• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Emmanuel Macron aux États-Unis : vers des relations apaisées (...)

Emmanuel Macron aux États-Unis : vers des relations apaisées ?

« Les États-Unis et la France défendent tous les deux la liberté de la presse. Contrairement à des régimes autoritaires, il n’y a pas de contrôle sur ce que peuvent demander les journalistes [lors d'une conférence de presse commune]. » (Johanna Maska, le 28 novembre 2022).

On est loin des embargos contre les frites françaises, le vin français ou encore le foie gras français à l'époque où les Américains haïssaient les Français après la décision du Président Jacques Chirac de ne pas soutenir la guerre en Irak. Près de vingt ans sont passés et les citoyens américains ont bien compris que la politique irakienne de George W. Bush avait été un désastre tant humain que géopolitique dont nous payons, nous la planète entière, le prix fort encore aujourd'hui.

Le mardi 29 novembre 2022 commence dans la soirée pour Emmanuel Macron une visite d'État aux États-Unis qui durera jusqu'au vendredi 2 décembre 2022, selon 20minutes « ce séjour hors normes à la Maison-Blanche, le top du top en matière de diplomatie ». Les rues de Washington arborent le drapeau français et la Maison-Blanche s'apprête donc à dérouler le tapis rouge pour raffermir les relations entre la France et les États-Unis le mercredi dans l'après-midi. Pour la petite histoire, c'est la première fois qu'un Président de la Cinquième République est honoré une seconde fois d'être accueilli en visite d'État aux États-Unis (avec le Président chinois Xi Jinping, c'est le seul dirigeant étranger à avoir bénéficié d'un tel honneur depuis une quinzaine d'années). Même De Gaulle n'a pas eu cet honneur !

La précédente visite d'État avait eu lieu le 23 mars 2018. Emmanuel Macron, reçu par Donald Trump, n'avait pas obtenu beaucoup de résultats. Les États-Unis n'étaient alors pas revenus sur leur révocation de l'Accord de Paris sur le climat et de l'accord sur le nucléaire civil avec l'Iran. En outre, c'est la première visite d'État d'un hôte invité par les États-Unis depuis le début de la Présidence de Joe Biden, ce qui est aussi une marque d'honneur non négligeable accordée à la France, d'autant plus que c'était aussi le cas pour la Présidence de Donald Trump.

_yartiMacronUS02

Selon l'ancienne responsable presse du Président Barack Obama, et actuelle directrice générale d'une agence de communication de crise, Johanna Maska, interviewée par Philippe Berry sur 20minutes le 28 novembre 2022, pour une telle visite d'État, « on arrive à plusieurs centaines de personnes [mobilisées], et des préparatifs de plusieurs semaines » rien que du côté américain ! Les raisons de ces honneurs tant protocolaires que politiques sont les suivants : « En recevant Emmanuel Macron, Joe Biden veut mettre en avant la relation spéciale avec la France, la plus vieille alliée des États-Unis, et leur unité absolue sur le soutien à l’Ukraine face à Moscou. (…) Réaffirmer que le but de ces alliances est d’assurer la paix et la prospérité pour les futures générations est plus important que jamais. ».

Notez que certains, tombés dans la marmite de l'anti-américanisme primaire quand ils étaient petits, se gausseront de cette nouvelle rencontre au plus haut niveau. Et pourtant, les Français devraient au contraire être très fiers de cet honneur qui montre que la France compte beaucoup dans le monde, et j'oserais dire la France d'Emmanuel Macron (car ce ne serait certainement pas la même chose avec la France de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon !). Du reste, Nicolas Véron, économiste au Peterson Institute for International Economics de Washington, interrogé par le site FrenchMorning le 28 novembre 2022, qui prévoit des échanges fructueux car il y a plus de convergences que de divergences, a précisé : « Le Président Macron vient comme Français mais aussi comme Européen, il fait partie des vétérans politiques avec son deuxième mandat. ». Car les enjeux de cette rencontre entre Joe Biden et Emmanuel Macron sont nombreux et importants, et débordent des relations purement franco-américaines.

L'année 2021 était une année de froid dans les relations franco-américaines, en raison du coup tordu à propos des sous-marins nucléaires français, un contrat non honoré par l'Australie au profit d'une alliance anglo-saxonne (AUKUS) de manière déloyale. Cette visite d'État achève ainsi le processus de réconciliation entrepris par la France et les États-Unis.

Pour information, Emmanuel Macron s'est aussi réconcilié avec l'Australie au cours d'un entretien téléphonique le 26 mai 2022 puis d'une réception à l'Élysée le 1er juillet 2022, avec le nouveau dirigeant australien : « Je suis très heureux, Monsieur le Premier Ministre, de vous accueillir aujourd’hui à Paris. Et ce déplacement après notre échange téléphonique il y a quelques semaines, juste après votre élection, et après les quelques moments que nous avons passé en marge du sommet de l’OTAN à Madrid, marque cette volonté de rebâtir une relation de confiance entre nos deux pays, une relation fondée sur le respect mutuel, après, nous le savons bien, une phase difficile, mais une relation qui s’appuie aussi sur un partenariat stratégique et historique. (…) La nouvelle position australienne, volontariste, ambitieuse nous offre une opportunité d’avancer ensemble sur de nouveaux projets dans le cadre des initiatives lancées ces dernières années. ». En effet, le Premier Ministre australien Scott Morrison, qui avait trahi la parole de son pays au détriment des intérêts économiques et stratégiques de la France, a été défait aux élections fédérales du 21 mai 2022 et a dû laisser sa place le 23 mai 2022 au travailliste Anthony Albanese.

Dans cette visite américaine, le point sans doute le plus crucial pour la France et l'Europe, c'est de permettre de bénéficier des subventions de l'État américain pour l'acquisition par les citoyens américains de voitures électriques construites en Europe (L'Inflation Reduction Act handicape effectivement l'économie française et plus généralement les économies européennes). La lutte contre le terrorisme islamique est aussi une priorité de la France au contraire des États-Unis.

De son côté, Joe Biden, au-delà de la fidélité à l'alliance atlantique, a besoin de la France dans sa compétition avec la Chine : « Le partenariat est toujours solide, mais soumis à des forces centrifuges difficiles. ». C'est la spécialiste en relation internationale Célia Belin, une Française qui fut quelque temps la directrice du Centre des États-Unis et de l'Europe de la prestigieuse Brookings Institution, à Washington, à deux pas de la Maison-Blanche, qui a rappelé pour FrenchMorning : « La France a besoin des Américains pour réaffirmer que l’Europe peut se défendre. ». Autre sujet d'importance, pour renforcer les conclusions de la COP27, la réforme du FMI (Fonds monétaire internationale) et de la Banque mondiale : « La France va se faire le relais des demandes des pays du Sud qui demandent une aide pour la transition écologique. ».

Pour Karim Emile Bitar, chercheur à l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), interrogé par 20minutes le 26 novembre 2022, il y a « des affinités idéologiques, une volonté de se partager les rôles et une certaine complémentarité » entre la France et les États-Unis, d'autant plus après le Brexit qui rend nécessaire d'avoir un contact franc et direct avec l'Union Européenne. Le directeur de recherches à l'IRIS a d'ailleurs rappelé que le Secrétaire d'État américain (Ministre des Affaires étrangères) Anthony Blinken est « francophile et francophone ».

Le Président français ne vient pas seul aux États-Unis : Emmanuel Macron a demandé à de nombreux Français de l'accompagner pour enrichir et renforcer les coopérations franco-américaines, en particulier dans le domaine économique, culturel, éducatif mais aussi spatial.

En effet, le spationaute Thomas Pesquet ainsi que la lieutenant-colonel Sophie Adenot, qui vient d'être recrutée dans le corps des spationautes de l'Agence spatiale européenne (ESA), font partie de la délégation française et seront présents ce mercredi 30 novembre 2022 matin pour une rencontre sur l'Espace aux côtés …de la Vice-Présidente Kamala Harris. Plusieurs ministres sont du voyage, Bruno Le Maire (Économie), Catherine Colonna (Affaires étrangères), Sylvie Retailleau (Recherche), Sébastien Lecornu (Armées), Rima Abdul-Malak (Culture), quelques parlementaires dont Jean-Louis Bourlanges, le président de la commission des affaires étrangères à l'Assemblée Nationale, et Christian Cambon, son homologue du Sénat.

Bien sûr, comme c'est traditionnel dans ce genre de voyage, des patrons français sont à la rescousse du Président, en particulier Bernard Arnault (LVMH), Xavier Niel (Iliad), Patrick Pouyanné (Total), Guillaume d'Hauteville (Deezer), Mathieu Letombe (Withings), Antoine Hubert (Ÿnsect), etc. L'écrivain Douglas Kennedy, le réalisateur Claude Lelouch, le danseur Benjamin Millepied, Laurence des Cars (la directrice du Louvre) soutiendront, entre autres, la culture française et la coopération avec les États-Unis.

Emmanuel Macron terminera son périple américain vendredi 2 décembre 2022 à La Nouvelle-Orléans par une conférence sur le thème de la francophonie et du climat.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (29 novembre 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Emmanuel Macron aux États-Unis : vers des relations apaisées ?
Emmanuel Macron : climat, industrie et souveraineté ...et colère contre le cynisme de l'ultragauche.
Emmanuel Macron s'exprime sur l'Ukraine et sur la pénurie d'essence : nous devons nous serrer les coudes !
Emmanuel Macron et la menace de la dissolution.
Le point chaud de la rentrée d’Emmanuel Macron : l’énergie.

_yartiMacronUS03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 30 novembre 2022 10:36

    « Les États-Unis et la France défendent tous les deux la liberté de la presse.

    Excellent
    Suffisant  smiley


    • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 12:36

      @troletbuse
      En deux mots : le buzz et la polémique pour occuper la populace ! smiley


    • amiaplacidus amiaplacidus 30 novembre 2022 12:43

      @charlyposte
      C’est surtout qu’il a été aux ordres.


    • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 12:53

      @amiaplacidus
      Il est 100 fois davantage aux ordres à ce jour smiley il est d’ailleurs venu avec un tas de tube de vaseline plein les poches ! smiley certes pas un hasard smiley


    • Lynwec 30 novembre 2022 17:05

      @troletbuse

      Voilà qui a le mérite de définir clairement le ton général de l’article . On sera dans le mensonge éhonté . Un gain de temps considérable pour le lecteur non lobotomisé .
      NB : On peut aussi gagner encore plus de temps en se contentant de lire le nom de l’auteur ...Peu de risques de manquer un article génial et informatif ...


    • Clocel Clocel 30 novembre 2022 10:38

      Scoop ! Macron rencontre l’Erreur 404...


      • ZenZoe ZenZoe 30 novembre 2022 10:57

        Emmanuel Macron terminera son périple américain par une conférence sur le thème de la francophonie

        Ah, la tiendra-t-il en anglais, comme d’habitude ?


        • amiaplacidus amiaplacidus 30 novembre 2022 12:40

          @ZenZoe

          Macron tenir une conférence en anglais ?
          Cela m’étonnerait, de l’anglais il ne connaît que les quelques 800 mots du globish financier.

          Souvenez-vous, à lorsque qu’en s’adressant au premier ministre australien il lui dit, à propos de l’épouse de ce dernier : « your wife is delicious ».

          Ce qui revient à peu près à dire « votre femme, elle est bonne », comme on pourrait le dire dans les banlieues françaises. À cette occasion, les Australiens étaient partagés entre l’indignation et, pour la grande majorité un intense fou-rire à propos de la stupidité de Macron.


        • ZenZoe ZenZoe 30 novembre 2022 14:11

          @amiaplacidus
          Le fait qu’il ne parle pas couramment anglais est en effet une circonstance aggravante. Tant mieux, les américains ne comprendront rien quand il insultera les Français comme à son habitude.


        • Octave Lebel Octave Lebel 30 novembre 2022 10:58

          ● Comme analyste politique, nous commencerons à vous prendre au sérieux (1.2).

          Notez que certains, tombés dans la marmite de l’anti-américanisme primaire quand ils étaient petits, se gausseront de cette nouvelle rencontre au plus haut niveau. Et pourtant, les Français devraient au contraire être très fiers de cet honneur qui montre que la France compte beaucoup dans le monde, et j’oserais dire la France d’Emmanuel Macron (car ce ne serait certainement pas la même chose avec la France de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon !).

          1. Personne n’a envie de se gausser mais beaucoup s’attristent et s’inquiètent de ce que votre champion et ses mentors tentent de faire de notre pays. Nous sommes beaucoup à avoir une boule au ventre de voir comment nos processus électoraux obsolètes et le travail de sape que les médias mènent en continu contre la possibilité d’une information plurielle et d’authentiques débats démocratiques permettent un tel verrouillage qui a quand même pour effet une instabilité permanente et le fait que 70% des moins de 39 ans s’abstiennent maintenant aux législatives. Vous pensez que cela va durer encore longtemps ou vous espérez que nous finirons bien par être embarqués de gré ou de force dans une démocratie à l’américaine en noir et blanc avec quoiqu’il arrive les intérêts des milliardaires au somment de la pyramide. Il faudra bien qu’un jour vous nous expliquiez l’origine des richesses américaines, ce qu’ils en font et comment ils s’y prennent. Là, comme analyste politique, nous commencerons à vous prendre au sérieux.

          2. « Jean-Luc et Marine dans le même panier » La grosse ficelle de la maison, en personnalisant bien sûr comme les jeteurs de sort comme si nous ne savions pas que nous votons pour un mouvement politique, les idées qu’il défend et les politiques publiques qu’ils proposent, soutiennent ou combattent. Comme si nous étions décidément du temps de cerveau disponible à formater.

          Méfiez vous les présumés sans-cerveaux ont de la mémoire et même de la compréhension.

          Vous croyiez qu’ils ont déjà oublié qui pour la seconde fois a joué le jeu dont avait besoin votre champion pour se faire réélire ainsi que le renfort de 40 députés aussi aux législatives donnés par LREM et LR, leurs supposés adversaires devenus alliés en un clin d’œil ? Ni compris la comédie et les intérêts qui les lient.

           


          • Octave Lebel Octave Lebel 30 novembre 2022 11:00

            @Octave Lebel

             Le RN avait proposé de ramener la TVA sur les énergies ( essence, gaz, électricité) à 5% et selon lui la NUPES ayant voté contre, l’a fait contre les salariés.

            Cette proposition non seulement protège les intérêts du grand capital puisqu’ elle ne touche en rien les profits mais elle fait payer à la collectivité nationale le coût de cette mesure. Cette mesure aurait créé une dépense fiscale qu’il aurait fallu soit compenser par une autre recette ou bien réduire les services aux publics qui en dépendent. Ou les deux pour cacher un peu plus l’entourloupe. Au final les citoyens qui auraient eu l’illusion d’un gain l’auraient perdu par d’autres voies.

            On pourrait d’ailleurs faire la même démonstration avec la proposition RN sur la baisse, comme ils disent, des charges et d’attribuer le montant en salaire direct. C’est une pure malhonnêteté car le mot « charge » n’existe pas dans la réglementation et qu’il s’agit de « salaire différé » où le mot important est salaire. La cotisation patronale + la cotisation salariale = salaire.

            Quand il est décidé de baisser les « charges » patronales c’est les salariés qui payent ce cadeau et personne d’autre. Quand on transfère de la cotisation salariale aux salariés c’est eux paient ce transfert. Rappelons qu’évidemment on diminue aux salariés les prestations à venir et qu’ils devront se les payer autrement ou non s’ils n’en ont pas les moyens.


            ( a besoin d’une mise à jour, d’autres exploits ont eu lieu)


          • Armelle Armelle 30 novembre 2022 12:07

            @Octave Lebel
            Et bien !!! Sur la base de tant d’âneries, je ne vous laisserais pas ma boîte à gérer ne serait-ce qu’une journée !!!
            C’est du lourd !!!


          • Octave Lebel Octave Lebel 30 novembre 2022 11:01

            Comique involontaire ? →La politique version « Club des cinq » ou " Martine et la politique" Au moins, nous avons souri, c’est déjà ça.

            « Pour information, Emmanuel Macron s’est aussi réconcilié avec l’Australie au cours d’un entretien téléphonique le 26 mai 2022 puis d’une réception à l’Élysée le 1er juillet 2022, avec le nouveau dirigeant australien : « Je suis très heureux, Monsieur le Premier Ministre, de vous accueillir aujourd’hui à Paris. ......La nouvelle position australienne, volontariste, ambitieuse nous offre une opportunité d’avancer ensemble sur de nouveaux projets dans le cadre des initiatives lancées ces dernières années. ».


            • Octave Lebel Octave Lebel 30 novembre 2022 11:02

              @Octave Lebel

              De son côté, Joe Biden, au-delà de la fidélité à l’alliance atlantique, a besoin de la France dans sa compétition avec la Chine : « Le partenariat est toujours solide, mais soumis à des forces centrifuges difficiles. ».

              On s’était aperçu de rien. Il n’y a pas un jour qui passe sans que nous ayons dans les médias un lot de pastilles critiquant la Chine avec beaucoup de moralisme et sans réel contenu factuel ni solidement informatif.

              Toujours le temps de cerveau disponible à formater ?

              Vous ne vous souvenez pas que la France patrouillait en mer de Chine en collaboration avec notre allié afin de garantir le respect des eaux internationales quelques mois avant de se faire souffler sous le nez ses sous-marins. Nous si.

               


            • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 12:46

              @Octave Lebel
              Étant toujours en France en retard d’une guerre elle est bien capable de remixer une guerre de l’Opium sous pavillon pirate ! hum smiley


            • pasglop 30 novembre 2022 11:46

              Pour un peu, on croirait du Léon Zitrone sous amphétamines...


              • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 12:31

                Ils sont venues ils sont tous là sans oublier la malle remplie de beaujolais, de baguettes made in Unesco et du bon fromage puant à outrance à cause des turbulences !!! hum smiley


                • the clone the clone 30 novembre 2022 12:59

                  Relation apaisées ?

                  Faudrait t’il encore que Biden sache qui est le moucheron larmoyant Macron ....

                  De toute façon l’UE ne fait pas le poids alors Macron !!!!


                  • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 13:12

                    @the clone
                    MAC Macron me souffle à l’oreille : si le grabataire nous fais bouffer des Burger, je repars avec la statue de la liberté pour la mettre chez un autre clown.... on me signale la ville de KIEV ! hum smiley


                  • the clone the clone 30 novembre 2022 13:17

                    Macron ne souffle pas a l’oreille mais a l’anus, tu devrais pourtant le savoir .....


                  • the clone the clone 30 novembre 2022 13:15

                    Macron est parti chez les ricains 3 jours afin d’avoir son contrôle technique valide et sa pastille crit’air .....


                    • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 13:22

                      @the clone
                      Papy Biden me souffle à l’oreille : je vais pècho sa mère !!! hum smiley


                    • ZenZoe ZenZoe 30 novembre 2022 14:13

                      @charlyposte
                      Papy Biden va pécho rien du tout, il ne tient même plus debout et ne se rappelle plus toujours qui il a en face de lui, alors...
                       smiley smiley smiley


                    • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 14:23

                      @ZenZoe
                      Via ses désirs fantasmagoriques il a toujours 20 ans smiley


                    • ZenZoe ZenZoe 30 novembre 2022 16:20

                      @charlyposte
                      OK alors smiley


                    • cevennevive cevennevive 30 novembre 2022 15:28

                      Macron aux multiples visages, se prend pour La Fayette aujourd’hui. Demain, il sera quelqu’un d’autre.

                      Mais Biden est loin d’être Georges Washington...


                      • charlyposte charlyposte 30 novembre 2022 15:37

                        @cevennevive
                        Sachant que Lafayette fut le cheval de TROIE DE LOUIS XVI... smiley on connaît la suite.......


                      • germon germon 30 novembre 2022 16:27

                        Je cite :

                        Le Président français ne vient pas seul aux États-Unis : Emmanuel Macron a demandé à de nombreux Français de l’accompagner pour enrichir et renforcer les coopérations franco-américaines, en particulier dans le domaine économique, culturel, éducatif mais aussi spatial.

                        Déja que France Télévision, qui ne sert plus a rien, est remplacé par « US to day » on est foutu.

                        Avant, je pouvais regarder Russia to day, mais il parait que ce n’est pas bien. et maintenant c’est US to day en continu.

                        Le président français il faut l’embastiller au plus tôt


                        • Lynwec 30 novembre 2022 17:01

                          Les télécommunications ne fonctionnent plus, il lui faut aller chercher la feuille de route lui-même ? Montrer patte blanche ? Renouveler le serment de soumission ?


                          • ETTORE ETTORE 1er décembre 2022 00:07

                            [email protected]

                            « Chercher ses ordres, chez Bidette », En Macronoeud, cela se dit :

                            "périple américain

                            « 

                            .............

                            Quant à votre Rakotosnobisme !

                             »les Français devraient au contraire être très fiers de cet honneur qui montre que la France compte beaucoup dans le monde,

                            « 

                            Permettez que je me torde de rire, c’est vraiment le top de la langue de pu....o

                            Ou, que le monde s’est considérablement rétréci, au lavage de cerveau !

                            ...............................

                            Et l’autre cagade, Rakotonoproutesque, tout aussi puante de cynisme :

                            « Les États-Unis et la France défendent tous les deux la liberté de la presse. »

                            Vous voulez certainement parler de la presse à écraser le peuple ?

                            Ou, celle qui imprime les billets verts, à la brouette ?

                            .....................................

                            Franchement Rakotoanubis, Con vous a promis quoi, pour vendre ainsi votre âme à ce LUCIE FAIT RIEN ?

                            De devenir LE roi morpion, pour un duplex dans un slip kangourou ?

                            Avec une voie réservée, entre l’avant et l’arrière, selon la visite du ramoneur de service ?

                            Je me demande ! Parce que pour arriver à un tel stade de déliquescence, faut vraiment les avoir molles, au point qu’une poule vous appelle « son OVAIRE » !


                            • roby roby 1er décembre 2022 10:57

                              "Emmanuel Macron terminera son périple américain vendredi 2 décemb.3re 2022 à La Nouvelle-Orléans par une conférence sur le thème de la francophonie et du climat."

                              Une requète cher papy tu pourrais pas le garder aux States l’avorton du 49.3 ? Vous pourriez jouer à la sodo mie de pain !


                              • ETTORE ETTORE 1er décembre 2022 11:18

                                Quand on voit la « doc » à RakotoPAPY-RUS, on imagine facilement qui est « l’éclopé », qui est la « béquille » !

                                Et franchement un tel constat , ne peut mener qu’à une seule explication viable...

                                Le BIDET se paye le Macronoeud, comme aide ménagère, moyennant, quelques subsides en promesses vaseuses, que le second s’empresse de mettre en oeuvre, avant qu’elles ne lui appartiennent vraiment .

                                Il se pourrait même, que le Bidet, soit en..... viager  !

                                Et que, celui qui, ( selon Rakotopapyrus ) «  veut apaiser les relations  » doive changer ses visées de pénétration, et raboter ses dents, histoire de ne pas rendre le papy méCONaissable, ou, lui faire une tronche d’ ALLO win, tous les jours, qui se lèvent sur les stat-e-Histériques .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité