• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Gaza depuis 2005 – Chronologie humanitaire des événements

Gaza depuis 2005 – Chronologie humanitaire des événements

Le blocus imposé par Israël depuis quatre ans, l’attaque militaire de 23 jours menée en 2009 et les querelles politiques intestines entre le Hamas et le Fatah ont provoqué une « ☍ crise humanitaire » dans la bande de . Voici la liste des principaux événements qui ont abouti à la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement les gazaouis.
La situation économique, la sécurité alimentaire et la santé des quelque 1,5 million de Palestiniens (dont environ 80 pour cent sont réfugiés) se sont considérablement dégradées depuis l’embargo économique, imposé en 2006, d’après les ☍ Nations Unies. Israël soutient qu’il ne s’agit pas d’une crise humanitaire, car à l’en croire, les besoins fondamentaux de la population sont satisfaits, et le blocus imposé vise à sanctionner le gouvernement gazaoui, dirigé par le Hamas, et non la population civile.
 
11 septembre 2005 – Israël procède au retrait unilatéral d’environ 8 000 habitants israéliens de la bande de . Le pays dit avoir mis fin à près de 40 ans d’occupation de la bande après le retrait de tous ses soldats et le démantèlement de ses structures militaires à . D’après les Nations Unies [page 3, section I] toutefois, l’occupation israélienne se poursuit, Israël conservant le contrôle de l’espace aérien et maritime, ainsi que des frontières gazaouis, et imposant une zone contrôlée le long de la frontière, dans .
15 novembre 2005 – L’Accord sur la circulation et l’accès (AMA), signé par Israël et l’Autorité palestinienne (AP), stipule que Rafah et tous les autres points de passage frontaliers permettant d’entrer dans opèrent en continu et qu’Israël permet la circulation des marchandises et des personnes entre la Cisjordanie et .
25 novembre 2005 – Le terminal de Rafah, situé à la frontière égyptienne, ouvre pour des passagers sélectionnés en vertu de l’AMA. La Mission d’assistance frontalière (BAM) de l’ (UE) supervise le contrôle frontalier.
 
Janvier 2006 – Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a une attaque. Ehud Olmert devient Premier ministre par intérim. Des violences généralisées sont commises par les militants du Fatah à à l’approche des élections législatives palestiniennes.
25 janvier 2006 – Le Hamas remporte la majorité des sièges face au Fatah, à l’issue des élections législatives.
30 janvier 2006 – Le Quatuor (les Etats-Unis, l’Union européenne, les Nations Unies et la Russie) dicte trois conditions que le Hamas devra respecter pour pouvoir continuer à bénéficier de l’aide internationale : reconnaître Israël, renoncer à la violence et accepter les accords préalablement signés.
Février 2006 – Israël décide de retenir plusieurs millions de dollars de recettes fiscales mensuelles, qu’il doit à l’AP.
12 mars 2006 – Israël ferme Erez, l’unique point de passage situé à la frontière israélo-palestinienne permettant l’entrée et la sortie des Palestiniens. Seuls les titulaires de permis spéciaux, généralement les patients nécessitant des soins médicaux d’urgence et les travailleurs humanitaires, sont autorisés à franchir la frontière.
Mars 2006 – Les suspendent l’aide à l’AP, interdisent tout contact entre le gouvernement américain et l’AP, ainsi que les transactions non autorisées avec celle-ci. Le Bureau du Trésor public américain responsable du contrôle des actifs étrangers (OFAC) interdit les transactions financières avec l’Autorité palestinienne ; les organismes onusiens et les responsables de l’ cessent tout contact avec l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et à . Selon le Bureau des ☍ Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le terminal de Karni, principal point de passage commercial de , est resté fermé pendant 60 pour cent de l’année et le prix des vivres a augmenté de 30 pour cent.

apartheid gaza
 
Avril 2006 – Le gouvernement de l’AP, dirigée par le Hamas, rejette les conditions du Quatuor. Le atteint les 50 pour cent à , et 67 pour cent des familles vivent en deçà du seuil de pauvreté, selon les Nations Unies.
Mai 2006 – Face à l’aggravation de la crise, l’UE met au point le Mécanisme temporaire international (MTI) pour faire parvenir des fonds à l’AP et assurer ainsi le fonctionnement continu des services publics essentiels et des livraisons hebdomadaires de carburant dans .
Juin 2006 – Des militants palestiniens capturent le soldat israélien Gilad Shalit au cours d’un raid transfrontalier, déclenchant une incursion israélienne massive dans , baptisée l’opération Pluie d’été. Israël bombarde la seule centrale d’énergie de . Le pays arrête la majorité des membres du cabinet du Hamas.
Octobre 2006 – Les négociations sur la formation d’un gouvernement d’union palestinien échouent. Les relations entre le Fatah et le Hamas continuent de se détériorer.
26 novembre 2006 – Le président palestinien Abbas et le Premier ministre israélien Olmert conviennent d’un cessez-le-feu, mettant ainsi fin à la série d’incursions militaires israéliennes menées pendant cinq mois dans la bande de et qui ont coûté la vie à plus de 457 personnes, dont un quart d’enfants, et fait plus d’un millier de blessés, selon le ministère de la Santé de l’AP. Ces opérations ont entraîné la destruction de terres agricoles, d’infrastructures et d’habitations, et des milliers d’habitants ont dû être hébergés dans les refuges des ☍ Nations Unies.
Décembre 2006 – Israël consent à débloquer 100 millions de dollars sur les recettes fiscales palestiniennes.

apartheid gaza
 
Mars 2007 – Le nouveau gouvernement palestinien d’union nationale prête serment, dirigé par Ismail Haniyeh, membre du Hamas ; son cabinet comprend à la fois des membres du Fatah, des membres du Hamas, des indépendants et des députés gauchistes.
7 juin 2007 – Le Hamas prend le contrôle de après avoir ordonné au Fatah de renoncer aux postes qu’il occupait. Le président Abbas dissout le gouvernement d’union et déclare l’état d’urgence.
9 juin 2007 – Le point de passage de Rafah, à la frontière égyptienne, est fermé au public. Jusqu’au 1er juin 2010, il n’ouvre que de temps à autre, pour les cas particuliers, notamment pour laisser passer les patients, les étudiants et les titulaires de visas étrangers.
12 juin 2007 – Israël ferme le point de passage de Karni, à la frontière israélo-palestinienne. Il s’agit du seul point de passage de permettant l’entrée de grandes quantités de marchandises commerciales, selon les ☍ Nations Unies. Un tapis roulant unique reste en service, permettant le transfert de céréales.
Novembre 2007 – Les leaders israéliens et palestiniens conviennent, lors d’une conférence tenue à Annapolis par le président américain George , d’engager des pourparlers en vue de parvenir à un accord sur un futur Etat palestinien d’ici à la fin 2008.
2 décembre 2007 – La Cour suprême israélienne décide que limiter l’approvisionnement de en carburant et en électricité est conforme à la loi israélienne. La cour rejette la plainte déposée par les habitants palestiniens de et les associations israéliennes et palestiniennes de défense des droits humains, telles que B’Tselem, selon laquelle ces mesures risquent de causer des préjudices humanitaires considérables.
Décembre 2007 – Les bailleurs de fonds s’engagent à mobiliser 7,4 milliards de dollars d’aide en faveur de , lors de la conférence des bailleurs tenue à Paris.

free palestine
 
Janvier 2008 – 700 000 Gazaouis franchissent la frontière égyptienne par le point de passage de Rafah, selon les estimations des Nations Unies, pour obtenir des vivres et du carburant, face aux pénuries causées par le blocus. Les tunnels souterrains creusés le long de la frontière entre l’Egypte et et empruntés pour faire passer des marchandises et des armes en contrebande dans sont désormais aussi utilisés pour acheminer d’autres produits, tels que des vivres et des médicaments.
Mars 2008 – Au moins 110 personnes trouvent la mort au cours d’une attaque aérienne et terrestre menée par Israël contre , et qualifiée par les Nations Unies de « recours disproportionné à la force » et par Israël d’opération visant à mettre fin aux agissements des militants palestiniens qui lancent des roquettes sur le sud d’Israël. Selon d’importantes organisations humanitaires, la situation humanitaire à n’a jamais été aussi grave depuis 1967.
Juin 2008 – Le Hamas et Israël concluent un cessez-le-feu négocié par l’Egypte, qui appelle les militants à cesser de lancer des roquettes sur Israël, en échange d’un allègement du blocus imposé par Israël sur le territoire, et d’une cessation des assassinats ciblés commis à .
4 novembre 2008 – Israël ferme tous les points de passage frontaliers permettant de se rendre dans à la suite d’une incursion militaire israélienne à , qui a incité les militants palestiniens à reprendre leurs tirs de roquettes quotidiens contre différentes villes israéliennes. Le cessez-le-feu était en grande partie respecté depuis cinq mois. L’aide et le personnel humanitaires ne sont désormais plus autorisés à rentrer dans . Les responsables humanitaires tirent la sonnette d’alarme face à l’aggravation de la ☍ crise humanitaire.
19 décembre 2008 – L’Agence des ☍ Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) est contrainte de suspendre les services de distribution alimentaire qu’elle assurait à , en raison de la fermeture continue des frontières. Une trêve de six mois prend fin tandis que les tirs de roquettes se poursuivent depuis . Selon le Hamas, Israël n’a pas assoupli le blocus du territoire et continue de se rendre coupable d’assassinats ciblés. Les vivres, les carburants, le matériel médical, et autres produits de base deviennent dangereusement rares à , selon les organismes des Nations Unies.
27 décembre 2008 – Israël lance une offensive militaire d’une durée de 23 jours, baptisée opération Plomb durci, contre  ; l’opération consiste en une série de bombardements aériens, suivis d’une invasion terrestre dont l’objectif annoncé est de mettre fin aux tirs de roquettes contre Israël.

apartheid gaza
 
19 janvier 2009 – Israël déclare un cessez-le-feu unilatéral. Le bilan des morts causées, du côté palestinien, par l’opération militaire varie, mais d’après les organisations non gouvernementales (ONG), entre 1 387 et 1 417 personnes auraient trouvé la mort au total ; elles seraient 1 444 selon les autorités gazaouies, et 1 166, selon Israël. Au moins 5 380 personnes ont été blessées, dont 1 872 enfants et 800 femmes, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Entre juin 2004 et le 19 janvier 2010, en Israël, 19 civils, dont quatre mineurs, ont été tués par des roquettes et des tirs de mortiers palestiniens. En outre, deux soldats israéliens, un civil israélien et un ressortissant étranger ont été tués par des roquettes Qassam artisanales dans des colonies israéliennes, selon l’association de défense des droits humains B’Tselem.
Février 2009 – A la suite de la guerre, la ☍ crise humanitaire semble imminente à . Des milliers de personnes sont sans abri.
Mars 2009 – Benjamin Netanyahu est investi des fonctions de Premier ministre israélien et de dirigeant du nouveau gouvernement de coalition.
Avril 2009 – 150 000 Gazaouis n’ont toujours pas l’eau courante à la suite de l’opération Plomb durci.
Mai 2009 – Le président américain Barack rencontre Benjamin Netanyahu et appelle à reconnaître un Etat palestinien et à limiter les colonies en Cisjordanie.
Juin 2010 – Selon un rapport du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le blocus israélien a un impact « dévastateur » sur la vie des Palestiniens. Dix-huit mois après l’offensive de 23 jours menée par Israël dans la bande de , les trois quarts des habitations, des infrastructures et des bâtiments endommagés n’ont pas été réparés, selon les conclusions d’une évaluation des besoins en matière de reconstruction, publiée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Jérusalem. Neuf activistes pro-palestiniens sont tués par la marine israélienne en eaux internationales, alors qu’ils tentaient de gagner à bord d’une flottille de six navires transportant 10 000 tonnes de marchandises, dans le but de forcer le blocus.

apartheid gaza
 
Juillet 2010 – Israël annonce son intention de desserrer le blocus de et publie une liste officielle des produits interdits d’entrée dans . Selon les Nations Unies, seule la levée totale du blocus permettrait de résoudre la ☍ crise humanitaire. Aujourd’hui, environ 1,1 million de réfugiés palestiniens de bénéficient des services offerts par l’UNRWA ; 61 pour cent de la population de souffre de l’insécurité alimentaire ; et le taux de atteint presque 40 pour cent, selon les Nations Unies.
30 juillet 2010 – Une roquette tirée depuis touche la ville côtière d’Ashkelon, en Israël, occasionnant des dégâts, sans faire de victimes. Israël lance une frappe aérienne contre le port de et la ville de , qui fait un mort dans les rangs des combattants du Hamas et un certain nombre de blessés au sein de la population civile.
 
source : IRIN
 
apartheid gaza
 
Cette liste est longue malheureusement. Merci à vous de l’avoir lu afin de vous faire une meilleur idée de l’ampleur de la catastrophe humanitaire et du caractère planifié de l’épuration organisée par Israël (Cette liste est présentée de manière objective par des membres indépendants appartenant à l’ONU ; si j’avais été l’auteur de cette liste mon parti pris pour ceux qui souffrent aurait été plus flagrant).
Merci surtout au personnel de l’ chargé d’effectuer ce rapport et à tout ceux qui soutiennent et agissent pour améliorer les conditions de vie des palestiniens et des gazaouis en particulier. Merci à ceux qui le font en plein jour (la flottille de la liberté par exemple) et à ceux qui agissent diplomatiquement. Ces derniers ne sont pas toujours reconnus par nos sociétés, mais beaucoup sont désintéressés et souhaitent vraiment que les peuples de la terre vivent en paix et puissent satisfaire leurs besoins élémentaires.
 
apartheid gaza
 
Pour que le peuple palestinien cesse enfin de souffrir et pour qu’il connaisse enfin la paix dont tout le monde a droit, continuons d’agir en faisant pression sur nos dirigeants afin qu’ils passent en priorité le bien être des populations avant les échanges économiques et les ventes d’armes avec l’état d’Israël.

Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • boddah boddah 9 août 2010 12:30

    @KRONFI

    Mais bien sûr, c’est même pour cela qu’ils ont construit des tunnels sous la frontière, tout le monde le sait, c’est pour alimenter les marchés égyptiens...

  • anti-oligarchie anti-oligarchie 9 août 2010 13:39

    Pour ceux qui veulent visiter gaza, une agence de tourisme propose des voyages pas chère,
    Je kif :
    http://www.youtube.com/watch?v=SLm9Vm7799Q


  • anti-oligarchie anti-oligarchie 9 août 2010 13:47

    Camp de concentration, génocide planifié, colonisation efficace, crime de guerres(utilisation de phosphore blanc sur population civile)

    Non décidemment, il y a vraiment de quoi devenir terroriste à gaza. Israel est un pays nazi(le comble) dirigé par des élites narcissique et habité par le sentiment d’impunité.

    Israel n’en a plus pour longtemps. Non seulement par la pression démographique arabe, mais en plus quand les USA tomberont, Israel aussi.

    Bonnes nouvelles en perspective.


  • anti-oligarchie anti-oligarchie 9 août 2010 13:49

    Bijouterie, montres en or, bling blig, il a de tout à gaza, voici une vidéo intéréssante :

    Regardez, Carnaval à Gaza :
    http://www.youtube.com/watch?v=Ud45NacITOM


  • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 13:51

    Kronfi, peux-tu me donner l’URL de l’article du journaliste égyptien s’il te plaît ?


  • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 14:48

    Où ai-je mis des appréciations personnelles ?


  • boddah boddah 9 août 2010 16:41

    puisque, malgré mon invitation à rechercher sur le web vous ne trouvez pas, voici le lien direct : http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportID=90085 et ceci n’est pas l’oeuvre d’un obscur journaliste, mais juste l’énumération objective de ce qui se passe depuis 4 ans par l’ONU elle même...


  • Waldgänger 9 août 2010 12:18

    Merci pour tous les renseignements Kronfi, ils ne font que confirmer ce que m’avaient dit des personnes de confiance qui ont été sur place. Comme tout le reste de la planète, Gaza est visible avec Google Earth et quand on voit les photos disponibles, même si on n’y est pas, on n’a pas l’impression d’être dans Berlin en 1945 ni même à Mogadiscio ou Addis Abbeba.


  • sisyphe sisyphe 9 août 2010 14:09

    On a surtout hâte de voir kronfi se barrer à Gaza, pour y mener la grande vie ! 


    bye, bye kronfi ! 
     smiley 

  • Waldgänger 9 août 2010 15:19

    Salut Sisy, content de te revoir depuis hier. Ca va, tu as eu le temps pour comprendre le problème de tes comparaisons, ou c’était trop compliqué pour ta caboche ? Au fait, le « troll sioniste » te salue bien, il est ravi de voir que tu as toujours autant d’arguments dans ta besace.


  • Annie 9 août 2010 18:35

    Ce qui est vraiment stupide est de mentionner la baisse des prix. Cela est vrai de tous les pays où l’on importe des vivres dans les situations de crises humanitaires. C’est pour cela d’ailleurs que beaucoup d’ONG recourent aux programmes Cash for Work (Argent contre Travail, vérifiez par exemple sur le site d’ACF qui est devenu en France une des agences spécialisées) pour éviter l’effondrement des prix et la faillite des petits producteurs.


  • katalizeur 9 août 2010 11:30

    @ konfri

    si comme tu veux le faire croire la situation est bonne a ghazza ........,c’est que le blocus ne fonctionne pas....question .......pourquoi le maintenir ?


    • VOXPOPULI 9 août 2010 11:35

      on vit à gaza beaucoup mieux que dans certaines régions du monde.
      l’argent de l’humanitaire coule à flot même si il est détourné par le hamas pour maintenir le peuple sous pression.
      effectivement, trop heureux, les gazaouis n’auraient plus de prétexte à hair le bouc émissaire israélien.


      • katalizeur 9 août 2010 11:57

        @ vox

        lol....... a vouloir defendre l’indefendable.....tu perds le pedales et ne racontes que des connerie...

        (tu es tres mauvais hasbariste...lol )

        donc d’apres ton commentaire c’est le regime sioniste scelerat et criminel qui aide le hamas a tenir la population sous pression en maintenant le blocus et ce meme blocus fait entrée a flot l’argent de l’aide humaniataire dans les caisses du hamas....

        drole de façon de lutter contre la hamas....

        donc en levant le blocus le gazaoui ne hairaient plus les nazi-israeliens et cela assécherait les caisses du hamas.....je te laisse le soin de l’expliquer au cretin de shitaniaou....


      • jaja 9 août 2010 12:10

        Propos infects de philbrasof et voxpopuliu chez lizette beurk....


        • fonzibrain fonzibrain 9 août 2010 14:07

          kronfi


          tiens, voila un enquète d’un juif sur le terrain d’aushwitz, on y apprend qu’il y avait une piscine et un théatre... pourtant bcp de gens sont mort.

          comment ça se fait que les produit sont plus chere en égypte (la ou sont acheté les produit) qu’ à gaza la ou ils sont vendu ??? je ne comprends pas très bien.

          si c’est vrai, la seule solution est que c’est le hamas qui subventionne cs produit.

          à marseille, ou vivent le même nombre de’habitant qu’à gaza, des supermarché il y en a des centaines, alors ce n’est pas avec tes deux ou trois magazins bien fourni que tu vas nous faire croire qu’ils vivent bien.

          il y a a des riche à gaza, et si c’est comme aux USA,ou 5 % des gens consomment pour 30%, c’est aisément comphrénsible.


          tes manipulation à deux balles ne marchent pas, tu défend l’indéfendable.


        • Waldgänger 9 août 2010 14:25

          écette verite a vos yeux, est la même que celle de l’alliance gauchiste et du fascislamisme.....INFECTEé

          Kronfi, je n’hésite pas à vous défendre, mais vous ne croyez pas que vous y allez un peu fort et de manière un peu généralisante sur ce coup ?


        • Waldgänger 9 août 2010 15:10

          Kronfi, je me suis un peu renseigné sur le Hamas, j’ai même lu leur charte en entier (pas très longue non plus). A la limite, je dirais même que je n’ai pas eu besoin d’en lire beaucoup car la vérité est tellement flagrante que l’on a vite fait de sortir des clichés des médias français.

          Non, ce qui me gêne est de sans arrêt se faire amalgamer avec les islamistes. Disons que je comprends bien que votre commentaire s’adressait à certains et pas à d’autres, mais c’est parfois assez pénible. Je sais bien aussi qui pourrit les débats, mais ce genre de généralisations me pose parfois problème.

          Sarkozy a assisté à une réunion de l’UOIF où les femmes et les hommes étaient séparés, des élus de droite ont aussi joué le communautarisme dans leurs mairies, je trouve que la situation est un peu plus complexe que cela. A gauche non plus il n’y a pas que des idiots utiles ou carrément des complices de l’Islam.


        • Waldgänger 9 août 2010 15:31

          OK Kronfi, je vois qu’on est d’accord. smiley


        • boddah boddah 9 août 2010 16:54

          juste une petite précision sur l’un de vos chiffres : l’espérance de vie à GAZA...

          73 ans c’est pour la Cisjordanie et non juste pour Gaza, et selon les propres chiffres de Wiki, ils ne prennent pas en compte la mortalité infantile avant un an.
          De plus ces chiffres sont calculés hors période de guerre puisque ceux-ci seraient « faussés ». Donc je pense que les chiffres que vous avancez ne correspondent pas du tout à la vérité et que soit vous les avez donné par ignorance soit en connaissance de cause (et c’est pire).
          En tout cas, merci d’alimenter le débat en commentant mon article !

        • VOXPOPULI 9 août 2010 12:56

          le hamas souhaite il la levée du blocus israelien et egyptien ?
          non, d’ailleurs ses tirs de roquettes sont fait pour maintenir la pression.
          le hamas ne tient que par la tension qu’il entretien sciemment
          comment pourrait il justifier sa politique sinon ?


          • VOXPOPULI 9 août 2010 13:20
            Et de trois...trois fois depuis le début de l’année que la centrale électrique de Gaza doit fermer faute du fuel dont la prive l’Autorité palestinienne..... L’Autorité palestinienne ne fournit pas le fuel nécessaire Lorsque le fuel nécessaire à la bonne marche de la centrale électrique de la Bande de Gaza était fourni directement par l’Union européenne – qui aide ainsi indirectement le « gouvernement de facto » du Hamas sans demander de contrepartie...- la centrale tournait.

            Dernière minute :

            un état d’urgence est déclaré par les hôpitaux de la Bande de Gaza. Il est causé par la fermeture de la centrale électrique qui ne reçoit plus de fuel que refuse de lui faire livrer l’Autorité palestinienne

            Selon Muawiya Hassanein, le directeur des services d’ambulances et d’urgence, cela pourrait se traduire par « un désastre humanitaire » puisque cette coupure électrique touche notamment « les hôpitaux pour enfants, les services de maternité, les services de réanimation et les patients sous dialyse ou les prématurés dans des incubateurs. »

            Par ailleurs des patients qui ne peuvent plus utiliser leur machine à oxygène ou leur équipement médical chez eux affluent dans les hôpitaux.

            Heureusement pour eux Israël continue à livrer une partie importante de leur électricité aux Gazaouis...( près des deux tiers nécessaires)

            Fournissant quelque 65.000 kwh. Mais l’Autorité palestinienne a voulu gérer ces livraisons, ce qui a été accepté par l’UE et depuis celles-ci ont fréquemment été insuffisantes, voire interrompues. On sait pourtant que le Quai d’Orsay ou des élus comme Anne Hidalgo ne tarissent pas d’éloges sur les capacités du gouvernement de Mahmoud Abbas ...

            L’argent continue à être versé par millions par l’Europe


            Même emballement pour l’AP de l’Union européenne et de la Suède qui viennent de verser 14 millions d’Euros pour payer les salaires ou retraites de 81.000 fonctionnaires palestiniens en Judée Samarie et dans la Bande de Gaza . Ce versement faisant partie des 158 millions d’Euros que la Commission européenne a alloué aux Palestiniens pour 2010.Un haut fonctionnaire européen précisant que « ce soutien à l’Autorité palestinienne souligne la grande confiance qu’à l’Union européenne dans les capacités qu’a le ministère des Finances palestinien à gérer les fonds selon des critères internationaux les plus élevés. » Punition collective incluse. Pourtant ce mécanisme de transfert de fonds destiné à « soutenir l’Autorité palestinienne dans sa construction des institutions pour le futur État » fonctionne depuis février 2008...et on en est à la troisième coupure électrique.

            Ces bailleurs de fonds, lorsqu’ils sont versés dans la Bande de Gaza,
            tentent-ils de mettre pour condition la libération de Gilad Shalit, un Franco-Israélien kidnappé puis détenu dans des conditions inacceptables depuis plus de 4 ans.

            Israël continue ses livraisons d’électricité dans la Bande de Gaza


            Par ailleurs, même si l’Autorité palestinienne rejette la responsabilité de ces arrêts de livraison sur le Hamas qui ne paierait pas entièrement les factures, il n’en reste pas moins que les Gazaouis sont soumis à une « punition collective, » qui n’est pas le fait d’Israël. Et l’État hébreu continue à livrer de l’électricité dans la Bande de Gaza, à raison de 120.000 kwh, selon un récent rapport de la CIA ...L’UNWRA s’en était d’ailleurs ému et avait condamné l’Autorité palestinienne


            • saint_sebastien saint_sebastien 9 août 2010 13:37

              Combien de nations arabes soutiennent vraiment la palestine ?

              l’égypte , par exemple qui veut construire un mur à Gaza.
              Et je ne parle même pas de la manière dont sont traités les réfugiés palestiniens en jordanie , en syrie ou encore pire , dans les camps du liban ... mais chut , ils sont arabes eux...

              • Leila Leila 9 août 2010 13:51

                Voilà un article qui attire les sionistes comme du papier tue-mouche. Pas la peine de leur répondre, Boddah, leurs éternels arguments « made in Israël » ne trompent personne. 


                • birdy 9 août 2010 14:23

                  Et vos arguments made-in Hamas vous croyez qu’ils trompent autre chose que des demeurés ?


                • VOXPOPULI 9 août 2010 14:07

                  elle est jolie la photo qui illustre ce papier.
                  c’est pour la télévision ?
                  les acteurs jouent très bien en tout cas.
                  ou faut il envoyer l’argent ?
                  et dire que des gogos vont encore se faire avoir par la propagande islamiste.
                  le hamas croule sous le fric planqué dans les pays du golfe comme arafat le faisait en suisse.
                  la fortune arafat est colossale.
                  le business humanitaire tourne à plein.


                • Leila Leila 9 août 2010 14:08

                  Boddah,

                  Une dernière information qui peut vous intéresser. Pour faire face à la pénurie de denrées alimentaires due au blocus, le gouvernement de Gaza a mis en oeuvre un plan de développement de l’agriculture avec des effets positifs. Mais un tiers des terres cultivables reste inexploitable parce qu’il est trop près de la frontière, sous le feu de l’armée israélienne. 


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 9 août 2010 14:17

                    Même Libé est bien obligé de concéder au réel :

                    Gaza - Des marchandises arrivent, mais l’économie reste aux mains du Hamas et les exportations interdites.

                    Mais j’oubliais, ce n’est pas vrai car ce n’est pas du journalisme citoyen. Et Libé est un « journal sioniste », c’est bien connu smiley


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 9 août 2010 14:22

                    Quelques nouvelles du « génocide » en cours, selon ces faux-amis des Palestiniens :

                    « 40 000 maisons doivent être reconstruites à Gaza, 10 000 à cause de la guerre de l’hiver 2008-2009 et des différentes opérations militaires israéliennes de ces dernières années, les autres pour faire face à la croissance démographique »

                    (même source)


                  • sisyphe sisyphe 9 août 2010 14:13

                    Article imparable !


                    La preuve en est de l’excitation de tous les sionistes et fachos d’extrème-droite venus s’agiter sur ce fil, tout affolés, pour tenter leur désinformation. 

                    Mais les faits sont les faits. 

                    Merci pour ce récapitulatif précis et très complet, qui montre parfaitement l’aspect proprement génocidaire de la politique de l’Israël des grands humanistes Netanyahou et Liebermann. 

                    Rideau. 

                    • sisyphe sisyphe 9 août 2010 14:35

                      Par kronfi (xxx.xxx.xxx.191) 9 août 14:21

                      de quels faits parlez vous de ceux rapportes par des correspondants locaux, ou des statistiques officielles sur gaza des organisations onusiennes.. ?

                      DES FAITS. 
                      Avérés, indiscutables, basés sur les évènements échelonnés sur des années, et statistiquement significatifs. 

                      Pas le récit d’un journaleux étranger et partiel(partial) ; des FAITS et des CHIFFRES ; indubitables, collectés par les organisations internationales sur le terrain, depuis des années, qui savent ce dont elles parlent. 

                      That’s all. 
                       smiley 

                    • VOXPOPULI 9 août 2010 14:15

                      leila voudrait sans doute qu’israel recule sa frontière pour que le hamas plante des pieds de tomate.


                      • jaja 9 août 2010 16:20

                        S’il pouvait disparaitre tout court ce serait pas plus mal non smiley



                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 9 août 2010 14:25

                          Merci.
                          Ras-le-bol des années de connerie sans aucune sorte d’information à la source. Et quel succès ! smiley
                          Faut croire que le premier droit de réponse en la matière suite à des centaines de hoax leur a plu.


                        • LE CHAT LE CHAT 9 août 2010 14:22

                          malheur aux barbus  ! tant que les extrémistes barbus de Gaza et ceux de Jérusalem se taperont sur la couenne , Gaza a pas fini de nous barber !


                          • birdy 9 août 2010 14:35

                            J’aime bien les énormes mensonges du style :

                            30 juillet 2010 – Une roquette tirée depuis Gaza touche la ville côtière d’Ashkelon, en Israël, occasionnant des dégâts, sans faire de victimes. Israël lance une frappe aérienne contre le port de Gaza...

                            En fait ce sont des dizaines de roquettes et de missiles Grad qui ce sont abattus en 2010 sur le territoire Israélien et parfois même jusqu’au sol Jordanien !

                            En la seule journée du 2 aout 2010, 5 missiles se sont abattus en causant morts et blessés : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/02/97001-20100802FILWWW00206-jordanietirs-de-roquettes-4-blesses.php

                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 9 août 2010 14:42

                              Oui, mais l’homme tué à Aqaba étant un chauffeur de taxi jordanien, les faux-amis des Palestiniens préfèrent passer l’info par pertes et profits, au profit de leur silence.
                              Tout comme ils préfèrent éviter de parler des manifestations palestiniennes au Liban, où la condition réelle de sous-citoyens a été dénoncée récemment.


                            • sisyphe sisyphe 9 août 2010 14:46

                              Faut croire qu’ils n’ont pas la conscience tranquille ;


                               ils sont venus, ils sont tous là,
                              la cosmic, mcm et le kronfi
                               y a même le mossad voxpopuli ;
                               il faut nourrir la haaaasbaraaaaaaaaaa............

                               smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires