• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Échec de la conscription en Ukraine – Les jeunes ne veulent pas (...)

Échec de la conscription en Ukraine – Les jeunes ne veulent pas servir dans l’armée

L’ex-ministre ukrainien de la Défense, Alexandre Kouzmouk a déclaré, sur le plateau de la chaîne 112, qu’en Ukraine les jeunes en âge de servir ne veulent pas entrer dans l’armée, mais préfèrent partir à l’étranger ou rejoindre les rangs des organisations nationalistes (voire néo-nazies) pour se livrer à des activités criminelles.

JPEG

 

D’après Alexandre Kouzmouk, l’Ukraine est confrontée à un grave problème car elle ne peut fournir à ses forces armées la quantité de personnel nécessaire. La faute au niveau de patriotisme de la population ukrainienne qui aurait diminué.

«  Je vais être honnête, j’ai toujours pensé et cru, et il y avait des raisons de croire, que nous avons de grandes capacités de mobilisation. Mais, pour être honnête, la plus grande partie était donnée par le Donbass. Je veux dire la partie humaine de la capacité de mobilisation. Aujourd’hui, c’est un problème. Le problème est de doter nos forces armées d’un personnel de qualité. Parce que le patriotisme que nous avions ne peut être comparé à celui d’aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Pour étayer ses propos, Kouzmouk a cité les statistiques de la conscription à Kiev, où sur 65 000 jeunes en âge de servir, moins de 1 000 sont entrés dans l’armée, avant de souligner qu’une partie de ceux qui devraient faire leur service militaire ne se trouvent pas actuellement sur le territoire de l’Ukraine.

« Prenez la conscription à Kiev. Ils ont envoyé 65 000 convocations, et moins de mille ont été appelés sous les drapeaux. Non, ils ne connaissent pas réellement le chemin qui mène au commissariat militaire. La qualité est appropriée. Une partie de ceux qui sont à l’étranger sont du même âge que les soldats dont l’armée a besoin  », a-t-il ajouté.

Quand on voit une telle débâcle concernant la conscription en Ukraine, on comprend pourquoi Zelensky a décidé d’abaisser de 20 à 18 ans l’âge de début de la conscription pour les jeunes Ukrainiens, histoire d’essayer de gratter quelques centaines de jeunes hommes en plus pour continuer la guerre dans le Donbass !

L’ex-ministre de la Défense a aussi souligné que parmi les jeunes qui se trouvent actuellement en Ukraine, et qui sont en âge de servir dans l’armée, un certain nombre fait partie des organisations nationalistes (voire néo-nazies vu l’exemple du Corpus National qui est donné à demi-mots), qui sont des armées privées s’adonnant à des activités criminelles.

«  Prenez les dizaines de milliers [de jeunes], qui se promènent sur les marchés, qui bousculent et autres, qui attaquent les tribunaux avec des menaces, et tout cela s’appelle autrement, mais tout ce qui est [Corpus] National là-bas, je ne me souviens plus de tout le monde – c’est une armée privée. Je les regarde à la télévision – combien d’entre eux sont habillés, équipés, votre place est sur le front !  », a souligné Kouzmouk.

Les propos de l’ex-ministre ukrainien de la Défense font écho à ceux du chef du parti « Voix », Sergueï Rakhmanine, qui a déclaré il y a quelques jours en arrière que les soldats ukrainiens servant dans le Donbass étaient démoralisés et démotivés, à force d’attendre une offensive de l’ennemi qui n’arrive jamais, et qu’ils ne se sentent « ni libérateurs ni défenseurs ».

Il est temps que l’Ukraine comprenne que sa propagande sur l’agression imaginaire de la Russie dans le Donbass ne marche pas, comme le montrent les résultats désastreux de la conscription, et le fait que les jeunes préfèrent s’enfuir à l’étranger ou s’adonner à toutes sortes de crimes en toute impunité au sein d’organisations nationalistes ou néo-nazies, plutôt que d’aller se battre au fond d’une tranchée.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 28 février 10:13

    Certes, mais il faut débannir « eric ».


    • Guy19550 Guy19550 28 février 19:39

      @JC_Lavau

      J’appuie la demande de Lavau, le banissement ne devrait concerner que des individus qui agissent ainsi de manière répétée et ensuite il faut savoir pardonner et même retenter d’établir des liens d’amitié, même si on a des différents.


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 février 20:08

      @Guy19550. Merci. Certes ce garçon avait eu un mot de trop. Ce qui est peu.
      Chronologiquement, la faute initiale avait été de l’auteure : un paragraphe de trop avec l’amalgame avec la guerre d’hiver contre la Finlande.
      Christelle a aussi le tort d’avoir oublié que la Finlande était l’agressée, et non l’agresseur.
      Par exemple, on trouve des photos de Gloster Gladiator à skis, servant en Finlande. Cet avion est entré en opérations à l’âge de la retraite, terriblement dépassé.

      Quant aux immenses dépôts d’armes en Ukraïne, non ils ne pouvaient être rendus fonctionnels en défense, si l’attaque OTAN était plus rapide que la mobilisation soviétique. Le rêve d’attaquer en grand vers l’ouest, façon 2e GM était certes idiot, mais qui dans l’Armée Rouge avait le pouvoir de changer et de politique militaire et de politique industrielle ? « Idiot » n’implique pas « inexistant ».


    • Christelle Néant Christelle Néant 28 février 21:07

      @JC_Lavau
      Cette faute n’existe que dans votre tête. Vu que je ne faisais pas l’amalgame avec la guerre d’hiver mais le fait que la Finlande a été l’alliée de l’Allemagne Nazie et a collaboré avec pendant la Seconde Guerre Mondiale. Comme quoi faut apprendre à lire ce que j’écris et comprendre ce que j’écris avant de hurler à une faute inexistante avant de m’insulter, ce qu’eric a fait à deux reprises. Donc il y a répétition, donc c’est mérité. En plus oser comparer une opinion qui ne vous convient pas à une violation de la charte du site fallait oser.... Non ce n’est pas comparable et l’un ne justifie pas l’autre. Fin de la discussion. Pas la peine d’insister avec vos demandes. Vous vous lasserez avant moi.
      Quant aux dépôts d’armes en Ukraine, je rappelle que le service militaire était obligatoire en URSS, et qu’il y avait donc toujours des millions d’hommes sous les drapeaux en permanence, suffisant pour assurer la défense, grâce aux armes présentes dans les pays situés à l’ouest de l’URSS. Ben oui ca va plus vite d’envoyer juste des hommes que les hommes + l’équipement.


    • Doume65 29 février 17:49

      @JC_Lavau
      Je me suis fait bannir pour avoir poliment voulu donner des conseils sur des photos (tout en reconnaissant les qualités de celles-ci). Personne n’est venu me défendre. Il m’est arrivé aussi de signaler des propos particulièrement odieux qui auraient pu mettre ce site en difficulté devant la loi. Un coup on prend, un coup on donne. C’est le jeu, et il peut être plus ou moins arbitraire. On ne va pas en parler pendant vingt ans.


    • Guy19550 Guy19550 28 février 10:22

      m’sieur, papa et maman m’ont dit, surtout pas ça car tôt ou tard on fini en boullie en se prenant les pieds dans nos propres mines.


      • Christelle Néant Christelle Néant 28 février 16:03

        @Guy19550
        C’est exactement ça.


      • Guy19550 Guy19550 28 février 22:53

        Je crois qu’avoir des fifférents sur le passé historique est une chose naturelle. Déjà que les historiens ne sont pas tous d’accords...

        Ce qui me chagrine le plus, c’est que ce passé historique est sans le moindre intérêt si on compare cela à la réalité du terrain actuellement. Le cas de la Finlande m’est inconnu pour l’heure et je m’en moque du reste, ce qui est intéressant, c’est la position actuelle de la Finlande (au même titre que tous les autres états) vis-à-vis d’un éventuel conflit similaire. Je connais la position des belges, des hollandais et des français, ce seront des collaborateurs, c’est pas vraiment un secret je pense. C’est de cette réalité actuelle du terrain que dépendra la suite. Je pense aussi que pour éviter un conflit, qu’il y a lieu d’envoyer paître l’Otan et cela a d’ailleurs été une bêtise européenne que d’accepter plus de financement. On dit de l’Otan que c’est une oraganisation défensive, pourtant, je vois régulièrement des prises de position d’attaquant.


        • Christelle Néant Christelle Néant 28 février 23:12

          @Guy19550
          Bien sûr que c’est normal d’avoir des différents sur l’Histoire. Ce qui ne l’est pas c’est d’en venir à de la diffamation ou de l’attaque ad hominem ou de l’insulte. Ca ce n’est pas acceptable.
          Par contre je ne suis pas d’accord sur le fait que le passé historique serait sans intérêt en regard du présent. Au contraire, c’est la compréhension du passé qui permet de comprendre la situation présente.
          Concernant l’OTAN ce n’est clairement pas une organisation défensive contrairement à ce qu’elle prétend.


        • Guy19550 Guy19550 28 février 23:55

          @Christelle Néant

          Il regrette peut-être ses propos et là c’est avec lui qu’il faut en discuter et pour cela il faut d’abord le débanir quitte à le rebanir par la suite, mais je suis quasi certain qu’il en a retenu quelque chose. Vous me faites pensez à quelqu’un qui ne connait pas le pardon et pourtant, bien souvent il faut en arriver à cela. C’est probablement plus facile pour un tiers de le dire que pour la personne directement concernée. Le pardon est la seule chose utile dans la religion du reste et on n’en aurait pas besoin si l’homme était un être exemplaire, on est fort loin de cela, vive les animaux de compagnie ! C’est aussi valable entre l’Ukraine et les républiques. Sans pardon, il n’y aura pas de reconstruction du pays.


        • Christelle Néant Christelle Néant 29 février 18:50

          @Guy19550
          Il ne les regrette pas, puisqu’il les a réitérés dans le commentaire que JC Lavau avait fait suivre sous un de mes articles. Il n’en a donc rien retenu. Je ne pardonne qu’à ceux qui s’excusent de leur mauvais comportement. Pas à ceux qui s’enfoncent dedans. Contrairement à ce que vous pensez je connais et je pratique le pardon. Mais pas envers n’importe qui ni n’importe comment. Parce que le pardon donné à la légère c’est souvent la trahison et le couteau dans le dos à la première occasion après.


        • Guy19550 Guy19550 1er mars 21:12

          @Christelle Néant
          « Parce que le pardon donné à la légère c’est souvent la trahison et le couteau dans le dos à la première occasion après. »

          C’est souvent le cas en effet. Moi j’ai attribué cela la technique de la confession dans le passé pour les religieux. Pour certaines personnes, c’est pour pouvoir recommencer par la suite. Vu ainsi, ça sert à rien. Il faut cependant pardonner avant tout pour soi-même, bien que le pardon soit pour l’autre. Et par la suite en discuter avec l’autre partie, car le pardon n’est pas une fin en soi. 

          En fait, les ukrainiens ont globalement le même problème avec les républiques. Il peuvent résoudre le différent par le dialogue et pour le moment, le manque de pardon s’oppose aussi à cela. Je reste persuadé que le seul avenir possible pour l’Ukraine est un état fédéral avec des pouvoirs séparés. Que les régions aient plus de pouvoirs que le pouvoir fédéral. Je fais quand même remarquer que certains états ne devraient jamais connaître ce genre de chose. Par exemple on ne sait pas fédéraliser une dictature et l’Ukraine semble être plus proche de ce cas que du cas européen général, vu par les boches. 


        • Guy19550 Guy19550 29 février 00:10

          Un jour j’ai été très amoureux d’une femme habitant un étage au-dessus du bien, elle y était locataire et son propriétaire était la partie adverse dans une procédure de justice. J’avais très envie d’aller en haut mais je sais aussi que si je l’avais fait, j’en aurais subi les conséquences dans l’affaire de justice. Elle était en instance de divorce en plus et cela m’ennuyait très fort. Un jour, un de mes allié dans l’affaire de justice, l’a traitée de « putain » devant moi au palier et j’ai réagi assez violemment à cette déclaration, cette femme avait le droit de fréquenter qui elle voulait et mon allié en avait trop dit. Il en a pris pour son grade et je me suis rendu compte après qu’un étage plus haut elle rigolait de la chose. L’immeuble était mal isolé sur le plan acoustique. Je n’ai jamais pardonné et j’ai regretté cela par la suite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès