• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Explosion et tirs dans une école polytechnique à Kertch (Crimée) : 18 morts (...)

Explosion et tirs dans une école polytechnique à Kertch (Crimée) : 18 morts et 47 blessés

Une attaque a eu lieu aujourd’hui dans une école polytechnique de Kertch en Crimée. Le bilan provisoire fait état de 18 morts et 47 blessés.

JPEG - 456.2 ko
Photo : Ekaterina Keïzo - TASS

Une attaque a eu lieu aujourd’hui dans une école polytechnique de Kertch en Crimée. Le bilan provisoire fait état de 18 morts et 47 blessés.

Qualifié d’abord de simple explosion en début d’après-midi, l’acte a été requalifié en attentat terroriste, avant d’être rétrogradé comme meurtre. D’après les informations préliminaires, il semble qu’un engin explosif non identifié aurait fait exploser une bonbonne de gaz (l’école n’était pas reliée au réseau et était alimentée en gaz liquéfié par des bonbonnes), puis un ou des hommes auraient ouvert le feu sur les personnes présentes.

Le premier bilan qui faisait état de 10 blessés s’est très vite alourdi, et le bilan actuel de 18 morts et 47 blessés n’est toujours que provisoire et pourrait encore s’alourdir. La plupart des personnes tuées sont des étudiants, qui ont été touchés par balles.

Parmi les blessés, au moins 34 personnes ont dû être hospitalisées. Les blessés ont été répartis dans deux hôpitaux de Kertch.

Le chef de la République de Crimée, Sergueï Aksionov s’est rendu sur place, où le ministère des Situations d’urgences et une unité de l’armée (200 soldats) sont sur place pour organiser les secours, l’évacuation des blessés, fouiller les décombres, mais aussi empêcher d’autres explosions. D’après les dernières informations reçues, personne ne serait coincé sous les décombres.

Le président de la fédération de Russie a donné ordre au ministère de la Santé, au ministère des Situations d’urgence et aux autres services de porter assistance aux victimes.

À l’hôpital N°1 de Kertch, huit équipes chirurgicales travaillent en parallèle pour prendre en charge les blessés, et le ministère de la Défense a mis à disposition un de ses hôpitaux militaires. Une ligne directe a aussi été mise en place pour informer la population et les personnes qui s’inquiètent pour leurs proches fréquentant l’établissement.

Vladimir Poutine a aussi adressé ses profondes condoléances aux familles et amis des victimes, et un deuil de trois jours a été déclaré sur la péninsule.

Le FSB, le ministère de l’Intérieur et la Garde Nationale sont rapidement arrivés sur place. Le lieu de l’explosion a été bouclé, et l’enquête criminelle est en cours. Sergueï Melikov, Premier chef adjoint de la Garde Nationale a très vite qualifié l’explosion d’acte terroriste, et l’enquête a été lancée sous ce chef d’accusation, avant d’être changé pour « meurtre ». Le président russe a ordonné au FSB et aux forces de l’ordre de faire toute la lumière sur ce qui s’est passé.

Des témoignages recueillis par la presse ont permis d’y voir rapidement plus clair. Ainsi, la concierge de l’école Natalia Panikorovskaya a déclaré à RT qu’elle a vu deux explosions suivies d’une fusillade.

«  Je ne sais pas comment ils sont rentrés. Il y avait des enfants, beaucoup d’enfants […]. Quand les enfants sont passés, il y a eu une explosion. Je pensais que c’était un poste de télévision qui avait explosé. Puis la seconde explosion. Et puis des gens sont descendus en disant avoir entendu une fusillade au premier étage  », déclare-t-elle.

Le deuxième témoignage vient de l’un des étudiants qui a confié à RT avoir vu des hommes masqués tirer après la première explosion, et jeter des engins explosifs.

«  Au début, il y a eu une explosion dans la cantine, et immédiatement après, des personnes avec des armes automatiques ont commencé à sortir des toilettes. Ils avaient des masques sur leurs visages. Il était impossible de savoir de quelle nationalité ils étaient. Il y en avait beaucoup, mais je ne peux pas dire combien. Ils ont tiré sur des étudiants et des enseignants – tous ceux qu’ils rencontraient sur leur chemin. J’ai vu un ou deux blessés. En outre, ces personnes ont jeté des engins explosifs  », a-t-il déclaré.

Selon lui, des personnes fuyant les lieux auraient même sauté par les fenêtres.

Des images de vidéo-surveillance auraient filmé l’auteur présumé de l’attaque. D’après les dernières informations reçues, le jeune homme était un ancien étudiant, et s’appelait Vladislav Rosliakov. Il aurait mis fin à ses jours après l'attaque, et son corps aurait été retrouvé dans l’école d’après Sergueï Aksionov. Pour l’instant les motivations de ce jeune homme ne sont pas connues.

En attendant que l’enquête fournisse des informations sur les motivations de cette attaque, la sécurité du pont de Kertch et celle de l’ensemble de la péninsule de Crimée a été renforcée.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • V_Parlier V_Parlier 17 octobre 17:02

    D’après les dernières annonces, la concierge aurait cru voir plusieurs assaillants du fait que le meurtrier repassait un peu partout, abattant tout le monde sur son passage. D’où ces descriptions contradictoires.


    • Christelle Néant Christelle Néant 17 octobre 17:08

      @V_Parlier
      Oui et le bilan est désormais de 19 morts... Quel carnage smiley 


    • V_Parlier V_Parlier 17 octobre 18:57

      @Christelle Néant
      Et ça touche encore plus quand c’est dans une ville où on s’est déjà rendu (même si ce n’est pas vraiment rationnel), ce qui est mon cas.


    • roman_garev 18 octobre 11:07

      @V_Parlier
      Et quand c’est dans une ville sans gros problèmes qui n’a jamais connu une chose pareille.


    • Jelena Jelena 17 octobre 19:30

      Visiblement il s’agit de l’acte d’un fou isolé, car Porky a adressé ses condoléances aux proches des victimes.


      • roman_garev 18 octobre 09:09

        @Jelena

        Bonjour Jelena,
        Ça m’étonne que vous considérez des déclarations du chef d’État nazi comme une preuve de quoi que ce soit.
        Il n’a que saisi cette occasion que pour nommer les victimes des « enfants ukrainiens » (en sous-entendant que l’assassin, lui, était russe). Pour faire croire que la Russie tue les Ukrainiens en Crimée occupée.


      • Jelena Jelena 18 octobre 09:56

        Zdravo Roman,

        On verra bien ou mènera l’enquête, mais d’après « radio Belgrade » le criminel n’a pas de liens avec Kiev.
         
        Après, je me doute bien que Porky n’a pas le coeur brisé...

      • roman_garev 18 octobre 10:36

        @Jelena
        Oui, il se mit à sourier largement tout de suite après ces soi-disant condoléances.

        Et oui, jusque-là en Russie on n’accuse pas Kiev. Tout au contraire de Kiev lui-même qui accuse la Russie tout de go, pour chaque meurtre ou même sa simulation (voir l’affaire Babtchenko).

      • Arthur Gohin 17 octobre 20:41

           La thèse du fou isolé s’avère souvent fausse à ma connaissance, sauf aux Usa, or la Russie n’est pas du tout les Usa comme mentalité. Au moins deux témoins ont vu plusieurs hommes cagoulés tirer. Et comment est-ce qu’un jeune de 18 ans n’ayant acquis que récemment une arme pourrait toucher autant de monde avec une telle éfficacité ? Et puis suicidé ou tué ? Ce n’est ni lui ni la balle qui va le dire !

           Poutine veux faire de l’Ukraine un modèle de retour à la Russie. Porochenko veut le contraire, et les condoléances d’une ordure aussi phénoménale que lui ne veulent absolument rien dire. N’a-t-il pas récemment donné l’ordre à son armée de tirer, ce qu’elle fait sur des civils ?

        • V_Parlier V_Parlier 17 octobre 22:08

          @Arthur Gohin

          Des tueurs venus d’Ukraine, ce serait possible mais pas forcément sous les ordres de Porochenko (ils sont assez « freelance », ces fameux bataillons qui ont le droit de tout. Porochenko leur doit son pouvoir donc il regarde ailleurs).

          Ensuite, alors que nos officiels nous présentent le pouvoir russe comme cherchant à chaque instant à « exploiter les tragédies » pour incriminer la douce Ukraine, là on serait plutôt en présence de l’exact contraire : Cacher l’origine terroriste du carnage par soucis extrême de pacification. mmmh... bon. L’un comme l’autre m’étonne.

          Il est vrai que les témoignages mentionnant plusieurs assaillants m’intriguent. Mais à côté de ça, certains habitants rapportent qu’ils ont entendu successivement de plusieurs témoins des versions déjà complètement contradctoires, l’effet de panique n’aidant pas à la compréhension à chaud de ce qui se passe. Bref, pour l’instant je suis perplexe.

        • sls0 sls0 17 octobre 23:44

          @Arthur Gohin
          Il n’avait pas réussi à avoir une greencard pour les USA, il s’est dit si je me la fait à l’américaine peut être que ?


          Ok c’est très tendance aux USA mais en mai en Suisse les flics ont arrêté un jeune juste avant qu’il passe à l’acte.
          En Suède ils ont donné aussi.

          Pour ce qui est de l’efficacité du tir une kalach à 5-6m il ne faut pas être tireur d’élite.

        • Mychris Mychris 18 octobre 08:32
          @Arthur Gohin

          Hola l’ami,
           Moi aussi je peux faire des conclusions à l’emporte pièces...
          Pourquoi-pas une action de porte-flingues Tchétchène visant à terme à décrédibiliser le pouvoir de Kiev en lui faisant porter le chapeau ? Ou mieux, de démontrer qu’il s’agit de radicaux Tatars afin d’interdire définitivement tout les groupes politiques de ces derniers ?
          Les victimes sont encore chaudes que l’on part dans des délires complotistes...
          C’est un triste et dramatique fait divers (au sens judiciaire) pour le moment.

        • roman_garev 18 octobre 09:20

          @sls0
          À quoi bon faire croire qu’en Russie n’importe quel adolescent peut se procurer d’un kalach ?

          L’assassin maniaque se serait préparé à l’acte depuis ses 14 ans, lors ses jeux sanglants aux shooters.
          Il s’est préparé au tir, il a fourni tous les documents nécessaires pour obtenir un permis d’acheter l’arme à chasse en bonne et due forme à ses 18 ans.
          Et n’oubliez pas que la plupart des victimes étaient celles de l’explosion en cantine. Le dispositif mis en marche par le tueur aurait 300 grammes d’equivalent du TNT et serait bourré d’élements métalliques. On a trouvé d’autres explosifs après.

        • roman_garev 18 octobre 10:32

          @roman_garev 
          Arme : fusil à pompe turc Hatsan Escort AimGard 12/76, 150 cartouches à mitraille (pour la chasse au loup), le tout payé moins de 300 Euros et acheté légalement le 15 octobre 2018, sur passeport et permission livrée le 9 octobre 2018, avec signature dans le journal de vente du magazin.


        • generation désenchantée 18 octobre 11:29
          • @roman_garev
          a mitraille ? c’est de la chevrotine ?

        • roman_garev 18 octobre 12:00

          @generation désenchantée
          Oui, exact, la chevrotine. La mitraille, c’était l’imperfection du dictionnaire russe-français...


        • generation désenchantée 18 octobre 12:37
          • @roman_garev

          pas étonnant que le bilan soit si lourd , pas besoin d’ être un bon tireur avec ça
          9 plombs de 7 a 8 mm par cartouche , autant de blessures et en plus groupées

        • generation désenchantée 18 octobre 01:05
          • semblerait que son arme était un fusil a pompe calibre 12
            il a dût voir comment faire en se documentant sur les précédentes tuerie de masse

          • roman_garev 18 octobre 11:54

            Déjà 21 morts...


            • Christelle Néant Christelle Néant 18 octobre 12:27

              @roman_garev
              Oui, j’ai vu que le bilan s’est alourdi smiley


            • roman_garev 18 octobre 12:07

              Une nuance de plus : la mère et l’assassin faisaient partie de et fréquentaient volontiers la secte « Témoins de Jéhovah ». Cette secte, interdite en Russie, est très répandue en Ukraine dont la Crimée faisait partie.

              D’ailleurs, cette abondance de sectes en Ukraine (on n’en parle que rarement) explique beaucoup dans le comportement de la société ukrainienne.

              • Tom France Tom France 18 octobre 12:43

                Plusieurs pistes possibles :

                1- Soit il s’agit d’un tireur isolé ayant agi pour divers motifs personnels en rapport avec son état mental
                2- Soit une faction de l’état ukrainien est derrière cette attaque dans le cadre d’une politique de sabotage et de harcèlement visant à « reprendre la Crimée »
                3- Soit israel a commandité l’attaque pour se venger de la livraison de S-300 à la Syrie qui l’empêche désormais de mener ses opérations anti Iranienne et Syrienne à souhait
                4- Soit une partie de l’état profond US a commandité l’attaque dans une tentative désespérée de faire « mal » à la Russie et maintenir certaines tensions actives sur la scène mondiale.

                Perso, je penche plus pour la thèse 2 et 3, le terrorisme n’étant qu’un instrument de guerre entre état !

                • dafuniks 18 octobre 14:36

                  @Tom France
                  5- Soit c’est les services Russes qui ont manipulés ce jeune pour faire accusé un autre état. Un peu comme le 11 sept et la CIA US.


                • Mychris Mychris 18 octobre 16:37
                  @Tom France

                  Jusqu’à preuve du contraire, c’est un taré qui à trop joué à Stalker... Il faut raison gardé.
                  Concernant les kalachnikov , je confirme c’est plus facile de s’en procurer une en Seine St Denis ou à Marseille qu’en Russie.


                • roman_garev 18 octobre 19:43

                  @dafuniks
                  La Russie n’a pas besoin de simuler des attentats de la part de l’Ukraine (comme l’Ukraine l’a fait avec Babtchenko et le sang du porc), vu que cette dernière fournit des vrais attentats en abondance.


                  D’autre part, imaginer un tel massacre barbare de la part du FSB envers ses propres écoliers en parle beaucoup de votre esprit pervers d ’un russophobe et raciste acharné.

                  Enfin, jusqu’à présent la Russie n’a pas accusé l’Ukraine (contrairement à vos voeux). Elle ne l’accusera qu’après avoir trouvé des preuves incontestables (si des fois elle les trouve). La Russie n’est pas une petite-bretagne pour accuser un autre État sans aucune preuve, exlusivement selon la propre conviction (et encore, existe-t-elle au fait, cette conviction ?) de la folle au pouvoir qui fait tout pour détourner l’attention de son public à la catastrophe imminente. d’un brexit non-guidé. La Russie n’a pas de tels problèmes.


                • generation désenchantée 18 octobre 20:04
                  • les tueurs de masse veulent se suicider , il y en a même qui veulent être tué par les forces de l’ordre , mais ils veulent surtout que ce soit médiatisé pour être connut après leur mort

                    le pire c’est que même les tueurs en série ont des fans

                    au fait juste une question , qui peut me dire le nom d’une seule victime d’une tuerie de masse , sans chercher dans la liste des victimes sur internet  ?

                • roman_garev 18 octobre 20:28

                  @generation désenchantée
                  La liste des 20 victimes en russe (mais avec les dates de naissance tout à fait compréhensibles).

                  En somme, trois professeurs et 17 étudiants.
                  En français, pour l’exemple : fille et mère Baklanov :

                  19. Nastya Baklanova - née le 01.11.1991
                  20. Svetlana Baklanova - née le 12.07.1961.
                   

                • generation désenchantée 18 octobre 23:40
                  • @roman_garev

                  oui , mais essaye pour une tuerie de masse plus ancienne , utoya par exemple , celle de las vegas , bataclan , columbine , ou la fusillade de l’université du texas a austin en 1966

                  mais pour celle de 1966 , si on avait eut les outils médicaux d’aujourd’hui , elle n’ aurait peut être pas eut lieu , le tireur avait une tumeur au cerveau

                • OMAR 18 octobre 20:20
                  Omar9
                  .
                  @C. Neant :« l’acte a été requalifié en attentat terroriste, avant d’être rétrogradé comme meurtre. »
                  .
                  Après une enquête des plus minutieuse, aucun « Allah Akbar » n’a été entendu...
                  .
                  Ouf, nous l’avons échappé belle... ;
                  .
                  Car ces 19 innocents assassinés par une racaille, une crapule, ne l’ont pas été par un terroriste, terme qui ne s’applique qu’à une communauté bien précise...
                  .
                  Donc, les malheureux parents de ces victimes doivent moins souffrir...

                  • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 20:25
                    @OMAR

                    oui omar fait attention avec la déconstruction,je connais aussi....

                    mais tu as raisons de le souligné,même si chistelle aurait pu esperé des terroristes ukrainien....
                    c’est mieux nuancé ,omar ?

                  • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 20:26
                    @Xenozoid
                    ou tatar

                  • roman_garev 18 octobre 20:45

                    @OMAR
                    En Russie on connaît largement plus de terroristes que vous ne vous imaginez.Ceux dont vous parlez n’ont pas de monopolie de terrorisme en Russie.

                    La requalification a eu lieu, car jusqu’à présent on n’a pas trouvé des indices d’un acte terroriste qui est rigoureusement défini dans le Code pénal russe.
                     
                    Pour l’info : aucun symbole ni clameur religieux n’y figurent pas...

                    Mais jugez vous-même, voici la définition d’un acte terroriste dans le Code pénal russe (Article 205) :

                    La perpetration d’une explosion, d’une incendie intentionnellel ou d’autres actes qui menacent de faire des victimes, de causer des dommages matériels importants ou d’autres conséquences graves, en vue de déstabiliser les autorités ou les organisations internationales ou d’influer sur la prise de décisions, ainsi que la menace de commettre ces actes, en vue d’influer sur la prise de décisions par les autorités ou les organisations internationales...

                    Comme vous voyez, on n’a pas trouvé ici cet « en vue de déstabiliser les autorités... »

                  • Christelle Néant Christelle Néant 18 octobre 20:45

                    @OMAR et @Xenozoid
                    Le terme de terroriste n’est pas propre à une communauté. Il y a des terroristes ukrainiens. Comme ce cher Oleg Sentsov, qui projetait de faire péter une bombe en Crimée. Allez relire la définition du mot terrorisme cela vous évitera de sortir des âneries.
                    Votre commentaire et ceux de Xenozoid sont plus que déplacés. Cela ne change rien à la peine des proches des victimes, ni à ceux qui ont été blessés. Cela a de l’importance pour l’enquête et les conséquences potentielles si cela avait été un acte terroriste. Et je n’espérais pas que ce soit des terroristes ukrainiens. Gardez vos fantasmes malsains pour vous et évitez de les coller sur les autres.


                  • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 20:46
                    @Christelle Néant


                    tu es trop froide christelle

                  • roman_garev 18 octobre 20:50

                    @Xenozoid
                    Mais sincère.


                  • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 21:00
                    @roman_garev

                    attend je dis a omar que déconstruire et ramené tout a un groupe n’aide pesonne pas plus que d’espérer quelque chose...et je le prouve
                    mais tu as raisons de le souligné,même si chistelle aurait pu esperé des terroristes ukrainien....
                    c’est mieux nuancé ,omar ?
                    bon vous êtes tous un peux binaires quand même...
                    clairs mais binaires,
                    je répondais à omar pas au massacre...ok ?

                  • roman_garev 18 octobre 21:07

                    @Xenozoid
                    D’accord. Je dirais plutôt : binaires mais clairs. Sans « highly likely » et autres arabesques occidentales et orientales.


                  • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 21:09
                    @roman_garev
                    a force de déconstruction , j’ai peur des mots qui ne disent rien....voila

                  • Christelle Néant Christelle Néant 18 octobre 21:14

                    @Xenozoid
                    Trop froide ? Je suis tout le contraire justement....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès