• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chine en Algérie « just business »

Chine en Algérie « just business »

 

 La relation entre Pékin et Alger est méconnue, mais elle remonte à la guerre d'indépendance des années 60. La Chine est aujourd'hui la première partenaire économique des Algériens. C'est une relation d'affaires. Les Chinois construisent, investissent, s'enrichissent et leurs investissements maintiennent le régime FLN en place.

Spontanément, on n'associe pas les Algériens et les Chinois. Pas de frontières communes, pas d'histoire coloniale, des cultures très différentes... Pourtant, « dans l’adversité, Pékin vient de voler au secours de l’Algérie », nous écrivait, en avril 2020, l'honorable Huanran Yang, dans un article de « l'Observatoire Français des Nouvelles Routes de la Soie », une structure de propagande du gouvernement chinois installée en France.

Dans le style lyrique des journalistes officiels chinois, le rédacteur égrène les multiples coopérations entre le « vieil ami » chinois et le « plus grand pays d’Afrique ». Il est vrai que la relation entre les deux pays remonte aussi loin qu'à la guerre d'Algérie, lorsque la Chine de Mao armait secrètement le gouvernement provisoire de la République algérienne, le GPRA, par l'intermédiaire de l'Egypte de Nasser.

La Chine construit l'Algérie du 21e siècle.

Effectivement, la Chine est devenue le principal partenaire économique de l'Algérie ; devant la France, l'ancien colonisateur honni. Les équipes médicales chinoises envoient, non seulement, leurs spécialistes et leurs équipements pour aider les Algériens à faire face à la pandémie, mais elles construisent un hôpital. Il est vrai que l'hôpital est particulièrement destiné aux 40 000 travailleurs expatriés chinois. Car ces derniers constituent la plus importante communauté étrangère en Algérie, et la plus grosse communauté chinoise en Afrique. La plupart sont des ouvriers employés sur des grands chantiers de construction, comme La Grande Mosquée d’Alger, troisième plus grand édifice religieux au monde, ironiquement rebaptisée « Mosquée Bouteflika » ou l'opéra d'Alger. Il y a aussi le barrage de Draa Diss, l’autoroute Est-ouest ou la nouvelle ville de Sidi Abdellah, avec ses 55 000 logements prévus pour accueillir 300 000 habitants. À 365 dollars le mètre carré facturé, les entrepreneurs du bâtiment chinois sont imbattables. 

L'Algérie écoule la camelote chinoise.

Si le FLN au pouvoir cherche à acheter la paix sociale et garantir sa pérennité par des travaux pharaoniques, la Chine y trouve son intérêt. Les travailleurs chinois fraient peu avec les Algériens, comme avec les Africains en général. Ils sont juste là pour le business. Au cours des quinze dernières années, la République populaire de Chine a vendu pour près de 55 milliards de dollars de sa camelote. Entre 2012 et 2015, selon les statistiques officielles, plus de 900 Algériens ont trouvé la mort à cause d’appareils de chauffage chinois défectueux. Et les médecins algériens sont inquiets des effets sur la santé des cosmétiques chinois importés.
 

L'Algérie s'est donnée à la Chine.

La Chine investit dans le pétrole algérien, à Zarzaïtine, même si, comparées à l’Angola ou au Soudan, les ressources algériennes sont modestes. Les entreprises chinoises modernisent surtout les ports, comme celui de Cherchell, pour garantir ses nouvelles routes maritimes. Depuis septembre 2018, Alger a effectivement signé son adhésion à l'entreprise de commerce mondiale initiée par Pékin, la « Nouvelle Route de la Soie ». L'argent de la Chine soutient le régime FLN en crise et Pékin trouve à Alger une porte d'entrée en Afrique

C'est, en quelque sorte, une union d'un type nouveau que vivent l'Algérie et la Chine. Il n'y aura, gageons-le, que peu d'enfants nés d'unions entre les deux races. On ne se mélange pas. Les Chinois sont là pour le business, c'est tout. C'est une sorte de mariage arrangé, certainement pas un amour passionnel. Quand on voit comment s'est fini l'histoire entre la France et l'Algérie, c'est sans doute mieux ainsi...

William Kergroach

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • vraidrapo 27 novembre 2020 15:40

    . Il n’y aura, gageons-le, que peu d’enfants nés d’unions entre les deux races

    détrompe-toi, il y a 13 ans déjà, un immigré de fraiche date, employé dans une entreprise de nettoyage industriel, se lamentait à propos de ces mariages mixtes avec des travailleurs chinois convertis en...épiciers en Algérie :

     « quand on bat un oeuf, c’est le jaune qui domine, à quoi vont ressembler les futurs algériens ? » (authentique !)


    • OMAR 27 novembre 2020 17:44

      Omar9
      .
      @vraicrapo
      .
      Le seul constat avéré des suites de la présence chinoise en Algérie est la soudaine rareté des chats et chiens errants aux abords des ouvrages construits par les chinois.
      .
      Et la flambée du prix des ânes..


    • popov 27 novembre 2020 17:50

      @OMAR

      Le seul constat avéré des suites de la présence chinoise en Algérie est la soudaine rareté des chats et chiens errants aux abords des ouvrages construits par les chinois.

      Ils n’ont même pas essayé d’apprendre aux Algériens comment on construit une mosquée ?

    • OMAR 27 novembre 2020 18:37

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Les algériens ont priorisé la maitrise de la construction de logement, avec l’aide de la Chine :
      https://lemagazinedumanager.com/2905-cooperation-algero-chinoise-dans-les-metiers-des-btp.html
      .
      Et vous, quand est-ce que vous sortirez de vos isbas et logements insalubres ?
      https://www.lavieimmo.com/immobilier-international/un-incroyable-batiment-russe-devenu-symbole-du-mal-logement-49316.html


    • popov 28 novembre 2020 00:31

      @OMAR

      Et vous, quand est-ce que vous sortirez de vos isbas et logements insalubres ?

      Où as-tu été cherché que je vis dans une isba et en Russie ?
      Dans ton imbécile Coran ?

    • popov 28 novembre 2020 00:34

      @OMAR

      Et la flambée du prix des ânes.

      Tant qu’il y aura de l’islam, vous ne risquez pas une pénurie d’ânes.

    • vraidrapo 28 novembre 2020 09:51

      @OMAR
      Je ne t’ai pas raconté ce que, Fatma-Zohra, ma préférée, appréciait pendant le covit ?


    • vraidrapo 28 novembre 2020 10:06

      @popov
      Il y a une quinzaine d’années, un reportage sur l’essor de l’implication chinoise en Algérie :
      comparaison de deux chantiers par un responsable algérien,
      le chantier des chinois est réalisé dans les temps,
      celui des autochtones est toujours en retard du fait des grèves et, comporte des malfaçons
      Un contre-maitre chinois rechignait même à prêter son matériel à un employé algérien car, il n’y avait pas de retour...

      ET POURTANT autre expérience (authentique, woulaahH)  :

      en juillet 1972, année de l’Attentat palestinien au stade de Munich, nous traversions l’Europe communiste pour nous rendre en Grèce en 2CV !
      Un soir, dans un « Hôtel de luxe pour Étrangers » de Turnu Severin (en Roumanie), nous rencontrons un chef de chantier français au restaurant.
      Ces Roumains ne valent rien, chaque matin, ils font une réunion pour savoir s’ils vont se mettre au travail,
      — en France, avec 1 Algérien je peux faire le travail de 4 Roumains, ici !

      Moraâlité : c’est la raison pour laquelle les Français font venir autant d’Algériens... parce qu’en France, ils ne faisaient pas la grève  smiley


    • popov 28 novembre 2020 15:15

      @OMAR

      Les Chinois sont devenus des spécialistes en mosquées. En Chine, ils reconfigurent les mosquées pour leur enlever tout ce qui pourrait évoquer le monde arabe (dômes, minarets, inscriptions en alphabet arabe).


    • titi 28 novembre 2020 19:17

      @vraidrapo

      « comparaison de deux chantiers par un responsable algérien,  »
      Ce qui lui plaît surtout au responsable algérien, c’est qu’à l’issu du chantier, s’il a bien tamponné tous les papiers il aura une Mercedes neuve.
      Alors qu’avec des algériens, il aura la promesse d’une Mercedes neuve... demain Inchallah !

      « comporte des malfaçons »
      Le problème c’est que les matériaux de construction sont détournés à tous les niveaux.
      Et au final le béton du bâtiment à construire ne contient que du sable : le ciment il est dans la villa du chef de chantier, ou dans les maisons des ouvriers.
      Avec un chef de chantier et des ouvriers qui vivent à des milliers de km, le ciment, les huisseries, le carrelage ils restent sur place.
       


    • OMAR 27 novembre 2020 17:39

      Omar9

      .

      Bonjour @W.Kergroach :"

      Effectivement, la Chine est devenue le principal partenaire économique de l’Algérie ; devant la France, l’ancien colonisateur honni".

      .

      Excusez-moi, ,mais vous ne connaissez ni l’Algérie, ni encore moins les sentiments des algériens envers la France et son peuple, car à travers votre article, nous sentons vos sentiments de personne frustrée, grincheuse, à la limite de la haine.

      .

      Si la Chine est effectivement fortement présente en Algérie, c’est en grande partie par la volonté des successifs gouvernements français qui voulaient une Algérie obéissante à toutes les injonctions et ordres émanant de Paris.

      .

      Sauf que, et là je vous rejoins, la mafia au pouvoir en Algérie, s’est servie de cette forme de paternalisme et colonialisme à distance, pour entretenir un climat délétère dans les rapports socio-économiques entre les deux rives.

      .

      Mais je vous rassure, le Hirak aura le dernier mot, et cette mafia disparaitre.
      Et l’algérien roulera de nouveau avec une « Pijot » qu’il adore plus que la Geely


      Surtout quand cette voiture franco-algérienne sera construite à Tiaret ou à Batna.


      • vraidrapo 28 novembre 2020 10:56

        @OMAR
        Si la Chine est effectivement fortement présente en Algérie, c’est en grande partie par la volonté des successifs gouvernements français qui voulaient une Algérie obéissante à toutes les injonctions et ordres émanant de Paris.

        Défense de rire... surtout pendant le covit car Fatma veut aller jusqu’au bout...


      • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2020 09:26

        Je me demande ce que font les Chinois en Algérie, ils devraient venir en France pour en trouver, on en a un stock important, ha mais les nôtres ne sont pas a la tête d’industries, ils vivent pour beaucoup a grand coup d’allocs et autres prestations .... 


        • vraidrapo 28 novembre 2020 11:00

          @zygzornifle
          ils devraient venir en France pour en trouver, on en a un stock important

          Nos Algériens ont été contaminés par les trop nombreuses Associations et Syndicats...
          pour les autres, le trafic de Stup est bien trop rentable et les Juges si compréhensifs au point que même Badinter a retourné sa veste !


        • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2020 11:04

          @zygzornifle

           et de cartes vitales j’oubliais ....


        • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2020 11:05

          @vraidrapo

           sans oublier la gauche islamo compatible 


        • vraidrapo 28 novembre 2020 11:36

          @zygzornifle
          En ce moment, il faut écouter Eric Zemmour sur la chaine de Bolloré (CNews).
          Même s’il ne dit que 50% de ce qu’il sait,
          s’il évite soigneusement d’évoquer Roteuch ou le MEDEF,
          s’il essaie de nous faire croire que le pouvoir français se limite à µicron ET à ses Ministres...
          il a, bien souvent, des approches pertinentes surtout concernant la Géostratégie des Etats sans évoquer l’Etat Profond ou le Grand remplacement dans ses généralités sans évoquer le Lobby Néfaste...

          Personnellement, je l’audite et je complète là où il laisse des « blancs ». Je parviens à un résultat satisfaisant.
          Heureusement que tout le monde ne fait pas comme moi, sinon Bolloré mettrait tous ces inutiles à la porte !
           smiley


        • titi 28 novembre 2020 09:30

          @L’auteur

          Quand une société française construit une mosquée, un barrage, un immeuble en Afrique, elle est payée par le pays Africain, mais si le pays est défaillant, alors cette société est finalement payée par la Coface, c’est à dire le contribuable Français.

          Quand une société d’état (elles le sont toutes) chinoise construit une mosquée, un barrage, un immeuble

          en Afrique, elle est payée par le pays Africain, mais si le pays est défaillant, alors l’état chinois devient propriétaire ou au moins concessionnaire de l’édifice construit, son sous-sol, et des terrains alentours.

          Voilà pourquoi la Chine continue à financer les chantiers en Afrique.


          • QAmonBra QAmonBra 28 novembre 2020 11:39

            Merci @ l’auteur pour le partage.

            Rien n’étant éternel sous et dans le soleil, après celle du colonialisme, l’ère du discret néo-colonialisme français en Algérie se termine à son tour.

            Les $ionnards « français » ne peuvent avoir fait de notre nation un des chiens de garde de l’empire anglo-$ioniste, après avoir armé nucléairement l’apartheid dans le dos du « grand Charles », se succéder au pouvoir sous différentes étiquettes politiques depuis l’éviction politique de ce dernier

            et, de surcroit, prétendre maintenir une influence politico-économique dans une ex colonie, dont le Peuple toutes ethnies confondues et « Hirak » l’amplifiant est resté viscéralement anticolonialiste et, pour cause, irréductiblement pro-palestinien dès l’origine de la colonisation $ionnarde à nos jours !

            Loin de suivre l’orientation gaullienne, dont D. De Villepin est un des derniers représentants, la diplomatie française, ou du moins ce qui en reste, a perdu irrémédiablement une de ses cartes maitresses dans le plus grand pays africain et, face à l’avenir, n’a pas fini de s’en mordre les doigts. 

            Toutefois, à la décharge desdits prétendus dirigeants « français »,

            il est vrai que industriellement, technologiquement, commercialement et même politiquement, aucun pays au monde ne peut rivaliser longtemps avec la plus vieille nation sur terre, dont la créativité, la civilisation, le haut niveau culturel sont aussi plurimillénaires qu’irresistibles et à laquelle l’humanité entière doit déjà beaucoup, quoiqu’en disent les plus cons d’entre nous. . .


            • vraidrapo 30 novembre 2020 11:21

              @QAmonBra

              Je mettrais un bémol à Villepin qui a bradé les Autoroutes aux Grandes Stés du BTP quand il était PM ! Ca ne fait pas très gaullien...
              Peut-être qu’il avait besoin d’un « en-cas » avant de prendre sa retraite... hmmmm ?


            • QAmonBra QAmonBra 1er décembre 2020 23:55

              @vraidrapo

              Le bémol est partagé, car les copies Chirac et Villepin n’avaient en commun avec de Gaulle que la taille physique, ils n’en ont jamais eu l’envergure. . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité