• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Et si Trump était sorti gagnant de son débat ?

Et si Trump était sorti gagnant de son débat ?

L’impression qui a dominé après le débat pour beaucoup était celle d’un pugilat qui n’apporterait pas grand chose tant les partisans des deux camps semblent figés dans leurs positions. Mais après avoir vu l’intégralité du débat, en essayant d’éviter tout biais dans mon jugement, et après mûre réflexion, grandit l’impression que Donald Trump a peut-être été meilleur que Joe Biden.

Et si Trump était sorti gagnant de son débat ?

 

Président incorrect contre professionnel bien pensant

Bien sûr, je n’ai guère d’affinité avec Trump. C’est un président de coups de communication. Sur le fond, il n’a pas fait grand chose. Mais Biden est l’incarnation de cette pensée unique qui mène une grande majorité dans le mur, ne comptant que sur son coefficient de sympathie pour gagner. J’espérais Warren ou Sanders. Le débat a été heurté, avec les nombreuses interventions intempestives de Trump coupant son adversaire et l’attaquant durement et certaines parties, comme celle sur la sécurité, ont été peu intéressantes, les deux candidats restant dans des postures. Mais au final, se dégagent clairement du débat deux personnalités et deux visions des Etats-Unis très différentes, tant sur le fond que sur la forme. Et pour les quelques électeurs qui hésitent encore, il y avait matière à orienter le choix vers l’un ou l’autre.

De manière très paradoxale pour un candidat sortant, Trump pourrait être resté le candidat de l’insurrection face aux élites politiques incarnées par Biden, et ses 47 années de mandats, souvent évoquées par le président sortant. Plusieurs fois, Trump l’a interpellé, assez habilement, en lui demandant pourquoi il n’avait pas fait ce qu’il propose aujourd’hui quand il était au pouvoir. En effet, si Trump est le sortant, un candidat comme Biden est dans une position délicate pour faire de nouvelles propositions. En outre, les grands sourires qu’opposait Biden aux déclarations intempestives du président pourraient donner l’impression qu’il le prend de haut, rejouant la partition de l’opposition un peu suffisante des élites en 2016 contre Trump, avec le succès que l’on sait… Et si ce dernier en profitait ?

En outre, Biden, très préparé et concentré sur ses notes, avait des discours très construits dits face caméra, souvent sans regarder le président sortant. Il était beaucoup plus théorique, évoquant de grands principes, très politiquement corrects. A l’opposé, Trump regardait son adversaire, et échangeait davantage, même s’il le coupait trop. Il avait un discours beaucoup plus pragmatique, affirmant que lui et les Républicains ont été élus pour 4 ans et non 3, et ont donc parfaitement le droit de nommer un juge à la Cour Suprême, Sur la fin du débat, l’énergie était côté Trump, qui semblait moins âgé que Biden, qui a fini par bafouiller. Etonnament, Trump répondait bien plus directement aux questions, même si la véracité de ses réponses est évidement soumise à question, alors que Biden a souvent refusé de lui répondre précisément, comme à l’animateur, préférant développer sur des questions de principes.

Sur le fond, quelques sujets ont été survolés. Sur l’Obamacare, Trump a pu attaquer le coût exorbitant du système pour ceux qui y ont recours, évoquant ses négociations avec Big Pharma, ce qui pourrait marquer des points dans les classes populaires. Sur la crise sanitaire, deux lignes se sont clairement dessinées, avec un Biden plus prudent et un Trump partisan du déconfinement, sa contamination étant somme toute logique. La ligne Trump pourrait convaincre davantage ceux qui ont besoin de travailler pour vivre, ses attaques sur le fait que Biden serait plus prompt à reconfiner pouvant marquer des points. Le discours de Biden sur le caractère inégal de la crise, s’il est juste et s’il propose quelques mesures (remise en cause des baisses d’impôt Trump et des niches fiscales qui permettent au président de payer moins d’impôts), butait sur son passif au pouvoir, comme l’a noté son adversaire…

Trump a fait évoluer son discours sur l’environnement, reconnaissant une part de responsabilité à l’action des hommes, et évoquant sa volonté d’offrir un air pu à ses concitoyens. Assez habile, il s’en est pris à la gestion des forêts en citant en exemple ce que fait l’Europe et a noté que les lois Obama avaient provoqué une forte augmentation du prix de l’énergie, ce qui l’avait poussé à les démanteler. Biden a attaqué Trump sur son bilan économique, en soulignant qu’il laisserait moins d’emplois au pays qu’il n’en avait trouvé et que le déficit avec la Chine avait augmenté. Trump a répliqué en soulignant que 10 millions d’emplois avaient été créés depuis le point bas du printemps. Biden a souligné que son pays a subi 20% des pertes de l’épidémie pour moins de 5% de la population mondiale, ce à quoi Trump lui a répliqué que les chiffres officiels russes et chinois n’étaient probablement pas totalement justes.

Au global, ce débat m’est apparu comme un débat entre le représentant des élites, Biden, très politiquement correct, plus construit jusqu’à être trop théorique, contre celui d’un pays en colère contre ces élites dans leur bulle, qui oublient la vraie vie, le coût d’Obamacare, le besoin de reprendre une activité ou le besoin de sécurité. En cela, Trump me semble clairement rejouer la partition de 2016, bien qu’il soit le sortant, plus pragmatique, sécuritaire et incorrect. Ce faisant, ne fait-il pas encore de ses faiblesses des forces face à un Biden qui ne propose pas grand chose à part de ne pas être Trump, même si ce n’est pas rien ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 9 octobre 2020 10:02

    Espérons un bide pour Biden.


    • The White Rabbit The White Rabbit 9 octobre 2020 10:06

      @troletbuse

      Une trampe pour Trump est plus que probable !


    • troletbuse troletbuse 9 octobre 2020 10:09

      @The White Rabbit
      Une trampe avec un euhhh


    • Garibaldi2 9 octobre 2020 14:51

      @The White Rabbit

      Bonjour le Lapin.

      Sur la file de discussion de l’article ’’Plaidoyer pour une xénophobie de proximité’’, J’avais fait un post à Fergus pour lui demander de le relayer sur la file de discussion du dernier article de Moderatus : ’’Faut-il abattre Zemmour, ou le sacrer homme de l’année’’. Hélas, je ne trouve mon post sur aucune de ces 2 files de discussion !!!

      Peut-être aurais-je plus de chance sur cette file, que je squatte en priant l’auteur de me pardonner.

      @Fergus

      Bonjour Fergus, pourriez-vous être ma voix sur le fil des commentaires du dernier article de Moderatus ?

      Il écrit :

      ’’merci à vous d’avoir compris l’objet de mon article, défendre la liberté d’expression indispensable sans tomber dans l’adoration d’un gourou quel qu’il soit qui annihilerait toute velléité de critique.’’.

      Dans le genre hypocrite on ne fait pas mieux ! Moderatus m’a interdit de commentaires sur ses articles au prétexte que j’aurais violé la charte de modération, ce qui est faux. En fait, quand on le contredit avec des preuves à l’appui, il ne sait plus comment s’en sortir et utilise la vieille technique de la censure, censure d’autant plus lâche que les autres intervenants ne savent pas qu’il y a censure.

      Il est vrai que, comme il l’écrit : ’’il a les moyens de me faire taire’’ !

      Moderatus écrit aussi  : Zemmour est constamment l’objet d’accusations et de plaintes d’associations multiples ... Il est persécuté par nombre d’associations largement engraissées par des fonds publics et voir ces associations se porter partie civile contre le même homme, est pour le moins inquiétant.

      Intéressante pique, Zemmour ne s’étant pas lui-même privé d’intervenir sur le service public télé (financé par nos impôts) de 2006 à 2011 dans l’émission ’’On n’est pas couché’’, sur Tempo (chaîne publique du réseau RFO), dans la presse écrite (subventionnée) comme le Figaro Magazine, ’’ ’’Le spectacle du monde’’ (jusqu’en 2014), ... !

      Moderatus écrit qu’il n’est pas dans ’’l’adoration d’un gourou’’, il est simplement dans sa promotion, et la promotion des idées d’extrême droite ! La journaliste Marie-France Etchegoin rapporte en 2002 les propos suivants de Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles : « * Pour la progression de notre courant de pensée, Éric a fait plus que le Front National en quarante-cinq ans d’existence ». On veut bien le croire !

      * source :

      http://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=https%3A%2F%2Fwww.vanityfair.fr%2Fpouvoir%2Fmedias%2Fstory%2Fenquete-eric-zemmour-le-joker-de-la-droite-extreme%2F11238

      Merci.

      Concernant Trump, c’est un individu plus complexe qu’il n’y paraît. Ainsi, il a viré John Bolton qui est une immonde crapule interventionniste, qui le poussait à la guerre contre l’Iran et la Corée du Sud. Il a dit très clairement que c’était pour cette raison qu’il le virait. Un homme qui a ce geste ne peut pas être tout à fait mauvais ! smiley

      À 18 ans, John Bolton signe un éditorial anti-communiste : ’’Pas de paix au Viêt-Nam’’, dans le journal de sa fac.

      Fervent partisan de cette guerre, Bolton fait pourtant tout pour échapper à la conscription, rejoignant une unité de la garde nationale des Etats-Unis pour éviter d’être envoyé au Vietnam. C’est la même ficelle qu’utilisera George Bush pour ne pas faire cette guerre.

      John Bolton sera le conseiller de Bush, puis sont représentant à l’ONU. Va-t-en guerre avec la peau des autre, cette crapule fut un fervent partisan de la guerre en Irak.

      C’est lui qui 2002 fera virer José Bustani du poste de directeur de l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques, car Bustani voulait faire rentrer l’Irak dans l’OIAC, ce qui aurait ruiné le prétexte des ’’armes de destruction massives’’.

      Lire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Bustani

      Pour cette élection, Il ne faut pas penser que nous devons nous prononcer entre la peste et le choléra. Aux USA, c’est l’état profond qui pilote et il a ’’deux fers au feu’’. Je pense que cette élection va très mal se passer et que quelque soit le candidat élu, ça se terminera dans la rue, et peut-être à coups de fusils.


    • Garibaldi2 9 octobre 2020 14:55

      Bien entendu, n’importe qui peut reprendre mon argumentation à Moderatus, même sans me citer.


    • pemile pemile 9 octobre 2020 15:19

      @Garibaldi2 « Bien entendu, n’importe qui peut reprendre mon argumentation à Moderatus »

      C’est fait
      https://www.agoravox.fr/commentaire5873372


    • Garibaldi2 9 octobre 2020 15:26

      @pemile

      Merci.

      Si nous ne sommes pas d’accord sur Raoult, il y a au moins un point que nous partageons : être contre la censure quand elle s’applique contre des arguments vérifiables. Je pense que c’est le plus important.


    • The White Rabbit The White Rabbit 9 octobre 2020 19:55

      @Garibaldi2

      Pemile fut plus rapide que moi smiley


    • Garibaldi2 10 octobre 2020 02:27

      @The White Rabbit

      Merci quand même. smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 octobre 2020 10:07

      On verra bien le résultat, mais de toutes façons, quelle que soit la tête à claque qui se retrouve dans le bureau ovale, le plus grand nombre aux Etats-Unis et dans le monde sera constitué de perdants. Le grand gagnant, c’est le clan des milliardaires absolutistes, qu’ils soient mondialistes ou isolationnistes.


      • troletbuse troletbuse 9 octobre 2020 13:10

        @Séraphin Lampion
        Et dans le bureau ovale, impossible de tourner en rond  smiley


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 octobre 2020 10:17

        Biden a déjà eu deux ruptures d’anévrisme,... Trump, c’est évident se prend pour superman. Parfois l’auto-conviction peut mettre en avant ce fou. Mais fou divin (Trickster). Quoi qu’il en soit, ce sera passionnant. Avec un soleil conjoint à Uranus, ascendant lion. L’imprévu est au RDV et en plus en gémeaux (mercure, celui qui ment, escroque, est méchant, misogyne, grossier (à une participante : on voit vos règles sortir de votre nez) ....Mais est aimé des dieux de l’Olympe,..l’éthique des Dieux,...A propos des règles qui sortent du nez, c’est assez troublant. Fliess l’ami de Freud pensait qu’il y avait un lien avec les organes génitaux et le nez...C’est d’ailleurs avec le rêve : l’injection faite à IRMA que commence la psychanalyse.


        • osis 9 octobre 2020 11:06

          J’hésite.

          Je ne sais trop quoi souhaiter concernant les USA...

          Les deux crétins se valent difficile de choisir...

          Mais peu importe que l’emporte le débile (blond amélioré) ou le sénile relifté...

          Difficile de trouver pire, et c’est très bien ainsi.

          Parce que ce qui est mauvais pour les USA est bon pour le reste de la planète.


          • binary 9 octobre 2020 11:47

            @osis
            C est de la politique. Il ne faut pas chercher à déterminer lequel est le meilleur. la priorité est d’éliminer le plus dangereux.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 octobre 2020 13:22

            @binary

            c’est comme ça qu’on s’est retrouvés avec Chirac, puis avec Macron
            ça fait partie de la manip


          • Kapimo Kapimo 9 octobre 2020 14:23

            @Séraphin Lampion

            Sauf que le plus dangereux, de loin, c’était Macron.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 octobre 2020 15:08

            @Kapimo

            le plus dangereux, je ne sais pas, mais le plus faux, c’est sûr !


          • troletbuse troletbuse 9 octobre 2020 16:21

            @Séraphin Lampion
            Non pas le plus faux mais le plus folle


          • Ruut Ruut 9 octobre 2020 12:23

            J’avoue avoir été surpris par le débat des co-listiers et son contenu.

            Je ne savait pas par exemple que les Démocrates étaient anti-vaccins.


            • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 9 octobre 2020 12:38

              @Ruut

              Je ne savais pas par exemple que les Démocrates étaient anti-vaccins.


              C’est ce qu’ils disent en campagne. Mais Big Pharma est derrière eux : ils changeront d’avis une fois arrivés au pouvoir

            • pallas 9 octobre 2020 13:08
              Laurent Herblay

              Bonjour,

              Que Trump ou Biden deviennent président des USA ne changera en rien la situation.

              Les Etats Unis sont en guerre en civil, territoire devenu hors de contrôle.

              Les rares images que je voient, sont des milices armées, chacune contrôlant sa zone respectif, des factions.

              Un peut comme en france non ?

              ha ha ha ha

              C’est comique non ?, un brin cynique le destin

              Salut


              • Kapimo Kapimo 9 octobre 2020 14:40

                Concernant le débat, il est clair que le modérateur était biaisé, interrompant Trump environ 75 fois, contr un quinzaine de fois pour Biden.

                Trump avait en fait deux interlocuteurs, ce qui ne lui facilitait pas la tache.

                Je pense que Biden a performé du mieux qu’il pouvait l’espérer, et a en ce sens gagné le débat : il a fait la preuve qu’il pouvait articuler un pensée, et a lancé un « fermes-là, mec » à Trump qui prouve qu’il a encor du jus. Mais Trump etant Trump, lui a lancé aussi quelques missiles, sur la corruption de sa famille et sur la tentative de coup d’état légal contre lui (le Russiagate).

                Sur le fond, j’espère que Trump va l’emporter.

                D’abord, il est difficile de savoir quelle est sa réelle politique dans la mesure ou il a perdu un énergie folle à lutter pour sa survie politique, suite aux tentatives de coup d’état des démocrates (Russiagate, Ukrainegate).

                Ensuite, dans le domaine international, il a évité de lancer les USA dans une nouvelle guerre (premier président depuis très très longtemps à avoir ce bilan), et ce même si sa politique anti-Iranienne et pro-Israel est pourrie (mais peut-il faire autrement ?).

                Il est contre l’agenda mondialiste, l’OMS, le traité commercial transatlantique, Davos etc et pour la souveraineté de chaque état. En ce sens, je ne peux qu’etre d’accord avec lui, même si cela implique aussi qu’il mene un politique néo-coloniale en Europe. Il espère l’éclatement de l’UE, et je ne peux que le soutenir.

                Enfin, il s’oppose à l’arnaque medico-légale du Covid, et est contre la vaccination obligatoire.

                Si on a Biden (le candidat de l’establishment et des médias), on sait qu’on aura le retour de la guerre en Syrie, un traité commercial transatlantique, un renforcement de l’UE et de l’OTAN, un hystérie décuplée face à la Russie, et le vaccin de Bill Gates imposé à toute la population.

                C’est pourquoi j’espère vraiment que Trump va l’emporter.


                • Garibaldi2 9 octobre 2020 15:06

                  @ l’auteur

                  Sur l’Obamacare et les système privé de sécurité sociale aux USA, il ne faut jamais oublier que les assurances privées sont libres de refuser certains traitements à leurs assurés. Souvenez-vous de cette séquence d’un film avec Matt Dillon quand il essaye d’obtenir un traitement pour son père et que la conseillère de l’assurance lui oppose une fin de non recevoir car l’assurance veut en imposer un autre.


                  • bebert bebert 9 octobre 2020 15:48

                    Entre deux maux choisi le moindre, Biden larbin du clan des pédocriminels Clinton et Cie Trump est peut être un gros c.n mais je rappelle que la classe ouvrière pauvre est en majorité pour lui car avant le Covid il avait amené les States au plein emploi


                    • pierrot pierrot 9 octobre 2020 16:01

                      Chacun son opinion, mais je pense que Trump est, de loin, le plus dangereux, menteur, imprévisible, anti féministe, ultra libéral, xénophobe, ami des milliardaires corrumpus, anti avortement, ultra religieux, anti science, proche de l’extrême droite faschisante voire néonazi, ultra crétin primaire...... bref tout ce que je déteste.


                      • zygzornifle zygzornifle 9 octobre 2020 17:09

                        On verra bien qui le Dieu Macron a choisi ....


                        • Ecureuil66 9 octobre 2020 17:11

                          @ pierrot   oui ce que vous dites est peut-être vrai mais en tant que non américain je trouve que Trump a finalement fait la pige à son complexe militaro industriel et parle de ramener tous les boys au pays ....son refus d’intervention guerrière hors de ses frontières me paraît quelque chose de nouveau et de bien pour tout le monde.

                          en ce qui concerne l’Obamacare j’ai cru comprendre que ceux qui ne s’y soumettaient pas ( à l’assurance obligatoire) étaient lourdement pénalisés ...était ce vraiment une avancée ?

                          @ l’auteur   D’après ce que j’avais entendu des médias je m’imaginais qu’on avait frôlé le pugilat ! or ayant pris le temps de regarder ce débat j’en suis arrivé aux mêmes conclusions que vous ...je trouve même que Biden a été un peu plus grossier que Trump, ce qui ne présage rien de bon pour le peuple américain !


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 octobre 2020 19:43

                            En ce moment pour ,Trump,ben ce n’est pas l’Amérique. Voir sur le web Trump interview décousue.

                            @+P@py


                            • Désintox Désintox 9 octobre 2020 19:49

                              « Bien pensant », « politiquement correct », etc.

                              Tous ces mots pour qualifier ceux qui ne sont pas fascistes.

                              Et Trump ?

                              Il ne cesse de couper la parole à son opposant êndant un débat ? Cela va lui servir.

                              La police fait des crimes racistes ? Cela va lui servir.

                              Ses soutiens préparent un enlèvement ? Cela va lui servir.

                              210 000 morts du COVID ? Cela va lui servir.

                              Il chope le COVID par négligence ? Cela va lui servir.

                              Il conamine à tour de bras autour de lui ? Cela va lui servir.

                              Il y a des incendies et des ouragans du fait du réchauffement qu’il refuse de combattre ? Cela va lui servir.

                              Les américains perdent leur assurance santé et leur emploi ? Cela va lui servir.

                              Il refuse de combattre la crise économique ? Cela va lui servir.

                              Plus aucun intellectuel, artiste ou scientifique ne le soutient ? Cela va lui servir.

                              Il a 16 points de retard sur Biden dans les sondages ? Cela va lui servir.

                              etc, etc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité