• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Crise syrienne, bravo Nicolas !

Crise syrienne, bravo Nicolas !

L’ancien Président, Nicolas Sarkozy, n’aura finalement pas tenu sa promesse selon laquelle, en cas de défaite, on n’entendrait « plus parler de lui ». Il n’est toutefois pas à blâmer puisqu’il a dû sortir de son silence face à une tragédie qui perdure et devant laquelle la communauté internationale brille par son impuissance. On assiste chaque jour à un décompte macabre des victimes alors qu’il est tout à fait à la portée des puissances occidentales de mettre fin aux exactions en Syrie. 

Nicolas Sarkozy s’est donc entretenu avec le Président du Conseil national syrien M. Abdel Basset Sayda, et n’a pas pu s’empêcher d’interpeller son successeur à l’Elysée. La bêtise du jeu politique fait que ses adversaires n’ont pas trouvé mieux que de le renvoyer à la réception qu’il avait offerte au dictateur syrien Bachar Al-Assad, à l’Elysée, en juillet 2008. Et si cette réplique strictement « politicienne » est la seule réponse de la majorité actuelle, comme on peut s’en rendre compte, il y a de quoi désespérer. Car, pendant ce temps, sur le terrain, le bilan humain s’alourdit. D’heure en heure.

La particularité du conflit syrien, que Nicolas Sarkozy a justement fait remarquer, est qu’il s’assimile, sur le plan militaire, au conflit libyen. C’est un dictateur lourdement armé qui déroule une implacable machine à tuer contre des résistants dotés de maigres moyens. Et comme en Libye, le déroulé du conflit est en accordéon avec des flux et des reflux. Les villes sont libérées par l’opposition pour être reprises par les troupes gouvernementales qui les perdent quelques temps plus tard et entreprennent de les reprendre. Ce va et vient militaire est le scénario le plus terrifiant pour des populations puisqu’il donne lieu, systématiquement, à l’obligation de ralliement imposée par la force en présence, suivie d’une répression féroce dès que la ville change de main. 

Le drame pour le peuple syrien est qu’à l’état actuel du rapport des forces sur le terrain et de la paralysie sur le plan diplomatique, le conflit est en passe de sombrer dans l’enlisement, ce qui serait une catastrophe dans une région réputée pour être une poudrière. L’inaction de la communauté internationale est d’autant moins excusable que chaque jour que dure un conflit augmente le risque d’enlisement et qu’une fois un certain cap franchi, le peuple syrien ne sera plus la seule victime d’une crise qui aura débordé les frontières de la Syrie et contaminé toute la région.

La Turquie, dont la lutte contre les rebelles kurdes affecte l’ensemble de la communauté nationale, s’inquiète déjà de l’activisme des groupuscules kurdes opérant de part et d’autre de la frontière commune. Cela peut aller très vite. Sans parler d’Israël et du Liban qui n’ont pas intérêt à voir sombrer le grand bloc syrien dans le chaos et l’anarchie. Quelque chose doit donc être fait, et c’est ce qu’a tenu à rappeler l’ancien locataire de l’Elysée. Non seulement pour le peuple syrien, mais surtout pour préserver le fragile équilibre dans une région extrêmement sensible.

Concrètement, il faut entreprendre de faire partir Bachar Al-Assad. Personne n’imagine sérieusement l’avenir de la Syrie avec son dictateur actuel au pouvoir. C’est un règne condamné comme en témoigne la longue liste des défections des hauts-gradés de l’armée et du régime. Son agonie est un sacrifice inutile dont on devrait aider le peuple syrien à se passer. Il faut pousser ce régime au départ, y compris par la force.

L’OTAN pourrait servir de cadre approprié pour élaborer la stratégie de la pression soutenue. En effet, compte tenu de l’enlisement orchestré par la Russie et la Chine au sein de l’ONU, on est à peu près certain qu’il n’y aura pas de résolution de l’ONU accordant le feu vert aux puissances qui le peuvent d’intervenir pour abréger la souffrance du peuple syrien.

Comme dans le Balkan, la sécurité d’un membre de l’OTAN, la Turquie, est directement menacée et devrait constituer un motif légitime pour une intervention qui ne nécessitera probablement pas des opérations militaires directes. Le seul déploiement des forces de l’OTAN dans les parages pourrait suffire à persuader le dictateur syrien que la partie est terminée.

Il y aura sûrement un précédent après une telle opération (contre le régime syrien), comme il y a eu un précédent suite à l’interprétation extensive de la résolution 1973 sur la Lybie par les puissances occidentales. Il sera relativisé par la nécessité qui s’imposait de prévenir le risque d’embrasement dans une région ultrasensible et la satisfaction morale d’avoir achevé un règne dictatorial.

Bien évidemment, il ne faut pas être naïf et prêter le flanc à la critique selon laquelle des dizaines d’autres dictateurs sévissent dans le monde, nombreux étant d’ailleurs soutenus par les mêmes puissances invitées à intervenir en Syrie, comme précédemment en Libye. Il est naturellement souhaitable que les grandes démocraties se conduisent avec la même fermeté contre les dirigeants qui oppriment leurs peuples. Mais tout est question de contexte et d’opportunité. Un peu dans la logique du fonctionnement de l’action policière. Des milliers de chauffards grouillent sur les routes et on ne peut pas tous les arrêter. Mais lorsqu’il y en a un qui se fait prendre, la sanction doit être suffisamment forte pour que les autres prennent conscience. Ainsi, chaque dictateur a son crépuscule, et lorsque se présente l’occasion de s’en débarrasser, il ne devrait pas y avoir d’état d’âme.

En tout cas, coup de chapeau à Nicolas Sarkozy, qu’on l’apprécie ou qu’on ne l’apprécie pas. Il devrait être massivement soutenu dans sa démarche visant à accentuer la pression sur les grandes puissances pour que leur mollesse cesse de faire le lit des tyrans déchaînés contre leurs peuples et d’ouvrir un boulevard royal au risque annoncé d’un embrasement régional.

Boniface MUSAVULI


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (152 votes)




Réagissez à l'article

217 réactions à cet article    


  •  Un monde Sankara octave31 9 août 2012 11:40

    M.Hollande est-il un dictateur ? Pourquoi N.Sarkozy s’en prend t-il à lui ?
    N.Sarkozy, après avoir reçu M.Kadafi en grandes pompes, après avoir essayer de lui vendre une centrale atomique, empêché, entre autres, par Aréva, a reconnu Le CNT sous l’impulsion de BHL, haut diplomate.
     
    Cependant, il n’est ensuite intervenu militairement que une fois la résolution 1973 obtenue.
    Et il demande à la France d’intervenir sans mandat de l’ONU ?
    Il a trahi ensuite l’ONU et l’esprit de cette résolution pour obtenir l’exécution de M.Kadafi. Saura t-on pourquoi un jour ?
    Cette trahison de la résolution 1973, et la trahison des promesses faites alors à la Chine, et à la Russie empêche aujourd’hui une décision du conseil de sécurité pour protéger la population civile en Syrie.
    N.Sarkozy avait l’occasion d’inscrire, dans la jurisprudence internationale, la protection de la population civile dans les conflits internes à un pays (guerre civile).
    Son impétuosité et son bougisme ont sacrifié aujourd’hui la population Syrienne.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 9 août 2012 12:40

      clap clap clap !


    • Anaxandre Anaxandre 9 août 2012 14:49

       « C’est un dictateur lourdement armé qui déroule une implacable machine à tuer contre des résistants dotés de maigres moyens. »

        Tous l’article étant dans la même veine, je crois qu’il n’est pas besoin d’en rajouter sur ce que je pense de certains « militants des Droits de l’Homme » (et de mon c.. sur la commode).


    • Anaxandre Anaxandre 9 août 2012 15:11

       Ah, j’oubliais ! Monsieur Musavili, ne vous occupez pas de citoyens du bout du monde qui ne vous ont rien demandé (surtout si c’est pour aboutir au même résultat qu’en Libye aujourd’hui) et mettez plutôt votre « droit-de-l’hommisme » au service de vos concitoyens qui souffrent (http://www.liberation.fr/societe/2012/08/02/l-accueil-des-sdf-plus-defaillant-l-ete-que-l-hiver_837257)


    • Anaxandre Anaxandre 9 août 2012 15:16

       ...Mais ça demanderait un engagement un peu plus réel et humain que de distiller sa « moraline » de son PC...


    • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 17:35

      Anaxandre, la page de « libé » que vous m’avez proposée n’existe pas. Pour le reste, les droits de l’Homme débordent les cadres nationaux.


    • Adrien Adrien 9 août 2012 18:23

      absolument octave, le mandat de l’ONU, il en fait quoi le Sarko ?

      « ’il est tout à fait à la portée des puissances occidentales de mettre fin aux exactions en Syrie »

      Non, justement. 

      Y en a pas marre de faire des guerres perdues d’avance (sauf pour les industriels de l’armement) et de remplacer des dictatures par d’autres dictatures, des intégristes d’un camp par les intégristes de l’autre camp ? d’écraser tout ce beau monde avec ses gros sabots d’inculte qui ne comprend rien et Dieu y reconnaîtra les siens ?

      Ben justement, Dieu ne reconnaît pas les siens et envoie toutes les ouailles de ses diverses religions se fichent sur la tronche. Dieu est un rigolo, ça l’amuse de jouer avec ses petits soldats en plomb.

      Alors moi j’ai pas envie de jouer, et surtout pas leurs guerres de religion. Ne pas y mettre le petit doigt. 

      « Coup de chapeau à Sarkozy » ?? sûrement pas, c’est un pauvre irresponsable qui cherche à exister......... la Lybie, c’est bon là. Il ne va pas nous refaire le coup. C’est fini Sarko, FI-NI.  smiley



    • Rounga Roungalashinga 10 août 2012 08:40

      les droits de l’Homme débordent les cadres nationaux.

      Qui le décide ? Vous vous rendez compte de la stupidité de cette affirmation ?


    • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 11:25
      Roungalashinga, 
      L’expression d’une opinion qui ne vous convient pas ne vaut pas nécessairement l’affirmation d’une stupidité. Vous demandez « qui décide » des droits de l’Homme. Justement, personne ne décide des droits de l’Homme parce que ces droits sont inhérents à la personne humaine. Le droit à la vie, le droit d’avoir son opinion, la liberté de désigner ses dirigeants (droits civils et politiques),... sont avec d’autres des droits dans lesquels chaque être humain se reconnaît, quel que soit son pays ou ses origines. Personne ne vous donne le droit de vivre : vous vivez tout simplement. Personne ne vous donne le droit d’avoir les opinions que vous avez. Donc, les droits de l’homme, on ne les donne pas. Un régime politique ou des traditions d’un peuple ou d’un autre peuvent, en revanche, entraver la pleine jouissance par un individu de ces droits. Ça donne lieu à des luttes comme mai-68, à des révoltes populaires, voire, dans des cas extrêmes, à des guerres (Seconde Guerre Mondiale contre le Nazisme qui fut une forme de négation institutionnalisée du droit à la vie, conf. Shoah).

    • Rounga Roungalashinga 13 août 2012 11:09

      Mon cher Musavuli,
      si j’ai traité votre affirmation de stupide, ce n’est pas parce qu’elle exprime une opinion contraire à la mienne, mais qu’elle est prononcée sans réflexion de fond.
      Les droits de l’Homme (lesquels, d’ailleurs ?) ne sont pas universels, contrairement à ce que vous croyez. C’est très récemment dans l’histoire humaine que les hommes se sont considérés comme dotés naturellement de droits. Cette « découverte » a en réalité été un escamotage des questions de la nature humaine et de la grâce divine, et de leurs implications politiques et éthiques. Dans une période enflammée par les guerres de religion, les affrontements entre les différentes définitions de la vertu faisaient tellement de ravages que les philosophes, Montesquieu le premier, ont eu l’idée de structurer la société autour de deux axes neutres, qui seraient le Marché et le Droit. C’est cela qui pose les bases du libéralisme. Étant désormais donné que la politique ne se définissait plus par rapport à la nature humaine et à la vertu, il a fallu postuler que l’homme était pourvu naturellement de droits.
      Ici se trouve la différence fondamentale entre la modernité et la tradition, et on comprend mieux pourquoi il n’aurait aucun sens de voir un citoyen romain ou un papou clamer qu’ils ont des droits. Ces notions, de leur point de vue, n’ont simplement aucun sens pour eux.

      On pourrait également parler de la critique marxiste des droits de l’Homme, qui met en évidence que ce ne sont en réalité que les droits de l’homme bourgeois et européen.

      Mais après cette mise au point philosophico-historique, je voudrais également justifier ma réaction par rapport au fait que dans votre intervention, prise dans le contexte de l’article, vous opérez un glissement entre les droits de l’Homme que vous estimez universels et le droit des autres pays à intervenir en Syrie, le fameux « droit d’ingérence » (qui se transforme dans la bouche de certains en « devoir »). Or ce droit n’existe pas. On comprend très facilement pourquoi des États intervenant dans un pays étranger ne vont pas faire le bien de ses habitants, mais en tirer profit en mettant à la tête de cet état un gouvernant compatible avec leurs intérêts. Qu’ils soient chapeautés par une organisation internationale n’y change rien, étant donné les présupposés idéologiques de cette organisation.


    • Rounga Roungalashinga 13 août 2012 13:31

      Je rajoute une petite précision, au cas où l’on m’objecte que le droit romain existait et que le citoyen romain pouvait très bien s’y référer. Mon propos n’était pas là. Pour être plus exact, j’aurais dû dire qu’il aurait été absurde pour un romain que sa vie même et sa liberté procèdent d’un droit quelconque. C’est dans ce sens qu’il fallait le comprendre.


    • le moine du côté obscur 9 août 2012 11:52

      Mais oui les gentils rebelles et le peuple contre le méchant dictateur Assad, plus caricatural tu meures. Mais bien sûr Assad massacre son peuple à tour de bras et refuse obstinément de partir. Bientôt on dira aussi qu’Assad a tué des millions de ses compatriotes et patati et patata, toujours la même rengaine simpliste et puérile. Qu’Assad soit un dictateur cela est évident, qu’il soit le monstre décrit nous avons du mal à le croire. De plus par qui est-il accusé ? Par les plus grands criminels de guerre que la terre connaît en ce moment. Les considérations géopolitiques n’ont selon vous rien à voir dans cette affaire. J’avais du mal à vous prendre au sérieux, maintenant je comprends pourquoi. Que l’on trouve des millions de syriens qui n’aiment pas Assad mais bien sûr comme on peut trouver des millions de personnes en France qui n’aiment voir qui haïssent Hollande. Imaginons que l’on en arme des milliers avec les armes les plus pointues et on verra ce qui se passera ! On verra si l’armée ne sera pas obligée d’intervenir avec de nombreux dommages collatéraux. Et puis renseignez-vous un peu sur les réalisations de Kadhafi avant de venir déblatérer la propagande occidentalo-atlantiste. Des versions peu crédibles et bonnes pour les idiots utiles ! Les mêmes qui ont cautionné la boucherie iraquienne. 

      Et j’espère que vous porterez volontaire pour aller « libérer » le peuple syrien ! Et pendant que vous y êtes allez faire du tourisme dans la Libye libérée et emmenez avec vous BHL et pourquoi pas Sarkozy. Et dites leur de faire le tour du pays sans protection rapprochée de préférence ils apprécieront un pays libre et « mieux qu’avant ». 

      • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 16:45

        Donc, on reste là et on compte les morts. On ne fait rien et on blâme ceux qui essaient de faire quelque chose. Vous me proposez d’aller faire un tour en Libye. Je vous propose d’aller faire un tour en Syrie.


      • Rounga Roungalashinga 10 août 2012 08:39

        On ne fait rien et on blâme ceux qui essaient de faire quelque chose.

        Non, on blâme ceux qui, comme Nicolas Sarkozy que vous félicitez ici, ne feront qu’empirer les choses.


      • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 10:56
        Roungalashinga, 
        Nicolas Sarkozy, qui cristallise une incroyable vague de rejet de « sa personne », ne risque pas de faire empirer les choses. Il n’exerce plus la fonction de Chef d’Etat. Il a juste interpellé.

      • Rounga Roungalashinga 10 août 2012 11:17

        Je me suis mal exprimé. C’est l’action que préconise Sarkozy qui ne fera qu’empirer les choses.


      • Adrien Adrien 10 août 2012 11:27

        Nusavuli : la question n’est m^me pas de savoir si Sarkozy a raison ou tort, il n’a pas AUCUN mandat de la France pour agir sur le plan international. il ne sait plus rien des actions qui sont du seul ressort du Président de la république, chef de l’Etat, chef des armées, chef de la politique internationale. Sarkozy n’est plus RIEN Il devrait être le premier à le savoir en tant qu’ancien président de la république ! son action est irresponsable et indigne de sa position. smiley


      • le moine du côté obscur 12 août 2012 03:11

        Qu’irais-je foutre en Syrie ? Je ne suis pas syrien à ce que je sache. Je vous dis d’aller faire du tourisme en Libye puisque vous semblez content de l’intervention atlantosatanique en Libye. Si cette intervention est une réussite allez-y faire un tour dans ce pays et amenez-y Sarkozy et BHL et promenez-vous sans protection rapprochée.
        Quant à la Syrie c’est un problème interne à la Syrie et c’est aux syriens de régler leur problème politique et de décider de leur avenir. Quand vous et vos amis atlantistes arrêterez de jouer aux apprentis sorciers je crois le monde se portera mieux. Mais autant parler à un mur vous êtes aussi bornés que les crétins qui ont cru que les dirigeants étasuniens sont préoccupés par la démocratie et les droits de l’homme. Une telle naïveté ou une telle bêtise me donne la nausée et encore je suis poli ! Marre des enfoirés qui croient tout savoir et se donnent le droit de donner des leçons de morale et de se mêler des affaires internes des peuples. Des lâches et des pleutres comme vous qui refusez d’aller apprécier sur place les effets des interventions des atlantistes. Mais tôt ou tard la merde que vos amis atlantosatanistes sèment dans le monde vous reviendra en pleine figure.


      • Rounga Roungalashinga 9 août 2012 12:01

        Concrètement, il faut entreprendre de faire partir Bachar Al-Assad. Personne n’imagine sérieusement l’avenir de la Syrie avec son dictateur actuel au pouvoir. C’est un règne condamné comme en témoigne la longue liste des défections des hauts-gradés de l’armée et du régime. Son agonie est un sacrifice inutile dont on devrait aider le peuple syrien à se passer. Il faut pousser ce régime au départ, y compris par la force.

        De quel droit vous permettez-vous de faire ce jugement ? Êtes-vous syrien pour ainsi décider de ce qu’il convient le mieux pour ce pays ? Quelle légitimité accordez-vous aux forces armées non syriennes pour intervenir dans le conflit qui se passe en ce moment et influer sur la politique intérieure du pays ?


        • dawei dawei 9 août 2012 14:06

          "a longue liste des défections des hauts-gradés de l’armée et du régime"

          on peut les appeler aux mieux des rénégats , au pire des taupes qui se sont faites gaulées. Mais certainement pas des héros et/ou des preuves de l’affaiblissement du regime.


        • Alpo47 Alpo47 9 août 2012 12:05

          A défaut de bilan positif et de capacité d’analyse constructive, N.Sarkozy cherche maintenant à exister ... au travers de sa capacité de nuisance.
          Je pense que ses opposant gagneront à lui montrer l’état actuel de la Libye ... son vrai bilan.


          • pour combien de millions d’euros a t il vendu d’armes a KHADAFI ET ASSAD
             
            et il a le toupet de rameNer sa fraise ce MAFIEUX DE L EST ENFLURE

            SA COMMISSION UN RIAD DE 700 M2 A MARRACKECH...


          • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 9 août 2012 12:12

            Bilan de l’opération de bombardement « humanitaire » en Lybie de sieur sarkosi, bhl et consort :

            - de 50 à 100 000 morts, dont certainement un bb très important de civils sous les bombes de l’otan (syrte a été rasée pour faire avancer les mercenaires « rebelles ».
            - un pays morcellé en tribus rivales surrarmées (but de guerre)
            - le retour de la charia proclamé comme horizon politique
            - des noirs considérés come des sous homme et souvent lynché (pro kadhafiste)
            - les ressources pétrolière bradées aux compagnies occidentales (vrai but de guerre) et qui ne profitent plus qu’à quelques lybiens corrompus (classique...)
            - fin du projets de fonds lybien pour l’afrique destiné à virer l’emprise du fmi vis à vis des pays africains surrendétes (autre but de guerre)
            - fin du projet de dinar or, destiner à créer un zone monétaire commune entre pays africain pour mettre fin au règne du dollar en afique (autre but de guerre)
            - pillage des avoirs de la banque libyenne = 100 tonne d’or, tjs bloqués dans les banques anglaises et us (autre but de guerre)
            - destabilisation de l’afrique sub sahariene par dissémination des armes, mercenaires alquaeda et autres payés pour virer kadhafi qui se retrouvent « au chomage » et foutent le bordel dans tous le sahel
            - centaines de milliers de noirs africains qui venaient travailler en libye et raportaient des devises à leur pays qui se retrouvent sans ressources = retour au pays et destabilisation, immigration en europe...
            - une presse française véritable instrument de propagande et de désinformation qui n’a plus aucune crédibilité pour tout ceux qui ont un minimum d’esprit critique (relai de faux massacres, fausse rumeurs sur les mercenaires noirs de kadhafi bourrés de viagra, faux charniers, invention de bombardement aérien de kadhafi, intox des 6000 ou 12000 morts de la répression en février 2011 selon le cnt qui ont justifiés l’intervention (en fait 150 morts selon enquete d’amnestie international sans pouvoir distincguer civil et rebelle armés), fausses images de reportage tournés au qatar...

            Peut être que quelqu’un peut compléter la liste...

            Evidement Sarko voudrait faire la même chose en Syrie ou la désinformation est encore + forte que sur la libye et les vrais enjeux tout aussi cachés (iran, pétrole et gaz, sevrer la chine, niquer la russie ,sauver les élites occidentale de la crise...)

            le pire, c’est que Hollande suit malheureusement la même ligne atlantiste...


            SARKO EST LA PIRE BRELE QUE LA FRANCE AIT EU DEPUIS SA CREATION EN 987.

            Mr Musavuli, soit vous etes sincère, donc très naif, soit vous êtes partial...


            • Matthhou 9 août 2012 13:10

              @Tartoquestsches, merci pour tous ces éléments sur les vrais raison de l’attaque en Lybie. J’en connaissais certains mais pas autant.

              Auriez-vous des liens pour conforter vos propos ?
              Je suis surtout intéressé par le projet Dinar Or. Ca fait écho au projet de pétro-euros de Saddam Hussein en Iraq.



            • Traroth Traroth 9 août 2012 15:28

              @TARTOQUETSCHES : En Syrie, ça prend exactement le même chemin. Des journalistes français sont tués par les islamistes qui accusent ensuite le gouvernement, les islamistes massacrent à tout va à Houla puis accusent le gouvernement, ils abattent froidement des prisonniers loyalistes.

              Beaucoup de ces rebelles ont des accents londoniens quand ils parlent anglais. Ca fait clairement peu de temps qu’ils sont revenus en Syrie !

              Bref, on voit les mêmes symptômes qu’en Libye.


            • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 9 août 2012 16:18

              Traroth,

              Oui c’est bien les même méthodes qui ont si bien réussit en Lybie qui sont appliquées avec encore plus de force en Syrie, la cible étant plus « corriace » puisque soutenu par Russie et Chine.

              Nos « journalistes » sont soit des nazes, soit des pleutres soit des fions.
              Il semble que la presse allemande soit un peu plus objective = cf,l’article du « frankfurt allemagne zeintung » du 13/06 qui impute à l’ASL le massacre d’Houla = PAS UN CONNARD DE JOURNALISTE FRANCAIS N’A DAIGNE REPRENDRE L’ARTICLE !!! 


            • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 16:55

              Tout cela est terrible,  TARTOQUETSCHESmais il y a pire : l’enlisement. Un conflit qui s’enlise engendre des tragédies encore pire. S’il est possible d’abréger un conflit dans lequel aucun des belligérants n’est assez fort pour l’emporter sur l’autre, alors, je souscris.


            • Traroth Traroth 9 août 2012 21:16

              @MUSAVULI : Si on n’armait pas les islamistes, le risque d’enlisement serait immédiatement réduit !

              Personnellement, l’idée que l’occident est en train de sponsoriser la création d’un califat du Mali à l’Afghanistan me déplait !


            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 10:20

              Traroth, ou bien les Occidentaux sont infiniment idiots en jouant avec le feu, comme en témoigne l’expérience Ben Laden (autrefois soutenu par la CIA) ou bien l’affaire du grand califat que vous prédisez est une exagération.


            • Traroth Traroth 10 août 2012 13:53

              Les islamistes sunnites sont d’ors et déjà installés au Mali, en Tunisie, en Libye, en Egypte, dans la bande de Gaza, au Yemen, Au Qatar, en Arabie Saoudite. Je vous laisse vérifier dans quels pays ça fait moins de 2 ans, pour bien comprendre l’évolution RAPIDE de la situation. On n’a jamais réussi à les neutraliser en Afghanistan ni en Irak. En Syrie, ça chauffe et on les soutiendra jusqu’à la chute du régime. En Iran, il y a des chances pour que les occidentaux fassent les mêmes erreurs pour déboulonner le régime chiite actuel. Le Pakistan joue depuis longtemps un jeu trouble et possède l’arme nucléaire...
              Si vous regardez sur une carte, vous n’avez pas l’impression de voir comme une continuité territoriale se dessiner, là ??? Une énorme population, un vaste territoire, l’argent du pétrole, des armes modernes livrés aux Qatari pour les remercier des « services rendus », moi je dis que c’est un mélange explosif !


            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 18:02

              Je ne suis pas un spécialiste de l’islam, mais il semble que la branche de l’islam la plus répandue dans le monde, c’est l’islam sunnite. Les chiites ne sont qu’en Iran et dans quelques « enclaves ». Qu’il puisse y avoir des sunnites dans un pays musulman, même d’Afrique, ça me parait aussi banal que la présence d’un missionnaire catholique en France ou au Congo. En revanche, si un orthodoxe surgit des « forêts » du Congo, ça serait un scoop !

            • Traroth Traroth 14 août 2012 14:48

              Non, je déteste les mal-comprenants. La question n’est pas de savoir s’il y a des sunnites en Tunisie ou en Libye. Ça n’a rien de nouveau. La différence, c’est que désormais ILS SONT AU POUVOIR ! C’est bien clair, maintenant ???


            • etiennegabriel 9 août 2012 12:17

              La tyrannie d’Assad, comme celle de Khadafi, a toujours été encouragée par Monsieur Sarközy de Nagi Bocsa. Ceci était patent lorsqu’en 2008 Monsieur Sarközy de Nagi Bocsa invitait Monsieur Assad à présider, à ses côtés, les cérémonies du 14 Juillet.

              Depuis que les Français lui ont refusé le renouvellement de son mandat, Monsieur Sarkösi de Nagi Bocsa imagine avoir besoin de faire parler de lui, c’est pourquoi nous avons eu droit à un communiqué nous informant que deux personnages dénués de tout pouvoir s’étaient congratulés.

              Ont-ils eu conscience de l’inanité de leur entretien ?

               


              • John Eastwood 2 John Eastwood 2 9 août 2012 12:25

                Juriste, comptable et militant des droits de l’homme.... mais encore a l’ecole ?

                Un conseil, arretez de lire LE POINT, et achetez un billet d’avion si vous avez besoin de voyager.


                • Furax Furax 9 août 2012 12:39

                  Délirant l’actualité, aujourd’hui.
                  Sarkozy, Fabius et NKM (!), s’invectivant :
                  « Je suis le larbin préféré de la CIA et plus servile soutien d’Israêl !
                  -Mais pas du tout, c’est moi !
                  Pitoyable et ridicule :

                  Origine des »révolutionnaires" :
                  http://www.alterinfo.net/notes/Plusieurs-milliers-de-mercenaires-recrutes-par-la-CIA-terrorisent-la-Syrie_b4575903.html

                  Et une lettre au Président Normal (hélas !) ;
                  http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2726

                  Enfin, tout le monde sait maintenant qu’ Al Qaîda est une création US.


                  • Talion Talion 9 août 2012 12:55

                    100% de personnes l’ayant lu sont en désaccord avec cet article !... Ah ! Ah ! Ah !... Applaudissons ce triomphe !!!  smiley

                    Et bien alors MUSAVULI ?!... La propagande ne marche plus on dirait !...

                    Ah, décidément s’adresser à un public qui peut réagir et exprimer son opinion c’est moins simple que de prêcher la bonne parole auprès des bobos ou des gros bourges suivistes et décérébrés abonnés au Figaro !...  smiley


                    • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 9 août 2012 13:35

                      Hollande : trop loin de la Syrie ?

                       

                      Un président en exercice qui tente de se détendre quelques jours avant l’arrivée des « merdes en escadrille », pour reprendre l’expression de son grand ami politique ; un ancien président qui ne tient pas en place et met son maousse grain de sel dans la bouillabaisse syrienne : rare d’avoir un dossier de politique étrangère comme sujet de discorde à ce niveau. Un signe que tout n’est pas si normal et que la voie de l’autruche Coué est une grave erreur. Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/08/tout-est-normal-monsieur-le-president.html pour tenter de se détendre.


                    • Anaxandre Anaxandre 9 août 2012 14:56

                      @ Talion

                       Surtout que même nos « Grands Médias » commencent à laisser percer un peu de vérité, vu qu’au bout de plus d’un an de manipulations contredites par les infos indépendantes du net, les « ficelles » était devenues un peu grosses...


                    • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 17:05

                      Je comprends ce désaccord, mais peu d’agoranautes ont prêté attention à l’aspect du conflit qui m’a motivé à rédiger l’article : le risque d’enlisement. S’il y a une région au monde où les conflits doivent durer le moins longtemps possible, c’est bien celle-là. 


                    • Anaxandre Anaxandre 9 août 2012 17:17

                       Et l’enlisement de la situation en Libye et bien au-delà de ses frontières ? C’est ça que vous voudriez voir reproduit en Syrie et chez ses voisins à une échelle sans doute supérieure ?

                       « Qui veut faire l’ange fait la bête. » Pascal


                    • Talion Talion 9 août 2012 18:45

                      "Je comprends ce désaccord, mais peu d’agoranautes ont prêté attention à l’aspect du conflit qui m’a motivé à rédiger l’article : le risque d’enlisement. S’il y a une région au monde où les conflits doivent durer le moins longtemps possible, c’est bien celle-là.« 

                      Et vous proposez quoi ?!... Un  »tapi de bombes humanitaires" ?!!...  smiley

                      On nous a déjà fait le coup un petit peu trop souvent et on nous a suffisamment pris pour des cons !

                      Les syriens se démerderont très bien tout seuls ! Qu’on leur foute la paix et qu’ils rêglent leurs problèmes entre-eux, on sait désormais d’expérience que ce sera toujours moins pire que si on intervient !


                    • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 08:43

                      Justement les Syriens ne sont pas seuls. Les Russes, les Chinois, les Français (officieusement), al-Qaïda,... tout ce beau monde grouille déjà sur les décombres de la Syrie, y compris sur le terrain. Une intervention de l’OTAN aura au moins le mérite de la clarté.


                    • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 12:52
                      stabilob0ss, 
                      Vous y allez un peu fort, ne trouvez-vous pas. Nous sommes visiblement en désaccord sur ce que doit être l’issue à la crise syrienne. Mais de là à m’envoyer aux putes, c’est assez exagéré.

                    • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 18:39
                      stabilob0ss 
                      Les meurtres et les bombes, c’est au dictateur déchaîné contre son propre peuple et qui refuse de quitter le pouvoir qu’il faut le reprocher. Même des Syriens modérés et assez proche du régime comme Bassam Tahhan parlent avec dépit du largage des bombes de 500 kilos sur des quartiers habités d’Alep. Non, mon cher, l’idée que les puissances occidentales seraient des empires des salopards est au-delà des exagérations. Les vrais salopard sont tapis quelque part. Et lorsque leurs peuples bougent le petit doigt, c’est le déluge de feu. Alors quelques résistants, minoritaires, je vous le concède, partent chercher de l’aide, y compris auprès des « horribles occidentaux » que vous décrivez. A qui la faute ?

                    • Zangao Zangao 9 août 2012 13:22

                      Le matraquage médiatique dans toute sa puissance !!! Qu’ils arrivent a faire croire qu’un peuple se soulève contre son dictateur est une chose, mais ils arrivent même a nous envoyer des gens capables d’écrire une ode à la pire crapule que la france ait eu a sa tête, c’est quand même très fort !


                      • Philippe MEONI Philippe MEONI 9 août 2012 13:32

                        Quelqu’un peut il m’expliquer le cas Syrien s’il vous plait ?

                        Ce que j’en comprends aujourd’hui, c’est que ce sont ces même terroristes que la communauté internationale combat depuis septembre 2001 qui veulent le pouvoir, et comble, il faudrait les aider ???


                        • Talion Talion 9 août 2012 13:48

                          Ouais... En gros c’est la couleuvre qu’ils essayent de nous faire avaler...


                        • dawei dawei 9 août 2012 14:11

                          ça me semble un bon résumé !


                        • le moine du côté obscur 9 août 2012 14:22

                          Le cas syrien semble assez complexe mais il semble évident que le but des étasuniens est de dégager Bachar Al Assad qui est l’allié des iraniens. Si l’on en croit le général Wesley Clark les étasuniens veulent abattre certains « régimes » comme les régimes libyen (déjà fait), iraquien (déjà fait), syrien (en cours) et iranien (en projet). Ils sont prêts à tout pour détruire ces régimes. AL Quaïda ? A ce qu’il semble et cela devient de plus en plus évident est un outil pour les atlantistes et leurs affidés sionistes. Un outil qui sera probablement jeté après usage. Après qu’ils aient accompli leur sale besogne il me semble évident qu’ils seront tués par les commanditaires. Pour le reste c’est enfumage, tromperie et malversations. Une partie de la classe politique et la hiérarchie militaire syriennes a été corrompue d’où ces trahisons et démissions fracassantes. Dans tous les cas grands perdants sont les peuples de ces pays et la vérité. 


                        • SamAgora95 SamAgora95 9 août 2012 16:37

                          @Philippe MEONI


                          C’est tout à fait ça ! 

                          J’ai deux théories possibles sur le pourquoi ?

                          1er (Soft) : Ce qu’ils cherchent est à très long terme. En plaçant par voix pseudo démocratique (de force) des régimes musulmans ultra-religieux, ils espèrent dégoûter les populations de ce type de gouvernance, les vacciner en quelque sorte.

                          2e (Hard) : Ils veulent provoquer une guerre de civilisation totale contre tous les pays musulmans, pour cela il leur faut des ennemie dignes d’une tel riposte. Ils placent donc des fous d’Allah à leur tête et dans quelque années ils pointeront ces régimes criminels du doigt en les désignant comme les ennemis du monde civilisé. 
                          La guerre totale peut alors commencer.

                          Dans les deux cas, les combattants de la liberté (laissez moi rire) seront perdant, et payeront leur traîtrise et leur lâcheté.

                        • Philippe MEONI Philippe MEONI 9 août 2012 17:01

                          Je fais un rapprochement avec le clan mafieux de rajoy, ici en espagne, lequel, hier, condamnait la dictature au vénézuela, condamnant Chavez de complicité terroriste pour avoir prétendument accueilli et favorisé des membre de l’ETA, et qui aujourd’hui, pour sauver son consortium énergétique en voie de nationalisation là bas déclare une amitié sans faille avec le même Chavez...
                          Non seulement les politiques sont des traîtres et félons, mais en plus ils n’ont pas de coui...es...


                        • Leo Le Sage 9 août 2012 18:36

                          @Par SamAgora95 (xxx.xxx.xxx.179) 9 août 16:37
                          Vous dites : « J’ai deux théories possibles sur le pourquoi »
                          Les deux me paraissent valables...

                          @Par Philippe MEONI (xxx.xxx.xxx.160) 9 août 17:01
                          Vous dites : « Non seulement les politiques sont des traîtres et félons, mais en plus ils n’ont pas de coui...es » smiley
                          Vous vous trompez mon brave.
                          Non seulement ils ont des cou..es mais en plus ils ont les boules.
                          Vous comprenez :
                          ils savent qu’ils vont recevoir des coups bas sur leurs bourses [à prendre dans les sens que vous voulez...].

                          Si si, je vous assure...

                           
                          Cordialement

                          Leo Le Sage
                          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                        • trobador 9 août 2012 21:06

                          Je crois qu’il suffit de lire ou relire 1984 - on y est en plein.


                        • Jurassix Jurassix 9 août 2012 13:38

                          C’est surtout de l’idiotie d’intervenir de la sorte. Si NS n’est pas satisfait du comprtement de la France vis a vis de la crise syrienne, pourquoi ne pas s’en entretenir avec le ministre ou le president ? Non, a la Sarkozy, on bypass et on convoque la presse pour gesticuler.


                          Pour l’auteur, la situation syrienne n’a rien a voir avec la Lybie. La syrie a des soutient puissants. Geopolitiquement, la zone est une bombe, contrairement a la Lybie dont les voisins avaient des crises uniquement internes. L’armement de la Lybie a largement ete sur-estimé par la presse, la syrie elle possède des armes nettement plus dangeureuses. 
                          Intervention signifie a coup sur represailles sur Israel.

                          Bref, le « moi j’ai... » et le « moi j’aurai... », Naboleon ferrai mieux de retourner a la couture.

                          • Constant danslayreur 9 août 2012 13:40

                            Ici, il ne faut pas s’écarter de la charte d’AV sinon c’est au mieux le com qui saute, au pire 3 ans avec sursis.

                            Par contre, il est apparemment permis d’écrire un appel claire et appuyé à la guerre contre un pays souverain.

                            Les voies (les voix aussi d’ailleurs), des modérés modérateurs et du comité olympique de rédaction sont impénétrables...


                            • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 17:20

                              Mon article n’est pas un appel à la guerre. C’est au contraire un appel à faire cesser la guerre en exerçant une pression accrue sur un régime qui a perdu sa légitimité à force de répression. Après, libre à chacun d’éprouver de la sympathie pour Al-Assad et de présenter les dirigeants occidentaux comme des salauds. Soyons sérieux une seconde et arrêtons cette auto-flagellation. Les pires salauds au monde, ce ne sont pas les dirigeants occidentaux, même s’ils ont beaucoup à se reprocher. C’est rien de le dire, mais il faut avoir vécu un jour dans une dictature pour comprendre ce que ça veut dire un salaud au pouvoir !


                            • Talion Talion 9 août 2012 18:53

                              "Les pires salauds au monde, ce ne sont pas les dirigeants occidentaux, même s’ils ont beaucoup à se reprocher. C’est rien de le dire, mais il faut avoir vécu un jour dans une dictature pour comprendre ce que ça veut dire un salaud au pouvoir !« 

                              Heu... J’ai vécu en Chine (une  »dictature" donc) et d’expérience je confirme que les dirigeants chinois sont des enfants de coeur à côté des Sarkozy, des Cameron, des Tony Blair, des Bush, des Obama, des Kissinger, des Brzezinsky et de leurs copains...

                              Donc, si si !... Les pires salauds de la planète sont bel et bien les dirigeants occidentaux.


                            • Constant danslayreur 9 août 2012 19:12

                              « mais il faut avoir vécu un jour dans une dictature pour comprendre ce que ça veut dire un salaud au pouvoir ! »

                              Ne vous inquiétez pas pour ça, en la matière je crois en savoir un brin plus que vous et pour cause...

                              Sinon et une bonne fois pour toutes, depuis que le sang a commencé à couler, ce que je peux penser d’Assad ne compte simplement pas, le régime Syrien en place est l’affaire des syriens et des syriens seuls point barre.

                              Alors ils le maintiendront en place, ou l’enverront ad patres ; c’est eux qui voient et sûrement pas vous ni BHL ni Hollande et encore moins l’Otan-tsahal bis.

                              Vous prétextez des raisons humanitaires ? Depuis quand est-ce que la santé des arabo-musulmans empêcherait vos chancelleries de trouver le sommeil ? 

                              Oups, pardon pour l’ingratitude alors disons que je vais faire abstraction de toute l’Histoire moderne pour vous accorder le bénéfice du doute...

                              Raison humanitaire, secourir les populations, « devoir » d’ingérence Ok allons à l’ONU que vous avez prévu pour ça et qui dans ses statuts (plus que Dieu lui même استغفر الله), est la seule a avoir l’autorité absolue en matière de paix sur la planète bleue.

                              Je disais donc allons au conseil de sécurité pour régler le problème, pardon ? Déjà fait dites-vous, c’est bien et alors quels résultats ? Ah d’accord véto de deux puissances excusez du peu, qu’est-ce à dire que vous n’avez pas réussi à convaincre lesdits ou alors que ce sont de cruels vilains méchants qui ne se soucient pas du sang syrien versé smiley

                              PS : Rien qu’en Algérie pourtant à l’autre bout du bout du monde arabe comparativement à la Syrie, ils sont 25000 à s’être réfugiés. Vous savez, passé la précarité des débuts, les secours s’organisent État, croissant rouge, associations caritatives et surtout particuliers en nombre impressionnant. Bref, juste pour dire que je n’en lis pas beaucoup aller même anonymement depuis un cyber café (30 cm d’euro l’heure ici)cracher sur Assad dans les forums ou encore chanter une ode à la gloire des gentils barbus libérateurs.

                              Alors si eux après avoir enduré ce qu’ils ont enduré, n’appellent pas même anonymement à combattre le régime, j’estime que vous avez Sarkotruc et vous, largement le droit de garder le silence...


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 08:52

                              Talion, j’espère que vous rigolez. Moi, je suis sérieux quand je parle des dictateurs. Avez-vous connu Mobutu du Zaire ? Avez-vous connu Idi Amin, l’Ougandais ? Avez-vous déjà discuté avec les Tunisiens du règne de Ben Ali ? Accepteriez-vous d’être un fermier blanc au Zimbabwé de Robert Mugabé ? Auriez-vous accepté de manifester dans les rues de Santiago sous le règne de Pinochet ?... Sérieusement, je crois que vous essayez de vous marrer en comparant les dirigeants occidentaux avec ces « monstres », et je pèse mes mots.


                            • Rounga Roungalashinga 10 août 2012 09:07

                              Pinochet, Amin Dada, Mobutu, etc.
                              Qui a mis au pouvoir et soutenu ces personnes ?
                              Et vous prétendez que les dirigeants occidentaux ne sont pas les pires ordures qui soient ?


                            • Zanini 10 août 2012 11:37

                              Mobutu c’est un enfant de chœur a coté de Léopold II.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 11:39

                              Les conditions de leur accession au pouvoir relèvent d’un autre débat. Pour l’instant, on parle de l’affirmation un peu limite qui assimile les dirigeants démocratiquement élus aux « monstres » qui dévastent leurs propres peuples. Si tous les dirigeants étaient aussi interchangeables, alors tous les pays du monde seraient aussi vivables que dans les sociétés démocratisées ou aussi épouvantables que dans les pays aux mains des dictateurs. Vous savez bien qu’il y a une différence entre vivre à Paris et vivre à Damas.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 12:47

                              Zanini, 

                              Léopold II, de son vivant, a toujours dit qu’il n’était pas au courant des exactions que les autorités de l’EIC (Etat Indépendant du Congo) infligeaient aux paysans congolais. Il se rendait d’ailleurs rarement dans sa « propriété » qu’état le Congo à l’époque. Même si le bilan de l’administration de l’EIC (8 à 30 millions de morts selon Encyclopædia Britannica) est sans commune mesure avec celui de Mobutu, ce dernier supervisait quand même les massacres de son propre peuple alors que le Roi des Belges, à ma connaissance, ne passait pas son temps à mitrailler de pauvres gens dans les rues de Bruxelles. 

                            • Rounga Roungalashinga 10 août 2012 13:39

                              Vous savez bien qu’il y a une différence entre vivre à Paris et vivre à Damas.

                              J’ai du mal à comprendre.
                              Les dirigeants occidentaux sont plus vertueux car ils font du mal à des personnes éloignées et pas à leurs propres citoyens, et les despotes locaux sont immondes car ils font l’inverse ?


                            • Talion Talion 10 août 2012 16:08

                              « Talion, j’espère que vous rigolez. »

                              Non, je suis très sérieux... Là-bas je n’ai jamais croisé un militaire ni un flic avec le moindre flingue.

                              Lorsque j’ai débarqué en France après deux ans, je me suis retrouvé dans un pays patrouillé par des militaires en treillis armés de fusils mitrailleurs et ou la persécution policière des automobilistes ou des étrangers est permanente.

                              La vie en Chine au quotidien est 100 fois plus cool qu’en France. On monte en épingle les problèmes sociaux qu’un pays de cette taille va forcément connaitre tout en balayant les nôtres sous le tapis...

                              ...Mais entre omniprésence policière dans l’hexagone et l’absence complète de flics armés en Chine, j’ai compris ou se situait réellement le fascisme !

                              Ça fait longtemps que la France n’est plus une démocratie !... Ce n’est plus rien d’autre qu’une ploutocratie au sein de laquelle la police, les RG et le législateur se chargent de persécuter celui qui ne pense pas droit.

                              Les libertés civiles et la qualité de vie des chinois progressent là ou les nôtres s’effondrent !... Eux au moins ils ont de bonnes raisons de garder de l’espoir.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 17:52

                              Ah, le mot est lâché ! « Les despotes ». On se rejoint. Vous savez bien que ces « despotes », au quotidien, ne reçoivent pas systématiquement les ordres des Occidentaux pour faire des carnages. A Kinshasa, les manifestations se répriment à balle réelle. Vous vous rendez compte ? Les autorités de ce pays ne peuvent pas accuser Paris, Bruxelles, Londres ou Washington de leur avoir téléphoné pour leur ordonner de mitrailler de simples citoyens manifestant pacifiquement. Le pays a les moyens d’équiper une police anti-émeute, comme en France, pour que le peuple, même en colère, puisse manifester sans avoir à se retrouver à la morgue le lendemain pour ramasser les corps d’un frère ou d’une cousine abattus. C’est trop facile de toujours accuser les Occidentaux, même si, comme je l’ai dit, ils ont beaucoup à se reprocher. Mais au quotidien, le dictateur est un monstre qui nuit par son initiative personnelle. Et lorsque l’occasion se présente de s’en débarrasser, il faut le faire sans état d’âme. Je n’ose pas imaginer le sort qui sera réservé aux opposants syrien si jamais Bachar Al-Assad parvenait à reprendre le contrôle du pays...


                            • Talion Talion 10 août 2012 18:09

                              "Le pays a les moyens d’équiper une police anti-émeute, comme en France, pour que le peuple, même en colère, puisse manifester sans avoir à se retrouver à la morgue le lendemain pour ramasser les corps d’un frère ou d’une cousine abattus."

                              Ben voyons !... Au lieu de se retrouver au cimetière, ici les manifestants se retrouve en prison ou à l’asile...

                              J’échoue à voir la différence. Dans les deux cas c’est la même violence... J’irai même dire que c’est pire chez nous vu que l’existence de moyens de répression moins létaux (mais considérés comme des instruments de torture par l’ONU) encourage l’absence totale de retenu !
                              Conséquence : Des dizaines de morts par an dans l’indifférence la plus totale et un silence médiatique assourdissant !


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 18:55
                              Talion, 
                              Sur la Chine, je n’ai pas d’avis. D’ailleurs, dans mes écrits, je n’ai jamais mis la Chine sur la liste des régimes dictatoriaux. Je suis persuadé que pour diriger un pays de cette taille, les dirigeants doivent nécessairement être en harmonie avec leur peuple, puisque la moindre contestation nationale peut avoir des conséquences catastrophique. Aucun régime ne peut disposer d’assez de force politique et militaire pour soumettre un milliard et demi d’hommes et de femmes en colère. Donc non, je ne crois pas que la Chine doive être mise sur la liste des dictateurs. C’est un régime de parti unique mais qui a concédé quelques ouvertures nécessaires. Sur le plan économique, le communisme cohabite avec le capitalisme (nos usines qui ferment en savent quelque chose). Quant au dirigeants, le parti communiste chinois n’a rien à voir avec le parti communiste soviétique de Staline. En Chine, les Présidents changent. Rien à voir donc avec les dictateurs à vie que je vous ai cités dans mon précédent post. 

                            • Talion Talion 10 août 2012 19:16

                              OK, je vois... D’un autre côté il vous faudra tout de même convenir du fait qu’Assad est celui qui a mis en place une constitution démocratique dans son pays une dizaine d’année seulement après son accès au pouvoir.

                              En 2014 des élections seront organisées dans un pays qui connait désormais le multipartisme.

                              Il me semble que c’est un progrès et que sa qualité de réformateur est aujourd’hui évidente...

                              Dans le contexte, on ne lui reprochera pas de s’assurer que son pays ne sombre pas dans une guerre civile inter-confessionnelle financée depuis le Qatar et l’Arabie Saoudite... Qui sont -on le rappellera- les deux régimes les plus rétrogrades et barbares de l’histoire.

                              Les syriens ont désormais grâce à Assad la possibilité de déterminer de leur avenir... Je ne vois par conséquent pas la moindre raison d’intervenir là-bas alors que dans le même temps les répressions saoudienne et Bareini sont passées sous silence.

                              Ou alors il faut m’expliquer ce deux poids, deux mesures.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 19:27

                              Talion, vous savez bien que vous exagérez en parlant de la répression policière en France. Je vous informe que les Congolais continuent de manifester contre le hold-up électoral qui a vu le Dictateur Joseph Kabila se maintenir au pouvoir. Les seuls Congolais qui continuent de manifester, c’est dans les rues de Paris, de Bruxelles et de Londres qu’il faut les trouver. A Kinshasa, on ne bouge plus d’un doigt puisque les manifestations se terminent par des rendez-vous à la morgue. Voulez-vous aller manifester à Kinshasa ? Arrêtez votre angélisme pour les dictateurs. Ça devient vraiment pénible pour ceux qui ont vu les ravages des « vraies » dictatures. Rien à voir avec la Chine.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 19:39

                              Talion, il n’y a pas de deux poids deux mesures. Il y a un régime « fini » et d’autres (qui peuvent être plus ou moins vertueux que le régime d’Assad, je le concède). Mais lorsqu’un régime est fini, il est fini et les dirigeants doivent partir, même s’ils ont apporté des réformes fondamentales. Nicolas Sarkozy continue de croire qu’il a apporté à la France des réformes indispensables. Mais lorsque sa fin à l’Elysée s’est précisée il est parti. Pourquoi ne comprenez-vous pas qu’un dirigeant comme Assad puisse un jour quitter le pouvoir ? Je crois que vous avez un blocage à surmonter. Lorsque c’est fini, eh bien c’est fini ! On s’en va !


                            • Talion Talion 10 août 2012 19:42

                              En France il existe une milice fasciste, dont les membres s’entrainent au sein des locaux de la police nationale et qui est chargée par le pouvoir de tabasser et d’assassiner tout dissident politique qui oserait ne serait-ce que critiquer la politique israélienne ou de l’Oncle Sam...

                              Cette milice bénéficie dans l’hexagone d’une impunité judiciaire totale malgré les nombreux meurtres, actes terroristes et faits de violence à son actif.

                              Il s’agit de la LDJ.

                              Aujourd’hui dans notre pays, les xénophobes ultra-sionistes et ultra-atlantistes sont au pouvoir... Lorsque vous vous opposez à eux et que vous dénoncez leurs dérives, vous vous faites rapidement marginaliser (mieux vaut ne pas être un simple employé lorsqu’on s’oppose à ces racistes), persécuter par les flics ou le fisc, tabasser (sans qu’on retrouve jamais vos agresseurs) et menacer de mort.

                              N’allez donc pas me dire qu’ici c’est mieux qu’en Iran ou à Damas... Nous vivons dans une dictature qui ne dis pas son nom et qui est bien plus perverse que nombre de celles du Golfe.


                            • Talion Talion 10 août 2012 19:43

                              « Ouaouh ! La Chine pas une Dictature, c’est vrai qu’a Tian An Men l’armée Chinoise a pris des gants. »

                              Ils ont une autre version de l’histoire là-bas... Dommage qu’on ne l’entende jamais ici.


                            • Talion Talion 10 août 2012 19:46

                              « Pourquoi ne comprenez-vous pas qu’un dirigeant comme Assad puisse un jour quitter le pouvoir ? »

                              Vous êtes con ou quoi ?!...

                              Étant donné qu’il a réformé la constitution en introduisant des mécanismes d’élections présidentielles, cela signifie très clairement qu’il n’a aucune intention de rester président à vie.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 20:34

                              La dictature, c’est le règne sans partage d’un individu (le dictateur) entouré de ses proches. Lorsque ces derniers prennent de l’importance dans l’appareil d’Etat, on parle d’oligarchie (ils deviennent des oligarques). Il y a d’ailleurs plus d’oligarchies dans le monde, qu’on appelle improprement « dictatures », que de dictatures à proprement parler. Puisque le monde est devenu complexe, il est raisonnablement impossible pour un seul homme d’exercer sa volonté sur tout un peuple. Il n’y a rien de tout cela en Chine. Ce qui s’est passé sur la place  Tian An Men était une opération de répression ponctuelle, et vous le savez bien. Une opération de répression, même sanglante, ne suffit pas à qualifier un régime de « dictature ». Il faut désigner un dictateur. Et en Chine, on en connait pas. On ne connait même pas le nom du Président chinois (parce qu’ils changent) alors que les Pinochet, les Kagamé et les Mugabé sont connus de tout le monde.


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 20:41

                              Alors qu’il s’en aille. Le pays n’attend que ça. Ou bien il veut s’en aller sans s’en aller vraiment en laissant au pouvoir un fils ou un cousin. Tiens, il semble qu’avant lui, le Président syrien s’appelait aussi Assad. Ça, ce n’est pas partir et vous le savez bien. 


                            • Talion Talion 10 août 2012 20:48

                              Vous avez raison... Et c’est pourquoi je vous invite à regarder la composition du gouvernement syrien et à vous renseigner au sujet de l’appartenance communautaire de ses différents membres.

                              Vous allez être surpris...

                              Le régime syrien n’est plus le gouvernement d’un seul homme ni de son clan... La politique d’ouverture d’Assad ne date pas d’hier et permet de se rendre compte que le changement constitutionnel s’inscrit dans le prolongement d’une évolution politique remontant déjà à plusieurs années.

                              L’évolution d’une société autoritaire vers un système démocratique ne se fait pas comme ça du jour au lendemain simplement en claquant des doigts.

                              Cela fait 10 ans qu’Assad y travaille (il lui a fallu entre-temps apprendre le métier)... Si son pays subit des attaques pilotées de l’extérieur, c’est parce qu’il était en passe de réussir.
                              Personne au sein de l’OTAN et des gouvernement du Golfe (Israël inclus) ne souhaite un gouvernement du peuple par le peuple en Syrie.


                            • Talion Talion 10 août 2012 20:49

                              Je répondais à votre précédent message...


                            • Talion Talion 10 août 2012 20:50

                              « Alors qu’il s’en aille. Le pays n’attend que ça. »

                              Vous n’en savez rien !...

                              Laissez les voter et choisir ! Ce n’est pas à vous ni à personne d’autre de dire à la place des syriens ce qu’ils envisagent pour leur avenir !


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 21:44

                              Ce n’est pas moi qui manifestait dans les rues de Damas il y a 6-8 mois. Les Syriens demandaient pacifiquement au dictateur de s’en aller. Il a réprimé les manifestations pacifiques dans le sang. Depuis, les pacifistes syriens ont disparu de la circulation. Les seuls qui pouvaient encore envoyer le moindre message au dictateur, ce sont des « têtes-brûlés » équipés de kalachnikovs. Et puisqu’un peuple, un jour, n’a pas été écouté, eh bien, il met ses espoirs dans des individus que vous vilipendez mais qui sont les seuls à affronter les balles du régime et à tenir les rues lorsque le dictateur a fini de mitrailler des pacifistes manifestant à mains nues. C’est aussi cela la Syrie, tout comme le reste des dictatures dans le monde. A qui la faute ?


                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 22:51

                              Talion, pourquoi voulez-vous nécessairement vous mettre en conflit avec la LDJ ? Dans tous les pays du monde, y compris dans votre Chine chérie et votre paradis syrien, il y a des groupuscules et des « petits milieux » à qui il ne faut pas chercher des noises. Passez votre chemin, et vous verrez que tout va bien. Beaucoup mieux qu’à Pékin ou à Damas. Ce n’est pas ma conviction profonde, puisque je suis pour la liberté et la totale application de la loi. Mais, en attendant, je vous donne juste un conseil d’ami. Passez votre chemin. 


                            • TALION A RAISON

                              vous etes cons :tout tyran qui massacre son peuple doit etre crucifié.avec de grands clous

                              rouillés.

                              LA TETE D ’HILTER...DE MUSSOLINI...DE FRANCO EST UNE TETE DE FOU...COMME LA TETE D’

                               ASSAD


                            • @musavoli

                              et les banquiers et marchands d’armes VOUS OUBLIEZ LEUR ROLE PREPONDERANT DANS

                               CHAQUE GUERRE............... SANS OUBLIER LEUR ARME PREFEREE ........LA RELIGION


                            • Scuba 9 août 2012 13:58

                              Cet article est lamentable> !!
                              A qui la faute si les Russes et les Chinois bloquent tout projet de résolution à l’ONU ? Ils se sont fait enfumés par Sarko sur la Lybie, on ne les y reprendra plus ! Ils n’accepteront plus aucune intervention, même « humanitaire ».
                              Le peuple syrien paiera pour la gloriole de Sarko. Et quelle gloire : Le chaos en Lybie, qui s’est étendu au Mali. Belle réussite !!!
                              Tout ça pour faire oublier l’accueil triomphal qu’il avait réservé à Assad et Kadhafi, et ses compromissions avec Ben Ali et Moubarak.
                              P’tain, mais qu’il se taise !!!


                              • Scuba 9 août 2012 14:19

                                Et je ne résiste pas à la tentation de reproduire le commentaire d’Alain Marsaud, député UMP sur le sujet (rapporté dans le Figaro ce jour) :
                                « Monsieur Hollande découvre la realpolitik et reconnaît les pouvoirs en place ». « Je ne lui reproche pas », assure au Figaro ce membre de la commission des Affaires étrangères et élu pour représenter les Français de l’étranger vivant dans les pays du Golfe. « À titre personnel, je préfère la diplomatie secrète plutôt qu’une diplomatie exhibitionniste », juge Alain Marsaud, très sévère sur les visites de Bachar el-Assad et de Mouammar Kadhafi en France : « On a merdé pendant quatre ans, on a été nul. Il était temps de réinventer une nouvelle diplomatie ».



                              • SCUBA@

                                VOUS AVEZ TOUT A FAIT RAISON SARKO L’ ENFUMEUR A LAISSE DES MINES A RETARDEMENT EN FRANCE ET AILLEURS...° ( doux...florange.. et .ci...irak...libye..syrie...)

                                ce petit avorton vendrait père et mère pour garder une parcelle de pouvoir .il a chouchouté saddam...ben ali...moubarak....khadafi et ASSAD ET LEUR A VENDU DES ARMES

                                SANS OUBLIER SES COMMISSIONS ET RETROS COMMISSIONS.ET SON RYAD DE 700 M2 AU MAROC...
                                PETIT VOYOU.........



                              • Je suis frappé par cette coincidence :

                                -le nombre de légions « donneurs » qui récompensent les elus de L UMP après 20 ans de mandat

                                et le nombre de ryads au MAROC appartenant aux memes sbires....décorés ETRANGE NON

                                 , ??

                                C’EST LE DON DES "DONNEURS.....indics et marchands d armes


                              • peridot83 9 août 2012 14:20

                                il n y a aucun gentil dans une guerre c est la mechanceté la ruse l anticipation et la strategie qui dictent la loi ce bourreau d un peuple qui est fragmenté religieusement tire avantage d etre livré en armes par L IRAN la FEDERATION DE RUSSIE qui a installe des radars de derniére generation sur des endroits propices a un plus grand balayage des zones qui a envoye des navires a TARTOUS avec ses propres citoyens sur place et la CHINE si notre ex president desavoué par les urnes s est reconstitué une cour et instaure un gouvernement provisoire de l ombre pour elaborer sa diplomatie selon ses vues et analyses sans fanfare ni trompette que notre ex tete de gouvernement ecrive noir sur blanc comment denouer cette situation et contourner ou debloquer le veto des deux super puissances f de RUSSIE ET CHINE 2 pays sans droits de l homme rééls face a un POUTINE indifferent au massacre de populations civiles puisque la vente d un seul missile rapporte900.000millions de dollars plus le prix de radars ultra sophistiques plus armes plus plus


                                • filo... 9 août 2012 14:22

                                  A l’auteur de cet article. Vous êtes un donneur de conseils.
                                  Du concret !
                                  Alors, prend ton fusil et montre nous comment tu compte faire !


                                  • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 17:26

                                    Je ne suis pas militaire. Vous avez lu mon profil. Chacun à sa place.


                                  • filo... 9 août 2012 18:38

                                    Et pourtant vous donnez pleins de conseils sur le plan miltaire.

                                    Alors comment ?


                                  • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 08:38

                                    Ce ne sont pas des conseils militaires. Dire que l’OTAN doit se réunir et déployer des forces dans la région pour garantir la sécurité d’un de ses membres (la Turquie), on n’a pas besoin d’être un militaire pour donner un avis aussi banal.


                                  • Zanini 10 août 2012 11:39

                                    Sauf que l’armée syrienne c’est autre chose que l’armée libyienne.


                                  • peridot83 9 août 2012 14:28

                                    etes vous sur de bien vous tenir informé ? PRENEZ times of india des informations inedites vous seront fournies a moins que vous ne soyez un coutisan de l ex tete de notre pays dont vous etes un inconditionnel ce qui reste votre droit


                                    • alinea Alinea 9 août 2012 14:34

                                      Je me suis laissé dire, cher auteur, que tout le monde n’était pas d’accord avec votre manière de voir- et de montrer- les choses !


                                      • Vipère Vipère 9 août 2012 14:53

                                        Bonjour à tous

                                         

                                        « Chapeau bas à Sarkozy » ! Un éloge que ne ne partage pas, mais alors pas du tout avec vous très cher Droitdel’hommiste et pire, je trouve votre enthousiasme très douteux à l’endroit de l’ex Président qui s’arroge une mission personnelle, sans mandat et en dehors de toute diplomatie, ce qui relève d’un profond mépris à l’égard de la mandature nouvellement élue et des électeurs.

                                        N’est-ce pas le même Nicolas SAKOZY qui promettait après sa défaite électorale, de se tenir éloigné de la politique francaise ? Un ex président dans l’opposition qui se mêle d’une affaire de politique étrangère, soutenant les opposants du régime Bachard EL ASSAD. Quelle impudence !

                                        F. HOLLANDE ne pourra ps longtemps se taire et laisser faire les complotistes de Droite.

                                         

                                         


                                        • Traroth Traroth 9 août 2012 15:34

                                          Sarkozy en a croqué aussi de la part de El Assad ou quoi ? Il veut le faire taire aussi ?


                                          • Traroth Traroth 9 août 2012 15:36

                                            Espérons que la « diplomatie » parallèle de Sarkozy ne fera pas trop de dégâts. Il faudrait lui expliquer qu’il n’a plus de légitimité pour parler au nom de la France...


                                            • SamAgora95 SamAgora95 9 août 2012 16:09
                                              @l’auteur

                                              On dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions.

                                              Avec des naïfs comme vous, on y va en courant ! 

                                              Pourquoi votre champion ne s’en prend pas à l’Arabie-Saoudite par exemple, pays esclavagiste où les femmes n’ont pas le droite de conduire (je vous laisse imager le reste), Tenue par des « princes » à moitié fous qui peuvent vous condamner à mort pour une simple critique !

                                              Je suis d’accord avec @Traroth, Sarko à du faire les poches de Assad comme il l’a fait avec Kadhafi, car il savaient qu’ils étaient condamné à mort par ses copains sionistes.
                                              Quel courage, une crotte à la tête de la France, voilà ce que nous avons eu.


                                              • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 17:44

                                                Je ne suis pas un naïf. Relisez mon article, s’il vous plait. Je parle des victimes de la répression que personne ne nie et du risque d’enlisement du conflit dans une région ultrasensible. Il ne faut pas que le rejet de la personne de Nicolas Sarkozy vous fasse oublier les ravages qu’un dictateur fait subir à son propre peuple. Après, on peut aussi ériger un blocage personnel et refuser de voir-ce qu’on voit.


                                              • SamAgora95 SamAgora95 9 août 2012 18:47

                                                Je me fiche royalement de Sarkozy.


                                                Je reste persuadé qu’en Syrie Assad ne fait que riposter à des terroristes placés et armés par les occidentaux !
                                                Mais comme ces dits terroristes se cachent parmi la population, il y a forcément des dégâts collatéraux.

                                                Je pense que c’est vous qui refusez de voir la réalité ! niveau qualité de vie il y avait pire comme pays que la Syrie, alors pourquoi sa population se révolterait de façon aussi violente depuis maintenant 1 ans, et d’où proviennent les armes des « insurgés » ?

                                                Je veux bien croire à votre sincérité, dans ce cas analysez les évènements en donnant la parole aux deux parties. D’ailleurs le seul fait que les média ne relais que les dires des « rebelles » devrait vous alerter.

                                              • Zangao Zangao 9 août 2012 16:19

                                                Et pourtant........ il y en avait qui étaient prêts à le réélire ! Pauvre pays qui n’en fini pas de sombrer.


                                                • anty 9 août 2012 16:24

                                                  Le club des supporteurs des dictateurs sanglants se sont donné rendez vous sur ce fil.. 


                                                  • Talion Talion 9 août 2012 16:29

                                                    Tu parles d’Obama, de Netanyaou, des Saouds ou de l’émir du Qatar ?... Sois plus précis s’il te plaît...


                                                  • amipb amipb 9 août 2012 16:47

                                                    @anty : vous n’avez pas totalement tort, mais Mr Sarkozy n’a-t-il pas, lui aussi, invité Khadafi et Al-Assad, lors d’un 14 juillet mémorable.

                                                    De plus, l’intervention d’une force internationale est-elle souhaitable, au regard des extrémistes officiant dans les 2 camps ? S’il faut virer le dictateur Al-Assad, mieux vaut que cela soit pour améliorer le sort des syriens, certainement pas pour mettre en place un régime au moins aussi sanglant.


                                                  • MUSAVULI MUSAVULI 9 août 2012 17:47

                                                    Ouf, je respire... Merci Anty.


                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 10 août 2012 01:04

                                                    A Talion,

                                                    Si j’étais supporteur de Sarkozy je vous répondrait qu’il les avaient invités pour leur montrer ses couilles et comment il allait bouffer les leurs.

                                                    Oups, scusez moi, ça m’a échappé... Parfois, ça m’arrive. C’est comme qui dirait, à l’insu de mon plein gré

                                                     

                                                     


                                                  • Talion Talion 10 août 2012 16:35

                                                    « C’est comme qui dirait, à l’insu de mon plein gré »

                                                    Menteur !  smiley 


                                                  • Ruut Ruut 9 août 2012 16:43

                                                    La France n’as rien a faire en Syrie et ses journalistes non plus.


                                                    • amipb amipb 9 août 2012 16:53

                                                      Les journalistes ont tout à faire en Syrie et dans toute région où se passent des choses méritant d’être montrées et expliquées. Ne pas vouloir des journalistes, c’est accepter qu’un régime mente et distille l’unique vérité.

                                                      Ce qui est plus criticable, c’est le traitement de l’information de certaines rédactions, voire la propagande qu’elles utilisent. Certains « décrypteurs » tombent d’ailleurs dans le même piège.

                                                      Libre à chacun, donc, de trouver le juste milieu parmis toutes ces sources.


                                                    • Talion Talion 9 août 2012 22:05

                                                      La presse française ne produit plus de journalistes... Seulement des propagandistes et des prostituées !


                                                    • Hijack Hijack 9 août 2012 16:45

                                                      Qu’est-ce que c’est que cet article !!! ... J’ai lu 2/3 lignes ...

                                                       smiley
                                                      « la communauté internationale brille par son impuissance »

                                                      Ben non !!! Elle brille pas sa soumission, sa capacité à avaler et faire avaler autant de mensonges !!! ... son soutien flagrant au vrai terrorisme !!!


                                                      • blablablietblabla blablablietblabla 9 août 2012 17:09

                                                        Article très partisan ,no comment !


                                                        • Claudec Claudec 9 août 2012 17:11

                                                          Ce Sarko tout de même, déranger Flamby (et Fafa) pendant ses vacances !


                                                          • Mr Mimose Mr Mimose 9 août 2012 17:12

                                                            Quel article !!!

                                                            Franchement je n’ai jamais lu autant de conneries, c’est un tissu de contres-vérités. Vous semblez etre quelqu’un d’éduqué puisque juriste, vous devez etre au fait de la situation réelle en syrie j’en déduis donc que cet article n’a qu’un but de propagande.
                                                            Nous prenez vous pour des idiots ???
                                                            Ce genre d’article totalement éloigné de la vérité ne m’inspire que dégout et haine, je ne vous félicite pas.
                                                            Et en plus militant des droits de l’homme ??? C’est une blague j’espère ????
                                                             

                                                            • Yurf_coco Yurf_coco 9 août 2012 17:26

                                                              Quel ânerie cet article.


                                                              Le manque d’information, ou l’étalage d’information tout simplement incorrect, et en tout cas cette suffisance de croire qu’un citoyen lambda comprends les enjeux de ces conflits... correspond parfaitement au publique de Sarkozy

                                                              • elmi 9 août 2012 17:39

                                                                qui fabrique les armes

                                                                à qui profite le crime


                                                                • Plus robert que Redford 9 août 2012 17:48

                                                                  Au titre, j’ai cru à une accroche au second degré...
                                                                  Ben, non ! J’ai même perdu cinq minutes à chercher un quelconque humour ou un clin d’oeil, même une « private joke » dans ce fatras dityrambique à l’égard du Naboléon shooté à la testostérone de lapin !...
                                                                  Du coup, je suis assez mécontent d’avoir gaspillé quelques précieuses minutes à ce ramassis de conneries, et de colère, je vais en perdre bien davantage à exprimer mon mécontentement...
                                                                  Sarkozy : qu’il la ferme, bien étanche !...
                                                                  On l’a foutu dehors (de justesse à mon gré) alors qu’il nous foute la paix en retour !
                                                                  On a déjà bien assez honte de lui avoir confié notre direction (d’où notre déréliction) pendant cinq ans.
                                                                  Couvrons-nous la tête de cendres, Rasons-nous les sourcils...

                                                                  Mais, Pitié ! QU’IL SE TAISE !!!



                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 août 2012 18:27

                                                                    Oui, vivement la rentrée judiciaire de septembre pour que les magistrats nous débarrassent définitivement de ce cintré. Et qu’il conserve de la salive, le petit maboul, parce qu’ il en aura besoin quand il devra s’expliquer en garde à vue, dans les locaux de la brigade financière.

                                                                    Si l’abominable Sarkozy veut vraiment « parler » il trouvera l’occasion de le faire, dans trois semaines, en se mettant à table devant le juge Van Ruymbeke et ses collègues. On verra s’il est toujours aussi bavard dans le cadre d’une instruction.


                                                                  •  Un monde Sankara octave31 10 août 2012 10:39

                                                                    @calmos

                                                                    Le priver de dessert....ça lui va bien ça ! Surtout si c’est du chocolat.
                                                                    Attention il risque de se mettre en colère, et prendre d’assaut la présidence de l’ump... !


                                                                  • Martha 11 août 2012 13:15

                                                                    @ PrqR,
                                                                     Pas mal la galère, il pourrait être accompagné de l’UMP, faut des bras. Mais qui va barrer ce machin ? Un supplice pour lui, même s’ils sont deux et qu’il y a une piscine à bord. Je verrai plutôt une immense cage à rat, avec beaucoup de tourniquets, style cages d’écureuil au futuroscope de Poitier. Clientèle assurée ad vitam aeternam.


                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 août 2012 18:10

                                                                    Je tiens à rappeler à l’auteur que lorsqu’un article tombe sous la barre des 5% de votes positifs il est obligé de payer le restaurant à l’ensemble des intervenants d’Agoravox. C’est assez rare mais ça arrive parfois. Pour y parvenir il existe des techniques assez sûres, comme celle consistant à dire du bien de Sarkozy, de son action, de son bilan ou de ses proches. Par exemple, un « bon » article de 96% d’opinions négatives a tout intérêt à débuter ainsi : « La nomination légitime de Jean Sarkozy à la tête de l’Epad, saluée par Madame Morano et Monsieur Woerth, souligne le volontarisme du président réformateur et moderne qu’est Nicolas Sarkozy. »

                                                                    Très bonne intro, ça.

                                                                    Sinon on peut aussi soutenir Sarkozy dans sa tentative de mener une guerre illégale en Syrie. Comme l’a fait G.W.Bush en Irak.

                                                                     smiley smiley


                                                                    • Fergus Fergus 10 août 2012 07:04

                                                                      Bonjour, Peachy.

                                                                      Excellent !


                                                                    • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 08:26

                                                                      Les 96% d’opinion défavorable sont l’expression du rejet de la personne de Nicolas Sarkozy. Rien à voir avec la nécessité qui s’impose d’interpeller la communauté internationale sur son inaction en Syrie. Bref, comme dans un référendum, on a voté contre la personne de l’autorité et passé sous silence l’objet du scrutin. Relisez mon article en remplaçant le nom de Nicolas Sarkozy par celui d’une autre personnalité (Bayrou, Borloo, Besancenot,...). Les votes vont s’inverser.


                                                                    • Rounga Roungalashinga 10 août 2012 08:45

                                                                      Rien à voir avec la nécessité qui s’impose d’interpeller la communauté internationale sur son inaction en Syrie.

                                                                      Si, si, je vous assure.



                                                                    • moi moi 10 août 2012 12:48

                                                                      @L’auteur,

                                                                      « ..Relisez mon article en remplaçant le nom de Nicolas Sarkozy par celui d’une autre personnalité.. ».

                                                                      Là, tout de suite, la seule personne qui me vient à l’esprit, c’est l’autre psychotique de BHL...


                                                                    • Talion Talion 10 août 2012 16:39

                                                                      « Relisez mon article en remplaçant le nom de Nicolas Sarkozy par celui d’une autre personnalité (Bayrou, Borloo, Besancenot,...) »

                                                                      Je pense au contraire que si tu substitues le nom de Sarkozy par celui d’un de ces trois bouffons tu as encore plus de chances d’alourdir le score !  smiley  smiley  smiley


                                                                    • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 18:57

                                                                      Talion, vous pouvez remplacer les « trois bouffons » par quelqu’un qui vous convient.


                                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 9 août 2012 18:28

                                                                      yep
                                                                      juste comme ça la France ne fait rien ?
                                                                      ben c’est faut des instructeurs français du materiels français sont dans l’ancienne base otan emise à la disposition par la turquie à la frontiere turque .Sans mordent déja les doigts les turques vu que les americains qui sont à l’origine de ce camps d’entrainement ont crée un
                                                                      bataillon kurde si si ....
                                                                      la france installe à grand frais un hopital militaire à la frontiere jordanniene c’est peu mais déja ça non.
                                                                      Sinon l’objet de l’admiration de l’auteur c’est pas le gus qui a laissé khadafi planter sa tente à Paris .C’est pas aussi
                                                                      nicolas le petit qui as invité bachar al assad en tribune d’honneur au défilé du 14 juillet ?
                                                                      Pour fermer le clapet du nabot ya q’a foutre sur les champs élysés deux toph geantes de sarkozy faisant la courbette à kadhafi et etreignant bachar .


                                                                      • louphi 9 août 2012 18:33

                                                                        Profession : TUEUR PROFESSIONNEL DE MASSE

                                                                         

                                                                        J’ai fait ma première expérience grandeur nature en Afrique Noire subsaharienne en qualité de parrain du génocide rwandais en 1994. Vous vous imaginez bien, je n’étais pas seul. Nous avions été choisis par notre dieu CHI, fils héritier du grand dieu DIGO, pour apprendre le métier auprès du dieu MITT. Officiellement, le dieu CHI et le dieu MITT ne s’accordaient que très rarement. Cependant, les deux dieux se sont mis d’accord pour nous former et ont désigné l’un des nôtres plus expérimenté, BALL, pour être notre chef de bande. Pour être bref, je dois avouer que cette expérience a été pour nous très enrichissante pour un début de carrière.

                                                                         

                                                                        Après cette formation supervisée par le grand dieu MITT lui-même, j’ai fait mon petit chemin sur les traces du dieu CHI. Mais, profitant d’une petite inattention de sa part, j’ai détrôné le dieu CHI. Tout ceux qui faisaient bande du dieu déchu CHI, se sont retournés pour faire ma bande, sauf un du nom de DEVIL. Mes deux premiers actes sur le trône divin ont été de débaucher certains copains, fidèles irréductibles du dieu MITT, et de tuer le rebelle DEVIL. C’est de cette manière que je suis devenu presque l’égal du dieu MITT. J’utilise l’adverbe « presque », car, contrairement au dieu MITT qui, comme le grand dieu DIGO, est un esprit indépendant, j’ai dû recourir aux services du dieu SAM qui est très riche et très puissant. Mon vrai dieu, c’est la richesse.

                                                                         

                                                                        Voici quelques hauts faits de masse qui prouvent que je suis devenu presque l’égal du dieu MITT.

                                                                         

                                                                        Primo, grâce à mon employeur et avec le soutien de la Françafrique, j’ai placé mon ami personnel au pouvoir en Côte d’Ivoire après avoir ordonné et organisé des massacres de masse, puis envoyé en déportation son président. Butin : le port stratégique d’Abidjan et l’énorme production cacaoyère de ce pays, car c’est le premier producteur mondial de cacao. Je ne regarde même pas les richesses faramineuses du sous sol.

                                                                         

                                                                        Secundo, j’ai placé mes amis islamistes au pouvoir en Libye en leur ayant livré le colonel Kadi Chef de leur pays, qu’ils ont déchiqueté et peut-être même mangé cru. J’ai réalisé ce haut fait après seulement un mois de campagne militaire aérien et terrestre sans précédent. Mon employeur m’a prêté main forte et j’étais le maître de l’air. J’ai pilonné sans relâche, jour et nuit, et massacré les populations dans tout le pays. Butin : les énormes gisements de pétrole du pays, sans compter tout le reste.

                                                                         

                                                                        Tertio, avec le soutien indéfectible de mon employeur, j’ai fomenté le soulèvement en Syrie et armé les rebelles : Butin visé : gisements pétroliers, position stratégique pour le contrôle du moyen orient, sans compter le reste.

                                                                         

                                                                        J’ai joué un rôle de premier plan sur d’autres théâtres de massacres de masse, en cachette ou en public, à travers le monde. Je vous en épargne la liste.

                                                                         

                                                                        Voulez-vous savoir qui je suis ? Eh bien, voici. Je suis petit de taille comme Nébo-Léon que j’admire. Comme lui, j’ai un grand coeur, car je suis assoiffé de grandeur et de reconnaissance. Mais, je ne peux étancher ma grande soif qu’avec la grande mer bondée du sang des massacres de masse. Je suis jeune en apparence physique, mais très vieux en expérience. J’ai donc encore de l’avenir pour faire parler de moi. Vous me reconnaîtrez facilement sans aucun doute, car mes documents les plus importants portent ma signature maçonnique.

                                                                         

                                                                        Vous voulez des détails sur mon métier, eh bien, voici. Mon métier est celui de planificateur et organisateur des massacres de masse. Mon employeur est une nébuleuse mafieuse occulte qui regroupe les propriétaires les plus riches du monde et dont je fais partie, car je suis né aristocrate. Le but avoué de mon employeur est de s’emparer des richesses de tous les pays en prenant le contrôle de leurs Etats de gré par la démocratie, ou de force par les coups d’Etat, les massacres de masse voire les génocides.

                                                                         

                                                                        Pour tout vous dire, mon employeur s’appelle les ILLUMINATIS. Les plus avertis l’appellent GOUVERNEMENT MONDIAL. Les médias préfèrent COMMUNAUTE INTERNATIONALE. C’est lui en réalité qui gouverne le monde sans jamais se faire élire dans aucun pays autrement que par ses représentants non déclarés camouflés dans chaque pays sous étiquette de DEMOCRATIE.

                                                                         

                                                                        Je suis protégé et ne peux être dénoncé, encore moins poursuivi, même si je suis multirécidiviste, car je suis au service du Gouvernement Mondial qui assure mon impunité. Même le Comité des Sages dont je fais partie ne peut rien contre moi.


                                                                        • SamAgora95 SamAgora95 9 août 2012 18:50

                                                                          Bravo !! tout est dit !!! , 20/20.


                                                                        • Veniza Veniza 9 août 2012 18:49

                                                                          Mais que font donc Van Ruymbeke et Gentil ?
                                                                          Qu’on le mette à l’ombre une fois pour toutes et qu’on ne l’entende plus
                                                                          ailleurs que dans l’enceinte d’un tribunal.

                                                                           smiley



                                                                            • SamAgora95 SamAgora95 9 août 2012 19:06

                                                                              Sur la photo Sarko a l’air de se dire ; attends un peu tu vas voir mon p’tit gars ! bientôt ça va être ta fête !


                                                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 août 2012 21:14

                                                                              Salut Wesson.

                                                                              Merci pour le lien vers la photo.

                                                                              +1

                                                                               smiley


                                                                            • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 08:56

                                                                              Ha ha ha ! alors toi... J’espère que la photo n’est pas truquée au moins.


                                                                            • Anaxandre Anaxandre 9 août 2012 23:11

                                                                               En attendant les alaouites fournissent des armes au Hezbollah, mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, n’est-ce pas ?
                                                                                smiley smiley smiley

                                                                              (PS : on sait que votre rêve c’est la partition et l’éclatement des nations arabes indépendantes, mais calmez-vous, c’est pas encore fait, et combien même, vivre au milieu d’une région balkanisée et chauffée à blanc vous apportera plus de désagréments qu’autre chose. À force de jouer avec le feu...)


                                                                            • Anaxandre Anaxandre 10 août 2012 20:48

                                                                               Malheureusement pour vous, un tel fossé entre les vrais dirigeants égyptiens qui œuvrent en coulisses et la majorité du peuple ne durera pas éternellement... Je vous souhaite sincèrement, pour vous et vos voisins dans l’avenir, d’adopter des politiques plus mesurées prenant en compte les aspirations des peuples.


                                                                            • escoe 9 août 2012 19:10

                                                                              Où sont les cinq cent mille hommes dont la France aurait besoin pour occuper une bande côtière de quinze ou vingt kilomètres en Syrie ? Vous croyez que la Belgique ou l« Allemagne vont nous les prêter ?


                                                                              Et n’oubliez pas qu’il va certainement nous en falloir quelques centaines de milliers d’autres en Afrique de l »Ouest.

                                                                              D’ici que l’UMP revendique le rétablissement de la conscription smiley

                                                                              • Georges Yang 9 août 2012 19:26

                                                                                Pour une fois je suis en total désaccord avec vous

                                                                                Khadafi était, Assad est un dictateur, mais nettement plus supportables pour la paix dans le monde que les salafistes soutenus par les Saoudiens, le Qatar, les USA et Israel

                                                                                La Libye est à genoux, chute du PNB, instabilité, en Syrie cela sera la valise ou le cerceuil pour les chrétiens, les Kurdes et les Druzzes, sans parler des Alaouites

                                                                                Mobutu n’était pas un saint, mais sa chute a entrainé un chaos qui dure depuis plus de 16 ans, vous voulez la même chose pour le Moyen-Orient ?l


                                                                                • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 09:49

                                                                                  Bonjour Georges ! Je comprends le désaccord et partage la remarque selon laquelle le remplacement brutal d’un dictateur débouche très souvent sur un régime beaucoup pire. Mais il faut attribuer une partie de la responsabilité du désastre au dictateur lui-même. Pendant son règne, le dictateur opprime le peuple, réprime l’opposition et assassine ses successeurs potentiels. Lorsque vient la fin du régime, parce que chaque chose a une fin, il n’y a plus personne de raisonnable pour prendre le relais ni de structure politique de substitution. Ça fait le boulevard des cinglés de tous horizons comme on en voit dans l’arrière-pays du Congo et dans les rues de la Libye. Bachar Al-Assad, tout comme Kadhafi et les autres dictateurs (Mobutu, voire Kagamé) règne sur le pays en le faisant passer pour une « propriété personnelle ». Tout le monde redoute ce qui risque d’arriver à la minorité alaouite et aux chrétiens de Syrie si le régime venait de tomber. Et pourtant il devait tomber un jour, et il fallait que les dirigeants se conduisirent de sorte que l’alternance se déroule dans le plus d’apaisement possible. Au contraire, le régime a éliminé toute force d’alternance possible. Les dictateurs oublient que le pays appartient avant tout à son peuple et qu’il faut reconnaître le droit de ce peuple à décider de qui a vocation à le diriger et de qui doit quitter le pouvoir, pacifiquement. Les démocraties occidentales y sont parvenues à peu près. Même si l’occident est, en réalité, sous la dictature du capitalisme financier, les peuples ont au moins la possibilité de « virer » les dirigeants dont ils ne veulent plus. Ça soulage l’opinion. Tenez, l’ancien Président Jacques Chirac n’avait pas l’intention de partir malgré son âge. Idem pour Nicolas Sarkozy. S’ils avaient été au pouvoir en Afrique ou dans un pays musulman ils n’auraient jamais quitté le pouvoir. Les Français, même minoritaires, comme les Syriens aujourd’hui, auraient pris les armes et auraient sollicité l’aide des « vautours » quelque part dans le monde, et il y en a qui ne laisseraient pas passer un morceau aussi juteux que l’Hexagone. La faute à qui ? Moi, je dis, au dictateur avant tout. Alors, Georges, êtes-vous toujours aussi catégorique ? 


                                                                                • Leo Le Sage 9 août 2012 19:54

                                                                                  @AUTEUR/MUSAVULI
                                                                                  J’ai cru comprendre que l’auteur s’inquiète de l’enlisement.
                                                                                  Soit...
                                                                                  A ce sujet je faisais partie de ceux qui étaient pour la guerre en Libye SI le but était de protéger les rebelles du bombardement de Kadafy.
                                                                                  Le SI est important : conditionel.
                                                                                  Mal m’en a pris car, non seulement les rebelles tout le monde s’en foutait, mais en plus comble du malheur, le but des envahisseurs était de tuer kadafy.
                                                                                  On sait même pourquoi...

                                                                                  Du coup, même si on m’annonçait que des milliers de morts auront lieu, je réponds toujours :
                                                                                  NON on ne fait rien en Syrie.
                                                                                  Que çà s’enlise s’il le fallait on s’en fiche.
                                                                                  J’encourage vivement les russes et les chinois à toujours mettre leur veto...

                                                                                  Si l’auteur n’est pas d’accord avec mon affirmation, alors c’est le moment d’en discuter...

                                                                                   
                                                                                  Cordialement

                                                                                  Leo Le Sage
                                                                                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                                                                                  • Plus robert que Redford 9 août 2012 22:35

                                                                                    Ca, c’est sûr !
                                                                                    Comme dit si bien le poëte JeanmarieBigard :
                                                                                    « Qui s’est fait niquer un bon coup
                                                                                    Garde le troudballe sensible !! »


                                                                                  • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 10:08

                                                                                    Leo, votre raisonnement est tout à fait cohérent, bien que j’éprouve de la peine à lire certains passages : " même si on m’annonçait que des milliers de morts auront lieu, je réponds toujours : NON on ne fait rien en Syrie. Que çà s’enlise s’il le fallait on s’en fiche.
                                                                                    J’encourage vivement les russes et les chinois à toujours mettre leur veto... « . 


                                                                                    Ce qui est arrivé en Libye (assassinat de Kadhafi) est ce qui se produit chaque fois qu’une guerre échappe au contrôle de ses acteurs. Et cela se produit assez souvent. Kadhafi avait eu la possibilité de s’en aller, tout comme Bachar Al-Assad aujourd’hui. Parce que chaque règne, même dans une démocratie, doit avoir une fin, ne me demandez pas pourquoi. Lorsque tous les signes annonçant la fin se précisent, il faut organiser le changement et se retirer. L’attitude jusqu’au-boutiste mène toujours au carnage. Et je ne crois pas que les Russes et les Chinois se préoccupent plus du sort du peuple syrien que les »horribles Occidentaux« que les agoranautes vilipendent au fil des réactions. Pour Moscou et Pékin, la Syrie n’est qu’un »soldat kamikaze« dont ils se servent pour »emmerder" les occidentaux au maximum sachant que le pauvre va finir en miette. Dans cette bataille des cyniques, il faut faire entendre une autre voix : celle du martyre d’un peuple. C’est le but de l’article.

                                                                                  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 10 août 2012 10:29

                                                                                    Musavalu

                                                                                    selon votre raisonnement Assad doit partir por que la guerre cesse donc pour que le cns/asl arrive au pouvoir, donc pour que le pays soit balkanisé (sunnites, kurdes, alaouites, chrétiens,druzes...) et vive dans l’insécurité et la division pérpétuelle comme en afgnanistan, irak et lybie.
                                                                                    Voilà ce à quoi les syrien doivent se résoudrent parceque la « communauté internationale » (rires !) l’a décidé pour des raisons « humanitaires et démocratique » (hurlements de rires !!!)

                                                                                    Après que l’oeuvre démocratique de paix et d’amour soit achevée en Syrie, on pourra enfin se pencher sur le cas de l’Iran, du Vénézuela, de l’Algérie ... puis enfin de la russie et de la chine ! un bon siècle de guerres à venir pour le plus grans plaisir de l’élite financière mondiale trop contente de trouver des ennemis et des boucs émissaires au bon peuple que nous sommes.

                                                                                    Il faut donner un coup d’arrêt à cette vision du monde des fachos néo-conservateurs anglo-saxon. Ce coup d’arrêt doit être la Syrie, sinon le prochain conflit risque de dégénérer en apothéose nucléaire...




                                                                                  • MUSAVULI MUSAVULI 10 août 2012 11:59

                                                                                    Bachar Al-Assad doit partir pour atténuer la souffrance de son peuple et puisqu’il n’y a plus rien à défendre. C’est un régime condamné et son agonie n’est qu’un interminable supplice pour le peuple syrien qui voit jour après jour les enjeux du conflit échapper à l’intérêt national de la Syrie. Vous même vous dites qu’il faut stopper ce que vous qualifiez de " vision du monde des fachos néo-conservateurs anglo-saxons« . Mais cette lutte contre les Anglo-Saxons que vous prônez se déroule sur le territoire d’un peuple qui n’en a rien à faire et qui veut juste »vivre". 


                                                                                    Si je suis votre raisonnement, il faut que ça mitraille le plus longtemps possible dans les rues de la Syrie jusqu’à ce que les horribles Anglo-Saxons baissent les bras. 

                                                                                    C’est un cynisme meurtrier qui ne devrait pas être cautionné. A mon avis, et vous avez le droit de me contester, lorsqu’une guerre ne peut plus être gagnée, il faut trouver une voie de sortie qui épargne des vies humaines. Même les militaires se rendent par bataillons entiers lorsqu’ils réalisent qu’il n’y a plus rien à faire. La lutte contre les Anglo-Saxons, on la gagnera peut-être, mais à condition de ne pas périr dans une bataille déjà perdue.

                                                                                  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 10 août 2012 13:31

                                                                                    Musavalu,

                                                                                    ce que je dit c’est que la Syrie est un domino et que s’il tombe d’autres pays seront attaqués à leur tour.

                                                                                    Si nous, pays européens, adoptions vis à vis de la situation syriene une position de compromis et de dialogue (sans préalable du départ d’assad, car c’est au Syrien de choisir !!!), comme les Russe et la Chine, alors les pays du golfe arreteraient de financer et armer des bataillons de fous enragés QUI N’ONT RIEN A VOIR AVEC LA SYRIE.

                                                                                    Si par malheur, ces fous arrivaient au pouvoir alors le pays tomberait dans le chaos et un nouvelle cible sera désignée (iran...).

                                                                                    Tout celà, je l’ai déjà écrit dans mon post précédent...



                                                                                  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 10 août 2012 13:37

                                                                                    pour finir et en clair : ce n’esrt pas assad qui prolonge la guerre et le malheur pour les Syriens, mais nous même en soutenant et alimentant non pas une rebelion du peuple syrien, mais un coup d’état armé étrangé à la Syrie.

                                                                                    Assad a déjà fait des ouverture et des concessions en 2011 au CNS : la réponse à toujours été un refus catégorique du cns tant qu’assad est au pouvoir avec l’encouragement aveugle des occidentaux et pétromonarchies= positon stupide !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès