• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Encore plus de bombardements, de destructions et de victimes cette semaine (...)

Encore plus de bombardements, de destructions et de victimes cette semaine - La RPD craint une reprise des hostilités dans le Donbass

Depuis plusieurs semaines, la tendance dans le Donbass est clairement à l'escalade. Après avoir triplé la semaine dernière, le nombre de victimes des bombardements ukrainiens en République Populaire de Donetsk (RPD) a encore doublé cette semaine, pour atteindre le chiffre de 12 morts et six blessés (dont quatre civils).

C'est un bilan sanglant qui porte le nombre de victimes depuis le 1er janvier 2017 en RPD à 212 morts (dont 187 soldats et 25 civils, incluant un enfant), et 477 blessés (289 soldats et 188 civils).

Le nombre de bombardements de l'armée ukrainienne est à l'avenant, avec 362 violations du cessez-le-feu et 2 085 obus d'un calibre interdit par les accords de Minsk (artillerie, mortier, chars d'assaut) tirés par les FAU sur le territoire de la RPD en une semaine.

En plus des victimes, ces bombardements ont aussi endommagé ou détruit 24 habitations en République Populaire de Donetsk, sans compter les garages, hangars, et autres annexes qui ont eux aussi soufferts de ces tirs.

De plus en plus, ces destructions sont dues au feu déclenché par les munitions traçantes utilisées à dessein par l'armée ukrainienne lorsqu'elle tire sur les zones résidentielles. Le but pour l'armée ukrainienne est de détruire un maximum d'habitations par le feu, comme l'a montré un incident qui a eu lieu le 15 août près de Krasnyi Partizan.

Incendie Krasnyi Partizan

Les soldats ukrainiens ont en effet mis le feu à des champs dans la zone grise en espérant qu'ils allaient s'étendre aux maisons, côté RPD. Mais n'ayant pas vérifié d'où vient le vent, ils ont eu la surprise de voir le vent pousser les flammes vers la localité de Verkhnetoretskoe, qui est sous contrôle ukrainien. Bilan : 10 maisons détruites. Un nouvel incident qui prouve s'il en était besoin que les soi-disant « libérateurs » n'en ont rien à faire de la population du Donbass qu'ils sont censés venir libérer de « l'agression russe », qui n'existe que dans leur tête.

Les unités de sabotage reconnaissance ne sont pas en reste avec deux tentatives d'attaques cette semaine près de Kominternovo (dans le Sud de la RPD). La traversée de champs de mine et les tirs de défense de l'armée de la République Populaire de Donetsk ont fait six morts et trois blessés parmi ces unités qui ont dû battre en retraite.

Attaque ukrainienne près de Kominternovo

Cette multiplication des tentatives de percée des lignes et des bombardements, fait craindre une prochaine reprise des hostilités à grande échelle. Une crainte qui a été exprimée autant par le commandant en second de l'armée de la RPD, Edouard Bassourine, que par le chef de l'état, Alexandre Zakhartchenko.

« Je pense que Kiev a commencé la préparation de provocations à grande échelle pour nous accuser d'avoir briser les accords de Minsk. Nous sommes à la veille de la reprise des combats, » a ainsi déclaré le chef de la RPD.

Alexandre Zakhartchenko a souligné que la situation est tendue tout le long de la ligne de contact. Pour lui l'une des raisons de la reprise du conflit serait le manque de contrôle par Kiev des radicaux ukrainiens (Secteur Droit et les autres bataillons néo-nazis), qui sont impliqués dans chaque tentative de percée des lignes de la RPD.

Zakhartchenko a aussi tenu à commenter les derniers délires de la propagande ukrainienne concernant le fait que la RPD se préparerait soi-disant à bombarder Marioupol (et entre autre les stades) pendant les matches de foot qui doivent avoir lieu là-bas les 19 et 20 août.

«  Nous savons que le régime de Kiev et les médias qui le servent essayent de façonner une image des soldats du Donbass qui est presque celle de cannibales. Je voudrais leur dire de tout juger par eux-mêmes. Je tiens à vous rappeler que nous ne bombardons pas les villes ukrainiennes, alors que les FAU et les bataillons punitifs bombardent les nôtres. Ce n'est pas en Ukraine que les enfants meurent à cause des obus de mortier et d'artillerie, mais dans notre pays.

Notre position reste inchangée. Nous ne sommes pas en guerre contre le peuple ukrainien, mais contre le régime bandériste de Kiev et contre les forces armées qui, sur ordre du régime, mènent une agression contre le peuple du Donbass. Et de plus, nous ne nous battons pas contre ceux qui participent à des activités pacifiques - qu'elles soient sportives, culturelles, éducatives ou autres. Donc, je peux vous affirmer, que suite à la dernière campagne de diffamation contre nous, j'ai déjà donné l'ordre de cesser totalement le feu dans la partie Sud du front, où se trouve Marioupol. Et de ne pas céder aux provocations,  » a ainsi déclaré le chef de l'état.

Au vu de l'évolution de la situation, et des observations qui sont faites sur le front par les unités de reconnaissance de la RPD concernant la présence de nombreuses armes lourdes sur le front (chars d'assaut, artillerie de 122 mm et 152 mm, et mortiers lourds, entre autre), qui sont utilisées par l'armée ukrainienne, on ne peut que craindre que les autorités de la RPD aient raison.

Dans le Donbass, la rentrée 2017, qui doit avoir lieu le 1er septembre, ne s'annonce pas pour le moment sous des auspices favorables.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 11:12

    Les perspectives de contre-offensives sont maigres, quand seuls des missiles, s’ils existent, peuvent suppléer à l’absence d’arme aérienne.

    Il reste la contre-guerre hybride, sur les ondes et les media.

    • Christelle Néant Christelle Néant 19 août 13:15

      @JC_Lavau
      Même sans arme aérienne, la RPD et la RPL ont infligé de lourdes défaites et repris du terrain en 2014 et 2015. Donc pas si maigre que ça.


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 13:44

      @Christelle Néant. Mais il y a beaucoup de blindés et d’artillerie accumulés.

      Après, cela dépend combien les officiers sont aussi fous que les politiques ou pas, s’il ont anticipé qu’à force de taper sur les Zautres, ils vont finir par s’en prendre une dans s’gueule en retour.
      Bien sûr que je préférerais que la reconquête complète au moins des deux oblasty soit politique et non militaire ; mes rêves ne sont pas autoréalisateurs.

    • Christelle Néant Christelle Néant 19 août 13:45

      @JC_Lavau
      J’aimerai aussi que cela se fasse politiquement, mais je suis lucide. Cela se fera militairement.


    • Alex Alex 19 août 14:08

      Vous devriez cesser vos propos guerriers, Christelle et Lavau. 


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 14:19

        @Alex. Un animal mythique est réputé enfouir sa tête dans le sable en présence des dangers mortels. Tu veux en faire mon totem ? Ai-je le droit d’objecter ?


      • Djam Djam 19 août 14:24

        @Alex
        Vous voudriez résoudre comment ce conflit dégueulasse ? Avec des brodeuses ? Des acteurs à la Macron fait juste pour jouer les zélateurs du dominant (syndrome de Stockolm) ?
        Redevenir virile, c’est si pénible que ça ????


      • Christelle Néant Christelle Néant 19 août 14:49

        @Alex
        Propos guerriers ? En quoi prédire que cela va se finir par une guerre parce qu’objectivement c’est ce que les faits indique serait un propos guerrier ? Si vous voulez jouer l’autruche et croire que les accords de Minsk seront appliqués un jour grand bien vous fasse. Pour ma part j’ai toujours appelé un chat un chat et si cela ne vous plait pas allez visiter le site de Bisounours.tv


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 16:55

        @Christelle Néant. A cause du russe, j’ai tendance à ajouter trop de virgules en regard des usages français. Toutefois j’ajouterais trois ou quatre virgules :
        cela va se finir par une guerre, virgule. 

        c’est ce que les faits indiquent, virgule.
        seront appliqués un jour, virgule. 
        un chat un chat, virgule.

        La ponctuation russe est plus stricte, et je la trouve plus claire.

        Un proverbe légèrement humoristique :
        Le marin sait tout faire, virgule, mal.
        Le plaisancier sait presque tout faire, virgule, encore plus mal.

        Sur le même thème :
        Si on mangeait les enfants ?
        Si on mangeait, les enfants ?

        Le maire dit, deux points ouvrez les guillemets, L’instituteur est un vieil imbécile. Fermez les guillemets. Point.
        Le maire, virgule, dit l’instituteur, virgule, est un vieil imbécile. Point.

      • Christelle Néant Christelle Néant 19 août 20:28

        @JC_Lavau
        Oui c’est vrai j’aurais pu ajouter quelques virgules pour que ça soit plus clair smiley


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 20:39

        Faute d’infos sourcées, je ne peux que supputer les contradictions dans les volontés du commandement ukraïnien.

        A la fois ils veulent que les bataillons fascistes soient occupés loin de Kiev, voire meurent le plus possible.
        Et qu’ils conquièrent les parties de Donbass .de la RPD et RPL comme terres brûlées et vidées d’habitants.
        Mais que ce jeu là dure le plus longtemps possible.

        Les néo-cons des Tazunis veulent que les peuples d’Ukraïne soient les plus détruits possible pour cinquante ans, afin d’affaiblir indirectement la Russie.

        Ioulia Tymochenko veut être khalife à la place du khalife.
        Les bandes armées veulent rançonner, sont à la disposition du plus offrant.
        ... smiley

        • Alex Alex 19 août 22:46

          @JC_Lavau

          Vous voulez non avis ? Vos rebelles neostaliniens petits-russes sont au bout du rouleau. 

        • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 23:09

          @Alex. Ta sottise a un point commun avec le nez de Cyrano : « Non vraiment il exagère, il va l’enlever ! »
          L’enlèveras-tu ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 19 août 23:19

          @JC_Lavau
          Votre supputation est assez proche de la réalité je pense. C’est un sacré bordel tout ça. Ce sont des luttes de pouvoir entre différentes factions et agences gouvernementales US. Comme en Syrie où des groupes armées par la CIA ont tiré sur ceux armés par le Pentagone et vice et versa...


        • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 02:04

          @Christelle Néant. Et côté militaire, ils en demeurent à « Toujours plus de la même chose ».
          Ça, les pourvoyeurs d’armes américains aiment bien.

          Cela correspond bien à leur plan de détruire l’Ukraïne pour cinquante ans, d’en faire un abcès inguérissable.

          En France, cela nous rappelle assez comment a été amorcée la guerre d’Indochine : réflexes impérialistes (idiots) de De Gaulle, qui a missionné d’Argenlieu et Leclerc pour reprendre le pays (mais sans marine, détruite), aveuglement d’Argenlieu obéissant, Leclerc après des premiers succès conclut qu’il faut arrêter tout et négocier la décolonisation, Leclerc mort, les présidents du conseil successifs sont incapables de prendre une initiative politique et non guerrière. Jusqu’au chef d’oeuvre diplomatique de Georges Bidault : « Je veux bien partager la poire en deux, à condition que ce soit moi qui garde la queue ! »...
          Il a fallu attendre juillet 1954 pour que PMF mit fin au merdier et au désastre après la prise de Dien Bien Phu, et dans la foulée désamorce la guerre qui commençait en Tunisie.
          Des chefs de gouvernements incapables et paralysés les uns après les autres, les militaires devant des missions impossibles et inexcusables. Toujours plus de la même chose.

          Le patronat français (Michelin notamment, Simca, l’Oréal...) excédé de la résistance du Monde d’alors, du temps de Beuve-Méry, lance son contre-quotidien, sous le slogan : « Les pessimistes ne lisent pas le Temps de Paris ». « Les optimistes non plus, semble-t-il », ironisa le Canard.
           
          P.S.
          Le « De » de De Gaulle n’est pas une préposition nobiliaire, mais un article défini flamand. D’où la bizarrerie obligatoire « de De ».

          P.S. n° 2.
          Au bout de combien de semaines, les U..S.A. ont violé les accords de Genève qu’ils venaient de co-signer ?

          P.S. n° 3.
          Depuis la mort d’Hubert Beuve-Méry, Li Monde a beaucoup changé. Euphémisme.

        • Jeff84 20 août 06:27

          Cette propagande est vraiment journalière. Bon alors, vous êtes payés combien pour ça ?


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 09:44

            @Jeff84. Je t’encourage à t’installer au Yémen ou au nord du Congo, et à nous en faire reportage quotidien.

            Remarque que si préfères t’installer à Deir ez Zor et nous y faire reportage quotidien, on veut bien aussi. Pour l’instant la ville même n’a pas encore été trop bombardée par les Tazunis, seulement les positions de l’armée sur Tardeh, mais ça ne saurait tarder.

          • Christelle Néant Christelle Néant 20 août 10:14

            @Jeff84
            Je vous laisse deviner, on va voir si vous êtes assez intelligent pour deviner juste ou pas.


          • Lugsama Lugsama 20 août 14:24

            Vivement que l’Ukraine ait récupéré son intégrité territorial, même si elle devra abandonner la Crimée ( à moins que le successeur de Poutine change radicalement de politique) il est insupportable de laisser la Russie provoquer des guerres sur le continent européen. 


            • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 14:38

              @Lugsama. Doupleplus canelangue.


            • Christelle Néant Christelle Néant 20 août 16:47

              @Lugsama
              bla bla bla Tiens le supporter de nazis et de génocides est de retour. Ça manquait pas...


            • Alex Alex 20 août 17:29

              @Lugsama


              Bien dit.

            • VivreenRussie VivreenRussie 22 août 09:07

              @Lugsama, vous devriez lire le rapport d’enquête demandé par l’Union européenne sous la direction de la diplomate Suisse d’Heidi Tagliavini.
              En ce qui concerne la situation dans le Donbass ce n’est pas Moscou qui a envoyé son aviation bombarder le centre ville de Lugansk mais le « gouvernement de Kiev »...
              En Crimée, pourquoi la grande majorité des soldats, marins, policiers, fonctionnaires est restée sur place au lieu de rejoindre « Kiev » ? 
              Au lieu de déblatérer des insanités allez donc faire un tour dans le Donbass et ou en Crimée pour voir la réalité sur place et vous constaterez par vous même que les articles de Christelle sont le reflet de cette réalité.



              • kitty-cat kitty-cat 21 août 10:49

                "Les soldats ukrainiens ont en effet mis le feu à des champs.... Mais n’ayant pas vérifié d’où vient le vent, ils ont eu la surprise de voir le vent pousser les flammes vers la localité de Verkhnetoretskoe, qui est sous contrôle ukrainien. Bilan : 10 maisons détruites« .

                J’ai de la peine pour les civils qui n’ont plus de maisons... Il faut être vraiment très con pour faire ce genre de choses. Soit con, soit bourré. En tout cas, cela ne m’étonne pas plus que ça, venant de soldats ukrainiens.... Triste bilan... Il parait que l’alcoolisme a frappé l’armée ukrainienne ? Affreux...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires