• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Détournement d’un vol Ryanair et arrestation de Protassevitch – (...)

Détournement d’un vol Ryanair et arrestation de Protassevitch – Et si la Biélorussie était tombé dans un piège de l’Ukraine ?

Le 23 mai 2021 en début d’après-midi, un avion Ryanair reliant Athènes à Vilnius se pose en urgence à Minsk après que plusieurs aéroports en Biélorussie aient reçu un e-mail déclarant qu’une bombe se trouvait à bord et qu’elle explosera une fois que l’avion sera au-dessus de la capitale lituanienne. Parmi les passagers, se trouvait Roman Protassevitch, qui a travaillé pour la chaîne Telegram Nexta, qui a activement participé à l’organisation des manifestations contre Loukachenko l’an passé. Les autorités biélorusses arrêtent alors Protassevitch, déclenchant des réactions littéralement hystériques de la part de l’Occident qui accuse Minsk d’avoir détourné l’avion exprès pour arrêter l’opposant, et menace la Biélorussie de mesures de rétorsion dont les conséquences sur l’économie biélorusse ne seront pas négligeables. Et si ce détournement du vol Ryanair où se trouvait Protassevitch était un piège de l’Ukraine dans lequel la Biélorussie est tombée à pieds joints ?

JPEG

Cette théorie peut sembler assez folle, et pourtant plusieurs éléments laissent penser que ce n’est pas si fou que cela.

Tout d’abord il faut rappeler que contrairement à ce que hurlent certains officiels ou journalistes occidentaux, ce qui s’est passé le 23 mai a non pas un mais plusieurs précédents, dont un qui a eu lieu en Ukraine !

Le 21 octobre 2016, un avion de la compagnie Belavia (compagnie biélorusse) est ramené de force à l’aéroport Jouliany de Kiev dont il était parti, sans explication ni raison claire. Kiev menace même d’envoyer les avions de combat si l’équipage n’obtempère pas ! Une fois que l’avion a atterri, les autorités ukrainiennes arrêtent l’un des passagers, un citoyen arménien du nom d’Armen Matirossian, qui est un opposant au Maïdan. À l’époque personne en Occident n’a hurlé à l’acte terroriste de la part de l’Ukraine (double standard quand tu nous tiens) pour ce détournement musclé d’un avion biélorusse. La Biélorussie elle-même n’avait pas réagi avec hystérie à cette affaire, et n’avait pas menacé de couper les liaisons aériennes avec l’Ukraine, comme cette dernière vient de le faire après l’histoire du vol de Ryanair.

Autre fait qu’il faut rappeler, c’est que l’Ukraine était prête à recommencer l’an passé ! Rappelez-vous, fin juillet 2020, le KGB biélorusse arrête 33 mercenaires russes sur lesquels initialement l’Ukraine comptait mettre la main lorsque leur vol passerait dans le ciel ukrainien. Cette fois l’idée était de faire monter à bord des agents du SBU chargés de jouer respectivement un homme malade et un membre du personnel médical, et simuler un problème de santé grave pour obliger l’avion à se poser en Ukraine, et débarquer puis arrêter les 33 Russes. Mais le plan ne s’est pas déroulé comme prévu, et la Biélorussie a débouté l’Ukraine de ses demandes d’extradition des mercenaires russes, qui sont rentrés chez eux.

Cette Bérézina monumentale des services secrets ukrainiens a laissé des traces en Ukraine. Plusieurs personnalités politiques ont accusé des proches de Zelensky d’être responsables de la fuite d’information qui a mené à l’échec de l’opération, et demandé d’interroger tout le monde, y compris le Président ! Autant dire que certains à Kiev ont dû mal digérer cette affaire et garder une rancœur contre Minsk pour cette gabegie. Et si l’Ukraine avait décidé de se venger de la Biélorussie en provoquant un énorme scandale qui aurait des conséquences politiques, économiques et médiatiques désastreuses pour Minsk ?

Car l’idée que Loukachenko aurait décidé sur un coup de folie de détourner l’avion de Ryanair juste pour arrêter Protassevitch – en sachant que cela déclencherait un scandale international et potentiellement des mesures de rétorsion désastreuses pour la Biélorussie sur le plan économique – ça ne colle pas. Il y a quelque chose qui cloche.

Tout d’abord les images prises lors de l’atterrissage de l’avion à Minsk montrent une quantité impressionnante de camions de pompiers, des sapeurs sont sur place, les bagages et les passagers sont fouillés. En clair, Minsk semble avoir pris la menace de la présence d’une bombe à bord de l’avion très au sérieux. Si Loukachenko avait juste envie d’arrêter Protassevitch, peu importe les conséquences, pourquoi s’embêter à faire un tel simulacre ? Il lui suffisait de faire comme les autorités ukrainiennes en 2016 avec le vol de Belavia ! Les conséquences pour la Biélorussie auraient été les mêmes.

Autre fait qui contredit la version occidentale, c’est la transcription des discussions entre l’aiguilleur du ciel biélorusse et le pilote du vol Ryanair. Le site du ministère des Transports biélorusse où la transcription a été publiée subit depuis lors des attaques informatiques qui le rendent souvent inaccessible. Mais j’ai réussi à accéder à la page assez longtemps pour lire l’échange.

Voici la capture d’écran d’une partie de la discussion (cliquer dessus pour voir en plus grand) :

Transcription de la discussion entre l'aiguilleur biélorusse et le pilote de Ryanair

On y lit clairement que l’aiguilleur biélorusse n’a fait que recommander un atterrissage d’urgence à Minsk ! À aucun moment les pilotes ne sont forcés ou menacés de se voir envoyer les avions de chasse comme lors de l’incident de 2016 en Ukraine. C’est le pilote du vol Ryanair qui décide de suivre la recommandation de l’aiguilleur.

Les autorités biélorusse ont lancé une enquête pour punir les personnes à l’origine de la fausse alerte à la bombe. De plus, la Biélorussie a proposé à la Lituanie de mener une enquête conjointe sur l’incident, et a invité des experts de l’ICAO, de l’IATA, de l’EASA, et des autorités de l’aviation civile européennes et américaines à venir sur place pour évaluer les circonstances de l’incident. Ce qui ne colle pas non plus avec le scénario de Loukachenko décidant de défier toutes les règles et lois internationales pour mettre la main sur un opposant. Dans un tel scénario, la Biélorussie aurait simplement envoyé bouler ces institutions et ne s’embêterait pas à enquêter sur la fausse alerte à la bombe.

Autre fait troublant, l’e-mail annonçant qu’il y a une bombe à bord de l’avion, venant prétendument du Hamas (qui a démenti être à l’origine de cette alerte à la bombe), a été envoyée depuis une adresse ProtonMail. Or ce fournisseur d’e-mail a été bloqué en Russie, car il était utilisé pour envoyer de fausses alertes à la bombe à répétition. Des e-mails dont une bonne partie venaient d’Ukraine !

Résumons : nous avons un pays, l’Ukraine, qui a déjà un passif de détournement d’avion, qui a aussi un passif de fausses alertes à la bombe dans un pays voisin, et qui a de bonnes raisons d’en vouloir à la Biélorussie. De l’autre nous avons un comportement des autorités biélorusses qui semble indiquer qu’elles ont réellement pris au sérieux la menace, et qu’elles ont juste pris les mesures nécessaires face à un tel danger. La découverte de Protassevitch à bord lors du débarquement des passagers pour la fouille serait alors fortuite, et la Biélorussie aurait sauté sur l’occasion pour l’arrêter, sans comprendre les conséquences désastreuses que cela aurait pour le pays.

Suite à l’incident, l’Ukraine a qualifié l’incident avec l’avion Ryanair de « manifestation du terrorisme international » (ce qui a de quoi faire rire jaune quand on sait que Kiev a fait la même chose en pire en 2016) et appelé à prendre des mesures sévères contre la Biélorussie. Kiev a d’ailleurs coupé toute liaison aérienne avec son voisin suite à cet incident.

Or il semble que l’Ukraine ne soit pas la seule à vouloir se lancer dans cette mesure de rétorsion, plusieurs compagnies aériennes occidentales ont déjà suspendu leurs vols à destination de la Biélorussie, plusieurs pays comme la Grande-Bretagne interdisent aux avions biélorusse de voler dans leur espace aérien, et l’UE appelle à généraliser ce blocus aérien et à prendre des sanctions contre le pays, ce qui pourrait avoir des conséquences économiques désastreuses pour Minsk.

D’ailleurs l’Ukraine en a profité pour réitérer son refus déjà exprimé au mois d’avril de cette année, de ne pas revenir mener les négociations concernant le Donbass à Minsk après la fin des mesures anti-coronavirus. Si en avril les excuses avancées semblaient tellement bidons que personne n’y a prêté attention, après un tel incident, le refus ukrainien de retourner à Minsk semble un peu plus justifié aux yeux des garants occidentaux des accords de Minsk.

Si on tient compte du fait que cet incident aura potentiellement des conséquences désastreuses pour la Biélorussie, alors que Loukachenko avait réussi à éviter le pire l’an passé en manœuvrant habilement, alors le scénario officiel occidental cloche. Soit Loukachenko a réellement été pris d’une crise de folie répressive, mais dans ce cas, pourquoi s’adonner à un tel simulacre et ne pas avoir fait comme l’Ukraine en 2016 ? Soit quelqu’un a piégé la Biélorussie pour en faire une paria aux yeux du monde entier, afin de se venger. Si tel est le cas, l’enquête sur la fausse alerte à la bombe pourrait bien apporte des preuves sur l’origine de cette vengeance.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • robert 26 mai 09:00

    Bonjour, la France a déja fait cela pour tenter de capturer Snowden.


    • robert 26 mai 11:55

      @robert
      C’est


    • simir simir 26 mai 20:13

      @robert
      La France a fait cela en 1956 avec l’avion du sultan du Maroc qui transportait Ben Bella.


    • Pie 3,14 26 mai 21:01

      @simir
      Tous les trolls de Moscou ont utilisé cet argument fallacieux sur tous les forums et sites de presse aujourd’hui en France. C’est même devenu un sujet de rigolade.

      Vous êtes vraiment des gros lourds.


    • simir simir 27 mai 07:19

      @Pie 3,14

      "C’est même devenu un sujet de rigolade.

      Vous êtes vraiment des gros lourds."

      Vous n’avez que ça comme argument le troll de Kiev ?

      Quand l’histoire confine à la rigolade....

      Dites votre tête elle vous sert à autre chose qu’à poser votre chapeau ?


    • Guy19550 Guy19550 26 mai 09:22

      Ben, je m’en tape, du moment que des missiles sur Bruxelles, Paris et Berlin soient au menu. Je ne pense même pas à l’Ukraine qui devrait se faire envahir par la Russie et expulser les nationalistes à l’eau via la Pologne. Ce n’est pas ce qui est dit qui me dérange, mais que les trois capitales citées s’en donnent toujours à coeur joie suite à des manipulations qui viennent d’ailleurs et cela toujours sans la moindre conséquence d’attraper une tête nucléaire sur la tronche car en fin de compte ils savent très bien ce qu’ils font et méritent le cadeau sur la tronche.


      • chantecler chantecler 26 mai 10:12

        Combien savent que la Biélorussie est un état indépendant de la Russie comme l’Ukraine ?

        Et dans Biélorusse il y a Russe qui suffit à déchaîner toutes les passions , comme au bon vieux temps de la guerre froide sauf que l’occident ne connaissait alors pas la crise économique et sociale d’aujourd’hui .

        Je parle d’états dévastés endettés et de sociétés minées par le chômage de masse hors contrôle .

        Et une exposition à la violence rarement atteinte .

        Cela dit merci : votre article est très convaincant : effectivement il y a quelque chose qui cloche et votre analyse colle assez bien .

        Mais tout ceci rajoute à la folie d’un monde de plus en plus dangereux .

        Et se référant à l’histoire , nous savons sur quoi toutes ces provocations , ces jeux de billards à plusieurs bandes , et jouer en permanence avec le feu peuvent déboucher .


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 26 mai 11:44

          @chantecler
          La Biélorussie est un très mauvais exemple pour le « monde libre », c’est le seul pays qui est resté, grosso-modo, sous fonctionnement soviétique. Et c’est celui qui, bon an, mal an, marche le mieux dans la région... Une épine dans le pied des idéologues du marché.


        • Guy19550 Guy19550 26 mai 12:44

          Bof, je viens de lire que l’alerte à la bombe viendrait de suisse et là peut-être bien que les cowboys en sont à l’origine et non pas les ukrainiens, surtout que les cowboys en ont pris plein sur la patate à cause des ukrainiens vis-à-vis des 33 russes en Biélorussie. Qui sait, peut être que les cowboys ont pensé qu’il fallait laisser les ukrainiens à l’écart sur ce coup là, les cowboys ont de bonnes affinités avec la Suisse également.


          • Christelle Néant Christelle Néant 26 mai 14:05

            @Guy19550
            ProtonMail est en Suisse, ça ne veut pas dire que l’envoyeur y est...


          • Attila Attila 26 mai 14:30

            @Christelle Néant
            C’est une déclaration de Loukachenko mais il n’a pas donné ses sources.
            « Devant le parlement, le président biélorusse a expliqué que l’alerte à la bombe l’ayant poussé à détourner un vol de Ryanair aurait émané « de Suisse ». Le chef d’Etat n’a pas donné plus de précisions quant à l’origine supposée de ce message. « Il faut noter que l’information est arrivée à Athènes, Vilnius et Minsk. Non seulement à notre aéroport, mais en même temps à l’aéroport de départ et d’arrivée. »
            Le Temps

            .


          • Attila Attila 26 mai 14:40

            @Attila
            On aimerait bien avoir le témoignage des autorités aéroportuaires d’Athène et de Vilnius.

            .


          • robert 26 mai 15:05

            @Attila
            C’est une procédure post 11/9, tous les pays survolés ont communication de la liste des passagers.


          • Attila Attila 26 mai 15:10

            @robert
            Merci du renseignement pour la liste des passagers. Mais pour l’origine de l’alerte à la bombe, on n’a pas de source, pour l’instant.

            .


          • Christelle Néant Christelle Néant 26 mai 16:44

            @Attila
            Comme je l’ai dit à Guy
            ProtonMail est en Suisse, donc si on regarde rapidement l’IP sans chercher plus loin on voit origine « Suisse ». Mais l’envoyeur réel peut être ailleurs.


          • robert 26 mai 18:56

            @Attila
            l’alerte à la bombe c’est du pipeau de collégien.


          • Attila Attila 26 mai 19:04

            @robert
            Parce que les réactions hystériques des occidentaux sans attendre des éléments d’enquête fiables, c’est crédible ?

            .


          • Guy19550 Guy19550 27 mai 01:41

            @Christelle Néant
            J’ignorais cela, merci


          • Attila Attila 1er juin 02:07

            @Christelle Néant

            Il y a eu DEUX messages d’alerte à la bombe :
            « Mais ce sont des mensonges, puisque contrairement à ce qu’ils affirment il a y a bien eu un courriel, envoyé avec la messagerie Protonmail, . Sauf qu’il n’y en n’a pas eu un mais deux, envoyés le 23 mai par un certain « ahmed_yurlanov1988 », à 12:25 (avant l’entrée du FR4978 dans l’espace aérien bélarusse) et le second à 12:57 (juste avant l’atterrissage à Minsk) comme le rapporte le média d’opposition bélarusse NEXTA : »
            .
            « Le premier message est fréquemment « oublié » par les médias, afin de justifier l’idée d’un complot du gouvernement bélarusse. Mais son existence est – naturellement – mentionnée par la Commission d’enquête du Belarus et dans les échanges entre l’équipage de l’avion et le contrôle au sol » Article

            .


          • Christelle Néant Christelle Néant 1er juin 20:15

            @Attila
            Je sais, j’en ai parlé dans mon rapport de situation hebdomadaire où je suis revenue sur ce qui s’est passé en Biélorussie.


          • troletbuse troletbuse 26 mai 15:49

            Les Macronieux (ne pas confondre avec Ma Trogneux) demandent la libération de l’opposant biélorusse Protassevitch, probablement un copain de Navalny, mais en oubliant de demander celle de Assange détenu au RU.. Comme c’est bizarre


            • Furax Furax 26 mai 17:26

              Merci pour cet article, vous avez probablement raison.

              La Biélorussie présente en outre l’horrible particularité de ne connaître aucun dégât du coronavirus sans confinement, ni masque , ni vaccination. Et, si on se souvient des manifestants, ils se portent plutot bien !

              J’ai beaucoup aimé la réponse de Maria Zakharova, rappelant les « exploits » de nos moralistes :

              « En 2013, à la demande des services spéciaux américains, qui recherchaient l’ancien agent de la CIA Edward Snowden, l’avion du président bolivien, qui rentrait de Moscou, a été contraint de faire escale à Vienne pour être inspecté. En 2004, les Etats-Unis ont forcé l’avion personnel de l’ancien premier vice-ministre russe des Finances de la Russie, devenu depuis sénateur, reliant Moscou à Barbade et à Aspen, à atterrir à l’aéroport de Palm Beach. [...] En 2012, la Turquie a utilisé des avions de chasse pour faire atterrir un avion reliant Moscou à Damas pour le fouiller et saisir sa cargaison. [...] En 2016, à 50 kilomètres de l’entrée dans l’espace aérien biélorusse, un avion de la compagnie aérienne Belavia en provenance de l’aéroport de Kiev a regagné l’aéroport de départ à la demande du contrôleur ukrainien qui menaçait de faire décoller des avions de chasse en cas de refus pour que le militant anti-Maidan Armen Martirossian quitte son bord »,
              sur





              • troletbuse troletbuse 27 mai 00:00

                @Furax
                Ce sont les Etars-Unis qui avaient annulé le passeport de Snowden alors qu’il faisait escale en Russie à Chérémétiévo alors qu’il voulait rejoindre Quito.
                Une chance pour lui vu que soit l’avion aurait été intercepté ou des pays comme l’Equateur où le gvt peut changer d’un jour à l’autre. La Russie lui a déconseillé de partir et lui a accordé le droit d’asile et sa femme l’a rejoint plus tard.


              • Furax Furax 27 mai 00:35

                @troletbuse
                Merci !


              • Pie 3,14 26 mai 18:42

                Radio Moscou en action.

                C’est pathétique, heureusement personne ne vous écoute plus depuis longtemps.


                • simir simir 26 mai 20:22

                  Le « journaliste » biélorusse arrêté hier dans un avion de ligne, Roman Protasevich, a coopéré avec le groupe nazi ukrainien Azov. Il a été formé par eux et les a aidés à gagner de l’argent. Il est lié à des groupes nazis ukrainiens d’extrême droite qui ont participé au Maïdan https://t.co/wIYZUsadOZ

                  — Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) May 24, 2021

                  1/Les médias français ne diront rien sur ces antécédents et sur ses amis nazis
                  Roman Protasevich ancien rédacteur en chef de Nexta qui a été arrêté en Biélorussie a du passif@francediplo @rglucks1 prennent encore la défense d ’ un pro nazi pic.twitter.com/03Wc2IbxDa

                  — Guillaume Lopez (@Guillau74150605) May 23, 2021

                  2/Protasevich faisait partie des manifestations de Maïdan à Kiev 2013/2014, comme le montre une photo sur Facebook, où, vêtu d’un drapeau d’ État populaire biélorusse , il participe à la destruction d’une statue de Lénine. pic.twitter.com/KgRNrtsIk6

                  — Guillaume Lopez (@Guillau74150605) May 23, 2021

                  D’après les propres comptes sur les réseaux sociaux de Protasevich, il serait salarié à la radio EURORADIO soutenue par le financement américain de l’USAID depuis le 31 août 2018. Avant de rejoindre la chaine polonaise NEXTA.

                  18/ La chaîne « d’opposition » biélorusse Nexta, opérant depuis la Pologne, appelle à des actes de sabotage sur les chemins de fer biélorusses – elle donne des conseils sur la manière de pirater les systèmes de contrôle de la route et les feux de signalisation. pic.twitter.com/tFTZ96Obn6

                  — Guillaume Lopez (@Guillau74150605) May 23, 2021

                  Original sur : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/verite-pour-la-bielorussie-entretien-avec-bruno-drewski-video/

                  • Pie 3,14 26 mai 20:56

                    @simir
                    Vous employez trois fois le mot « nazi » sur les six premières lignes de votre commentaire.
                    Faites un effort, vous pouvez faire mieux !



                  • simir simir 27 mai 07:13

                    @Pie 3,14
                    C’était exprès pour les nostalgiques de votre vespèce


                  • YvesD. 26 mai 23:50

                    Ho le scenario de merde...

                    Pourquoi c’est peu crédible :

                    1. le controle de Minsk a tout fait pour annoncer une alerte rouge au pilote
                    2. des personnes a bord de l’avion annoncent, on ne sait comment ils le savent, que l’avion est sous menace d’alerte à la bombe
                    3. au moment, ou l’avion se détourne, escorté ou contraint je n’arrive pas à le savoir, par un chasseur biélorusse, il n’est qu’à quelques MN de l’espace aérien balte. 
                    4. Il aurait pratiquement été aussi rapide pour l’avion de se poser à Vilnius qu’à Minsk, surtout vu la trajectoire que le controle aérien de Bielorussie lui a fait suivre...
                    5. bref tout cela ressemble de très très pret à une interception déguisée en vol, au profit d’un régime politique dont le moins que l’on puisse dire est qu’il n’est en rien démocratique

                     


                    • Christelle Néant Christelle Néant 27 mai 00:16

                      @YvesD.
                      Le contrôle de Minsk n’a donné qu’une recommandation, c’est le pilote qui a choisi en dernier ressort de un, donc aucun détournement sous contrainte et votre point 4 tombe à l’eau. La présence de l’avion militaire se justifie en cas de suspicion de bombe à bord, rien de bizarre donc. Que l’avion soit à quelques min ou des heures de la frontière je ne vois pas ce que ça vient faire la dedans. La Biélorussie a réagit quand elle a reçu l’e-mail d’alerte à la bombe. Point. Là pour le coup c’est votre commentaire qui est de la merde. Si vous aviez lu l’article correctement et surtout l’échange entre le pilote et l’aiguilleur du ciel ça vous aurait éviter de sortir autant d’âneries.


                    • Guy19550 Guy19550 27 mai 01:48

                      Je viens de demander à la Fédération de Russie de bien vouloir ajouter à la liste des unfriendly states ceux-ci : France, Belgique, UK, Pologne, Lithuanie, Letonie, Estonie, Ukraine.

                      Je crois qu’il y a aussi lieu de mettre des missiles stratégiques en Biélorussie pour compenser les avancées de l’Otan vers la Russie, mais là je n’ai encore rien suggéré. Ils sont assez grands pour s’en rendre compte, l’essentiel est de casser l’unité de l’Europe pour le moment.


                      • ysengrin ysengrin 27 mai 05:02

                        la France a déjà fait le coup avec un Ferry en 2007, pour arrêter un assassin présumé 

                        a ma connaissance on n’a pas entendu les fouineuses de service

                        https://www.ladepeche.fr/article/2007/11/28/360148-toulon-le-meurtrier-rattrape-en-pleine-mer.html


                        • ysengrin ysengrin 27 mai 05:03

                          je voulais écrire les « Couineuses » de service


                          • babelouest babelouest 1er juin 04:22

                            @ysengrin toutes les consonnes peuvent convenir.....


                          • LeMerou 27 mai 06:23

                            Pas de quoi fouetter un chat, sinon effaroucher les « vierges bien-pensantes boboistes » et tout le cirque qui va avec.

                            On s’offusque !!!!

                            On critique !

                            On menace même l’état de graves représailles (< le meilleiur)

                            Même si le père « Louche » à voulu récupérer un dissident complotiste, ayant violé la liberté d’expression de son Pays, il a réussi son coup.

                            Trop fort

                            Notre terre de Liberté, de Justice, d’expression libérée une seconde fois par l’accession (tant attendue) au pouvoir de Mitterrand le grand libérateur des mougeons, n’a t-elle pas tenté de couler un navire gênant d’un organisme vert

                            un jour d’avril 1985...

                            Bon. On s’offusque cinq-minutes pour la forme et après on se tait.

                            Je suis quand même étonné, puisque désormais nos dirigeants et ersatz de grands penseurs de l’entre soi de la Capitale épris de remords, s’excusant de notre histoire, n’ait pas fait reconstruire ce bateau, et accordé depuis de très larges subventions à cet organisme en signe de repentances.....

                            Mais que fait M. JADO le pourfendeur verdâtre.


                            • ysengrin ysengrin 27 mai 10:54

                              @LeMerou
                              ouarf ouarf on veut voir les représailles, les pauvres biélorusses doivent trembler en imaginant les avions de l’OTAN débouler voire la menace nucléaire de macrotte


                            • nemesis 27 mai 16:45

                              J’ignore la vérité mais, en tout état de cause pourquoi avoir arrêté ce jeune et sa compagne russe ?

                              Si ce n’est qu’une question de bombe... autant les relâcher ! Surtout elle, sauf si on la garde au chaud pour faire pression sur son mec... qui a déjà « tout » avoué.

                              Où qu’on se tourne les activistes de cette espèce humaine sont vraiment merdiques !

                              On n’est pas sur la Planète des Singes mais, sur la Planète des Dingues !


                              • Christelle Néant Christelle Néant 27 mai 19:05

                                @nemesis
                                Votre question montre que vous n’avez pas du tout suivi le dossier. Dans ces cas là il vaut mieux se taire. Pour votre instruction ce jeune homme a fait partie de ceux qui ont tenté de mener un coup d’état en Biélorussie l’an passé, et sa copine gère une chaîne Telegram sur laquelle les données personnelles des policiers biélorusses étaient publiés pour que des tarés s’en prennent à eux et leurs familles. Vous trouvez toujours qu’il faudrait les relâcher ?


                              • nemesis 27 mai 20:39

                                @Christelle Néant

                                D’abord, ce n’est pas Biélorussie mais, Belarus.
                                Ensuite, tes propos tendent à contredire le Dictateur Lukachenko(*) qui prétexte un motif sécuritaire pour avoir « descendu » l’avion.
                                J’ignore ce qu’on peut reprocher à juste titre à la donzelle mais de là à tuméfier la tronche de son mec... ça n’est pas « extra » du point de vue du SdM.

                                (*) prétexte pour un dictateur, il n’a pas trop de couille.


                              • Christelle Néant Christelle Néant 27 mai 20:57

                                @nemesis
                                Euh non c’est Biélorussie chez les gens normaux. C’est pas parce que vous et vos potes voulez renommer villes et pays qu’on doit suivre vos délires.
                                De deux vous mélangez absolument tout. C’est une alerte à la bombe qui a poussé à déporter l’avion de Ryanair vers Minsk, où la découverte de Protassevitch à bord a mené à son arrestation pour les faits que j’ai mentionné plus haut. Protassevitch n’a pas été arrêté pour l’alerte à la bombe. Si c’est ce que vous avez cru arrêtez de commenter l’actualité car manifestement vous n’y comprenez rien.
                                Quant aux histoires de tuméfaction de son visage, ce cher jeune homme a surtout manifestement des problèmes de peau, visibles sur plusieurs de ses photos antérieures à son arrestation. Faut pas confondre acné et bleu...


                              • babelouest babelouest 1er juin 04:26

                                @nemesis en France on l’appelle Biélorussie, il faut se renseigner ! Quant au type arrêté, ce n’est pas exactement un perdreau de l’année ! Quand on ne veut voir que ce qui arrange....


                              • nemesis 27 mai 23:15

                                où la découverte de Protassevitch à bord a mené à son arrestation pour les faits

                                Tiens, tiens comme le hasard fait bien les choses...

                                Tu te fous pas un peu des gens de temps en temps !?


                                • Christelle Néant Christelle Néant 28 mai 00:01

                                  @nemesis
                                  Non, contrairement à vous. Et si vous aviez lu mon article vous sauriez qu’il ne s’agit pas d’un hasard. Sauf que la cause n’est pas là où vous la cherchez.


                                • nemesis 28 mai 11:47

                                  @Christelle Néant

                                  Je ne lis plus les Articles à partir du moment où l’auteur s’avère manichéen...

                                  Exemple : quand E.Z évoque Poutine, il le fait avec intelligence, il montre les deux côtes de la pièce et, j’apprécie. Je ne peux pas en dire autant pour toi. Tu devras te contenter des approbations de ceux qui te ressemblent.


                                • Christelle Néant Christelle Néant 28 mai 16:43

                                  @nemesis
                                  Lol et quand est-ce que j’évoque Poutine de manière manichéenne ? Vas y balance une citation.


                                • Analis 29 mai 19:59

                                  @nemesis

                                  Voici deux articles qui tentent de mettre au clair ce qui s’est vraiment passé, et ce qu’on peut vraiment dire au sujet de ce courriel de menace attribué au Hamas. Il me paraît évident que ce message est un faux grossier, tellement les demandes faites par le « Hamas » sont invraisemblables, et contre-productives. Maintenant, qui en est l’auteur ? Je pense que ces articles ont raison de souligner que les changeurs de régime n’ont pas d’hésitation à sacrifier des milliers de personnes, et vont jusqu’à sacrifier parfois les leurs sur l’autel de leur propagande. De plus, le fait que le nom du soit-disant expéditeur ait une consonance clairement russe suggère fortement que le but était de mouiller les russes. Si les biélorusses en étaient à l’origine, ils auraient très certainement utilisé un nom purement arabe. En quelque sorte, on a affaire là à un double faux-drapeau. On crée une attaque avec une fausse attribution, et on répand des indices suggérant que le créateur de la manipulation est encore quelqu’un d’autre que le vrai auteur. La précipitation suspecte, une fois de plus, des occidentaux à réagir, et à répandre en plus des informations erronées, va dans le même sens :


                                  https://lesakerfrancophone.fr/voici-ce-qui-sest-reellement-passe-avec-le-vol-ryanair

                                  https://lesakerfrancophone.fr/incident-de-la-ryanair-lavertissement-par-courriel-a-bien-ete-recu-avant-que-lavion-ne-penetre-dans-lespace-aerien-bielorusse


                                • babelouest babelouest 1er juin 04:27

                                  @nemesis bon, eh bien alors mais que faites-vous ici ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité