• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > DSK à Cambridge : Les étudiantes appellent au boycott

DSK à Cambridge : Les étudiantes appellent au boycott

Courant janvier, nous apprenions par un communiqué de l’AFP que l'ex-patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn exposerait ses vues sur « l'état de l'économie mondiale » devant l'Université de Cambridge début mars, confirmant sa volonté de revenir à la vie publique, après une première conférence à Pékin, organisée par ses réseaux en Chine.

Dominique Strauss-Kahn doit donc s'exprimer le 9 mars devant la Cambridge Union Society, à l'origine de l'invitation.

Pourtant, cette invitation ne fait pas l’unanimité et soulève la colère de la CUSU (Cambridge University Student’s union) women's campaign qui a lancé à la Cambridge Society un appel à retirer l’invitation, dans une lettre ouverte.

Ainsi le http://cambridgetab.co.uk/news/ditch-dsk-cries-cusu-campaign

Titrait le 22 février : « Ditch DSK »

“The CUSU Women’s Campaign has called for Dominique Strauss-Kahn to be disinvited to the Union Society.”

Traduction : “Laissez tomber DSK, la CUSU Women’s Campaign a appelé la société de l’union à retirer son invitation à DSK”

Une pétition a également été lancée, appelant à « boycotter la conférence donnée par Dominique Strauss-Kahn ».

 La pétition énonce clairement que DSK a réussi à « échapper » à la justice dans les affaires Nafissatou Diallo et Tristane Banon pour des raisons qui ne l’innocentent pas. Au travers de ces affaires, elles estiment que « le sexisme a démontré ainsi qu’il était institutionnalisé au sein des tribunaux ». 

Pour se défendre, Katie Lam, l’actuel président de l’Union répond que cette invitation ne constitue pas un soutien ni une approbation du comportement de DSK.

La pétition ironise également sur le fait que la venue de DSK est prévue le lendemain de la Journée internationale de la femme, qui a lieu chaque année le 8 mars.

Cette pétition a déjà recueilli plus de 300 signatures.

Outre les affaires du Sofitel et de Tristane Banon, les récents développements de l’affaire Carlton, avec une éventuelle mise en examen de DSK pour proxénétisme et complicité d'abus de biens sociaux, ont achevé de mettre à mal une image déjà largement écornée. 

Dominique Strauss-Kahn aura de plus en plus de mal à crier au complot sans faire sourire des deux côtés de l'Atlantique.

Ci-après, le texte de La lettre ouverte et de la pétition de la CUSU women's campaign (en anglais) http://www.womens.cusu.cam.ac.uk/campaigns/strausskahn/


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • danie 24 février 2012 09:29

    vous revoilà lol mdr y a plus bcp de personnes qui s’interrresse au cas dsk faut se le dire quoi !

    ce qui est interressant c’est notre pauvre France, ce qui va se passer avec les candiadats qui se bouffent la G....c’ est un cirque médiatique à vomir ca oui !


    • René de Sescendres René de Sescendres 24 février 2012 19:02

      Ces filles sont coincées du cul...En allant à Cambridge, DSK voulait juste une petite gâterie, rien de plus. Je crois qu’il faudrait juste organiser une « partie fine » pour remettre tout ce petit monde d’accord smiley


    • kali 24 février 2012 09:42

      @Danie

      Mais je ne suis jamais parti, chère Dan.. smiley et je ne suis pas près de le faire. Merci de votre fidélité à ma prose et votre intérêt. Oui, pauvre France, surtout quand on s’aperçoit que des ex-futurs candidats tels que DSK ont vécu dans un monde glauque où les parties fines prenaient plus de place que les problèmes de la France et du monde (surtout pour un ex patron du FMI). Oui, La France l’a échappée belle et l’histoire de DSK ne doit jamais être oubliée pour rappeler aux autres hommes politiques ce qu’ils doivent au peuple, et les obliger à un comportement digne des fonctions qu’on leur confie et pour lesquels on les paie. Et oui, j’y reviendrai aussi souvent que nécessaire.


      • Expat2011 24 février 2012 09:49

        La petition n’a pas reçu plus de 300 signatues mais un peu plus de 600, et en gros plus de 70 % des signataires sont favorables à la venue de DSK à Cambridge.


        DSK n’est condamné par aucun tribunal à ce jour, ni pour des faits liés à des affaires sexuelles, ni pour d’autres dossiers, contrairement à pas mal d’hommes politiques, dont certains ont été ou sont encore Ministres ou Elus et qui ont bel et bien été condamnés par la justice. 

        Lorsque dans une démocratie, des gens, au nom de certains intérêts, ou dans le cas du dossier Carlton au nom d’une certaine « moralisation » du fait d’un dossier plus que suspect en cette période électorale - une élection qui se joue dans un cadre d’une rare violence -lorsque des des gens donc décident de se substituer à la justice, ça devient dangereux pour tout le monde, pour chacun de nous. Une dérive se met en place et les frontières entre l’opinion et l’application du droit deviennent trop floues, permettant à chacun de s’ériger en Inquisiteur, en Fouquier-Thinville. 

        On peut ne pas être d’accord avec les décisions prises par le Procureur Vance à NY, être déçu par le fait que la justice française n’a pas pu prouver quoi que ce soit qui puisse envoyer DSK aux Assises. Dans les deux cas, la justice est passée, et les décisions, les résultats s’imposent à tous. Si les dames de Cambridge ne sont pas contentes, elles ne sont pas obligées d’assister à la conférence, elles peuvent aussi manifester. Imposer aux autres un point de vue est un diktat , et c’est intolérable. 

        L’avenir dira si le fait pour DSK d’avoir eu des relations avec des escort girls devient un crime justifiant les Assises et 20 ans de prison. Si oui, si au nom d’une morale bourgeoise antique et révolue considérer que la vie sexuelle d’un individu ne peut s’exercer quand dans le cadre du mariage, de surcroit hétérosexuel, ce sera une régression de nos droits, y compris du mien en tant que femme de disposer de mon corps avec qui je veux et quand je veux. la partie abus de biens sociaux du dossier est loin d’être prouvée, et il ne nous appartient pas de décider à la place de la justice, en clair de juger et condamner en place de Grève. 

        La Révolution de 1789 a mis fin aux lettres de cachets, mais l’inconscient populaire français semble rester très influencé par cette longue tradition de condamnation à mort sans décision de justice : internet est devenu en ce qui concerne cet homme une série infinie de lettres de cachets, distribuées chaque jours depuis le mois de mai 2011. Rien que pour la garde à vue de ces derniers jours, pas moins de 1600 articles sur la toile francophone. On assiste depuis mais à une mise à mort quotidienne de cet homme. ce n’est pas très sain ni pour la démocratie, ni pour les institutions, qui lentement mais sûrement se retrouvent surpassées par les procès et condamnations quotidiennes qu’on peut voir sur le net. 

        On peut ne pas apprécier le personnage, estimer en son fort intérieur qu’il est un personnage peu recommandable voire même dangereux pour la gent féminine, mais je trouve également extrêmement dangereux dans ce cas précis de stigmatiser de cette manière la vie sexuelle d’une personne, fusse-t’elle un ex- futur candidat . 

        De dangereux amalgames à terme peuvent être fait avec l’homosexualité considérée aujourd’hui comme parfaitement normale, mais qui fut longtemps synonymes de mort sociale et sous certains régimes de mort tout court. 

        Si la justice a de quoi le conduire en prison, qu’elle le fasse. Mais ne nous substituons pas à elle sous prétexte de vouloir dézinguer à tout prix un homme devenu le défouloir d’un comportement de populace haineuse et aveuglée. 

        Enfin, il y a sur le plan sexuel pire que de faire du sport en chambre avec des escorts girls : c’est aller assouvir des besoins pédophiles sur des mineurs, au sud de la Méditerranée ou à l’autre bout du monde. Et il y a toujours autant de prostituées sur les trottoirs de Lille malgré le démantèlement de ce supposé « réseau de proxénétisme international en bande ». 



        • Ariane Walter Ariane Walter 24 février 2012 13:10

          sabine,
          main dans la main ici !!!

          En tout cas, nous avons là qq’un qui fait très bien son travail qui ne se contente pas de troller comme Snoop !

          Certes ce doit être un flyer. Mais bon.
          DSK a été le maître à danser du FMI. ON sait ce qu’est le FMI. Il a déplu à plus gros que lui et vu ses gros défauts il a été facile de le gicler.
          Demandons à La fontaine d’écrire une fable !
          Pour la majorité des gens, il n’inspire plus que désintérêt ou dégoût.
          C’est comme ça.

          je vous signale quand même qu’il doit répondre dans le procès au civil que lui intente Dialo et qu’il est convoqué pour être mis en examen à Lille.
          mais bon, ce sera pour lui un jeu de se sortir de ces affaires...Je n’en doute pas.


        • selene 24 février 2012 16:03

          Magnifique réponse Expat.. Mais que vaut la voix de la raison face à l’appel de la violence maladive ? Est ce qu’être féministe de cette façon extrême, aveugle, obtuse, rend malade ? (il faut être malade pour vouloir imposer sa façon de voir à tout un chacun. c’est de l’extrême droite de très mauvais augure). Il semblerait bien que oui, cela rend malade.


        • kali 24 février 2012 16:08

          @Selene bonjour !
          Bien d’accord cela rend malade de passer sa vie à défendre l’indéfendable, alors il faut se serrer les coudes, n’est-ce pas smiley
           


        • Imhotep Imhotep 24 février 2012 16:10

          La violence est celle qui a été faite à Tristane Banon, à Diallo, à la prostituée qui s’est plainte à Madame Manahttan, à cette autre prostituée occasionnelle du Carlton, qui s’est elle aussi plainte de la brusquerie de DSK, à cette Béa qui, dans une conversation enregistrée, ce qui lui donne du poids, s’est plainte à Dodo la saumure car DSK a voulu la violer dans les toilettes de l’hôtel. Voilà la vraie violence.


        • Aldous Aldous 24 février 2012 16:51

          @ariane


           il a été facile de le gicler

          C’est le cas de le dire ! 

          9mn montre en main.



        • Cyril Cyril 24 février 2012 17:50

          @ Expat2011

          Ce commentaire est digne du Hufftington-post, allez l’y poster !

          Peut-être que madame ST Clair vous remarquera et vous invitera à dîner, parce que c’est le but de vos interventions non ?
          A moins que vous soyez payé pour...
          Et puis au passage sur le Huff essayez de parler du rôle de DSK dans l’affaire de la MNEF en 1990, vous verrez que c’est censuré (sur le Huff) !
          Et oui, cela fait trop longtemps que cette « pouriture » échape à la justice.


        • appoline appoline 24 février 2012 18:19

          DSK est un grand malade du sexe, à force de consommer dans les boîtes échangistes où l’on culbute aussi souvent qu’on le souhaite, on ne connaît plus les limites de la décence quand on retourne dans le monde lambda.

          Sa femme fréquentait aussi le même milieu vérolé donc, aucune tromperie puisque consentante, notre queutard avait donc toute amplitude pour assouvir son vice, car là, on ne peut même plus parler de sexe, d’autant que notre bonhomme, vu son âge, doit certainement prier très fort pour avoir une érection digne de ce nom.
          Certains hommes se mettent le sexe à sang à force de masturbation, d’autres deviennent agressifs quand la libido s’étiole, DSK doit être jeté aux oubliettes et ne surtout plus être en contact avec des jeunes filles ; il faut lui interdire toute interventions en faculté et école supérieure, il recommencera à la première occasion. Ces jeunes filles ont raison, un intervenant se doit avant toute chose avec un comportement conforme à l’éthique.

        • le poulpe entartré 24 février 2012 22:25

          Quoi Aldous ? DSK qui gicle ? Comme un vulgaire furoncle ou comme son panaris mal placé ?
          Mais enfin, c’est vulgaire de parler ainsi du plus grand économiste de France et de tous les temps, pour des siècles et des siècles, alors amen ou avale ?


        • Ariane Walter Ariane Walter 25 février 2012 00:41

          aldous, Le poulpe,
          mdr !!!!


        • kali 24 février 2012 10:42

          @Expat2011
          On vous voit sur tous les forums venir défendre avec une véhémence incroyable cet homme depuis des mois et toujours avec les mêmes arguments.
          Je comprends que vous, signataire de la pétition de soutien à DSK et fervente admiratrice de DSK et Anne Sinclair (si j’en crois vos propos distillés un peu partout sur le net) veniez ici défendre encore une fois cet homme au comportement indéfendable eu égard au fait qu’il a voulu gouverner la France.
          Pour DSK, je ne suis pas sur le terrain pénal, et donc pas besoin d’une condamnation d’un tribunal pour avoir une opinion sur l’homme car :
          1) encore heureux qu’on demande un casier vierge à nos élus !!
          2)Le comportement d’un élu doit être exemplaire
          3) on peur échapper à la justice par défaut et sans que l’innocence soit démontrée, ce qui est son cas dans plusieurs affaires depuis 10 ans.

          Je n’ai rien d’autre à ajouter, j’ ai maintes fois répondu à vos propos au travers de mes articles. Une chose est sûre, la propagande des soutiens de DSK a échoué à le réhabiliter.
          Les choses suivent leur cours et chaque jour qui passe nous démontre que cet homme a trompé tous ceux qui lui ont fait confiance.
          Cependant, j’admets qu’avec son charisme, ses réseaux qui font du lobbying, et l’argent de son épouse, il ait encore des défenseurs. Et qui ont le droit d s’exprimer. Comme moi.
          Bonne journée


          • Budelberger Budelberger 3 mars 2012 08:35

            Vous ne croyez pas si bien dire, kali… regardez donc ici… http://plus.lefigaro.fr/comment/reply/791616/8981939 ; j’aime beaucoup le finale, « la liberté de la femme »… de se faire violer… du renard … dans le poulailler !


          • oncle archibald 24 février 2012 11:50

            Quand un mec extremement intelligent à ce que l’on dit a été assez con pour arriver à donner de lui l’image d’un mec tellement dépendant de son addiction au sexe que l’on pense en le voyant d’abord à sa braguette et ensuite seulement à son cerveau .... il faut qu’il ait l’ultime intelligence de rentrer chez lui et d’écrire des bouquins plutot que de vouloir donner des conférences dans des collèges de jeunes filles .


            • Ariane Walter Ariane Walter 24 février 2012 13:11

              Archibald,

              enfin un article sur lequel on est d’accord !!!


            • oncle archibald 24 février 2012 14:27

              Voyez !! Il n’y a rien d’impossible finalement !


            • Imhotep Imhotep 24 février 2012 16:07

              Il est convoqué le 15 mars dans le Bronx. La justice française lui a fait cette fleur de ne pas le mettre en examen immédiatement afin que cela ne perturbe pas l’audience aux USA. Il n’est convoqué en France que fin mars vraisemblablement pour mis en examen selon les journaux.

              Il semble que l’on oublie assez vite Madame Manhattan qui a fourni deux prostituées, selon ses dires, à DSK sur la demande d’une prostituée française qui fait la navette France USA et dont DSK était le client et qui lui avait demandé un contact aux USA. L’une des deux prostituées l’a déclaré violent et qu’elle ne voulait plus le voir et la seconde qu’il était brusque mais qu’elle pouvait gérer. Madame Manahttan a dit de DSK que c’était un grand malade et un homme dagereux. On oublie aussi qu’il a voulu violenter Béa, la prostituée et femme de Dodo la saumure, dans les toilettes de l’hôtel. Elle s’est rebiffée et plainte. Ceci lors d’une conversation téléphonique enregistrée à l’insu des protagonistes ce qui donne du poids à la conversation. On oublie aussi sa jeune maîtresse de Sarcelles, qu’il a sautée le jour-même de leur rencontre, qu’il n’a pris aucune nouvelle d’elle après sa tentative de suicide, qu’il l’a forcée à avorter et qu’elle a jugé dans une interview publique qu’elle ne doutait pas qu’il avait pu agresser sexuellement Diallo, et semblait confondre la brutalité de DSK avec de la passion. Enfin le parquet de Paris a clairement spécifié qu’il y avait eu agression sexuelle avec Banon.

            • selene 24 février 2012 16:29

              Je suppose que votre compétence et votre haute valeur « morale » vous autorisent à juger différemment de la justice elle même. Que votre compétence s’étend également à décider que l’université de Cambridge (plus de 20 000 étudiants), est un « collège de jeunes filles »... Je vous invite sérieusement à revoir l’ensemble de vos informations et de vos certitudes erronées.


            • oncle archibald 25 février 2012 15:37

              @ Selene : je constate que vous confondez justice et morale et que vous n’avez aucun sens de l’humour ... aveuglé que vous êtes par votre « idolâtrie » .... 


            • Expat2011 24 février 2012 12:55

              je peux vous renvoyer la pareille.


              Je ne defend pas DSK pour DSK, je n’aurai jamais voté pour lui. Je défends des principes que tout le monde balance allègrement par dessus bord.

              A commencer par vous, avec votre croisade à la Torquemada contre DSK. 

              Si il a commis des délits que la justice tranche. Mais ni vous, ni moi, ni le net. 

              Et je n’ai pas besoin de le réhabiliter, je n’aurai jamais voté pour lui. L’avenir dira ce qu’il adviendra de lui. 

              La loi du talion, c’est fini .. en principe.

              • kali 24 février 2012 13:24

                @Expat2011
                «  »je peux vous renvoyer la pareille." et non, nous n’agissons pas sur le même plan.
                Vous militez pour UN homme, je milite pour des valeurs. Et contrairement à vous, je ne sillonne pas le web à la recherche de tout ce qui se dit sur DSK pour prendre sa défense. Si vous ne deviez pas voter pour lui, quelles sont vos motivations ?
                Et en outre, pourquoi les supporters de DSK voudraient-ils museler ses détracteurs ? Ainsi selon vous, en dehors de la justice, dés lors qu’elle concerne DSK il faudrait ..se taire.
                Je vous l’ai dit, c’est un homme politique et j’ai le droit de dire de le critiquer, et encore une fois - vous ne semblez hélas pas comprendre- je ne me situe pas sur le plan judiciaire.
                Je suis un rédacteur et voyez la liste de mes billets ici : DSK n’y occupe pas une place majoritaire. J’ai un combat clair : contre les fumistes dont DSK fait partie ne vous en déplaise. Et si un homme bafoue ces valeurs, alors il est dans mon collimateur.
                Bienvenue quand vous voulez ..et bonne journée


              • oncle archibald 24 février 2012 14:26

                Mais qu’est-ce qu’on en à faire ( ou à foutre ?) qu’il soit condamné ou pas ... Ce que nous avons appris et de sa bouche même (berk !) c’est qu’il est adict au sexe au point de faire absolument n’importe quoi pour satisfaire ses couilles ...

                Il est « défrisé » point à la ligne ... Quand on le voit apparaître on l’imagine immédiatement avec sa bistrouquette à la main essayant de la fourrer quelque part ... Ca n’est pas terrible comme vision de l’homme qui était si intelligent que qui, que quoi, bref qu’il allait être un Président de la république merveilleux etc etc etc ... Il n’est plus qu’un « sabreur » ...

              • non667 24 février 2012 15:04

                à kali
                fatiguez vous pas ,expatrié 2011, défend bec et ongle les membre de sa communauté une et indivisible fut -il un rusé imitateur d’hitler (nathaniaou/palestine ).
                pour dsk rappel :

                (cf. cette déclaration de Strauss-Kahn : "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël.").

                expa 2011 apporte sa modeste pierre !


              • selene 24 février 2012 16:15

                C’est votre passion à enfoncer DSK qui est louche, surprenante, et à vrai dire, du plus mauvais augure pour notre avenir.

                Pour tous ceux qui ont « fait » 1968, la liberté d’agir, la liberté d’aimer était un a priori incontournable. (faites l’amour, pas la guerre). Il est vrai qu’à l’époque, le sida n’existait pas encore. Mais de grâce, que la peur n’obscurcisse pas votre esprit... le sexe, comme la bouffe, comme l’art, est une composante de l’esprit humain.
                Ce que fait l’autre, dans des conditions respectueuses de ses partenaires, le concerne à lui seul, et fait partie des libertés fondamentales. Les tribunaux ne peuvent prouver qu’il y ait eu violence, ou qu’il y ait eu quoi que ce soit d’illégal, parce qu’il n’y a rien eu de violent ou d’illégal. Dont acte, et veillez à ne pas violer nos libertés. Merci


              • non667 24 février 2012 19:01

                à selene
                fatiguez vous pas ,sélène défend bec et ongle les membres de sa communauté une et indivisible fut -il un rusé imitateur d’hitler (nathaniaou/palestine ).
                comme bhl defend polanski
                pour dsk rappel :

                (cf. cette déclaration de Strauss-Kahn : "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël.").

                à propos de 68 j’y étais, il m’a fallut attendre 40 ans plus tard pour découvrir que c’était en réalité un complot juif allemand (du N.O.M. déjà ! ) destiné à déboulonner de gaule parce que nationaliste/indépendantiste et critique par rapport au peuple arrogant sur de lui et dominateur 

                expa 2011 , sélène , cohn bendit , et tout un tas sur A.V. apportent leurs modestes pierres à la défense de leur communauté fusse au prix de la vérité ,de l’évidence ,de la justice ,du bon sens !


              • kali 24 février 2012 20:59

                @Selene

                « C’est votre passion à enfoncer DSK qui est louche, surprenante, et à vrai dire, du plus mauvais augure pour notre avenir. »

                Dans ce cas c’est une bonne partie des français qui est « louche » et « surprenante ». Et de quel avenir parlez-vous ? celui de DSK sans doute ? Car le « notre » a plus été mis en péril par DSK que par moi, modeste rédacteur. .

                J’ai tellement entendu ces accusations des supports de DSK au début de mes billets, sans doute dans l’espoir secret de me décourager d’écrire. Vainement.

                Il faudrait selon vous laisser DSK et son clan avec Euro RSCG enfumer le peuple avec sa propagande dont probablement vous n’etes qu’une victime

                Eh bien j’assume de paraitre louche à une minorité qui se trompe. Et j’y reviendrai : car je considère que parler de temps à autre de DSK c’est faire une DEVOIR de MEMOIRE à l’égard de ses victimes, des victimes de viol, d’agression et de harcèlement, des femmes de chambres méprisées par les nantis dans les hotels de luxe..
                D’ailleurs, il n’a pas besoin de moi pour faire la triste une des journaux.

                Et si je peux contribuer avec de nombreux autres à faire quelque chose pour contrer la propagande des lobbies, je continuerai. Après tout, pourquoi laisser la voie libre à ces enfumeurs ?
                Une chose est certaine : Ce soir tous les medias ont diffusé la même info que mon article, seul ce matin à en parler : le point, le figaro, libération. Vous voyez que c’est une barque qu’il faut écoper à la petite cuiller, pour sauver votre DSK..


                 


              • oncle archibald 26 février 2012 08:49

                " Ce que fait l’autre, dans des conditions respectueuses de ses partenaires, le concerne à lui seul, et fait partie des libertés fondamentales.« 

                Oui, mais quand »ce que fait l’autre" il le fait par addiction, exactement comme un mec qui joue ou qui picole ou qui se drogue, il est vachement vulnérable et donc susceptible de prendre des décisions contraires à son propre intérêt et contraire aux intérêts de ceux dont il a la charge.

                Raison pour laquelle il n’est pas celui à qui l’on souhaite donner de grosses responsabilités, notamment celle de présider aux destinées d’un pays, ni celui que l’on a envie de donner en exemple à ses enfants .. 

                Parole d’un vieux con coincé par son éducation judéo chrétienne .. Voyez Selene, je peux même devancer votre réponse à mes posts ..

              • selene 24 février 2012 16:25

                Ben, non, justement, on veut également l’empêcher de parler... Et là, cela dépasse de très loin toute autre empêchement aux libertés individuelles. cette démarche est intolérable, et ne reflète que la prise en main de ces pseudos féministes par des idéologies d’extrême droite on ne peut plus dangereuses.


              • Aldous Aldous 24 février 2012 16:54

                Ce qu’il y a au dessus ?


                La liberté de ne pas l’entendre ?

              • gordon71 gordon71 24 février 2012 16:18

                il va enseigner quoi là bas ?


                « la prostitution, une opportunité pour sauver l’emploi dans les bassins sinistrés »

                « le management du petit personnel dans l’hôtellerie , entre fermeté et doigté »

                le « savoir vivre à la française », une tradition à défendre outre manche"

                • Ariane Walter Ariane Walter 25 février 2012 00:43

                  super Sabine !!!!!


                • gordon71 gordon71 25 février 2012 08:46

                  non non 

                  çà se vaut , à quelques nuances près

                • selene 24 février 2012 16:23

                  Le parquet de paris n’a absolument pas dit qu’il y avait eu agression sexuelle.. çà, c’est votre fantasme.. un parquet, ce sont des enquêteurs, pas des juges. et la définition d’une infraction est réservée aux juges... Les enquêteurs établissent si les éléments de l’accusation justifient un procès, ou non..c’est tout.
                  Lors de l’enquête, l’accusation de viol est apparue comme non fondée. L’argumentaire des enquêteurs est qu’au pire, dans cette accusation, le motif d’agression aurait pu être retenu pour être présenté devant les juges (qui ensuite, auraient décidé de l’accorder ou pas, çà, l’histoire ne le dit pas...).Donc , pas de présentation devant le juge.. accusation injustifiée...


                  • Aldous Aldous 24 février 2012 16:46

                    Ben avec son agenda de taulard il va sans doute devoir annuler pour cause de garde à vue... smiley




                    • danie 24 février 2012 16:48

                      On lui apportait des filles grartos jolies de plus que demande le peuple ????

                       messieurs ne me ditent pas que si vous étiez dans la situation de DSK vous auriez dit non je ne veux pas de jolies femmes gratuites,mdr

                       je veux rester fidèle, si vs êtes mariés bien sur ! mdr ou le cas contraire non david Roquet inutile d’insister mdr messieurs vous sur ce site qui critiquait dsk vous êtes des hypocrites oui oui quel homme refuse une jolie femme ??


                      • Jean-paul 25 février 2012 00:19

                        Doit on dire Madame Danie ?


                      • gordon71 gordon71 24 février 2012 16:52

                        ce qu’i y à de clair avec dominique 


                        y à pas tromperie sur la marchandise

                        ni hallal, ni casher...

                        100% pur porc

                        • xray 24 février 2012 17:07


                          Dominique Strauss-Kahn 

                          Les pervers sont les instruments d’un pouvoir pour asservir les populations. 

                          Témoignage personnel 
                          http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/11/temoignage-personnel.html 

                          LA MAIN DU PRÉFET, quatrième partie  
                          Page 211, « Le toubib interdit et la grosse affaire de mœurs » 
                          http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/cd_Le_Pr%C3%A9fet_29_12_05_b_pages_de_169_%C3%A0_241.2.doc 



                          • kitamissa kitamissa 24 février 2012 18:15

                            OH le pauvre DSK !.....


                            quand on a des amis comme Dodo la Saumure on ne peut pas être foncièrement mauvais !

                             smiley smiley smiley 

                            • Budelberger Budelberger 24 février 2012 22:45

                              Je rappelle que l’affaire Tristane Banon est loin d’être terminée, du moins « tant que je serai en vie  » (pour le bramer) ; la donzelle est sous le coup d’une plainte en dénonciation calomnieuse, portée contre elle entre le 5 juillet – dépôt de la plainte pour tentative de viol et proclamation concomitante du Göret – et le 18 septembre 2011 – représentation sur TF1 avec copine Chazal, où le fait était rappelé – par le Göret violeur, comme il nous a été annoncé par deux fois ; et au cas où… les Göret, Leclerc, Beaulieu, Malka… auraient oublié d’agir… ils ont jusques au 12 octobre… 2014 ! pour le faire. Tremble, Tristoune !


                              • cosworth57200 24 février 2012 23:55

                                Pfff. Aucune chance que la plainte en dénonciation calomnieuse prospère. 


                                Avant de prétendre qu’il y a dénonciation calomnieuse, il faut montrer qu’il ne c’est rien passé. Force est de constater que ce n’est pas le cas.

                                Donc je vous renvoie à la jurisprudence de la Cour de Cassation en ce domaine.

                                Source : Eric Morain, avocat au barreau de Paris.

                                « 
                                Deux décisions de la Cour de cassation - et il semble que ce soient les deux seules - viennent pourtant apporter une réponse dont s’est sans nul doute inspiré le Parquet dans l’explication quelque peu alambiquée de sa décision de classement sans suite.

                                Dans une affaire s’étant déroulée dans la région lyonnaise, un homme avait été condamné pour des faits de harcèlement sexuel sur une jeune femme mineure dont il était le professeur. Il était relevé par les juges, et reconnu par l’auteur, qu’il l’avait embrassée à trois reprises sur la bouche en lui disant qu’il l’aimait. Ces avocats soutenaient, à l’appui de leur pourvoi en cassation, que « le seul fait d’embrasser une personne sur la bouche et celui de lui révéler ses sentiments amoureux n’impliquaient pas la volonté d’obtenir d’elle des faveurs sexuelles ». La Cour de cassation ne donne pas plus raison aux avocats du prévenu qu’aux juges de la Cour d’appel à qui elle reproche, en cassant leur décision, « de ne pas avoir recherchés si ces faits n’étaient pas susceptibles de revêtir la qualification d’atteinte sexuelle » (Cour de cassation, Chambre criminelle, 10 novembre 2004).

                                Dans une autre affaire, un homme était poursuivi pour avoir embrassé sa nièce sur la bouche. La Cour d’appel de Versailles, pour le condamner, avait relevé que « même si un baiser sur la bouche, que le prévenu reconnaît, n’a pas nécessairement le caractère d’une atteinte sexuelle, les circonstances dans lesquelles ces baisers ont été donnés et l’attirance sexuelle manifeste du prévenu pour de nombreuses jeunes filles, ne laisse à la Cour aucun doute sur ce caractère ». Et la Cour de cassation d’approuver pleinement cette motivation en ce qu’il a été démontré et caractérisé l’infraction en tous ses éléments, tant matériel qu’intentionnel (Cour de cassation, Chambre criminelle, 1er mars 2006).

                                Voici l’état, un peu ardu sans doute pour les profanes, du droit. Nous rappelant le principe selon lequel il n’existe point de délit sans intention de le commettre (sauf cas des délits non-intentionnels que ne sont jamais les infractions à caractère sexuel et c’est heureux), les juges doivent non seulement caractériser la matérialité du délit mais l’intention de son auteur qui se déduit de sa personnalité et des circonstances de fait.

                                C’est cela que relève sans ambiguïté le Procureur (par intérim) dans sa lettre adressée aux avocats de l’affaire Banon-DSK, les informant du classement sans suite : « Il m’apparaît en revanche que s’agissant des faits reconnus par leur auteur dont la connotation sexuelle n’est pas discutable, ceux-ci ne peuvent s’analyser autrement qu’en délit d’agression sexuelle. »

                                Même s’il semble que la défense de Tristane Banon soit allée un peu vite en besogne en criant victoire et en affirmant que DSK allait devoir vivre avec l’étiquette d’agresseur sexuel et ainsi allègrement confondre la poursuite avec la justice en mélangeant sciemment dans un but médiatique, accusation et décision, une condamnation de DSK, si les faits n’avaient pas été prescrits, et au regard de la jurisprudence de la Cour de cassation citée plus haut, aurait été possible.

                                Les avocats de DSK ont pour leur part stigmatisé le monde dans lequel nous vivons si un simple baiser pouvait être poursuivi : il semble toutefois que ce soit le monde du droit d’aujourd’hui. A chacun de décider s’il faut le regretter ou s’en réjouir. »

                                DSK a cru voir une invitation dans le regard de Nafissatou Diallo, il a cru voir une ouverture avec Tristane Banon. A croire que chaque jupon rencontré n’a qu’une seule envie, celle de faire connaissance avec le service 3 pièces de DSK.

                                Je suggère à DSK de s’acheter des lunettes. Il verra mieux et ne croira plus voir sachant qu’une femme qui a envie d’une relation intime sait parfaitement se faire comprendre. Nul besoin de croire voir...







                              • Budelberger Budelberger 25 février 2012 01:03

                                Vous ne m’avez pas tout à fait compris : ce que je laisse entendre, et parce que j’en suis convaincu, c’est que de plainte pour dénonciation calomnieuse, il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura probablement jamais (même s’il faut attendre le délai de prescription de trois ans sus-évoqué pour le constater), le Göret violeur étant trop content de s’en tirer à si bon compte ; comparez : Nafissatou Diallo n’a pas repris son travail de femme de chambre, Tristane Banon a quelques chroniques audiovisuelles, et ce depuis décembre seulement, quant au Göret, ses semblables internationaux se l’arrachent à prix d’or, en Chine, en Angleterre… même si sa compagne de débauche lui a peut-être un peu coupé les vivres.

                                Si vous faites partie du lecteur – tant est grande mon impression d’être le seul à l’avoir remarquée… – qui a lu la tribune larmoyante de Leclerc et Beaulieu dans le Monde du 22 octobre, vous vous souviendrez qu’ils n’y en soufflaient mot ; c’était pourtant l’unique réponse à apporter à la décision indigne – je me place de leur point de vue… – du procureur, « non susceptible de recours  », avaient-ils le culot de la qualifier…

                                Depuis le 13 octobre, même si lui s’est fait plus discret, au contraire d’elle, avez-vous entendu une seule fois David Koubbi ou Tristane Banon évoquer cette plainte ? D’un ton craintif, s’ils sont peu rassurés, ou narquois, lui disant : « Va-z-y, mon Gros porc, on t’attend… » ?… En Amérique, on transige. Je n’ose imaginer, bien que ça se soit insinué dans mon esprit, qu’en France…


                              • Budelberger Budelberger 25 février 2012 01:07

                                Bon… Agoravox… l’italique, en prévisualisation, ça marche : « dans le Monde du », « non susceptible de recours »  ; mais le message définitif…


                              • cosworth57200 25 février 2012 07:32

                                Désolé si je ne vous ai pas tout à fait bien compris. Comme vous avec « le tweet du merdeux », je manque totalement d’humour sur cette affaire, d’autant plus que je suis un ami de Tristane.


                                Il est bien possible que la plainte pour dénonciation calomnieuse n’ait jamais existé. En tout cas, il n’y a pas eu de communiqué du Parquet ni des avocats de DSK pour faire part d’un classement sans suite.

                              • Budelberger Budelberger 25 février 2012 12:38

                                « sur TF1 avec copine Chazal » : laquelle Chazal s’affiche fièrement sur sa page – si c’est bien la sienne – « Facebook » (http://www.facebook.com/profile.php?id=100001253717101) avec la Grosse Schwartz !


                              • Budelberger Budelberger 25 février 2012 18:41

                                Vous êtes un ami de Tristane Banon – un peu honteux quand même, puisque sous anonymat prudent ; il est vrai que moi, ami de personne, ennemi de tout le monde, je ne puis incommoder quiconque avec une amitié encombrante –, et vous me laissez me ridiculiser dans mes réexplications, alors que sur le sujet, vous en savez probablement, certainement, un miyon de fois plus que moi ! Donc sur ce que je subodore : la transaction entre Banon/Strauss-Kahn via Koubbi/Leclerc-Beaulieu, « Je retire ou ne porte jamais ma plainte en dénonciation calomnieuse, et vous-même n’abordez jamais ce sujet, engagement que vous avez d’ailleurs totalement scrupuleusement tenu depuis le 5 juillet 2011 : Respect. Et si votre invitation-radio tombe en plein dans mon actualité ou celle de ma Mörue, vous annulez la veille pour le lendemain, le matin pour le midi, le quart d’heure d’avant pour le quart d’heure d’après… »…

                                Ils ont simplement oublié qu’il y avait un teigneux qui a la mémoire longue, et qui n’observe pas des Connards le silence prudent.


                              • Budelberger Budelberger 25 février 2012 19:08

                                « En Amérique, on transige. »… etc. Écrivant ça, m’est revenu à la mémoire, les « 3 L » : « On lèche, on lâche, on lynche. » ; les journaleux français ont abondamment léché le Perv – dîner au Savoy en forme d’abus de bien social pour préparer sa campagne, « Libération », « Le Nouvel Observateur », « Marianne »… –, très peu l’ont lâché, et encore moins lynché ; mais il fallait faire illusion, quand même, un peu, l’été avançant ; Nafissatou Diallo inaccessible, Tristane Banon, à son grand plaisir narcissique, surexposée, on va chercher du neuf… Piroska Nagy ! Intéressant d’aller lui demander son avis sur les deux affaires, et plus… Oui mais voilà, nos nouveaux Rouletabille intransigeants revinrent tous… bredouilles ! Pourquoi ? Parce que la belle Hongroise a passé un accord avec le Perv : grosse indemnisation – la Grosse Schwartz est riche à on n’en a pas idée –, en échange d’un silence a-bso-lu sur l’affaire du FMI (enterrée par une commission d’enquête interne composée exclusivement… d’avocats du Perv !) ; et on peut compter sur le caractère léonin des contrats américains pour que la Nagy garde le silence, à moins de racler ses fonds de tiroirs pour rembourser son bienfaiteur. Que croyez-vous qu’il advint ? Ces journaleux, qui – à l’exception microscopique, et encore, de Jean Quatremer et Daniel Schneidermann – n’ont jamais poussé d’investigations sur la MNEF, la K7 Méry, le FMI… de s’indigner de cet accord qui leur coupe le papier vengeur sous le pied !…

                                À la prochaine affaire de mœurs – au mieux – du Perv, à son prochain crime, on verra… quand ils tenteront de questionner Tristane Banon sur ses impressions. RMC, « Grande Gueule d’un jour »… : « M’attendez pas, je serai un peu en retard. ».


                              • Budelberger Budelberger 12 mars 2012 01:55

                                Le babouinolâtre lui aussi s’interroge sur la plainte de son Grand Homme, mais pas avec les mêmes conclusions que moi… : http://alexandre-thomas-forum.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/03/11/affaire-tristane-banon-mais-ou-est-passee-la-plainte-de-domi.html !…


                              • Budelberger Budelberger 12 mars 2012 02:12

                                100 jours (5 juillet-13 octobre 2011), pour étudier et classer la plainte de Tristane Banon ; ça nous porte au 21 janvier 2012 si on applique le même délai à celle du Babouin. Donc, de plainte, il n’y en a pas (eu).


                              • Budelberger Budelberger 26 mars 2012 02:27

                                Exceptionnel ! Tristane Banon évoque enfin cette fameuse fantomatique « plainte pour dénonciation calomnieuse » : « J’aimerais qu’un journaliste se pose aujourd’’hui [25 mars 2012] la question de savoir pourquoi la plainte en dénonciation calomnieuse n’a jamais été instruite. Ça, ça serait du journalisme. Sinon, c’est de l’effet d’annonce. » (http://tinyurl.com/7ybfeo2). La Demoiselle reconnaît mes remarquables qualités de journaliste et d’anticipation… On verra si la journaliste du “Journal du Centre” se prend à enquêter… Voire Tristane Banon elle-même, 17 ans de métier, dit-elle.

                                (Note : à 01:27, emploi heureux du singulier « bribe », hélas ! confondu avec « bride »…)


                              • Budelberger Budelberger 29 mars 2012 14:11

                                Le Journal du Centre n’a pas aimé mon commentaire (26/03/12 20 h 16), il ne l’a pas publié (http://tinyurl.com/bv4xnfm : « “J’aimerais qu’un journaliste se pose aujourd’hui la question de savoir pourquoi la plainte en dénonciation calomnieuse n’a jamais été instruite. Ça, ça serait du journalisme.” : gageons que le rédacteur en chef du Journal du Centre a chargé dès ce lundi la journaliste ayant recueilli ces propos (et qui approuve tout ce que Tristane Banon dit) de « se poser la question » et d’enquêter sur cette fantomatique plainte. Voire, Tristane Banon, quinze ans de journalisme au compteur, s’autosaisit de ce problème. »


                              • A. Nonyme A. Nonyme 24 février 2012 23:03
                                DSK à Cambridge : Les étudiantes enlèvent leur culott...

                                Ah merde, j’ai lu le titre trop vite. Désolé...


                                • Budelberger Budelberger 25 février 2012 00:42

                                  Vous savez qu’avec Strauss-Kahn, on n’est pas dans la gaudriole, la gauloiserie, mais dans le crime sexuel ? avec des victimes.


                                • Budelberger Budelberger 25 février 2012 02:20

                                  Je suppose que vous êtes aussi pliée de rire au sketch de Coluche (« Thérèse », je crois), celle qui devrait être reconnaissante qu’on la viole ? Ou du tweet de l’autre petit con – je pourrais retrouver – qui disait que « le seul moyen de faire taire Tristane Banon, c’est de la violer » ? B’en moi, j’ai pas d’humour. (Tweet supprimé et excuses du merdeux.)

                                  Autant je suis gaulois, licencieux même, autant dès qu’il s’agit de viol ou approchant…

                                  Ça vaut aussi pour les propos minimisant les crimes, comme qualifier – et ils y sont allés avec leur Grosse Bertha, ses thuriféraires ! – le Göret violeur de « séducteur », « don juan », « libertin »…

                                  Mine de rien, le propos initial sur les culottes des filles participe de la déculpabilisation du Göret : éléments de langage de Ramzi Khiroun.


                                • Budelberger Budelberger 9 mars 2012 11:16

                                  Donc, la petite merde a pour nom Maxime Valette et son grand-œuvre est à propos de Tristane Banon : « La seule façon pour qu’elle la ferme, c’est la violer. » (« Elle » : http://tinyurl.com/75mzow6) ; les dégénérées qui l’honorent cette année ne valent pas mieux, car je ne vois pas, mais pas du tout, ce qu’il y a de “macho” à faire l’apologie d’un crime – le viol –, voire d’y appeler, inciter : ce doit être mon manque d’humour.

                                   

                                  Un procureur s’est-il occupé de cette affaire ? j’en doute.


                                • Tipol 24 février 2012 23:42

                                  Cambridge, ça me fait penser, 40km à l’Est, à la base aérienne de Mildenhall sous commandement américain. La base d’où partent tous ces avions américains qui zigzaguent dans les ciels de toute cette partie Nord, pour d’incessantes boucles quasi touch and go.
                                  Les chemtrails quotidiens massifs depuis des années en Belgique, le Nord de la France,... sont faits par des américains dans des avions américains. Ils partent de la base de Mildenhall traversent la manche sillonnent toute la région, descendent en France et repartent faire le plein, tous les jours.
                                  Mildenhall : 52.362105,0.485108
                                  - Les Allemands et ne sont pas en reste avec la base de Ramstein
                                  Ramstein : 49.435929,7.596867


                                  • Antoine 25 février 2012 01:46

                                    On se fout totalement de ce que pensent trois cents pétasses et quelques olibrius qui leur emboitent bêtement le pas !


                                    • Polyanna 25 février 2012 19:12

                                      Ce qui me sidère le plus ce n’est pas tant le comportement de DSK (vieil enfant gâté-pourri sans limites) que celui des courtisans qui continuent à l’encenser quoi qu’il fasse et quoi qu’on lui reproche (soupçon de harcèlement et d’agression sexuels, de complicité de proxénétisme, de recel d’abus de biens sociaux...). Tout ça ne serait que rumeurs infondées, complot du pouvoir, réactions de féministes hystériques et « coincées du cul », comme le dit si élégamment un internaute furibard. N’y aurait-il pas là un aveuglement communautariste ou une solidarité de caste entre notables qui se croient au-dessus du commun et partisans du droit de cuissage ? La réaction des étudiantes de Cambridge est tout à fait compréhensible. Des journalistes marocains aussi se posaient d’ailleurs récemment la question, sur slateafrique.com, de l’indécence d’accueillir DSK à Rabat de façon quasi officielle.


                                      • kali 26 février 2012 12:06

                                        Bonjour Polyanna
                                        « N’y aurait-il pas là un aveuglement communautariste ou une solidarité de caste entre notables qui se croient au-dessus du commun et partisans du droit de cuissage ? »

                                        Il y a probablement un peu de cela. Mais pas que : Il ne faut pas négliger le phénomène de « cristallisation » qui fait que même avec un flagrant délit, ses partisans le déféndraient contre vents et marées. 
                                        Ne pas oublier qu’avec Euro RSCG, il a mené une propagande effrénée pour se hisser comme favori dans les sondages après la débâcle de 2007 (24% aux primaires face au 60% de SR). Une propagande, ça marche toujours. Et ses effets sont longs à s’estomper. Hitler, Staline et les grands dictateurs ont bien compris les effets de la propagande et de la communication orientée.

                                        Même si ses soutiens se sont réduits fortement, il reste un noyau : ses réseaux propres, sa famille et ses amis + des anonymes qui ont projeté sur lui une image idéalisée et se sentent concernés par son sort. Et lui, homme charismatique et pragmatique, va essayer de surfer sur cette vague de soutiens pour tenter un retour au « pouvoir » à court ou long terme.

                                        Cependant, ce n’est pas à coup de conférences qu’il y arrivera. Car il a perdu le soutien des vrais décideurs de ce monde, comme les membres du Bilderberg, qui ont besoin d’hommes crédibles pour porter leurs volontés. Et ils sont déjà passés à autre chose. On saura vite à « quoi ».







                                      • himmelgien 25 février 2012 20:33

                                         Pitoyable : à lire tous ces commentaires, je ne suis pas mécontent de ne plus avoir 20 ans (1) aujourd’hui  !... ( Et puis, je suis prudent dans mes relations ...) . A la différence de l’auteur, je pense que DSK peut dénoncer avec d’autant plus de force la conspiration ( ou la cabale, si on veut !) obstinée contre lui : toutes les portes sont gardées, avec des meutes de harpies « prêtes à bondir » , comme disait Coluche !... Notre grand comique serait sans doute sans voix devant un tel déchaînement .... complètement injustifié : toutes les affaires contre DSK éclatent comme des bulles de savon !... Maintenant, on en est à considérer les propos d’une maquerelle comme paroles d’évangile !... Ceci dit, je me demande quels dégâts culturels vont entraîner ce lynchage ?... Doit-on y voir une « réplique » de la Peur véhiculée par l’épidémie du SIDA ?... ( Mais, ce qui est plus inquiétant, c’est cette volonté persistante de notre monde à se diriger dans la direction prophétisée par Edgar P. Jacobs dans sa bd-culte « Le piège diabolique » , terminaison à mon sens de sa série « Blake et Mortimer » ... )
                                         
                                        (1) ... n’importe qui peut tenir des propos alambiqués !...


                                        • j.michel j.michel 25 février 2012 21:22

                                          Méthodes anglo-saxonnes de mise à l’index qui a montré sa nocivité dans de nombreux cas. Même les délinquants sexuels ont le droit de travailler s’ils ne sont pas en prison. Alors un qui n’a même pas été condamné, pourquoi lui refuser du travail dans le domaines de ses compétences ? Parce que ce n’est pas un SDF ? serait-ce une bonne raison ?


                                          • kali 26 février 2012 12:16

                                            @gars d’affi
                                            Eh oui, il y en aura toujours pour s’identifer à lui et crier au lynchage.
                                            Nafissatou Diallo, elle, a bien été lynchée et traitée de prostituée grace à la campagne des avocats « mafiaman » de DSK. Mais c’est une femme de chambre noire et sans réseau. Qui pour crier au lynchage ?
                                            DSK a des réseaux, des soutiens et la fortune de sa femme. De quoi certes constituer un fan club.
                                            CQFD.
                                            Cependant, réaffirmons que ce qui est inquiétant c’est que des hommes qui prétendent s’emparer du pouvoir puisse imaginer vivre dans l’impunité la plus totale et trouvent en cela le moyen de se victimiser s’ils sont « mis à l’index » . La victime, ce n’est pas DSK, ce sont ces femmes qu’il a cru pouvoir consommer comme de la marchandise. Ne parle-t-il pas de « matériel » dans un de ses sms ? Un futur « président » ? Ce qui est rassurant c’est que dans tous les billets qui ont relayé l’info de Cambridge (tous les medias), les commentaires des internautres sont sans appel. Seule une petite minorité s’échine à vouloir le défendre. Et on se demande bien pourquoi, tiens ?



                                          • himmelgien 27 février 2012 00:54

                                             Ce qui est permanent, par contre, c’est votre obstination à déformer les propos des autres : d’où sortez-vous que j’ai parlé de DSK comme d’un « sauveur » ?... Préoccupez-vous de vos fantasmes avant de « juger » de ceux des autres !... 


                                          • himmelgien 27 février 2012 01:13

                                             La copine d’un mac, c’est une pute, d’ordinaire et la fille Diallo avait beaucoup plus l’air d’une catcheuse ( avec gonflette ?) que d’ une manieuse d’aspirateur !... Certes, on ne l’a pas aperçue : disparue au bout d’une minute de conférence de presse !... A comparer avec la caméra qui guettait la moindre défaillance de DSK, dans la salle du tribunal !... Pendant des HEURES !!!... Toute personne un peu sérieuse comprendra aussitôt où était la victime !... ( En tout cas, pas la pauvre fille apathique à laquelle ses complices n’accordent aucune attention dans le couloir du Sofitel, tandis qu’ils entament la « danse du scalp »  !...)


                                          • Budelberger Budelberger 26 février 2012 17:13

                                            Les pétitionnaires peuvent aussi le jour venu lui faire une haie d’honneur devant la salle de conférences en scandant « Shame on you ! » ; ça lui rappellera le bon temps de New York.


                                            • cyberagora cyberagora 1er mars 2012 00:09

                                              Il faut continuer de combattre ce gourou, car loin d’être à terre, il a des amis riches, puissants et en place.

                                              Mosco et Valls restent son ami.

                                              Sa riche et influente femme, la complice, car elle savait et a quand meme tout fait pour le rendre présidenciable, au ieu de se cacher, revient sur la scène (femme de l’année, huffin, etc.).

                                              Seul Elie Wiesel (et je crois Simone Veil) lui auraient dit de se retirer (si j’ose dire).

                                              Meme Levaï et Badinter se sont mouillés !

                                              Alors, attention au retour, ces personnalités feraient tampon. Et en période de crise, le Sauveur, l’Homme providentiel peut récrire l’Hisoire.

                                              Meme ceux qui le condamnent lui reconnaissent des qualités exceptionnelles. De là à les trouver irremplaçables dans ldes moments difficiles... Attention !

                                              Je me demande si un jour il sera jugé en France pour N Diallo, c’est dommage que ce sujet ne soit pas plus souvent évoqué.

                                              Car en France, l’affaire du Carlton ne le mènera pas aux assises qu’il mérite pour être présumé suspecté... .

                                              Tiens, là encore j’ai une pensée pour TB...

                                               


                                              • cyberagora cyberagora 10 mars 2012 12:10

                                                Il s’y est rendu quand même !

                                                Mais que cherche-t-il ?

                                                L’argent ? Je ne pense pas qu’il ait reçu un gros cachet et en plus en a-t-il besoin..

                                                La notoriété ? Houla, tout le monde le connait, et plus on parle de lui, plus on pense, notamment comme Poutoux que le voyou le plus célèbre du monde a failli devenir président.

                                                Un retour programmé reposant sur une soi-disant image d’économiste irremplaçable... Méfions-nous, cette hypothèse reste plausible, sachant qu’il se targe de devenir victime de harcèlement judiciaires et médiatique...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès