• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Avion civil russe. Crime et Châtiment : la punition viendra

Avion civil russe. Crime et Châtiment : la punition viendra

Raskolnikov se mit à trembler tout entier, comme transpercé.
 - Alors... qui donc... a tué ? demanda-t-il, n'y tenant plus, d'une voix qui s'étouffait. Porphyre Petrovitch se laissa même retomber sur le dossier de sa chaise, comme s'il avait été stupéfié, lui aussi, d'une question aussi inattendue.

Преступление и наказание – Crime et Châtiment, Fédor M. Dostoïevsky (1866)

PNG

Qui a tué ?

Peu importent les hypothèses susceptibles de cerner les causes de la destruction de l'avion de ligne russe survenue au-dessus du désert du Sinaï le samedi 31 octobre 2015. Dépressurisation explosive consécutive à une fatigue structurelle de l'aéronef, sabotage, missile, bombe, quelles que puissent être les explications qui seront officiellement fournies dans les jours, semaines ou mois à venir si jamais elles viennent à l'être pour justifier de la « dislocation » en plein vol de l'appareil, une chose est désormais certaine : la punition viendra et sera terrible.

Qui en sera l'objet ? La question reste en suspens, ouverte, car personne de sensé ne se risquerait à formuler une hypothèse. Mais est-il vraiment besoin de formuler une accusation dès lors qu'un simple faisceau d'indices non-vérifiés suffit largement ?

Cette punition inexorable est déjà en marche et l'on sait déjà qui l'administrera. La Russie, état-continent, est en effet en deuil. Elle est aussi en guerre. Elle forme un bloc parfaitement soudé. Malheureux inconscients ceux qui n'ont pas compris que dans la longue et douloureuse histoire de ce pays tout un peuple demeure capable de s'unir autour de la Mère Patrie (Родина-Мать) dès lors qu'elle appelle ses enfants à se battre pour elle. Chacun connaît ou devrait connaître cette affiche montrant le visage grave d'une femme parfaitement consciente de la menace qui pèse sur elle, sur le pays, sur la civilisation, sur la famille qu'elle a la charge de défendre.

Les analyses immédiates ne manquent pas de faire le lien entre l'entrée de la Fédération de Russie dans le théâtre d'opérations armées moyen-oriental avec comme ennemi désigné l'Etat islamique et, de manière générale, les adversaires du régime syrien bien décidés à évincer le président Bachar el-Assad de l'échiquier politique. Opération de représaille contre ces autres « croisés » que représentent les Russes, « false-flag » toujours possible (quoique d'une singulière imprudence si tel est le cas), accident technique, il n'en demeure pas moins qu'au regard du contexte général d'un engagement militaire protéiforme et d'un jeu géopolitique dont la Russie a su rebattre et redistribuer les cartes avec un talent diplomatique remarquable, tous les paramètres que représente l'interruption du vol de la compagnie russe Metrojet au-dessus du Sinaï sont désormais réunis pour qu'intervienne d'une manière ou d'une autre la « phase deux » de l'éradication de cette manifestation tératologique que personnifie l'Etat islamique.

Faux grossier, récupération habile, imputations excessives, les commentaires vont bon train pour annoncer que l'EI ne « revendique jamais un attentat qu'il n'a pas lui-même commis », même si une vidéo spécifique aux accents guerriers est bien évidemment immédiatement apparue, montrant de manière incomplète et sans plus de précision un avion victime d'une sérieuse avarie en vol. Rien n'accuse autant que rien n'exclut un auteur au bénéfice ou au désavantage d'un autre. Ainsi va le jeu de la politique internationale quant surgissent certains dérapages.

Qui donc a vraiment tué, et surtout pour quelle raison ? La réponse importe peu, dans le fond, dans la mesure où ce même EI représente nolens volens – ce qui signifie sa disparition inéluctable - la manifestation de l'ennemi parfait qui représente et synthétise en une réduction mentale parfaitement calibrée toutes les composantes que l'on attend de lui : le rejet de l'ordre politique et civilisationnel international comme incarnation absolue du Mal.

Il est à ce titre très intéressant de relever qu'il existe une figure bien particulière qui conduit l'action politique et guerrière de cette nébuleuse du terrorisme international islamique. Cette figure eschatologique est ainsi représentée par le nom de Dabiq, vitrine et titre d'une publication de propagande très particulière qui désigne aussi une localité géographiquement située dans le nord de la Syrie (enjeu de combats entre djihadistes et fidèles de Bachar el-Assad) par ailleurs destinée, ainsi que le rapporte un hadith, à servir de théâtre à une bataille décisive entre Roûm/ Byzantins/Chrétiens/ Croisés et Musulmans à l'issue delaquelle, naturellement, les soldats de Mahomet triompheront.

La destruction d'un avion civil russe dans les circonstances géostratégiques actuelles représente à n'en pas douter l'événement à exclure ou l'erreur fatale qu'il convenait, que ses commanditaires existent ou non, de ne pas commettre. Avec sans doute beaucoup moins de résonance en « Occident » que le cliché probablement promis au Pulitzer du « petit Aylan », il est probable que l'image de la petite Darina (passagère âgée de 10 mois) qui figure au nombre des 224 victimes de cette catastrophe jouera son effet auprès de l'opinion russe qui acceptera sans sourciller, si elle se produit, une « tchétchénisation » de la question islamique en Syrie.

A la différence d'une Union européenne désormais perdue dans une politique otanienne dont elle est la proie avant que de connaître les violences prochaines d'une guerre ethnique, civile et religieuse qui résultera de ce véritable tsunami migratoire dans lequel ses dirigeants criminels l'ont précipitée, la Russie a en effet quant à elle parfaitement compris le rôle qui lui incombe de jouer en tant que Troisième Rome gardienne d'une civilisation que nous ne sommes pour le moment plus capables de défendre.

Beaucoup plus profondément, il n'est pas impossible que la réaction probablement en préparation et qui prendra la forme d'un Châtiment en réponse au Crime commis puisse constituer pour cette même Russie – et peut-être pour cette Europe en perdition - une réponse concrète, militaire, à cette schizostratégie terrifiante décrite par le philosophe iranien Reza Negarestani dans sa Cyclonopédie, lieu d'un Proche-Orient incarnant une entité maléfique et monstrueuse.

 

Références et éléments :

http://www.zerohedge.com/news/2015-11-01/russian-plane-broke-apart-air-officials-say-investigators-frantically-search-clues

https://www.youtube.com/watch?v=1d-xbnuvr7c

http://rue89.nouvelobs.com/blog/jean-pierre-filiu/2014/08/29/letat-islamique-ou-les-chevaliers-de-lapocalypse-djihadiste-233388

EI/ISIS/DAESH, Etat islamique en Iraq et au (pays du) Levant ou Dawlat al-Islamiyah fi'al-Iraq wa (Bilad) al-Sham- الدولة الاسلامية في العراق والشام

http://anaximandrake.blogspirit.com/archive/2008/09/05/cyclonopedia.html

http://ruthlessculture.com/2011/04/01/cyclonopedia-2008-by-reza-negarestani-madnesstheorytruthnonsense/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • howahkan Hotah 2 novembre 2015 16:23

    Salut..

    j’ai apprécié le fond....

    merci et salutations..


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 18:53

      @howahkan Hotah
      Merci pour votre observation. Nous n’avons pas encore touché le fond.


    • Dom66 Dom66 2 novembre 2015 23:10

      @howahkan Hotah

      L’auteur

      Moi aussi j’ai beaucoup apprécié votre article…merci


    • howahkan Hotah 3 novembre 2015 09:30

      @Renaud Bouchard

      Je suis d’accord. ..je crois que le fond , enfin ,c’est ce que je vois est désormais plus mental que pratique...

      car c’est bien le mental humain qui mène le désastre...« on », le voleur, nous dit que c’est comme cela, qu’il n’y a pas d’autres solutions, à la poubelle le pseudo libre arbitre....mon voyage en eaux troubles dans moi meme, me dit exactement le contraire.....j’y suis allé en ayant d’abord touché mon propre fond

      encore merci


    • Garance 2 novembre 2015 16:27

      Il est certain que la « punition » va venir 


      Les russes ont les couilles pour l’administrer

      Ils l’ont prouvé : 


      Poutine c’est pas Couille Molle : vont vite le comprendre sur le Sinaï

      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 18:51

        @Garance
        Ils prendront le temps nécessaire jusqu’au moment où le ou les coupables trouveront que le thé au 210Po qui leur aura été servi a un goût bizarre...


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 18:55


        @Garance
        Voir le billet qui suit et la photo du Monsieur :

        http://www.bvoltaire.fr/philippearnon/en-avoir-ou-pas,216219


      • Dom66 Dom66 2 novembre 2015 23:35

        @Garance

        Vous avez raison, si coupable il y a, punition il aura, et c’est certain Poutine c’est pas Couilles Molles

        Pour info

         

        Ramzan Kadyrov(Pas un rigolo) et plus de 10 000 soldats des forces spéciales tchétchènes (Musulman mais anti extrémiste musulman) proposent à Vladimir Poutine de créer un contingent de volontaires d’élite prêts à prendre part à toute confrontation n’importe où dans le monde afin de défendre les intérêts de la Russie. Et a proposé il n’y a pas longtemps, à Poutine d’envoyer ses troupes tchétchènes en Syrie.

         

        Un stage de course à pied est offert à Daesh.


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 09:06

        @Dom66
        Un stage de course à pied qui se terminera pas un chachlik général arrosé d’un bon verre de Karas ou de Tovuz.


      • Cadoudal Cadoudal 3 novembre 2015 14:28

        @Garance
        Salut Garance, j’étais en stage pour 4 jours le mois dernier en Finlande, avec comme formatrice une jeune et jolie ingénieur russe et un technicien Finlandais sympathique qui me demandait comment c’était la France musulmane. Bref, beau pays la Finlande et des couillus inquiets qui commencent a se rebiffer...

        Ci-joint la vidéo d’une couillue Finlandaise qui ne se pose pas de questions concernant le droit des envahisseurs a se croire en pays conquis.


        ANNA Présidente !!!!

      • Barraka 10 novembre 2015 19:06

        @Cadoudal
        Et il n’a pas demandé à la jeune et jolie ingénieure russe comment c’était la Russie musulmane ?
        A ce que je sache, la proportion de musulmans sur la population totale est plus grande en Russie qu’en France


      • Séraphin Lampion M de Sourcessure 2 novembre 2015 17:30

        « l’opinion russe qui acceptera sans sourciller, si elle se produit, une « tchétchénisation » de la question islamique en Syrie. »


        La Syrie n’ayant jamais fait partie de l’empire russe des tsars, ni de l’Union soviétique, ni de la fédération de Russie, l’idée de « Tchétchénisation » de la Syrie n’a aucune sens. La terreur instaurée en Tchétchénie a comme fondement le maintien de ce territoire dans le giron russe pour éviter d’encourager des velléités d’autonomie ou d’indépendance d’autres régions plus ou moins éloignées géographiquement de Moscou. L’éclatement de l’URSS a amputé gravement l’ancienne communauté économique, et les Russes ont d’autant moins maîtrisé le phénomène que le chef d’orchestre n’était autre que le pitre Eltsine Guidé par Bush, puis par Clinton. Je partage le sentiment de l’auteur sur l’attachement du peuple russe à la mère patrie, et, malheureusement, l’acceptation populaire de la situation en Tchétchénie le vérifie. Rien de tel avec la Syrie.

        Oui, un trait rouge a été franchi.
        Oui il y aura une riposte.
        Et cela risque d’être terrible, car « ... le patriotisme, que les poètes, les mystiques, les politiciens de toutes les écoles, les gouvernements et toutes les classes privilégiées nous vantent comme une vertu idéale et sublime, prend ses racines non dans l’humanité de l’homme, mais dans sa bestialité. »
        Fédéralisme, socialisme et antithéologisme. Lettres sur le patriotisme. Dieu et l’état, Mikhaïl Bakounine , éd. P. V. Stock, 1907, p. 236

        • Séraphin Lampion M de Sourcessure 2 novembre 2015 17:58

          @arthes

          «   il n’est pas automatiquement synonyme de haine de l’autre  » non, en effet, ça c’est le nationalisme, qui pointe souvent son nez quand le patriotisme est brandi comme une bannière....

          en ce qui concerne la loi du talion, il parait, en effet, que toute la famille des hominidés (bonobos, chimpanzés, gorilles, humains et orang-outans) sont fervents de ce principe de base !

        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 18:31

          @M de Sourcessure
          Citation de Bakounine très intéressante.
          Je retiens votre observation.
          J’entends pr thétchénisation une guerre d’éradication.
          Peu importe que celle-ci soit menée sur le teritoire de la Fédération.
          Elle l’est dans sa « profondeur » stratégique et géographique, ce qui est la même chose et qui prend une dimension spécifique avec l’enjeu géopolitique que représente la Syrie.
          J’ajoute toutefois que si le Maréchal Ogarkov existait encore, nul doute qu’il mettrait en pratique une vision réactualisée de « l’art opératif » qui l’avait décidé a conduire en 1981 de gigantesques manoeuvres militaires « à l’Ouest », i.e. dirigées contre une Europe hostile.
          Ces manouevres seraient aujourd’hui dirigées à l’Est, au Sud-Est, plus précisément, ce qui est le cas depuis que la Russie est entrée en guerre aux côtés de son allié syrien.
          Les penseurs politiques et militaires russes savent parfaitement que l’Europe de l’Ouest n’est plus que l’ombre d’elle-même et que le parapluie de l’OTAN , largement troué, n’est encore dangereux que par les réactions intempestives des Etats-Unis.
          L’urgence est donc désormais en Syrie.
          Des gens aussi réfléchis que le sont le groupe V.V.Poutine - S. Chouïgou - S. Lavrov ont pris la juste mesure de la menace islamique vers le flanc Sud-Sud-Est de la Fédération et le risque inacceptable que représenterait pour la Russie la perte de l’ancrage géostratégique en Syrie.
          Le système d’alliance a ainsi changé en profondeur.
          Il obéit à des objectifs autrement plus solides et sérieux que la sauvegarde de pétromonarchies dont les temps est compté ou que l’utopie d’un califat mondialisé.
          Place en effet à l’intégration euro-asiatique et russo-asiatique conduite avec la Chine, laquelle n’est possible qu’à la condition de mener préalablement une opération complète d’assainissement de la zone moyen-orientale,, d’où l’entrée en jeu de l’Iran et de l’Irak.
          Le « problème » que représente la nébuleuse Daesh/ EI/ ISIS/ISIL sera donc réglé d’une manière ou d’une autre.
          La destruction de l’avion civil russe est un nouvel atout dans le jeu russe.


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 19:00

          @
          M de Sourcessure

          Corrections apportées au texte précédent :

          Citation de Bakounine très intéressante.
          Je retiens votre observation.

          J’entends par « tchétchénisation » une guerre d’éradication.
          Peu importe que celle-ci soit menée sur le territoire de la Fédération.

          Elle l’est dans sa « profondeur » stratégique et géographique, ce qui est la même chose et qui prend une dimension spécifique avec l’enjeu géopolitique que représente la Syrie.

          J’ajoute toutefois que si le Maréchal Ogarkov existait encore, nul doute qu’il mettrait en pratique une vision réactualisée de « l’art opératif » qui l’avait décidé a conduire en 1981 de gigantesques manœuvres militaires « à l’Ouest », i.e. dirigées contre une Europe hostile.

          Ces manœuvres seraient aujourd’hui dirigées à l’Est, au Sud-Est, plus précisément, ce qui est le cas depuis que la Russie est entrée en guerre aux côtés de son allié syrien.

          Les penseurs politiques et militaires russes savent parfaitement que l’Europe de l’Ouest n’est plus que l’ombre d’elle-même et que le parapluie de l’OTAN , largement troué, n’est encore dangereux que par les réactions intempestives des Etats-Unis.

          L’urgence est donc désormais en Syrie.

          Des gens aussi réfléchis que le sont le groupe V.V.Poutine - S. Chouïgou - S. Lavrov ont pris la juste mesure de la menace islamique vers le flanc Sud-Sud-Est de la Fédération et le risque inacceptable que représenterait pour la Russie la perte de l’ancrage géostratégique en Syrie (Tartous-Lattaquié).

          Le système d’alliance a ainsi changé en profondeur.

          Il obéit à des objectifs autrement plus solides et sérieux que la sauvegarde de pétromonarchies dont les temps est compté ou que l’utopie d’un califat mondialisé.

          Place en effet à l’intégration euro-asiatique et russo-asiatique conduite avec la Chine, laquelle n’est possible qu’à la condition de mener préalablement une opération complète d’assainissement de la zone moyen-orientale,, d’où l’entrée en jeu de l’Iran et de l’Irak.

          Le « problème » que représente la nébuleuse Daesh/ EI/ ISIS/ISIL sera donc réglé d’une manière ou d’une autre.

          La destruction de l’avion civil russe est un nouvel atout dans le jeu russe.

          On attend la suite.


        • roman_garev 3 novembre 2015 08:07

          @M de Sourcessure

          « La Syrie n’ayant jamais fait partie de l’empire russe des tsars, ni de l’Union soviétique, ni de la fédération de Russie, l’idée de « Tchétchénisation » de la Syrie n’a aucune sens. »


          Complètement d’accord avec vous. Un délire emphatique de plus de l’auteur.

        • Plus robert que Redford 2 novembre 2015 17:37

          Non !?!!

          Sans blague !!!

          Vous prenez vraiment vos désirs pour des réalités !!...


          • roman_garev 3 novembre 2015 08:10

            @Plus robert que Redford


            « Vous prenez vraiment vos désirs pour des réalités !!... »

            C’est justement mon avis à moi. Monsieur l’auteur de ce libelle projette son inconscient sur toute une société dont il ne connaît vraiment rien. 

          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 10:38

            Renaud Bouchard @roman_garev

            « Vous prenez vraiment vos désirs pour des réalités !!... »

            C’est justement mon avis à moi. Monsieur l’auteur de ce libelle projette son inconscient sur toute une société dont il ne connaît vraiment rien.

            En êtes-vous sûr ? Pour ma part je resterai prudent en concluant de la sorte : я не утверждаю ничего такого. Я наблюдаю.(Je ne prétends rien de tel. J’observe.).


          • non667 2 novembre 2015 18:15

            E.I. n’a pas de missile capable d’avoir un avion volant a 10000 m
             ISRAËL si !
            comme pour le 9/11 :le but est de diaboliser l’islam et d’ajouter la Russie à l’occident (9/11) !
             tout ce qui se passe au moyen orient ( et en occident via les usa ) est piloté par israël


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 18:44

              @non667
              Bien que disposant effectivement de toutes les capacités techniques et militaires pour abattre un avion volant à près de 10 000 m, on imagine difficilement les raisons qui pourraient conduire Israël à commettre une pareille erreur.
              Un examen en profondeur du complexe diplomatique et militaro-industriel d’Israêl vous permettrait d’écarter l’hypothèse que vous formulez tant il apparaît que les liens entre la Russie et l’état hébreux sont très importants.Il ne faut pas perdre de vue en effet que nous avons affaire avant tout à des européens et à un peuplement d’émigration juive-russe qui sait parfaitement où se trouve son ennemi.


            • antyreac 2 novembre 2015 21:18

              @non667
              Ta haine anti-juif est condamnable mais en plus elle te fais écrire des âneries inimaginables sauf pour des fous de ton espèce... 


            • roman_garev 3 novembre 2015 08:13

              @antyreac

              « écrire des âneries inimaginables sauf pour des fous »


              Pour la première fois je vous donne raison ici.

            • chafy 3 novembre 2015 14:43

              @Renaud Bouchard

              si on part du postulat que l’état hébreu soit exclut de l’hypothèse qu’il soit derrière cet acte, pas forcément directement, on doute bien qu’il faut être un fou et un con pour se faire gauler pour un acte pareil, n’importe qui fera tout pour passer incognito, sauf bien sur les Gi’ diste !

              maintenant, qui a intérêt a ce que le régime change en Syrie quitte à déclencher un conflit de cette ampleur pour le remplacer par un autre et qui aura comme résultat probable voir sure même, un néo Sykes-Picot ?
              des états affaiblis constitués sur une base ethnico-religieuse qui a terme se querelleront ... etc...

              quelle intérêt avaient les groupes terroristes juifs pour faire exploser l’hôtel King David alors que ce sont les Anglais qui ont permit l’existence en premier lieu de l’état hébreu ainsi que son soutient inconditionnel jusqu’à ce que ce rôle revienne aux US ?

               


            • doctorix doctorix 3 novembre 2015 19:21

              @chafy

              Si l’on admet que le 11/9 était un inside job sous la houlette d’Israël, ce qui est quand même probable quand on a étudié la question (je pense aux israéliens qui dansaient sur une camionnette quand les tours s’effondraient, et qui ont été expulsés discrètement sans plus d’interrogatoire), alors, vu que des rapprochements russo israéliens sont en cours, l’hypothèse israélienne concernant cet attentat tient la route.
              Tout comme l’hypothèse ukrainienne tient la route en ce qui concerne l’avion de la malaisian.
              Dans le premier cas on essaye de forcer l’intervention russe, dans le deuxième cas idem pour l’intervention américaine.
              Dans ces histoires, le false flag semble la règle.
              Et laissez tomber l’antisémitisme, c’est hors sujet. Quand les nazis étaient à l’oeuvre, personne ne criait à l’antinazisme primaire quand on critiquait Hitler.
              Israël est un Etat voyou, qui ne respecte aucune convention internationale ou de l’ONU, et on ne prête qu’aux riches.


            • doctorix doctorix 3 novembre 2015 23:09

              @chafy

              J’ai commencé, ça parait intelligent. En particulier toute thèse incluant les saoudiens , avec ces 28 pages bidons, est encore une façon de détourner l’attention de l’inside job ou du mossad job.
              C’est pourquoi elle a tellement la faveur des autorités US, et pourquoi on monte cette pseudo-info en mayonnaise..
              Une façon de justifier le story telling en l’aménageant.
              Nous aurons du mal à convaincre l’opinion qu’Israël est derrière toutes les guerres et tous les coups tordus de l’Amérique.
              C’est pourtant le cas, avec la corruption de la presque totalité des membres du congrès.
              Et 40 millions d’Evangélistes américains complètement fêlés qui poussent derrière en attente de la réalisation de je ne sais plus quelle prophétie biblique relative au retour du Christ..

            • philouie 4 novembre 2015 00:07

              @doctorix
              Nous aurons du mal à convaincre l’opinion qu’Israël est derrière toutes les guerres et tous les coups tordus de l’Amérique.
               
              C’est un point de vue que je ne partage pas.
              Ce n’est pas Israël qui est derrière l’Amérique, c’est l’Amérique qui est derrière Israël.


            • chafy 4 novembre 2015 06:56

              @doctorix

              l’inside job sert à masquer le Mossad job comme il le dit dans son livre.
              il est une technique en matière de black Op’s c’est de superposer un faux sur du vrai, ou du moins on fabrique un événement ou bien on profite d’un existent, pour s’infiltrer et réaliser notre forfait.

              et pour l’exécution de l’opération on aura recours à la fois à des pro et des idiots idéologues,ces derniers seront incorporés dans le décors artificielle et les pro dans le décors réel.

              pour chaque acte terroriste il y a un commanditaire, un organisateur et un exécutant.
               historiquement parlant c’est vérifiable.

              voici une autre piste à explorer :

              http://www.lelibrepenseur.org/video-de-la-conference-de-presentation-du-livre-les-ennemis-de-lhumanite/


            • doctorix doctorix 4 novembre 2015 09:54

              @philouie

              C’est là l’illusion.
              L’infiltration et le financement des congressistes par Israël (et de façon extraordinaire, au moyen des 3 milliards annuels que lui vote le congrès) oriente les décisions américaines. Plus les congressistes octroient d’argent, et plus il leur en revient, sous forme de financement de leur réelection.
              C’est un poison injecté jour après jour dans les veines de l’Amérique.

            • Passante Passante 2 novembre 2015 18:37

              ils disent un mois de répit, que sac à dos... pénicilline, 

              morphine ! pour les agonies, 
              antibiotiques aussi, permanganate de potassium pour aseptiser l’eau, 
              pansements, allumettes... 
              une allumette 100 dolls ! il dit, 
              bougies... une fortune !..
              puis un ou deux livres, pléïades conseillées (rapport poids/pages), 
              & un bon couteau, & un masque, + des boules quiès, surtout pas oublier ça, 
              des cordages, des clous... on n’en finirait pas.

              puis que le vésuve, non le saint-helène ! non l’islande, non tchernobis... 
              non les bombes à neutron ! non java...
              mais bref :
              plus zaucun navion, que les rameurs // 
              sans parler du reste : les files d’attente dans les soupes pop à neuilly, 
              les after dans les villas éventrées côté foch, 
              une teuf pas possible, la france en boxon intégral, 
              seuls quelques gionos deci-delà, 
              et puis le vin, c’est tout, 
              voilà, ça devrait suffire.

              • elmango elmango 2 novembre 2015 18:48

                @Passante La pleiade c’est hors de prix et y’a que de la grosse cavalerie du domaine public . J’ai bien aimé les deux tomes de Junger , j’aime bien aussi les préfaces .


              • Garance 2 novembre 2015 18:59

                @Passante


                Moi mes 2 Pléïades sont à post : ceux de Céline.....le reste....que du superflu 

                Advienne que pourra....

              • Passante Passante 2 novembre 2015 19:27

                @Garance

                pas mal le « jeu des deux pleiades »
                moi aussi je pense un céline, 
                l’autre, je cherche..

                elmango, c’est sûr c’est hors de prix, mais là c’est :
                Le bouquin ultime,
                le poche-post-atomique, 
                donc ça va pour un coup.

              • Garance 2 novembre 2015 20:16

                @Passante


                En fait la Pléïade a sorti 4 volumes de Céline

                Sur le Volume 1 : Voyage au bout de la nuit - Mort à crédit

                Sur le Volume 2 : D’un Château l’autre - Nord - Rigodon

                Sur le Volume 3 - Casse-pipe - Guignol’s band I - Guignol’s band II

                Sur le Volume 4 - Féerie pour une autre fois I - Féerie pour une autre fois II - Entretiens avec le professeur Y 

                Donc avec les 2 premiers vous avez déjà de quoi tailler la route et voir le temps venir

                Ce sont mes « Bibles » ( elles en ont le papier ) : pour les préserver quand je relis Céline dans la journée : je me sert du format de pôche

                Les nuits d’insomnies.....quand personne ne peut venir me faire lièche : que je suis seul au monde...je plonge dans la NRF grand standing



              • Passante Passante 2 novembre 2015 20:22

                @Garance


                sacrilège ! vous avez oublié le volume de la correspondance ...

              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 20:39

                @Passante et Garance

                Ouvrez une page consacrée à Louis—Ferdinand.
                Cette rubrique ne s’y prête pas.
                Il y a aussi ceci, qui vaut le détour. Un texte intéressant.
                Cordialement,
                RB

                Céline
                Collection NRF Biographies, Gallimard
                Parution : 20-05-2011

              • Garance 2 novembre 2015 21:02

                @Passante


                Sacrilège en voie d’être réparé : je viens de faire ma lettre au Père Noèl

                Si il le faut : je l’aiderai à passer par la cheminée que je n’ai pas pour qu’il me l’apporte

              • Neo-str 2 novembre 2015 20:28

                Ouais là ça va faire BOOM ...

                Les mecs de l’État Islamiste devraient vite fait bien fait se battre pour un rasoir ...

                À l’approche de Noël ça sent pas vraiment les cadeaux pour eux ...  smiley


                • philouie 2 novembre 2015 20:51

                  je ne suis pas convaincu de l’analyse.
                  Je pense que les russes savent très bien d’où vient le coup et je ne suis pas convaincu qu’il soupçonne l’état islamique autrement que comme homme de paille.


                  • Passante Passante 2 novembre 2015 21:25

                    @philouie

                    pas de missile on veut bien,
                    mais un p’tit paquet discret glissé en soute ou sous train d’atterrissage ?
                    il suffit de 50 à 100 mille dollars, faut assurer la sortie du mec plus family... couverture etc.
                    quant à infiltrer comme ça du côté de charm el-cheikh 
                    pour eux, presque un jeu d’enfant,
                    donc tout est possible,
                    seulement doit y avoir une suite..

                  • philouie 2 novembre 2015 21:29

                    @Passante
                    et bien je ne suis pas sûr qu’il y ait une suite.
                    C’est comme le coup de pied de l’âne, après tout reprend sa place.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 21:31

                    @philouie
                    Les autorités russes commencent très certainement à avoir une idée de l’idntité possible des responsables de cet accident.
                    La thèse de l’attentat - décrit comme ensemble de circonstances extérieures ayant conduit à la dislocation-désintégration-chute de l’appareil - monte en puissance.
                    Le modus operandi, si l’hypothèse d’une atteinte extérieure est retenue- sera très facile à déterminer.
                    Quoiqu’il en soit, l’EI ou une de ses filiales locales (la branche du Sinaï) constitue un coupable idéal.


                  • Passante Passante 2 novembre 2015 21:34

                    @philouie

                    bel optimisme, moi j’ai aucun doute sur la suite
                    sur terre comme sur mer, après léger délai,
                    le tout c’est que ce soit pas reconnu comme « suite »..
                    au surplus, 
                    pour « reprendre ses places » comme vous dites,
                    faudraient qu’elles soient encore là, les fameuses places...
                    parce que tout le show en ce moment consiste à constater l’abîme 
                    nouveau,
                    terribles chaises musicales... 
                    et encore ce foutu wagner !

                  • philouie 2 novembre 2015 21:35

                    @Renaud Bouchard
                    ce qui étonne alors, c’est qu’ils ne s’en soient pas pris à un avion américain.


                  • Passante Passante 2 novembre 2015 21:38

                    @Renaud Bouchard


                    détrompez-vous, l’EI du Sinaï c’est au contraire un écheveau sans fin à cause de camp david...
                    limitations des égyptiens, mais impossibilité de l’israélien, le russe n’en parlons pas, 
                    quant à l’alliance sissi-poutine contre tout ça c’est très joli, 
                    mais que fait sissi dans la coalition séoudienne au yémen...
                    etc.

                  • philouie 2 novembre 2015 21:44

                    @Passante
                    je ne suis ni spécialiste de la guerre, ni du proche orient.
                    Mais j’ai peine à voir dans cette affaire, autre chose qu’un détail.
                    Nous verrons.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 21:46

                    @philouie
                    Le retour de la lune de miel russe en Egypte, les bons souvenirs communs de l’heureuse époque de la RAU avec la Syrie,les vacances à Sébastopol, Sotchi, Beyrouth, Lattaquié, Tartous, Alexandrie, le sporting Club au caire...Tout cela crée et laisse de bons souvenirs.
                    Plaisanterie mise à part, les Russes sont un adversaire de choix pour des combattants de l’EI.. D’où l’attaque d’un avion de ligne volant sous pavillon russe, avec des civils à bord. Spectaculaire.Objectif atteint. Retour de flamme garanti.


                  • Passante Passante 2 novembre 2015 21:49

                    @philouie


                    mais bien sûr un détail ! genre l’avion du mois...
                    seulement l’intérêt de cet article c’est de pas oublier une nation en renaissance semble-t-il, 
                    et de plus bombardée (lol) d’images quotidiennes depuis un mois, 
                    genre nous les bons les gentils, et soudain paf 
                    quelques centaines de têtes blondes, orthodoxes, clairsemées de gosses rougis, 
                    ça fait tâche, c’est tout quoi.

                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 21:53

                    @Passante
                    La présence de l’Égypte et celle du Maréchal SISSI auprès de l’Arabie Saoudite relève d’un double intérêt : diplomatique et financier.
                    cf. ci-après une bonne analyse de la question (mars 2015), mais toujours valable.

                    Le chaos yéménite a forcé les 22 États membres de la Ligue arabe, réunis à Charm el-Cheikh pour leur sommet annuel, à prendre position en faveur d’une force de sécurité régionale sans perdre de temps en palabres. "L’Égypte donne son soutien politique et militaire et a proposé de rejoindre la coalition", a annoncé le ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry, à l’ouverture, mercredi, du sommet panarabe. Dès le lendemain, une coalition de neuf pays, menée par l’Arabie saoudite, commençait à marteler les positions des milices chiites au Yémen.

                    Dans la nuit de mercredi à jeudi, des avions de combat saoudiens avaient déjà entamé des raids sur Sanaa, capitale aux mains des milices houthies depuis septembre 2014, dessinant les contours d’une déclaration de guerre. L’Égypte, pays hôte de la Ligue arabe et pivot de la stabilité dans la région, annonçait dans la foulée l’envoi de quatre navires dans le golfe d’Aden, la mise à disposition d’une force aérienne et de troupes « pour une opération terrestre, si nécessaire ».

                    Objectif ? Assurer son allié saoudien, principal bailleur de fonds du régime d’Al-Sissi, de son « aide politique et militaire » indéfectible. "Rien n’est gratuit, rappelle Amr Khalifa, analyste politique. Il est naïf de croire que les milliards du Golfe dont est abreuvé Al-Sissi sont distribués sans un lourd tribut à payer. S’il n’affirme pas son soutien, il risque une suspension de l’aide économique à un moment où l’Égypte ne peut pas se le permettre." Pour Nael Shama, spécialiste de la diplomatie égyptienne, cette participation à la coalition est « symbolique » mais elle permet surtout au Caire, soucieuse de sa propre sécurité avec l’avancée de groupes terroristes comme l’EI, de plaider pour la création d’une force militaire arabe. "C’est l’occasion pour le président égyptien de rappeler son attachement à un État fort, lui qui privilégie les pouvoirs en place, aussi subversifs soient-ils, contre les puissances alternatives indépendantes."

                    Cette intervention soulève également des interrogations légitimes puisqu’elle voit s’associer les meilleurs ennemis de la région : l’Égypte fait front aux côtés du Qatar, soutien assumé des Frères musulmans, contre lesquels les autorités égyptiennes ont lancé une répression d’une violence sans précédent, pour soutenir un président yéménite, lui-même appuyé par la confrérie.

                    Mais ce soutien n’est pas « un luxe de politique étrangère », tempèrent les spécialistes, car la déstabilisation du Yémen met à mal la sécurité du détroit de Bab-el-Mandeb et du canal de Suez, menaçant directement les intérêts économiques du Caire. « Le Yémen est une affaire très risquée », insiste Amr Khalifa, qui rappelle qu’en 1962, Gamal Abdel Nasser s’était lui aussi engagé chez son voisin avec des pertes considérables (plus de 36.000 morts) dans ce que les historiens qualifient de "Vietnam égyptien« . Et »en voulant s’imposer comme le nouveau Nasser auprès de sa population, Sissi risque de s’engager dans une guerre impersonnelle et mal évaluée qui pourrait lui être fatale", prévient-il.

                    Jenna Le Bras, correspondante au Caire (Egypte) - Le Journal du Dimanche

                    dimanche 29 mars 2015



                  • Passante Passante 2 novembre 2015 22:03

                    @Renaud Bouchard

                    oui le verbe « marteler » de départ est hélas bien faible pour décrire le massacre en règle.
                    quant à invoquer la « destabilisation du yémen »
                    pour le destabiliser... c’est la meilleure :
                    peu avant l’intervention c’était joué,
                    mais comme ils risquaient de soulever le joug séoudien...

                  • philouie 2 novembre 2015 22:03

                    @Passante
                    Poutine pour le moment fait profil bas.
                    S’il ne veut pas que ça soit dit qu’il s’agisse d’un attentat c’est qu’il craint qu’on lui reproche son action en Syrie.
                    Mais j’ai l’impression que les Russes ont une grande capacité à encaisser les coups, je suis pas sûr que ça le fragilise.
                    Dans l’ère poutine il y a eu la prise d’otage du théâtre de Moscou (130 morts) et Beslan (300 morts).


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:06

                    @Passante
                    Bonne analyse.

                    Les Russes sont un adversaire de choix pour des combattants de l’EI..
                    D’où l’attaque d’un avion de ligne rempli de « croisés orthodoxes », volant sous pavillon russe, avec des civils à bord. Spectaculaire.Objectif atteint. Retour de flamme garanti.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:15

                    @philouie

                    Les Russes savent effectivement encaisser les coups.
                    Ils savent aussi en donner, sans être paralysé par des états-d’âme.
                    Pour s’être dressés contre l’Allemagne nazie (un adversaire autrement plus sérieux), ils n’ont peur de rien.
                    Il est donc infiniment regrettable que tous ces gens, adversaires déclarés du monde chrétien (parlons clairement) et en l’espèce de la chrétienté russe, souffrent d’inculture ou d’amnésie profondes.
                    Une simple lecture du roman d’A. Tolsto¨intitulé Hadji Mourad leur montrerait ce qu’a été au XIXè siècle la « guerre de pacification » menée par la Russie tsariste au Caucase).


                  • philouie 2 novembre 2015 22:16

                    @Renaud Bouchard
                    un adversaire de choix ?
                    Pourquoi plus que l’Amérique, ou Israël, ou la France ?
                    Comprends pas.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:17

                    @philouie

                    Correction

                    Les Russes savent effectivement encaisser les coups.
                    Ils savent aussi en donner, sans être paralysé par des états-d’âme.
                    Pour s’être dressés contre l’Allemagne nazie (un adversaire autrement plus sérieux), ils n’ont peur de rien.
                    Il est donc infiniment regrettable que tous ces gens, adversaires déclarés du monde chrétien (parlons clairement) et en l’espèce de la chrétienté russe, souffrent d’inculture ou d’amnésie profondes.
                    Une simple lecture du roman d’A. Tolstoî ¨intitulé Hadji Mourad leur montrerait ce qu’a été au XIXè siècle la « guerre de pacification » menée par la Russie tsariste au Caucase).



                  • philouie 2 novembre 2015 22:18

                    @philouie
                    une chose que je comprends pas non plus : vous dites « retour de flamme garanti »
                    Mais les russes les attaquent déjà !


                  • philouie 2 novembre 2015 22:22

                    @Renaud Bouchard
                    Il est donc infiniment regrettable que tous ces gens, adversaires déclarés du monde chrétien (parlons clairement) et en l’espèce de la chrétienté russe,
                     
                    J’avoue comprendre de moins en moins.
                    l’Ei est adversaire déclaré de la chrétienté russe ? Ils ont pas du le déclarer bien fort. c’est pas venu jusqu’ici.

                    Rassurez moi, Bachar Al Assad n’est pas chrétien ?


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:23

                    @Passante
                    Le verbe « marteler » est impropre pour décrire ce qui relève plutôt d’un « pilonnage » de tout ce qui bouge. Le reste sera nettoyé par le cyclone qui est en train de frapper les cotes du Yemen.
                    cf. ici :
                    http://www.letelegramme.fr/monde/yemen-un-cyclone-tropical-frappe-le-pays-en-guerre-02-11-2015-10835070.php


                  • Passante Passante 2 novembre 2015 22:29

                    @Renaud Bouchard


                    indéniablement l’histoire, la mémoire...
                    mais si l’on revient aux faits :
                    un mois de bombardements, 
                    on n’entend encore aucun nom de ville :
                    excluons deir elzor et palmyre trop lointaines,
                    tant que je n’entends pas chute de :
                    idlib, alep, hama, etc.
                    tant que l’EI avance, semble-t-il,
                    alors c’est rien.

                    pourquoi ? parce que armée syrienne et hezbollah se battant depuis des années 
                    sur tant de fronts, sont exténués, 
                    reste donc la soluce de ramener de l’iranien au sol, 
                    ce qui n’est pas peu,
                    entre temps, les amerlos qui ont bien compris 
                    que justement comme aux échecs la menace est toujours plus forte que son exécution, 
                    que choisissent-ils ? 
                    ben de suivre.
                    donc oui on va même convier l’iran ! direct, 
                    mais oui bien sûûûûr on va discuter...

                    et tu parles si c’est pas la dernière planche de salut qu’ils leur tendront 
                    maintenant qu’ils ont mis le pied là où il faut.

                    donc politiquement ils l’ont ficelé,
                    militairement il s’est ficelé, sauf à se dédire question troupes au sol.

                    bonne chance pour la suite quoi. 

                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:31

                    @philouie
                    Bachar el-Assad n’est pas chrétien.
                    Il est issu de la minorité Alaouite.
                    Comme toutes les minorités, dont celle-ci qui est au pouvoir et qui sait parfaitement qu’elle sera massacrée si elle le perd - elle « protège » la minorité chrétienne.
                    .
                    cf. ci-après une notice très précise sur la question :
                    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/syrie-rempart-de-bachar-el-assad-les-alaouites-sont-aussi-ses-otages_1151237.html


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:37

                    @Passante. Ci-après une photo du bazar ambiant datée du jour :

                    Last week, in “Obama, Kerry Throw In The Towel : US Prepared To Accept Assad Regime In Syria,” we noted that for the first time, Washington and Riyadh had begrudgingly allowed Tehran to have a seat at the table in negotiations for a political “solution” to the crisis in Syria. This of course makes sense given that it is indeed Iran and its proxy armies that are doing the vast majority of the fighting on the ground in support of Assad (they’re also doing the vast majority of the fighting in Iraq but that, for now anyway, is another story). 

                    Of course this makes for an extraordinarily awkward scenario. This is the US, Qatar, Saudi Arabia, and Turkey attempting to negotiate with Russia and Iran in the same room and when the doors close and the media aren’t within earshot, you can bet the “diplomacy” goes out the window. After all, Russia and Iran are well aware that the West and its regional allies have been funneling guns and money to ISIS, al-Nusra, and God only knows who else for years in an effort not only to oust Bashar al-Assad, but to undermine Shiite influence in the Arabian Peninsula. That’s not exactly the kind of thing that diplomats can simply look past even if they want to, and on the other side of the equation, Moscow and Tehran are pretty clearly looking to encircle Saudi Arabia and boot the US from the region in what amounts to a Mid-East coup.

                    Making matters worse (or at least more surreal) is the Iran nuclear deal. In short, it makes Washington look completely ridiculous that Tehran has now essentially invaded a country that shares a border with Israel on the way to bolstering not only the capabilities of Hezbollah, but their international reputation as well (the group is now apparently a “liberator” of nations). Meanwhile, Netanyahu is virtually powerless to do anything about it, as Putin has effectively established a no-fly zone over Syria. 

                    In short : it would be fun to be a fly on the wall in Vienna about now. 

                    Well sure enough, we’re starting to get a look at just how contentious the talks have become. As Reuters reports, it only took one meeting for Iran to lose patience with the Saudis. Here’s more : 

                    Iran said on Monday it would pull out of Syria peace talks if it found them unconstructive, citing the « negative role » of its main regional adversary Saudi Arabia, according to state Iranian media.World and regional powers including Iran and Saudi Arabia met in Vienna on Friday to discuss a political solution to Syria’s civil war but failed, as expected, to reach a consensus on the future of President Bashar al-Assad. Iran backs Assad in the war while Saudi Arabia supports rebels seeking to oust him.It was the first time Tehran and Riyadh were at the same table to tackle a war that has evolved into a wider proxy struggle for regional dominance between Russia and Iran on Assad’s side and Turkey, U.S.-allied Gulf Arab states and Western powers who support rebels to various degrees.."In the first round of talks, some countries, especially Saudi Arabia, played a negative and unconstructive role … Iran will not participate if the talks are not fruitful," ISNA cited deputy Foreign Minister Hossein Amir Abdollahian as saying.

                    And while Iran accuses the Saudis of “playing a negative role”, the Saudis have of course accused Iran of “occupying” Syria : 

                    At a regional security conference in Bahrain on Saturday, Saudi Foreign Minister Adel al-Jubeir said a major stumbling block to agreement at the Vienna talks had to do with the timing of the departure of Assad. "The second has to do with the timing and the means of the withdrawal of foreign forces from Syria – in particular, Iranian forces, which, incidentally, we view as an occupying force," Jubeir added.

                    As we’ve noted on a number of occasions, Iran was invited to Syria by the government. ISIS and al-Nusra most certainly were not, so there’s a certain degree to which the “occupying” force is in fact that Saudis and their proxy armies. In any event, back to Reuters : 

                    Iran’s Abdollahian said Jubeir was insisting that « those present in the meeting should decide the fate of the legal president of Syria ... instead of the Syrian people. » He also denied that Iran had any combat forces in Syria..« They are military advisers who went there at the request of Syrian regime to fight against terrorism, » he said..« We said that Iran has increased its presence in Syria in recent weeks. It’s none of Saudi Arabia’s business how the Islamic Republic is fighting against terrorism. »

                    It’s hard to argue with that, and if that’s the kind of rhetoric that’s getting leaked to the press, you can only imagine what’s being said behind closed doors.

                    Of course we would note again that this is just further confirmation that the US is on the wrong side of history here. No one is saying that the Ayatollah or Bashar al-Assad are the most benevolent leaders in the history of statecraft, but Washington is supporting regimes that are directly aiding the very same Sunni extremists that the Western media are holding up to the world as the scourge of humanity. As Congresswoman Tulsi Gabbard said last week, that borders on the insane. 

                    Meanwhile, even Stratfor is out noting that a deeper dialogue between Washington and Tehran is inevtiable given Iran’s stepped up role in international affairs : 

                    "Despite Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei’s repeated warnings that Iran cannot trust the United States in discussions beyond the nuclear issue, the reality is that the nuclear deal was merely the stepping stone to a much broader strategic dialogue."

                    Yes, a « strategic dialogue » which one imagines will be particularly amusing, as Washington attempts to explain why Iran has been banished to the status of pariah state and relegated to an « Axis of Evil, » while the Saudis (who have executed 142 people this year) are somehow the « good guys » even though they’re supporting the very same extremists everyone claims to be fighting.

                    Finally, in yet another example of a leader the Western public used to look upon as an enemy making statements that suddenly seem remarkably sober, here’s the Ayatollah’s opinion on the idea that a group of foreign powers should be allowed to decide the political fate of a soveriegn state :

                    "There’s no point in other countries getting together and deciding about a system of government and the head of that state. This is a dangerous innovation which no government in the world would accept being imposed on itself. The solution to Syria’s problem is elections."

                    So there you have it America. You are now being lectured on democracy by Ayatollah Ali Khamenei. 

                    Alexis de Tocqueville is rolling in his grave. 

                    We close with the following brief excerpt from Reuters :

                    Russian state-owned arms exporter Rosoboronexport said on Monday it is preparing a contract to supply Iran with S-300 missile systems, Interfax news agency reported.


                  • Passante Passante 2 novembre 2015 22:46

                    @Renaud Bouchard

                    le meilleur pour les trois dernières lignes ..
                    mais faut pas trop compter sur des différences de façade
                    entre france, usa et arabie etc.
                    good cop & bad cop - ils y croient encore,
                    c’est ça qui les perdra.

                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:46

                    @philouie

                    Je reprends votre ,propos dont l’honnêteté intellectuelle vous honore.

                    Je m’explique. Vous écrivez :« J’avoue comprendre de moins en moins ».

                    Il n’y a rien d’anormal à cela. Rassurez-vous !

                    Personne ne comprend vraiment. En fait, on ne comprend pas tout, pas tous, pas la même chose et pas au même moment.

                    Comme le disait (je ne suis pas sûr de la source) le regretté M. Seurat, chercheur spécialiste du Liban, à propos du Proche et du Moyen-Orient : « Si vous avez compris, c’est que l’on vous aura mal expliqué »...


                  • colere48 colere48 2 novembre 2015 22:49

                    @Renaud Bouchard

                    Vous perdez votre temps avec la « fi Louise »
                    Elle est ignorante, et comprend mal le français

                    Et si vous ajoutez à cela son abyssale mauvaise foi....


                  • philouie 2 novembre 2015 22:57

                    @Renaud Bouchard

                    J’ai lu votre lien sur le régime Alouïte, et probablement qu’il doit falloir du temps avant de comprendre tous les ressorts du problème. J’avoue pour ma part me contenter bien souvent d’une explication assez binaire et qui s’articulerait autour de « la guerre du pétrole », avec opposition entre bloc de l’Est (Syrie, Iran, Russie) et bloc de l’Ouest (USA, Israël, Daesh) (je ne mets pas la France, elle rentre dans la cas Israël).
                    Dans le cas présent, je vois ça plus comme une gifle du bloc de l’ouest au bloc de l’est que comme des représailles de l’Etat Islamique (surtout à fin de provocation).
                    Merci pour cet échange.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 22:59

                    @colere48
                    Nous sommes tous ignorants de beaucoup de choses et sommes ici pour apprendre les uns des autres.
                    Ceci est une Tribune. Un billet est écrit, proposé aux lecteurs.
                    Il suscite un échange d’informations, des observations, des remarques, des critiques, des questions.
                    La politesse élémentaire est d’y répondre dans la mesure du possible.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 23:03

                    @philouie

                    Vous êtes très aimable.
                    Parcourez Agoravox dans les rubriques Politique - International etc. Il y a de très bons intervenants.
                    Voyez par exemple et entre autres http://www.agoravox.fr/auteur/sayed-7asan


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 23:08

                    @Passante

                    « good cop & bad cop - ils y croient encore,c’est ça qui les perdra ».

                    C’est cela qui nous perdra, devriez-vous dire.

                    Nous n’aurons rien compris tant que nous n’aurons pas pris une beigne.

                    Vu l’équipe de manches qui gouverne la France et l’UE, il y a encore du chemin à parcourir. Malheureusement, l’Histoire va vite....


                  • roman_garev 3 novembre 2015 08:19

                    @Renaud Bouchard

                    « Les autorités russes commencent très certainement à avoir une idée de l’idntité possible des responsables de cet accident. »


                    Ah bon ? Vous vous produisez déjà en tant que psychanalyste de Poutine ?

                  • jjwaDal jjwaDal 2 novembre 2015 20:54

                    On sait que l’avion s’est rompu à haute altitude avant d’amorcer sa descente vertigineuse. Or la compagnie avait fait un check-up complet de l’avion pour vérifier la fatigue structurale il y a un an.
                    On sait aussi que les pilotes ont été mis hors d’état de lancer une alerte très rapidement. Les premiers examens au sol semblent exclure toute trace d’explosifs et une plainte est en cours contre la compagnie aérienne russe pour « défaut de maintenance ». La même compagnie a déclaré ne pas pouvoir expliquer la désintégration avant chute de son avion autrement que par une frappe extérieure.
                    Le reste à cette heure est spéculation. Il vaudrait mieux pour nous tous que ce ne soit pas un attentat.


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2015 21:40

                      @jjwaDal
                      Certes, d’où la prudence des autorités russes avant de conclure et de privilégier une thèse plus qu’une autre.
                      Quelle bon prétexte, toutefois.
                      Cynisme mis à part, ce ne serait pas la première fois que l’on saisirait les occasions...cf. l’explosion accidentelle du cuirassé USS Maine survenue en 1898 dans le port de La Havane, prétexte au déclenchement par les Etats-Unis de la guerre américano-cubaine et cause de la perte de ses colonies par l’Espagne (dont les Philippines passées par la suite sous autorité américaine).


                    • njama njama 3 novembre 2015 04:21

                      Le crash du vol 800 TWA départ New-York JFK 17 juillet 1996 n’est toujours pas élucidé


                      • Dom66 Dom66 3 novembre 2015 18:18

                        @njama

                        Presque faux

                         

                        Le résultat de cette enquête reste encore aujourd’hui sujet à caution…sauf que

                        Hypothèses sur la destruction du Boeing de la TWA, la plus sérieuse à été indiqué à tous les toutes les compagnies du monde utilisateurs  de 747. qui ont été obligé de faire une inspection. Des défauts ont d’ailleurs étés trouvés

                        Inspection des problèmes entres les câbles électriques et le réservoir central (body)


                      • Dom66 Dom66 3 novembre 2015 19:43

                        @Dom66

                        Pour expliquer un peu plus, l’inspection consistait à vérifier certains boulons de structure de ce dit réservoir 5fuite de kero près de câbles électriques


                      • franc 3 novembre 2015 06:02

                        ce n’est pas la 1ère fois qu’un avion a explosé après avoir décollé de l’aéroport de Sharm el shek.

                        -

                        pour moi il n’ y a pas de doute ,c’est un attentat et un attentat fait par des islamistes .


                        • njama njama 3 novembre 2015 14:12

                          @franc
                          Attendez l’enquête, et s’il en sort des preuves avant de taper sur les islamistes.
                          pourquoi ce ne serait pas un coup tordu « false flag » des sécessionnistes ukrainiens, des services secrets de l’entité sioniste, des Turcs, de la CIA, des français (comme le Rainbow Warrior), ou de la monarchie wahhabite  ?
                          L’intervention russe en Syrie, bien qu’en stricte conformité avec le droit international, a beaucoup d’ennemis. La Russie n’a pas que des amis.


                        • roman_garev 3 novembre 2015 07:42

                          « une chose est désormais certaine : la punition viendra et sera terrible. »


                          Certaine pour qui ? Pour vous ? Mais vous faites semblant de proclamer, je dirais même de prophétiser ce délire de la part de la société russe, sinon ces dirigeants. Qui vous a donne ce droit ?
                          Vous vous méprenez terriblement. En Russie on ne pense de la punition que lorsque le coupable soit vraiment établi. En fait vous insultez la Russie en l’accusant d’être capable de « désigner le coupable » avant avoir des preuves de sa culpabilité. Rien de pareil on ne trouve ces jours-là dans les médias russes ni dans les réseaux sociaux russes de toutes tendances qui servent d’indicateur d’état d’esprit du socium. Vos allusions à Raskolnikov ni à la « Mère Patrie » ne servent à rien, ces « renvois » sont entièrement faux, jusqu’à ce que l’acte terroriste ne serait bel et bien confirmé.

                          Une provocation affreuse.

                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 08:14

                            @roman_garev

                            Nuançons le propos, voulez-vous.

                            Vous écrivez (je vous cite) :"Vous vous méprenez terriblement. En Russie on ne pense de la punition que lorsque le coupable soit vraiment établi. En fait vous insultez la Russie en l’accusant d’être capable de « désigner le coupable » avant avoir des preuves de sa culpabilité. Rien de pareil on ne trouve ces jours-là dans les médias russes ni dans les réseaux sociaux russes de toutes tendances qui servent d’indicateur d’état d’esprit du socium« 

                            Il n’y a aucune méprise de ma part et les réactions russes sont - ce que chacun aura noté - très réservées, prudentes et mesurées.

                             »Je n’insulte donc pas la Russie en l’accusant de « désigner le coupable » avant d’avoir des preuves de sa culpabilité« . Je dis simplement que je ne serais pas outre mesure surpris si les services de renseignement russes - en réalité l’ensemble des services de renseignements,c ar tout le monde est actuellement sur le coup - ne disposaient pas déjà d’informations ou de pistes de recherche pour savoir ce qu’il s’est vraiment passé dans les instants qui ont précédé la survenance de la catastrophe.

                            Je dis simplement - et je réitère ici mon propos - que s’il advenait que les commanditaires, auteurs ou complices à l’origine de cette catastrophe existaient et venaient à être identifiés, nul doute qu’ils seraient alors l’objet de tous les soins de l’appareil politique et militaire russe.
                            Je dis aussi -relisez-moi attentivement - qu’il importe peu d’identifier qui est qui et qui a fait quoi dans la mesure où - et il serait maladroit de prendre les russes pour des naïfs -, il existe avec l’EI un coupable qui présente le profil idéal pour jouer le rôle de l’ennemi, ce qui est d’ailleurs le cas.

                            Quant aux réactions et analyses que l’on trouve sur les réseaux sociaux et les media(s) russes, que je parcours tout comme vous, vous conviendrez avec moi que leur tendance générale est à »l’attente constructive", en attendant d’en savoir plus. Question de temps...
                            Keep calm & Carry on.


                          • Dom66 Dom66 3 novembre 2015 18:31

                            @roman_garev
                            Bien dit,

                            Punition à la mode de chez nous !!! donc une mauvaise analyse, c’est une tradition Otanesque.

                            Exemple

                            C’est les otanusiens qui attaque l’Irak qui n’avait rien à voir avec le 11/9

                            avec la bénédiction des minables


                          • roman_garev 3 novembre 2015 07:51

                            « Qui donc a vraiment tué, et surtout pour quelle raison ? La réponse importe peu »


                            Pour vous, peut-être. Mais pas pour la Russie. Que Dieu garde la Russie de « défenseurs » tels que l’auteur de cette pasquinade sur son peuple.

                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 08:19

                              @roman_garev

                              Vous contredisez vos propos. Il importe effectivement à la Russie de savoir qui a éventuellement fait quoi. mais elle peut aussi s’en passer.
                              La réponse importe peu. La punition est en marche.

                              Et puisque vous parlez de pasquinade, relisons Sainte-Beuve qui écrit fort à-propos :

                               :"Vous prétendez interdire et supprimer les simples bruits qui vous importunent. Vous inscrivez cela dans la loi (...) mais alors, comme sous l’ancien régime aussi, gare les nouvelles à la main, gare les pasquinades comme à Rome ! (Sainte-Beuve, Prem. lundis, t.3, 1868, p.270).


                            • roman_garev 3 novembre 2015 08:29

                              @Renaud Bouchard
                              « mais elle peut aussi s’en passer. La réponse importe peu. La punition est en marche. »


                              Qu’en savez-vous au juste pour proclamer ça si d’un air si grave (si on se passe de Sainte-Beuve qui n’a rien à f... ici) ?

                            • izarn izarn 3 novembre 2015 11:33

                              @Renaud Bouchard
                              Poutine n’est pas aussi stupide....Pour tomber dans le panneau, si celui-ci existe. Il se débrouillera pour trouver les auteurs supposés, et vu le scandale, cela suffira largement comme punition...Ou comme menace et « fusil sur la table » lors de négociations.
                              Les russes ne sont pas aussi basiques que se l’imaginent les zuniens...A leur image ?


                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 16:55

                              @izarn
                              Bonne analyse.


                            • roman_garev 3 novembre 2015 08:01

                              « l’opinion russe qui acceptera sans sourciller, si elle se produit, une « tchétchénisation » de la question islamique en Syrie »


                              Chacune de vos affirmations ineptes est un outrage de plus à la Russie. En fait vous essayez de représenter la société russe en tant que troupeau de moutons qui accepterait sans sourciller, selon vous, n’importe quelle idiotie inventée par vos pareils. Le pire ennemi est celui qui fait semblant d’être ami.

                              • roman_garev 3 novembre 2015 08:24

                                @sarcastelle


                                Ce n’est pas destiné ni à vous ni à l’Occident. Je ne fais que rendre la monnaie à l’auteur, qui dépasse toute limite de grandiloquence avec ses Raskolnikov et sa « Mère Patrie ».

                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 08:29

                                @Roman Garev

                                L’auteur vous remercie de cet échange.

                                Revenez à l’actualité.

                                Le reste est sans intérêt, surtout les envolées de langage.

                                Pour le reste, Русское общество сделано из людей как вас и меня, которые любят порядок и цивилизацию.

                                La société russe est faite de gens comme vous et moi qui aiment l’ordre et la civilisation. Ne croyez-vous pas ?

                                Bonne journée et à bientôt !


                                • roman_garev 3 novembre 2015 08:40

                                  @Renaud Bouchard

                                  « La société russe est faite de gens comme vous et moi qui aiment l’ordre et la civilisation »


                                  D’accord cette fois-ci. Mais cette thèse contredit entièrement votre article dans chacune de ses phrases. Est-ce que « l’ordre et la civilisation » stipulent la punition sans preuve de culpabilité que vous prônez ? Peut-être c’est une éspèce de « l’ordre et de la civilisartion » rêvée par vous, mais aucunement par les Russes auxquels vous vous efforcez de prêter cette vision aberrée.

                                • roman_garev 3 novembre 2015 10:50

                                  Le porte-parole du président russe Peskov vient d’estimer comme « déplacées » (неуместные) les tentatives de lier ensemble l’opération en Syrie et la tragédie de l’Airbus-321. Ce sont des questions différentes, a-t-il ajouté.

                                  C’est tout comme s’il venait de lire votre article, monsieur l’auteur. En tout cas, en voici la réponse du Kremlin.

                                  • howahkan Hotah 3 novembre 2015 12:25

                                    @roman_garev

                                    merci de ton éclairage.... smiley


                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 16:57

                                    @roman_garev
                                    Merci pour cette information.
                                    Il s’agit d’une position officielle.
                                    Elle est peut-être amenée à évoluer selon la suite des investigations et l’usage qui en sera fait.


                                  • izarn izarn 3 novembre 2015 11:22

                                    ...Il est possible que ce soit Porochenko...Et non pas l’EI. Trop facile.
                                    Ca fait un moment que Kiev provoque la Russie, par exemple avec un autre avion, le MH117.
                                    Ca sent bon le coup fourré à la CIA/Kiev.
                                    A moins que cela soit un « simple » accident. Ca arrive.


                                    • Elliot Elliot 3 novembre 2015 12:31

                                      Effectivement la punition arrive et pas que pour Daech.

                                      Les fameux accords Syke-Picot destinés à se partager les dépouilles de l’empire ottoman en redessinant arbitrairement des frontières sans aucune considération pour les sous-ensembles humains de l’époque ont semé ainsi les ferments de ce que Daech, même dans l’hypothèse de sa défaite, devrait réussir à initier : le remodelage du Moyen-Orient sur des bases ethnico-religieuses donc plus rationnelles.

                                      On peut considérer la chose paradoxale car produite par une nébuleuse dont la chair à canon est portée par toute une série de motivations fantasmagoriques dont aucune n’a, par définition, un rapport même lointain avec la raison et qui est instrumentalisée probablement par des intérêts qui qui ne sont pas nécessairement ceux qui apparaissent à première vue. Il y a un pays au Moyen-Orient, la seule démocratie paraît-il, qui dispose des plus puissants relais financiers mondiaux donc politiques et qui ne peut bâtir sa légitimité que sur le chaos qui l’entoure et qu’il contribue à entretenir.

                                      Dans ce remodelage, les lointains initiateurs du cauchemar actuels, la France et la Grande Bretagne sont sur la touche et ce ne sont pas les palinodies de Fabius, les gesticulations de Sarkozy ou la faconde roublarde de Hollande qui les remettront au centre du jeu.

                                      La Russie – qui n’a jamais abandonné ses ambitions méditerranéennes sauf pendant le calamiteux intermède eltsinien dont elle commence seulement à évacuer les effets délétères – a saisi la lucarne d’opportunité qui s’ouvrait à elle avec les hésitations occidentales qui n’ont pas su opérer à temps le choix qui s’imposait : plutôt Assad que l’anarchie. 

                                      En l’occurrence et bien qu’elle fût contre l’expédition franco-britannique en Libye pilotée par le génie militaire de l’agité de Neuilly, la Russie doit remercier le chaos importé dans ce pays par de brillants stratèges car il a non seulement inhibé les capacités d’intervention européennes en Syrie mais rend vaines toutes leurs gesticulations pathétiques pour la galerie. La pusillanimité des uns a préparé le retour des autres

                                      Les Français sont sans doute encore les seuls à s’écouter parler quand ils continuent à vouloir la démission d’Assad, partout ailleurs le principe de réalité s’impose aux états d’âme : la Russie et l’Iran ont imposé leur retour au centre du jeu.


                                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 17:02

                                        @Elliot
                                        Une complète recomposition est effectivement en cours qui risque fort de déboucher :
                                        -Sur une guerre civile ouverte en Turquie, compliquée par le fait que la Turquie est « membre » de l’OTAN mais que Américains et russes la verraient bien éclater avec la naissance d’un Kurdistan.
                                        -Sur une partition de l’Arabie Saoudite, engluée dans son Viet-Nam yémenite et en perte de vitesse sur les autres fronts sunnites.
                                        Les jeux sont faits avec l’alliance russo-iranienne.


                                      • Croa Croa 3 novembre 2015 12:39

                                        Bof... À supposer que cette destruction résulte bien d’un acte de guerre : En ce cas LES CONSÉQUENCES EN SONT ACCEPTÉES D’AVANCE !
                                        Les coupables sont préparés et prêt au sacrifice, comme d’hab. et ce conformément au bourrage de crane habituel. 


                                        • bourrico 7 3 novembre 2015 12:49

                                          Qui donc a vraiment tué, et surtout pour quelle raison ? 


                                          En l’Etat, on ne sait rien.
                                          Alors pourquoi poser la question ?
                                          Vous voulez tomber dans l’hystérie aussi ?

                                          Je signale à tout hasard qu’il existe un chance, certes faible, que ce soit un accident résultant d’une mauvaise réparation suite à un tailstrike.
                                          Ceci c’est déjà produit.

                                          M’enfin la meute d’expert qui a déjà prouvé son talent avec les avions malaisiens va une fois de plus nous faire la démonstration de sa science infuse. 

                                          • Croa Croa 3 novembre 2015 13:55

                                            @bourrico 7
                                            « un tailstrike » : Ça mange quoi, cette bête en hiver ???


                                          • Croa Croa 3 novembre 2015 14:47

                                            À sarcastelle
                                            Merci !
                                            On appelle ça un CHEVAL DE BOIS. Les avions à train classique y sont encore plus sensibles !  smiley


                                          • Croa Croa 3 novembre 2015 17:49

                                            À sarcastelle,

                                            Oui, les trains tricycle sont quasiment à l’abri du cheval de bois. Ils peuvent subir un cheval de bois dynamique (purement dynamique en vol différent du dérapage aérodynamique, l’inertie remplaçant le sol il n’y a pas immédiatement dérapage mais création d’un couple de torsion par braquage de la queue) mais il faut vraiment en vouloir pour abîmer la structure ainsi. Ils peuvent aussi déraper au sol sur un coup de queue en effet . Pour ces genres de ’’coups’’... Il faut un pilote très con !

                                            Si ce n’est pas un cheval de bois, c’est quoi un « tailstrike » ? (Retour au point de départ smiley )


                                          • zygzornifle zygzornifle 3 novembre 2015 12:57

                                            comment in va faire sans ses 2 Mistral ??


                                            • soi même 3 novembre 2015 13:36

                                              Il y parfois des article qui ne vos pas lire tant que cela pue le faisander.
                                              Article huile sur le feux, cela colle bien à l’auteur de l’article.


                                              • oscar fortin oscar fortin 3 novembre 2015 13:53

                                                Merci pour cet article qui m’a plus tout autant par son contenu que par son écriture. 


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 17:03

                                                  @oscar fortin
                                                  Merci.


                                                • Hijack Hijack 3 novembre 2015 14:39

                                                  Si ce drame a servi à culpabiliser Poutine, lui faire payer le prix de ce qu’il est en train de faire : ... c’est à dire désigner les coupables du chaos (Irak, Libye, Syrie, mais aussi Ukraine) par des actions les plus utiles au monde que l’on puisse l’être, il y a de quoi affoler les concernés, concernés qui n’ont pas d’âme. Tellement pas d’âmes qu’ils ont dû oublier (ne sont pas capables de ne serait-ce que l’imaginer) que les russes, quelque soit leur peine, quelque soit leur chagrin ou reproches à Poutine ... rien ne sera fait en faveur des provocateurs, créateurs de ce chaos propice à la dernière guerre mondiale que justement Poutine a ... stoppé par son intervention en Syrie.
                                                  Je l’ai compris dernièrement : il y a plusieurs sortes d’âmes chez les groupes d’humains ... on peut être lâche depuis son âme, tout comme crapule, tout comme destructeur criminel, génocidaire depuis sa propre âme ... or, ce que l’on voit (et on le voyait depuis même feu l’Urss) ... l’âme russe est virile, comme souligné dans un lien donné plus haut. Et cette virilité, le monde la perçoit ... qu’ils soit pro ou contre la Russie. La réaction des plus mauvais (dont, malheureusement la politique française fait partie et non son peuple) s’est déjà fait sentir, se fait sentir et se fera sentir. Tant pis pour eux et on comprend pourquoi finalement, ils propagent le féminisme à outrance et sont même capables de faire semblant d’aimer les ’femen’ et leurs actions, avec comme seul argument « la soi disant liberté » ... eux qui vivent dans leurs propres prisons, ces prisonniers d’âme.


                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 17:04

                                                    @Hijack
                                                    Je partage votre analyse.


                                                  • Hijack Hijack 3 novembre 2015 18:54

                                                    @Renaud Bouchard

                                                    Merci, ça fait plaisir ... je l’avais écrit d’une traite par manque de temps et viens de me relire ... j’aurai dû faire un brouillon, mais au début, je voulais écrire 2/3 lignes.

                                                    J’avais aussi oublié de préciser que c’est ton excellent article qui m’a aidé ...


                                                  • Pyrathome Pyrathome 3 novembre 2015 15:24

                                                    Ce qui est pratiquement sûr, c’est que l’Airbus a explosé en plein vol :
                                                    .
                                                    http://www.latribune.fr/economie/international/l-airbus-russe-qui-s-est-crashe-dans-le-sinai-aurait-explose-en-vol-518583.html
                                                    .

                                                    Accident ou attentat ?

                                                    .........Le doute demeurait 24 heures après le crash, même si les gouvernements égyptien et russe contestent à priori la revendication par la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en représailles, selon elle, aux bombardements russes en Syrie.

                                                    Les insurgés de Province du Sinaï, la branche égyptienne de l’EI ont assuré samedi avoir « fait tomber » l’avion russe sans préciser comment. Ils sont très actifs dans le Nord-Sinaï, leur principal bastion où ils commettent quasi-quotidiennement des attentats et attaques très meurtriers visant l’armée et la police.

                                                    « Nous avons trouvé une fillette de 3 ans à huit kilomètres » du lieu où le plus gros de la carcasse de l’avion s’est écrasé, a témoigné l’officier.............

                                                    .

                                                    La thèse de l’attentat est fortement probable, une bombe à bord ?

                                                    Mais alors qui ?

                                                    Il faut bien-sûr chercher à savoir à qui le crime profite, non ?

                                                    De manière directe ou indirecte  ?

                                                    Sous faux pavillon ou pas ?

                                                    Dans quel objectif ?



                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2015 17:09

                                                      @Pyrathome
                                                      Cui bono ? Nous ne savons pas encore.Patience.


                                                    • howahkan Hotah 3 novembre 2015 17:28

                                                      du nouveau

                                                      Crash victims’ injuries show midair explosion likely caused A321 crash - investigator
                                                      les blessures des victimes du crash montrent qu’il y a eu une explosion en plein vol....ce qui a probablement causé le crash de l’A321...selon les investigateurs

                                                      • Dom66 Dom66 3 novembre 2015 18:02

                                                        @howahkan Hotah

                                                        En général d’une explosion en plein vol résulte un crash


                                                      • howahkan Hotah 3 novembre 2015 18:26

                                                        @howahkan Hotah

                                                        salut dom...je ne faisais que traduire le propos...

                                                         smiley


                                                      • docdory docdory 3 novembre 2015 18:54

                                                        @Renaud Bouchard


                                                        Pour moi, la vidéo de revendication de l’état islamique est une preuve accablante de ce massacre terroriste :
                                                        1°) D’une part, on voit bien qu’elle est prise par deux caméras différentes, et que celles-ci suivent l’avion avant quelques secondes avant que celui-ci n’explose au niveau de l’arrière de sa carlingue. Il est assez peu fréquent que des vidéastes amateurs s’amusent à filmer avec leurs caméras les avions volant à 8000 mètres d’altitude, et encore moins fréquent que deux d’entre eux filment simultanément comme par hasard le moment précis de l’explosion d’un aéronef ! Si cette scène a été filmée au bon moment par deux caméras, c’est que ces deux vidéastes suivaient précisément la trajectoire de cet avion et savaient précisément l’heure à laquelle il devait exploser, et étaient missionnés pour filmer l’évènement ( la probabilité d’une coïncidence fortuite est proche du zéro absolu ! )
                                                        2°) L’avion filmé est à l’évidence un biréacteur de transport de passagers dont la forme générale évoque un A321 ou un Boeing 777 ( se reporter aux vues inférieures de ces deux modèles, consultables sur internet )
                                                        3°) L’aspect du film paraît éliminer totalement l’hypothèse d’un trucage ( qui nécessite, pour avoir l’air vraisemblable, des compétences, des moyens techniques et du temps dont n’ont probablement pas disposé les propagandistes de l’état islamique, qui ont diffusé cette vidéo le lendemain de l’attentat )
                                                        4°)La désagrégation ( explosive ou non ) de la structure d’un avion moderne en plein vol est un phénomène dont les causes non-terroristes sont rarissimes (les deux derniers cas bien documentés sont ceux du Comet De Havilland en 1954, au large de l’île d’Elbe, et du 747 de la Japan airlines en 1985 ).
                                                        Le dernier cas en date (non filmé ) d’explosion d’un avion en vol est celui qui a été descendu par un missile au dessus de la zone de conflit ukrainien. 
                                                        Mais si l’état islamique vient, comme cela est certain, de commettre ce massacre, ce n’est pas simplement du au fait qu’il s’agisse d’un « état » en guerre contre le reste du monde, mais surtout au fait que cet « état » est islamique. 
                                                        L’Islam est une religion qui n’a aucun respect de la vie humaine lorsque celle-ci n’est pas musulmane. Le texte du coran est sans ambigüités à ce sujet, et les assassins des passagers de cet avion ne font que suivre l’exemple du « beau modèle » Mahomet lequel ne s’est pas privé de se livrer à d’atroces massacres de populations civiles de son vivant ( si l’on en croit sa biographie officielle ).
                                                        Sur la version de la vidéo de cet attentat que vous fournissez en lien, on entend en fond sonore les « Allah akbar » proférés par les vidéastes complices des terroristes. La cause première de cet attentat musulman, ce ne sont donc pas seulement les terroristes, mais l’effroyable religion qui les inspire ...






                                                        • philouie 3 novembre 2015 22:14

                                                          @docdory
                                                          et donc en ukraine, c’était les muslims ?
                                                          et donc Truman était Muslim ?
                                                          et donc hitler était muslim ?
                                                          pauvre cloche.


                                                        • docdory docdory 4 novembre 2015 00:05

                                                          @philouie


                                                          Je parie que vous avez déjà préparé une théorie du complot qui tentera d’expliquer que cet attentat ( une fois qu’il aura été démontré, ce qui est à mon avis déjà fait ) n’est pas un attentat musulman,mais ( au choix ) un attentat sioniste, étatsunien, israélien ou bien ourdi par la CIA ou la NSA !

                                                        • philouie 4 novembre 2015 00:14

                                                          @docdory
                                                          c’est l’évidence même.
                                                          Qui finance l’état Islamique ? Les USA par l’intermédiaire de ses succursales saoudienne et Qatari.
                                                          Qui est l’ennemi de la Russie ? Les USA.
                                                          Donc, si l’état Islamique dégomme un avion Russe, qui a donné l’ordre ? Celui qui paye.


                                                        • philouie 4 novembre 2015 00:17

                                                          @docdory
                                                          C’est l’évidence même.
                                                          Qui arme et finance l’Etat Islamique ? Les USA par l’intermédiaire de ses succursales saoudiennes et qataris .
                                                          Qui est l’ennemi de la Russie ? Les USA.
                                                          Donc si l’Etat Islamique dégomme un avion Russe, qui donne l’ordre ? Celui qui paye.


                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2015 00:42

                                                          Aux Lecteurs
                                                          Dernières nouvelles Mercredi 04 novembre oh40

                                                          Now, Russian media says that according to an Egyptian forensic expert, victims’ injuries seem to point to a mid-air explosion. Here’s Sputnik :

                                                          According to an Egyptian forensic expert, an analysis of injuries sustained by victims of the Russian airliner crash on Saturday in Egypt shows that a mid-air explosion might have occured aboard the Airbus A321 passenger jet, RIA Novosti reported.

                                                           

                                                          On October 31, an Airbus A321 operated by the Russian airline Kogalymavia crashed in the Sinai Peninsula en route to St. Petersburg from the Egyptian resort city of Sharm El-Sheikh. The tragedy has become the largest civilian aircraft disaster in Russian and Soviet history.

                                                           

                                                          « A large number of body parts may indicate that a powerful explosion took place aboard the plane before it hit the ground, » said an Egyptian forensic expert who took part in the examination of the bodies of the A321 crash victims.

                                                           

                                                          According to the expert, a DNA analysis would be needed to identify the victims of the Russian airliner crash in Egypt.

                                                          In no uncertain terms : the fact that there were body parts scattered in an 8 kilometer radius is all you need to know about what caused the plane to crash.

                                                          Still, Egypt’s civil aviation ministry says there’s as yet no « proof » to support Moscow’s claims that the plane broke apart. Here’s Reuters : 

                                                          Spokesman Mohamed Rahmi said there was no proof yet that the plane had broken up in flight. "This could be a long process and we can’t talk about the results as we go along,” he said.

                                                          Well, sure you can, and a lot of people are. Despite Rahmi’s contention that no evidence exists that the plane exploded (you know, other than the video from the terrorists which shows it exploding and the testimony of a forensic expert), he did confirm that no distress call was received from the pilot :

                                                          “No communication from the pilot was recorded at the navigation centers requesting anything,” he told Reuters.

                                                          We’ll close with the following from Bloomberg and leave it to readers to draw their own conclusions given everything noted above :

                                                          More than a decade before it burst into pieces mid-air, the Russian jetliner that crashed in Egypt on Saturday scraped its tail on a runway during landing and needed to be repaired.

                                                           

                                                          Investigators poring over wreckage of the Metrojet Airbus Group SE A321 in Egypt’s Sinai peninsula will be taking a close look at a 2001 repair to the plane’s tail because it is one of the few things known to cause the type of sudden midair breakup that occurred Saturday, said John Goglia, a former airline mechanic who served on the U.S. National Transportation Safety Board.

                                                           

                                                          “If the engineering is done right, it’s not an issue. If the repair follows the engineering data, it’s not an issue,” said Goglia, who isn’t involved in the Metrojet investigation. “But a breakdown in any one of those can and has resulted in catastrophic failures.”

                                                           

                                                          While it may take years for a repair to eventually crack enough to fail, that can lead to a violent explosion damaging an aircraft, according to accident reports.

                                                           

                                                          Such a failure occurred in 2002 when China Airlines Flight 611 flying from Taiwan to Hong Kong broke apart at the spot where the Boeing Co. 747’s tail was repaired 22 years earlier.

                                                           

                                                          Japan Airlines Flight 123 hit a mountain in 1985 after a similar repair came apart, claiming 520 lives. When the repair let loose, it blew off the vertical fin rising out of the tail. Without that fin, the plane couldn’t be controlled.


                                                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2015 00:53

                                                            Aux lecteurs.
                                                            Une autre analyse complémentaire ici proposée (bombe ou missile) :

                                                            http://themillenniumreport.com/2015/10/russian-airliner-takedown-over-sinai-was-it-the-mossad-the-cia-isis-or-all-three/
                                                            Mais surtout ceci : thermal blast schockwave :

                                                            However, breaking news.

                                                            Forensic experts have divided the remains of the victims so far returned to St Petersburg into two groups. First those whose bodies were found in the forward and central part of the aircraft, and secondly those whose bodies were found towards the tail. Injuries to those in the first group are traumas expected with an aircraft crash, while those in the second group have been burnt and many have metal particles and other parts of the aircraft embedded in them, injuries that can really only be caused by an explosion and the forensic experts say that these bodies show what could be termed the effects of a thermal blast shockwave.

                                                            http://lifenews.ru/news/167897

                                                            The baggage hold of the airbus is directly under where these passegers would have sat from rear of the wings to the tail.



                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2015 09:24


                                                              @Passante

                                                              Merci pour ces deux liens auxquels vous renvoyez.

                                                              @Docdory

                                                              Merci pour ces très intéressantes observations. Chacun aura effectivement pensé aux causes assez exceptionnelles des accidents survenus aux Comet volant sous pavillons BOAC et SAA.

                                                              La diffusion quasi immédiate d’une double vidéo témoignant de la destruction d’un avion de ligne dont la silhouette est assez facilement reconnaissable pour qui s’intéresse un tant soit peu à l’aéronautique - vidéo inscrite dans une mise en scène particulière (logo Sinaï et chant) -, n’a effectivement rien de fortuit.
                                                              https://vid.me/BJ6D

                                                              Pour le reste, les informations se précisent tout en éliminant les interprétations parasites, les nôtres comme celles qui nous sont proposées.

                                                              A nous de nous efforcer à un discernement constructif, ce qui nous permettra d’aller plus avant dans l’analyse prospective de cet « accident » dont j’ai personnellement tout lieu de penser qu’il constitue un de ces « signaux faibles » destiné à orienter le cours des événements.
                                                              A suivre, donc.


                                                              • vachefolle vachefolle 4 novembre 2015 09:58

                                                                Dans cette affaire il y aura la réalité et la communication politique.
                                                                La réalité sera connue à l’issue des boites noires, mais la communication dépendra de l’Égypte et de la Russie. Est-ce que ces pays ont des intérêts politiques a trouver un coupable a cette affaire ou plutôt a la camoufler dans un pseudo accident.

                                                                Le résultat sera donc un coup de fil entre Poutine et Sissi.
                                                                L’Égypte n’a pas forcément envie de dire qu’il s’agit d’un attentat, car cela veut dire un manquement aux règles de sécurité, et une perte supplémentaire de touristes.
                                                                Poutine n’a pas forcément intérêt a dire qu’il s’agit d’un attentat car cela reviendrait a dire que c’est la conséquence directe de son intervention récente en Syrie, et que contrairement a ce qu’il veut faire croire, la russie est atteignable et vulnérable par Daech dans le monde.

                                                                Donc il est probable que l’enquete va s’enliser des années, et n’aboutira que lorsque politiquement, sa diffusion n’aura plus d’impact.

                                                                Par contre, si l’on veut connaitre le fond, et s’il s’agit d’un attentat, on devrait avoir un regain d’activité s des russes en Syrie pour faire passer le message. Ca sera le vrai marqueur de la vérité.


                                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 4 novembre 2015 10:48

                                                                  @vachefolle
                                                                  Bonne analyse que celle que vous proposez et que je reprends ci-après, en italiques :

                                                                  "Dans cette affaire il y aura la réalité et la communication politique.

                                                                  -Comme toujours.

                                                                  La réalité sera connue à l’issue de l’examen des enregistreurs de vol, mais la communication dépendra de l’Égypte et de la Russie. Ces pays on-ils des intérêts politiques a trouver un coupable à cette affaire ou plutôt a la camoufler dans un pseudo-accident ?

                                                                  -Il est probable qu’il y ait un « type » de communication. Il est aussi possible que la Russie laisse passer du temps, histoire d’amener le ou les coupables à « se découvrir », à moins qu’une action de représailles soit en préparation.

                                                                  Le résultat sera donc un coup de fil entre Poutine et Sissi.

                                                                  -Le contact est permanent.

                                                                  L’Égypte n’a pas forcément envie de dire qu’il s’agit d’un attentat, car cela signifiera un manquement aux règles de sécurité, et une perte supplémentaire de touristes.

                                                                  -Personne n’est dupe. Vénalité et/fanatisme sont imparables pour conduire au dépôt d’une bombe si tel est le cas.

                                                                  Poutine n’a pas forcément intérêt a dire qu’il s’agit d’un attentat car cela reviendrait a dire que c’est la conséquence directe de son intervention récente en Syrie, et que contrairement a ce qu’il veut faire croire, la Russie est atteignable et vulnérable par Daech dans le monde.

                                                                  -Je ne le pense pas. Chacun sait de quoi il retourne et qu’un attentat peut être perpétré partout sans que cela puisse constituer un exemple de vulnérabilité.

                                                                  Donc il est probable que l’enquête va s’enliser des années, et n’aboutira que lorsque politiquement, sa diffusion n’aura plus d’impact.

                                                                  -Peu importe le résultat, l’ennemi est déjà tout trouvé, qu’il soit ou non réellement coupable importe peu. Ses jours sont comptés.

                                                                  En revanche, si l’on veut connaitre le fond, et s’il s’agit d’un attentat, on devrait avoir un regain d’activité s des russes en Syrie pour faire passer le message. Ce sera le vrai marqueur de la vérité."

                                                                  -Dito


                                                                • philouie 4 novembre 2015 12:05

                                                                  @Renaud Bouchard
                                                                  En tout état de cause, le public Français n’est pas destinataire du spectacle.
                                                                  Pas d’info sur le site du monde, ni celui de libé.
                                                                  Des morts gratuits pour l’opinion française, donc....
                                                                   
                                                                  -Peu importe le résultat, l’ennemi est déjà tout trouvé, qu’il soit ou non réellement coupable importe peu. Ses jours sont comptés.
                                                                  absurde.
                                                                  le but de l’attentat ne peut-être la destruction de l’Etat Islamique.


                                                                • volpa volpa 4 novembre 2015 10:23

                                                                  Très bel article.
                                                                  Maintenant je vais lire les commentaires.


                                                                  • tf1Groupie 4 novembre 2015 16:49

                                                                    Après les va-t-en-guerre américains qui sont allés porter la démocratie en Irak, on a droit aux heros russes qui vont nettoyer le terrorisme/amener la démocratie en Syrie.

                                                                    A pleurer ces grands discours de celui qui pisse le plus loin.


                                                                    • colere48 colere48 4 novembre 2015 16:55

                                                                      @tf1Groupie

                                                                      A pleurer ces grands discours de celui qui pisse le plus loin.

                                                                      A rire s’ils se chient dessus .... immanquablement non ?


                                                                    • Massada Massada 5 novembre 2015 09:51

                                                                      Vendredi soir, l’aviation israélienne a mené plusieurs attaques visant des positions du Hezbollah et de la 21ème brigade de l’Armée alaouite dans le Qalamoun occidental, en Syrie, à la frontière entre la Syrie et le Liban.
                                                                       

                                                                      Des fortifications du Hezb qui abritaient des missiles sol-sol sophistiqués ont été détruites à proximité des localités de Ras al Ayn, Ras al Maara et al Jubba. Quant aux soldats d’al Assad, ils ont été pris pour cibles dans la zone de Qutayfa, au Nord-Est de la capitale, et dans le quartier d’al Assad, à Damas même.

                                                                       

                                                                      Dimanche soir, les appareils hébreux sont revenus frapper la même région, s’en prenant cette fois à la 155ème brigade des forces du régime, et, particulièrement, aux missiles balistiques Scud dont elle avait la charge.

                                                                       

                                                                      Le quartier général de la brigade est situé à 7 km de Qutayfa et est associé au commandement général chargé des activités de missiles, d’artillerie et de roquettes. La base de Qutayfa abritait trois brigades de tir ainsi qu’une autre d’ingénierie.

                                                                       

                                                                      Deux bataillons supplémentaires, dont le 578ème, avaient établi des positions de tir à même la falaise du Rif de Damas, autour de la localité d’al Nasiryia.


                                                                      La quasi-totalité des objectifs visés par les F-16 à l’étoile de David, des missiles sol-sol, vendredi, des silos et d’autres installations, dimanche, ont été anéantis lors des attaques.

                                                                      Les Russes, n’ont pas bronché en assistant aux attaques subies par leurs alliés aux abords immédiats de leur capitale.


                                                                      Avec des F-15 en altitude afin de protéger les F-16 durant leurs missions de bombardement, l’état-major russe aurait été très mal inspiré en tentant d’intervenir. Autant dire qu’il aurait perdu en un seul affrontement la plupart, si ce n’est la totalité de ses six Mig-31 et de ses quatre Soukhoï-30, censés lui assurer la suprématie aérienne. A noter que les six Mig sont basés à Damas, c’est-à-dire dans le périmètre des objectifs ciblés par les pilotes israéliens.


                                                                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 20:57

                                                                        @Massada
                                                                        Merci pour ces informations.
                                                                        Jeu dangereux, toutefois.
                                                                        Votre conclusion est cependant erronée dans la mesure où jamais l’EMA israélien ne commettrait l’erreur de détruire les effectifs aériens russes.
                                                                        Si les russes n’ont pas bronché, cela tient au fait que leurs sympathies avec le Hezbollah sont plutôt tièdes.


                                                                      • philouie 5 novembre 2015 10:16

                                                                        Israël - Etat Islamique : même combat.



                                                                          • eric 8 novembre 2015 11:06

                                                                            Un certain paradoxe, l’auteur et nombre de commentateurs admettent, se réjouissent, que les peuples et gouvernants russes soient un peu différents de leurs homologues européens. Je ne suis pas sur qu’il ne sous estiment pas ces différences en nature et en degré.

                                                                            Oui, les populations russes réagissent sans doute de façon plus naturelle que certaines populations occidentales à un évènement comme l’attentat possible contre leur avion. On en entendra moins dire que « c’est de la dissuasion au fond légitime du faible au fort », ou « qu’il ne faut pas dire islamique pour ne pas stigmatiser », ou qu’il ne faut rien faire pour ne pas provoquer ou faire preuve de néo impérialisme, ou qu’il faut envoyer un porte avion guerroyer dans le désert...

                                                                            Mais la principale différence es sans doute que les dirigeant sont des dirigeant, les diplomates des diplomates et les opinions publiques, des gens qui ne se fient pas aux médias publics.

                                                                            La population sait à quoi s’en tenir sur les média. De ce point de vue, les choses ont changé depuis l’URSS, mais pas tant que cela. C’est dire que si l’émotion est fortement présente dans les réaction des russes, elle n’a pas le côté irrationnel épidermique de celles des occidentaux. On se souvient de l’amusante analyse de la presse américaine par E. Todd à l’époque des débuts des bombardement en Afghanistan, d’où il ressortait que la première puissance mondiale envoyait ses avions essentiellement pour faire plaisir à ses excités qui exigeaient que l’on retire de force leur voile aux femmes afghanes...

                                                                            Idem pour les responsables. Les diplomates russes ne font pas dans l’effet de manche, le soit disant respect de droits de l’homme au détriment des seuls intérêt des adversaires l’amateurisme, et l’hypocrisie.
                                                                            Ils bossent en fonction des grands principes de la diplomatie internationale, et dans la défense des intérêt de leur pays.

                                                                            Bon, quand c’est dans leur « étranger proche », ils sont parfois vraiment pas très subtiles. Mais là on est dans « l’étranger lointain » ou l’international retrouve ses droits.

                                                                            C’est pourquoi, il est est effectivement peu douteux que si il y a eu attentat, si les responsables sont trouvés, si les russes trouvent un moyen de faire un symbole utile et dissuasif d’une punition, on y assistera. Pour le reste, à mon avis, ils agiront avec mesure, discernement, modération en fonction de leurs intérêts. Les excités de chez nous qui compteraient sur les russes pour faire à leur place la croisade dont ils rêveraient se font, à mon avis, des illusions.

                                                                            Par ailleurs, je rappelle ici, les merveilleux humour tellement Charlie des russes qui aux réaction du courageux journal français sur leurs morts ont réagit du tac au tac avec beaucoup d’à propos et de finesse, malo ubili... ( on en a pas tué assez....des Charlies bien sur...)


                                                                            • roman_garev 8 novembre 2015 21:04

                                                                              Vraiment, « les choses se précisent ».

                                                                              Le gouvernement britannique vient de déclarer : « D’après notre service de renseignement, l’avion portant 224 personnes à bord a été détruit à cause de la bombe montée par la cellule daeschien du Sinaï. Le chef de ce groupe Abou Ousama al-Masri, prédicateur égyptien, a conclu l’année dernière le traité avec Daesch en Syrie ».

                                                                              Si cette accusation est confirmée, le Sinaï aura toutes les chances à être très vite libéré de terroristes de toute éspèce, modérés ou pas, par l’armée égyptienne soutenue par des avions et missiles russes.

                                                                              • Xenozoid 8 novembre 2015 21:07

                                                                                @roman_garev
                                                                                oui et ils disent rien les british


                                                                              • Xenozoid 8 novembre 2015 21:11

                                                                                la guerre c’ ; est la merde, , c’est quant tout le monde a tord
                                                                                 moi je sais ,pas besoin des media


                                                                                • Xenozoid 8 novembre 2015 21:12

                                                                                  connards


                                                                                  • eric 8 novembre 2015 21:27

                                                                                    @Xenozoid
                                                                                    vous avez oublié « tu pue », cela nuit à la cohérence qui caractérise habituellement vos commentaires sans parler de la perte en ligne en terme de comique de répétition...
                                                                                    Ne me remerciez, pas, c’est de bon cœur...


                                                                                  • Xenozoid 11 novembre 2015 19:18

                                                                                    @eric

                                                                                    pourquoi
                                                                                    tu pues du coeur ?


                                                                                  • Hijack Hijack 9 novembre 2015 01:05

                                                                                    Merci pour l’article. A la question : « qui a tué ? », la réponse sans preuves formelles n’est pas possible, mais ce qui est possible est de se poser la question  : « à qui profite ce crime  ? ».

                                                                                    Cela étant, la responsabilité semble incomber aux seuls fauteurs de guerres, non pour punir (n’en sont plus là), mais pour manipuler, détourner, déstabiliser la pensée générale du peuple d’où sont originaires les victimes de ce crash. En effet, ce qui est traumatisant pour les responsables de tout ces troubles est le succès grandissant de Vladimir Poutine, succès allant évidemment de pair avec ses succès politiques, diplomatiques et le sérieux et efficacité sur le terrain militaire en Syrie de l’armée russe. Au même moment, les leaders européens et américains se déclarant ennemis de Poutine (et pas l’inverse) sont en perte de vitesse, seul leur ridicule est en constante augmentation, seront ravis que le peuple russe en veuille à leur président ... eh bien non, au contraire, cet évènement tragique va encore plus les rapprocher. Désolé de le dire, le peuple russe est (du moins au plus cultivé) moins cul cul que le peuple US dans sa globalité, bien qu’il y ait des bcp de gens de valeur aux USA.


                                                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 9 novembre 2015 06:51

                                                                                       O tsar ! mon tsar ! ô père des Russes… ! je me jette encore à tes pieds. Vengeance ! vengeance,........ ! Que le meurtrier reçoive le châtiment de son crime ! Prête l’oreille à nos supplications, sois un juge équitable, rends un juste jugement, punis le crime !… Oui, écrase sous ton pied fort cette race de serpents, afin que les générations à venir ne poussent pas un jour des plaintes de douleur en pensant à la lâcheté de leurs pères.


                                                                                      Lermontof

                                                                                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 17 novembre 2015 10:34

                                                                                        @ Tous les lecteurs.

                                                                                        Le crash de l’Airbus de la compagnie Metrojet dans le Sinaï égyptien, qui a fait 224 morts le 31 octobre, était un « attentat », a déclaré aujourd’hui le chef des services secrets russes (FSB), Alexandre Bortnikov.

                                                                                        « On peut dire qu’il s’agit d’un attentat », a-t-il annoncé au président russe Vladimir Poutine, selon un communiqué publié par le Kremlin. "Pendant le vol, un engin explosif artisanal d’une puissance équivalente à 1 kg de TNT s’est déclenché", a-t-il précisé.

                                                                                        • Home ACTUALITE Flash Actu
                                                                                          • Par Lefigaro.fr avec AFP
                                                                                          • Mis à jour le 17/11/2015 à 09:35
                                                                                          • Publié le 17/11/2015 à 09:30

                                                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 19 novembre 2015 12:34

                                                                                          LA PUNITION QUI VIENT :

                                                                                          Aux lecteurs :

                                                                                          Avertissement sans frais de V.V. Poutine, autrement plus percutant que celui du président du club des amis de Mickey et de ses groupies :

                                                                                          https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=1IRj8UzL6Kw

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès