• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Avec le nucléaire, on tourne en rond !

Avec le nucléaire, on tourne en rond !

Alors que quelques adorateurs inconditionnels du nucléaire continuent obstinément de le défendre, on ne peut que constater l’impasse dans laquelle cette énergie dangereuse à plongé la planète, pour commencer par le Japon, et pas seulement, puisque la France est aussi menacée.

A Fukushima, le long et compliqué démantèlement continue laborieusement, et si l’exploitant s’est récemment félicité d’avoir presque fini la vidange de la piscine de refroidissement du réacteur n°4 (il ne resterait plus que 11 assemblages usés à être encore dans la piscine, et 180 assemblages neufs, à quoi il faut ajouter que 3 (sur les 11 restants) ne sont pas en bon état, ce qui va compliquer sérieusement la tâche) il devra surtout s’occuper des 3 autres piscines, opération beaucoup plus complexe, vu les niveaux très élevés de pollution, (lien) les réacteurs 1 et 3 ne pouvant être approchés à cause de l’intense radioactivité qui s’en dégage (lien) impliquant l’usage de robots, qui peuvent subir des dommages irrémédiables dus aux rayons ionisants. lien

Les mesures prises récemment par des équipes du LSCE (VNRE, CEA, UVSQ) conjointement avec des universitaires japonais, ont démontré l’étendue de la pollution au plutonium dans une bonne partie du pays, jusqu’à 45 km du site accidenté (lien) alors que d’autres scientifiques ont apporté la preuve que ce plutonium s’était invité jusqu’à 120 km du site dévasté. lien

Rappelons que la période (ou demi-vie) du plutonium est de 24 000 ans, perdant ainsi seulement la moitié de sa radioactivité. lien

En attendant, les immenses réservoirs d’eau radioactive continuent de se remplir, à fuir, et à se multiplier. lien

Tous les jours, Tepco pompe 750 tonnes d’eau polluée par la radioactivité qui sévit dans la centrale, dont 350 tonnes partiellement filtrées, sont réintroduites dans le système de refroidissement des réacteurs.

Toutes les 60 heures, il faut ajouter un réservoir de stockage, et l’exploitant semble fâché avec les chiffres quand il affirme qu’il n’y aurait que 350 000 tonnes d’eau stockées, affirmation facilement démentie si l’on veut bien vérifier la réalité sur le terrain, puisque l’eau radioactive stockée y dépasse les 500 000 tonnes. lien

Ce qui n’étonne personne, Tepco, depuis le début de la catastrophe, ayant démontré sa capacité à dissimuler la vérité, ou à la déformer.

Finalement, fin octobre, Tepco et les autorités japonaises ont fait savoir que l’enlèvement du combustible fondu du réacteur n°1 aurait 5 ans de retard par rapport à l’agenda établi : l’opération devant initialement avoir lieu en 2020lien

Ce démantèlement qui devait durer 40 ans sera donc fatalement beaucoup plus long.

Quant à la facture initiale, d’après une étude récente menée par Kenichi Oshima, professeur d’économie environnementale à l’université Ritsumeikan, le montant serait double de ce qu’il était prévu, atteignant aujourd’hui les 80 milliards d’euros.

Ce montant qui parait énorme ne prend en compte que les effets directs provoqués par l’accident, et ne concerne que la gestion du site et l’indemnisation : en France, l’IRSN (institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), évoque un chiffre qui atteint les 450 milliards, en comptabilisant aussi tous les effets indirects. lien

D’ailleurs si l’on prend Tchernobyl comme élément de comparaison, on sait que la catastrophe a déjà couté plus de 500 milliards de dollars (soit 400 milliards €) (lien) et d’après la Bank of America, en 2011, Fukushima était déjà estimé à 130 milliards de dollars (soit 104 milliards €) lien

Or à Tchernobyl, seul un réacteur était concerné : à Fukushima, 3 réacteurs ont fondu.

Sur le chapitre de la finance, les japonais ont découvert qu’un possible conflit d’intérêt concernait Yoichi Miyazawa, le nouveau ministre de l’industrie : il possède 600 actions de Tepco, mais il a déclaré que « cela ne posait pas le moindre problème (…) ça ne va pas affecter sa façon de décider ». lien

Il voudrait donc redémarrer 2 réacteurs, mais il doit passer par la case « premier ministre » pour espérer l’emporter début 2015. lien

On en sait un peu plus sur ce qui s’est passé au moment de l’accident grâce au témoignage de Masao Yoshida qui était le directeur du site à ce moment : 90% des cadres de la centrales auraient déserté le site, des les premières explosions, malgré l’ordre de la direction, allant se réfugier à 10 km de là pour tenter d’échapper aux radiations. lien

Quittons le Japon pour nous tourner vers la Finlande, pays dans lequel Areva à vendu un EPR déjà célèbre pour l’explosion de son prix, et l’énorme retard pris pour ce chantier.

Considérant cette situation inacceptable, TVO, le futur exploitant du site, a décidé de réclamer 2,3 milliards d’euros à Areva et Siemens.

Il faut rappeler que cet EPR avait initialement été estimé à 3 milliards d’euros, et que la facture s’est quasi multipliée par 3.

Mais c’est en France, l’un des pays les plus nucléarisé du monde, qu’il nous faut nous rendre maintenant.

Aujourd’hui, de l’aveu même des autorités, la question n’est plus de savoir si un accident nucléaire identique à Tchernobyl, ou Fukushima, peut se produire en France. lien

C’est en tout cas ce qu’écrit Thierry Gadault dans son livre « EDF, la bombe à retardement » (éditions First) que l’ont peut résumer à cette phrase qu’il propose : « la question n’est plus de savoir s’il y aura un accident nucléaire grave en France, mais quand et où ? ». lien

François Lévêque a publié, le 27 février 2013, une thèse sous le titre : « le risque d’accident nucléaire majeur : calcul et perception des probabilités ».

Il écrit : « la probabilité d’un accident de fusion de cœur l’année prochaine en Europe est de 4,4 (mal) chance pour 1000 », bien loin de l’estimation optimiste de Dessus et Laponche, qui avec des paramètres discutables proposaient le chiffre de 0,72. lien

Ajoutons pour la bonne bouche que ERDF a mis un projet de gazoduc en route, et l’entreprise n’ayant manifestement pas peur, malgré les inquiétudes émises par l’ASN (autorité de sureté nucléaire), a décidé de faire passer le gazoduc sous le canal Donzère-Mondragon, destiné au refroidissement des réacteurs nucléaires du Tricastin, ce que déplore lucidement l’eurodéputée Michèle Rivasi évoquant « un effet domino inacceptable ». lien

On peut signer une pétition contre ce tracé sur ce lien

On peut en effet imaginer facilement ce qui se passerait si des terroristes s’en prenaient à ce gazoduc, faisant éventuellement coup double, avec la centrale nucléaire du Tricastin. lien

A ce sujet, les drones continuent de survoler les centrales nucléaires du pays, sans réaction efficace des autorités, à part déposer des plaintes, menacer, ou arrêter quelques aéromodélistes innocents, ce qui semble bien anodin. lien

Ce qui a poussé le député socialiste Jean-Yves Le Deaut, président de l’OPECST (office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques) à demander le 7 novembre dernier «  de faire cesser les désordres que constituent les survols de centrales nucléaires par des drones  » (lien) ce qui ne les empêche pas de continuer. lien

Alors bien sûr, certains sont convaincus que ces petits drones ne représentent pas un danger, même si certains ont 2 mètres d’envergure, ce qui laisse supposer qu’ils pourraient transporter des explosifs…mais d’autres vont plus loin. lien

Ils imaginent, comme l’IDEX (international défense exhibition) qu’ils pourraient être un vecteur offensif majeur, en utilisant des faisceaux dirigés d’énergie électromagnétique capables de faire subir des dommages à l’électronique des sites nucléaires. lien

D’autres supposent que ces drones auraient pu filmer les sites pour préparer une action. lien

En résumé, est-il raisonnable de s’obstiner à défendre une industrie si fragile, si dangereuse, cible potentielle d’attentats, sachant qu’elle est déjà sujette à caution, au vu du millier d’incidents annuels constatés par l’ASN, (lien) au vu aussi des défauts connus ?

Entre les cuves fissurées, (lien) impossibles à changer, les sommes pharaoniques qu’il faudrait engager pour rendre les centrales un peu plus sures, et l’impossibilité actuelle de gérer les déchets dangereux qu’elles produisent, alors qu’il y a tant d’alternatives propres et faciles, qui peut être totalement rassuré par cette énergie ?

Le rayon estimé dangereux par les autorités ne dépasse pas quelques kilomètres, alors que, comme on l’a vu au Japon, le plutonium se disperse au-delà des 100 km autour d’un site, ce qui rend la quasi-totalité du territoire national menacé en cas d’accident majeur. lien

De plus, les comprimés d’iode sont difficiles d’accès et leur action relativement limitées face au danger radioactif (lien)… Greenpeace vient d’en faire un canular. lien

Pour toutes ces raisons, le 15 novembre prochain, des citoyens inquiets et motivés vont occuper des ronds points dans toute la France, à proximité des centrales nucléaires, avec détermination et banderoles portant des messages tels que : « avec le nucléaire on tourne en rond », ou « Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ? » lien

On peut signer un appel sur ce lien.

Comme dit mon vieil ami africain : « l’école devrait nous apprendre le futur compliqué au lieu de se limiter au passé simple ».

L’image illustrant l’article vient de « ww. gurumed.org »

Merci aux internautes de leur aide efficace

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un nucléaire pourtant si sûr…

La France a peur

Un nucléaire pourtant si sûr

Nucléaire la cible terroriste

Entre fusion et confusion

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

Un avenir radieux ou irradié

Nucléaire, explosion des prix

Ce cher nucléaire

Sans transition, la chute !

L’énergie en partage

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

MHD, l’énergie cachée du futur

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Rouler malin

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Qui a tué Stan Meyer

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on a pas de pétrole, et pas d’idées non plus

Sites à visiter

L’observatoire du nucléaire

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS


Moyenne des avis sur cet article :  3.49/5   (114 votes)




Réagissez à l'article

224 réactions à cet article    


  • jako jako 14 novembre 2014 09:35

    Bonjour Olivier, juste pour info il vient d’y avoir un incident en Belgique ce matin, mais je n’ai pas encore d’infos précises. Apparemment destruction d’un groupe electrogène (qui ne pollue pas bien sûr) bonne journée.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 09:40

      jako

      oui, j’ai vu ça... les riverains ont entendu une explosion qui se serait produite dans un groupe électrogène...il n’y aurait pas de conséquences sur l’environnement... comme d’habitude.
       smiley
      voila les premières infos, sur ce lien
      merci d’avoir été attentif...


    • jako jako 14 novembre 2014 10:19

      merci pour le lien, heureusement aucun danger ! smiley petit soucis c’est à 30km de chez moa smiley et ya aussi Fleurus à 20km... bon je fonce sur votre article.


    • Murphy 14 novembre 2014 11:19

      Jako : il y a surtout plusieurs dizaines de sites Seveso dans un rayon de 30 km de chez vous ...

      http://carto1.wallonie.be/CIGALE/viewer.htm?APPNAME=OGEAD&APPMODE=VIEWER&Layers=1111000000000000000000000000000000000000111


    • Gaston Lanhard 14 novembre 2014 16:47

      faire peur c’est bien ça. Un groupe électrogène qui flanche et hop c’est la preuve que le nuc est dangereux.


    • Gaston Lanhard 14 novembre 2014 16:49

      Surtout tous les hôpitaux et les cliniques. Eh oui ils utilisent du gaz comprimé, oxygène notamment.


    • confiture 14 novembre 2014 18:50

      mais keski dit gaston ? un groupe sur une central nuk ne sert pas à la clim mais au secours pour le refroidissement, donc si central kapoute et événement surgit ya kaboum baboum comme à fuku, toi comprendre ?


    • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 14 novembre 2014 22:44

      Il n’y a pas qu’un seul groupe électrogène de secours...


    • robert 16 novembre 2014 10:58

      cirtik, à flutte alors , que n’y a t’on pensé à fuku !


    • colere48 colere48 14 novembre 2014 09:51

      Bonjour Olivier
      J’apprécie votre article, pertinent et modéré, très rare sur un tel sujet.
      Décidément nous laissons un bien triste héritage à nos enfants et petits-enfants !!  smiley


      • colere48 colere48 14 novembre 2014 09:53

        goufffff ... le smiley  smiley


      • Nicolas_M bibou1324 14 novembre 2014 10:59

        Le nucléaire n’est pas l’énergie idéale, on est d’accord.


        Par contre, lorsque vous dites « ’il y a tant d’alternatives propres et faciles », c’est n’importe quoi. Il n’existe actuellement aucune alternative réaliste au nucléaire, en France.

        Le charbon, c’est bien pire en terme d’impact sur les habitants, demandez aux chinois. Puis on n’a plus des masses de mines de charbon en France. L’éolien, c’est très moche, ça bute les oiseaux et autres chauve souris et ça ne produit pas grand chose. L’hydro-électrique, il n’y a pas pire pour dézinguer toute la faune des rivières et on arrive déjà à saturation sur les cours d’eau. Le solaire, c’est très polluant à produire et ça ne génère que peu d’électricité.

        Reste l’achat à l’étranger, mais non seulement on ne peut pas se le permettre financièrement, mais en plus ça ne fait que déporter la pollution.

        Alors finalement, le nucléaire, en attendant une certaine décroissance de la demande énergétique grâce aux nouvelles normes, non ce n’est pas parfait, mais c’est le seul choix que nous avons.

        Ou alors, j’attend vos alternatives.

        • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 11:38

          bibou

          vous me surprenez !
          j’ai écris un certain nombre d’article prouvant que l’alternative est possible, et pas dans dix ans, ou vingt ans...avec chiffres, preuves, à l’appui.
          le dernier est sur ce lien
          les autres sont dans la liste qui se trouve à la fin de l’article...
          à + ?

        • Gaston Lanhard 14 novembre 2014 16:52

          Dans le temps il y avait un dessinateur humoriste Gébé qui avait trouvé une alternative au nucléaire : la turbine et la dynamo dans les chasses d’eau. Sur le papier ça peut marcher.


        • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 08:56

          lanhard

          en tout cas sur le papier, vous nous faites bien marcher...
          j’aurais pu dire « perdre notre temps », en se rappelant de cette jolie phrase attribuée à Frédéric Dard, qui lorsqu’il évoquait ceux qui nous faisaient perdre notre temps disait ceci.

        • Gaston Lanhard 15 novembre 2014 14:08

          @CABANEL,

          En fait vous n’êtes qu’un adepte de Hans Jonas pour qui le mensonge peut être pédagogique s’il fait suffisamment peur. Eh oui l’heuristique de la peur vous connaissez bien. Alors mentir, déformer, agglomérer, amplifier ne vous gène pas du moment que c’est pour votre sal.e cause. des milliers de chômeurs doivent vous gratifier de votre entêtement mensonger. vous vous cachez derrière la cause de l’écologie pour en fait détruire ce qui fait le progrès. vous n’êtes qu’un malthusien pour lequel l’humanité est le problème de la Nature. Architecte chansonnier certainement mais néo-païen certainement. Mais je crois le temps des mensonges construits finis. CIAO !
          Ah ! la radioactivité dans les tour de refroidissement quelle belle invention mensongère, techniquement impossible. En revanche je vous invite à aller mesurer les émissions radioactives des fumées de charbon des centrales allemandes qui semblent avoir votre faveur, pour voir là où se trouve la vraie radio activité par concentration de radioactivité naturelle.. Mais chut, c’est eux qui vous financent.

        • Murphy 14 novembre 2014 11:05

          « Les mesures prises récemment par des équipes du LSCE (VNRE, CEA, UVSQ) conjointement avec des universitaires japonais, ont démontré l’étendue de la pollution au plutonium dans une bonne partie du pays »

          Même si toute polution est indésirable, il est utile de savoir quelle est l’ampleur de cette polution. Voici les conclusions de l’étude en question :

          « L’activité totale des échantillons en plutonium marqués par les retombées de Fukushima reste du même ordre de grandeur que celle des échantillons marqués par les seules retombées atmosphériques des années 1960. »


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 11:41

            murphy

            bien sur, bien sur... sauf que la norme n’empêche pas le danger, et vous le savez très bien.
            des personnes ont été exposées a des doses radioactives sans pour autant qu’elles aient eu un problème de santé, mais d’autres ont hérité d’un cancer avec des doses qui ne dépassaient pas la norme...
            vous savez comme moi que les doses s’accumulent, 
            ainsi si une personne consomme des champignons qui n’ont que 200 becquerels au kilo de césium 137, (donc en dessous de la norme) mais qu’elle en consomme régulièrement, elle va accumuler ce césium dans son corps, avec les conséquences qu’on imagine.
            de quoi doucher votre optimisme ?
             smiley

          • Murphy 14 novembre 2014 12:48

            « la norme n’empêche pas le danger »

            Il y a plus de raisons d’évacuer Paris pour cause de polution que d’évacuer les zonnes contaminées par la dose de plutonium mentionnée dans vos études. Il faut rester cohérent.

            « vous savez comme moi que les doses s’accumulent »

            Et selon vos calculs, quelle serait la dose d’une personne vivant toute une vie en présence du débit de dose équivalent aux traces de plutonium mentionnées dans l’étude ? Cela est-il significatif ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 13:26

            mruphy

            vous connaissez j’imagine la loi qui porte votre pseudo ?
            la réponse est donc dans la question.
             smiley

          • Murphy 14 novembre 2014 15:47

            « vous connaissez j’imagine la loi qui porte votre pseudo ? »

            Oui, vous me la rappellez sans cesse. Généralement, on radote quand on est vieux, mais ici, je suspecte plutôt une manière d’éluder les problèmes.


          • Calva76 Calva76 16 novembre 2014 20:16

            Je pense que l’origine du problème vient un peu des deux Murphy :
            Nous sommes confronté à un vieillard radotant. smiley
            Cette usure prématurée est probablement due à son sacerdoce. smiley
            .
            Quand à ce qui est d’éluder les questions et les problèmes la je pense que c’est inné et donc malheureusement incurable. smiley


          • Christian 14 novembre 2014 13:06

            Personnellement je n’ai rien contre l’abandon du nucléaire, encore ne faudrait-il pas rêver. On subventionne à fond les énergies instables, solaires et éoliennes, en sachant parfaitement que l’alimentation en électricité doit être assurée 24h sur 24. Donc si l’on songe à une substitution il est impératif de subventionner à part égale le stable et l’instable
            Stable : hydraulique, fossile (qui produit du CO2 et des polluants soit dit en passant), géothermie
            Instable : solaire, éolien

            Mais la part du nucléaire est tellement énorme en France que l’on se demande s’il n’est pas plus sage de compter sur des nouvelles générations nucléaires plus sûres et plus propres...

            D’ailleurs j’aimerais bien connaître, chiffres et coûts à l’appui, le projet du remplacement du nucléaire...


            • raymond 2 14 novembre 2014 13:23


              Globalement le nucléaire neuf est plus cher que l’éolien et le solaire mais le nucléaire usé a la corde et rafistolé avec quelques bouts de ficelles est au prix de l’éolien.


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 13:34

              christian

              que vous soyez pour ou contre l’abandon du nucléaire ne fait que vous concerner.
              mais, si je peux vous donner un modeste conseil, essayez de ne pas vous cantonner à ces énergies qui sont intermittentes (et non instables, comme vous le dites à tort)
              (si j’utilisais l’adjectif instable, ce serait pour le nucléaire, vu ce que nous avons déjà vécu)
              or, il se trouve que les énergies propres ne sont pas toutes intermittentes.
              prenons par exemple l’hydraulique respectueux de l’environnement (micro centrales, hydrauliennes etc) ou le méthane fabriqué (savez vous que le méthane productible pourrait faire tourner tous les véhicules du pays, poids lourds compris ?) ou la géothermie de moyenne profondeur...
              ajoutons pour la bonne bouche l’énergie magnétique chère à Tesla... et d’autres solutions...
              nous avons largement dans notre pays la possibilité de fermer les réacteurs nucléaires du pays quasi du jour au lendemain, 
              il ne suffit que d’une volonté politique.
              merci de votre commentaire.

            • Christian 14 novembre 2014 13:36

              Oui mais l’éolien et le solaire ne remplacent pas le nucléaire, ils peuvent tout au plus diminuer la part stable. Donc il faut une énergie stable en plus de l’éolien et du solaire, laquelle ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 13:37

              raymond

              oui le nucléaire est cher, je dirais meme très cher, car si on ajoute le prix du démantèlement des centrales qui va couter la peau des fesses, ou la gestion des déchets, ou le prix d’un accident majeur, le nucléaire est très cher.
              s’il persiste encore, c’est qu’il y a soit des obscurantistes qui y croient désespérément, (peut etre que çà les fait vivre) ou des lobbys qui y ont un intérêt (provisoire)
              je dis provisoire car le jour ou ils verront le vent tourner, ils changeront d’avis et investiront en masse dans les énergies propres.
              merci de votre commentaire. 

            • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 13:39

              christian

              nos commentaires ont du se croiser
              si vous voulez bien lire l’article « l’énergie en partage » proposé en liste à la fin de celui ci, vous aurez la preuve que les alternatives existent.

            • Christian 14 novembre 2014 13:43

              Olivier, vous me lisez mal.
              L’hydraulique est respectueux de l’environnement et c’est une énergie permanente (puisque vous y tenez). Il y a cependant des cas ou elle ne respecte pas l’environnement comme dans les débits minimums pas respectés et aujourd’hui les écolos sont particulièrement contre l’hydraulique.
              Quant au méthane, c’est permanent mais ça pollue et ça produit du CO2 aussi.


            • slave1802 slave1802 14 novembre 2014 13:48

              ça ne réponde pas à la question. qui est pourtant claire :

              A combien estimez-vous les dépenses pour produire à minima autant de KWh que le nucléaire avec d’autre méthode plus respectueuse de l’environnement ?

              C’est un chiffre qu’il serait pourtant intéressant de connaitre pour ce faire un avis indépendant non ?

              Et ne me répondez pas que ça couterait la même chose que le nucléaire actuel. D’une part ce n’est pas un chiffre précis mais surtout la mise à l’arret de toutes les centrales de France ne ferait pas passer instantanément le budget nucléaire à zéro, il faudra bien continuer à les surveiller et à les maintenir en état puis à les démanteler. Quel que soit le choix de production, ce cout là est incompressible.


            • raymond 2 14 novembre 2014 15:08

              @christian non l’éolien et le solaire seul ne peuvent pas techniquement remplacer le nucléaire.

              Mais il le peu si on considère nos 25 GW installé d’hydraulique pouvant servir à combler les manques, de plus une partie de l’hydraulique pourraient être modifié et fonctionner en STEP. Comme le dit Olivier reste aussi le méthane pour réguler.

              Faire fonctionner une machine à laver à 19 heures c’est possible si on a eu du soleil dans la journée et si cette machine a une prise d’eau chaude chose très rare en France. Le solaire thermique est un peu oublié mais pourtant très rentable.

              Désolé pour les détails technique. Et tous cela bien moins cher qu’un accident nucléaire.


            • Murphy 14 novembre 2014 15:55

              « Globalement le nucléaire neuf est plus cher que l’éolien et le solaire mais le nucléaire usé a la corde et rafistolé avec quelques bouts de ficelles est au prix de l’éolien. »

              C’est sûrement pour ça que de nombreux pays continuent d’invesitir dans le nucléaire. L’éolien, c’est pas assez cher et pas assez dangereux.


            • tf1Groupie 14 novembre 2014 16:55

              slave1802 ;

              Vous n’aurez jamais ici de réponse chiffrée, car elle serait sans doute « désagréable » pour les grands théoriciens écologiques.
              Vous serez juste copieusement moinssé.

              Moi j’ai fait le test financier pour installer du solaire sur mon pavillon.

              Y avait pas photo : pour un investissement sur 10 ans, le solaire revenait 4 fois plus cher qu’EDF et ceci en supposant que mon installation ne nécessitait aucune maintenance.

              ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’alternative au nucléaire, mais que la réponse est loin d’être simple et qu’ici les idéologues refuseront tout débat honnête et quantifié.

              Si le nucléaire n’avait pas de viabilité financière et technique, la question serait déjà réglée, il serait déjà en cours d’abandon.
              Pour contourner cette évidence dérangeante on s’amusera à vous parler de « volonté politique ».

              S’il y avait une vraie alternative au charbon (qui est une saloperie écologique), celui ne serait pas en progression.



            • Gaston Lanhard 14 novembre 2014 16:56

              Si le nucléaire était cher ; alors pourquoi la loi NOME fixe à 42€/MWh le prix de livraison aux concurents d’EDF ?


            • Layly Victor Layly Victor 14 novembre 2014 17:24

              raymond 2
              on a déjà discuté de tout çà, mais vous ne voulez rien savoir. Malgré les subventions de l’état, l’électricité est deux fois plus chère en Allemagne qu’en France. Et c’est tellement merveilleux, les renouvelables, que l’Allemagne vient de stopper ses subventions


            • raymond 2 14 novembre 2014 18:33

              Vous dites vraiment n’importe quoi exemple dans le seul éolien dans le monde a une croissance de 19% en 2013.
              http://www.actu-environnement.com/ae/news/renaissance-industrie-nucleaire-16197.php4
              2004 avant fukushima :

              Depuis 2004, les investissements dans les énergies renouvelables ont pratiquement quintuplé. Selon Bloomberg Energy Finance, l’investissement cumulé dans les énergies renouvelables a augmenté de plus de 1000 milliards de dollars depuis 2004, alors que dans le même temps les investissements dans le nucléaire n’ont canalisé que 120 milliards de dollars

              Prouvez moi le contraire vous avez menti !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

              N’oubliez pas que les états ont besoin du nucléaire pour fabriquer des BOMBES. En gros les états construisent un peu de nucléaire les investisseurs des ENR.


            • raymond 2 14 novembre 2014 18:34

              Car elles n’en ont plus besoin finissez vos phrases bon dieu.


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 18:43

              raymond

              ne perdez pas votre temps avec ce victor, c’est un obscurantiste qui manie la mauvaise foi sans le moindre scrupule, et quand il est a cours d’argument, en vient à manier l’insulte, ...
              il vaut mieux le plaindre.

            • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 18:54

              christian

              le méthane est un gaz, il est préoccupant quand il n’est pas brûlé, car il est 23 fois actif en terme de réchauffement climatique que le CO²...mais quand il est brulé, il ne produit guère de pollution.
              quand à l’hydraulique, il peut etre dommageable pour l’environnement quand il ne le respecte pas, qu’il est surdimensionné, mais il y a des solutions hydrauliques respectueuses de l’environnement, ou usine marémotrice, hydroliennes, par exemple, ou micro centrales, lorsque seulement une partie d’un fleuve est détourné pour produire de l’énergie, et remise dans le fleuve ...et notre pays a un potentiel très important en la matière.

            • Murphy 14 novembre 2014 20:30

              « Vous dites vraiment n’importe quoi exemple dans le seul éolien dans le monde a une croissance de 19% en 2013. »

              Quand on part de presque rien, il n’est pas difficile d’avoir un taux de croissance à 2 chiffres.

              Il est intéressant de voir quels sont les pays qui investissent le plus dans les éoliennes :

              http://www.thewindpower.net/statistics_countries_fr.php

              Ce sont les pays riches, qui peuvent se le permettre, pas les pays pauvres. C’est trop cher.


            • tf1Groupie 14 novembre 2014 21:58

              Victor, un obscurantiste ?

              Je vous trouve un peu léger sur ce coup là Cabanel.

              Victor c’est l’Antéchrist, voire pire !

               Faut pas lésiner dans la diabolisation, faut frapper fort, détruire son adversaire par tous les moyens, qu’ils soient radioactifs, contre-productifs ou superlatifs.


            • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 09:00

              murphy

              si vous avez encore un doute sur le prix élevé du nucléaire, il vous suffit de regarder votre facture d’électricité...
              elle grimpe, et ne cessera de grimper...
              pour cause en grande partie le cout du nucléaire, et encore on ne rentre pas la dedans le cout pour la santé : savez vous combien coute un cancer à guérir ? 3000 euros par mois
              combien de cancer en france ? une personne sur trois
              ajoutez à ça le prix énorme provoqué par le démantèlement, la gestion impossible des déchets, et le prix d’un éventuel accident majeur en France, et vous commencerez a comprendre pourquoi il faut tourner rapidement la page du nucléaire

            • Murphy 15 novembre 2014 10:39

              « il vous suffit de regarder votre facture d’électricité... »

              Une comparaison au niveau européen montre que le prix est le plus élevé au Danemark et en Allemagne, les pays qui ont le plus investi dans l’éolien, et le moins cher en France.

              « combien de cancer en france ? une personne sur trois »

              Dois-je comprendre que vous attribuez tous les cancer en France au nucléaire ? Dire que je croyais que vous aviez déjà touché le fond ...


            • JMBerniolles 15 novembre 2014 14:12

              Vous ne risquez pas d’atteindre Victor, mais par contre TF1 va vous détruire.


            • Gaston Lanhard 15 novembre 2014 14:15

              @Cabanel

              sauf à ce que les équationsde combustion deviennent de l’obscurantisme à vos yeux il me semble que brûler du CH4 (méthane pur) donne
              Ch4 +02 = H2O + CO2.
              Le CO2 n’est pas dangereux ? Allez donc y mettre votre nez et respirez à fond.
              Le CO2 n’est ce pas ce qu’on appelle un GES.
              Quant au méthane dangereux comme GES encore plus nocif que le CO2, c’est vrai. Mais alors pourquoi interdire et se mobiliser contre les coupes de bois et laisser la forêt et la savane inculte en produire par pourrissement. 

            • soi même 14 novembre 2014 13:45

              Tien bonjour à tous, salut Olivier, tu ne fais toujours la gueule ?

              Bon revenons à ton sujet, le nucléaire est une impasse financière, le nucléaire est dangereux, le nucléaire est mutagène, par rapport à un spécisme comme toi , car t’es bien un sonneur de tocsin, as tu toujours la prétention de changer le monde par tes efforts stériles humains ?

              Il serait temps que tu constate que t’es impuissant et puissé dans ce constat de ces forces pour pensé un peut autrement les choses !

              Et oui, tu va devoir apprendre à pardonner !


              • Ruut Ruut 14 novembre 2014 14:46

                Le gros soucis du nucléaire c’est qu’en cas de pb c’est jamais les responsables qui paye le prix fort.


                • Jean 16 novembre 2014 18:54

                  jarni « Dans quel domaine le paient-ils ? » quel argument !


                • Ni naïf Ni Crédule dede 14 novembre 2014 16:31

                  Une éniéme daube du sieur Cabanel sur AV ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 18:41

                    dede

                    vous avez des lectures passionnantes.
                    je ne suis pas allé plus loin que la première déclaration de vos intervenants :

                    Jacques Pradel : 
                    « Démontrer que les gens sont irradiés par la nature : c’est pas bon pour les antinucléaires, et cela ne va pas dans le sens de ce qu’ils souhaitent. Nous entendons parler que du plutonium des retombées d’Hiroshima-Nagasaki, de celui des essais nucléaires, mais il a bien du plutonium créé par la nature et cela me semble une bonne chose de le dire en matière de communication. On nous accuse de jouer aux apprentis sorciers en fabriquant du plutonium, et bien non, la nature le fait aussi. »
                    ce brave homme semble avoir oublié que s’il est vrai que notre planète était riche en plutonium bien avant que nous l’occupions, celle ci a mis des millions d’années à s’en débarrasser, et vos amis nucléocrates ont reconstitué un stock de plutonium dont ils ne savent plus que faire.
                    c’est dire la crédibilité du document que vous avez proposé.
                    la déclaration de ce jacques pradel est donc un énorme mensonge.

                  • raymond 2 14 novembre 2014 19:16

                    Tu prends tous les écolos pour des débiles ?



                  • Ni naïf Ni Crédule dede 14 novembre 2014 20:03

                    La mauvaise foi patente du sieur qui retranscrit que ce qui va dans son sens, en omettant le reste.


                    Alors rectificatif :
                    « La terre est une planète radioactive. Si cette radioactivité au moment de l’apparition de la vie avait été nocive parce que stérilisante, la terre serait totalement vide. Nous ne pouvons pas échapper à cette exposition naturelle toujours omniprésente. La radioactivité naturelle peut nous fournir des bornes qui devraient nous permettre d’éviter les gaspillages auxquels peut conduire l’application sans discernement du principe de précaution à des expositions dérisoires correspondant parfois à moins de l’exposition naturelle, donc sans aucune conséquence pour la santé et l’environnement. Les antinucléaires entretiennent l’idée du mensonge et de la dangerosité de l’industrie nucléaire, ce qui permet d’alimenter leur fond de commerce et malheureusement, l’industrie nucléaire plaide « coupable ». Comparer les doses de radioactivité naturelle à celles de la radioactivité artificielle, ce n’est pas vraiment rentable pour ces écologistes intégristes. Nous nous devons de parler de l’exposition naturelle, car il n’y a pas que des intégristes chez les écologiques, et il reste un public honnête et sérieux que nous nous devons d’informer »

                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 21:56

                    dede

                    le lecteur qui aura ouvert le lien verra que je n’ai rien retranché...
                    je l’encourage vivement à ouvrir la page proposée, sur qu’il y aura d’autres surprises.
                    les auteurs sont manifestement un conglomérat de personnes affiliées de près ou de loin au lobby nucléaire, et on devine d’avance la manière d’aborder le sujet.
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 09:02

                    jarniocotonje fais un copié collé sur la question si vous avez encore une doute, voici une info officielle émanant de « la gazette de st aubin » qui explique en détail le fonctionnement d’une centrale, et les rejets qu’elle provoque.extrait

                    G2 - Rejets radioactifs gazeux

                    D’où proviennent-ils ?

                    • Les effluents issus du dégazage du circuit primaire : ils sont constitués de gaz rares radioactifs (xénon 133, 135, argon 41, krypton 85), d’iode 131 et 133 et de poussières contaminées (aérosols de césium 134 et 137). On y retrouve aussi : tritium, cobalt 58 et 60, carbone 14, manganèse... Ces effluents hydrogénés sont stockés pendant un mois au minimum en réservoirs sous pression pour décroissance des produits de fission à vie courte à vie courte (iodes et xénons).
                    • l’air de ventilation des locaux : bâtiments des combustibles, des auxiliaires nucléaires, de traitement des effluents et bâtiment réacteur pendant les arrêts de tranche.
                    • Les fuites gazeuses éventuelles des circuits dans les bâtiments mis en dépression, sont évacuées par des ventilateurs d’extraction d’air après filtration.

                    Activité volumique moyenne maximum hebdomadaire ajoutée dans l’environnement, aux points de mesure, après dispersion :

                    • 500 becquerels/m^3 pour les gaz
                    • 10 millibecquerels/m^3 pour les halogènes et aérosols

                    Les rejets se font dans l’atmosphère par une cheminée de 75m de haut

                    la totalité de l’article est sur ce lien


                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 09:04

                    dede

                     la vielle méthode habituelle
                    je préviens le lecteur : 
                    a venir : les bancs de granit bretons plus dangereux que les rejets de tchernobyl
                    puis nous aurons ensuite :
                    les eaux minérales d’auvergne plus dangereuses que les rejets de fukushima
                    etc etc
                    vous devriez mettre ce nez avant de publier, comme ça on serait prévenu qu’il s’agissait d’humour
                    smiley

                  • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 09:29

                    Donc, ce que Jarnicoton dit est exact ! Les tours de refroidissement ne rejettent pas de radioactivité.


                  • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 09:32

                    Ah, les fameux bancs de granit reviennent sur le devant de la scène !


                    Le jour où vous comprendrez que le radon émane du granit, vous serez moins bête !

                  • Layly Victor Layly Victor 15 novembre 2014 11:26

                    J’ai déjà réfuté cette énorme bourde de Cabanel un peu plus haut, en utilisant le texte qu’il présente ici, et qui va totalement à l’encontre de ses affirmations, ce qui prouve qu’il ne l’a même pas lu avant de le mettre en ligne, ou qu’il l’a lu trop vite, en diagonale.


                  • Gaston Lanhard 14 novembre 2014 16:45

                    CABANEL c’est simple : faire peur. Mais au prix de la répétition et d’asséner des contre vérités sans cesses. Inutile d’argumenter auprès des frapadingues de SDN. 

                    Ce ne sont que rétrogrades, obscurantistes, totalitaires et surtout des malthusiens.
                    Il ferait mieux, Cabanel, de nous parler de ses réalisations architecturales, je suis sûr que là il y aurait débat.


                    • Ni naïf Ni Crédule dede 14 novembre 2014 16:49

                      Ah non. Le seul domaine de prédilection du sieur autiste, c’est les champignons. Et ça s’arrête là ! C’est déjà trop pour lui.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 18:34

                      dede

                      votre humour raffiné date un peu... tout comme vos choix énergétiques... du vieil almanach Vermot, mais on a l’humour qu’on peut.
                       smiley
                      personne ne peut vous en vouloir.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 18:35

                      lanhard

                      quand on en vient à l’insulte (frapadingues), c’est qu’on est dépourvu de réels arguments.
                       smiley

                    • scalino scalino 14 novembre 2014 19:30

                      « date un peu...tout comme vos choix énergétiques »


                      désolé de vous dire ça mais l’éoliens et le solaire date de bien plus longtemps que le nucléaire le nucléaire est l’énergie la plus récente a avoir été utiliser .

                    • Murphy 14 novembre 2014 20:43

                      Cabanel qui en vient à accuser les autres de ne pas avoir d’arguments, c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité. Cacré Cabanel, toujours le mot pour rire.


                    • Gaston Lanhard 15 novembre 2014 14:23

                      Quand on insulte la vérité en disant qu’il y a de la radioactivité artificielle dans le refroidissement des vapeurs des turbines des sites nucléaires, il faut s’attendre à se faire remettre à sa place. J’ai dit frapadingue, c’est en dessous de la vérité. Vous êtes un menteur adepte de Hans Jonas pour qui seule compte l’heuristique de la peur. Vous êtes nocif, obscurantiste, passéistes anti-humaniste. vous en voulez d’autres ?


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 novembre 2014 17:22
                      «  »Avec le nucléaire, on tourne en rond !«  »

                      Évidemment, c’est tellement grave que personne ne trouve plus rien à dire ni à rien faire. De quel côté doit-on aborder le « nucléaire », il faut avouer courageusement qu’il est sans doute trop tard...


                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 18:33

                        Mohammed Madjour

                        mon optimisme congénital me fait dire qu’il n’est jamais trop tard, mais c’est vrai que nous pouvons avoir de bonnes raisons de nous inquiéter...
                        merci de votre commentaire.
                        je profite de l’échange pour vous féliciter de vos articles, toujours très appréciés.

                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 novembre 2014 16:24

                        Gentil à vous Olivier cabanel,

                        Mes articles sont comme les vôtres, s’ils ne soulèvent pas des réactions appropriées et s’ils ne conduisent pas aux solutions adéquates, mon optimisme et le vôtre ne nous feront pas vivre heureux !


                      • Calva76 Calva76 14 novembre 2014 19:33

                        Aaaaah le marronnier de Cabanel : la peur !
                        Mais en ce moment il joue les grossistes de la peur... smiley
                        .
                        Les jeux olympiques de Tokyo en 2020 sont-ils déjà annulés grâce à ses prophéties ?
                        Non ? Ils auront pourtant lieu à moins de 300 km de ce qu’il qualifie d’enfer sur terre.
                        Sacrés Japonais qui ne lisent pas Cabanel sur AV. smiley
                        .
                        Et c’est reparti pour 300 réactions stériles. smiley


                        • Encabane Encabane 14 novembre 2014 19:39

                          Ah ah bien dit.

                          Oui, il faut quand même rappeler le bilan effroyable de cette terrible catastrophe de Fukushima : zéro mort.

                          Les anciens se souviennent que voici quelques années, ce même Olivier Cabanel ne cessait de nous mettre en garde contre le corium explosif, les piscines sauteuses, et les légions de zombis radioactifs perdant leurs peaux par grands lambeaux dans les rues de Tokyo, pendant que, traversant d’une enjambée les 10000 km d’océan Pacifique, le nuage radioactif causait des millions de morts aux Etats-Unis.

                          Cabanel, c’est un peu comme les Témoins de Jeovah : il prédit la fin du monde, et quand elle ne se produit pas, il n’est pas plus désarçonné que ça. Il en invente une nouvelle, c’est tout.


                        • Calva76 Calva76 14 novembre 2014 20:19

                          Vous blasphémez Jarnicoton... smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 22:00

                          calva

                          je ne sais pas si les 300 réactions seront stériles, mais il y en a au moins une qui l’est.
                           smiley

                        • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 08:42

                          Exact, je viens de la lire à l’instant. smiley


                        • Bruce Baron Bruce Baron 14 novembre 2014 20:01

                          Tout le monde est conscient du fait qu’il faut sortir du nucléaire. Seulement voilà, ça demande du courage. Le politique qui prendra cette décision en France (car ce jour viendra) aura affaire à de sacrés lobbies en face.


                          • christophe nicolas christophe nicolas 14 novembre 2014 20:10

                            Tenez, voici une bonne nouvelle pour tout le monde, un brevet de nucléaire basse énergie sans radioactivité avec un COP de 11.


                            Le nucléaire chaud est mort, vive le nucléaire froid !! C’est un bon slogan pour un publicitaire.

                            C’est sur le site http://www.ecatnews.net/


                            • christophe nicolas christophe nicolas 14 novembre 2014 20:51

                              C’est le brevet de cet appareil qui a été testé dans ce rapport sorti il y a un mois mais le cop passe à 11 dans l’eau car la chaleur est évacuée plus rapidement.


                              Vous êtes trop septique. La Suède lance la recherche avec son organisme national. Je rappelle que ce sont les Suédois qui filent les Nobel.

                            • Gaston Lanhard 15 novembre 2014 14:28

                              Aussi convaincant que les turbines à chiottes de Gébé.

                              Si ça marchait...on s’en servirait.


                            • Shanan Khairi Shanan Khairi 14 novembre 2014 20:55

                              D’accord avec vous sur la nécessité de planifier une sortie du nucléaire fissile. D’accord avec vous sur le fait que l’action politique en la matière est de très loin insuffisante.

                              Cependant, cette planification passe par la recherche fondamentale et appliquée afin de développer des alternatives. Que ce soit en améliorant le taux de rendement des énergies dites renouvelables, en rendant la production d’énergie fossile moins polluante ou en développant de nouveaux modes de production d’énergie. Cela suppose également de développer les infrastructures et formations adéquates.

                              Car contrairement à ce que vous prétendez, il n’est pas du tout évident que nous disposons d’alternatives « propres et faciles » à ce jour. L’essentiel de la consommation énergétique tant européenne que mondiale demeure issue des énergies fossiles, extrêmement polluantes. Les énergies dites renouvelables restent pour la plupart peu rentables à moyens comparables.

                              Bref, y a du boulot (en cette période de chômage de masse, ça n’est pas plus mal smiley).


                              • christophe nicolas christophe nicolas 14 novembre 2014 21:06

                                Ecoute, j’ai personnellement écrit à la Présidence et au CEA tout ce qu’il y a de plus officiel donc je n’ai absolument aucun remord aujourd’hui....


                                Comme certains jouent, j’ai pris de beaux témoins, la maison Blanche, le département de l’énergie des USA et plein d’autres plus capés scientifiquement. Nul ne peut me faire le reproche de ne pas avoir suivi la voie officielle !!!

                                C’est très suivi, Zip_N et Jarnicoton n’ont pas idée de la célébrité de leur élucubrations. A mon avis la NSA, les a déjà identifié dans la vraie vie...

                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 22:05

                                shanan

                                laissez tomber une recherche fondamentale sur le sujet, même si elle est toujours la bienvenue, mais si vous avez lu l’article « l’énergie en partage » et les autres (voir fin de l’article la liste) vous auriez découvert que nous avions actuellement toutes les énergies propres de remplacement, et qu’il suffit d’une décision politique

                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 22:06

                                pas « nous avions », mais : « nous avons »


                              • Shanan Khairi Shanan Khairi 14 novembre 2014 22:48

                                Ha. Le « il suffit de » et l’auto-référence. Bon, bon, bon, je suppose que cela clôt le débat. Bonne soirée.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2014 23:09

                                shanan

                                quelle auto référence ?!
                                s’il est bien vrai que je propose mon article, je vous rappelle qu’il est étayé par toutes les preuves possibles et inimaginables.
                                ce n’est pas un article d’opinion, seulement un article d’information, 
                                vous avez le droit de douter, mais dans ce cas, apporter les preuves de votre contradiction, sinon à quoi bon ?


                              • Shanan Khairi Shanan Khairi 15 novembre 2014 00:10

                                Se référer à un article que l’on a soi-même écrit pour appuyer une affirmation gratuite, c’est de l’auto-référencement. Je vous ai soumis ma critique de l’article ci-présent que vous avez écrit. Je n’y vois pas de « preuve » et vous ne me semblez pas détenir la vérité absolue.

                                Je ne suis par ailleurs pas tenu, n’ai pas le temps et ne trouve pas utile de lire les 865 autres articles que vous avez écrit.

                              • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 14 novembre 2014 23:11

                                Vive le nucléaire !

                                De toutes façons, ces crétins d’écolos ont pas trouvé d’énergie alternative hors le charbon qui fout du CO2 partout et comme eux mêmes sont pas des lumières...

                                C’est dingue ce terrorisme intellectuel anti-nucléaire qui dure depuis 40 ans ! Et y faudrait croire les inepties de ces mecs là qui connaissent à peu près aussi bien l’atome que moi la danse classique !

                                Menace, intimidation, violation du Droit, ces mecs sont des terroristes à côtés desquels les pires islamistes passent pour des modérés !

                                Y veulent pas du progrès ? Et ben justement, envoyons les dans l’Etat Islamiste d’Iraq, là, entre Néanderthaliens y s’comprendront !

                                 smiley


                                • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 14 novembre 2014 23:43

                                  Et bah voilà le résultat de ce que je viens de dire juste en dessous. En face d’alternatives complètement débiles, le débat s’arrête et les gens se disent que la situation actuelle est très bien comme ça. Normal, les détracteurs sont des charlots.
                                   
                                  Merci Cabanel !
                                   
                                  Vous avez pas faux le Corbeau mais à côté des inepties de Cabanel, on a quand même un petit problème avec la sécurité de notre parc nucléaire, vous ne pensez pas ?


                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 07:37

                                  corbeau

                                  assez amusant de vous voir accuser les antinucléaires de terrorisme intellectuel !
                                  depuis un demi siècle, des irresponsables, dont manifestement vous faites partie, imposent, sans le moindre débat public une énergie dont on sait les dangers depuis tchernobyl et fukushima, et c’est le camp adverse, celui de ceux qui s’inquiètent à juste titre pour leur santé, et pour celle de la planète, que vous accusez ! 
                                  alors je ne sais pas si vous connaissez la danse classique, mais en terme de pirouette, vous êtes manifestement un champion.
                                   smiley

                                • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 14 novembre 2014 23:38

                                  Cabanel... La fission nucléaire pose effectivement un certain nombre d’interrogations autour desquelles il est nécessaire de débattre. Mais avec vous, ça tourne toujours à la pantalonnade.
                                   
                                  Je passerai sur la vapeur radioactive que vous nous avez servie digne d’un gosse de 10 ans.
                                   
                                  Non, le point le plus intéressant, ça reste vos alternatives du solaire et de l’éolien qui sont à se pisser de rire quand on sait ce que ça contient et comment ces éléments sont extraits du sous-sol terrestre. Entre un nucléaire peu polluant mais potentiellement dangereux et un solaire et un éolien hautement polluants et épuisant très rapidement des ressources stratégiques de façon certaine, j’ai effectivement une petite préférence pour le nucléaire. Question de franchise car d’un côté on sait que l’on prend des risques alors que de l’autre on nous vend du renouvelable qui épuise au contraire des ressources qui seraient beaucoup plus utiles ailleurs.
                                   
                                  Les charlots comme vous contribuent donc activement à torpiller ce débat capital et sont les idiots utiles de ceux qui trouvent la situation actuelle tout à fait acceptable pour continuer de s’en mettre plein les fouilles.
                                   
                                  Ceux-là vous disent merci Cabanel.


                                  • s4m0 15 novembre 2014 00:02
                                    A chaque article signé O. Cabanel sur Agoravox, un curieux cocktail de sentiments me traverse : 
                                    - d’abord l’énervement et l’agacement face à tant d’ignorance et la répétition d’absurdités,
                                    - puis vient amusement devant la naïveté des propos tenues et l’opiniâtreté mise en oeuvre, 
                                    - ensuite vient la pitié : que d’énergie dépensée pour développer un argumentaire aussi insignifiant.
                                    - après vient le soulagement. Car tant que les seuls oppositions formulées face à l’énergie nucléaire se concentrent dans vos propos cette industrie conservera un bel avenir.
                                    - et pour finir le regret, celui de ne pas pouvoir échanger avec des opposants sérieux et constructifs.

                                    Juste une question (celle là devrait être à votre portée, elle ne requiert aucune compétence particulière) : Avez vous conscience que chacune de vos interventions ne fait que décrédibiliser la cause que vous défendez ? 

                                    C’est juste pour m’assurer que vous croyez vraiment en toutes les absurdités que vous rabâchez sur ce site. Si la réponse est oui (j’en avais en tout cas la certitude mais devant tant de persévérance dans l’ineptie, je commence à en douter), ne changez rien ! Parce que pendant que vous débitez votre tirade anti-nucléaires, les « quelques adorateurs inconditionnels du nucléaire » (cette phrase d’intro est magique !) continuent de faire pousser les réacteurs comme des champignons et comme Citrik_Eletrik, ils vous disent merci ! smiley

                                    • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 08:39

                                      « @S4m0 : »Avez vous conscience que chacune de vos interventions ne fait que décrédibiliser la cause que vous défendez ? "
                                      .
                                      Bingoooo ! smiley
                                      Cela fait pas loin de 3 ans déjà que j’avais clairement exprimé le même sentiment qui est la base même de mes réactions sur ce sujet si injustement maltraité. smiley
                                      .
                                      Vous pouvez donc en déduire maintenant que... c’est peine perdue. smiley


                                    • Gaston Lanhard 15 novembre 2014 14:51

                                      100% d’accord avec vous. L’obscurantisme écologique (pardon escrolo) vise au djihadisme vert. il y a peu de temps leur totalitarisme actif et leur terrorisme intellectuel (pour l’instant, car il veulent s’attaquer aux comportements, vs l’islamisme) les faisait appeler les khmers-vert.

                                      Eux peuvent tout se permettre au nom de leur vérité et de leur paganisme de la nouvelle déesse Mère Nature Gaia. Il sont, en gros, contre tout progrès humain, technologique, social, médical, agronomique....mais tous leurs systèmes de soi-disant remplacement sont subventionnés par tout un chacun. Ignorant les lois de la physique, la technologie, ils ne sont pas contre le puisage sans fin dans les bourses des citoyens à partir du moment que cela engraisse leur potes. C’est comme cela que la CSPE représente déjà 1.75 EPR /par an, payé par les usagers d’EDF au profit de leur lobby éolien et photovoltaïque. Hélices et PV dont le taux de charge ne dépasse jamais 24% pour le premier et 13% pour le second ; sans compter que ces sources d’énergies sont fatales. Cad intermittentes et incontrôlables. Ils produisent quand ils le peuvent, pas au moment où l’on en a besoin. Voilà pourquoi CABANEL ne le vous dit pas, la CE a institué une obligation d’achat absolue de leur production à des taux éminemment prohibitifs. Sans quoi, Cabanel ne le vous dira pas, il n’y a aucune rentabilité financière. Mais quid alors de la rentabilité économique et sociale.
                                      Il ne vous dira pas non plus, que les PV nécessite 12 ans pour rembourser l’énergie qu’il a fallut pour les produire. Or au bout de 12 ans le rendement d’un PV baisse. 
                                      L’écologie façon Cabanel c’est la pompe à subventions, l’escrologie tout simplement.

                                    • JMBerniolles 15 novembre 2014 18:52

                                      Mais les EnR éolien et photovoltaîque cela n’est qu’une bulle financière pour le système ;

                                      D’ailleurs d’une manière homogène dans le service de notre système économique à bulles financières, la Loi dite sur la transition énergétique privatise les barrages.

                                      Le montant total de cette bulle a même été évalué, il est de 500 à 1000 milliards d’euros.

                                      * la CSPE et autre cela va bientôt être 10 milliards d’euros pour ne rien produire
                                      * les 35 millions de compteurs intelligents, smart grids est peut-être plus parlant parce qu’il s’agit d’un problème de réseau électrique, de Ségolène Royal c’est aussi 10 millards d’euros,
                                      * les lignes THT se sont aussi des dizaines de milliards d’euros... 

                                      je suis d’accord que dans tout cela il y a des fravaux à faire de toute manière, mais globalement c’est une bulle financière qui doit être alimentée par les consommateurs et les contribuables.

                                      C’est tellement lourd que même en Allemagne cela est insupportable.



                                    • s4m0 16 novembre 2014 12:21

                                      Ça devient lassant de devoir encore expliquer la différence entre énergie et puissance : une puissance est une grandeur instantanée, une énergie est une puissance fois un temps. Votre ampoule est bien allumée sur une durée ?! Donc comparer des puissances est inutile (dans 99% des cas) !


                                      Je répète donc : puissance = instantanée, énergie = puissance * temps.

                                      Cela ne vous aura pas échapper que la nuit, il n’y a pas de soleil. Du coup, l’énergie produite par du solaire, à puissance constante, sera deux fois inférieure à une installation nucléaire ! 

                                      Je corrige donc votre post : la centrale d’Ivanpah produit 12 fois mois d’énergie qu’un EPR, soit environ 1 TWh par an (contre 12TWh). Et ça coûte 2,2 milliards d’$ (à la louche 5 fois mois d’un EPR) pour une durée de vie inconnue. (lien)
                                      SI on part du principe que l’installation américaine durera 60 ans. L’investissement représente 36€/MWh pour Ivanpah contre 11,1€/MWh pour un EPR à 8Mds d’€. L’intérêt financier est donc un largement discutable !

                                      De plus, un bête produit en croix montre que ce genre de projet n’est envisageable qu’à petite échelle : Cette installation s’étale sur 14km² pour produire 1TWh par an. La France consomme environ 500TWh d’électricité. Il faudrait donc recouvrir un territoire grand comme la Corse pour alimenter la France. Tout ça sans prendre en compte le fait que le désert de Gojave c’est 3800h d’ensoleillement par an contre 2000 sur l’île de beauté. Là ce serait la Corse et le département du Var qu’il faudrait recouvrir.

                                      Ce projet énergétique est loin d’être inintéressant, mais pourquoi vouloir trafiquer les chiffres et passer pour un incompétent (voire un menteur) ?

                                    • Gaston Lanhard 16 novembre 2014 16:49

                                      @s4m0

                                      Argumenter avec des escrolos en utilisant des grandeurs physiques revient au même que tenter de diriger un chameau avec une télécommande.
                                      L’escrologie est justement ce détachement de la réalité, en fonction d’un rêve ou d’une idéologie. Tout le travail constructif (ou déconstructif) consiste à se répondre les uns les autres et prendre ainsi la référence bouclée comme vérité. Après bien sûr qu’un « scientifique » (généralement hors de ses compétences) l’aura retravaillé.
                                      Mais pour le première fois depuis longtemps je constate que les inepties de Cabanel ne font plus rire personne et que les escrolos obscurantiste poètes ou rêveurs n’arrivent plus à masquer l’étrange construction (ou déconstruction) assénée répétée....psalmodiée ?

                                    • Mutamuta 15 novembre 2014 00:38

                                      @ Olivier CABANEL

                                      J’ai du mal à comprendre que vous persistiez à permettre aux enfumeurs de service (Layly Victor, Laulau, biboul324, Calva76, Murphy, jarnicoton, ...) de débiter leur propagande négationniste à chacun de vos articles.
                                      A votre place, je ne permettrais plus les commentaires... Vous passez votre information et prend qui veut. Ce serait bien plus utile à ceux qui cherchent à s’informer.
                                      Les trolls n’ont qu’à faire leurs propres articles et, également, les lira qui voudra (bien peu en seront capables sûrement car il faut savoir construire et écrire un article).

                                      Le débat ? Mais y a-t-il débat vraiment constructif avec la démolition systématique et malhonnête, avec la mauvaise foi manifeste et l’illogisme sans parler des insultes qu’on lit dans les commentaires des trolls de chacun de vos articles ?
                                      Personnellement, je ne lirai plus aucun des commentaires qui suivent vos articles car l’évidence du très grave danger du nucléaire, de son coût faramineux, de sa pollution extraordinaire, alors qu’on peut s’en passer... est INDISCUTABLE  !


                                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 15 novembre 2014 00:55

                                        Voilà, c’est indiscutable. Donc on ne débat pas. On assène un article et le débat est clos. Comme sur TF1.
                                         
                                        Cabanel est peut-être un charlot mais il défend ses idées et il ne va pas bouder dans un coin sans continuer d’argumenter. Sur cet aspect, il est respectable. Et au milieu de ses grosses bêtises, on trouve parfois du bon. Son truc sur le méthane, c’est pas mal du tout.
                                         
                                        Si vous lisiez les arguments avancés par ses détracteurs, vous y verriez sûrement de la bonne grosse diarrhée pro-nucléaire à vos yeux. Sauf, le petit argument pertinent qui compte et qui peut vous faire aborder le sujet d’un autre œil. Ça sert à ça de débattre et c’est comme ça que l’on avance tous ensemble.
                                         
                                        TOUT EST DISCUTABLE !


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 07:41

                                        mutamuta

                                        la petite brochette d’excités pronucléaires qui se donnent le mot pour tenter de phagocyter le débat des qu’il est question de nucléaire est contreproductive.
                                        je leur donne l’occasion d’étaler leur mauvaise foi, de produire des contrevérités, de tenter de grossières manipulation et du coup de se discréditer..
                                        et puis les occasions de rire sont rares par les temps qui courent, et la venue de clowns ne peut être qu’encouragée.
                                         smiley

                                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 15 novembre 2014 11:56

                                        C’est marrant, vous passez du temps à répondre aux pro-nucléaires mais quand les pro-rien-du-tout contredisent les alternatives que vous présentez avec des arguments vérifiés, vous ne répondez plus du tout.
                                         
                                        J’aimerais bien avoir une réponse de votre part quant aux éoliennes et aux panneaux solaires Cabanel. Mais comme j’ai pu le constater lors des débats autour de la mort de Rémi Fraisse, vous semblez être un indécrottable manichéen. On est pour ou on est contre. Entre les deux, on existe pas.
                                         
                                        Belle vision du monde.


                                      • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 12:55

                                        @Citril_Elektrik : « J’aimerais bien avoir une réponse de votre part... »Vous touchez du doigt le (très gros) problème ! smiley
                                        JAMAIS vous n’obtiendrez la moindre réponse. smiley
                                        Consultez donc les articles de l’intéressé depuis l’origine d’AV : Absolument aucune réponse n’a jamais été apportée aux dizaines (centaines ?) de questions posées car probablement trop... pertinentes.
                                        .
                                        Le principe de base est le suivant :
                                        Seule la position de CABANEL est légitime est peut en aucun cas prêter à débat !
                                        .
                                        Le plus étonnant est que tout ceci ce passe sur un FORUM ou par définition il DOIT y avoir DÉBAT.

                                         smiley
                                        .
                                        Moralité : réactions stériles à un sujet que je défend pédagogiquement depuis des années mais qui est très régulièrement massacré et décrédibilisé par des « gourous » qui prétendent le défendre. smiley
                                        Désespérant non ? smiley
                                        .
                                        Tiens ? J’irais bien cet après-midi à la foire aux Hareng de Dieppe moi.. smiley.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 13:32

                                        calva

                                        très bonne idée...
                                        Dieppe... c’est pas très loin de La Hague...
                                        prenez votre combinaison de plongée sous marine, et donnez nous des nouvelles des milliers de futs radioactifs qui ont été balancés dans la Manche...pendant des années... et qui, rouillés ou éventrés, laissent partir la pollution nucléaire dans la mer... dont vont profiter vos harengs.
                                        bon appétit.
                                         smiley

                                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 15 novembre 2014 14:15

                                        @calva
                                         
                                        Oui, effectivement, il n’a toujours pas répondu. A Dieppe, il doit préférer aller se baigner à Baotu. Il pourra nous donner des nouvelles des éléments radioactifs libérés par l’extraction des tonnes de néodyme extraites pour la fabrication de ses fantastiques éoliennes. Une alternative tout à fait crédible au nucléaire.


                                      • Gaston Lanhard 15 novembre 2014 14:53

                                        La preuve de ces bidons c’est justement qu’on ne les voit pas. Un acte obligatoirement venu du lobby nucléaire.

                                        Cabanel vous devenez ridicule.

                                      • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 15:55

                                        Vous me décevez aussi sur le plan géographique. smiley
                                        .
                                        L’unité de retraitement de la Hague est située à Gréville (à côté d’un magnifique circuit de karting que je recommande) et donc proche de Cherbourg (Manche) soit à environ 200 km de Dieppe (Seine Maritime) à vol d’oiseau.
                                        Vous auriez plutôt du choisir la centrale de Paluel à moins de 35 km mais surtout celle de Penly à seulement 15 km.
                                        .
                                        Hé oui, Dieppe est encadré depuis 1977 par pas moins de 6 réacteurs de 1300 MW dans un rayon moyen de 30 km et le hareng y est toujours aussi prisé (il y a d’ailleurs un monde fou vu le beau temps). smiley
                                        Pas la moindre conséquence depuis bientôt 40 ans.
                                        Les faits sont têtus n’est-il pas ? smiley


                                      • Mac Naab 15 novembre 2014 21:55

                                        @calva

                                        « JAMAIS vous n’obtiendrez la moindre réponse »

                                        Non je suis pas d’accord, il me répond toujours par un smiley, ça reste une réponse, non ? smiley


                                      • julius 1ER 15 novembre 2014 07:54

                                        @Cabanel,

                                         je trouve que tu as beaucoup de mérite à remettre sans cesse le questionnement au goût du jour vu le nombre de trolls qui plussent les laulaus , jarnicotons et consorts qui n’ont absolument aucun à argument digne de ce nom pour justifier leur nucléarisme...............
                                        et comme le dit un internaute tu perds ton temps à vouloir convaincre ce genre d’individus qui ne font rien avancer en matière de réflexion, ils ne savent même pas que la plupart des centrales vont devoir fermer dans les 15/20 ans qui viennent simplement parceque la durée de vie d’une centrale est limitée à 35/ 45 ans en moyenne et qu’après elle devient dangereuse à cause des fissures multiples des cuves de réacteurs que l’on ne peut pas changer rendant les centrales obsolètes.....est- ce qu’ils demandent, ces laudateurs du nucléaire, à leur moteur de voiture de durer 1000 ans, bien sûr que non, est-ce qu’ils comprennent que dans les années qui viennent, il faudra remplacer les 58 réacteurs nucléaires (à consommation d’électricité constante) par 58 autres , ce qui portera le nombre à 116 sur le territoire français. ce qui bien sûr augmente la probabilité d’accident mais pas seulement, mais c’est aussi la concentration des réacteurs qui va devenir problématique car autant de réacteurs nucléaires sur un territoire aussi restreint qu’est le territoire français va vraiment devenir problématique, mais là je pense que les laudateurs du nucléaire sont plus dans le déni que dans le rationnel !!!!!!!!!!!!!!!!
                                        je pense que tu as raison sur de nombreux points Cabanel mais malheureusement depuis de trop nombreuses années la propagande nucléariste a fonctionné à merveille, je dirai à tel point que les gens ne se posent même plus les questions les plus élémentaires, comme je l’ai mentionné plus haut sur la durée de vie d’une centrale et l’impossibilité de son démantèlement comme si cela était des questions mineures ou subsidiaires alors que ces questions sont au coeur du réacteur(si j’ose dire) mais bon l’information est nécessaire et c’est bien que l’on continue à en avoir par d’autres sources que Tepco ou Areva...............

                                        • bourrico6 17 novembre 2014 11:02

                                          Le soucis de Cabanel, c’est qu’il ne maitrise pas son sujet, il se contente de grandes phrases et de principes.

                                          De fait sa crédibilité se limite à une curiosité amusée.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2014 11:42

                                          bourrico

                                          hi han
                                           smiley


                                          • raymond 2 15 novembre 2014 10:36

                                            Amusant le petits dessin avec le robot à l’intérieur du réacteur mais faudrait expliquer comment fonctionnera l’électronique de l’engin dans un milieu hautement radioactif.

                                            Un bô dessin quoi !



                                          • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 11:14

                                            Le durcissement de l’électronique soumis à radiation existe depuis que l’on envois des engins dans l’espace... A voir ici ou ici.


                                          • raymond 2 15 novembre 2014 11:34

                                            Peut-être ne faut-il pas confondre milieu radioactif pompe vannes ... et le cœur de la bête. Récupérer le combustible des réacteurs explosé a Fukushima c’est pas demain. Surtout qu’il ne sont probablement plus dans le réacteur mais dans le sol.



                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 13:28

                                            jarnicoton

                                            vous tombez de plus en plus bas...
                                            faire l’amalgame entre ceux qui contestaient les premiers trains, et ceux qui ne voient pas d’avenir dans le nucléaire, ce n’est même plus de la manipulation, juste indécent.
                                            enfin, c’est votre problème.
                                            et puis, c’est vrai que vous n’êtes même pas physicien, alors il vous sera beaucoup pardonné.
                                             smiley

                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 13:29

                                            dede

                                            « voient le jour »... tout est dit !
                                            ils ne voient rien du tout, ils sont dans le trou, et continuent de creuser.
                                            peut être à la recherche des réacteurs fondus ?
                                             smiley

                                          • Layly Victor Layly Victor 15 novembre 2014 17:46

                                            Raymond 2
                                            Oui, très probablement, dans le sol. Un ami d’un ami d’une copine d’un gourou qui réside en Californie m’a dit qu’il en a vu ressortir sur la plage de Malibu.
                                            Ne voyez vous pas que, plus vous sortez d’inepties, plus cet article est en train de plonger ?
                                            Et puis, le vocabulaire employé est tout à fait objectif : « le coeur de la bête ». Ce n’est pas une bête, c’est une installation qui contient le nec plus ultra du savoir faire humain, comme un avion de ligne, une fusée spatiale, etc..
                                            Essayez d’apprendre un peu, un tout petit peu...votre poids dans les débats sera plus grand, croyez moi.
                                            D’autre part, personne n’a vu de combustible exploser à Fukushima. Une partie du combustible a fondu. L’explosion qui s’est produite était une explosion d’hydrogène.
                                            Quand le coeur commence à fondre, parce qu’il est dénoyé,il y a une réaction d’oxydation des gaines de combustible en zircaloy par la vapeur à haute température 2H2O + Zr-> 2H2 + ZrO2 qui produit de l’hydrogène, hautement explosif à haute concentration.
                                            Quand j’ai vu à la télé le toit d’un des bâtiments voler en éclats, je me suis dit tout de suite :« il y a de l’hydrogène, donc le coeur est dénoyé. Il faut qu’ils tiennent dix jours » (car au bout de dix jours la puissance résiduelle décroît rapidement). Il fallait qu’ils tiennent dix jours pour empêcher le percement de la cuve par le corium fondu. C’est ce qu’ont dit les vieux briscards Gérard de Closets et Michel chevalley : il faut arroser à tout prix. Ce ne sont pas des physiciens nucléaires, mais ils se renseignent avant de parler, contrairement à la pécore écolo Corinne Lepage qui débitait un flot d’âneries.
                                            L’explosion du combustible se produit dans un accident de criticité, comme à Tchernobyl, ce qui n’a rien à voir, car ce n’est pas le même type de réacteur.


                                          • Layly Victor Layly Victor 15 novembre 2014 17:54

                                            Au passage, l’EPR est équipé de récupérateurs d’hydrogène (panneaux catalytiques), pour contrer le risque d’explosion, et d’un récupérateur de corium fondu, pour contrer le risque de percement du radier en béton et de contamination des sols. C’est une des raisons qui font que l’EPR est plus cher. Mais là, les écolos se plaignent du prix !


                                          • lsga lsga 15 novembre 2014 18:00

                                            Les EPR vont coûté au minimum 8,5 Milliards d’euros (hors coût de stockage des déchets et de fermeture des centrales)

                                             
                                            Cela rend le KwH nucléaire non rentable. C’est pour cela que Areva est déjà en faillite. 

                                          • Adebax9t 15 novembre 2014 18:13

                                            @victor
                                            "Et puis, le vocabulaire employé est tout à fait objectif : « le coeur de la bête ». Ce n’est pas une bête, c’est une installation qui contient le nec plus ultra du savoir faire humain, comme un avion de ligne, une fusée spatiale, etc..« 

                                            Si Fukushima et Tchernobyl, pour ne citer qu’eux, sont le »nec plus ultra du savoir faire humain« , j’ai peur que l’humanité ne survive pas à ce siècle.

                                            ça nous aura fait une belle jambe ce »nec plus ultra du savoir faire humain« une fois qu’on aura tous claqué suite aux radiations consécutives aux explosions accidentelles de nos centrales.

                                             »D’autre part, personne n’a vu de combustible exploser à Fukushima.« 
                                            Il semble que l’on a retrouvé du plutonium à 60 Km de la centrale de Fukushima (et je ne parle pas du »plutonium des pots de fleurs" LOL ! ). lien

                                            C’est ça le résultat du génie humain ?


                                          • Adebax9t 15 novembre 2014 18:36

                                            @victor

                                            « C’est une des raisons qui font que l’EPR est plus cher. Mais là, les écolos se plaignent du prix ! »

                                            Evidement, car tout en restant extrêmement risqué, son prix exorbitant le met hors compétition face aux sources d’énergies alternatives.

                                            Vous qui parlez de génie humain. Ne croyez vous pas que l’homme soit capable de mieux que ces bombes à retardement que sont nos centrales nucléaires ?

                                            On peut être savant et abruti en même temps. Cela à l’air de vous échapper.
                                            On parle bien de « chiens savants ».
                                            Un savant est savant dans un domaine déterminé, borné. Rien d’autre. On peut être savant en physique nucléaire et nul quand il s’agit de faire des choix quant à la politique énergétique d’un pays.
                                            Pour revenir à cette discussion, imaginons que vous ayez raison, il est alors inutile de prendre un ton péremptoire et condescendant, non ?
                                            La discussion y gagnerait.

                                            Enfin, il existe des scénarios de sortie du nucléaire en France (lien).
                                            Libre à vous de les critiquer, mais SVP faites le de manière constructive. Si vous y voyez des choses à redire, apportez nous vos lumières afin que nous puissions tous y gagner.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2014 11:46

                                            dede

                                            des scénarios...
                                            soyez précis, 
                                            tant qu’a évoquer des scénarios, utilisez le conditionnel, ce sera plus proche de la réalité.
                                            « des scénarios de démantèlement devraient voir le jour »...
                                            ou pas...
                                             smiley
                                            ce que j’aime bien chez vous c’est cet optimisme démesuré à l’envers d’une réalité bien sombre, mais que vous feignez d’ignorer, 
                                            on se demande bien pourquoi ?

                                          • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 10:59

                                            « Quittons le Japon pour nous tourner vers la Finlande, pays dans lequel Areva à vendu un EPR déjà célèbre pour l’explosion de son prix, et l’énorme retard pris pour ce chantier.
                                            Considérant cette situation inacceptable, TVO, le futur exploitant du site, a décidé de réclamer 2,3 milliards d’euros à Areva et Siemens. »



                                            • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 13:25

                                              dede

                                              à ça vous fait manifestement plaisir ?
                                              chacun prend son plaisir où il peut.
                                               smiley

                                            • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 15:06

                                              Ah ça, oui ! je prends mon pied avec vous et toutes vos âneries !


                                              Allez, un petit smiley pour la forme ! smiley

                                            • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 11:54

                                              « alors que d’autres scientifiques ont apporté la preuve que ce plutonium s’était invité jusqu’à 120 km du site dévasté. lien »


                                              Si on regarde le lien proposé par le sieur farfouilleur d’internet (mais il à l’air de pas bien comprendre ce qu’il trouve), on peut y lire :

                                              - « ....using the data of Pu : (130 ± 21) nBq/m3... » 130 nano Becquerel (soit 130 milliardième de Becquerel. nano=10E-9). Je sais que le sieur à la barbe blanche aime bien les chiffres en gras, alors je ne vais pas me gêner pour faire de même ! Cela prouve que la technologie de mesure de la radioactivité a une limite de détection trés, trés, trés basse. Ce qui est tant mieux !

                                              Un peu plus loin, on lit :

                                              - « We found that the airborne Pu contributes only negligibly to the total dose at the time of the incident. » Bin voilà, tout est dit !

                                              • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:13

                                                dede

                                                combien de fois faudra-t-il vous répéter que « la norme n’empêche pas le danger » ?
                                                vous devriez travailler un peu vos neurones, apparemment, c’est un peu le bordel la dedans.
                                                 smiley

                                              • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 16:22

                                                Je vais d’ailleurs réitérer comme pratiquement tous les ans quelques petites analogies aux mesures de radioactivité pour informer le profane :

                                                .

                                                Prenez un sac contenant 1 Kilogramme de petits plombs de chasse, le Kg est la mesure en Becquerel.

                                                Lancez sur la tête d’un quidam les petits plombs un par un par pichenette :
                                                Hormis le fait que le quidam en question risque de vous poursuive partout pour vous les faire manger ce dernier n’aura aucune conséquence sur sa santé. C’est la mesure en Sievert.

                                                Maintenant lancez lui le sac complet d’un coup en pleine tête... Le quidam risque de voir les cinquante étoiles du drapeau Américain et souffrir par la suite d’un sérieux mal de tête. Pour la même quantité de radioactivité les dégâts sont autrement plus importants.

                                                Pour finir, prenez 20 g de ces petits plombs et chargez les dans un fusils de chasse.

                                                Pan ! Le quidam se retrouve avec la cervelle éparpillée malgré une charge 50 fois inférieure aux deux exemples précédents ! smiley

                                                Dans le cas du fusil la vitesse est telle que la quantité d’énergie dissipée sur la crane de notre pauvre quidam (1/2*m*v^2) est nettement plus importante. Cette quantité d’énergie est le Gray en radioactivité.

                                                .

                                                 smiley


                                              • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 16:28

                                                Aaaaah !
                                                Attaque personnelle sur Dede, signe certain que ce dernier a tapé dans le mille et désarçonné notre bonimenteur. smiley
                                                .
                                                Votre attitude est bien normé pour vous aussi Cabanel.
                                                Avec un « b » en lieu et place du « n » c’est aussi valable... smiley


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:31

                                                dites moi calva

                                                et le cancer que va récolté celui qui aura absorbé cette radioactivité, comment vous allez le décrire ?
                                                « cette terrible maladie »... « cette maladie du siècle »...
                                                il y a surement d’autres possibilités, et que vous tentiez d’enfumer le lecteur en évoquant les Gray, les Sieverts, les Becquerels... ne changera pas les conséquences possibles de cette « terrible maladie »... juste de la sémantique.
                                                allez en paix.
                                                vous devenez de plus en plus drôle, même si je suppose que c’est involontaire.
                                                 smiley

                                              • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 17:18

                                                Précisément :
                                                Dans les désordres biologiques et les pathologies actuelles, les perturbateurs endocriniens à faible dose sont bien plus prépondérant que les faibles doses de radioactivité.
                                                .
                                                Moralité : il faut bien plus se méfier des solvants de votre sac en plastique de supermarché que de la radioactivité même naturelle.
                                                .
                                                Mais bien sûr combattre les sacs en plastique n’est sans doute pas assez noble à votre goût.
                                                Ben voyez-vous une femme s’est engagé concrètement dans cette quête : Ségolène Royal.
                                                Malheureusement pour vous il semblerait par contre qu’elle ait mis un gros bémol en ce qui concerne le changement d’orientation vis-à-vis de l’électricité nucléaire... smiley
                                                Sans doute dispose-t-elle des véritables chiffres correspondants tout simplement... au monde réel. smiley


                                              • Ni naïf Ni Crédule dede 15 novembre 2014 18:14

                                                Ne prêcher pas un concept que vous ne comprenez pas.


                                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 novembre 2014 12:39

                                                O, article sensible d’un résistant stable, suivi d’un fil brut de persistants inertes.
                                                Ça me fait penser que tous ceux qui ont trahi leur foi en la religion cherchent désormais la lumière d’un feu artificiel, inconscients du bouquet final.
                                                Tu es un empêcheur de tourner en rond, les autres se condamnent devant l’éternel...


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 13:22

                                                  jarnicoton

                                                  vous avez tort d’en faire une affaire personnelle
                                                  mais c’est évident que vu votre manque d’arguments, vous finissez par être obligé de vous en prendre au rédacteur...
                                                  c’est bien triste, et peu productif.
                                                  allez en paix

                                                • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 15 novembre 2014 14:35

                                                  Cabanel, le seul qui n’argumente pas ici c’est vous. En plus d’être un charlot, vous vous comportez de plus en plus comme un escroc.
                                                   
                                                  Vous dénoncez unilatéralement le nucléaire mais vous n’émettez aucun argument pour défendre votre soit-disant alternative propre quand on vous demande quelques explications.
                                                   
                                                  Le constat légitime que l’on peut tirer sur votre attitude, c’est que vous êtes un anti-nucléaire dogmatique autant que certains sont des ultra-capitalistes ou des communistes dogmatiques aussi. Quand on est pas capable de défendre une position, on ne rédige pas un article et des commentaires aussi pédants.
                                                   
                                                  Là ça devient effectivement une affaire personnelle parce que vous insultez notre bon sens et vous nous prenez pour des jambons. Vos pratiques propagandistes n’ont rien à envier au pseudo État gendarme que vous dénoncez.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:14

                                                  jarnicoton

                                                  « a devenir ennuyeux » ? ... ne changez rien, vous y êtes.
                                                   smiley

                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:25

                                                  citrik electric

                                                  traiter quelqu’un d’escroc est passible de poursuite.
                                                  et les jurons n’ont pas cours sur ce site,
                                                  merci de retirer rapidement ce mot, sous peine d’être signalé.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:27

                                                  bonjour Lisa

                                                  oui, comme tu dis,
                                                  et je vais t’avouer que c’est un vrai régal.
                                                   smiley
                                                  quand on leur met leurs tentatives de manipulation en évidence, bien sur ça les énerve un peu... mais ils l’ont bien cherché, non ?
                                                   smiley

                                                • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 16:38

                                                  Ouaaaah !
                                                  Après Dede c’est Citrik_Electric est menacé de poursuites maintenant ! smiley
                                                  La vache ça fait peur.

                                                  Skippy (le grand Gourou) a du en prendre un vrai coup dans la passerelle pour perdre ainsi son sang froid légendaire...

                                                  A moins que cela ne soit un bon prétexte de supprimer quelques commentaires gênants à bon compte. smiley

                                                  .

                                                  Ah j’oubliais : en cas de poursuite par Cabanel défense de courir évidemment. smiley


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:44

                                                  calva

                                                  je dois dire être assez surpris de voir un individu apparemment normal faire de l’humour sur une catastrophe nucléaire.
                                                  ça permet d’écarter la réalité,
                                                  mais la réalité est là.

                                                • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 16:58

                                                  VOTRE toute petite réalité car celle du monde global est en fait résumée .
                                                  Cette dernière n’est malheureusement qu’un échantillon mais est particulièrement cruelle et étendue (les nombres en bas sont sur sept chiffres). smiley


                                                • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 15 novembre 2014 17:09

                                                  @Cabanel
                                                   
                                                  Non, non, non Cabanel... Je ne vous ai pas accusé d’escroquerie, j’ai comparé votre comportement à celui que l’on retrouve chez les escrocs. Vous savez très bien lire et vous connaissez parfaitement la différence. Encore une fois, vous utilisez un artifice pour ne pas avoir à répondre : ici c’est l’intimidation judiciaire.
                                                   
                                                  Quels points communs entre votre attitude et les escroqueries ? L’exploitation de biais cognitifs. Je laisse tout le soin à nos lecteurs de lire la page wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif) et de jouer eux-mêmes à relever ceux qu’ils détectent dans vos articles et commentaires.
                                                   
                                                  De mon côté, j’ai une petite préférence pour l’effet de domination asymétrique (http://en.wikipedia.org/wiki/Decoy_effect). En effet, quand on parle de nucléaire (proposition 1) et des énergies renouvelables au sens théorique (proposition 2) vous avancez une soit-disant alternative propre (proposition 3) en vous basant sur l’effet d’ancrage mental existant autour du solaire et de l’éolien en tant que solutions écologiques. Entre l’idéal de la proposition 2 (qui n’existe pas), les gens vont se tourner vers votre proposition 3 puisqu’elle semble la plus propre.
                                                   
                                                  Sauf que votre proposition 3 ouvre la voie à des problématiques tout aussi grave, voire plus que le nucléaire. Problématiques sur lesquels vous jetez un voile pudique en refusant de répondre à la contradiction. Vous préférez menacer. Et vous osez dire que votre démarche est intellectuellement honnête.
                                                   
                                                  Signalez donc ça Cabanel.


                                                • JMBerniolles 15 novembre 2014 14:26

                                                  Pas besoin d’être africain pour dire qu’avec monsieur Cabanel les âneries d’hier ne préservent pas des absurdités de demain.

                                                  A partir de ses liens qui pointent souvent sur des experts bidons, Arnie Gundersen par exemple, il nous avait expliqué par le passé que le cas de la piscine de stockage combustibles de l’unité 4, uniquement victime d’explosion d’hydrogène, venant du bâtiment réacteur n°3 et du grand séisme, était terrible. En fait il est obligé aujourd’hui de reconnaitre que les japonais l’ont presque entièrement déchargée, en privilégiant le combustible usé.

                                                   En fait dès le départ le cas de la piscine du bâtiment réacteur N°3 était plus sérieux. Le plus gros risque avec ces piscines est l’accident de criticité. Rien d’une bombe atomique même si l’on peut avoir des flux de neutrons pendant quelques instants.

                                                   

                                                  Les japonais vont devenir des experts mondiaux en démantèlement. N’est ce pas ce que nos gouvernants anti nucléaires nous promettent ? C’est de la haute technologie [dans le cas de Fukushima Daiichi] et du travail…

                                                  On ne va pas revenir sur ces 5.800 milliards d’euros avancés par Repussard, il n’y a plus que monsieur Cabanel pour y croire.

                                                  Dans le catalogue des anti-nucléaires il y a toujours la prédiction d’un nouvel accident grave.

                                                  Sans rien comprendre, on fait référence à Laponche, un authentique physicien nucléaire devenu anti nucléaire, conseil de D Voynet ce qui n’aide pas beaucoup à être lucide, qui développe une approche statistique de l’accident grave qui a un défaut majeur, celle-ci ne tient pas compte du type de réacteur. L’accident de référence pour nos REP est TMI et non Tchernobyl et Fukushima Daiichi, et on ne peut pas du tout traiter des causes totalement différentes de la même manière.

                                                  TMI a donné lieu à beaucoup d’études de sûreté et la probabilité de se retrouver aujourd’hui avec le même scénario d’accident est quasi nulle. Les conséquences de TMI malgré une importante fusion partielle du cœur ont été très très limitées dans l’environnement.

                                                  On peut trouver du Plutonium sur les sols partout au Japon. Celui-ci provient du militaire : Hiroshima/Nagasaki et essais atomiques aériens. Sur le sol du site de Fukushima Daiichi même il a été mesuré une très faible quantité de Plutonium provenant des accidents, difficile à distinguer du Pu militaire. Rien de dangereux.

                                                  Les eaux stockées à l’extérieur des bâtiments réacteurs ont été décontaminées en Césiums radioactifs [usines Kurion et Toshiba, Areva s’étant fait viré]

                                                  Une nouvelle usine de traitement, ALPS de Toshiba, va décontaminer ces eaux pour le reste des radionucléides, particulièrement les strontium 89 et 90, sauf le Tritium. Elle est en cours de mise en route.

                                                  Bref les japonais ont pris leur problème à bras le corps.

                                                  On nous avait promis la fin du nucléaire au Japon [effectivement incontournable si le Japon n’en a pas besoin]. Or une première centrale nucléaire, celle de Sendai au centre du Japon, vient d’obtenir le feu vert (c’est le cas de le dire) de la sûreté nucléaire japonaise, des autorités locales et des populations concernées pour son redémarrage avant l’été prochain sûrement.

                                                  En France, avec un gouvernement officiellement anti nucléaire et avec une organisation financée par des intérêts privés, Greenpeace qui bénéficie chez nous de complicités au plus haut niveau, nous vivons une intense campagne de dénigrement de notre nucléaire. Ce genre d’article est un complément des diverses méthodes employées. Dont l’opération Drones,  visiblement menée par Greenpeace avec l’aval des pouvoirs publics, qui vise à démontrer une soi-disant vulnérabilité de nos centrales vis-à-vis d’attaques menées avec ces engins.

                                                  Dans la spirale de notre déclin, les atteintes à notre électronucléaire accélèrent notre chute.

                                                   


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:18

                                                    gauche normale

                                                    j’ai bien peur que tant qu’une centrale ne leur aura pas pété sous le nez, il ne comprendrons pas le danger.
                                                    nous avons eu sur la planète 2 accidents nucléaires majeurs...apparemment, ils en attendent un 3ème...
                                                    c’est toujours intéressant de voir les réactions des politiques, de gauche, de droite, voire d’extrème droite, après un accident nucléaire majeur.
                                                    dans les premiers jours, ils clament qu’il faut tout arrêter... ou du moins le plus vite possible, puis le temps passe, et ils opèrent une marche arrière désopilante.
                                                    il est temps de mettre tous ces politiciens dans la poubelle de l’histoire.
                                                    merci de ton commentaire.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2014 16:24

                                                    bernioles

                                                    jamais à l’abri d’une contre vérité de votre part, mais avec le temps, ça devient lassant.
                                                    votre affirmation sur les deux réacteurs qui « devraient » redémarrer incessamment sous peu est une manipulation de plus.
                                                    il est vrai que le premier ministre japonais a demandé ce redémarrage, et comme je l’ai expliqué dans l’article, d’abord, il est pris dans un conflit d’intérêt, ayant des actions chez tepco...puis la décision dépens de celle du président japonais, et apparemment, rien n’est fait, surtout avec une population majoritairement hostile (et on les comprend) a ce redémarrage.
                                                    quand a vos explications laborieuses sur la dépollution de l’eau, avec une « nouvelle usine »... elle ressemble a un voeux pieux.
                                                    dans le fond, votre position est religieuse... basée sur une croyance... hélas pour vous infondée, qui n’a que d’autre but de travestir la vérité, et de tenter de tromper tout le monde.
                                                    c’est pas bien berniolles, pas bien du tout !
                                                     smiley

                                                  • Calva76 Calva76 15 novembre 2014 16:50

                                                     « tant qu’une centrale ne leur aura pas pété sous le nez, il ne comprendrons pas le danger »...
                                                    .
                                                    Pas besoin d’être fin psychologue pour percevoir un léger vœux dans cette citation non ?
                                                    Et si ce n’est pas le cas (ce dont je doute) le ressenti reste, lui.
                                                    .
                                                    Vous me faites penser à Philippulus le Prophète (Tintin : L’Étoile mystérieuse).
                                                    Il fut un temps ou ces prophètes apocalyptiques comme vous prenaient comme signe de référence les comètes.
                                                    Hé bien savez-vous ? On s’est posé sur une de celle-ci pas plus tard que mercredi dernier. smiley
                                                    .
                                                    Alors d’après vous quel sera le signe funeste de la violation de ce symbole millénaire mmmh ? smiley


                                                  • JMBerniolles 15 novembre 2014 17:07

                                                    Je vous rappelle que c’est Jospin qui a arrêté Super Phénix, au démantèlement avancé pour ceux qui ne savent pas que l’on sait démantéeer les réacteurs nucléaires.


                                                    Super Phénix était l’aboutissement de plus de 30 ans de recherche, pour un coût de 9 milliards d’euros en 1990 ... sa technique va déboucher dans le monde avant 2045 l’horizon des 50%

                                                    Mais le PS n’est plus un parti, les militants s’en vont... c’est juste une organisation de notables au service d’intérêts supérieurs, où des groupes de pression sont installés.

                                                    Au-delà du nucléaire, c’est l’ensemble des acquis de notre pays que liquident ces serviteurs zélés.

                                                  • JMBerniolles 15 novembre 2014 17:28

                                                    Monsieur Cabanel vous avez raison de dire qu’avec le temps, l’idée que l’électronucléaire est incontournable s’impose. C’est ce que vous dites d’ailleurs.


                                                    Alors qu’aucun parti politique ne défend le nucléaire en tant qu’organisation, si on prend le PS Christian Bataille qui a arrêté dans la pratique SPX s’est fait virer parce qu’il a ensuite défendu l’EPR et remplacé par l’incapable François Brottes, des députés le font de plus en plus.
                                                    Par exemple Michel Sordi pour Fessenheim, un député MRC, un du PC du bout des lèvres... 

                                                    Il faut faire avec.

                                                    Je vous signale que nous sommes quelques scientifiques qui avons attiré l’attention sur le fait que fermer Fessenheim aurait de graves conséquences sur l’équilibre du réseau électrique.
                                                    Cette idée a fait son chemin et du coup, le pouvoir cherche quelle autre centrale fermer et a laissé cette responsabilité à l’EDF précisement pour que des critères techniques soient pris en compte.

                                                    Nos gouvernants sont en plein naufrage, ils leur est impossible d’envisager un possible Black out qui serait attribué à leur politique énergétique irresponsable ; 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès