• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Blanche Opinion et les 7 nains du G7

Blanche Opinion et les 7 nains du G7

Quasimement en même temps que le 66ème Bildberberg à Turin, le nouveau G7 au Canada – lequel est le Canada Dry du précédent ou une forme de cache sexe attrappe-gogo. C'est-à-dire un théatre d'ombres occupé par des pantins chers payés à gesticuler, palabrer, poser pour les magazines et sortir leurs moitiés. Autant dire – qu'ils soient 7 ou 8 ou 40 - rien.

Le script des marionnettes de l'édition 2018 a le mérite d'innover. Sus au sheriff, tous contre Donald, mordons-lui les mollets. Les dépêches AFP nous ont fait savoir qu'un coup de fil épique avait eu lieu entre le monarque de l'Elysee, arquebouté sur sa définition multipolaire du business, et son homologue de Washington en mode taxes douanières et America First. Un bel enfumage qui fait vendre du papier – car depuis quand les politiciens financés par l'élite financiere se mêlent-ils de décider ce que celle-ci a l'intention de faire en planquant sous le tapis le synopsis.

Le catch pour enfants sages sur le tatami canadien accouchera d'un communiqué que les journalistes dits experts mettront des heures à commenter dans le vide. On verra sans doute Angela tirer une tronche à la Droopy, Donald plastronner, Emmanuel serrer de près le petit Trudeau en lui tapotant la joue, et le pseudo réac italien lacher quelques bouses histoire de se faire remarquer. Ca n'ira pas plus loin. Dans cette édition, même les manifestations de contestataires ont été parquées dans un étrange carré VIP. A Turin pendant ce temps-là, les marionnettistes, les vrais, regarderont ça d'un oeil froid sur un écran plasma géant et éclateront de rire.

Le point G du G7 est atteint, l'orgasme de ces 7 nains pour une Blanche Opinion ne dépend guère que d'une chose, croquer la pomme du subterfuge mensonger de ces Elites invisibles qui de l'autre coté du castelet ricanent en sirotant un excellent cru Rothschild dans de fines coupes. La méchante reine se regardera dans le miroir et une nouvelle fois s'écrira, Miroir o mon miroir, dis-moi, suis-je encore la plus belle …


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 juin 18:59
    Tweet de Trump aujourd’hui :

    [les canadiens] nous mettent des taxes de 300% sur nos produits laitiers !

    Les ferrailleurs européens contre les vaches américaines, il va y avoir de l’ambiance dans la casbah du G7 ! (sous les rires des vrais dirigeants comme vous dites)

    Je mise tout sur le petit chinois, car celui-là, personne n’a pas osé le défier.

    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 juin 19:06

      @La Voix De Ton Maître


      Ah zut il n’y aura pas de chinois.

      Bon bin le japonais alors !

    • Cateaufoncel2 8 juin 19:41
      @La Voix De Ton Maître

      « [les canadiens] nous mettent des taxes de 300% sur nos produits laitiers ! »

      Cela nous rappelle que - les médias n’en ont jamais parlé - si Trump s’est rebiffé, c’est à cause des droits de douane que la France, l’Allemagne, le Canada et tutti quanti, mettent sur ce qu’ils importent des Etats-Unis...

      Les médias sont vraiment la honte de nos prétendues démocraties.

    • Sandocan 9 juin 09:32

      @Cateaufoncel2

      s’il s’est rebiffé surtout s’est parce que il sais que maintenant que la Russie nous a fermé son marché nous n’avons nul part ou aller pas pour rien qu’a fait pareil pour l’Iran , a moins de succer la bitte de poutine comme Macron a fait avec trump on a bien vu comment ça a reussi , nous avons un defficit commercial avec EEUU de 150 milliards .

      Si les Americans nous achetent plus dans une guerre commercial nous perdons 150milliards de plus qu’eux , pas besoin d’être heinsten pour savoir qui va gagner et ce n’est le canada avec a peine ses 20 millions de personnes qui vont changer quelque chose.

    • Cateaufoncel2 9 juin 15:06

      @Sandocan


      Il ne reste plus qu’à attendre les conséquences visibles et mesurables de toute cette agitation, sans tirer de conclusions hâtives, tout en notant la peau de banane que Trump a glissé, d’emblée, aux six autres, en disant que, normalement, la Russie devrait être là. Sacré Donald !

    • hunter hunter 9 juin 18:56
      @Cateaufoncel2

      J’ai l’impression d’assister aux aboiements d’une meute de chihuahuas, menée par un yorkshire (Macron), et qui essaient de faire changer d’avis un Mâtin de Naples......

      Le molosse méprise, parce qu’il sait qu’en 10 secondes, de quelques coups de dents et de pattes, il anéantit la petite meute bruyante, mais qui ne représente aucune menace pour lui !

      Bref, comme d’habitude, les européens sont ridicules.......quand Trump va grogner très fort, toute la petite meute, le Yorkshire compris, va rentrer bien sagement à la niche !

      Adishatz

      H/

    • il paraît que les sept nains sont en fait inspirés des sept stades de la blanches,... Atchoum, ensuite celui qui rend intelligent et après cela se dégrade. Blanche neige (coke ou the coke : du charbon. Parfait pour l’enfumage,...Mais je pensais que c’était le G8....qui se rappelle qu’au dépar coca cola contenait de la cocaïne (infime,..certes) ? de Christ à Christ, un livre à lire : 

      Terrorismes d’État 2001-2025

      Essai - 570 pages - 140x225

      ISBN : 9782748396737

      Christian Nots

      Le monde sera bientôt un village, dit-on. Image rassurante et chaleureuse véhiculée aujourd’hui par des hommes et des institutions qui nous vendent un futur fraternel et souriant... Et si ce village était moins rassurant qu’il n’y paraît ? Et s’il ne s’agissait là que de nous faire adhérer à un mirage ? Et si actuellement se jouait un certain nombre de processus de contrôle et de manipulation, de falsification et de mise au silence qui bâtissent, pierre par pierre, un avenir moins radieux que promis ? Des dérives – mais peut-on encore parler de simples dérives et non de planification en suivant ici Christian Nots ? – que révèle cet essai d’« insurrection informationnelle » qui lève le voile sur la société de demain, préparée par ceux qui se posent fréquemment comme les défenseurs du monde libre...
      Néolibéralisme et néoconservatisme, néocolonialisme et néopopulisme, désinformation et instrumentalisation des masses... Liste non exhaustive des mécanismes à l’oeuvre de par le monde, que met à jour et décrypte Christian Nots dans un ouvrage qui résonne comme un cri d’alarme adressé à tous ceux qui pensent que nous nous dirigeons vers plus de paix, de liberté, de démocratie. Et l’auteur de pointer justement du doigt celui qui est censé nous protéger, à savoir un État qui apparaît ici dans tout son cynisme et sa fausseté. Au terme de cette lecture – aussi précise que terrifiante, aussi glaçante que nécessaire –, nul doute que vous serez débarrassé de votre crédulité organisée et mieux armé intellectuellement pour vous opposer à la marche que l’on veut nous imposer.

      • Cateaufoncel2 8 juin 21:46
        @Mélusine ou la Robe de Saphir.


        "un ouvrage qui résonne comme un cri d’alarme adressé à tous ceux qui pensent que nous nous dirigeons vers plus de paix, de liberté, de démocratie."

        Si cet ouvrage est d’une telle importance pour notre avenir collectif, on comprend mal pour quelles raisons il n’est pas accessible gratuitement.

        Ses ventes n’atteindront pas dix mille exemplaires, et son auteur n’aura eu aucune influence sur quoi que ce soit.

      • @Cateaufoncel2

        Cela évite au moins de mourir idiot. Si les individus ne veulent pas savoir,...tant pis pour eux.

      • Yanleroc Yanleroc 9 juin 01:39

        @Mélusine ou la Robe de Saphir., surtout que pour ne pas savoir cela, ici sur AV, faudrait débarquer de la dernière soucoupe !


      • @Yanleroc

        Nous sommes plus ou moins une centaine sur Agora : une paille,....

      • Cateaufoncel2 9 juin 15:22

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        « Cela évite au moins de mourir idiot. »

        Quand je lis sur la quatrième de couverture : « …vous serez débarrassé de votre crédulité organisée et mieux armé intellectuellement pour vous opposer à la marche que l’on veut nous imposer.  », j’ai l’impression que l’auteur nourrit une ambition bien plus haute que d’ouvrir les yeux à quelques milliers de personnes, à tout casser.

        Par ailleurs, outre le fait que je n’ai pas attendu ce Nots pour ne rien croire de ce que publient les médias, qui ne soit avéré et vérifiable, je ne vais pas me lancer dans la lecture d’un livre de près de 600 pages, dans lequel on trouve des chapitres intitulés

         - De nouveaux modes de crucifixion pour les 7 milliards de gueux en 2033 et au-delà

         - Symboliques inversées de la Swastika, du Schwarze Sonne des Nazis et des Anti-Soi ultralibéraux (1933-2033)

        - Techniques futures de la nécro-politique

        Ou encore :

        - Pérennités du Diable thanatopolitique, de Satan l’oligarchiste et du Mal totalitaire absolu après Auschwitz

        Ca ressemble plus au sabir d’une secte qu’à tout autre chose.


      • @Cateaufoncel2


        Libre à vous de voir oui ne pas voir. Si vous remontez à la genèse du nazisme vous conviendrez qu’il s’agit bien d’un truc « diabolique » (Hitler était fou de spiritualité noire, sa bibliothèque en était remplie, THULE entre autre, mais il ne prenaît que ce qui servait son pouvoir et pour hypnotiser les foules, BERNAYS et autres...). Sans oublier que Mitterrand fut allié de Pétain. Je ne crois nullement que la personnalité de l’homme ait changé. Et l’alliance avec Reagan et THATCHER est parfaitement véridique. Mais sachant que je suis parfaitement saine d’’esprit et de corps, je sais lire entre les lignes et, il a raison. Pourquoi : ma formation : psyhco-généalogiste, m’a toujours fait douter de la capacité de l’inconscient à balayer d’un seul coup d’éponge ce qui s’est passé à AUSCHWITZ. Désolé, mais le passé vous poursuit de ses crocs sanglants. que vous le vouliez ou non et reparait comme le SPHINX sous une autre forme,...

      • Cateaufoncel2 9 juin 19:16

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.


        Je possède, depuis plusieurs années, un bouquin intitulé « Les racines occultistes du nazisme ». Sa lecture a parachevé. à mes yeux, le discrédit de la doctrine en question et a couronné définitivement la répugnance quasi physique que m’inspire le romantisme germanique. Et le nazisme est un thème que je ne tiens pas à creuser davantage, il y a tant de choses plus captivantes à découvrir.



      • @Cateaufoncel2

        Laissez peut-être Wagner en chemin (quoique sa magistrale introduction du film « Mélancholia »,....), mais n’abanconnez pas tout en cours de route, vous risqueriez de passez à côté du meilleur.

      • Cateaufoncel2 9 juin 21:17
        @Mélusine ou la Robe de Saphir.


        « ...mais n’abandonnez pas tout en cours de route, vous risqueriez de passez à côté du meilleur. »

        A l’impossible, nul n’est tenu. Rien que d’y penser, le Voyageur contemplant une mer de nuages, de C.D. Friedrich, me soulève l’estomac, et l’Ile des morts, d’Arnold Böcklin - dont l’une des versions était derrière le fauteuil du bureau d’Hitler, à la Chancellerie, comme quoi tout se tient -, m’amène au bord du vomissement.

      • @Cateaufoncel2


        Je parle de Bach. De VAN BEETHOVEN (eh oui, il était belge).

      • THOMAS MANN était AUSSI ALLEMAND. 


      • @Cateaufoncel2


        le but d’un grand pervers est aussi de détruire ce qu’il y a de meilleur, vous ôtant toute illusion et possibilité d’accès au rêve et à la création. Ne lui faites pas ce cadeau. Il aurait gagné.

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juin 21:27

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. Bach belge... walon ou flamand ?


      • @Cateaufoncel2

        Du sang juif coulait coulait dans ses veines. La vengeance d’un pauvre éjecté d’une Académie de peinture,.....La servante des ROTH.

      • @Aita Pea Pea
        Ludwig van Beethoven est né à Bonn en Rhénanie le 15 ou 16 décembre 17703 dans une famille modeste qui perpétue une tradition musicale depuis au moins deux générations. Son grand-père paternel, Ludwig van Beethoven l’ancien (1712-1773), descendait d’une famille flamande roturière originaire de Malines (la préposition van « de » dans les patronymes néerlandais n’est pas ici une particule nobiliaire,


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juin 22:06

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Musicalement question profonde ! Connais tu la différence entre musique tempérée et non tempérée. La messe en si est un exemple .suivre les ensembles baroques.


      • @Aita Pea Pea
        Quand j’écris sur Agora, branchée en permanence sur : http://stream.psychomed.gr/webstream%20baroque.html. Au moment de l’attaque du Bataclan, j’étais sur Libé et écoutais le mouvement lent d’un des « concertos » GROSSO de l’OPUS 6 de Haendel. UN SIGNE,...« Connais tu la différence entre musique tempérée et non tempérée » : Bach la connaît dans son MAGNIFICAT.


      • À rebours 9 juin 14:54

        La mondialisation a toujours existé et son dernier avatar s’est présenté sous la forme d’un projet impérial. On répartissait la production entre pays comme entre des usines.
        Or, ce projet a échoué. Les Chinois ont mimé la servilité avant de jeter le masque. Poutine et le KGB ont repris les commandes de la Russie. Aujourd’hui les Chinois ne sont plus une unité de production U.S mais un concurrent. La mondialisation est terminée. Trump , qui ne fait pas partie des élites ayant mis en place le projet impérial, a acté le fait. Il va sauver son pays.
        Nos élites n’ont rien acté du tout. Evidemment il le faudrait. Mais rentrer dans le protectionnisme serait effectivement acter la fin du projet impérial. Ca leur est psychologiquement impossible. Ne serait-ce que parce que le projet a une assise théologique.


        • Cateaufoncel2 9 juin 15:31

          @À rebours


          Macron a .été formaté, préparé et installé pour poursuivre le projet impérial, non pas par la France, mais en prenant la tête du projet européen, dont les peuples sont en train de signifier qu’ils ne veulent plus.

          Ses diverses tentatives de faire passer « ses » idées, se sont heurtées au refus poli de ses partenaires potentiels, soit à l’indifférence des autres. Pour les pays situés à l’Est de l’Allemagne, il n’existe tout simplement pas.

        • Charles Martel Charles Martel 9 juin 15:53

          @À rebours
          j’ai pas bien compris, l’étoile noire c’est pour bientôt ou on a passé l’épisode VI ?


        • À rebours 9 juin 20:08
          @Cateaufoncel2

          Affirmatif. Macron est allé une première fois en Allemagne avec Siemens-Alstom sous le bras comme une araignée mâle avant l’accouplement. Merkel a gobé le cadeau mais a refusé l’accouplement. la deuxième fois elle lui a refilé une belle médaille avant de l’éconduire. 
          Trump en nous traitant en concurrents nous respecte infiniment plus que ceux qui nous asservissaient. Il nous force à être libres ou à mourir. Nos élites regrettant leur statut de courroie de transmission risquent de ne plus être à la hauteur du défi.
          Elles déclencheront néanmoins la guerre contre Trump car elles avanceront que la réponse à Trump ne peut se faire que dans le cadre de l’Europe. Fédérale. Macron retournera encore et toujours en Allemagne.
           

        • Cateaufoncel2 9 juin 21:28
          @À rebours

          « Macron retournera encore et toujours en Allemagne. »

          Peut-être faudrait-il incriminer une fascination pour les femmes d’un quart de siècle plus âgées que lui. L’avis du Pr Adriano Segatori pourrait être intéressant...

        • pallas 9 juin 15:48
          christophecroshouplon
          Bonjour,

          Que sa soit dans le passé ou le présent, ce monde a toujours été guidé par la loi du plus fort.
          Le plus fort survie et le plus faible périe.

          C’est hélas la loi du plus fort, en France, le peuple et élites ont oubliés la réalité.

          Un sabre émoussé manier par un amateur n’est rien d’autre qu’une proie.

          La France est une simple proie, sans crocs, uniquement une carcasse, un vulgaire passe temps.

           smiley

          Salut

          • zygzornifle zygzornifle 11 juin 09:04

            Trump a bien raison de ne pas se laisser embourber par le « vieux incontinent » , ça change d’un Obama que tout le monde léchait comme un bonbon au miel , obama aurait encore tété président macron aurait passé Noel dans son slip ....


            • @zygzornifle


              Trump n’est pas du tout le genre d’homme que j’apprécie, mais ce coup de pied dans le G7 (ne pas confondre avec le point « G ») me satisfait. rien que pour voir la visage de Quatremer Verhofstadt, tous à essayer de recoller les morceaux. ils ont le choix : séccotine, la UHU,...y a le choix. Ca tiendra pas mes zozos,....

            • troletbuse troletbuse 11 juin 13:46
              Trop content d’avoir vu Trump transformer le G7 en G7 moins 1.
              Et le petit macaron de faire un discours de pipotron afin de positiver. Trump lui a bien mis dans le fondement. Mais parait qu’il aime ça.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès