• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Entre néo-sionisme, islamisme et atlantisme évangélo-nucléaire : les (...)

Entre néo-sionisme, islamisme et atlantisme évangélo-nucléaire : les territoires planétaires et média/idéologiques

Par les temps qui courent en France, il ne fait pas bon se dire néo-sioniste, et évidemment pas islamiste. En effet, face au néo-sionisme, on trouve un anti-israëlisme profond, l'un territorial, l'autre politique, sachant que l'islamisme combine les deux. Le tout, avec l'atlantisme emmêlé.

 

Situation politique

Le premier anti-israëlisme, territorial, provient notoirement des monothéismes non-judaïques, anciennement par les croisades (les chrétiens désireux de récupérer une terre gaste qu'ils nomment « la terre sainte ») et actuellement par islamisme (certains musulmans désireux de conserver cette terre gaste à quelques uns des ressortissants d'une idéologique Oumma, les Palestiniens) …

Le second anti-israëlisme est politique : au fond issu du moralisme chrétien (raison pour laquelle je citais anachroniquement les croisades) il s'avère aujourd'hui humanitariste, d'une part (le sentiment d'affliction indignée, qui éprend toute personne à qui l'on raconte que les Palestiniens se trouvent dans une mauvaise passe) et, d'autre part, gauchiste (la lutte réflexe contre toute politique susceptible d'exciter en eux un sentiment d'affliction indignée, affliction chez eux transformée en idéologie militante).

Alors, il faut noter que l'humanitarisme n'est pas que de gauche : il y a une droite anti-israëlienne même avant l'extrême, et il faut noter qu'il y a une gauche pro-israëlienne largement assimilable au centre (en somme, le gauchisme anti-israëlien est surtout extrême lui-même). De là à dire que les extrêmes s'avèrent antisémites ! il y a un Rubicon que je ne franchirai pas, car j'estime démocratiquement légitime le discours antisioniste. Et pourtant je suis néo-sioniste.

 

Pour commencer, il faut savoir que le sionisme a un train de retard. En effet, le sionisme, il correspond au territorialisme judaïque, selon lequel les personnes de religion juive, ressortiraient toutes d'une seule nation éparse tout autour de la Terre, et qu'elles devraient faire leur alya, à savoir : leur retour en Canaan (tout comme le raconte la légende biblique au sujet des Hébreux, traversant des terres gastes sous le patriarcat de Moïse, depuis l’Égypte jusqu'en Canaan, ancienne Galilée-Judée devenue Palestine, et désormais vastement Israël). Bon. Il faut le leur accorder, même si tous les juifs de la Terre n'ont rien d'une ethnie, pas plus qu'une nation, et que leur dieu électif n'a jamais prophétisé leur retour en « terre sainte » : les mythes n'ont à faire avec les réalités qu'à raison qu'ils orientent des volontés.

Le sionisme a atteint son objectif avec la reconnaissance de l’État d'Israël en 1948, de telle sorte qu'aujourd'hui la défense d'une telle situation ne saurait s'appeler que néo-sioniste. Les amateurs de complots ont la folie de croire qu'Hitler a servi de gigantesque tremplin à cette reconnaissance, avec ou sans négationnisme des camps de la mort : ceux-là ont du mal avec les hasards historiques, d'autant plus qu'on devine bien que les juifs s'en seraient passés, et c'est un euphémisme. Mais, d'autre part, il y a les détracteurs de l'atlantisme sioniste, qui peuvent ressortirent autant de la gauche que de la droite, généralement par anti-américanisme, et selon la thèse que les atlantistes sionistes se garantiraient un point stratégique aux portes du Moyen-Orient. Cela s'avère dans les faits, mais pour des raisons géopolitiques évidentes en ce qui concerne Israël, alors que le pays se ré-accapara voilà 70 ans le territoire de Canaan/Judée-Galilée/Palestine/Israël … tandis qu'on voit mal, pour les mêmes raisons géopolitiques, pourquoi l'alliance atlantique se priverait d'un tel avant-poste. Alors enfin, troisième part : il y a des islamistes, qui y voient une lutte contre de mécréants judéo-chrétiens par xénophobie propre, judéo-chrétiens qui n'auraient pas dû antiquement effacer le nom de Mahomet de leurs « textes sacrés » (l'islam entier consiste en un complotisme originel, depuis la légende autour d'Hagar/Ajar) judéo-chrétiens qui aujourd'hui s'associeraient contre une idéologique Oumma … Autant vous dire que, si en effet le Moyen-Orient doit compter avec la présence d'Israël et de ses alliés géostratégiques, il n'en reste pas moins que ça s'intègre au devenir local de cette région du monde, dans la mondialisation relative de la planète.

Que voulez-vous ma bonne Lucette ?

 

Évaluation stratégique

Manifestement, il faut remarquer que la ré-implantation d'Israël constitue un impressionnant coup de maître stratégique. Le sionisme, fin 19ème-début 20ème, a eu l'intelligence discrète d'acheter masse de terrains palestiniens, un peu comme l’Église catholique existe de disposer d'un immense patrimoine foncier mondial – comme une transnationale dont le siège aurait le Vatican pour lieu, – avant que de réclamer le territoire à l'international, avec l'affreux « coup de pouce » de la culpabilité euro-américaine devant l'exterminationnisme nazi (comme si l'Euro-Amérique prenait christiquement sur elle le péché des nazis, et qu'elle ne pouvait plus que se ressentir fatalement nazie dans l'âme – ce qui revient à son espèce propre de folie collective). Bref, le sionisme, entre subversion et agression territoriale, s'avéra militairement et stratégiquement habile.

Car à vrai dire, depuis Napoléon surtout, on ne mène plus si aisément de guerres de conquête dans le monde. Il n'y a plus vraiment de guerres de conquête depuis l'invention de la Société des Nations future Organisation des Nations Unies. La parenthèse nazie, aussi affreuse nous reste-t-elle, se trouve au fond dans les mémoires comme un dernier soubresaut, un dernier hoquet, un dernier relent.

Et même si l'on a pu craindre récemment, que l'Iran ou la Corée du Nord ne se dotent de la bombe nucléaire, au fond, la puissance dissuasive d'une telle arme, répartie entre les membres permanents du Conseil de l'ONU (France, Grande Bretagne, Russie, Chine, États-Unis) agit de façon écrasante sur toutes les velléités locales. Il ne faut pas se le cacher : les pays sans une telle bombe, ne sauraient se montrer aussi persuasifs que ceux qui en disposent. La violence origine tout, les anthropologues s'accordent à la dire fondatrice, au point même d'en faire une théorie panique, avec René Girard.

Aussi, donc, l'avènement d'Israël – encore qu'impulsé bien avant la bombe nucléaire – s'avère une prouesse contemporaine … et, au-delà, il n'y a stratégiquement rien à redire, aussi affreuse semble cette assertion, à l’insurrection islamiste, pétrie entre Daesh – d'une part – et l'action terroriste – d'autre part. On voit mal comment la contestation pourrait prendre d'autres formes que rebelle (aux yeux atlantistes sionistes) ou résistante (aux yeux islamistes), de la guérilla à la terreur aléatoire, guerre psychosociologique à travers la caisse de résonance médiatique.

Sous l'angle stratégique, donc, il n'y a rien à redire ni au néo-sionisme – qui ostracise les Palestiniens pour d'évidentes raisons nationalistes, parfois inspirées du Midrash-même – ni à l'islamisme, pour les mêmes raisons territorialistes. Il s'agit, sans conteste, d'épopées modernes, bon an mal an, bon gré mal gré, cahin-caha. Les réalités veulent cela, quand veut conquérir. « Mourir pour des idées, d'accord, potentiellement de mort rapide voire par héroïsme suicide », tout comme Achille s'élançait à la conquête de Troie, dans l’Iliade d'Homère, car cela revient au même ! les fictions s'inspirent des réalités, et les réalités dépassent parfois les fictions. Ainsi vont les choses, et quand on veut les dénier, les réalités nous rattrapent vite : « Qui fait l'ange fait la bête. »

 

Néo-sionisme, islamisme, atlantisme évangélo-nucléaire

Je dis que le néo-sionisme et l'islamisme fonctionnent sur la base de principes de réalité pouvant confiner à l'épopée, même si l'épopée ressemble à des affres, tantôt sidérantes, tantôt piteuses, et souvent les sidérations adviennent sur la base de piteuses réalités, et parfois les pitiés provenaient de sidérantes réalités. Le jeu entre les escomptes et les devenirs a toujours existé, insoluble : du projet à son bilan, du rêve à sa réalisation, de l'idéal à sa pratique, il y a un monde où l'interprétation faits-valeurs opère à fond.

Et l'on mesure alors, à quel point l'import des problématiques internationales au national français, procède évidemment de la mondialisation relative, d'une part ; d'autre part, à quel point les fantasmes médiatiques et idéologiques font le reste ; mais enfin, troisième part : à quel point nous jouons notre partie dans cette inévitable violence.

Un peu comme avec le coronavirus, dont on comprend bien la nécessité de l'endiguement (cela reste un endiguement en cas de pandémie réellement dangereuse) mais dont on comprend mal la facticité de la folie, nous opérons entre faits et valeurs. « Un jour j'habiterai en théorie, parce qu'en théorie tout va bien », or en théorie tout le monde est d'accord pour la paix universelle. Mais à quelles conditions particulières ? Voilà que tout commence.

Alors enfin, animiste néo-celtique pour ma part, néo-païen si vous préférez, je plagierais seulement Héraclite d’Éphèse, à dire que « Taranis, dieu de la guerre, paterne le Devenir ». Tout, absolument tout, consiste en acquisition de territoires planétaires et média/idéologiques, y compris voire surtout quand on prêche « pour le Bien ». Nous ne faisons pas autrement, les démocraties américaines ou françaises naquirent dans le sang des champs de bataille, et tiennent d'avoir de bonnes armées, avec au cœur la bombe nucléaire. Le territorialisme règne.

Et « le Bien » est toujours à redéfinir

 

 

 

 

______________________________________


Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 10 mars 10:23

    Ce que j’ai compris : Israël est territorialiste, il a bien raison, nous devrions faire la même chose chez nous. Am I wrong ?


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 10:45

      La seule chose à comprendre, c’est que nul ne saurait si aisément se prendre pour « le Bien », et que cela acté il faut bien se territorialiser d’une manière ou d’une autre. Mwaow.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 10:48

      Que font les multinationales, sinon jouer des territorialisations juridiques planétaires ? La propriété privée est un souverainisme entrepreneurial et domestique.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 10:56

      J’ajouterai qu’il est essentiel, de faire preuve de francheté dans la démarche (vaillance d’âme, honneur, pugnacité libératrice). Donc de reconnaissance envers « l’ennemi ». Tous les Anciens en étaient là : nous, nous ne comprenons plus rien à ce qui se passe et nous le psychiatrisons ou le moralisons (ce qui revient souvent au même), mais nous sommes à côté de la plaque.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:11

      Les ZADistes aussi, se territorialisaient.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:23

      Nous avons tous besoin de nous installer et de puiser des ressources pour vivre, quelle que soit la façon dont nous le faisons, dans un jardin autosuffisant si cela existe ou dans la combinaison location+travail+supermarché totalement non-autosuffisant


    • Laconique Laconique 10 mars 11:29

      Territorialisation → sentiment d’insécurité → promesse fallacieuse de contrôle de son environnement → refus de la transcendance biblique


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:31

      Hannah Arendt parle d’ « acosmisme » biblique, oui. C’est une forclusion psychotique.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:33

      Yahvé le premier, promet à Abraham une riche descendance ici-bas, apparemment pas démentie par les faits ... mais ici-bas, dans l’espace terrestre. Les juifs n’ont pas de paradis ce que les chrétiens et les musulmans nomment le paradis ou la vie future.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:34

      Rien que la légende de Moïse vers Canaan pour commencer, avant la Diaspora, est une territorialisation néanmoins biblique.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:35

      Jésus n’a pas prêché ailleurs, la Kaaba et son pèlerinage ne se font pas ailleurs qu’à La Mecque.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:36

      Je ne vois pas où vous avez lu des « promesses fallacieuses » de ma part. Vivre, c’est se défendre, donc défendre la place qu’on prend, serait-ce celle de notre présence carnée.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:38

      Vous-mêmes, vous défendez le territoire idéologique de la Bible.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:39

      Vous ne vous en rendez pas compte, à cause dudit acosmisme, de la dite forclusion psychotique.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:40

      En fait, c’est cela, le ressentiment.


    • Laconique Laconique 10 mars 11:47

      L’expression la plus pure du péché est de se vouloir auto-suffisant, de tout vouloir tirer de soi. Tentation vieille comme le monde. « Vous serez comme des dieux. » Refus du statut de créature. De nombreux représentants sur ce site. Vous êtes en plein dedans.


      Dieu dit à Abraham : «  Quitte ton pays, ta famille, ta parenté. » Jésus dit : «  Partez sur les routes, ne vous installez pas sous le même toit. »


      Vous devriez lire Sans feu ni lieu de Jacques Ellul, sur la grande ville, sur l’éternelle tentation anti-biblique de l’auto-suffisance. 


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:50

      Mais justement, si l’on a besoin d’un territoire et d’une famille, c’est qu’on n’est pas autosuffisant soi-même. Dans quelle forculsion psychotique délirez-vous ?


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:51

      On est d’autant moins des dieux, qu’on assume ses besoins carnés. Vous par contre, avec votre Bible, vous faîtes l’ange, donc la bête.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:52

      Votre ressentiment est immense.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:56

      Comme tout monothéiste, la réalité vous offense, vous la déniez autant que possible, avec autant de distorsions vengeresses que possible. Vous n’endurez pas les choses, et le rôle de martyr n’est pas la moindre de vos fallaces assumées démentiellement.


    • Laconique Laconique 10 mars 12:00

      Ok, viens me dire ça en face, 19 h 30, parking du McDo, juste toi et moi.



    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 12:10

      Ce n’est pas le moment de vouloir faire la preuve d’avoir les couilles que vous avez déniées jusque là dans votre existence.


    • Gollum Gollum 10 mars 12:11

      @Laconique

      Dieu dit à Abraham : « Quitte ton pays, ta famille, ta parenté. » Jésus dit : « Partez sur les routes, ne vous installez pas sous le même toit. »


      Vous devriez lire Sans feu ni lieu de Jacques Ellul, sur la grande ville, sur l’éternelle tentation anti-biblique de l’auto-suffisance. 


      Ah bon ? Il a dit ça Dieu ? Faut donc être nomade... Pourquoi aller s’installer en terre de Canaan alors (massacrer les habitants au passage, femmes, enfants et animaux compris je sais vous adorez ça puisque c’est Dieu qui proclame le meurtre il a tous les droits) et y pratiquer une vie sédentaire ?? 


      La Bible : un amas de grands n’importe quoi où l’on trouve tout et son contraire d’où des générations de mous du bulbe qui continuent à vouloir nous dire le Bien et le Mal...


      DU ressentiment comme l’avait bien vu Nietzsche, un mal être que l’on voudrait contagieux parce que l’on est soi-même malade...


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 12:11

      Surtout pas aussi risiblement clownesque.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 12:12

      Mon propos précédent était évidemment adressé à Laconique.


    • Laconique Laconique 10 mars 13:14

      @Gollum

      Vous en êtes à un stade de lecture littéraliste de l’Ancien Testament pré-Vatican II, pré-concile de Trente. En fait vous êtes le reflet exact des fondamentalistes américains que vous moquez : vous ouvrez l’Ancien Testament et vous prenez ça littéralement, avec les critères d’aujourd’hui, sans aucune dimension exégétique, alors que le propre des textes sacrés est d’être polysémiques. Même Origène était plus avancé que vous. La notion de l’Esprit qui vivifie et de la Lettre qui tue vous est complètement étrangère. À quoi bon discuter si vous en êtes à une telle régression littéraliste ? Et toujours avec vos critères moraux de votre époque, comme Pierre Régnier. Tout cela est si puéril. Lisez Dei Verbum, je ne sais pas moi, si vous voulez critiquer en connaissance de cause le rapport des croyants aux Écritures... Aucune intuition spirituelle de ce que vous critiquez, deux mille ans de foi et autant de robots et d’arriérés pour vous. C’est si schématique que les bras en tombent. Où est le ressentiment ? La mentalité moderne vous a pénétré jusqu’à moelle, vous a imposé sa vision du monde et ses valeurs, vous a rendu complètement aveugle à l’invisible.

      @Meruidos Nuctuallos

      Ben au moins je fais grimper vos stats de consultation. Vous devriez relire Schopenhauer, L’art d’avoir toujours raison, sur le recours à l’attaque ad hominem quand on n’a plus d’arguments. C’est exactement ce que vous faites.


    • Le Baptiste Le Baptiste 10 mars 13:57

      @Meruidos Nuctuallos

      « Ce n’est pas le moment de vouloir faire la preuve d’avoir les couilles que vous avez déniées jusque là dans votre existence. »

      Parce que vous avez l’impression de vous servir des vôtres ?

      @Gollum
      « DU ressentiment comme l’avait bien vu Nietzsche, un mal être que l’on voudrait contagieux parce que l’on est soi-même malade... »

      On ne parle jamais que de ce qu’on ne connaît bien, personne n’aurait pu faire de vous un meilleur portrait. 

      @Laconique

      Difficile de vous suivre dans votre lecture bibliste du cours des choses. Notre monde ne peut pas être plus éloigné de l’Évangile, au moins en apparence, et nous ne sommes qu’à mi pente du toboggan. 

      Aujourd’hui la Technique qui s’est imposée comme métaphysique avec la science qui n’en est que le formalisme, objective tout y compris l’être humain. La société est un écosystème totalitaire où l’homme consent par son allégeance à la Technique à n’en être qu’un prolongement, un matériel, uniquement reconnu par l’État dans la mesure où il participe à son fonctionnement. En dehors de cette vision utilitaire, l’être humain n’existe pas.

      La mondialisation qui n’est que la propagation de la Technique abolit les différences quelles qu’elles soient et ceci de manière irréversible. Comme « l’histoire ne repasse pas les plats », il est évidemment vain et naïf de chercher à rafraichir les vieilles cocardes. Les nations qui au départ n’étaient déjà que des constructions artificielles, ayant détruit au passage ce que la patrie avait de réel et d’organique, sont vouées à se dissoudre dans un Tout totalitaire, nous y sommes. 

      Il est impossible de se croire chrétien en allant glisser un billet dans l’urne, de même que d’être optimiste dans la mondialisation. C’est une sorte de grande Babylone qui émerge où l’homme pour en faire partie doit nier jusqu’à la part la plus irréductible de lui-même, c’est-à-dire sa part divine.

      On ne peut pas revenir en arrière de même qu’on ne peut empêcher la mondialisation, voilà notre situation. A chacun d’en tirer les conclusions en sondant son cœur, s’il lui en reste un peu de sang. 


    • Gollum Gollum 10 mars 14:01

      @Laconique

      Lol la lecture littérale c’est l’Église elle-même qui l’a imposé jusqu’à Pie XII.. Vous êtes gonflé quand même.

      Elle fut abandonnée par V2 non pas parce que l’esprit saint s’est tout d’un coup mis à souffler (on se demande d’ailleurs ce qu’il foutait jusqu’ici..) mais à cause des montées des sciences.. qui commençaient sérieusement à contaminer le petit peuple. Il fallait donc réagir et lâcher du lest.. d’où abandon de la lecture littérale. Qui ne fut pas remplacée par une lecture spirituelle, ça non, le clergé en était bien incapable, ayant perdu depuis longtemps les clés de la connaissance (célèbre verset évangélique, vous le connaissez ce verset je suppose ?)... On en est là. 

      le propre des textes sacrés est d’être polysémiques.

      Je n’ai rien contre. Encore faut-il que cela soit fait correctement. 

      Même Origène était plus avancé que vous.

      J’ai toujours été un fan d’Origène parce que moins con que les autres.. Mais je ne vous apprendrai rien si je vous signale qu’il fut discrédité par la suite..

      La notion de l’Esprit qui vivifie et de la Lettre qui tue vous est complètement étrangère.

      Pas du tout. Vous me connaissez mal. SI vous arrivez à voir de l’Esprit dans votre prose ou celle de Pascal L, alors chapeau bas car moi je ne vois rien de tel..

      Et toujours avec vos critères moraux de votre époque,

      Oui je sais c’est pas bien. Donc quand Yahvé ordonne massacres sur massacres et avec les critères moraux de l’époque c’était bien. (Youpi je suis bien content smiley)

      Les bolchéviques n’ont pas procédé autrement pour décréter qu’il fallait exterminer les ennemis du peuple. Ou encore les inquisiteurs pour cramer vif les hérétiques.. Selon le contexte le bien peut être mal et inversement. Vous êtes en plein relativisme des valeurs et après vous allez vous foutre de la gueule des nietzschéens.. Un comble.

      Tout cela est si puéril.

      Non seulement vous êtes puéril mais vous raisonnez comme un paillasson.. Je le répète. Lire votre blog fut pour moi une révélation tant vous écrivez des conneries.

      C’est si schématique que les bras en tombent.

      Priez la vierge Marie ça ira mieux après.. smiley

      Moi c’est votre bigoterie qui m’amuse à essayer perpétuellement de vous faire remarquer, alors que tout le monde se fout de vos avis de chrétien has-been, à essayer de vous singulariser en parlant anglais dans un espèce de dandysme scriptural.. Vous choisissez vos proies d’ailleurs raison de votre présence massive sur les textes de l’auteur, Meruidos Nuctuallos.. que vous avez cru à une époque susceptible de tomber dans vos filets on se demande bien quelle lubie vous ait passé derrière la tête..

      Où est le ressentiment ?

      Il est dans le fait que vous êtes minoritaire et que cela vous reste en travers de la gorge et Pascal L est pareil. Vous ne rêvez que de revanche quand le monde se convertira et vous donnera raison, raison d’avoir eu raison avant les autres..

      C’est le propre de tout sectarisme religieux, se glorifier... on maquille ça sous une humilité apparente bien évidemment..

      La mentalité moderne vous a pénétré jusqu’à moelle, vous a imposé sa vision du monde et ses valeurs, vous a rendu complètement aveugle à l’invisible.

      Vous aimeriez bien hein ? Ben non. La mentalité moderne ne m’a pas contaminé elle aurait eu du mal d’ailleurs ayant été très tôt vacciné.. Mais je ne vous donnerai pas les clés de mon sacré car on ne donne pas ses perles aux pourceaux.. 


    • Pascal L 10 mars 16:41

      @Gollum
      On m’a appelé ? 

      « SI vous arrivez à voir de l’Esprit dans votre prose ou celle de Pascal L » Loin de moi l’idée de vous faire voir de l’Esprit dans ma prose. Lorsque le sage montre la lune... vous ne voyez que le doigt. Je n’ai pas plus d’ambition que d’être le doigt qui essaie péniblement de vous faire voir ce dont je suis témoin. Mais si vous ne voulez pas regarder du bon côté, libre à vous. 

      « Il est dans le fait que vous êtes minoritaire et que cela vous reste en travers de la gorge et Pascal L est pareil. » Rien à foutre d’être minoritaire, mon statut de poil à gratter me convient parfaitement. La majorité n’a pas raison parce qu’elle est majoritaire. Le message de Jésus ne parle que la vie après la mort et je comprends parfaitement que cela ne motive pas une majorité de personne. Satan vous propose une vie autrement plus intéressante sur cette terre mais ne connaît pas grand chose en matière d’immortalité. Dieu respecte la vie (et la mort) que vous vous êtes choisi librement. Faut-il se taire pour autant, des fois qu’un lecteur se pose des questions sur ces sujets ?

      « C’est le propre de tout sectarisme religieux, se glorifier » Il me semble que c’est plus l’attribut du sectarisme anti-religieux, en fait de tous les sectarismes. Si vous voyez une glorification, elle n’est pas de mon fait, car on ne se glorifie pas soi-même.

      « La mentalité moderne vous a pénétré jusqu’à moelle » Etonnant, car il me semble que ceux qui se targuent d’être progressistes se vantent également d’être en dehors de l’Eglise.

      « Mais je ne vous donnerai pas les clés de mon sacré » Ouf ! Et que pouviez-vous nous apporter de plus que le salut de Dieu ?
      « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. » (Luc 10, 21) Effectivement, les Evangiles sont ésotériques d’une certaine manière, mais à l’envers de votre ésotérisme.

      « car on ne donne pas ses perles aux pourceaux » Ah oui, belle attaque ad hominem ; le degré -1 de l’argumentation...


    • rogal 10 mars 16:54

      @Le Baptiste
      Quand l’esprit (e ou E) vivifie, ça part dans tous les sens. Les théologiens ne sont d’accord que sur une chose : c’est finalement incompréhensible (on dit : mystérieux).


    • rogal 10 mars 16:56

      @rogal
      Plutôt adressé à Laconique, mais peu importe.


    • Laconique Laconique 10 mars 17:05

      @Le Baptiste


      Merci pour votre message. Ce sont les lignes les plus intelligentes qu’il m’ait été donné de lire sur ce site depuis longtemps.


      « La société est un écosystème totalitaire où l’homme consent par son allégeance à la Technique à n’en être qu’un prolongement, un matériel, uniquement reconnu par l’État dans la mesure où il participe à son fonctionnement. En dehors de cette vision utilitaire, l’être humain n’existe pas. »


      On ne saurait mieux dire.


      @Gollum


      « Vous choisissez vos proies d’ailleurs, raison de votre présence massive sur les textes de l’auteur, Meruidos Nuctuallos.. que vous avez cru à une époque susceptible de tomber dans vos filets on se demande bien quelle lubie vous ait passé derrière la tête.. »


      Je vais sur les articles de MN parce que je les trouve intéressants, bien écrits, stimulants. Si d’autres païens viennent proposer des articles sur le paganisme et qu’ils ont de la répartie et de l’humour, j’interviendrai sous leurs textes. Pour le reste, vos supputations quant à mes motivations sont complètement fantaisistes. J’interviens pour le fun, je suis un poil à gratter moi aussi. Raison pour laquelle je n’interviens jamais sous les innombrables articles qui traitent de Macron ou des Gilets jaunes, ça ne m’intéresse pas. Je ne me prononce pas sur vos motivations, ne vous occupez pas des miennes.


    • Gollum Gollum 10 mars 19:15

      @Pascal L

      Ouf ! Et que pouviez-vous nous apporter de plus que le salut de Dieu ?

      Oh pour vous rien du tout... Votre cas est désespéré.. (et désespérant)

      Effectivement, les Evangiles sont ésotériques d’une certaine manière

      Lol smiley L’aveu, malgré lui... 

      Ah oui, belle attaque ad hominem ; le degré -1 de l’argumentation...

      C’était une phrase de votre maitre, j’espère que vous irez à confesse après ce blasphème... smiley Phrase d’ailleurs qui implique de l’ésotérisme en effet.. 


    • Gollum Gollum 10 mars 19:22

      @Laconique

      Je vais sur les articles de MN parce que je les trouve intéressants, bien écrits, stimulants.

      Diantre, vous êtes sérieux ? smiley

      Ils sont mal écrits, assez incompréhensibles, avec une phraséologie absconse et rébarbative, un peu pédante.. pénibles à lire. Trop longs bien souvent..

      Quant à l’humour, bof...

      Non, vous venez chez lui parce qu’il est païen et c’est le vieux réflexe du chrétien de contrer le païen afin de le convertir éventuellement, on ne se refait pas, prosélytisme oblige.. Cela se sentait au début, puis devant sa persistance d’âme damnée à rester dans l’erreur vous vous êtes fait plus persifleur...

      J’interviens pour le fun, je suis un poil à gratter moi aussi.

      On a au moins cela en commun. J’adore m’amuser et faire ch.. certains.. smiley


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:14

      Pauvres vexés, car c’est tout ce qu’il vous reste : la vexation. Les choses se résument à ça, désormais.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:16

      Vous venez me lire parce qu’il y a du réel, ici, peu importe la qualité de l’écriture ou vos velléités. Mais évidemment, que j’écris avec valeur. Sans cela, il n’y aurait pas de réel, ici.


    • Gollum Gollum 11 mars 12:45

      @Meruidos Nuctuallos

      Je ne sais pas si vos deux posts m’étaient aussi destinés mais je confirme que je ne vous lis pas car vous êtes illisible.

      J’avais eu l’occasion de le dire au début que je consentais encore à vous lire. Vous n’avez tenu aucun compte de ces remarques.. (ceci était fatal j’en conviens)

      Un exemple : Mais évidemment, que j’écris avec valeur. Sans cela, il n’y aurait pas de réel, ici.

      Cette phrase ne veut strictement rien dire. Vous avez un esprit littéraire, pas philosophique, et comme tous les littéraires, vous avez des concepts flous...

      Sinon si je dis ce que je pense, sans prendre de gants, c’est que c’est ma nature...


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 12:51

      Tout le monde ne partage pas votre avis, sauf les personnes de votre nature (cela dit vous vous croyez singulier à ce propos, mais l’anonymat et l’écrit nous rendent tous plus directs qu’en vis-à-vis, c’est l’avantage et l’inconvénient d’internet). Que voulez-vous ma bonne Lucette, on ne peut pas plaire à tout le monde.


    • Parrhesia Parrhesia 11 mars 18:14

      @Meruidos Nuctuallos

      >>> il faut bien se territorialiser d’une manière ou d’une autre. <<<

      Oui ! Et nous n’avons là rien contre !

      À

      condition toutefois de ne pas venir se territorialiser chez l’autre sans y être invité, alors que l’on est animé (au sens étymologique du mot) d’une culture différente au point d’interdire toute osmose avec la culture de l’autre !
      Voire même d’être animé d’une culture désireuse de s’imposer à l’autre de différentes manières, ceci allant jusqu’à la manière criminellement hostile (Cf. : Nice entre autres exemples !!!) 
      Et à condition surtout de ne pas être téléguidé par une nation quelconque, poursuivant un but criminellement utopique tel que parvenir à une hégémonie totale mondialiste.
      Or, tout cela s’est déjà vu avec tous les grands conquérants de l’antiquité, puis avec la Conquista du VII° siècle, puis avec la fascination de domination nazie, puis avec la tentative d’Internationale communiste de Staline et consorts.
      Et cela se voit maintenant avec la tentative capitaliste exclusivement financière du NOM !

      Mais… Je peux me tromper !!!


    • Parrhesia Parrhesia 11 mars 18:30

      @Parrhesia
      Afin d’éviter toute méprise, la tentative d’Internationale Communiste est ici totalement assimilée à la tentative de prise de pouvoir du capitaliste exclusivement financier à travers le N.O.M.


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 19:13

      Non mais, face à des indigènes qui ne se respectent pas eux-mêmes, je comprends qu’on ne tienne pas forcément à respecter le local. Dans l’immédiat, peu me chaut que cette indigénéité soit bafouée par ses mauvais maîtres, qui la bafoueraient précisément pour atteindre d’autres objectifs de remplacement allogène. Au fond, tout cela est sans importance, en regard du manque de respect pour soi-même qu’éprouvent certains indigènes. Or, cela, précisément, vaut que « la race indigène » disparaisse, car elle se le sera voulu, à force de méthode Coué quant à son universalité (qui est d’un orgueil sans nom en vérité). De telles pitiés offrent un spectacle détestable voire insupportable, évidemment pour les indigènes en forme, mais aussi pour les allogènes, qui donc ne veulent/peuvent pas respecter ça. La preuve : nous autres, indigènes en forme, nous ne le respectons pas nous-mêmes. Mais c’est cette gaillardise de notre part comme de la part des allogènes, que ne comprennent pas les « maîtres », car ils sont veules. Cette gaillardise a de la valeur, peu importe son origine. Or les « maîtres » lui sont totalement étrangère. Car dans ces histoires, les seuls véritables étrangers, ce sont « eux ».


    • Parrhesia Parrhesia 11 mars 19:59

      @Meruidos Nuctuallos
      >>> Non mais, face à des indigènes qui ne se respectent pas eux-mêmes, je comprends qu’on ne tienne pas forcément à respecter le local. <<<

      Alors là ! Votre point de vue est inattaquable.
      Pour être respecté, et bien que ce ne soit pas toujours suffisant, il faut au minimum et préalablement, s’être rendu respectable.
      Or, nous ne pouvons pas dire que ce soit le cas de la Frônce post-gaullienne !!!


    • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 12 mars 00:14

      Cela fait quand même de la peine, il ne faut pas se le cacher, peu importe « depuis quand », car pour ma part cela débute avec la romanisation monothéiste au moins.


    • Raymond75 10 mars 10:36

      J’avoue hésiter entre Yahweh, Dieu, Allah et Vishnou ... Tous nous enseignent une si profonde sagesse, un si grand amour de l’autre, un respect mutuel universel ...

      De même, j’hésite entre le communisme qui a libéré les masses et l’ultra libéralisme qui a enrichie les masses ...

      La vie, c’est parfois si compliqué ! Heureusement, la vie après al mort est la plus belle  smiley


      • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 10:46

        Les Celtes aussi, songeaient que nous nous réincarnerons. En humains. C’est que l’humanité provient du Dis-Ater (Tuiston germanique, Dis Pater romain), et que les mânes font un trajet anamnétique/métempsychotique chez le Père Souterrain.


      • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 10:49

        Il y a l’Éternel Retour.


      • Parrhesia Parrhesia 11 mars 18:52

        @Raymond75
        Bonjour Raymond75,
        >>> l’ultra libéralisme qui a enrichi les masses …<<<

        Avec votre permission, je voudrais essayer d’être chronologiquement un peu plus précis. C’est le capitalisme industriel qui a commencé à enrichir les masses !
        L’ultra-libéralisme, lui, n’a jamais fait, ne fait plus, et ne fera jamais que les ruiner.
        (Exemple d’actualité : le sort réservé par le président Macron, (ultra-libéral maladif) aux retraites acquises sous primauté du capitalisme industriel régulé !

        Malheureusement !



      • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 19:15

        Questions de définition.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 mars 10:50

        Le mot antisionisme est un piège qui permet d’enfermer l’interlocuteur dans une spirale dont il ne peut plus sortir.

        C’est un mot passe-partout considéré par certains comme étant utilisé pour masquer une nouvelle forme d’antisémitisme, et cette accusation-là est dénoncée par d’autres comme une manipulation pour étouffer toute critique du sionisme ou de la politique expansionniste de l’état d’Israël.

        C’est aussi un atemi déloyal efficace utilisé pour éluder les questions gênantes en culpabilisant l’adversaire. C’est mieux que le 21 au tarot, parcequ’on peut l’utiliser plusieurs fois et quand on veut.


        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 10:57

          L’antisionisme est démocratiquement légitime, dit l’article.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 mars 11:00

          @Meruidos Nuctuallos

          ça ne veut rien dire


        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:02

          Ça veut dire qu’en démocratie, le discours antisioniste a sa place. Le récuser n’est pas démocratique.


        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 10 mars 11:02

          * récuser son droit de cité



        • Le Sudiste Le Sudiste 10 mars 20:40

          @Le Sudiste
          Hou là ! Ça pique les yeux !
          Il fallait lire sept, évidemment.


        • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:17

          Non mais l’article ne faisait pas la confusion entre judaïsme et néo-sionisme. La colère de cet homme est compréhensible, et je salue son courage.


        •  C BARRATIER C BARRATIER 10 mars 19:44

          Israel est un pays colnialiste, ouvertement, on vend en France et ailleurs des oliviers arrachés sur les territoires conquis en Cisjordanie. Des états colonialistes avec leur droit de veto votent contre les décisions de l’ONU, qui n’a pas envoyé son armée de casques bleus pour contrôler la frontière.Israel se moque ouvertement de ce que peut dire l’ONU qui est risible...

          Je suis pour cette seule raison anti israel, je n’achète aucun de leurs produits dans les grandes surfaces. C’est tout ce que je peux faire. Mais je ne fais pas partie des « plus forts ».


          • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:21

            L’humanité depuis ses origines potentiellement européennes d’ailleurs (via homo grecopithecus) n’a jamais fait que coloniser la planète, y compris ès guerres après développements, toujours et partout. Donc à un moment donner il va falloir assumer votre ressentiment pur et simple, assumer que vous soyez uniquement antisioniste sur la base de votre définition de la justice et de l’être, moralistes et fantasmatiques.


          • Copain Copain 10 mars 19:47

            Si tu savais combien ton visage

            s’altère, lorsque dans le regard

            calme et pur qui te lie à moi,

            tu te perds soudain

            et te détournes de moi !

            Comme un paysage lumineux qui s’obscurcit,

            cela m’exclut de toi .

            Alors, j’attends. En silence , j’attends

            parfois longuement.

            Serais-je humain, comme toi,

            mon amour méprisé deviendrait peine mortelle.

            Mais une patience infinie m’est donnée

            par le Père et inébranlablement

            je t’attends, quand tu voudras venir.

            Et ce léger reproche, comprends

            qu’il n’est pas un reproche

            mais un message discret.

             Christian Morgensteirn

            Je ne vais pas perdre mon temps à vous prouver qu’il y a des Anges

            Ouvrez n’importe quelle page des Saintes Ecritures, il y en est question abondamment ; il a fallu toute la stupidité des progressistes pour les réduire à de simples pensées et je n’ai pas de temps à perdre avec ce genre de stupidités 


            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:23

              « La Bible est vraie parce qu’elle le dit. » Cela marche aussi avec le Coran. Mais je ne vous en veux pas : pour moi, Taranis est franc.


            • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:23

              Enfin, si, vous me faîtes pitié. Je ne prétends pas l’avoir prouvé tautologiquement, et surtout je ne viens pas vous le fanatiser.


            • pallas 10 mars 20:25
              Meruidos Nuctuallos

              Bonsoir,

              Les Judéens ont droit à leurs territoires, je peut le comprendre, les Cananéens aussi dans la logique

              De plus les Israélites doivent accepter la scission enversceux vivant en Perse, d’arrêter de faire guerre envers ceux ci.

              Qu’elle diaspora vie en Europe ?, les Judéens ou Cananéens ?

              Les Cananéens ......., bref je ne dirais plus mot

              Salut


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 11 mars 10:25

                Baka ! Ce n’est pas une question de droit, mais de pouvoir. Les droits en dépendent. Vous n’avez de droits qu’à raison qu’un pouvoir vous les a concédés. Si vous avez un droit, c’est qu’on vous l’a permis. Et si vous désirez ardemment un droit que vous n’avez pas, il vous faut le pouvoir de le conquérir.


              • Parrhesia Parrhesia 11 mars 19:36

                @Meruidos Nuctuallos
                Admettre que les droits puissent dépendre du pouvoir, même si c’est le cas, c’est quand même une conception du droit bougrement inquiétante !!!
                C’est d’ailleurs la conception de ceux qui, en Frônce, ont mis les procureurs sous tutelle du ministre de la « Justice » !!!


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 12 mars 00:12

                Sans une armée qui instaure un territoire où la négociation des droits (donc, d’abord, de la loi) et des devoirs ! ne l’oublions jamais ... sans un tel pouvoir, ni non plus d’ailleurs l’institution qui va bien pour opérer la négociation ... les droits ne pèsent que leur pesant d’acoustique. Et c’est sans parler du pouvoir de sanctionner en cas de bafouement. Le reste n’est que de votre délire.


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 12 mars 00:16

                Enfin le mieux encore, plutôt que le Droit : la coutume.


              • Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 12 mars 00:17

                Au fond, le Droit est interventionniste, illibéral ... alors que la coutume respecte libéralement les populations dans leur devenir.


              • Parrhesia Parrhesia 12 mars 10:00

                @Meruidos Nuctuallos

                >>> plutôt que le Droit : la coutume.<<<
                Dans notre société actuelle de non-droit, car de droit vicié, nous pouvons en effet penser que le droit coutumier ne bafouait et ne bafoue toujours pas plus la Justice des hommes qu’un droit écrit par des gens qui placent officiellement le Parquet, c’est-à-dire l’accusation, sous l’autorité directe du pouvoir !!!


              • Parrhesia Parrhesia 12 mars 10:29

                @Parrhesia
                Merci de lire : « ... qu’un droit écrit qui a été dicté par des gens »
                Cela va mieux en le disant...


              • Parrhesia Parrhesia 12 mars 10:41

                >>> …. a eu l’intelligence discrète d’acheter masse de terrains palestiniens, un peu comme l’Église catholique existe de disposer d’un immense patrimoine foncier mondial –…<<<

                Fort bien vu !

                En somme, un peu comme certains, venus de tous horizons, sont en train d’acheter tout (mais pas n’importe quoi) dans une France à vendre !

                Et comme les mêmes causes entraînent les mêmes effets…

                Ah ! J’allais oublier : « Mes respects mon Général !!! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès