• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Faut-il s’attendre à encore quatre ou cinq ans de pandémie Covid-19 (...)

Faut-il s’attendre à encore quatre ou cinq ans de pandémie Covid-19 ?

 

Le gouvernement de Singapour, qui a démontré son efficacité en protégeant sa population du covid-19 bien mieux que le gouvernement français, adopte une stratégie de communication divergente, allant jusqu’à prévenir que la fin de la pandémie pourrait ne pas arriver avant "quatre ou cinq ans" plutôt que de présenter de préférence les scénarios les plus roses.

Quels sont ses arguments  ? Et quels sont les avantages d’un plus grand partage avec la population des incertitudes, des risques et même des scénarios pessimistes  ?

Singapour fait partie des pays qui ont su le mieux se protéger de la pandémie au Covid-19. Le petit Etat asiatique n’a connu que 29 décès à ce jour, soit 5 par million d’habitants et la pandémie y est actuellement étroitement contenue avec une trentaine d’infections quotidiennes détectées, alors que la France a dépassé les 1 100 décès par million d’habitants pour une vingtaine de milliers d’infections quotidiennes repérées.

Pourtant, les autorités n’y font pas montre d’un optimisme exubérant, c’est le moins qu’on puisse dire  ! Le ministre de l’Education Lawrence Wong, co-directeur de la cellule interministérielle anti-covid de Singapour indiquait probablement une vue partagée par l’ensemble du gouvernement lorsqu’il a dit le 25 janvier

"À un moment donné, la pandémie passera, mais il faudra peut-être quatre à cinq ans avant de voir enfin la fin de la pandémie et le début d’une normale post-Covid. À quoi ressemblera ce nouveau monde post-Covid  ? Personne ne peut le dire", a déclaré M. Wong.

(...) Il a ajouté que le respect de mesures de gestion sûres, comme le port de masques et l’évitement des foules, se poursuivra cette année et "peut-être une bonne partie de l’année prochaine".

(...) Il a noté que les vaccins actuels pourraient ne pas être aussi efficaces contre les nouvelles souches mutantes du virus, et devront être modifiés pour les contrer.

"Dans le scénario positif, cela signifie que le vaccin devient un peu comme une piqûre annuelle contre la grippe ... ou peut-être que nous développons un vaccin qui fonctionne pour toutes les souches. Mais dans le pire des cas, nous finissons toujours par avoir un temps de retard sur un virus en évolution, et vous ne pourrez pas le rattraper à temps", a-t-il déclaré.

"Il y a donc encore d’énormes incertitudes devant nous. Et l’essentiel est que nous vivons dans un monde partagé et que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité"

Lawrence Wong (Singapour) : "Il faudra peut-être quatre à cinq ans avant de voir enfin la fin de la pandémie"

Une stratégie de communication différente

La communication gouvernementale singapourienne s’écarte nettement de celle par exemple du gouvernement français. Il ne s’agit pas de rassurer par un discours optimiste supposé rendre plus facile à la population de supporter les restrictions - quitte au final à inquiéter et troubler encore plus lorsque les annonces optimistes sont démenties par les faits - comme

  • l’espoir à l’été 2020 de ne connaître aucune deuxième vague à l’automne - qui fut démenti
  • l’espoir à l’automne 2020 qu’un confinement allégé et bref suffirait à remettre les contaminations sous contrôle - démenti lui aussi
  • ou l’espoir en cet hiver 2021 que refuser un reconfinement préventif ne laissera pas la France aussi vulnérable au variant anglais que ne l’était fin 2020 l’Angleterre, où les contaminations ont explosé à partir des écoles et un confinement encore plus long que celui que la France a connu au printemps 2020 n’est pas assez rapidement efficace pour épargner au Royaume-Uni de longues semaines à 1 000 morts ou plus par jour - espoir que déjà les scientifiques démentent, avant il faut le craindre que la réalité ne s’en charge

L’objectif du ministre Wong semble être plutôt d’exposer une description "non filtrée" de la situation, sans dissimuler les inquiétudes ni les risques, et avec pour seule "manœuvre de communication" l’idée que ne rien cacher des incertitudes et même des scénarios les plus noirs d’une part permet à la population de se préparer mentalement à faire face - plutôt que de risquer de la désorienter et d’affaiblir sa résistance lorsque le scénario rose s’effondre - d’autre part permet paradoxalement de rassurer en montrant que le gouvernement tente d’anticiper et de prévoir, qu’il a une vision de long terme et ne navigue pas à vue.

Le scénario que Lawrence Wong présente comme le meilleur, ce sont des mesures barrière qui s’étendraient non seulement sur tout 2021, mais encore "peut-être une bonne partie" de 2022, avec un vaccin anti-covid qui devient "comme une piqûre annuelle contre la grippe" pour s’adapter aux nouveaux variants du virus.

Et son scénario noir, ce sont les "énormes incertitudes" et le risque que les humains aient "toujours un temps de retard" sur le virus, si bien que la pandémie durerait encore "cinq ans".

Les trois risques majeurs

S’adressant avant tout à ses concitoyens, Lawrence Wong ne liste pas parmi les risques une percée brutale du nouveau variant anglais, puisque Singapour, ayant visé l’éradication du virus plutôt que d’imaginer qu’il soit possible de "vivre avec le virus" sans se faire déborder, ne connaît qu’une circulation très faible de la covid-19. Ce risque, que les Français courent largement, ne concerne pas les Singapouriens. De même que le handicap pour l’économie de Singapour est moins lourd que celui subi par l’économie française, toujours du fait du choix de la stratégie d’éradication plutôt que de vie avec le virus.

Emmanuel Macron (France) : "Il faut vivre avec le virus"

Restent trois risques majeurs qui concernent tous les pays, non pas seulement ceux qui ont cherché une voie moyenne et suivant l’expression du président français un "chemin de crête" : les variants d’aujourd’hui, les potentiels variants à venir, et les conséquences politico-économiques de la pandémie.

1. Les variants d’aujourd’hui

Le nouveau variant actuellement probablement le plus répandu, variant "anglais" apparu dans la région de Londres, serait suivant les derniers résultats aussi sensible aux vaccins que le variant d’origine. Cependant, sa plus grande contagiosité - dans une marge de 40 à 70% - a pour conséquence d’une part qu’il est nettement plus difficile de le maintenir sous contrôle par des mesures d’éloignement classiques, qu’il sera donc nécessaire de durcir pour parvenir au même résultat, d’où un confinement nécessairement étroit comme celui que connaît aujourd’hui le Royaume-Uni. D’autre part que pour arriver à l’immunité collective, il sera nécessaire de vacciner une plus grande partie de la population : pour fixer les idées, si le R0 de la variante de base était de 3 en l’absence de mesures barrières, nécessitant de vacciner 67% de la population pour atteindre l’immunité collective, celui du variant anglais étant de 40% à 70% supérieur serait de 4,2 voire 5,1, d’où la nécessité d’aller jusqu’à 77 voire 81% de la population vaccinée pour se passer de mesures barrière, avec un problème logistique et des délais accrus d’autant.

Le variant sud-africain, d’après les premières indications, pourrait être plus dangereux. En effet, ce sont au moins deux vaccins qui s’avèrent beaucoup moins efficaces contre le variant sud-africain que contre variants d’origine et anglais : le vaccin Johnson & Johnson voyait son efficacité diminuée de 72% à 57%, tandis que celle du vaccin Novavax s’effondrait de 89% à 50%. Même si les résultats obtenus par les autres vaccins contre ce variant sud-africain ne sont pas encore connus, et même s’il est encore possible d’espérer que l’un ou l’autre s’avère aussi efficace contre lui que contre les variants moins puissants, le risque qu’il soit sinon invulnérable, du moins largement protégé contre les vaccins existants ne peut être écarté. Quand bien même tel vaccin existant s’avèrerait efficace, la protection contre le variant sud-africain pourrait exiger de reconfigurer les installations de production pour le produire plutôt que d’autres, donc encore une fois des délais supplémentaires.

Le variant brésilien quant à lui inquiète à la fois par la rapidité des contaminations et par la capacité potentielle à attaquer des personnes ayant déjà développé des anticorps contre le variant d’origine.

"Alors que le variant britannique a mis environ trois mois pour dominer l’épidémie en Angleterre, le variant P.1 n’a mis qu’un mois environ pour dominer l’épidémie à Manaus. En outre, Manaus avait déjà été très durement touchée par le virus en avril. Une étude a estimé que la population aurait dû atteindre l’immunité collective et que le virus ne devrait pas pouvoir s’y propager facilement. Alors pourquoi la ville a-t-elle connu une augmentation encore plus importante dix mois plus tard  ? Le P.1 pourrait-il échapper aux anticorps produits contre la version précédente du virus, facilitant ainsi les réinfections  ? Pourrait-il simplement être beaucoup plus contagieux  ? Les deux hypothèses seraient-elles vraies  ?"

Même si les informations sont à ce stade moins claires que pour les variants anglais et sud-africain, la réalité d’une contamination particulièrement rapide et la possibilité que le variant brésilien puisse réinfecter des personnes dont on aurait pu penser qu’elles étaient immunisées ne laissent pas d’inquiéter. Le degré d’efficacité des vaccins existants sur ce variant reste à estimer. Quoi qu’il en soit, même dans l’hypothèse la plus optimiste où leur efficacité ne serait pas diminuée, un variant plus contagieux nécessitera de toute façon de vacciner une proportion plus élevée de la population pour atteindre à l’immunité collective.

Enfin, la liste des variants repérés à ce jour inclut le tout récent variant californien, dont peu de choses sont encore connues sinon qu’il est certainement plus contagieux et plus agressif, y compris pour les enfants.

«  Nous ne sommes pas certains de ce que l’apparition de cette souche et de ces mutations signifie en termes d’infectivité et de résistance aux anticorps (…) Mais il semble sûr que ce variant est plus agressif et plus contagieux  ; même pour les enfants, lesquels connaissent de sévères troubles respiratoires. À regarder les chiffres de l’augmentation des décès, il est aussi permis de penser qu’il est plus mortel. Cela demande une étude de suivi sur le plus long terme. Mais le temps presse  ».

2. Les potentiels variants à venir

Au moins quatre variants majeurs, constituant autant de nouvelles versions plus "efficaces" du covid-19, ont été identifiées en l’espace de quatre mois, entre septembre et décembre 2020. Qu’il s’agisse d’une plus grande contagiosité, de la capacité à attaquer des personnes disposant d’anticorps contre le variant originel, voire de la capacité à attaquer davantage les plus jeunes, chacun représente une adaptation du virus, apparue par le hasard d’une recopie fautive du virus puis sélectionnée par mécanisme darwinien.

Il y a lieu de prévoir que d’autres variants apparaissent à l’avenir, et c’est là l’explication de la formule du ministre singapourien "personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité".

On pourrait croire à une simple fiction bienveillante cherchant à convaincre les pays et individus les plus prospères de se préoccuper aussi du sort des autres. C’est au contraire la réalité la plus concrète et scientifiquement fondée.

Il faut en effet bien comprendre d’où viennent ces nouveaux variants. Contrairement à ce qu’a pu dire le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, probablement entraîné par un élan lyrique, le virus covid-19 n’est en aucun cas "intelligent", sans parler d’être "diabolique". Non seulement il n’a aucune volonté, il n’est même pas vivant à proprement parler, du moins pas autant que la plus petite bactérie ou la plus humble moisissure. Le virus est simplement un morceau de code génétique qui parasite la machinerie cellulaire d’êtres bien vivants - en l’occurrence des êtres humains - et produit de nouvelles copies de lui-même.

A chaque fois qu’une telle copie a lieu, il y a une très petite chance qu’une erreur survienne, d’où un virus légèrement modifié. A chaque fois qu’une telle modification survient, il y a une très petite chance qu’elle ne détruise pas la fonctionnalité du virus, et soit donc conservée. A chaque fois qu’une modification non destructive survient, il y a une très petite chance pour que cette modification rende le virus plus efficace, suite à quoi la version nouvelle se répand davantage que l’ancienne… et un nouveau variant vient d’apparaître.

La probabilité d’apparition est au final infinitésimale, plus encore que la probabilité de gagner à la loterie. Mais à chaque fois que le virus se reproduit, il joue à cette loterie. Et le virus se reproduit d’autant plus souvent que ses effectifs sont plus grands. Laisser le virus se répandre, c’est lui offrir une énorme quantité de billets de loterie, donc accepter l’apparition en continu de nouveaux variants. C’est pourquoi il est pratiquement impossible de mettre véritablement fin à la pandémie tant qu’on n’y sera pas parvenu partout sur Terre.

Il va de soi que les pays qui ont visé l’éradication du virus (Japon, Corée du Sud, Chine, Australie, Norvège, Singapour, Vietnam, Nouvelle-Zélande etc.) sont dans une bien meilleure situation que ceux qui pratiquent le yo-yo entre périodes de restrictions plus ou moins prononcées et périodes de remultiplication du virus, que ce soit au plan des morts, du coût économique comme du coût psychologique de restrictions variables et sans fin discernable. Mais même eux ne sont pas protégés contre le risque que les nouveaux variants plus dangereux apparus dans des pays moins efficaces ne passent leurs défenses et se répandent chez eux.

De même, les pays qui auront réussi à protéger leur population contre les variants du covid-19 à un instant donné ne seront pas protégés contre l’apparition ailleurs de nouveaux variants attaquant même les personnes précédemment vaccinées. Pas tant qu’une vaccination efficace n’aura pas été étendue à tous les pays.

Vacciner la grande majorité de huit milliards de personnes, et avec un vaccin efficace contre tous les variants déjà apparus  ? Sachant qu’il en apparaît à ce jour en continu, sachant que la production de ces vaccins reste lente au mieux quelques centaines de millions de doses par mois tous vaccins confondus, sachant que si les mauvaises nouvelles sur les variants sud-africain et brésilien sont confirmées l’humanité pourrait déjà avoir au moins un "coup" de retard sur le virus  ?

La prudence de Lawrence Wong sur le délai avant de parvenir à la réussite est bien compréhensible.

Et si l’épreuve doit durer encore plusieurs années, alors c’est bien la résilience de la population qui sera cruciale. Ce qui suppose bien de ne pas toujours mettre en avant le scénario le plus rose, mais plutôt communiquer honnêtement y compris sur les incertitudes, les risques et les scénarios les plus pessimistes.

D’autant qu’il faut parler du troisième risque majeur.

3. Les conséquences politico-économiques de la pandémie

L’impact de la pandémie sur l’économie - récession mondiale en 2020, risque qu’elle se poursuivre en 2021 voire qui sait au-delà - comme sur l’emploi, la pauvreté ou les dettes publiques et privées est à l’évidence majeur, même s’il varie fortement d’un secteur à l’autre et d’un pays à l’autre. Ces impacts sont très bien documentés. On ne prête en revanche sans doute pas assez d’attention aux impacts politiques présents et potentiels de la pandémie.

Il est certes difficile de les documenter précisément, sans parler de les chiffrer ou de les prévoir. Les affaires humaines ne s’y prêtent guère.

Il est cependant permis de noter plusieurs faits troublants :

  • Les Etats-Unis, nation certes déjà divisée contre elle-même, ont connu depuis un an plusieurs épisodes de violence politique exacerbée, plusieurs dizaines de tués en marge des manifestations "contre les violences policières" au printemps 2020, manifestations ne visant du moins pas à renverser la République, cinq tués lors de la tentative du 6 janvier 2021, qui certes était condamnée d’avance mais a bien visé à réaliser un coup d’Etat. Un commentateur pouvait conclure "Quand la vie normale s’estompe, c’est l’idéologie qui remplit le vide"
  • Si un retour relatif des logiques de force dans les relations internationales est perceptible depuis plusieurs années déjà, l’année 2020 a vu la tendance se poursuivre et peut-être se renforcer. Voir par exemple la pression croissante exercée par le gouvernement chinois contre Taiwan et les démonstrations de force de Pékin faisant immédiatement suite à l’entrée en fonction de Joe Biden, sans laisser ne serait-ce qu’une fenêtre d’opportunité au nouveau président américain pour, peut-être, chercher une amélioration des relations entre Amérique et Chine

Il peut sembler logique que lorsque les cadres de la vie établie sont menacés, lorsque beaucoup sont frappés par chômage et pauvreté et tous s’inquiètent de l’être demain, les tendances à la violence politique et collective risquent de se renforcer. Il est permis de soupçonner que ce processus a déjà commencé.

Là encore, c’est la résilience générale qu’il faudrait chercher à développer. Non seulement pour le cas où violence politique ou violence collective seraient imposées du dehors à la France ou à l’Europe, mais encore pour parer le risque de violence qui naîtrait en leur sein.

Et pour cela, encore une fois, une communication complète et réaliste, et une "vue longue" des étapes de sortie de crise, y compris sur plusieurs années, y compris dans les scénarios les plus pessimistes, sont nécessaires. Au-delà de la seule réaction à la probable explosion dans les prochaines semaines en France des cas de variant anglais.

Il faut souhaiter que le gouvernement français développe et partage rapidement une telle vision.


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Étirév 3 février 09:53

    Il faut être un mouton de panurge pour s’interroger de la sorte.

    Faites comme les Russes du temps de la Pravda : ignorez ce que disent le gouvernement et ses relais médiatiques, et réinventez votre vie.

    BLOG


    • Arogavox Arogavox 3 février 10:26

      https://www.lepoint.fr/invites-du-point/hubert-reeves/hubert-reeves-trop-d-hygiene-n-est-pas-bon-pour-la-sante-29-11-2013-1763250_1914.php

       Si le virus mutant a des chances d’être endigué par des « vaccins », pourquoi aurait-il plus de chances de reculer dans des populations sans défense, sans entraînement et sans secours contre lui ?
      ( sans prévention par apports de vitamines, sans stimulation contre ses formes affaiblies -principe du vrai vaccin-, et avec interdiction de soigner intimée aux médecins !)


    • Francis, agnotologue Francis 3 février 10:38

      @Arogavox
       
      oui, Hubert Reeves a parfaitement raison : « trop d’hygiène n’est pas bon pour la santé ! Nous avons tort de vouloir vivre dans un monde trop aseptisé. Les microbes stimulent le système immunitaire des enfants et les protègent contre les allergies. »

       
       De deux choses l’une : ou bien le gouvernement le sait et commet intentionnellement la faute ; ou bien nous sommes gouvernés par des malades, des phobiques atteints de mysophobie à un niveau alarmant.


    • Arogavox Arogavox 3 février 10:49

       Ceux-là mêmes qui distillent la peur pour faire accepter les supposés « vaccins » de leurs copains en sont venus à se vanter de savoir que des variants du COVID pourraient théoriquement, potentiellement, émerger, avec une dangerosité incomparablement plus radicale que ce que le monde a rencontré jusqu’ici. 

        Alors pourquoi notre bon Covid 19 actuel, avec sa relativement faible létalité, ciblée sur les personnes âgées les plus faibles, ne pourrait-il pas servir de vaccin naturel (pas cher !) si on se décidait enfin de l’affaiblir par les mesures de prévention (vitamines) et les protocoles de soin signalés par les vrais médecins ?
       


    • stef 3 février 12:31

      @Francis

      Il faut bien évidemment des microbes pour vivre tout le monde le sait mais cela n’arrange pas les affaires de Big Pharma lequel préfère user et abuser des détergents solutions antiseptiques….vacciner tout le monde (les 11 vaccins à la naissance pour les bébés ) ce qui déclenchera des allergies et feront des clients perpétuels de Big Pharma


    • sirocco sirocco 3 février 14:03

      @stef

      On comprend mieux, en effet, que si on commence par compromettre le développement du système immunitaire du nourrisson en lui infligeant d’emblée une batterie de 11 vaccins (dont la plupart n’ont d’autre utilité que d’enrichir les labos et la Bouzyn) et si on recourt à la pharmacie dès que son nez coule, on en fait un handicapé à vie de l’auto-guérison.

       
      Cela pourrait expliquer le faible impact du Covid-19 dans de nombreux pays où la plupart des gens ont peu de moyens et ne s’achètent pas de médicaments tant qu’ils pensent pouvoir s’en passer. En particulier dans les pays africains où la seule molécule très bon marché à laquelle les enfants ont pu être habitués est la chloroquine.


    • Francis, agnotologue Francis 5 février 08:28

      @Francis
       
       La mysophobie (du grec ancien : μύσος / músos « crime, souillure, impureté » et φόβος / phóbos «  peur, phobie ») est une peur maladive et irrationnelle d’être en contact avec la saleté ou d’être contaminé par des microbes et des parasites. On parle aussi de germophobie, peur des germes.
       
      Cette peur panique apparaît lorsque la crainte d’être contaminé par un microbe ou un parasite devient maladive et irrationnelle. Dans ce cas, la phobie peut avoir des conséquences dans tous les domaines de la vie quotidienne, que ce soit au travail, à la maison ou en dehors.



    • Clocel Clocel 3 février 09:56

      Pour sortir de l’enfumoir à « gens bons », c’est là.


      • Arogavox Arogavox 3 février 09:58

        Seulement 4 ou 5ans ? -Tant qu’on continuera d’interdire aux médecins de soigner, il ne faut pas s’attendre à ce que la folie s’arrête un jour !


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 09:59

          La farce durera tant que la crise économique qu’elle oblitère ne sera pas « digérée ». Quelle que soit la méthode utilisée par les gouvernements, les « mesures d’exceptions » ont justifié la mise en place de contrôles sociaux qui tentent d’inhiber toute velléité d’action collective.

          Il a fallu 16 ans pour redémarrer après la crise de 1929.


          • Clocel Clocel 3 février 10:10

            @Séraphin Lampion

            Merde ! Il va encore falloir reconvoquer les boches pour qu’ils nous donnent la réplique !?

            Tu crois que c’est encore possible une guerre entre colonies US ?

            Un revival de Schumpeter pour relancer la bécane ? smiley


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 10:23

            @Clocel

            Non mais là, on a remplacé les kalachs par des seringues, le kaki par du bleu clair, les képis par des charlottes et les masques à gaz par des strings.
            Pour changer un peules données de l’éternel trio comique Albion/Prusse/Gaule, c’est Johnson qui s’y colle dans le rôle du clown cinglé.
            Résultat : les poules sont bien gardées.


          • Clocel Clocel 3 février 10:29

            @Séraphin Lampion

            A propos, l’Albion a réinvesti le Liban, à n’en pas douter ils couvent là-bas des trucs pas casher, on sait le lien consanguin qu’entretient la City avec le peuple « coucous ».

            Pas de doute, le Mordor, c’est bien à l’ouest.


          • Clocel Clocel 3 février 10:33

            @Clocel

            Oups ! A l’est !


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 10:27

            Dans la mesure ou, comme cela a été montré dans plusieurs articles publiés ici, l’affaire n’est qu’une mise en scène de l’augmentation naturelle du nombre de morts due à l’arrivée des contingents de baby-boomer dans les classes d’age ou le taux de mortalité augmente drastiquement, on peut répondre avec assurance que oui, la « pandémie » durera encore plusieurs années.

            C’est affligeant de voir que des auteurs qui produisent des articles de qualité, avec un travail rigoureux et reproductible, basé sur des données publiques et institutionnelles, sont purement et simplement ignorés. Autant pisser dans un violon.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 10:44

              @Opposition contrôlée

              Quand on pisse dans un violon, on n’a pas de son...enfin pas celui du violon, en tous cas.
              Par contre, ça fait sacrément gueuler le propriétaire du violon, et souvent, c’est bien le but recherché par celui (ou celle) qui l’a utilisé comme urinoir (ou bidet).


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 février 11:02

              @Opposition contrôlée

              On perd son temps ici ^^

              Par exemple, les remarques judicieuses que vous avez faites à Fergus hier, ne le feront pas réfléchir, comme la plupart des gens d’ailleurs.
              Finalement, ici (ou ailleurs) ça sert surtout aux RG ^^


            • Clocel Clocel 3 février 11:11

              @bouffon(s) du roi

              Il faut être brillant pour réfléchir ! smiley


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 11:18

              @bouffon(s) du roi

              Il faut vous mettre à jour !

              La direction centrale des Renseignements généraux (DCRG), souvent appelée Renseignements Généraux (RG), était un service de renseignement français dépendant de la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN). Ils avaient pour principal objectif de renseigner le gouvernement sur tout mouvement « pouvant porter atteinte à l’état » (comprendre : « aux intérêts des lobbies qui soutenaient le gouvernement »). L RG et la direction de la Surveillance du territoire (DST) ont fusionné le 1er juillet 2008, pour devenir la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI). Mais une partie de ses prérogatives a été confiée à la nouvelle Sous-Direction de l’Information Générale (SDIG), créée au sein de la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DCSP). La branche «  courses et jeux » des RG a été transférée à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

              C’est beaucoup plus simple, et on a davantage l’impression de ressembler aux films de Clint Eastwood : l’Inspecteur Harry peut faire régner l’ordre à sa manière pendant que les bureaucrates noircissent des formulaires.


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 février 11:29

              @ Clocel

              héhé ^^

              @Séraphin Lampion

              Je le suis (à jour), c’était juste par commodité de langage (ou feignasserie ^^)


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 11:30

              @Clocel

              Cocteau disait : « les miroirs feraient bien de réfléchir avant de renvoyer les images. »


            • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 12:06

              @bouffon(s) du roi
              Finalement, c’est pas le cas Fergus qui me semble le plus grave. Il a le mérite d’une certaine cohérence, dans la mesure ou ces propos tournent toujours autour de la conception d’institutions fondamentalement bienveillantes et irrémédiablement imparfaites. On peut taxé ça de naïveté, mais c’est surement une projection de sa propre bienveillance.

              Par contre, lire des bavards applaudir à la fois un article qui montre que le corona-circus est une fiction, et un autre article qui hurle à la mauvaise gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, là c’est une contradiction.

              Y’a une crise sanitaire, ou y’en a pas, auquel cas je ne vois pas comment le gouvernement pourrait avoir une gestion efficace, puisque sa seule politique serait de faire le maximum de bruit médiatique, y compris en passant pour des buses, ce qui n’a pas attendu 2020.

              Même phénomène avec Lalanne et sa vidéo toni-truante. Applaudir ce grand « révolutionnaire » qui veut mettre fin au totalitarisme en faisant une pétition à l’assemblée nationale... Ouch. 


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 février 13:05

              @Opposition contrôlée

              Peu importe (Fergus ou autre), c’est juste un perte de temps pour ma part, et je préfère me concentrer sur des choses essentielles ds ma vie.


            • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 14:08

              @bouffon(s) du roi
              Je vois ça comme un laboratoire sociologique avant tout, c’est le seul intérêt de la chose. Comme je bricole pas mal en informatique, j’ai quelques plans d’analyse massive des données utilisateurs qui pourraient être assez marrant.


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 février 17:56

              @Opposition contrôlée
              Tout à fait, point de vue sociologie c’est toujours passionnant (pas qu’ici d’ailleurs, internet en général).
              Faites pour le reste, qu’on rigole un peu .. ou pas ^^



            • I.A. 3 février 18:23

              @Opposition contrôlée

              Meilleure réponse à cet article, merci !


            • sirocco sirocco 3 février 10:47

              "Il va de soi que les pays qui ont visé l’éradication du virus [...] sont dans une bien meilleure situation que ceux qui pratiquent le yo-yo entre périodes de restrictions plus ou moins prononcées et périodes de remultiplication du virus..." 

               

              Que penser alors du cas de Delhi-New Delhi (capitale de l’Inde) où le nombre de gens hospitalisés et de décès est devenu très bas (services de réanimation quasiment vides) et où les rues grouillent à nouveau de personnes dont beaucoup ne portent pas ou portent mal leur masque en ne respectant pas de distanciation sociale ?


              • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 3 février 10:49

                @sirocco
                Pas besoin d’aller si loin. Le métro parisien suffit.


              • sirocco sirocco 3 février 11:01

                @Opposition contrôlée

                Non, la comparaison ne tient pas. Dans le métro, tout le monde porte un masque. Et les hôpitaux parisiens sont bien chargés.


              • racbel 3 février 11:10

                La grande fête durera jusqu’en 2030 quand le projet NEOM sera mis en place.
                Avant cela le grand Israël sera reconnu par la majorité des pays arabes à genou et dont la population sera quasiment éliminée par les picouses et les guerres et d’autres ruses que les Siono-Jésuites ont le secret.

                Bien sûr, les grandes puissances comme les États-Unis, l’Europe et la Russie seront neutralisées pour permettre à la nouvelle grande puissance Israël d’imposer sa pax judaïca.
                En effet, après la pax britanica et après la pax americana, ce sera l’heure de la pax judaïca.
                Et oui le covid19 n’est qu’une étape intermédiaire et nécessaire pour permettre le grand reset tant vanté par nos pédosatanistes au Forum de Davos

                Et nous demandons pourquoi le gouvernement Macron est aussi incompétent alors qu’en fait, ces gens suivent à la lettre "l’agenda de destruction des Nations au profil du grand Israël".


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 11:19

                  @racbel

                  vous ne seriez pas un tantinet antisémite, vous ?


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 11:32

                  @racbel

                  Salut, respect et robustesse , peut être, peut être pas, le futur comme tout le monde le sait n’existe pas, pas ailleurs que dans nos têtes comme possible mais pas réel... voila 66 ans que j’essaye de voir demain, et à chaque fois que demain donc le futur devrait être là c’est encore aujourd’hui, je mets de coté des visions d’un futur possible, personnellement j’ai vu aujourd’hui en 1967, âgé de 12 ans, hélas pour nous ce qui me fut montré fut juste, mais mérité comme cette raclée est bien sur méritée..car on se l’inflige nous mêmes..si si..
                  ...bien sur ceci, de voir comme dans vision est impossible disent ceux qui n’en ont jamais eu et ont peur de mourir,peur donc refus impossible de la mort ce qui veut dire que la psyché est figée, paralysée, ne fonctionne plus que sur une névrose unique non perçu : JE VEUX PAS MOURIR... et que rien de vivant ne va plus y passer dans cette psyché, je suis très sérieux..
                  ...car ça peut très bien être là dans 2 minutes..
                  parler de pax quand il s’agit de guerres et de massacres, de tortures, de vols, de bêtises pure etc est osé ou signifie un manque total de réalisme, il y a une 3eme possibilité, que ce soit un plan marketing, pour faire passer le criminel pour un mec bien..genre je le dis donc c’est vrai, la preuve est dans le fait de le dire..un peu comme à Nuremberg article 19 et 21..ne nous emmerdons pas avec des preuves factuelles prouvées..

                  Prendre « µIsrael » pour LE coupable est pour moi une faute majeure...ils sont certes actifs mais ne sont pas une cause du tout même si cela apparaît comme tel à certains, ils sont juste un des nombreux effets normaux, prévisibles et inévitables de que que la masse humaine est devenue et veut majoritairement, il y aura des exceptions dont le nombre est proportionnel à la connaissance intime et profonde de soi même, j’évalue un tel pourcentage à genre 0.001 %..ce n’est même pas un jugement de valeur, ce qui ne serait que une foutaise de plus mais la tentative d’énoncer un fait, pour moi c’est un fait.
                  Donc cette raclée auto administrée n’est pas comprise comme telle, dommage, car de voir cela signifie la fin de la raclée....sujet d’une vie + 1 ou 2 jours
                  Respect....


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 11:33

                  @Séraphin Lampion

                  Salut, seriez vous sémite ?


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 12:08

                  @Géronimo howakhan

                  non
                  mais souvent au second degré !


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 12:57

                  @Séraphin Lampion

                  Ah,ok... smiley


                • Yann Esteveny 3 février 15:36

                  Message à avatar Géronimo howakhan,

                  Je me permets de partager avec vous une réflexion.
                  Le 13 juillet 1917 à Fatima au Portugal, Notre Dame du Rosaire donna une vision des enfers à trois très jeunes pastoureaux.
                  Sommes-nous en droit d’être plus faibles qu’eux pour ne pas faire face au présent et ne pas remplir en conséquence les jours qui nous sont donnés ?

                  Respectueusement


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 18:18

                  @Yann Esteveny

                  Salut et merci de partager cette réflexion. Je ne suis pas encore rendu en recherche jusqu’à Fatima mais je n’en suis plus loin. J’étais chez Pio il y a peu et aussi chez Bruno Groening etc.

                  Bonne questions, être plus faibles que ces 3 jeunes pastoureaux ? Je ne sais pas, mais faible oui sûrement. Le fait de faire face me pose probleme, dans le sens suis je séparé du réel ? J’ai comme une idée que c’est devenu oui, oui c’est ce qui nous est arrivé il y a x milliers d’années..voir Adam et Eve en mode tout sauf premier degré.

                  La pensée a acquis l’illusion de sa vie propre indépendante du tout, d’où l’erreur humaine tragique, et aujourd’hui quand elle parle d’ ADN par exemple, elle se prends quasiment pour le créateur de celui ci..démence acquise donc, pas innée, notre création donc, pas la nature profonde des choses.

                  A partir de là oui on ne remplit pas les jours qui nous sont donnés.

                  On les fuit en fait, tout en ayant l’illusion d’accomplir un truc formidable à nos yeux, qui n’est jamais là .., d’atteindre un but génial dont l’Univers se souviendra..
                  Voila pourquoi entre autre bien que possédant la terre, les truands du haut sont encore plus paumés que avant..si ce n’était que cela, mais cette non vie est souffrance, que ils essayent de fuir or c’est impossible..

                  L’occasion faisant le bon larron, je vais aller voir un peu à propos de Fatima de quoi il en retourne..

                  Respects également..


                • Yann Esteveny 3 février 18:55

                  Message à avatar Géronimo howakhan,

                  Il y a deux erreurs faciles à commettre.
                  La première erreur est d’être trop de ce monde comme les « truands du haut ».
                  La seconde erreur est de n’être pas assez de ce monde et s’imaginer n’être qu’esprit.

                  Respectueusement


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 20:49

                  @Yann Esteveny

                  Remarquable coïncidence , cet après midi j’ai visionné une vidéo de la voix du Phoenix sur youtube , qui évoquait justement cela très en profondeur.., sujet passionnant bien sur
                  https://youtu.be/gFn_xrXZDXE

                  Amicalement..amicalement après tout ce sera le futur de l’humanité si nous en avons encore un..


                • Yann Esteveny 3 février 23:21

                  Message à avatar Géronimo howakhan,

                  Je vous remercie pour la vidéo. Je n’ai rien à redire sur les propos que l’auteur tient sur Saint Jean de la Croix. Dieu se révèle avec plus facilité aux humbles. Le fatras de mauvaises connaissances nuisent à sa rencontre et c’est bien le problème de notre époque !

                  Voici un interview qui pourrait vous parler :
                  https://www.youtube.com/watch?v=09hW2RtMLI8&ab_channel=HYMMEDIA

                  Très bonne soirée !

                  Respectueusement


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 4 février 08:58

                  @Yann Esteveny

                  Bonjours et merci.

                  L’humilité, long sujet, de ce que j’en vois pour l’instant, elle n’est pas l’apanage de la pensée ( mental bas) comme ne l’est pas la compassion, ni le talent de la coopération naturelle etc.. ..qui veut que le désir-peur soit supérieur à tout le reste, névrose remarquable qui nous entraîne au pire du pire, sans doute nécessaire à ce stade de dégénérescence ?
                  Cela, cette névrose, demande un acceptation préalable..

                  Je vais regarder cette vidéo cet après-midi .

                  Slàn....de l’irlandais celte, où j’habite pour au revoir..


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 4 février 09:54

                  @Yann Esteveny

                  Re...

                  en fait je viens d’en voir une demi heure par curiosité, ce que j’ai entendu pour le moment est passionnant..A plus..


                • Je connais quelqu’un qui après un lourd traitement du Sida, s’en est sorti....Maintenant, il a changé totalement de vie, s’est tourné vers les femmes et s’est investi dans la religion et la spiritualité. Cela a l’air de marcher.... 


                  • Clocel Clocel 3 février 11:47

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Femmes, spiritualité, religion, il est brouillon votre ami ! smiley


                  • Non, il est bien plus clean dans sa vie et sa tête. Je ne vois vraiment pas en quoi spiritualité et vivre avec une personne de l’autre sexe et même faire un enfant sont antinomiques...


                  • Clocel Clocel 3 février 11:39

                    Un petit peu d’Histoire avec Valérie Bugault à l’usage des bourreurs d’urne...


                    • J’avais lu un excellent article à l’époque qui expliquait le symptôme du Sida : A sa manière, il introduisait l’interdit de l’inceste, de la pédophilie et de l’homosexualité qui dans tous les cas de figure était un déni de la différence, la non reconnaissance l’altérité. En introduisant de la Mort, le sida tenait lieu de Totem et de Tabou. J’ai lu la psychanalyse de Noureev,...qui comme Don-Juan se confronte à la statue du Commandeur, un psychanalyste. Problème, l’image du commandeur ou du père a failli. Fasciné par le personnage et un peu aussi par l’argent. Il dérogea à toutes les règles déontologiques d’une psychanalyse : il suivi partout Noureev quand il l’appelait au téléphone parce qu’il n’allait pas bien. Nous ne saurons jamais, si le psychanalyste avait été plus ferme, Noureev alors n’aurait pas survécu. Fascination quand tu nous tiens..


                      • C’est évident. Comme le disait très bien Jung : la maladie n’est qu’un symptôme d’un psychisme malade ou au sens plus large, d’une société qui va mal à tous les points de vue... Hier je me suis amusée à vérifier sur le plan astrologique. Tout est synchrone : conjonction saturne Pluton en 1983 : arrivée du Sida (limite balance-scorpion : couple-sexe). Début du Covid : conjonction saturne-PLUTON dans le capricorne (le pire,....). A moins de rétropédaler sur certaines lois. On en sortira pas....DE CELA, JE SUIS CONVAINCUE. COINCES...


                        • Quarante. par Patrick Giani. La conjonction Saturne Pluton en Capricorne de 2019-2020 marquera un tournant essentiel dans l’Histoire de l’humanité. Comme cette conjonction des deux planètes lentes a lieu tous les 40 ans environ, elle se reproduit dans le même signe grosso modo tous les 500 ans. Avant 1983 c’était pendant la guerre quarante. Traversée du Christ dans le désert quarante jour. Saturne c’est l’épreuve qui permet de mûrir et au pire, le dogmatisme et l’autorité. Pluton : la justice immanente....


                          • stef 3 février 12:33

                            Si la crise dure encore 4 ans il est impossible pour les finances publiques de continuer un tel scénario car dans 4 ans nous serions totalement ruinés et les Français ne supporteraient pas psychologiquement un tel confinement

                            Au passage les vaccins sont étrillés et ne semblent pas être loués pour leur efficacité


                            • Bertrand Loubard 3 février 12:36

                              Merci pour cet article. Pour diminuer du 2/3 la population mondiale (édentés, gens de riens, déplorables remplaçables par des robots), il faudra plus que 75 ans par les méthodes habituelles : famines ; guerres, génocides et/ou autres joyeusetés de même nature. Hitler a bien montré l’inefficacité des méthodes artisanales : chambres et fours, bernique rien n’y fait ! Pas de solution finale, pas de race Sida ou Covid Free. Après un premier siècle du Grand Millénaire il est urgent d’abandonner le bricolage, les balbutiements, les premiers tâtonnements, les pas hésitants et les vaccins. Le malthusianisme (contraception mécanique ou chimique) et la répression violente (avortement obligatoire) ont montré leurs limites. Par contre, grâce à l’ingénierie génétique, (comme l’obsolescence programmée de nos laveuses et autres électroménagers), il a été rendu réel le comble de l’Oxymore Idéal ; la « stérilité héréditaire ». C’est déjà le cas en Afrique depuis plus de 25 avec la vaccination contre le cancer du col de l’utérus de toutes les « fille(tte)s » des classe socio-culturelles les plus défavorisées et vulnérables (par la taille, entre autre) .... Et la croissance de la population, la-bas, est maintenue dans des limites acceptables avec l’évolution du PIB, sans que les mâles ne doivent changer leur position d’accouplement .... N.B. : Le « face à face », dans les rapports sexuels est interdit en Angleterre et dans les pays anglophones d’Afrique Centrale (suivez mon regard) sous peine d’amende de 125 £/constat. Des huissiers Uber peuvent contrôler la réalité de l’intentionnalité et de la conformité dans la position levrette et sanctionner le conspirationisme en la matière ou même le négationnisme.
                              P.S. Faut-il rappeler que, selon Bill Clinton, le « Blow Job » (pipe ou pompier dans la « langue » de Voltaire) n’est pas un rapport sexuel. N’empêche qu’avec un masque ... va-t’en savoir qui tire le diable par la queue .... dans toutes ces histoires !!
                              Bien à vous.


                              • Darks67 Darks67 3 février 12:37

                                owui owui continue, et qu’en est il de Mars de la constellation du centaure et constellation du bouc qui chlingue, Mélusine moi ce post de propagande gouvernemental de soumission sans condition.


                                • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 3 février 12:52

                                  Et l’essentiel est que nous vivons dans un monde partagé et que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité"

                                  Tout un programme

                                  « Si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous » George Bush

                                  « On ira tous ensemble et personne ne pourra s’y opposer » Nicolas Sarkozy  


                                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 13:02

                                    @Florian LeBaroudeur

                                    Salut, c’est vrai personne ne peut s’opposer à la mort..et pourtant cela occupe 95% de notre psyché. Le reste est utilisé pour faire la vaisselle..
                                    Cela dit si nous sommes tous formidables à dénoncer les effets d’une cause que sont les truands au pouvoir, qui dénonce la cause ultime du désastre humain qui est : tous les humains qui veulent la compétition et la société verticale financière c’est à dire 95% des humains..dommage que la cause se prennent pour une victime..respect ..


                                  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 3 février 13:41

                                    @Géronimo howakhan

                                    Le problème est qu’il n’existe aucune formation qui enseigne que pour comprendre la cause ultime il faut s’écarter de sa propre perception personnel et analyser l’ensemble des paramètres en prenant de la hauteur.

                                    C’est là que l’on mesure la trahison du soi-disant progrès, car comment des sociétés peuvent véritablement espérer progresser si elles restent cantonner à une dépendance explicative dont elles ne font jamais l’effort pour en vérifier les fondements.

                                    Tant que l’on ne comprendra pas que la véritable libération, ce ne n’est acquérir ce nous n’avons pas mais comprendre ce qui nous avons jusqu’ici ignorer.


                                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 18:00

                                    @Florian LeBaroudeur

                                    Salut, ou je te rejoins là dessus,il faut donc suivre le chemin par soi même, mais sans melon ni grosse tête, ni peut être même sans but autre que devoir et comprendre..car la chute en serait encore plus dramatique..


                                  • binary 3 février 13:19

                                    A la lecture, on arrive pas à savoir si l auteur, croit un seul mot de ce délire, ou si c est un ouvrier besogneux qui en fait tellement pour satisfaire son maitre, qu il ne se rend pas compte du résultat. Une sorte de ratakoto sans ironie. à prendre au premier degré.


                                    • troletbuse troletbuse 3 février 13:34

                                      Une fois la dictature bien installée, il n’y aura plus besoin du Covid.


                                      • Coriosolite 3 février 14:03

                                        Excellent article, comme nous y habitue A. Toulet.

                                        A la lecture de la majorité des commentaires, on se dit que publier ici un article de qualité, c’est offrir de la confiture aux cochons.


                                        • Passante Passante 3 février 14:23

                                          @Coriosolite

                                          oui, précisément, de la confiture
                                          car c’est ça bien le confinement et son discours ?

                                          un vraiment très cochon discours...

                                          alors si vous voulez pas finir confit,
                                          il semble bien que le film est fini,
                                          malgré tous les popcorns qui traînent.


                                        • Darks67 Darks67 3 février 15:13

                                          @Coriosolite
                                          On nous sert de la confiture age 24 sur les médias mainstream pour des porcs comme vous, mais jamais on ne vois dans les médias pour les porcs des infos comme ici https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/2020-la-moisson-des-morts-88479. Alors oui vous êtes prié d’aller vous faire vacciner et regarder votre cochonnerie.


                                        • Albert123 3 février 14:10

                                          « Ingénieur et analyste des systèmes »

                                          un conseil changez de job, la mécanique ou la couture vous iront peut être, mais en ce qui concerne l’analyse des systèmes vous êtes à la rue.

                                          ce qui a été et sera particulièrement mortel c’est la gestion de la gripette pas la gripette en elle même, et ce qu’on appel aujourd’hui « (terrible) variant x ou y » s’appelait juste grippe saisonnière auparavant.

                                          Bref les éléments de langage inventés depuis 12 mois et que vous reprenez idiotement vous empêche de formuler une analyse un tant soit peu intéressante, a a part remettre une grosse couche d’idiotie à l’idiotie ambiante votre soupe n’apporte rien.


                                          • malhorne malhorne 3 février 15:08

                                            comme pour la grippe vivons avec ce virus fabriqué par l’homme ; et attendons la sixiéme extinction tranquillou


                                            • Initiativedharman Initiativedharman 3 février 17:10

                                              @malhorne
                                              Oui ! Vivons avec ce virus qui ne va pas s’éclipser d’un coup de baguette magique.
                                              Reprenons nos vies d’avant. Il faut réouvrir les bars et les restaurants comme en Espagne. Y’en a marre de la gestion calamiteuse de la pandémie.


                                            • I.A. 3 février 18:44

                                              Singapour : Cité-état et paradis fiscal, dont le régime est ironiquement surnommé « démocratie autoritaire » ou « dictature bienveillante ».

                                              Il est fait mention de l’ethnie sur les cartes d’identité, y compris métisse.

                                              Contrôle de la natalité (2 enfants/couple, si bien que l’immigration est une nécessité démographique et économique).

                                              Pays non égalitaire, dont les ouvriers et serviteurs sont snobés par les singapouriens.

                                              En parlant des « singapouriens », tiens : 74% de Chinois, contre seulement 13% d’autochtones ! Langues principales : anglais et mandarin.

                                              Libéralisme économique débridé, donc, à très forte concentration de millionnaires, comparable au Qatar ou au Luxembourg  sans aucun libéralisme politique.

                                              Je m’arrête là, et je préfère aussi ne pas vous parler de l’exemplaire démocratie chinoise...


                                              Le taux de mortalité de cette grippe est si bas (et si relatif, comme le démontre si souvent azyx86), que finalement, votre article démontre simplement qu’il existe un grand nombre de gens qui s’emmerdent sur terre, au point que les confinements, les gestes-barrière, les couvres-feux, le décompte des contaminations, des hospitalisations et des décès — les sort d’un quotidien fadasse, pour leur donner du baume au cœur !!

                                              Incroyable...


                                              • tartemolle 4 février 21:30

                                                @I.A.
                                                Votre pseudo symbolise inintelligence artificielle qui dans votre cas est bien artificielle... Vous reproduisez avec une servilité superbe tous les poncifs de la doxa dominante en France à chaque fois que l’on parle de Singapour.
                                                Tout ce que vous écrivez est faux et nécessiterait des lignes et des lignes de commentaires. Ce serait aisé mais long et probablement sans intérêt parce que vous pensez mal et ça sert à rien d’essayer de discuter avec les gens qui pensent mal.

                                                Apprenez que dans le classement mondial des états de droit Singapour est largement placée devant la France.

                                                En pratique, l’expérience montre, sauf erreurs ou omissions, que

                                                • constituent des états de droit de premier rang, sous réserve des imperfections inhérentes aux institutions humaines, l’Allemagne, le Luxembourg, la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, l’Irlande, la Suède, le Canada, les États-Unis, la Nouvelle Zélande,
                                                • constituent des états de droit de second rang, sous les mêmes réserves que dessus, le Royaume-Uni, l’Islande, la Norvège, le Danemark, l’Australie, Israël, Singapour, les Pays-Bas, Andorre, la Belgique, le Costa Rica,
                                                • constituent des états de droit atténués, en déclin ou non arrivés à maturité, la France et ses dépendances, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Tunisie, la République tchèque,
                                                • le reste du monde est constitué, à des degrés divers, d’états de non-droit, non sans des différences importantes : il y a plus de droit en Slovénie qu’en Chine et en Pologne qu’en Corée du Nord (et même du Sud). Yves Laisné

                                                De plus mauvaise nouvelle pour vous :

                                                Mauvaise note

                                                Pour la démocratie. The Economist Intelligence Unit publie aujourd’hui son index annuel de l’état de la démocratie dans le monde (167 pays notés sur 5 critères) … et, surprise, le Covid et son cortège de restrictions de libertés se font bien sentir. A 5,4 (sur 10, la note maximale) de moyenne, la démocratie n’a jamais été aussi faible dans le monde (depuis 2006, premier classement du genre). Seulement 8,4% de la population mondiale vit désormais en « démocratie complète » contre 36% sous un régime autoritaire.

                                                La France dans tout ça ? Nous reculons cette année du statut de "démocratie complète«  à celui de  »démocratie imparfaite". Nous nous retrouvons au 24e rang mondial, derrière l’Allemagne (14e), l’Uruguay (15e), le UK (16e) ou l’Ile Maurice (20e), mais devant les US (25e).

                                                https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/libertes-civiles-avec-les-mesures-anti-covid-la-france-classee-dans-les-democraties-defaillantes-1287000



                                              • tartemolle 4 février 22:11

                                                @I.A. Je me lance quand même tant votre vision de Singapour est frelatée. Reprenons point par point vos affirmations comminatoires ou vos certitudes : 

                                                Il est fait mention de l’ethnie sur les cartes d’identité, y compris métisse.

                                                Et alors ? qu’est ce que ça change. A Singapour il y a 4 ethnies, des européens chrétiens, des indiens, des malais musulmans et des chinois qui vivent en parfaite intelligence sans aucun conflit. Et en France rappelez-moi comment ça se passe ?

                                                 

                                                Contrôle de la natalité (2 enfants/couple, si bien que l’immigration est une nécessité démographique et économique).

                                                Fake de fake ! Votre idéologie vous aveugle et vous fait confondre Singapour avec la Chine. C’est juste le contraire : https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-singapour-sans-ordonnance/20140410.RUE9953/a-singapour-tout-et-n-importe-quoi-pour-relancer-les-naissances.html

                                                Essayez d’immigrer à Singapour… Quant à l’immigration économique, en France il n’y en a pas ?


                                                Pays non égalitaire, dont les ouvriers et serviteurs sont snobés par les singapouriens.

                                                Fake ! Tout les singapouriens et les résidents étrangers sont traités de manière équitable sans aucune ségrégation, ni apartheid.

                                                 

                                                En parlant des « singapouriens », tiens : 74% de Chinois, contre seulement 13% d’autochtones ! Langues principales : anglais et mandarin.

                                                Et alors ? Vous ne connaissez rien à l’histoire de Singapour qui je le rappelle est un état indépendant dont la population chinoise est là depuis des siècles et n’a éliminé personne à son arrivée

                                                 

                                                Libéralisme économique débridé, — 

                                                Supposons que vous ayez lu Bastiat et Hayek et que vous sachiez donc ce qu’est le libéralisme. Et bien à Singapour les entrepreneurs sont libres, les impôts 15% des revenus, la propriété privée est respectée (essayez de squatter une maison ou un appartement … En France 2 ans pour que le propriétaire puisse réintégrer son bien !). Et surtout les gens sont responsables, pas des assistés vivant pitoyablement au crochet de l’État obèse.

                                                 

                                                Sans aucun libéralisme politique

                                                Faux, il s’agit d’une démocratie qui se fait respecter. Des élections libres, droit de vote pour tous. Une opposition libre de s’exprimer pendant les 6 mois de la campagne électorale. Et après le scrutin libre, les gagnants peuvent appliquer leur programme mais SANS être pollués par une opposition jacassante et destructrice, jusqu’au scrutin suivant. Et ça marche et c’est constitutionnel ! La constitution a été rédigée sous la direction de Lee Kuan Yew le fondateur de Singapour (un homme exceptionnel avocat formé à Cambridge).

                                                 

                                                Donc, à très forte concentration de millionnaires, comparable au Qatar ou au Luxembourg

                                                Concentration de millionnaires surement  : et bien oui le pays est riche parce quil bosse, que les dépenses publiques sont contrôlées, que l’État ne passe pas son temps à emmerder les entrepreneurs et sa population, que la sécurité régalienne est assurée.

                                                Et détail qui vous a échappé  : le revenu moyen à Singapour est de 60.000 dollars, en France 30.000 dollars


                                              • I.A. 5 février 10:16

                                                @tartemolle

                                                Vous avez raison sur un point, et pas des moindres, je le reconnais : depuis Covid, la France ne ressemble plus à rien, tant d’un point de vue politique, que socio-économique et culturel.

                                                Pour le reste, non, j’en reste à mes affirmations. Vous ne semblez d’ailleurs pas très bien connaître l’histoire de ce pays, pour parlez comme vous le faites.

                                                Les avantages fiscaux, oui, on connaît...

                                                Moi, m’installer dans une ville ultra-bétonnée aux frontières ultra-sécurisées  ? Non merci.

                                                Vous travaillez vraisemblablement pour « Singapour trips and holidays »... Bon séjour là-bas.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 19:27

                                                @ l’auteur

                                                la résilience générale, bien sur... mais, à mon avis, c’est un peu court...

                                                les médecins proposent tant de choses différentes, et efficaces...hélas, pas écoutés par ce gouvernement de bras cassés... smiley


                                                • yvesduc 5 février 06:54

                                                  Merci pour cet article très instructif. On comprend mieux ce qui se passe en France en regardant l’étranger, l’Asie et l’Océanie en particulier !


                                                  • zygzornifle zygzornifle 5 février 08:50

                                                    Le gouvernement ne changera pas de stratégie tant que la Covid touchera des personnes âgées ce qui lui permet d’économiser des retraites a foison.

                                                    Si ce Covid s’en prend a ceux qui bossent et font vivre tous les autres la ça sera une autre paire de manches, le gouvernement commencera a flipper grave ....

                                                    Pour l’instant 200 a 400 morts par jour est considéré comme acceptable donc rien ne changera ....


                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 février 21:22

                                                      Sur Cnews retrouvez en replay l’émission du:05/02/21 :Ça se dispute, l’invité m’a surpris, il s’agit de Julien Dray

                                                      Vaccin:Bien mondial de l’humanité

                                                      Oublions la politique, je suis 100% d’accord avec lui.

                                                      A vous de voir l’émission.


                                                      @+ P@py


                                                      P.S.


                                                      Pour l’instant je regarde en direct l’émission, sitôt que l’url sera disponible je la place en réponse.


                                                      ,


                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 février 10:41

                                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                                        Julien Dray : « Il faut que ces vaccins deviennent des biens publics »

                                                         la vidéo de l’émission, son intervention débute à 4 mn.

                                                        https://www.cnews.fr/emission/2021-02-05/ca-se-dispute-du-05022021-1043607

                                                        l’extrait principal 1 mn06.

                                                        https://video-streaming.orange.fr/actu-politique/julien-dray-il-faut-que-ces-vaccins-deviennent-des-biens-publics-CNT000001wULAI.html

                                                        @+ P@py


                                                      • stef 6 février 12:39

                                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                                        vaccin bien mondial de l’humanité je vous trouve bien optimiste vous oubliez les incidents !



                                                        • troletbuse troletbuse 5 février 23:11

                                                          @stef
                                                          Vacciner quelqu’un qui a une espérance de vie quelques mois, c’est bien un crime. Quelle bande de salopards.


                                                        • troletbuse troletbuse 5 février 23:15

                                                          @troletbuse
                                                          Il avait probablement demandé à se faire vacciner, comme Mauricette


                                                        • stef 6 février 12:37

                                                          La doyenne de saone et loire marie Claudine Fourrier 110 ans vient d’y passer aussi 5 jours après avoir reçu le « précieux » vaccin

                                                          https://www.lelibrepenseur.org/la-doyenne-de-saone-et-loire-marie-claudine-fourrier-decedee-5-jours-apres-sa-vaccination/


                                                          • t dire qu’il suffirait d’une simple reconversion. Revenir à Freud et jeter GUATTARI...OEDIPE (à Colonne) contre NARCISSE. 


                                                            • Narcisse, c’est la mort.....Il ne voulait pas voir son véritable visage, la part sombre et humide (le fond de l’eau)., il ne voyait que son reflet et en tomba amoureux au lieu d’aimer ECHO.


                                                              • Oedipe sur la route d’HENRY BAUCHAU. Oedipe a vu l’horreur en face. Raison pour laquelle il s’est volontairement aveuglé (refoulement). Et de Plus, il apprend que sont père était pédophile. Et qu’il ne pu être conçu qu’a à moment de beuverie. Ses véritables parents étant contraints afin de ne pas subir un funeste sort, à la sodomie.... Mais une question subsiste pour moi. Pourquoi Tirésias qui connaissait la vérité sur ses origines a-t-il attendu si longtemps avant la lui révéler. UN COMPLOT ???? Pour mettre Créon sur le Trône... ??? Et voilà pourquoi Oedipe se relève et connait un autre chemin...que NARCISSE : « CONNAIS-TOI TOI-MEME. » toute l’histoire avec à l’arrière plan bien sur LA PESTE. 


                                                                • scorpius scorpius 7 février 18:31

                                                                  Singapour est tellement sûr que le davos du mois de mai a été repoussé à aout ...

                                                                  https://www.lunion.fr/id229367/article/2021-02-03/pandemie-le-forum-economique-mondial-davos-prevu-singapour-en-mai-repousse-aout

                                                                  Rien ne reviendra comme avant tant que le planning de la BRI ne sera pas respecté.

                                                                  https://www.lefigaro.fr/flash-eco/les-travaux-des-banques-centrales-sur-les-monnaies-numeriques-se-precisent-20210127

                                                                  https://www.banque-france.fr/stabilite-financiere/infrastructures-de-marche-et-systemes-de-paiement/appel-candidature-experimentations-monnaie-digitale-de-banque-centrale

                                                                  Dans le plan initial, l’UE avait prévu les monnaies numériques pour novembre 2021, donc nous sommes encore dans les clous ...

                                                                  Continuons de regarder le méchant virus ... 

                                                                   smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité