• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Dans le Donbass la trêve du Nouvel An a du plomb dans l’aile - Malgré (...)

Dans le Donbass la trêve du Nouvel An a du plomb dans l’aile - Malgré le nouveau cessez-le-feu, les bombardements continuent (Vidéos)

Sur la ligne de front du Donbass, les jours se suivent et se ressemblent plus ou moins, malgré les annonces publiques de cessez-le-feu, la situation change peu au final sur les zones les plus chaudes du front.

Et il suffit de comparer la situation à l'aéroport de Donetsk une dizaine de jours avant le cessez-le-feu de Noël (instauré le 24 décembre à minuit) et celle des positions de Yasinovataya juste après ce dernier pour voir qu'au jeu des sept différences il sera difficile de trouver ces dernières.

Reportage fait à l'aéroport de Donetsk le 13 décembre 2016 :

Reportage fait près des positions situées entre Yasinovataya et Avdeyevka le 24 décembre :

Les données sur le terrain confirment les chiffres qui sont donnés par le ministère de la Défense de la République Populaire de Donetsk (RPD), comme par celui de la République Populaire de Lougansk (RPL).

Ainsi après le chiffre hallucinant de 3 002 violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne contre la RPD donné le 24 décembre même, si les chiffres ont bien baissé depuis la mise en place de ce nouveau cessez-le-feu, ils restent néanmoins bien loin de zéro. Ainsi la nuit dernière, rien qu'entre 18 h et 2 h du matin, l'armée ukrainienne a tiré 86 obus de mortier sur la périphérie de Donetsk, Yasinovataya, Debaltsevo et les villages du Sud de la RPD. Et ce alors que durant les 24 h précédentes, l'armée ukrainienne avait encore bombardé la RPD 189 fois.

Hier après-midi c'est le point de passage d'Alexandrovka qui était bombardé à coup d'obus de mortier de 120 mm alors que des civils franchissaient le point de passage. Un bombardement qui n'a heureusement pas fait de victimes.

Et en RPL, les bombardements continuent aussi, toujours près de la zone de Debaltsevo, mais aussi plus au Nord, près de Kirovsk. Des bombardements menés à coup de mortiers, de lance-grenades antichars et de véhicules de combat d'infanterie, sans compter les tirs aux armes légères.

Deux jours avant l'entrée en vigueur du nouveau cessez-le-feu, Patrick Lancaster a pu filmer sur les positions de la RPL les tirs de l'armée ukrainienne près de Debaltsevo :

La version complète, non coupée de la vidéo, prouve que ce ne sont pas les soldats de la RPL qui attaquent mais bien l'armée ukrainienne, démontant ainsi toute la propagande aussi bien ukrainienne qu'occidentale qui a été faite autour des attaques répétées menées contre les positions de la RPL, mais aussi contre le centre de Debaltsevo, qui a été bombardé le 23 décembre, alors qu'il se trouve à des kilomètres de la ligne de front.

À quelques jours du réveillon du Nouvel An, il semble donc que ce soit au son des canons que le Donbass fêtera l'arrivée de l'année 2017.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • wesson wesson 27 décembre 2016 17:42

    En même temps de l’autre coté de la « frontière », l’Ukraine a été contrainte de nationaliser en catastrophe la plus grande banque du pays (la Privat Bank), pour éviter un crash de tout le système bancaire Ukrainien.


    Et son ex propriétaire (Kolomoisky) n’est pas vraiment aux anges...

    Bref, à Kiev le cirque continue. 



    • JC_Lavau JC_Lavau 28 décembre 2016 13:56

      Guère d’audience, cet article. On a bien compris que l’armée du Donbass doit attendre, attendre qu’Ashton Carter et Obama aient dégagé, attendre l’écroulement complet du régime de Kiev...


      Bien content que ce ne soit pas moi qui soit en charge de ce genre de décisions.

      • anna anna 29 décembre 2016 07:43

        Une information importante, passée inaperçue :


        Vladimir Poutine fait E2-E4...

        pardon, je voulais dire :
        Le tribunal Dorogomilovski de Moscou a reconnu les événements de Février 2014 en Ukraine comme un Coup d’Etat. Ainsi la court satisfait la demande de l’ex député de la Verkhovna Rada d’Ukraine Volodymyr Oliynyk.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires