• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Escalade des tensions dans le Donbass et en Ukraine - La panique gagne les (...)

Escalade des tensions dans le Donbass et en Ukraine - La panique gagne les faiseurs de chaos alors que la vérité éclate

Alors que sur un autre théâtre d'opérations, en Syrie, Alep-Est est sur le point d'être totalement libérée (93 % d'Alep-Est ont déjà été repris par l'armée Syrienne), que la coalition internationale permet aux djihadistes de Daech de quitter Mossoul pendant que les ces derniers essayent une attaque de diversion sur Palmyre au milieu des gesticulations hystériques des patrons occidentaux à l'ONU, en Ukraine et dans le Donbass, la panique des autorités ukrainiennes et de leurs patrons occidentaux se fait aussi sentir.

JPEG - 89.2 ko
Image d’archive

Il faut dire que si les mensonges prennent l'ascenseur, la vérité prend les escaliers, et lorsqu'elle arrive enfin, certains se retrouvent bien embêtés.

Ainsi après la révélation de ses magouilles, schémas de corruption, et de l'utilisation réelle qui a été faite des fonds du FMI par l'Ukraine, le soi-disant président ukrainien, Piotr Porochenko, dans sa panique, a menacé de poursuites judiciaires les journaux britanniques qui publient ces révélations.

Des menaces qui n'ont pas effrayé le moins du monde ces médias qui ont décidé de poursuivre le plan prévu par le chef de toute cette gabegie : les USA. Car il ne faut pas s'y tromper ce revirement de situation n'a rien d'un miracle grâce auquel ces journalistes auraient retrouvé la vue. Porochenko encombre plus qu'il ne sert, alors on s'en débarrasse pour en prendre un qui fera mieux ce qu'on lui demande.

Les institutions comme la Cour des comptes européenne ont eu beau tenter de cacher sous le tapis la plus grosse partie des compromissions qui les éclaboussent, essayant de sauver ce qui peut l'être de leur propagande pro-ukrainienne, l'intervention de Tetiana Montian (avocate ukrainienne qui a entre autre défendu le journaliste Rouslan Kotsaba qui était là avec elle) devant le parlement européen à Bruxelles le 5 décembre a été une véritable bombe lâchée dans l'océan de mensonges de l'UE sur la situation en Ukraine depuis le Maïdan.

Commençant chronologiquement par le Maïdan lui-même, Montian dénonce clairement l'implication des USA dans ce coup d'état, et le chaos qui s'en est suivi. Mettant les pieds dans le plat sur la situation actuelle de l'Ukraine, elle souligne la faillite du pays (qu'elle compare à un mélange entre Haïti et la Somalie, sic), la condition déplorable des droits de l'homme, les opposants politiques emprisonnés, et le pillage opéré par les élites du pays.

Elle dénonce aussi les mensonges concernant la volonté d'annexion de l'Ukraine par la Russie, démontant ainsi toute la propagande occidentale sur l'agression russe. Si son discours semble susciter peu de réactions dans l'hémicycle, le fait même qu'il ai eu lieu et qu'il soit diffusé en ligne est déjà une première victoire pour le camp de la vérité.

Et l'un des points intéressants de son intervention est sans nul doute l'avenir qu'elle envisage pour l'Ukraine et que j'ai déjà longuement abordé dans plusieurs articles : la partition inéluctable du pays, dépecé par ses voisins.

Elle finira par poser aux commanditaires du coup d'état du Maïdan (dont certains sont à chercher en Europe) une question coup de poing : « Ceux qui ont fomenté ce coup d'état se rendaient-ils compte des conséquences que cela allait engendrer ? Ou dit autrement, était-ce délibérément malveillant ou bien est-ce de l'idiotie ordinaire ? » Pour elle, comme pour beaucoup d'analystes la réponse s'oriente plutôt vers la première option que vers la deuxième.

Et alors que ce genre de révélations se multiplient (comme dans le documentaire « Ukraine on fire » d'Oliver Stone), les autorités ukrainiennes en panique ont décidé de rallumer le feu de la guerre dans le Donbass histoire d'occuper les groupuscules nazis et la population sur autre chose que sur la déliquescence et le pillage de leur pays.

Alors que le mois de novembre a été le pire mois de l'année en terme de nombre de bombardements, le nombre quotidien de ces derniers ne diminue plus guère, et atteint désormais des scores que l'on peut difficilement qualifier de « cessez-le-feu ».

Ainsi hier, le commandant en second de l'armée de la République Populaire de Donetsk, Edouard Bassourine, a annoncé qu'en 24 heures, l'armée ukrainienne avait bombardé 2903 le territoire de la république, soit plus du double de la veille. Et la nuit dernière ne fut pas meilleure avec 220 obus de mortiers, d'artillerie et de chars d'assaut tirés entre 18 h et 1 h 30 du matin. Des tirs qui ont résonné lourdement dans le centre ville de Donetsk, et endommagé plusieurs habitations sur l'ensemble de la ligne de front.

Des provocations redoublées qui ont eu lieu au moment même où le régiment Azov a fait une véritable démonstration de force dans la ville de Kharkov (située dans la zone du Donbass occupé), en faisant défiler au flambeaux environ 2 000 de ses membres. Quand on voit un tel défilé et des gens nous dire que ces combattants ne sont pas des nazis mais de simples patriotes, on se demande si, à l'instar de la panique qui se répand parmi les autorités ukrainiennes et leurs commanditaires, la cécité de l'OSCE serait, elle aussi, contagieuse.

Photo prise par Patrick Lancaster

Et ceux qui pensaient que les USA se désengageaient de l'Ukraine risquent bien de devoir abandonner leurs illusions, après que ces derniers aient annoncé vouloir patrouiller en Mer Noire pendant des périodes allant jusqu'à quatre mois.

Et ce en violation totale de la Convention de Montreux qui n'autorise la présence des navires de la marine américaine que pendant 21 jours au maximum. Décidément les USA et le respect du droit international c'est toujours pas demain la veille…

En attendant, le chaos qu'ils ont semé en Ukraine se répand comme une gangrène, et devient incontrôlable, alors qu'ils jettent toujours plus d'huile sur le feu pour déclencher un conflit qu'ils appellent de leurs vœux, en croyant que cela leur évitera d'avoir un jour à payer pour leurs crimes sur le banc des accusés d'un procès de Nuremberg II.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan howahkan 12 décembre 2016 17:21

    Salut et merci un fois de + ...cela dit je ne suis pas sur que un Nuremberg bis repetita soit la bonne formule ??????


    • Christelle Néant Christelle Néant 12 décembre 2016 18:28

      @howahkan
      Il faudra un procès pour tous les coupables et leurs complices, et on ne peut pas compter sur la CPI


    • Hecetuye howahkan howahkan 12 décembre 2016 22:40

      @Christelle Néant

      bien sur , mais je crois qu tu sais de quoi je parle sur le fond bien sur comme je sais de quoi tu parles à mots cachés ..bon à part bon courage que dire d’autre ? merci du bon travail ..

       smiley


    • Christelle Néant Christelle Néant 13 décembre 2016 07:30

      @howahkan
      J’ai compris en effet smiley Merci pour les compliments et les encouragements


    • Dom66 Dom66 12 décembre 2016 18:01

      Pour moi aussi merci « une fois de + » smiley

      Pour Le « Porc-au-Chemko » c’est une fuite en avant vers le chaos, c’est qu’il pense avoir encore du soutient de l’UE et des USA. C’est maintenant que c’est le plus dangereux. Il paiera ses crimes un jour ou l’autre.

      Maintenant d’après mes sources des ex-habitants du Donbass pensent que plus jamais cette région ne redeviendra Ukrainienne.


      • Christelle Néant Christelle Néant 12 décembre 2016 18:27

        @Dom66
        C’est même une certitude, le Donbass ne reviendra jamais au sein de l’Ukraine.


      • roman_garev 12 décembre 2016 18:40

        @Dom66
        Hélas, le Porossenko (analogue russe de Porc-au-Chienco) n’est pas le clé du problème. Si les USA le remplacent par une Timochenko-la-voleuse, rien ne changera.

        Le sort du reste de l’Ukraine demeure tout à fait flou. Le peuple devrait trouver un vrai leader. Mais... que faire avec des millions d’armes déjà en mains des bandes ukrainiennes ?

      • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2016 22:32

        @roman_garev
        En effet, c’est arrivé à un point où on ne peut même plus imaginer qu’un gouvernement raisonnable (venu d’on ne sait où) puisse à lui seul appaiser la situation sans lancer au moins un affrontement contre les bataillons néonazis (et assimilés). Avec toutes les armes que les maïdanistes ont distribuées à des cassos en libre service, le cas est plutôt désespéré.


      • roman_garev 12 décembre 2016 18:35

        Bravo Christelle pour cet article vraiment brillant !


        • Christelle Néant Christelle Néant 12 décembre 2016 18:36

          @roman_garev
          Merci Roman smiley


        • Vera79 12 décembre 2016 18:52

          Dommage que cela ne soit pas un article de vrai journaliste mais seulement un article de propagande. Un vrai journaliste aurait publié le même graphique des obus tirés par les troupes russes à Donetsk ou Lugansk. Le compte est tout aussi facile à faire si on est sur place ! Cet article aurait mis en exergue la superposition de ces 2 courbes avec des chiffres équivalents (en terme de projectiles) mais une heure de déclenchement systématiquement précédente pour les obus partis de Donetsk !!! Au lecteur d’en tirer les conclusions ...


          • Christelle Néant Christelle Néant 12 décembre 2016 18:54

            @Vera79
            LOL on a un nouveau troll pro-ukrainien les amis. Encore un ou une qui croit à l’agression russe en Ukraine. Faut arrêter la drogue, c’est mal et ça fait avoir des hallucinations. smiley smiley smiley


          • roman_garev 12 décembre 2016 19:05

            @Vera79
            Voilà un nouveau troll de service à remplacer valère-michoux infatigable (avec ses dizaines de coms anti-russes dans chaque article sur le Donbass)..... durant ses deux ou trois semaines du contrat. On commençait à s’ennuyer sans ces aboiements incohérents. 


            Bon, son contrat une fois expiré, bienvenue à l’AV ! (Pour combien de jours déjà, votre contrat à vous ?) Mais surtout n’éspérez pas à pouvoir faire croire ici un seul agoravoxien (sauf deux ou trois vos collègues déjà connus) à vos fables qui ont déjà agacé les dents dans les merdias. Écrivez, écrivez, écrivez, sans prêter attention aux rires ! Votre norme, c’est combien de coms par jour ? Et n’oubliez pas de faire tant que possible les images de l’écran pour prouver votre bonne foi.

          • roman_garev 12 décembre 2016 19:16

            @Vera79
            « Un vrai journaliste aurait publié le même graphique des obus tirés par les troupes russes à Donetsk ou Lugansk. »


            Les troupes russes à Donetsk et Lougansk ? Parce que vous avez réussi à en trouver quelques-unes ? Bravo, car même les satellites étasuniens, même le commandement ukrainien n’en ont jamais détecté. Sauf trois ou quatres passeports russes que Porossenko brandissait il y a un an depuis la tribune à quelque attroupement européen. Mais de là aux troupes...

            C’est à quand des photos et des vidéos de ces troupes ? Pas de « vrais journalistes » parmi les punisseurs ukrainiens au Donbass, c’est vrai, mais des smartphones, on en a quand même ?

          • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2016 22:34

            @roman_garev
            D’ailleurs, pour rappel : http://www.youtube.com/watch?v=Lq1WaRHsiKg .


          • Doume65 13 décembre 2016 11:34

            @Vera79
            « Un vrai journaliste aurait publié le même graphique »

            Quelqu’un d’autre qu’un vrai troll (inscrit le jour même pour l’occasion) aurait indiqué où l’on peut trouver ce graphique, si d’aventure il existe.


          • wesson wesson 13 décembre 2016 15:36

            @Vera79
            Et bien l’auteur est une militante et ne s’en cache pas. 


            Et vous avez bien raison de vous en prendre à son impartialité : la couverture médiatique du conflit en Ukraine faite par le mass média est effectivement tout à fait exemplaire d’impartialité, et basé sur 2 principes très simples :

            1 - C’est la faute aux Russes et à Poutine
            2 - Dans le cas contraire, se référer au No 1

            Plus sérieusement, l’avis des militant de tout bord pour aussi imparfait qu’il soit est important, primordial. 

          • Pierrot 13 décembre 2016 18:00

            @Vera79
            Bravo Vera enfin une qui a les pieds sur terre. Dommage que la clique qui vous insulte n’aient jamais mis un pied en Ukraine pour parler de ce qui s’y passe. Cette article est parti pris et complètement démagogique. Dommage que des « pseudos » journalistes nous sortent une soupe indigeste sans confronter leurs sources. Bref à mettre à la poubelle


          • Christelle Néant Christelle Néant 13 décembre 2016 18:08

            @Pierrot
            Sauf que moi j’y suis dans le Donbass, contrairement à vous. Donc je sais mieux que vous ce qui se passe ici. Encore ce matin j’étais à l’aéroport de Donetsk où j’ai pu constater le non respect du cessez-le-feu par l’armée ukrainienne... Venez confrontez mes sources sur le terrain on en reparle après.


          • Dom66 Dom66 13 décembre 2016 19:20

            @Pierrot

            Monsieur BHL

            Vous parlez des journalopes de TF1, BFM, Ant 2 etc ???

            Je pense que si mes amis qui se sont pris des obus sur la tronche, vous tombent dessus, vous risqueriez d’avoir bobo.


          • alinea alinea 13 décembre 2016 23:26

            @Christelle Néant
            Dommage Christelle, que vous ne soyez pas une « vraie » journaliste, vous savez, ces robots qui ne rendent compte que de ce qu’on leur ordonne de rendre compte ! C’est tellement plus réconfortant ! smiley


          • Christelle Néant Christelle Néant 14 décembre 2016 06:37

            @alinea
            Si c’est ça la définition d’un « vrai » journaliste, je suis heureuse et fière de ne pas rentrer dans cette catégorie smiley


          • alinea alinea 14 décembre 2016 10:02

            @Christelle Néant
            C’est la définition que j’ai lue plus haut dans un commentaire !! smiley
            Pour ma part, ce n’est pas la mienne !


          • Pierrot 14 décembre 2016 10:29

            @alinea
            Sauf que je suis à Zapporijjia et que j’ai pas mal sillonné l’Ukraine je crois que vous êtes resté trop longtemps dans le Dombass, à force de rester scotché à россия 1 ça vous tourne la tête. Vous n’avez donc pas vu le non respect du cessez-le-feu par les séparatistes pro-russes ? Ouvrez les yeux, ce qu’il se passe est une agression de la Russie au dépens de tous les traités qui avaient pu être conclus. En laissant faire, ça laisse la porte ouverte à n’importe quel pays d’envahir un territoire voisin sous prétexte qu’il lui appartenait il y a 25 - 50 - 100 ans et on peut remonter très loin comme ça. Quand à critiquer la corruption ukrainienne qui est bien présente je vous le concède et prenant comme exemple la Russie un parangon de vertu dans ce domaine, ça me fait doucement rire. Un peu de sens critique mes amis ne sombrez pas dans la démagogie prôné par Poutine.


            Pour finir vous ne savez pas mieux ce qu’il se passe ici, vous êtes parti pris à 100% d’où votre article de bas étage. Autant les média français sont parti pris pour l’Ukraine autant un bon journaliste aurait pris la peine d’analyser le pour et le contre sans coller à 100% à la doctrine de Poutine.

            Bref un peu de recul ne vous ferez pas de mal. Sur ceux j’attends les insultes des idiots du village.

          • Rmanal 14 décembre 2016 10:50

            @Pierrot
            Merci Pierrot, ca fait du bien d’avoir quelqu’un sur place qui remette un peu de vérité à ces trolls payés par Poutine pour faire leur propagande.
            Qui d’un peu intelligent pourrait croire que la situation est toute blanche ou toute noire, mis à part des fanatiques ou des simplets.


          • Pierrot 14 décembre 2016 12:06

            @Rmanal
            Merci de votre retour, je ne désespère pas que la France et les français qui ont par le passé réussi à tenir un rôle de médiateur indépendant sur la scène internationale retrouvent la raison.


            J’estime que notre éducation nous a permis d’acquérir un sens critique qui devraient être plus souvent mis à profit par certains, au lieu de céder à la facilité du discours clivant pro Russe ou pro Américain, dans tout ça je ne retrouve jamais le discours pro Français, pro Europe qui devrait émergé ne défendant ni l’interventionnisme Américain au moyen Orient, ni l’ingérence Russe en Ukraine. 

            J’ai bon espoir de voir les mentalités évoluer l’éducation est la clé pour ne pas céder à la propagande.

          • Vera79 14 décembre 2016 14:35

            @Christelle Néant
            Comme vous n’êtes pas sans le savoir Russie et Ukraine sont voisins. Au fil du temps les familles ont été brassées des 2 côtés de la frontière. Hasard malheureux un cousin officier dans l’armée russe est présent dans le Donbass et se trouve opposé à un de ses neveux d’un bataillon de conscrits ukrainiens !!! Toute la famille prie pour qu’ils reviennent sains et saufs et surtout que le pire n’arrive pas ... l’un qui tuerait l’autre ! Alors vos histoires de troll feraient beaucoup rigoler si la situation n’était pas tragique ...
            Une journaliste se doit de rapporter tous les faits. Après par son texte elle peut mettre en perspective et aider son lecteur à se forger une opinion. Tous les jours jeunes et moins jeunes sont tués par les bombardements venant de Donetsk, Lugansk et toutes les villes et villages sur la ligne de front (jusqu’à Marioupol). Les chiffres ne sont pas publiés pour ne pas affoler les populations mais c’est le quotidien. Et tous les Ukrainiens ont des téléphones intelligents et des caméras dans leurs voitures ... et des photos et des vidéos de l’armée Russe et de son matériel on en trouve partout sur le Net, encore faut-il se donner la peine de les regarder ...
            Dans une guerre il n’y a pas que du blanc ou que du noir, tout devient gris foncé ...


          • Rmanal 14 décembre 2016 15:13

            @Pierrot
            L’éducation ET l’information. Hélas aujourd’hui le contrôle des médias par une minorité de gens marchant main dans la main est une calamité pour le sens critique.
            Le controle de la pluralité de l’information devrait être le 4è pillier d’une République, et traité comme tel.


          • roman_garev 14 décembre 2016 19:56

            @Vera79
            « des photos et des vidéos de l’armée Russe et de son matériel on en trouve partout sur le Net, encore faut-il se donner la peine de les regarder ... »

            Pouvez-vous donner des liens sur les photos et les vidéos de l’armée russe ? Car côté matériel, il est tout soviétique... Chose étrange, vos pareils affirment toujours que les preuves abondent, mais ils ont grand mal à en montrer quelques vraiment probants. Si c’est vraiment « partout dans le Net », alors donnez-nous en des liens !
            Et vous n’avez pas entendu votre Chef d’État-major général le général Moujenko déclarer en janvier 2015 (c-à-d après les combats les plus affreux au Donbass) qu’il n’y avait pas de détachements ni d’unités militaires russes sur le territoire du Donbass et qu’il ne s’agissait que « certains militaires russes » ? Vous en connaissez plus que votre État-major général ou bien vous êtes une menteuse sans honte niconscience ?? Alors cessez enfin de mentir sur l’armée russe en Ukraine. Vous avez la chance de ne pas la voir en action.
            La situation est tragique, mais qui a créé cette tragédie si ce n’étaient pas vos chefs-bandits qui ont effectué le coup d’État : Tourtchinov, Avakov, Iatseniouk, Parouby et consorts auxquels le soi-disant président s’est rallié ensuite ? 

          • roman_garev 14 décembre 2016 20:04

            @Vera79
            « Tous les jours jeunes et moins jeunes sont tués par les bombardements venant de Donetsk, Lugansk »


            Ah bon ? Mais toujours pas de noms, de liens, bien sûr ? Rien que votre blabla. Surtout ne parlez pas des jeunes de la soi-disant armée ukrainienne et des bataillons nazis.

          • Christelle Néant Christelle Néant 14 décembre 2016 20:09

            @Pierrot
            Donc vous êtes à plus de 200 km d’ici et vous prétendez savoir ce qui s’y passe mieux que moi qui suis littéralement sur place ? Vous c’est les chaînes TV ukrainiennes qu’il vous faut lâcher, parce que là l’intoxication à la propagande est à un stade avancé. Y a aucune armée russe ici monsieur. Aucune. Les seules fois où les armées de la RPD et de la RPL tirent c’est pour faire cesser les tirs de l’armée ukrainienne qui visent les civils. Parce que les accords de Minsk n’incluent pas le fait de laisser la population se faire génocider en restant les bras croisés... Donc votre blah blah ca vaut la même chose que la propagande de la chaine Ukraina : rien.


          • Christelle Néant Christelle Néant 14 décembre 2016 20:15

            @Vera79
            Oui oui je confirme que vous êtes un troll. Affirmations gratuites, preuves zéro. Je rapporte les faits que je constate, et ce que je constate c’est les tirs systématiques de l’armée ukrainienne sur les zones civiles éloignées de toute position militaire (tirs qui n’ont donc aucune justification). Ceci porte un nom : des crimes de guerre.
            Le reste de votre blah blah pour s’émouvoir sur le sort des soldats ukrainiens dont un quart des troupes est constitué de bataillons nazis, désolée mais après avoir vu ce qu’ils font quotidiennement ici j’ai un peu de mal à pleurer sur leur sort. Je garde mes larmes pour les civils du Donbass qui endurent chaque nuit les bombardements de cette armée ukrainienne soit disant venue les libérer et qui est en réalité une armée d’occupation qui se comporte comme telle.


          • roman_garev 14 décembre 2016 20:18

            @Pierrot
            « Sauf que je suis à Zapporijjia et que j’ai pas mal sillonné l’Ukraine... »

            Justement comme vous êtes à Zaporijjia et avez silloné l’Ukraine HORS le Donbass, vous ne croyez toujours pas à ce qui se passait et se passe, quoique de manière un peu modérée, au Donbass.
            Dites, p.ex., c’était la place centrale et l’administration de votre Zaporijjia qui étaient bombardés par deux avions ukrainiens (tant qu’il y en avait encore trois ou quatre) le 2 juin 2014 ou bien c’était Lougansk ? (Voir la vidéo.) Dommage, très dommage, que vous n’étiez pas justement là en « sillonnant l’Ukraine ». Peut-être vous aurez parlé d’une façon différente (si vous étiez resté en vie).
            De quel droit les bandits qui ont usurpé le pouvoir à Kiev bombardent la population civile ? Avez-vous à votre Zaporijjia des dizaines de milliers de civils (dont des centaines d’enfants) tués par les bombes, missiles, projectiles et obus ukrainiens ? Non ? Alors fermez-la.

          • roman_garev 14 décembre 2016 20:31

            @Rmanal
            « Merci Pierrot, ca fait du bien d’avoir quelqu’un sur place »


            Justement, monsieur n’est PAS sur place, il est à 200 km en toute sécurité, en gardant sa peau si précieuse pour lui, et en toute possibilité de pondre n’importe quoi. 

          • Pierre Pierre 14 décembre 2016 23:13

            @Pierrot
            Je relève : 

            « En laissant faire, ça laisse la porte ouverte à n’importe quel pays d’envahir un territoire voisin sous prétexte qu’il lui appartenait il y a 25 - 50 - 100 ans et on peut remonter très loin comme ça. »
            Donc pour vous, il n’y a que le présent qui compte. Alors, je vais vous donner quelques exemples qui démentent vos propos.
            - La France est restée 48 ans sans l’Alsace et la Lorraine, de 1870 à 1918. Pour vous, elle n’avait donc pas le droit de la revendiquer.
            - Je n’ose même pas évoquer Israël. Là, il s’agit de près de 2000 ans.
            Les exemples ne manquent pas mais je voudrais en venir à un autre point.
            Si revenir sur l’histoire n’est pas important, pourquoi les Ukrainiens reviennent sur la famine de 1931, il y a 85 ans, et qu’ils accusent les Russes d’aujourd’hui d’en être responsables ?
            Comme roman-garev et Christine Néant le demandent aussi, donnez-nous des liens qui confirment vos dires.
            Dernier point. La Russie ne revendique pas l’Ukraine. C’est un partie importante des Ukrainiens qui revendiquent d’être Russes. 

          • Pierre Pierre 14 décembre 2016 23:28

            @Pierrot
            PS. Puisque vous êtes sur place et que vous êtes bien informé, pourriez-vous nous expliquer pourquoi les élections locales ont été annulées à Marioupol et à Kranoarmeisk en octobre 2015 ? On arrive bientôt en 2017 et il ne se passe toujours rien. Les Ukrainiens ont pourtant reçu beaucoup de sous de nos caisses et ils auraient pu organiser ces putains d’élections en 2016, non ? J’espère qu’ils n’ont pas dépensé ce fric pour des bêtises.


          • Henri charles 16 janvier 00:52

            @Vera79

            https://m.youtube.com/watch?v=wwVUp4IWEKw

            Caler vous a 13’30, puis 27’30 et enfin l’apothéose à 52’30, tout est résumé en quelques phrases, et cela dès janvier 2014 . Les intentions des responsables de ce coup d’état étaient très claires ! Éliminé et les 8 millions de russes ethniques d’Ukraine !!

            Regardez l’ensemble du document accessoirement, c’est instructif.

            Oh, un détail : sur YouTube tapez « roses have thorns part 6 ». Vous y verrez vos amis à l’œuvre le 2 mai 2014 à Odessa. Et ils sont toujours dans la nature, jamais arrêtés alors que tous ont été filmés à visage découverts !! Heil Ukraine !!!! A. On entendeur, salut


          • roman_garev 12 décembre 2016 20:48

            Cette minute : Alep est libéré. Le point final. Partout des salves tirées au ciel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires