• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Enjeux électoraux en République Démocratique du Congo : La machine à voter (...)

Enjeux électoraux en République Démocratique du Congo : La machine à voter et l’alternance

Enjeux électoraux en République Démocratique du Congo : La machine à voter et l'alternance

Le 23 décembre 2018, la République Démocratique du Congo va connaître le nom de nouveau Président," si les élections auront-elles bien lieu". Mais à voir les manœuvres dilatoires du Président Joseph Kabila, certains analystes politiques restent sceptique. Ils ne voient pas les élections être organisées des manières démocratiques ,transparentes et apaisées. En effet," ce n'est pas un secret de polichinelle", la majorité présidentielle veut à tout prix conserver le pouvoir. Mais faut-il participer à ces élections avec la machine à voter ? Pourquoi l'alternance démocratique à du mal à se réaliser ?

A- La machine à voter

"Les débats sur l'utilisation de machine à voter posent en réalité un sérieux problème pour la fiabilité de résultats obtenus : Certaines organisations non gouvernementales (ONG) avaient demandé à la commission électorale nationale indépendante(CENI) de renoncer à la machine à voter face aux tensions qu'elle provoque"(1). A en croire l'opposition congolaise, la machine à voter que la CENI veut utiliser le 23 décembre 2018 pour changer le résultat en faveur de candidat de la majorité présidentielle. En effet, pourquoi le président de la CENI, monsieur Corneille Nanga, insiste sur l'utilisation de machine à voter ? " C'est l'arbre qui cache la forêt" En réalité, avec le scrutin papier, en cas de doute, il est possible de recompter, de vérifier des listes et même de quantifier la fraude, mais avec la machine à voter c'est impossible, et il suffit d'une seule personne pour falsifier plus de 25000 votes électroniques, c'est pourquoi, l'opposition se montre méfiante et dénonce "une machine à frauder". " Toujours aussi controversée en RDC, l'utilisation de machine à voter fait aussi l'objet de vives critiques en Argentine , où les autorités avaient tenté d'introduire un simple similaire en 2016"(2).

B- l'alternance démocratique

"Il n'y a pas , dit on souvent, la démocratie, sans alternance"(3). Mais pourquoi en République Démocratie du Congo l'alternance démocratique à du mal à se réaliser ? Pour répondre à cette question, il y a plusieurs causes qui entravent la concrétisation de l'alternance, mais on essaie d'analyser deux causes essentielles à savoir :- causes endogènes ; - Causes exogènes. -Causes endogènes Bien entendu, les peuples congolais n'ont pas des cultures politiques," une fois au pouvoir dans des conditions anti démocratique, le président pratique le népotisme, le clientélisme et le tribalisme tout en voulant changer la constitution pour s'accrocher à son fauteuil contre vents et marées , parfois aux prix de la stabilité du pays"(4). Il prend le contrôle de l'armée et de la sécurité pour réprimer le peuple lorsque ce dernier exerce son droit. Mais il y a aussi la défaillance des acteurs politiques de l'opposition qui n'arrivent pas à s'unir pour gagner les élections. A titre d'exemple : les élections contestées de 2011.Et ces situations politiques qui empêchent la vraie alternance démocratique en RDC. -Causes exogènes "La RDC regorge plusieurs matières premières qui amènent les Entreprises multinationales à obtenir les divers titres"[5] .Le moyen de se procurer, les matières premières à des coûts d'exploitations avantageux, est de soutenir le pouvoir en place qui ne respecte pas la constitution, les accords et les droits de l'homme. Concernant les pays étrangers qui soutiennent le pouvoir en RDC, exemple le Rwanda. Depuis que le Rwanda a envahi la RDC en 1996-1998 chassant à cette occasion, le président Mobutu, ses élites ont largement profité ,et profitent toujours des richesses minières que recèle le sous- sol congolais(cobalt, cuivre, éteint ,or, coltan….C'est pourquoi, parmi ces raisons ,la vraie alternance démocratique à du mal à se réaliser en République Démocratique du Congo.

Ferdinand LUFETE

Notes : [1]http://www.rfi.fr/afrique/20180531-rdc-machine-voter-symocel-opposition

[2]https://www.jeuneafrique.com/632505/politique/ouganda-de-retour-a-kampala-lopposant-bobi-wine-promet-de-poursuivre-le-combat/

[3]https://www.fallaitpasfairedudroit.fr/droit-constitutionnel/les-institutions-de-la-v-republique

[4]https://www.fallaitpasfairedudroit.fr/droit-constitutionnel/les-institutions-de-la-v-republique/le

- [5]https://www.20minutes.fr/monde/275472-20081126-rdc-minee-matieres-premieres


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Oceane 24 septembre 22:47

    Alternative ou alternance ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lufete Ferdinand

Lufete Ferdinand
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires