• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Faina Savenkova : Je crois qu’il y a beaucoup de gens bien en (...)

Faina Savenkova : Je crois qu’il y a beaucoup de gens bien en Ukraine, mais malheureusement, ils sont encore une minorité

J’avais beaucoup de travail à faire avant la nouvelle année. Lorsque je suis revenue de Moscou après le lancement de notre livre « Ceux qui se tiennent derrière ton épaule », j’ai dû écrire des textes et des dissertations pour l’école. J’ai donc dû passer des soirées devant l’ordinateur portable et, après l’affaire Mirotvorets, le « flux de nouvelles intelligent » a décidé de remplir mon mur de nouvelles politiques mélangées aux derniers films. Je suppose qu’il a décidé de me faire participer à ses intérêts. C’est ainsi que j’ai découvert qui étaient Julian Assange et Viktor Medvedtchouk. De plus, mes amis publiaient souvent des messages qui me rappelaient sans cesse leur existence.

JPEG

Il me semblait que le Nouvel An était une fête au cours de laquelle je pouvais féliciter toutes sortes de personnes et leur souhaiter bonheur et bonne chance. Ainsi, sur Telegram j’ai envoyé des vœux pour Victor Medvedtchouk et Julian Assange. Ça aurait dû s’arrêter là, enfin, c’est ce qu’il me semblait. Mais quelques jours plus tard, Viktor Vladimirovitch a répondu à cette humble salutation en publiant sa réponse sur le canal Telegram de son service de presse. Je pense que Viktor Medvedtchouk se soucie autant que moi de la paix dans le Donbass. Je crois qu’il y a beaucoup de gens bien en Ukraine, mais malheureusement, ils sont encore une minorité. J’espère néanmoins que les choses changeront bientôt et que la guerre prendra enfin fin, car un petit pas sur ce chemin de la paix est fait par quiconque se souvient qu’il vaut mieux parler que tirer.

« Chère Faina, merci pour tes vœux, ils me sont très précieux. Tu as raison de dire que toi et moi agissons dans la même direction – pour obtenir la paix dans le Donbass, pour mettre fin aux meurtres et aux crimes de guerre. Je pense que la vie des enfants, et des civils en général, dans le Donbass, est mise en danger d’une manière injuste, erronée et criminelle. C’est pourquoi, comme toi, je suis très mal vu par le gouvernement ukrainien et le parti politique de la guerre. Nous avons tous les deux été mis sur le site web Mirotvorets pour cette activité, et de cette façon ils veulent nous intimider, ainsi que les personnes qui nous soutiennent. Seulement, chère Faina, nous sommes soutenus par de si bonnes personnes qui ne se laisseront pas intimider, alors n’aie pas peur non plus. Les personnes qui sont avec nous sont beaucoup plus nombreuses.

La plupart des Ukrainiens ne sont pas du tout comme ça, et le site web Mirotvorets lui-même a récemment déclaré qu’il n’avait rien à voir avec l’Ukraine. La plupart des Ukrainiens veulent la paix, contrairement à ces forces extérieures qui poussent le pays vers la haine et la folie. Et ces Ukrainiens suivent ton travail, où tu appelles à la bonté, à la justice et à la noblesse. En ce qui me concerne, c’est ce que tout homme de lettres devrait faire.

J’apprécie beaucoup ton activité créative et publique qui rapproche la paix de notre pays, ta sincérité, ton talent, ta capacité à faire preuve d’empathie et à ne pas avoir peur des accusations de ce que tu n’as pas fait. Oui, certains oncles et tantes sans conscience et sans honneur t’ont inscrite comme faisant partie des ennemis de l’Ukraine et des projets du Kremlin. Ils sont une minorité, toi, en tant que dramaturge, tu comprends que les personnages négatifs ne font que renforcer les personnages principaux de l’œuvre, les rendre plus brillants, plus courageux, plus forts. Et Dieu lui-même t’a dit de briller davantage, car le nom orthodoxe Faina a des racines grecques et signifie « brillant, resplendissant ». La jeune fille sainte martyre Faina de Corinthe a refusé de servir les idoles païennes sous peine de mort, apportant la lumière aux gens et l’amour du Christ. Comment est-ce que je sais ça ? Faina était le prénom de ma mère, et il m’est très cher.

En ces fêtes de fin d’année, ce sont les hommes de lettres qui nous rappellent la noblesse, la bonté, la justice et le fait que le bien triomphe toujours du mal. Et tu as raison de dire que le roi est nu, misérable bien qu’il soit stupide et méchant. Et si cela est clair pour un enfant, cela le deviendra vite pour les adultes. Et alors il y aura une fin heureuse au conte de fées. Toi et moi nous nous reconnaissons dans différent contes de fées, comme les bons magiciens professionnels.

Joyeux Noël et bonne année, chère Faina, et paix et bonheur à notre pays ! Dis aux enfants du Donbass que je ferai tout pour eux, et même un peu plus.

Viktor Medvedtchouk »

Faina Savenkova

Traduit par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 18 janvier 09:23

    C’est excellent et vrai aussi !


    • Guy19550 Guy19550 18 janvier 13:04

      @javanais
      Het lijkt me een vrezelijke vergissing te zijn mij te willen vergelijken met Christelle als zelfde persoon. 


    • Christelle Néant Christelle Néant 18 janvier 14:54

      @javanais
      Il se trouve que contrairement à Guy je ne parle pas le néerlandais. Donc nous ne pouvons pas être la même personne.


    • Guy19550 Guy19550 19 janvier 05:43

      @Christelle Néant
      Il m’arrive aussi de poster ailleus mais c’est assez rare car mon lien par lequel je rentre va directement sur vos articles, je le lis que fort peu ceux des autres.


    • yakafokon 22 janvier 08:46

      @Guy19550
      Le lien à suivre ( à moins que vous ne le sachiez déjà ) est :
      www.donbass-insider.com
      C’est le site animée par Christelle Néant, une journaliste française ( une vraie ), qui vit à Donetsk depuis plusieurs années, sous les obus des nazis ukrainiens.


    • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 09:54
      Je crois qu’il y a beaucoup de gens bien en Ukraine, mais malheureusement, ils sont encore une minorité

      Comme en France ou ils se font intimider ou fracasser par la police lors des manifs ...
      En tous cas ce n’est pas chez les politiques ni les religieux hallucinés qu’on les vois 


      • chantecler chantecler 18 janvier 09:58

        @zygzornifle
        Ils sont peut être même une majorité mais que faire contre une clique fasciste aux commandes ?


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 janvier 13:14

        @javanais

        « Les gens que Moscou n’aime pas sont fascistes comme ceux qui n’aiment pas la politique israélienne sont antisémites. » 

        ... et ceux qui n’aiment pas les staliniens sont trotskystes


      • yakafokon 22 janvier 08:37

        @javanais
        95 % des israéliens sont descendants des rescapés de la Shoah, qui étaient donc originaires d’Europe : c’étaient des ashkénazes, et non des sémites.
        Seuls 5 % des israéliens sont sémites, ce sont les juifs séfarades, ainsi que quelques juifs noirs, les falachas ( descendants du royaume de Saba ), et quelques chrétiens maronites israéliens.
        Par-contre, tous les palestiniens sont sémites, et ce depuis la nuit des temps !
        Un sémite n’est pas un juif, il est issu d’un groupe ethno-géographique originaire de Palestine, et partageant une langue issue de l’araméen qui a donné l’hébreu et l’arabe. Les sémites peuvent être juifs, chrétiens, ou musulmans.
        Ceux qui n’aiment pas la politique israélienne ne sont pas antisémites, il sont anti-sionistes !
        Quand on veut parler de quelque chose, il faut maitriser son sujet sous peine de sombrer dans le ridicule ( voir par exemple l’enquête du Centre Wiesenthal, qui a répertorié scrupuleusement toutes les victimes de la Shoah, dont les noms sont gravés sur la pierre, au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem. Parmi-eux, il n’a été découvert que 9 % de sémites !
        Ceux qui luttent contre la politique israélienne, le font comme ceux qui luttaient contre la politique d’apartheid d’Afrique du Sud, et ont fini par gagner grâce au boycott généralisé de toute la Communauté Internationale !
        Et c’est ce qui pend au nez d’Israël !


      • yakafokon 22 janvier 07:57

        L’Ukraine, depuis le début de sa création artificielle, est divisée en deux parties qui ne s’entendront jamais.

        A l’Est, ce sont essentiellement des ukrainiens qui ont toujours été russes depuis que la Russie existe, et qui donc parlent russe ( leur langue maternelle ).

        Mais à l’Ouest, c’est un conglomérat de galiciens, de polonais, de hongrois, de baltes, tous plus nazis les uns que les autres ( les camps de la mort étaient tous en Pologne, et les galiciens s’étaient engagés dans les rangs de la Waffen SS pour massacrer le plus de juifs possible, en Russie, en Pologne, et même en Ukraine. On leur doit le massacre d’Oradour sur Glane, car ils faisaient partie de la division Das Reich ).

        Tous ces pays, alliés de l’Allemagne nazie, n’ont toujours pas digéré la déculottée que leur a infligé l’U.R.S.S., car Staline a fait le distinguo entre eux, et a séparé le bon grain de l’ivraie, lors de la contre-offensive de Stalingrad à Berlin !

        Il ne faut donc pas s’étonner de voir tous les nazis opérer en Ukraine ( américains, galiciens, polonais, baltes, et esclaves européens de l’OTAN ), car ils vouent une haine farouche à la Russie, sans se rendre compte qu’ils se trompent d’adversaire !

        Car s’ils engagent des hostilités contre la Russie, c’est une destruction totale qui les attend...et c’est valable également pour les Etats-Unis ( bien que ceux-ci, courageux mais pas téméraires, préfèrent que ce soient les européens qui fassent la guerre à la Russie ).

        Dans le Donbass, la quasi-totalité de la population civile, ( bombardée tous les jours par les milices nazies ukrainiennes sous les yeux fermés des observateurs de l’OSCE ), détient un passeport russe, faisant d’elle des russes de-facto.

        Si les bombardements continuent, l’armée russe interviendra pour défendre ses concitoyens, quel-que-soit le prix à payer, et en dépit des vaines et hypocrites éructations des Etats-Unis ( ils ne vont pas faire la guerre à un pays qui leur vend 238.000 barils de pétrole brut Urals par jour ) !

        La Russie le fera dans le plus strict respect des Lois internationales, puisqu’elle défendra des citoyens russes menacés d’extermination  !

        Question : comment se dirigeront les drones armés, les Javelin, les Tomawaks, face aux contre-mesures électroniques mises en place par la Russie, et déjà testées avec un franc succès en Mer Noire et en Syrie ?

        Les américains sont bien placés pour connaitre la réponse : tout ce qui fait appel à l’électronique pour le guidage ne peut résister à des brouillages électroniques !

        Les ukrainiens, et l’Union Européenne devront faire une croix sur les livraisons de gaz russe. La demande en Chine étant de plus en plus importante, c’est le gazoduc Force de Sibérie qui remplacera le North Stream 2 ( déjà amorti ).

        Donc tous ces cons pourront enfin acheter ( comme la France ) le gaz de schiste liquéfié livré par des méthaniers américains traversant l’Atlantique !

        Il est 30 % plus cher ( tant qu’il en reste ), mais quand on aime, on ne compte pas !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès