• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Avancées islamistes au Conseil des Droits de l’Homme des Nations (...)

Avancées islamistes au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies

 Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a été créé en 2006 pour prendre la place d’une défunte Commission des Droits de l’Homme, morte de son mauvais fonctionnement. Les pays ne respectant pas les droits de l’homme y étaient majoritaires. Dans un rapport du Secrétaire général des Nations unies de mars 2005, il était noté que « des États ont cherché à se faire élire à la Commission non pas pour défendre les droits de l’Homme mais pour se soustraire aux critiques, ou pour critiquer les autres »
 
Le tout nouveau Conseil des Droits de l’Homme marche dans les pas de sa devancière et présente les mêmes défauts, peut-être en pire. Les pays islamistes y ont pris le pouvoir et y ont fait passer de dangereuses résolutions condamnant le blasphème. Ils s’apprêtent à récidiver dans le domaine des droits de la femme, puisque ce sujet a été, défense de rire (il n’y a d’ailleurs pas de quoi), confié à l’Iran.
 
La condamnation du blasphème
 
Devant l’ONU, le blasphème s’appelle aussi "diffamation des religions". Nous sommes devant une tentative sans précédent pour réprimer la liberté d’expression au niveau mondial au moyen de toute une série de résolutions qui correspondent à une campagne permanente orchestrée en particulier par l’Organisation de la Conférence islamique (OCI). L’OCI, dont le siège est en Arabie saoudite, regroupe 57 Etats-membres et possède une représentation permanente aux Nations-Unies. C’est la seule organisation internationale qui soit à caractère religieux en même temps que politique. En mars 2008, l’OCI a tenu un sommet à Dakar, au Sénégal. Le communiqué final de 52 pages comprend une stratégie globale sur les droits de l’Homme où figure un plan pour mettre les États islamiques à l’abri des pressions par des organisations de défense des droits de la personne.

L’OCI a exprimé « sa profonde préoccupation devant les tentatives d’exploiter la question des droits de l’Homme pour discréditer les principes et dispositions de la charia islamique et s’ingérer dans les affaires des États musulmans »

L’OCI a également appelé à un pacte international contraignant pour protéger les religions contre la diffamation. L’organisation « a souligné la nécessité de prévenir l’abus de la liberté d’expression et de la presse pour insulter l’islam et les autres religions divines, et invité les États membres à prendre toutes les mesures appropriées pour traiter tous les actes, quels qu’ils soient, qui diffament l’islam, comme des actes haineux qui nécessitent une sanction ».  
 
Le Pakistan a présenté la première résolution sur la « diffamation des religions » au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU en 1999 - avant les attentats du 11 septembre et le choc en retour contre les musulmans qui a suivi. Cette première résolution était intitulée « Diffamation de l’islam ». Ce titre a par la suite été modifié pour inclure toutes les religions, bien que les textes de toutes les résolutions ultérieures aient continué à mettre l’emphase sur l’islam. Ensuite, des résolutions ont été adoptées par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU chaque année.
 
En mars 2008, les nations islamiques ont réussi à faire adopter une modification du mandat du rapporteur spécial de l’ONU sur la liberté d’expression - un fonctionnaire qui parcourt le monde pour enquêter et faire rapport sur la censure et les violations de la liberté d’expression. Il devra maintenant « faire rapport sur les cas où l’abus du droit à la liberté d’expression constitue un acte de discrimination raciale ou religieuse »
 
Les résolutions et autres actions se succèdent : condamnation du film Fitna par Louise Arbour, Haut Commissaire des Nations-Unies ; résolution du 26 mars 2009 ; résolution du 18 décembre 2009 ; conférence de Durban II, boycottée par le Canada ; résolution du 25 mars 2010 condamnant l’islamophobie et l’interdiction suisse de construire des minarets.
 
Plus récemment, la Rapporteure spéciale de l’ONU pour la liberté de religion, la Pakistanaise Asma Jahangir, a qualifié l’interdiction des minarets de "discrimination évidente". Des Etats musulmans viennent de demander des mesures contre la supposée islamophobie des sociétés occidentales.
 
Liste indiquée sans prétention à l’exhaustivité. Il s’agit d’une véritable guérilla permanente qui occupe le devant de la scène, épuise les efforts des vrais défenseurs des droits de l’homme et les met sur la défensive. Là où il faudrait parler droit de changer de religion et lapidation, on parle minarets suisses et film Fitna.
 
La plupart de ces résolutions ont été vivement critiquées par les Européens et les autres occidentaux ; le soutien qu’elles obtiennent a tendance a s’éroder, et elles sont votées à des majorités de plus en plus courtes.
 
La situation est confuse. Mme Hillary Clinton a dénoncé ces résolutions sur la diffamation des religions, mais peu auparavant, sous l’impulsion de Barack Obama, les Etats-Unis s’étaient associés à l’Egypte pour faire voter une résolution des plus ambigües, supposée consacrée à la liberté d’expression, mais qui dénonce ’"la poursuite de la montée de stéréotypes négatifs raciaux et religieux dans le monde et condamne dans ce contexte toute incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse"". Toujours cet amalgame entre haine raciale et haine religieuse, qui ouvre la voie à une pénalisation de la critique de l’islam en créant une confusion volontaire avec le racisme.
 
Le Vatican, représenté à l’ONU, vote contre les résolutions anti-blasphème, dont il sait fort bien qu’elles ne peuvent fournir des prétextes à davantage de persécutions des chrétiens en pays musulman. Mais dans le même temps, l’Irlande étend à l’islam sa législation anti-blasphème, initialement conçue contre le blasphème anti-catholique.
 
Les occidentaux discutent pied à pied mais, ils finissent toujours par céder quelque chose devant cette offensive aux multiples tentacules.
 
Dans un pays catholique comme l’Irlande, qui avait déjà une législation contre le blasphème, celle-ci est étendue pour englober aussi le blasphème contre l’islam. Dans un pays comme la France, attachée à sa liberté de blasphémer, la critique de l’islam est appelée islamophobie, et des efforts continus sont faits pour créer un amalgame avec le racisme la faire condamner à ce titre. Le terme même d’islamophobie est une pièce importante de ce dispositif de siège, et il n’est jamais anodin de voir l’usage de ce mot avancer. A cet égard, il est regrettable que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ait adopté une résolution n° 1743 renvoyant dos à dos islamisme et islamophobie et condamnant les deux d’une même voix.
 
Les choses en sont maintenant au point où certains préparent une résolution, destinée à l’ONU, recommandant à tous les pays la peine de mort pour blasphème. Même sans qu’elle soit aujourd’hui adoptée, le climat général déculpabilise tant les lanceurs de fatwas et autres appels au meurtre, que ceux-ci fusent pour un oui pour un non (voir dernièrement celui contre la dessinatrice Molly Norris).
 
L’Iran à la tête de la commission à la condition de la femme.

Le 29 avril dernier, le Conseil économique et social de L’ONU a élu l’Iran à la Commission de la condition de la femme (CSW) pour un mandat de quatre ans - à compter de 2011 - L’ONU qualifie cette Commission de “principal organisme mondial d’élaboration des politiques” en matière des droits et des revendications des femmes, “dédié exclusivement à l’égalité entre les sexes et à la promotion des droits de la femme.”

L’Iran a été “élu par acclamation” c’est à dire qu’il était l’un des deux seuls pays candidats pour occuper les deux sièges attribués au bloc régional pour l’Asie - en d’autres termes, le résultat de l’élection était décidé à l’avance.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 19 juillet 2010 10:09

    Pendant ce temps là, les vraies persécutions religieuses continuent.

    LES VRAIES PERSECUTIONS RELIGIEUSES

    Défense de la burqa qui mobilise jusqu’à Barack Obama, protestation contre l’hymne d’un club de foot, agitation onusienne contre le référendum suisse : tout cela ferait sourire si les vraies persécutions religieuses n’étaient en pleine recrudescence.

    Le sort des chrétiens d’Orient est toujours aussi précaire. Les musulmans qui veulent changer de religion sont toujours menacés de mort.

    Les Kosovos se multiplient de par le monde : là où les musulmans sont devenus majoritaires dans une province d’un pays, ils en demandent la sécession attentats à l’appui. C’est le cas en Thaïlande et aux Philippines .

    C’est aussi le cas au Nigéria , où les massacres de chrétiens se font par dizaines et centaines, et où Khadafi a abattu ses cartes : ce qui est recherché, c’est la partition du pays en vue de l’indépendance de la province à majorité musulmane, et la purification ethnique des poches chrétiennes dans les zones que l’islam voudrait se réserver.

    Pendant qu’on nous rebat les oreilles avec les « graves » violations des droits de l’homme qui font pleurer les Belphégors en occident, aviez-vous entendu parler des massacres du Nigéria ? Si oui, c’est probablement par un site de réinformation.

    Quelques liens pour ceux que le sujer interesse  :



     Jihad en Thaïlande (où le sud musulman recherche son indépendance) : http://www.bivouac-id.com/2008/04/24/djihad-en-thailande-un-massacre-silencieux/



    Décapitation au couteau d’un jeune musulman somalien converti au christianisme : http://www.ripostelaique.com/Un-jeune-somalien-converti-au.html (l’auteur vous épargne la vidéo) ; Turquie : Mgr Padovese peut-être décapité lors d’un sacrifice rituel musulman :http://www.libertepolitique.com/actualite/54-international/6098-mgr-padovese-decapite-lors-dun-l-sacrifice-rituel-r-musulman- ; menaces de mort contre les Egyptiens convertis au christianisme :http://www.islamisation.fr/archive/2010/07/09/les-egyptiens-convertis-au-chritiannisme-menaces-de-mort.html

    • amipb amipb 19 juillet 2010 11:39

      Catherine, vous êtes dans la réaction et vous focalisez uniquement sur les côtés négatifs de ces pseudo-religieux.

      Ne croyez-vous pas que le système et l’histoire française ont favorisé l’état lamentable de nos banlieues ? Pensez-vous que les musulmans sont les responsables de tous les maux de la planète ?

      Que proposez-vous pour construire une société plus paisible et qui respecte tout le monde ?


    • amipb amipb 19 juillet 2010 12:41

      @Pierpaolo : vous prenez les actes d’une minorité comme l’attitude de tous. La majorité des musulmans est, fort heureusement, modérée. Le problème est qu’ils n’ont que rarement d’écho dans les médias, qui semblent promouvoir en quelque sorte cette haine et cette violence qui nous pousse depuis quelques années vers les rhétoriques du front national.

      Ne pouvons-nous pas être plus intelligents et voir les grosses ficelles derrière ces événements ? L’on pourrait d’ailleurs se demander s’il ne s’agit pas d’une tentative de faire oublier l’affaire Woerth et son lot d’affaires satellites, avec une once de paranoïa...

      Si la violence dans les banlieues se répand depuis plus de 20 ans, c’est qu’il y a obligatoirement une volonté de la laisser se répandre.


    • amipb amipb 19 juillet 2010 14:57

      A l’époque d’Al Andalus, vous auriez certainement écris que le problème des guerres et de l’intolérance venait du catholicisme. Autre temps, autres mœurs et autres bouc-émissaires.

      Permettez-moi de préférer, contrairement à l’auteure et à certain(e)s ici, la voie moyenne.


    • yacoub yacoub 19 juillet 2010 15:26

      Bravo pour ta lucidité et ton courage.


    • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 10:28

      Désormais c’est sur tous les fronts qu’il faut lutter contre la Charia et son cortège d’horreurs. Ces instances internationales sont une honte pour l’humanité préférant interdire la critique d’une religion au profit d’un obscurantisme sans limite.
      Les temps qui viennent ne sont plus aussi éloignés que l’on pourrait le croire de l’inquisition et la chasse aux mécréants qui remplacent les sorcières bat son plein.
      Ceux qui ont commis l’erreur de laisser s’importer l’Islam en telle quantité en Europe auront bientôt du sang sur les mains au rythme où vont les évènements.
      Après Grenoble la Suède elle aussi en proie aux fanatiques Musulmans : Suède  : plus d’une centaine de voitures brûlées dans la nuit

      Ouvrez les yeux avant qu’il ne soit trop tard.


      • amipb amipb 19 juillet 2010 11:43

        Le problème avec vos messages, à Catherine comme à vous, c’est qu’ils tombent rapidement dans l’amalgame islamiste=islam=race arabe.

        Que l’on promeuve la fermeté, rien de plus normal. Il serait d’ailleurs bon de l’étendre à toutes les incivilités devenues monnaie courante dans notre société.

        Mais, de grâce, ne nous attaquons pas à un obscurantisme par un autre obscurantisme. L’extrême droite a prouvé dans l’histoire qu’elle fait bien peu de cas des hommes, de leur famille et de leur culture.


      • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 12:03

        amipb,

        Je ne suis pas responsable des amalgames qui sont faits par certain. Nul part je n’ai employé le qualificatif Arabe. Cependant je vous accorde que malheureusement de nombreux Arabes sont Musulmans, je suis aussi désolé que vous si la peste religieuse et les délires d’un scheik arabe malade se sont abattus sur eux.


      • amipb amipb 19 juillet 2010 12:35

        @Pierpaolo, vous jouez sur les mots. Le nazisme hitlérien n’avait absolument rien de social, tout comme les « républiques démocratiques » de Chine ou du Congo sont absolument antidémocratiques.

        Lorsqu’un gouvernement ajoute ce genre de mot au nom de sa nation, c’est qu’il y a forcément anguille sous roche.


      • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 12:37

        Comme la République Islamique d’Iran ? :->


      • amipb amipb 19 juillet 2010 12:42

        Oui, vous avez raison Le Joker, l’islam, comme les 2 autres grands monothéismes, se base notamment sur les 10 commandements, dont le fameux « tu ne tueras point ».

        Alors, quid ?


      • Massaliote 19 juillet 2010 13:22

        Faux, le coran préconise de tuer les infidèles.


      • amipb amipb 19 juillet 2010 14:58

        Un écrit, une sourate correctement traduite pour appuyer vos direz ?


      • amipb amipb 19 juillet 2010 15:07

        En voici une : http://www.islamfrance.com/coran-apprendre.html#9

        Je ne vois aucun appel à la haine ou à l’extermination...


      • JP Lanhard 19 juillet 2010 23:46

        mets donc des lunettes propres pour lire.....


      • pallas 19 juillet 2010 10:31

        La généreuse Génération Ultime «  »« la Génération Mai 68 »«  »«  ».

        On offert une Dette Abyssal, un puit sans fond a ses enfants de sang.

        On offert l’Europe a ceux issu de l’immigration.

        Je tien a remercier cette génération, de son cadeau du multiculturalisme et du vivre ensemble, par exemple a Grenoble, ainsi cette petite Dette infini, sur mon dos.

        Je remercie ces vieux de Bruxelles de se soucier a ce point des nouvelles generations européens de souche.

        La Génération Mai 68 en 40ans, a fait un fabuleux travail, c’est la génération Ultime par excellence


        • pigripi pigripi 19 juillet 2010 10:50

          Article fondamental qui rappelle que l’ONU est devenue le siège du fondamentalisme musulman.

          Vous ne croyez pas si bien dire : Toujours cet amalgame entre haine raciale et haine religieuse

          L’islam est désormais en France une race, l’imam de la mosquée d’Evry l’a dit il y a trois jours et l’a répété plusieurs fois dans son discours : les gens qui critiquent l’islam sont des racistes !


          • docdory docdory 19 juillet 2010 10:57

            @ Catherine Séguranne

            Oui, il faudrait dissoudre le conseil des droits de l’homme de l’ONU, organisme orwellien dont les exactions risquent d’annihiler le concept même de droits de l’homme.
            Quant à Obama, il est de plus en plus clair que BARACK Hussein Obama s’est transformé , depuis son discours du Caire en Barack HUSSEIN Obama, et constitue pour les USA et pour le monde, à lui tout seul, une véritable cinquième colonne de l’islamisme. Sa collusion avec les forces les plus rétrogrades de l’islam ne fait maintenant plus de doute, malheureusement.

            • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 juillet 2010 11:56

              Les USA cinquième colonne de l’islamisme, il fallait la faire celle là smiley

              Ils aident les sectes évangéliste ok, mais Obama comme la cinquième colonne de l’islamisme c’est pour l’instant une vaste blague.

              Les Bush ont fait le lit de l’islamisme en attaquant les pays musulmans et en subventionnant Ben Laden et Al Qaida.


            • docdory docdory 19 juillet 2010 11:58

              @ Perseus 

              Je persiste et je signe, et j’ai répondu à votre critique infondée.


              • courageux_anonyme 19 juillet 2010 11:12

                Pendant que j’y pense, est-ce que j’ai déjà diffusé cette information sur Agoravox ?

                http://www.scribd.com/doc/31803808/Depistage-Neonatal-Drepanocytose

                Lire la carte page 7. Il faut savoir que la drepanocytose est une maladie génétique que les blancs n’attrapent quasiment jamais, au point qu’elle est appelée « maladie des noirs ».


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 11:30

                  « Commentaire répugnant. » Vous pouvez expliquer, svp ?
                  « maladie des noirs » ce n’est pas moi qui l’ai inventé, le but du post est d’informer que la majorité des naissances en IDF est d’origine noire. Vous trouvez ça répugnant ? Moi je trouve ça inquiétant.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 11:47

                  C’est moi la modération.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 12:59

                  "L’allèle S, responsable de l’anomalie, est surtout répandu dans le continent africain (atteignant dans certaines populations la fréquence de 30%) ; on le trouve également dans d’autres régions du bord de la Méditerranée, en Italie (surtout en Sicile), en Grèce et en Anatolie."

                  Je cite vos sources.


                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 juillet 2010 13:03

                  Lire la carte page 7. Il faut savoir que la drepanocytose est une maladie génétique que les blancs n’attrapent quasiment jamais, au point qu’elle est appelée « maladie des noirs ».

                  Cours de génétique de première année de médecine (en France, on sait jamais avec les détracteurs...) : 

                  La drépanocytose est présente dans une partie de l’Afrique noire, sur les pourtours de la Méditerranée (de la Sicile à la Turquie en passant par les îles de cette si belle mer) et également en Asie

                  Elle coïncide avec les régions contenant de nombreux marécages, car cette maladie permet de mieux résister au paludisme (véhiculé par les moustiques de ces marécages), c’est en quelque sorte un moindre mal.


                  Donc ta source est, soit très vieille, soit tronque les données de façon volontaire


                  Et quand j’affiche le lien, il n’y a que 4 pages, pas 7...


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:08

                  Ah, la génétique quand tu nous tiens !!

                  Cette maladie génétique touche particulièrement les personnes originaires d’Afrique, des Antilles et d’Afrique du nord mais pas seulement.

                  http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=107

                  ...elle touche principalement (et non exclusivement) les populations d’origine africaine à travers le monde. D’où son nom de « Maladie des Noirs » et le désintérêt qui la frappe de la part du monde médical en Occident. En Afrique, à cause des deux parents qui en sont porteurs sans le savoir, plus de 300 000 enfants naissent  drépanocytaires. La moitié d’entre eux n’atteignent pas l’âge de 5 ans.

                   http://www.radiosun.fr/blackulture/diaspora/1652-dans-lombre-de-la-drepanocytose-qmaladie-des-noirsq-

                  La LCDM a pour but de sensibiliser les familles de malades, de les sortir de l’isolement puisqu’à Madagascar on dit qu’elle est la maladie des gens du Sud Est comme ailleurs on dit que c’est la maladie des Noirs. C’est vrai que dans le Sud Est, il y a une prévalence très élevée.

                  À quoi est due la haute prévalence ?

                  Elle est due à la tradition de l’endogamie. Mais après la campagne de sensibilisation de 2005, on a constaté que les malades se recensaient de toute part dans la Grande Île principalement parce que les Malgaches sont une population de métisses.

                  http://www.maisondesjournalistes.org/actu_drepanocytose.php

                  etc, etc...


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:09

                  @ celuiquichaussedu48
                  lisez les bas de page, c’est bien en page 7.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:11

                  @ perseùs
                  Bonne remarque, il semblerait que les survivant du paludisme soit ceux qui possède ce gène.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:16

                  @ perseùs encore :
                  Et alors ? ça confirme ce que je dit. l’origine de cette maladie vient bien d’Afrique, par la mise en exposition d’un gène par sélection naturelle. Donc les 54% de naissances « à risque » en IDF sont au moins métisses.


                • docdory docdory 19 juillet 2010 13:19

                  @ Courageux anonyme


                  Vous ne semblez pas avoir compris quoi que ce soit aux concepts de base de la théorie de l’évolution, dont la drépanocytose est un exemple parfait.
                  En effet , à simple dose, ( i.e. chez les hétérozygotes ) , ce gêne ne donne que de minimes troubles. A double dose ( i.e. chez les homozygotes ) éventualité beaucoup plus rare, ce gène provoque une anémie sévère.
                  Or, il se trouve qu’à simple dose, ce gène constitue une prévention très efficace du paludisme. Sur les cartes géographiques, on peut d’ailleurs superposer la carte de répartition du paludisme en Afrique avec celle de la drépanocytose.
                  Ce gène est donc un avantage évolutif considérable en Afrique : le surcroît de mortalité chez les personnes ayant malheureusement ce gène à double dose,( éventualité très peu probable ) est largement compensé par l’avantage évolutif considérable des hétérozygotes qui ne meurent pas du paludisme, maladie mortelle beaucoup plus fréquente que la drépanocytose homozygote .
                  Par conséquent, contrairement à vos sous-entendus quelque peu douteux, il n’y a pas de bons et de mauvais gènes dans l’absolu, il y a des bons et des mauvais gènes en fonction d’un écosystème particulier . Si, suite au réchauffement climatique, le paludisme se réinstallait dans le sud de la France, le portage de ce gène à l’état hétérozygote redeviendrait un avantage pour les porteurs. 
                  CQFD !



                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 juillet 2010 13:26

                  Par contre, dans votre avant dernier message, vous dites que l’endogamie est la cause de la haute prévalence de la maladie, même l’OMS vous contredis : 

                  « la prévalence du trait
                  drépanocytaire (porteurs sains qui n’ont hérité le gène mutant que d’un seul des parents) atteint 10 à 40 % en Afrique équatoriale, alors qu’elle n’est que de 1 à 2 % sur la côte de l’Afrique du Nord et de moins de 1 % en Afrique du Sud. »


                  Le gène s’est développé parce qu’il permet de résister au paludisme, c’est un exemple d’application de l’évolution, et la consanguinité (ou endogamie) n’y est pour rien vu que les porteurs sains sont très nombreux.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:29

                  @ docdory
                  J’ai l’impression qu’il y a un gros malentendu. Si j’ai diffusé cette carte, c’était pour illustrer l’importance (en taille) de la population noire en France.
                  Il s’avère que sans statistiques ethniques, il faut bien se rabattre sur toutes les données disponibles.
                  Ne placez pas du racialisme là où il n’y en a pas, j’arrive à digérer le lait, d’autres résistent au paludisme, ce n’est pas le sujet.


                • pigripi pigripi 19 juillet 2010 11:14

                  J’ai regardé la vidéo des virils males pakistanais qui réclament des burqas pour les françaises, une manifestation de paix, amour, douceur et respect pour la moitié du ciel.
                  Les femmes sont aussi bien gardées par l’islam que nos cochons en Bretagne. Réjouissant ;-(((((


                  • pigripi pigripi 19 juillet 2010 11:23

                    Je suis une nouvelle raciste et j’assume : je déteste les culs en l’air qui bloquent les rues parisiennes, je déteste les barbus qui me regardent de travers, je déteste les voilées qui me bousculent et m’insultent, je déteste les blacks muslims qui détestent ma chienne et lui lancent des projectiles, je déteste les muslims qui me jettent de leur magasin non alimentaire décoré de sourates si j’ose y pénétrer avec ma chienne, je déteste les muslims qui me disent que je dois payer la dette coloniale, je déteste les muslims qui me draguent obcènement, je déteste ces rassemblements de barbus qui me regardent hostiles quand je passe, je déteste tous ces muslims qui imposent leur religion dans mon quotidien, qui me disent que les lois d’allah sont supérieures à celles de ma république.

                    Je suis une femme libre, indépendante et je déteste tous ces racistes musulmans qui ne me respectent pas. Je suis une nouvelle raciste et c’est grâce à leur intolérance raciste, fanatique et misogyne.


                    • Massaliote 19 juillet 2010 12:23

                      IDEM. smiley smiley smiley


                    • stef stef 19 juillet 2010 13:01

                      Encore plus idem !


                    • pigripi pigripi 19 juillet 2010 11:31

                      @perseus

                      lire que l’ONU est le siège du fondamentalisme musulman montre que certains lecteurs ont un Q.I ne dépassant pas leur température anale.
                      ---------------------------
                      C’est celui qui le dit qui y est !

                      Vos interventions ne sont qu’un ramassis de débinage et d’insultes de celles des autres. Pensée binaire, matraquage idéologique, désinformation, ignorance éblouissante et affirmée comme un titre de gloire, aliénation de la pensée aux courants bobogeois, couardise intellectuelle et méchanceté fondamentale.


                      • amipb amipb 19 juillet 2010 11:35

                        Comme toujours, la haine engendre la haine. Qui sera assez intelligent pour rompre la chaîne ?

                        Croyez-vous que les enfants naissent musulmans, chrétiens, bouddhistes, juifs ? Ne mélangeons pas intégrisme avec religion et culture. Le premier est la négation des deux autres.


                        • Shaytan666 Shaytan666 19 juillet 2010 11:52

                          amiph, il faut suivre et pas dormir au fond de la classe, TOUS les enfants naissent musulmans, c’est même un grand savant de l’islam qui l’a dit, alors il faut pas contester hein. Vous êtes un raciste/islamophobe, suppôt du FN.


                        • amipb amipb 19 juillet 2010 12:30

                          Merci Perseùs,

                          Shaytan666, vous avez très bien compris mon message. Ne jouez pas à plus imbécile que vous n’êtes. Merci.


                        • Shaytan666 Shaytan666 19 juillet 2010 14:08

                          J’ai menti peut-être ? Quelqu’un a écrit ici même que tous les enfants naissaient musulmans et que c’est nous qui les détournions de la vraie religion.
                          J’aime bien remettre la mosquée au milieu du village.


                        • pigripi pigripi 19 juillet 2010 12:01

                          @ourageux anonyme

                          maladie des noirs" ce n’est pas moi qui l’ai inventé, le but du post est d’informer que la majorité des naissances en IDF est d’origine noire. Vous trouvez ça répugnant ? Moi je trouve ça inquiétant.
                          ---------------------------------

                          Vous rappelez cette information démographique : la majorité des naissances en France, ces naissances qui permettent au gvnmt de se vanter d’un taux de natalité supérieur à celui des autres pays européens.
                          Il suffit de voir les noms des enfants qui naissent pour constater qu’ils sont en majorité musulman, une religion dans laquelle la progéniture est la preuve tangible de la virilité des hommes et de la fertilité des femmes.
                          Qui pourvoiera à l’entretien et à l’éducation de ces enfants ? La bonne France au titre du paiement de la dette coloniale et on voit ce que ça donne avec la délinquance juvénile....


                          • courageux_anonyme 19 juillet 2010 12:15

                            Avec 50% des naissances, j’ai peur qu’on coule, tout simplement. On va se retrouver en France dans 15 ans comme en Afrique du sud aujourd’hui. On va se faire massacrer. Non seulement il n’y aura plus de sécurité sociale, plus de RSA, plus de retraites, mais en plus les chasses aux blancs seront plus massives et quotidiennes.
                            J’ai l’air pessimiste comme ça, mais voyez la tendance : prenez la situation il y a 30 ans, prenez la situation aujourd’hui, tracez une courbe et voyez dans 20 ans.


                          • foufouille foufouille 19 juillet 2010 14:09

                            "Avec 50% des naissances, j’ai peur qu’on coule, tout simplement. On va se retrouver en France dans 15 ans comme en Afrique du sud aujourd’hui. On va se faire massacrer. Non seulement il n’y aura plus de sécurité sociale, plus de RSA, plus de retraites, mais en plus les chasses aux blancs seront plus massives et quotidiennes.
                            J’ai l’air pessimiste comme ça, mais voyez la tendance : prenez la situation il y a 30 ans, prenez la situation aujourd’hui, tracez une courbe et voyez dans 20 ans."

                            J’ai l’air pessimiste comme ça, .......... parano ?
                            ils vont chasser avec des machettes ?
                            les arcs et arbaletes sont en vente libre .......... et le tube des fleches en alu est creux !
                             smiley


                          • courageux_anonyme 19 juillet 2010 14:22

                            Avec des machettes, je ne sait pas, mais on a vu des sabres japonais (véridique). Bon, la kalashnikov reste LA valeur sûre, mais qui sait...


                          • pigripi pigripi 19 juillet 2010 12:15

                            @peirpaolo

                            les musulmans...et cherchent à interdire la liberté d’expression
                            -------------------------------

                            Mieux que ça, les musulmans cherchent à autoriser la liberté d’agression des non musulmans ;-((((

                            Et c’est pour ça et uniquement pour ça qu’ils fonchent....
                            Sinon, chacun, chacune peut faire ce qu’il veut chez lui, chez elle, adorer Allah, le pape, Bouddha ou le gui, on s’en fout.

                            Si l’islam ne débordait pas dans la sphère publique on n’en parlerait pas.

                            Est-ce qu’on parle de mes amis agnostiques et athées ? Est-ce que nous réclamons à corps et à cri des temples athées, des nourritures athées, des lieux où croyants et athées sont séparés, des costumes spéciaux pour les hommes athées, l’interdiction des parcs de jeux pour les chiens croyants, des conseils de finance athée dans les banques et des prêts spéciaux pour athées, l’occupation de rues pour nos manifestations athées toutes et tous à poil, des horaires spéciaux pour athées dans les piscines, etc ???????


                            • stef stef 19 juillet 2010 13:04

                              C’est ce que l’on devrait faire pourtant...


                            • pigripi pigripi 19 juillet 2010 12:27

                              Quand on est pas ok avec la bobogeoisie UMPS, on se fait traiter d’extreme droite, de F haine dans la plus parfaite incohérence.
                              Comme s’il n’y avait pas d’autre voie que la haine.
                              Il faut avoir l’esprit bien étroit, être complètement formaté pour ne pas envisager qu’à nouveaux problèmes, nouvelles problématiques, nouvelles situations, il y a nouvelles positions/réactions.

                              Les demeurés peuvent toujours taxer d’extreme droite ceux qui ne partagent pas leurs idées, ça ne prend pas, c’est désuet, anachronique, débile.

                              Ce qui compte, c’est la réalité, les faits. Aujourd’hui, nous sommes infestés par l’islam, c’est une réalité et l’admettre est un premier pas vers l’indépendance d’opinion.


                              • staybehind 19 juillet 2010 12:33

                                 segurane,l’ imposteur prétendue boudhiste,dans ces délires,anti islamique....
                                à en pleurer...
                                vas donc......incurable !!!!!
                                un des fondement de la doctrine boudhiste est la non violence.....
                                médite là dessus,avant de venir pondre tes conneries.


                                • Catherine Segurane Catherine Segurane 19 juillet 2010 14:05

                                  Merci, Pierpaolo.

                                  J’essaierai de continuer, mais je ne suis pas sure d’y arriver. J’ai déjà eu un message de la rédaction en chef me disant que je critiquais trop souvent l’islam.

                                  On verra ..

                                  De toutes façon, Agoravox n’est pas le seul endroit où il soit possible de contribuer à la ré-information.


                                • Mark Mallow 19 juillet 2010 17:24

                                  Ah ?

                                  S’agit-il du même message qui a été adressé à Morice parce qu’il critique trop souvent Israël ?

                                • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 14:23

                                  Une réponse intéressante aux différentes accusations que rencontrent ceux qui s’opposent au multiculturalisme et à l’Islam en Europe :

                                  QUAND UN PHILOSOPHE ÂNONNE LE DISCOURS ISLAMIQUE

                                  LA REPUBLIQUE, FORCEMENT, RECULE !

                                  Un philosophe (de diplôme ?) et un polémographe (qui s’ignore) - le premier français (de papier ?), le second, français de souche - se répondent par media interposés.

                                  Voilà une belle occasion de réaffirmer notre position, notre conviction, dans cette guerre des valeurs démocratiques, républicaines et identitaires que nous défendons et que nous livrent les islamiques et les pro-islamiques de France et d’ailleurs.

                                  Répondant à Mustapha Cherif, philosophe, professeur des universités et auteur d’ouvrages sur le vivre-ensemble et le dialogue des cultures, Roger Heurtebise, auteur éditorialiste, notamment dans les sites « Le lion ardent » et « Riposte laïque » s’exprime au nom des 71% de français qui rejettent la politique actuelle du président de la République. (nddl – selon un sondage qui paraîtra demain dans le Figaro, seuls 26% de nos compatriotes gardent leur confiance à Sarkozy, 3% ne se prononçant pas).

                                  Qu’ils soient laïques, identitaires, royalistes, socialistes ou athées, les français en ont assez d’entendre l’éternel discours reprenant le concept de la « stigmatisation », de la « xénophobie » et de « l’islamophobie » dont les « philosophes d’aujourd’hui » nous affligent.

                                  Même si cette polémique est vieille d’un mois, elle mérite de remonter à « la une », car elle reste l’Actualité à ne pas dissimuler.

                                   
                                  Réponse d’un français au « philosophe » M.Chérif sur son éditorial « Le recul de la démocratie »,repris sur le site de Aschkel.info le 29 juin dernier.

                                   

                                  Par M. Roger Heurtebise

                                   

                                  Monsieur Mustapha Cherif,

                                  Vous avez signé sur le site saphirnews.com un éditorial intitulé « Le recul de la démocratie » : [ Nddl - Publié le 6 juin 2010 sur SaphirNews.com ]
                                  Ce site vous présente comme « philosophe, professeur des universités et auteur d’ouvrages sur le vivre-ensemble et le dialogue des cultures ».

                                  J’ai été attiré par le titre de votre article, car je ne suis philosophe ni professeur ni spécialiste en sciences humaines, mais quand la démocratie est en « recul », je m’inquiète. J’espérais donc trouver dans votre texte des preuves de ce « recul » annoncé et également des solutions si ce « recul » est fondé. Je n’ai trouvé qu’une suite de contrevérités et d’approximations dogmatiques, et, plus grave encore, des insultes à ma nation et à mon peuple. Je peux réfuter chaque phrase de votre article, et je vais le faire ici à titre pédagogique mais aussi parce qu’un tel tombereau de mensonges et de diffamations me met hors de moi.

                                  « Alors qu’il n’y a pas d’alternative au vivre-ensemble, l’air du temps est à la xénophobie. »

                                  Vous posez d’emblée trois postulats erronés.

                                  Le premier, c’est que le « vivre-ensemble » serait une valeur universelle positive, alors que ce n’est qu’une idéologie au demeurant très récente. Des milliers de peuples dans l’Histoire n’ont pas « vécu ensemble » avec d’autres, et ils ne s’en portaient que mieux, puisque leur cohabitation les amenaient plutôt à se faire la guerre.

                                  Le second postulat c’est que nous n’aurions que le choix de « vivre ensemble ». Bien sûr que non ! Il y a une autre « alternative » : tout simplement de ne pas vivre ensemble. Pour ma part, par exemple, je ne supporte ni le rap ni le voile islamique. Pourquoi voudriez-vous m’imposer de « vivre ensemble » avec un clone de Diam’s ?

                                  Le troisième postulat, c’est de considérer les gens qui ne veulent pas « vivre ensemble » comme « xénophobes ». Je prends donc, comme à mon habitude, mon petit Larousse et je lis : « xénophobe : qui manifeste de l’hostilité envers les étrangers ». Mais on peut parfaitement ne pas vouloir « vivre ensemble » avec telle ou telle personne ou tel ou tel groupe de personnes sans les considérer comme des ennemis, et même sans les considérer comme indignes de respect. Le mot « xénophobe » est donc déjà une manière de discréditer toute personne qui ne partagerait pas votre idéologie du « vivre ensemble ».

                                  Trois contrevérités en une seule phrase, et une accusation erronée de « xénophobie », vous commencez fort ! Mais continuons.

                                  « Les années 1930 sont-elles devant nous ? Malgré des acquis, comme les liens entre les responsables musulmans et les autorités locales, paradoxalement l’Europe prend une tournure xénophobe envers ses citoyens musulmans. »

                                  Là encore, quels amalgames ! Que viennent faire « les années 1930 » là-dedans, sinon pour préparer à une « reductio ad hitlerum » ? Et quel est le rapport entre « xénophobie » et « citoyens musulmans » ? Il faudrait savoir si vous considérez vous-même ces « citoyens » comme étrangers (ce que le laisse penser le mot « xénophobie »), et évidemment ce serait alors contradictoire puisque par définition un citoyen fait partie de la cité et n’est donc pas étranger à celle-ci.

                                  « Alors que tous les Européens ne confondent pas islam et fanatisme, l’opinion hostile aux musulmans se renforce. L’inconscient collectif en vient à considérer la figure du « musulman » comme étrangère. »

                                  Autre confusion : « islam » et « musulmans ». Vous procédez par essentialisme, alors que vous savez tout comme moi que la plupart des musulmans de France ou dans le monde ne choisissent pas librement leur religion. Quant au « fanatisme », oui l’islam est fanatique de par ses fondements, le Coran et Mahomet, ce qui ne veut pas dire que les musulmans le soient en majorité, et heureusement.

                                  « Dans quelle sorte de monde sinistre est-on en train de vouloir nous précipiter ? Interdire la construction de minarets en Suisse, lancer un débat en France sur l’identité nationale en visant l’islam, tout comme refuser de manière obsessionnelle l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, et faire la guerre avec cynisme à des populations musulmanes dans plusieurs pays de l’Orient, généralisent un amalgame fondé sur la haine de l’autre. »

                                  C’est un peu fort de café de lire cela sous la plume d’une personne qui défend l’islam et les musulmans ! En effet, en terre d’islam, ce n’est pas seulement les clochers qu’on interdit, c’est les églises et même, parfois les cultes autres que l’islam. Alors laissez les Suisses tranquilles s’ils ne veulent pas voir de minarets que Monsieur Erdogan, Premier ministre turc, compare à des « baïonnettes » ! Cela explique d’ailleurs pourquoi les Européens ne veulent pas de la Turquie, sous régime islamiste, dans l’Union Européenne. Quant à notre « identité nationale », permettez-nous de la défendre en face d’un « islam » politique qui ne songe qu’à la détruire. Alors côté « amalgame fondé sur la haine de l’autre », balayez devant votre porte !

                                  « Racisme d’un côté, réaction fanatique de l’autre mettent en danger l’avenir. »

                                  Et voilà encore un grand mot lâché : « racisme » ! Depuis quand l’islam est une « race » ? Comment osez-vous insulter ainsi les Français qui ne font que défendre leur « identité nationale », ou les Suisses ou les Européens ?

                                  « Les musulmans, diabolisés, sont assimilés à des extrémistes incapables de vivre avec les autres. Situation qui ressemble à l’atmosphère pré-fascisante du siècle dernier. »

                                  Non, Monsieur Cherif, ce n’est pas exact. Peu de gens font cet amalgame entre « musulmans » ou « extrémistes », et ceux qui le font ne sont trompés que par ces « musulmans extrémistes » eux-mêmes. Ce n’est tout de même pas la faute des Français si nous voyons se développer dans nos villes des pratiques de gens « incapables de vivre avec les autres », et hélas de gens musulmans ! Cela n’a donc strictement rien à voir avec « l’atmosphère préfascisante du siècle dernier » ou les « années 1930 ». Et quand on lit l’antijudaïsme du Coran et de Mahomet, quand on voit comment sont traités les Juifs en terre d’islam, je vous demanderai d’avoir un peu plus de pudeur dans vos amalgames, fussent-ils totalement erronés.

                                  « Les discours islamophobes, les actes de profanation des mosquées et des cimetières sont des signes avant-coureurs, tels qu’on a pu les voir dans les années 1930 dans l’Allemagne nazie. »

                                  Là encore, quelle confusion ! Mais cela vous permet d’introduire le mot « islamophobie » et d’assimiler celle-ci à l’antisémitisme nazi. L’islamophobie est la crainte ou la critique de l’islam, cela n’a strictement aucun rapport avec l’anti-judaïsme des années 1930 qui s’en prenait aux Juifs en tant que peuple et ethnie, et non à leur religion réelle ou supposée. Ne mélangez pas tout ! Quant aux « profanations » dont vous parlez, elles sont tout à fait condamnables, mais nous avons dix ou cent fois plus de profanations de cimetières et lieux de cultes chrétiens, et nous ne hurlons pas à la « christianophobie » pour autant. Et on ne voit jamais de responsables musulmans s’indigner de ces profanations qui ne concernent pas les ressortissants de leur communauté. Etrange, non ?

                                  « L’extrême droite européenne s’est construite depuis des décennies sur l’hostilité par rapport aux musulmans et ce mouvement est en train de déborder, pour faire diversion aux impasses morales et économiques. »

                                  Vous connaissez bien mal cette « extrême droite » ! Elle est antisémite et xénophobe bien plus que « antimusulmane ». Et d’ailleurs nombre de ses leaders s’entendent fort bien avec les dictateurs des pays islamiques. Etrange, non ?

                                  « Depuis de nombreuses années, je ne cesse d’appeler au dialogue et d’alerter sur les risques que des idéologues font courir au monde, avec l’invention d’un « nouvel ennemi » sous la figure du musulman stigmatisé. »

                                  Ah la « stigmatisation » ! Encore un mot-valise cher aux idéologues du « vivre ensemble ». Ce ne sont pas les « musulmans » qui sont « stigmatisés », mais l’islam ou les pratiques que nous n’acceptons pas. Ce n’est donc pas une « stigmatisation » blâmable, mais notre strict droit à défendre notre culture, nos valeurs et nos lois. Cela s’appelle le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

                                  « Pour ceux qui sont habités par l’ignorance, il est toujours plus facile de diaboliser les couches les plus vulnérables de la société, la nouvelle minorité dans la Cité et de refuser le dialogue que de faire face aux réalités. »

                                  « Ignorance » ! Décidément, vous multipliez les insultes. En quoi serions-nous « habités par l’ignorance » ? Démontrez que ce que disent ceux que vous dénoncer serait faux, et donc qu’ils seraient « ignorants », ou alors ce n’est que la diffamation à leur encontre. De même pour « diaboliser », autre mot-valise. J’aurais apprécié qu’un philosophe comme vous ne tombe pas dans un tel catéchisme verbal, mais sans doute n’avez-vous pas d’autres arguments à nous opposer.

                                  « Que ce soit les pseudos « nouveaux philosophes » pyromanes comme Bernard-Henri Lévy, André Glucksmann et Pascal Bruckner, ou les « théoriciens » de la politique américaine, comme Bernard Lewis, Samuel Huntington et Daniel Pipes, et autres politiciens comme Jean-François Copé et Éric Besson qui chassent sur le terrain proche des droites extrêmes ; tous participent à la construction de l’idée suicidaire d’ennemis supposés saper l’« identité » occidentale et alimentent les préjugés sous toutes ses formes contre les musulmans, sous couvert de défense des valeurs de la « République ».

                                  Amusant de voir un nouveau philosophe comme vous traiter d’autres philosophes de « nouveaux philosophes », entre guillemets pour leur dénigrer ce titre. Mais qui êtes-vous pour parler ainsi ? Et pouvez-vous répondre à ces philosophes, ou à Huntington ou Copé, par des arguments au lieu de leur appliquer d’une « reductio ad lepenum » par l’expression « droites extrêmes » ? C’est quand même extraordinaire que vous ne procédiez que par amalgames fallacieux. Et en quoi est-ce blâmable de défendre l’« identité » occidentale ou française et la « République » et de dénoncer ce qui, dans l’islam, va à son encontre ? Où sont les « préjugés » dans tout cela ? Vous n’en citez pas un seul ! Tout simplement parce que ce ne sont pas des « préjugés », autre mot-valise cher aux partisans du « vivre ensemble » et qui fait passer leurs adversaires pour des gens peu intelligents. Bref, vous continuez à diffamer.

                                  « La guerre intérieure contre les « mauvais Européens », extérieure contre « les autres » semble s’installer. Au lieu de s’occuper des grands problèmes liés au devenir de l’humanité, des agitateurs d’idées et des politiciens considèrent qu’à notre époque la question décisive, c’est de savoir si les filles musulmanes doivent ou non se mettre un foulard sur la tête ! »

                                  Excusez-moi, Monsieur Mustapha Cherif, mais le « foulard », ce sont les militants de l’islam politique qui l’imposent partout où ils sévissent, en Europe comme en Turquie, en Algérie, en Iran ou en Arabie. Ce n’est pas « agiter des idées » que de combattre ce signe d’infériorisation de la femme, et c’est même un service que nos féministes rendent aux musulmanes en les libérant de la charia sexiste. Et là encore, laissez-nous définir notre « identité », qui ne passe ni par le voile islamique, ni par les prières dans la rue, ni par la halalisation de nos quartiers.

                                  « Des questions marginales, comme le voile intégral rigoriste, qui méritent un traitement pédagogique sont montées en épingle de manière excessive. La diversion l’emporte sur la raison. »

                                  Ah bon, la burka est « marginale », alors qu’elle se développe de plus en plus ? Ah bon, au nom du « vivre ensemble », nous devrions supporter ce talibanisme sur notre territoire ? Vous dites que nous devrions préférer un « traitement pédagogique » à une loi d’interdiction. Mais d’une part, c’est aux Français et à leurs représentants élus d’en décider, et leur opinion majoritaire et leurs décisions démocratiques sans appel s’impose à vous. Et ensuite, le « traitement pédagogique » est une vaste farce quand on veut l’appliquer à des fanatiques. Mais au fait, qu’ont fait jusqu’à présent vos amis du CFCM et de l’UOIF qui prônent eux aussi un « traitement pédagogique » contre la burka ? Je n’ai pas vu l’ombre du début du commencement d’une entreprise dans ce sens de leur part. Bien au contraire, les voiles intégraux se multiplient aux congrès des « musulmans de France » sans que les organisateurs trouvent à y redire. Et vous non plus.
                                   


                                  • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 14:26

                                    Suite et fin :

                                    « Il n’y a encore ni pogroms, ni rafles, ni discriminations systématiques, mais ce qui se passe est préoccupant. »

                                    Encore heureux ! Et croyez-moi, il n’y en aura pas, car nous autres Français ne nous comportons pas comme ces fanatiques qui font la chasse aux Juifs dans les quartiers ou les écoles (cf. le rapport Obin), comme ces « jeunes » issus de l’immigration musulmane qui organisent des ratonnades anti-blancs, comme ces fous d’Allah qui persécutent les commerçants qui osent vendre de l’alcool ou du porc dans les territoires perdus de la République. Balayez devant votre porte, au lieu de prêter aux Français des projets qu’ils n’ont nullement ! Après les insultes, voilà donc les procès d’intention.

                                    « Rappelons-nous les drames à la fin du XXe siècle à Srebrenica et à Sarajevo, au cœur de l’Europe et à Gaza isolée, qui a subi les massacres à huis clos. »

                                    Quel rapport avec Gaza ? Il y a un blocus de la Seine-Saint-Denis, où le Hamas a pris le pouvoir ? Quant à l’ex-Yougoslavie, un peu de décence quand on pense à la persécution actuelle des Serbes au Kosovo, chassés de leur propre terre, à leurs églises incendiées, à l’épuration ethnique qui sévit dans cette région. Vos comparaisons sont malhonnêtes.

                                    « À l’heure de l’absence de sens, des pouvoirs de pays européens tentent de reconstruire leur identité contre l’Autre, que l’on présente comme tout autre. »

                                    Là encore, c’est l’hôpital qui se fout de la Charité ! Chrétiens chassés d’Algérie et du Maroc, au nom d’une « identité » musulmane, persécution des apostats et des femmes non soumises partout en terre d’islam (et de plus dans nos banlieues islamisées), etc., ça ne vous dit rien ? Et c’est bien organisé par les « pouvoirs » de ces pays, ou parfois leurs imams envoyés en France ! Il faudrait tout de même arrêter vos pâtés d’alouette de cheval.

                                    « Pulsions de nations vieillies et conservatrices, qui ont vu s’affaiblir la capacité à reconnaître l’autre, à l’échange des cultures. »

                                    Et voilà l’insulte suprême : nos « nations » sont « vieillies et conservatrices » ! Mais de quel droit osez-vous ainsi injurier la France et les Français ? Nous avons une Histoire millénaire, dont nous sommes fiers, et qui a donné de si beaux résultats que les habitants de pays musulmans y viennent en masse, parfois illégalement, pour profiter de ses avantages. Alors un peu de politesse pour nous, Français et Européens, tout de même ! Quant à « l’échange des cultures », je pourrais encore vous renvoyer aux pays musulmans qui condamnent de plus en plus tout ce qui est culture occidentale, mais je pose une seule question : quand on « échange », c’est que chacun apporte à l’autre quelque chose de positif ; alors qu’a apporté l’islam à l’Europe ? Qu’apportent aux Français les musulmans en tant que croyants ou pratiquants, ou en tant qu’appartenant à une « culture » islamique ? Rien de positif, et tellement de négatif ! Moi je veux bien « échanger » avec eux sur le plan « culturel », mais à condition que l’échange soit d’une part réciproque, et d’autre part égal. C’est quand même extraordinaire qu’on veuille m’imposer en « échange » la charia contre la démocratie. Très peu pour moi.

                                    « Cette politique injuste et dangereuse refuse aux citoyens européens de confession musulmane de s’enrichir de plusieurs sources sous prétexte de risque de communautarisme. »

                                    Là encore on se demande où est « l’enrichissement » de la part de la « source » islamique. Mais quand bien même on en trouverait un seul exemple, sachez, Monsieur Mustapha Cherif, qu’ici nous intégrons les étrangers par assimilation à notre culture et à nos valeurs, non par concaténation de « communautés » vivant chacune ses propres lois. Dès lors, nos « citoyens de confession musulmane » sont libres de choisir, mais ils ne peuvent avoir le beurre et l’argent du beurre. Ce n’est pas un rejet de l’« Autre » en tant que personne, mais c’est le rejet du « communautarisme ». Et aujourd’hui ce « communautarisme » est un véritable « risque » pour nous, et non un « prétexte » comme vous le prétextez.

                                    « Les xénophobes en Europe contredisent toutes les valeurs démocratiques. »

                                    C’est toujours amusant de voir un défenseur de l’islam parler de démocratie, alors que cette idéologie est théocratique de par ses fondements et sa nature, donc anti-démocratique. Là encore, jugeons l’arbre à ses fruits : combien de « démocraties » en terre d’islam, et combien dans nos « vieilles nations » européennes que vous insultez ? Ensuite, sur le simple plan formel, « xénophobie » et « démocratie » ne sont pas antinomiques. La démocratie, c’est la souveraineté du peuple. Il reste à définir les contours de ce qu’est un peuple. Mais il est normal que comme ces peuples dont nous parlons s’incarnent dans des Etats et des nations, chacun d’entre eux se définisse en partie par rapport aux autres donc à l’Autre, à l’étranger qui ne fait pas partie de ce peuple. Par conséquent, la « démocratie » que s’imposera tel ou tel peuple n’a strictement rien à voir avec son caractère « xénophobe » ou non. On peut avoir de l’aversion envers un autre peuple tout en étant démocrate chez soi. Pour un philosophe, vous n’arrivez guère à avoir des propos logiques.

                                    « Reste aux citoyens musulmans à pratiquer l’autocritique, pour ne pas prêter le flanc. Les reculs des sociétés musulmanes et des comportements archaïques, irrationnels, voire criminels d’individus et de groupuscules manipulés qui usurpent le nom de l’islam contribuent à alimenter les préjugés et les crispations. »

                                    Ah ! enfin un début d’« autocritique » ! « Reculs des sociétés musulmanes et des comportements archaïques, irrationnels, voire criminels… » Ouf ! Je croyais, à vous lire, que c’était les Européens qui habitaient des « nations vieillies et conservatrices » et qui se préparaient à de grandes ratonnades contre les musulmans ! Mais hélas, votre aveu est incomplet. Ce n’est pas seulement « des individus et des groupuscules manipulés » qui ont entraîné les pays musulmans dans leur « archaïsme » et leur « recul », c’est l’islam lui-même, dont « le nom » n’est alors pas « usurpé » du tout. C’est un fait, et ayez l’honnêteté de juger là encore les arbres à leurs fruits.

                                    « Les problèmes de fond sont liés au recul de la démocratie. Le vrai débat est celui sur la démocratie. »

                                    Nous ne vous avons pas attendu, Monsieur Cherif, ni votre islam si « enrichissant » soi-disant, pour devenir démocrates, pour défendre la démocratie, et pour en débattre. Mais ce qui fait actuellement reculer la démocratie, c’est bien le communautarisme essentiellement musulman, et l’introduction en France et en Europe de valeurs islamiques, voire de lois étrangères (la charia) antinomiques avec cette démocratie. Alors pitié, foutez-nous la paix sur la démocratie, et allez plutôt l’enseigner chez vos amis musulmans en terre d’islam. Ils en ont plus besoin que nous !

                                    « Ceux sur les voiles et l’identité dopent les xénophobes, le libéralo-fascisme et les rigoristes. Le recul de la démocratie est un danger pour tous. »

                                    Comment osez-vous dire que débattre de la burka ou de l’identité nationale alimenterait la « xénophobie », le « rigorisme » (lequel ? mystère !) ou, pire encore, le « fascisme » ! Mais c’est un véritable terrorisme intellectuel que vous voulez nous imposer, pour ne pas dire… un « fascisme » de la pensée ! Nous sommes en France, Monsieur Mustapha Cherif, et nous débattrons de ce que nous voulons, librement, avec ou sans vous. Nous interdirons démocratiquement la burka et nous continuerons à définir et défendre notre « identité nationale ». Et tout votre article nous invite à le faire avec encore plus de vigueur.

                                    « Vivre ensemble en respectant autrui est l’enjeu. »

                                    Je vous respecte, Monsieur Cherif, mais je n’ai nul envie de « vivre ensemble » avec vous, après tout ce que vous venez de baver sur la France et les Français. Vous nous avez traités de « xénophobes », de « racistes », d’anti-démocrates, de « rigoristes » (la bonne blague !), de « fascistes », de futurs nazis. Eh bien si notre « vieille nation » ne vous plaît pas, qu’attendez-vous pour la quitter et rejoindre ces paradis de tolérance et de démocraties que sont les nations musulmanes ?

                                    Continuez ainsi, Monsieur Mustapha Cherif, à nous prendre pour des imbéciles par vos contrevérités récurrentes, et à nous insulter et nous diffamer, si cela peut satisfaire votre « philosophie ». Mais alors, assumez la conséquence de vos paroles : vous ne faites qu’alimenter le ras-le-bol des Français qui en ont marre de ceux qui viennent leur cracher dessus et qui demandent qu’on les respecte et qu’on « vive ensemble » avec eux. Quel culot !

                                    Roger Heurtebise


                                  • mokhtar h 19 juillet 2010 15:04

                                    @le-joker
                                    Cette phrase de Heurtebise est un mensonge.
                                    Et quand on lit l’antijudaïsme du Coran et de Mahomet, quand on voit comment sont traités les Juifs en terre d’islam, je vous demanderai d’avoir un peu plus de pudeur dans vos amalgames, fussent-ils totalement erronés.

                                    J’aurais eu honte de reproduire cette phrase. Ce n’est tout de même pas en terre d’islam qu’il y a eu la shoah et l’holocauste ainsi que les pogroms de Russsie, d’Ukraine et de Pologne. Et l’Église catholique a attendu quand même 2000 ans pour s’excuser auprès du peuple juif. L’Europe peut bien laver sa conscience à l’égard des juifs, c’est salutaire. Mais pas sur le dos de l’Islam et des palestiniens. Quand même !!!!!

                                    Je ne mêle pas du reste de votre intervention. : je ne sais pas discuter de réactions épidermiques.


                                  • hans 19 juillet 2010 17:18

                                    Bsr Moktar, Pescara (le joker) ,’a jamais honte, il a publié bien pire, mais rassurez vous il est anti corrida, un peu d’humain au fond de l’oeil gauche ...


                                  • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 20 juillet 2010 00:03

                                    Et les juifs sont bien traités en terre d’islam ?


                                    ils sont venus s’y installer, c’est pour dire...

                                    Plus sérieusement, je pense qu’en terre musulmane, il n’y a pas eu 6 millions de juifs tués en quelques années...


                                  • foufouille foufouille 19 juillet 2010 14:25

                                    ils sont quand meme grave les croyants
                                    c’est un blaspheme, gloire a satan ?


                                    • amipb amipb 19 juillet 2010 14:45

                                      Il n’y a pas croyance, foufouille, juste recherche du pouvoir.

                                      Les vrais croyants, eux, ne se font que rarement entendre :
                                      http://www.naqshbandi.ca/
                                      http://www.tariqa.org/SidiHamza.php



                                    • foufouille foufouille 19 juillet 2010 17:51

                                      ce sont les extremes comme les cures pedophile


                                    • Massaliote 20 juillet 2010 10:01

                                      Le problème c’est qu’ils sont de plus en plus nombreux et qu’ils passent plus facilement à l’acte.


                                    • Shaytan666 Shaytan666 20 juillet 2010 10:06

                                      Encore un qui ne connait pas la différence entre satanisme théiste, qui considère Satan, comme une divinité et satanisme La Veyen qui ne croit bien sûr pas en l’existence de Satan mais est plutôt une façon de penser et de vivre.
                                      En Voilà les onze règles principales :

                                      Les onze règles sataniques

                                       

                                       

                                       

                                       

                                      Ne pas donner son opinion ou ses recommandations si personne vous l’a demandé.

                                      Ne pas confier vos angoisses ou autres troubles si vous êtes pas sûre que vous allez être écouté

                                      Quand vous rencontrer d’autres personnes, montrer leurs du respect, ou bien ne les rencontrez pas.

                                      Si quelqu’un vous contrarie ou vous embête, traitez le cruellement et sans merci.

                                      Ne pas faire d’avance sexuelle sans le consentement de votre partenaire.

                                      Ne pas donner ce qui ne vous appartient pas, tant que c’est une charge pour une autre personne et que cela peut l’aider.

                                      Reconnaissez le pouvoir de la magie si vous l’avez employé avec succès pour obtenir vos désirs. Si vous reniez les pouvoirs de la magie, après une session, vous perdrez tout ce que vous aurez obtenu.

                                      Ne vous plaignez pas au sujet de quelque chose dont vous n’avez pas besoin.

                                      Ne maltraitez pas d’enfants.

                                      Ne tuez pas d’animaux, sauf pour vous nourrir ou pour vous défendre.

                                      Quand vous sortez, n’ennuyez personne. Si quelqu’un vous ennuie, dite lui d’arrêter, s’il continue, débrouillez-vous pour qu’il arrête.

                                       


                                    • Massaliote 20 juillet 2010 10:25

                                      « Si quelqu’un vous contrarie ou vous embête, traitez le cruellement et sans merci. » Voila qui ouvre le champ libre à toutes les exactions même si d’autres préceptes semblent modérer... 


                                    • courageux_anonyme 19 juillet 2010 15:12

                                      Ah OK. Contre-productif et t’as l’air d’un con, mais OK.


                                    • courageux_anonyme 19 juillet 2010 15:22

                                      Qu’est-ce que tu pense de la burqa ?


                                    • Ali 19 juillet 2010 15:21

                                      bravo même les modérateurs sont de la clique à la chose....de Tel Aviv

                                      nous ne sommes pas à armes égales ; si je me permets d’écrire sur les juifs la moitié du quart de ce billet, je me retrouve à l’Evêché !!
                                      la liberté n’est pas l’égalité

                                      « tout Français doit lire ce livre » Maréchal Lyautey

                                      en faisant allusion à ce livre, je me demande si l’on peut en relancer la publication


                                      • courageux_anonyme 19 juillet 2010 15:44

                                        qu’est-ce que tu pense de la circoncision ?


                                      • pallas 19 juillet 2010 15:42

                                        Ces malade mentaux qui ont imposer le multiculturalisme dans tous les pays européens, ont crée la balkanisation de l’Europe.

                                        Angleterre, la Charia, emeute ethnique en Suede.

                                        Actuellement les emeutes ethnique/religieuse en France.

                                        Ils ont fait une chose totalement de folie, c’est de l’ordre de la psychatrie.

                                        De plus se sont les meme qui nous ont entrainé a la crise économique, en délocalisant a tout va, en détruisant l’école, en faisant dans l’américanisation de nos sociétés européennes.

                                        Ces fous, le pire, c’est qu’ils ont eux meme des enfants, et qu’ils n’ont pas d’avenir.

                                        Nous sommes rentré en Marche ultra rapide a la Tiers Mondisation de l’Europe et des USA.

                                        Ce qui me soulage, c’est que ces gens, assistent de leurs vivant a l’echec total de leurs existences, qu’ils voient de leurs yeux, le monstre qu’ils ont engendrer.


                                        • phiconvers phiconvers 20 juillet 2010 01:46

                                          Espérons simplement que cela ira assez vite pour qu’ils en chient autant que leurs enfants, à qui appartient la solution, douloureuse et nécessaire pour les leurs.


                                        • courageux_anonyme 19 juillet 2010 16:04

                                          qu’est-ce que tu pense de l’excision ?


                                        • Lord WTF ! Franz Ferdinand Von FritzenSouchern 19 juillet 2010 16:49


                                          Il nous faut ici saluer l’inquiétude légitime de l’auteure quant à la dérive actuelle (quoique vieilles news ici…) au sein de cette noble institution qu’est l’ONU, et donc remettre en cause les préjugés que chacun aurait sur les mouvements dits nationalistes lorsqu’on les accuse de rejeter toute instance supranationale.

                                           

                                          Car comme chacun le sait, l’ONU a toujours eu à cœur de défendre la souveraineté et l’indépendance des états autant que le Droit international : aussi le fait que la majorité de ces membres soient des régimes autoritaires n’est somme toute qu’un phénomène très récent autant que le fait que ce noble organisme transnational et mondialiste s’est toujours refusé à servir des intérêts géostratégiques, politiques particuliers : oeuvrant pour le Bien et l’Harmonie Universelle et l’Amitié entre les peuples…

                                           

                                          Rappelons-nous qu’à sa fondation cette noble institution comptait au sein du noble Conseil de Sécurité : deux dictatures et deux puissances coloniales : heureusement que les US dont l’altruisme stratégique bien connu et l’humanisme pragmatique aussi connu réussirent à sauver les meubles.

                                           

                                          Quant à aujourd’hui, et bien cette noble institution compte toujours au sein de son Conseil de Sécurité les mêmes membres, bien que deux anciennes puissances aient quelque peu perdu depuis autant puissance que pouvoir si ce n’est prestige, que la défunte URSS s’est vu remplacée par la titubante mais éclairée Russie, que l’Empire du Milieu lui est toujours autant attaché aux vertus du tao-nombrilisme mais bienheureusement et à nouveau remercions l’hyperpuissance US  qui elle sauve l’honneur par son intégrité et son esprit de justice avéré et donc ne se lance ni dans des guerres illégitimes ou illégales ni ne soutient tout ce que le monde peut compter comme dictatures selon ses intérêts du moment…

                                           

                                          Alors oui, effectivement que la dérive actuelle orchestrée par l’autant sournois que redoutable Internationale Jihadiste risque d’entacher à jamais la réputation de cette noble institution…

                                           

                                          Sinon, quelque peu paradoxal comme dit en introduction que les courants dits nationalistes usent de la référence ONU, quand on connaît leur, dirons-nous, méfiance traditionnelle pour toute instance supranationale et autres chevaux de Troie mondialistes.

                                           

                                          Mais bien entendu, dés lors qu’on manipule le référent national, culturel, etc…à des fins idéologiques et que l’on est incapable de définir son identité autrement que contre l’Autre ou par l’énonciation auto-hypnotique de ses supposés défauts,tares, etc.. : nous ne pouvons espérer que ses contradictions certes subtiles mais évidentes ne se fassent jour dans l’esprit de nos vertueux et virtuels patriotes.

                                           

                                          Mais bon pardonnons à la x-droite 2.0 française ces quelques erreurs de débutant, elle n’en est encore qu’à ses balbutiements : espérons que peut-être un jour, elle entendra que le discours ready made qu’elle reprend sert bien plus les intérêts de puissances étrangères qui n’ont que faire du destin de notre Sainte Patrie que l’intérêt commun et national qu’elle prétend servir…à moins qu’elle ne fasse que se servir de ce concept en voie d’extinction ? non, cela serait là la comparer aux autres courants politico-démagogiques qui corrompent notre démocratie et détournent nos valeurs…impensable !     

                                           

                                              


                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 juillet 2010 17:36

                                            Il faut arrêter de dire des bêtises ! Les droits humains seront abondants et à la portée de tous lorsque les dirigeants politique (élus et fonctionnaires à tous les niveaux) feront tous leur devoirs c’est à-dire lorsqu’ils auront le courage d’appliquer les lois pour réprimer les fautifs !

                                            Comme ce monde fonctionnaire à l’envers et l’on persiste toujours à demander ses droits à ceux-là même qui les cobnfisque je nbe vois pas d’issue !

                                            L’ONU ferait bien de promulguer la « DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » pour en finir avec l’idéologie de la mendicité des droits au lieu d"enrôler des pays qui ne savent même pas ce qu’est une organisation sociale !

                                            Mohammed MADJOUR.


                                            • pigripi pigripi 19 juillet 2010 17:50

                                              @django

                                              si on en est à pouvoir claironner « Je suis une nouvelle raciste et j’assume » c’est qu’on se croit autorisé par l’opinion d’avoir des comportements que même les animaux n’ont pas.
                                              ------------------------------------------------

                                              Les animaux, ils aiment les gens gentils, stables et doux.

                                              Quand un muslim donne un coup de pied dans le flanc de ma chienne parce qu’elle est passé près de ses momes....

                                              Quand ma chienne se colle à terre et ne veut plus avancer parce qu’ue voilée l’a insultée....

                                              quand les gamins muslims hurlent en voyant ma chienne tenue en laisse parce qu’on leur a appris qu’il n’y avait rien de plus sale, de plus méprisant, de plus haram qu’un chien....et que les non musulmans sont des sous chiens.....des chiens d’infidèles....

                                              Quand ma chienne aboie au passage d’une burqée parce qu’elle trouve cela inquiétant...

                                              Quand une voilée me fait une grimace de dégout parce que je ramasse les crottes de ma chienne sur le trottoir...

                                              Oui, les animaux sont bien plus subtils que les humains stupides d’intolérance et de fanatisme religieux, je ne vous le fais pas dire smiley


                                              • pigripi pigripi 19 juillet 2010 18:03

                                                Qu’y a-t-il de pire ?

                                                -dire que je suis une nouvelle raciste parce que les musulmans traitent de racistes les infidèles et se considèrent comme LA race ?

                                                -dire que les blancs sont des sous-chiens ?

                                                -dire nique la France ? Ecrire « nique la France » ?

                                                -Siffler la Marseillaise et bruler le drapeau français ?

                                                -Insulter les femmes qui ne portent pas le voile, les menacer, voire les violer et les lapider et les brûler ?

                                                -nous gaver avec la dette coloniale et le tout hallal, afficher sa religion partout, vouloir imposer la charia à tout le monde, envahir l’espace public avec ses prières, réclamer des espaces de prière dans les entreprises et les universités, réclamer des horaires spéciaux dans les piscines, contester les cours de sciences et d’histoires dans les collèges et les lycées, etc ?

                                                -Mettre les banlieues à feu et à sang lorsqu’un musulman qui ne respecte pas les lois de la république, le vivre ensemble est emprisonné ou tué par la police qu’il a canardée ?

                                                -Tuer un Mohamed parce qu’il veut faire un constat « comme un français » après un accrochage sur l’A13 ?

                                                Il semble que beaucoup de gens aient perdu la boule. Moi, en tous cas, je ne fréquente pas les gens qui ne respectent ni les usages, ni les coutumes, ni l’histoire, ni la culture de France et qui clament que les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République !


                                                • pigripi pigripi 19 juillet 2010 19:11

                                                  Vlane est inculte :
                                                  Il écrit :
                                                  ----------------------------------regardez l’avatar de catherine la laïque !

                                                  elle est voilée !!!! -------------------

                                                  Ben justement, pendant des siècles les françaises étaient contraintes de porter une coiffe. Une femme « en cheveux » était une femme de« mauvaise vie », une courtisane, une prostituée.

                                                  Les françaises se sont battues pour pouvoir s’habiller comme elles le souhaitaient sans pouvoir être cataloguées-pendant des siècles le costumes était codifié, autant pour les hommes que pour les femmes, (au 19ème, il fallait une autorisation préfectorale pour que les femmes portent le pantalon...)

                                                  Les françaises ont envoyé valser les voiles, les chapeaux, les fichus, les résilles, les mantilles et maintenant elles doivent supporter des mouquères enchiffonnées qui ignorent tout des luttes des femmes françaises et les insultent avec leur costume « pudique » qui signifie par défaut que celles qui ne le portent pas sont « impudiques » et qu’on peut donc les harceler, les frapper, les violer, les brûler, les lapider pour les punir.

                                                  Catherine Séguran porte une coiffe médiévale comme il était d’usage autrefois, ya pas de koi rigoler ;-((((


                                                  • croacroa 19 juillet 2010 20:56

                                                    maintenant je suis d accord que si les droits de l homme s appellaient les droits de la femme ca aurait plus de gueule , mais la , c est la totalité des males occidentaux qui s allient aux barbus...


                                                    • Arafel Arafel 19 juillet 2010 21:46

                                                      19/07/2010 16:16

                                                      Le Maroc durcit sa politique à l’égard des chrétiens

                                                      Selon une ONG protestante, huit chrétiens ont été expulsés début juillet du Maroc, portant à 130 le nombre de fidèles étrangers évincés du pays depuis le début de l’année

                                                      Le phénomène n’est pas nouveau, mais il prend de l’ampleur. Vendredi 16 juillet, l’ONG protestante Portes ouvertes, qui défend les chrétiens dans le monde, a annoncé que huit fidèles étrangers avaient été expulsés du Maroc début juillet, dénonçant ce qu’elle considère être une « épuration religieuse ».

                                                      Ces nouvelles expulsions portent à 130 le nombre de chrétiens étrangers déclarés indésirables depuis le début de l’année au Maroc, pourtant souvent cité comme un modèle de tolérance en terre d’islam. En mars dernier, les autorités marocaines avaient rendu public l’avis d’expulsion de nombreux missionnaires étrangers, accusés de mener leurs activités religieuses dans le Moyen Atlas (centre) avec un zèle excessif.

                                                      Cette nouvelle annonce n’étonne pas vraiment le pasteur réformé Jean-Luc Blanc qui était, il y a quinze jours encore, en poste à Casablanca en tant que représentant de l’Église réformée : « Depuis une dizaine d’années, 600 missionnaires évangéliques se sont installés au Maroc, menant un prosélytisme virulent auprès de la population, ce qui est très mal perçu. Le problème, c’est que les services de renseignement marocains ne font aucune différence entre un évangélique, un réformé et un catholique. »

                                                      « Nos Églises se refusent à tout prosélytisme »

                                                      En clair, ces derniers seraient les victimes collatérales d’une politique plus intransigeante menée en priorité contre des groupes évangéliques particulièrement critiques sur l’islam et peu enclins à s’intégrer à la société marocaine. Une posture qui risque, à terme, de discréditer les autres Églises : « Pour la première fois depuis de très nombreuses années, un religieux catholique a été expulsé. Malgré toutes mes démarches, je n’ai pas pu connaître le motif exact de son expulsion », raconte Mgr Vincent Landel, archevêque de Rabat et président de la Conférence des évêques de la région Nord de l’Afrique (Cerna), conscient du risque d’amalgame qui pèse désormais sur les Églises instituées.

                                                      L’Église protestante, tout comme les Églises catholique, anglicane et orthodoxe, bénéficie au Maroc d’un statut légal qui lui octroie la liberté de culte. « Nos Églises se refusent à tout prosélytisme », assure Mgr Landel, qui rappelle que ces expulsions concernent avant tout « des évangéliques rattachés à des groupes internationaux » et « qui refusent de venir réfléchir avec nous sur toutes ces questions. Ils ont leur politique et la suivent, même si elle n’est pas conforme à la loi du pays », résume-t-il.

                                                      Selon les informations diffusées par Portes ouvertes, parmi les derniers expulsés figurent deux Français, deux Suisses, un Égyptien, un Nigérian, une Espagnole et une Libanaise mariées à des Marocains.

                                                      Davantage de transparence de la part du gouvernement marocain

                                                      Fait nouveau : l’ONG accuse la police marocaine de « séparer des couples binationaux » en « chassant des épouses étrangères de Marocains alors qu’elles étaient en situation régulière ». « On ne sait pas trop où on va, reconnaît le pasteur Jean-Luc Blanc. Officiellement, ces personnes ne sont pas renvoyées pour prosélytisme mais pour “trouble à l’ordre public”, cette qualification juridique permettant de faciliter les procédures d’expulsion. Leur logique est difficile à saisir. » D’ailleurs, les évêques et pasteurs concernés par ces décisions ne sont jamais consultés par les autorités, ni même informés.

                                                      Pour l’heure, les responsables catholiques et protestants prônent une certaine réserve. « Nous n’aurons pas de problèmes si nous savons rester dans l’ordre de la discrétion et du témoignage, insiste Mgr Landel. Ici, nous sommes renvoyés à l’essentiel de notre foi. Notre Église doit faire signe, et l’on ne demande pas à un signe d’être nombreux, mais de signifier quelque chose. »

                                                      De son côté, Jean-Luc Blanc attend du gouvernement marocain davantage de transparence : « S’il s’agit de recadrer les dérives des évangéliques, c’est plutôt positif. Mais si ce sont les pays du Golfe qui, tout en apportant des financements au Maroc, tentent d’influencer et de durcir sa politique, c’est nettement plus inquiétant. » François-Xavier MAIGRE.


                                                      • sonearlia sonearlia 20 juillet 2010 01:18

                                                        « Nos Églises se refusent à tout prosélytisme »


                                                        Mouhahaha....

                                                      • anti-oligarchie anti-oligarchie 19 juillet 2010 21:58

                                                        Devant l’ONU, le blasphème s’appelle aussi « diffamation des religions »

                                                        L’histoire du Blasphème,c’est vous qui le dites. Le vrai titre c’est DIFFAMATION(mentir sur) des religions.
                                                        Donc c’est normal que cette résolution passe.
                                                        La diffamation en France est condamné par la justice,comme dans tout les pays du monde.
                                                        C’est les règles de la démocratie.La majorité l’emporte.

                                                        La France ne respecte pas la déclaration des droits de l’homme. Donc aucune leçon à donner.
                                                        Car la France viole l’article 18 de la déclaration des droits de l’homme.

                                                        Donc le sujet est largement clos. Ensuite que dire des délires paranoiaque de l’auteur ?
                                                        Bientot une armée de Moujahidine va envahir l’Europe j’imagine ?
                                                        1400 ans que la propagande dure sur les musulmans. Au final c’est nous qui les avons colonisé,et massacré. Et continuons à les exploiter.

                                                        http://www.dailymotion.com/video/xc416y_clip-anti-nouvel-ordre-mondial-guer_music


                                                        • sonearlia sonearlia 20 juillet 2010 00:41

                                                          Quel sont les source de l’auteur ?

                                                          Wikipedia, mais seulement pour quelque définition.
                                                          Ensuite, un liens qui ne fonctionnent pas vers le site de l’onu.
                                                          et pour finir, que des sites identitaires : postedeveille.ca bivouac-id pointdebasculecanada.ca radiovaticana.org christianpost.com.

                                                          - Comment dit-t-on dejà ?
                                                          - Propagande !

                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 juillet 2010 01:24

                                                            @ Perseus

                                                             Non, ce n’est pas « au prêcheur d’interpréter judicieusement » les horreurs qui sont dans les textes sacrés des monothéismes. C’est aux responsables des religions d’affirmer haut et fort que ces horreurs ne sont nullement voulues par Dieu, contrairement à ce que Benoît XVI dit dans le nouveau catéchisme de l’église catholique.

                                                             @ amipb

                                                             J’ai dit ici ce que moi je souhaite de la part du CFCM pour "construire une société plus paisible et qui respecte tout le monde" :

                                                            http://www.mediaslibres.com/tribune/post/2010/03/11/Le-triomphe-planetaire-de-la-violence-religieuse-Part-2

                                                             Par ailleurs vous rappelez « le fameux »tu ne turas point". On oublie toujours de préciser que, dans les 10 commandements, il est accompagné de cette précision : "Je suis un Dieu jaloux, châtiant la faute des pères sur les fils, sur la troisième et sur la quatrième génération"

                                                             Par ailleurs encore, pour confirmer ce que vous dit Massaliote ("le coran préconise de tuer les infidèles") :

                                                             Sourate II, verset 191, à propos de ceux qui « luttent contre vous » (qui croyez) et qui « transgressent les Lois de Dieu » : "Tuez-les partout où vous les rencontrerez« . Sourate IV, verset 89, à propos des  »hypocrites« , des »incrédules« qui »se détournent du chemin de Dieu«  : »Saisissez-les, tuez-les partout où vous les trouverez« . Sourate IX, verset 5 : »Tuez les polythéistes"…

                                                             @ Catherine

                                                            Votre article porte sur le point le plus important et le plus grave dans l’actuelle islamisation du monde. Je veux croire que c’est sans y avoir réfléchi une seconde que la rédaction en chef vous l’a reproché.


                                                            • sonearlia sonearlia 20 juillet 2010 01:31

                                                              « Ceux qui luttent contre vous »

                                                              Mais pourquoi vouloir lutter contre les musulmans ?

                                                            • sonearlia sonearlia 20 juillet 2010 01:30

                                                              Finalement, l’anti-islamisme d’aujourd’hui c’est comme l’anti-judaïsme des années 30-40.


                                                              • sonearlia sonearlia 20 juillet 2010 01:32

                                                                « Catherine Séguran porte une coiffe médiévale comme il était d’usage autrefois, ya pas de koi rigoler ;-(((( »


                                                                Comme quoi elle est rester bloquer au moyen-âge.

                                                                • phiconvers phiconvers 20 juillet 2010 01:47

                                                                  Bravo Catherine, vous faites oeuvre utile. La vigueur des réactions le démontre. Continuez !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès