• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Aquarius : le documentaire EXODOS nous montre la vie des sauveteurs de (...)

Aquarius : le documentaire EXODOS nous montre la vie des sauveteurs de migrants

En réaction à la situation critique que traversent les membres d'équipage de l'Aquarius et le combat politique qui s'engage autour de l'action de ces bénévoles au sein de l'ONG SOS Méditerranée, le réalisateur Fabien Guillermont a décidé de mettre en ligne la totalité du film EXODOS, réalisé à bord de l'Aquarius en septembre-octobre 2016.

EXODOS (70 min) retrace la vie et l'expérience des personnes à bord de l'Aquarius, un navire de sauvetage en mer Méditerranée, entre le 14 septembre et le 6 octobre 2016. Le 3 octobre, il effectua le sauvetage de 723 personnes à bord d'un petit bateau en bois à la dérive au large des côtes libyennes.

La mer en est le personnage principal, elle se découvre sous différents angles : rose et scintillante sous la lumière de l'aube, sombre et terrifiante au regard de la lune. Le film montre les mouvements d'hommes et de femmes, leur traversée et leur rencontre au coeur de ce no man's land, territoire indompté et meurtrier.

Selon Fabien Guillermont, il est nécessaire, dans le contexte actuel, que les gens aient accès à cette information et comprennent la difficulté de telles opérations, ainsi que leur durée, et les complications qu'elles peuvent engendrer.

Il y a une douzaine de bénévoles et 7 ou 8 médecins et infirmier(e)s uniquement à bord pour prendre soin des personnes secourues. Il faut non seulement pouvoir leur donner à tous, déjà très fragilisés, un accès à de l'eau potable, mais aussi à de la nourriture. Ces opérations à bord d'un bateau surchargé prennent plusieurs heures.

Certaines personnes sont dans un état de fatigue extrême où blessées et nécessitent des soins urgents et importants.

Leur refuser l'accès au port est une mise en danger volontaire des personnes à bord, aussi bien les 629 personnes secourues que les membres d'équipage et de l'ONG.

Le film à été tourné en septembre 2016, dans une situation politique moins extrême, alors qu'à l'époque il y avait encore une dizaine de bateaux de sauvetage aux côtés de l'Aquarius. Plusieurs ont cessé leur activité depuis ou ont été mis en arrêt par les autorités européennes avant d'être relaxés.

L'Aquarius est un des seuls navires civils qui continue ses opérations au large des eaux territoriales libyennes. Il paraît nécessaire de mettre en avant la réalité de l'action effectuée face à une situation politique de plus en plus complexe, et la fermeture des frontières de l'Europe.


Moyenne des avis sur cet article :  1.46/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 14 juin 18:01
    article de pure propagande. avec des gens en danger, on au port le plus proche.


    • kader kader 17 juin 16:12

      @foufouille

      ouais moi j’aurai bien aimé un article sur
      COMMENT ON TRAVERSE LE SAHARA A PIED
      ils sont trop forts ces migrants.
      ou alors on nous prend vraiment pour des cons

    • leypanou 14 juin 18:24
      Leur refuser l’accès au port est une mise en danger volontaire des personnes à bord, aussi bien les 629 personnes secourues que les membres d’équipage et de l’ONG : et pourquoi pas carrément organiser des navettes ininterrompues entre les côtes libyennes et italiennes pendant que vous y êtes ?

      La propagande sorossienne humaniste cr.tine bat son plein : les passeurs se frottent les mains, ainsi que les dirigeants corrompus et pourris de leurs pays qui peuvent se débarrasser ainsi de parasites profiteurs.

      • gardiole 14 juin 18:27

        Jamais entendu parler de SOS Méditerranée jusqu’ici. J’aimerais bien savoir quelles sont les sources de financement de cette ONG.


        • cétacose2 14 juin 20:23

          @gardiole
          réponse : vos poches ....et les miennes


        • Spartacus Spartacus 15 juin 12:50

          @gardiole


          Les sources de financement sont le milliardaire rouge Soros.
          C’est le financier des démocrates aux USA.

          Soros dépense des millions pour l’immigration clandestine afin de parvenir à une majorité gauchiste permanente dans les pays occidentaux. 

          Son but est de faire venir le plus de gens possible de l’extérieur et de les rendre dépendants des gouvernements afin qu’ils soient toujours prêts à voter pour les politiciens gauchistes qui se soucient davantage du pouvoir que pour aider les gens à devenir indépendants.


        • kirios 14 juin 18:30
          « le documentaire EXODOS nous montre la vie des sauveteurs de migrants »
          moi , je pensais que vous alliez nous parler du train de vie de ceux maîtrisent ce qui ne sont pas des sauvetages mais des transbordements.
          il me semble avoir lu que le propriétaire de ce bateau est un ex membre de la commission européenne ???
          pouvez confirmer ou ...infirmer ?

          • foufouille foufouille 14 juin 18:49
            début de la vidéo, 3 femmes et une gamine, le reste est composé de larves jeunes mâle en bonne santé.


            • foufouille foufouille 14 juin 18:59

              25 minutes, SOS esclavagiste sauve un zodiac qui les attend à un endroit inconnu. ils n’ont pas pu atteindre la turquie plus proche.


              • foufouille foufouille 14 juin 19:17
                44 minutes et avant, toujours beaucoup de « gorilles » en pleine forme et quelques femelles récupérés par SOS MEDEF. ils ont tous des beaux vêtements en bon état.


                • foufouille foufouille 14 juin 19:40
                  51’59, SOS ATTALI a récupéré ses bons esclaves direct en lybie.des tas de pays sont plus près que l’italie.

                  • Montdragon Montdragon 14 juin 19:51
                    Le port le plus proche était Tunis !
                    Dans 200 ans on appellera cette période la seconde Traite Négrière !
                    Vous êtes des négriers, mentalement judeo-protestant tendance Cimade..des tueurs d’indiens ! Nous les indiens !
                    En rappelant que la solidarité doit être nationale est non charitablement extérieure.
                    Dans le 93, nous nourrissons éduquons soignons des peuls, wolof & toucouleurs qui le resteront à vie..jamais français !



                    • cétacose2 14 juin 20:21

                      Il y a des torpilles qui devraient être mieux guidées ...pour une morale plus salutaire....


                      • bluerage 14 juin 21:01

                        It’s only propaganda...Désolé, comptez pas sur moi pour voir un film de propagande de gauchistes qui vont ramasser des migrants à 100 mètres des côtes en totale complicité de passeurs esclavagistes. Comme disait Jésus, quand on verse trop d’eau dans la baignoire, à la fin elle déborde...


                        • Jean Roque Jean Roque 14 juin 21:03

                           
                          LES OFFICINES NÉGRIÈRES GOGOCHONES
                           
                          NE SAUVENT PAS DES MIGRANTS EN DÉTRESSE,
                           
                          LES COLLABOS LES CHARGENT À LA FRONTIÈRE POUR LE CAPITAL MONDIALISTE

                          25km des côtes libyennes ,limite des eaux territoriales, et font 95% du parcours.
                          Rdv pris avec les mafias islamiques qui les sifflent au portable.
                          Gocho, le collabo faux-cul du Capital.
                           
                          https://archive.fo/sy9Xy#selection-1887.0-2067.380
                          (article avec souscription Financial Times : https://www.ft.com/content/3e6b6450-c1f7-11e6-9bca-2b93a6856354)


                          • covadonga*722 covadonga*722 14 juin 22:15

                            torpedo loosss !!


                            • Phalanx Phalanx 14 juin 23:56

                              Je susi trés ému de constater que la propaganda globaliste passe de moins en moins.


                              Bien evidemment qu’il ne s’agit pas de « sauvetages » mais de ramassage en masse sur les cotes lybiennes. Aucun bateau migrant ne traverse la méditerranée, il suffit juste de se mettre volontairement en danger à quelques km des côtes et d’appeler le Blanc à l’aide. Il arrive et vous fait traverser la toute méditerranée jusqu’au paradis européen.

                              La perversion des règles de secours en mer et de d’asile politique est juste la nouvelle filière de l’immigration de masse. 

                              Si vraiment nos humanistes voulaient eviter les morts, ils reconduiraient les bateaux a leur port d’embarquement et plus personne ne se jetterait dans l’eau en attendant d’être « secouru ».




                              • bob14 15 juin 07:15

                                Ah ces Français bourrés de bonnes intentions..comme en 40 avec l’idole de cette époque..un certain Pétain..Le peuple de France est comme ça..toujours prêt à secourir les indigents..sur un bateau ou dans des tanks teutons..c’est « macronade » à tous les repas en ce moment..vous savez le p’tit étudiant défloré par une « cochonne » de l’EN.. smiley


                                • nono le simplet nono le simplet 15 juin 07:23

                                  @bob14

                                  tiens, au fait, te voyantplein d’allant et de bonne humeur, je te pose une question ...
                                  toi qui vit aux « States » ... ou à Meudon ... que pensent les ricains de la bise de Donald à Kim ?

                                • bob14 15 juin 07:25

                                  @nono le simplet...une majorité approuve et les
                                  « KHONS » désapprouvent.. smiley


                                • nono le simplet nono le simplet 15 juin 07:28
                                  @bob14
                                  une majorité approuve et les « KHONS » désapprouvent

                                  son électorat désapprouve ? ... normal remarque ...

                                • eric 15 juin 09:12

                                  Pas mal d’imprécisions et donc d’incertitudes dans ces histoires. Peut être un criminel gaspillage d’un certain point de vue.

                                  En effet, si les chiffres ONU, commissariat aux réfugiés, n’ont pas changé, c’est dans la traversée du Désert qu’il y a le plus de victimes. Il est sans doute moins coûteux de livrer des bouteilles d’eau dans le Sahara, que de financer des navires. Les risques de noyade sont également moins important....

                                  Mais bien sur, il y aurait peut être plus de risque pour les humanitaires. 
                                  En revanche, les migrants connaîtraient une mortalité moindre. On ne peut pas tout avoir non plus.

                                  Le 3 Octobre 2016, ce bateau a été chercher des migrants à proximité de la Libye ( 28 milles, on peut nommer cela le « large », mais cela reste dans la zone exclusive et c’est à 12 miles des eaux territoriales). En revanche c’est, à vu de nez, à 1200 bornes de Syracuse...

                                  N’est il pas criminel d’imposer une si longue traversée à des gens en aussi mauvais état à alors que les ports libyens leur tendent les bras et qu’ils y ont de facto survécu, et en général longtemps, avant de se payer un embarquement ?

                                  Et puis, quand on voit les photos, il est clair que ces gens ne risquent leur vie que parce qu’ils savent qu’on va venir les chercher.http://www.sosmediterranee.fr/journal-de-bord/au-dela-de-limaginable

                                  On ne fait pas 1000 km avec un bateau pareil. Dernière question , il est en bois. Avec quel radar ils l’ont trouvé par hasard en pleine nuit  ? Il y a du fric à se faire avec le brevet.

                                  Si les réfugiés sont essentiellement érythréens, comme annoncé, ce sont très vraisemblablement des réfugiés. L’Érythrée est en effet un pays marxiste léniniste, donc totalitaire, en crise économique et sans libertés. « en même temps », les réfugies syriens qui font la manche prêt du périph à Paris se signent après un don car en général, ce sont des tziganes orthodoxes roumains ou Bulgares...Le monde entier sait qu’il vaut mieux être réfugié politique que migrant économique, illégal ou pas.

                                  Admettons

                                  N’avons nous pas un devoir d’ingérence et d’intervention pour libérer ces peuples contraint de fuir leurs foyer au risque de leur vie. Plutôt qu’en Libye, c’est dans la corne de l’Afrique qu’il faut envoyer une flotte à l’aide de ces populations qui crient au secours.... ?


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 12:27

                                    @eric. Il est en bois et avec aucun réflecteur radar ni la moindre mâture pour hisser ce réflecteur.


                                  • ZenZoe ZenZoe 15 juin 10:15
                                    Il ne faut plus parler d’imigration mais de trafic d’êtres humains.
                                    Il ne faut plus parler de migrants mais de futurs esclaves.
                                    Des esclavagistes qui se prennent pour des humanistes et font la leçon aux autres, ça me dégoûte !

                                    • zygzornifle zygzornifle 15 juin 11:08

                                      @ZenZoe


                                       Il ne faut plus parler de migrants mais de futurs esclaves.

                                      Non ils ne travailleront jamais , on va les aider jusqu’à leur dernier souffle , les français n’arrivent déjà pas a trouver un emploi et quand cela arrive ils sont aussi des esclaves ....

                                    • ZenZoe ZenZoe 15 juin 14:16

                                      @zygzornifle
                                      J’avais en tête les réseaux de prostitution, de domestiques forcés, de trafic en tous genres etc.. Ceux qui y sont enrolés de force sont bel et bien des escalves non ?


                                    • zygzornifle zygzornifle 15 juin 14:50

                                      @ZenZoe


                                       dans d’autres pays sur mais en France pourquoi se laisser enrôler alors que l’on peut glander en toute tranquillité et se laisser guider par les assoces ....

                                    • zygzornifle zygzornifle 15 juin 11:06

                                      Tiens pas de reportage sur les passeurs qui les ont fait payer 1500 € voire plus , pas de reportage sur les ONG leur donnant tous les filons pour renter et profiter des aides sociale que le sans-dents raciste xénophobe et sous chien paye .... 


                                      • izarn izarn 15 juin 14:53

                                        Bon les mecs qui embarquent sur un rafio payé par Soros : Y meurent d’office.
                                        Comme ça c’est une bonne leçon de chose.
                                        C’est normal. Soros=Criminel.
                                        Logique !
                                        En plus Soros est juif...
                                        J’en suis désolé, mister Netanyahou...
                                        Je ne suis pas antisémite, je constate.


                                        • Esprit Critique 15 juin 19:28

                                          ONG de mes deux , trafiquants, escrocs, Ils vont chercher les migrants en Lybie en accord avec les passeurs esclavagistes..

                                          Le code de la mer est clair : Retour instantané en Lybie. c’est a quelques brasses, cet article est un tissus de malhonnêteté propagandiste.


                                          • Zolko Zolko 16 juin 00:02

                                            Je ne comprends pas bien : dans le film en question, à 25:00, on voit le bateau et ses dépendances s’approcher d’un canot pneumatique, en parfait état, par beau temps et mer calme : il n’y a rien ni personne à sauver, là. On voit bien que le bateau aura du mal à traverser la Méditerannée, mais si l’objectif du Aquarius est de finir de faire traverser le gens qui ont embarqué dans un frêle esquif, il ne s’agit plus de sauvetage mais de transport. Et si la seule occupation du bateau en question est ce transport, financé par des sources inconnues, alors nous sommes en présence de trafic d’être humains.
                                             
                                            Et vu les humains qu’ils trafiquent, il s’agit de traite négrière. Et dire qu’il y a des « gôchistes » qui défendent ce genre d’activité !


                                            • zygzornifle zygzornifle 16 juin 10:48

                                              Sur la 13 il y a tous les jours un reportage Public Sénat ou on voit ces pauvres bougres en costard affalés sur leurs pupitres comme des phoques sur la banquise , sur les députés obligés de se mettre aux pâtes , mon Dieu dans quelle monde vivons nous ..... et on les oblige a vivre avec seulement 8 SMICS par mois , pauvre bougres, ça fait mal au cœur de se lever tous les matins et de trimer pour nourrir toutes ces parasites ils ne vivent pas de nos dons mais se servent directement a la source sur nos salaires et retraites  ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luc24

Luc24
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès