• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Explosion d’une bombe dans le landernau réchauffiste. Vers un (...)

Explosion d’une bombe dans le landernau réchauffiste. Vers un Climategate ?

 La BBC confirme cette information qui a mis la blogosphère anglophone en ébullition, et commence à toucher la grande presse. Un pirate aurait réussi à pénétrer les ordinateurs du Hadley Center (parfois désigné sous le vocable de CRU, Climate Research Unit), le centre d’études climatologiques de référence du GIEC, vertement critiqué par Vincent Courtillot dans ses vidéos pour refus de communiquer ses données brutes, et dont je vous entretenais des soupçons de fraude scientifiques qui accompagnaient son directeur, un certain Phil Jones.

Tout acte de piratage actif d’un ordinateur dont l’utilisateur n’a pas souhaité ouvrir l’accès est un acte répréhensible, mais en l’occurence, j’ai du mal à en vouloir au(x) Hacker(s), malgré l’illégalité de son acte. Le butin, de 61Mo une fois zippé, comporte 72 documents et 1073 e-mails.

Véracité : probable

Le pirate a mis les fichiers en libre accès sur plusieurs serveurs de "dump", que vous trouverez facilement. Naturellement, il est possible que le pirate ait "rajouté des truffes" au produit de sa rapine, et que les révélations "croustillantes" qui commencent à fleurir ça et là ne soient que des hoax.

Mais, comme le fait remarquer Lubos Motl, le pirate aurait alors réussi à insérer des fichiers d’une vraisemblance incroyable en quelques heures, entre son forfait et la mise à disposition. De nombreux commentateurs notent que trop de détails sont trop vrais pour avoir été fabriqués. Soit nous sommes en présence d’une véritable guerre informatique déclenchée par une organisation anti-réchauffiste aux puissants moyens (mais vous savez, moi, les théories du complot...), soit, plus probablement, les fichiers sont authentiques. D’ailleurs, Phil Jones lui même semble avoir reconnu que le Hack était réel et les mels sans doute authentiques. 

Dernière minute avant bouclage : Real Climate reconnait que les messages sont authentiques et tente maladroitement de les minimiser en arguant que leur contenu, qui n’était pas destiné à être publié (vrai) est "normal", et que les phrases gênantes, une fois replacées dans leur contexte, ne le sont plus. Ah ?

Contenus : décapants

J’ai pu moi même télécharger le dossier "FOI2009". J’ai donc pu vérifier moi même la présence des mels cités par Watts, Motl, McIntyre (dont le site est en panne, record de trafic oblige). Le Herald Sun australien reprend l’histoire à son compte et livre des détails. Ce site met en ligne les fichiers txt sous forme de portail cherchable (belle réactivité). Selon les réchauffistes sur Twitter, le buzz est hors de tout contrôle.

Ces mels, s’ils sont authentiques, révèlent des pratiques frauduleuses, il n’y a pas d’autre mot, de certaines personnes très influentes dans les cercles réchauffistes, dont les travaux sont la base des rapports du GIEC. C’est la plus grande affaire de fraude scientifique depuis Lyssenko.

Quelques exemples 

Ce tableau Excel, que des internautes se sont empressés de publier sur google docs, montre les sommes considérables que Jones a collectées depuis les années 90. Plus de 13 Millions de livres sterling au total.

Des extraits intéressants (cités par Watts, Motls, The Examiner, et bien d’autres) ont été traduits par "domip" sur lepost. fr : 

From : Phil Jones
To : ray bradley ,mann@virginia.edu, mhughes@ltrr.arizona.edu
Subject : Diagram for WMO Statement
Date : Tue, 16 Nov 1999 13:31:15 +0000
Cc : k.briffa@uea.ac.uk,t.osborn@uea.ac.uk

Dear Ray, Mike and Malcolm,
Once Tim’s got a diagram here we’ll send that either later today or first thing tomorrow. I’ve just completed Mike’s Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) amd from 1961 for Keith’s to hide the decline. Mike’s series got the annual land and marine values while the other two got April-Sept for NH land N of 20N. The latter two are real for 1999, while the estimate for 1999 for NH combined is +0.44C wrt 61-90. The Global estimate for 1999 with data through Oct is +0.35C cf. 0.57 for 1998. Thanks for the comments, Ray.

Cheers
Phil

Prof. Phil Jones
Climatic Research Unit Telephone +44 (0) 1603 592090
School of Environmental Sciences Fax +44 (0) 1603 507784
University of East Anglia
Norwich Email p.jones@uea.ac.uk
NR4 7TJ
UK

(...)

Je viens de terminer d’utiliser l’astuce Nature (ndt : la revue scientifique) de Mike (ndt : Michael Mann ??) qui consiste à incorporer les vraies températures à chaque série depuis les 20 dernières années (çad depuis 1981) et depuis 1961 pour celles de Keith’s (ndt : probalement Briffa) afin de masquer le déclin.

A noter que le déclin dont il est question est probablement celui des températures, mais Phil Jones affirme que ce n’est sûrement pas cela mais qu’il ne se souvient plus de quoi il parlait à l’époque, ce qui n’a rien d’étonnant d’ailleurs. L’astuce "Nature" est décrite ici par St. McIntyre, qui est statisticien de formation.

D’autres font part de leurs propres doutes quant à la réalité du réchauffement :

The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming : but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate.

Le fait est que nous ne savons pas expliquer l’absence de réchauffement actuellement et c’est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d’Août BAMS 09 en 2008 montre qu’il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d’observation est déficient.

D’autres évoquent la suppression de preuves, au moment de l’affaire du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés  :

Can you delete any emails you may have had with Keith re AR4 ? Keith will do likewise. He’s not in at the moment – minor family crisis.Can you also email Gene and get him to do the same ? I don’t have his new email address.We will be getting Caspar to do likewise.

Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4 ? Keith fera pareil.Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?On va demander à Caspar de faire pareil.

Ici est évoquée la tentative de masquer la période de l’Optimum Médiéval (pédiode médiévale pendant laquelle il faisait plus chaud qu’actuellement) :

I think that trying to adopt a timeframe of 2K, rather than the usual 1K, addresses a good earlier point that Peck made w/ regard to the memo, that it would be nice to try to “contain” the putative “MWP”,

...Je pense que le fait d’utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo, et que ce serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" (ndt : Optimum Médiéval)

On y apprend également les pressions exercées sur les revues scientifiques afin que les études réfutant le réchauffement climatique ne soient pas publiées...

I think we have to stop considering “Climate Research” as a legitimate peer-reviewed journal. Perhaps we should encourage our colleagues in the climate research community to no longer submit to, or cite papers in, this journal. We would also need to consider what we tell or request of our more reasonable colleagues who currently sit on the editorial board…What do others think ?

Je pense qu’il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d’article à ce journal ni citer d’articles de ce journal. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial... Qu’en pensez-vous ? 

Et d’ici demain, de nombreux autres secrets devraient être livrés par "the Jones files". Si c’est authentifié, et même real climate semble le reconnaître, c’est un gigantesque climategate qui se profile. Les protagonistes avouent sans ambage dans leurs échanges qu’ils "retravaillent" les données pour les faire coller à leurs hypothèses, et recommandent la destruction de documents alors qu’ils sont sous le coup d’une investigation au titre du "Freedom of Information act" du royaume uni, ce qui est illégal, et tend à indiquer qu’il y aurait "quelque chose à cacher".

Rappelons que les données de températures du présent et du passé fournies par le Hadley center, qui s’est déjà rendu célèbre en refusant de communiquer ses données brutes à des gens comme Courtillot ou McIntyre, sont réutilisées (et sans doute de bonne foi) par des milliers de scientifiques dans le monde, dans des travaux étudiant la relation entre températures et toutes sortes de phénomènes, géologique, zoologiques, historiques, etc...

Une fraude aussi importante sur les données de températures récentes obligerait des centaines d’équipes de travail dans le monde à reprendre leurs résultats de recherche : les dégâts de cette possible fraude dépasseraient sans doute le cadre du changement climatique. Les coupables de telles manipulations doivent être jugés.

Suites politiques

Au plan international, voilà qui scelle certainement le dernier clou sur le cercueil d’un accord lors de la conférence de Copenhague.

Il est urgent qu’à la lumière de ces découvertes, une action forte soit entreprise auprès de nos parlementaires pour forcer une suspension de TOUTES les lois votées au nom de la "lutte contre le réchauffement climatique anthropique", le temps que cette affaire soit tirée au clair. LA TAXE CARBONE doit être ABANDONNEE et les lois "Grenelle" abrogées de toute urgence.

Nous ne pouvons plus nous permettre de voter des lois et taxes liberticides et anti-économiques au nom d’une science aussi ouvertement biaisée.

----------------

Incidemment : L’article témoignage de X.Driancourt sur le site de l’institut Hayek il y a quatre jours prend une toute autre dimension...

----------------

Pour se tenir au courant : le fil de commentaires sur Skyfal

----------------


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (158 votes)




Réagissez à l'article

347 réactions à cet article    


  • Capone13000 Capone13000 21 novembre 2009 21:29

    Excellent nouvelle, il est évidenent que la thèse du réchauffement lié à l’homme n’a que pour but de pouvoir empecher certains pays de se développer puisque pour cela il faut passer par une phase d’industrialisation poluante, elle permet aussi d’imposer une nouvelle taxe mondiale et enfin de parler de dépopulation, sujet cher à au club de rome.


    • Kévin 21 novembre 2009 21:32

      Théorie du complot... Encore ? C’est le Club de Rome le coupable, alors qu’il a une influence encore marginale aujourd’hui ?

      ... Pas très sérieux tout ça

    • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 21 novembre 2009 22:57

      Bien que je ne sois pas un adepte du Che, mais plutôt de Turgot et Tocqueville, je ne puis qu’être d’accord avec vous. Le changement climatique est une mystification pour faire passer, par une stratégie de la peur, des impositions nouvelles, une politique de dépopulation mondiale, un régime de contraintes dictatoriales, et enfin attiser un antagonisme dur entre pays du Nord et pays du Sud. C’est le Nouvel Ordre Mondial, cher à George H Bush, à Bill et Hillary Clinton, à Barack Obama....et à Nicolas Sarkozy, Barroso, etc...


    • Deneb Deneb 22 novembre 2009 07:57

      Sisyphe : Quand arriveras-tu à sortir du conformisme ? Œuvrer pour la planète, d’accord - mais est-on obligés de écouter les salades des banquiers pour cela ? De se faire manipuler par les oligarches ? Il est pourtant clair que eux se soucient bien plus de se remplir les poches que de sauver la planète. L’histoire du réchauffement global est tirée par les cheveux - il est sûr que l’humain influence le climat, mais nous avons aucune certitude sur la manière dont il le fait. L’histoire de la taxe carbone pue l’arnaque. On fustige le CO2, alors que l’humain le produit sans cesse. Il vont finir par nous dire : pour sauver la planète, il faut mourir ! Alors que la pollution bien plus grave c’est le souffre et les métaux lourds. On fustige les nanotubes de carbone - soi-disant aussi dangereuses que l’amiante, mais on oublie de dire que chaque véhicule à moteur produit de la suie fine, composée de particules de carbone , certains aussi petites que les nanotubes. Que la pollution automobile fait autant de morts en France que la cigarette, est une vérité qu’il ne faille surtout pas ébruiter. On préfère accuser le CO2, que les plantes respirent et transforment en oxygène à l’aide de la lumière - son rôle est aussi indispensable que celui de l’oxygène. Pour réguler (s’il le faut vraiment) le CO2 il faut planter les arbres et soigner le plancton marin, qui en transforme la plus grande partie. Mais dans notre époque d’écrans de plus en plus confortables, on préféré lire sur papier (« ah, ce n’est pas pareil, le papier on peut le palper et humer l’encre de l’imprimerie, le bruit des pages qui tournent est indispensable pour assimiler ce que l’on lit ! »), quitte à faire disparaitre pour cela des centaines de km² de foret tous les jours.


    • Eusèbe 22 novembre 2009 13:34

      @Deneb.
      Bah, un publi reportage, à la façon des magazines féminins, par un groupe de
      pression, travaillant à ses intérêts. Honnêtement, pas de quoi s’affoler.
      C’est même plutôt drôle de voir des gens reposant leurs croyances sur des
      théories pseudo scientifiques de charlatans (la théorie économique néolibérale,
      anti scientifique au possible) venir faire la leçon aux autres. Et en plus, en
      s’autocitant (hahaha, les belles références : regardez c’est marqué sur
      l’institut hayek.).Et le type, hagard, qui se jette dessus alors que c’est typiquement
      le genre d’affaire où il faut éviter l’analyse à l’emporte pièce.
       
      Du grand n’importequoi.
      Un charlatan qui viendrait en dénoncer un autre : laissez les brasser de l’air !

      À part ça, votre réponse ne me semble pas incompatible avec celle de sysiphe.
      Oui, l’être humain a une influence et oui, les modèles ont bien du mal à
      savoir lequel : c’est bien sûr là dessus que jouent les « anti ».
      Et après ? bah ça brasse de l’air, encore.

      Le CO2 serait un risque à long terme, les particules fines ou les métaux
      lourds, à plus court terme. Ça ne veut pas dire que l’un chasse l’autre, même
      s’il est vrai qu’à ma modeste échelle humaine, les métaux lourds ou les
      particules fines semblent plus inquiétants.


    • Surcouf 22 novembre 2009 15:07

      Pour vous faire une opinion sur la question lisez plutot cet article... http://www.nytimes.com/2009/11/21/science/earth/21climate.html


    • Kdm Kdm 22 novembre 2009 16:02

       Il est admirable de se rejouir de cette nouvelle ..car si le réchauffement n est pas du l Homme cela pour autant ne le remet pas en cause...
      à se focaliser sur ce qui pourrait une sinistre malversation des scientifiques proclamés comme experts de référence sur cette question - malheureusement la science s est discrédité depuis longtemps par son alliance avec les régnants- cela ne remet pas en cause le vrai défi pour les décenies à venir quant à son modèle de vie...les ressources sont limitées ne vous en déplaise le club de Rome avait sagement intégré cette dimension ..et le modèle unique de développement occidental et sa saciété de consommation est un modèle dépassé....
      la question n est pas de savoir qui dans ce productivisme éffréné qui doit en encaisser les profits c ’ est plutôt de savoir pourquoi repenser notre rapport au monde...la question est vitale pour nous tous ...Edgar Morin dans Terre Patrie l ’évoque avec sagesse et intelligence...
      Alors de grâce si je puis m ’ autoriser cesser de nous opposer votre idéologie j invite les lecteurs à rester vigileant sur l auteur de cet article reponsable de l ’institut Hayek...dont personne ici ne pourra nier le vocable idéologique....


    • Surcouf 22 novembre 2009 22:27

      MANIPULATION odieuse DES SCEPTIQUES avant Copenhagen ! .

      Tout ces documents sont pris hors contexte ! Ce n’est pas l’intégralité de la boite mail du climatologue ! Ces documents ont soigneusement été sélectionnés.

      http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5j9MrjlmXzORMlHNvYfE9yAlgt iBwD9C4OSH03


    • Surcouf 22 novembre 2009 22:38

      et le même en article en français http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5ii9zIiszhM8wMg fbovwN_rqTiF7w

      "Une analyse des températures dans le monde menée par des statisticiens indépendants à la demande de l’Associated Press a mis en lumière en octobre la poursuite de l’augmentation et non un refroidissement de la planète, comme l’affirmaient des sceptiques du réchauffement climatique."


    • drlapiano 23 novembre 2009 17:43

      @sysiphe et eusèbe
      L’exemple même du débat à la Française : je ne suis pas du tout d’accord avec toi, donc je t’injurie, je nie tes arguments sans même les considérer ...
      Tout cela est navrant. Emblématique de la « Fachosphère »


    • manolo48 25 novembre 2009 16:14

      Messieurs :

      celle là elle est vraiment trop forte : il y aurait une conspiration visant a faire croire a tord que l’on pollue ?

      raisonnement par l’absurde : c’est soit l’un soit l’autre !

      1. nous ne rechauffons pas la planete. mais on va leur faire croire.. On fait ca pour ?
      ah oui, pour qu’on arrete de vivre (comme on le fait today), que l’on abandonne le confort d’aujourd’hui, qui est, bein entendu vital ! bon des millions de gens vive sans ce confort mais n’insistons pas. En effet, l’arnaque est avérée ! 

      2. nous rechauffons effectivement la planete, mais on veut nous faire croire qu’en fait ca n’est pas le cas.. On fait ca pour ? 
      ah oui, pour qu’on continue comme jusqu’ici, a faire des gros sous sur le systeme Petrole, qui nous va tres bien, pour lequel on a quand meme investit des sommes colossales, en adequation avec les profits colossaux qu’on a fait et que l’on continue de vouloir faire, et ce pour l’eternité ! 

      Je crois Messieurs que cette affaire n’est rien d’autre qu’un acte supplémentaire des puissants lobbys petroliers. Nan mais, WHAT ELSE ?!!!!!!


    • Kévin 21 novembre 2009 21:31

      Avant toute chose, je dois rappeler que si fraude il y a, jugement il doit y avoir... Ce qui veut dire qu’il faudra prouver l’authenticité de ces « preuves », et surtout savoir si elles sont concluantes. Pour l’instant, des « discussions » entre scientifiques ne prouvent pas grand chose.


      • Adrian Adrian 21 novembre 2009 21:54

        Et pourquoi les écologistes tiennent ils tend à ce qu’il y ait réchauffement ? Parce ce que l’écologie est aussi une façade pour transformer la société vers le socialisme, un moyen. Regardez le programme des Verts ou des partis de gauche ( Parti de Gauche , PCF ) en général.
        Il y aussi là une bataille idéologique.


      • Croa Croa 21 novembre 2009 23:05

        à notre auteur diffuseur « de la pensée humaniste libérale en langue Française » :

        Ne laissez pas tomber
         Léon
         qui voudrait « que l’on m’explique pourquoi les ultra-libéraux tiennent donc tellement à ce qu’il n’y ait pas de réchauffement par l’activité humaine. » ! smiley


      • Vincent Benard Vincent Benard 21 novembre 2009 23:34

        Pour ce qui est d’éventuelles suites judiciaires, il est trop tôt pour dire si il y en aura. Quand bien même les fichiers seraient prouvés 100% authentiques, la façon dont ils ont été obtenus les rendrait à mon avis irrecevables par bien des tribunaux, surtout en droit anglo-saxon.

        Sinon, RealClimate et Phil Jones semblent admettre l’authenticité des mels, et la presse anglo-saxonne tous bords confondus reprend l’info en précisant le plus souvent qu’ils ont interrogés un certain nombre de destinataires hors « cercle des initiés » de certains mels et s’en sont fait confirmer l’authenticité. Donc la présomption de véracité augmente d’heure en heure.

        Mais il y a d’autres affaires en cours. Phil Jones est sous le coup d’une procédure intentée par un australien (Warwick Hughes) pour non divulgation de données brutes, sous le régime du Freedom Of Information act britannique. Nul doute que ces révélations, même si elles sont jugées juridiquement non recevables pour la raison précédemment évoquée, ne va pas arranger son image auprès du représentant de l’autorité de la couronne chargé de démêler l’affaire... Mais je ne suis pas expert du droit du royaume.


      • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 22 novembre 2009 00:05

        D’après Realclimate, le célèbre blog réchauffiste de Michael Mann et Gavin Schmidt, Phil Jones aurait reconnu l’authenticité des documents piratés et a tenté de se disculper par une argumentation alambiquée.

        Que se passera-t-il si l’affaire va en justice ? Le piratage n’est pas une façon orthodoxe de procéder, et les accusés au tribunal risquent d’être les accusateurs d’aujourd’hui. L’affaire climatique mouille de si hauts personnages, en Grande Bretagne, qu’on peut être sceptique quand au sérieux des enquêtes qui pourraient être commandées...si l’on en commande ! Le droit, hélas, s’incline souvent devant la raison d’Etat, qui est en l’ocurence la raison des puissants !

        Il reste que les hackers, s’ils sont des délinquants, n’en sont pas moins des bienfaiteurs de l’humanité si leur action parvient à ruiner ce qui reste de crédibilité aux thèses réchauffistes du GIEC. Leur forfait s’apparente à de la désobéissance civile, à de la rebelion légitimée par le fait que le pouvoir, en Grande Bretagne, comme dans beaucoup de pays occidentaux, cache volontairement les vérités scientifiques pour maintenir une stratégie de la peur propice à ses intérêts égoïstes ou à leur solidarité de caste de ses membres.


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 22 novembre 2009 07:05

        Leon, etre de droite ou de gauche ne signifie pas etre liberal ou anti liberal. L’UMP, par exemple est de droite mais elle est majoritairement etatiste et constructiste.

        Les ecolos de droite sont juste encore plus hardcore que leurs homologues de gauche.


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 22 novembre 2009 07:07

        au sujet de liberal / constructiviste http://www.gaucheliberale.org/public/ppf-03-09.jpg

        et au sujet de l’ecologie de droite http://www.quebecoislibre.org/020413-3.htm


      • Deneb Deneb 22 novembre 2009 07:59

        Léon : les ecolos de droite, c’est les chasseurs. Ils aiment les animaux, donc il les tuent.


      • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 08:03

        Il est probable que la justice Anglaise ou autre, rejetterait des « preuves » révélées par des procédés frauduleux.

        Par contre, dans le « climat » qui règne au Sénat des USA, que l’on presse d’adopter une loi sur le climat (parce qu’aux US, un « Grenelle » n’est pas suffisant), ces informations vont faire un grand SPLASH.

        Cela ne viendra pas forcément vite, car les Sénateurs - dont on connaît le « train » - sont occupés à des choses bien plus urgentes.

        Mais je verrais bien une Commission d’enquête Sénatoriale EtaZunienne auditionnant Mann et quelques uns de ses clones ...

        Wait and see ...


      • Croa Croa 22 novembre 2009 09:12

        Pour Euleusis «  L’UMP, par exemple est de droite mais elle est majoritairement etatiste et constructiste. » !!!

        Euleusis, explique pourquoi la poursuite et l’accélération des destructions programées dans l’administration, les services publics et même la privatisations des fonctions les plus régaliennes... Sauf la police peut-être quoique ça viendra aussi !

        L’écologie authentique est au delà du clivage droite gauche ! ( Il y a aussi ceux qui veulent faire des carrières politiques et acceptent la division d’un peuple imbécile au profit d’une seule classe d’escrocs ultra minoritaire.)


      • stephanemot stephanemot 22 novembre 2009 11:05

        @ Leon

        Je vous rejoins dans mes interrogations sur l’auteur (meme si effectivement, « etre de droite ou de gauche ne signifie pas etre liberal ou anti liberal »).

        A mon humble avis, il cherche sans doute des moyens de financer ses think tanks.

        Les negationnistes du dereglement climatique trouvent toujours de genereux sponsors pour financer leurs « recherches ». Comme ceux qui mettent en doute les mefaits du tabac et d’autres « biens de consommation » suspects... et bien sur comme ceux qui pondent des pseudo recherches favorables a l’imposture de l’Intelligent Design.

        Je crois que ce Monsieur aura plus de chance pour ses demarches a Bruxelles, qui grouille de lobbyistes, qu’a Paris, ou on ne voit guere plus que Claude Allegre pour faire des menages de ce style.


      • oncle archibald 22 novembre 2009 11:32

        Léon vous vous trompez. Il y a des personnes sensibles à l’écologie qui votent à droite et d’autres qui votent à gauche. En règle générale les industriels qui ne sont pas réputés voter à gauche sont plus soucieux de leur bénéfice que du respect de la nature .. C’est la raison pour laquelle si l’on est très sensible au respect de notre environnement, on a en règle générale plutôt tendance à préférer voter à gauche, par opposition aux gros pollueurs qui votent à droite ..

        Mais pourquoi pas voter au centre, si tant est qu’il existe encore ... Madame Corinne Lepage, qui refuse cet amalgame vert égale gauche, a écrit des choses très intéressantes, proposé des pistes de réflexion et des mesures immédiates beaucoup moins « sectaires » et certainement au moins aussi efficaces que celles que l’on lit habituellement sous la plume des « verts enragés » ..

      • Deneb Deneb 22 novembre 2009 13:20


        Vilistia : si tu comprends l’anglais, va voir ça


      • xavdr 23 novembre 2009 01:53

        Léon, je puis vous expliquer pourquoi les libéraux sont en pointe dans la révélation de l’énorme scandale des magouilles réchauffistes.

        Comme vous l’avez fort bien remarqué le réchauffisme était une thèse enthousiasmante pour les collectivistes, les petits chefs (comme vous ?) et les masochistes, alléchante pour les affairistes du capitalisme d’Etat, et agaçante pour les libéraux, les conducteurs et les contribuables. Aussi les libéraux ont été naturellement méfiants et vigilants dans l’affaire du réchauffement climatique. Or la méfiance fut payante en l’occurence, puisque ce qui a été découvert c’est le piratage d’une science balbutiante par une coterie de manipulateurs alarmistes, qui pratiquent la chasse l’homme, l’extermination, la menace, les campagnes de dénigrement personnelles, la dissimulation de données, le traficage de courbes aux fins de propagandes, la dissimulation de doutes majeurs, etc.

        Les scientifiques climatologues qui défendent les thèses de l’origine principalement naturelle du réchauffement observé au 20ème siècle sont de toutes tendances politiques. Cependant quand il s’est agit de diffuser l’information au grand public, les vrais libéraux ont tout naturellement été les plus réactifs. Vous pourrez d’ailleurs voir qu’au coté des collectivistes et des démocrates sociaux officiels, nombre de faux libéraux (absurdement qualifés d’ultra par les altercamarades) adeptes du capitalisme d’état et de ses magouilles ont plus d’enthousiasme pour les mangeoires que pour la vérité.

        Il y a 3 ans la majorité des militants libéraux français considéraient comme tout le monde que la thèse d’un réchauffement catastrophique d’origine antoropique était une vérité.

        Aujourd’hui la très grande majorité des militants libéraux français considère que l’affaire du réchauffement est très probablement une foutaise.

        Que s’est-il passé entre temps ? L’accumulation de preuves des coupables et graves déficiences méthodologiques, des ridicules erreurs des supermodèles, du bon comportement général des varaibles solaires dont on retrouve la signature dans les proxys climatiques à de multiples échelles ... et d’une décennie de températures stabilisées.

        A présent ce qui est ridicule ce sont les positions telles que vous Léon, qui refusez de voir qu’une fois de plus nous avons très probablement raison et tenez encore les discours de petits chefs qui ont jadis contribué à forger dans l’opinion l’influence de vos amis les grands ayatollahs du réchauffisme.





      • PapyJako PapyJako 23 novembre 2009 05:17

        @Vincent
        Finalement, au plan juridique, les choses ne sont pas si simples.

        Si c’est bien une intrusion (un hacker) les documents « volés » vont être certainement rejetés comme éléments de preuve du fait de leur acquisition illégale. Mais la pertinence du choix des documents rend assez improbable l’hypothèse du hacker.

        Par contre, si, comme cela paraît de plus en plus probable, c’est un employé du CRU qui a « fait le coup », alors il pourrait être protégé par la loi Anglaise au titre du « U.K. Public Disclosure Act ».

        Tu trouveras ici une intéressante discussion sur la protection des « Whistleblower ». La conclusion, paradoxale de l’article est que si le CRU identifie sa « gorge profonde », il préférera certainement ne pas le poursuivre, car le « coupable » se retrancherait immédiatement derrière le « U.K. Public Disclosure Act », ce qui amènerait la justice à se pencher sur la question « La fuite était-elle dans l’intérêt du public ? » et donc à tout déballer au tribunal pour un examen au fond.

        Cela serait le procès du siècle !... 

        Pas mal, non ?


      • fred 23 novembre 2009 12:12

        De toutes façons, Leon est le plus gros empoté du site. Pas de doute. C’est pas une théorie.


      • phiconvers phiconvers 21 novembre 2009 21:35

        Je me méfie grandement d’une « pensée humaniste libérale » mais je dois dire que ce que révèle cet article ne m’étonne pas. Je n’ai jamais avalé complètement le discours sur la responsabilité humaine dans un éventuel réchauffement et j’ai toujours pensé que les incantations sur ledit réchauffement dédouanaient un peu facilement les pollueurs de toutes leurs autres responsabilités sur la santé publique (maladies respiratoires, cancers, etc.). Je ne partage donc pas entièrement la conclusion de l’auteur, tout en vomissant la démagogie écolo-bobo.


        • diberville 21 novembre 2009 21:46

          Beaucoup en français ici (des mails traduits, des infos de contexte) :

          http://pouruneecolelibre.blogspot.com/2009/11/scandales-ethiques-chez-les-eco.html


          • Arcane 21 novembre 2009 21:57


            Comment ça ?

            Le réchauffement serait donc un peu comme le bug de l’an 2000 pour nos ordinateurs ?

            Une stratégie à grande échelle visant à dicter un comportement aux clients, eh pardon , aux citoyens ?

            On nous aurait menti ? smiley


            • floyd floyd 21 novembre 2009 22:07

              Merci Vincent d’avoir poster cet article sur Agoravox. C’est étonnant de voir que la seule chose qu’on trouve à vous reprocher, ce n’est pas l’article, mais le fait que vous êtes un horrible ’ultra-néo-libéral’, même si je doute que ceux qui vous critiquent sur ce point se sont donner la peine de lire attentivement vos articles. 

              Qu’on aime ou pas la pensée libérale, je ne vois pas en quoi cela change la validité des arguments. Pour ma part, même si je ne partage pas tous les arguments des libéraux, j’ai du respect pour ceux qui osent dénoncer cette arnaque.

              • floyd floyd 21 novembre 2009 22:43

                C’est effarant de voir les réactions des gens quand on montre des doutes sur les thèses catastrophiques du réchauffement climatique. Les gens se sentent obligés de vous cataloguer tout de suite :’Ah, ouais, toi aussi tu es pro-Bush ?’. J’ai encore entendu cette phrase la semaine dernière !

                Pour ma part j’étais contre Bush, car il était un idiot qui manipulait les gens avec la peur (la menace des armes de destruction massives), et contre Obama, car il essaie de faire la même chose avec le réchauffement climatique.
                La pensée unique est partout et les gens ont toujours une vision manichéenne du monde. Si tu n’es pas d’accord avec moi, tu es contre moi. Pour ma part, je me permet de remettre en cause toutes les thèses, quelque soit le parti politique, et je ne me définis pas comme quelqu’un de droite ou de gauche, mais comme un humaniste. Pour l’instant je ne me reconnais dans aucun parti politique, car tous font dans le populisme et prennent les gens pour des idiots.

              • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 21 novembre 2009 23:16

                Ecoutez, Floyd, vous commencez à nous fatiguer avec ce néologisme « ultra-libéraux ». Si, par ce vocable, vous désignez les membres d’un « capitalisme Davos », cette espèce de féodalité moderne qui se taille des fiefs sous forme de conglomérats d’entreprises et de groupes, de banques, de présidence d’organismes internationaux ou de Banque Centrale, de postes éminents à la tête de l’Union européenne, alors sachez que les vrais libéraux dénoncent sans équivoque ces déviances du capitalisme, et dénient le droit de se qualifier « libéraux » à ces gens qui prospèrent avec la complicité des politiques qu’ils ont contribué à porter au pouvoir. Avant de disserter sur le libéralisme, et de gloser sur un supposé « ultra-libéralisme », commencez par apprendre humblement l’histoire, Adam Smith, Tocqeville, lisez de larges extraits de Bastiat, de Hayek, et découvrez cette philosophie qui défend la liberté individuelle, le respect de la dignité de l’homme, les droits du propriétaire sur sa propriété, la liberté d’entreprise, et veut justement empêcher que l’Etat n’aille se perdre en s’ingérant dans des domaines qui sont du ressort de l’initiative de tous, et se concentre sur son « coeur de métier » : la sécurité intérieure et extèrieure, la diplomatie, la paix extèrieure et la paix civile, la genèse et la maintenance d’un droit cohérent, compréhensible et efficace. C’est une tâche plus que lourde à assumer. Lorsque l’Etat se mêle d’économie, cela commence par des effets pervers et se termine trop souvent en corruption.


              • Vincent Benard Vincent Benard 21 novembre 2009 23:40

                @ Floyd : remerciez plutôt la rédaction d’AV qui a considéré que l’article méritait d’être repris, ce que je fais moi même ici.

                @ JM Bélouve : je suppose que votre ire s’adresse à Léon, et pas à Floyd. Personnellement, je ne m’étonne plus de ces attaques ab hominem de Léon, qui voit... rouge dès qu’il voit un diable satanique libéral.


              • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 22 novembre 2009 00:08

                Il y en a un pour Léon et un autre pour Floyd. Bravo pour cet article, mon cher confrère de plume !


              • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 22 novembre 2009 00:09

                Pardon Floyd, c’set à Léon que je voulais m’adresser


              • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 10:25

                Vous ne voyez pas ce que le libéralisme vient faire là-dedans. Moi non plus. Pourtant le premier commentateur à en parler est un certain Léon, à 21h30... ;Il faudra surtout que l’on m’explique pourquoi les ultra-libéraux tiennent donc tellement à ce qu’il n’y ait pas de réchauffement par l’activité humaine. Ou il y a réchauffement ou il n’y en a pas : que vient foutre le Président du club Hayeck là-dedans  ?

                Je relâche la tête, ou vous n’avez pas assez senti l’odeur ? smiley


              • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 10:35

                Un peu énervée ce matin.


              • Shaytan666 Shaytan666 22 novembre 2009 11:49

                C’est vrai ALTERNATIVE LIBERALE, C’EST JUSTE UNE DIFFERENCE

                ENTRE LE FATRAS DE LIBERAUX :

                COCA COLA C’EST COMME LE PEPSI COLA

                Ah que non ma chère, le patron de Coca-Cola est juif tandis que celui de Pepsi non.

                C’est pour cela que l’on ne trouve pratiquement pas de Coca-cola dans la péninsule arabique.


              • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 11:57

                Relisez, ou lisez, Hayek ou Bastiat. L’État peut parfaitement s’occuper de questions que le marché n’est pas capable de résoudre. Je ne vois pas qu’il y ait là une réfutation quelconque de quoi que ce soit.
                J’ai noté que, dans autre post, vous parliez de libéralisme économique. Vous n’êtes plus dans la ligne Michéa ? Le libéralisme n’est plus à prendre en bloc ?

                Cette affaire est la cerise sur le gâteau. Rien de plus.

                Le simple fait que la communication des données brutes a été refusé à ceux qui en faisaient la demande est un argument suffisant pour jeter le doute.


              • Nico Nico 22 novembre 2009 12:07

                @leon : Pk mortel pour ce « vous » ... pourquoi la denonciation de ce « constructivisme »...je crois que c’est le terme employé serait mortel pour nous ?


              • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 12:08

                D’un autre côté, je vous donne raison, Léon. Dénoncer les collusions est effectivement de la propagande libérale. Et c’est finalement assez logique qu’ils soient en première ligne.

                On verra bien qui aura raison. smiley


              • Deneb Deneb 22 novembre 2009 13:08

                jean-michel Bélouve :« ...les droits du propriétaire sur sa propriété... »

                je suis d’accord avec vous, sauf en ce qui concerne cette phrase.Déjà, le droit ne sert qu’aux tordus, c’est bien connu. Et la notion de propriété souffre d’une carence grave : elle est en effet absurde pour tout ce qui est immatériel. Et comme les vraies valeurs sont de plus en plus immatérielles, la notion de propriété, cantonné aux valeurs matérielles n’aura pas grande importance.


              • gael 22 novembre 2009 19:29

                Pour information - et ce parce que je suis un latiniste très chiant -, l’expression correcte est « attaque ad hominem » (dirigée vers, contre quelqu’un). De toute façon, « ab » (qui a le sens opposé) est suivi de l’ablatif, on devrait donc écrire « ab homine ».

                Désolé pour le hors sujet ;)


              • gael 22 novembre 2009 19:32

                Ce message s’adressait à l’auteur, bien sûr.


              • gdm gdm 23 novembre 2009 22:13

                @Deneb
                Le respect du Droit de Propriété individel est l’article 7 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789. Nier l’importance du droit de propriété, c’est nier les droits de l’Homme, c’est nier la dignité de l’Homme. Nul ne peut respecter autrui s’il nie le droit de propriété d’autrui.


              • floyd floyd 21 novembre 2009 22:26

                Si vous utilisez le mot ultra, cela montre manifestement que vous n’avez pas lu les articles de l’auteur. Pour ma part, je m’en fiche que l’auteur soit un libéral, un socialiste, ou un communiste, le principal est que ses arguments soient valides. Le fait que vous faites une fixation sur les opinions politiques de l’auteur montre que sûrement que vous êtes obsédé par une pensée anti-libéral. Vous êtes un ultra-anti-libéral !


                • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 21 novembre 2009 23:47

                  Léon, votre mauvaise foi est confondante. Ce n’est pas Vincent Bénard qui a piraté les fichiers de Monsieur Phil Jones, dont je rappelle qu’il est déjà impliqué dans un précédent scandale, celui de la soi-disant « perte ou destruction des données de températures » fournies par d’innombrables stations météo. Téléchargez donc le fichier dérobé de 61 mégabytes, et prenez connaissance du contenu. Cela vous permettra de disserter avec discernement du problème, et ce sera bien plus convainquant que votre diatribe futile contre Vincent Bénard.


                • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 00:11

                  Léon est logique : il perçoit bien le potentiel de contrainte qu’il y a dans la doctrine réchauffiste. Et donc que évidemment, un libéral refuse la contrainte et donc ne peut être que non-réchauffiste.

                  C’est assez simple, mais c’est un raisonnement robuste. smiley

                  Que l’on peut retourner comme un gant.


                • AntiEtat AntiEtat 22 novembre 2009 01:55

                  Même si l’existence d’un réchauffement global d’origine humaine était avéré on ne voit pas en quoi cela invaliderait la vision libérale de la société. Il faudrait d’abord en évaluer les conséquences positives et négatives puis déterminer si il est réellement souhaitable de vouloir inverser les tendances climatiques. 


                  Bjorn Lomborg a montré que cela serait trop couteux compte tenu des résultats escomptés. Ben oui, multiplier le prix de l’énergie, en bout de chaine ça veut dire moins de développement économique, plus de pauvreté et plus de gens dans la mouise. 

                  Le Sida ou la malaria sont des problèmes pour lesquels il serait bcp plus aisé d’aider des populations. Mais ce ne sont probablement pas des causes aussi funky à défendre que le réchauffement climatique.

                  Si il y autant de libéraux qui s’opposent à la thèse du AGW, c’est certainement qu’ils ont pour habitude de ne pas avaler toutes crues les versions officielles mais de les confronter aux faits et à leur propre réflexion. 

                • Antitroll 22 novembre 2009 02:00

                  Il faut comprendre Léon : il a eu une mauvaise journée. Après s’être fait étriller sur un article sur le 11-Septembre, voilà qu’un autre article montre, ici aussi, qu’il défend la mauvaise théorie. Il faut vous dire que sur tous les sujets polémiques, il a choisi (?) de défendre la position officielle. C’est dur !

                  Ces contrariétés ne sont pas bonnes pour sa santé, à Tatie Léon. Que voulez-vous qu’il fasse d’autre que botter en touche en injuriant l’auteur et les commentateurs ?

                  @ l’auteur ainsi qu’à Jean-Michel Bélouve : merci pour vos excellents articles sur la question. J’y ai appris beaucoup de choses, bien que connaissant déjà assez bien la question smiley


                • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 09:59

                  Soupçonnez, soyez critique, et vous avez raison. Nous avons déjà eu cette conversation.

                  Le minimum, me semble-t-il, c’est de ne pas baser des politiques si coûteuses sur une science si fragile. Je reviens encore une fois sur le travail de Lomborg, qui se situe à l’intérieur du paradigme carbone.


                • John Lloyds John Lloyds 21 novembre 2009 22:39

                  La thèse du réchauffement climatique causé par l’homme sera bientôt, comme le 11 septembre, la plus grande escroquerie du XXI° siècle. Les gauchos-écolos-tartuffes auront été complices de cette grande farce malthusienne propagée par les US et leurs valets européens, avec de bonnes bouilles vertes comme Gore ou YAB pour marteller cette propagande à coups de mauvaise conscience devant tous les blaireaux du petit et grand écran.

                  Pendant ce temps bulle verte et taxes carbone s’installent dans la mise en place progressive d’une dictature verte dont l’objectif ultime est l’étranglement de l’individu en contrôlant sa consommation carbone. Il est temps que cette escroquerie soit dénoncée, merci au pirate pour son apport à la postérité, merci à l’auteur pour cet article.


                  • Francky la Hache Francky la Hache 21 novembre 2009 23:56

                    Nous sommes d’accord.
                    Réchauffement climatique, sur presque tout le XXès, il y a eu.
                    Causé par l’homme ? Pas sûr du tout !!! L’activité solaire a été scandaleusement négligée par le GIEC ; les fraudes de la courbe en crosse de hockey, ou la dissimulation de l’optimum médiéval sont à charge contre le GIEC.
                    On passe en refroidissement climatique ? Depuis peu, oui, avec un léger décalage sur l’activité solaire. L’homme n’est en rien responsable de l’activité solaire.
                    Encore un complot ? Avec le 11/9 ce sont probablement les deux plus grosses arnaques du Groupe Dirigent.
                    Le CO2 ne change pas le climat ? C’est fort probable.
                    On peut polluer alors ? Certainement pas !!! Mais ça ne changera pas le climat, les voitures sont crades non pas pour le CO2 dégagé mais pour les particules fines, la déforestation et la mal-bouffe sont les cancers que le Groupe Dirigent inflige à la planète.

                    Que faire ? Exiger la vérité scientifique !!!


                  • L'enfoiré L’enfoiré 22 novembre 2009 20:17

                    Après « Bye bye Belgium », voici « Bye bye climate ».
                    Que ce soit l’homme ou autre chose qui ait fait progresser le réchauffement climatique.
                    Il est temps de réinventer le futur avec de l’imagination pour tenter d’inverser le changement.
                    Lui, c’est clair, il existe bien. C’est visible de partout. La victoire de la mer sur la Terre est évidente.
                    Le climat n’est plus tempéré. Il s’excite de partout dans les extrêmes.
                    Alors si en plus cela permet de créer de l’emploi, moi je suis pour à 100%.
                    Les pirates, je n’en ai rien à cirer.
                    Je n’ai pas besoin d’eux pour le remarquer.


                  • Francky la Hache Francky la Hache 22 novembre 2009 23:17

                    @ L’enfoiré : toi, tu as trop regardé TF1.
                    TF1 qui dimanche soir montrait la « victoire de la mer sur la terre », quelle blague, on ne fait pas d’un cas une généralité.
                    TF1 qui montrait des solutions technologiques pour inverser la tendance (exemples : en pulvérisant du soufre dans l’atmosphère pour le rendre plus opaque, des sulfates dans les océans pour le fertiliser, en envoyant des réflecteurs dans l’espace pour qu’on chauffe moins) des technologies à 1000 milliards de $,
                    et tu en voudrais bien une part de ce gâteau, hein ?
                    Cette Une du journal de 20H était une réaction à contre-pied de cet article qui mérite grande presse. On peut raisonnablement s’interroger sur un tel choix, avec ses images aussi banales. Demain, à la bourse, verra-t-on beaucoup de perdants français ? Les anglo-saxons sont bien mieux informés sur ce climategate.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2009 09:58

                    Franky,

                    « ... quelle blague, on ne fait pas d’un cas une généralité. »
                    Absolument. Moi, qui suit un généraliste, je sais que la généralité est une suite de détails, dont il faut extrapoler le bien général.
                    Quel est-il ? Voilà la question à 5 balles.
                    Je n’ai pas vu TF1. Merci d’en parler.

                    « et tu en voudrais bien une part de ce gâteau, hein ? »
                    Le gâteau, je l’ai eu. Au plutôt les fruits de ce que j’ai planté, j’en profite actuellement. Pas besoin de plus. Je regarde plus loin.

                    "Demain, à la bourse, verra-t-on beaucoup de perdants français ? Les anglo-saxons sont bien mieux informés sur ce climategate."

                    Là, nous avons du soucis à se faire. Français et Belges (dont je suis). Les pays scandinaves sont moins idiots.
                    Sont-ils anglo-saxons ?
                    Oui, ils parlent anglais. Mais à part cela ?
                    Mais ils font tout en vase clos, sans rien dire....


                  • morice morice 23 novembre 2009 11:39

                    La thèse du réchauffement climatique causé par l’homme sera bientôt, comme le 11 septembre, la plus grande escroquerie du XXI° siècle.


                    pas d’accord du tout. Il est indéniable. 

                  • morice morice 23 novembre 2009 11:42

                     Depuis peu, oui, avec un léger décalage sur l’activité solaire. L’homme n’est en rien responsable de l’activité solaire.


                    trop simple : les courbes solaires du XVII obtenues en regardant la taille des arbres démontrent une variation, mais pas de la même ampleur !

                  • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 22 novembre 2009 17:36

                    "st un fait que les liberaux ne sont jamais tombe dans ce panneau, non pas pour contrer les ecologistes, mais par refus des dogmes en general en attendant les explications de chercheurs courageux.....

                    apres tout l’ecologie est affaire de tous..."

                    on ne peut dire mieux

                    etre liberal c es’t chercher à se faire son opinion

                    +1


                  • Kelson 23 novembre 2009 09:37

                    @ Kronfi

                    « peut etre que de facon intuitive au depart sans doute le refus d’une dictature de la pensee. »

                    Quand une majorité de gens sur un sujet sont d’accord, est-ce une dictature de la pensée ?

                    Cela m’attriste de trouver aussi souvent haut dans les argumentaires.. cette fameuse « dictature de la pensée » : pour moi c’est tout simplement le symptome d’une attitude pseudo-rebelle qui consiste avant tout à être contre le maximum de gens (contre le main stream).

                    C’est difficile d’être à contre-courant ; c’est un fait, beaucoup vous critiquent et vous apportent des contre arguments... parfois en ayant l’indélicatesse de vous attaquer personnellement.... mais ce n’est pas une dictature de la pensée, juste l’effet de nombre.



                  • Jean Yanne Jean Yanne 21 novembre 2009 22:50

                    Il est manifeste que le but de l’opération est de semer le doute dans l’esprit des peuples afin que le capitalisme continue sur sa trajectoire consumériste .

                    Ces pseudo informations sont destinées aux médias détenues par le capital , qui vous remercient de la publicité que vous leur faite .


                    • Big Mac 21 novembre 2009 22:52

                      Oh merde pas de réchauffement climatique. Moi qui avait déjà troqué toutes mes tenues d’hiver contre des étuis péniens et des pagnes, me v’la bien tintin !

                      Ah non ! Faites brouter des fayots au vaches qu’elles pètent un peu plus, parce que ça va plus du tout ces apocalypses qui changent en permanence. L’avenir n’est plus ce qu’il était.


                      • herbe herbe 21 novembre 2009 23:00

                        Mouais les « réchaufistes » seraient-ils tombés dans un piège analogue à celui qui pend au nez à l’ensemble de cette société : vulnérabilité lie à une thèse éminemment réductrice ici le seul effet de serre ?
                         De nombreux scientifiques ont pour le moins exposé des thèses plus riches donc plus complexes, mais c’est comme ça le système économique et social aime bien les explications simples trop simples, ah que c’est séduisant d’avoir une seul paramètre pour tout expliquer et avoir ainsi l’illusion du contrôle.

                        La magie du contrôle par de simple indicateurs et rapports soit disant scientifiques qui négligent tellement d’autres paramètres et hypothèses.

                        Et pourtant au final « Climat ou pas il faut abandonner le pétrole » comme l’explique Thomas Friedman :
                        http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2899

                        Et oui il va falloir diversifier, là aussi sortir de la réduction dépendance au seul pétrole, trop simple et suicidaire ...


                        • polygarche polygarche 21 novembre 2009 23:01

                          Le réchaufisme peut être récupéré par le libéralisme puisqu’il lui ouvre de nouvelles perspectives sur de nouveaux marchés.


                          • Croa Croa 21 novembre 2009 23:29

                            Ce n’est pas le réchaufisme qui est récupéré cette fois mais tout simplement le réchauffement ! 

                            D’abord parce qu’on peut montrer ça au touristes, ensuite parce que passer par le Nord-Est entre Chine et Europe, c’est beaucoup plus court, parce que monter des éoliennes ça rapporte aussi... Bien que le réchauffement soit pas mal aussi pour la promotion d’énergies sales comme le nucléaire par exemple.

                            Grâce au réchauffement les pétroliers pourront nous vendre le pétrôle du Nord désormais accessible et histoire de prolonger un peu la fête ! (Là on veut bien dire MERCI à Vincent !)

                            Et moi petit sujet rebelle au marché, j’en profite aussi :

                            C’est la première fois que je me tape des cèpes
                             smiley tout frais du matin smiley
                             un 21 novembre !

                             


                          • Philippe D Philippe D 21 novembre 2009 23:04

                            Merde, je suis paumé.


                            • Philippe D Philippe D 21 novembre 2009 23:08

                              Allo, Allègre ?


                            • Annie 21 novembre 2009 23:31

                              @Philippe D.
                              Vous ne devriez pas être paumé, parce que je vais vous expliquer : Le réchauffement climatique est un complot de la haute finance, de la juiverie internationale, du Hamas, du Bilbenberg, des gauchistes boboïstes et des gauchistes vraiment gauchistes, des Algériens qui ont klaxonné dans les rues, des détracteurs de Thierry Henry, sans parler des reopenistes et de ceux qui veulent la fermer, mais en plus maintenant c’est DOCUMENTÉ.


                            • Philippe D Philippe D 21 novembre 2009 23:41

                              Merci Annie, trop gentil.


                            • MICHEL GERMAIN jacques Roux 22 novembre 2009 09:34

                              Annie a oublié le complot Maçonnique. Moi je me pose surtout la question : à qui profite le crime ? Je me dis aussi que le reichtag a brulé soit disant allumé par un Polonais communiste...si l’on trouve qui cela arrange le plus qu’ily ait ou qu’il n’y ait pas de réchauffement anthropique on saura si le « piratage » en question est un scénario ou une réalité. Oui, la tactique est aussi utilisée en espionnage par exemple lorsque l’on se laisse voler des infos que l’on sait inexactes afin qu’elles engagent l’ennemi sur une mauvaise voie...
                              je sais pas si je suis clair la ?


                            • Kelson 23 novembre 2009 09:21

                              @Annie

                              Ton message est clairement antisémite et tu peux être condamnée (â juste titre) pour cela. Je l’ai évidement signalé aux gestionnaires du site. Merci d’arrêter ce genre de messages haineux.


                            • pecqror pecqror 21 novembre 2009 23:13

                              Si l’idéologie du réchauffement tiens aussi longtemps, c’est qu’elle n’arrange pas que les écolo-bobo, sinon elle n’aurait pas tenue 5 minutes, les lobbys pétroliers, nucléaires, spéculateurs boursiers, états (pour les impots), scientifiques, et j’en passe....


                              • Arcane 21 novembre 2009 23:14


                                Incroyable !!!

                                Je viens de me resservir (l’expérience pour être valide doit être reproductible smiley) un pastis avec plein de petits morceaux de banquise qu’on appelle communément des « glaçons. »

                                Et pis j’ai attendu.(c’est le moment difficile de l’expérience)

                                Eh ben les glaçons ont fondu et le verre n’a pas débordé !

                                C’est dingue nan ?


                                • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 21 novembre 2009 23:33

                                  Le contenu de ces commentaires montre bien que la population ouvre enfin les yeux sur le scandale « global » du soi-disant réchauffement climatique du à l’action de l’homme. Si vous voulez connaître l’histoire qui a conduit l’humanité à cette farce tragique, lisez « Développement durable : rappel sur l’histoire d’un concept dévoyé » de Jean-Michel Bélouve :

                                  http://blog.turgot.org/index.php?post/Belouve-developpement-durable

                                  Vous comprendrez alors quelle idéologie anti-démocratique, élitiste, misanthrope, bouffie d’orgueil a mis en route la stratégie de la peur pour faire aboutir son rêve d’installer au commandes du monde une alliance contre nature de banquiers et multimilliardaires, de gouvernants et politiques de haut rang, et d’ONG environnementales, pour exploiter les humains et leur travail, accaparer toujours plus, et se positionner au dessus des lois.


                                  • Demesure 21 novembre 2009 23:40

                                    Pour ceux qui doutent de l’authenticité des mails trouvé dans cette fuite, outre que le fait que c’est confirmé par les les grands journaux comme le NYT, Wa Post, la BBC, le Guardian etc... qui ont interrogé les personnes concernées, il y a une explication simple et logique : la fuite a eu lieu il y a 5 jours et le fichier rendu public aussitôt en moins de 24h. Pour modifier voire fabriquer en aussi peu de temps, ne serait ce que partiellement le contenu de plus de 1000 mails de divers intervenants en utilisant des tournures cohérentes et très techniques sans qu’il y ait un seul démenti jusqu’à présent, c’est tout simple impossible.

                                    Je les ai parcourus et ce qui me frappe chez ces scientifiques, c’est qu’ils n’expriment à aucun moment la moindre inquiétude pour un réchauffement (mais je peux avoir raté des passages). Au contraire, ce qui les inquiète, c’est que le climat ne se réchauffe pas et plus choquant encore, à plusieurs reprises, ils se concertent pour savoir comment présenter les données pour renforcer une impression de réchauffement !
                                    Curieux pour des scientifiques qui déclarent publiquement qu’il y a urgence climatique.


                                    • Surcouf 22 novembre 2009 01:17

                                      Le climat ne se réchauffe PLUS. Différence de taille !!!! Voyez un exemple concret ici http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/20/01011-20091120FILWWW00699-la-fonte-du-permafrost-inquietante.php


                                    • Ropi 22 novembre 2009 12:37

                                      "la fuite a eu lieu il y a 5 jours et le fichier rendu public aussitôt en moins de 24h. Pour modifier voire fabriquer en aussi peu de temps, ne serait ce que partiellement le contenu de plus de 1000 mails de divers intervenants en utilisant des tournures cohérentes et très techniques sans qu’il y ait un seul démenti jusqu’à présent, c’est tout simple impossible."

                                      Par contre, pour changer des dates de mail, c’est beaucoup plus rapide ! !


                                    • Harry 22 novembre 2009 00:01

                                      Si on fait une recherche sur le phénomène pollution / température, on tombe sur la référence Wikipédia, avec 5000 stations météo, du 11 au 13 septembre 2001, suite aux Bombings du WTC, zéro traffic aérien pendant 3 jours = hausse de la température de 1°.

                                      L’article Wikipédia, avec les détails, ici.


                                      • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 00:02

                                        Le refus de transmettre les données brutes des températures à ceux qui en faisaient la demande est de toute façon inhabituel dans le milieu scientifique.

                                        Mais, bon, la vérité scientifique ne sortira de toute façon pas de ce hackage.
                                        Quand aux mesures proposées à Kyoto, elles ratent, et de très loin, le but de stopper un réchauffement carbone éventuel. Il y a une très bonne réflexion économique dans « l’écologiste sceptique » de ce suédois, Lomborg. Timing des dépenses, et, surtout, où...

                                        Mais politiquement, cette affaire tombe très mal pour les hommes de l’État qui comptaient taxer dans la joie écologiste. Raté.
                                        Pas une bonne affaire non plus pour quelques industries. Ces marchés pervers qui prospèrent sur la règlementation.
                                        Les écolos, je ne me fais pas trop de soucis, l’environnement est une préoccupation légitime.

                                        C’est aussi la question d’une science sous licence étatique qui est reposée.


                                        • Vincent Benard Vincent Benard 22 novembre 2009 00:17

                                          @ Léon : les libéraux et les non libéraux, pourvu qu’ils soient de bon sens veulent seulement que les politiques soient fondées sur la raison et non sur une pseudo-science qui sert à alimenter des intérêts particuliers.

                                          Il n’aura pas échappé à votre regard que les deux figures de proue du scepticisme en France sont MM. Allègre et Courtillot, dont l’allégence aux satanico-ultra-libéraux n’a pas été encore prouvée par des échanges de mels secrets avec la CIA et la société du Mont Pèlerin. Je n e crois pas qu’il faille être libéral pour trouver que des gens qui s’enrichissent en exploitant une science biaisée pour siphoner l’argent public doivent être mis hors d’état de siphonner...

                                          Bref, l’opposition aux manoeuvres politico-affairistes autour du prétendu réchauffement climatique anthropique n’est pas une affaire d couleur politique, mais une affaire de citoyen, pour reprendre un terme hélas mis à toutes les sauces et de ce fait galvaudé.

                                          Par ailleurs, vous affirmez, bien légèrement, que « Le réchauffisme le dérange dans l’idée que le marché n’aboutisse pas à la »meilleure allocation possible des ressources.« 

                                          Puisque dans votre profil, vous vous dites enseignant en économie, vous n’ignorez pas qu’avant être doctrine économique, le libéralisme est une doctrine du droit de la liberté encadré par la responsabilité. Le réchauffisme me dérange donc d’abord en ce sens qu’il est utilisé pour substituer des oukases politiques à la liberté et la responsabilité individuelle, par des gens dont l’agenda politique semble étonnamment peu démocratique pour certains. Ceci dit, s’il était prouvé que le CO2 était réellement dangereux, je serais le premier à dire que son rejet dans l’atmosphère devrait être encadré par la loi, puisqu’il n’y aurait pas de propriétaire légitime de l’atmosphère que nous respirons qui pourrait porter plainte contre le pollueur. Je vous invite, si vous vous »tamponnez le coquillard" (La classe, quoi) de mes arguments, à relire quelques grands auteurs comme Bastiat ou Hayek, sur le rôle nécessaire de l’état lorsque les outils du marché sont non opérants pour des raisons de ce type ou autres.

                                          Le seul problème est que le CO2, outre qu’il fait pousser les plantes et N’EST PAS UN POLLUANT de ce fait, ne joue sans doute qu’un rôle tout à fait mineur dans la thermostatique terrestre, mais par contre, est un produit majeur de notre mode de vie actuel fondé sur l’utilisation massive des énergies fossiles. Et curieusement, c’est au CO2 que s’attaquent des gens qui ont souvent pour déterminant commun de vouloir enterrer le capitalisme, et le capitalisme libéral, quand des traces sont repérées. une coïncidence, sans doute.

                                          Et, oui, lorsque nous commencerons à avoir des difficultés à trouver du pétrole (du charbon, du gaz, etc...), donc nous le paierons bien plus cher, le marché nous fournira de bien meilleurs solutions que tous les chouettes hulots et les borloos pour trouver des substituts, substituts qui sont nombreux actuellement à l’étude en laboratoire, et qui mettrons 5 à 50 ans selon les filières pour être rentables et déployables à grande échelle, ce qui nous laisse largement le temps de voir venir. A condition, bien sur, que des politiciens à la noix ne viennent pas avec des prétextes basés sur une science frelatée nous empêcher d’utiliser nos ressources actuelles pour dégager les marges qui nous permettront de développer les solutions de demain.

                                          @ polygarche : 

                                          « Le réchaufisme peut être récupéré par le libéralisme puisqu’il lui ouvre de nouvelles perspectives sur de nouveaux marchés »

                                          Le réchauffisme est actuellement effectivement récupéré par des gros intérêts financiers car il ouvre de magnifiques perspectives à des individus prêts à tout.

                                          Mais CELA N A RIEN DE LIBERAL. Ces gens s’acoquinent avec l’état pour se faire créer des marchés purement artificiels, lesquels n’existeraient pas si les états ne votaient pas des lois « anti CO2 ».

                                          Quelques exemples : les « marchés de droit à émettre du CO2 », dont M. Bélouve ci avant commentateur vous parlerait mieux que moi. Marché purement artificiel, sur lequel MM. Al Gore, ou des banques telles que Goldamn Sachs fondent de grands espoirs. Sans le quota étatique et l’obligation pour les entreprises d’acheter des permis, ce marché n’existerait pas. C’est libéral, ça ?

                                          Le marché de l’éolien : structurellement non rentable mais envahi d’aigrefins à qui EDF est obligé de racheter un KwH à 82 centimes alors qu’ils le vendent à moins de 40. La différence vous est facturée sur votre facture EDF sous la forme de « Taxe de service public de l’électricité ». Vous trouvez ça normal ? C’est libéral ? Encore un marché qui n’existerait pas sans l’état.

                                          Troisième exemple et j’en resterai là : Les tramways coutent 2,5 à 4 fois plus cher par passagerXkm que les bus pour faire tourner des transports en commun. Pourtant, ils sont subventionnés à mort, puisque l’usager d’un tram ne paie en moyenne que 18% du coût réel de son trajet. Mais dans toutes les villes ou il y a des trams, on constate une baisse de la qualté de service des bus, qui affecte un grand nombre d’usagers modestes qui doivent se reposer sur les transports en commun, et qui n’habitent pas prês des lignes de tram... Les fabricants de trams et les génie-civilistes s’en mettent plein les fouilles, mais est-ce bien libéral ?

                                          Le réchauffisme est l’allié de mauvais capitalistes de mêche avec les politiques pour se tailler des rentes de situation aux frais des contribuables. Pas du capitalisme libéral.

                                          @ Tous : merci pour vos contributions




                                          • Antitroll 22 novembre 2009 10:56

                                            Du calme, Léon, du calme !

                                            Tu sais bien que le docteur t’a dit que si tu t’énerves, tu vas encore nous faire un AVC et tu vas y perdre ton dernier neurone.

                                            PS : et bûche un peu le sujet, avant d’écrire n’importe quoi, flemmard aigri !


                                          • Antitroll 22 novembre 2009 11:32

                                            Vilistia,

                                            Le sujet ici, c’est ni le libéralisme, ni le Modem. Cessez de troller, vous nous saoulez.


                                          • Nico Nico 22 novembre 2009 12:49

                                            @ V Benard : Il mesemble que vous faites la demonstrations qu’industriels, banques et politiques sont donc alliés pour au final exploiter les masses ...

                                            Vous dites :
                                            « Le réchauffisme est l’allié de mauvais capitalistes de mêche avec les politiques pour se tailler des rentes de situation aux frais des contribuables. Pas du capitalisme libéral. »

                                            « mauvais capitalistes » : Heuuuu...perso, j’ai l’impression qu’ils reagissent plutot en bandes ...comme un gout de generalisation de ces « mauvais ».... preuve serait donc faite que le système demande une refonte complète...non ?

                                            Effectivement ... les situations sont taillées au frais des contribuables....c’est malheuresement la scrict vérité.... Rechauffement ou pas ... je crois qu’on va s’entendre.... CQFD.... il faut rayer tout cela...et je le soutiendrais.... maintenant ne peut on pas dire , paradoxalement, que beaucoup de techniques viennent de ce déséquilibre ? :

                                            Ex : Boing, construit par l’armée US ... ou Airbus soutenue par des subventions .. ? ( je vous laisse trouver d’autres exemples dans d’autres domaines...)
                                            Bref on voit que l’ Etat est le premier client de marchés naissants avec toujours beaucoup d’argent sur la table et au départ peu de retour...avant que le privé puisse se l’accaparrer ... comment permettre ces naissances sans l’ Etat  ?... Je pose juste la question du fait de ce paradoxe ( heuuu le prenez pas contre vous )


                                            Bref ...moi je me demande...simplement ...car je veux l’etre ...simple.
                                            Comment peut on trouver avec notre modèle ds groupes aux fonds gigantesques....des milliardaires ( ils ne savant pas quoi faire de leurs richesses...tant il le sont, il courent, ralent, respirent...tuent ?...pour toujours faire plus et plus de pognon...pas pour vous...par pour nous... pour eux, sans concession !...Bref)....(je rappelle cette info...heuuu info du siècle attention :) mais 1 milliard = 1000 millions...Que mille millions....Bref ) Comment peut on défendre un systéme qui accouche de tels monstres richissimes...tout puissants, dont le pouvoir de graissage de pates est sans limite..... comment ?

                                            Rassurez moi...vous ne protegez pas ce modèle ?
                                            Voila j’vous laisse avec ces questions ....les réponses m’interessent :)


                                          • Nico Nico 22 novembre 2009 13:32

                                            @Vilistia ...je comprends pas vos commentaires ... merci d’etre plus explicites.... dsl....et prenez les temps de lire avant d’ecrire je crois que ca simplifierai pas mal la communication....Quel que soit mon avis ou le votre....


                                          • Croa Croa 22 novembre 2009 15:58

                                            Pour compléter Vilistia : « le tram coûte la peau des fesses mais il oublie »... que ce n’est rien à coté de ce que coûtent les chaussées qu’utilisent gratuitement les automobiles !


                                          • JL JL 22 novembre 2009 16:04

                                            il y a deux impensés dans l’idéologie libérale. (non pensée) : Premièrement, ce sont les travailleurs du secteur capitaliste — et non pas les consommateurs — qui créent la valeur monétaire dont une partie sera accaparée par les capitalistes, et ce sont les travailleurs du secteur non marchand — et non pas les contribuables — qui créent la valeur monétaire des services non marchands….l’économie capitaliste est un circuit dont les deux actes fondateurs sont la décision privée d’investir pour produire des biens et des services marchands et la décision publique d’investir pour offrir des services non marchands. Autrement dit, les « prélèvements obligatoires » sont effectués sur un produit intérieur brut (PIB) déjà augmenté du fruit de l’activité non marchande.


                                          • timiota 22 novembre 2009 00:24

                                            A noter — pour les gens curieux — le long article dans « Books » de novembre, page 58, sur Freeman Dyson, personnalité connue de tous les physiciens, 85 ans, électron libre et crédible dans cette démarche, qui est décrit comme
                                            « un encombrant sceptique du réchauffement » ou quelque chose comme ça.

                                            Ses arguments ne tournent pas trop autour de tripatouillages détaillés, mais ont pour base d’une part la méfiance contre des voix trop concordantes, surtout cornacquées par des Al Gore, alors que, d’autre part, les connaissances scientifiques sont simplement « faibles » par rapport à l’ampleur et la complexité du problème.

                                            Pour en donner une idée, rappelons que la Terre échange chaque jour une monstrueuse quantité d’énergie avec le cosmos (le jour le soleil nous chauffe, la nuit émission infrarouge dans le vide), et c’est un pouième de changement qu’on essaye de voir là dessus (de l’ordre du millionième par jour puisque l’évolution est attendue sur 30 ans ( dix mille jours) et qu’elle conduit à un réchauffement relatif de 1% ( 3 K sur 300 Kelvins), en chiffre ronds.

                                            Enfin, Dyson a la faiblesse (calculée !) de croire que la replantation par des arbres ad hoc peut aider, en n’oubliant pas que le CO2 est aussi un « engrais dans l’air », comme les dinosaures vous le dirons.


                                            • sisyphe sisyphe 22 novembre 2009 00:29

                                              Il est urgent qu’à la lumière de ces découvertes, une action forte soit entreprise auprès de nos parlementaires pour forcer une suspension de TOUTES les lois votées au nom de la "lutte contre le réchauffement climatique anthropique", le temps que cette affaire soit tirée au clair. LA TAXE CARBONE doit être ABANDONNEE et les lois « Grenelle » abrogées de toute urgence.

                                              Ben voyons...

                                              Il est urgent, donc, qu’à « la lumière » des soi-disant découvertes d’un hacker (c’est pas vraiment sûr, mais ça va être confirmé, c’est comme si c’était fait, ou presque), urgent, donc, qu’on laisse enfin les pétroliers pétroler, les pollueurs polluer, les marchands de pesticides prospérer, les voitures turbiner, le CO2 librement se répandre ; bref qu’on arrête d’emmerder tous ceux qui, depuis des dizaines d’années, se font du fric en pourrissant la planète ; l’air, l’eau et la terre.

                                              Voilà le complot des empêcheurs de polluer en rond enfin démasqué ; c’est rien que des qui veulent se faire des sous à la place de ceux qui se font des sous, des ennemis du libre marché libre de privatiser le vivant, des jaloux et des aigris qui font rien qu’à envier et vouloir embêter tous les ceusses qui ont réussi en vendant les bons fongicides et pesticides libres, les gentils pétroliers libres grâce à qui nos voitures tournent, et nous réchauffent quand il fait froid ; enfin un complot mondial démasqué, grâce à la vigilance de tous ceux qui défendent le droit des USA et autres à ne pas signer cette connerie de protocole de Kyoto, et autre protocole empécheur de polluer librement dans un monde libre.

                                              On ne remerciera jamais assez notre vigilant Sherlock Holmes de service ; Vincent Benard, donc, d’avoir réussi à porter à la connaissance du monde ébahi, les trames de ce complot ourdi par les forces de l’anti monde libre de dépecer la planète, aidé par les obscures menées des écologistes, chargés de faire régresser le monde à l’âge de pierre, et de mener à la ruine toutes nos bonnes compagnies pétrolières, nos gentils charbonniers, nos généreux semenciers, nos industries libres d’empoisonner librement.

                                              Voilà qui va donner du grain (OGM) à moudre à tous les vigilants citoyens qui ne cessent de le répéter ; cette histoire du réchauffement de la planète, c’est rien qu’un complot du nouvel ordre mondial, pour nous empêcher de polluer librement ; d’ailleurs, t’as qu’à voir, dehors, il fait même pas chaud.

                                              Supprimez donc d’urgence toutes les lois qui font rien qu’à entraver la liberté libre de pourrir librement la planète libre.

                                              Vive la liberté !


                                              • ykpaiha ykpaiha 22 novembre 2009 01:04

                                                Votre réaction bien infantile est le syndrome de la perdition.
                                                Donc si je comprend votre propos le fait de ne pas croire au réchauffement est en soit une preuve de régression.. ?
                                                Je crois au contraire que la perversité vient du fait que derriere cette négation de l’individu on anhihile tout efforts que nous déployerions sans cet écran de fumée, afin de préserver notre planete et notre environnement.
                                                Il en va de meme des themes aujoud’hui récurants par leur simplisme béat niant tout débat et prise de conscience :
                                                en vrac :
                                                la fumée tue
                                                rouler vite tue
                                                Le racisme
                                                La crise
                                                Le 11 septembre
                                                la grippe bachelot
                                                etc etc...
                                                A chaque fois au bout un peu non seulement de nos liberté qui s’en va mais aussi de notre intelligence,
                                                Alors pitié, ne gachez pas ce moment de bonheur, réfléchissez un petit peu.


                                              • sisyphe sisyphe 22 novembre 2009 01:55

                                                « A chaque fois au bout un peu non seulement de nos liberté qui s’en va mais aussi de notre intelligence, »

                                                Je ne vous le fais pas dire...
                                                Et pas qu’un peu...


                                              • casp casp 22 novembre 2009 00:37

                                                Mais oui .. arrêtons ces lois de protection l’environnement c’est idiot.. A cause des lobbys surement. Salaud de constructeur de panneaux solaire.
                                                d’ailleurs nul part on ne vois de perturbation dans les ecosystêmes. L’homme n’as pas d’impact. Et la planète vas très bien. Quand au continent de plastic dans le pacifique... Un mirage surement.

                                                Vraiment qu’elle bande de peureux ces écolos muarf ... ;)

                                                Après je rejoin le commentaire d’herbe, le changement climatique et non réchauffement, est quelquechose de vaste et complexe. (nuage, clarathe de méthan, permafrost albedo, salinité de l’eau, etc etc... l’équation est complexe )A vouloir trop simplifier on se gourre. Et le véritable problème n’est pas seulment que le climat change, mais bien que celui ci change au moment ou l’ecosytême est déjà dans une phase critique et très affaiblis.


                                                • Johnny Marocco 22 novembre 2009 01:02

                                                  Euhh, quel mal y a-t-il à vouloir la dépendance énergétique ? Je compte me lancer dans les panneaux solaires photovoltaïques, car étant à moitié originaire du Nicaragua, quand tu vois un réseau électrique vieillissant, avec je ne sais combien de coupures de courant par jour (et par nuit), je doute que les constructeurs de panneaux solaires soient aussi salauds que les vendeurs d’or noir ou de fission nucléaire. N’y voyons pas que le volet économique, le facteur humain me semble un tantinet important.


                                                • Stoïque 22 novembre 2009 00:55

                                                  Des milliers de personnes travaillent pour le GIEC et même sur leur site, le « Climate Research Unit » qui est constitué d’une trentaine de personnes ne se dit pas être « le centre d’études climatologiques de référence du GIEC » comme l’indique l’auteur, mais l’une des institutions leader dans les changements climatiques dûs à l’homme, ce qui reste encore à confirmer...

                                                  Si quand bien même certains des membres du CRU avaient des comportements étranges ou coupables, ce qui reste encore à prouver autrement que par des mails sortis de leur contexte, ils ne représentent pas le GIEC à elles seules et ne sont donc pas sensées donner une image de l’ensemble des gens agissant pour le GIEC ni de l’ensemble des travaux faits pour cette institution planétaire. De mauvais canards peuvent exister de partout....

                                                  Il y a ceux qui en font trop à nous prédire des calamités terribles sur notre futur et des entreprises pollueuses qui se drapent derrière de pseudo-défenses de l’environnement en cautionnant l’écologie ou en nous faisant croire qu’en achetant le produit « machin » on sera écologiste, mais il y a aussi ceux qui n’ont pas intérêt à ce que l’on les empêche de polluer à loisir et qu’ils ne veulent pas que des décisions soient éventuellement prises prochainement....

                                                  L’accroissement très rapide de la température globale et du taux de CO2 et d’autres composants problématiques de l’atmosphère depuis la 2ème moitié du XIXème siècle par rapport à ce qui a pu exister dans le passé, sans que le Soleil puisse être à ce jour montré comme principal auteur, fait bien pencher la responsabilité du réchauffement vers les activités humaines...

                                                  Ceci dit, il me semble que de toute façon et comme pour la crise financière, il n’y aura pas grand chose à attendre de Copenhague et qu’il nous faudra être dans les problèmes climatiques jusqu’au cou pour que les choses changent.....


                                                  • Surcouf 22 novembre 2009 01:03

                                                    Manifestement, ces scientifiques ne sont pas (ou plus) réglos... C’est clair.

                                                    Cela dit, les températures ne baissent pas non plus... elles sont stables si l’on considère la dernière décade 1998-2008, elle même plus chaude que les 3 précédentes. Le climat est un système complexe, oscillant avant de basculer rapidement vers un autre état. Les décénnies 40’ à 70 ont marqué une pause. Cela n’a jamais été caché par les climatologues.

                                                    C’est aux sceptiques de prouver avec l’aide de modèles comment ils expliquent le réchauffement actuel sans l’apport anthropique. Car, il y a bien réchauffement global et jamais depuis 800 000 ans il n’y a eu autant de CO2.

                                                      


                                                    • ykpaiha ykpaiha 22 novembre 2009 01:15

                                                      De temps en temps il faudrait juste laisser la Zapette de coté et lire c’est peu mais c’a évite de dire des Sarkozismes..
                                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:CourbesMonica.jpg

                                                      Ce qui va etre interressant de voir maintenant c’est comment tout ce petit monde pollué va se recycler...


                                                    • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 01:21

                                                      La modélisation ne peut fonctionner qu’avec au minimum les bonnes hypothèses. Le débat scientifique n’est pas l’affrontement de modèles.

                                                      Il y a une recherche solaire, dont les résultats sont très appréciables.

                                                       


                                                    • Johnny Marocco 22 novembre 2009 01:39

                                                      Faudrait sûrement tous rouler au colza afin d’éviter la fonte des calottes polaires martiennes...
                                                      Non, plus sérieusement, j’aimerais vous soumettre un p’tit calcul rigolo, et puis non, tiens, je vais le faire pour vous, c’est cadeau :
                                                      Son Altesse Sérénissime Nicolas I a proposé, pardon, a soumis le montant de la taxe carbone à 17e par ménage. Nous sommes-on va arrondir- 31 millions de ménages.
                                                      Il estime la rentrée à 3 Milliards. Allez c’est parti :
                                                      31 000 000 X 17 = 3 000 000 000
                                                      Ben, moi, sur ma caletoche, je trouve pas pareil...
                                                      De mon côté, j’obtiens :
                                                      31 000 000 X 17 = 527 000 000
                                                      Nous sommes un peu loin du compte, non ?
                                                      On chercherait à nous bourrer le mou qu’on s’y prendrait pas autrement.


                                                      • Vincent Benard Vincent Benard 22 novembre 2009 01:52

                                                        @ Surcouf :

                                                        "C’est aux sceptiques de prouver avec l’aide de modèles comment ils expliquent le réchauffement actuel sans l’apport anthropique. Car, il y a bien réchauffement global et jamais depuis 800 000 ans il n’y a eu autant de CO2.« 

                                                         »réchauffement actuel«  : aujourd’hui, de nombreux travaux »hors GIEC« , que certains traduisent par »sceptiques« et d’autres par »négationnistes« , devinez lesquels, montrent que le »réchauffement« actuel par rapport aux périodes froides du minimum de Maunder (XVIIIe) n’a rien d’exceptionnel par rapport au réchauffement global reconstitué par les paléoclimatologues au moment de ce que l’on a appelé »l’optimum médiéval« , constaté à la fois par des reconstitutions dendrochronologiques (Moberg, Grudd...), des recherches historiques (Leroy-ladurie) et quelques autres dont ma mémoire défaillante a temporairement effacé le souvenir. Surtout à 1h18 du matin.

                                                        Ces variabilités semblent être liées à des variations d’activité solaire : dès le XVIII, Herschell a noté que ces taches conditionnaient le climat général observé en angleterre. Bon, ce n’était que l’angleterre, d’accord, mais c’était un début.

                                                        Par variation de l’activité solaire, il semble qu’il faille comprendre notamment l’activité »énergétique« , dont les variations sont faibles, mais aussi l’activité magnétique, dont des travaux récents de Scafetta permettent une compréhension très améliorée.

                                                        Ces variations de l’activité magnétique sont tellement bien corrélées aux observations récentes (à l’échelle des temps géo...) qu’il est plausible (pas certain, c’est un hypothèse, corrélation n’est pas causalité) que ces variations expliquent les variations du climat.

                                                        Ajoutons enfin que des mécanismes d’oscilation internes de masses de chaleur atmosphériques et océaniques, qui sont par nature un milieu très dynamique, pourraient expliquer certains cycles courts et moyen terme autour d’une tendance plus longue solaire.

                                                        Le conditionnel est encore de rigueur, car la connaissance de tous les paramètres du climat est encore trop imparfaite. un »modèle climatique unifié« est encore un rêve lointain.

                                                        quant à l’affirmation qu’il n’y a jamais eu autant de CO2 depuis 800 000 ans, admettons qu’elle soit exacte, encore que les résultats de Mme Tripathi, la dernière personne a avoir publié sur ce sujet, soient contestés par d’autres.

                                                        Mme Tripathi, sans le vouloir, nous donne elle même un élément fortement présomptif du caractère secondaire du CO2 dans la formation des températures. Elle nous dit en gros (je cite de mémoire parce que pas le temps de chercher à 1h26. Google est votre ami) que »il y a 800 000 ans, il y avait à peine plus de CO2 que maintenant, mais la température était plus élevée d’environ... (zut, mémoire...) il me semble qu’elle parle de 5-6°, mais il faudrait vraiment que j’aille googler à mort.

                                                        la concentration de CO2 qu’elle évoque est celle qui au rythme actuel sera atteint en 2015-2020. Inutile de préciser que ces dernières années, des augmentations très supérieures n’ont pas engendré un tel dérapage des températures. Donc nous aurons bientôt une concentration de CO2 égale à celles dont nous parle Mme Tripathi, et vraisemblablement des t° moyennes assez proches de ce que nous avons aujourd’hui, au demi degré près.

                                                        Donc nous avons, à deux périodes différentes, F(concentrations CO2 à peu près identiques)= deux températures très différentes. Ce qui prouve que Tmoyenne=F(CO2, autres paramètres), et que les autres paramètres sont très importants, sans doute plus que le CO2...

                                                        Comme courtillot l’explique très bien dans ces confes, les variations d’amplitude climatique sur de longues périodes ont été expliquées par Milankovitch : les variations d’orbites terrestres et d’inclinaison de l’axe de la terre, du fait de divers phénomènes astronomiques sur lesquels s’étendre à 1h32 ne serait pas convenable, font considérablement évoluer la façon dont le flux solaire irradie la planète. Des recrudescences de phéomènes volcaniques ou plus rarement de grrrosses météorites peuvent expliquer des variations bien plus importantes à trrrrès long terme.

                                                        Pour en revenir à des horizons qui nous concernent et trois quatre générations après, l’hypothèse du GIEC a, selon le modeste ingénieur que je suis une grosse faiblesse : elle assigne l’essentiel des phénomènes de thermodynamique climatique à des phénomènes de type radiatifs. Or, les échanges de chaleur entre milieux en contact se font selon plusieurs modalités :

                                                        1) la radiation
                                                        2) la conduction
                                                        3) la convection (si importante pour l’isolation des bâtiments, que j’ai étudiée de plus près quand j’étais jeune....), c’est à dire les écahnges liés aux mouvements des masses gazeuses.
                                                        4) les réactions chimiques (réactions endo-exothermiques) et les changements d’état (ex vaporisation ou condensation).

                                                        L’école méthéorologique russe, représentée par des savants tels que Aboussamatov, pense que la convection joue un role essentiel dans les échanges de chaleur entre divers milieux terrestres d’une part, terre et cosmos d’autre part, et que l’effet qui maintient la température de notre atmosphère à des niveaux acceptables, avant d’être radiatif, est de type principalement convectif.

                                                        Naturellement, ces scientifiques n’ignorent pas à quel point leur science est encore perfectible, contrairement à certains réchauffistes qui nous affirmaient encore il y a peu que le débat était clos.

                                                        Pour en savoir bcp plus, le site de Jean Martin, http://www.pensee-unique.fr/


                                                        • Antitroll 22 novembre 2009 11:12

                                                          "Un lobbyiste libéral, probablement économiste de formation se mêle d’un débat scientifique sur le climat. On va vachement lui faire confiance..."

                                                          Trop drôle. Rappelle-nous ta spécialité, papy ?

                                                          Contrairement à toi, Vincent Benard connait parfaitement le sujet, (1) parce qu’il l’a étudié (et pas toi, paresseux) et (2) parce qu’il a un cerveau qui fonctionne à 100 %, brillant même (et pas toi, papy).

                                                          Alors comme tu ne peux rien dire d’intéressant, pourquoi tu n’envisagerais pas de la fermer ? Tes éructations de vieil aigri, on en a un peu assez...

                                                          PS : je ne suis pas du tout libéral, mais ce n’est pas le sujet ici.


                                                        • Antitroll 22 novembre 2009 11:47

                                                          « je ne me mêle pas du débat scientifique, »

                                                          Donc tu n’y connais rien mais tu as une opinion quand même. Les opinions, c’est comme les trous du cul : tout le monde en a une. La tienne ne nous intéresse pas.

                                                          Tu passes ton temps sur AV à injurier les auteurs. Tu es en mission pour couler AV ou quoi ?

                                                          Tu retombes en enfance, mon pauvre Léon. Tu utilises des expressions grossières pour faire « djeune ». Tu es ridicule. Pathétique.


                                                        • Antitroll 22 novembre 2009 11:55

                                                          Elle va nous lâcher, l’hystérique Vilistia ?
                                                           


                                                        • Antitroll 22 novembre 2009 14:18

                                                          « On cherchera en vain dans ses petites chiures autre chose que des attaques personnelles et des insultes de gamin de maternelle. »

                                                          Il faut bien que je me place à ton niveau, papy. « Dugland », « ducon », « escroc », « crapules », « connerie », tu reconnais tes expressions, vieux gâteux ?


                                                        • sisyphe sisyphe 22 novembre 2009 02:00

                                                          Pour en savoir bcp plus, le site de Jean Martin, http://www.pensee-unique.fr/

                                                          Voilà une voix qui fait autorité !
                                                          Pas comme ces fumistes de 30.000 scientifiques du GIEC !

                                                          Jean Martin contre le reste du monde (avec le clown Allègre) !

                                                          Halte à l’intox ; la planète n’a jamais été autant en forme ; elle pète le feu, par tous ses pores !


                                                          • Antitroll 22 novembre 2009 02:16

                                                            « 30.000 scientifiques du GIEC » smiley

                                                            Les - à peu près - climatologues y sont moins de 30. Et leur noyau central est une bande de faussaires comme c’est maintenant démontré.

                                                            Par contre, il y a plus de 30.000 scientifiques qui ont signé une pétition contre la théorie du réchauffement du GIEC et pour le CO2 atmosphérique, injustement mis en accusation.

                                                            Pauvre Sisyphe, tu n’as pas fini de remonter ton rocher. Il va finir par t’écraser.


                                                          • sisyphe sisyphe 22 novembre 2009 02:28

                                                            Mais bien sûr ; le CO2, comme tout le démontre, c’est vachement bon pour la santé.

                                                            D’ailleurs, tu devrais t’enfermer dans ton garage, avec ton moteur allumé pendant quelques heures, pour une petite cure de jouvence.

                                                            Ce qui est rigolo, c’est de constater la complicité objective des anti-réchauffement, avec tous les pollueurs, les compagnies pétrolières, les industriels, l’administration US depuis Bush, qui refuse de signer tous les protocoles anti-pollution...

                                                            Eh oui, les lobbies pétroliers ont les moyens de semer de la désinformation, et leurs petits télégraphistes sont bien zélés...

                                                            D’ailleurs, comme par hasard, l’auteur de l’article n’est rien moins que le président du philanthropique Institut Hayek , tellement préoccupé du bien-être des gens...

                                                            Pour le rocher, t’inquiète ; en revanche, vous, c’est pas la connerie qui risque de vous écraser ; c’est elle qui vous porte...


                                                          • domip 22 novembre 2009 02:59

                                                            >Mais bien sûr ; le CO2, comme tout le démontre, c’est vachement bon pour la santé.

                                                            >D’ailleurs, tu devrais t’enfermer dans ton garage, avec ton moteur allumé pendant quelques heures, pour une petite cure de jouvence.

                                                            Houlà, voilà des propos qui discréditent sérieusement votre intervention !

                                                            Manifestement vous confondez le monoxyde de carbone (qui asphyxie car les globules rouges le prennent pour de l’oxygène) et le dioxyde de carbone çad le CO2 que nous exhalons et que les plantes utilisent pour croître...

                                                            Petit rappel donc : le CO2 est un gaz essentiel à la vie !

                                                          • UnGeko 22 novembre 2009 04:05

                                                            Ok Domip mais le problème n’est-il pas qu’on coupe plus d’arbres qu’on en fait pousser sachant que nous sommes de plus en plus nombreux à exaler du CO2 ?


                                                          • Antitroll 22 novembre 2009 12:01

                                                            « N’oublies- pas de nettoyer ton 4x4. »

                                                            Pour l’instant, je suis obligé de retirer les crottes qu’une femelle caniche bobo hystérique a semé partout... Remarque, ça fait de l’engrais smiley


                                                          • Big Mac 22 novembre 2009 02:19

                                                            Ce qui me fait bien marrer ce sont les types qui croient dur comme fer au complot du 11/9 mais qui par contre refuse de croire que des scientifiques puissent piper des données pour détourner des fonds publics.

                                                            D’ailleurs parlons en des économies d’énergie et de l’écologie, au moins sur deux domaines que je connais bien : les ordinateurs et la système de reproduction sonore.

                                                            Dans le cas des ordinateurs des technologies (technologie RISC, élargissement des bus d’adresse et de données) permettent d’accomplir les instructions du processeur en moins de cycle d’horloge ou des instructions plus puissantes à fréquence équivalentes et donc nécessite des processeurs cadencés à moins haute fréquence.

                                                            Ces processeurs sont donc moins gourmands en énergie, mais la voie choisie par les grands constructeurs va à l’extrême opposé : augmentant sans cesse les fréquences de travail du processeur au point d’avoir besoin de refroidisseurs qui augmentent encore la consommation.

                                                            En reproduction sonore, les Hauts parleurs fait il y a 50 ans avait un rendement décuple de ceux fait aujourd’hui, ils se contentaient donc d’amplificateurs beaucoup moins puissants que ceux actuels, les améliorations de la technologie tels que les aimants néodymes et les matériaux composites auraient du logiquement améliorer encore le rendement.

                                                            Mais il n’en est rien et le rendement loin d’augmenter a diminué au point de descendre à moins de 1% sur la majorité des hauts parleurs vendus ce qui nécessite l’emploi d’amplificateurs surpuissants dont 99% de la puissance seront convertis en chaleurs et non en musique.

                                                            Le bref examen de ces 2 choses que chacun possède chez soit : un ordinateur et une chaine stéréo, montre que le rendement loin d’augmenter avec la technologie a diminué de façon drastique, ceci dans le but évident pour forcer à la surconsommation.

                                                            Et chose étonnante je n’ai jamais entendu un seul écologiste parler de ses économies énormes ( puisqu’il s’agit de diviser par dix la consommation ) qu’on pourrait faire sans aucune difficulté technique ni aucune perte de performance. C’est une preuve formelle que l’écologie est un plus un créneau politique qu’une réelle volonté de faire diminuer la consommation d’énergie.


                                                            • amipb amipb 22 novembre 2009 04:05

                                                              Je ne connais pas la reproduction sonore, mais ce que vous dite sur les processeurs me semble erroné :

                                                              1) La technologie RISC (Reduced Instructions Set Computer), comme le dit son acroynyme, utilise un jeu réduit d’instructions et joue, pour obtenir une certaine puissance, sur les caches d’instructions et de données. Les instructions exécutées étant simple car devant être exécutées sur un seul cycle d’horloge, on ne peut pas dire qu’elles soient plus « puissantes » que celles du CISC, c’est même souvent le contraire ;

                                                              2) La technologie CISC (Complex Instruction Set Computer) a profité de la technologie RISC en introduisant depuis quelques années des instructions simples exécutées en 1 cycle. Par ailleurs les compilateurs sont devenus extrêmement puissants sur l’optimisation du code et redonnent leur supprématie à cette technologie.

                                                              A noter également que Motorola/IBM se sont allègrement plantés sur la technologie PowerPC (RISC, voir l’épopée d’Apple avec ses G3, G4 et surtout les catastrophiques G5).

                                                              Quant au débat sur le réchauffement, il me semble normal qu’il y ait du pour et du contre, mais on a parfois la désagréable impression d’une vision très biblique du monde chez les « anti-réchauffistes » (terme extrêmement réducteur, soit dit en passant, car on parle plutôt ici de changement climatique global) : le monde est mis à disposition de l’homme. Point.

                                                              Or on pourrait parler de l’ensemble des polllutions dans les mêmes termes que pour le réchauffement : il y a des constats, extrêmement graves, de détérioration de l’« environnement » (encore une vision biblique) par l’homme, et les solutions à leur apporter ne peuvent qu’être humaines. Il est donc logique que certaines sociétés fassent de ces solutions leur cœur de métier, sans qu’il y ait le moindre complot.

                                                              Que ce marché attire ensuite des personnes mal intentionnées, c’est cela qu’il faut dénoncer, mais cela ne remet pas forcément en cause le postulat de départ.


                                                            • herbe herbe 22 novembre 2009 10:01

                                                              "Or on pourrait parler de l’ensemble des polllutions dans les mêmes termes que pour le réchauffement : il y a des constats, extrêmement graves, de détérioration de l’« environnement »...."

                                                              En donnant le bénéfice de la bonne foi même aux bien intentionnés, l’erreur commise a été de trop simplifier et réduire ...

                                                              Et à qui ça a de grande chances de profiter maintenant ? :

                                                              Aux mal intentionnés de tous les camps idéologiques !!!

                                                              J’espère simplement que l’esprit critique des citoyens permettra de trier le bon grain de l’ivraie...

                                                              Au vu des expériences passées ( désinformation, manipulation de l’opinion grâce à toute les techniques du lobbying du type par exemple corrompre ou obliger...) il faut rester vigilant ...


                                                            • Login Login 22 novembre 2009 10:18

                                                               donnez des chiffres sur les powerpc et comparez les a d’autres processeurs sans oublier de tenir compte de leurs performances relatives smiley


                                                            • Big Mac 22 novembre 2009 12:27

                                                              Avec plaisir Léon,

                                                              Je vais simplifier à l’extrême pour ne pas noyer de termes techniques :

                                                              1) Au début les systèmes de reproduction sonores n’employait pas d’amplificateurs électriques mais des amplificateurs mécaniques : ainsi les pavillons des gramophones transformaient le chuchotis d’une aiguille sur un microsillon en un signal musical clair et audible à des dizaines de mètres de distance.

                                                              2) Puis lors des premiers festivals de Woodstock, la technologie de l’époque ne permettant pas de construire des amplificateurs de plus de 100 watts, les constructeurs fabriquaient alors des HP à très haut rendement ( au moins 10% ) pour fournir un niveau sonore et une qualité tout à fait comparable à celle de nos concerts modernes.

                                                              3) Une synergie commerciale a poussé les constructeurs à produire des HP dont le rendement moyen est maintenant inférieur à 1%, ceci dans e but de pousser à la course au watt, course avantageuse, puisque fournir beaucoup de watts électrique est plus rentable commercialement que fournir un système à haut rendement et donc de faible consommation électrique.

                                                              Un bref exposé exposé technique du haut parleur électrodynamique fait comprendre le problème : vos vieux souvenir de physique vous feront reconnaitre très facilement la formule : F=B*L*I. Formule pour un solénoïde ( une bobine ), plongé das un champ magnétique : B étant le champ dans l’entrefer, L la longueur de fil de la bobine introduite dans l’entrefer, i le courant parcourant la bobine.

                                                              Si je veux augmenter l’intensité I je grossis la section du fil e la bobine mais au prix d’un entrefer magnétique élargi qui fait diminuer l’induction B, cette très mauvaise voie fut celle choisie.

                                                              Une voie « écologique » aurait été d’augmenter B chose parfaitement envisageable puique la technologie Néodyme des aimants la décuple pour une même talle d’aimant, sauf que cette technologie est utilisée non pour augmenter B, mais pour diminuer par dix la taille de l’aimant.

                                                              Une autre voie « écologique » aurait été d’augmenter la longueur L, imageons avec L multiplié par 10 : ceci revient à construire un haut  qui revient une bobine qui admettra dix fois moins de Watt à cause de la section du fil divisée par 10 mais sera dix fois plus efficace pour la même intensité reçue, c’est à dire que là ou avait besoin d’un un ampli de 100 Watts il n’en faudra plus que 10 pour fournir le même niveau sonore.

                                                              Si vous ajoutez à cela que l’efficacité d’un HP en plus de diminuer grandement la consommation électrique d’un HP, supprime beaucoup de sources de distorsion comme celles du mauvais amortissement et de la compression thermique, vous comprendrez pourquoi des HP fabriqués il y a 50 ans se vendent à prix d’or sur Ebay pour le plus grad bonheur des mélomanes.


                                                            • Big Mac 22 novembre 2009 12:52

                                                              Je m’aperçois que mon message pondu plus haut est complètement confus et plein de fautes aussi je simplifie encore, voici quelque configuration équivalentes :

                                                              HP ->113 db/W/m, Ampli 1 Watt

                                                              HP ->110 db/W/m, Ampli 2 Watt

                                                              HP ->107 db/W/m, Ampli 4 Watt

                                                              HP ->104 db/W/m, Ampli 8 Watt

                                                              HP ->101 db/W/m, Ampli 16 Watt

                                                              HP ->98 db/W/m, Ampli 32 Watt

                                                              HP ->95 db/W/m, Ampli 64 Watt

                                                              HP ->92 db/W/m, Ampli 128 Watt

                                                              HP ->89 db/W/m, Ampli 256 Watt

                                                              HP ->86 db/W/m, Ampli 512 Watt

                                                              HP ->83 db/W/m, Ampli 1024 Watt

                                                              Question : Sachant qu’il est parfaitement possible de construire des HP d’un rendement de 113 db/W/m, pourquoi construit on plutôt des HP d’un rendement de 83 db/W/m nécessitant 1000 fois plus de Watts pour le même niveau sonore restitué ?

                                                              Réponse : Parce que produire des Watts est plus rentable commercialement que produire des db/W/m.


                                                            • Croa Croa 22 novembre 2009 17:30

                                                              Big Mac a tout à fait raison !

                                                              Comme il y a des sceptiques je ferais deux remarques :

                                                              Coté ordinateurs, comparez-donc la consommation d’un portable avec celui d’un ordinateur classique disposant des mêmes fonctionnalités : Vous constaterez que le portable consomme entre deux et quatre fois moins que l’autre ! Étonnant, non ?

                                                              Coté Hi-fi, comparez ce que nous utilisions dans les années soixante et aujourd’hui ! Là, que les jeunes sachent que du « temps des copains » et du yé-yé, une « boum » s’organisait généralement autour d’un tourne-disque de 3 Watts car les vrais chaînes Hi-Fi stéréo étaient encore rares et chères. Pourtant cela suffisait à indisposer les voisins ! Les professionnels d’alors utilisaient des amplis à lampes de 2x25W à 2x100W sachant qu’un ampli de 2x100W ne pouvait pas être utilisé en intérieur vu le rendement et la qualité des baffles « bass-reflex » alors utilisés !
                                                              Seul progrès : Les baffles d’aujourd’hui sont plus petits, donc ils plaisent aussi à madame ! smiley


                                                            • Big Mac 22 novembre 2009 17:57

                                                              Bose a fait le choix d’un rendement un peu supérieur à la moyenne, mais c’est surtout le choix de multiples larges bandes qui élève un peu ce rendement et non une technologie de haut rendement.


                                                            • Lorenzo extremeño 22 novembre 2009 20:38

                                                              Ah ! si nous sommes un peu plus loin que le sujet original, voici des explications
                                                              tangibles et vérifiables !
                                                              Je n’ai surement pas vos connaissances en matiere d’enceintes acoustiques mais je suis convaincu depuis euh...25 ans en gros, des enceintes á haut rendement.
                                                              Avec un ami nous avons monté des kits Audax, deux ou trois voies,dont les calculs étaient
                                                              évidement faits par les ingénieurs de chez Audax. Du Bas - Reflex of course et comme
                                                              vous l’expliquez si bien des « saladiers » costauds avec des ferrites et bobines « énormes ».
                                                              Un petit ampli de qualité et de la musique avec de la dynamique et des « attaques » nettes !
                                                              Il me rste de cette époque une paire de DCM Américaines,dont le fabriquant a disparu je crois.Si je ne dis pas de bétises Audax a mis la clef sous la porte...

                                                              Bien cordialement.


                                                            • Hubu Hubu 22 novembre 2009 03:43

                                                              Enfin la fin d’une mascarade massive et qui n’as que trop duré ?

                                                              Cela serais enfin une bonne nouvelle et en plus la fin d’un délire massif qui n’en finit plus depuis des années !!

                                                              Ca risque de chier pour les nostradamus climatiques et le sommet de Copenhague !!


                                                              • UnGeko 22 novembre 2009 04:35

                                                                Mouai réchauffement ou pas ça ne change rien au fait qu’on pourrit notre planète à tout va et nos ressources vitales qui s’épuisent inéxorablement  !

                                                                Sinon merci @ l’auteur pour cet article et les précédents sur la grippe ! J’ai toujours pensé que les hackers jouent un rôle de salubrité publique ! reste à savoir s’il n’y a pas manipulation derrière tout cela vu le monde de fourbes dans lequel nous vivons !
                                                                Attention au « pot de miel » !


                                                              • stephanemot stephanemot 22 novembre 2009 04:06

                                                                ceci illustre surtout les limites des etudes et publications scientifiques. dans la plupart des cas, les elements dissonants sont supprimes.

                                                                le climat est un objet eminement complexe et le public attendent des messages clairs.

                                                                c’est ethiquement condamnable et condamnable tout court, mais cela ne remet nullement en cause l’existence du dereglement climatique, ni le role de l’homme dans l’alteration de l’environnement.

                                                                en exposant le linge sale de quelques chercheurs peu integres, les negationnistes de la crise climatique reussissent un coup mediatique a la veille de Copenhague. le public ne doit pas se laisser abuser par cet ecran de fumee : les frais falsificateurs ont deja ete exposes et ils sont du cote des negationnistes.


                                                                • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 08:19

                                                                  @sptephanemot qui dit

                                                                  « ... en exposant le linge sale de quelques chercheurs peu integres ... »

                                                                  On parle ici du gratin de la crème de la recherche climatique. Il s’agit de toute cette clique qui, depuis 20 ans, fait « la pluie et le beau temps » sur le monde de la recherche climatique ... qui décide, en petit comité, de ce qui se publie et ne se publie pas ... qui se goinfre de crédits publics en mettant cette manne au service de la défense de leur pouvoir.

                                                                  Tous les noms sont la, et les magouilles qui leur ont permis de prendre la science en otage sont maintenant exposées, les tripes à l’air.

                                                                  Ce n’est pas mineur !


                                                                • stephanemot stephanemot 22 novembre 2009 11:27

                                                                  1) je ne minimise pas la supercherie, je la condamne

                                                                  2) le GIEC synthetise quantite de recherches parfois discordantes et n’emet aucune affirmation certaine a 100%. une fois de plus, le climat depend de quantite de parametres.

                                                                  3) l’activite humaine deteriore abusivement l’environnement et a un impact sur le climat, c’est incontestable. de quelle ampleur, la question reste ouverte, mais en attendant la situation se degrade sur tous les fronts et continuer le « business as usual » est tout simplement suicidaire
                                                                   
                                                                  4) ce sont les negationnistes qui veulent faire passer cette realite pour un fait mineur.


                                                                • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 14:02

                                                                  @stephanemot

                                                                  Sur le 1) : ce n’est pas moi qui ait écrit « quelques » chercheurs « peu » intègres. Si ce n’est pas une minimisation, nous ne parlons pas la même langue.

                                                                  Sur le 2) : De la partie visible des travaux du GIEC, la synthèse et surtout les résumés pour décideurs, il ne reste plus rien de discordant. Tout a été politiquement filtré. Le GIEC n’est pas un organisme scientifique. Où a-t-on vu un organisme « scientifique » dont les membres sont nommés par les gouvernements, dont ils appliquent les directives, et auxquels ils rendent des comptes ?... De toutes les façons, ici, il n’est pas question du GIEC, mais de la mainmise d’un petit groupe de « chercheurs » sur tout un pan de la science, par des procédés qu’aucun scientifique sincère ne peut approuver.

                                                                  Sur le 3) : Là encore, c’est hors sujet. Mais, pour faire court, si l’homme a une influence sur l’environnement, toutes les autres créatures aussi, des lichens aux séquoias millénaires, des amibes aux éléphants en passant par les termites et fourmis. Et l’homme est, à ma connaissance, le seul de toute la liste à être capable de constater les dégâts qu’il cause, et à être capable de les corriger lorsqu’ils vont « trop loin ».

                                                                  Pour ce qui est de l’impact « sur le climat », on a beau se hausser du col, je ne suis pas certain que la Terre soit d’accord.

                                                                  Sur le 4) : « négationniste » a, en France, une signification bien particulière qui conduit tout droit en correctionnelle. Le scepticisme climatique n’a pas encore, heureusement, été tranché par une loi. On n’en n’est pas encore au Ministère de la Vérité décrit pas Georges Orwell. Peut-être entrevoyons nous une chance d’y échapper ?



                                                                • sisyphe sisyphe 22 novembre 2009 04:26

                                                                  Les libéraux tentent, de toutes les façons possibles, de discréditer le réchauffement, parce que comme il est avéré, il entraine forcément des mesures de REGULATION vis à vis des industries polluantes ; dont, évidemment, essentiellement les compagnies pétrolières qui sont derrière ce lobbying intense de négationnisme.

                                                                  Les néo-libéraux sont, comme toujours, les petits valets des puissances qui dépècent le monde au profit de quelques-uns ; le simple mot de régulation leur donne des boutons, et sème la panique dans les cercles des exploiteurs.

                                                                  On peut compter sur eux pour toute la désinformation et les mensonges possibles pour laisser les mains libres au saint-marché, pour qu’il continue à sa guise son office dévastateur.

                                                                  Des crapules agents des forces de la mort.


                                                                  • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 08:11

                                                                    @sisyphe qui dit (22/11 à 04:26)

                                                                    « ... Les libéraux tentent, de toutes les façons possibles, de discréditer le réchauffement ... »

                                                                    Je crois avoir bien lu l’article et y avoir constaté, ce que chacun peut faire, que c’’est « le réchauffement » qui se discrédite lui-même en s’imposant, contre les faits, par des méthodes assez peu reluisantes.

                                                                    Le libéralisme n’a rien à faire ici. C’est l’honnêteté  scientifique qui est en cause. Et hélas, elle est bien mal en point.


                                                                  • Le péripate Le péripate 22 novembre 2009 10:05

                                                                    Laissez tomber. Le réchauffement est un truc dont Sisi n’a rien à faire. La seule question qui l’intéresse est comment forcer l’humanité à aller dans son sens.
                                                                    Il devrait apprendre à convaincre et moins hurler.


                                                                  • Login Login 22 novembre 2009 05:27

                                                                     CRU = FED = OMS = ............

                                                                    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 22 novembre 2009 07:09

                                                                      degorger ou desengorger ? arf


                                                                    • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 07:49

                                                                      Merci Vincent pour cette intéressante synthèse.

                                                                      Le « WarmerGate » a effectivement le potentiel d’une bombe.

                                                                      Bombe à fragmentation, car elle va répartir ses effets progressivement, au fur et à mesure que les analyses pourront plonger au coeur des informations secrètes aujourd’hui exposées. Et il faudra du temps, car il y a de la matière !...

                                                                      Aujourd’hui, la plupart des blogs se concentrent sur la partie la plus facile de la révélation : les échanges imprudents de courriers électroniques qui révèlent la face cachée, pas toujours reluisante, des apparatchiks climatiques.

                                                                      Certaines révélations, humainement affligeantes - telles celles de Phil Jones se réjouissant ouvertement du décès de John L. Daly, dont le talent gênait (fichier 1075403821.txt)- seront vite, hélas, oubliées ...

                                                                      D’autres - qui révèlent à quel point ce gang de « scientifiques » est quotidiennement plus motivé par la défense forcenée de leurs positions, que par l’avancée de la Science - en allant par exemple jusqu’à préférer détruire les données dont ils sont dépositaires plutôt que les rendre publiques (fichiers 1107454306.txt et 1228922050.txt), laisseront des traces plus profondes.

                                                                      En piochant au hasard dans les courriels échangés, on ressort avec quelque chose de très troublant. De la part de scientifiques, on s’attendrait à trouver une préoccupation du genre « Regardons les faits pour voir SI ils confirment, où infirment, notre thèse ». Malheureusement, ce qu’on lit est plutôt « Cherchons PARMI les faits CEUX qui confirment notre thèse, et rejetons les autres ». Un gang avait donc pris la science climatique naissante en otage ... On s’en doutait un peu - depuis le temps - on en a maintenant la preuve ... Et c’est salutaire, même s’il se dégage de tout cela une certaine odeur de pourriture.

                                                                      Mais le principal viendra, il faut l’espérer, des résultats obtenus par les analyses de fond qu’opéreront ceux (McKitrick, McIntyre, Watts ...) qui se penchent sur les documents techniques contenus dans l’autre partie de l’archive. C’est plus difficile, et cela prendra du temps. Il y a, sur le fil de commentaires qui accompagne la diffusion de l’info sur skyfal, plusieurs exemples, en particulier sous les signatures de « super.mouton », « Marot », et surtout « miniTAX »

                                                                      J’observe qu’un des principaux dangers, parmi ceux qui guettent dans cette situation, est le risque de provocations. Dans le vacarme médiatique qui nous submerge, il y a un risque que des fausses informations viennent polluer les vraies, et que cela n’ait pour conséquence de dévaluer l’ensemble.

                                                                      Je n’ai pas de solution pour effacer ce risque, mais il me semble qu’une précaution élémentaire serait de n’accorder foi qu’aux citations qui sont accompagnées de la référence précise du fichier concerné dans l’archive CRU.


                                                                      • rofo 22 novembre 2009 09:07

                                                                        J’avoue que j’attends avec impatience un article sur ce sujet dans l’excellent site http://www.pensee-unique.fr/

                                                                        Ceci dit, ce n’est pas parce que cette théorie est fausse qu’il faut polluer notre planète pour autant.

                                                                        Par contre, l’exploitation financière de cette manne par les états et les banques va être certainement compromise (Taxe carbone, droit à polluer... et tout ce qui était en train de se concocter et dont nous n’avons pas connaissance...)

                                                                        Vérifions aussi la couverture de nos médias officiels ; une bonne occasion de vérifier s’ils sont aux ordres !

                                                                        En tous cas, bravo à ces hackers et une fois de plus, qu’aurions nous su sans Internet...
                                                                        Décidément, il est temps de verrouiller la toile, car nos gouvernants ne peuvent plus nous enfumer continuellement...

                                                                        @ l’auteur, EXCELLENT ARTICLE


                                                                        • curieux curieux 22 novembre 2009 09:18

                                                                          Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, en voici une autre :
                                                                          le virus de la grippa A a muté parai-il, en Norvège
                                                                          MAIS
                                                                          le vaccin contre la grippe ha ha muté également.
                                                                          Il est bon contre le virus nouveau, apparu en même temps que le beaujolais et ceci jusqu’à épuisement des stocks. Ensuite le virus va re-muter et il faudra un nouveau vaccin plus cher.


                                                                          • abdelkader17 22 novembre 2009 09:23

                                                                            L’escroquerie écologiste n’est que le dernier des avatars en date du système capitaliste.


                                                                            • abdelkader17 22 novembre 2009 10:43

                                                                              @Vilistia
                                                                              salut
                                                                              alternative libérale souffre d’autant de crédibilité que ceux qui représente le spectacle écologique,chacun défend sa boutique pour des raisons contraires,mais dans tous les cas c’est encore le business qui gagne,certains comme ces messieurs veulent continuer à produire toujours davantage ,la croissance le mot magique de ces missionnaires du marché,et ceux qui nous vendent la mascarade écolo permettent de développer tout un business autour du développement durable des énergie renouvelables.
                                                                              Le renégat Cohn- Bendit qui tel une girouette se positionne dans les courants ascendants de l’histoire,ancien rouge désormais libérale libertaire ,nouveau VRP du capitalisme vert.Les émissions de propagande de masse de Arthus Bertrand me rappelle étonnamment « vive la crise » d’un certain Yves Montant « la pédagogie de la soumission »,que des Al Gore rémunérés à plusieurs milliers de dollars les conférences sur le climat se pose en défenseur de l’écologie est pour le moins comique,les états unis sont les plus gros pollueurs,ils ont utilisé les armes à uranuim appauvri contre l’Irak et ces guignols viennent nous faire des leçons.Méfie toi donc de tous ces discours bon enfant et moralisateur,pour sauver la planète sortons du capitalisme ,on ne peut à la fois continuer à produire toute sorte de gadgets inutiles et plaider la cause écologique,c’est seulement un moyen de faire culpabiliser le petit peuple en lieu en place des industriels,l’écologie le dernier passe temps des bobos en manque de sensation.


                                                                            • abdelkader17 22 novembre 2009 11:20

                                                                              erratum:telle une girouette


                                                                            • marie 22 novembre 2009 09:36

                                                                              a propos de tram : le tram : que des avantages ! et EVIDEMMENT on oublie de dire que cela suppose généralement de NOMBREUX arrachages d’arbres centenaires, avec toute la faune qui y vivait ou s’en servait : c’est çà l’écologie ? eh bien on est très loin du compte. en tout cas toujours le même raisonnement : tout pour l’homme ! RIEN pour les autres espèces. Y EN A MARRE !


                                                                              Cette information provenant de la perfide Albion, intervient à quelques jours du sommet de Copenhague ! tant mieux ; aucune décision ne sera prise, et les industriels peu scrupuleux continueront comme en l’an 40 à tout saloper, avec des maitres en la matière les chinois qui n’en ont rien à fiche de la nature ! faut voir ils mangent TOUT CE QUI BOUGE ! « jour après jour, la destruction du monde se poursuit » René Char.
                                                                              Rideau et gragarisez-vous bien d’étiquettes : « réchauffstes, septiques » ah ! combien vous aimez çà ! 

                                                                               « Dans mon pays, les tendres preuves du printemps et les oiseaux mal habillés sont préférés aux buts lointains  ». René Char.


                                                                              • pissefroid pissefroid 22 novembre 2009 10:03

                                                                                (http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.htm)
                                                                                Le GIEC a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue.

                                                                                Vous avez bien lu.... "comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine"
                                                                                Il ne faut donc pas s’étonner
                                                                                puisque le giec dit que le changement climatique est d’origine humaine les laboratoires qui travaillent pour lui fournissent des résultats conformes à la mission du giec.

                                                                                Dire cela n’est pas dire que l’espèce humaine n’est pas responsable de la dégradation de l’environnement.

                                                                                Que l’espèce humaine pollue la terre, n’est pas une raison pour dire qu’elle est responsable du changement climatique.

                                                                                Ce sont des problèmes disjoints.
                                                                                ça m’agace que chaque fois la confusion perdure.


                                                                                • rocco rocco 22 novembre 2009 10:18

                                                                                  l’obscurcissement planétaire est le résultat de l’activité humaine. A contrario du CO2 la pollution diverse et variée peut amener un refroidissement du globe bien plus rapidement q’un hypothétique réchauffement dû au seul CO2.


                                                                                  • Demesure 22 novembre 2009 10:50

                                                                                    "Les libéraux tentent, de toutes les façons possibles, de discréditer le réchauffement, parce que comme il est avéré, il entraine forcément des mesures de REGULATION vis à vis des industries polluantes ;« 

                                                                                    @Sisyphe,
                                                                                    Pourtant, Sarko, que la gauche traite »d’ultra-libéral", est un des plus ardents défenseurs de la régulation carbone, jusqu’à imposer unilatéralement une taxe carbone aux Français. De même pour Bayrou du Modem qui va jusqu’à s’associer aux verts pour défendre Coppenhague ce WK même.

                                                                                    Renseignez-vous, si la théorie du réchauffement anthropique prend l’eau, c’est parce qu’elle ne tient pas l’épreuve des faits et parce que la vérité sur les manipulations éclate, pas à cause de votre bouc-émissaire facile les libéraux.


                                                                                    • Skapad Skapad 22 novembre 2009 11:05

                                                                                      [...//...les lois « Grenelle » abrogées de toute urgence....//...]

                                                                                      Manipulation ou pas, rien ne peut pour autant rester dans l’état de « laisser faire » ! Comme cela a été le cas depuis plus 1 siècle !

                                                                                      Pour ce qui est du réchauffement, on peut effectivement avoir des doutes, d’autant plus que ce sont des hommes médiatiques qui ont fait émerger la prise de conscience des populations, les médias en remplacement des politiques, c’est plutot là que ce situe le problème, l’inversion des rôles.

                                                                                      Cette remise en cause du réchauffement « anthropique », ne remet pour autant à la fin des temps la problématique énergétique planétaire, et qui reste le grand challenge du siècle qui s’annonce. Les ressources sont limitées, les lois Grenelles avec leurs défauts devront de toutes façons etre mise en oeuvre.

                                                                                      Cette réduction des réserves, ce fera soit avec l’assentiment des populations qui auront acceptés cet état, ou alors ce qui risque d’arriver ce fera par des politiques ultra-dictatoriales.

                                                                                      Le choix nous appartient à nous autres, la sobriété énergétique effective ou acceptée, ou la dictature imposée....Comme pour la clope, la désintoxication pétrolière sera rude et longue !

                                                                                      Réchauffement ou pas , kénavo.


                                                                                      • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 14:35

                                                                                        @Skapad
                                                                                        « ... Les ressources sont limitées ... »

                                                                                        Malthus nous avait déjà fait le coup il y a deux siècles. On a vu ce qu’il en a été de ses prédictions.

                                                                                        Le Club de Rome a remis le couvert il y a quarante ans (avec un jeune scientifique nommé John Holdren, qui est devenu depuis conseiller scientifique d’Obama !...). On a vu ce qui en est résulté.

                                                                                        C’est précisément parce que tout cela ne marchait pas que la fable du CO2 acteur du climat a été inventée. On était certain comme cela d’arrêter le développement.

                                                                                        Les ressources sont « limitées » ?... Forcément puisque nous vivons sur une terre « finie ». Mais tout est une question d’échelle. Suivant qu’il « en reste » pour 50, 1000 ou 10 000 ans, cela fait une certaine différence en ce qui concerne la façon de faire face.

                                                                                        On affole les masses avec des échéances de l’ordre de la génération alors qu’en fait personne ne sait.

                                                                                        Pour prendre l’exemple du pétrole, depuis un siècle on n’arrête pas d’en annoncer la fin, et on n’arrête pas non plus de la repousser. Plus on consomme de pétrole, plus on en trouve (parfois même sans le chercher), et plus il « en reste ».

                                                                                        Mais j’imagine bien que si nos ancêtres Cro-Magnons avaient eu la chance de bénéficier des conseils éclairés de John Holdren, celui-ci n’aurait pas manqué de faire remarquer que le monde étant fini, il fallait faire attention à l’usage des cailloux.

                                                                                        A moins que l’âge de pierres ne se soit terminé par manque de pierres ?


                                                                                      • CLAD CLAD 22 novembre 2009 11:06

                                                                                        Mieux que de se prendre le chou à parler des politiques,droite,gauche et tous les autres,sachant qu’ils ne sont pas là pour nous aider mais plutôt pour satisfaire leurs égaux et se remplir les poches sur notre dos,on devrait plutôt s’acharner à couper la tête à tous ces vautours du haut de la pyramide !
                                                                                        Espérons que cette affaire ne soit pas occultée et fasse tomber quelques uns de ces psychopathes....


                                                                                        • Big Mac 22 novembre 2009 11:15

                                                                                          Le sujet m’intéresse j’ai commencé à argumenter, mais lisant les interventions qui comme à l’habitude remplacent tout débat et toute argumentation en slogans politiques, attaques ad hominem et mensonges, je me dis à quoi bon se fatiguer pour des des propagandistes qui se contenteront de répondre :

                                                                                          « Les libéraux sont des crapules, vive ségolène le livre rouge et le coran. »

                                                                                          Ou pire encore, des mensonges aussi grotesques que : "Un Tram en 1917 et qui va être remis, c’est bizarre, reviendra moins cher en fonctionnement que le système de bus".

                                                                                          Allez je laisse tomber l’affaire, continuez sans moi la propagande et les mensonges.


                                                                                          • abdelkader17 22 novembre 2009 11:23

                                                                                            @MCM
                                                                                            t’es complètement frapadingue mon pauvre, que vient foutre le coran ici ?


                                                                                          • Big Mac 22 novembre 2009 11:33

                                                                                            Demandez à Vilistia, moi je ne fais que constater.


                                                                                          • Augustule pipo 22 novembre 2009 11:16

                                                                                            C’est énorme comme info, je suppose que les médias mainstream vont se taire ou minimiser l’incident !

                                                                                            Espérons que cette affaire explose au grand jour pour montrer la mascarade qu’est le réchauffement climatique, d’ailleurs on ne parle plus de réchauffement climatique, mais de changement climatique.

                                                                                            Est-ce que les scientifiques utilisent des données pour valider une théorie ou utilise-t-il des théories pour valider des données ?


                                                                                            • PapyJako PapyJako 22 novembre 2009 14:45

                                                                                              @pipo
                                                                                              C’est pire que ça !... Certains sélectionnent soigneusement celles des données qui vont dans le sens de leurs théories. Et, en en cas d’absolue nécessité, si cela ne suffit pas ... hop, comme Thierry Henri ... un petit « coup de pouce » ne fait pas de mal !

                                                                                              On savait bien que cela sentait mauvais, sinon, pourquoi se donnaient-ils tant de mal pour planquer leurs données ?...


                                                                                            • ZEN ZEN 22 novembre 2009 13:02

                                                                                              Chantecler
                                                                                              Salut !
                                                                                              Pour agrémenter ton dimanche, j’ai trouvé cette page de Jancovici sur le Giec, qui apporte informations et nuances


                                                                                            • ZEN ZEN 22 novembre 2009 13:08

                                                                                              Ne pas confondre greenwaqhging et écologie (qui est une science du rapport de l’homme à son milieu)
                                                                                              L’écologie est instrumentalisée par des intérêts financiers et industriels

                                                                                              -"Le terme Greenwashing (traduit généralement par « blanchiment écologique ») est utilisé pour désigner un procédé de marketing utilisé par une organisation (entreprise, gouvernement, etc) dans le but de donner à l’opinion publique une image écologique responsable, alors que plus d’argent a été investi en publicité verte (la couleur verte symbolisant ici l’écologie) qu’en de réelles actions en faveur de l’environnement.« 

                                                                                              -Les arnaques à l’écologie, pour très bientôt ?
                                                                                               » Le filon de l’écologie et du développement durable est devenu un gros filon... Et là où il y a de l’argent, il y a aussi exploitation voire escroquerie....« 
                                                                                              -
                                                                                              Trop de vert nuit à la publicité :
                                                                                               »Les retombées générées par une approche résolument tournée vers l’environnement et l’éthique séduisent les entreprises. Toutefois, entre les produits proposés, l’attitude de ces firmes et leur discours, le décalage s’avère parfois criant. Un fossé pointé du doigt par différents acteurs économiques et sociaux.« 
                                                                                              -Greenwashing, trop vert pour être honnête ? :
                                                                                               »De plus en plus de publicité mettent en scène des animaux, des images de la nature et de l’environnement, leur permettant d’associer ces valeurs « pures » à leurs propre produits et / ou services (qui eux ne le sont absolument pas).« 
                                                                                              -Blanchiment écologique, ou quand l’environnement fait vendre :
                                                                                               »De plus en plus de publicité mettent en scène des animaux, des images de la nature et de l’environnement, leur permettant d’associer ces valeurs « pures » à leurs propre produits et / ou services (qui eux ne le sont absolument pas).
                                                                                              Ce type de pratique, qualifiée de « blanchiment écologie » par lalliance découle d’un manque de contrôle de la publicité effectué par Bureau de Vérification des Publicités (BVP)« 
                                                                                              -Observatoire indépendant de la publicité :

                                                                                              -Greenwashing - La mascarade écologique :
                                                                                               » ...il est évident que les grandes marques de ce monde n’ont d’autre choix que de prendre le tournant environnemental dans le but de se forger un capital de sympathie auprès des éco-consommateurs dont le nombre ne cesse d’augmenter.Mais est-ce réellement le début d’une ère nouvelle ou plutôt une image savamment travaillée à coup de campagnes marketing ? D’après vous ?Les campagnes publicitaires aux allures « éco-bio » qui ne sont en réalité que de la poudre aux yeux pour se donner une image publique responsable, sont tellement nombreuses que le terme désignant cette technique se nomme « Greenwashing » ou « mascarade écologique » !

                                                                                              -Peugeot s’adonne au « greenwashing » :
                                                                                              « une technologie plus propre pour plus de plaisir ». C’est le slogan accolé à la publicité pour la 4007, le tout dernier 4x

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès