• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Denis Pouchiline – Le Donbass a de quoi répondre aux drones (...)

Denis Pouchiline – Le Donbass a de quoi répondre aux drones turcs

Dans une interview accordée à Politnavigator, le chef de la RPD (république Populaire de Donetsk), Denis Pouchiline a déclaré que la République est prête à faire face à toute évolution de la situation, et a assuré que le Donbass a de quoi répondre aux drones turcs (les fameux Bayraktars, qui ont été utilisés par l’Azerbaïdjan contre le Haut-Karabakh).

« Depuis le début de l’année, nous avons déjà observé une augmentation du nombre de violations du cessez-le-feu par l’Ukraine. L’ennemi a intensifié ses bombardements contre la République, y compris avec des armes interdites par les accords de Minsk. Deux civils ont été blessés. Les infrastructures et les bâtiments résidentiels sont à nouveau détruits.
Hier, à Gorlovka, un attentat
terroriste a été perpétré contre l’un de nos commandants de bataillon, Sergueï Popov, à l’aide d’un engin explosif posé sous sa voiture. Une enquête est en cours, et la principale version est qu’il s’agit de l’œuvre d’un groupe de sabotage ukrainien. Ce qui est particulièrement cynique dans ce qui s’est passé, c’est que la fille de douze ans du militaire était dans la voiture avec lui.
On peut s’attendre à des actions offensives et des provocations de la part d’un ennemi
ayant aussi peu de scrupules. Je l‘ai déclaré à plusieurs reprises : nous sommes prêts à toute évolution de la situation  », a déclaré M. Pouchiline.

L’offensive de l’Azerbaïdjan contre le Haut-Karabakh ayant donné des idées à l’Ukraine, qui a intensifié ses achats de drones turcs en vue de les utiliser dans le Donbass, la question de savoir si la RPD et la RPL (République Populaire de Lougansk) sont en mesure de repousser une attaque de Bayraktars est plus que jamais d’actualité.

Refusant de rentrer dans les détails, pour des raisons évidentes de secret défense, le chef de la RPD a néanmoins assuré que le Donbass aura de quoi répondre en cas d’utilisation de drones d’attaque.

«  La réponse à cette question appartient à la catégorie d’informations qui constituent un secret d’État. Disons que nous n’excluons pas la possibilité que l’Ukraine mette en œuvre un scénario militaire qui implique l’utilisation massive de drones d’attaque, ainsi que d’autres types d’armes modernes. Dans la mise en œuvre de notre doctrine militaire, nous tenons évidemment compte de ce fait. De telles actions ne resteront pas sans réponse  », a assuré M. Pouchiline.

Il a également commenté le récent voyage de Volodymyr Zelensky en première ligne, avec des ambassadeurs du G7.

« On ne peut pas retirer à Zelensky son penchant pour les performances théâtrales. L’une d’entre elles était l’invitation des ambassadeurs du G7 en première ligne. Faire appel à la pitié, justifier son incapacité à mettre en œuvre les accords de Minsk, demander de l’argent – voilà les tâches qui ont été fixées par le Président ukrainien. C’est une position de faiblesse évidente. Une fois de plus, la démonstration de la dépendance totale envers les « partenaires principaux » et de l’ingratitude dont ils bénéficient a été faite. Mais ce qu’ils n’ont pas réussi à faire, c’est de montrer l’escalade du conflit de notre côté. Car si les ambassadeurs avaient été sûrs que le fait d’apparaître près de la ligne de contact était dangereux, ils n’auraient jamais accepté l’invitation à ce spectacle  », a estimé le chef de la RPD.

Si la RPD se prépare à une nouvelle escalade de la situation, c’est que six ans après la signature des accords de Minsk 2, la volonté claire de l’Ukraine de tout faire pour ne pas les mettre en œuvre devient de plus en plus flagrante.

Ainsi, durant la dernière réunion du groupe de contact trilatéral, sur les 4 heures prévues pour les négociations du sous-groupe chargé des questions politiques, un des représentants ukrainiens, Andreï Kostine, a harcelé le représentant de l’OSCE pendant plus d’une heure, pour savoir « qui a permis à des représentants civiques de la RPL d’être présents à la réunion ».

La réponse du coordinateur selon laquelle leur présence est légitime et légale n’a bien sûr pas satisfait M. Kostine, qui a alors répété sa question au moins une douzaine de fois, avant de menacer le représentant de l’OSCE et d’exiger une déconnexion immédiate. Décidément l’Ukraine a vraiment un problème avec la liberté d’expression…

Les représentants ukrainiens ont aussi refusé de jeter ne serait-ce qu’un œil sur le projet de feuille de route de la RPD et de la RPL, et insisté pour que le projet ukrainien soit pris comme base de discussion, ce qui est impossible puisque ce texte viole les accords de Minsk à 75 % !

La proposition de la RPD d’organiser une conférence d’experts internationaux (avec l’Ukraine, la RPD, la RPL, la Russie, la France, l’Allemagne et des représentants des pays membres de l’ONU) pour discuter de la façon de mettre en œuvre de manière concrète les accords de Minsk, a elle aussi été rejetée par l’Ukraine sans arguments justifiant ce refus.

Comme on le voit les seuls « signaux » qu’envoie l’Ukraine au Donbass, ce sont les obus qui pleuvent de manière croissante sur le territoire de la RPD et de la RPL, des projets de loi dictatoriaux, des attentats terroristes, et des déclarations belliqueuses (y compris de la part des négociateurs ukrainiens).

Puisque l’Ukraine ne veut manifestement pas la paix, le Donbass se prépare à la guerre, et les autorités de la RPD et de la RPL sont bien conscientes du fait que Kiev espère réutiliser avec succès la stratégie utilisée par Bakou dans le Haut-Karabakh, avec l’aide des drones turcs Bayraktars. Il reste à espérer que la réponse dont dispose le Donbass suffira à anéantir l’avantage stratégique de ces drones d’attaque turcs.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 18 février 12:06

    Je ne vois pas de ces drones une menace plus importante que le reste et plus ils sont gros, plus ils sont facile à abattre. Je peux me tromper évidemment mais les armes des républiques ne sont pas comparables à celles présentes en arménie et les regions voisines. Depuis le temps que cela se sait, je m’imagine que la parade a déjà été trouvée pour ce problème. Moi je ne m’en inquiète pas pour le moment et si les terroristes de Kiev veulent gaspiller du matériel c’est leur problème et pas celui des républiques. La partie plus inquiétante est pour les accords de Minsk, y a rien de positif à signaler. Avec les cartes sur table, y a même pas de place pour en discuter. C’est vraiment pas le peine de perdre son temps à essayer. La seule chose à faire est en fait de détruire les fortifications des terroristes de Kiev et pour cela, il faut des cigares et pas des dialogues à la noix.



      • Christelle Néant Christelle Néant 18 février 23:16

        @Guy19550
        Merci pour le lien. La phrase intéressante c’est "We will take into account the partners’ reaction to the Russian initiative when determining our position on the OSCE’s further role in resolving the crisis inside Ukraine," the diplomat said.


      • Ouallonsnous ? 21 février 09:37

        @Christelle Néant

        Désolé Christelle, mais les textes en anglais ne servent à rien, c’est le français que nous pratiquons et comprenons !


      • Ouallonsnous ? 21 février 09:38

        @Ouallonsnous ?

        Idem pour Guy19550


      • Christelle Néant Christelle Néant 21 février 12:41

        @Ouallonsnous ?
        Je n’ai pas le temps de tout traduire à chaque fois que je répond à Guy concernant des articles en anglais.
        « Nous tiendrons compte de la réaction des partenaires à l’initiative russe lorsque nous déterminerons notre position sur le rôle futur de l’OSCE dans la résolution de la crise en Ukraine », a déclaré le diplomate.


      • Ouallonsnous ? 21 février 13:08

        @Christelle Néant

        Merci Christelle, à ce que je comprend, ils pratiquent la langue de bois en se défaussant sur l’OSCE qui comme on le sait est aux ordres de la maffia UEuropéiste/USA !


      • Christelle Néant Christelle Néant 21 février 13:20

        @Ouallonsnous ?
        Hum non. En clair la Russie semble remettre tout doucement en question le rôle de l’OSCE dans le Donbass.



        • hans-de-lunéville 18 février 19:55

          Un vrai drone c’est cela


          • Guy19550 Guy19550 19 février 05:49

            Entr’acte :

            https://tass.com/politics/1258347

            On February 9, an EMA representative told RIA Novosti that the agency had not yet received an application from the Sputnik V developer for authorizing the Russian vaccine on the EU market. The next day, the agency confirmed that it had not received the document. For its part, the Russian Direct Investment Fund ( RDIF ) said that they submitted the application on January 29 and have confirmation that it was accepted. In the account « Sputnik V » on Twitter , an extract from the application for registration of the vaccine in the EU was published.

            https://ria.ru/20210216/vaktsina-1597637689.html


            Si cela continue ainsi, on va avoir l’Europe comme région pauvre et d’autres territoires comme régions riches en matière de vaccins.
            https://tass.com/politics/1258013


            Three quarters of the first doses have been applied to citizens in only ten countries that account for 60% of global gross domestic product (GDP), Mexican Foreign Minister Marcelo Ebrard said, while in more than 100 countries no vaccines have been applied at all. "We urge countries to avoid hoarding vaccines and accelerate the first stages of COVAX deliveries, to give priority to countries with fewer resources," Ebrard said before the council, which Mexico is currently a member of.

            https://www.investing.com/news/coronavirus/mexico-urges-rich-countries-to-stop-hoarding-covid19-vaccines-2421620


            Je vous conseille de bien gérer cela dans la cervelle pour comprendre que Covax est la porte de sortie pour les vaccins qui ne répondent plus aux exigences. Et entre le moment de ce constat et les pays pauvres qui peuvent les avoir à prix plus bas, faut d’abord servir des territoires comme la Corée du sud (faux pauvres), Lithuanie, Ukraine, Georgie et bien d’autres encore.



            • Guy19550 Guy19550 19 février 08:32

              Entr’acte bis

              Nouvelle variante en Norvège également : https://ria.ru/20210218/mutatsiya-1598085792.html. Il me semble que les variantes apparaissent de manière plus ciblée là où ont été liquidé des vaccins périmés ou inaptes à l’emploi, ou encore mal utilisés. C’est une raison de plus de penser qu’il faut arrêter de jouer au con avec les vaccins car cela ne semble pas être le meilleur moyen d’approcher le virus. Le sujet sera chaud dans les mois qui vont suivre, ça je n’en doute pas.

              Bonne nouvelle, les ukrainiens ont trouvé le moyen d’acheter des ventilateurs dans une poubelle : https://ria.ru/20210218/ukraina-1598071350.html

              Les chiffres des ukrainiens et des polonais sont d’ailleurs bien en hausse, sans doute grâce à Covax...

              Aucune information disponible pour la variante brésilienne mais à voir leurs chiffres, elle est sérieuse et compliquée. By the way, nouvelle variante détectée chez les japs.  https://www.investing.com/news/coronavirus/japan-finds-more-than-90-cases-of-new-covid19-virus-variant-2423427 Faudra peut-être arrêter avec les vaccins si le virus continue à muter ainsi. Il ne semble cependant pas qu’une variante proche de celle initiale en Chine ne soit pas présente.

              Comique, on vend des vaccins qui seront périmés dans je suppose quelques mois : https://www.investing.com/news/coronavirus/rich-nations-stockpiling-a-billion-more-covid19-shots-than-needed-report-2423346


              • Guy19550 Guy19550 19 février 15:37

                Entr’acte ter

                last and not least : https://www.investing.com/news/coronavirus/pfizer-submits-data-showing-covid19-vaccines-stability-in-refrigerators-2423819

                J’ai mis en commentaire au bas de l’article. La chaine du froid posait problème, mais maintenant c’est la durée de conservation qui en pose un.

                Tout ceux qui ont commandé ferme le produit en son temps, peuvent annuler la commande selon moi, car il s’agit d’un changement majeur. Je crois qu’ils ont déjà été décommandé et qu’on les retrouve sur le marché via le canal Covax et parfois avec des cadavres comme en Norvège et en Lithuanie, venant d’Allemagne après leur refus.

                Ce changement est peut-être motivé en période de vaccination de masse mais pas en période ordinaire. La question à poser avant de recevoir le vaccin est donc la date de production et son graphique thermique entre la sortie d’usine et son utilisation. On peut peut-être présumer qu’il soit plus efficace pour les dernières variantes, mais on n’en sait rien avec ce qu’ils disent, je suppose donc que la partie active du vaccin est la même nerde qu’avant.

                Le ter est en prime pour le amateurs de Covax...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité