• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Faina Savenkova – « Bonjour, réverbère ! »

Faina Savenkova – « Bonjour, réverbère ! »

Voici la traduction en français du dernier texte de Faina Savenkova sur le langage des réverbères et la guerre. Comme toujours, c’est un texte plein d’espoir et d’énergie positive malgré le sujet.

JPEG

Lorsque j’ai reçu mon premier prix lors du concours organisé à l’occasion de l’anniversaire d’Andreï Oussatchev, il pleuvait à verse dehors, bien que le mois inscrit sur le calendrier soit celui de décembre. À cette époque, je ne savais pas ce qui m’attendait. Je voulais juste rencontrer mon écrivain préféré, dont ma mère lisait les livres à mon frère et à moi-même. Nous nous asseyions et écoutions les histoires de chats dans la maison sombre, presque morte, à la lumière de la bougie vacillante et crépitante, et nous imaginions nos personnages préférés.

C’était en octobre 2014. Il n’y avait toujours pas d’électricité ni de chauffage, et je pense qu’il n’y avait pas d’eau non plus. La ville pansait ses plaies après le bombardement. Tout le monde vivait dans l’espoir. Nombreux sont ceux qui ont du mal à comprendre ce que l’on ressent lorsqu’il n’y a pas de lumière et que la température intérieure et extérieure est à peu près la même. Mais ça l’était. Et quelque part, c’est toujours le cas. Et tant qu’il y aura des combats et que les bombardements ne s’arrêteront pas, ce sera le cas. Nous vivions dans la croyance que tout allait changer.

Par conséquent, lorsque, après plusieurs mois d’oubli et de silence, les lumières de la rue s’allument, vous êtes immensément heureux. La lumière des réverbères allumés peut être considérée comme des mots, s’ils ne peuvent pas communiquer autrement, n’est-ce pas ? Une ampoule apparemment ordinaire peut devenir un motif de joie. C’est dans ces moments-là que naissent les récits d’un réverbère discret près de chez soi, saluant les passants de sa lumière clignotante. Et papa s’est incliné en retour et lui a présenté toute notre famille.

Avec le temps, la vie commencera à s’améliorer. La plomberie et l’électricité seront réparées, des produits d’épicerie apparaîtront dans les magasins, et le vieux réverbère sera réparé. Il ne sera plus différent des autres réverbères de notre rue. Et c’est probablement une bonne chose. Mais je crois toujours qu’un jour, il me fera à nouveau un clin d’œil de son grand œil jaune. Qui sait, peut-être qu’il le fera. Ainsi, la phrase familière « Bonjour, réverbère ! » continue d’être entendue chaque nuit.

À cette époque, je ne savais pas qu’en quatre ans, je remporterais le concours Oussatchev, que je deviendrais deux fois championne de la RPL et que mes œuvres commenceraient à être imprimées et traduites en Europe et en Russie. Je ne savais pas que ma vie, comme celle de beaucoup d’autres, allait changer.

J’ai récemment terminé un roman et gagné un prix dans un concours de journalistes pour un essai sur mon cher théâtre russe Louspekayev. Et aujourd’hui, il fait gris et sombre et il neige à nouveau, fondant en touchant le sol. Je m’empresse de signaler que nous sommes en fait en mars et qu’il devrait faire chaud. Quelqu’un a informé Mars ? Eh bien, ou au moins avril, pour qu’il puisse arriver au travail à l’heure.

Je veux dire, tu peux voir le bien dans ce monde, tu peux chercher le mal, ou tu peux juste attraper les flocons de neige avec ta bouche. La neige de mars est trop imprévisible pour gaspiller ces précieuses minutes à toutes sortes de bêtises d’adultes.

Faina Savenkova
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 25 mars 09:34

    Avec la 5G, les réverbères vont nous donner plus que la lumière, ils vont tisser les barreaux de la cage globale et activer les petites particules vaccinales...

    Mais... chut... Les hackers ont encore besoin d’ombre.


    • Guy19550 Guy19550 25 mars 14:22

      On a du mal à imaginer qu’un réverbère peut avoir une telle importance pour une personne, sauf qu’avec la guerre et un esprit fort jeune, cela devient réel. Je dis : toutes mes félicitations pour ce texte. 


      • Jean 25 mars 16:26

        Merci de cette excellente traduction d’un texte si beau. Décidement cette personne a surement un bel avenir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité