle a disposé à son indépendance, et qu’elle a laissé moisir, ou a revendu une bouchée de pain. Cette industrie qu’elle torpille à présent en coupant les ponts avec la Russie, alors que le voisin était son principal débouché.


        • JC_Lavau JC_Lavau 11 octobre 10:44

          @Christelle Néant. Confirmation microscopique de l’orientation de la Chine vers la Russie, mais confirmation quand même : sur AliExpress, le plus gros des commentaires de clients pour l’outdoor et l’optique est en cyrillique, essentiellement russe. Sinon vraiment toutes les nations.


        • Christelle Néant Christelle Néant 11 octobre 11:12

          @JC_Lavau
          Constatation intéressante. J’avais pu voir effectivement que le réflexe des Russes est d’aller regarder sur ce site quand ils me parlent de tel ou tel équipement...


        • JP94 10 octobre 20:02

          Bravo à tous ces travailleurs et citoyens qui forgent l’acier comme dans leur roman Et l’acier fut trempé !


          Il y a un rapport intime de l’Homme à l’acier. Donc cette réouverture est d’autant plus forte ! 

          L’Âge du fer n’est pas fini ! même s l’Âge de l’Atome est déjà l...

          • JC_Lavau JC_Lavau 10 octobre 20:44

            @JP94. Pongo à Missiz : « Comment me sied la suie ? »

            Missiz : « Oh ! L’acier te suit à merveille ! »
            In : Plus on est de chiens. (traduit en Walt Disney par Les 101 dalmatiens).

          • JC_Lavau JC_Lavau 11 octobre 02:10

            Ça y est j’ai écouté et vu la vidéo. Je reste sur ma faim concernant la technologie et le process. C’est quand même l’essentiel, au delà de la restauration du moral.


            • Christelle Néant Christelle Néant 11 octobre 09:57

              @JC_Lavau
              Le chemin d’accès aux différentes machines étant étroit, et au vu du grand nombre de journalistes, il nous était impossible de tous y aller pour filmer. Seuls quelques un ont eu l’autorisation. Ils étaient censés partager leurs fichiers avec les autres, mais ne l’ont pas fait.... D’où l’absence d’images sur le processus complet...


            • JC_Lavau JC_Lavau 11 octobre 09:59

              @JC_Lavau. L’intérêt de la coulée continue, c’est d’alimenter en continu un train de laminoir derrière. Que ce soit de la tôle, du profil, du rail, du rond à béton, etc. Ici ce sont bien les trains de laminoirs qui sont le plus gros de l’investissement, bien plus que le four électrique à ferrailles. Même qu’on a mis au point la surveillance acoustique de chaque roulement de laminoirs, pour prévenir quand ils font un grognement suspect et qu’il faut programmer un arrêt maintenance pour changer à temps un ou plusieurs roulements. Vu ce que coûte chaque arrêt...


            • Christelle Néant Christelle Néant 11 octobre 10:15

              @JC_Lavau
              Wow, merci de ces informations smiley J’aurai aimé pouvoir aller filmer le processus. Mais ce n’est pas moi qui décide.


            • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 12:37

              @Christelle Néant. De mon vivant, j’ai vu la technologie ferroviaire évoluer drastiquement. Années cinquante, sur des tronçons secondaires, les voies de garage, on pouvait voir encore des rails à double champignon, tenus dans des sabots venus de fonderie :

              C’étaient les sabots qui étaient coûteux à l’excès.
              Toujours années cinquante, les premières attaches élastiques de rails étaient expérimentées. Car c’était encore le bord du tirefond qui tenait la semelle du rail, et les cantonniers repartaient resserrer ces tirefonds... On se demande pourquoi des inventions indispensables avaient autant tardé.
              Si le rail à semelle et champignon est venu près d’un siècle après le symétrique double champignon, c’est que c’est beaucoup plus difficile à laminer, à laminer droit. La mise au point de ce laminage a demandé bien du temps.

              Ma question demeure : quels demi-produits d’acier sort cette usine, et quels progrès sur quels marchés sont prévus ? Un simple coup de fil devrait vous renseigner. Merci d’avance.
              La situation est encore plus atroce à Haïti, où il faudrait construire très anti-sismique, et où l’acier et les capitaux manquent. Madagascar aussi manque cruellement d’acier et de chaux. L’infrastructure est grevée par la corruption endémique. Etc. Si on énumérait les malheurs du monde...

            • Christelle Néant Christelle Néant 15 octobre 12:13

              @JC_Lavau
              Je vais poser la question, la réponse risque d’être bien plus longue à venir que ça. La lenteur administrative ici n’est pas qu’une légende smiley


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 octobre 14:14

              @Christelle Néant. Peut-être je cherchais midi à quatorze heures. L’urgence première est probablement le rond à béton. Ensuite les profilés normalisés utilisés par les métalliers (construisent les bâtiments métalliques pour l’industrie et l’entreposage), cornières et IPN par exemple. Tout ça est du laminage à chaud.


              La tôle et les tubes ne viennent qu’après ; là c’est souvent du laminage à froid. Au moins pour les tubes soudés, et tubes carrés soudés.

              J’ignore si la technologie de superplasticité, où par exemple Bernard Baudelet s’était impliqué, s’est répandue vers les fabrications de masse.

            • Christelle Néant Christelle Néant 16 octobre 15:14

              @JC_Lavau
              Ce sont des questions intéressantes, je les ai transmises à l’administration en charge et j’attends leur réponse smiley Pour les tubes soudés on a une usine séparée, de ça je suis certaine car elle a été relancée l’an passé à peu près à la même date.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès